Vous êtes sur la page 1sur 16
CONDUCTEUR POIDS LOURDS Prévention et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées Le métier de conducteur
CONDUCTEUR POIDS LOURDS
CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

Prévention et Intérim

1.

Explications

1.1. Tâches effectuées

et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées Le métier de conducteur poids lourds est un métier

Le métier de conducteur poids lourds est un métier qui englobe plusieurs activités dont la finalité est de charger, transporter et livrer, en toute sécurité et dans les délais impartis, des marchandises, des matériaux, des produits dangereux ou des animaux au moyen d’un véhicule à moteur de plus de 3,5 tonnes.

Le secteur d’activité du conducteur poids lourds est très large puisqu’il concerne toute entreprise ayant à trans- porter des marchandises que ce soit dans le secteur marchand ou non marchand, aussi bien au niveau national qu’international.

Durant son activité, le conducteur poids lourds peut être amené à :

1. assurer la maintenance de premier niveau du véhicule, c’est-à-dire contrôler l’état du véhicule et en assurer les petits entretiens (ex : contrôler les niveaux, …)

2. manœuvrer différents types de véhicule (camion porteur, tracteur semi-remorque, …)

3. assurer l’arrimage des marchandises (équilibre des charges, fixation et protection de la marchandise, …)

4. manipuler des équipements ou des engins de manutention (diable, transpalette, …)

5. charger, décharger ou vérifier les opérations de chargement ou de déchargement du véhicule

6. remplir les documents administratifs (documents de transport, formalités douanières, constat d’acci-

dent, bons de réception, feuilles de prestation,

)

7. déterminer l’itinéraire à prendre et l’horaire à suivre ou respecter ceux qui ont été fournis préalablement

8. adapter sa conduite en fonction de facteurs extérieurs (météo, code de la route, itinéraire en aggloméra- tion ou sur autoroute, le jour ou la nuit, densité du trafic, …)

9. appliquer les consignes de sécurité lors du transport de marchandises dangereuses, etc.

Pour exercer ce métier, différentes conditions sont requises :

- avoir 18 ans au minimum

- détenir un permis C1, C1+E, C ou CE selon le type de véhicule (voir 1.4 Permis de conduire)

Appellations similaires :

- conducteur routier national/ international

- conducteur routier de transport de marchandises

- conducteur ADR

- chauffeur poids lourds

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.2. Formations Formations de base La formation de base de conducteur poids lourds
CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.2. Formations Formations de base La formation de base de conducteur poids lourds

1.2.

Formations

Formations de base

La formation de base de conducteur poids lourds peut être suivie :

- dans le cadre de l’enseignement professionnel (3 ème degré professionnel avec la possibilité de faire une 7 ème professionnelle « complément en conduite de poids lourds et manutention »)

- dans des écoles de conduite agréées 1

Le FOREM (www.leforem.be) organise également une formation professionnelle théorique (6 semaines) et pratique (6 sem. permis C et 6 sem. permis CE), suivie d’un stage en entreprise de 2 semaines.

Différents modules de formation pour les conducteurs poids lourds (ex : conduite en conditions extrêmes, utilisa- tion du tachygraphe digital, …) sont aussi proposés par 2 :

- le Forem

- divers organismes de formation, etc.

Formations spécifiques

1. Formation CAP - Certificat d’Aptitude Professionnelle pour les conducteurs poids lourds

Toute personne qui souhaite dès l’âge de 18 ans être titulaire d’un permis de conduire C ou CE (voir 1.4 Permis de conduire) doit être titulaire d’un CAP.

La formation CAP est organisée par le Forem, l’Institut Bruxellois Francophone pour la Formation Professionnelle (IBFFP - Bruxelles formation : www.bruxellesformation.be), l’enseignement technique et l’enseignement de promo- tion sociale. 3

Dès 2009, la formation CAP sera obligatoire 4 pour tous les conducteurs poids lourds qui devront suivre une formation professionnelle initiale ou continue auprès d’un centre de formation agréé. En cas de réussite de l’examen, le candidat recevra un certificat d’aptitude professionnelle attestant soit de la qualification initiale, soit de la formation continue.

ATTENTION : il ne faut pas confondre le CAP et le CCP

Le CAP est un certificat d’aptitude professionnelle pour les chauffeurs. CAP est un certificat d’aptitude professionnelle pour les chauffeurs.

Le CCP est un certificat de capacité professionnelle pour les entrepreneurs de transport rémunéré pour le CCP est un certificat de capacité professionnelle pour les entrepreneurs de transport rémunéré pour le compte de tiers. Toute personne qui souhaite fonder ou reprendre une entreprise de transport professionnel routier de marchandises doit être détenteur d’une licence de transport 5 à condition d’être notamment titulaire d’un CCP. Ce certificat est délivré par le Service Public Fédéral Mobilité et Transports (www.mobilit.fgov.be),

après avoir suivi des cours et réussi l’examen organisé par l’Institut du Transport Routier (ITR - www.iwt-itr.be). La formation CCP est organisée par l’ITR, qui a conclu des conventions avec différents centres de cours :

- le FOREM

- FEBETRA (Fédération Royale Belge des Transporteurs - www.febetra.be)

- UPTR (Union Professionnelle du Transport par Route - www.uptr.be)

- EFP (Espace Formation PME - www.efpme.be)

- SYNTRA (en région flamande - www.syntra.be)

) - SYNTRA (en région flamande - www.syntra.be ) 1 Liste complète des auto-écoles agréées sur

1 Liste complète des auto-écoles agréées sur www.mobilit.fgov.be

2 Liste des organismes de formation : voir DVD documentation technique ou www.p-i.be

3 Liste des écoles dispensant la formation CAP : voir DVD documentation technique ou www.p-i.be

4 Plus d’infos : directive 2003/59/CE du 15 juillet 20003, publiée le 10 septembre 2003 (voir DVD documentation technique ou www.p-i.be)

5 Plus d’infos sur la licence de transport : www.mobilit.fgov.be

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 2. Formation ADR 1 Le conducteur poids lourds qui transporte des produits dangereux

2. Formation ADR 1

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 2. Formation ADR 1 Le conducteur poids lourds qui transporte des produits dangereux

Le conducteur poids lourds qui transporte des produits dangereux (citerne ou colis) doit être détenteur d’un cer- tificat ADR. Celui-ci peut être obtenu après avoir suivi un cours de base auprès d’un organisme de formation agréé et moyennant la réussite de l’examen organisé par l’Institut du Transport Routier (ITR).

