Vous êtes sur la page 1sur 292

Le Québec cyclable

Guide des pistes cyclables au Québec

La référence incontournable 288 pages sans publicité 164 cartes couleur

au Québec La référence incontournable 288 pages sans publicité 164 cartes couleur Le plaisir de mieux
au Québec La référence incontournable 288 pages sans publicité 164 cartes couleur Le plaisir de mieux

Le

plaisir

de

mieux

voyager

Espaces verts la collection du plein air www.guidesulysse.com
Espaces verts la collection du plein air www.guidesulysse.com
Espaces verts la collection du plein air www.guidesulysse.com

Espaces verts

la collection du plein air

Espaces verts la collection du plein air www.guidesulysse.com
Espaces verts la collection du plein air www.guidesulysse.com
Espaces verts la collection du plein air www.guidesulysse.com

www.guidesulysse.com

Le Québec cyclable

Guide des pistes cyclables du Québec

8 e édition

Passèrent près de moi les bicyclettes, discrètes, véloces, transparentes: elles m’ont semblé simples mouvements de l’air.

Pablo Neruda

Le plaisir de
Le
plaisir
de
mieux voyager
mieux
voyager
Mise à jour de la 8 e édition Marie-Josée Guy Christian Lambert Infographistes et cartographes

Mise à jour de la 8 e édition Marie-Josée Guy Christian Lambert

Infographistes et cartographes Pascal Biet Marie-France Denis

Recherche et rédaction originale Anne-Marie Grandtner

Pascale Detandt Philippe Thomas

Éditeur et directeur

Correcteur

Photographie de la page couverture

de production

© Dreamstime.com / John Wollwerth

Olivier Gougeon

Pierre Daveluy

Photographies

© Philippe Caron p 100; © Dreamstime.com / Assignments p 28, Csp p 128,

Cybernesco p 126, Cmd_90 p 122-123, Devy p 18, Flashinstinct p 140,

Jcyoung p 158, Misscanon p 155; © Thierry Ducharme p 60, p 176-177, p 189;

© Jean-Pierre Huard - Sépaq p 52; © iStockphoto.com / Arkady p 12, Hamiza

Bakirci p 208-209, Sebastien Cote p 254, Lane Erickson p 57, Howard Sandler

Photography p 242, Imagentix p 21, Gaby Jalbert p 48-49, p 268, JipJip.com p 23, JJRD p 164, Kevin Edge Photography p 42, kkgas p 31, Jeannette Lambert p 220, Ryan J. Lane p 91, lange photography p 24, David Lewis p 248, MBPPHOTO

p 43, Mike Panic p 38, PierGp 108, Yuriy Poznukhov p 199, shaunl p 36-37, Tony Tremblay p 96, p 226-227, p 260, TZajaczkowski p 35, Hélène Vallée p 264;

©

Pierre Longnus p 66; © Shutterstock.com / alteryourreality p 282, Gustavo Fadel

p

15, Jerry Horbert p 119, Liv friis-larsen p 47, Magdalena Kucova p 44, Kati Molin

p

112-113, Slavoljub Pantelic p 26, sn4ke p 19; © Tourisme Centre-du-Québec

p

86.

Remerciements

Les Guides de voyage Ulysse reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour leurs activités d’édition.

Les Guides de voyage Ulysse tiennent également à remercier le gouvernement du Québec

– Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Vedette principale au titre :

Le Québec cyclable (Espaces verts Ulysse) Comprend un index. ISBN 978-2-89464-780-6 1. Cyclotourisme - Québec (Province) - Guides. 2. Pistes cyclables - Québec (Province) - Guides. 3. Québec (Province) - Guides. I. Collection. GV1046.C32Q42 796.6’409714 C2001-300937-0

Toute photocopie, même partielle, ainsi que toute reproduction, par quelque procédé que ce soit, sont formellement interdites sous peine de poursuite judiciaire. © Guides de voyage Ulysse inc. Tous droits réservés Bibliothèque nationale du Québec Dépôt légal – Deuxième trimestre 2008 ISBN 9-78289464-780-6 Imprimé au Canada

Sommaire

Comment utiliser ce guide?

6

Légende

7

Les différents types de voies cyclables

8

Le vélo et ses différentes parties

9

Petit code de la route à l’usage des cyclistes

10

Le Québec cyclable

13

La pratique du vélo au Québec

14

Partir

à vélo

20

Accessoires

20

Mécanique et entretien

25

Efficacité du cycliste

29

Confort du cycliste

32

Outils à emporter

38

Sécurité

39

Alimentation

43

Entraînement

45

Étirements

46

L’Abitibi-Témiscamingue

51

Amos

53

Parc linéaire

du Témiscamingue

54

Rouyn-Noranda

55

Val-d’Or

56

Le Bas-Saint-Laurent

59

Parc national du Bic

61

Petit Témis

62

Rimouski

63

Les Cantons-de-l’Est

65

La Campagnarde

67

Cowansville

69

Cyclo-route Potton

70

L’Estriade, Granby et Bromont

71

La Granbyenne

72

Les Grandes Fourches

73

Grand Tour du Lac

74

Lingwick

75

Magog

76

Magog-Orford

77

La Montagnarde

78

La Promenade

79

Région de Sherbrooke

80

Sentier nature Tomifobia

81

Tour des Monts Sutton

82

Waterloo

83

Le Centre-du-Québec

85

Boucle de la Plaine

87

Drummondville 88

Parc linéaire des Bois-Francs

89

Route panoramique

90

Victoriaville

92

Charlevoix

95

Île aux Coudres

97

Chaudière-Appalaches

99

Charny

101

Lévis: Parcours des Anses

102

Sainte-Hélène-de-Breakeyville 103

Saint-Romuald

104

Thetford Mines

105

La Côte-Nord

107

Val-David

154

Baie-Comeau

secteur Marquette

109

Laval

157

secteur Mingan

109

L’est de l’île Jésus

159

Les Bergeronnes

110

L’ouest de l’île Jésus

160

Sept-Îles

111

Le sud de l’île Jésus

161

La Gaspésie

115

La Mauricie

163

New Richmond

117

Cap-de-la-Madeleine

165

Parc national Forillon

118

Grand-Mère

166

Les Îles de la Madeleine 121

La Tuque

167

Saint-Élie-de-Caxton

168

Lanaudière

125

Saint-Louis-de-France

169

Berthierville

127

Shawinigan-Sud

170

Charlemagne

129

Trois-Rivières

171

Joliette

130

Trois-Rivières (centre-ville)

172

Lac Maskinongé/Saint-Gabriel

132

Trois-Rivières-Ouest

173

Le Gardeur

133

Notre-Dame-des-Prairies

134

La Montérégie

175

Repentigny

135

Belœil

178

Saint-Charles-Borromée

136

Boucherville

179

Terrebonne

137

Brossard

180

 

Canal de Beauharnois

182

Les Laurentides

139

Canal de Chambly

183

Blainville

141

Candiac

184

Boisbriand

142

Chambly

185

Bois-des-Filion

143

Châteauguay

186

Mont-Tremblant

144

Delson

187

Parc du Corridor aérobique

145

La Prairie

188

Parc du Domaine-Vert Parc linéaire Le P’tit Train

146

Longueuil

190

du Nord

147

Montée du Fort-Chambly

192

Parc national d’Oka

148

Montérégiade I

193

Saint-Antoine

149

Montérégiade II

194

Sainte-Agathe-des-Monts

150

Otterburn Park

195

Sainte-Anne-des-Plaines

151

Pistes du Suroît

196

Saint-Eustache

152

La Riveraine

197

La Vagabonde

153

Route des champs

198

Saint-Bruno-

L’Outaouais

241

de-Montarville

200

Saint-Constant

202

Sainte-Catherine

203

Sainte-Julie

204

Sainte-Rosalie

205

Saint-Hyacinthe

206

Saint-Jean-sur-Richelieu

194

Saint-Lazare

211

Sentier nature- du Lac Saint-Pierre

212

Sorel-Tracy secteur Sorel

213

secteur Tracy

214

La Vallée des forts

215

Varennes

216

Montréal

219

Centre-ville

224

Vieux-Montréal

225

Pointe ouest de l’île

228

Le centre de l’île

230

Pointe est de l’île

232

Îles Sainte-Hélène et Notre-Dame

234

Île des Sœurs

235

Parc-nature du Bois-de-Liesse

236

Parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard

236

Parc-nature du Cap-Saint-Jacques

237

Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation

238

Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies

239

Cycloparc PPJ

243

Gatineau secteur de Gatineau

244

secteur d’Aylmer

245

secteur de Hull

246

Parc linéaire de la vallée de la Gatineau

250

Parcours Louis-Joseph Papineau

251

Québec, ville et région

253

Vieux-Québec

255

Québec centre-ville

256

Grand Québec

258

Beauport

262

Charlesbourg

263

Île d’Orléans

265

L’Ancienne-Lorette, Loretteville et Val-Bélair

266

Piste Jacques-Cartier/Portneuf

267

Saint-Augustin-de-Desmaures et Cap-Rouge

270

Sainte-Foy et Sillery

271

Vanier

272

Véloroute Marie-Hélène- Prémont

273

Le Saguenay–

Lac-Saint-Jean

Saguenay

275

arrondissement de Chicoutimi 277 arrondissement de Jonquière 278

arrondissement de La Baie

279

Saint-Félicien

280

Véloroute des Bleuets

273

6

Comment utiliser ce guide?

Le Québec cyclable est avant tout un répertoire complet de cartes des voies cyclables du Québec. Sur chacune de ces cartes, les différents types de voies sont identifiés par des traits de couleur. La légende figure sur la page suivante, ainsi que sur le rabat de la page couverture arrière.

Dans ce guide, les régions touristiques du Québec sont classées par ordre alphabétique. Ainsi, chacun des 18 chapitres comprend une carte régionale faisant état des localités associées aux circuits proposés. Elle permettra de vous orienter au moment du choix de votre balade. Notez que, sur les cartes régionales, les noms figurant dans des bandes de couleur correspondent à des cartes insérées dans les chapitres. Quant aux traits de couleur verte, ils correspondent au tracé de la Route verte (voir p 16).

Puis, une introduction de la région précède les cartes des par- cours, classées par ordre alphabétique de localité ou de nom de parcours. À côté du titre de ces cartes est indiquée la dis- tance totale en kilomètres du réseau cyclable dont il est question. Attention, cette donnée inclut parfois des portions de pistes hors de la zone cartographiée. Prenez note que parfois cette indication est absente car elle n’était pas disponible au moment de mettre sous presse.

