Vous êtes sur la page 1sur 134

Ministère de l’Education Nationale,

de la Formation Professionnelle,
de l’Enseignement Supérieur
et de la Recherche Scientifique.

Utiliser les outils de

pour améliorer les compé-


tences léctorales et scrip-
turales des élèves de la
1ère année du cycle secon-
daire collégial.

Projet encadré par:


Abderrahim Elharrar
Enseignant de français
Collège El Fath Bouarfa
Direction provinciale MEN de Figuig
Année scolaire: 2017-2018
Avant-propos

P ourquoi initier nos élèves à utiliser ‘‘pédagogiquement’’


les nouvelles technologies en classe ?
Comment leur apprendre à tirer profit des outils de Microsoft Office
pour améliorer leurs compétences léctorales et scripturales ?
Quelles sont les perspectives de l’exploitation de ces précieux outils au
sein de l’école nationale?
Quelle est la valeur ajoutée de l’intégration de Microsoft Office dans
l’enseignement de la langue française au cycle secondaire collégial?
L’école marocaine ne doit pas rester en marge de la chevauchée
frénétique des TIC.
Smartphones, IPhones, IPads, IPods,… ont envahi nos cours de
récréation, nos couloirs, notre temps libre, nos vacances mais pas
encore nos cours et nos façons d’apprendre.
Notre mission n’est pas initier ces jeunes ‘‘experts’’ à utiliser ces
gadgets ‘‘fantasTICs’’ mais plutôt de les aider à comprendre leur
utilité pédagogique et les encourager à en tirer profit pour améliorer
leur rendement scolaire en matière de langue française.
C’est dans cette visée que cet humble travail vient répondre aux
attentes de l’éducateur marocain soucieux de perfectionner sa
pratique et assouvir cette grande avidité d’apprendre dont jouit l’élève
marocain du XXIème siècle .

L’auteur
Tables des matières

Avant-propos …………………………………… Page 2


Mon histoire avec les TIC…………..……… Page 5
Notre scénario pédagogique………..…… Page 6
Planning du projet……...…………..……… Page 8
Quelle place occupent les TIC
dans les Orientations Pédagogiques
du français au collège ? ........................Page 9
Word ………………………….…………………… Page 11
Activités d’orthographe
Le conte…………………………..……… Page 12
La fable ………………………….……… Page 15
Activités de lecture………………...………… Page 19
Dictée……………...……………………...……… Page 20
Traces écrites et
travaux de recherches……..……...……… Page 21
La charte de classe et le compte
rendu de lecture suivie……..……...…..… Page 22

Production du conte…..……..……...…..… Page 23


Exemple de conte produit
en classe……………………………….… Page 25
La poésie production…………………………Page 26
Exemples de fables produites
en classe……………………………….… Page 29
Modèle de fiche de déroulement d’une
activité intégrant les TIC………………...…Page 31

PowerPoint………………………………..………Page 33
Le roman-photo……………………..…Page 36
Publisher……………………...…………..………Page 44
La bande dessinée ………………..… Page 45
L’affiche de prévention ………...… Page 54
Partage et sensibilisation ……..… Page 68
Le guide touristique ………….....… Page 69
La main à la pâte ……………….… Page 74
Le guide touristique de Figuig …… Page 77
Picture Manager ……………………...……… Page 93
La photo numérique en classe ……Page 94
Reconnaissance ……………………..…Page 97
La remise des « Prix » …………..… Page 100
Le courriel scolaire ………………….……… Page 108
Témoignages…………………..……….……… Page 111

Attestations et diplômes…………..……… Page 128


Mon histoire avec les TIC

Mon histoire avec les TIC ne remonte Rien au monde ne pouvait désormais
pas loin dans le passé. Elle n’a même pas m’arracher des bras de ‘‘la Belle Tech-
réellement commencé lors de la pre- nologie’’. Les yeux virés sur la petite
mière visite de l’équipe ALEF de lucarne, je passais des nuits entières
USAID en juin 2005 puisque juste après sans me lasser, sans fermer l’œil.
cet événement j’ai eu de très graves pro- J’étais ensorcelé par son charme
blèmes de santé et une maison en cons- Projet ALEF de USAID .
‘‘exoTIC’’.
truction à achever …Par conséquent, j’ai Seul, l’appel du Muezzin à la prière de Avec Mme Sandy Wark en 2005
raté toutes les formations qui ont suivi l’aube pouvait défaire son ‘‘sortilège’’.
et je me suis complètement déconnecté. Une sensation étrange m’envahissait
Elle a effectivement commencé chaque fois que je commence à taper
le 01 avril 2006. Eh oui ! Ne vous éton- sur le clavier. La magie du délicieux clic
nez pas ! C’est la pure vérité. Je me suis m’envoûtait énormément. C’était
trouvé ‘‘compromis’’ à un projet auquel étrange ! Je me rappelle encore mes
je ne m’attendais pas. Oui, je me suis premières tapes timides sur le clavier,
Très fier d’être avec les
trouvé ‘‘mêlé’’ à une affaire… et l’index de ma main droite qui planait
Ferazi, à Meknès en 2006.
Monsieur Mhanni, notre coordonnateur, au-dessus des touches à la quête des
n’a trouvé personne pour aller représen- lettres, des chiffres, des points et des
ter l’équipe de notre établissement dans virgules...
un atelier de partage à Meknès. Il parait Adieu les grâces matinées; finies
que tout le monde était occupé ailleurs… les délicieuses petites siestes ou les
sauf moi. C’était mon jour de chance ! petites promenades sans destinations
Il est venu me voir un soir et m’a propo- précises. Je savais que j’ai perdu énor-
sé d’y aller ; j’ai accepté sans réticence. L’équipe pédagoTIC du collège.
mément de temps et j’ai décidé d’en Au centre, Monsieur M’hanni,
« Pourquoi pas ? je me suis dit, un peu gagner et le plus vite possible. Je me notre coordonnateur.
d’air frais me ferait sûrement du bien ! » suis engagé à faire bouchées doubles.
A Meknès, j’étais fort loin devancé J’ai commencé par les formations ra-
tel un nul derrière la file des pros. Ces tées : Word, Powerpoint, Excel, Auto-
gens planaient ce jour-là à une altitude play... Je faisais une course contre la
vertigineuse ; ils étaient hors de ma por- montre. Tel un assiégé, je combattais
tée. Ils parlaient de l’intégration des TIC inlassablement sur différents fronts :
en classe, de l’innovation, de l’engage- Autoformation, conception de cours,
ment, des prospectives, du partage… élaboration d’une stratégie d’intégra- Ma première nuit de noces
avec la belle technologie
Bref, ces gens-là parlaient une langue tion, sensibilisation des élèves, …
étrangère que je ne maîtrisais pas. A cette heure tardive du 15 mai
A mon retour de Meknès, j’ai acheté 2006, ou plutôt avec les premières
un PC d’occasion et je me suis payé une lueurs de l’aube du 16 mai, je com-
connexion ADSL. Il n’est plus question de battais encore le sommeil pour re-
faire marche arrière. Ma première nuit mettre à mon tuteur, Monsieur Joseph
fut interminable. Ce fut ma première Sany, ces lignes avant la date limite.
nuit de noces avec les TIC. Le temps s’est Bonne nuit, …
N.B : Cette histoire a été partagée lors de la formation E-learning « Notre premier projet en ligne
immobilisé. Modélisation d’un processus de partage de connaissances »
session Avril-Mai 2006 sur la plateforme collab.tarbiya.ma « Sounds of our water » sur
la plateforme de Unesco en 2007.
Scénario pédagogique.

