Vous êtes sur la page 1sur 7

c 

         


c

*Laboratoire « signaux et systèmes » Université de Mostaganem

lilaghomri@yahoo.fr

¦   réduction du prix de revient de l¶électricité


car elle permet d¶éviter la construction de
Ô               nouvelles installations électriques et de
                
        
minimiser la production totale de l¶énergie
               et le prix du carburant, et des raisons
     c        techniques : à savoir, une meilleur qualité
                de la tension, une amélioration du transit
   Ê c       des puissances, et une bonne stabilité des
      
!             
réseaux. Les contrôleurs FAC sont des
       contrôleurs basés sur l¶électronique de
          puissance et peuvent influer sur les
        courants, tensions, impédances et la
   "       fréquence de transmission.
   "      
          
En outre, les contrôleurs FAC peuvent
  # assurer la sécurité et la flexibilité d¶un
c      #   $  système de puissance. La sécurité d¶un
       %    réseau peut être assurée par l¶augmentation
 &Ô '(       de la stabilité dynamique et transitoire ou
           "    
          
par l¶amortissement des oscillations de
   )          résonance synchrone. La flexibilité, elle,
 )     peut être assurée par le contrôle de
     l¶écoulement la puissance active et
c      # c réactive, de la tension et du niveau du court
  
        
           
circuit.
$         %   L¶étude des applications des FAC
 * c "        nécessite une compréhension des
               contrôleurs FAC, et aussi l¶étude des
                 outils incluant les différents modèles avec

  "  
+   
 , 
   
également une parfaite connaissance des
 -               systèmes de transmission. En outre,
  "    "     l¶analyse des FAC implique l¶ouverture
  ,   .- à l¶application d¶approches nouvelles.
/                 ¶autres parts, ces dernières décennies, la
            
   transmission en courant continu connu un
° 
   *    nouveau engouement suite au
  *&Ô '(*

développement de la technologie HVC

- Ê -UC- (High Voltage irect Current)
L¶interconnexion des réseaux électriques a
pour but des raisons économiques :
-- Ê LE ---F FAC n'y a, hormis les pertes, pas d'échange de
puissance active.
Les FAC sont basés sur -mmuniser le réseau aval des creux de
l¶électronique de puissance, et peuvent tension ou autre perturbation affectant la
remplacer avantageusement les valeur efficace de la tension, et ce, en
dispositifs mécaniques dont injectant une tension en phase ou en
opposition de phase avec la tension amont ;
l¶inconvénient majeur est l¶usure. -ls
il peut y avoir dans ce cas échange de
peuvent influer sur les courants, puissance à la fois active et réactive.
tensions, impédances et la fréquence Filtrer les harmoniques de tension venant
du système de transmission. ar du réseau, il se comporte alors comme un
l¶apport de plus de souplesse, les filtre actif de tension.
contrôleurs peuvent permettre à une En résumé, dans la distribution, ce
ligne de transporter une puissance compensateur sert principalement à aider à
la fourniture d'une énergie de qualité.
proche de sa puissance thermique
nominale. ÊÊ
¦  Ê

Î   
         
Ê
Ê  Ê à 
Î ÊÊ
ÊÊ
 Ê
-l existe trois topologies principales de
compensation: 
Compensation série Ê
Compensation shunt 
Compensation universelle Ê
  Ê Ê 

A Ê La compensation érie  Figure 1 rincipe de compensation série par
convertisseur d¶E
i le compensateur série est passif, c'est à 
dire un EC, son action principale est la
modification de l'impédance de ligne. X La compensation hunt
Ainsi, dans les lignes fortement inductives,
A l'inverse des compensateurs séries, les
on peut réduire l'impédance de la ligne et
structures shunt servent principalement à
modifier la chute de tension appliquée à la
découpler du réseau, les perturbations
charge ou le transit de puissance. A
venant de diverses charges, évitant ainsi de
l'inverse, on peut diminuer le flux de
perturber la tension du réseau.
puissance active sur une ligne en la rendant
i le compensateur est passif, c'est à dire
plus inductive par un compensateur
basé sur des EC, il se comportera comme
inductif de l'EC.
une inductance ou un condensateur selon le
i le compensateur est basé sur l'onduleur
réglage désiré.
de tension, la tension de l'onduleur
La structure peut ainsi servir à régler la
s'additionne à la tension du réseau, elle
tension au nœud de raccordement ou
compense ainsi les perturbations agissant
encore à absorber des courants réactifs
sur la tension d'alimentation de la charge
provenant de fortes charges fluctuantes
sensible. Le compensateur permet maintes
(fours à arc par exemple).
fonctionnalités ou une combinaison de ces
i le compensateur est basé sur l'onduleur
dernières:
de tension, il peut faire office de source de
roduire une tension en quadrature avec le
courant variable. En plus des
courant du réseau, se comportant comme le
fonctionnalités des EC shunt, ce
compensateur à base d'EC ; dans ce cas il
compensateur peut également être utilisé
comme filtre actif de courant en produisant
des courants harmoniques en opposition
de phase avec ceux produits par les charges
perturbatrices. (figure 2)

