Vous êtes sur la page 1sur 23

ITA HAY MOULAY RACHID

FILIÈRE : TECHNICIENNE DESSINATRICE DE BATIMENT


EFFECTUEE : ARCHITECTE MR MOHAMED LAAKAL
REALISE PAR : Loubna ABOU NASSRe

Rapport de stage Page 1


ENCADRÉ PAR : TAOUFIK OULD SALEH
FORMATEUR : Mr FATHI & Mme ARIB
PROMOTION 2014/2016

Dédicace…………………………………………………………………3

Remerciements………………………………………………………….4

Liste des abréviations…………………………………………………...5

Introduction……………………………………………………………..6

Contexte………………………………………………………………...7

Présentation de la cabinet ………………………………………….......8

Travail effectué.....................................................................................9

Dessin d’un plan de coffrage…………………………………….….10

Calcule métré du lot gros oeuvre………………………………...…12

-estimation du lot gros oeuvre

Conclusion………………………………………………………….23

Rapport de stage Page 2


Nous dédions ce présent travail à :

Mes parents qui m’ont été d’une aide

Précieuse, et que Dieu les protègent Pour

leurs inépuisables

Amours.

A mes chers Frères

Et A mes amis

Pour leurs soutiens infinis .

A tous ceux qui par leurs contributions actives et

bénévoles m’ont aidé dans la réalisation de ce travail.

Rapport de stage Page 3


Avant de commencer le travail qui est le fruit de ma
première expérience je tiens tout d’abord à présenter
mes vifs remerciements à tous qui ont participé de prés
ou de loin à sa réalisation surtout mes parents qui
donnent un effort pour terminer mes études.
Je remercie Mohamed LAADAM Architecte de bureau de
service de plan qui m’a accordé pour un stage.
Je tiens également à remercier beaucoup Mes
remerciements s’adressent tous les formateurs et
spécialement, à Monsieur FATHI ; Madame AARIB et
pour tous Leurs efforts.
Merci de manière général à toute l’équipe du bureau de
service de plan pour s’abonner humeur permanents et
pour leur chaleureux.

Rapport de stage Page 4


Dp : Dalle pleine

LG : Longrine

BN : Bonde noyée

P : Poteau

R/T : poutre

S : Semelle

E : Espacement

# : Quadrillage

PV : procès verbal

R.D.C : Rez de chaussée

M.E.G.B : Massif en gros béton

Rapport de stage Page 5


Dans le cadre du diplôme de technicien technicien
Dessinateur en Bâtiment au sein de l’Institut Spécialisé
de Technologie Appliquée Casablanca j’ai effectué un
stage dans un bureau architecte MR mohamed
LAADAM service de plan de construction de bâtiment.
Durant cette période j’ai mis en pratique mes
compétences relationnelles et organisationnelles dans la
participation à la vie de l’équipe ce qui m’a enrichi sur
le plan des connaissances que sur le plan des
compétences.

Rapport de stage Page 6


Le cycle d’exploitation dans le bureau :

Directeur

Général

Gestion
administrative

Rapport de stage Page 7


Secrétariat

Ressources
Humaines Comptabilité

Gestion Technique

Service métré Service béton Service fluide Service VRD Service électricité

Travaux effectués :

 Bureautique : Microsoft office (Word, Excel,)

 AUTO CAD : logiciel de dessin

 Dessin d’un plan de coffrage sur l’auto CAD 2004 :

Rapport de stage Page 8


 Calcule mètre Du lot gros œuvre de l’école

1-Dessin d’un plan de coffrage :

L’observation est une étape très importante dans le stage d’initiation


car elle nous donne l’occasion de faire des prévisions sur le déroulement
du travail. Et pour cela j’ai passé ma première et ma deuxième semaine à
observer les étapes de réalisation des plans de béton armé et les matériels
utilisés.
Pendant cette période j’ai assisté à :
Une réalisation d’un plan de coffrage de l’école avec tous les détails et
les coupes.

J’ai bénéficié d’une connaissance très importante sur le déroulement du


travail, l’ambiance de la vie professionnelle et aussi un jargon technique
utile.