Titre du produit : Utiliser les ou-


tils de Microsoft Office pour
améliorer les compétences lécto-
rales et scripturales des élèves du
1er cycle secondaire collégial.
Niveau visé : Les élèves de la 1ère
année du cycle secondaire collégial.
Etat des lieux :
• Une baisse très nette dans la maî-
trise de l’orthographe,
• Un bagage lexical très limité,
• Un niveau déplorable constaté
dans les productions écrites de
nos élèves,
D’après un sondage effectué au sein
de notre établissement :
Plus de 85% des élèves questionnés
considèrent la langue française : leur
effroyable bête noire !
La majorité de cette masse affirme ne
pas pouvoir rédiger un texte en fran-
çais,
Objectifs du projet :
• Utiliser pour corri-
ger les fautes d’ortho-
graphe des élèves et en-
richir leur bagage lexical
(Dictionnaire des syno-
nymes)
• Créer une boîte électro-
nique pédagogique pour
faciliter l’échange prof/
élèves.
• Produire des affiches de
prévention à l’aide de
.
• Produire des bandes des-
sinées à l’aide de
.
• Réaliser des roman-photo
à l’aide de
• Utiliser pour
produire un guide touris-
tique sur la ville de Fi-
guig.
Planning du projet :

Fin septembre : Visite de la salle multimédias et initiation


des élèves à la création de leurs propres .
Leur communiquer l’adresse de la boîte de leur enseignant :
monprofesseurdefrancais@yahoo.com
Première semaine d’octobre : appréhension de
(Ateliers de dictée/Réécriture des traces écrites-…)
Fin octobre : Initiation à (tâtonnements)
Début novembre : Production d’affiches de prévention à l’aide
de ce logiciel.
Mi-novembre : Mise en page d’une B.D. à l’aide de .
Fin-novembre : Création de roman-photo à l’aide de
Fin février : Réalisation du reportage ( et )
Mi-avril : Utilisation de pour produire un guide
touristique.
Quelle place occupent les TIC dans
les Orientations Pédagogiques pour
l’enseignement du français au collège ?

Les compétences technologiques gagneraient


à trouver également leur place dans ce disposi-
tif. Et même si les équipements ne permettent
pas d’atteindre les objectifs tracés à ce niveau,
le souci de développer les capacités technolo-
giques doit être constant et chaque fois que
les conditions matérielles le permettent, on
n’hésitera pas à avoir recours aux nouvelles
technologies pour aider les élèves à apprendre
et développer une autonomie utile, qui favo-
rise une utilisation judicieuse de ces nouveaux
moyens. On pourra compléter le travail propo-
sé par les manuels à travers des tâches qui sol-
licitent l’utilisation des nouvelles technologies.
Quelques suggestions :
· Recherche documentaire guidée sur un
thème ou un sujet précis (CDROM ou internet)
· Illustration et recherche de supports variés
(textes, documents audio visuels, sonores,
etc.) L’intégration des TIC à l’enseignement du
· Exploitation des ressources numériques français au collège
(encyclopédies, internet, CD ROM, etc.) : L’enseignant de français peut intégrer
langue, lecture, oral, écrit, projet de classe, les TIC au dispositif d’enseignement/ ap-
projet divers, dictionnaires en ligne, etc. prentissage en tenant compte des défis
· Utilisation des logiciels de traitement de suivants :
texte : ex. Word et OpenOffice · Les innovations technologiques du monde
· Utilisation des logiciels de présentation : Po- moderne
werPoint · L’importance de la société du savoir et de
· Utilisation de la messagerie électronique la communication
(mél/courriel) · L’évolution de la société marocaine
· Elaboration de projets d’intégration des TIC · La nécessité de la cohérence école/
dans l’enseignement (TICE : technologies de société
l’information et de la communication dans
l’enseignement), voir sitographie en annexe. · Les besoins des jeunes marocains.
L’intégration des TIC en classe de fran- · Se faire accompagner (directeur, inspec-
çais offre les avantages suivants : teur, etc.)
· Possibilité d’une meilleure gestion de · Favoriser les projets collaboratifs
l’enseignement et de l’apprentissage
· Avoir un projet, un projet réalisable, en
· Sens des apprentissages et apprentis- rapport avec les programmes, mais inté-
sage par l’action et la pratique grant les besoins d’expression des élèves
· Différentiation des objectifs, des sup- · Innover
ports et des méthodes
· Garantir la disponibilité du matériel et
· Exploitation de ressources variées et
de la salle
actualisées
· Encouragement de la créativité et de · Planifier dans la durée
l’innovation · Concevoir des activités pertinentes, spé-
· Possibilité d’une meilleure gestion du cifiques et adaptées aux capacités des
temps et de l’espace en classe et hors élèves.
de la classe
· Démarche participative et tutorat Les conditions d’une meilleure intégra-
· Commodité et pragmatisme. tion des TICE :

· Solidarité et sens du partage · Avoir une vision humaniste (s’occuper


des élèves avant les machines et les tech-
· Valorisation des partenaires et moti-
niques)
vation
· Tenir compte du contexte et des besoins
· Liberté, démocratie et autonomie
des élèves
· Développement des compétences
· Former; motiver; préparer, planifier;
· Outil performant et riche (image, vi-
évaluer
déo, animation, son)
· Se faire accompagner (directeur, inspec-
· Modernité et société du savoir et de
la communication teur, etc.)
· Favoriser les projets collaboratifs
· Avoir un projet réalisable, en rapport
avec les programmes, mais intégrant les
Les conditions d’une meilleure intégra-
besoins d’expression des élèves
tion des TICE :
· Innover
pour l’enseignant
· Garantir la disponibilité du matériel et
· Avoir une vision humaniste (s’occuper des
de la salle
élèves avant les machines et les tech-
niques) · Planifier dans la durée

· Tenir compte du contexte et des besoins · Concevoir des activités pertinentes, spé-
des élèves cifiques et adaptées aux capacités des
élèves…
· Former; motiver; préparer, planifier; éva-
luer
les Orientations Pédagogiques pour l’enseigne-
ment du français au collège (Août 2009) , page 12.
Activités d’orthographe
II- Modifier l’ensemble
du texte en le sélection-
I- Observation du bloc de nant et le mettre en mi-
lettres, qui est tout en ma- nuscules en utilisant le
juscule et qui n’a aucune
marque de ponctuation. bouton
Les mots y sont entremê- qui figure à
lés avec d’autres. Le sens gauche du ruban de
n’est pas à portée de main.

LEPRINCELEMEUNIERETLANE-
PARMILESMEMBRESDUNETRIB leprincelemeunieretlane-
U ARABEILYAVAITUNPRINCE parmilesmembresdunetrib
UNJOURLEPRINCEATTENDAIT- uarabeilyavait unprince
CHEZUNMEUNIERALUNEDES unjourleprinceattendait-
PORTESDELAVILLEILOBSER- chezunmeunieralunedes
VALANEDUMEUNIERQUITOUR portesdelavilleilobservala-
NAITLA MEULEUNGRELTA-
TACHE AUCOUIL INTERRO-
nedumeunierquitournaitla
GEALEMEUNIER POURQUOI meuleungrelotattacheau-
ASTUACCROCHE AUCOUDE- couil interrogealemeunier
LANEUNGRELOTILMARRIVE pourquoiastuaccrocheau-
REPONDITLEMEUNIERDEMEN- coudelaneungrelot
DORMIROUDAVOIRUN PETIT- ilmarrivereponditlemeu-
SOMME SIJENENTENDSPLU- nierdemendormiroudavoir
SLETINTEMENTDUGRELOTJE
SAISQUELANENETOURNEPLU-
un petitsomme sijenen-
SLAMEULEALORSJELEGRONDE tendsplusletintementdugre
MAIS DISMOIINTERROGEALE lotje saisquelanenetour-
PRINCECOMMENTSAURASTU- nepluslameulealorsjelegro
SI LANESARRETEETHOCHELA- ndemaisdismoiinterrogeale
TETEAINSIETILJOIGNITLEGES princecommentsaurastusi
TEALA PAROLESIRELUIDITLE lanesarreteethochelate-
MEUNIEROUTROUVERAIJEUN-
CERVEAUAUSSI BRILLAN-
teainsietiljoignitlegesteala
TETINTELLIGENTPOURMONAN parolesireluiditle meunie-
EQUELECERVEAUDE VOTREAL- routrouveraijeuncerveauau
TESSE ssi brillantetintelligent-
CONTEARABE pourmonanequelecerveau
de votrealtesse
contearabe
Activités d’orthographe
III- Lire attentivement IV- Dans la phase de
le bloc de lettres afin l’affinement, les élèves
d’en dégager les mots sont invités à
et les séparer les uns les phrases de ce conte
des autres en utilisant (virgules, points d’inter-
et rogation, majuscules,
et en l’alinéa…). Ils reliront le
respectant texte plusieurs fois à la
faites par recherche des accents,
(Soulignements rouges, des apostrophes, des
bleus, …) guillemets du discours
direct … qui manquent.
le prince le meunier et l ane
parmi les membres d une tri- Le prince, le meunier et l'âne.
Parmi les membres d’une tribu
bu arabe il y avait un prince arabe il y avait un prince. Un jour
un jour le prince attendait ce prince attendait chez un meu-
chez un meunier a l une des nier, à l’une des portes de la ville.
portes de la ville il observa l Il observa l’âne de ce dernier qui
ane du meunier qui tournait la tournait la meule, un grelot attaché
meule un grelot attache au au cou ; il interrogea le meunier :
« Pourquoi as-tu accroché un grelot
cou il interrogea le meunier au cou de cet âne ? »
pourquoi as tu accroche au « Il m’arrive, répondit le meunier,
cou de l ane un grelot il m’ar- de m’endormir ou d’avoir un petit
rive repondit le meunier de m somme ; si je n’entends plus le tin-
endormir ou d avoir un petit tement du grelot, je sais que l’âne
somme si je n entends plus le ne tourne plus la meule, alors je le
gronde. »
tintement du grelot je sais « Mais dis-moi, interrogea le
que l ane ne tourne plus la prince, comment sauras-tu si l’âne
meule alors je le gronde mais s’arrête et hoche la tête ainsi ? » et
dis-moi interrogea le prince il joignit le geste à la parole.
comment sauras tu si l ane « Sire, lui dit le meunier, où trou-
s arrete et hoche la tete ainsi verai-je, pour mon âne, un cerveau
aussi brillant et intelligent , que le
et il joignit le geste a la parole cerveau de Votre Altesse ? »
sire lui dit le meunier ou trou-
verai je un cerveau aussi bril- Conte arabe
lant et intelligent pour mon
ane que le cerveau de votre
altesse conte arabe
Activités d’orthographe

