Vous êtes sur la page 1sur 216

SUPPLÉMENT FIGARO - CAHIER N°1 - NOS 23110 ET 23111 DES 30 NOVEMBRE ET 1ER DÉCEMBRE 2018 - CPPAP N° 2000 C 83022

WWW.FIGAROMAGAZINE.FR BRETT STEVENS/CULTURA/PHOTONONSTOP

VENDREDI 30 NOVEMBRE ET SAMEDI 1ER DÉCEMBRE 2018


MANGER
m
COMMENT
INTELLIGENT
VENTES DIRECTES / APPLICATIONS / POTAGERS URBAINS...
SPÉCIAL CADEAUX / 60 PAGES
S O M M A I R E

100
NUNAVIK, EXPÉDITION
DANS LE GRAND NORD
CANADIEN

48
MANGER
INTELLIGENT

9 L’ÉDITORIAL de Guillaume Roquette QUARTIERS LIBRES


11 NOUS & VOUS Contributeurs et le forum 86 EN VUE Les aventuriers français
12 CLUB FIGARO Actualités du Figaro de l’imagimaire perdu
15 ARRÊTS SUR IMAGES 88 À L’AFFICHE et les passe-temps d’Eric Neuhoff
90 CINÉMA et l’apostrophe de J.-Ch. Buisson
ENTRÉES LIBRES 94 LE THÉÂTRE de Philippe Tesson
22 EN VUE Trois Français à la conquête du ballon d’or 95 LA PAGE HISTOIRE de Jean Sévillia
24 LES INDISCRÉTIONS de Carl Meeus 96 LITTÉRATURE et le livre de Frédéric Beigbeder
26 MISE À JOUR 100 NUNAVIK, EXPÉDITION DANS LE GRAND
28 QUERELLE NORD CANADIEN Carnets de voyage
30 LES CLÉS POUR COMPRENDRE 110 ÉVASION
32 DITES-NOUS TOUT Samuel Le Bihan 112 LA TABLE de Maurice Beaudoin
34 INITIATIVE & TECHNOLOGIE 114 VINS & SPIRITUEUX
36 LES RENDEZ-VOUS de J-R Van der Plaetsen 116 STYLE et le sur-mesure de Scavini
120 AUTO
ESPRITS LIBRES 122 ENVIES et la tendance de Laurence Haloche
38 NICOLAS BOUZOU « Finissons-en avec les
ateliers Lego et les cours de yoga en entreprise » 125 PASSION CADEAUX
AXELLE DE RUSSÉ, THOMAS GOISQUE POUR LE FIGARO MAGAZINE

42 LA CHRONIQUE de François d’Orcival 180 PATRIMOINE


44 LECTURE/POLÉMIQUE 182 LA GRILLE de Michel Laclos
Catholique et révolutionnaire 184 LES MOTS FLÉCHÉS
46 LA CHRONIQUE d’Eric Zemmour LE SUDOKU de Bernard Gervais
192 BRIDGE
MAGAZINE
198 LE BLOC-NOTES de Philippe Bouvard
48 MANGER INTELLIGENT En couverture
62 JEAN-CLAUDE MICHÉA, LE PENSEUR
DES “GILETS JAUNES” Rencontre
68 LES DERNIÈRES GUEULES NOIRES
DE POLOGNE Reportage
80 AUGUSTE & JEAN RENOIR, Ce numéro comporte un cahier central de 16 pages « Centre » pour les départements 18, 28, 36, 37, 41 et 45
UNE FAMILLE EN ART Culture ainsi qu’une enveloppe « Chrétiens d’Orient » jetée aléatoirement pour les abonnés du territoire national.

5/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


T EC H N I C A L B U T T H I N *
S O M M A I R E

126

144

162
PASSION CADEAUX
126 Périodes bleue et rose
PIERRE-OLIVIER DESCHAMPS POUR LE FIGARO MAGAZINE

PICASSO
144 Les clairs-obscurs du
CARAVAGE
162 Sur les traces du street art de
BASQUIAT
7/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
É D I T O R I A L

OBSESSION CLIMATIQUE

G
érald Darmanin ne dit pas que des consomme nettement moins de pétrole qu’il y a vingt
bêtises. Autant le ministre en charge du ans malgré l’augmentation de sa population et de son
Budget déraille quand il diagnostique parc automobile. La meilleure isolation des habitations
une « peste brune » chez les « gilets et la baisse de la consommation des voitures expliquent,
jaunes » manifestant sur les Champs- entre autres, ces résultats. Il ne faut évidemment pas
Elysées, autant il voit juste en recon- s’arrêter en si bon chemin, mais la nécessaire transition
naissant qu’« on a loupé quelque chose énergétique ne justifie pas qu’on prenne à la gorge tous
dans l’explication de la taxe carbone ». Cette taxe qui ceux qui ne peuvent pas éviter de passer à la pompe.
déchaîne depuis deux semaines la colère populaire, et à Seules deux solutions sont socialement acceptables :
laquelle le Président de la République s’accroche envers annuler les futures augmentations de taxes ou les
et contre tout. Cette taxe qui va encore augmenter le compenser par une baisse équivalente des autres
1 er janvier prochain, et doublera d’ici à 2022 pour prélèvements pesant sur les mêmes contribuables.
renchérir sans cesse le prix de l’essence, du gazole et du L’obsession climatique est mauvaise conseillère. Elle
fioul domestique. coupe Emmanuel Macron du peuple, hypothéquant
Si les Français ont bien compris que ces prélèvements gravement toute la suite du quinquennat. Elle le conduit
supplémentaires facilitaient les fins de mois de l’Etat, ils aussi à faire des choix irrationnels comme la multiplica-
semblent moins convaincus du bien-fondé écologique tion des éoliennes, ces moulins shootés de subventions
de ce matraquage. Et on peut les comprendre. D’abord qui ne fonctionnent que par intermittence mais défi-
parce que notre pays émet moins de 1 % des gaz à effet gurent en permanence nos paysages. Et pourtant, il est
de serre de la planète : même si on laissait au garage encore possible de résister aux diktats écologistes. Il y a
toutes les voitures de l’Hexagone, l’avenir de l’humanité quelques années, on nous expliquait qu’il fallait très vite
n’en serait pas sensiblement changé. Ensuite parce que réduire la part du nucléaire dans notre consommation
les dangers immédiats des énergies fossiles font débat. d’énergie à 50 %, bien qu’il ne dégage aucun CO2, en
Le chiffre de 48 000 morts par an victimes de la pollu- raison de sa supposée dangerosité. Cela n’a pas empêché
tion, que tout le gouvernement répète en boucle, est cette semaine le président de la République de repousser
largement contesté (lire la chronique de François de dix ans l’échéance de ces 50 % (2035 au lieu de 2025).
d’Orcival p. 42). Si les véhicules diesel et les chaudières Sans que ce soit pour autant la fin du monde.
au fioul faisaient vraiment autant de victimes, ne les
aurait-on pas interdits depuis longtemps ?
Il est temps d’en finir avec l’écologie punitive. La France
fait partie des bons élèves en matière de pollution, elle
OLIVIER CAILLEAU

Guillaume Roquette
Directeur de la rédaction du Figaro Magazine
groquette@lefigaro.fr
@G_Roquette

9/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Elegance is an attitude
Simon Baker

Conquest V.H.P.
N O U S & V O U S

COULISSES

COMMENT MANGER INTELLIGENT

D
ès que le sujet de l’alimentation est abordé, difficulté de bien se nourrir. Les nouvelles ne sont pas si
il est aujourd’hui autant question d’art de mauvaises. Selon nos deux experts, nous pouvons
vivre que de santé. Pour cette raison, Laurence reprendre le pouvoir sur nos assiettes. Les moyens à dispo-
Haloche et Christophe Doré, tous deux sition – de la ferme urbaine aux applications pour
rédacteurs en chef adjoints au Figaro Maga- décrypter les étiquettes – se multiplient. Les chefs
zine, ont réuni leurs compétences. La première sur la s’appliquent aussi à prouver que l’on peut manger bon
qualité gustative et l’innovation dans les potagers et les et sain. Même si une partie de l’industrie agroalimen-
cuisines, le second sur la nutrition comme facteur de taire persiste à proposer des produits de mauvaise qualité,
bonne santé. Dans leur enquête, ils font le point sur la le « manger intelligent » gagne du terrain.

CE QUE VOUS EN DITES

Vos réactions sur lefigaro.fr Courrier


CES IMPOSSIBLES IMPÔTS…

V otre dossier (sur les impôts, publié


la semaine dernière, ndlr) met bien
en évidence la colère profonde des
Français face à un président incapable
de les écouter et de les respecter, mais
qui les taxe de plus en plus alors que
leur pouvoir d’achat ne cesse de
diminuer. Ils se sentent de plus en plus
méprisés et, par ailleurs, abandonnés
MANIFS DES “GILETS JAUNES” : QUI SÈME VRAIMENT LE TROUBLE ? par les partis d’opposition. Emmanuel
● Les « gilets jaunes » sont peu ● Les violences sont condamnables. Macron semble avoir perdu toute
nombreux et le mouvement s’essouffle. Toujours. Comme le sont les propos de crédibilité car ses promesses ne sont
Le gouvernement attend patiemment Gérald Darmanin et de Christophe suivies d’aucun vrai changement positif
l’arrêt de celui-ci. Un moyen plus Castaner (« peste brune » et « séditieux ») et, de plus, il refuse de régler
efficace et perturbant pour nos chers désignant les casseurs des Champs- le problème grave que posent
édiles : envoyer un courrier de Elysées comme appartenant au RN. l’immigration incontrôlée et les zones
contestation contre cette politique Bien que ne votant pas pour ce parti, de non-droit : la réconciliation semble
menée au palais de l’Elysée. Un simple c’est vraiment nous prendre pour des être devenue impossible entre
courrier de mécontentement, ne serait- billes. Sans preuve aucune… Jag14 le Président et les Français.
ce que quatre fois par semaine. Si 10 % ● Le gouvernement ne prend pas, n’a Marie Goupy (83890 Besse-sur-Issole)
JFG ; JACQUES TORREGANO/DIVERGENCE ; FM

des Français faisaient cette démarche, jamais pris et ne prendra jamais ses
cela représenterait quelque 26 millions responsabilités. Il désigne toujours
de lettres hebdomadaires. De quoi quelqu’un comme responsable. Karlc
déstabiliser l’Elysée ! Francis Duché ● Les députés En marche se relaient sur
● En ciblant Marine Le Pen, Castaner les plateaux de télé pour lire et clamer
nous prend pour des imbéciles. Tout le un argumentaire qui devient inaudible.
monde sait qu’il y a autant de casseurs Je constate que la plupart de ceux
d’extrême gauche que d’extrême droite. qui interviennent sont des élus de Paris,
Le ministre de l’Intérieur détourne le qui ignorent qu’il y a des provinces
sujet de la manifestation. Restin en France. Dstpol

11/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


C L U B F I G A R O

“LE FIGARO HISTOIRE”

L’EMPEREUR NÉRON,
ENTRE MYTHE ET VÉRITÉ HISTORIQUE

N
éron n’en finit pas de défier l’His-
toire. Sa légende noire n’a fait
que s’obscurcir à travers les âges.
De son accession au pouvoir en
55, à 17 ans, jusqu’à son suicide
en 68, Le Figaro Histoire fait le point sur cet
empereur que la tradition apocalyptique
“FIGARO F”
chrétienne identifia à l’Antéchrist… Les CHAMPAGNE,
meilleurs spécialistes décryptent l’évolution L’ÉTAT DE GRÂCE
de son image au fil des siècles et font la part
de la vérité et de la légende. Ils explorent aussi
les vestiges de la gigantesque Domus aurea,
F êtes de fin d’année
obligent, l’équipe de F
est partie sur la route des
qu’il s’était fait bâtir à Rome. meilleurs champagnes bruts.
Au sommaire également, Le Figaro Histoire Quarante d’entre eux ont été
revient sur l’armistice de 1918 et sur la nébu- sélectionnés, goûtés et
leuse de conflits qui continua à agiter l’Europe photographiés dans le
de l’Est et le Levant jusqu’en 1923, et mène magnifique cadre du palace
l’enquête sur l’affaire de la sépulture de Royal Champagne installé
Franco. Côté reportage, il dévoile la somp- à Champillon, un village situé
à une vingtaine de kilomètres
tueuse collection du marquis Campana,
au sud de Reims. Qu’est-ce
actuellement exposée au Louvre, et vous qu’un brut ? Un champagne
ouvre les portes de la villa Kérylos, fasci- contenant 6 à 12 g de sucre
nante reconstitution d’une demeure de la par litre. A découvrir aussi
Grèce antique, à Beaulieu-sur-Mer. dans ce numéro 100 %
8,90 €. En kiosque et sur www.figarostore.fr champagne : les meilleurs
cocktails, les plus beaux
hôtels alpins… où boire des
FIGARO ÉVASION “LES MAISONS DU VOYAGE”
bulles. F : chaque mois, l’art
LE BERRY DANS LES PAS MERVEILLEUX PAYSAGES de vivre selon Le Figaro.
DE GEORGE SAND D’ITALIE
Offert avec Le Figaro quotidien
du 4 décembre, 2,60 €.

“FIG MAG JEUX”


100 % LACLOS

C entre géographique de la France,


avec ses abbayes et ses villes N ul besoin de s’envoler au bout du
monde pour tomber sous le charme
médiévales, le Berry affiche des paysages des plus beaux paysages. Tout est là, en
D écouvrez le nouveau
TEDDY VERNEUIL ; LA MAISON DU VOYAGE ; LE FIGARO

dignes des enluminures médiévales. Italie. C’est pour cette raison que Les numéro du Fig Mag Jeux,
Modeste par nature, il n’est certainement Maisons du Voyage, fortes d’une équipe de intégralement dédié aux grilles
pas la province la plus spectaculaire de spécialistes, s’enrichissent aujourd’hui de Michel Laclos. Véritable
notre pays. Pourtant, le Berry n’a rien d’une nouvelle brochure dédiée. Elle hommage à ce génie des
perdu de son mystère ni de sa beauté propose aussi bien des courts séjours que mots croisés qui a su ravir
qui ont séduit celle qui allait devenir des circuits accompagnés et des voyages pendant plus de trente ans
George Sand, une femme de son temps sur mesure à travers les majestueuses les lecteurs du Figaro Magazine,
au destin exceptionnel. Suivons-la… régions italiennes. Rome, Florence, Venise, cette édition propose
la Toscane, la Sicile, les Pouilles… n’auront 40 nouvelles grilles
Du 9 au 11 avril 2019. Séjour de 3 jours/2 nuits, plus de secret pour vous. ainsi que leurs solutions.
1 170 € par personne sur la base d’une chambre
double à partager. Programme détaillé au 6,90 €. En kiosque et sur
01.57.08.70.02 et réservation sur www.figarostore.fr Brochure disponible au 01.56.81.38.30 et sur www.figarostore.fr
www.maisonsduvoyage.com ou

12/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


L.U.C LUNAR ONE

La L.U.C Lunar One, d’un diamètre de 43mm, est un quantième perpétuel à grande date
et phase de lune orbitale. Son calibre fait de 355 composants, le L.U.C 96.13-L,
– ARTISAN DE VOS EMOTIONS – DEPUIS 1860

est animé par un micro rotor. Fièrement développé, fabriqué et assemblé au sein
de notre Manufacture, ce garde-temps d’exception témoigne du meilleur de
l’expertise, de l’inventivité et de la qualité cultivées par la Maison Chopard.
*C H O PA R D

PARIS: Boutiques Chopard 1 Place Vendôme, Printemps du Luxe, Galeries Lafayette, 72 Faubourg Saint Honoré
Arije - Barrier & Fils - Bucherer - Dubail - Elysées Horlogerie - Godechot Pauliet - Sagil - CANNES: Boutique Chopard 9 La Croisette,
Louis Julian et Fils - LYON: Ugo Cesare - NANCY: Valer - www.chopard.com
A R R Ê T S S U R I M A G E S

Dans la prison de Carlos Ghosn / Tokyo


Cet espace confiné, qui semble tout droit sorti d’une mauvaise annonce
immobilière parisienne, est en fait la réplique d’une cellule du centre de détention de
Kosuge où Carlos Ghosn est détenu depuis une quinzaine de jours. Une prison
connue pour ses conditions de détention très strictes : obligation de dormir sur le
dos et interdiction de parler une autre langue que le japonais lors des quinze minutes
de visite quotidienne autorisée pour sa femme. Photo : Jiji Press / Abacapress

15/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


16/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Au soleil, sous la pluie… / Champs-Elysées
… A midi ou à minuit. Elles étaient loin, samedi dernier, les
paroles de Joe Dassin lorsque sur la plus belle avenue du monde
manifestaient quelque 8 000 « gilets jaunes ». Si les réseaux sociaux
(et le gouvernement !) se sont fait l’écho de l’origine de ces mani-
festants (extrême droite, extrême gauche, néonazis et même
« peste brune »), aucun des 101 interpellés n’était finalement fiché
dans l’une de ces catégories. Entre 20 et 30 ans, ils sont mécaniciens,
cuisiniers, charpentiers ou plombiers et affirment être venus pour
exprimer leur mécontentement. Parmi eux, aussi, des retraités,
repoussés par les canons à eau de la police.
Photo : Kamil Zihnioglu / AP / Sipa

17/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


18/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Un repos de 3 000 ans / Louxor / Egypte
Les origines de ce sarcophage exhumé par une équipe
d’archéologues, dans l’enceinte de la tombe thébaine TT 33 de la
nécropole d’el-Assasif, remonteraient au XIIIe siècle avant J.-C. Le
même jour, un autre sarcophage était découvert par une équipe fran-
çaise de l’Université de Strasbourg, avec plus de 1 000 objets funé-
raires. Ces deux découvertes abritant les dépouilles d’un prêtre et de
sa femme datent respectivement de la XVIIe et la XVIIIe dynastie – qui
vit notamment le règne de certains des plus célèbres pharaons de
l’Histoire comme Ramsès II, Akhenaton et son fils Toutânkhamon.
Photo : Mohamed Abd El Ghany / Reuters

19/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Saut polaire / Ile de Baffin / Canada
Il y a un an, la photo d’un ours polaire à la silhouette
émaciée publiée par le magazine National Geographic défrayait
la chronique et alertait les consciences sur le rôle que le réchauf-
fement climatique allait avoir sur la faune sauvage. Si ce cliché
est moins dramatique, l’urgence de la situation reste la même.
Estimé aujourd’hui entre 22 000 et 31 000 spécimens par le WWF,
l’Ursus maritimus est l’une des espèces qui, selon la communauté
scientifique, risque l’extinction dans le siècle à venir – alors que
l’origine de sa sous-famille remonte à 4,2 millions d’années.
Photo : Florian Ledoux / Naturagency

20/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


21/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
E N T R É E S L I B R E S

ALEX LIVESEY/GETTY IMAGES/AFP

22/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


EN VUE

TROIS FRANÇAIS À LA CONQUÊTE


DU BALLON D’OR
Antoine Griezmann, Raphaël Varane et Kylian Mbappé
rêvent de décrocher la plus belle récompense individuelle du football,
décernée lundi prochain à Paris. Sans certitude…

C
giron exclusif du magazine France Football. Six Français
champions du monde apparaissent dans la liste des
30 nommés cette année. Trois d’entre eux se démarquent
un peu plus : les attaquants Antoine Griezmann et Kylian
Mbappé, co-meilleurs buteurs tricolores au Mondial
(4 réalisations chacun), ainsi que le défenseur Raphaël
Varane. Le ballon d’or récompense rarement les arrières
– en 62 éditions, seuls les Allemands Franz Beckenbauer
(1972 et 1976), Matthias Sammer (1996) et l’Italien
Fabio Cannavaro (2006) ont triomphé – mais celui du
Real Madrid affiche le plus beau palmarès des prétendants
2018 avec une Ligue des champions et une Coupe du
monde. Le président de la FFF Noël Le Graët, et le
triple ballon d’or Michel Platini (1983-1984-1985)
e n’est p as de notre aimeraient le voir soulever le trophée au Grand Palais,
faute s’il a pris une telle importance. C’est la faute du football. » à Paris, lundi soir.
Co-créateur du ballon d’or avec Jacques Goddet, Gabriel Vainqueur de la Ligue Europa, la « petite » Coupe
Hanot et Jacques de Ryswick, l’ex-journaliste de d’Europe, avec l’Atlético de Madrid, Antoine Griezmann
L’Equipe, Jacques Ferran, a engendré un monstre. est engagé depuis plusieurs mois dans une véritable
Lancé en 1956 pour récompenser le meilleur footballeur croisade médiatique. « Je ne suis pas obsédé par le ballon
européen – il s’ouvrit au reste du monde en deux temps, d’or, mais je veux le gagner », avoue-t-il.
en 1995 et 2007 –, le prestigieux trophée est devenu, six Porté par sa jeunesse et son incroyable talent, Kylian
décennies plus tard, l’un des symboles de l’individua- Mbappé peut aussi y croire. S’il passe à côté, le crack
lisme galopant au sein du sport roi. Traditionnels juges du PSG se consolera avec le nouveau trophée Kopa,
de paix pour départager les candidats, les titres remportés récompensant le meilleur jeune et déjà promis à celui
collectivement (en club et en sélection) semblent peser que l’on compare au roi Pelé.
chaque année moins lourd face aux statistiques et exploits Si la force collective des Bleus fut le ciment de leur
en solo des artistes du ballon rond. Face à leur puissance triomphe en Russie, elle pourrait les desservir dans la
marketing aussi. Et si la Coupe du monde reste le Graal quête du ballon d’or. « Les Français sont nombreux
pour tout gamin qui inscrit ses premiers buts à Rio, Berlin parmi les nommés mais aucun ne se dégage nettement. Les
ou Kinshasa, la sphère dorée n’a jamais suscité autant de votes pourraient être ventilés à leur détriment et en faveur
convoitises, provoquant une véritable hystérisation des d’un autre candidat », éclaire Pascal Ferré. Le rédacteur
débats autour de l’identité de son futur vainqueur, des en chef de France Football connaît déjà le nom du lauréat,
mois avant son attribution. les votes ayant été clôturés le 9 novembre dernier. Désigné
Confisqué depuis dix ans par les deux superstars globales meilleur joueur de la Coupe du monde, joueur Fifa et
et rivales que sont Lionel Messi et Cristiano Ronaldo UEFA 2018, le maître à jouer croate Luka Modric fait
(cinq sacres chacun) et après avoir cédé aux sirènes de la figure d’épouvantail pour les Bleus. A moins que son
Fifa pour un co-branding lucratif mais esquintant, le ex-coéquipier du Real Madrid (transféré depuis à la
ballon d’or a retrouvé un peu de son essence depuis trois Juventus Turin) Cristiano Ronaldo ne coiffe tout le
ans avec un retour au format historique (180 journalistes monde sur le poteau. Pour une sixième couronne inédite.
internationaux spécialisés attribuent leurs votes) sous le Guillaume Loisy