Rapport de stage Page 9


Le plan de coffrage :

C’est un plan réalisé à l’aide de l’AUTO CAD.


Pour faire un plan de coffrage il faut suivre les étapes suivantes :

On prend le plan d’Architecte et on trace sur ce dernier


 Les poutres
 Les Poteaux.

Après on trace :

 le sens des nervures pour les dalles : dans ce plan j’ai pris ce sens pour
les nervures parce qu’elles suivent la direction de la portée la plus
petite, pour l’épaisseur de la dalle hourdis c’est (16+4) et (20+5) et
pour hourdis négatif c’est (8+12), et les dalle pleine.

 Les axes, et les cotations.


 Les dimensions des poteaux et des poutres

- J’ai établie aussi le plan de fondation : j’ai fais passé les lignes des axes,
les semelles et les longrines.

En général durant mon stage j’ai suivi les étapes suivantes pour la
réalisation des plans :
- Dans un premier temps l’introduction des traits d’axes
- Les poteaux
- Les épaisseurs des différentes dalles
- Des modifications
- L’introduction des nervures selon le sens de portée du plancher
- La cotation
- A la fin de chaque travail il faut vérifier qu’il n’y a pas
d’erreurs, car le moindre peut entraîner des catastrophes et des
pertes énormes dans la réalisation de l’édifice et aussi perte de
la stabilité d’immeuble.

Rapport de stage Page 10


I- PLAN DE COFFRAGE DU DALLAGE :

- Le dallage est une dalle en béton armé reposante directement


sur un sol sec ou non argileux. Il a pour rôle de transmettre des
actions appliquées sur lui, d’assurer l’isolation thermique du
bâtiment et de recevoir les différents types de revêtement.

- Le plan de dallage que j’ai réalisé est présenté dans l’annexe

II - PLAN DE COFFRAGE DES PLANCHERS HAUTS


DES ETAGES :

- Les plans de coffrage des planchers hauts (Pl. H) qu’on a, dans


ce projet, sont trois :
- Plan coffrage du plancher haut du sous sol,
- Plan coffrage du plancher haut du RDC,
- Plan coffrage du plancher haut du Terrasse
- Dans l’annexe, j’ai présenté ces plans qui regroupent
l’ensemble des poutres, consoles, poteaux et dalles qui
composent le plancher. (voir annexe suivant)

2- Calcule métré du lot gros œuvre :

La connaissance du métré :

La connaissance du métré est nécessaire à tous les stades de la construction. Il


est donc indispensable que chaque intervenant dans le domaine du bâtiment, ait
une certaine connaissance du métré. La connaissance du métré est dans une

Rapport de stage Page 11


certaine mesure, indispensable à tous ceux qui ont à connaître d'un projet et de
sa réalisation. En effet, selon leurs fonctions, les différents cadres et techniciens.

Définition du métré :

Le métré n’est pas un plan, c’est un document administratif établit par le


métreur sur des feuilles spéciale.

Le métré est composé de calculs de surfaces et de volumes qui permettent de


déterminer les quantités de matières à mettre en œuvre.

Le métré à donc pour but l’évaluation des ouvrages en partant de leur mesurage
suivant les cas :

Avant, pendant et après l’exécution des travaux.

On peut dire :

 Si le métré est calculé avant le début des travaux sur chantier c’est-à-dire.
S’il est calculé entièrement sur des plans, il porte le nom AVANT- METRE.

 Si on ajoute des prix unitaire aux divers postes de l’avant métré, il porte le
nom de DEVIS ESTIMATIF.

Travail effectué en métré :

 Pour le travail que j’ai effectué, il concerne l’estimation du lot gros


œuvre du plancher haut du RDC et plancher haut terrasse d’une ecole de sous
sol+ RDC+ 1étages ; c'est-à-dire :

 L’estimation du béton armé des poutres,


 L’estimation du béton armé des poteaux
 L’estimation du béton amé des semelles
 L’estimation des dalles pleines (BA) et des planchers en corps creux ;
 Et l’estimation des cloisons.
Rapport de stage Page 12
 L’estimation du béton de propreté
 L’estimation de l’enduit
 J’ai pris comme exemple à traiter, dans ce rapport, le plancher haut du
RDC.