V- Comme touche finale, les élèves sont invités


à soigner du conte. Ils déga-
geront le titre et la référence à l’aide de
et les feront apparaître en utili-
sant des différentes, le ,
l’ , le titre/ la
référence à droite…

Le prince, le meunier et l'âne


Parmi les membres d’une tribu arabe il y avait
un prince.
Un jour ce prince attendait chez un meunier, à
l’une des portes de la ville. Il observa l’âne de ce
dernier qui tournait la meule, un grelot attaché au
cou ; il interrogea le meunier :
-« Pourquoi as-tu accroché un grelot au cou de cet
âne ? »
-« Il m’arrive, répondit le meunier, de m’endormir
ou d’avoir un petit somme ; si je n’entends plus le
tintement du grelot, je sais que l’âne ne tourne
plus la meule, alors je le gronde. »
-« Mais dis-moi, interrogea le prince, comment
sauras-tu si l’âne s’arrête et hoche la tête ainsi ? »
et il joignit le geste à la parole.
-« Sire, lui dit le meunier, où trouverai-je, pour
mon âne, un cerveau aussi brillant et intelligent
que le cerveau de Votre Altesse ? »

Conte arabe
Activités d’orthographe

I- Observation du bloc de lettres, qui est tout en


majuscule et qui n’a aucune marque de ponctua-
tion. Les mots y sont entremêlés avec d’autres. Le
sens n’est pas à portée de main.

LELIONETLERAT
ENTRELESPATTESDUNLION,
UNRATSORTITDETERREASSEZALETOURDIE
LEROIDESANIMAUXENCETTEOCCASION
MONTRACEQUILETAITETLUIDONNALAVIE
CEBIENFAITNEFUTPASPERDU
QUELQUUNAURAITILJAMAISCRUQUUNLIONDUN-
RATEUTAFFAIRE
CEPENDANTILADVINTQUAUSORTIRDESFORETS
LELIONFUTPRISDANSDESRETS
DONTSESRUGISSEMENTSNELEPURENTDEFAIRE
SIRERATACCOURUTETFITTANTPARSESDENTS
QUUNEMAILLERONGEEEMPORTATOUTLOU-
VRAGE
PATIENCEETLONGUEURDETEMPS
FONTPLUSQUEFORCENIQUERAGE
FABLESJEANDELAFONTAINE
Activités d’orthographe
II- Modifier l’ensemble de ce bloc de lettres( le sélec-
tionner et le mettre en minuscules ) en utilisant le bou-
ton qui figure à gauche du ruban de

lelionetlerat
entrelespattesdunlion
unratsortitdeterreassezal'etourdie
leroidesanimauxencetteoccasion
montracequiletaitetluidonnalavie
cebienfaitnefutpasperdu
quelquunauraitiljamaiscru
quunliondunrateutaffaire
cependantiladvintquausortirdesforets
lelionfutprisdansdesrets
dontsesrugissementsnelepurentdefaire
sirerataccourutetfittantparsesdents
quunemaillerongeeemportatoutlouvrage
patienceetlongueurdetemps
fontplusqueforceniquerage
fablesjeandelafontaine
Activités d’orthographe
III- Faire remarquer que tout le texte est souligné en
rouge ce qui veut dire qu’il y’a quelque chose qui ne va
pas.
Leur demander de faire plusieurs lectures attentives
afin de dégager les mots du bloc de lettres, et les sé-
parer les uns des autres en utilisant et
.

le lion et le rat
entre les pattes d un lion
un rat sortit de terre assez a l etourdie
le roi des animaux en cette occasion
montra ce qu il était et lui donna la vie
ce bienfait ne fut pas perdu
quelqu un aurait il jamais cru
qu un lion d un rat eut affaire
cependant il advint qu au sortir des forets
le lion fut pris dans des rets
dont ses rugissements ne le purent defaire
sire rat accourut et fit tant par ses dents
qu une maille rongee emporta tout l ouvrage
patience et longueur de temps
font plus que force ni que rage
fables jean de la fontaine
Activités d’orthographe
IV- Rétablir la ponctuation au début de chaque vers en sui-
vant (les soulignements bleus).
Ponctuer ces vers (virgules, points d’interrogation, majus-
cules des noms propres, …).
Relire le texte plusieurs fois à la recherche des accents, des
apostrophes, des tirets, … qui manquent.
Soigner du conte.
Dégager le titre et la référence à l’aide de
et les faire apparaître en utilisant des diffé-
rentes, le , l’ , le texte et le titre,
la référence à droite…

LE LION ET LE RAT
Entre les pattes d'un Lion,
Un Rat sortit de terre assez à l'étourdie :
Le Roi des animaux, en cette occasion,
Montra ce qu'il était, et lui donna la vie.
Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu'un aurait-il jamais cru
Qu'un Lion d'un Rat eût affaire ?
Cependant il advint qu'au sortir des forêts
Le Lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire Rat accourut, et fit tant par ses dents
Qu'une maille rongée emporta tout l'ouvrage.
Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage.
FABLES, JEAN DE LA FONTAINE
Activités de lecture

Le texte obtenu lors de la phase


finale de l’activité d’orthographe fera
l’objet d’une lecture-compréhension.
I– Inviter les élèves à ouvrir le fichier
Word et lire silencieusement le texte .
II– Leur demander de sélectionner les
mots qui leur sont difficiles à com-
prendre.
III– Leur faire une démonstration pour
utiliser le
de .
IV– Les inviter, à tour de rôle, d’expli-
quer à leur camarades ces mots diffi-
ciles à l’aide de cet outil.
V– Leur demander de noter ces mots
ainsi que leurs synonymes dans leurs
bloc notes numériques Word préala-
blement créé dans Mes documents.
Dictée

Dans la salle multimédias, les


élèves écriront sur un
texte dicté par leur enseignant /
un audio (d’un français natif) té-
léchargé sur Internet.
Après la dictée, ils corrigeront in-
dividuellement les erreurs com-
mises , tout d ‘abord, en suivant
les suggestions de ( souli-
gnements rouges, bleus,…).
Puis ils s’auto-corrigent les uns
les autres en changeant de
postes. Le texte corrigé sera en-
registré sous le dossier ‘’ Dictée’’
préalablement créé dans Mes
documents.

A l’aide de de Windows et
, les élèves s’amuseront à faire la dictée à la machine.
D’une part, ils soigneront leur prononciation. D’autre part, ils
maîtriseront d’avantage l’orthographe de la langue fran-
çaise.
Ils peuvent également cocher l’option
dans ,
pour jouir d’une prononciation correcte.
Traces écrites
Pour plus de maîtrise du clavier, les
élèves s’exerceront à saisir sur
, à tour de rôle, les traces
écrites des activités faites en classe.
Ils m’envoient le fichier Word en tant
que pièce jointe. Les textes sont cor-
rigés et renvoyés à leurs auteurs.

Travaux de recherche
Afin d’épargner la bourse familiale
des dépenses encombrantes cau-
sées par l’impression incessante
des sujets de recherche, les élèves
peuvent se contenter de les saisir
sur et les joindre à un e-mail
envoyé à :
monprofesseurdefrancais@yahoo.com
La charte de classe
Au début de l’année scolaire, les
élèves participent à la conception d’une
charte de classe. Ce projet commence
par une recherche à faire sur internet.
Ensuite on passe à la phase de l’affine-
ment en classe à l’aide de . Après
les signatures du directeur, du surveil-
lant général, du professeur et des délé-
gués de chaque classe, le texte et porté
au tableau du journal de la classe.

