Vous êtes sur la page 1sur 40

CHAPITRE 5

Les Onduleurs
Les onduleurs
Un onduleur est un convertisseur continu/alternatif. Ils sont utilisés
principalement dans deux types de systèmes :

— Les ASI: alimentations sans interruption, (UPS: uninterruptible supply system


en anglais). Elles servent le plus souvent d’alimentation de secours pour des
systèmes informatique. La source de tension continue est généralement
constituée d’une batterie d’accumulateurs. La fréquence et l’amplitude de la
tension de sortie sont fixes.

— Les variateurs de vitesse pour machines asynchrone. La source continue est


obtenue par redressement du réseau. La fréquence et l’amplitude de la tension
de sortie sont variables.

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 2


Les onduleurs
— L’absorption sinusoïdale et correction du facteur de puissance : les normes
harmoniques imposent que les équipements connectés au réseau rejettent un
faible niveau d’harmonique et par ailleurs l’onde de courant peut être mise en
phase avec l’onde de tension d’entrée pour atteindre un facteur de puissance
unitaire. Un onduleur de tension utilisant ses propriétés de réversibilité muni
d’une commande adaptée permet ces fonctionnalités.

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 3


Les onduleurs
On constate deux types d’onduleurs:

Onduleur de tension (VSI) : La tension d'entrée à courant continu est


sensiblement constante et indépendante du courant de charge, L'onduleur
spécifie la tension de charge tandis que la forme du courant est déterminée
par la charge. En tant que source de tension, la sortie à circuit ouvert est
permise.

Onduleur de courant (ICS) : Le courant de la charge est prédéterminée et


l'impédance de charge détermine la tension de sortie. Le courant ne peut pas
changer rapidement puisqu’il est contrôlé par l'inductance série
d'alimentation continue qui empêche les changements brusques du courant.
L'amplitude du courant de la charge est commandée en faisant varier la
tension d'entrée en courant continu à la grande inductance, et donc la
réponse de l'onduleur aux variations de la charge est lente.
Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 4
Les onduleurs
Onduleur monophasé

Ti peut être MOSFET IGBT ou bien des thyristor et des GTO pour les fortes
puissances

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 5


Les onduleurs
Commande bipolaire Commande décalée

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 6


Les onduleurs
Commande bipolaire : la séquence de commutation est (10) (01) ….(10) (01)…

En régime permanent

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 7


Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 8


Les onduleurs
L’expression de la tension en série de Fourier peut s’écrire:

4
Le fondamental (n=1) a une amplitude de 𝑉 ce qui donne la valeur
𝜋 𝑠
efficace du fondamental est de:

L’expression du courant de charge est:

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 9


Les onduleurs
La puissance de sortie du fondamental

La puissance de la charge est:

Le facteur de puissance de la charge

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 10


Les onduleurs
Commande décalée : la séquence de commutation est (10) (00) (01)….(10) (00)…
Dans cette commande un seul transistor change d’état

On constate une phase de roue libre qui donne la


tension de sortie égale à 0.

𝑑𝑖𝐿
0=𝐿 + 𝑖𝐿 𝑅
𝑑𝑡

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 11


Les onduleurs
L’expression du courant de charge

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 12


Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 13


Les onduleurs

1 1
La fréquence du fondamental 𝑓0 est 𝑓0 = =
2𝑡1 𝑡2
La tension efficace de sortie est variable pour 0 ≤ 𝛼 ≤ 𝜋
𝑡0
1
𝑉𝑟𝑚𝑠 = 𝑉𝑠2 𝑑𝑡 = 1 − 𝛼/𝜋𝑉𝑠
𝑡1 0

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 14


Les onduleurs
L’expression de la tension en série de Fourier peut s’écrire:

4 cos 1/2𝑛𝛼
𝑉𝐿 = 𝑉 sin 𝑛𝜔0 𝑡
𝜋 𝑠 𝑛
𝑛 𝑖𝑚𝑝𝑎𝑖𝑟
1
On élimine le nème harmonique lorsque cos 𝑛𝛼 =0
2

4 𝜋
L’amplitude du fondamentale est réduite de 𝑉𝑠 cos
𝜋 𝑛

2 2 𝛼
Pour n=1, 𝑉𝑜1 = 𝑉𝑠 cos
𝜋 2

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 15


Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 16


Les onduleurs
L’expression du courant de la charge:

Avec:

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 17


Les onduleurs
La puissance délivrée à la charge:

Le facteur de puissance:

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 18


Les onduleurs
Une variante du pont complet est le demi pont:

• Réduction de nombre de composants ainsi que le circuit de commande


𝑉
• Même comportement qu’un pont complet mais avec 𝑉𝑠 remplacée par 2𝑆
• On ne peut avoir qu’un fonctionnement bipolaire ,
• Pas de contrôle de la tension efficace de sortie,

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 19


Les onduleurs
Stratégies de Modulation
A fin de produire de tension de sortie proche de la sinusoïde, déférentes
stratégies de commande on été proposées pour l’onduleur de tension.
On trouve parmi d’autres les stratégies suivantes :
• Commande en pleine onde.
• Commande sinus triangle.
• Commande par hystérésis.
• Commande à MLI vectorielle.