Estimation du béton armé des poutres :


 Pour réaliser cette tâche, je me suis basé sur les plans de coffrage.
 L’estimation sont regroupés dans un tableau, pour le volume du béton et
cela à l’aide du logiciel MICROSOFT EXCEL.
 Le tableau d’estimation du volume du béton est comme suite :

DIMENSION QUANTITÉ
DÉSIGNATION Nbr U
Longueur Largeur Haut. + - Partiel

 Dans ce tableau, on trouve le nom et les dimensions de la poutre en question


plus le volume du béton correspondants, il est égal à :
 La quantité du béton en m3 est égale à :

V  n *l * L *e

Avec n est le nombre des poutres de mêmes dimensions, l, L et e sont ,


respectivement, la largeur, la longueur et l’épaisseur de la poutre calculé.

Estimation des dalles pleines :

A partir du plan de coffrage, j’ai calculé la surface des dalles


pleines y existées et plus leurs épaisseur pour en définir le volume du béton
armé total des dalles pleines du plancher étudié. Les résultats sont notés sur un
tableau. Telle que la quantité du béton en m3 est égale à :

V  n *l * L *e

Rapport de stage Page 13


Avec n est le nombre des panneaux de mêmes dimensions,
l, L et e sont, respectivement, la largeur, la longueur e et l’épaisseur de la
dalle pleine calculée.

Estimation des cloisons :

L’estimation des cloisons est faite à partir du plan d’architecture.


Son principe est de calculer pour chaque type de mur la surface totale à
construire en m2 en retranchant la surface des ouvertures et des réservations.
Cette estimation est présentée dans un tableau comme suite :
DIMENSION QUANTITÉ
N° DÉSIGNATION U Nbre. Longueu
Largeur Haut. + - Partiel
r

Il y a deux sortes de cloison :


 CLOISONS SIMPLES :
Cloisons exécutées en briques creuses.
Ces briques seront posées à joints décalés.
Y compris, raidisseurs en BA verticaux et horizontaux si nécessaire, traversées
de cloisons y compris fourreaux linteaux en BA horizontaux ou cintrés de toutes
dimensions, au dessus de toutes ouvertures, et toutes sujétions de mise en
oeuvre.
a - de 8 TROUS
b- de 12 TROUS
DOUBLE CLOISONS EN BRIQUES CREUSES :

Rapport de stage Page 14


Ces doubles cloisons sont constituées par deux cloisons, en briques creuses,
reliées entre elles par des épingles en fer diamètre 6 disposés en façades. Ces
briques seront posées à joints décalés.

Y compris linteaux en B.A. horizontaux ou cintrés de toutes dimensions


au-dessus de toutes ouvertures.

a- Doubles cloisons en briques creuses de 6+6 trous

b- Doubles cloisons en briques creuses de 8+6 trous

Pour chaque type de cloison, on calcule la surface avec la relation


suivante :

S  n * ( L * H  A)

, avec L et H sont la longueur et la hauteur du mur et A est la surface des


ouvertures sur le mur (porte, fenêtre…).

Estimation des poteaux :

Les poteaux constituent les éléments porteurs du système plancher poutre par
points d’appuis isolés. Ils supportent les charger verticales et participent à la
stabilité transversale par le système poteau poutre pour combattre les efforts
horizontaux (du vent, dissymétrie des charges…)

Le calcul du béton des poteaux est calculé par la formule suivante :

Rapport de stage Page 15


V  a *b * h

Avec : V est le volume du béton à calculer, a et b sont les dimensions du poteau


et h est la hauteur du poteau.

Estimation des semelles :

Le calcul du béton des semelles est calculé par la formule suivante :

V  V1  V 2

V1  c * d * H

V 2  h / 6( S1  S 2  4 S 3)

Avec S1=c*d S2= (a+c)/2 S3=a*b


a et b dimension Poteau
c et d dimension semelle

Estimation des semelles filantes :

Le calcul du béton des semelles filantes est calculé par la formule suivante :

V  n * (L * l * H )

Rapport de stage Page 16


l, L et e sont, respectivement, la largeur, la longueur H et la hauteur de la
semelle.