Compte redu de lecture suivie


Pour un bon suivi de la lecture hors
classe, les élèves sont encouragés à
adopter le défit de lire tel nombre de
livres durant l’année scolaire. Ils com-
mencent par choisir un livre (imprimé ou
numérique) et se chargent d’envoyer à
monprofesseurdefrancais@yahoo.com
Un compte rendu mensuel (sur )
dans lequel ils précisent le nombre de
pages lues, le lexique acquis, ...
Il était une fois…
C’était toujours comme ça que commençaient
magiquement les histoires extraordinaires de nos
ancêtres. Elles traçaient devant les yeux de notre
petite innocence les contours d’une réalité pleine
de paradoxes et elles nous décrivaient les traits
physiques et psychiques des bons et des mé-
chants. Elles nous proposaient des modèles de
conduite qui donnent un sens à la vie.
Tout le monde aime écouter ou lire des contes.
A l’école, et surtout en classe de langue, le conte
constitue un support didactique d’une grande ri-
chesse. Il nous permet à développer les compé-
tences léctorales et scripturales de nos appre-
nants.
Le conte peut générer des activités d’expres-
sion orale et écrite (décrire un personnage ou le
lieu du conte, résumer un conte, inventer la suite
de l’histoire, etc.) .
Mais c’est surtout la théâtralisation du récit qui
permettra d’exploiter réellement les potentialités
de ce genre.
Exemple de conte
produit en classe.

Un jour d’hiver, le renard quitte sa tanière affamé. Il


cherche une proie à dévorer. Il voit une grosse poule derrière
le grillage du poulailler. Pour la faire sortir de là, il pense à
une ruse.
Il s’approche, se présente et lui dit:
« Ma très chère voisine, je suis venu t’inviter à mon anniver-
saire. J’ai préparé un bon festin spécialement pour toi ! »
« Ton anniversaire ?!, s’exclame la poule, méchant renard, tu
n’es qu’un monteur! »
« Non, non je dis la vérité, je le jure. C’est sérieux cette fois. »
« Cette fois, tu veux me faire la farce du corbeau. »
« Quelle farce? Quel corbeau? Je ne l’ai jamais rencontré. Tu
sais, on raconte toujours des mensonges sur moi. »
« Non, je ne te crois pas. Je ne quitterai jamais mon poulailler.
Vas, méchant renard ! Tu ne m’auras pas! »
Enragé, le renard fait un grand saut, mais le grillage était trop
haut. Il tombe par terre. Déçu, il quitte les lieux la tête bais-
sée.
« Méchant monteur ! Tu n’es qu’un voleur. Vas ! Je ne ferai ja-
mais confiance à un ennemi »

Texte produit en classe par


les élèves de la 1ère année 5
Saisi sur Word et imprimé par Z. Boukhriss
La poésie-production est un
projet d’écriture qui date de
2006.C’est une touche innova-
trice pour la séance de diction et
un grand chantier de créativité
pour ces jeunes poètes en herbe.
Tout au long de l’année sco-
laire, les élèves découvriront la
beauté de la poésie. Ils liront des
poèmes, en dégageront des cane-
vas à adopter pour pouvoir pro-
duire des vers, des strophes à la
manière de tel ou de tel poète.
Pour la compréhension des
poèmes, est une source
inépuisable de potentialités :
* L’utilisation du dictionnaire
des synonymes,
* L’insertion des liens hyper-
textes renvoyant à des images/
synonymes ou des définitions,
*…
Pour la production des
poèmes en classe,
l’élève n’a qu’ à com-
pléter le canevas adop-
té à partir de la liste
des propositions.
Pour les exercices de
prolongement, ils sont
invités à laisser libre
cours à leur créativité
pour produire des
vers.
Leurs productions sont
saisies sur et en-
voyées à :
monprofesseurdefran-
cais@yahoo.com
La poule et le renard(1) La poule et le renard(2)
Un jour, maigre et affamé Madame la poule est dans la basse-cour
Le renard cherche une proie à dévorer Et maître renard, tout le temps, court
Il vit une poule dans la basse-cour Fatigué, maigre et affamé
Et lui souhaite un grand bonjour Il cherche quelque proie à manger
« Madame la poule, comme tu es belle ! « Et bonjour madame la poule
Et ta voix est aussi douce que le miel. » Vous êtes belle et ronde comme une boule ! »
« Méchant renard, tu n’es qu’un flatteur « Ha, ha, méchant renard !
Rusé et un grand tricheur. » Je ne suis pas un corbeau bavard »
« Non, non chère amie « Soyez gentille chère amie
Je veux juste t’inviter Je vous invite au déjeuner
A partager mon humble déjeuner Venez me voir au logis
Cette poignée de blé » J’ai préparé une soupe de blé »
« Ha, ha, vilain menteur ! « Vilain animal, vous n’êtes qu’un menteur !
Tous les renards sont carnivores Tous vos semblables sont carnivores.
Tu me prends pour une naïve C’est moi que vous voulez dévorer à la fin
Qui croit à tout ce qu’on lui dit Pour apaiser votre grande faim
Je ne serais pas aujourd’hui Mais je ne suis pas bête
Le repas dont tu rêves. Pour sortir avec vous, malhonnête. »
Les élèves de la 1ère année 13 Hamdi Loubna 1ère année 14

L’abeille et la moustique (1) L’abeille et la moustique (2)


Une vieille moustique vivait seule tout le Un jour, une moustique
temps.
Pour se nourrir, elle cherche dans les pou-
Qui pique,
belles, Rencontra une abeille
Et suce le sang des gens.
En plein travail.
Un jour, elle rencontra une abeille
La généreuse invita l’avare
Qui se régale du délicieux nectar.
Celle-ci l’invita au festin. A venir partager son nectar.
Non, répondit l’avare, La méchante refusa le festin
Ceci me fait tordre les intestins. Et dit que ça lui fait mal aux intestins.
C’est le sang des autres que je préfère. « Je préfère mordre les gens
Oui c’est vrai, se dit l’abeille.
Pour sucer leur sang. »
Une moustique ne produit jamais de miel.
C’est le mal qu’elle sait bien faire.
Les élèves de la 1ère année 9
Les élèves de la 1ère année 10
L’abeille et Le papillon
Un beau jour de printemps
Une abeille sort chercher
Le nectar qu’elle aime tant.
Voyant une fleur, elle compte s’y poser
Quand soudain un beau papillon
La devança comme un champion.
Arrogant, il se prend pour un roi.
L’abeille lui réclame son droit :
« C’est pour le miel que je suce ce nectar. »
« Moi non plus, répond l’avare.
C’est pour les couleurs de mes ailes.
Le nectar les rend très belles ! »

Les élèves de la première année 6.

L’abeille et la guêpe.

La guêpe, reine des paresseuses


Guette toujours la ruche des abeilles.
Etant agressive et voleuse
Elle ne pense jamais au travail.
Un jour, l’abeille vint chez elle
Et lui offrit un bol de miel.
La guêpe refusa l’aumône
Et lui promit un raid en automne.

Les élèves de la 1ère année 9


Modèle de fiche de déroulement
d’une activité intégrant les TIC
Période : II Séquence : I Dossier : VI Page : 132 Titre : Mon cartable
ère
Activité : Poésie-production Niveau visé : 1 année du cycle secondaire collégial Date : 9 mai 2014

Objectifs :  L’élève écoutera le poème-support lu par un français natif (fichier audio)

 L’élève saura comprendre ce poème en utilisant le dictionnaire des synonymes de Word / Les liens
hypertextes …

 Il saura adopter le canevas dégagé pour produire des vers dans lesquels il décrit les odeurs de son cartable/
sac …

 Il sera motivé à produire des vers/strophes/poèmes en français.

Plan de Situations d’apprentissage


l’activité et Objectifs opéra- Activités de l’ensei- Activités des ap- Matériel et Durée
étapes tionnels gnant prenants supports

Vérification -Qui parmi vous aime lire des


poèmes ?
des prére- * PC portable
-Qui parmi vous aime écrire des
quis poèmes, même en arabe ?
* Word
* Data show
-Qui parmi vous rêve de devenir
poète ? * Photocopies des
canevas

Communiquer l’objectif 03 minutes


de la séance :
Après cette séance, vous
aurez sûrement envie
d’écrire des vers/poèmes
chez vous.

-Prendre le cartable de l’élève


le/la plus proche, l’ouvrir et le
sentir.
05 minutes

L’élève décrit ce qu’il


Mise en si- -Demander à son camarade de
sent.
décrire les odeurs qui s’en déga-
tuation gent.