¦    
Ê  Ê
Ê
Ê
 à
 
ÊÊÊÊ

Ê

Ê
 Figure 3 : transmission HVC

FigureÊ2Ê:ÊrincipeÊdeÊcompensationÊshuntÊparÊ
A partir de 600à 800km, le coût total de la
convertisseurÊd¶EÊ
 ligne en continu devient inférieur à celle en
alternatif pour les lignes aériennes. i la
transmission se fait par câble souterrain ou
--- ÊLE ---F HVC sous marin, alors le coût devient inférieur à
partir de 50km.
La transmission de l¶énergie électrique par utre la raison économique citée plus haut,
courant continu a été le premier type de il existe d¶autres avantages importants pour
liaison utilisé lors des premiers temps de l¶utilisation d¶une transmission HVC :
l¶industrie électrique. La transmission en -nterconnexion de deux systèmes non
AC viendra plus tard et sera synchronisés.
majoritairement utilisée principalement Une meilleure contrôlabilité :
pour des raisons économiques ; le coût l¶écoulement de puissance peut être
d¶une ligne aérienne AC était inférieur à contrôlé d¶une manière précise et rapide
celle d¶une ligne C. [3],[4] quelle que soit sa direction, non seulement
Une transmission HVC (High Voltage pour transmettre de l¶énergie, mais aussi
irect Curent) permet de relier deux pour le contrôle des deux systèmes AC. Et
réseaux voisins, qui possèdent des en contrôlant le transfert de puissance, le
paramètres électriques incompatibles lien continu peut aider l¶opérateur à
(fréquence, tension ).(Figure n° 3.1) coordonner l¶écoulement de puissance
Actuellement, cet argument est dépassé ; même dans les lignes AC adjacentes.
des études récentes ont démontré que le En cas d¶incidents, il n¶y a pas de
coût d¶une ligne souterraine C est de 10à contribution au courant de court circuit : la
15 fois inférieur à celui d¶une ligne AC transmission en courant continu ne
aérienne traditionnelle. transmet pas de défauts de courant d¶un
système à un autre, et amortit dans l¶un les
effets des perturbations survenant dans
l¶autre. Le système peut alors fonctionner
en régulateur de tension en déclenchant ses
réserves de puissance réactive ou en
ajustant les angles de contrôle.
Le bénéfice majeur d¶une transmission V- MEL-A- E
HVC comparée à une transmission en -MULA-
AC, est la robustesse de l¶interconnexion
face à des conditions de fonctionnement Vu la complexité des réseaux actuels, afin
difficiles du système AC, et sa capacité à de pouvoir faire les différents calculs, il est
isoler l¶autre système des pires effets des nécessaire de faire quelques hypothèses
perturbations transitoires apparues dans le simplificatrices :
premier. Les capacités shunt, les filtres AC et C
   
# ne sont pas représentés.
Les tensions dans les parties C sont
Le processus fondamental qui régit le considérées comme parfaitement
fonctionnement du bloc HVC est la sinusoïdales.
conversion AC/C à la première extrémité Les pertes internes des convertisseurs sont
de la ligne, et la reconversion C/AC a négligées.
l¶autre extrémité de la ligne. -l existe trois Les réactances des transformateurs des
procèdes pour mettre au point cette convertisseurs sont supposées identiques
conversion : dans les trois phases.
Les convertisseurs a commutation Avec ces hypothèses l¶équation de
naturelle : ce sont les plus utilises ligne devient :
actuellement, ils se basent sur les thyristors
Ê
qui sont des composants a semi
conducteurs capables de supporter de très
Les équations du système de puissance
forts courants : 4000A, et de bloquer des
dans l¶état stable est :
tensions jusqu¶a 10KV. La gâchette peut
-bus=Ybus . Vbus Ê
fonctionner à des fréquences de 50 à 60Hz,
et avec un contrôle adéquat de l¶angle
d¶amorçage, on peut contrôler et varier le
niveau de tension C du pont.
Les convertisseurs commutés par capacité
(CCC) : des capacités sont insérées entre
les transformateurs du convertisseur et la
gâchette du thyristor. Ce procédé permet
d¶améliorer les performances de
commutation quand les convertisseurs sont
relies a des réseaux faibles.
Les convertisseurs a commutation forcée :
Ce type de convertisseurs ont introduit
beaucoup d¶avantages: alimentation de
réseau sans source génératrice, contrôle
indépendant de la puissance active et
réactive et l¶améliorations de la qualité de
la tension. Ces convertisseurs sont équipés
de semi conducteurs commandables à
l¶ouverture et à la fermeture : ce sont les
Figure 4 : principal schéma de
VC (voltage source Converters). -ls
contrôle des VC HVC
utilisent deux types de semi conducteurs :
les G et les -GX. Ces convertisseurs
commutent avec une fréquence élevée, et
sont contrôlés par la technique M. Les équations de tension régissant les
convertisseurs : [5],[6]
Ê