23/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E N T R É E S L I B R E S


LES INDISCRÉTIONS
DE CARL MEEUS

“Je ne serai plus l’homme du


commentaire ni de l’urgence
Jérôme Chartier


.
Les relations avec le gouvernement
sont tendues
Un sénateur d’opposition

L
a mauvaise humeur du Sénat, le week-end
dernier, n’était pas uniquement en raison du
message publié par le ministre de l’Action et des
Comptes publics sur Twitter. Comme l’augmentation
du prix des carburants a été la goutte d’eau qui a fait
déborder le vase des « gilets jaunes », le tweet de Gérald
Darmanin a été celle qui a exaspéré les sénateurs.
« Gérard Larcher s’est énervé car Darmanin n’était pas au
Sénat pour la discussion budgétaire, décrypte un
sénateur. Il avait envoyé Olivier Dussopt, son secrétaire
d’Etat. » Le président du Sénat a expliqué qu’un
ministre devait venir s’exprimer devant les
parlementaires plutôt que sur un réseau social s’il avait

J
d e s c h o s e s à d i r e, n o t a m m e n t s u r l e s u j e t d e
érôme Chartier est de ceux qui peuvent témoi- l’augmentation de la déduction fiscale des maires. « Les
gner du caractère impitoyable de la vie poli- relations avec le gouvernement sont tendues », souligne ce
tique. Voici deux ans, il était conseiller spécial sénateur qui constate que les ministres semblent
du futur président de la République. Vainqueur mépriser la Haute Assemblée et concentrer leurs efforts
de la primaire de la droite et du centre, François sur l’Assemblée nationale.
Fillon démarrait sa campagne. Jérôme Chartier, proche


de lui, pouvait légitimement espérer un portefeuille
ministériel. Six mois plus tard, son candidat éliminé dès Le sacrifice de votre vie de famille
le premier tour, lui, battu aux législatives, il entame une est une réalité
difficile traversée du désert. François Fillon le soutient. Régis Juanico
« Il m’appelle tous les jours, on déjeune deux fois par

O
semaine. Il a été exceptionnel. » Valérie Pécresse aussi a n peut n’avoir que 46 ans mais vouloir déjà faire
droit à sa reconnaissance éternelle. « Certains qui se un bilan de la première partie de sa vie. Et dans
disaient mes amis lui recommandaient de me virer. Elle c e d o m a i n e, c e l l e d e Ré g i s Ju a n i c o e s t
m’a gardé, m’a confié l’international et le Grand Paris. Ce particulièrement chargée, puisqu’il milite en politique
jour-là, elle m’a sauvé la vie », n’hésite pas à dire celui qui depuis 1990. Son livre (Engagements, publié chez Actes
a mis « un an à retrouver l’énergie » et qui ne veut plus se graphiques) raconte le parcours type d’un élu de
mettre au service d’un autre : « Désormais, je porte ma « l’ancien monde ». Patron du MJS (Mouvement des
parole. Et je ne serai plus l’homme du commentaire ni de jeunes socialistes), délices des batailles de congrès au PS,
l’urgence. » D’une prise de parole parisienne, la rumeur conseiller ministériel, parachutage à Saint-Etienne,
en a fait un candidat à la Mairie de Paris. « Ça fait du bien élections cantonales puis législatives. Mais on découvre
de se sentir désiré », s’enthousiasme celui qui ouvre ce aussi des élus du « nouveau monde » ; avec la victoire de
week-end la 15e édition des Entretiens de Royaumont, Jospin en 1997, « nous sommes plusieurs jeunes rocardiens
dont le thème cette année est : « Etre une femme ». « On à rejoindre les cabinets ministériels : Benoît Hamon et
va célébrer les femmes exceptionnelles du quotidien », Olivier Faure chez Martine Aubry, Olivier Girardin et
explique Jérôme Chartier, enchanté du succès de cette Christophe Castaner chez Catherine Trautmann ».
J. CH. MARMARA/LE FIGARO

édition. Et de l’attention des participants, contraints de Chacun suivra une route différente mais la vie politique,
laisser leur téléphone portable, les murs de l’abbaye ne ancien ou nouveau monde, conserve ses règles
permettant pas aux réseaux de passer. « Ils ne pourront intangibles : « Le sacrifice de votre vie de famille est une
pas tweeter ! s’amuse-t-il. Ça change tout parce que du réalité, c’est sans doute l’aspect le plus dur dans l’exercice
coup, les gens écoutent vraiment. » d’un mandat d’élu. »

24/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


EENNTT RR ÉÉ EE SS LL II B
B R
R E
E SS

MISEÀÀJOUR
MISE JOUR

LE GÉNIE DU
LE GÉNIE DU SCRABBLE
SCRABBLE
Le
Lecélèbre
célèbrejeu
jeufête
fêtesesses
7070ans. 150
ans. millions
Plus de 150d’exemplaires ont été vendus
millions d’exemplaires ontdans le monde,
été vendus
aujourd’hui
dans le monde. il reste ilparmi
Aujourd’hui, resteles jeux les
parmi de société
jeux deles plus populaires.
société les plus populaires.
ParCharles
Par CharlesLescurier
Lescurier

1 UN ARCHITECTE AU CHÔMAGE 2 UN SUCCÈS PLANÉTAIRE


Devenu chômeur à cause de la crise de Depuis 1948, plus de 150 millions de boîtes ont été
1929, Alfred Mosher Butts, architecte vendues dans 121 pays. Le jeu a été traduit en 35 langues,
américain, invente un jeu d’anagrammes : il existe une version en braille.
Lexico. Petit à petit, il en affine les règles. En France, 700 clubs
Le 16 décembre 1948 le nom de regroupent 16 000 licenciés 95 %
Scrabble est déposé. Le succès arrive en à la Fédération française des Français
1954 lorsqu’il est vendu par Macy’s, de Scrabble. connaissent
le plus grand magasin de New York. le Scrabble

57 %
en possèdent un
Alfred Mosher
Butts a attribué
la valeur des lettres 50 %
après avoir analysé y jouent
leur occurrence
dans la première Cette partie
page du
de Scrabble
« classique »
a été jouée lors
du Championnat
de France 2018.
Son score
bat tous
les records :
782 points

INFOGRAPHIE LE FIGARO
contre 425 !

Le meilleur
coup
432 points,
avec 1 lettre déjà posée,

SOURCES : FÉDÉRATION FRANÇAISE DE SCRABBLE, WWW.FFSC.FR, FISF


placé sur deux cases
mot compte triple, M 2

le K sur lettre compte


double

3 DEUX FAÇONS D’Y JOUER 4 UN CHAMPION HORS NORME


Le Scrabble classique est la version d’origine du jeu, Le Néo-Zélandais Nigel Richards est non seulement
celle pratiquée en famille. Pourtant, c’est la version Duplicate quadruple champion du monde anglophone
qui est la plus jouée dans les clubs francophones : les joueurs de Scrabble, mais en 2018 il est aussi devenu
ont chacun une grille et disposent des mêmes lettres à chaque coup. champion du monde francophone, en Scrabble
Ce qui élimine le facteur chance et permet à un grand nombre classique et Duplicate... Alors qu’il ne parle
de joueurs de s’affronter. Il existe une autre façon de s’amuser : pas français, il aurait appris L’Officiel du Scrabble
composer des grilles en établissant des records de points*. par cœur, sans connaître la définition des mots.
* Retrouvez les meilleures grilles sur le site : Records.ortograf.com

8 / Le Figaro Magazine / 23 mars 2018


26/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
TONY PARKER.
TISSOT chrono xl.
330€ TTC*
PHOTOGRAPHIE RETOUCHÉE | *PRIX PUBLIC CONSEILLÉ.

BOUTIQUEs : 76 AVENUE DES CHAMPS–ÉLYSÉES – 75008 PARIS / LES 4 TEMPS, NIVEAU 2 – 92092 PARIS LA DÉFENSE T I S S OT WATC H E S . C O M
ATELIER HORLOGER : 78 AVENUE DES CHAMPS-ÉLYSÉES – 75008 PARIS TISSOT, INNOVATEURS PAR TRADITION
E N T R É E S L I B R E S

QUERELLE

GUYANE :
GUERRE OUVERTE POUR LA MONTAGNE D’OR
L’ONG WWF France et la compagnie minière à l’initiative
du plus grand projet de mine d’or à ciel ouvert à l’étude en Guyane, s’affrontent
à coups d’études et de communiqués.


PIERRE PARIS
président de la Compagnie
minière Montagne d’Or

PASCAL CANFIN
directeur général
du WWF France

Notre projet d’extraction Négatif pour


d’or va permettre l’emploi l’environnement, le projet
direct de 750 personnes, de la Montagne d’Or
dont plus de 90 % ne tiendra jamais
de Guyanais, et générer ses promesses
2 500 emplois indirects. de développement
économique de la Guyane.
C’est un tremplin
économique pour toute D’après l’étude du cabinet

P
la Guyane. Ne passons pas Deloitte sur le
à côté de cette opportunité artisans et adversaires du grand projet de la développement durable en
qui peut changer la donne Compagnie minière Montagne d’Or (CMO), à date du 9 novembre,
dans un territoire en crise Saint-Laurent-du-Maroni, ne désarment pas. le secteur extractif
où le chômage Codétenue par le russe Nordgold et le canadien est le secteur marchand
est très élevé. qui dispose des plus faibles
Colombus Gold, l’entreprise vient d’annoncer effets d’entraînement
La zone sur laquelle nous des « modifications d’ampleur » de son plan initial de mine sur le reste de l’économie
allons travailler est d’or à ciel ouvert en pleine forêt, afin de « réduire au mini- locale.
exploitée pour l’or depuis mum les impacts sur l’environnement et maximiser les
140 ans et est déjà retombées économiques et sociales pour la Guyane ». Mais Sur le plan
autorisée pour l’extraction le WWF France, l’un de ses principaux opposants avec le environnemental, 81 % des
minière. L’impact collectif « Or de question » et des représentants de tribus Guyanais considèrent
écologique sera maîtrisé amérindiennes, dénonce des « changements purement cos- que ce projet fait peser
et réduit au minimum. métiques ». Pour Pascal Canfin, directeur général de un risque important pour
l’ONG, « le gouvernement doit arrêter ce projet toxique l’environnement. Plus de
Nous partons pour douze 1 513 hectares – dont
années d’exploitation avant son ouverture théorique en 2022, en ne renouvelant pas 575 de forêts primaires –
au minimum. Au-delà des son autorisation de concession qui s’arrête en décembre ». risquent de disparaître.
85 tonnes d’or que Soutenu localement par le Medef, la chambre de commerce
nous avons identifiées, et d’industrie et des élus, dont le président de la collectivité Pour nous, il serait plus
nous disposons de territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, et David judicieux d’investir dans
150 tonnes de ressources. Riché, le président de l’Association des maires de Guyane, l’agriculture et l’élevage,
CMO, elle, attend le rapport de la commission interministé- la pêche, l’agroalimentaire,
Nous allons privilégier rielle mise en place par le gouvernement en juillet dernier. le bois, le tourisme vert,
la production d’énergie « Comme nous nous étions engagés, assure Pierre Paris, le les énergies renouvelables,
solaire de manière à éviter président de CMO, nous allons privilégier la production la gestion des déchets,
la construction d’une ligne la construction,
électrique de 90 000 volts d’énergie sur le site de manière à éviter la construction d’une l’audiovisuel et l’économie
et réduire ainsi ligne électrique de 90 000 volts et réduire l’étendue des zones de la connaissance.
CMO ; FRANÇOISE STIJEPOVIC/WWF

l’étendue des zones à défricher. Par ailleurs, l’utilisation du cyanure, un composant Des secteurs bien plus
à défricher. chimique employé pour l’extraction de l’or, sera très encadrée porteurs aujourd’hui
et les rejets seront recyclés. » Des aménagements notables qui en matière d’emplois
pourraient peser favorablement sur la décision attendue des durables.
pouvoirs publics dans un territoire en crise profonde,
confronté à un taux de chômage de 22 % (60 % chez les jeunes)
et à une économie locale en panne.. Cyril Hofstein

28/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E N T R É E S L I B R E S

LES CLÉS POUR COMPRENDRE

LE PACTE MONDIAL SUR LES MIGRATIONS


Le Pacte mondial des Nations unies pour des « migrations sûres, ordonnées
et régulières » sera signé au Maroc le 11 décembre prochain. Si la France le soutient,
au nom des droits de l’homme, plusieurs pays ont déjà fait défection.
Par Jean-Louis Tremblais

1 ENCADRER DES
MIGRATIONS JUGÉES
INÉLUCTABLES
Approuvée en juillet dernier par
l’Assemblée générale des Nations
2 UN TEXTE NON
CONTRAIGNANT MAIS
CONTROVERSÉ
Heureusement, ce Pacte mondial
devrait rester un catalogue de vœux
3 MUSELER LES MÉDIAS
POLITIQUEMENT
INCORRECTS
C’est l’un des aspects les moins
commentés mais les plus pernicieux
unies (à l’exception notable des Etats- pieux. Et ce, pour deux raisons qui du document onusien : le rapport
Unis), l’ultime version de ce document relèvent du parfait paradoxe. Primo, aux médias. Afin de préparer et de
doit être adoptée lors du sommet il n’est pas juridiquement contraignant formater l’opinion à une immigration
intergouvernemental de Marrakech, (on se demande donc pourquoi normalisée, l’objectif 17 énonce :
les 10 et 11 décembre. L’idée phare convoquer 193 pays au Maroc pour il faut « éliminer toutes formes de
est explicitement formulée dans son le parapher ?). Secundo, il invoque discrimination, condamner et contrer
intitulé : promouvoir « des migrations la souveraineté nationale comme les expressions, actes et manifestations
sûres, ordonnées et régulières ». Non « principe directeur » : « Le Pacte de racisme, de discrimination,
seulement le phénomène migratoire réaffirme le droit souverain des Etats de violence, de xénophobie et
y est considéré comme inéluctable, à déterminer leur politique nationale d’intolérance envers les migrants ».
mais il est jugé bénéfique : « Créer en matière d’immigration, et leur Les Etats sont ainsi encouragés
des conditions favorables qui permettent prérogative de régir l’immigration à « sensibiliser et informer les
à tous les migrants d’enrichir au sein de la sphère de compétence professionnels des médias sur les
nos sociétés grâce à leurs capacités nationale. » Mais cette précaution questions migratoires et la terminologie
humaines, économiques et sociales. » sémantique n’a pas évité les adaptée ». Ce n’est pas de la
Pour construire cette planète sans réfractaires au discours mondialiste propagande mais cela y ressemble
frontières (car c’est de cela qu’il s’agit), de condamner la dangerosité du texte. furieusement. Et pour les récalcitrants,
l’ONU fixe 23 objectifs aux futurs Le premier à l’avoir boycotté est l’ONU demande à ses membres
signataires. D’un angélisme déroutant Donald Trump, suivi par ses alliés de priver « de subventions ou d’aide
mais destructeur, ce nouveau israéliens et australiens. L’Europe matérielle tous les médias qui
catéchisme contient quelques perles, fait aussi de la résistance : l’Autriche, promeuvent systématiquement
comme la création d’un site internet la Hongrie, la Pologne, la République l’intolérance, la xénophobie, le racisme
permettant aux candidats à la tchèque et la Slovaquie ne signeront et d’autres formes de discrimination
transhumance de connaître « toutes pas. L’un des rares mais indéfectibles à l’égard des migrants, le tout dans
les options migratoires possibles » soutiens du Pacte sera donc Emmanuel le plein respect des médias » (on notera
ZUMA PRESS/REA

(objectif 3) ou encore l’obligation Macron : selon lui, « les solutions qu’il la tartufferie de la chute !). En d’autres
faite aux Etats de porter secours aux propose vont exactement dans le sens, termes, il s’agit de museler tous ceux
migrants empruntant des itinéraires à la fois des valeurs de l’Europe, qui n’acceptent pas le credo officiel.
dangereux (objectif 8)… et des intérêts de l’Europe ». Brave New World !

30/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E N T R É E S L I B R E S

DITES-NOUS TOUT

SAMUEL LE BIHAN
“ Il y a dans ces paysages bretons où le granit se fond dans la mer le mélange


de tristesse et de combativité qui me caractérise.

R
etrouver Samuel Le Bihan ces french doctors qui ont créé l’hu-
en librairie n’est pas manitaire à la française et, lorsqu’il
vraiment une surprise m’a embarqué dans Action contre la
tant cet homme curieux faim, j’adorais l’écouter en conseil
a exploré de domaines d’administration.
divers. Ouvrier à New York, acteur à Votre rôle le plus difficile ?
la Comédie-Française, jeune premier Norbert, dans Capitaine Conan
chez Kieslowski (Trois couleurs. parce qu’il était introspectif, réfléchi
Rouge), Wargnier (Une femme fran- et mesuré, alors que moi, j’étais un
çaise), Corneau (Le Cousin) ou jeune chien fou. Mais si Tavernier
Tavernier (Capitaine Conan), acteur m’avait confié ce rôle, c’était juste-
confirmé dans des genres aussi diffé- ment pour créer cette dualité.
rents que Jet set et Mesrine, produc- Celui que vous attendez ?
teur de l’humoriste François-Xavier dévoiler sans avoir l’impression de Au théâtre, Othello, Richard III et
Demaison, porte-parole de nom- me déshabiller. Et puis, ce qu’il y a de Hamlet pour leur complexité. Au
breuses causes, il publie Un bonheur bien avec le roman, c’est que vous cinéma, j’aimerais incarner un marin
que je ne souhaite à personne *, roman faites les gros plans que vous voulez pour explorer mes gênes.
dans lequel cet homme pudique et vous engagez les actrices de vos La vue qui vous console de tout ?
raconte son expérience de père bous- rêves car le budget est illimité. Il y a des endroits, en Bretagne, du
culé par l’arrivée d’une petite fille Le meilleur moment pour écrire ? côté de la pointe du Raz, où le granit
autiste. De cet exercice intime est née A l’aube, quand la ville et la maison se fond dans la mer. Quand mes yeux
son envie de s’engager dans Autisme dorment encore. s’y perdent, je retrouve un mélange
Info Service, un outil d’écoute et de Est-ce difficile de se glisser dans la de tristesse et de combativité qui
conseil qu’il inaugurera bientôt avec peau d’une femme ? m’apaise et me caractérise.
son fondateur, Florent Chapel. Non, c’est très amusant. Cela m’a La musique qui vous met de bonne
Le 3 décembre marque la Journée inter- permis d’explorer ma part de fémi- humeur ?
nationale des personnes handicapées. nité et de mettre à profit ma comba- Chet Baker. Avec l’âge, je reviens de
Concernant l’autisme, sur quoi tivité. plus en plus au jazz.
aimeriez-vous attirer l’attention ? Quelles héroïnes y a-t-il dans votre Le casting d’un dîner idéal ?
La France compte 700 000 autistes et panthéon ? John Cassavetes, Neil Armstrong,
seuls 20 % de ces enfants sont scolari- Marie Curie et Simone Veil y étant Albert Camus, Mohammed Ali,
sés. Quand on sait qu’en Italie, c’est déjà, je garde une place pour Gisèle John Huston, Barack Obama et
100 % et en Angleterre, 80 %, il me paraît Halimi, pour le médecin urgentiste Bertrand Tavernier.
important de dire que nous avons des Dinah Vernant, pour l’ex-présidente Un bonheur de père ?
ROBERTO FRANKENBERG/FLAMMARION

progrès à effectuer. D’autant que du Liberia Ellen Johnson Sirleaf et Cultiver le sens de l’humour de ma
l’inclusion en niveau scolaire rend pour Michelle Obama. fille puisqu’elle a compris, grâce à
heureux et fait progresser les handi- Qu’admirez-vous chez Jean-Christo- son travail avec les éducateurs, que
capés, mais aussi les enfants qui ont la phe Rufin, qui signe la préface de c’était une arme redoutable de séduc-
chance de les côtoyer. votre roman ? tion et d’intégration.
Pourquoi avoir choisi la forme du roman Ayant grandi avec London, Kessel Propos recueillis par Clara Géliot
pour vous livrer ? et Hemingway, j’aime le côté auteur * Un bonheur que je ne souhaite à personne, de
C’était pour moi le seul moyen de me de terrain de Rufin. Il fait partie de Samuel Le Bihan, Flammarion, 256 p., 18 €.