Étant donné la nature des parcours regroupés, soit peu de circuits en boucle, et toujours dans le but de faciliter la planification de votre itinéraire, nous avons ajouté, outre le nombre de kilomètres à parcourir, les stationnements pour automobiles situés aux abords des parcours, les bureaux d’information touristique avoisinants ainsi que les attraits touristiques de la région facilement acces- sibles. Il va sans dire que toutes les cartes présentent la même légende.

7

Vous remarquerez également que, lorsqu’un parcours traverse une ville et qu’il y a risque de s’y perdre, un agrandissement présente la carte détaillée de la ville. Objectif visé: la transition en douceur.

Au début du guide, une présentation générale vous propose un court état de la pratique du vélo au Québec. On y traite de l’amé- nagement des voies cyclables, du projet de la Route verte et du Sentier transcanadien, de même que des grands rassemblements cyclistes. Viennent ensuite les sections sur le vélo, l’efficacité, le confort et la sécurité du cycliste. Quelques suggestions concernant les outils à emporter lors de votre balade, l’alimentation à privilé- gier et l’entraînement à envisager terminent ce chapitre.

Légende

Piste cyclable Bande cyclable Piste cyclable non pavée Chaussée désignée La Route verte (sur les
Piste cyclable
Bande cyclable
Piste cyclable non pavée
Chaussée désignée
La Route verte
(sur les cartes régionales seulement)
Carte régionale
105 Route
50 Autoroute
Carte d’agglomération
105 Route
50 Autoroute
Aéroport international
Point de vue
Aire de pique-nique
P
Stationnement
Barrage
Terrain de camping
Hôpital
Terrain de golf
Information touristique
Toilettes
Montagne
Traversier (ferry)
Pavillon de services
Traversier (navette)
Phare
Vélo de montagne
Plage

8

Les différents types de voies cyclables

8 L es différents types de voies cyclables Piste cyclable La piste cyclable est une voie
8 L es différents types de voies cyclables Piste cyclable La piste cyclable est une voie

Piste cyclable La piste cyclable est une voie spécifiquement destinée aux cyclistes. Elle se trouve souvent à l’écart de la circulation auto- mobile en milieu rural et bien séparée de la route en milieu urbain.

Piste cyclable non pavée La piste cyclable non pavée a généralement un revêtement en poussière de roche ou en gravier. Ces pistes cyclables porteront le nom de sentier polyvalent ou multifonctionnel si d’autres pratiques que le vélo (marche, patins à roues alignées, etc.) y sont autorisées.

Bande cyclable La bande cyclable est aménagée au bord de la route et délimitée par
Bande cyclable
La bande cyclable est aménagée
au bord de la route et délimitée
par un marquage au sol. Elle est
destinée uniquement à l’usage
des cyclistes.
Elle est destinée uniquement à l’usage des cyclistes. Chaussée désignée La chaussée désignée est une voie

Chaussée désignée La chaussée désignée est une voie de circulation automobile considérée comme une voie cyclable. Elle fait partie de la route, sans séparation. Elle est toutefois signalée par un marquage au sol ou par des panneaux.

9

Manette de dérailleur

blocage

blocage

Bouteille Support à bouteille Aile Porte-bagages

la roue de arrière

Dérailleur arrière

Roue libre Frein arrière Fourche arrière Tige de selle Selle Dérailleur avant Guidon Manette de frein Frein avant Fourche avant Rayon Moyeu avant Jante

la roue de avant

Plateau avant

Manivelle

Système

Système

Chaîne

Pédale

de

de

25.

Le vélo et ses différentes parties

1. 2. 5 7 8 4 3. 4. 3 6 25 2 5. 6. 7.
1.
2.
5
7
8
4
3.
4.
3
6
25
2
5.
6.
7.
8.
22
1
21
9
23
9.
10.
24
10
11.
12.
11
12
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
15
13
20.
21.
20
22.
17
16
14
19
18
23.
24.

10

Petit code de la route à l’usage des cyclistes

Tout comme les autres usagers de la route, les cyclistes doivent respecter les panneaux et les feux de circulation partout et en tout temps. Par ailleurs, une signalisation particulière a été développée pour les voies cyclables. En voici quelques exemples avec leur signification:

Indique un détour tempo- raire en raison de travaux sur la voie cyclable.En voici quelques exemples avec leur signification: Indique une aire de stationnement automobile à proximité

Indique une aire de stationnement automobile à proximité d’une voie cyclable.tempo- raire en raison de travaux sur la voie cyclable. Indique la période où la voie

Indique la période où la voie cyclable n’est pas entretenue.automobile à proximité d’une voie cyclable. Indique la présence d’un service public (ici, une pompe

Indique la présence d’un service public (ici, une pompe à air).la période où la voie cyclable n’est pas entretenue. Indique qu’il est interdit de stationner sa

Indique qu’il est interdit de stationner sa bicyclette en ce lieu.la présence d’un service public (ici, une pompe à air). Indique l’obligation, pour les moins de

Indique l’obligation, pour les moins de 12 ans, d’être accompagnés par un adulte sur une

Indique l’obligation, pour les moins de 12 ans, d’être accompagnés par un adulte sur une route où la vitesse est de plus de 50km/h.

Indique l’obligation de descendre de bicyclette pour des raisons de sécurité.

Indique l’obligation de descendre de bicyclette pour des raisons de sécurité.

Indique un passage pour bicyclettes.
Indique un passage pour bicyclettes.

Indique un passage pour bicyclettes.

Indique une pente raide pouvant être dangereuse pour les cyclistes.

Indique une pente raide pouvant être dangereuse pour les cyclistes.

11

11 Les panneaux «Chaussée glissante» indiquent que la chaussée risque d’être glis- sante à certains endroits.

Les panneaux «Chaussée glissante» indiquent que la chaussée risque d’être glis- sante à certains endroits.

chaussée risque d’être glis- sante à certains endroits. Les panneaux «Aire de sta- tionnement» indiquent la
chaussée risque d’être glis- sante à certains endroits. Les panneaux «Aire de sta- tionnement» indiquent la
chaussée risque d’être glis- sante à certains endroits. Les panneaux «Aire de sta- tionnement» indiquent la

Les panneaux «Aire de sta- tionnement» indiquent la présence d’une aire de sta- tionnement spécialement conçue pour stationner les bicyclettes.

Le panneau «Interdiction de dépasser» indique aux cyclistes qu’ils ne peuvent rouler côte à côte et précise le début d’une zone où le dépassement est interdit.

le début d’une zone où le dépassement est interdit. Les feux de circulation pour cyclistes sont

Les feux de circulation pour cyclistes sont placés aux abords des pistes cyclables.

Ces symboles peints sur la chaussée indiquent qu’une voie est réservée aux cyclistes.pour cyclistes sont placés aux abords des pistes cyclables. Indique l’obligation pour les cyclistes de respecter

Indique l’obligation pour les cyclistes de respecter un feu de piétons. ATTENTION: en l’absence de ce panneau, les cyclistes doivent toujours respecter les feux de circulation pour les véhicules et ne peuvent utiliser la phase piéton que s’ils débarquent de leur vélo.indiquent qu’une voie est réservée aux cyclistes. Indique la présence d’un service commercial (ici, un

la phase piéton que s’ils débarquent de leur vélo. Indique la présence d’un service commercial (ici,

Indique la présence d’un service commercial (ici, un atelier de mécanique).

Source: Transports Québec

Pour de plus amples renseignements, consultez le Répertoire des dispositifs de signalisation routière du Québec sur le site Internet de Transports Québec:

www.mtqsignalisation.mtq.gouv.qc.ca

13

13

Le Québec cyclable

Ce guide fait partie de la collection «Espaces verts» et, comme les autres titres de la collection, il entraîne les lecteurs à la conquête de destina- tions «nature» mais aussi à la découverte des villes du Québec. Il a été conçu pour les cyclistes friands de balades d’une journée sur parcours

balisés et sécuritaires, toujours «pour le plaisir

de mieux voyager».

Au Québec, les voies cyclables en milieu municipal ne sont plus les seuls aménagements qui permettent aux cyclistes d’entrer en contact avec leur environnement. Les parcours aménagés empruntent par- fois le tracé d’anciennes voies ferrées pour vous faire voyager dans l’arrière-pays, et certains aménagements cyclables dans les parcs naturels vous proposent des panoramas insoupçonnés. Qu’ils empruntent des pistes cyclables municipales ou intermunicipales, des pistes cyclables régionales ou des corridors multifonctionnels interrégionaux, les 145 parcours présentés dans Le Québec cyclable pourront transformer votre balade habituelle du dimanche après- midi en «expérience» ou bien réveiller l’aventurier qui sommeille en vous et vous conduire dans une région du Québec qui vous est encore inconnue.

C’est effectivement avec le souci de faire découvrir le Québec cyclable qu’a été effectué le choix des parcours présentés. L’exhaustivité à tout prix n’a pas été notre premier critère, mais nous nous sommes fait un point d’honneur de représenter la totalité des régions touristiques du Québec, à l’exception du Grand Nord. Le vélo est un puissant moyen de découverte et d’aventure, au coin de la rue ou à l’autre bout de notre monde. C’est dans cet esprit que nous avons voulu faire non pas un répertoire de parcours sur route pour la pratique du cyclotourisme de plusieurs jours, mais tout de même plus qu’un simple recueil de cartes.

14

Le Québec cyclable

La pratique du vélo au Québec

Quiconque observe les Québécois pendant la belle saison verra la transformation remarquable de la pratique du vélo au Québec. Non seulement on note une augmentation du nombre de vélos achetés par les Québécois, mais également l’augmentation marquée des différentes formes de la pratique du vélo: vélo de transport, vélo de montagne, cyclotourisme, courses cyclistes. Les cyclo-sportifs, ceux qui utilisent le vélo comme outil de développement physique, sont également devenus une catégorie de cyclistes en bonne et due forme

Du premier moyen d’évasion utilisé par les enfants pour découvrir le monde qui s’étale devant le pas de leur porte, le vélo est passé à une forme de loisir de plus en plus adoptée par tous les groupes d’âge. On ne compte plus les sorties en famille, entre amis ou dans le cadre des activités d’un club cycliste. De grands rassemblements et des randonnées populaires aux quatre coins du Québec ont polarisé les cyclistes autour des fêtes du vélo. Avec ardeur, les par- ticipants combinent une activité physique à une activité sociale ou, de plus en plus, à des activités de collecte de fonds.