Le certificat ADR, délivré par le Service Public Fédéral Mobilité et Transports (www.mobilit.fgov.be), est valable 5 ans. Il peut être prolongé moyennant une formation de recyclage auprès d’un centre de formation agréé et la réussite de l’examen auprès de l’ITR, dès 9 mois avant la date d’échéance du certificat. Une demande tardive de prolongation oblige le conducteur à suivre de nouveau l’intégralité de la formation et à passer l’examen.

ATTENTION :

• depuis le 1 er janvier 2007, les conducteurs de véhicule à masse maximum autorisée inférieure à 3,5 tonnes doivent également être détenteurs d’un certificat de formation ADR (à moins de bénéficier d’une exemption totale ou partielle en fonction du produit dangereux transporté 2 )

selon la classe à laquelle appartiennent les produits dangereux 3 , il existe différents types de certificat ADR (ex :

certificat de formation ADR classe 1 pour le transport par route de matières explosives = cours de base + cours de spécialisation classe 1)

si le transport des marchandises dangereuses se fait en citerne, le conducteur doit avoir un certificat de formation ADR pour les transports en citerne (= cours de base + cours de spécialisation citernes)

La formation ADR est organisée par :

- divers instituts de formation agréés 4 par le SPF Mobilité et Transports (ex : le Forem, certaines écoles de l’enseignement technique, …)

- le Service explosifs du Service Public Fédéral Economie (www.mineco.fgov.be) : formation ADR classe 1 (matières explosives)

- l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (www.fanc.fgov.be) : formation ADR classe 7 (matières radioactives)

Remarque : les entreprises qui transportent, chargent, déchargent ou effectuent du transbordement de marchandi- ses dangereuses doivent désigner un (ou plusieurs) conseiller à la sécurité 5 . Celui-ci a pour tâche de veiller à ce que les activités relatives aux marchandises dangereuses se déroulent dans le respect des réglementations et dans des conditions optimales de sécurité.

ATTENTION :

Si l’intérimaire travaille avec des engins de manutention, tels un chariot élévateur, il doit avoir suivi une formation spécifique 6 .

1 ADR : Accord européen relatif au transport international de marchandises Dangereuses par Route

2 Exemption totale ou partielle : voir DVD documentation technique ou www.p-i.be - Plus d’infos : www.iwt-itr.be

3 Folder des produits dangereux : voir DVD documentation technique ou www.p-i.be et disponible auprès de l’ITR

4 Liste complète des centres de formation : www.mobilit.fgov.be (Vade-Mecum Transport de Marchandises Dangereuses) ou www.p-i.be (ou DVD documentation technique)

5 AR 1er juillet 1999 relatif à la désignation et à la compétence professionnelle des conseillers à la sécurité pour le transport de marchandises dangereuses par la route, le rail ou par voie fluviale (MB 13/7/1999). Plus d’infos auprès de l’ITR qui organise l’examen (www.iwt-itr.be)

6 Plus d’infos : voir fiche technique cariste (DVD documentation technique ou www.p-i.be)

( www.iwt-itr.be ) 6 Plus d’infos : voir fiche technique cariste (DVD documentation technique ou www.p-i.be

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.3 Lexique Consultez également le site www.transperanto.org FR NL ANG ALL ESP IT
CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.3 Lexique Consultez également le site www.transperanto.org FR NL ANG ALL ESP IT
CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.3 Lexique Consultez également le site www.transperanto.org FR NL ANG ALL ESP IT

1.3

Lexique

Consultez également le site www.transperanto.org

FR

NL

ANG

ALL

ESP

IT

POL

TURC

Instructions

Veiligheids-

Safety

Sicherheitsanweisungen

Normas de

Istruzioni di

Instrukcja

Güvenlik

de sécurité

instructies

Instructions

seguridad

sicurezza

bezpieczenstwa

talimatları

Interdiction

Verboden te

No

Rauchen verboten

Prohibido

Vietato

Palenie

Sigara

de fumer

roken

smoking

fumar

fumare

Zabronione

içilmez

Téléphone

Verboden

No mobile

Mobilfunk verboten

Prohibido

Vietato l’uso

Zakaz uzywa-

Cep

mobile

voor GSM

phones

utilizar

di telefoni

nia telefonow

telefonu

interdit

teléfonos

cellulari

komorkowych

yasak

móviles

Port de

Veiligheids-

Wear

Sicherheitsschuhe

Zapatos

Scarpe di

Należy stoso-

İş ayakkabısı

chaussures

schoenen

safety

anziehen

sicurezza

wac obuwie

giy

de sécurité

verplicht

shoes

ochronne

Port de

Veiligheids-

Wear

Handschuhe

Guantes

Guanti

Należy nosic

Eldiven giy

gants

handschoe-

gloves

benutzen

protettivi

rekawice och-

nen verplicht

ronne

Vitesse

Maximum

Speed limit < 30 km/hr

Höchstgeschwindigkeit max. 30 km/h

Límite de

Limite di velocità < 30 km/h

Ograniczenie

Hız limiti < 30 km/saat

limitée

snelheid

velocidad <

predkosci

à 30

30 km/u

   

30 km/h

<30km/godz

 

km/hre

 

Point de

Laadplaats

Loading

Ladestelle

Lugar de

Luogo di

Miejsce

Yükleme

charge-

place

carga

carico

Zaladunku

alanı

ment

Bâche/

Zeil

Curtain

Plane (Gardine)

Cortina del

Tenda di

Zaslona

Perde

rideau

camión

copertura del

camion

Cales de

Wielblokken

Wheel

Bremsklötze

Calzos

Cunei bloc-

Klocki do

Takoz

roue

chocks

caruote

blokady kol

Plan de

Laadplan

Load plan

Ladeplan

Plan de

Piano di

Plan

Yükleme

chargement

carga

carico

zaladunku

planı

Arrimage

Verankering

Bracing

Verankerung,

Arrumazón,

Fardatura

Usztywnienie

Çember

Verstärkung

estiba

(Rinforzo)

atkısı

Materiau

Vulmaterial

Blocking

Füllmaterial / Ladungs sicherungsmaterial

Material

Materiale per

Material

Takoz

de calage

material

para

bloccare il

wypelniajacy

malzemesi

 

asegurar la

carico

carga

Calage du

Lading vast-

Secure the

Die Ladung sichern

Asegurar la

Fissare il

Zabezpieczyc

Yükü bağla

chargement

zetten

load

carga

carico

zaladunek

Remplir les

Document

Fill in the paper

Papier ausfüllen

Rellenar los

Compili i

Wypelnic

Kağıdı

documents

invullen

papeles

documenti

papiery

doldurun

Documents

Laad-

Loading

Ladepapiere

Documentos de la carga

Lista di carico

Papiery od

İrsaliye

de

documenten

papers

zaladunku

chargement

 