-Inviter tous les élèves à prendre


les cartables de leurs camarades
et décrire ce qu’ils sentent.
-Noter leurs propositions sur Les élèves proposent des
Word. odeurs

-Ecoutons maintenant Pierre


Gamarra décrire les odeurs qui
se dégagent de son cartable.
-Bien écouter le poème dit (2 auditions magistrales) - Identification des vers/ 03 minutes
Audition par un français natif. des strophes
magistrale (Fichier audio)
- Identification des
rimes (écrites en cou-
leurs)

-A l’aide de l’assistant « Liens 04 minutes


Appréhen- hypertextes » l’enseignant pro-
sion globale cède à l’explication des mots
difficiles à l’aide de définitions,
des dessins et des photos.

15/20
- En sous-groupes de 4 à minutes
- Présentation des canevas à
Ateliers de adopter. (Saisis sur Word)
6 membres, les élèves
essaieront de produire
poésie- une strophe selon le
production canevas choisi.
- Agencement des mots ayant la
même rime.

10 minutes
-Réunir les bonnes pro- -Lecture des travaux de
Compte ductions en un seul chaque atelier.
rendu, éva- poème.
-Correction/Traces
luation et écrites
traces
écrites.

Les élèves sont invités à


Prolonge- produire des strophes
ment et selon les canevas propo-
sés, les saisir sur Word et
projet les envoyer à l’e-mail de
d’écriture leur enseignant.
Initiation
Dans la salle multimédias les
élèves seront initiés à:
• Démarrer .
• Découvrir l’interface de l’outil.
-Ajout de titre/sous-titre
-Nouvelle diapositive
-Insertion de textes/images/
tableaux/…
• Animer la présentation.
• Lancer le Diaporama.

Tâtonnement
Chez eux, ils s’exerceront à:
• Créer un fichier dans le-
quel ils se présenteront
-Insérer sa photo.
-Insérer/écrire le texte
-Enregistrer le fichier PPT et
le joindre à un e-mail et
l’envoyer à monprofesseurde-
francais@yahoo.com
Maîtrise
Après les deux étapes précédentes les
élèves sont à présent capables d’utiliser
pour:
• faire des exposés sur les thèmes
programmés.
• produire des bandes dessinées à
partir des fables et des contes pro-
duits en classe.
-Ateliers de dessin/scénario,
-Scanner/photographier les dessins,
-les insérer dans les diapos,
-les traiter/corriger (luminosité,
contraste, netteté,…)
-les ajuster, rogner, faire pivoter, …
-leur insérer des bulles, des récitatifs
-ajouter le texte des bulles,…
• concevoir des affiches de préven-
tion, ...
Fiche pédagogique
de la bande dessinée

Objectifs de la séquence :
 Les élèves sauront lire et comprendre
une bande dessinée,
 Ils seront capables d’acquérir les méca-
nismes de ce genre de texte.
 Ils sauront produire des bandes dessi-
nées,
 Ils maîtriseront l’utilisation de Publis-
her pour publier leurs bandes dessi-
nées,
Lecture et compréhension : (02/03
séances)
Les élèves lisent les B.D. program-
mées dans le manuel (Parcours) :
- Le farceur farcé ( page 46)
- La bonne cachette (page 48)
- Chien dangereux (page 51)
- La disparition (page55)
Ils dégageront les composantes d’une B.D.
-La planche,
-La vignette,
-Les bulles ( paroles/pensées),
-Le récitatif,
-Les onomatopées, …
Réécriture : (02 séances)
Les élèves sont invités à réécrire les B.D.
lues et comprises en récits.
Production libre :
Dans la phase Brainstorming, les élèves
sont invités à :
-réfléchir sur les personnages de leurs
futures B.D.
-imaginer le décor (Espace/Temps) des
actions,
Dans la phase de production, les
élèves, en sous-groupes, rédigent le
scénario de la B.D.

Collaboration interdisciplinaire :
Un atelier de peinture est organisé avec
l’assistance du professeur des arts plas-
tiques pour les meilleurs élèves-artistes.
Ces jeunes artistes sont invités à dessiner
des vignettes selon le canevas prévu.

Atelier de publication : (01 séance)


Dans la salle multimédias, une équipe
scanne les dessins obtenus afin de pou-
voir les traiter avec Picture Manager.
Une autre équipe de ‘‘scénaristes’’ s’oc-
cupe des bulles de la B.D. en utilisant Po-
werPoint.
Concours du meilleur dessin en collaboration
avec le professeur des arts plastiques
Dans la séance d’art plastique, les élèves sont invités à dupliquer la
vignette numéro 4 de la planche de B.D. de Boule et Bill déjà lue et
comprise . Ils doivent la reproduire sur une page A4 tout en gardant
les mêmes dimensions, les mêmes traits de visage, les mêmes
gestes,…
Cet atelier nous aidera à dénicher les artistes peintres de chaque
classe.
La cigale et la fourmi.
L’abeille et le papillon
Fiche pédagogique de
l’affiche
Objectifs de la séquence :
 Les élèves sauront lire et comprendre une
affiche,
 Ils seront capables d’analyser les méca-
nismes de ce genre d’écrit.
 Ils maîtriseront l’utilisation de Publisher,
 Ils produiront des affiches de prévention à
l’aide de cet outil,

Lecture et compréhension : (02 séances)


Les élèves lisent les affiches programmées
dans le manuel (Parcours) :
- SOS Sahel ( page 35)
- Un petit geste pour une grande
cause (page 41)
- Marathon des Sables (page 43)

Recherche sur internet :


Les élèves sont répartis en sous-groupes de 3
à 5 selon les thèmes des affiches de préven-
tion ( Tabagisme – Drogue – Droits des enfants
– Accidents de circulation – Pollution – …)
Ils effectuent une recherche sur le web pour
télécharger des affiches et me les envoyer à la
boîte monprofesseurdefrabcais@yahoo.com .
Analyse de l’Affiche : (01 séance)
Dans la salle multimédias, les élèves sont initiés
à analyser les composantes des
affiches téléchargées sur internet.
Du côté de la forme
Dimensions,
Couleurs,
Mise en page,
Supports iconiques,
Formes graphiques,
Gestion de l’espace-page, …
Du côté du fond
Sujets traités,
Lexique approprié,
Publics-cibles,
Slogans,
Logo des auteurs, …
Initiation à Publisher : (01 séance)
Dans la salle multimédias, les
élèves sont initiés à l’utilisation de l’outil qui leur
servira à réaliser leurs propres affiches.
Découvrir l’interface de l’outil,
Connaitre les fonctions de chaque bouton,
Faire des essais, …
Ateliers de production : ( 01/02 séances)
Les élèves produisent ,en sous-groupes, des slo-
gans de prévention selon les thèmes déjà men-
tionnés.
Travail hors classe :
Les élèves sont invités à installer l’Office sur
leurs ordinateurs personnels. Ils télécharge-
ront à partir de Google Images des photos qui
correspondent aux thèmes déjà ciblés.
A l’aide de , ils essaieront de combi-
ner les slogans produits en classe avec les
photos téléchargées.
Une fois le travail terminé, ils m’enverront
leurs affiches à ma boîte électronique.
Evaluation des acquis : (02/03 séances)
Dans la salle multimédias, les élèves sont ini-
tiés à évaluer eux-mêmes leurs productions
(évaluation du fond et de la forme) Seules les
meilleures affiches sont retenues. Leurs au-
teurs sont encouragés.
L’équipe du logo :
Un groupe de 05 élèves ,les meilleurs élé-
ments dans l’utilisation des TIC, s’occupera du
logo (Comité de prévention du Collège Elfath)
Téléchargement de LOGO CREATOR,
Découverte de ce logiciel,
Tâtonnements,
Productions,
Avec l’assistance de leur professeur, ils choisi-
ront les meilleurs logos qui seront retenus et
exploités.
Notre aventure avec l’affiche a commencé avec la lecture
de l’affiche ci-dessous ( figurant à la page 35 du manuel
Parcours )
Pour le travail hors classe, les élèves recevront dans leurs
boîtes électroniques l’image (scannée) figurant à la page 38 du
manuel. Elle sera l’objet de traitement à l’aide de
( Luminosité, contraste, netteté, … )
Ensuite, ils utiliseront pour produire une affiche de
sensibilisation contre le travail des enfants.