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 20


Les onduleurs
MLI Sinusoïdale

La modulation de largeur d’impulsion est réalisée par la comparaison d’une


onde modulée basse fréquence (tension de référence) avec une onde porteuse
haute fréquence de forme triangulaire.
Les instants de commutation sont déterminés par les points d’intersections
entre la porteuse et la modulante, la fréquence de commutation des
interrupteurs est fixée par la porteuse.
En triphasé, trois références sinusoïdales déphasés de 2𝜋/3 à la même
fréquence 𝑓

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 21


Les onduleurs
Indice de modulation de fréquence 𝑚𝑓 :

La décomposition en série de Fourier de la tension de sortie PWM a une


fréquence fondamentale qui est la même que celle du signal de référence.
Les harmoniques existent au niveau et autour des multiples de la fréquence
de commutation.
Certaines amplitudes des harmoniques sont assez grandes, parfois plus
grande que la fondamentale. Cependant, parce que ces harmoniques sont
situés à des fréquences élevées, un simple filtre passe-bas peut être très
efficace pour les éliminer.

𝑓𝑡𝑟𝑖
𝑚𝑓 =
𝑓𝑠𝑖𝑛

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 22


Les onduleurs
Indice de modulation de d’amplitude 𝒎𝒂 :
C’est le rapport entre l’amplitude de la référence et l ’amplitude du signal
triangulaire

𝑉𝑠𝑖𝑛
𝑚𝑎 =
𝑉𝑡𝑟𝑖

Si 𝑚𝑎 ≤ 1 , l’amplitude du fondamentale est de la sortie est


proportionnelle à 𝑚𝑎
𝑉1 = 𝑚𝑎 𝑉𝑠

L’amplitude du fondamentale de la sortie est contrôlée par 𝒎𝒂

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 23


Les onduleurs

V1rms

asymptotic to
4 Vdc
 square wave
 2 value

Vdc
2

ma
0 1

linear overmodulation saturation

Indice de modulation

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 24


Les onduleurs
ma = 0.50 (zone linéaire) ma = 1.5 (zone surmodulation)
1.5
2
1 1.5

0.5 1
0.5
0 0
-0.5
-0.5
-1
-1 -1.5
-2
-1.5
1.5
1.5
1
1
0.5

0.5 0

0 -0.5

-0.5 -1

-1.5
-1

-1.5

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 25


Les onduleurs
Commande par modulation de la largeur d’impulsion MLI (PWM)

MLI bipolaire

C’est la comparaison d’un signal triangulaire à fréquence fixe avec le signal


alternatif désiré .

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 26


Les onduleurs
MLI Unipolaire (multi-niveaux)

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 27


Les onduleurs
Comparaison entre les deux techniques (analyse spectrale)

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 28


Les onduleurs
Onduleur triphasé

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 29


Les onduleurs
A fin de produire une tension de sortie proche de la sinusoïde, déférentes
stratégies de commande on été proposées par des différents auteurs pour
l’onduleur de tension. Nous étudiants les stratégies suivantes :

• Commande en pleine onde.


• Commande sinus triangle.
• Commande par hystérésis.
• Commande à MLI vectorielle.

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 30


Les onduleurs
Commande pleine onde:
Dans ce type de commande chaque
transistor conduit pendant (180°).

Il existe six modes de fonctionnement dans chaque cycle, et chaque


mode dure (60°) les transistors sont numérotes de la manière dans
laquelle ils reçoivent les séquences de déplacement l’un de l’autre de
(60°).
Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 31
Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 32


Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 33


Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 34


Les onduleurs
Commande décalée:

Chaque transistor conduit pendant 120°, ce qui conduit à chaque instant


deux transistors sont en conduction en même temps

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 35


Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 36
Les onduleurs

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 37


Les onduleurs
PWM sinusoïdale
Modulation synchrone:
Si la fréquence du signal triangulaire est un multiple de la fréquence du
fondamental, 𝑓𝑡𝑟𝑖 = 𝑛 × 𝑓𝑠𝑖𝑛 avec n est un entier,

Si n est impair la tension de sortie n’aura pas d’harmoniques paires,

Modulation Asynchrone:
Lorsque la fréquence du signal triangulaire n’est pas un multiple entier, on
parle alors d’une modulation asynchrone,

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 38


Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 39
CHAPITRE 5
LES ONDULEURS
FIN

Y. SAYOUTI Electronique de puissance LST GEII 40