Vous êtes sur la page 1sur 51

Mise en place d’un système

code-barres
Présenté par :

Avec la participation de la Societé Accusort


PLAN DE PRESENTATION

• Introduction : Qu’est ce que l’identification automatique ?

• Qu’est ce qu’un code-barre ?

• Pourquoi utiliser un code-barre ?

• Les différents types de codes-barres

• Comment choisir un code-barre ?

• Les inconvénients des codes-barres

• Lecture des codes-barres

• Comment traiter un projet de lecture de codes-barres ?

• Application des codes-barres en logistique

• Les Imprimantes
Qu’est ce que l’identification
automatique ?
 Les codes barres sont apparus après la 2 eme guerre
mondiale
 Moyens automatiques permettant de réduire les
opérations de saisie d’informations (en temps, en
mobilisation de personnel etc.…).
 Permet aux entreprises de connaître différents
informations en temps réel : les entrées\sorties, les
consommations de produits et de matières, le circuit des
documents, des matières (traçabilité), des matériels, des
outillages, des produits, des personnels etc…..
Qu’est ce qu’un code-barre ?

 Une combinaison de barres et d’espaces rectangulaires


(d’épaisseur relative) pour encoder des chiffres, lettres et
caractères de control.
 Structurés de façon bien déterminée.
 Répertorié en type de code.
 Ces barres et espaces sont transformés sous forme
ASCII pour être utilisable par un système informatique.
Les termes utilisés pour qualifier les
codes barres

1) MODULE : il est la largeur nominale de la barre


ou de l'espace le plus étroit.
2) ELEMENT : Un élément est soit une barre, soit
un espace. Il se définit par le nombre de modules
qu'il comporte.
3) CARACTERE : Plusieurs éléments forment un
caractère selon une combinaison prédéfinie. Un
caractère peut être une lettre, un chiffre ou un
symbole.
4) RATIO : C'est le rapport des largeurs entre les
éléments larges et les éléments étroits (en général 3
pour1).
5) DENSITE : Elle est définie par le nombre de
caractères inscrits sur une longueur linéaire donnée.
Elle est fonction de la largeur du module et par le ratio.
6) CONTINU : Cela signifie que chaque caractère jouxte
ses voisins (il commence par une barre et fini par un
espace). Deux bornes encadrent le message codé (un
caractère de début et un caractère de fin de lecture).
7) DISCONTINU : Chaque caractère commence par
une barre et fini par une barre, il y a toujours un
intervalle (de largeur fixe ou variable) entre deux
caractères adjacents.
7) MARGES : ou encore appelées zones calmes
situées de part et d'autre du code. Elles doivent être
exemptes de toute impression pour permettre la
lecture du code.
8) JEU DE CARACTERES : liste exhaustive de
tous les caractères admis par le code avec leurs
valeurs binaires. Les éléments étroits sont notés "0"
et les larges "1".
9) CLE DE CONTROLE : c'est un caractère qui est
calculé en fonction des autres caractères
significatifs du code et placé à la fin de celui-ci
pour permettre un contrôle (automatique ou non)
de la lecture.
Pourquoi utiliser un code-barre ?
 Pour réduire les actions manuelles.
 Pour optimiser les travaux intensifs.
 Pour augmenter la productivité.
 Pour gagner de l’argent car ils sont très bon
marché.
 Pour leur très bonne redondance.
 Pour leur flexibilité.
 Pour leur fiabilité et leur rapidité de lecture.
 Pour favoriser une exploitation automatique.
Les différents types de codes-barres

Ils existent de nombreux types de codes-barres


appartenant essentiellement à deux grandes familles :