...Et voilà le résultats


de leurs efforts:
Pour le projet individuel ou du groupe, les élèves son invités
à repérer, individuellement ou en équipe, les points noirs de l’ex-
ploitation des enfants ( Ateliers, magasins, marché, souks, mai-
sons des bourgeois, …)
Ils prendront des photos ( avec le consentement des personnes-
cibles), feront des interviews, recueilleront des informations,…..
Les textes saisis sur , les photos prises et les affiches
produites hors classe à l’aide de sont envoyés à la
boîte e-mail: monprofesseurdefrancais@yahoo.com

E.B. est un enfant qui a été


forcé de quitter sa place à
l’école, à cause d’une situa-
tion sociale précaire, pour
devenir gardien de motos
devant le souk hebdoma-
daire de Bouarfa.
Modèles d’affiches produites
à l’aide de .
Affiches/photos téléchar- Modèles d’affiches pro-
gées sur Internet duites dans la salle multi-
médias
Affiches/photos téléchar- Modèles d’affiches pro-
gées sur Internet duites dans la salle mul-
Affiches/photos téléchar- Modèles d’affiches pro-
gées sur Internet duites dans la salle multi-
médias
Affiches/photos téléchar- Modèles d’affiches pro-
gées sur Internet duites dans la salle multi-
médias
La cigarette, un facteur
principal de mortalité.
Combien
vous
reste-il
à vivre?
Santé Canada précise
qu’un fumeur perd 5,5
minutes de sa durée de vie
après chaque cigarette.
Fiche pédagogique du
guide touristique
Ceci n’est pas une simple fiche
qui trace la démarche d’une simple
situation d’apprentissage.
C’est la fiche générale de tout un
projet. C’est le bouquet de plu-
sieurs situations d’apprentissage
qui sont liées par le même lien thé-
matique ,par la même volonté de
comprendre, de s’approprier des
connaissances et de produire…
Avec une touche personnelle de
créativité et d’innovation.

Compétences à développer
chez l’apprenant :
-Lecture et compréhension
d’un texte publicitaire,
-Appréhension générale des
mécanismes du type injonctif
(touristique),
-Appropriation du lexique pu-
blicitaire touristique,
-Rédaction de textes publici-
taires pour mettre en valeur sa ville,
-Maîtrise du logiciel Publisher
pour produire un guide touristique,
Phase I :
Lecture et compréhension
(01 ou 02 séances)
Objectif opérationnel :
* L’élève saura lire et com-
prendre un texte publicitaire
qui met en valeur les attractions
touristique d’une ville du Maroc.
Le départ sera déclenché par la lecture du
texte extrait du Guide de Fès (réalisé par La
chambre de commerce), intitulé « Fès » qui fi-
gure dans le manuel (Parcours) de la 1ère an-
née du cycle secondaire collégial à la page
140.
Langue et communication (03 séances)
Objectifs opérationnels :
* L’élève sera initié à l’utilisation du lexique
de la caractérisation, de la mise en valeur et
de la persuasion.
* Il sera invité à s’impliquer dans des
situa-
tions de communication ou il sera capable de
caractériser sa ville en la mettant en valeur.
* Il maîtrisera la conjugaison du futur
simple et appréhendera ses valeurs
(encouragement, persuasion,…)
Production écrite
Objectif opérationnel :
* L’apprenant saura rédiger un
texte publicitaire où il caractérisera
sa ville en vue de la mettre en
valeur .
Phase II :
La production d’un seul texte publici-
taire sur la ville de Figuig parait alors
trop insuffisante.
Les élèves sont conscients à présent
que pour rendre hommage à la beauté
de leur ville, il faut réaliser tout un
guide touristique.
Collecte d’informations :
-Photos,cartes postales/… géographiques/
topographiques,..
-Livres, manuels, magazines, journaux,…
-CD, cassettes vidéo,…
-Adresses de sites web parlant de Figuig,
- ……..
Tri de la matière première : (01 séance)
-Trier les images selon leurs différents thèmes :
+Paysages naturels,
+Images de l’artisanat,
+Portraits ,
+Images des monuments,
+…….
→Les scanner et les enregistrer.
-Trier toutes les publications selon
leurs sujets :
+Figuig à l’Age Des Pierres,
+Figuig après la conquête de l’Islam,
+L’architecture à Figuig,
+L’agriculture à Figuig,
+L’eau à Figuig,
+Mobiliser les meilleurs lecteurs de toutes les classes,
+leur distribuer ces publications pour y faire une lecture sélec-
tive hors classe à la recherche de textes pertinents.
→ Saisir ces textes sur Word et les
enregistrer.

Ateliers de rédaction : (02 à 03 séances)

Repartis en sous-groupes de 4 à 6, les élèves sont in-


vites à utiliser Word pour rédiger, assembler, pasticher, copier
-coller des textes publicitaires selon un canevas bien détermi-
né :
-L’histoire de Figuig,
-Sa beauté naturelle,
-Ses monuments historiques,
-Ses sites archéologiques,
-Le style architectural de Figuig,
-La distribution de l’eau et l’agriculture,
-L’infrastructure hôtelière,
-La structure sociale à Figuig,
-L’artisanat,…

Ateliers de Maquette :
Après L’observation de quelques modèles de guides
touristiques présentés, les élèves sont conscients des dimen-
sions graphiques d’une telle publication. Ils relèveront tout le
lexique de la publicité qu’ils contiennent .
Ils produiront chez eux,à l’aide de Publisher, des esquisses
pour leur futur guide touristique et me les enverront à ma
boîte : monprofesseurdefrancais@yahoo.com
Le lexique publicitaire relevé
dans les guides touristiques

Vous goûterez un repos bien mérité…


Vous vous laisserez sans doute tenter par …
Vous prendrez le frais en admirant …
Pour entrer dans la médina, franchir ses remparts, vous avez le choix entre ...
Et maintenant, suivez votre inspiration…
Ecoutez chanter ces séguias …
Ne manquez pas …
Avec ses …..,la ville sainte de …………..respire une atmosphère de profonde
sérénité.
Pour redescendre sur ………, prenez …………..
Peut-être irez-vous demain…………explorez les magnifiques …
Si vous avez besoin de ….. voici ……..
Passez par les charmants………
Dirigez-vous vers le …..
Vous arriverez à ….
Voici Figuig, l’oasis du bout du monde.
Vous ne pourrez résister à cette cité mystique qui a suscité toutes les convoi-
tises dans le passé…
Vous y découvrirez la dimension…..
Pour vos loisirs, vous aurez l’embarras du choix.
Cet été vous ne vous ennuierez pas à ….
Laissez-vous envoûter par …………… la ville des ……….
Vous y viendrez chercher l’inépuisable richesse d’une civilisation, la générosité
de ses couleurs et de ses saveurs….
Figuig a su préserver intact l’esprit d’une prestigieuse ville…
Imaginez-vous dans une traversée hors du temps à travers ses ruelles ……
Le charme paisible d’une ville impériale avec ses remparts, ….
Laissez-vous entraîner au cœur de …..
Les …….. vous offriront des moments de détente ……..
Laissez-vous séduire par ……
Vous ne résisterez pas à la splendeur de …….
L’hospitalité des figuiguis est légendaire…
Prenez le temps de ………….
L’évaluation de ces maquettes et le choix des meil-
leures réalisations aura lieu dans la salle multimédias.
Elles doivent répondre aux normes suivantes :
* L’attraction de la première page de la couverture,
* La concordance thématique entre les textes et les
images,
* Le choix de l’emplacement des supports sur les pages,
* La répartition/le classement des thèmes du guide sur les
pages,
* La forme des textes et des supports iconiques,
* ……
Phase III
Cette phase finale orne-
ra sûrement 15 jours d’effort
continu de ces jeunes créa-
teurs. Elle sera la touche finale
qui tracera les contours du profil
de notre guide .
Les élèves sont invités finalement à mettre en page
leur petit trésor à l’aide du logiciel Publisher .Pour chaque
groupe-classe, il y aura 3 séances.
Une séance de tâtonnement
-découvrir l’interface de ce logiciel,
-connaitre les fonctions de ses outils,
-faire des essais,….
Deux autres pour la mise en page
-répartir les thèmes du guide selon
le nombre des classes,
-en faire un sujet de compétition
et d’évaluation,
Guide touris-
tique
de Figuig
Version 2011
Royaume du Maroc
Ministère de l’Education Nationale
et de la formation professionnelle .
Délégation de Figuig
Collège El Fath Bouarfa

Réalisé par les élèves des 1ères

années du c.s.c. 5,6,10 et 12.