32/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


CROISIÈRE
Patagonie et Terres australes
Rio de Janeiro - Buenos Aires - Ushuaia - Cap Horn - Valparaíso
Du 16 novembre au 6 décembre 2019

Le MS Zaandam****

Paris
1
Embarquez à bord du magnifique MS Zaandam (700 cabines seulement) pour une croisière
Rio de Janeiro 2/3 inoubliable en Patagonie en compagnie de deux spécialistes passionnés, Emmanuel Le Bret
Océan
Pacifique
Santos 4 (historien) et Luc Moreau (glaciologue). Après une escale brésilienne à Rio de Janeiro, votre
croisière vous conduira sur les traces des plus grands navigateurs à la rencontre d’une faune
Paris
BRÉSIL
21
et d’une flore grandioses. Vous vivrez l’émotion incomparable de découvrir Ushuaia - ville la
Santiago du Chili URUGUAY 5/6

Valparaíso 20 7 8
plus australe du monde - et de passer par le mythique détroit de Magellan, entre Chili et Terre
San Antonio 19 Buenos Aires Montevideo de Feu, pour admirer la beauté de ses sublimes fjords.
CHILI
18

17 ARGENTINE
Océan
OFFRE SPÉCIALE - 300 €/pers. pour toute réservation avant le 31 décembre 2018
(code REVE), soit la croisière à partir de 6 290 € 5 990 €/pers.* au départ de Paris
Atlantique
Puerto Montt
9/10

Fjords
chiliens à bord du MS Zaandam.
(navigation) 16
*
Vols en classe économique (Paris/Rio de Janeiro - Santiago du Chili/Paris), pension complète, conférences et
Glacier Port Stanley
Amalia
15 taxes inclus.
Punta Arenas
11 Îles Malouines

Détroit
14
Ushuaia Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr,
de Magellan
sur www.croisieres-exception.fr/brochures (code RIOLF à renseigner), ou en renvoyant le
13
(navigation)
12 Cap Horn (navigation)
coupon ci-dessous.

Renvoyez ce coupon à Croisières d’exception - 77 rue de Charonne - 75011 Paris


Nom :....................................................................... Prénom : ..................................................................................
Adresse :....................................................................................................................................................................
Code postal : Ville :........................................................................................................................
Tél. : E-mail :...................................................................................................
lefigaro-181130

Conformément à la loi “Informatique et Liberté” du 6 janvier 1978, nous vous informons que les renseignements ci-dessus sont indispensables au traitement de votre commande
et que vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de rectification des données vous concernant. * Se référer à la brochure pour le détail des prestations et les conditions
générales de vente. Licence n° IM075150063. Création graphique : www.nuitdepleinelune.fr - Crédits photos : © Shutterstock, © Holland America, © Croisières d’exception.
E N T R É E S L I B R E S

INITIATIVE

GREENGO
UNE CONSIGNE : PAS DE DÉCHETS

U
Contre la prolifération des emballages ne trappe s’ouvre où l’on place le bocal en
jetables de la restauration rapide, cette verre dont on a auparavant scanné le code-
barres. Le récipient glisse dans les entrailles
start-up lance le réutilisable intelligent. de la machine. Sur l’écran, on demande au
client s’il a téléchargé l’application ou s’il

1
MILLION
a besoin d’un ticket. Dans le premier cas, un code-barres
apparaît que l’on scanne avec son téléphone, dans le
second, la machine édite un ticket. Le code-barres
DE PLATS À donne droit à une réduction sur le prochain achat.
EMPORTER
CHAQUE JOUR
Quant aux bocaux, ils sont lavés et stérilisés. Simple,
le concept de GreenGo, une start-up créée par deux
jeunes entrepreneurs, Yasmine Dahmane (photo),
280
TONNES
centralienne, et Lucas Graffan, EM Lyon, a séduit
Biocoop qui les introduit progressivement dans ses
rayons traiteur. Fini les boîtes jetées après avoir mangé
DE DÉCHETS
JOURNALIERS
sa salade. L’engouement pour les repas à emporter a
multiplié ces emballages qui encombrent les poubelles.
« Nous avons été approchés par la grande distribution et
DONT
la restauration rapide, explique Yasmine Dahmane.
22%
DU PLASTIQUE
Mais nous avons aussi proposé notre concept à des entre-
prises confrontées au problème dans leurs cafétérias. »
SEULEMENT Une grande institution financière devrait prochaine-
EST RECYCLÉ ment adopter la consigne intelligente et le zéro déchet.
Jean-Marc Gonin

SANTÉ

UN CHAT AUX TOILETTES


Ty Shee Zen, une start-up française, lance un chat repose-pieds qui permet d’être
en position accroupie naturelle pour faciliter le transit des selles.

G
eneviève Tour et Laetitia et se pencher légèrement en avant
Ambroselli, les deux avec le dos droit permet l’alignement
fondatrices de la du côlon. » Le choix de cette posi-
start-up Ty Shee Zen, tion, conseillée par les médecins,
ont pris l’habitude des les kinésithérapeutes ou les sages-
mauvais jeux de mots sur leur projet. femmes, n’a rien d’anecdotique
Elles s’en amusent et se disent que quand on sait que plus de 20 % de la
c’est aussi le bon moyen d’en faire population française souffre de
parler. Ces deux amies de dix ans constipation régulière ou passagère
avaient envie de transformer un objet et que 50 millions de boîtes de laxa-
design et ludique en objet utilitaire. tifs sont vendues chaque année dans
C’est ainsi que leur est venue l’idée l’Hexagone.
de corriger la mauvaise posture que Le chat Ty Shee Zen est conçu entiè-
nous adoptons sur les toilettes. Déjà rement en France et coloré dans la
mise en avant par Giulia Enders masse. Avec son dos à une hauteur
LEWIS AUBERT/GREEN GO, DR

dans son best-seller Le Charme de 20 centimètres, les enfants comme


discret de l’intestin, la position les adultes peuvent l’utiliser. Après
accroupie naturelle est recomman- plusieurs mois de tests, les précom-
dée pour faciliter l’évacuation des mandes sont ouvertes sur le site de
selles. « La raison est simple, explique Ty Shee Zen. Christophe Doré
Geneviève Tour. Surélever ses jambes A partir de 75 € (Tysheezen.com).

34/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E N T R É E S L I B R E S

UN HOMME, UNE VOIX LES RENDEZ-VOUS DE


J-R VAN DER PLAETSEN
MARC LAMBRON
L’EXÉGÈTE DE NOS MYTHOLOGIES
L’académicien brosse un portrait enlevé et chaloupé de la pop star Michael Jackson,
en qui il voit un personnage précurseur de notre époque vouée à la communication.

O
n l’aurait plutôt vu change sans cesse, dit Lambron.
brosser un portrait C’est son côté Walt Disney. Mais il y
inspiré de Prince a aussi en lui un versant sombre, genre
– voire de David Bowie Edgar Poe. » Selon l’auteur de L’Œil
ou de Keith Richards, du silence, toute la vie de Michael
ces rock stars qui ont eu, au moins Jackson traduit et démontre un mal-
autant que Paul Morand, une in- être existentiel : son désir d’être
fluence sur son style littéraire et la blanc, d’être un enfant, d’être une
rythmique chaloupée de ses phrases. fille… D’où le recours à la chirurgie
Et ce fut… Michael Jackson, alias esthétique.
Bambi, alias Wacko Jacko. Michael Lambron excelle lorsqu’il fait, grâce
Jackson, ce Peter Pan de la pop, ce à sa culture aussi vaste qu’éclectique,
Dorian Gray des clips vidéo, en qui s’entrechoquer mythes et symboles.
les puristes du rock voient au mieux Le Neverland de Michael Jackson,
un danseur de la trempe de Fred ce domaine qu’il voulait mer-
Astaire, au pire une imposture mon- La phrase du livre à retenir (p. 67) veilleux, tient autant des paysages
tée par les majors américaines, un enchantés du Magicien d’Oz que du
peu soul, un peu rock, un peu blues, “C’est un teigneux qui sait Graceland d’Elvis Presley, summum
un peu disco… Bref, un peu tout. composer des hymnes sucrés” du kitsch et du mauvais goût. « Tout
Mais quand Marc Lambron s’em- Jackson tient dans ce paradoxe, dit
pare d’un sujet de son temps, il le Lambron, il crée des châteaux en
traite comme une des mythologies Amérique et invente des féeries pour
de Roland Barthes. Son décryptage les faire vivre, mais lui-même habite
du phénomène Michael Jackson, une maison hantée dont il devient le
auquel il confère à la fois profondeur fantôme. » Pour Lambron, il n’y a pas
et subtilité, modifie notre regard sur VIE ET MORT DE MICHAEL JACKSON, de doute possible : Wacko Jacko est
cet enfant qui ne voulait pas vieillir. de Marc Lambron. Editions de la Réunion entré au panthéon des grands brûlés
« Comme Pinocchio, il a le nez qui des musées nationaux, 110 p., 14,90 €. du rock.

NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE


FORMIDABLE, VENT DE PANIQUE
PAR NICOLAS UNGEMUTH
SUR LES FLÉCHETTES

M
ême ceux qui jelly, la sauce HP ou la le joueur sente moins son
n’aiment pas le Marmite) : les fléchettes poids (certains champions
sport le savent (darts), qui, il y a peu, pourraient engloutir 10 à
depuis longtemps : dans ce étaient présentes dans tous 15 bières). Plus alarmant,
milieu, tout n’est pas joli joli. les pubs (mais on imagine une nouvelle technique très
Matchs de boxe truqués, que la vogue du binge déloyale pour perturber
dopage chez les cyclistes, drinking a dû engendrer plus son adversaire dans ce sport
footballeurs qui font d’un borgne). Dans les nécessitant beaucoup de
semblant de se blesser, compétitions de fléchettes, précision serait désormais
la liste est longue des tout n’est pas beau à voir, de mise : d’après différentes
comportements manquant et le fameux fair-play enquêtes, certains
OLIVIER CAILLEAU, BILDERBOX/ANDIA.FR

cruellement de noblesse. britannique serait en voie compétiteurs se gaveraient


Ces disciplines bien de disparition. Ainsi de cassoulet la veille afin
connues chez nous ont fait que plusieurs journaux l’ont d’émettre, durant le match,
de l’ombre à un autre révélé récemment, des gaz malodorants
« sport », adoré de nos l’alcoolémie des participants perturbant à souhait
voisins britanniques, qui serait à la hausse : l’adversaire qui,
aiment, on le sait, toutes la fléchette pesant entre 16 soudainement incommodé,
sortes de choses bizarres et 19 grammes, il semble en perdrait toute
(la sortie de l’Europe, la qu’après plusieurs verres, concentration. Shocking…

36/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


L’excellence
des adresses
Franco Suisse Bâtiment - RCS Nanterre B 380 216 473 - Document à caractère publicitaire - 30-11-18.

Sceaux - Villa Julia

20 adresses à découvrir en Ile-de-France


Bâtir l’excellence
01 78 05 45 37 franco-suisse.fr
E S P R I T S L I B R E S

LAURA STEVENS POUR LE FIGARO MAGAZINE

38/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Nicolas Bouzou
“FINISSONS-EN AVEC LES
ATELIERS LEGO ET LES COURS
DE YOGA EN ENTREPRISE”
Prolifération de réunions inutiles, activités ludiques et sportives, open spaces
sous surveillance : « La Comédie (in)humaine », le nouvel essai de Nicolas Bouzou,
coécrit avec Julia de Funès, détaille toutes les dérives du monde de l’entreprise
contemporain. Une critique acide qui sonne aussi comme un appel à renouer
avec un libéralisme authentique fondé sur la responsabilité individuelle.

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

V
otre dernier essai est une cri- qui l’entravent et non l’inverse. Le malaise managérial
tique sévère d’un certain est grand et nous avons mis des mots sur ce problème.
monde de l’entreprise et de Avec Julia, nous avons reçu depuis la sortie du livre des
l’idéologie managériale qui centaines de témoignages de pratiques absurdes.
y règne. On n’attendait pas Quels sont les principaux maux du management contem-
forcément cela de vous… porain ? Quels sont les exemples les plus absurdes que vous
Je recherche en permanence avez pu observer durant votre enquête ?
de nouveaux thèmes. Je suis Le management contemporain est guidé par trois idéo-
obsédé par l’idée de ne pas logies : la peur, l’égalitarisme et le « bonheurisme ». Ces
me répéter et d’avancer. Pour idéologies entrent en collision avec la nature de l’entreprise
durer, il faut surprendre et ne qui doit être le lieu de l’investissement, et donc du risque,
pas se limiter à un champ, celui de la politique écono- du travail et d’une certaine forme d’excellence. Ce sont
mique par exemple. Or, j’évolue depuis vingt ans dans le d’elles que naissent les pratiques absurdes du mana-
monde de l’entreprise qui est une institution fascinante car gement. La prolifération des réunions inutiles vient de
c’est là que se joue le passage de l’invention scientifique à l’idée contestable selon laquelle le travail collectif est
l’innovation technologique. Ce sont les entreprises qui toujours supérieur au travail individuel. La mode des
sont en train de changer le monde en diffusant les brainstormings se fonde sur l’idée que toutes les idées se
applications du numérique et de l’intelligence artificielle. valent. Nous critiquons aussi sévèrement le « manage-
Mais en même temps, il existe un vrai malaise qui se ment par le jeu » qui est une forme d’infantilisation. On
traduit par une démotivation croissante des salariés, un propose des ateliers Lego aux salariés afin qu’ils appren-
désengagement, une désaffection à l’égard du manage- nent à collaborer. Mais il faudrait tout au contraire les
ment, une aspiration à « autre chose ». Il nous fallait traiter en adultes. Nous sommes aussi en guerre contre les
comprendre les racines de ce malaise et celles du mauvais activités ludiques ou sportives qui prolifèrent dans les sémi-
management qui en est la cause. naires : paintball, accrobranche… Au fond, les entreprises
Vous attendiez-vous à un tel engouement du grand public ont identifié le problème de la démotivation, mais en appor-
(près de 20 000 exemplaires vendus, selon l’institut tant une mauvaise réponse, basée sur l’idée de détente, de
Gfk) ? Comment l’expliquez-vous ? bien-être, voire de bonheur. On retrouve d’ailleurs ici
Ce succès nous est tombé dessus par surprise. Franche- l’obsession du développement personnel, qui nous vient
ment, nous pensions vendre 10 000 exemplaires tout au des Etats-Unis. Or l’entreprise n’est pas là pour faire le
plus. Nous-mêmes nous avions sous-estimé deux choses. bonheur des salariés mais pour faire en sorte que les
D’une part, écrire un livre sur l’entreprise, c’est faire un conditions de travail soient bonnes, détendues, afin de
livre sur la vie. Les grands idéaux sont morts. Ce désen- contribuer à leur épanouissement et leur donner des
chantement du monde signifie que nos vies tournent moments de joie. C’est tout à fait différent. La joie vient du
essentiellement autour de l’amour et du travail, ce qui travail. Mais le bonheur n’est pas la condition du travail.
n’est pas une mauvaise nouvelle. Simplement, cela veut Cette comédie inhumaine est-elle liée à une question
dire que pour la plupart de nos compatriotes, la vie d’échelle ? Les petites et moyennes entreprises ne sont-
quotidienne, c’est la famille et l’entreprise. D’autre part, elles pas finalement plus humaines ?
l’immense majorité des salariés aime son entreprise et Evidemment, l’entreprise contient une part d’entropie.
voudrait travailler plus. Ils en ont sous le pied. Mais cette La bureaucratie, les process, les idées managériales noci-
majorité attend que le management la libère des chaînes ves se développent avec la taille. Néanmoins, je vois beau- ____
u

39/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E S P R I T S L I B R E S

“La fonction publique dispose d’une grande capacité à importer


du secteur privé ce qui ne fonctionne pas plutôt que ce qui marche.
Le public est aujourd’hui obsédé par les indicateurs de performance,
dont tout montre qu’ils ont des effets délétères”

coup de sociétés qui, même devenues grandes, sont obsé- Beaucoup de penseurs regrettent que la France ne soit pas
dées par le sens à donner au travail de leurs collaborateurs gérée comme une entreprise. Mais l’erreur d’Emmanuel
et par l’autonomie qu’il faut leur laisser. Cela demande Macron n’est-elle pas justement d’avoir voulu appliquer à
des organisations non pas horizontales, ce qui est impos- l’Etat les techniques du monde managérial ?
sible, mais décentralisées et responsabilisantes. La taille Pas du tout. Il faut distinguer le discours de la réalité.
ne doit pas être une excuse, et heureusement car la voca- Aucune réforme sérieuse de l’Etat n’a été entreprise depuis
tion de beaucoup d’entreprises, c’est la croissance. le début du quinquennat, ce qui est un immense problème.
Vous dénoncez également la culture de l’open space. L’Etat français reste un pachyderme qui emploie trop de
Peut-on parler de dictature de la transparence ? Cela se fonctionnaires, pas assez payés, où la notion de gestion
limite-t-il au monde de l’entreprise ? des ressources humaines n’existe quasiment pas. Ce qui
Votre question nous ramène à la question de l’égalitarisme. est vrai en revanche, c’est que la fonction publique dispose
Tout doit se voir et tout est censé s’homogénéiser. Les entre- d’une grande capacité à importer du secteur privé ce qui
prises ont donc généralisé les open spaces et les murs ont ne fonctionne pas plutôt que ce qui marche. Le secteur
été remplacés par des vitres. C’est la raison pour laquelle public est aujourd’hui obsédé par les indicateurs de
nous poussons le télétravail qui oblige managers et salariés performance, dont tout montre qu’ils ont des effets délé-
à se faire confiance et qui redonne de l’autonomie aux colla- tères. Regardez l’hôpital : tout y est mesuré, évalué,
borateurs. Les premières études ont tendance à montrer contrôlé. La notion de confiance managériale y est quasi-
que l’on travaille plus et mieux en télétravail qu’à l’intérieur ment inexistante. Cela explique en partie le malaise des
des locaux de l’entreprise. Et comme vous le suggérez, cette personnels soignants.
obsession de la transparence contamine toute Emmanuel Macron aurait-il dû davantage insis-
la société, notamment la politique. Accepter ter sur le sens de son action ?
d’entrer au gouvernement ou même de devenir Evidemment. On n’entend parler que de trans-
simple député oblige à mettre sa vie à nu. Je n’ai formation et de réforme, des notions qui n’indi-
rien à cacher mais je n’ai rien à montrer non quent pas de direction. Ce n’est pourtant pas
plus. Ma coauteur Julia de Funès explique que très compliqué de donner un sens à l’action
la transparence cache l’essentiel. dans le contexte actuel. Notre pays doit se donner
De la même manière, vous dénoncez une perte les moyens d’investir dans les technologies de la
de sens dans le monde de travail. N’est-ce pas troisième révolution industrielle : numérique,
justement le principal mal de la société contem- robotique, intelligence artificielle, énergies décar-
poraine ? bonées. Dans quel but ? Faire de la France une
Absolument. Nous vivons dans un monde terre de progrès où la santé sera meilleure, les
« définalisé », le monde de la technique. Vous « La Comédie transports plus faciles, les libertés réelles plus
connaissez cette blague de Woody Allen : (in)humaine. grandes… Voilà à quoi doivent servir les réformes.
Dieu est mort, Marx est mort, et moi-même je Comment les
entreprises font
Donald Trump n’est pas du tout mon genre
ne me sens pas très bien. Les idoles aux sens fuir les meilleurs », d’homme politique. Mais son « Make America
de Nietzsche sont mortes. Et de toute façon, de Nicolas Bouzou Great Again » fait sens.
la vie humaine est le produit de l’évolution et Julia de Funès, Le mouvement des « gilets jaunes » est-il une
darwinienne. Elle n’a pas de sens en soi. C’est L’Observatoire, réponse à cette « gouvernance » ?
donc à nous d’inventer un sens à nos vies. Luc 176 p., 17 €. Non. Les « gilets jaunes » ne manifestent pas
Ferry a montré que ce sens passait par parce que l’action du gouvernement est mal
l’amour. Il passe aussi par le travail. Toutes les études sur expliquée mais parce qu’ils considèrent, à tort ou à raison,
les millennials le montrent : les jeunes veulent savoir qu’elle les appauvrit. Une bonne action politique doit avoir
pourquoi ils travaillent et ils veulent travailler au service du sens mais elle doit aussi être efficace. L’actuelle majorité
d’un progrès. Comment le leur reprocher ? C’est au ne parvient pas à donner du sens et elle ne se donne pas les
contraire une évolution positive de notre société. A son moyens de l’efficacité car les mesures qu’elle prend dans le
niveau l’entreprise doit donner du sens. Certaines y domaine économique sont sous-dosées et brouillonnes. La
arrivent très bien. SpaceX et Elon Musk veulent coloni- politique fiscale illustre parfaitement ces deux défauts : on
ser l’espace. On peut adhérer ou pas à ce projet, mais il ne comprend pas le sens de ce que veut faire la majorité
fait sens. Isabelle Kocher est en train de faire d’Engie, mais on devine que de toute façon elle le fait mal.
l’une des plus belles entreprises françaises, un outil au Paradoxalement, cette révolution managériale, qui a été
service du développement durable. Nous avons besoin de menée au nom de l’efficacité, fait fuir les meilleurs…
ce type de dirigeants qui sont en réalité des entrepre- Oui. Les individus qui vont contribuer le plus au succès
neurs, c’est-à-dire des gens qui veulent changer la société. de l’entreprise veulent du sens et de l’autonomie. C’est ____ u

40/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E S P R I T S L I B R E S