Numéro

Leverings-

Shipment

Liefernummer

Número

Numero di

Numer

Sevk

d’expédition

nummer

number

de envío/

spedizione

numarası

embarque

Signature

Handtekening

Signature

Unterschrift

Firma

Firma

Podpis

İmza

Plan de

Laadplan

Load plan

Ladeplan

Plan de

Piano di

Plan zalad-

Yükleme

chargement

carga

carico

unku

planı

1.4 Types de véhicules Une camionnette est un véhicule motorisé de - de 3,5 T

1.4 Types de véhicules

Une camionnette est un véhicule motorisé de - de 3,5 T Un camion est un
Une camionnette est un véhicule motorisé de - de 3,5 T
Un camion est un véhicule motorisé de + de 3,5 T
permis B
permis C
VÉHICULES AUTOMOBILES
= véhicules munis d’un moteur qui peuvent se déplacer seul
PORTEUR
= véhicule qui transporte la marchandise sur ses pro-
pres essieux et auquel il est possible d’y atteler une
remorque
TRACTEUR
= véhicule conçu pour y atteler une semi-remorque
de 25 à 38 T
= véhicule sans moteur, tiré par
=
véhicule sans moteur
à 2 ou 3 essieux tiré par un porteur
un tracteur, à 1, 2 ou 3 essieux à l’arrière
car l’avant est posé sur le tracteur
Camion = porteur
Camion remorque
Semi-remorque
= porteur + remorque
= tracteur + semi-remorque
= train de véhicules
= véhicule articulé
= train routier
Tracteur / véhicule solo
+ toujours une semi-remorque
Longueur maximale
(camion) 12 mètres
Longueur maximale
(camion et remorque)
18,75 mètres
Longueur maximale (tracteur et semi-remorque)
16,5 mètres
CONDUCTEUR POIDS LOURDS

Pour tous les véhicules (camion porteur, tracteur, remorque, semi-remorque) :

• la hauteur maximale est fixée à 4 mètres, en tenant compte toutefois du fait que tous les ponts, tunnels, portes d’entrées, … n’atteignent pas ces hauteurs !

• la largeur maximale est de 2,55 mètres, mais pour le transport de marchandises sous température dirigée (ex : frigo) la largeur maximale est de 2,60 mètres

• le tonnage au sol dépend du nombre d’essieux (tonnage de 44 tonnes maximum)

dépend du nombre d’essieux (tonnage de 44 tonnes maximum) 2,55 mètres 4 mètres Attention : Accès
dépend du nombre d’essieux (tonnage de 44 tonnes maximum) 2,55 mètres 4 mètres Attention : Accès

2,55 mètres

4 mètres

Attention :

Accès interdit aux conducteurs de véhicu- les ayant, chargement compris, une hauteur supérieure à celle indiquéede 44 tonnes maximum) 2,55 mètres 4 mètres Attention : Accès interdit aux conducteurs de véhicules

Accès interdit aux conducteurs de véhicules ayant, chargement compris, une largeur supé- rieure à celle indiquéecompris, une hauteur supérieure à celle indiquée Accès interdit aux conducteurs de véhicules ou trains de

Accès interdit aux conducteurs de véhicules ou trains de véhicules ayant, chargement compris, une longueur supérieure à celle indiquéeAccès interdit aux conducteurs de véhicules ayant, chargement compris, une largeur supé- rieure à celle indiquée

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS Il existe une grande variété de véhicules, à savoir : VÉHICULE BÂCHÉ VÉHICULE
CONDUCTEUR POIDS LOURDS Il existe une grande variété de véhicules, à savoir : VÉHICULE BÂCHÉ VÉHICULE

Il existe une grande variété de véhicules, à savoir :

VÉHICULE BÂCHÉ

VÉHICULE

SEMI-BÂCHÉ

VÉHICULE TÔLÉ

VÉHICULE SEMI-BÂCHÉ VÉHICULE TÔLÉ BÉTAILLÈRE

BÉTAILLÈRE

VÉHICULE SEMI-BÂCHÉ VÉHICULE TÔLÉ BÉTAILLÈRE
SEMI-BÂCHÉ VÉHICULE TÔLÉ BÉTAILLÈRE VÉHICULE CONTENEUR VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe
SEMI-BÂCHÉ VÉHICULE TÔLÉ BÉTAILLÈRE VÉHICULE CONTENEUR VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe
SEMI-BÂCHÉ VÉHICULE TÔLÉ BÉTAILLÈRE VÉHICULE CONTENEUR VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe
SEMI-BÂCHÉ VÉHICULE TÔLÉ BÉTAILLÈRE VÉHICULE CONTENEUR VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe

VÉHICULE CONTENEUR

VÉHICULE

PORTE-VOITURES

fixe

basculant

conteneur citerne

VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe basculant conteneur citerne VÉHICULE À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe
VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe basculant conteneur citerne VÉHICULE À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe
VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe basculant conteneur citerne VÉHICULE À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe
VÉHICULE PORTE-VOITURES fixe basculant conteneur citerne VÉHICULE À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe

VÉHICULE À BENNE

VÉHICULE À SILO

fixe

basculant

fixe

basculant

À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe basculant VÉHICULE À CITERNE VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz
À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe basculant VÉHICULE À CITERNE VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz
À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe basculant VÉHICULE À CITERNE VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz
À BENNE VÉHICULE À SILO fixe basculant fixe basculant VÉHICULE À CITERNE VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz

VÉHICULE À CITERNE

VÉHICULE

PORTE-FRIGO

à gaz

à carburant

alimentaire

VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz à carburant alimentaire CONVOI EXCEPTIONNEL VÉHICULE À PLATEAU NU Remarque : un
VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz à carburant alimentaire CONVOI EXCEPTIONNEL VÉHICULE À PLATEAU NU Remarque : un
VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz à carburant alimentaire CONVOI EXCEPTIONNEL VÉHICULE À PLATEAU NU Remarque : un
VÉHICULE PORTE-FRIGO à gaz à carburant alimentaire CONVOI EXCEPTIONNEL VÉHICULE À PLATEAU NU Remarque : un