 Ê
Ê

 Ê

Avec: Ê

;  Ê

Les indices r et i indiquent respectivement Ê


les grandeurs du redresseur et de
l¶inverseur[7]
 
              
  

u fait des caractéristiques du VC
HVC, on peut considérer que chaque 

convertisseur des deux parties est une 

source de tension idéale, de tension et



   
d¶angle de phase parfaitement contrôlables.
A partir de ces assertions, on peut alors š

représenter l¶interconnexion comme suit : 


Ê

š         š

  Ê Ê

Figure: 6 modulation de la puissance


active

 
Ê  

 


   
  

Figure 5 : Modèle d¶injection du VC HVC   
 



 

Ê
š


Ê
 
š         š

Avec Uci1, Uci2 , Ucj1 , Ucj2 variables de


contrôle des convertisseurs i et j
. Figure:7 puissances active et réactive à la
sortie du réseau 1
Les pertes sont considérées comme une
charge active constante, et les pertes dans
la ligne C sont négligées.
 de la stabilité que sur la qualité de la

transmission en elle même.
ar rapport à la transmission en AC, nous

notons que les contrôles appliqués aux
FAC (VC et UFC), sont beaucoup

 
        

š
plus complexes, et les paramètres à réguler
sont plus nombreux, bien que ces

dispositifs aient donné des résultats très

satisfaisants. L¶utilisation notamment de

š         š
l¶UFC, est bénéfique lors du couplage de


deux réseaux de paramètres différents.
Figure 8 : variation de l¶angle į avec et sans Ainsi il jouera indépendamment le rôle de
contrôle redresseur/onduleur ou au besoin de
compensateur pour l¶un des réseaux.
Analyse des résultats : L¶interconnexion de deux ou plusieurs
ans le but de tester les différents réseaux électriques demande beaucoup
paramètres de contrôle du VC HVC mis
d¶investissement matériel, et humain et le
au point théoriquement, nous avons simulé
donc un défaut majeur qui est le court choix du modèle de transmission dépend
circuit triphasé pendant le laps de temps de nombreux paramètres externes, et de
[0.8 0.9]. beaucoup de considérations politiques,
ous remarquons dans la figure n° 4.23, économiques et environnementales.
l¶effet de la modulation de la puissance ¦    #
active sur notre système. En effet, un choix [1] V.K. ood, ³HVC and FAC controllers:
judicieux des paramètres de régulation applications of static converters in power
nous a permis de réguler la puissance de systems´, ë 
 
-X:
sortie malgré la gravité du défaut. 1402078900, 2004.
[2]L. Gyugyi, ³Control of shunt compensation with
ans la figure suivante, et même si l¶effet
reference to new design concepts´, 
de la puissance réactive n¶est pas aussi 
  
   
  
primordial puisque le transport de l¶énergie 
     
   v 128, n 6,
se fera en courant continu, nous notons ov. 1981, p 374 381.
quand même l¶équilibre qui s¶est instauré [3] E.Uzunovic,¶EM,ransient stability and
power flow models and control of VC HVC
entre les deux puissances.
based FAC controllers´,hesis of the University
En ce qui concerne l¶angle des machines į, of aterloo,Canada ,2001
et qui est l¶un des paramètres les plus [4] tefan G Johansson, Gunnar Asplund, Erik
révélateurs de l¶état de fonctionnement du Jansson "ower system stability benefits with VC
réseau, nous voyons dans la figure n° 4.26 C ransmission ystem" X4 204, C-GE 2004
que sans contrôle, il y a une augmentation [5] J. Gagnon, A. Venne, A.J. chuff, M.-.
Henderson, and K.ammar, ³perating experience
de la valeur de l¶angle sans retour à la with the Chateauguay HVC tie,´ presented at the
valeur initiale, ce qui peut indiquer un -EEE E ummer Meeting 1991; Minneapolis,
fonctionnement anormal. Après l¶insertion M, paper 91H420 0.
des contrôleurs, on remarque un retour à [6] ³amping ubsynchronous resonance
oscillations Using a VC HVC back to back
l¶état stable.
system´, hesis of University of askatchewan
askatoon, askatchewan, Xy Guosheng ang
V CCLU- : [7] H.F. Latorre€, M. Ghandhari, L.  oder: ³Active
and reactive power control of a VC HVC´
ous concluons donc d¶après ces résultats  !
"
 #
Î$$%
que le VC HVC soumis à un contrôle [8] Asplund, Eriksson, Jiang, Lindberg, 
lsson,
adéquat, outre ses multiples avantages vensson: « C transmission based on voltage
suscités, contribue à réaliser une source converters &
'(' 

interconnexion parfaite autant sur le plan