L’art de pratiquer le cyclotourisme

La pratique du vélo regroupe aujourd’hui une sphère d’activité très diversifiée qui s’articule autour du cyclotourisme. Que le vélo soit pratiqué sur des routes pittoresques de campagne ou sur des pistes cyclables municipales, c’est l’esprit qui en fait du cyclotourisme. La pratique du vélo se double alors d’un art de voyager grâce à un moyen de transport à la fois agréable et propice au condition- nement physique. En plus, les arrêts impromptus sont très faciles et les bienvenus. Le vélo permet d’évoluer à un rythme personnel tout en partageant les joies de la découverte avec des compagnons de route.

16

Le Québec cyclable

Les voies cyclables

Au Québec, tout comme ailleurs en Amérique du Nord, les pre- mières pistes cyclables sont apparues au début des années 1970.

Les voies cyclables servent de terme générique à des voies qui empruntent trois types de chaussées. En plus de pouvoir pédaler sur des pistes cyclables qui leur sont entièrement dédiées, les cyclistes ont accès à des bandes cyclables, soit des voies qui leur sont dédiées et qui sont aménagées en bordure de la chaussée. Ils ont également accès à des chaussées réservées sur une route qu’ils partagent avec d’autres véhicules. Certains sentiers polyvalents ou multifonctionnels complètent la variété de voies cyclables. Au fil des ans, divers aménagements du réseau routier ont permis de répondre aux besoins des cyclistes, soit l’amélioration de la chaussée, des bandes d’accotement et de la signalisation. Référez-vous à la p 8 pour plus de précisions.

Sous la poussée de Vélo Québec et de tous les amoureux du vélo, l’aménagement des voies cyclables est devenu un moteur de mobi- lisation régionale et a enclenché en effet une nouvelle organisation du cyclisme de loisir et du cyclotourisme au Québec. En effet, la diversification des aménagements et des services ne cesse de croître.

La Route verte

Cet itinéraire cyclable de plus de 4 300 km sillonne le Québec d’est en ouest et du nord au sud sur plusieurs axes. L’idée originale a été proposée à la fin des années 1980 par Vélo Québec. Des cir- cuits cyclables similaires existent déjà dans le monde, notamment en Europe et aux États-Unis. La Route verte est toutefois devenue le plus long itinéraire cyclable en Amérique.

Composés de pistes séparées de la circulation, de bandes d’accote- ment pavées ou de chaussées réservées sur des routes tranquilles, certains tronçons déjà existants sont identifiés sous la bannière de la Route verte. Dans les régions touristiques du Québec, une coalition d’organismes régionaux, soutenue par des représentants de diffé- rents ordres de gouvernement et chapeautée par Vélo Québec, a développé les tronçons additionnels du réseau de la Route verte.

Par ailleurs, l’effet d’entraînement du développement économique et touristique de la Route verte est notable puisque, dans plusieurs régions du Québec, des plans de développement de réseaux régio-

Le Québec cyclable

17

naux liés ou non au réseau de la Route verte voient le jour. Dans un premier réel effort de développement interrégional, les inter- venants garantissent la création d’une gamme de services pour les cyclistes ainsi que la mise en valeur des attraits et des événements touristiques.

Il est d’ores et déjà possible d’envisager sur ce réseau une pratique sécuritaire du vélo. Des normes d’aménagement, de signalisation ou de sécurité communes à tous les tronçons du réseau permet- tent de profiter de la perspective toute particulière offerte par ces aménagements sur le patrimoine naturel et culturel du Québec. La Route verte devient un itinéraire des plus agréables.

Le Sentier transcanadien

Le Sentier transcanadien (STC) a été planifié au départ dans une rési- dence privée de Montréal en 1993. Depuis, la plupart des Canadiens et Québécois en ont entendu parler. D’ici quelques années, le STC traversera les 10 provinces et les trois territoires du Canada, reliant les unes aux autres plus de 800 communautés. Une fois terminé, il franchira environ 18 500 km et sera le plus long du genre au monde. Aujourd’hui, près de 11 000 km accueillent les marcheurs, les amateurs de patin à roues alignées et, bien entendu, les cyclistes, voire, en certains endroits, des cavaliers et leur monture.

Au Québec, comme dans les autres provinces et territoires cana- diens, le STC prend forme grâce au travail assidu de bénévoles et à la généreuse contribution d’entreprises privées, des différents ordres de gouvernement, de fondations et d’individus. Ici comme ailleurs, il demeure toujours, en grande partie, un projet en cours de réalisation.

Organisation à but non lucratif fondée en 1996, le Conseil québé- cois du Sentier transcanadien est formé des organismes québécois représentant chacune des activités reconnues par le STC. Il travaille en collaboration avec un organisme partenaire dans chacune des régions qu’il sillonne et avec une quarantaine de gestionnaires de segments du STC. Grâce aux efforts de ces intervenants, le tracé ori- ginal prévu pour le STC au Québec est passé de 950 km à environ 2 000 km, et près de 95% du tracé est actuellement accessible aux usagers.

Le Sentier transcanadien, au Québec comme dans le reste du Canada, vit et s’anime principalement par les communautés et les populations

18

Le Québec cyclable

qui l’accueillent, et à travers lesquelles il se dessine. Il est un instru- ment privilégié de communication entre et vers ces collectivités. Il vous permettra d’en découvrir les richesses, les trésors et d’y faire des rencontres inoubliables et des plus heureuses.

Les grands rassemblements

De grands rassemblements ont vu le jour il y a une vingtaine d’an- nées au Québec après la Semaine québécoise de cyclotourisme, qui rassemblait déjà les amateurs du genre en ville ou sur les routes du Québec. De simples spectateurs de courses cyclistes qu’ils étaient, les amateurs de vélo sont devenus eux-mêmes des participants non compétitifs sur des parcours cyclistes. Ce genre de rassemblement avait été amorcé ailleurs dans le monde, notamment à Londres, New York et Toronto, pour célébrer la Journée internationale de la bicy- clette, ou comme moyen de sensibilisation de l’opinion publique à l’importance d’accorder une place aux cyclistes dans la ville.

Les rassemblements cyclistes de Montréal restent sans contredit uni- ques en leur genre, étant donné la facilité de réunir un aussi grand nombre de cyclistes dans une atmosphère de fête empreinte d’un civisme exemplaire. Le premier des grands rassemblements à avoir vu le jour au Québec, en 1985, est le Tour de l’Île de Montréal, qui, sur un parcours d’environ 50 km, ramène chaque année des participants des quatre coins du Québec et de plus loin encore. Aujourd’hui, quelque 60 000 cyclistes et bénévoles participent à la Féria du vélo de Montréal, pendant laquelle se tiennent des évènements liés au cyclisme durant une semaine.

à la Féria du vélo de Montréal, pendant laquelle se tiennent des évènements liés au cyclisme

À la découverte du STC

Le Sentier transcanadien au Québec (STC) compte environ 2000 km au Québec, qu’il parcourt sur un axe est-ouest. Il permet ainsi de découvrir 11 des régions touristiques québécoises comptant parmi les plus intéres- santes: l’Outaouais, les Laurentides, Laval, Montréal, la Montérégie, les Cantons-de-l’Est, le Centre-du- Québec, Chaudière-Appalaches, la région de Québec, Charlevoix et le Bas-Saint-Laurent. Partant de Gatineau, le STC entame son parcours d’abord en direction nord. Par la suite, il conduit à Mont-Laurier, lieu de départ du parc linéaire Le P’tit Train du Nord. Puis il traverse l’île Jésus (Laval) et l’île de Montréal du nord au sud. Empruntant les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, il parvient à Longueuil. De là, il sillonne une partie de la Montérégie. Les vastes plaines de cette région agricole conduisent jusqu’aux Cantons-de-l’Est. De Sherbrooke, le sentier poursuit son chemin vers le nord, pour arriver à Victoriaville, dans la région du Centre-du-Québec. D’ici, l’ancienne emprise ferroviaire mène aux portes de Québec. À partir de Québec, le STC n’est plus continu. Plusieurs parcours ont été développés sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Certains opteront pour la rive sud afin d’aller rejoindre le sentier du Petit Témis au départ de Rivière-du-Loup.

20

Le Québec cyclable

Partir à vélo

Pourquoi partir à vélo? D’abord et avant tout pour le plaisir des sens, pour le plaisir de la découverte, pour le plaisir de la liberté de mouvement. Le vélo permet de voyager à votre rythme, avec la compagnie de votre choix, et sert de prétexte pour voir les choses qui vous entourent sous un angle nouveau. Un heureux retour, peu importe l’âge, à vos premières escapades d’enfant. Mais plus encore, faire du vélo reste un moyen agréable de redécouvrir l’exotisme de votre quartier ou de partir à la découverte d’un coin de pays dont vous rêvez depuis longtemps. Une seule chose à retenir pour garantir une belle sortie à vélo: efficacité + confort + sécurité + découvertes = plaisir.

Nous rappelons dans les sections qui suivent les grandes lignes de la préparation d’une balade à vélo. Une fois que vous aurez pris la décision de partir et que vous aurez fait le choix de votre destina- tion, le point principal reste votre vélo et ses accessoires ainsi que la mécanique et l’entretien. Viennent ensuite l’efficacité, le confort et la sécurité du cycliste, puis les outils à emporter. L’alimentation et l’entraînement nécessaire seront également abordés.

Que ce soit avec un vélo hybride, celui-là même qui vous donne la possibilité de rouler sur l’asphalte et qui devient compagnon d’escapade sur des chemins de traverse, ou encore avec un vélo de cyclotourisme qui vous accompagnera, vous et vos bagages, tout au long de ces kilomètres de plaisir, le monde vous appartient!

Accessoires

Le nombre d’accessoires que vous ajouterez à votre vélo dépend à la fois de la durée de vos sorties et, bien entendu, de votre budget. Voici une liste qui pourra vous servir d’aide-mémoire.

Rétroviseur

Un rétroviseur fixé sur le guidon pourra être remplacé par un rétro- viseur fixé à votre casque de vélo. Dans les deux cas, il vous sera d’un grand secours pour effectuer des dépassements sécuritaires.