CONVOI EXCEPTIONNEL

VÉHICULE À PLATEAU NU

alimentaire CONVOI EXCEPTIONNEL VÉHICULE À PLATEAU NU Remarque : un convoi est exceptionnel lorsque la charge
alimentaire CONVOI EXCEPTIONNEL VÉHICULE À PLATEAU NU Remarque : un convoi est exceptionnel lorsque la charge

Remarque : un convoi est exceptionnel lorsque la charge est indivisible. Pour circuler sur la voie publique, ce type de véhicule doit avoir une autorisation de circulation et est soumis à des dispositions particulières (ex : apposition de deux panneaux rectangulaires portant la mention « CONVOI EXCEPTIONNEL », restrictions de circulation, …)

de deux panneaux rectangulaires portant la mention « CONVOI EXCEPTIONNEL », restrictions de circulation, …) 6

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.5 Permis de conduire Pour les véhicules dont la masse maximale autorisée (MMA)

1.5 Permis de conduire

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.5 Permis de conduire Pour les véhicules dont la masse maximale autorisée (MMA)
Pour les véhicules dont la masse maximale autorisée (MMA) est supérieure à 3, 5 tonnes,
Pour les véhicules dont la masse maximale autorisée (MMA) est supérieure à 3, 5 tonnes, on distingue selon le
type de véhicule :
PERMIS C
PERMIS C + E
Véhicule automobile d’une MMA > 7,5 T
( + remorque MMA ≤ 750 kg)
Véhicule automobile d’une MMA > 7,5 T
+ remorque/ semi-remorque
MMA > 750 kg
21 ans (ou 18 ans si titulaire d’un CAP)
21 ans (ou 18 ans si titulaire d’un CAP)
PERMIS C1 PERMIS C1 + E Véhicule automobile 3,5 T < MMA ≤ 7, 5
PERMIS C1
PERMIS C1 + E
Véhicule automobile 3,5 T < MMA ≤ 7, 5 T
( + remorque MMA ≤ 750 kg)
Véhicule automobile 3,5 T < MMA ≤ 7, 5 T
+ remorque/ semi-remorque MMA > 750 kg
SI :
- la MMA de l’ensemble < 12 T
- la MMA de la remorque/ semi-remorque < à la
masse à vide du véhicule tracteur
18 ans
18 ans
Remarques :

- pour présenter les examens en vue de l’obtention du permis C ou CE, le candidat doit posséder un permis B. - le candidat au permis C peut, dès l’âge de 18 ans, présenter l’examen pratique pour le permis C. Toutefois, il obtiendra uniquement un permis C1 (sauf s’il est titulaire d’un CAP) et devra attendre d’avoir 21 ans pour obtenir son permis C (sans devoir passer de nouveaux examens).

Obtention et validité du permis de conduire

En Belgique, pour obtenir son permis de conduire C, CE, C1 ou C1+E, il faut :

- être inscrit à la commune dans les registres de la population, des étrangers ou dans le registre d’attente

- avoir une attestation d’aptitude à la conduite valable du conducteur (voir point III. Surveillance de santé et sélection médicale)

- réussir l’examen théorique et pratique dans une école de conduite agréée 1

Pour conduire sur le territoire belge, le conducteur doit être titulaire :

- soit d’un permis de conduire délivré par un état membre de l’Espace Economique Européen - EEE (les 27 pays de l’Union Européenne + Islande, Norvège et Liechtenstein) et en cours de validité

- soit d’un permis de conduire international 2 en cours de validité

- soit d’un permis de conduire reconnu en Belgique 3 (ex : permis suisse, turc, russe, …) et en cours de validité

Pour conduire sur le territoire d’un état membre de l’EEE, le conducteur doit être titulaire :

- soit d’un permis de conduire délivré par un état membre de l’EEE et en cours de validité

- soit d’un permis de conduire international en cours de validité

- soit d’un permis de conduire reconnu par l’état membre de l’EEE (pour plus d’infos à ce sujet, il faut s’adresser à l’ambassade de l’état concerné) et en cours de validité

Pour conduire sur le territoire d’un état NON membre de l’EEE, le conducteur doit être titulaire :

NON membre de l’EEE , le conducteur doit être titulaire : - soit d’un permis de

- soit d’un permis de conduire international en cours de validité

- soit d’un permis de conduire reconnu par l’état concerné (pour plus d’infos à ce sujet, il faut s’adresser à l’ambassade de l’état concerné) et en cours de validité Remarque : le permis de conduire belge est en principe reconnu dans les états dont la Belgique reconnaît le permis de conduire 3 .

1 Plus d’infos sur www.mobilit.fgov.be ou www.goca.be

2 En Belgique, le permis de conduire international est délivré au vu du permis de conduire national par l’administration communale dans laquelle le conducteur est inscrit dans les registres de la population, des étrangers ou dans le registre d’attente. Le permis de conduire international est valable 3 ans.

3 Liste des permis de conduire reconnus en Belgique : voir DVD documentation technique ou www.p-i.be

est valable 3 ans. 3 Liste des permis de conduire reconnus en Belgique : voir DVD

7

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.6 Tachygraphe digital Sauf quelques rares exceptions, les véhicules pour le transport de
CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1.6 Tachygraphe digital Sauf quelques rares exceptions, les véhicules pour le transport de

1.6 Tachygraphe digital

Sauf quelques rares exceptions, les véhicules pour le transport de marchandises dont la MMA est supérieure à 3,5 tonnes, mis en circulation pour la première fois à partir du 5 août 2005, doivent être munis d’un tachygraphe digital, appareil qui conserve au moins pendant 365 jours des données relatives au véhicule et aux conducteurs de ce véhicule.

Un des objectifs de l’introduction du tachygraphe digital est l’amélioration des conditions de travail des conducteurs, notamment par le respect des temps de conduite et de repos : maximum 9h/jour, 2 périodes de 4 heures et demi.

On distingue 4 cartes différentes : la carte de conducteur, la carte d’entreprise, la carte d’atelier et la carte de contrôleur. Ces différentes cartes sont disponibles sur demande auprès du Service DIGITACH (plus d’infos sur www.digitach.be).

