Vous êtes sur la page 1sur 11

Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement

Technique de Rabat
1ère année Filière Ingénieur Génie biomédical
Année universitaire 2014-20 15

Caméra infrarouge

Encadré par : Pr : M.FEDDI et Pr : M.JBARI

Réalisé par : Mohammed ESSAID , Mustapha ELANSSARI , Abdelhak JOUMIT

Abdelhakim EL FARISSI , Ayoub NACIRI


SOMMAIRE

I. Introduction
II. Historique

1-Qu'est-ce qu’une caméra infrarouge ?

2-les propriétés du rayonnement infrarouge

3-Domaine d’utilisation de la caméra infrarouge

4-domaine médical

4-1 Détection de tumeurs


4-2 Détection de virus (tel que Ebola)

5- Principe de fonctionnement :

5-1 Système optique


5-2 Principe physique
6- Capteurs.

III.Conclusion
1-Introduction
Une caméra infrarouge (ou caméra thermique) est une caméra qui enregistre les
différents rayonnements infrarouges (ondes de chaleurs) émis par le corps et qui
varient en fonction de leurs température.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une caméra infrarouge ne permet pas de
voir derrière une paroi ou un obstacle. Elle reproduit tout simplement la température
emmagasinée par un corps, ou montre le flux thermique d’une paroi en raison d’un
foyer se trouvant à l’arrière.

C’est un procédé qui est de plus en plus utilisé dans l’industrie car ces caméras
permettent d’effectuer des contrôles au niveau d’une ligne de production et ces
dernières années le domaine médical utilise ces caméras.

Nous allons ainsi présenter dans ce rapport ce qu’est vraiment une caméra infrarouge.
Nous verrons tous d’abord une définition d’une caméra infrarouge les propriétés du
rayonnement infrarouge après un peu d’historique sur ce système. Deuxièmement,
nous traiterons les domaines d’utilisation et son rôle dans le domaine médical. Ensuite
le principe de fonctionnement. Enfin, les différents capteurs utilisées dans cette
caméra.

2-Historique
C'est durant les années 1970 que la thermographie a connue une très grande
expansion. La thermographie par mesures de rayonnement infrarouge est devenue tout
simplement « la » thermographie; on dit aussi téléthermographie ou thermographie
sans contact. Le vocable Thermovision est la marque déposée par le premier
concepteur et fabricant de systèmes industriels de mesure par thermographie
infrarouge, vers les années soixante.

1-Qu'est-ce qu’une caméra infrarouge ?


Une caméra infrarouge est un système capable de montrer les ondes de chaleurs émis
par un corps ou une habitation et qui varient en fonction de leur température. Elle
reproduit en fonction d’une échelle de couleur allant de différentes nuances de bleu (pour les
parties ne dégageant pas ou peu de chaleur) à des nuances de rouge et orange (pour des
parties dégageant de la chaleur). Les caméras infrarouges, aussi appelées aussi caméras
thermique, sont définies par leur résolution spatiale (le plus petit objet visible) et leur
résolution thermique (la plus petite différence de température perceptible). Ces résolutions
sont indépendantes et les caméras sont caractérisées par la courbe représentant l’évolution de
la résolution thermique en fonction de la résolution spatiale. Cette courbe est appelée MRTD
(Minimum Resolvable Temperature Difference). Il s’agit de la plus petite différence de
température que l’on peut distinguer à l’oeil sur un écran de visualisation.

2-les propriétés du rayonnement infrarouge :


Tout corps ayant une température (T) supérieur au zéro absolue (-273°C ou 0°K) émet, selon
sa température, une énergie infrarouge spécifique. Cette énergie est provoquée par le
mouvement mécanique au sein des molécules. L’intensité de ce mouvement dépend de la
température du corps. Les mouvements des molécules étant synonyme de mouvement de
charge, ils génèrent des radiations électromagnétiques. Ces radiations ont permis de mettre
en place le spectre électromagnétique suivant :

Le domaine du visible s’étend des longueurs d’ondes allant de 0,4 à 0,8 µm (micromètres).
La bande infrarouge quand à elle s’étend de 0,8 à 15 µm. Cependant, la bande spectrale de
l’infrarouge est elle aussi divisée en plusieurs parties. Ces sections de la bande infrarouge
sont définies dans le schéma ci-dessous :
3-Domaine d’utilisation de la caméra infrarouge

Industriel

Dans le domaine industriel, l'imagerie thermique permet


de détecter les points chauds annonciateurs de pannes
électriques ou mécaniques. Les armoires électriques et les
centres de commande du moteur sont régulièrement
inspectés à l'aide d'une caméra thermique La détection
précoce des anomalies permet d'éviter les arrêts de
production et de faire des économies.