22

Le Québec cyclable Bouteille

Pour ce qui est des bouteilles permettant de transporter des liquides, une attention spéciale devrait être portée à la qualité du plastique à partir duquel elles sont fabriquées. Une gorgée qui goûte le plas- tique par une journée d’été particulièrement chaude pourrait mettre en péril l’hydratation mais surtout le plaisir du cycliste. Si vous décidez de partir pour une journée complète, nous vous recom- mandons d’apporter une bouteille supplémentaire qui pourra être gardée dans l’une de vos sacoches ou qui sera bien fixée à votre vélo à l’aide d’un support additionnel. Vous pourrez alors profiter du paysage plutôt que de chercher les points de ravitaillement.

Une gourde de plastique qui prend la forme d’un sac à dos permet, au moyen d’un tube, de boire quelques gorgées régulièrement. Son avantage est de vous éviter d’arrêter trop souvent et de vous permettre de garder les deux mains sur le guidon et les deux yeux sur la route en tout temps. L’inconvénient, c’est que vous devez transporter cet accessoire sur votre dos, qui normalement devrait être libre comme l’air.

Pompe

Certains cyclistes préfèrent avoir avec eux les outils nécessaires pour parer à toute éventualité. En milieu urbain, il est plus facile de s’en passer.

Sacoches

La règle d’or quand on part en balade à vélo est de réduire les bagages au minimum. C’est à la fois une question de poids et de confort. Que les sacoches soient pour le guidon, pour la selle, pour les bagages arrière ou les bagages avant, il en existe une grande variété. Toutefois, nous vous rappelons que les sacs à dos ne devraient être portés qu’en tout dernier recours. Sinon, c’est votre dos qui en pâtira. L’investissement dans une sacoche pour le guidon serait la solution de base. Quelques modèles sont munis d’une pochette avec une fenêtre transparente permettant de consulter la carte de votre circuit tout en gardant les deux mains sur votre guidon.

Si vous envisagez de faire de plus longues balades, des sacoches arrière fixées aux porte-bagages, eux-mêmes fixés au cadre de votre vélo, vous permettront d’emporter tout le nécessaire pour parer aux intempéries, aux fringales et aux imprévus d’une plus longue randonnée.

Le Québec cyclable

23

Tendeurs

Ces câbles extensibles munis d’un crochet à chaque extrémité seront utiles pour fixer les bagages additionnels ou imprévus qui ne peu- vent êtres casés dans vos sacoches. Ils seront plus efficaces s’ils sont plutôt courts que longs.

Garde-boue

Pourquoi se priver du plaisir de rouler par tous les temps restant propre et confortable?

Fanion de sécurité

Afin d’augmenter la sécurité alors que vous transportez un enfant, que vous partagez la chaussée avec de nombreux autres véhi- cules, que vous pédalez sur des voies cyclables très encombrées, finalement chaque fois que les dépassements risquent de devenir périlleux, un fanion triangulaire de couleur orange fluorescent sera d’un bon secours.

Cloche ou sifflet

De plus en plus, les cyclistes qui pédalent en ville ou sur les voies cyclables aiment pouvoir se faire entendre. Les cloches à vélo sont de bons outils. Les sifflets transmettent le son plus rapidement.

Antivol

Les vols de bicyclettes sont en nette croissance, surtout en milieu urbain. Il sera très important de se munir d’un mécanisme antivol.

Odomètre

Cet outil vous semblera indispensable dès qu’il deviendra important pour vous de connaître la vitesse, le nombre total de kilomètres pédalés, le nombre de kilomètres par jour ou la vitesse moyenne à laquelle vous avez roulé lors de votre dernière sortie. Il permet éga- lement de suivre la cadence de votre coup de pédales. Le nombre de fonctions disponibles dépend des modèles.

Housse de selle

Certains cyclistes ont compris que le confort n’a pas de prix. Quelques-uns prennent le parti d’ajouter une housse à leur selle. Les housses de selle en gel comportant une enveloppe en lycra ont l’avantage de résister aux intempéries.

tout en

Les housses de selle en gel comportant une enveloppe en lycra ont l’avantage de résister aux

Le Québec cyclable

25

Mécanique et entretien

Le plaisir de rouler est directement proportionnel au confort que vous ressentirez sur le vélo avec lequel vous partez en balade. Quelques minutes passées à faire un travail qui peut vous paraître fastidieux vous épargneront des heures d’inconfort et surtout dimi- nueront à la fois les risques de blessures tout comme les risques de bris mécaniques. Certains ajustements deviennent nécessaires au fil des kilomètres parcourus, et l’habitude de rouler vous les indiquera. Toutefois, chaque départ entraîne son lot d’ajustements et de vérifications incontournables.

Huiler ou graisser?

Souvent, lorsqu’il est question de mécanique, un corps gras devient nécessaire au bon fonctionnement des pièces. Mais lequel choisir? L’huile ou la graisse? Voici deux listes qui vous per- mettront d’envisager l’entretien de vos pièces en toute quiétude.

Huiler:

chaîne - dérailleurs - leviers de freins et de vitesses - pivots de freins.

Graisser:

moyeux de roues - jeu de direction - potence - tige de selle - roulements à billes du pédalier - galets du dérailleur arrière - rails de la selle avant de la poser sur la tige - axes de pédales Tout additif de corps gras devrait être effectué après un nettoyage de votre vélo avec de l’eau et du savon doux, et surtout après l’avoir rincé avec un faible jet d’eau et épongé comme il faut.

26

Le Québec cyclable

Avant le départ

Pneus

La pression d’air devra être vérifiée avant chaque balade. Sur le côté du pneu, la pression nécessaire est indiquée en kg/cm 3 . Une jauge d’air vous permettra de vérifier si le niveau de pression est atteint ou pas. Il est également utile de vérifier si les pneus ne montrent pas de marques d’usure au niveau des freins ou de craquelures.

Freins

Les freins sont sans aucun doute parmi les pièces les plus impor- tantes de votre vélo, à part les pédales bien sûr! Avant chaque départ, assurez-vous que les freins ne crient pas. Il faut également s’assurer que les patins de freins sont parallèles et à égale distance de la jante. Cela vous permettra, par la même occasion, de vérifier si les roues sont bien alignées.

Les câbles de freins doivent circuler librement dans leur gaine. Quelques gouttes de lubrifiant à l’entrée de la gaine plus quelques applications répétées peuvent débloquer des freins qui collent. Si vous remarquez que les câbles de freins sont rouillés, c’est qu’ils doivent absolument être remplacés.

Dérailleur

Rouler lentement sur une très courte distance vous permettra de vérifier que le dérailleur de votre vélo fonctionne normalement, sans sauts de braquet, et que le changement de vitesse peut se faire sans entraves. À l’aide d’une clé à six pans creux (Allen), ajustez la position du galet. Il devrait être le plus proche possible du pignon. L’autre point à vérifier est la tension des câbles.

Occasionnellement

à vérifier est la tension des câbles. Occasionnellement Au moment de rouler avec un nouveau vélo

Au moment de rouler avec un nouveau vélo ou au début d’une nouvelle saison, c’est la morpho- logie du cycliste qui guidera le réglage de la position à vélo. En plus de vous assurer que vous roulez avec un vélo qui est d’une bonne grandeur pour vous (le tube horizontal du cadre de votre vélo devrait arriver à environ 4 cm de l’entrejambe), voici quelques vérifications d’usage pour ceux qui privilégient le confort.

Le Québec cyclable

27

Selle

Pour ce qui est de la selle, elle devrait être ajustée de façon à ce qu’une fois que vous êtes assis dessus et que vous posez un talon sur la pédale, votre jambe soit tendue, mais pas en pleine extension. Nous rappelons que cette mesure doit être effectuée avec les chaussures que vous prévoyez porter au cours de vos randonnées. Vos muscles seront ainsi à même de mieux récupérer après chaque coup de pédales. Si la selle est trop basse, vous risquez d’avoir des crampes; si elle est trop haute, vous courez le risque d’éprouver des douleurs aux genoux et aux chevilles. Une selle trop haute entraîne un déhanchement du bassin qui reste, lui aussi, pré- curseur de malaises persistants.

La position de la selle devrait être à l’horizontale par rapport à la ligne du sol. Les fabricants de selles ont compris les diffé- rences morphologiques entre les cyclistes, et l’on trouve sur le marché des modèles de cer- taines selles pour hommes ou pour femmes. Il s’agit toujours de garder en tête que le centre de gravité est là où le poids de votre corps repose et qu’avec le guidon et les pédales la selle est l’endroit où la recherche du confort ne souffre aucun compromis.

Pour ce qui est de la position de la selle par rapport au guidon

Genou légèrement fléchi AJUSTEMENT IDÉAL DE LA SELLE EN HAUTEUR
Genou
légèrement
fléchi
AJUSTEMENT IDÉAL DE LA
SELLE EN HAUTEUR
Fil à plomb Rotule et axe de la pédale alignés
Fil à plomb
Rotule et axe
de la pédale
alignés

Manivelles

des pédales

horizontales

POSITION IDÉALE DE LA SELLE PAR RAPPORT AU GUIDON

28

Le Québec cyclable

(plus proche ou plus loin), si l’on fait descendre un fil à plomb d’une des rotules, il devrait passer dans l’axe de la pédale en autant que les manivelles des pédales soient placées à l’horizontale (voir croquis à la page précédente).

Guidon

Le guidon devrait être, en règle générale, à la même hauteur que la selle pour les femmes et de 3 cm à 5 cm plus haut pour les hommes. Le guidon sera le point d’appui de vos bras pendant les nombreuses heures de découverte. Plusieurs positions doivent être envisagées au cours de votre sortie afin d’éviter que votre corps ne se raidisse inutilement. Mais peu importe si vous roulez le corps droit ou penché vers votre guidon, prendre l’habitude de rouler les épaules légèrement bombées vous évitera des douleurs inutiles aux épaules et au dos.

l’habitude de rouler les épaules légèrement bombées vous évitera des douleurs inutiles aux épaules et au

Le Québec cyclable

29

Efficacité du cycliste

La facilité apparente de faire du vélo laisse parfois oublier qu’il existe toujours des trucs du métier qui peuvent rendre vos balades encore plus agréables et votre corps encore plus efficace et, somme toute, plus heureux. Le premier truc reste l’ajustement du vélo à votre morphologie. Nous avons déjà abordé cette question plus haut. Les sections qui suivent traitent de l’action de pédaler, de mouliner et du changement de vitesse.

Pédaler

Votre coup de pédales sera d’autant plus efficace si vous posez le pied à plat sur la pédale, si l’articulation du gros orteil est placée au-dessus de l’axe de la pédale et si vous gardez les genoux paral- lèles au cadre du vélo afin d’éviter «la position du canard». Il le sera encore plus si vous utilisez des cale-pieds.

