Vous êtes sur la page 1sur 39

Le volcanisme et les manifestations volcaniques au

CRMEF – FESMaroc
- SVT- QUALIFIANT

Réalisé et présenté par: Encadré par:

TIKENT Aziz Pr. ZOUITEN Salma


CHEBAIBI Mohamed
Volcanisme
•I. Définition
•II. formation du magma
•qu’est ce que un magma ?
• Fusion partielle
•Cristallisation du magma
•III. Naissance des volcans
•IV. Répartitions des volcans
•Le volcanisme d’accrétion (dorsale)
•Le volcanisme de subduction
•Le volcanisme de point chaud
•V. produits rejetés par les volcans.
•1. les gaz
•2. les coulées
•3. les projections
•VI. Différents types d’éruption.
Definition:

 
• Le volcanisme
• Un volcan 
types de volcans
• Deux grands types de volcans existent sur
Terre :
• Les «volcans rouge »
• Les « volcans gris »
schéma structural d’un volcan type

Un volcan est forme de trois parties :


Formation du magma :

• Qu'est ce que le magma ?


les volcans représentent les seuls endroits ou
l’on peut observer directement et étudier les
magmas.
• Il existe, grossièrement deux grands types de
magma.
• Un magma granitique
• Un magma basaltique
La viscosité d'un magma
La viscosité d'un magma dépend de :
• sa température
• la teneur en eau
• la teneur en gaz
• l'acidité du magma
• la présence de Na, Ca, Mg, Fe
zones présentant des roches en fusion

• à l’intérieur du globe terrestre n’existent que


deux zones présentant des roches en fusion :
• Le noyau externe, trop profond, est sépare de
la surface par des roches a l’état solides ;
• La LVZ (Low Velocity Zone), étroite bande, de
roches partiellement fondues qui sépare la
lithosphère de l’asthénosphère
Fusion partielle 
Le magma dans la plupart des cas prend naissance dans le manteau
supérieur (entre 70 et 200 km de profondeur) par fusion partielle et
locale des roches.
Il y a 3 manières de provoquer la fusion partielle du manteau :
• Augmentation locale de température : c'est le cas des points chauds
(îles Hawaï, de La Réunion).

• Baisse de pression : tous les volcans situés sur les dorsales océaniques
(océan Atlantique, océan Pacifique..).
• Présence d'eau : tous les volcans des zones de subduction (ceinture de
feu).
cristallisation du magma 
cristallisation fractionnée.
Ce processus peut y avoir quand les minéraux
formés, n'entrent plus en relation avec le
liquide, se déposent par gravité et vont
sédimenter a la base de chambre magmatique
pour donner une roche appelle roche ignée.
cristallisation fractionnée

Figure.2 : série de Bowen


Naissance de volcanisme 
La première éruption volcanique est celle qui permet à un volcan de naître, mais
leur mise en place ne se fait pas au hasard. La répartition des volcans sur terre
n’est pas uniforme : elle est localisée à des endroits bien précis comme le montre
la carte de répartition des volcans

Fig.3 : Carte de la répartition des volcans dans le monde


Répartitions des volcans

• L'étude de la répartition des volcans à la surface de la Terre fait


apparaître :

1°) qu'ils ne sont pas répartis au hasard ;

2°) que cette répartition est essentiellement en relation avec la


tectonique des plaques.  
• On distinguera alors trois familles éruptives, Les deux premiers
se situent tout le long de la zone de rencontre entre deux
plaques tectoniques et le dernier type concerne des volcans
isolés.
Volcanisme d’accrétion (dorsale) 

Fig. 4 : volcanisme de dorsale


Volcanisme de subduction

Fig. 5: formation d’arc continental Fig. 6 : formation d’un arc insulaire
Volcanisme de point chaud

Fig. 7 : volcanisme de point chauds Fig. 8 : chainons des volcans de point chaud

 Les points chaud sont immobiles, c'est plutôt les plaques qui glissent par dessus
comme un tapis roulant. Il y a donc formation de chaînes de volcans, où le volcan le
plus vieux s'éloigne du point chaud.
Les produits rejetés par les
volcans
1. les gaz 