1) La grande distribution  :
 La grande distribution et la presse avec GENCOD :
 EAN 13 pour l’identification des unités consommateur
(le produit)
 ITF pour l’identification des unités logistiques (le
conditionnement comme le carton)
 EAN 128 pour l’identification des unités d’expédition
(la palette, éventuellement le carton)
 Prestataires logistique-transporteurs :
 GTF définit la structure du code à barres incluant
entre autre le code postal, l’id transporteur, l’id
expéditeur, n° de colis, etc
2) Le milieu industriel
 L’industrie automobile avec GALIA :
 CODE 39 construit autour du code, ce standard
identifie les unités d’expédition et de
conditionnement échangées entre les équipementiers
et les constructeurs automobiles
 L’industrie pharmaceutique avec CIP (Club
Inter Pharmaceutique) :
 CODE 39 (en France et dans la majorité des pays
Européens) pour l’identification des unités
consommateur (le produit)
 CIP HR (2/5) Spécifique au marché français
1) Le codage dans la grande distribution
Code EAN13
 Caractéristiques :
 Type de code : Numérique
 Nbre d’épaisseurs de barres\espaces : 1
 Un caractère est fait avec 2 barres et 2 espaces
 La barre étroite est égale à 1 élément et un
caractère est égal à 7 éléments
 La combinaison des 2 barres et 2 espaces doit
être égale à 7 éléments.
Code EAN13

 Applications :

Pour l’identification des unités


consommateurs.
Utiliser dans la grande
distribution, les supermarchés.
Sert lors de la lecture aux
passages en caisse.
Code EAN8

 Caractéristiques :

 Il est composé de 8 chiffres


 Ces caractéristiques sont les mêmes que celles du
code Ean13.
 Il est réservé aux produits dont les dimensions ne
permettent pas d’insérer un code à 13 chiffres.
2) Le codage dans le milieu industriel
Code 39
 Caractéristiques :
 Type de codes: Alpha-numérique
 Epaisseurs de barres\espaces : 2
 1 chiffre est égal à 5 barres et 4
espaces
 Dans ces 5 barres et 4 espaces, il y a
toujours 3 larges pour 9
barres\espaces.
Code 39
 Applications :
Il est utilisé pour des applications
industrielles et autres, demandant un code
alphanumérique et ne posant pas de gros problème
de place disponible.
Code 2 parmi 5 entrelacé
 Caractéristiques:
 Abréviation : I 2 OF 5
 Type de code : Numérique
 Nbre d’épaisseurs de barres\espaces : 2
 1 chiffre est égal à 5 barres ou 5 espaces
 Un premier chiffre est encodé dans un
groupe de 5 barres et le suivant dans le
groupe de 5 espaces compris dans les 5
barres.
 Dans ces 5 barres ou 5 espaces, il y a
toujours 2 larges pour 3 étroites.
Code 2 parmi 5 entrelacé

 Applications :
Il est utilisé pour toute application
industrielle et autre se suffisant d’un code
numérique, en longueur fixe ou avec clé de
contrôle, et à condition de respecter certaines
précautions d’emploi concernant la sécurité.
Code 128
 Caractéristiques :
 Abréviation : code 128
 Type de code : Full ASCII
 Nbre d’épaisseurs de barres\espaces : 4
 Nbre de barres\espaces par caractère :
un caractère est fait avec 3 barres et 3
espaces.
 La barre étroite est égale à 1 élément et
un caractère est égal à 7 éléments.
 La combinaison des 3 barres et 3
espaces doit être égal à 11 éléments.
Code 128
 Applications :
Pour toutes applications alphanumériques ou
numériques ou le critère d’encombrement est très
important.
En mode numérique pur, le code 128 est
aussi performant et beaucoup plus sur que le 2
parmi 5 entrelacé.
En mode alphanumérique, le code 128 est
environ deux fois plus dense que le code 39.
Code PDF417

 Caractéristiques :
C’est un code à étage de faible
hauteur, qui s’apparente dans la
pratique à un code matriciel.
 Peut être lu par un lecteur laser.
 Domaine publique.
 2000 caractères peuvent être
encodés .
 Correction d’erreur ajustable.
Code PDF417

 Applications :
Il est utilisé pour des applications similaires
au code Datamatrix, avec une densité légèrement
inférieure. Cependant au contraire du code
Datamatrix, le code PDF417 peut se lire au moyen
d’une douchette CCD ou d’un pistolet Laser.