Même si les cale-pieds demandent un certain temps d’adaptation, ils deviennent vite indispensables. Ils permettent de tenir vos pieds dans une position stable, particulièrement lorsque vous pédalez debout. Lors du mouvement rotatif du pédalage, un pied pousse sur une pédale tandis que l’autre tire simultanément sur le cale-pied. Non seulement les cale-pieds donnent à votre mouvement plus de fluidité et de confort, mais la poussée est ainsi doublée, l’énergie déployée est diminuée de moitié, et la manœuvre gagne en effi- cacité. L’utilisation correcte des cale-pieds s’avère particulièrement pertinente lors d’une ascension.

Mouliner

L’art de mouliner vous fera monter d’un cran dans l’efficacité du pédalage. Mouliner signifie d’effectuer un mouvement rotatif, continu et régulier des pédales à une vitesse qui oscille entre 65 et 85 rotations par minute (rpm). Ce mouvement permet de pédaler de façon uniforme, d’atteindre une vitesse de croisière et de minimiser l’effort musculaire. Doublé de l’utilisation indispensable des cale- pieds, mouliner sur une base continue permet d’éviter les inconforts et les douleurs articulaires aux genoux.

30

Le Québec cyclable

Serrage de fixation Vis de réglage de la course latérale Bouton de serre-câble Plaque intérieure
Serrage
de fixation
Vis de réglage
de la course
latérale
Bouton de
serre-câble
Plaque intérieure
de fourchette
Plaque extérieure
de fourchette
Vis de fourchette

Changement de vitesse

Galet guide

Vis de tension
Vis de
tension

Corps

Vis de réglage de course supérieure Vis de réglage de course inférieure Vis de réglage de tension du câble Fourchette de dérailleur Galet de tension

La principale fonction des vitesses est d’assurer un pédalage régulier malgré un changement de dénivellation sur le parcours que vous suivez ou une variation de la vitesse du vent. Que votre vélo pos- sède 3, 10 ou 18 vitesses, le fonctionnement du système de vitesses sera toujours le même.

Un coup de pédales actionne la chaîne de votre vélo qui roule à la fois autour d’un des deux ou trois plateaux situés au niveau de l’axe des manivelles ainsi qu’autour d’un des quelques pignons situés au niveau du moyeu de la roue arrière. Les pignons sont fixés à ce qu’on appelle la «roue libre».

Grâce à l’action des manettes des vitesses, le dérailleur de vitesses vous permettra de modifier la position de la chaîne. Plus le plateau sur lequel roule la chaîne est grand, plus la vitesse est élevée, c’est-à-dire que le chemin parcouru grâce à un coup de pédales est grand mais le pédalage est difficile. Plus le pignon sur lequel roule la chaîne est grand, plus le pédalage est facile, mais la vitesse diminue et la distance parcourue est courte.

Le Québec cyclable

31

Les différentes combinaisons dont dispose la chaîne vont du petit plateau/grand pignon au grand plateau/petit pignon. Toutefois, il est déconseillé d’utiliser les vitesses qui placent la chaîne en posi- tion croisée, par exemple sur le plus grand plateau et sur le plus grand pignon: le contraire est aussi vrai (plus petit plateau et plus petit pignon). Il faut toujours garder en tête que la vitesse idéale est celle qui vous permettra de mouliner (de 65 rpm à 85 rpm), peu importe le type de parcours.

Le changement de vitesse doit toujours être fait délicatement, en passant les vitesses une à une. Il s’agit d’abord d’accélérer légère- ment la cadence, puis de réduire la pression sur les pédales afin de diminuer la tension de la chaîne. C’est alors le temps d’actionner la manette des vitesses avant de reprendre doucement le rythme de pédalage.

Les ascensions demandent une attention particulière au changement de vitesse. Il s’agit alors de se mettre en petite vitesse pour toujours être en mesure de mouliner, même au plus fort de l’ascension. Commencer par une petite vitesse vous permettra de mouliner sans effort apparent, aux muscles de vos jambes de s’habituer en pré- vision de l’effort à venir, ainsi que de garder la cadence pour une longue période de temps. Il est toujours préférable de s’asseoir pour mouliner que de se lever dans l’ascension.

longue période de temps. Il est toujours préférable de s’asseoir pour mouliner que de se lever

32

Le Québec cyclable

Confort du cycliste

Météo

Avant de partir en balade, un coup d’œil au ciel ou sur les prévi- sions météorologiques proposées par les médias vous permettra de partir en toute connaissance de cause. Chaque cycliste pourra décider de prendre le risque de rouler dans le vent ou sous la pluie. Ces deux facteurs peuvent être un obstacle ou plutôt une occasion de plaisir des sens. C’est une question de goût.

Au moment de prendre connaissance des nouvelles météo, il ne faut pas négliger de s’attarder à la vitesse et à la direction du vent. Au Québec, les vents dominants soufflent du sud-ouest. Toutefois, le vent a la capacité de tourner, parfois sans prévenir…. ou parfois de prendre une ampleur insoupçonnée. Le facteur vent peut vous réserver des surprises plus ou moins agréables en fin de journée, il peut vous ralentir de moitié et même vous épuiser. Il est donc préférable de calculer, selon les vents qu’on prévoit, un temps de réaction lors du choix de votre parcours.

Si votre envie de partir en balade n’a pas été assouvie pour cause de prévisions météo, vous pourrez alors partir tranquille puisque vous aurez prévu tout le nécessaire pour vous mettre à l’abri des intempéries.

Vêtements et accessoires

Le confort avant tout. C’est probablement le seul mot d’ordre à respecter lors des balades que vous prévoyez effectuer sur les voies cyclables du Québec. Une fois que vous serez bien au fait du temps qu’il fera, ce sera le moment de vous assurer votre confort physique et d’emporter les accessoires qui vous permettront de l’obtenir. Les cyclistes sont reconnus pour leur accoutrement coloré et distinctif. Certains de ces choix deviennent esthétiques et dépendent de la créativité personnelle, d’autres sont dictés par le confort souhaité lors de la pratique d’une activité physique.

Casque

Le casque doit se porter fixe sur le dessus de la tête, pas trop en avant, pas trop en arrière, et perpendiculaire à la ligne des épaules. Quelques caractéristiques vous permettront de savoir si l’usage du

Le Québec cyclable

33

Casque Bande Cuissard rigides
Casque
Bande
Cuissard
rigides

Chaussures

à semelles

Lunettes de soleil

Maillot en lycra

Coupe-vent

réfléchissante

Gants

34

Le Québec cyclable

casque que vous portez est pertinent. Il doit être léger, aéré, conçu en fonction de pouvoir absorber l’impact, et d’une grande rigidité (voir aussi la section «Sécurité» à la p 39).

Gants

Les gants de vélo sont utiles à plus d’un titre. En plus de protéger vos paumes de la transpiration et d’assurer une meilleure prise sur le guidon, ils protégeront vos mains des éraflures si vous faites une chute. Ils aident aussi, et surtout, à vous protéger contre la sensa- tion d’engourdissement quand la pression de votre poids effectuée sur vos bras coince le nerf cubital. Des maux de dos vous seront également épargnés.

Chaussures

S’il vous paraît inutile d’investir dans une chaussure conçue pour le cyclisme, nous vous recommandons de porter une chaussure de sport à semelle rigide. Ainsi, la plante de vos pieds ne sera pas incommodée par une pression prolongée sur les pédales. Rappelons que votre poids doit être équitablement réparti sur les pédales, le guidon et la selle.

Cuissard

Le port du cuissard vous donne une allure de champion, mais vous donne également un confort de champion. Doublé d’un fond en chamois naturel ou synthétique qui absorbe la transpiration et protège l’épiderme, il facilite le mouvement et protège les cuisses contre la friction. Il est porté sans sous-vêtements et nettoyé à la main après chaque sortie. Il a aussi la particularité de tenir au chaud vos précieux muscles. Vous trouverez sur le marché de plus en plus de shorts en nylon qui comportent aussi des fonds en chamois.

Maillot

Le t-shirt vous donnera l’occasion d’afficher vos couleurs. Les vête- ments en lycra, qu’ils prennent la forme de maillot ou encore de bustier pour les femmes, ont l’avantage de ne pas garder la trans- piration près du corps. C’est à nouveau une question de goût et de budget.

Coupe-vent

Un coupe-vent peut constituer l’un des vêtements les plus utiles à glisser dans ses bagages, même pendant les jours de grand soleil. Il servira autant à couper le vent qu’à vous protéger contre la pluie.

Le Québec cyclable

35

Comme il a été mentionné plus haut, le facteur vent est à prendre sérieusement en considération. Même par une chaude journée d’été, un coup de vent inattendu frappant un corps échauffé peut faire gre- lotter. Alors, une pente descendue à toute allure après une montée épique peut paradoxalement paraître assez désagréable. Lorsqu’il pleut, le facteur vent peut même vous gâcher le plaisir et vous faire rebrousser chemin, d’autant plus si vous êtes en sueur.

Disposer d’un vêtement additionnel reste une garantie de confort. Le choix de ce vêtement pourra être fait en fonction de la nature du matériel choisi. Si vous êtes prêt à investir dans un coupe-vent de très grande qualité, il serait intéressant de surveiller les coupe- vent spécialement conçus pour les cyclistes. Ils se distinguent par le panneau arrière (queue de pie) qui est plus long que le panneau avant. La raison de ce panneau est plus fonctionnelle qu’esthé- tique: il permet de mieux protéger les fesses et la selle pendant les averses.

Lunettes

Les lunettes de soleil vous aideront à vous protéger les yeux contre les rayons ultraviolets du soleil. Il reste important de vérifier le degré de protection qu’offrent les lunettes que vous porterez. Toutefois, avant de décider de ne pas les emporter, rappelez-vous qu’elles

vous protégeront aussi du vent, des poussières et des

mouches,

moustiques et autres objets volants si bien identifiables! Les verres clairs seront donc à privilégier particulièrement pendant les jours moins ensoleillés.

38

Le Québec cyclable

Outils à emporter

Avant de faire vos bagages et de mettre une boîte à outils complète dans vos sacoches de vélo, quelques questions pourront guider votre choix:

Quelles sont les réparations que je suis capable d’effectuer moi- même (ce ne sont pas les outils qui réparent les bris mécani- ques, mais bien les gens)?

• Dans quel état est mon vélo?

• A-t-il été entretenu régulièrement?

