Vous êtes sur la page 1sur 4

OUTILS COUPANTS

Alliages
de nickel:
précautions et
soins pour les

Doc. Sandvik Coromant


bien usiner
Les alliages de nickel figurent parmi les bure conviennent pour les usiner à relative- Parmi les
matières les plus fréquemment utilisées pour ment basse vitesse. La plage courante de vi- alliages de
la fabrication de pièces sujettes à de fortes con- tesses de tournage pour les carbures non re- nickel on
traintes, soumises à des conditions sévères né- vêtus de groupe ISO K10-K20 dans l’Inconel 718 classe aussi
cessitant leur excellente résistance à l’oxyda- et Le Waspaloy se situe entre 20 et 35 m/mn. bien les
tion et/ou à de très hautes températures, pou- aciers
vant atteindre, parfois, jusqu’à des 1100 ° C. inoxydables
Leurs applications s’étendent depuis les ins-
Céramiques et nitrure de bore que les super-
truments et appareils chirurgicaux jusqu’à des
alliages tels
A part le carbure de tungstène, on peut fai- que les
composants de turbines à gaz ou de moteurs Inconels et la
re appel à des outils de tour en céramique et
à réaction, en passant par des cuves ou ma- Waspaloy,
en nitrure de bore polycristallin. Ces deux ca-
chines diverses dont celles utilisées dans les in- tous très
tégories de matériaux de coupe ont la pro-
dustries pharmaceutiques et alimentaires. Par- utilisés pour
priété de parfaitement résister au rouge pous-
mi ces alliages de nickel, les plus stratégiques leurs
sé comme à une usure thermique. Compara-
sont l’Inconel et le Waspaloy servant pour les propriétés
tivement aux carbures, on peut les utiliser à
composants des turbines et des réacteurs. Tous
des vitesses de coupe bien plus élevées avec
particulières
deux sont fondus sous vide et susceptibles de haute à
une réduction marquée des temps productifs très haute
d’être trempés par précipitation, caractérisés
pour une qualité d’usinage semblable, voire su- résistance,
par leur résistance aux hautes températures,
périeure. Mais, pour parvenir à des conditions soit à
nettement plus forte que celle des aciers al-
de tournage économiques et fiables, il est né- l’oxydation,
liés et des alliages de titane.
cessaire d’assortir avec le plus grand soin la soit aux très
nuance de matériau de coupe retenue et les pa- fortes
Usinage à l’acier rapide et au carbure ramètres de coupe en fonction du travail spé- températures.
cifique à effectuer. Ceux-ci, à leur tour, néces- En règle
En général, les alliages à base de nickel sitent une prévisibilté de l’usure et de la capaci- générale, ce
sont classés parmi les matières plutôt diffici- té d’assurer la performance attendue sous la sont des
les à usiner. Leurs basses température spécifi- contrainte des conditions opératoires retenues. alliages
que et conductibilité thermique comparativement appartenant
aux aciers, leur tendance marquée à la forma- Au sein du groupe des matériaux de coupe au groupe des
tion d’arête rapportée et à l’écrouissage, ainsi de type céramique, ce sont ceux incluant du matières
difficiles à
que l’effet abrasif des carbures et des phases carbure ou du nitrure de titane auxquels on fait
usiner. On a
intermétalliques aboutissent à développer sur appel, notamment pour les opérations de fini- réuni ici
l’arête de coupe des outils des tensions méca- tion à des vitesses entre 150 et 400 m/mn, quelques
niques et thermiques exceptionnellement éle- ainsi que ceux renforcés de barbes de nitrure conseils
vées pendant leur usinage. Sous l’effet des de silicium appelés “whiskers” que l’on retient destinés à
hautes températures générées par la coupe, pour les opérations de tournage moyennes et aider à réussir
seuls les outils en acier rapide et ceux au car- de finition à des vitesses de coupe allant de leur usinage.