LA CHRONIQUE
DE FRANÇOIS D’ORCIVAL

particulièrement vrai chez les cadres. Vous pouvez leur


proposer des smoothies bio ou des cours de yoga, mais
IL Y A PLUS DE POLLUTION
en plus, pas à la place d’un bon management. Au fond, DANS LES ESPRITS
ce sont des principes assez simples et qui ne sont pas
nouveaux. Michel Crozier les évoquait déjà au XXe siècle.
QUE DANS L’AIR…
Ce qui est nouveau, c’est la troisième révolution indus-
trielle et notamment les progrès de l’intelligence artifi- Mais où sont donc passés les 48 000 décès
cielle. Le management doit laisser s’épanouir les qualités annuels prétendument dus au diesel ? L’Ined
humaines qui nous différencient des machines : capacité les ignore et la qualité de l’air s’améliore !
à générer des interactions sociales, empathie, analyse
conceptuelle et systémique… Les entreprises doivent
devenir des aimants pour les salariés qui disposent de
ces qualités. Or, en général, ces gens-là n’aiment pas être
L e jour où existera
un haut conseil pour
le climat, il faudra lui poser
européen pour l’espérance
de vie après 80 ans !
Voyons les causes de décès ;
contrôlés, ils n’aiment pas pointer matin, midi et soir, ils la question : d’où vient devant les accidents cardio-
ne supportent pas les réunions inutiles, ils n’ont pas ce chiffre de 48 000 « décès vasculaires, les accidents
besoin de coaching en management… En revanche, ils prématurés » pour cause domestiques et de la
veulent qu’on les laisse travailler. de pollution de l’air aux circulation, la maladie
particules fines ? Il a fait d’Alzheimer, et le suicide,
L’idéologie managériale n’est-elle pas une trahison du irruption dans le débat il y a en premier, le cancer.
libéralisme authentique ? Quelle est votre définition d’un il y a trois ans et depuis, Eh bien, s’exclament
libéralisme humain et efficace ? les écologistes le répètent les écologistes, le cancer
Justement, l’entreprise est parfois sous l’emprise d’un sans l’expliquer. Véritables ne vient-il pas de la pollution ?
certain collectivisme : tout doit être fait en groupe. Le décès ou simples calculs Mais Jean de Kervasdoué,
collectif est toujours survalorisé par rapport à l’indi- à visée politique – pour faire l’économiste pourfendeur
vidu. Bien évidemment, l’entreprise, c’est un projet col- des Français qui roulent des « prêcheurs de
lectif qui s’impose à tous les salariés. Mais ce n’est pas en diesel ou se chauffent l’apocalypse », objecte :
parce qu’un projet est collectif que les méthodes de tra- au fioul des criminels « Les tumeurs du larynx,
vail doivent passer outre l’individu, au contraire. Prenez en puissance ? de la trachée, des bronches,
Si ce sont de vrais décès, des poumons, étaient
l’exemple des réunions. La plupart du temps, un pro- et s’ils sont en progression, au total 31 000 en 2015 » ;
blème identifié déclenche une réunion, avec trop de per- alors l’Ined (l’Institut national on ne sait donc toujours
sonnes, dont la plupart n’ont rien préparé. Au bout de d’études démographiques) pas où sont passés
deux heures, on fixe l’heure et la date de la prochaine le sait. Or ses chiffres disent les 48 000 décès attribués
réunion. Les choses ne devraient pas se passer comme tout autre chose. Le taux de à la pollution de l’air…
ça. Quand un problème est repéré, un responsable doit mortalité était chez nous de Ils sont d’autant plus
pouvoir le régler. Si une réunion est nécessaire, elle doit 9,1 (nombre de décès pour difficiles à trouver que
être préparée en amont, se limiter à six personnes. mille habitants) en 1996 la qualité de l’air s’est
Chacun doit exposer le résultat de sa réflexion en trois quand la fiscalité favorisait améliorée ! Le bilan 2017
minutes, évidemment sans PowerPoint, cet outil des- massivement le diesel ; publié en septembre
il était aussi de 9,1 en 2003, par l’observatoire Airparif
tructeur d’intelligence. Ensuite on en débat, et le res- l’année de la canicule ; indique qu’entre 2000
ponsable tranche. En quarante-cinq minutes, c’est il est descendu à 8,4 en 2011, et 2017, les concentrations
terminé. Le travail individuel est le préalable à une avant le matraquage fiscal de particules ont baissé
coopération efficace. écologiste ; depuis, il s’est de 35 % à Paris en général,
Le libéralisme n’est pas une doctrine économique. C’est établi à 8,9. De son côté, et de 66 % sur le trafic
une philosophie et donc une façon d’être au monde. l’espérance de vie n’a cessé routier (grâce aux pots
Pour moi, le libéralisme repose sur la confiance dans les de s’allonger. Entre 1960 catalytiques).
et 2015, celle-ci est passée Ce qui conduit Christian
LAURA STEVENS POUR LE FIGARO MAGAZINE

individus. Mais la confiance ne se contractualise pas.


Elle est un acte de foi, un pari. En France, la confiance de 67 ans à 79,1 ans pour Gerondeau, grand expert
les hommes, et de 73,6 ans des transports urbains,
est peu présente dans les relations sociales. Quand une
à 85,1 ans pour les femmes… à s’inquiéter d’une
entreprise, comme je l’ai vu récemment, interdit le télé- Ce qui est dû à l’amélioration « pollution des esprits » *
travail le lundi, le mercredi et le vendredi pour que les des conditions de vie, pire que celle de l’air.
salariés ne prolongent pas leur week-end ou aillent au de la santé au travail,
cinéma avec leurs enfants, elle a un comportement anti- du traitement des maladies. * In L’air est pur à Paris...
mais personne ne le sait !
libéral. Pour moi injustifiable. ■ Et la France, ajoute l’Ined, de Christian Gerondeau,
Propos recueillis par Alexandre Devecchio se place en tête du classement L’Artilleur, 100 p., 7,90 €.

42/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Fini les mots de passe
Déverrouillez votre PC d’un seul geste

HP ENVY 13
Avec lecteur d’empreintes digitales

hp.com/fr/ReinventExpectations
Avec processeur Intel® Core™ i7.

© Copyright 2018 HP Development Company, L.P. Intel, le logo Intel, Intel Inside, Intel Core et Core Inside sont des marques commerciales
d’Intel Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.
* keep reinventing = réinventez sans cesse
E S P R I T S L I B R E S

ESSAI

CATHOLIQUE CULTURELLEMENT CORRECT


D’UNE BÊTISE L’AUTRE
ET RÉVOLUTIONNAIRE
Méconnue en France, Dorothy Day est une figure
aux Etats-Unis. Deux livres permettent de découvrir
cette anarchiste catholique engagée dans la défense des pauvres.

L
a France a l’abbé Pierre, munis, préoccupation qu’elle n’avait
l’Inde, mère Teresa, et les réellement jamais abandonnée, « son
Etats-Unis… Dorothy cri [s’étant toujours mêlé] au cri des
Day. Célèbre outre-Atlan- pauvres ».
tique, la journaliste et mili-
tante catholique l’est beaucoup moins
dans l’Hexagone. Deux livres permet-
tent de rendre cette figure inclassable
Devenue catholique, elle fonde « le
mouvement Catholic Worker et un
journal du même nom : soit d’une part
un réseau de maisons d’hospitalité
L e politiquement correct
débouchant fatalement
sur le culturellement
correct, la Police de la pensée
veille, et parfois s’emballe…
plus familière : La Longue Solitude (1), ouvertes à tous les pauvres, proposant
son ouvrage autobiographique dont Il y a près de deux ans, alors
une vie communautaire à quiconque qu’était évoquée la possibilité
la lecture pourra être complétée par frappe à la porte et demande un toit, et de la réédition des pamphlets
une biographie intitulée Dorothy d’autre part un journal qui se donne notoirement antisémites de
Day. La révolution du cœur (2). pour mission de diffuser la pensée sociale Louis-Ferdinand Céline, chez
Née en 1897 à New York au sein de l’Eglise dans les milieux ouvriers et Gallimard sortait un livre de
d’une famille de la classe moyenne, au-delà, vendu un centime de dollar 1 180 pages intitulé Céline, la
c’est à Chicago qu’elle gran- pour que tout le monde puisse race, le Juif. Légende littéraire
dit. A partir de 1914, elle fré- se l’offrir ». et vérité historique. Un pavé
quente l’université tout en Outre nous faire partager la pesant plus d’un kilo pour
enchaînant les petits bou- vie trépidante de Dorothy, le nous expliquer que Céline
lots, avant d’arrêter ses n’aimait pas les Juifs eût été
mérite de ces deux livres est un poil exagéré, dans la mesure
études pour s’adonner à un de nous révéler un autre visage où tout le monde le sait depuis
engagement plus concret, de l’Amérique. Cette terre longtemps. Pierre-André
plus « utile ». Cette décision que l’imaginaire collectif as- Taguieff et Annick Duraffour,
ne l’empêchera pas de lire pas- socie à la réussite individuelle les auteurs, ont donc décidé
sionnément et de confirmer et à l’ouverture de tous les d’aller plus loin, affirmant que
ses convictions politiques : possibles, Dorothy la pré- Céline, plus qu’un antisémite,
anarchisme et communisme sente à travers les visages des était en réalité un authentique
la séduisent. C’est aussi à oubliés, ces habitants de collaborateur du régime nazi
cette période que la jeune « l’Amérique des rues sales, (ce qui avait toujours été
femme décide de tourner le infirmé jusque-là), et même
des appartements sans chauf- un dénonciateur de Juifs.
dos à la religion et de débuter fage, des enfants sur les trot- C’est tout juste s’il n’était pas
le journalisme. toirs, des pièces sans air, des tortionnaire dans les camps
Après des années mouve- WC dans les cours ». de la mort.
mentées, entre désillusions Désespérant ? Ce serait sans Aujourd’hui, deux spécialistes
amoureuses, combats militants et compter sur l’invincible énergie de de l’écrivain qui ne sont
épreuves en tout genre, Dorothy cette femme de combat et de terrain, ni antisémites ni néonazis
donne naissance à une fille, Tamar. qui lia action et réflexion. Considé- démontent une par une les
Ce sera l’occasion d’un profond réveil rant l’étendue de ses luttes, les sou- accusations et erreurs réunies
spirituel, d’un irrémédiable bascule- bresauts de sa vie, la complexité du dans cet ouvrage qui ne fera
ment, au point que son autobiogra- pas référence. Repos : vous
personnage, quel mot retenir pour pouvez désormais relire Mort
phie se veut « le récit de [sa] conver- qualifier le soldat Day ? Ses biogra- à Crédit sans faire partie de la
sion plus que […] le récit de [sa] phes nous répondent : sa radicalité. mythique « fachosphère ». On
vie ». Mais son compagnon étant un Celle-ci ne laissera aucun lecteur attend néanmoins une étude
RUE DES ARCHIVES / BCA ; SP

athée convaincu, c’est contre l’avis de indifférent. Eléonore de Noüel pour savoir si vous avez aussi
celui-ci qu’elle fait baptiser l’enfant. le droit d’écouter Wagner…
Elle se fera baptiser elle aussi, en (1) La Longue Solitude, de Dorothy Day, Nicolas Ungemuth
Le Cerf, 432 p., 25 €.
1927. Ces choix la conduisent à rom- Avez-vous lu Céline ?,
(2) Dorothy Day. La révolution du cœur,
pre avec le père de Tamar et à renouveler d’Elisabeth Geffroy, Baudouin de Guillebon
de David Alliot et Eric Mazet,
Pierre-Guillaume de Roux, 127 p., 15 €.
son engagement auprès des plus dé- et Floriane de Rivaz, Tallandier, 256 p., 19,90 €.

44/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


E S P R I T S L I B R E S

ÉRIC ZEMMOUR

DEUX PEUPLES, DEUX MONDES,


DEUX FRANCE

A
chacun son pavé. A chacun ses rues, à sexuels dans la rue, que la police a ordre de tenir secret.
chacun ses manifs, à chacun ses slogans. Jadis, la gauche faisait le lien politique entre les élites et
Samedi 24 novembre, il y avait d’un côté les les classes populaires. Depuis de nombreuses décennies,
« gilets jaunes » et de l’autre, #NousToutes. la gauche, des universités aux médias jusqu’aux partis
D’un côté, on protestait contre la hausse de politiques, a choisi de célébrer « les minorités » et
la fiscalité sur le diesel, de l’autre, « contre les violences d’oublier les ouvriers et employés, coupables de mau-
faites aux femmes ». D’un côté, la France péri- vaises pensées « racistes », ou « homophobes ».
phérique, les classes populaires, employés, com- Ces nouveaux prêtres de la bien-pensance,
merçants, ouvriers, une majorité d’hommes dont Benoît Hamon est une des figures de
blancs entre 30 et 50 ans ; de l’autre, la France proue, ont soumis sans état d’âme leur progres-
des « minorités », les mouvements féministes, sisme sociétal à l’islamo-gauchisme. Au nom de
LGBT, les « racisés », les indigénistes islami- l’internationalisme, elles ont abandonné le peu-
ques, les défenseurs des femmes voilées. D’un ple français. A ses yeux, les « gilets jaunes » sont
côté, les réseaux sociaux, de l’autre les médias des « déplorables », le mot dont Hillary Clinton
« mainstream », les syndicats, la gauche bien- avait affublé les électeurs de Trump ; pour les
pensante ; d’un côté, la France qui a du mal à « gilets jaunes », leurs adversaires sont de plus
finir ses fins de mois ; de l’autre, la France qui en plus assimilés au « parti de l’étranger ».
vit grassement de subventions publiques. Et Les deux cortèges de samedi dernier incar-
qui en demande toujours plus ! naient deux peuples, deux France, deux mondes.
D’un côté, un peuple ostracisé par les élites et les Les « gilets jaunes », c’est le « cher et vieux pays »
médias, vilipendé et brocardé, traité de « beauf », du général de Gaulle, « les Gaulois réfractaires »,
de « fasciste », de « chemise brune ». Quand les dirait Macron ; interdits de centre-ville par la
casseurs émergent en leur sein, le ministre de hausse du foncier, ils ont fui la banlieue, où « ils
l’Intérieur s’empresse de dénoncer « l’ultra- ne se sentaient plus en France », pour se réfugier
droite », avant qu’on ne découvre que c’était dans des zones éloignées des métropoles où
plutôt « l’ultragauche ». la voiture est leur instrument de survie. Le
La « manif pour les femmes » est au contraire exaltée et cortège féministe incarne la France des métropoles, la
glorifiée par tous les médias. Ceux-ci ne s’offusquent France mondialisée, l’alliance des centres-villes et des
pas des cortèges séparés, interdits aux hommes ou aux banlieues. Ces deux France ne vivent plus ensemble ; ne
femmes blanches ; ils ne s’interrogent pas non plus sur se parlent plus, ne se comprennent plus. Se méprisent et
le profil dominant des agresseurs de femmes ou d’homo- se haïssent. Eric Zemmour

LA MINUTE PHILO
UN PROPHÈTE À PARIS

E t si vous profitiez du week-


end pour braver le froid et
venir admirer les superbes
illuminations de l’avenue des
Champs-Elysées inaugurées jeudi
ils le disent et ce qu’ils disent
survient. Les Champs-Elysées
furent bien illuminés le samedi
24 novembre et la multitude
s’y répandit. Il faut donc louer
l’apprend régulièrement à ses
dépens. Le nôtre a sans doute
troublé son entourage, inapte
à saisir la mutation ontologique
en cours incluant pareillement
SÉBASTIEN SORIANO/LE FIGARO ; SIMON LAMBERT/HAYTHAM-REA

soir ? » Cette proposition apparue et non moquer ce visionnaire dominants et dominés.


samedi 24 novembre à 17 h 06 inspiré. Son tweet augural n’est-il Guy-Cassandre Debord le disait
sur le compte Twitter d’Anne pas l’expression la plus claire déjà : « Non seulement, on fait
Hidalgo avait été programmée de la fusion sans reste du réel croire aux assujettis qu’ils sont
par son community manager et du spectacle ? Et dans ce cas, encore, pour l’essentiel,
quelques jours auparavant. importe-t-il encore que les dans un monde que l’on a fait
Rapidement supprimé, lumières de ce dernier soient disparaître, mais les gouvernants
il n’en reste pas moins éclairant, celles d’un lampion, d’un néon, eux-mêmes souffrent parfois
pour ne pas dire lumineux. d’un écran, ou d’un brasier ? de l’inconséquence de s’y croire
Les prophètes ne savent pas Que toute vérité ne soit pas encore par quelques côtés. »
toujours ce qu’ils disent, mais bonne à dire, le prophète Paulin Césari

46/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Plus besoin d’avoir un doctorat en finance
pour comprendre les placements.

Nouveau Parcours Epargne personnalisé


> Un bilan avec un conseiller expert > Des simulations d’investissement selon vos projets
> Des solutions de placements pouvant s’adapter à vos besoins

BPCE - Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 157 697 890 euros - Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France - 75201 Paris Cedex 13 -
RCS Paris n° 493 455 042 - ALTMANN + PACREAU - Crédit photo : Aurélien Chauvaud.
En couverture

Franck Ponthier est


le chef jardinier
de la ferme urbaine
de Saint-Denis, projet
d’agriculture en ville.
Il inspecte les
parcelles avant de
donner des directives
aux bénévoles.

Des légumes au pied


des immeubles.
A la ferme de Saint-
Denis, des bénévoles
se sont préparé
une salade après
la cueillette.

48/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


MANGER
INTELLIGENT
Difficile de bien se nourrir sans se noyer dans la complexité et la surabondance
d’informations, parfois contradictoires. Entre méfiance des techniques de l’industrie
agroalimentaire et recherche de produits de qualité par les circuits courts,
quelques pistes pour remplir intelligemment son assiette.
Par Christophe Doré et Laurence Haloche (textes)
et Axelle de Russé pour Le Figaro Magazine (photos)

D
e la fourche à la fourchette, du Certaines marques jouent le jeu. Mais pas d’autres, qui
panier à l’assiette ou de la ferme à cherchent évidemment à décrédibiliser le concept.
la cuisine, les slogans ne manquent Autre casse-tête, les labels. Le commerce vert les fait
pas pour appuyer une tendance de pousser comme des champignons. A défaut d’entrer dans
plus en plus marquée : les Français l’analyse de cahiers des charges complexes, offrant souvent
ne semblent plus prêts à remplir des seuils de tolérance permettant de satisfaire les lobbys et
leur réfrigérateur avec n’importe les intérêts corporatistes, il vaut mieux s’en tenir à des indi-
quoi ; 86 % disent faire attention à cateurs fiables : les AOP (appellations d’origine protégée),
ce qu’ils mangent *. Quitte à tom- les AOC (appellations d’origine contrôlée), et les labels,
ber parfois dans les pièges qu’on continue à leur tendre avec rouge, bio Ecocert, Bleu-Blanc-Cœur.
des techniques marketing toujours plus affûtées.
Il y a en effet de quoi devenir schizophrène ou, en tout cas, PRIVILÉGIER LES CIRCUITS COURTS
y perdre son latin. D’un côté, l’industrie agroalimentaire Tous ces outils aident à se tailler un premier chemin dans
promeut des aliments trop gras, trop sucrés ou trop salés le maquis des étiquettes, où l’on peut retrouver jusqu’à
à coups de publicités alléchantes, et la grande distribution 320 additifs alimentaires autorisés et des taux souvent
pratique la guerre des prix sans toujours s’inquiéter de la excessifs de sel, de sucre et de matière grasse. La commis-
qualité. De l’autre, les pouvoirs publics enjoignent de bien sion d’enquête parlementaire sur l’alimentation indus-
se nourrir avec des fruits et des légumes frais. Comme trielle, qui a rendu un rapport fin septembre, a alerté sur le
cerise sur le gâteau, s’ajoutent des enquêtes sur les sujet. Parmi ses propositions, elle demande que le nombre
bienfaits ou les méfaits de tel ou tel produit… Elles sont d’additifs soit limité à 48 d’ici à 2025. Cela correspond à
parfois mal interprétées ou volontairement alarmistes ceux autorisés aujourd’hui dans le bio. Elle s’inquiète aussi
pour faire le buzz. Face à ce bombardement d’informa- de l’« effet cocktail » de ces additifs. Scientifiquement,
tions contradictoires, il devient très difficile de savoir ce personne ne sait précisément les risques que cela présente
qu’il faut manger, et comment. pour notre santé. Inquiétant.
Pourtant les innovations ne manquent pas. Dorénavant, Pour « reprendre le pouvoir sur nos assiettes », la députée
des applications déchiffrent la qualité des produits (lire Michèle Crouzet (LREM), rapporteur de la commission,
p. 60). Associées à la nouvelle génération des réfrigérateurs explique aussi que « l’Organisation mondiale de la santé
connectés « intelligents », elles permettent d’établir, à dis- recommande une consommation de sel limitée à 5 grammes par
tance, un état des lieux des denrées stockées au frais, avec personne et par jour, alors qu’on est aujourd’hui à une fourchette
leur date de péremption, de suggérer des recettes réalisables comprise entre 10 et 12 grammes », notamment en raison de
avec les ingrédients présents, de gérer la liste des courses… l’utilisation massive de sel dans les plats préparés.
Les nouveaux codes-barres Nutri-Score, initiés par le Pour beaucoup de nutritionnistes, il ne serait pas nécessaire
programme national nutrition santé (PNNS), classent les d’avoir des milliers de choses en tête pour manger intelligent
produits de A (vert) à E (rouge) selon leur qualité nutrition- et sain. Mais comment traquer les sucres ajoutés, le sel excessif
nelle… Ils sont censés être apposés sur les emballages, mais (caché parfois sous le terme de sodium), l’huile de palme (très
l’industrie agroalimentaire n’a pas l’obligation de le faire. riche en acides gras saturés), les huiles hydrogénées, ____ u

49/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


En couverture

Les légumes et les


fruits doivent revenir au
cœur de l’alimentation.
De préférence en
respectant les saisons.