• Pendant ma balade, est-ce que je serai à plusieurs kilomètres de toute civilisation? Donc serai-je en mesure de faire appel à un mécanicien vélo?

Voici tout de même une liste succincte d’outils à prévoir pour vos balades. Autrement, les parcours proposés dans ce guide vous éloi- gnent assez rarement des grands centres pour vous priver de l’aide éventuelle d’un mécanicien vélo.

• Une clé à molette (15 cm)

• Une clé à six pans (Allen)

• Deux clés à pneus (cuillers)

Une boîte de rustines (avec dissolution, papier émeri et craie) et/ou une chambre à air de rechange

de rustines (avec dissolution, papier émeri et craie) et/ou une chambre à air de rechange •

• Un torchon

• Une pompe

Le Québec cyclable

39

Sécurité

Lorsqu’on pratique le vélo depuis de nombreuses années, on croit connaître les règles de sécurité routière sur le bout des doigts. On les considère du même ressort que les réflexes techniques acquis pour faire rouler un vélo. Nous avons voulu vous les proposer à nouveau, histoire de rafraîchir une mémoire qui parfois devient sélective avec le temps.

Premiers soins

Si vous respectez les consignes du Code de la sécurité routière avec bon sens et vigilance, les accidents encourus seront mineurs. De plus en plus de pistes cyclables sont patrouillées, et les parcours proposés dans ce guide sont en grande majorité situés près des agglomérations, donc près des services de secours. Toutefois, particulièrement si vous partez en balade pour une journée complète, nous vous proposons une liste succincte d’objets à emporter:

U

sparadrap

U

crème antiseptique

U

bandage

U

ciseaux

U

épingles de sûreté ou de nourrice

U

compresse

Nous ajoutons à cette liste deux éléments qui sont indispensables, à moins que vous ne disposiez d’un téléphone cellulaire qui fonctionnera dans les zones où vous vous retrouverez. Il s’agit d’abord de quelques pièces de 25 cents, en plus d’une télécarte, pour pouvoir joindre les services de secours en cas d’urgence.

Il faudrait enfin souligner l’extrême importance de prévoir de la crème solaire et un chapeau pour ceux qui ne portent pas de casque, même pour les jours où l’action des rayons solaires «semble» faible.

40

Le Québec cyclable Réflecteurs

Des réflecteurs font généralement partie de l’équipement standard de chaque vélo vendu sur le marché. Certains réflecteurs sup- plémentaires sur les sacoches ou sur certains vêtements pour- ront être utiles, particulièrement lorsque vous projetez de rouler à la tombée de la nuit.

Visibilité du cycliste

La règle de base reste le port de vêtements de couleur pendant les journées de grand soleil ou de vêtements très clairs lorsque vous prévoyez rouler à la brunante.

Port du casque

Au Québec, le port du casque est recommandé mais reste objet de débat.

Les tenants du port du casque invoquent le fait que ce sont les blessures à la tête qui constituent la principale cause de décès chez les cyclistes. Le casque semble être encore la protection la plus efficace.

Selon les opposants du port du casque, le plus grand respect du Code de la sécurité routière et le plus grand nombre de voies réser- vées aux cyclistes permettraient de rouler en toute sécurité.

Indications des directions

Parmi les réflexes à cultiver en termes de sécurité pendant la pratique du vélo, l’indication de la direction suivie par le cycliste reste un des plus importants. Les

INDICATIONS DES DIRECTIONS À VÉLO

un des plus importants. Les INDICATIONS DES DIRECTIONS À VÉLO Ralentissement, arrêt Virage à gauche Virage

Ralentissement, arrêt

un des plus importants. Les INDICATIONS DES DIRECTIONS À VÉLO Ralentissement, arrêt Virage à gauche Virage

Virage à gauche

un des plus importants. Les INDICATIONS DES DIRECTIONS À VÉLO Ralentissement, arrêt Virage à gauche Virage

Virage à droite

Le Québec cyclable

41

cyclistes qui empruntent les voies cyclables ne sont pas exempts de signaler leurs mouvements. Le grand nombre de cyclistes sur une même voie cyclable peut être source de danger, tout comme la proximité des autres véhicules sur une voie partagée.

Le virage à gauche sera indiqué par le bras gauche tendu vers la gauche à la hauteur des épaules. Le virage à droite sera indiqué par le bras droit tendu vers la droite à la hauteur des épaules. Quant au ralentissement, il sera indiqué avec le bras gauche pointant vers le sol avec la paume de la main vers l’arrière.

Le Code de la sécurité routière

Nous rappelons ici 11 indications pour vous per- mettre de respecter le Code de la sécurité routière:

U

rouler à droite;

U

rouler en file indienne;

U

circuler dans le même sens que les voitures;

U

respecter la signalisation routière;

U

accorder la priorité aux piétons;

U

signaler ses intentions lors d’arrêts et de virages;

U

ne pas rouler avec un baladeur sur les oreilles;

U

ne pas rouler à deux sur un vélo, à moins d’une situation d’urgence;

U

avoir des réflecteurs fixés au vélo;

U

le soir, s’assurer d’utiliser une source de lumière;

U

ne pas rouler sur les trottoirs.

Pour prendre connaissance de la signification des principaux pan- neaux de signalisation, référez-vous aux pages 10 et 11.

42

Le Québec cyclable Respect du Code de la sécurité routière

Le respect du Code de la sécurité routière est à la base de la bonne entente entre les cyclistes et les autres utilisateurs des voies publiques. Selon une étude du ministère des Transports, 60% des accidents impliquant des cyclistes seraient attribuables au manque de respect des dispositions du Code de la sécurité routière (feux de circulation, arrêts obligatoires, utilisation des trottoirs) tout comme au comportement laxiste des automobilistes (manœuvres de dépas- sement, respect de signes d’arrêt, priorité de virage, etc.).

Le respect de la signalisation est pour le moment limité sur les pistes cyclables. Si vous roulez dans les villes de Gatineau, de Québec ou de Montréal, il vous arrivera toutefois de croiser des patrouilles de police à vélo qui ont pour objectif d’intensifier l’application du Code de la sécurité routière.

La courtoisie ne vous aidera pas néces- sairement à diminuer le nombre d’ac- cidents, mais fera augmenter le plaisir de croiser d’autres cyclistes qui partagent finalement le même plaisir que vous.

Le Québec cyclable

43

Alimentation

Manger

Un dicton reste incontournable lors de la pla- nification de vos provisions de randonnée:

il faut manger avant d’avoir faim.

La pratique du vélo est une activité phy- sique qui entraîne une dépense énergé- tique élevée et régulière. Il faut toutefois souligner que la digestion est toujours ralentie pendant un exercice physique. Les aliments à apporter doivent donc se digérer facilement. Il faudra manger souvent et en petites quantités. La régularité de votre alimentation au cours d’une sortie garantira votre entrain à pédaler.

Le temps de digestion et l’énergie utilisée pour ce faire ne sont pas disponibles pour l’effort cardiores- piratoire ou musculaire au moment d’avaler les kilomè-

Ainsi, il est recommandé de très bien déjeuner le matin de

votre balade et de réserver les aliments comme la viande, les œufs, les fromages, les pâtes pour le repas de la veille au soir. Quelques suggestions pourront vous guider lors de la préparation de vos provisions pour la route.

Si vous partez pour une journée complète, trois types d’arrêts peu- vent être considérés: les repas du midi, les pauses du matin et de l’après-midi, et les en-cas. Le repas du midi pourra commencer par des crudités. Quelques branches de céleri ou des morceaux de carotte vous procureront un apport en liquides et surtout vous permettront d’éviter d’engloutir tout le repas prévu en deux minutes. Des sandwichs faits de bagels ou de pain de blé entier pourront être accompagnés de fruits frais ou de pain aux fruits. Pour les pauses du matin et de l’après-midi, des noix et des fruits secs mélangés ainsi que des barres de céréales ou des fruits frais vous rassasieront. La pause de l’après-midi est généralement celle à prévoir avec le plus d’attention. C’est à ce moment-là que la baisse d’énergie est la plus sensible, celle qui confirme le nombre de kilomètres parcourus. Du pain aux bananes, aux noix, aux raisins ou à tout ce que votre

tres

44

Le Québec cyclable

Le Québec cyclable

45

imagination ou votre garde-manger vous permet de vous offrir sera bienvenu. Des barres de céréales supplémentaires feront également l’affaire pour vous garantir l’énergie nécessaire au retour.

Si vous partez pour une demi-journée, quelques fruits secs ou frais ainsi qu’une barre de céréales vous garantiront l’apport énergétique nécessaire au cas où votre entrain vous aurait fait dévier de votre parcours initial

Boire

L’un des plaisirs de rouler est sans contredit celui du vent qui glisse sur la peau. Pendant les journées particulièrement chaudes, l’action rafraîchissante mais aussi desséchante du vent peut toutefois mas- quer une réelle déshydratation. Vu que la déshydratation augmente le facteur de fatigue, il devient primordial de boire le plus souvent possible. L’apport en liquides suggéré est d’un demi-litre par heure. Des maux de tête et autres surprises inutiles seront évités. Il faut boire avant d’avoir soif. En fait, il faudrait boire auparavant, pendant et après la randonnée.

L’eau reste le plus désaltérant et le plus disponible des liquides à apporter en vélo. Il est préférable que l’eau ne soit pas trop froide pour éviter les changements brusques de température sur un corps échauffé.

On peut également acheter des jus de fruits pour le goût. Les boissons gazeuses sont à éviter à tout prix. Plusieurs cyclistes ne consomment que de l’eau en roulant et se réservent les jus de fruits ou les boissons à haute teneur en hydrates de carbone et en électrolytes pour les arrêts. Là encore, vos goûts personnels dicteront vos choix.

E ntraînement

Pour plusieurs, une balade en vélo est l’occasion rêvée pour se remettre en forme. Effectivement, la pratique régulière du vélo augmente l’endurance cardiovasculaire et développe la force des groupes musculaires inférieurs. Elle a une action bénéfique sur la relaxation et le sommeil. Elle transforme également les habitudes alimentaires. De plus, elle améliore sans contredit la circulation sanguine.

46

Le Québec cyclable

Pendant l’hiver, si la perspective d’avaler des kilomètres pour aller nulle part sur un vélo d’exercice stationné dans le gymnase le plus près de chez vous ne vous plaît guère, d’autres possibilités s’of- frent à vous. Le ski de fond, le patin, la course à pied ou même la natation sont des sports complémentaires qui vous permettront de garder actifs les principaux groupes musculaires activés pendant la pratique du vélo et surtout d’habituer votre organisme à travailler l’endurance aérobique.

