Vous êtes sur la page 1sur 7

Une grue cokerill Jouef en 'cure de jouvence'

Par Hervé Leclère

Ma vieille grue Jouef croupissait au fond d’un tiroir depuis trop longtemps et donc une petite cure de
rajeunissement ne pouvait que lui redonner vie.

Bien que le coffret lui-même soit manquant, j’avais heureusement conservé tous les éléments! Une fois
l’inventaire des pièces effectué, on dénombre donc 16 essieux métalliques pour la grue en comptant les
wagons attenants. À noter que les (gros) essieux d'origine touchent les tirefonds de la voie au code 75! Des
essieux (Roco d.10,5) par exemple, confèreront à l'engin l’aspect plus réaliste recherché.

J’en ai profité pour 'amincir' l'aspect des gros attelages fournis d'origine en les remplaçant par des systèmes à
élongation et boitiers Nem Roco, maintenus sur des tables insérées entre les flasques d’essieux et la traverse
de choc comme le montre la progression adoptée pour la série de photos suivantes:
Une pince est placée le temps du collage. Le tout sera peint de couleur gris clair, sauf la traverse en rouge.
Intéressons-nous maintenant à la base roulante, sans sa grue; une peinture un tantinet 'sauvage' y a été
appliquée et certains bras de support ont été interchangés pour unifier l’ensemble. La qualité du roulement, à ce
niveau de réhabilitation, semble quant à elle satisfaisante.

Il est vrai qu'à la vue du matériel réel, on puisse raisonnablement se permettre l'initiative de 'quelques'
modifications, patines et autres sur le modèle réduit !
Passons à la partie en rotation:

Les rambardes sont supprimées (et mises de côté bien entendu!) Le passage de la motorisation de l'engin réel
au diesel -en remplacement de la vapeur- ayant modifié le système de commande, il se retrouve donc inclu dans
la nouvelle carrosserie du modèle réduit et être déployé lors de la mise en service.
J’ai décidé de renforcer en carte plastique de 1mm comme suit la partie centrale du support de flèche qui a été
à l'évidence volontairement simplifiée pour faciliter l'assemblage du modèle réduit en usine:
J’ai choisi de confectionner cette pièce en papier bristol
100g / m2 pour lui donner plus facilement l’arrondi adequat.
Avec un coup de peinture on n'y verra 'que du feu'; de plus
j’ai souhaité aussi en limiter le poids tout en gardant intacte la
partie horizontale de la base tournante.

Un indicateur de levage est installé, toujours en


papier bristol; je l’ai coloré à ma manière, reste à
voir si “c’est valable”:

Préparation de cartons obturateurs de certaines


zones, et peinture des palans avec zébrage au feutre
à main levée.
Aperçu d'ensemble de la grue Cokerill
en situation de transport/déplacement
après les opérations d'amélioration
d'aspect dont la pose -ici en cours- des
obturateurs de ventilation.

Un aperçu du wagon de secours de


grande intervention encore en cours de
construction qui sera l’objet d’un prochain
numéro...

Textes & photos (sauf DR): Hervé LECLÈRE

À SUIVRE...

Évaluer