2. Les Coulées

3. les projections 
les différents types d’éruptions 
L’aspect des volcans diffère selon la nature ou
les propriétés des produits qu’ils ont émis. On
distingue classiquement trois pôles d’activités
correspondant aux émissions
• de gaz ;
• de laves fluides formant des coulées ;
• de laves visqueuses formant des extrusions.
les différents types d’éruptions

Fig. 15: les types d’activités volcaniques (d’après Gés, 1964)


Les Volcans au Maroc
Le Maroc

Le Maroc est l'état le plus occidental de


l'Afrique du nord
Selon Michard, 1976, le Maroc est subdivisé en trois domaines structuraux : le domaine
Selon
rifain au Michard,
nord, le 1976, le Maroc
domaine est subdivisé en
meseto-atlasique au trois domaines
centre structuraux
et le domaine : le domaine
anti-atlasique
rifain au nord, le domaine meseto-atlasique
et saharien auau centre et le domaine anti-atlasique
sud:
et saharien au sud:

En relation avec notre sujet , nous


En relation
allons avec notre
entamer sujet , nous
les domaines
allons entamersuivants:
géologiques les domaines
géologiques suivants:

Au nord : le Rif
Au nord : le Rif

Au centre: le Haut
Au centre:
Atlas le Haut
et le moyen
AtlasAtlas
et le moyen
Atlas

Au sud : l’Anti Atlas


Au sud : l’Anti Atlas
Le rif
Localisation
Localisation

Le Rif 
Le Rif 

est
est la
la région
région ss nordique
nordique
du Maroc,
du Maroc, bordée
bordée parpar
la mer
la mer Méditerranée
Méditerranée au au
nord,
nord, l'Algérie à
l'Algérie à l'est,
l'est,
le Moyen
le Moyen Atlas au
Atlas au sud
sud et
et
l'océan
l'océan Atlantique à
Atlantique à l'ouest.
l'ouest.
Le
Le Rif
Rif est
est composé
composé de de
montagnes
montagnes et et de
de plaines.
plaines.
Volcanisme du Rif
Dans le Rif :
Dans le Rif :

Externe
Externe

Présente des masses de roches


volcaniques emballées dans des
terrains marneux d’âge Méso-
Cénozoȉque.

Carte structurale du Rif (d’aprés Leblanc, 1979, simplifiée)


Volcanisme du Rif
Dans le Rif :
Dans le Rif :

Interne
Interne

les connaissances géologiques et géophysiques sur


les bassins post tectoniques bético rifains et les
volcans du Rif oriental au Maroc:

Distinction de 2 périodes d'activité:

l'une d'âge tortonien supérieur à messinien


terminal représentée par les volcans de Ras Tarf,
Gourougou, Cap des Trois Fourches et Guilliz, est de
nature calco alcaline .

l'autre, plio quaternaire, réduite dans le Nord mais


présente surtout dans la plaine du Guilliz, de nature
basaltique et alcaline. Carte structurale du Rif (d’aprés Leblanc, 1979, simplifiée)
Le moyen-Atlas
Localisation
Localisation

Le Moyen
Le Moyen Atlas 
Atlas 
est
est un massif
un massif
montagneux allongé
montagneux allongé sur sur
quelque
quelque 350 350 km,
km, du
du sud-
sud-
ouest
ouest auau nord-est
nord-est
du Maroc,
du Maroc, situé
situé entre
entre
le Rif et
le Rif et le Haut
le Haut Atlas,
Atlas, et
et
couvrant
couvrant une une superficie
superficie
totale
totale de
de 2,3
2,3 millions
millions
d'hectares.
d'hectares.
Volcanisme du moyen-Atlas
Il s’agit d’un volcanisme attribué à
Il s’agit d’un volcanisme attribué à
l’orogenèse alpine (Beaudet, 1969)
l’orogenèse alpine (Beaudet, 1969)

Les datations radiométriques (Harmand et


Les datations
Cantagrel, radiométriques
1984, El Azzouzi (Harmand
et al., 2010) et
effectuées
ontCantagrel,
donné pour1984, El Azzouzi etplio-quaternaire
le volcanisme al., 2010) effectuées
des
ont donné
âgespour le volcanisme
compris plio-quaternaire
entre 1,8 et 0,5 Ma des
âges compris entre 1,8 et 0,5 Ma