ATTENTION :

les intérimaires conducteurs de poids lourds (MMA >3,5 tonnes) doivent avoir une carte de conducteur, carte qui remplace la feuille d’enregistrement (disque) et qui conserve en mémoire les prestations des 28 derniers jours

) du conducteur. Cette carte est personnelle et ne se substitue en aucun cas

au permis de conduire. La carte est valable 5 ans et est renouvelable.

(temps de conduite, temps de repos,

et est renouvelable. (temps de conduite, temps de repos, 1.7 Environnement Installations - Les installations
et est renouvelable. (temps de conduite, temps de repos, 1.7 Environnement Installations - Les installations

1.7 Environnement

Installations

- Les installations (parkings, aires d’évolution, de chargement/déchargement, quais,

) et un

chargement/déchargement dans de bonnes conditions. - Les installations doivent être propres et régulièrement entretenues. - Pour les chauffeurs, il faut prévoir une salle de repos, des sanitaires et mettre à leur disposition des équipements tels que des distributeurs de boissons, téléphone, …

) doivent être bien conçues et

adaptées aux charges et au trafic pour permettre une évolution aisée des véhicules (camions, semi-remorque,

Sol

Les sols doivent être suffisamment résistants, plans, exempts de trous, saillies ou autres obstacles, propres et non glis- sants.

Eclairage et signalisation

Les parkings, les aires d’évolution, de chargement/déchargement, les quais, les zones d’accès, de manutention et de trans- bordement doivent être éclairés de façon répartie sans zone d’ombre, ni d’éblouissement. Ces différentes installations doivent également être dotées d’une signalisation claire et visible même la nuit.

d’une signalisation claire et visible même la nuit. Bruit Si le chauffeur est amené à travailler

Bruit

Si le chauffeur est amené à travailler dans des espaces bruyants, des protections auditives adéquates doivent être mises à sa disposition.

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS II. Risques et mesures de prévention 2.1. En général Véhicule à l’arrêt Prévention
CONDUCTEUR POIDS LOURDS II. Risques et mesures de prévention 2.1. En général Véhicule à l’arrêt Prévention

II. Risques et mesures de prévention

2.1. En général

Véhicule à l’arrêt Prévention et Protection Conséquences sur la santé Conseils Risques (cfr. consignes de
Véhicule à l’arrêt
Prévention et Protection
Conséquences
sur la santé
Conseils
Risques
(cfr. consignes de sécurité)
Collective
Individuelle
• Chute de personne :
• Entorse
• Prévoir le pictogramme
• Chaussures
- en montant/
• Foulure
de sécurité
• Appliquez la règle
des 3 appuis (voir 2.4
descendant du
• Fracture
antidérapantes
Consignes de sécurité)
camion
(type S3)
- lors de l’accès à la
cabine, aux dômes
des citernes ou
à des accès mal
conçus, etc.
Chute d’objets, de
marchandises lors de
l’arrimage
• Ecrasement/coinçage :
• Prévoir le pictogramme
mains - doigts, pieds
• Chaussures de
sécurité (type S3)
• Foulure
• Fracture
• Contusion
Lors de la mise à
quai : accrochage,
collision avec des
chariots élévateurs
ou des piétons
• Contusion
• Eclairage adéquat
Espace suffisant pour
la mise à quai
• Ayez une bonne
visibilité lors des
manoeuvres
Largeur suffisante des
allées de circulation
Accès distinct pour
les piétons
• Respectez les
consignes internes
de conduite et de
circulation
Manipulation de
plateaux élévateurs,
d’hayons élévateurs, …
• Ecrasement
• Commande avec
• Coinçage
bouton d’homme-
mort
• Informez-vous sur
l’utilisation de ces
équipements et
suivez les instructions
s’y rapportant
Expositions aux
intempéries et réa-
lisation du travail
à l’extérieur (ex :
• Rhume
• Refroidissement
• Vêtements de
protection (contre
la pluie, le froid,
)
• Veste de signalisation
débâchage, arrimage,
entretien ou répara-
tion du camion, …)

Véhicule en circulation

Postures contraignan-

• Lésions dorsales

• Siège suspendu qui

Bon réglage du siège

• Respectez les temps de repos !

tes, vibrations

• TMS (troubles

filtre les vibrations

 

musculo-squelettiques)

• Faites des étirements pour soulager votre dos

Accident de la route dû :

• Contusions multiples

• Equipement

   

• Avant de prendre la route, assurez-vous

 

-

au déséquilibre du camion

• Fracture

d’arrimage (sangles,

 

• Douleurs lombaires,

chaînes,

)

en bon

de la qualité de votre arrimage !

 

-

au basculement, glissement, perte du chargement

état et adapté au type de chargement

 

Voire

décès

• Adoptez une conduite défensive

 

-

à

une vitesse

   
 

excessive

 

-

aux conditions

 

météorologiques,

etc.

une vitesse       excessive   - aux conditions   météorologiques, etc. 9

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 2.2. En particulier Risques liés au lieu de travail Conséquences sur la santé
CONDUCTEUR POIDS LOURDS 2.2. En particulier Risques liés au lieu de travail Conséquences sur la santé

2.2. En particulier

Risques liés au lieu de travail

Conséquences sur la santé

Prévention et Protection

 

Collective

 

Individuelle

 

Conseils

• Manutention manuelle de charges

• Coupure

• Aide à la manutention

Utilisation d’une technique de levage appropriée

Voir fiche d’instruction “Manutention manuelle” sur www.p-i.be

• Ecrasement

(diable, transpalette,

 

• TMS

chariot élévateur, …)

• Manutention d’objets insuffisamment emballés, arêtes vives

• Blessures

• Prévoir le pictogramme

Gants de protection

 

• Coupures

• Coupures  
 

• Manutention de

• Intoxication

• Douche de rinçage

Gants de protection

• Respectez

produits dangereux

• Irritation des

Lunettes de sécurité selon le type de marchandises manipulées

 

scrupuleusement les consignes de sécurité relatives au transport ADR

(inflammables,

muqueuses

toxiques, corrosifs,

)

• Allergies

 

• Brûlures

• Bruit nuisible au- dessus de 80 dB(A)

 

• Perte auditive

• Prévoir le pictogramme

- Protections auditives (ex : bouchons)

Si vous n’arrivez pas à entendre une personne qui se trouve à environ 1 mètre de vous, portez vos protections auditives !

