Vous êtes sur la page 1sur 2

L’essentiel de la procédure de réalisation de

l’hypothèque
L’hypothèque se réalise suivant la procédure de la saisie immobilière. ( art
246 AURSVE)

Formalités à faire :

Établissement d’un commandement aux fins de saisie : c’est un acte


d’huissier qui doit comporter des mentions obligatoires à peine de nullité
(art 254) ;

Signification du commandement au débiteur avec sommation de payer


l’intégralité de la dette dans les 20jours ;

L’huissier fait viser l’original du commandement par le conservateur de la


propriété foncière à qui copie est remise pour la publication (art 259) : si le
conservateur ne peut procéder à l’inscription du commandement à
l’instant où il est présenté , il fait mention sur l’original qui lui est laissé de
la date et de l’heure du dépôt ;

Rédaction et dépôt du cahier de charges dans un délai de 50 jours à


compter de la publication du commandement ;

Le cahier de charges doit comporter certaines mentions obligatoires sous


peine de nullité ;

L’acte de dépôt du cahier de charges doit indiquer la date de la vente :


cette date doit se situer entre le 45ème et 90ème jour après le dépôt du
cahier de charges (art 268) ;

Dans les 8 jours au plus tard après le dépôt du cahier des charges, le
créancier saisissant fait sommation au saisi de prendre communication au
greffe du cahier de charge et d’y faire insérer leurs dires et observations ;

Ladite sommation indique à peine de nullité le jour et l’heure de l’audience


éventuelle ; cette audience ne peut avoir lieu moins de trente jours après
la dernière sommation , le jour et l’heure de l’adjudication qui doit avoir
lieu entre le 30ème et le 60ème jour après l’audience éventuelle ;

Réception des dires et observations à peine de déchéance jusqu’au 5 ème


jour précédant l’audience éventuelle ;

Trente jour au plus tôt et quinze jours au plus tard avant l’adjudication un
extrait du cahier de charges est publié dans un journal d’annonces légales
et par apposition de placards(art 276 et 277).

1
Synthèse
1 – établissement et signification du commandement ;

2 – inscription du commandement à la conservation foncière ;

3 – rédaction et dépôt du cahier de charges dans un délai de 50 jours à


compter de la publicité du commandement ( inscription du
commandement à la conservation foncière) ;

4 – 8 jours après le dépôt du cahier de charges : sommation du saisi de


prendre communication du cahier de charges ;

5 – audience éventuelle 30 jours après la dernière sommation ;

6 – réception des dires et observations jusqu’au 5ème jour précédent


l’audience éventuelle c'est-à-dire jusqu’au 25ème jour après la sommation ;

7 – date et heure d’adjudication entre le 30ème et le 60ème jours après


l’audience éventuelle

Au total de l’inscription du commandement à la conservation foncière à


l’adjudication il s’écoulera au moins 148 jours s’il n’y a pas d’incidents de
la saisie immobilière alors qu’en pratique il y a en toujours. De sorte que
de façon approximative dans les conditions les heureuses l’adjudication ne
peut intervenir qu’après au moins 6mois de procédure sans compter les
délais supplémentaires nécessités par la procédure de distribution en cas
de pluralité de créanciers.