C’est un volcanisme effusif ayant émis un


C’est un
volume volcanisme
d’environ effusif
80 Km3 quiayant émis
couvre uneun
volume
surface d’environ
estimée 80 Km3
à 1500 qui couvre
Km2 (Martin, une
1981)
surface estimée à 1500 Km (Martin, 1981)
2

Le volcanisme quaternaire du Moyen Atlas est


Le volcanisme
représenté avec dequaternaire du Moyen
rares volcans dans leAtlas
MoyenestAtlas
représenté
plissé avec
mais il est de rares
surtout volcans (80%)
concentré dans ledans
Moyen
le Atlas
plissé(entre
mais ilElest surtout concentré (80%) dans le Carte géologique simplifiée du Moyen Atlas
causse Hajeb et Timahdite)
causse (entre El Hajeb et Timahdite) (d’après Harmand et Moukadiri, 1986)
PETROGRAPHIE
Les
Lesroches
rochesvolcaniques
volcaniquesquaternaires
quaternairesdu
du
Moyen
MoyenAtlas
Atlasconsistent
consistentessentiellement
essentiellement: :
des basaltes
des basaltes
alcalins
alcalins
Les basaltes alcalins sont d’âge plio-quaternaire
Les basaltes alcalins sont d’âge plio-quaternaire
(3,77-0,60 Ma)
(3,77-0,60 Ma)

Les néphélinites (5%


Les néphélinites (5%
du volume total)
du volume total)
Les néphélinites forment de petits volcans monogéniques isolés
Les néphélinites
dispersés formentdu
sur l’ensemble deplateau
petits volcans monogéniques
volcanique isolés
; elles ont été
dispersés
émises sur l’ensemble
au Miocène moyen du plateau volcanique
et supérieur ; elles
(16,25-5,87 Ma)ont été
et au
émises au Miocène moyen et supérieur (16,25-5,87 Ma) et au
Plio-Quaternaire
Plio-Quaternaire
Exemples de Volcanisme du moyen-Atlas
Le site
Le Le
L’accident
Le cône maar
sitede
deTizi
de
volcanique Oughmari:
Levolcanique
L’accident
Le cône maar
de
deTizideHebri
Tizi-n-Teghetene
de Jbel Hebri
Oughmari:
Hebri
Tizi-n-Teghetene
de Jbel Hebri

Lemaar
Le site de deHebri
Tizi situé
Oughmari à quelques permettra
centaines de demètres
situerà
Lemaar
Le
Le sitevolcanique
cône deHebri
de Tizi Oughmari
de Jbel
situé
géographiquement
l’ouest dude à Hebripermettra
quelques
cône
est un exemple
centaines
volcanique le de
de situerà
qui
mètres
Le cône volcanique
illustre parfaitement un Jbel Hebri
dynamisme est un exemple
strombolien : qui
L’accident
du même illustrenom géographiquement
l’ouest du cône volcanique
deunTizi
est
parfaitement exemplen-Teghetene le
laest
qui illustre strombolien
un dynamisme une :
dynamique
plateau
du même volcanique
L’accident nom est un quaternaire
de Tizi n-Teghetene
exemple
phréato-magmatique qui illustre
:
du laCausse
est une
dynamique
Leplateau
grande
strato-volcan volcanique
ligne structurale
Moyen
de Jbel quaternaire
Atlasique.
Hebri
phréato-magmatique orientée
donne une :
du Causse
NE-SW
illustration
Ilayant grande
s’agit
Le d’un
joué ligne
cratère
strato-volcan un structurale
d'explosion
Moyen
rôle
globale de surprépondérant
Jbel Hebri
l’activité
orientée
circulaire
Atlasique.
donne
de la une de
au NE-SW
quelques
cours
illustration
IlIlayant
centaines s’agitded’un
s’agit joué
de
cratère
également
mètres un de d'explosion
d’un
diamètre
rôle site
et
prépondérant
globale sur l’activité
l’orogenèse
circulaire