• Surdité

• Surdité
 

• Stress

 

2.3 Equipement de protection individuelle (EPI)

  2.3 Equipement de protection individuelle (EPI) Veillez à toujours porter lors des différentes manœu-

Veillez à toujours porter lors des différentes manœu- vres de chargement/déchargement, débâchage, manuten- tion de charges, …

des gants de protection

des chaussures de sécurité antidérapantes

des vêtements de travail qui ne s’accrochent pas et qui sont adaptés aux conditions climatiques : imperméables, vêtements chauds, …

Pour toute activité autour du véhicule et plus particulièrement la nuit, portez :

des vêtements de signalisation ou des brassards luminescents ATTENTION : depuis le 1er février 2007, sur les autoroutes ou les routes pour automobi- les, tout conducteur d’un véhicule en panne qui est rangé à un endroit où l’arrêt et le stationnement sont interdits, doit porter une veste de sécurité rétroréfléchisssante dès qu’il sort de son véhicule (AR 7/01/07 – MB 11/01/07).

qu’il sort de son véhicule (AR 7/01/07 – MB 11/01/07). En fonction des risques liés sur

En fonction des risques liés sur le lieu de travail, le conducteur peut devoir porter :

un casque de sécurité dans les zones où le casque est obligatoire et lorsqu’il y a risque de chutes d’objets

des lunettes de sécurité si les conditions locales ou la toxi- cité des produits manutentionnés en justifient le port

des bouchons d’oreille :

- recommandé si bruit > 80 dB(A)

- obligatoire si bruit > 85 dB(A)

Lunettes de

Casque de sécurité

sécurité Gants de protection Protections auditives : obligatoire à partir de 85 dB(A)
sécurité
Gants de
protection
Protections
auditives :
obligatoire à
partir de
85 dB(A)

Chaussures de sécurité (avec embout en acier)

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 2.4 Consignes de sécurité Véhicule à l’arrêt Mise à quai - lors du

2.4 Consignes de sécurité

Véhicule à l’arrêt

Mise à quai

- lors du recul à quai du véhicule, roulez à vitesse très lente car cette opération est délicate et dangereuse en raison du manque de visibilité

- assurez-vous toujours qu’il n’y ait personne à l’arrière du camion et demandez éventuellement l’aide d’un assistant pour qu’il vous guide dans vos manœuvres

- placez des cales chaque fois qu’il s’agit d’immobiliser un véhicule en stationne- ment. Il est également conseillé de mettre un système de calage complémen- taire (ex : béquilles) avant de procéder au chargement et au déchargement

Opérations de chargement et de déchargement

déchargement Opérations de chargement et de déchargement ATTENTION : si vous devez conduire un chariot élévateur
déchargement Opérations de chargement et de déchargement ATTENTION : si vous devez conduire un chariot élévateur
déchargement Opérations de chargement et de déchargement ATTENTION : si vous devez conduire un chariot élévateur

ATTENTION : si vous devez conduire un chariot élévateur ou un rétract, vous devez avoir suivi une formation préalable. De plus, vous devez avoir une autorisation de conduite délivrée par l’entreprise d’accueil, qui réceptionne ou expédie les marchandises.

Avant de charger ou de décharger, portez les EPI adéquats (chaussures de sécurité, gants de protection, …) et assurez-vous toujours que :

- l’arrière du véhicule soit parallèle au quai

- le véhicule soit calé

- le pont de liaison soit immobilisé et qu’il repose correctement sur l’arrière du véhicule et sur le quai

ATTENTION : les hayons élévateurs permettent l’élévation ou l’abaissement des charges du sol au plancher du véhicule. Ils ne doivent être utilisés que lorsque le véhicule est à l’arrêt et immoblisé. Les hayons éléva- teurs ne doivent jamais être utilisés comme pont de liaison entre le camion et le quai car ils ne sont pas conçus pour supporter le passage des chariots élévateurs.

conçus pour supporter le passage des chariots élévateurs. Chargement - ayez un plan de chargement efficace

Chargement

- ayez un plan de chargement efficace :

chargez en premier ce qu’on décharge en dernier et chargez en dernier ce qu’on décharge en premier !

- répartissez les masses les plus lourdes vers le bas et respectez l’étiquetage des marchandises (ex : marchandises fragiles)

- répartissez les charges de manière équilibrée sur les essieux et assurez-vous de la stabilité de l’ensemble

- le chargement ne doit pas gêner la visibilité et constituer un danger

Source : photos AXA

de l’ensemble - le chargement ne doit pas gêner la visibilité et constituer un danger Source
de l’ensemble - le chargement ne doit pas gêner la visibilité et constituer un danger Source

11

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS - veillez à ne jamais dépasser la MMA du véhicule et/ou de l’ensemble
CONDUCTEUR POIDS LOURDS - veillez à ne jamais dépasser la MMA du véhicule et/ou de l’ensemble

- veillez à ne jamais dépasser la MMA du véhicule et/ou de l’ensemble

- lors de la prise en charge de la marchandise, vérifiez l’exactitude des renseignements fournis par l’expéditeur (ex :

genre de marchandises, nombre de colis, poids, …) et l’état apparent de la marchandise et de l’emballage

et l’état apparent de la marchandise et de l’emballage Si vous avez des doutes sur l’exactitude

Si vous avez des doutes sur l’exactitude des renseignements fournis ou si vous constatez des dégâts à la marchandise ou aux emballages, notez-les dans la zone des réserves à formuler.

Déchargement

- durant les opérations de déchargement, soyez très prudent et vigilant quant au passage de piétons ou d’autres engins de manutention

- retirez tout obstacle encombrant le lieu de passage

- assurez-vous que la charge soit bien stable sur le diable, le transpalette ou le chariot élévateur et regardez la direction dans laquelle vous circulez 1

Arrimage En tant que chauffeur, vous êtes responsable de l’arrimage et du chargement pendant le transport. Donc, en cas de marchandises endommagées, d’accident ou de perte de chargement sur la route, votre responsabilité est enga-

gée ! Il est donc nécessaire de rendre le chargement solidaire du véhicule pour éviter tout basculement, glissement ou perte de marchandises. Pour ce faire :

- utilisez les moyens d’arrimage (cales, sangles, chaînes, …) adaptés au type de chargement et en bon état

- fixez des cales contre le chargement pour l’empêcher de glisser Attention : les bâches ne sont pas conçues pour retenir le chargement !

bâches ne sont pas conçues pour retenir le chargement ! Débâchage et rebâchage du véhicule Le
bâches ne sont pas conçues pour retenir le chargement ! Débâchage et rebâchage du véhicule Le

Débâchage et rebâchage du véhicule Le débâchage et le rebâchage du véhicule doivent s’effectuer sous la direction et la responsabilité du transporteur.