Dans les villes,


les marchés de
producteurs, avec
des produits souvent
100% bio, attirent de
plus en plus de monde.

Les consommateurs favorisent la proximité de production et la


rétribution des producteurs, quitte à court-circuiter les intermédiaires
l’acrylamide, certains nanoproduits, les conservateurs, les où la société Cycloponics fait pousser champignons,
agents de texture, les édulcorants ou les exhausteurs de goût endives ou poireaux, aux toits du centre commercial
probablement cancérogènes ? Sans parler du niveau des So Ouest, à Levallois-Perret, où l’entreprise Sous les
métaux lourds et de la présence de perturbateurs endocri- Fraises, leader de l’agriculture urbaine en France, et
niens. A défaut d’être chimiste diplômé, il s’avère en fait très Unibail-Rodamco ont inauguré un « rooftop potager » éco-
difficile de manger sain en consommant uniquement des responsable. Drives fermiers, marchés de producteurs,
produits préparés ou ultrapréparés de l’industrie agroalimen- commerces vendant des produits du terroir, y compris dans
taire ou des fruits et légumes de l’agriculture intensive, qui les gares, guident les citadins vers d’autres voies.
recourt lourdement aux pesticides.
A la grande distribution et aux circuits traditionnels, qui LA GRANDE DISTRIBUTION JOUE LA CARTE DU LOCAL
concentrent plus de 70 % du marché de l’agroalimentaire, Environ 43 % des Français disent aujourd’hui manger des
répondent toutefois des alternatives. Les consommateurs produits de proximité. Leurs motivations sont diverses,
qui font de la proximité du lieu de production et de la rétri- entre l’envie de retrouver de vraies saveurs, celle de prendre
bution des producteurs des critères prioritaires adoptent soin de sa santé, de protéger la planète ou de soutenir
de nouveaux comportements en privilégiant les circuits l’économie régionale. Mais il s’agit bien d’une tendance
courts. Les Amap (associations pour le maintien d’une notable ne concernant pas qu’une frange de consomma-
agriculture paysanne), notamment, rencontrent un vrai teurs brocardés « bobos ».
succès. Créée en 2011, La Ruche qui dit Oui ! compte Certains acteurs de la grande distribution ne s’y trompent
210 000 membres actifs et travaille avec 8 000 agriculteurs. pas. Carrefour a inauguré en 2017 un potager de 1 200 m²
La nouvelle agriculture urbaine, qui gagne les murs, les sur le toit du parking de son hypermarché de Villiers-en-
toits comme les sous-sols des villes, offre des possibilités Bière, en Seine-et-Marne. Le BHV Marais, à Paris, a fait de
jusqu’alors inédites. On peut désormais faire ses courses en même avec un jardin potager de 1 500 m². Intermarché, fort
produits frais en se rendant à la boutique de la ferme d’un slogan, « Le bonheur est dans le près », met l’accent
urbaine de Saint-Denis, gérée par le collectif d’artistes Parti sur l’achat de produits locaux. Quant à Metro, le fournis-
Poétique et Les Fermes de Gally. On peut passer d’un seur de la restauration indépendante en France, il vient
parking du XVIIIe arrondissement de Paris, à La Caverne, d’inaugurer son premier potager d’herbes et de plantes ____ u

50/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


En couverture

Théophile Champagnat Faire pousser des fruits et des


est l’un des fondateurs
de La Caverne,
légumes sur les toits ou dans des
une ferme urbaine garages, et des champignons dans
souterraine près de
Montmartre, à Paris. les parkings, une nouvelle manière
pour alimenter les urbains

aromatiques d’où devraient sortir 4 tonnes de produits


chaque année. Anecdotique ? Certes. Mais d’autres projets
sont plus ambitieux. Auchan a par exemple annoncé la
création de 50 fermes urbaines autour de ses hypers pour
les fournir en produits de saison et, de préférence, bio. On
ne parle plus de potagers mais d’exploitations de plusieurs
hectares à l’entrée des parkings ! La première ferme devrait
sortir de terre en 2020.

LE BIO IMPOSE UN CERCLE VERTUEUX


Le bio, déjà bien implanté dans le paysage, gagne aussi du
terrain. S’il n’est pas garant d’une qualité irréprochable et
souffre d’un manque de production made in France, il
entre progressivement dans les mœurs et s’avère en grande
partie meilleur pour la santé. L’industrie agroalimentaire
et la grande distribution s’en servent pour leur image et
parfois pour améliorer leurs marges en vendant beaucoup
Des cultures sous
lumière artificielle
plus cher. « Mais nous sommes dans un cercle vertueux,
permettent de garder estime malgré tout le Pr Serge Hercberg, président du
une bonne qualité PNNS (lire interview p. 58), à condition que les produits
nutritionnelle. gardent leur qualité nutritionnelle. »
Sur cette question de la qualité, la confiance va très claire-
ment aux commerces de proximité plutôt qu’aux grandes
Les fermes urbaines ont
surfaces ou à des produits labélisés mais à la provenance
aussi un rôle pédagogique lointaine. La tendance est aux locavores, toujours plus
pour les enfants éloignés nombreux, qui préfèrent un légume goûteux de la ferme
des campagnes. d’à côté à un produit bio insipide venant des grandes serres
d’Espagne. Du coup, dans les villes, des épiceries fines s’ins-
tallent à chaque coin de rue et les grands restaurateurs se
mettent aux potagers ou vont chercher eux-mêmes leurs
produits chez des maraîchers et des producteurs en qui ils
ont confiance (lire p. 54).
Même si cela ne garantit pas la qualité à 100 % et nécessite
des temps de préparation plus importants, la volonté de
renouer avec le goût s’impose petit à petit. La bataille n’est
pas gagnée mais la guerre est déclarée. Des cantines aux
3 macarons Michelin. ■ Christophe Doré et Laurence Haloche
* Sondage OpinionWay par FrenchFood Capital, novembre 2018.

RESTER GOURMAND, MAIS SUCRER AUTREMENT

U
ne glace qui contient moins de calories qu’une pomme… C’est le slogan
d’Impronta, nouveau glacier qui compose ses recettes sans édulcorant ni faux
sucre mais privilégie les matières grasses végétales et un maximum de fruits
pour bénéficier du pouvoir sucrant du fructose (photo). Résultat : 82 calories
en moyenne par boule. Cette tendance à l’allégé s’inscrit dans la lignée d’un
mouvement lancé par les pâtissiers qui, depuis quelques années, revoient leurs
dosages pour proposer des gâteaux plus light, voire totalement sans sucre blanc
comme chez Les Belles Envies, Eugène ou Delicesweet. A la maison aussi des
astuces permettent de sucrer autrement ses cakes ou ses tartes : on peut opter pour
le gula java, le sucre de la fleur de noix de coco, proche de la cassonade, pour le
IMPRONTA

sucre de bouleau ou le sirop d’agave. La stevia offre quant à elle un goût plus anisé.
Ces produits sont proposés dans certaines grandes surfaces et sur internet. L. H.

52/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


En couverture

Depuis cet été,


c’est dans son
jardin cultivé en
permaculture
que Laurent Petit
accueille volontiers
les clients du
Clos des Sens.

Trois fois par


semaine, Simone
Zanoni quitte les
cuisines du Four
Seasons Hotel
George V pour faire
son marché
EMMANUEL BERTHIER

au potager du
domaine de
Madame Elisabeth,
à Versailles.

54/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


De la binette à l’assiette
LES CHEFS RETROUVENT
LE GOÛT DE LA TERRE
Faire du bon, du vrai, du sain… Pour prendre le virage de la cuisine durable,
les restaurateurs sont de plus en plus nombreux à privilégier les producteurs locaux
et à se doter d’un potager. Marketing ou engagement ? Simple bon sens, disent-ils.
Par Laurence Haloche

A
ujourd’hui, jardiner et cuisiner, c’est être « éthicurien » est possible sans sacrifier les plaisirs de la table.
révolutionnaire ! » affirme Olivier « Faites simple, je me contenterai du meilleur », disait
Roellinger, qui n’est pas homme à sir Winston Churchill. Priorité ? Revenir à l’essentiel, se
mâcher ses mots. Branle-bas de reconnecter à la nature, « là où naît le produit frais, cultivé ou
combat chez les chefs, de plus en plus élevé avec passion, où sont les vrais goûts et les parfums pre-
nombreux à serrer les rangs pour miers, ceux que le savoir-faire et la technique peuvent révéler,
défendre une nouvelle philosophie de exalter, exprimer mais non créer », écrit Alain Ducasse dans
la gastronomie. Ces indignés culi- son Dictionnaire amoureux de la cuisine (Plon). Il y a quelques
naires militent pour une assiette soucieuse de la qualité, mais semaines, l’opération « Food for Change », à laquelle étaient
plus encore consciente de l’urgence à sauvegarder la biodiver- associés plusieurs membres de Relais & Châteaux, a une nou-
sité, à préserver l’environnement, à garantir aux producteurs velle fois démontré que des menus mettant en valeur des
une juste rémunération… produits végétaux, locaux et de saison séduisaient une clien-
Il était temps ! Après les premières alertes lancées au début des tèle devenue sensible à une créativité qui fait rimer binette et
années 1980 par le mouvement Slow Food de l’Italien Carlo fourchette. Nul n’est plus surpris de découvrir sur les menus
Petrini, et les initiatives de visionnaires tels que Michel les noms de producteurs locaux érigés par les chefs au rang de
Guérard, Michel Bras, Alain Passard ou Alain Ducasse, ça collaborateurs. Soin du sourcing, priorité aux circuits courts,
commence enfin à bouger derrière les fourneaux et au-dehors. aux produits bio… En 2017, Théo Pourriat et Bertrand
Chacun le fait à sa façon, avec ses armes. En septembre Grébaut recevaient, lors du classement du World’s 50 Best
dernier, à Turin, c’est en brandissant une fourchette, tout un Restaurants, le prix du développement durable pour leur
symbole, que le propriétaire des Maisons de Bricourt, à établissement Septime : adresse parmi les plus convoitées de
Cancale, est arrivé au Salone del gusto Terra Madre, où il par- l’Est parisien.
ticipait à une conférence sur le rôle des cuisiniers dans la lutte
contre le changement climatique. L’occasion pour Olivier UN GARDE-MANGER PERSONNALISÉ
Roellinger de vilipender les pratiques des multinationales de Pour être au plus proche du vivant, du produit qui éclôt, pour
l’industrie agroalimentaire, qui tuent le goût et menacent qu’une génération de jeunes professionnels remette les mains
l’état de la planète, mais aussi de rallier toujours plus de volon- dans la terre, de plus en plus de chefs, notamment en province,
tés en invitant ses semblables à prendre leurs responsabilités : où les terrains cultivables sont plus accessibles, s’offrent le privi-
« Nourrir l’autre, que ce soit au restaurant, à la maison, à la lège d’un potager. A Menton, au Mirazur, Mauro Colagreco
cantine ou à l’Ehpad, est un acte merveilleux de bienveillance, n’a que quelques pas à faire pour s’approvisionner dans son
mais comment continuer à cuisiner des produits dont on sait jardin-verger, où il cultive pas moins d’une quarantaine de
qu’ils ont contribué à la déforestation d’une région, à la pollution variétés de tomates qui n’ont pas voyagé des semaines ni
de la terre, des océans ? Des produits qui, pour le consommateur, connu le gaz carbonique de la chambre froide. Stevia, santo-
peuvent être à l’origine de la multiplication des allergies, des line, berce… Les 80 variétés d’herbes parfois rares plantées au
intolérances, des problèmes d’obésité ? On doit tout faire pour Domaine de Capelongue, à Bonnieux, en Provence, per-
que ce que l’on sert soit bon, sain et juste. » mettent à Edouard Loubet de bénéficier d’un garde-manger
Aux restaurateurs de montrer l’exemple d’une autre façon de personnalisé qui inspire sa carte au jour le jour. En devenant
consommer, d’acheter des produits sains, qui font du bien à des jardiniers, les cuisiniers prennent une nouvelle dimension.
notre santé et permettent à nos paysans de vivre décemment. Les contraintes qu’impose le respect de la nature suscitent
Même si 80 % d’entre eux proposent encore une cuisine essen- d’autres innovations, elles redéfinissent aussi ce qu’est le luxe.
tiellement industrielle, avec des plats préparés prêts à être C’est parce que sa génération a trop souvent marché sur la
réchauffés, ils restent les mieux placés pour donner une vérita- tête, avec un modèle de surconsommation privée de sens,
ble impulsion au changement. Confrontés aux évolutions qui qu’en 2015 Laurent Petit, chef et propriétaire du Clos des
dépassent de loin le travail des cuisiniers, ils sont à l’avant-poste Sens, à Annecy-le-Vieux, a remis sa création en jachère et opté
des mutations qu’implique notre façon de nous alimenter. pour une cuisine exclusivement lacustre et végétale, presque
Leurs engagements peuvent influencer l’agriculture et toute la 100 % locavore. Après avoir créé un « corti » (jardin, en patois)
chaîne des valeurs alimentaires. Prescripteurs évidents – dans le d’aromates il y a une quinzaine d’années, il a amorcé un virage
monde, plus de la moitié des repas sont pris hors du foyer –, ils plus ambitieux cet été en inaugurant un potager en perma-
sont les premiers à pouvoir démontrer que devenir un culture de 1 000 m2, situé en contrebas de son établissement : ____ u

55/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


En couverture

Au-delà des expérimentations militantes hyperlocalisées, l’agriculture


en milieu urbain s’impose comme une évolution irréversible

160 variétés de fruits, légumes, plantes et fleurs y poussent de nos modes de vie, certaines réalités témoignent d’une réelle
sans engrais ni pesticides. Une initiative qui a pourtant néces- évolution des mentalités. Aujourd’hui, par exemple, la per-
sité deux ans de combat auprès de la mairie pour obtenir un maculture n’est plus considérée comme une idée fantaisiste.
terrain. « Pour de nombreux politiques, le mot “écologie” reste Après quatre ans d’observation de la ferme du Bec-Hellouin,
un gros mot, un truc de gaucho, alors que ce n’est que du bon sens en Normandie, l’Institut national de la recherche agronomi-
paysan, explique Laurent Petit. Mais le résultat est là ! On a que en a même validé la rentabilité dès 2016.
bataillé fort, mais ça a fini par payer. » Désormais, ses journées
commencent par la cueillette des produits de saison, cuisinés “ON UTILISE NOS PROPRES SEMENCES”
dans la foulée. Chez lui, on se régale d’un oignon paille, on Et en ville ? Là aussi, ça bouge. Au-delà des expérimentations
tombe en pâmoison devant un fenouil confit, on s’émerveille militantes hyperlocalisées, l’avènement d’une agriculture en
du goût d’une tarte mille-feuille de chou vert et féra fumée… milieu urbain s’impose comme une évolution irréversible,
« Il faut redonner du sens à la gastronomie. Depuis trente ans, indispensable au développement de nos sociétés. Beaucoup le
notre cerveau a été enfermé par des codes du luxe imbéciles. savent et offrent de nouveaux outils aux plus jeunes. Malgré
Qu’est-ce qui fait que le homard est meilleur que la féra ou le le coût d’un potager (plusieurs milliers d’euros par mois) et le
navet ? Sa rareté, son coût, son exotisme ? La cuisine locale, de poids de son entretien, les toits parisiens d’écoles de cuisine
terroir, ce n’est pas ça ! Tous nos producteurs sont situés à (Ferrandi, l’institut Le Cordon Bleu Paris) en accueillent.
50 kilomètres à la ronde. En province, je le crie haut et fort, les Autre indice révélateur, l’implication de chaînes hôtelières
chefs qui ont des pelouses de golf feraient mieux de faire pousser qui, sur le modèle anglo-saxon, dotent leurs établissements de
du végétal ! » Et de prédire que, dans dix ans, une majorité de jardins beaux à croquer : le Pullman Paris Tour Eiffel, le Brach
chefs français arpenteront ce nouveau champ des possibles. ont désormais leurs plantations « d’altitude ».
Un message adressé aux sceptiques, qui pensent encore à Au Four Seasons Hotel George V, la ténacité de Simone
un effet de mode relayé par le petit milieu gastronomico- Zanoni, chef étoilé du restaurant George, lui a permis d’obte-
médiatique ? Bien sûr qu’il est plus facile de manger sain et nir la mise à disposition par le département des Yvelines de
surtout bon dans un étoilé, qu’il faut pouvoir y mettre le prix. 1 800 m² de terrain cultivable au domaine de Madame
Nul ne peut nier qu’il existe des opportunismes de façade, des Elisabeth, en plein cœur de Versailles. Un retour au bon sens,
potagers de poche devenus l’objet d’un marketing évident, dit-il : « Tout petit, en Italie, j’ai appris le goût de ce que l’on fait
que le bio n’est pas forcément bon… La prudence s’impose soi-même. Chez mes parents, on mangeait la charcuterie mai-
mais, même si nous restons loin d’une modification radicale son, nos produits de la terre, la viande était partagée avec les
autres membres de la famille. J’ai baigné dans cette simplicité
que l’on appelle aujourd’hui le locavorisme. » Comme d’autres
Le vaste potager de
l’école Le Cordon sillonnent les rayons de Rungis, Simone Zanoni arpente trois
Bleu Paris est devenu fois par semaine « ses » plates-bandes – travaillées en
un passage obligé agriculture raisonnée par sept jardiniers, deux employés, et
pour les étudiants. cinq ou six personnes en réinsertion professionnelle. Ici, pas
de halles aux néons blafards : c’est une poudre d’or qui nimbe
à l’automne les matins de cueillette. Avec les dernières fram-
boises d’octobre, sa main glane son content de gourmandises.
Les courges, les panais, le céleri remplissent des cagettes qui lui
inspirent déjà ses futures recettes.. « On utilise nos propres
semences, les poireaux ne sont pas des barreaux de chaise gorgés
d’eau, les légumes ne sont pas formatés. On ne sera jamais auto-
nomes à 100 % pour le restaurant, mais on est très surpris par
le rendement du potager. » Quatre tonnes de légumes ont été
produits cette année. Les déchets organiques du restaurant
utilisés comme compost pour un biosystème vertueux et la
musique qui berce les plantations en stimulant le développe-
ment des protéines végétales ne seraient pas pour rien dans
cette profusion. Dans les serres froides pousse notamment
une menthe aux arômes d’expresso – du marc de café recyclé
a accompagné sa croissance – qui réjouit la clientèle du palace,
à laquelle sont proposées des cueillettes accompagnées d’une
dégustation avec le chef.
« Nous avons un vrai rôle d’éducation, de transmission et
De la cueillette à
d’exemple », assure Simone Zanoni, prêt à faire campagne
l’assiette, il n’y a que
quelques pas. Cours pour défendre une gastronomie humaniste. Une vraie révolu-
pratique immédiat. tion de palais qui invite chacun à allier gestes citoyens et plaisir
épicurien. ■ L. H.

56/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


AUJOURD’HUI,
CONSTRUIRE SON PATRIMOINE
DEMAIN, VIVRE SES PASSIONS
Implantées au cœur de nos régions, les banques du groupe Crédit du Nord offrent
à leurs clients Banque privée l’expertise d’une banque d’affaires au plus proche
de chez eux.