Bâtiment

Les professionnels du bâtiment recherchent les défauts


d'isolation et d'autres imperfections à l'aide d'une caméra
thermique. Les réparations qui s'ensuivent procurent des
économies d'énergie considérables.

Surveillance aux frontières

Les agents de sécurité aux frontières protègent leur pays


contre les contrebandiers et d'autres intrus. Avec une
caméra thermique, ils sont capables de distinguer une
personne à 20 km de distance dans l'obscurité totale.

Sécurité

Pour sécuriser certaines installations comme les ports, les


aéroports, les centrales nucléaires, les entrepôts, les
immeubles, et biens d’autres contre les intrus, nos clients
utilisent des caméras thermiques.
Recherche

L'imagerie thermique joue aussi un rôle crucial dans la


recherche fondamentale et appliquée. Elle peut accélérer
la conception des produits, et donc avancer leur mise sur
le marché. Pour ces applications exigeantes, FLIR
Systems commercialise des caméras thermiques aux
performances très élevées.

Maritime

Sur les bateaux de plaisance et commerciaux, les caméras


thermiques FLIR sont utilisées pour la navigation de nuit,
la sécurité à bord, la recherche d'homme à la mer et la
détection des pirates.

Véhicules

Les caméras thermiques FLIR sont installées dans


certaines voitures pour améliorer la vision du conducteur,
qui voit jusqu'à 4 fois plus loin qu'avec les phares. Elles
sont également installées dans certains véhicules spéciaux
utilisés par les pompiers, les mineurs ou l'armée.

Automation

Les caméras thermiques permettent aussi de surveiller en


permanence le processus de production et d'éviter les
incendies.

Police

Les policiers les utilisent pour voir sans être vu. ILS
peuvent facilement trouver des suspects dans l'obscurité
totale, sans toutefois révéler leur propre position.

Détection de gaz

Les fuites de certains gaz sont clairement visibles avec


une caméra thermique.
4-domaine médical
4-1 Détection de tumeurs : Des scientifiques ont développé un nouvel appareil
capable de diagnostiquer un cancer de la peau, sans toucher l'épiderme, à l'aide d'une caméra
infrarouge.

Les modifications malignes dans les tissus peuvent se repérer grâce aux variations de
température et de métabolisme.

La méthode est similaire à celle déjà développée pour l'industrie, qui l'utilise pour repérer de
petites fissures dans des matériaux. Le nouveau système développé pour repérer les cancers
de la peau est désormais testé pendant deux ans par les hôpitaux universitaires de Genève.

4-2 Détection de virus (tel que Ebola)


Les caméras thermiques infrarouge ont fait leurs preuves dans la détection instantanée
des personnes ayant de la fièvre et donc potentiellement porteuses du virus Ebola.
Sans contact, rapide et fiable, le relevé de température corporelle des individus passant
devant la caméra thermique installée aux endroits stratégiques des aéroports, des gares, des
terminaux de ferries et lieux de circulation des individus vous permettra d'identifier
facilement les personnes à risque.
La caméra infrarouge produit une image en temps réel et scanne toutes les personnes qui
passent devant son objectif, l'évaluation prenant moins d'une seconde.

Les alarmes de couleur et les alarmes sonores peuvent être réglées pour se
déclencher lorsqu'un seuil de température est atteint ou dépassé et indiquer ainsi très
clairement les personnes ayant de la fièvre.

 1 seconde suffit pour détecter la fièvre sur les personnes scannées


 Permettent d’examiner un grand nombre de personnes en tout lieu et à tout moment
 Faciles à installer et à utiliser (une formation de quelques heures suffit
5- Principe de fonctionnement :
La caméra infrarouge capte au travers d’un milieu transmetteur (ex : l’atmosphère) les
rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique convertit la
puissance de rayonnement en signaux numériques ou analogiques : ceux-ci sont transcrits en
température par le calculateur et transformés en points lumineux sur un écran. L’image ainsi
obtenue s’appelle "Thermogramme".

5-1 Système optique :


Le système optique doit pouvoir conjuguer le capteur sur un plan image visible par un
utilisateur. L'objectif doit donc avoir une qualité quasi-parfaite. C'est à dire une absorption
minimum par le verre et un minimum d'aberrations. Un système optoélectronique annexe va
permettre de balayer la cible verticalement et horizontalement. (Même principe que pour la
télévision), la partie électronique fournira ensuite une image résultante sur un écran.
5-2 Principe physique :
Tout corps dont la température est supérieure au zéro absolue (0 Kelvin) émet un
rayonnement électromagnétique. Cette émission est due à l'agitation des atomes qui
rayonnent de l'énergie.