L’entreprise d’accueil est toutefois tenue de mettre à la disposition du chauffeur les moyens nécessaires pour l’aider à réaliser ces opérations :

- portez des gants de protection pour éviter les risques de coupure

- n’hésitez pas à demander de l’aide pour préserver votre dos

pas à demander de l’aide pour préserver votre dos 1 Plus d’infos : voir fiche technique

1 Plus d’infos : voir fiche technique cariste – consignes de sécurité (www.p-i.be ou DVD documentation technique)

Plus d’infos : voir fiche technique cariste – consignes de sécurité ( www.p-i.be ou DVD documentation

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS Avant le départ Vérification du véhicule Avant de prendre la route, vous devez
CONDUCTEUR POIDS LOURDS Avant le départ Vérification du véhicule Avant de prendre la route, vous devez

Avant le départ

Vérification du véhicule Avant de prendre la route, vous devez absolument vous assurer de l’état du véhicule. Vérifiez notamment :

- l’absence de trace d’huile ou d’eau sous le véhicule

- les niveaux d’huile et d’eau

- l’état et la pression des pneus

- la propreté du pare-brise, des rétroviseurs, des phares et feux de signalisation, des plaques minéralogiques

- la fixation du système de bâchage

- le matériel d’arrimage : sangles, cales, etc.

- si la trousse de secours est complète

cales, etc. - si la trousse de secours est complète Accès au véhicule Pour éviter tout
cales, etc. - si la trousse de secours est complète Accès au véhicule Pour éviter tout
cales, etc. - si la trousse de secours est complète Accès au véhicule Pour éviter tout
cales, etc. - si la trousse de secours est complète Accès au véhicule Pour éviter tout

Accès au véhicule Pour éviter tout risque de chute ou de glissade, suivez les consignes suivantes :

- lors de l’accès à la cabine, à un plateau ou à un équipement, appliquez la règle des trois appuis, à savoir :

ayez alternativement deux pieds en appui et une main en prise, puis deux mains en prise et un pied en appui, aussi bien en montant qu’en descendant !appliquez la règle des trois appuis, à savoir : - lors de l’accès latéral aux camions,

un pied en appui, aussi bien en montant qu’en descendant ! - lors de l’accès latéral
un pied en appui, aussi bien en montant qu’en descendant ! - lors de l’accès latéral

- lors de l’accès latéral aux camions, faites en sorte que l’accès soit situé du côté opposé à la circulation, c’est-à-dire du côté droit

- lors de l’accès aux dômes des citernes : les véhicules doivent être équipés d’échelles d’accès et de passerelles

être équipés d’échelles d’accès et de passerelles Véhicule en circulation Les accidents de la route ne
être équipés d’échelles d’accès et de passerelles Véhicule en circulation Les accidents de la route ne

Véhicule en circulation

Les accidents de la route ne sont pas à négliger et les statistiques montrent clairement le danger représenté par les camions vu les caractéristiques spécifiques de ce type de véhicule. D’où la nécessité pour les routiers d’adopter un comportement responsable et sécurisant vis-à-vis des autres usagers de la route.

Conduite en sécurité

- portez votre ceinture de sécurité : son utilité n’est plus à démontrer !

- respectez les vitesses réglementaires et les distances de sécurité

- soyez vigilant à l’égard des autres usagers automobilistes, deux roues, piétons, …

Source : photos AXA

- soyez vigilant à l’égard des autres usagers automobilistes, deux roues, piétons, … Source : photos
- soyez vigilant à l’égard des autres usagers automobilistes, deux roues, piétons, … Source : photos

13

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS - respectez les temps de conduite et de repos !! Temps de conduite
CONDUCTEUR POIDS LOURDS - respectez les temps de conduite et de repos !! Temps de conduite

- respectez les temps de conduite et de repos !!

Temps de conduite

Temps de repos

Max 4h30 consécutives

Min 45 minutes de coupure

Max 9h par 24 h

11h consécutives par 24h

Max 56h par semaine

45h consécutives par semaine

Max 90h sur 2 semaines

 

Hygiène de vie Pour préserver votre santé et votre hygiène de vie, suivez les conseils suivants :

• Dormez suffisamment avant de prendre la route et respectez scrupuleusement vos temps de repos

• Profitez de vos temps de repos pour bouger et vous «dérouiller». Vous pouvez également faire quelques petits étirements pour soulager votre dos :

- faites quelques mouvements lents et progressifs de flexion et de rotation de la tête

- exercez une légère pression contre un mur ou tout autre appui, les mains à hauteur des épaules et les jambes en fente avant

- posez un pied sur un support quelconque, jambes tendues et étirez vos bras au-dessus de votre tête, puis recommencez avec l’autre jambe

de votre tête, puis recommencez avec l’autre jambe • Ayez une alimentation équilibrée : - débutez
de votre tête, puis recommencez avec l’autre jambe • Ayez une alimentation équilibrée : - débutez
de votre tête, puis recommencez avec l’autre jambe • Ayez une alimentation équilibrée : - débutez
de votre tête, puis recommencez avec l’autre jambe • Ayez une alimentation équilibrée : - débutez

• Ayez une alimentation équilibrée :

- débutez la journée en prenant un bon petit déjeuner et évitez le grignotage ainsi que les boissons sucrées entre les repas

- privilégiez les repas légers

- méfiez-vous des excitants (café, thé, tabac) et de certains médicaments (tranquillisants, …) qui peuvent altérer la vigilance, en occasionnant somnolence, étourdissements, troubles visuels, perte du sens du danger, modifications du comportement (agressivité), …

- ne pas consommer d’alcool, c’est être professionnel !

- si vous êtes fumeur, vous devez fumer en dehors de la cabine et non au volant ATTENTION : depuis le 1 er janvier 2006, il est strictement interdit de fumer sur le lieu de travail. Cette interdiction s’applique également aux chauffeurs de camion, même s’ils sont seuls dans leur véhicule !