Année scolaire:2010-2011

Collège Elfath Bouarfa


1
Encadré par Abderrahim Elharrar

Abderrahim_elharrar2006@yahoo.com
Cet humble travail est le résultat de deux semaines de labeur .C’est un grand
hommage rendu à la beauté unique de Figuig, l’oasis du bout du royaume. C’est
le témoignage de la bonne citoyenneté de mes élèves. C’est leur façon d’exprimer
leur amour pour cette partie de notre chère patrie.
C’est un travail réalisé grâce à la magie de Publisher, un joyau de Microsoft
Office. C’est également un petit pas dans le parcours de la réforme du système édu-
catif national, un grand pas pour ces jeunes « experts » sur le chemin de l’innova-
tion pédagogique .
2

Située à 368 km au sud


d’Oujda et à 7 km de la ville al-
gérienne de Beni Ounif, Figuig
appartient à la partie la plus
lointaine de l’est du royaume.
Elle est l’oasis du bout du
Royaume.
3
J’étais assise sur le parapet en terre d’une haute tour, si vieille et si fragile qu’elle semblait prête à
tomber en poussière. La tour se mirait dans l’eau sombre d’un étang, à l’orée des jardins d’Oudaghir.
Je descendis vers Zenaga par le sentier du Djorf…En bas, sous l’ombre bleue de la palmeraie, une sé-
guia coulait sur la mousse. Tout près s’ouvraient des sentiers délicieux, pleins d’ombre et de fraîcheur,
entre les murs en toub clair des jardins…
Sous les palmes recourbées, des figuiers se penchaient vers la lumière, avec leurs feuilles dorées par
l’automne…
Parfois à un tournant brusque, c’était un grand étang bleuâtre, miroir immobile où se reflétaient les dat-
tiers penchés aux troncs envahis d’herbes parasites.
Et partout le murmure continu, le chant des séguias d’eau courante, jaillissant d’un mur, disparaissant
tout à coup sous terre avec un bruit frais de cascade, pour reparaître à deux pas plus loin, sous les dentelles
légères des fougères vertes.
… le soleil montait lentement sur la paix et la joie de l’oasis délicieuse. Isabelle Eberhardt
Notes de route
4 (E.Fasquelle,1908)

5
Pour les historiens arabes, Figuig tire son nom de « fej » ou col, alors
que, pour les Amazighs, on parle plutôt d’Ifiyyey (falaise) qui provient

du verbe ama-
zigh afey Figuig est un
(courir) pour éden perdu au
indiquer le pas milieu des mon-
cadencé du tagnes qui en
marcheur qui constituent un
descend d’une rempart contre
falaise. les envahisseurs
mais
également contre l’assaut du désert, sans oublier « le réservoir »
d’eaux pluviales que constituent les montagnes du Haut Atlas.
6

L’Oasis de Figuig a été depuis l’expansion de l’Islam, un haut lieu de rayonne-


ment intellectuel avec de multiples centres et Zaouias qui ont perpétué les
sciences religieuses et une variété de connaissances jusqu’à la fin du 13 ème
siècle de l’Hégire .

Un vieux manuscrit au musée local.

7
Ce minaret fut édifié totalement en
pierres à la fin du 5ème siècle de l’Hé-
gire.
Il a une base carrée de 4,50 mètres de
côté qui devient octogonale à partir
de la hauteur de 5,20 mètres par l’ad-
jonction de nouvelles facettes de 1,80
mètre entre chaque deux côtés du
carré de base.
La forme octogonale peu connue à
l’époque et son architecture difficile à
réaliser font de ce minaret un pré-
cieux joyau de l’histoire du Ma-
9
Les gravures rupestres de Figuig
remontent à plus de 3000 ans
avant J.C.

Si vous êtes amateurs de l’histoire


de l’humanité, vous aurez à choisir
entre plusieurs sites archéologiques
aux alentours de cette oasis :
Jbel Lamîiz, Dchira, Douissa,Chafâa,
Elmlalih et Rkiza.
10

Vous ne résisterez pas aux charmes de cette splendide palmeraie.

11
Laissez-vous entraîner au cœur du paradis. Plongez dans cet océan de verdure
qui combat, en silence, la chevauchée de la désertification.
Pour la récolte, vous aurez l’embarras du choix entre 14 variétés de dattes:
Assian, Aziza, Boufagouss,
R’tab, …..
(Très énergétiques et
riches en vitamines, en
fibres, en minéraux ,en
glucides, … )
12
Le folklore

de l’oasis
Daqua
Doundoun.

Aourar

14

L’artisanat
de l’oasis.

A travers les siècles, Fi-


l’artisanat de Fi-
guig a su garder les se-
guig représente
crets de la culture ma-
un héritage vivant
rocaine. Sa renommé
encore pratiqué
en produits cuir et de
et même en déve-
laine remonte aux
loppement cons-
moyens âges.
15 tant.
Tours de guet.
Figuig compte sept grands
ksours : Laâbidate, Lamaïz,
Hammam Foukani, Ham-
mam Tahtani, Loudaghir,
Ouled Slimane et Zenaga, le
plus grand.
16 La muraille d’Ajdir
Imaginez-vous dans une traversée hors du temps à travers ces ruelles
pleines d’ombre, de fraîcheur et très chargées d’histoire!
Laissez-vous envoûter par le charme exotique de cette ville enchanteresse!
18

L’hospitalité des Fi-


guiguis est légen-
daire!

Vous serez bien gavés Vous aurez l’embarras


de ces bonnes recettes de choix entre:
locales. Couscous, Tride, Tagine
aux truffes, Mihmih,...

Et bien sûr, le symbole de


l’hospitalité marocaine:
Les dattes et le lait.
19
Venez vous perdre sur les chemins de l'oasis et dans les
Labyrinthes de ces ksours , vous serez les bienvenus!

Figuig vous accueillera à cœur et à ksours ouverts.

20

Répartiteurs des tours d’eau : un système très in-


génieux pour assurer l’irrigation de tous les
jardins de l’oasis .
21
Écoutez chanter ces séguias !

Entrez, laissez-vous conduire par le


chant de l'eau. Il vous mènera au
cœur de cette palmeraie magique!
23
Avec ses multiples mausolées ,Figuig, la
ville sainte, respire une atmosphère de
profonde sérénité.

24

Renseignements pratiques
Figuig hôtel ( u centre-ville)
Tél. 056.89.93.09
Chambres doubles à 198 DH, avec salle de douche/WC. Forfait camping à 50 DH. Très bon établisse-
ment, magnifique vue sur la palmeraie. Accueil sympa.
Hôtel El Meliasse. A l'entrée de la ville, à côté de la station Shell.
Tél. 056.89.90.62
Chambres doubles à 100 DH. Hôtel très vétuste avec la douche sur le palier.
Maison central des jeunes et du sport
Cité administrative.
Figuig - 60 000
Contact
• Personne : Abdelmajid Rabah
• Téléphone : 066 14 81 66
• Courriel : majidrabah@yahoo.fr
Réseau des Jeunes de Figuig pour le Développement
Téléphone : 056 89 91 84
Courriel : rjf_contacts@yahoo.fr

25
Office du Tourisme
Oujda: Place du 16 Août, B.P:716
Tél: 0536685631
Fax: 0536689089

Avions
Oujda:Hôtel Oujda,blvd MohamedV
Tel: 0536683909
Fax: 0536710227
Aéroport: Tel: 0536683636
Fax: 0536684461

Bateaux
Comanav (Nador) Tel: 0536608538
Fax:0536608667
26
Auberge Oasis

Contact
Restauration Marocaine
Adresse:
Rue Jamaa
Ksar Zenaga - Figuig
Tel: 00212 36 89 92 20
GSM: 00212 68 26 38 20
E-mail:harkass_smail@hotmail.fr

Chambres et Tarifs
Chambres avec douche:

1 Per- 2 Per-
sonnes sonnes
100 DH 170 DH
Chambres avec douche et
tous les repas:

1 Per- 2 Per-
sonne sonnes
300 DH 600 DH 27
Dar Amane

Suites spacieuses avec grand lit lit & Breakfast single double

double (1m90 x 2m10) et vue sur le Chambre de Maître 1'100 1'300


Derb/la cour Suite Beldi 900 1'100
Services: Suite Berbère 900 1'100
salle de bain avec douche, bai- Suite Bleue 900 1'100
gnoire & double-lavabo Chambre Carmin 800 900
air conditionné & chauffage Chambre Blanche 800 900
TV-satellite et DVD Chambre Rose 800 900

L'équipe Dar Amane


Ksar Zenaga Figuig
tel. +212 5 36 89 75 76
mob. + 212 6 62 79 16 09
info : www.daramane.com
28

Bibliographie

http://www.discoveringfiguig.com/#/ http://www.respect.at/index.php?lang=1
accueil/
http://www.toinitiative.org/
http://www.orientaltourisme.com/?
http://www.unat.asso.fr/
lang=fr&Id=5
http://www.tourisme.gouv.fr/
http://www.maison-dhote-nanna-
figuig.com/ http://www.wwf.org/

http://figuig-hotel.com/ http://www.unesco.org/new/en/unesco/

http://www.daramane.com/dar/ http://www.tourisme-solidaire.org/ressource/
etude_laurent.htm
http://figuignews.com
http://www.tourisme-solidaire.org/2010/med10.asp
http://www.lemarocencampingcar.com/?50-
figuig http://www.tourismesolidaire.org/backup/

http://www.tizirando.com/prst.html http://www.traverseedeloriental.org/2010/index.html

http://www.earthwatch.org/europe/ https://maps.google.com/maps?q=figuig

29
La photo numérique en classe.

Pourquoi la photo numérique au collège ?