quelques
alpine. de la l’on de quelques
peut
dizaines
au cours de
majorité
centaines des
Il s’agit volcans
deégalement
mètres du plateau
mètresdedediamètre d’un volcanique
profondeur. site quaternaire
où l’ondizaines
et quelques peut de
apercevoir
majoritédu des àvolcans
de
Causse travers
l’orogenèse
du de
Moyen
mètres une
plateau vue
Atlasique panoramique
alpine.
volcanique
profondeur. qui ont quaternaire
apercevoir
magnifique à travers
du Causse le
Moyen une
Paléozoïque vue panoramique
Atlasique quideont la
connu ce type de dynamisme.
Ce cratèremagnifiqueest bordé le Paléozoïque
connu ce type de dynamisme. externe
par des strates à pendage de la
partie
Ce cratère NE est dubordéMarocpar desHercynien
formées par des produits des explosions quiexterne
strates à central
pendage
(région
En
On
partie
formées
effet
comprennent
pourra
NEpar
cette
y voir
du
des des
d’Azrou)(Ordovicien Maroc
produits
direction
les fragments
coulées
Hercynien
desàexplosions
correspond
arrachés
basaltiques Dévonien) central
auà sous àquiunet
sol
caractère
(région
En
On effet
comprennent
pourra
alcalin
accident
calcaire liasiqued’Azrou)(Ordovicien
etdu cette
y
lesvoirdes
et socle direction
les
produits fragments
coulées
hercynien
des fragments à
correspond
arrachés
basaltiques
lade projection
de roches Dévonien)
auà sous à unet
sol
caractère
stratifiés
réactivé au
volcaniques.
alcalin
accident
(pyroclastiques)
calcaire liasiqueetdules produits
socle
etainsi
des que ladeenclaves
les
fragments projection
hercynien de roches destratifiés
réactivé
diverses au
volcaniques.
discordance cours
(pyroclastiques) de de la l’histoire
ainsicouverture alpine.
que les enclaves mésosoïque
de diverses
originescours deune l’histoire
(mantelliques,crustales, alpine.
cumulats
Ces discordance
produits
(Trias
origines forment
et de
Lias) la surcouverture
roche
ces
(mantelliques,crustales,
gabbroïques…)
correspondant
formations mésosoïque
cumulats à une
Ces produits brèche
(Triasbrècheforment une roche
volcano-sédimentaire.
etpaléozoïques.
Lias) sur ces correspondant
formations à une
gabbroïques…)
volcano-sédimentaire.
paléozoïques.
Carte pétrologique des différentes unités volcaniques du
Carte pétrologique
Moyen Atlasdes(d’aprèsEl
différentes unités volcaniques du
Azouzi et al. 2010).
Moyen Atlas (d’aprèsEl Azouzi et al. 2010).
Volcanisme du Haut Atlas

Carte du Haut Atlas


Volcanisme du Haut Atlas

Dans le Haut-Atlas occidental, un important volcanisme a donné des coulées de laves et


deDans le Haut-Atlas
pyroclastites occidental,
andésitiques et un important volcanisme a donné des coulées de laves et
dacitiques,
de pyroclastites andésitiques et dacitiques,
Les laves comprennent :
Les laves comprennent
-quelques basaltes:
-quelques
-des Andésitesbasaltes
-desdacites
-des Andésites
-des dacites
Ce magmatisme est attribué à un contexte d’arc volcanique, que l’on situe
Ce magmatisme
antérieurement auest attribué
contexte à un contexte
extensif d’arc volcanique,
inta-continental que l’on cambrien
du magmatisme situe
antérieurement au contexte extensif inta-continental du magmatisme cambrien
L’anti-Atlas
Localisation
Localisation

L’Anti-Atlas 
L’Anti-Atlas 

est
est une
une chaîne
chaîne
de montagnes au
de montagnes au sud- sud-
ouest
ouest du Maroc,
du Maroc, orientée
orientée
sud-ouest
sud-ouest et et nord-est
nord-est sur
sur
près
près de 600 km,
de 600 km, située
située
entre
entre le Haut
le Haut Atlas
Atlas
central et
central et
du Sahara atlantique
du Sahara atlantique
au Tafilalet
au Tafilalet
Volcanisme d’Anti-Atlas

l'Anti-atlas, prolongé par le


l'Anti-atlas, prolongé par le
djebel Sagho, qui est un
djebel Sagho,
massif ancienqui
(duest un
massif ancien (du
précambrien) soulevé ; il est
précambrien) soulevé ; il est
relié au Haut Atlas par un
ancienreliévolcan
au Haut Atlas Siroua)
(djebel par un
ancien volcan (djebel Siroua)