• Après des efforts occasionnés lors du chargement/ déchargement du véhicule, reposez-vous quelques instants avant de prendre la route

Au retour de la mission

Pour améliorer vos conditions de travail ainsi que celles de vos collègues, signalez à votre hiérarchie tout incident ou accident survenu lors de votre mission, tel :

• Les difficultés rencontrées dans les entreprises d’accueil :

- mauvais accueil

- pas de mise à disposition d’une salle de repos, de sanitaires, …

- manque d’information sur le plan de circulation interne, sur les aires de chargement/déchargement, …

• Anomalies constatées :

de chargement/déchargement, … • Anomalies constatées : - sur le véhicule : réparations à effectuer -

- sur le véhicule : réparations à effectuer

- sur les engins de manutention : hayon élévateur, transpalette, …

• Lors de la conduite :

-

incident ou accident de circulation

-

embouteillages rencontrés

-

 

Source : photo AXA
14

: - incident ou accident de circulation - embouteillages rencontrés -   … Source : photo

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS III. Surveillance de santé et sélection médicale Question : la fiche sur le
CONDUCTEUR POIDS LOURDS III. Surveillance de santé et sélection médicale Question : la fiche sur le

III. Surveillance de santé et sélection médicale

Question : la fiche sur le poste de travail requiert-elle une évaluation de santé et/ou une vaccination du travailleur ?

Oui
Oui
Non Oui Non Non Demandez l’évaluation de santé et/ou la vaccination Le travailleur est-il jugé
Non
Oui
Non
Non
Demandez l’évaluation de santé
et/ou la vaccination
Le travailleur est-il jugé apte pour ce travail
a-t-il reçu la vaccination ET nécessaire?
Oui
Non
Le travailleur n’est pas apte
pour CE travail

Le travailleur a-t-il un formulaire d’évaluation de santé et une carte de vaccination ?

Vérifiez si

• l'évaluation de santé est valable* (date + fonction type + risques spécifiques)

• la carte de vaccination est en ordre

spécifiques) • la carte de vaccination est en ordre Oui Le travailleur peut effectuer CE travail
Oui

Oui

spécifiques) • la carte de vaccination est en ordre Oui Le travailleur peut effectuer CE travail

Le travailleur peut effectuer CE travail

* Les conducteurs poids lourds sont soumis, sur base de l’analyse des risques faite par l’entreprise utilisatrice, à une évaluation de santé lorsqu’ils sont exposés à un risque de maladie professionnelle (Code sur le bien-être au travail,Titre I, Chapitre IV). Par exemple :

- Manutention manuelle de charges avec risque de lésion dorso-lombaire :

o

tous les ans si 45 ans

o

tous les 3 ans si < 45 ans

- Vibration (examen annuel)

- Travail de nuit (examen annuel)

- Poste de sécurité (examen annuel) :

s’il est mentionné sur la fiche sur le poste de travail que le conducteur poids lourds intérimaire doit utiliser des engins de manutention ou se rendre sur les quais de chargement / déchargement où d’autres personnes sont au travail, il s’agit alors d’un poste de sécurité exigeant une évaluation de santé préalable 1 .

Pour obtenir leur permis de conduire (permis C, CE, C1, C1+E), les conducteurs poids lourds sont également soumis à une sélection médicale : examen médical et examen ophtalmologique auprès du conseiller en prévention-méde-

cin du travail. La validité du permis de conduire est liée à la validité de l’attestation d’aptitude à la conduite 2 :

- pour les moins de 48 ans : 5 ans

- à 48 ans et 49 ans : jusqu’à la veille du jour anniversaire des 53 ans

- à 50 ans : 3 ans (ou pour une durée inférieure déterminée par le médecin du travail)

Remarque : c’est au titulaire du permis de conduire C, CE de s’assurer de la validité de son permis. Les frais pour l’obtention du permis ou sa prolongation sont en principe à sa charge, à moins qu’une convention ne soit conclue entre l’intérimaire et l’agence d’intérim 3.

1 Plus d’infos : voir FAQ 44 sur www.p-i.be (ou DVD documentation technique)

2 Plus d’infos : voir FAQ 33 sur www.p-i.be (ou DVD documentation technique)

3 Plus d’infos : voir FAQ 22 sur www.p-i.be (ou DVD documentation technique)

(ou DVD documentation technique) 3 Plus d’infos : voir FAQ 22 sur www.p-i.be (ou DVD documentation

15

CONDUCTEUR POIDS LOURDS

CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1V. Visite chez l’utilisateur Quelques questions à se poser pour permettre à l’utilisateur
CONDUCTEUR POIDS LOURDS 1V. Visite chez l’utilisateur Quelques questions à se poser pour permettre à l’utilisateur

1V. Visite chez l’utilisateur

Quelques questions à se poser pour permettre à l’utilisateur de bien rédiger la fiche sur le poste de travail.

Questions générales

• Dans quelles langues les instructions sont-elles données ?

• Qui donne l’introduction générale (règles internes, explications des tâches, réfectoire, premier secours, …) ? Quand (le 1er jour) ? Durée de l’introduction ?

• Qui est le conseiller en prévention ou le conseiller sécurité (ADR) ?

• Qui donne les instructions de sécurité spécifiques liées au véhicule (procédure de travail, procédure en cas d’accident du travail, consignes de sécurité, …) ?

• Sur quels points bien précis, l’intérimaire sera-t-il évalué ?

Questions spécifiques

• Quel genre de camions l’intérimaire devra-t-il conduire ?

camion, camion remorque/train routier, semi-remorque ?

véhicule conteneur, à citerne, à silo, … ?

véhicule fixe ou basculant ?

• Quel type de marchandises doivent être transportées (marchandises alimentaires, animaux, produits dan- gereux, …) ? S’il s’agit de produits dangereux, quel certificat de formation ADR est-il requis ?

• Quelles sont les tâches que l’intérimaire devra effectuer ? Livraison ? Déchargement, chargement ? Nettoyage du camion ? …

• L’intérimaire doit-il manipuler un hayon élévateur et utiliser des engins de manutention (diable, transpa-

lette, chariot élévateur,

) ?

• Le transport est-il national ou international ? Si le transport est international, durée du déplacement ? Procédure : temps de conduite/de repos ? Travail de nuit ? Isolé ?

• Quelles langues doivent être connues par l’intérimaire ?

• Qui fournit les vêtements de travail et les équipements de protection individuelle, à savoir :

et les équipements de protection individuelle, à savoir : ❏ gants ❏ veste de signalisation ❏

gants

veste de signalisation

chaussures de sécurité

lunettes de sécurité

bouchons d’oreilles