Aujourd’hui, nos établissements grouillent d’appareils
photos numériques ou de téléphones portables avec des
caméras intégrées. L’ère de la pellicule ( de son achat, de
son développement, de son tirage,…) fait partie de l’anti-
quité. A présent, la photo a complétement conquis notre
quotidien. Elle est partout et à portée de toutes les
mains : facile à prendre, facile à télécharger, facile à traiter,
facile à diffuser , …
Ce qu’on vise par ce projet c’est initier nos élèves à uti-
liser correctement cet outil pédagogique très précieux et
en tirer profit . Avec un appareil photo numérique ou son
téléphone portable, l ’élève peut immortaliser instantané-
ment les images d’un accident, d’une agression, d’un évé-
nement sportif ou culturel… Il sera le reporter de sa classe
et ses photos seront la matière première d’une activité,
d’un projet d’écriture, …
Prendre la photo de son enseignant en train de
faire la leçon ou faire un clip vidéo d’un camarade sur
l’estrade est certainement une source de satisfaction
pour l’élève-photographe. C’est une occasion et pour
l’enseignant et pour l’enseigné de s’auto-évaluer.
Qui parmi nous ne souhaiterait pas revenir en arrière
dans ses souvenirs et immortaliser les beaux mo-
ments de sa vie scolaire ?
Depuis mon affectation, en 1992, j’entretenais une
énorme archive qui comptait des centaines de gigas
de photos de mes élèves et de mes activités en classe.
Dans cette gigantesque photothèque les dossiers sont
répartis par années scolaires. Les sous-dossiers sont
intitulés:
Photos de fin d’années
Photos d’ateliers ( en classe ou dans la salle multimédia )
Remise des prix (lors de la correction des tests d’évaluation)
Graffitis
Situations drôles
Imprime-écran (des e-mails des mes élèves)
Imprime-tableau (Photos des traces écrites de certaines acti-
vités réussies)
Très fier de prendre une
photo avec ses élèves .
Une petite fête de reconnaissance

Bonsoir,
Mes chers élèves ont réalisé un superbe guide touristique pour
vanter les mérites de leur ville Figuig cette perle de l'est.
En reconnaissance à cet acte de bonne citoyenneté, la direction
de l’établissement a organisé une petite réception à l'honneur
de ces jeunes créateurs. Ils ont reçu une attestation de recon-
naissance et un CD du projet. Ils furent très émus par l'ai-
mable visite de monsieur le Délégué Provincial du M.E.N Mon-
sieur Abdellah Yahya, un ancien vétéran du programme
ALEF. Cette réception a coïncidé avec la présence de l'équipe
de tournage du Centre National des Innovations Pédagogiques
et de l'Expérimentation.
Vous lirez sûrement dans les regards de ces jeunes créateurs la
lueur de la ...reconnaissance. A très bientôt

Extrait de mon blog:


http://guidetouristiquedefiguig.blogspot.com/
Les graffitis
Les graffitis gravés sur les tables de nos classes racontent
les frustrations, les rêves et les points de vue de nos élèves.
Ils reflètent l’autre face de leur monnaie . Ce n’est pas sou-
vent un acte de vandalisme. Avec un peu de patience et une
pincée de bon sens on pourrait sûrement faire d’une pierre
deux coups: gagner la confiance d’un allié (notre élève égaré)
et garder ses tables propres.
Une recette TIC
La remise des ‘‘Prix’’
La séance de correction des tests d’évaluation est
un moment privilégié pour apprendre aux élèves à
rectifier leur tir ou à commémorer leur réussite. C’est
une bonne occasion pour prendre en photo les élèves
lauréats afin d’immortaliser l’événement et donner aux
autres envie de faire mieux.
Ces photos prises en classe seront certainement un
gage de reconnaissance de la part de l’ensei-
gnant...un vrai cadeau à offrir à ces élèves et un pré-
cieux souvenir qui ferait certainement leur fierté .
Pour , on a demandé au ‘‘photographe’’ de
chaque classe de prendre des photos de différents locaux de
notre établissement. Les photos prises feront l’objet d’une
évaluation/sélection/correction…
A l’aide de et son volet Insertion d’Audio on a
enregistré un commentaire pour chaque photo. Pour la
touche finale on a enregistré le travail en tant que
Le courriel scolaire
L’échange de courrier électronique en dehors de l’espace
-classe est, pour nos élèves, une occasion de communica-
tion, de partage et d’apprentissage.
L’élève qui, dès ses premiers pas sur le chemin du secon-
daire, crée sa propre boîte électronique fait preuve de maturi-
té et de responsabilité.
Le fait de contacter son professeur sur le net pour se présen-
ter, rendre un devoir ou demander une information est certai-
nement une source inépuisable de plaisir et de fierté.
Nos enfants créent tout le temps des boîtes électroniques
afin de jouir des ‘’délices’’ de la Play store: Facebook,
WhatsApp, Instagram, ….mais ça s’arrête là.
Ces courriels restent inutilisables et le plus souvent on en
oublie le code d’accès pour en créer d’avantage.
Le courriel scolaire est un outil pédagogique très efficace
pour promouvoir l’échange entre les enseignants et leurs
élèves et surtout avec leurs parents. Il pourrait être un fac-
teur majeur qui contribue à la résolution de plusieurs ’’maux’’
liés à l’abandon scolaire.
Fiche pédagogique
de la boîte électronique

Objectifs de la séquence :
• Les élèves sauront créer leurs propres boîtes électro-
niques,
• Ils seront capables de maîtriser les outils de la boîte élec-
tronique (Accès, consultation, attachement, envoi, …)
• Ils sauront communiquer avec leur enseignant à travers cet
outil pédagogique,
Création : (02 séances)
Les élèves sont invités à créer chaqu’un sa propre boîte élec-
tronique:
.informations requises,
.identifiant,
.sécurité du mot de passe,
Initiation : (02 séances)
Les élèves sont initiés à effectuer un accès à leurs boîtes.
Ils appréhenderont l’utilité de chaque outil de la boîte électro-
nique (contacts, courrier indésirable, pièces jointes, desti-
nataire, objet,…)
Autonomie :
Chez eux ou du cyber café, les élèves sont invités à envoyer à
monprofesseurdefrancais@yahoo.com leurs premiers e-mails
dans lesquels ils se présentent.
Projet de vacances d’été

Titre: Passons les vacances prochaines


ensemble !

Objectifs :
• Permettre aux élèves de rester connectés entre eux et
avec leur enseignant pendant toutes les vacances,
• Partager les sensations, les retrouvailles ,les décou-
vertes … des vacances avec les autres,
• Echanger des points de vues, des informations, des dé-
cisions, des exploits, ...

Outils :
• Boîte e-mail (monprofesseurdefrancais@yahoo.com)
• Page web sur facebook
• Sites d’internet ( + les Publisheurs blogspot.com
+ Innover ou disparaitre blogspot.com
+ Guide touristique blogspot .com )
• WhatsApp ( créer un/des groupe(s) WhatsApp) en utili-
sant les numéros de téléphone des élèves,
• ...
Témoignages
Février 2014_Participation à l’atelier
de formation MOS 2010 à Oujda

2009_Expliquant le projet
d'établissement au comité
provincial

Juin 2014_Participation au
Forum national « Innovative
Educator Expert » à Rabat.

Septembre 2010_Session de forma-


tion des animateurs de formation
continue avec M. Daniel Stissi

Décembre 2008 _Atelier de forma-


tion continue avec notre inspecteur
pédagogique, le défunt M. Jimel

juin2007_Atelier de par-
tage Avec Monsieur Faribi
Attestations et
diplômes