Crédit du Nord – S.A. au capital de EUR 890 263 248 – Siège Social : 28, place Rihour - 59000 Lille – Siège Central : 59, boulevard Haussmann - 75008 Paris – 456 504 851 - RCS Lille
Société de courtage d’assurances immatriculée à l’ORIAS sous le n° 07 023 739. Crédit photo : Getty Images - FF
En couverture

Serge Hercberg
“IL EST INDISPENSABLE DE SAVOIR
CE QU’ON ACHÈTE”
Président du programme national nutrition santé (PNNS),
le Pr Serge Hercberg milite pour une meilleure information sur l’alimentation.
Tout n’est pas si compliqué pour bien se nourrir, selon lui.
Propos recueillis par Christophe Doré

L
a commission d’enquête parlementaire sur mateurs, notamment les plus défavorisés, de mieux arbitrer
l’alimentation industrielle parle de « repren- leurs choix alimentaires.
dre le pouvoir sur nos assiettes ». Cela sous- Cela n’empêchera pas certaines marques d’être très actives sur
entend que nous l’avons perdu. Est-ce le cas ? la promotion de produits mauvais pour la santé…
Au niveau individuel, notre marge de C’est en effet un vrai problème : 80 % de la publicité
manœuvre est étroite car nous sommes concerne des produits qui sont gras, sucrés ou salés et
dans un environnement alimentaire qui souvent à destination des enfants. Là aussi, l’Etat devrait
n’est pas neutre. L’industrie agroalimentaire est puissante et pouvoir interdire qu’on fasse la promotion d’aliments qui
utilise des techniques de marketing efficaces. Dans un super- ne sont pas intéressants d’un point de vue strictement
marché, le positionnement des produits a été calculé de telle nutritionnel, et à l’inverse faciliter celle de produits d’une
façon que cela provoque un certain nombre de réflexes bonne qualité nutritionnelle.
d’achat. La publicité s’avère très efficace sur certains types Y a-t-il un vrai combat de lobbys entre les acteurs de la santé,
d’aliments en particulier. Alors, oui, nous avons perdu en qui savent comment on doit bien manger, et l’industrie agro-
partie le pouvoir sur notre assiette. Et c’est important qu’on alimentaire, qui se défend en parlant de faux procès, argumen-
le récupère, au moins en partie. tant qu’elle a réduit de 20 % le sel et de 30 % le sucre dans ses
Que peut-on faire ? aliments ?
D’abord, il est indispensable de savoir ce qu’on achète. Il faut Certains industriels ont fait des efforts, c’est vrai. Mais,
connaître la qualité nutritionnelle des aliments. Savoir s’ils globalement, la situation nutritionnelle ne s’est pas amélio-
sont trop gras, trop sucrés ou trop salés. Le logo d’informa- rée. Si l’on regarde les dernières tendances de l’étude Esteban
tion Nutri-Score a été mis en place pour cela car les étiquettes de Santé publique France, qui mesure notamment la
sont difficiles à lire. Malheureusement il n’est pas obligatoire. consommation alimentaire des Français, il y a même une
Il faut que les industriels adhèrent à ce concept, ce qui aggravation sur certains produits salés.
aujourd’hui n’est pas le cas d’un certain nombre d’entre eux. Concrètement, faut-il recommander aux gens de se détourner
Il existe aussi des applications intéressantes qui permettent des produits transformés ou ultratransformés de l’industrie
de choisir en connaissance de cause (lire p. 60). Ensuite, on agroalimentaire ?
peut rendre moins accessibles économiquement des produits Le fait de manger plus d’aliments bruts et moins d’aliments
qui sont d’une médiocre qualité nutritionnelle, par des transformés ou ultratransformés se révèle positif pour la
systèmes de taxation, comme on le fait aujourd’hui avec la santé. Cela est démontré par plusieurs études. On sait que les
ERIC GARAULT

taxe sur les sodas. On pourrait aussi subventionner des aliments ultratransformés, riches en additifs et de faible qua-
aliments de meilleure qualité nutritionnelle, les fruits et les lité nutritionnelle, accentuent le risque de certaines maladies
légumes, certaines légumineuses ou des céréales peu chroniques, notamment des cancers. Réduire leur part dans
raffinées. Cela est un bon moyen de permettre aux consom- le régime alimentaire est un élément favorable à la santé. ____u

58/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


COMMUNIQUÉ

PATRIMO INE

CONSTRUIRE ET DONNER DU SENS


À SON PATRIMOINE
Construire son patrimoine, une histoire qui s’écrit dans la durée, parfois tout au long d’une vie,
et où s’interconnectent les patrimoines privé et professionnel. Les problématiques souvent complexes
des entrepreneurs et chefs d’entreprise nécessitent une vision globale, afin de définir des solutions
adaptées à chaque cycle du patrimoine : construire, protéger et transmettre.
Le point avec Frédéric Largeron, directeur de la Banque Privée du groupe Crédit du Nord.

‘‘
PATRIMOINE : ENJEUX
ET STRATÉGIES
Pour un dirigeant, l’actif professionnel Créer des
peut représenter une part importante
passerelles entre ses

’’
du patrimoine et une source de revenus
essentielle. Ces patrimoines, personnel et
professionnel, constituent bel et bien un patrimoines
tout dont la gestion repose sur une vision
d’ensemble. Savoir sa famille protégée,
transmettre son entreprise et couvrir ses Comment créer des passerelles
besoins sont les enjeux de cet ensemble entre les deux patrimoines ?
patrimonial. Une réflexion qui doit C’est le métier de nos ingénieurs conseils
être anticipée et accompagnée par des de trouver les solutions. Ils s’appuient
experts. ■ sur différentes techniques patrimoniales
comme l’arbitrage entre salaires et
Comment penser son patrimoine et dividendes, la donation, la réduction de
lui donner du sens ? capital, la création d’une holding patri-
Construire, protéger et transmettre son moniale, un LBO (Leverage Buy Out)
patrimoine, c’est lui donner une logique. familial... Notre expertise est la même
© Géraldine Aresteanu

Cela demande une prise de recul sur cer- pour les huit banques du groupe Crédit
tains sujets. Par exemple, l’espérance de Frédéric Largeron, directeur du Nord, notre volonté d’accompagner
vie actuelle a décalé la transmission du de la Banque Privée du groupe ceux qui entreprennent est partagée par
patrimoine. Désormais transgénération- Crédit du Nord tous nos banquiers privés.
nelle, elle concerne les petits-enfants car
leurs parents ont, le plus souvent, déjà qui est en capacité (énergie, compétences Comment rester un
le leur. Également, la transmission de et moyens) de la reprendre ? Autant de acteur sociétal actif après la
l’entreprise est un point crucial. À qui la questions auxquelles il est indispensable transmission de son entreprise ?
transmettre ? À ses enfants ? À ses sala- de répondre pour faire les bons choix et Un dirigeant ne cesse pas d’être un
riés? La véritable question à se poser est : tirer parti des opportunités. entrepreneur après la transmission de
son entreprise. Il a travaillé toute sa vie,
a donné du sens à son action. Il veut
FOCUS : LE GROUPE CRÉDIT DU NORD ET LES INVESTISSEMENTS continuer d’être un acteur dans la société.
PHILANTHROPIQUES ET RESPONSABLES Comment ? Grâce à des dons à des
Le groupe Crédit du Nord est engagé dans une démarche RSE forte, où toutes associations, mais aussi en constituant
les parties prenantes sont intégrées : collaborateurs, clients, fournisseurs des fondations ou fonds de dotations.
et territoires. Pour les clients Banque Privée, le Groupe souhaitait aller plus Pour les placements, nombre de clients
loin en proposant des produits financiers incarnant cet esprit. Le produit aspirent à des produits responsables,
structuré ONYX PARTAGE répond à cette volonté. Une partie de la marge de par exemple les stratégies d’OPC* avec
la banque est reversée équitablement à deux associations sélectionnées par des fonds labellisés ISR**. ■
les collaborateurs : Imagine for Margo et Les Compagnons du Devoir. Une
première qui sera élargie à d’autres produits dès 2019. * Organismes de Placement collectif
** Investissement Socialement Responsable
En couverture

Il faut faire pression sur l’industrie agroalimentaire pour qu’elle améliore


la qualité de ses produits. C’est une question de santé publique

N’y a-t-il pas aujourd’hui une forme d’arnaque sur le bio ? Vendu régimes détox, des jeûnes, des régimes « sans »… Métaboli-
cher et pas toujours garant d’une qualité certaine ? quement, il n’y a aucun intérêt à pratiquer des régimes
Nous recommandons par principe de manger des fruits, des d’exclusion quand on n’a pas d’allergie particulière. Et
légumes et des légumineuses provenant de l’agriculture biolo- certains peuvent entraîner des carences.
gique. Cela présente un réel avantage sur la santé. Mais atten- Si l’on prend une journée classique, comment et que faut-il manger ?
tion, manger bio n’est pas un vaccin ! Si vous mangez des pro- Il faut essayer d’avoir une alimentation structurée. Eviter le
duits gras, trop sucrés ou trop salés, ça n’est pas bon pour la grignotage. Ensuite, on peut adapter ses journées. L’alimen-
santé, même s’ils sont bio. Nous insistons pour que le bio soit tation est une question globale. Elle se gère sur le long terme.
orienté vers les aliments d’une bonne qualité nutritionnelle. Et On recommande les fameux cinq fruits et légumes par jour,
il ne faut pas que ce soit un argument de marketing pour faire de consommer une poignée de fruits secs dans la journée, des
consommer des produits qui n’ont aucun intérêt alimentaire. légumineuses au moins une fois par semaine, de manger des
Ensuite, vous avez raison, il y a le problème du prix. Ce qu’on céréales complètes, du pain ou du riz complet, pas trop de
voit dans nos enquêtes, c’est que, sans un soutien de la filière, il viande rouge, du poisson, pas trop de gras, de sucré ni de
est difficile de le rendre accessible aux personnes défavorisées. salé… Il ne faut pas être obsessionnel. On peut manger trois
La viande a plutôt mauvaise presse en ce moment. Faut-il religieuses à un repas ! Mais il ne faut pas le faire tous les
arrêter d’en manger ? jours. Enfin, il faut privilégier le frais autant que possible,
La consommation de viande rouge et de charcuterie, tout en sachant que des légumes en conserve ou surgelés
au-dessus d’un certain niveau, constitue un facteur de risque, gardent un vrai intérêt nutritionnel.
notamment de cancer colorectal. Aujourd’hui, on peut ne L’obsession de bien manger ne devient-elle pas un peu excessive ?
pas manger de viande. Si l’on y tient, il faut réduire sa Je ne crois pas. Il est indispensable de changer nos comporte-
consommation pour ne pas dépasser 500 grammes de viande ments. Une partie de la population s’inquiète à juste titre de
rouge et 150 grammes de charcuterie par semaine. ce qu’elle mange. Il faut faire pression sur l’industrie agroali-
Concernant la viande blanche ? mentaire pour qu’elle améliore la qualité de ses produits. On
Il n’y a pas de contre-indication médicale pour les volailles. peut comprendre que les consommateurs soient un peu
Ensuite, il faut tenir compte de l’aspect durabilité. Réduire perdus dans leur vie quotidienne. Mais cela reste une vraie
notre consommation de viande et notamment de viande question de santé publique. La bataille du Nutri-Score a
rouge présente un intérêt pour la planète. Cela a été montré qu’il y a une volonté politique pour agir. Quatre-
largement prouvé. vingt-cinq industriels et distributeurs ont adhéré au Nutri-
Les régimes sont-ils utiles ou dangereux ? Score. D’autres essaient toujours de le torpiller. Il y a encore
Nous n’avons aucune preuve de l’utilité pour la santé de ces du chemin à faire. ■ Propos recueillis par Christophe Doré

DES APPLIS POUR MANGER MIEUX

A
vec ses presque centraliens, permet d’informer sur la réelle
6 millions de quant à elle de scanner valeur nutritive de
téléchargements, directement le contenu l’aliment en intégrant la
l’application Yuka est de son assiette pour notion de transformation,
devenue la star 2.0 obtenir le bilan sachant que les aliments
de ceux qui veulent nutritionnel d’un repas. ultratransformés sont
se nourrir sans Bien d’autres outils sont la plupart du temps
s’empoisonner. développés suivant de moins bonne qualité,
Créée par trois Français, la même approche, voire dangereux pour
anciens élèves de tels BuyOrNot, Too Good du monde entier. la santé. Ce classement,
grandes écoles, Yuka To Go, Fruits & Légumes Son fondateur, Stéphane appelé Nova, reprend
est très simple à utiliser. de Saison… Mais celui Gigandet – encore un le principe du Nutri-
Il suffit de scanner le qui a la confiance des Français ! –, considère Score, et va de vert
code-barres du produit nutritionnistes s’appelle que les données sur la à rouge (vert = produit
que l’on s’apprête à Open Food Facts. nourriture sont d’intérêt non transformé
mettre dans son Caddie Il ne s’agit pas d’une public et doivent être et rouge = produit
pour connaître sa qualité application créée libres et ouvertes. ultratransformé).
nutritive et savoir par une start-up, C’est d’ailleurs avec Aujourd’hui, 9 000
s’il ne contient pas trop proposée par un les données d’Open contributeurs ont permis
d’additifs alimentaires distributeur ou une Food Facts que beaucoup de classifier dans cette
considérés comme institution, mais d’une d’applications, comme base près d’un million
mauvais pour la santé. base de données Yuka, fonctionnent en de produits du monde
L’application Foodvisor, collaborative des partie. Open Food Facts entier, dont 450 000
imaginée par trois produits alimentaires présente l’avantage vendus en France. C. D.

60/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Sierra de Aracena, Playas de El Palo,
Huelva. Málaga.

Medina Azahara,
Córdoba.

intensément
Ici, vous ne passez pas un bon moment, vous faites que chaque moment compte.
Vivre… mais vivre intensément.

Organisez votre voyage sur andalucia.org EUROPEAN UNION


European Regional Development Fund
Rencontre

62/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Jean-Claude Michéa
RENCONTRE AVEC
LE PENSEUR DE LA FRANCE
DES “GILETS JAUNES”
C’est l’un des philosophes contemporains les plus importants et les plus
mystérieux. Il y a deux ans et demi, Jean-Claude Michéa est allé
jusqu’au bout de ses idées. Il s’est installé dans une ferme au cœur de la
France périphérique pour partager les conditions de vie des plus
humbles. Habituellement, il ne rencontre jamais les journalistes.
Pour « Le Figaro Magazine », il a fait une exception.
Par Alexandre Devecchio (texte) et
Vincent Nguyen/Riva Press pour Le Figaro Magazine (photos)

M
on adresse ? Attendez, il était
bien convenu que l’entretien
aurait lieu à Mont-de-Marsan.
Il vous a été clairement signifié, Le philosophe, adepte de la décroissance et de la permacul-
depuis le début, que l’accès à ture, est venu nous chercher dans un vieux diesel. Une provo-
notre ferme est strictement cation ? Non, un instrument de survie lorsqu’on habite à la
interdit à tout journaliste (et a campagne, loin de tout. « Je suis décroissant, mais le combat
fortiori à tout photographe), le pour la décroissance doit être articulé au combat pour les
lieu devant rester “secret”. Il classes populaires. On ne peut jamais commencer par suppri-
s’agit de respecter la quiétude mer quelque chose qu’on n’a pas remplacé. C’est comme
de notre petit village où nul n’a envie de voir débarquer micros et enlever ses béquilles à un cul-de-jatte, explique le philosophe.
caméras. Donc, à vous de voir si vous maintenez ce déplacement. J’ai un voisin qui vit avec 600 euros par mois et qui doit calculer
Mais c’est cela ou rien ! » Est-ce qu’on maintient le déplace- le jour du mois où il peut encore aller faire ses courses à
ment ? Bien sûr que oui ! Pour un « représentant du monde Mont-de-Marsan sans tomber en panne, en fonction de la
médiatique », rencontrer Jean-Claude Michéa est un privi- quantité de diesel qu’il a encore les moyens de s’acheter. » Avec
lège rare. L’auteur d’Impasse Adam Smith est un peu le le géographe Christophe Guilluy, c’est l’un des rares pen-
Stanley Kubrick des intellectuels. Comme le cinéaste culte seurs emblématiques de la France périphérique. Celle des
décédé, Michéa a une réputation d’ermite inaccessible. Vous « gilets jaunes », dont le philosophe a récemment pris la
ne le verrez jamais à la télévision. Il ne fréquente pas les salons défense dans une lettre publiée sur le site alternatif Les Amis
parisiens qu’il déteste, est presque impossible à joindre par de Bartleby. « La plupart des “gilets jaunes” n’éprouvent aucun
téléphone et accorde de rares entretiens par e-mail. Une dis- plaisir à devoir prendre leur voiture pour aller travailler chaque
tance qui n’a fait que renforcer son aura auprès de lecteurs jour à 50 kilomètres de chez eux, à aller faire leurs courses au
toujours plus nombreux et fervents. seul centre commercial existant dans leur région, ou encore à se
A la gare de Mont-de-Marsan où il nous a donné rendez- rendre chez le seul médecin qui n’a pas encore pris sa retraite et
vous, nous l’attendons avec un mélange d’excitation et d’ap- dont le cabinet se trouve à 10 kilomètres de leur lieu d’habita-
préhension. Mais Michéa n’est pas l’ours misanthrope ni le tion », écrit-il. S’il a accepté exceptionnellement de nous ren-
gourou lointain qu’on pouvait imaginer. Tout au contraire, contrer, c’est pour mieux nous faire toucher du doigt cette
il nous accueille avec chaleur comme de vieux amis. « Il n’ar- réalité trop souvent ignorée par nombre de médias parisiens.
rête jamais de parler », nous prévient son épouse, Linda, qui
l’accompagne. Bonnet vissé sur la tête, sweat-shirt et panta- DÉCENCE COMMUNE
lon baggy, Michéa cultive son look de vieux hippie. Mais il y En ce jour de novembre gris, Mont-de-Marsan, la préfecture
a aussi du Pagnol et du Audiard dans le personnage. Une des Landes, apparaît déserte et triste. Dans ce coin de France
pointe d’accent méridional adopté à Montpellier où il a été abandonné, Michéa se sent pourtant davantage chez lui qu’à
professeur de philosophie pendant plus de trente ans. Un Montpellier, métropole standardisée où il a vécu la plus
sens de la repartie digne d’un tonton flingueur, héritage de grande partie de sa vie. Ici, il entend le chant des oiseaux et
son enfance dans le Paris populaire et de la fréquentation de respire l’air frais. Surtout, il est au contact des gens ordinai-
l’écrivain anar de droite, Antoine Blondin, l’un des plus pro- res : les siens. A la librairie indépendante Caractères, installée
ches amis de son père. dans l’ancien garage Peugeot de Mont-de-Marsan, tout le ____ u

63/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Rencontre

A Mont-de-Marsan, “MES VOISINS


la préfecture des Landes,
Michéa se sent chez lui.
ÉLEVEURS
Avec Christophe Guilluy, CONNAISSENT
il est l’un des penseurs
emblématiques de la MIEUX L’EUROPE
« France périphérique ». QUE LES
JOURNALISTES
PARISIENS”

monde se connaît. Alors que la plupart des commerces de gauche aujourd’hui est celui qui se vante de ne pas compren-
ferment, l’espace de 570 m2 est plus qu’un simple magasin de dre. Le paradoxe, c’est que c’est très souvent chez des gens de
livres : un lieu de vie et de rencontres. Michéa y trouve la droite, particulièrement la droite populaire qui est de droite par
convivialité qu’il aime dans les petites villes, la fameuse attachement à un certain nombre de valeurs traditionnelles
« décence commune » chère à Orwell, c’est-à-dire l’« honnêteté plutôt que par amour de l’argent, que se trouve la capacité de
ordinaire » ou la « moralité naturelle » qui s’exprime sponta- faire des pas vers une compréhension de l’autre. » Pour son ami
nément, selon l’écrivain britannique, chez les gens humbles. Sébastien Lapaque, réduire Michéa à sa dimension idéolo-
Dans un paysage intellectuel et médiatique conformiste où le gique est de toute façon une erreur. « Ce n’est pas un doctri-
rôle de chacun est savamment réparti, Michéa fascine et naire ni un maître à penser mais un passeur, un éducateur
déroute par sa singularité. Renvoyé dans le camp de la réac- comme il le dit à propos d’Orwell. Un génial prof de philo dissi-
tion par la gauche progressiste, caricaturé en crypto-commu- dent qui n’aime rien tant que voir ses élèves penser », explique
niste par la droite libérale, le philosophe, régulièrement cité l’écrivain. La philosophe du conservatisme Laetitia Strauch-
par Eric Zemmour, séduit cependant une partie de la gauche Bonart, qui a été son élève en terminale au lycée Joffre de
radicale comme de la droite conservatrice. Si Michéa plaide Montpellier, en 2001, ne dit pas autre chose : « Son cours a été
pour la remise en cause profonde de notre mode de vie fondé un déclic pour moi. Il avait quelque chose de magique comme
sur le consumérisme, il est allergique aux transgressions pédagogue. » Mais celui qui vise le plus juste à propos de
modernistes du gauchisme culturel : la lutte pour les droits Michéa est peut-être le géographe Christophe Guilluy :
des LGBT, le véganisme ou encore le combat contre l’accent « Au-delà de la richesse de sa pensée, il est l’incarnation de ce
circonflexe préparent, selon lui, le « meilleur des mondes » qu’il dit. Sa proximité avec le peuple n’est pas une posture. » S’il
techno-marchand. Taxé de « rouge-brun » par ses adversai- y a un fil rouge dans la vie et l’œuvre de Michéa, c’est en effet
res, il emprunte à Orwell, encore, la notion d’« anarchiste son attachement aux classes populaires qu’il n’a jamais trahi.
conservateur » pour se définir. « Même dans la bouche
d’Orwell, le terme de tory anarchist était une provocation, bien RETRAITE À LA FERME
sûr. Alors chez Michéa, c’est a fortiori une boutade », explique Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents com-
la directrice du Média TV, Aude Lancelin, qui a beaucoup munistes. Michéa, si. Tous deux sont aussi résistants. Il naît
contribué à populariser son œuvre. Selon elle, Michéa est un en 1950 dans une cité du XIIe arrondissement, une HLM en
homme de gauche détesté par « la gauche Libé qui aimerait briques rouges de six étages qu’on réservait aux ouvriers et
bien se passer du peuple. Le mauvais peuple, vous savez, celui artisans provinciaux qui montaient à Paris. Les communistes
qui vote mal. La droite passe derrière, et fait de la récup. Elle se regroupaient dès l’école primaire et formaient une sorte de
utilise les phrases sur l’antilibéralisme culturel de Michéa, et contre-société avec ses fêtes de quartier, ses associations de
évite de parler de son antilibéralisme économique. » masse, ses groupements sportifs. « J’ai grandi avec mes voisins.
Sur ce dernier point, Michéa n’est pas entièrement d’accord. Il y avait beaucoup d’entraide. Quand sous la gauche tout a été
S’il ironise volontiers sur « les gens de droite qui vénèrent le privatisé, les classes populaires ont été chassées et c’est devenu,
marché tout en vomissant ses conséquences », il sait qu’il existe une fois retapés, des logements pour bobos », regrette Michéa.
une droite réellement sensible à ses idées. « A la radio, on Du communisme, il retient aujourd’hui avant tout l’idéal
reconnaît immédiatement quelqu’un qui se définit comme de communautaire. S’il garde des relations d’amitié avec ses
gauche à des phrases comme “je ne peux pas comprendre com- anciens « camarades », il a quitté le parti dans les années 1970,
ment on peut penser cela”, constate le philosophe. L’homme dégoûté par le totalitarisme de l’Union soviétique. ____u