Douchette CCD Pistolet Laser


Code DATAMATRIX

 Caractéristiques :
C’est un code matriciel (encodage par points)
permettant de constituer de véritables bases de
données embarquées.
Code 16K

 Caractéristiques :
C’est un code à étages, c’est à dire qu’il est
constitué de plusieurs codes-barres superposés.
 Chaque étage permet de coder 5 caractères
alphanumériques (ou 10 caractères numériques).
 La longueur d'un étage est toujours de 70 fois la
largeur de la barre étroite.
Code 16K

 Applications :
Il est utilisé pour des applications qui
demandent l’encodage d’un nombre important de
caractères (30 à 80 typiquement).
Code Monarch ou CODABAR

 Caractéristiques :

C’est un code numérique, également


dénommé CODABAR.
 Chaque caractère est représenté par un
groupe de 4 barres et 3 espaces.
 Le jeu de caractères encodable comprends,
outre les dix chiffres, deux caractères spéciaux.
Code Monarch ou CODABAR

 Applications :
Il est utilisé pour des raisons historiques dans
les applications de transfusion sanguine, d'analyse
médicale et de traitement photographique.
Comment choisir un code-barre?

Pour choisir un code-barre, il est impératif de tenir


compte de ces critères ci-dessous:
1) Regarder s’il existe un standard d’utilisation d’un type
de code pour l’application envisagée.
Comment choisir un code-barre?

2) Faire la comparaison des encombrements des


différents code-barres pour un même nombre de
caractères codés.

SYMBOLOGIE Longueur (mm)


Code 39 ratio 2,5 95
Code 2 parmi 5 90
Code 2 parmi 5 entrelacé ratio 2,5 50
Code MONARCH 80
Code 93 63
Code 128 numérique ( 24 caractères numériques) 42
Code 128 alphanumérique ( 24 caractères alpha) 75
Code 11 64
Comment choisir un code-barre?

3) Vérifier le niveau de fiabilité du code-barre (une


symbologie code à barres est d’autant plus fiable que
la probabilité d’une erreur de substitution est faible).

Symbologie NB de caractères lus NB d'erreurs


Code 16 K 16 millions 0
Code 49 16 millions 0
Code 39 12 millions 1
Code 128 13 millions 1
Les inconvénients des code-barres

Les codes-barres présentent néanmoins des


inconvénients dont les plus significatifs sont :
 Ils nécessitent un système d’exploitation.
 Ils transmettent peu d’informations.
 Ils ne sont pas compréhensible directement.
 Ils peuvent devenir illisible en se salissant.
Lecture des code-barres

 Caractéristiques de lecture :

 La résolution : C’est la plus petite largeur


mesurable par le lecteur.
 Le principe de lecture : Une source
lumineuse infrarouge balaie le code-barre de
manière automatique ou manuelle; les bandes
claires réfléchissent la lumière. La lumière
réfléchie est traitée par un récepteur doté d’une
électronique qui compare la succession
d’espaces et de barres à signal d’horloge.
Lecture des code-barres
 Les différents types de lecteurs :

Ils existent différents types de lecteurs qu’on peut


diviser en 3 grandes familles :
 Les lecteurs manuels : Avec ou sans contact et
présence d’un opérateur.
 Les lecteurs « Mono-Ligne » : Pas de contact, grande
vitesse de traitement, élimine un besoin humain.
 Les lecteurs omnidirectionnels : Pas de contact, grande
vitesse de traitement, élimine un besoin humain, lecture à
la volée, gestion optique des différences de hauteur des colis.
Comment traiter un projet de lecture
de code-barres ?
Pour pouvoir traiter un projet de lecture de
codes-barres, il est impératif que l’on se pose des
questions. C’est seulement à partir de ces questions
qu’on peut réussir à mettre en place quelque chose de
logique et censé.

Quelles sont les bonnes questions qu’on peut se poser ?


Comment traiter un projet de lecture
de code-barres ?
Quelle type de lecture, je souhaite?

Manuelle ? :
• Crayon optique
Comment traiter un projet de lecture
de code-barres ?
Quelle type de lecture, je souhaite?
Manuelle ? :
• Douchette
• Pistolet
Comment traiter un projet de lecture
de code-barres ?
Quelle type de lecture, je souhaite?
Automatique ? :
• Sur le dessus des colis
• Sur le devant des colis
• Sur l’arrière des colis
• Sur le coté droit
• Sur le coté gauche
• Sur le dessous
Comment traiter un projet de lecture
de code-barres ?
Comment mes colis circulent ?
Passage humain ?
Par convoyage ?
• Bande
• Plateaux
• Ailes de mouette
• Rouleaux
• Autres
• Quelle vitesse de passage ?
Application des code-barres en
logistique

Les code-barres sont utilisés dans toute la chaîne de


la logistique.