Si vous êtes de ceux qui souhaitent quand même profiter de l’hiver pour s’entraîner au gymnase, il est préférable d’augmenter graduel- lement votre capacité cardiovasculaire selon vos prédispositions physiques individuelles. Quant à l’entraînement musculaire, ce sont les quadriceps, les muscles fessiers ainsi que les muscles des épaules et du dos qui en bénéficieront.

Étirements

Quelques étirements, avant et après vos sorties en vélo, vous garan- tiront de meilleurs lendemains. Même si le vélo est pratiqué sur une base régulière, les quelques minutes passées à vous étirer vous gar- deront souple, augmenteront la capacité de vos muscles à reprendre leur élasticité et diminueront les risques d’inconfort et, par la même occasion, les risques de blessures.

Les consignes de base pour les étirements sont les mêmes quelle que soit l’activité physique pratiquée: tenir le mouvement en continu (sans coups rebondissants) pour une durée minimale de 30 secondes. Le tout est de s’assurer de ne pas ressentir de douleur aiguë lors de l’étirement. Cette douleur ne garantit pas un meilleur étirement. Au contraire, elle risque de causer des blessures pour avoir voulu trop bien faire. Commencez plutôt le mouvement à un degré où la sensation d’étirement est légère, quitte à accentuer le mouvement au fur et à mesure que vous respirez profondément. Vous sentirez alors votre mouvement se prolonger de lui-même.

Les principales parties du corps du cycliste qui nécessitent des étirements sont particulièrement le cou, les épaules, les fesses, les quadriceps et les genoux.

Les douleurs musculaires causées par l’utilisation d’un muscle au- delà de sa capacité seront sensibles de 24 à 48 heures après l’effort et atteindront un sommet entre 48 et 72 heures après l’exercice.

Le Québec cyclable

47

Au cours de la balade en vélo, il arrive que des crampes puissent interrompre votre activité. Il est alors conseillé d’arrêter l’exercice, si possible de masser la région du cœur, et de boire et manger un peu pour redonner des forces à un muscle utilisé à l’excès. Un bon entraînement, de bons étirements et une bonne alimentation vous aideront à prévenir de telles surprises.

Un bon entraînement, de bons étirements et une bonne alimentation vous aideront à prévenir de telles

Rivière

Rivière

ONTARIO

des

des

Outaouais

Outaouais

Gatineau,

Ottawa

111

393

La La Reine Reine

Matagami
Matagami
La La Sarre Sarre 109 Lac Lac Macamic Macamic Macamic Macamic Authier Authier Île- Île-
La La Sarre Sarre
109
Lac Lac
Macamic Macamic
Macamic Macamic
Authier Authier
Île- Île-
Nepawa Nepawa
Palmarolle Palmarolle
Rochebaucourt Rochebaucourt
Taschereau Taschereau
Lac
Lac
Pikogan Pikogan
La La Ferme Ferme
Abitibi Abitibi
393
111
Amos
Roquemaure Roquemaure
386
Rapide-Danseur Rapide-Danseur
Parc national
395
d'Aiguebelle
388
Saint-Marc- Saint-Marc-
Barraute Barraute
Duparquet Duparquet
Saint-Mathieu Saint-Mathieu
de-Figuery de-Figuery
Lac Lac
Duparquet Duparquet
113
386
Saint-Norbert- Saint-Norbert-
109
de-Mont-Brun de-Mont-Brun
D'Alembert D'Alembert
111 Senneterre Senneterre
Mont-Laurier
La La Motte Motte
Rouyn-Noranda
397
Évain Évain
Rivière-Héva Rivière-Héva
117
Cadillac Cadillac
McWatters McWatters
Arntfield Arntfield
117
Malartic Malartic
117 Val-d’Or
391
Dubuisson Dubuisson
Louvicourt Louvicourt
Montbeillard Montbeillard
101
117
Rémigny Rémigny
101
Réservoir Réservoir
Lac Lac des des
Guérin Guérin
Decelles Decelles
Quinze Quinze
Lac Lac
Notre-Dame- Notre-Dame-
Simard Simard
du-Nord du-Nord
Moffet Moffet
Angliers
Angliers
St-Eugène-de-Guigues
St-Eugène-de-Guigues

391

101 Belleterre Belleterre

Ville-Marie Ville-Marie

Laniel Laniel

101 Lac Lac

Kipawa Kipawa

Kipawa Kipawa

Témiscaming Témiscaming

ZEC

Kipawa

ZEC

Restigo

ZEC

Maganasipi

N

Réserve

faunique

La Vérendrye

0 20 40km
0
20
40km
51

51

L’Abitibi-Témiscamingue

51 L’Abitibi-Témiscamingue Dernière frontière du Québec en excluant la Baie-James et le Nunavik,

Dernière frontière du Québec en excluant la Baie-James et le Nunavik, l’Abitibi-Témiscamingue renferme plus de 20 000 lacs dont bénéficient ses 150 000 habitants.

L’ouverture de cette région, si riche en ressources naturelles, ne date que du début du XX e siècle. Pourtant, les routes qui mènent en Abitibi-Témiscamingue vous entraînent au cœur d’une région de rêve.

D’abord le rêve de nombreux Québécois qui, sous la malheureuse poussée de la crise économique de 1929, ont pris la route des défricheurs. Ils ont rêvé de terres pour les nourrir. Dans leur lancée, ils ont exploité la forêt, assuré l’abattage et le flottage du bois, poursuivi la traite des fourrures. Puis le rêve des colons qui se sont vu octroyer des terres vers lesquelles ils devaient ouvrir eux-mêmes la route…

Outre la visite de la Cité de l’Or, du Musée minéralogique de Malartic ou de la fonderie Horne de la compagnie Xstrata Copper Canada qui font de la «ruée vers l’or» une expérience d’aventuriers à revivre, c’est l’appel des magnifiques étendues vierges qui donneront envie aux cyclistes de parcourir les quelques kilomètres qui leur sont dédiés.

Dans cette région, de nombreux événements cyclistes populaires ont lieu chaque année. Les aménagements cyclables sont toutefois peu nombreux. À Rouyn- Noranda, à Val-d’Or ainsi qu’à Amos, quelques pistes municipales se combinent avec des parcours sur rue à chaussée partagée ou sur route.

52 L’Abitibi-Témiscamingue

L’Abitibi-Témiscamingue

Voies cyclables

km total

Cartes

Amos

16

p 53

Parc linéaire du Témiscamingue

45,2

p 54

Rouyn-Noranda

20,5

p 55

Val-d’Or

9,9

p 56

L’Abitibi-Témiscamingue

53

Amos

16 km

 
 

N

 

rue rue des des Pins Pins

 

111

rue des Pins

rue des Pins

3e Avenue E.

3e Avenue E.

4e 4e Rue Rue E. E.

395

rue Trudel

rue Trudel

 

rue Taschereau

rue Taschereau

 

E.Avenuee5 E.Avenue5e

1re Rue E.

1re Rue E.

E.Avenue4e E.Avenuee4

E.enueAv1re E.enueAvre1

E.Avenue2e E.Avenuee2

3e 3e Rue Rue E. E.

2e Rue E.

2e Rue E.

10 10 e e Avenue Avenue E. E.

13e Avenue E.

14e 14e Avenue Avenue E. E.

13e Avenue E.

12 12 e e Avenue Avenue E. E.

11 e Avenue E.

11 e Avenue E.

rue rue Principale Principale S. S.

2e 2e Rue Rue E. E.

1re Rue E.

1re Rue E.

 

rue Principale N.

rue Principale N.

 

O.Avenuee6 O.Avenue6e

r

r

e

e

i

i

c

c

r

r

e

e

M

M

l l

u

u

o

o

b

b

a

a

n

n

a

a

c

c

ir

ir

ra

ra

H

H

le

le

de

de

ur

ur

O.Avenue5e O.Avenuee5

O.Avenuere1 O.Avenue1re

.OAvenue2e .OAvenuee2

4e 4e Rue Rue O. O.

5e 5e Rue Rue O. O.

1re Rue O.

1re Rue O.

Létourneauavenue

Létourneauavenue

Rivière Harricana

Forestierssderue

Forestierssderue

.OenueAve10 .OenueAv10e

rue rue des des

Métiers Métiers

395

l'Aéroportderoute

l'Aéroportderoute

109

6e 6e Rue Rue O. O.

109

500m

250

0

Bouchardavenue

Bouchardavenue

7e 7e Rue Rue O. O.

111

km5surPiste

5454 L’Abitibi-Témiscamingue Parc linéaire du Témiscamingue (La ligne du Mocassin) 45,2 km Notre-Dame- du-Nord
5454
L’Abitibi-Témiscamingue
Parc linéaire du Témiscamingue (La ligne du Mocassin) 45,2 km
Notre-Dame-
du-Nord
101
N
11
New
Liskeard
Angliers
Saint-Eugène-
de-Guigues
Moffet
Haileybury
Geoffroy
Saint-Bruno-
de-Guigues
391
Quinze
118
Cobalt
Laverlochère
Latulipe
Fugèreville
382
Location
de vélos
Lorrainville
Ville-Marie
Miron
Béarn
des
Fabre
101
ONTARIO
Lac Kipawa
Lac Témiscamingue
Laniel
Lac
Rivière des Outaouais
101
Tee Lake
Kipawa
0
5
10km
Letang
Témiscaming
North Bay (Ont.)
Rouyn-Noranda
 

L’Abitibi-Témiscamingue

5555

Rouyn-Noranda

 

20,5 km

 
 

N

Rouyn

Lac

Val-d'OrVal-d'Or

 

Souriredu

mtée

 
 

des Pionniers

Victorin

 

Lac Osisko

Québec

Abitibi-

Université

Marie-

Laliberté

Témiscamingue

Tardif

117

Carter

Rue5e

1

Perreault Perreault e. e.

Cardinal-Bégin e.

Cardinal-Bégin e.

Taschereau e.

Taschereau e.

Mgr-Rhéaume Mgr-Rhéaume e. e.

Pinder Pinder e. e.

du

en

Collège

du

l'Universitédeboul.

 

Portelance

Murdoch

Trémoy

Rue6e

Rue7e

 

Larivière

 

Gagné

Tardif

 
 

Iberville

Rue8e

3

Rue9e

Terminusdu

du Lac

Gamble

Principale

Mgr-Latulipe O.