TRAMETAL - Octobre 2002 - 7


OUTILS COUPANTS

150 à environ 300 m/mn. Les céramiques ex- meilleure ténacité et à la résistance supérieu-
Cette étude clusivement d’oxyde d’aluminium, ou cérami- re à l’usure des céramiques “whiskers” et à la
été établie à partir
de résultats ques blanches, ne conviennent pas pour l’usi- vitesse de coupe à laquelle on les utilise. Ces
de travaux conduits nage des alliages de nickel du fait de leur forte avantages conduisent à une tenue prolongée,
par des spécialistes
du Laboratoire de
tendance à une usure rapide en entaille. Dans à une plus grande fiabilité opératoire et à une
Machines-Outils le groupe des céramiques de coupe au nitrure meilleure qualité des pièces usinées. De plus,
d’Aix la Chapelle de silicium, c’est le Sialon que l’on utilise le plus on bénéficie d’une réduction considérable des
en Allemagne.
pour les usinages ébauche à une vitesse de temps d’usinage par rapport à l’usage des car-
100 à 200 m/mn. D’autre part, les nitrures de bures. La durée de vie est particulière lors des
bore polycristallins sont essentiellement utili- opérations de tournage des alliages à base de
sés pour les opérations de finition. nickel lorsque l’on utilise des céramiques de
coupe ou du nitrure de bore. Elle dépend de
Faire attention à l’usure en entaille différents mécanismes dominant le phénomè-
ne d’usure en fonction de la vitesse de coupe.
On se heurte très souvent, lorsque l’on usi- L’usure en entaille sur l’arête principale tend à
ne des alliages de nickel avec des cérami- déterminer la durée de vie dans la plage la
ques de coupe ou du nitrure de bore cubique, plus basse des vitesses de coupe. Elle condi-
à la formation d’une usure en entaille sur les tionne le copeau et l’usure sur flanc dans la
arêtes de coupe, ce qui, dans bien des cas, plage supérieure. La forme de la courbe de
ne laisse aucune place pour espérer prolonger durée de vie indique qu’il existe une plage
la durée de vie de la plaquette. Une formation maximale de vitesses de coupe mais qu’il est
d’entaille en dépouille, sous l’arête de coupe, important de travailler dans la plus petite pla-
se traduit par une dégradation du fini de sur- ge possible des courbes de durée de vie pour
face obtenu. Une formation d’entaille sur l’arê- obtenir une tenue d’outil optimale.
te de coupe elle-même provoque un sorte de
bourrelet continu à la surface de la pièce, jus- Succès des nitrure de bore
qu’à ce qu’elle aboutisse la rupture de la pla-
quette. Hormis le matériau et les paramètres On obtient d’excellents résultats lors de
de coupe, l’une des principales sources de l’u- l’usinage avec des outils au nitrure de bore cu-
sure en entaille sur l’arête principale est l’an- bique pour des opérations de tournage fini-
gle de coupe qui doit être aussi petit que pos- tion sur les alliages à base de nickel. La gran-
sible. Ainsi, un angle de coupe de 45° s’est-il de dureté et la forte résistance à l’usure des
avéré tout à fait favorable aux opérations de matériaux de coupe en nitrure de bore per-
tournage avec des outils en céramique et en mettent de les utiliser à des vitesses de 300 à
nitrure de bore cubique. 600 m/mn pour la finition des Inconel et du
Waspaloy. La tendance à l’usure de ces outils
La technologie actuelle mettant à la dispo-
à ces vitesses relativement élevées n’est plus
sition des usineurs les céramiques renforcées
déterminée par une usure en entaille mais par
de fibres de nitrure de silicium a pratiquement
une usure progressive par écaillage et sur
remplacé l’usage des céramiques mixtes au
flanc. Des géométries particulières des pla-
carbure et au nitrure de titane, aussi bien pour
quettes ont été élaborées qui aident à obtenir
les opération d’ébauche que de finition dans
une performance maximale. Associée à une
Fig. 1 - les super-alliages de nickel. Ceci est dû à la
faible profondeur de coupe, un rayon de bec
Pratiquement, généreux confère toutes ses qualités à un an-
tous les gle de coupe de 30°. La géométrie d’arête
fabricants n’est pas chanfreinée mais présente un arron-
de plaquettes di de 25 à 50 µm de diamètre, tandis que la
de coupe ont dépouille orthogonale a un angle nul.
à leur catalogue
des nuances Outre le fait de se prêter aisément à des vi-
spécifiquement tesses de coupe plus élevées et d’avoir une
développées excellente résistance à l’usure, les matériaux
pour obtenir de coupe en nitrure de bore cubique bénéfi-
les résultats cient d’une bien plus longue durée de vie. Ils
les meilleurs permettent de finir les pièces en une seule
lorsque passe et atteignent en toute fiabilité des pré-
l’on usine cisions de forme et de cote sur les pièces usi-
des alliages nées durant de longues périodes d’utilisation.
de nickel,
chaque type Réussite fonction du choix de la nuance
de matière
ayant Du fait de leur hautes performances, les
un matériau matériaux de coupe de type nitrure de bore
Doc. Iscar

