Vous êtes sur la page 1sur 28

Suite du raccordement, Acte 8.

Après la nuit nécessaire au raccordement de l’aiguille, la voie a été rendue à la circulation et les mouvements ont pu
reprendre dès 6 h du matin le 30 mars. Restent à effectuer les nivellements et le ballastage sans toutefois aller au-
delà du Pont n°2 de façon à laisser un temps suffisant au durcissement de la résine. On voit ici la V212 de la Sté
Vecchietti poussant le train de ballast; remarquez la différence de niveau restant à corriger.
Attendant calmement son tour non loin du Pont VII bis, la bourreuse est prête à intervenir.
Sur les passerelles, les agents manœuvrent ces wagons dédiés au ballast, effectuant avec dextérité le bon dosage
de cailloux aux bons endroits. La poussière et le bruit sont à ce moment « assez conséquents »!
7 avril. On voit ici que beaucoup de travail à été réalisé; le support de caténaire est prêt à recevoir la ‘’bif’’ et le niveau
de la banquette a été relevé.
Les anti-balançants et pendules pour la caténaire sont prêts à être installés sur les poteaux déjà implantés.
Les ‘’piges’’ pour le bon réglage de la ligne de contact et les consoles neuves encore emballées.
Ces wagons ont donc servi sur la LGV Est, Ocquerre étant une des bases-matériaux aux environs de Bar-le-Duc.
Pendant ce temps au Nord (gare d’Harfleur) des mesures sont prises pour implanter le raccordement Nord.

Le remplacement du signal semble imminent le TIV provisoire à 40 est en place en aval.


9 avril. Préparatifs pour la pose des aiguilles sur les 2 voies; le TIV 40 est aussi dans l’autre sens. On peut aussi
remarquer les électriciens au travail dans les nacelles. Ces aiguilles vont être posées dans la nuit du 12 au 13 avril
bien que le tronçon ait été préparé dans la nuit du 10 au 11.
On voit nettement les shunts de BAL ( Bloc Automatique Lumineux). Après les préparatifs au raccordement, les 3
aiguillages vont se substituer aux voies pendant les nuits suivantes.
Et le 15 avril les 3 aiguilles sont posées ! Les constituants des aiguilles suivantes ne semblent pas encore livrés ,
les réglages de caténaire viennent d’être effectués, ce qui explique la présence des engins (jaunes) mis hors-gabarit .
Le pont n°4 s’est agrémenté des mêmes décorations en adossement.

Photo prise le 22 mars 2008.


Le même endroit le 10 avril 2010.
Au soir du 21 avril, l’élément de la « bif » est mis en place et n’attend plus que la livraison des autres pièces.

Le rapide Paris-Le Havre arrive à son but sans être concerné par le TIV 40 km/h.
Au triage de Soquence, les engins de travaux et l’ouverture à la concurrence mettent de la couleur aux mouvements
sociaux du moment.

Fin de l’épisode « acte 8 « .


Texte et photos. © Hervé Leclère. Avril 2010