Plus la température augmente, plus l’agitation n’augmente et le rayonnement émis devient


visible lorsque sa longueur d'onde correspond à celle de la couleur Rouge (1μm). Si la
température augmente encore la « couleur apparente » du corps passe à l'orange puis au jaune
et enfin au blanc (filament de tungstène des lampes à incandescences : 2700°C).

A partir de ce principe, il faut ensuite étalonner les caméras infrarouges afin de donner de
références à la mesure. Pour cela on utilise le corps noir. Le corps noir est le corps de
référence dans la théorie du rayonnement infrarouge : celui-ci est capable d’absorber tout
rayonnement incident quelque soit sa longueur d’onde et d'émettre a son tour des radiations a
toutes les longueurs d’ondes. Ce corps référentiel cède à l’environnement l'énergie captée
jusqu'à l'établissement d’un équilibre thermodynamique.

Trois lois définissent le rayonnement d’un corps noir:

La loi de Planck:

Lambda : Longueur d'onde Lambda : Flux de puissance émis par le corps noir à la longueur
d’onde

C : vitesse de la lumière = 3.1010 cm/s

H : constante de Planck = 6,6.10-34 Watt. S2 ; k: constante de Boltzmann = 1,4.10-23 Watt.


S2/°K ; T : température absolue du corps en Kelvin.

La loi de Wien :

Lambda max = 2898/T en micromètre

Avec : Lambda max : longueur d’onde a laquelle se produit l’émission maximale T :


température absolue du corps en Kelvin.

La loi de Stefan-Boltzmann

Celle-ci détermine le flux de puissance total émis par un corps noir. La relation utilisée est
la suivante :

M = sigma*T^4 en W/cm²
Sigma : constante de Stefan-Boltzmann = 5,7.10-12 (Watts/cm2/°K4) ; T : température
absolue du corps en Kelvin.

Grâce à ces trois lois on peut étalonner la caméra infrarouge, et ainsi obtenir à partir
du rayonnement infrarouge une valeur de température en Kelvin.

Les mesures dans l'atmosphère posent également des problèmes d'absorption: Dans ces
conditions, les mesures sont faites dans l'infrarouge proche ou les bandes d'absorption de
l'atmosphère sont minimums.

6- Capteurs.
Les détecteurs utilisés en thermographie infrarouge sont des détecteurs quantiques (de type
photovoltaïque ou photoconducteur), sensibles dans les bandes spectrales correspondant aux
fenêtres de transmission atmosphérique (voir principe physique). Le capteur est l'élément
conjugué par le système optique qui relève les rayonnements infrarouge en provenance du
plan ciblé. Les types de capteurs thermiques ont bien évolué depuis les débuts de l'utilisation
de la thermographie. De simple monodétecteur, au fil des années se sont transformés en
matrices de multiples capteurs pour plus de précision, disposés en barrettes ou en mosaïques.

Dans le cas des capteurs thermique, ceux-ci doivent être refroidis pour diminuer leur bruit
propre d'origine thermique. Ils sont refroidis à basse température (-196°C avec de l'azote
liquide). Les incertitudes et erreurs dans les mesures sont principalement dues à la qualité des
capteurs utilisés. Ces capteurs devraient présenter des caractéristiques identiques et
invariables entres elles au cours du temps afin d'obtenir une réponse uniforme. Cependant il
est très difficile d'obtenir une matrice de capteurs à propriétés identiques.

Les détecteurs infrarouges peuvent être quantiques:

- Les Photodiode qui convertissent directement les photons en électrons et donc en un


courant électrique.
Ou ils peuvent également être thermiques:

_ Les détecteurs thermiques qui modifient leur température selon le rayonnement incident.
La modification de la température génère une tension.

III.Conclusion
Nous n’avons pas pu être exhaustifs. Il existe bon nombre d’autres applications non évoquées
dans ce projet.

Sous l’angle principal du système de mesure par infrarouge que nous avons considère tout au
long de notre projet, la thermographie est une technique complexe d’instrumentation. Les
caractéristiques sont nombreuses et interdépendantes : elles définissent des limites
d’exploitation en fonction du domaine d’activités.

La thermographie est une technique pluridisciplinaire. L’operateur joue un rôle primordial


avec ses propres limites. Bien maitriser la technique demande plus de deux années de
pratique à temps plein, et avec les capacités de base suffisantes.

La thermographie est une technique aux applications multiples : elle est ainsi entre les mains
d’opérateurs très différents, dont les besoins et les compétences représentent une palette très
variée.

L’utilisateur consultera avec intérêt les ouvrages français d’imagerie thermique ainsi que les
ouvrages de mesure thermographique, afin de bien utiliser une caméra infrarouge.