et une nuance cubique représentent une alternative particu-


bien adaptées. lièrement rentable pour les opérations d’usi-

8 - Octobre 2002 - TRAMETAL


OUTILS COUPANTS
nage des alliages de nickel par rapport à un opérations. Des études menées sur
travail effectué de manière plus usuelle avec des opérations de rainurage
des carbures ou des céramiques de coupe dans des disques de turbine
malgré leur coût relativement élevé. Le choix en Waspaloy ont démontré
de la nuance la mieux appropriée au travail d’u- que les céramiques de
sinage spécifique envisagé a une importance coupe renforcées de bar-
particulière pour le succès des opérations ef- bes de nitrure de silicium

Doc. Iscar
fectuées avec du nitrure de bore cubique. Il tout comme le nitrure de
existe, en effet, très souvent une différence bore polycristallin convien-
sensible entre les matériaux de coupe en ni- nent tous deux parfaite-
trure de bore disponibles sur le marché en ter- ment pour ce genre de
mes de teneur en nitrure de bore, de taille de travail. Les deux matériaux
grain et de structure de leur phase de liaison. de coupe peuvent être utili-
Les propriétés finales chimiques, physiques et sés à des vitesses nettement
mécaniques ont une influence décisive sur plus élevées, c’est-à-dire de 200 à
l’usure et la capacité de ces outils. Les nuan- 300 m/mn, ce qui réduit très considérable- Fig. 2 - Avec
ces à grain fin avec liant à base de carbure ou ment les temps de production comparative- une faible
de nitrure de titane et une part de liant de ment aux carbures. Dans un cas, le temps de
profondeur
trente à cinquante pour cent par volume con- production est tombé de 5,6 minutes avec le
de passe et un
viennent pour les opérations de finition sur les carbure à 0,56 minute aussi bien avec la céra-
outil de rayon
alliages de nickel les plus tenaces. mique qu’avec le nitrure de bore. Les outils en
de bec
nitrure de bore se distinguaient avant tout par
Hormis le tournage longitudinal et le dres-
généreux,
leur fiabilité et leur usure relativement faible,
sage, la fabrication des disques de turbines permettant à chaque arête de coupe d’assu-
une plaquette
demande un grand nombre d’opérations de rai- rer l’usinage de plusieurs rainures. Un arrosa-
à angle de 30°
nurage. Selon la largeur et la profondeur de la ge abondant est essentiel pour les matériaux
donne les
rainure, ils sont caractérisés par la minceur des de coupe de type nitrure de bore afin d’éviter
meilleurs
outils à utiliser, par les paramètres de contact l’amollissement de la soudure qui fixe l’insert résultats
favorables et par la difficulté de formation et d’en- en nitrure de bore sur le substrat en carbure. en usinage
lèvement des copeaux. Ces outils étant tou- On doit faire remarquer, également, que les des aciers alliés
jours soumis à de grands efforts, on fait appel pièces usinées avec des outils en nitrure de à forte teneur
généralement à des outils en carbure pour ces bore ou en céramique renforcée de barbes en nickel.