Estimation des longrines :

La longrine est une poutre en béton armé qu’elle assure la liaison transversale
entre les poteaux au niveau des massifs de fondation et elle est posée
directement sur un béton de propreté pour empêcher la dégradation de ces
armatures par l’eau.

La longrine peut être réalisée au niveau des planchers pour supporter les murs.
Lorsque celle-ci est placée entre deux semelles, une centrée et l’autre excentrée,
elle est appelée poutre de redressement et elle va être, aussi, posée sur un béton
de propreté.

Le calcul du béton des longrines est calculé par la formule suivante :

V  n * ( L * l * e)

Estimation du chaînage :

Le chaînage est une poutre en béton armé qui ceinture les façades à
chaque étage au niveau des planchers en particulier au niveau de fondation.
Il a pour rôle d’assurer la solidarisation efficace entre un système capable de
mieux résister aux efforts horizontaux.

Rapport de stage Page 17


Le chaînage réalisé à chaque étage est solidarisé verticalement par des poteaux
en béton armé ; se qui fait sa réalisation est impérative même si le terrain est
résistant.

Le calcul du béton des chaînages est calculé par la formule suivante :

V  n * ( L * l * e)

Estimation du béton de propreté:

Le calcul du béton de la propreté est calculé par la formule suivante :

V  n *l * L *e

Avec n est le nombre des panneaux de mêmes dimensions,


l, L et e sont, respectivement, la largeur, la longueur et l’épaisseur de la
du béton calculé.

Estimation de l’enduit :

L’estimation de l’enduit est faite à partir du plan d’architecture.


Son principe est de calculer la surface totale à construire en m2 en retranchant
La surface des ouvertures et des réservations. Ce calcul du béton de
l’enduit est calculé par la formule suivante :

Rapport de stage Page 18


S  n *l * L

Service de plan
Bureau de l’autorisation de construire
 La délivrance de l’autorisation de construire
 Les étapes de la délivrance des autorisations de
construire
I. Dépôt de dossier
1. Demande signée et cachetée par le
demandeur
2. Identité du pétitionnaire et engagement
signature légalisé

Rapport de stage Page 19


3. Certificat de propriété copies légalisées
4. Plan cadastral
5. Jeux de plans architecturaux
6. Fiche statistique signée et cachetées
7. Contrat d’architecte visé par l’ordre des
architectes
8. Cahier de chantier
9. Plan autorisée de l’existant certifié
10. Attestation d’expertise
11. Attestation des bureaux de contrôle
12. Photos du site
II. L’examen du dossier par la commission
La commission
 Commune
 Agence
 Perfection
 Commune
 Etude
 Règlement de L’AMP
 Règlement de la zone
III. Etapes de taxation
 Taxation
 ODP Occupation du domaine
public
 Feuille de taxation
 Copies conformes certifiées

Rapport de stage Page 20


 Payement de taxes

 Signature de l’autorisation

 Délivrance de l’autorisation

Les travaux Servance du secteur

 Demande l’ouverture du chantier signée par


l’architecte auteur de projet et plan autorisé

 Creusement de terre pour réaliser les fondations

 Deuxième passage du surveillent demande le bon


de coulage

 Surélévation des poteaux demande bon de coulage


pour les poteaux

Rapport de stage Page 21


 La dalle de RDCH bon coulage la dalle de premier
et deuxième étage aussi bon de coulage.

Le stage qui j’ai effectué m’a permet d’acquérir


plusieurs connaissances et des expériences dans mes
études et dans ma vie professionnelle et me permet aussi
d’avoir l’esprit de responsabilité d’être capable de
prendre l’incitative devant n’importe quel problème
dans le domaine de bâtiment c’est pourquoi je remercie

Rapport de stage Page 22


une deuxième fois tous ce qui ont l’amabilité de m’aider
prés ou de loin durant la période de stage.

Rapport de stage Page 23