Vous êtes sur la page 1sur 7

Améliorer un chargement de parpaings

sur wagon plat Jouef


Textes et photos: Hervé Leclère

Ce chargement de parpaings est fourni avec le remarquable wagon plat à bogies


Jouef

(Série limitée, Réf: HJ5161) (DR. Photo: catalogue Univertrain)

Ce wagon est la reproduction d'un 'remms', avec ses ranchers repliables et son châssis
très détaillé. Le chargement de parpaings proposé est inédit (je crois) mais reste à
'fignoler' pour faire vraiment ressortir les blocs sur leurs palettes.

Au vu de ce cliché, la première modif' à


faire est sur la couleur, pour obtenir un
aspect ciment. C'est ce qui m'a donné
l'idée d'aller plus loin en profondeur dans
la modif'; en effectuant différentes passes
à l'acrylique gris mat, je me suis rendu
compte des possibilités du relief obtenu,
quitte à repeindre chaque parpaing ou
presque, un par un, surtout ceux du
dessus. Au vu du résultat.... je me suis
pris au jeu!
Mais, si le fret ne peut se contenter
d'un seul chargement, le fait
d'acquérir d'autres wagons de type
6151, pour constituer une rame
intéressante, excédant mes
moyens immédiats, j'ai donc
effectué un moulage pour voir si le
rendu justifiait la reproduction. Le
moule en RTV 127, en coulée
simple, semblait satisfaisant sans
les palettes, trop fines en terme de
moulage; c'est pour cette raison
qu'elles ne seront pas reproduites,
ou réduites au minimum admissible.

J'ai donc coulé du polyuréthane à 2 composants (84 A et B), dans lequel est inséré un
morceau de Styrodur, lors de la coulée, pour faire une grosse économie de matière et,
par la même occasion, limiter le poids du dit chargement.

On constate que les palettes ne sont réellement apparentes qu'aux extrémités et même au
moulage, évidemment.
Bien que les ridelles du wagon cachent bien cette imperfection, il est facile d'y remédier, de
par l'explication suivante:

Sur le modèle original, en sauvant au maximum le peu de palette existant, le meulage de


la matière utilisée est patiemment exécuté, en prenant soin de ne pas 'mordre' là ou il ne
faut pas!

Les palettes de type "Europe" ayant été bien placées, c'est à dire -dans le bon sens de
manutention-, il va suffire de ne reproduire que leur partie visible.
S'il n'a pas été nécessaire de fabriquer les palettes en entier, c'est par choix personnel: on
peut tout à fait recourir aux palettes de chez Faller, réajustées entièrement ou
partiellement, dans les alignements correspondants aux piles de parpaings; l'essentiel est
de donner l'illusion de la présence effective de palettes.

Grappe de palettes Faller ,,,

...et simulation «maison»

Un rendement «brut» au réalisme déjà satisfaisant.


Ici 2 ensembles juxtaposés donne l'aspect d'un chargement conséquent.(grand plat Jouef)
tout comme plusieurs empilages pourront figurer dans un chantier ou une usine par
exemple.

Mais on peut aller plus loin dans le détaillage, notamment dans l'élingage nécessaire à la
sécurité lors du lransport.

Bien qu'il soit fort probable qu'en réalité ces parpaings soient chargés dans des wagons
couverts ( rils ou débach'vite), il est bien plus gratifiant au modéliste de voir les chargements.

Revenons au modèle d'origine qui mesure 10 cm de longueur ( soit 10 palettes de 1 cm, donc
20 palettes) par chargement. J'ai coupé trois rangées (à la scie à métaux fine) pour les
rabouter de façon à constituer une 'palanquée' de 2X13 palettes, pour un chargement de 13 cm
de long, correspondant à l'amplitude raisonnable du wagon en question. Des 'angles' en carton
sont fixés entre 2 piles pour assurer une protection sous les 'élingues', Ces élingues de ruban
adhésif (couleur au choix) sont disposées de façon cohérente.
Les 'élingues' sont coupées au cutter et à la règle métallique dans du ruban adhésif, ensuite
disposées en place sans les tirer, sous peine de recommencer plusieurs fois, du fait de
leur relative élasticité.

L'important pour un meilleur


réalisme, est de veiller à
respecter le bon
positionnement / distance
des élingues sur les bandes
de protection ET sur les
palettes de parpaings
Dans la foulée, on pourra donc envisager toutes sortes de chargements, avec des variantes à
l'infini ET à peu de frais: de quoi occuper utilement les longues soirées d'hiver....surtout qu'il en
existe d'autres...des chargements; des tôles, par exemple:

Textes & Photos [sauf DR]: Hervé Leclère. 2020

Évaluer