 Réception et Gestion des Emplacements


 Gestion des immobilisations
 Inventaire et Gestion des stocks
 Suivi de production
 Gestion des expéditions
Application des code-barres en
logistique
 Réception et Gestion des Emplacements
Avantages d’une saisie de données par code-barres :
La saisie de données par code-barres présente de
nombreux avantages dont les plus importants sont :
 Elle donne aux opérateurs des informations précises
et les prévient des emplacements libres.
 Ces informations ainsi reçues permettent la réception
sans erreur de nouveaux produits.
 Le code-barre vérifie que les produits sont à
l’emplacement correct.
Application des code-barres en
logistique
 Gestion des immobilisations

Avantages d’une saisie de données par code-barre :


 Elle permet de faciliter la saisie des immobilisations et
lorsque la saisie de données est simple, l’ensemble du
système sera utilisé de manière efficace.
 Elle garantit que la maintenance des biens sera faite
régulièrement.
 Elle assure une longue durée de service.
Application des code-barres en
logistique
 Inventaire et Gestion des Stocks
Description de l’application :
Permet une gestion des
inventaires rapides et de réduire très
largement la durée de l’inventaire et
le nombre d’employés .
Par ailleurs, une gestion des
stocks suppose que tous les
mouvements soient connus et exacts,
ce que permet seule la saisie
automatique.
Application des code-barres en
logistique
 Inventaire et Gestion des Stocks
Avantages d’une saisie de données par code-barres :
 On peut réaliser beaucoup plus de saisies dans un
temps donné, aussi bien sur les produits finis que sur les
pièces détaches, avec un nombre réduit de personnes.
 Le risque d’erreur est quasiment nul puisque chaque
emplacement et chaque numéro de pièce est facilement
et précisément enregistré.
 Le temps nécessaire pour les inventaires peut être
réduit de manière très significative.
Application des code-barres en
logistique
 Suivi de Production

Description de l’application :
Suivre l’évolution des ordres de fabrication
ou des lots à travers le processus de fabrication.
Récupérer les informations sur les temps
passés et les coûts matière pendant le processus
de fabrication.
Application des code-barres en
logistique
 Suivi de Production
Avantages de la saisie de données par code-barres :
 Le travail d’atelier est relié au planning grâce à la
remontée en temps réel des informations de production.
 Les goulots d’étranglement en production sont
supprimés.
 Le temps exact passé sur chacune des opérations est
saisi.
 La saisie manuelle et le remplissage de formulaires ne
sont plus nécessaires.
Application des code-barres en
logistique
 Gestion des Expéditions
Avantages d’une saisie de données par code-barres :
 Les éléments sont transmis rapidement et la
commande peut être consolidée en utilisant les code-
barres.
 Les commandes sont emballées sans erreur en lisant le
code sur chacun des produits au fur et à mesure qu’ils
sont mis en boites ou en palettes.
 On évite les substitutions et les omissions avant
expédition.
Les Imprimantes

 L’importance d’une imprimante adaptée

Pour obtenir une lecture précise et de qualité


les systèmes codes à barres ont besoins :
 De contrastes importants.
 D’une bonne résolution
 D’une grande netteté des bords des barres.
Les Imprimantes
 Les mauvais traitements infligés aux étiquettes

Les étiquettes codes à barres doivent résister à :


 La pluie,
 La projection de toutes sortes de produits et solvants,
 Le stockage à 0 degré,
 Les frottement le long d’un convoyeur,
 L’exposition au soleil, intempéries pendant des années.
Pour choisir son imprimante il faut donc d’abord faire le
choix de l’étiquette selon nos différentes contraintes.
Les Imprimantes

 Le choix de l’étiquettes

 Les supports métal ou polyester : les plus durables


et résistants face aux agressions rencontrées en milieu
industriel.
 Les formats : sont définis en fonction de
l’application.
 La fixation : à l’aide d’adhésifs choisis en fonction
des surfaces ou d’un rivet.
Les Imprimantes
 Les imprimantes thermique.

 Elles ne déposent pas d’encre sur le


support (c’est le support lui-même qui
noircit sous l’action de la chaleur).
 Les têtes thermiques constituent
une ligne de points carrés ce qui
permet l’impression de bords
parfaitement nets.
 La qualité d’impression est
toujours assurée (il n’y a pas usure du
ruban encreur ou du tuner).