64/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


*

Votre réussite est singulière, le fruit d’une histoire qui a façonné votre parcours, votre vie.
Depuis plus de 140 ans, nous écoutons vos récits afin que vos ambitions deviennent réalité.
A vos côtés partout dans le monde, nous conférons à votre patrimoine une stature unique et pérenne.
Vous ouvrez un nouveau chapitre de votre histoire, écrivons-le ensemble.
*Ces histoires qui nous façonnent.

www.ca-indosuez.com
BELGIQUE | BRÉSIL | ÉMIRATS ARABES UNIS | ESPAGNE | FRANCE | HONG KONG | ITALIE | LIBAN
LUXEMBOURG | MIAMI | MONACO | NOUVELLE CALÉDONIE | SINGAPOUR | SUISSE | URUGUAY
Rencontre

“IL EST
L’INCARNATION
DE CE QU’IL DIT.
SA PROXIMITÉ AVEC
LE PEUPLE N’EST
PAS UNE POSTURE”
Christophe Guilluy

des lycées pour détecter les objets métalliques. Tout s’est passé
plus rapidement que je l’avais prévu. » Toute sa carrière, Mi-
chéa refusera d’enseigner à l’université. Par défiance pour le
petit monde universitaire, mais aussi parce qu’il estime son
travail au lycée plus utile. Désormais à la retraite, c’est depuis
sa ferme des Landes qu’il a écrit son dernier livre justement
intitulé Le Loup dans la bergerie (Flammarion). Il y a deux
ans et demi, il a décidé d’aller au bout de ses idées. Il a vendu
son appartement montpelliérain pour acheter deux petits
hectares de terre. Avec sa femme Linda Wong, fille de maraî-
Ci-dessous, chers vietnamiens, Michéa tente de vivre en autosuffisance,
Caractères, la librairie
indépendante de
allant jusqu’à couper le bois lui-même pour se chauffer.
Mont-de-Marsan, est « Nous ne sommes pas des calvinistes puritains, mais c’était une
plus qu’un simple démarche politique de ma part. On ne peut pas prétendre défendre
magasin de livres : un les classes populaires si l’on ne partage pas leurs conditions de
lieu de vie et de vie. » Et Michéa, malicieux, d’ajouter : « Mes voisins éleveurs
rencontres. connaissent mieux l’Europe que les journalistes parisiens. Ils
maîtrisent parfaitement la législation européenne car ils en
sont les premières victimes. L’idée qu’ils seraient perméables
aux idées populistes car on ne leur a pas suffisamment expliqué
l’Europe est absurde. »

ANTI-ANTISPÉSCISTES
L’ancien citadin s’est d’autant mieux intégré au village qu’il
a compris l’univers des chasseurs. « Je n’ai jamais été chasseur
en tant qu’urbain, mais j’ai découvert un monde incroyable-
ment sensible et intelligent. C’est un plaisir d’échanger avec
eux. » Cette nouvelle vie a également bouleversé son rapport
à la nature et à l’animal. « Le végan dit : “Je ne mange que des
légumes”, mais faire pousser le moindre légume, c’est devoir
tenir à distance, voire exterminer, quantité incroyable d’ani-
maux. On s’aperçoit que si on laisse les taupes, les étourneaux,
les limaces, les pucerons, etc., le végan dans son restaurant pari-
sien ne pourra pas manger sa tourte aux légumes, ironise-t-il.
Le jeune Michéa est un surdoué. En 1972, il devient le plus Les végans et les antispécistes rêvent de refonder la nature avec
jeune agrégé de philosophie de France, puis part enseigner à des araignées câlines, des requins et des crocodiles modifiés
Montpellier. Boursier à 100 %, il n’avait pas le droit génétiquement qui viendront chercher des caresses. Ils ne voient
d’échouer. L’écriture pourtant ne viendra que beaucoup plus pas qu’ils sont en train de créer le monde le plus urbanisé,
tard, en 1995. C’est son ami Alain Martin, ancien libraire et technicisé, dénaturé, artificialisé qui existe. »
créateur des Editions Climats qui le force à écrire après être A la campagne, Michéa a dû renoncer à lire son journal avec
tombé par hasard sur un article consacré à Orwell que Mi- son café le matin. Là-bas, les kiosques n’existent pas. Le télé-
chéa destinait à une revue. Ce sera Orwell, anarchiste tory. Un phone fixe est le seul qui marche normalement dans la région
succès inattendu qui sera suivi de beaucoup d’autres. Paru alors que la réception des mobiles est très aléatoire voire
en 1999, L’Enseignement de l’ignorance, charge contre les dé- impossible chez beaucoup de ses voisins. Le plan numérique
rives « pédagogistes » de l’école, est sans doute son livre le plus de Macron n’est pas arrivé jusqu’à eux. « Ce que j’ai sous les
visionnaire. Jean-Claude Michéa est le premier à dénoncer la yeux depuis deux ans et demi, c’est la vérification quotidienne
novlangue grotesque des sciences de l’éducation qui fait de des analyses et des intuitions de Christophe Guilluy », note le
l’élève un « apprenant » et du maître, un « manager de l’aven- philosophe. Regrette-t-il pour autant son ancienne vie ? Pas
ture quotidienne de l’apprendre ». « Il y a vingt ans, j’avais pré- une seconde. « Ici, la vie est dix fois plus rude, conclut Michéa,
dit qu’un jour on se poserait la question des portiques à l’entrée mais cent fois plus belle. » ■ Alexandre Devecchio

66/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


KARIBEA PRAO
HHHNF
LES ILES DE GUADELOUPE
a partir de
forfait
CARAÏBES - OCÉAN INDIEN - ILES DU PACIFIQUE 8 jours 699€TTC*
par personne
6 nuits hebergement seul
* Exemple de prix pour un départ compris entre le 10/09/19 et le 19/09/19. Forfait 6 nuits par personne
au départ de Paris, en demi-double, en Junior Suite et en hébergement seul - Taxes aériennes incluses
(soumises à modifications) + Transferts aller / retour - Hors assurances - Hors taxes de séjour. Valable pour
tout séjour effectué à plus de 60 jours du départ.

KARIBEA CLIPPER
HHHNF
LES ILES DE GUADELOUPE
a partir de
forfait
8 jours 729€TTC*
par personne
6 nuits petits dejeuners
* Exemple de prix pour un départ compris entre le 10/09/19 et le 19/09/19. Forfait 6 nuits par personne au
départ de Paris, en demi-double, en catégorie Standard et en petits déjeuners - Taxes aériennes incluses
(soumises à modifications) + Transferts aller / retour - Hors assurances - Hors taxes de séjour. Valable pour
tout séjour effectué à plus de 60 jours du départ.

VERANDA TAMARIN
HHHSUP NL
ILE MAURICE
a partir de
forfait
7 jours 1225€TTC*
par personne
5 nuits petits dejeuners
* Exemple de prix pour un départ compris entre le 13/05/19 et le 03/07/19. Forfait 5 nuits par personne
au départ de Paris, en demi-double, en catégorie Confort et en petits déjeuners - Taxes aériennes incluses
(soumises à modifications) + Transferts aller / retour - Hors assurances.

ANGSANA BALACLAVA
HHHHHNL
ILE MAURICE
a partir de
forfait
7 jours 1735€TTC*
par personne
5 nuits petits dejeuners
* Exemple de prix pour un départ compris entre le 31/05/19 et le 25/06/19. Forfait 5 nuits par personne au
départ de Paris, en demi-double, en Suite jardin lagoona et en petits déjeuners - Taxes aériennes incluses
(soumises à modifications) + Transferts aller / retour - Hors assurances.

Voyages à la carte - Combinés d’îles - Croisières Rendez-vous dans votre agence de voyages
Voyages de noces - Anniversaires de mariages et sur WWW.EXOTISMES.FR
EXOTISMES - IM 013110043
Reportage

La vie en noir vient


de débuter pour
David Rozkoszyk,
mineur à Budryk
depuis seulement
deux mois.

68/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


LES DERNIÈRES
GUEULES
NOIRES
DE POLOGNE
Longtemps considérée comme une fierté nationale, l’industrie minière
polonaise est aujourd’hui en déclin. Plongée par plusieurs
centaines de mètres de fond dans le bassin houiller de Haute-Silésie, dont
la capitale, Katowice, accueille la Conférence environnementale
(COP24) du 2 au 14 décembre.

De nos envoyés spéciaux Jules Prévost (texte)


et Kasia Strek (photos)

69/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Des volutes de gaz
toxique s’élèvent
au-dessus de ce terril,
situé au cœur
de la ville de Radlin.

A Budryk, il faut
descendre un
kilomètre sous la
surface pour
trouver du charbon.

70/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Reportage

Fin du travail pour ce


groupe de mineurs
qui attend la « cage »
pour remonter.

100 000 personnes

W
ojciech contem- travaillent dans entraîné privatisations et réductions
ple l’apocalypse de main-d’œuvre, à des mines majori-
avec un sourire. l’industrie du charbon tairement déficitaires qui ferment, à
Sur son ordre, qui fournit 80 % un métier dangereux qui n’attire plus,
une roue de
2,50 mètres hérissée de pics d’acier
de l’électricité et aux préoccupations écologiques
européennes ou locales. Car si le
vient de se mettre en branle dans un du pays charbon de Budryk sert à la produc-
grondement sourd. Par plus d’un tion d’acier, d’autres mines silésiennes
kilomètre de fond dans la mine polo- alimentent, elles, les centrales du pays
naise de Budryk, en Haute-Silésie, la dans le sous-sol silésien, il a intégré les – près de 80 % de l’électricité est pro-
haveuse arrache le charbon de sa risques. Tout comme ses 365 camarades duite grâce au charbon – et les chau-
veine. Une fumée noire envahit l’es- de labeur du jour. Eclairés à la lampe dières individuelles. Dans certaines
pace confiné. Les murs, le sol, le toit, frontale, ils empilent du charbon dans villes, ces chiffres se traduisent l’hiver
l’intégralité du souterrain tremblent. les berlines, rafistolent les tuyaux p a r l ’ ap p a r i t i o n d u s m og , u n
Des gaillettes s’écrasent sur le tapis d’oxygène, installent des piliers ou brouillard de particules fines. L’odeur
roulant destiné à récupérer le précieux conduisent le train suspendu à travers suffocante a dérangé jusqu’à la Cour
minerai tandis que de petits bouts de les kilomètres de galeries. de justice de l’Union européenne : elle
roche pleuvent sur les casques de la a condamné le pays en février dernier
quinzaine de gueules noires sur- UNE POLLUTION SUFFOCANTE pour manquement « persistant » à ses
veillant la manœuvre avec calme. « Ça Ces ouvriers sont les représentants obligations en matière de qualité de
fait longtemps qu’on ne pense plus à d’une industrie minière en déclin. En l’air. Près de la moitié de la pollution
avoir peur ! » rigole Wojciech en jetant Pologne, un peu moins de 100 000 per- polonaise est générée en Haute-Silé-
un coup d’œil à son détecteur de gaz, sonnes travaillent aujourd’hui dans le sie. Et pourtant, annonciatrice d’un
indispensable pour contrôler le taux secteur, principalement en Haute- futur décarboné ou ironie de l’His-
de méthane dans le boyau. Coups Silésie, dans le sud du pays. C’est toire, la 24e session de la Conférence
de grisou, tremblements de terre, quatre fois moins qu’en 1990. La faute des Nations unies sur les changements
machines qui s’emballent… Depuis au passage d’un modèle communiste climatiques (COP24) se tiendra du 2
vingt-trois ans qu’il creuse des trous à une économie de marché qui a au 14 décembre dans la capitale de la ____ u

71/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Peu à peu,
les habitats collectifs
en briques rouges
abritant les familles
de mineurs
sont transformés
en attractions
touristiques

région, Katowice, surnommée par


certains médias « capitale européenne
du charbon ».
« Ce surnom est faux ! » s’exclame
Marcin Krupa, tout juste réélu maire
de la ville. « A Katowice, il n’y a plus que
deux mines en activité contre sept aupa-
ravant. Nous misons désormais sur une
économie centrée sur le sport, les servi-
ces et la culture », ajoute ce fils de
mineur. Preuve de ce virage, la trans-
formation des zones industrielles en
attractions touristiques, à l’image des
familoks du quartier de Nikiszowiec.
Ces habitats collectifs en briques rou-
ges rappelant les corons abritent des
familles de mineurs depuis leur édifica-
tion par la compagnie minière locale,
au début du XXe siècle. Un plan de res-
tauration, une boutique de souvenirs
et un restaurant avec animations musi-
cales : voici qu’on y croise aujourd’hui
autant de visiteurs en voyage organisé
que de descendants de gueules noires.
La valorisation d’anciens sites miniers
se pose ailleurs dans la région.
Comme à Zabrze, 30 kilomètres à
l’ouest de la capitale silésienne, où une
mine a été aménagée en musée. Cas-
ques sur la tête, les novices de la
houille empruntent la « cage », l’as-
censeur de fer pour descendre à
370 mètres de profondeur.

LE MÉTIER N’ATTIRE PLUS LES JEUNES


En cette froide matinée d’octobre, un
groupe de collégiens attendent aussi
pour visiter une mine. En activité
celle-ci : à Wujek, au sud de Katowice,
5 000 tonnes de charbon sont extraites
quotidiennement. Costume Hugo
Boss impeccable et montre imposante
au poignet, le responsable de la for-
mation Piotr Buffi accueille les
adolescents. En Haute-Silésie, depuis
l’ouverture de la première ____ u

72/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Reportage

A Bytom, au milieu
des bâtiments noircis
par la pollution dans
l’ancien quartier
des mineurs.

73/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


A 350 mètres sous
terre, il faut progresser
dans une chaleur
étouffante et patauger
mine en 1740, descendre dans les dans la boue : Là, des ouvriers se chargent de trier le
entrailles de la terre est une évidence et “Welcome to Hell” charbon. Des ouvrières aussi. Car, si
le métier se transmet d’une génération elles ne sont pas autorisées à effectuer
à l’autre. « Se transmettait, corrige des tâches physiques en bas, les
Piotr. Il n’attire plus les jeunes. » Il y a femmes sont nombreuses à se casser le
dix ans, Wujek accueillait 240 étu- dos et la santé en surface pour des
diants d’écoles techniques pour des salaires moindres que leurs collègues
cours pratiques. En 2018, ils sont à parents les auraient encouragés. de fond. Pelle à la main ou brouette au
peine 35 à revêtir régulièrement la Aujourd’hui, ils ont peur de la mine ! » bout des bras, ces petites mains sépa-
chemise à carreaux réglementaire. « Ma plus grande fierté ? Sortir vivant », rent le charbon de la roche et les
« Nous risquons d’avoir de gros pro- annonce Marcin Polasz, mineur à déchets mêlés à la houille. Bouteilles,
blèmes de recrutement dans le futur », Wujek depuis quatorze ans, en ajus- morceaux de fer, reliquats de sac…
expose-t-il. Alors aujourd’hui, c’est tant la sangle de son respirateur. Les Un détritus toutes les vingt secondes,
opération séduction. Sagement assis travailleurs des sous-sols silésiens ne sept heures trente, les yeux rivés sur un
face à un Powerpoint, les élèves écou- sont pas toujours les meilleurs ambas- tapis roulant dont elles ne contrôlent
tent Piotr lister les avantages du mé- sadeurs de leur métier. Surtout quand pas la vitesse. « On répète les mêmes
tier : une retraite anticipée après ils ont été formés aux interventions gestes en boucle, s’exclame Jolanta
25 ans de travail, des salaires conforta- d’urgence en profondeur : « Si mon Chroszcz, qui travaille ici depuis
bles – environ 2 500 zlotys brut téléphone sonne, c’est qu’il ne reste pas trente ans. C’est aussi monotone que le
(580 euros) par mois, soit 800 zlotys grand monde de vivant au fond », confie boulot de Sisyphe, sauf qu’en plus, on a
au-dessus du salaire minimum – ou Marcin, qui a dû le décrocher trois fois la tête qui tourne à cause de la pous-
encore la sécurité de l’emploi, dans le en douze ans. La mine blesse, mutile, sière. » Et les oreilles qui souffrent à
secteur public du moins. électrocute, et parfois tue. Le 10 no- cause du bruit des machines. Certai-
vembre dernier, un homme est mort, nes sont si puissantes qu’elles font
LA MINE PARFOIS TUE enseveli par 600 mètres de fond à vibrer la structure du bâtiment. « Et il
Que l’argumentaire de Piotr convain- Mysłowice-Wesoła. A Wujek, le y a l’isolation : nulle ! L’été, on crève de
que des jeunes d’endosser les habits de dernier malheur remonte à 2015. chaud. L’hiver, on meurt de froid. »
mineur, Mirosław Kowalski en rêve. Il avait endeuillé deux familles. Pour se
« Je ne sais plus quoi faire pour remplir protéger avant la descente, les ouvriers CREUSER TOUJOURS PLUS PROFOND
mes formations », souffle le directeur s’arrêtent prier devant un tableau de Une fois classés par taille, les mor-
de l’école technique n° 3 de Katowice Barbara, la sainte protectrice des ceaux de charbon de Wujek sont
en montrant les ateliers et salles de mineurs. Quant au « bonjour », il est chargés sur des trains ou des camions.
classe vides. De 800 étudiants en 2000, remplacé par « Szczesc Boze » (Que Direction : les centrales électriques
la structure n’en accueille plus que 90. Dieu te protège !). Et si, malgré comme celle d’Opole, à une centaine
Et encore, sur les quatre écoles en par- l’attention divine, le méthane dépasse de kilomètres. Problème, comme il
t e n a r i at av e c Wu j e k , c e l l e d e les 3 % ou un incendie se déclare, il faut faut creuser toujours plus profond
Mirosław est la dernière à proposer le évacuer par les chemins de secours. pour retirer le minerai, le prix de ce
cursus « abattage », où l’on apprend à « On les connaît par cœur », explique dernier augmente. Tout comme celui
manier les machines d’excavation. Il Marcin en ouvrant une lourde porte de l’électricité : entre 2000 et 2017, il a
ne devrait pas faire long feu. Les deux donnant sur un boyau étroit et som- quasiment doublé pour les industries.
seules personnes qui y sont inscrites bre. Là, les étançons, piliers en métal « Cette politique énergétique tournée
viennent d’entrer en quatrième soutenant la structure, laissent place à vers le charbon met en danger la com-
année : la dernière. Conscient du pro- de simples poutres en bois, parfois bri- pétitivité de nos petites et moyennes
blème, PGG, la compagnie minière sées. A 350 mètres sous terre, il faut entreprises », s’énerve Grzegorz
nationale, propose depuis cette année progresser dans une chaleur étouf- Wisniewski, président de l’Institute
de rémunérer les études d’électricité et fante pendant plus d’une demi-heure, for Renewable Energy (IEO). Sans
de mécanique à hauteur de 200 zlotys patauger dans 40 centimètres de boue compter que la construction en cours
par mois (environ 50 euros)… à le dos courbé, et éviter les fils électri- de nouveaux réacteurs au charbon
condition de suivre une spécialisation ques mortels qui alimentaient les pourrait compliquer le respect des
« mine » et de venir y travailler après le trains des anciens souterrains. Un engagements gouvernementaux en
diplôme. La proposition a reçu un facétieux ne s’y est d’ailleurs pas termes de réduction à 50 % de la part
accueil mitigé : sur 30 élèves de pre- trompé, lui qui a gravé sur la paroi : du minerai noir dans la production
mière année, seuls deux ont signé. Un « Welcome to Hell ». électrique d’ici à 2040. « Le gouverne-
crève-cœur pour le directeur, lui- Pour les travailleurs, l’enfer, c’est aussi ment a sacrifié les énergies renouve-
même ancien mineur : « Avant, les en surface, dans le carreau de fosse. lables au nom de la sécurité énergétique, ____
u

74/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Reportage

Par sécurité, les mineurs de Wujek comme Damian, 24 ans, doivent s’équiper d’un casque, de bottes, de gants et d’un respirateur.

Stanislaw cherche sur un terril du fer à revendre, le syndicaliste Roland Zagorski, à défendre les droits des gueules noires.

Un même métier, deux habits : celui pour descendre, suspendu à la fin du travail ; celui d’apparat, porté pour les grandes occasions.

La mine, c’est aussi des femmes en surface, comme Jolanta Chroszcz, qui trie le charbon depuis trente ans dans le carreau de fosse.