TRAMETAL - Octobre 2002 - 9


OUTILS COUPANTS

Fig. 3 - Les jusqu’à une profondeur de 20 µm sous la sur-

Doc. Iscar
ingénieurs face. Elle se trouve normalement confinée aux
de recherche grains situés directement sous la surface
chez les mais peut s’étendre sur plusieurs couches de
fabricants grains à une plus grande profondeur dans la
de plaquettes pièce en fonction de la sévérité des effets
de coupe sont thermiques dans la zone superficielle.
constamment
à l’affût Les mesures de microdureté indiquent que
de solutions la dureté de la zone superficielle augmente
permettant sous l’effet de la déformation plastique mais
de tirer toujours la présence d’inclusions, le voisinage des grains
un meilleur et d’autres manques d’homogénéité sont cau-
avantage se de variations dans les mesures individuel-
assurent généralement d’excellents finis de
de l’utilisation les. Particulièrement lorsque l’on a procédé à
surface. Les résultats pour des opérations de
des alliages plusieurs passes d’usinage successives, on re-
rainurage dans du Waspaloy montrent que les
de nickel, marque que ces localisations changeant de
rainures usinées avec ces deux matériaux de
même les plus dureté peuvent conduire à une usure de l’outil
coupe atteignent de meilleurs valeurs de rugo-
tenaces et à des tensions. Les mesures de microdure-
sité que leurs équivalents usinés au carbure.
et les plus té démontrent qu’il se produit un important ac-
Une déformation plastique de la microstructu-
difficiles croissement de la dureté dans la zone super-
re survient dans la surface de la pièce sous
à usiner. ficielle. On doit savoir, aussi, que les change-
l’effet des opérations d’usinage, provoquant
ments se répercutant sur les conditions d’u-
un écrouissage et, de ce fait, une augmenta-
sinage dans la zone superficielle affectent les
Fig. 4 - Pour le tion significative de la dureté finale de la piè-
propriétés de la pièce. Cette remarque concer-
tournage des ce. L’importance de la déformation et de l’ac-
ne particulièrement la résistance à la fatigue des
alliages de croissement de dureté est fonction des para-
pièces dynamiquement soumises à des contrain-
nickel, la variété mètres de coupe, de la géométrie de l’outil et
tes et à des efforts importants lors de leur ser-
des plaquettes de son usure.
vice, donc quelque chose qui touche directe-
mises spécifi- ment la sécurité.
quement au point La déformation plastique d’une petite zo-
par les carbu- ne superficielle est associée à une modifica-
riers ne peut tion de la forme de grain. La caractéristique du Ultimes remarques
laisser place à tournage des alliages à base de nickel est une
déformation prononcée de l’environnement des Des études comparatives conduites sur
aucune hésita- des pièces usinées avec des outils en nitrure
tion pour exercer grains sous l’effet de la rotation de la pièce.
De nombreuses lignes de glissement courbes de bore cubique et des outils en céramique
un choix répon- aux vitesses les plus élevées permises ne font
dant le plus sû- surviennent individuellement dans les grains,
dues au glissement des couches atomiques le apparaître aucun effet négatif particulier de
rement possible leurs paramètres de coupe sur la structure de
aux exigences long des plans cristallographiques spécifiques.
La déformation plastique de la microstructure la zone superficielle par rapport à des usina-
d’une application ges réalisés avec des outils au carbure. Ce
spécifique. de la matière de la pièce, parfaitement visible
au microscope optique, s’étend généralement constat s’applique non seulement à la zone
Cependant, ce superficielle mais, aussi, à la fatigue dynami-
choix n’est que des pièces. Une comparaison des va-
Doc. Sumitomo

pas toujours leurs moyennes et des déviations standard


évident et il dans le nombre de cycles de défaillance rele-
importe, vés lors de tests de fatigue sur des échan-
afin de tillons en fournit la confirmation. Durant les
ne pas se tests, l’emploi d’outils en nitrure de bore cubi-
tromper, que a conduit à une légère augmentation du
de bien nombre de défaillances par cycle, ce qui est
connaître essentiellement le résultat d’un triplement de
les la vitesse d’avance.
paramètres
de coupe De son côté, en général l’utilisation de cé-
à retenir, ramiques renforcées de barbes de nitrure de
ainsi que les silicium et d’outils en nitrure de bore cubique
défaillances pour des opérations de tournage sur des allia-
à attendre ges de nickel s’avère très intéressante par
de la rapport à l’usinage avec des outils carbure en
nuance termes d’efficacité. Un passage à ces maté-
qui devrait riaux de coupe mérite d’être pris sérieuse-
donner les ment en considération, les avantages qu’ils ap-
meilleurs portent justifiant nettement leurs coûts plus
résultats. élevés dans la grande majorité des cas. ❑

10 - Octobre 2002 - TRAMETAL