Le second soulèvement des


Le second soulèvement des
montagnes donne naissance
montagnes donne naissance
à des failles normales et à
à des failles normales et à
un volcanisme alcalin
un volcanisme alcalin
plioquaternaire
plioquaternaire
Carte géologique simplifiée de l'Anti-Atlas marocain
Djebel siroua
Djebel
DjebelSiroua
Sirouaest
estun
unancien
ancien
massif volcanique érodé
massif volcanique érodé

Situé à l’Anti-Atlas central


Situé à l’Anti-Atlas central

Le socle sur lequel repose le


Le socle
volcanisme sur lequel
récent repose
du Siroua le
est d'âge
volcanismeprécambrien
récent du Siroua est d'âge
précambrien

photo de Djbel Siroua


Les roches effusives du Siroua peuvent se subdiviser en photo de Djbel Siroua
Lesgrands
deux rochesgroupes:
effusivesles
du tufs
Siroua peuvent
et les laves se subdiviser en
deux grands groupes: les tufs et les laves
Jbel Saghro
Les roches volcaniques de Jbel Saghro, Anti-Atlas oriental
Les rochessont
marocain, volcaniques de Jbel Saghro, Anti-Atlas
d'âge Miocène-Quaternaire oriental
et peuvent
marocain, sont
être d'âge Miocène-Quaternaire
subdivisées en deux groupes. et peuvent
être subdivisées en deux groupes.

Le premier,
Le premier,
constitue la
constitue Le second
masse la Le second
groupe, plus au
masse
volcanique groupe, plus au
volcanique Nord, est d'âge
principale où le Nord,
plus est (2,9
récent d'âge
principale où
volcanisme a le plusMa).
récent (2,9
étévolcanisme
actif entrea Ma).
étéetactif
9,6 entre
7,5 Ma.
9,6 et 7,5 Ma.
La série volcanique commence par des néphélinites
La série volcanique
(néphélinite à olivine, commence
à mélilite etpar des néphélinites
à pyroxène) et se
termine par des phonolites plus ou moins alcalinesetense
(néphélinite à olivine, à mélilite et à pyroxène)
termine parpassant
des phonolites
par des plus ou moins alcalines en
téphrites. carte géologique du Saghro
passant par des téphrites.
Conclusion
Le maroc présente une centaine d'activités volcaniques ;
allant du Précambrien, jusqu'au Mésozoïque, voire même,
au Cénozoïque.

Quels sont les risques de régénération de ces volcans


(devient encore actifs), surtout le maroc actuellement
présente une activité séismique et tectonique
importante?
Références
• 10èmes Journées Universitaires de l’AESVT -- Ifrane, du 9 au 12 avril 2012
• Tectonics of the Anti-Atlas of Morocco. Martin Burkhard , Séverine Caritg , Urs Helg , Charles Robert-
Charrue , Abderrahmane Soulaimani. (2006)
• Activités volcaniques sous-marines à la limite Jurassique-Crétacé dans le Rif externe (Maroc). Age et
relation avec la sédimentation et la paléogéographie du sillon rifain externe Mohamed Benzaggagh.
(2011)
• Le Protérozoïque supérieur d’Imiter, Saghro oriental, Maroc: un contexte géodynamique d’arrière-
arc .H. OUGUW, J. MACAUDIERE et G. DAGALLIER.(1996)
• Le volcanisme cambrien du Maroc central : implications géodynamiques
Houssa Ouali , Bernard Briand , Jean-Luc Bouchardon , Paul Capiez .(2003)
• Le volcanisme alcalin Tertiaire et Quaternaire du Moyen Atlas (Maroc): chronologie K/Ar et cadre
géodynamique .C. HARMAND* et J. M. CANTAGREL. (1983)
• Données géochronologiques nouvelles sur le massif volcanique du Siroua (Anti-Atlas, Maroc).M.
BERRAHM.A* et M. DELALOYE**. (1989 )
• Organisation stratigraphique et structure de la marge Anti-Atlasique du craton Ouest-Africain au sud
du Siroua (Néoprotérozoïque, Anti-Atlas central, Maroc). El Hafid Bouougria*, Ali Saquaqueb (2000)
Merci pour votre attention