Vous êtes sur la page 1sur 2

Cest traditionnellement la raison que la philosophie confie le

soin de notre vie. 11


A ne consentir penser que le ncessaire, elle [la raison]
naboutit qu un savoir formellement parfait mais parcellaire,
voire vide, ou la douloureuse reconnaissance du fait que la
contingence de tout ce qui nous entoure est absolument hors
de ses prises. 12
Lexprience de la contingence est la mise lpreuve de la
bont de Dieu et de la rationalit du monde. 12
Nous voudrions donc montrer : lampleur et lemprise de la
contingence naturelle ; les limites quelle impose tout savoir
qui cherche la ramener au ncessaire.
La philosophie comme effort surmonter la contingence .
22
Reconnatre un rgne de la contingence sur toute la surface la
nature, cest dsigner lampleur de son emprise et non la
dnoncer comme une apparence illusoire. 23
Lapparence ne cache pas lessence, mais en est le paratre. 23
Il y a dans la contingence quelque chose dessentiel. Cest
lessence du naturel qui se donne dans lapparition de la
contingence. 23
Ecartes les figures dune contingence illusoire,
ou futile, demeure limage dune naturel dont la
nest plus marginale mais essentielle et donc
Hegel nemploie plus insignifiance au sens de
mais de dnu de raison. 25

superficielle
contingence
inquitante.
ngligeable,

Au lieu de contempler dans la nature le sage reflet de lordre


logique dont nous parlions en commenant, le voil le
philosophe rduit scruter des traces de dterminations
conceptuelles . 25
Contre Schelling qui parlait de la nature comme plnitude de
lexistence divine , et comme visage lumineux du divin, Hegel

voit moins dans la nature la rvlation que loccultation de


Dieu. Il fustige ceux qui prennent le dsordre naturel pour une
richesse et, oubliant que Dieu est Esprit, font des phnomnes
naturels une immense thophanie. 25-26
La contingence montre la faiblesse du concept dans la nature.
28
Quant la thse de la nature comme reflet de la logique, elle
peut tre dj nuance en distinguant expression logique du
naturel en sa contingence mme, et rduction de la
contingence naturelle la ncessit.