Vous êtes sur la page 1sur 4

La consignation électrique en 5 étapes

faciles
Adeline M
La consignation électrique en 5 étapes est une procédure bien précise qui vise à sécuriser le
personnel qui intervient sur une installation électrique ou des appareils électriques. Régie par
la norme NF C18-510, la consignation électrique se découpe en 5 phases que voici.

Étape 1 : la séparation
La séparation est le premier procédé de la consignation électrique en 5 étapes. Elle consiste à
couper tous les conducteurs électriques actifs, ainsi que le neutre. La séparation est effectuée à
l’aide d’un disjoncteur ou d’un sectionneur de sûreté. Cette première étape permet de couper
le courant dans toute l’installation afin de pouvoir travailler en sécurité, en évitant tout risque
d’électrocution.

Étape 2 : la condamnation
Deuxième point dans la procédure de consignation électrique en 5 étapes, la condamnation
permet de sécuriser toute l’installation. Cette procédure consiste à condamner la remise
sous tension, c’est-à-dire empêcher que le courant soit rétabli par inadvertance. Pour cela, il
est possible d’utiliser un cadenas ou encore une balise. Grâce à ces accessoires, la mise hors
tension est contrôlée.

Étape 3 : l’identification
L’identification se déroule en deux phases. La première consiste à vérifier que l’on travaille
bien sur la portion de l’installation qui a été séparée puis condamnée. Après s’être assuré que
c’est bien le cas, il faut alors apposer une étiquette ou des panneaux indiquant que
l’installation a été mise hors tension volontairement. Cela permet de prévenir un tiers qu’il
faut à tout prix ne pas remettre le courant.

Étape 4 : VAT
VAT signifie Vérification d’Absence de Tension. Une fois de plus, elle permet de sécuriser la
zone où l’électricien ou le professionnel agréé va intervenir. Cette procédure de la
consignation électrique en 5 étapes se réalise à l’aide d’un appareil dédié. Un voltmètre, un
ohmmètre ou encore un ampèremètre peuvent être utilisés pour pratiquer la Vérification
d’Absence de Tension. Cependant, un boîtier destiné à cette vérification est fortement
recommandé et beaucoup plus adapté. Les contrôleurs multiples (comme un multimètre) ne
sont pas autorisés, car ils peuvent donner des indications faussées.

Étape 5 : MALT
La MALT, ou Mise À La Terre, est la dernière vérification de la consignation électrique en 5
étapes. Elle intervient tout de suite après la VAT et provoque une coupure par court-circuit.
Elle offre la possibilité de vérifier que l’installation n’a pas été remise sous tension par
inadvertance. Elle permet aussi de s’assurer qu’aucun condensateur n’est présent et qu’il n’y a
aucune tension induite sur l’ensemble de l’installation.

Diminuer sa facture d’électricité en changeant de


fournisseur
Une fois que l’installation électrique répond à toutes les normes de sécurité, il faut alors
trouver un fournisseur d’énergie. Grâce aux offres d’électricité Direct Energie, vous avez la
possibilité de faire baisser vos factures et ainsi payer moins cher.
Entre 2 et 10 % moins chères que les tarifs réglementés, les formules Direct Energie vous
permettent de faire des économies. Et pour payer encore moins, découvrez aussi les Offres
Super Creuses.
Grâce à la consignation électrique en 5 étapes, les travaux d’électricité sont totalement
sécurisés, empêchant ainsi tout risque d’accident. Vous savez désormais ce qu’il faut savoir
sur cette procédure rendue obligatoire par la norme NF C18-510, qui impose aussi l’utilisation
d’accessoires de protection réglementés, tels que des gants et un casque isolant, des
équipements de sécurité individuels ou encore des outils isolés.

Symbole d'habilitation
Complété le cas échant d’un second indice :

 V : Travail au voisinage de
pièces nues sous tension
 T : Travail sous tension (TST)
 N : Travaux de Nettoyage Sous Tension (NST)
 X : Opérations 'spéciales' définies par une instruction de sécurité.
 L'habilitation B n'entraîne pas l'habilitation H et réciproquement.
 L'habilitation BR inclut l'habilitation BS.
 Une habilitation d’indice numérique (1 ou 2) entraîne l’attribution des habilitations d’indice
inférieur, exclusivement pour les opérations sur les ouvrages du même domaine de tension
pour une même nature d’opérations.
 Le titulaire d’une habilitation BR peut remplir les fonctions du chargé de consignation pour
son propre compte et celui de l'exécutant qu’il dirige lors d’une intervention.
 Une habilitation BC ou HC n’entraîne pas l’attribution des autres types d’habilitation (B1,
B2, BR, H1, H2).
 Une même personne peut cumuler des habilitations de symboles différents.
 Des habilitations spéciales 'X' peuvent être délivrées pour des besoins particuliers. Elles
doivent alors définir sans ambiguïté le domaine de tension ainsi que la nature et les limites
des opérations auxquelles elles s'appliquent.

Depuis 2012 - Norne NF C 18-510

De nouveaux titres d'habilitation apparaissent ou disparaissent :

 B0 Voisinage disparaît - B0 est conservé

Apparaissent :

 BS - Chargé d'interventions élémentaires,


dédié aux opérations de remplacement et raccordement ( à l'identique )
 BP - Installations photovoltaïque
 BE/HE - Essais / Mesurage / Manoeuvre / Vérification

http://www.habilitation-electrique.com/habilitations,8,charge-operations-specifiques-BE-HE.html