 

Édouard

Lac

4

 

y

a

m

e

L

-

r

u

e

t

c

o

 

Dallaire

   

D

 

Pinder O.

Notre-Dame

Montréal

   

Dallaire

 
 

erMerci

Québec

Mgr-Tessier

Perreault O.

Taschereau O.

 

2

Saguenay

Rue13e

boul.

 

boul. Industriel

 

s

e

l

b

a

   

rÉ

s

Rue15e

e

d

Mouska

Parc

Murdoch

Lac Noranda

     

19e Rue

 

20e Rue

Champlain

boul. Rideau

botanique «À fleur

botanique «À fleur

Horne, russe

Horne, russe

ATTRAITS

Dumulon

Dumulon

Maison orthodoxe

Maison orthodoxe

Falconbridge

Falconbridge

Fonderie

Fonderie

d'eau» d'eau»

Église

Église

Parc Parc

101

1.

3.

3.

2.

2.

4.

4.

1.

117

 

Lac

Témiscamingue

boul.

391

Senator

 

le-MarieVil

Lac Pelletier

1000m

500

0

5656 L’Abitibi-Témiscamingue

 

Val-d'Or

9,9 km

3

Louvicourt

Bourlamaque

Perreault

Perreault

1

de autochtone

ATTRAITS

Saint-Jacques

Saint-Jacques

Allard

Allard

2

Québec

d'amitié

La Cité de l'Or

Lasalle

Lasalle

117

boul. Sigma

boul. Sigma

Village minier

Théâtre

Centre

Roy

Roy

boul. Dennison

boul. Dennison

boul. Lamarque

boul. Lamarque

N

3.

2.

4.

1.

Curé-

Curé-

Villeneuve

Villeneuve

Villeneuve

Villeneuve

Marais

3e Avenue

3e Avenue

des Parc

4

boul. Forest

boul. Forest

Centre-ville

Rue7e

Rue7e

P

boul. boul. Hôpital Hôpital

Rue6e

Rue6e

Bérard

Bérard

Lalonde

Lalonde

Rue5e

Rue5e

Gravières

Gravières

desch.

desch.

Delorimier

Delorimier

Pins

Pins

Lévis

Lévis

des des Érables Érables

Belvédère

Golf

7e Rue

7e Rue

Jusqu’à la

forêt récréative

Aéroport

1re Rue

1re Rue

Sapins

Sapins

des

des

Rotary

Tour

des

des

117

1000m

500

0

Sabourinboul.

Sabourinboul.

Latulippe

Latulippe

Lawlis

Lawlis

Lamer

Lamer

t

t

s

s

e

e

l'Hôtel-de-Ville l'Hôtel-de-Ville

r

r

o

o

F

F

boul. de

boul. de

l l

u

u

o

o

Ladouceur

Ladouceur

Louise-

Louise-

Roy Roy

Lemay Lemay

b

b

boul.

boul.

Dorion

Dorion

Thibault Thibault

Lauzon

Lauzon

Baie-

Baie-

ch.

ch.

Carrière

Carrière

Duchesne

Duchesne

Sylvestre

Sylvestre

3e Avenue

3e Avenue

Malartic

boul. Sabourin

boul. Sabourin

Chemin

Sullivan

boul. Barrette

boul. Barrette

Lefebvre

Lefebvre

L’Abitibi-Témiscamingue 57

30km

GASPÉSIE GASPÉSIE

N

Saint-Donat Saint-Donat

15

Bas-Saint-Laurent

faunique

234 Saint-Marcellin Saint-Marcellin

BRUNSWICK

BRUNSWICK

NOUVEAU-

NOUVEAU-

de Rimouski

ZEC

Neigette Neigette

Réserve

Sainte-Blandine Sainte-Blandine

0

Luceville Luceville

Sainte-Odile Sainte-Odile

Trinité-des-Monts Trinité-des-Monts

Mont-Lebel Mont-Lebel

Saint-Narcisse- Saint-Narcisse-

de-Rimouski de-Rimouski

Rimouski

Esprit-Saint Esprit-Saint

Saint-Valérien Saint-Valérien

20

Le Bic

Le Bic

232 Lac-des-Aigles Lac-des-Aigles

Duchénier

Owen

Biencourt Biencourt

ZEC

Réserve

Lejeune Lejeune

Lots-Renversés Lots-Renversés

Saint-Eugène- Saint-Eugène-

de-Ladrière de-Ladrière

a a

k

k

Saint-Guy Saint-Guy

s s

a

a

w

w

Squatec Squatec

132

a a

d

d

Parc national

du Bic

Îles du Bic

a a

185

M

M

295 Dégelis Dégelis

e

e

r r

è

è

de-la-Lande

de-la-Lande

i i

Saint-Jean- Saint-Jean-

Auclair Auclair

v

v

sur-Mer sur-Mer

Saint-Fabien- Saint-Fabien-

i i

R

R

Sainte-Rita Sainte-Rita

Sainte-Françoise Sainte-Françoise

Saint-Mathieu Saint-Mathieu

Packington Packington

Saint-Pierre-de-Lamy Saint-Pierre-de-Lamy

Saint-Cyprien Saint-Cyprien

Saint-Jean- Saint-Jean-

Cabano Cabano

Saint-Juste-du-Lac Saint-Juste-du-Lac

Témiscouata

Saint-Eusèbe Saint-Eusèbe

de-Dieu de-Dieu

296

232

du-Lac du-Lac

Notre-Dame- Notre-Dame-

de-Rivière-du-Loup

de-Rivière-du-Loup

de-Rivière-du-Loup

Lac

Saint-Simon Saint-Simon

Saint-Hubert-

Saint-Hubert-

Saint-Hubert-

293

Saint-Paul- Saint-Paul-

de-la-Croix

de-la-Croix

291 Saint-Honoré Saint-Honoré

232 Rivière-Bleue Rivière-Bleue

Saint-Éloi

Saint-Éloi

185 Saint-Louis- Saint-Louis-

du-Ha!-Ha! du-Ha!-Ha!

Trois-Pistoles

Trois-Pistoles

Clément

Clément

Saint- Saint-

Baie-Comeau

Basques

L'Isle-Verte

L'Isle-Verte

Île aux

Saint-LaurentFleuve

Épiphane

Épiphane

Saint-Elzéar Saint-Elzéar

Whitworth Whitworth

291

289

Les Les Escoumins Escoumins

Saint- Saint-

(ÉTATS-UNIS)

(ÉTATS-UNIS)

138

Modeste

Modeste

Saint-

Saint-

Saint-Antonin Saint-Antonin

MAINE MAINE

Rivière-du-Loup

Rivière-du-Loup

Verte

Île

185 Réserve

Pohénégamook Pohénégamook

Les BergeronnesLes Bergeronnes

Parke

20

Notre-Dame-des- Notre-Dame-des-

Sept-Douleurs Sept-Douleurs

Saint-Alexandre-

Tadoussac Tadoussac

de-Kamouraska

Cacouna Cacouna

de

Saint-Joseph Saint-Joseph

Baie-Sainte-

Baie-Sainte-

Catherine

Catherine

Notre-Dame- Notre-Dame-

du-Portage du-Portage

289

132

172

Sainte-Hélène

Sainte-Hélène

Lièvres

138 Île aux

y

a

230

n

e

u

Saint-Bruno Saint-Bruno

Saint-Pascal Saint-Pascal

g

Pèlerins

a

Saint-André Saint-André

S

Les

20 Mont-Carmel Mont-Carmel

170 Saint-Siméon Saint-Siméon

Saint-Germain Saint-Germain

Chapais

CHARLEVOIX CHARLEVOIX

Saint-Pacôme Saint-Pacôme

Saint-Gabriel

Saint-Gabriel

ZEC

138

Saint-Onésime

Saint-Onésime

Kamouraska Kamouraska

132

La La Malbaie Malbaie

St-Philippe- St-Philippe-

de-Néri de-Néri

Saint-Denis Saint-Denis

La Pocatière

La Pocatière

cQuébe

Rivière- Rivière-

Ouelle Ouelle

59 Le Bas-Saint-Laurent Très pittoresque, le Bas-Saint-Laurent s’étire le long du fleuve, depuis la petite

59

Le Bas-Saint-Laurent

59 Le Bas-Saint-Laurent Très pittoresque, le Bas-Saint-Laurent s’étire le long du fleuve, depuis la petite ville

Très pittoresque, le Bas-Saint-Laurent s’étire le long du fleuve, depuis la petite ville de La Pocatière jusqu’à Sainte-Luce, et s’étend jusqu’aux frontières avec les États-Unis et le Nouveau-Brunswick. En plus de sa zone riveraine, aux terres très propices à l’agriculture, le Bas-Saint- Laurent comprend également une grande région agroforestière, aux paysages légèrement vallonnés et riches de nombreux lacs et cours d’eau.

Les embruns salés vous accompagnent tout au long des parcours qui longent les rives du fleuve Saint-Laurent et se mêlent harmonieusement à l’odeur des fleurs des champs. En plus, les gens du pays se plairont à vous répéter que c’est dans le Bas-Saint-Laurent qu’on peut admirer les plus beaux couchers de soleil au Québec.

Déjà au XIX e siècle, les bourgeois de Montréal avaient repéré ce paradis volup- tueux et romantique. Une série de demeures ancestrales victoriennes, construites en bois et colorées, toujours habitées, peuvent être contemplées par les cyclistes à la fois sur les rives du fleuve Saint-Laurent et dans l’arrière-pays. Elles montrent à leur façon la fierté des habitants de garder intactes leurs demeures anciennes issues de la grande tradition des seigneuries.

Le «bas du fleuve» c’est la mer, mais c’est aussi le Témiscouata, l’arrière-pays devenu accessible grâce à la piste cyclable du Parc linéaire interprovincial Petit Témis. Reliant le Québec au Nouveau-Brunswick, cette emprise ferroviaire transformée en paradis cyclable de 130 km rappelle le rôle que le chemin de fer a joué comme outil de développement d’une région vouée à l’exploitation forestière.

Le Bas-Saint-Laurent

Voies cyclables

km total

Cartes

Parc national du Bic

14,7

p 61

Petit Témis

130

p 62

Rimouski

20,2

p 63

Le Bas-Saint-Laurent

61

61

Parc national du Bic 14,7 km N 0 1 2km 1. Centre d’interprétation Saint-LaurentFleuve Cap
Parc national du Bic 14,7 km
N
0
1
2km
1.
Centre d’interprétation
Saint-LaurentFleuve
Cap à l'Orignal
Montagne <