75/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Reportage

Une “patrouille
écologique” traque
les habitations
polluantes :
à Katowice,
tout le monde
utilise des chaudières
à charbon

les roches du train au sommet de la


butte. L’occasion pour les deux com-
pères de négocier une place dans un
véhicule avec le chef de chantier.
Accepté ! Après quelques minutes,
bringuebalés dans la cabine des pilo-
tes, les voici à 69 mètres de hauteur
dans un décor lunaire. Pendant une
heure, comme tous les jours depuis
plus de vingt ans, ils vont crapahuter à
la recherche de bouts de métal à reven-
dre. Ou de morceaux de charbon de
mauvaise qualité, mais qu’ils pour-
ront brûler dans leur poêle.
« Si c’est orange ou jaune, si ça pue, on
contrôle ! » Mariusz Sumara, com-
mandant adjoint de la police munici-
pale de Katowice, conduit au ralenti.
Ce « patriote local amoureux de sa
ville » observe la couleur des fumées
de cheminée du quartier de Kostuch-
na. « Ici 80 à 90 % des gens ont des
chaudières à charbon », explique-t-il.
Avec l’industrie du transport, elles
représentent 75 % des émissions de
particules polluantes dans l’air. Alors,
Charbon, table cassée, peste le chercheur. Si la Pologne pour limiter les rejets, la « patrouille
plastique… Katarzyna persiste dans cette voie, les prix de écologique » de Katowice vérifie que
utilise ce qu’elle peut pour l’électricité vont exploser et il faudra « les individus brûlent du charbon de
chauffer le familok, ou
l’eau pour le bain
l’importer. » qualité, non mélangé à d’autres mine-
de sa fille Paulina. rais, du bois humide ou des déchets ».
DES DESTINS LIÉS À LA MINE Mariusz vient de repérer une maison
En attendant, les mines crachent suspecte. En quelques minutes, deux
leurs rebuts sur d’immenses collines drones sont lancés. Le premier est
artificielles. C’est en bordure d’un de équipé d’une caméra. Le second d’un
ces terrils, dans un wagon aménagé, « nez » capable d’analyser en temps
que vit le sexagénaire Mieczyslaw. Au réel la composition gazeuse des
bout du chemin de terre, il aperçoit fumées de cheminée. En cas de pre-
son ami Stanislaw, 71 ans, qui tire mière fraude, le policier informe les
derrière lui une petite caisse sur roues. habitants des dangers du smog. En
Le destin de ces deux hommes a Pologne, il tue environ 33 000 per-
toujours été lié à la mine. Ils y ont sonnes chaque année. En cas de
travaillé. Et aujourd’hui, ce sont ses récidive, c’est l’amende. « C’est un
déchets qui les maintiennent en vie. combat pour changer les mentalités,
10 heures. C’est la pause pour les précise l’agent. Et à Katowice, nous
camionneurs chargés de transporter sommes en train de le gagner. » ____u

76/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


JE NE DONNE PAS POUR
LE CANCER, PAS POUR LA PLANETE,
PAS AUX SANS-ABRIS.
JE DONNE AUX TROIS A LA FOIS.

LA FONDATION DE TOUTES LES CAUSES


Recherche médicale,urgences,enfance,précarité,grand âge,culture,
environnement... À la Fondation de France, chaque donateur peut
soutenir plusieurs causes à la fois ou choisir celle qui lui tient le plus
à cœur. Découvrez toutes nos actions sur fondationdefrance.org
Reportage

Depuis sa rénovation,
le familok de
Nikiszowiec, à
Katowice, est inscrit
sur la liste du
patrimoine polonais.

En Pologne, on rêve
A une cinquantaine de kilomètres de d’énergies propres, Opinion Research Center. Alors,
là, Oliwer Palarz aimerait bien voir le pour imposer ce respect, Krzysztof
smog disparaître de sa ville, Rybnik. mais les gueules noires arbore régulièrement le costume
Car la pollution handicape son quoti- sont respectées. d’apparat du mineur. Une veste ornée
dien. Avant chaque sortie, cet ingé- Plus qu’un enseignant du symbole de l’industrie minière
nieur de formation consulte une – une pointerolle et une massette croi-
application téléphonique pour connaî- ou un médecin sées – une épée et un chapeau à plume
tre le taux de particules fines dans l’air. en référence aux oiseaux utilisés dans
Si celui-ci dépasse 300 microgrammes le passé pour repérer les gaz mortels.
par m3, il annule toute balade à vélo ou Comme à Cracovie, où ses homolo- « Ici, tout le monde portait ça pour les
à pied et effectue ses trajets en voiture, gues de l’association ont réussi à faire fêtes religieuses, explique-t-il. Mainte-
même pour 200 mètres, avec la climati- adopter cette interdiction au niveau nant, les enfants sont surpris quand ils me
sation en mode « air intérieur ». S’il n’a municipal. Elle entrera en vigueur en voient dans cette tenue. Les mines
pas d’autres choix que d’aller à l’exté- 2019. ferment, la tradition disparaît. »
rieur, il enfile alors un masque. « Je me Une telle mesure pourrrait transfor- Nostalgique, il se rend parfois sur une
sens prisonnier dans ma propre mai- mer Zabrze. « On voit ce qu’on res- colline surplombant la ville et
son », peste-t-il. Et même ici, l’air est pire », rigole Krzysztof Rucinski en contemple son monde en voie de dis-
vicié. Il en veut pour preuve le filtre de pointant du doigt les murs recouverts parition. Là, l’entrée d’une mine, fer-
son purificateur, censé durer un an. de suie de son familok. Krzysztof n’y mée. Ici, des familoks, sans mineurs.
Posé dans la chambre des enfants, est pas pour rien. Pendant des années, Là-bas, un terril, déjà recouvert de
Oliwer doit le changer… tous les qua- ce retraité a travaillé comme mineur. végétation ou expiant quelques
tre mois. Même à l’école, l’alarme « C’est une fierté ! », répète-t-il à l’envi. fumées témoins d’un brasier jamais
incendie s’est déclenchée en janvier éteint. Quant à lui, il sera le dernier de
dernier « à cause du brouillard de pollu- UN MONDE EN VOIE DE DISPARITION sa famille à porter le costume. « Jus-
tion ». Alors aujourd’hui, le cofonda- En Pologne, les gueules noires sont qu’à la tombe, lance-t-il, bravache. De
teur de la section Smog Alert de respectées. Plus qu’un enseignant ou toute façon, la mort pour un mineur,
Rybnik se prend à rêver d’un pays sans un médecin, si l’on en croit un son- c’est trois jours de congé puis retour
chauffage individuel au charbon. dage de 2016 du Poland’s Public sous terre. » ■ Jules Prévost

78/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Auguste & Jean Renoir

UNE
FAMILLE
EN ART
Dans les portraits d’Auguste Renoir, on
retrouve souvent ses enfants, Jean surtout.
Au musée d’Orsay, une exposition, qui réunit
tableaux, extraits de films et documents
inédits, explore le dialogue original entre
le père et le fils, entre deux artistes, entre
l’œuvre du peintre et celle du cinéaste.
Par Véronique Prat

Ci-dessous : « La Balançoire » d’Auguste Renoir (1876). Son


fils Jean s’en souviendra pour une scène de « Partie de
campagne » (1936), film inspiré d’un conte de Maupassant. La
comédienne Sylvia Bataille est filmée par Claude Renoir
(derrière la caméra) qui assiste son frère.

80/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Culture

81/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


MUSÉE D’ORSAY, DIST. RMN-GRAND PALAIS / PATRICE SCHMIDT ; ELI LOTAR
Culture

A
vec Renoir le tableau com- dresse la vie et l’œuvre d’Auguste. Et reprend à son
mençait par d’incompréhen- compte cette règle que lui répétait son père : « N’est
sibles touches sur le fond artiste que celui qui parvient à créer son petit monde, non
blanc, pas même des formes. pas en copiant la nature, mais en la reconstituant. »
Parfois, le liquide – huile de Dans l’œuvre d’Auguste Renoir, il y a beaucoup de
lin ou essence de térében- bébés, de femmes, de nourrices assez jeunes pour servir
thine – était tellement abon- aussi de modèles : « J’en ai eu quelques-unes, confiait-il,
dant par rapport à la couleur d’admirablement faites et qui posaient avec une patience
qu’il coulait sur la toile. d’ange. Mais il faut dire que je ne suis pas difficile, je m’ac-
Renoir appelait cela “le commode fort bien de la première chute de reins venue pourvu
jus”. Grâce à ce jus, il pou- que je tombe sur une peau qui sait accrocher la lumière. »
vait en quelques coups de pinceau établir un essai de tona-
lité générale. Ces taches constituaient pour lui des valeurs UNE DEMOISELLE SUR UNE BALANÇOIRE
indispensables. Peu à peu, des traits roses ou bleus, puis A partir de 1870, Auguste multiplie les variations de sa
terre de Sienne, s’entremêlaient en parfait équilibre. Le technique : dans la pénombre bleutée d’un jardin mont-
jaune de Naples, la laque de garance n’intervenaient que martrois, de larges taches aux reflets rose nacré se posent sur
plus tard. La rapidité anxieuse de ses coups de pinceau, la robe à tournure d’une jolie fille perchée sur une escarpolette
prolongements précis et fulgurants de son regard aigu, me et métamorphosent les costumes sévères de ses compagnons
faisait penser aux zigzags d’une hirondelle attrapant des en une féerie pleine de richesse et de fantaisie (La Balan-
moucherons. » çoire). Plus éblouissante encore est la grande composition
L’œuvre de l’un des plus grands peintres commentée par qui restitue, dans un feu d’artifice papillotant, l’atmosphère
l’un des plus grands cinéastes, le premier étant le père du de kermesse du Bal du Moulin de la Galette, le tumulte des
second, est le thème de l’exposition « Renoir père et fils » flonflons, le tourbillon des danseurs, les mille reflets de la
organisée par le musée d’Orsay, jalonnée de portraits lumière sur les couples. Et pourtant, Renoir avait déclaré à
croisés entre un fils qui a souvent posé pour son père, Ambroise Vollard, son marchand : « Je n’ai été moi-même
mais ne l’a jamais filmé, et qui a consacré près de vingt que lorsque j’ai pu me débarrasser de l’impressionnisme,
ans à forger sa biographie. Jean y fait revivre avec ten- revenir à mes débuts et à l’enseignement des musées. »

82/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Catherine Rouvel dans « Le Déjeuner sur l’herbe »
(1959), tourné aux Collettes, à Cagnes-sur-Mer,
la propriété achetée par Auguste Renoir en 1907,
aujourd’hui devenue musée. On y retrouve
l’esprit de « Chemin montant dans les hautes
herbes » (1875, à gauche). C’est pendant
sa période impressionniste qu’Auguste Renoir
a peint ses plus beaux paysages.

Ses débuts ? Ce n’est pas sur des toiles, mais sur des tasses JEAN RENOIR VENDIT LES
en porcelaine que les premières œuvres de Renoir virent le
jour : des bouquets de fleurs colorés ou, si l’on était prêt à CHEFS-D’ŒUVRE HÉRITÉS
payer plus cher, le portrait de Marie-Antoinette de profil. DE SON PÈRE POUR
Auguste sortait de l’école communale : milieu modeste,
enfance dure, cadre exigu. Les quelques sous qu’il gagnait
FINANCER SES FILMS
avec ses tasses étaient les bienvenus. Pour le père, voir son fils
devenir artiste, c’était quelque chose comme une ascension. côte à côte, ils peignent les mêmes motifs, les bords de
Périlleuse, mais ascension tout de même. Renoir entrera Seine, les canotiers, les danseurs, les rameurs aux bras
dans l’atelier de Charles Gleyre, estimable peintre suisse qui nus, s’attachant à traduire les reflets de la lumière sur
ne l’apprécie pas : « C’est sans doute pour vous amuser que l’eau. Mais Renoir ne parvient toujours pas à vendre ses
vous faites de la peinture », lui reproche-t-il. « Mais certaine- toiles. Le propriétaire de son atelier, à qui il doit
ment, rétorque Renoir, croyez bien que si ça ne m’amusait 700 francs, le met dehors et exige qu’il laisse ses toiles en PATRICE SCHMIDT/MUSÉE D’ORSAY DISTRIBUTION RMN ; 1959 STUDIOCANAL
pas, je n’en ferais pas. » C’est là qu’il fait la connaissance de gage. C’est dans l’atelier de Degas que Renoir va rencon-
Monet, Sisley et Bazille. « Filons d’ici, leur dit-il, l’endroit est trer Théodore Duret, négociant en cognac, amateur
malsain, on y manque de sincérité. » La bande des quatre se éclairé qui lui achète son premier tableau, En été, bientôt
retrouve pour peindre en plein air en forêt de Fontaine- suivi par un autre mécène, Victor Chocquet, qui lui
bleau. Un matin qu’il travaille sur un paysage en employant commande le portait de sa femme. Des débuts modestes.
beaucoup de bitume, comme c’était alors la mode, Renoir Pour se faire connaître, Monet, Sisley, Pissarro et Berthe
est abordé par Narcisse Diaz de la Peña, un paysagiste rallié Morisot décident d’organiser une exposition collective.
à l’école de Barbizon : « Votre dessin est bon, mais pourquoi « On pensait que le public allait accourir, racontera
peignez-vous si foncé ? » Renoir choisira alors de rendre la Renoir, mais après avoir fait le tour des salles, la foule,
lumière avec le plus de vérité possible par la seule couleur, furieuse, exigea que le billet d’entrée lui soit remboursé en
sans ombre, par l’effet des sensations enregistrées sur place. poussant des cris de paon. » Un beau succès, mais de
Au cours de l’été 1869, les liens de Renoir avec Monet se scandale. Quant à la presse sérieuse, on ne saurait l’accu-
font plus étroits. Ils partent ensemble travailler à La ser d’avoir fait du tapage : elle préféra ignorer l’événe-
Grenouillère, une guinguette près de Bougival. Installés ment. Avant l’exposition, les œuvres impressionnistes se

83/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


AUGUSTE RENOIR A LAISSÉ PLUS DE 60 PORTRAITS
DE SON FILS, MAIS JEAN NE FILMA JAMAIS SON PÈRE

vendaient mal. Après l’exposition, elles devinrent inven- inspirera au peintre de nombreux nus sensuels et lyri-
dables. Une situation que Renoir supporte mal : il n’a ni ques. Jean tombe amoureux de Dédée qu’il épouse en
la force de caractère de Cézanne, qui crâne devant l’hos- 1920. La jeune femme, qui se compare à Mary Pickford,
tilité du public, ni l’abnégation de Sisley, ni la résigna- n’a qu’une idée, devenir une star. Pourquoi pas ? Dans
tion de Monet qui encaisse misère et malchance sans Ma vie et mes films, Jean se souvient : « Je n’ai mis les
déprimer. L’avenir paraît sombre. Pourtant, un an plus pieds dans le cinéma que dans l’espoir de faire de ma
tard, Renoir est presque devenu un peintre en vue. femme une vedette. Je ne me doutais guère qu’une fois le
C’est à une femme, très introduite dans la société parisienne, doigt mis dans l’engrenage, il me serait impossible de me
Mme Charpentier, que Renoir va devoir ses premiers succès. dégager. Si l’on m’avait dit alors que je consacrerais tout
Elle est la femme de Georges Charpentier, l’éditeur de mon argent et toute mon énergie à faire des films, on
Flaubert, Zola, Maupassant, Daudet, Huysmans, les Gon- m’aurait bien épaté. » Le cinéma l’accapare, il se remé-
court. En 1879, Renoir expose le grand et beau portrait de more plan par plan les films de von Stroheim qu’il peut
Madame Charpentier et de ses enfants, qui s’écarte des voir dix fois avec la même curiosité, ou les gros plans de
conventions du portrait mondain de l’époque, une œuvre D. W. Griffith qui le séduisent chaque fois un peu plus.
d’une étonnante poésie que Proust comparera aux plus En 1926, il tourne Nana, d’après Emile Zola, en prenant
beaux Titien. Introduit auprès des célébrités du temps, quelques libertés avec le roman et en rendant hommage
Renoir va peindre les hommes en vue, leurs épouses, leurs à son père : la scène du repas est une réplique du Déjeuner
filles, leurs chiens… Il ne cherche pas, comme Manet ou des canotiers peint par Renoir en 1881. Le film, que l’on
Degas, à peindre des sujets empruntés à la « vie moderne », peut lire comme la bande-annonce de l’œuvre à venir de
comme le réclamait Baudelaire. L’art de Renoir, lui, ne Jean Renoir, étonne et déplaît par ses audaces techni-
pénètre pas en profondeur. Il reste, telle la lumière, à la surface ques. C’est un désastre financier. Il faut vendre les
des choses qu’il caresse et fait vibrer. Tout est chair, source de tableaux que Jean a hérités de son père. Il devra le faire
plaisir, image du bonheur. L’artiste va pourtant traverser une à plusieurs reprises, non sans remords : « Chaque fois,
crise, remettant en cause sa production antérieure : « Je c’était un sacrifice qui me déchirait le cœur. Je passais mes
poursuis une chimère, et un moment vient où la lumière, en journées à ressasser ma honte : chaque vente de tableau
dissolvant la forme et le ton, en décantant les choses de leur me semblait une trahison. »
substance, risque d’entraîner la peinture dans une voie sans is- Dix ans et 17 films plus tard, le cinéaste connaît un suc-
sue. » Il avoue à Ambroise Vollard : « J’étais allé jusqu’au bout cès mondial avec La Grande Illusion (1937). Exilé en
de l’impressionnisme […] j’étais dans une impasse. » 1940 à New York, puis à Hollywood, Jean Renoir ne
rentrera en France qu’en 1951. En 1954, il entreprend
JEAN REND HOMMAGE À SON PÈRE DANS “NANA” French Cancan, qui n’est pas seulement un hommage au
Jusque-là Renoir avait donné la primauté à la couleur. Un Montmartre 1900, mais aussi un retour aux sources et
voyage en Italie en 1881, où il s’émerveille des fresques de un hommage à l’œuvre de son père tant la scène filmée
Raphaël, l’incite, au contraire, à revenir au dessin. Il s’est du bal évoque le Moulin de la Galette d’Auguste Renoir.
marié avec l’un de ses anciens modèles, Aline, qui fait venir Les dernières toiles du peintre (Les Grandes Baigneu-
sa cousine Gabrielle pour s’occuper des enfants du couple. ses) sont une révélation qui fait dire à Apollinaire que
Jean, le deuxième, né en 1894, évoquera l’ambiance fami- Renoir est « le plus grand peintre vivant. » Mais Auguste,
liale dans un livre sagace et tendre, Pierre-Auguste Renoir, sans aucune fausse modestie, confie à ses proches : « Il
mon père. Tous les petits Renoir seront les modèles de leur m’a fallu plus de cinquante ans de travail pour arriver à ce
père. Jean avait de magnifiques boucles rousses dont le résultat, bien incomplet encore. » Obsédé par la liberté
peintre se plaisait à rendre les nuances, aussi fut-il obligé de d’exécution de l’artiste, Jean est séduit par l’indépen-
les porter jusqu’à un âge bien trop avancé pour son goût. dance de son père, salué comme une figure emblémati-
Quand on les lui coupa, les femmes de la maison pleurèrent que de l’impressionnisme des années 1870, mais aussi
en voyant les mèches soyeuses tomber sur le sol. L’atmos- admiré pour sa capacité à avoir dépassé et renouvelé un
phère bohème qui règne dans la famille change lorsqu’en mouvement si fécond. Toute sa vie, Jean voudra faire
1888, alors qu’il est âgé d’à peine 47 ans, Renoir est atteint preuve de la même curiosité généreuse que son père, de
d’une paralysie partielle du visage qui gêne sa vue et par des son étonnante attention au monde. En évoquant la vie
rhumatismes qui attaquent ses articulations et s’aggravent de Renoir, il admirait une fois de plus combien ce grand
rapidement. Il part s’installer dans le Midi, d’abord à artiste avait su rester admirablement et pleinement pein-
Grasse, puis en 1907, au domaine des Collettes, belle rési- tre. La technique impressionniste ne lui servait plus à
dence plantée de vieux oliviers, d’arbres fruitiers et de traduire le chatoiement de la lumière sur les formes
vignes où il se fait construire un atelier. mouvantes de la nature comme autrefois, mais à créer
Jean quitte sa famille et s’enrôle dans l’armée. Blessé à une image de l’enivrante réalité transfigurée par le
la jambe, en 1915, il boitera jusqu’à la fin de ses jours. regard pour aboutir à la plénitude panthéiste de ses der-
Son père a engagé un nouveau modèle, Andrée Heuschling nières œuvres. ■ Véronique Prat
que l’on appelle Dédée, et que Matisse, trouvant qu’elle « Renoir père et fils », musée d’Orsay, Paris VIIe, jusqu’au 27 janvier
était « un vrai Renoir », avait envoyée aux Collettes. Elle 2019. Catalogue coédition musée d’Orsay/Flammarion.

84/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Culture

MUSEUM ASSOCIATES/LACMA ; MUSÉE RENOIR ; HERVÉ LEWANDOWSKI / RMN-GP

« Jean Renoir jouant avec sa nourrice Gabrielle » (1895, en bas à droite) puis adolescent
dans « Portrait en chasseur » (1910, en haut à gauche), un tableau dont le cinéaste refusa toujours de se séparer.
On reconnaît la toile dans l’appartement de Jean (en haut à droite), posant en compagnie de Gabrielle
après la Seconde Guerre mondiale. En bas à gauche, Auguste Renoir dans son atelier aux Collettes ; en 1918, avec Andrée
Heuschling, qui fut le dernier modèle du peintre… et la première épouse du cinéaste.

85/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Q U A R T I E R S L I B R E S

PRESSE

86/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


EN VUE

LES AVENTURIERS FRANÇAIS


DE L’IMAGINAIRE PERDU
Une admirable encyclopédie célèbre ce que notre culture francophone semble avoir oublié :
son goût très ancien, depuis le siècle de Rabelais, pour la « science-fiction ».

D
Jean de La Hire, mais aussi des auteurs plus installés comme
Victor Hugo et Paul Valéry, ou des personnalités surpre-
nantes, tels Louise Michel et Charles Maurras, qui s’amuse
à réinventer une deuxième moitié de XIXe siècle qui n’aurait
pas mené notre pays aux boucheries de 1870 et 1914… Face
à ce continent englouti qui surgit sous nos yeux, on peut
s’interroger : où est passée toute cette matière imaginaire ?
Joseph Altairac répond : « En France, on a toujours cette
réticence à l’égard de ce qui relève du domaine de l’imaginaire.
Au mieux, c’est un amusement, au pire quelque chose de
dérangeant. Alors que la création est là, pourtant. Jules Verne
fait figure de classique désormais mais, durant longtemps, il
était rangé dans la catégorie des auteurs pour la jeunesse, bien
qu’il soit sans doute l’auteur français le plus connu dans le
monde. De même, ce qu’on a appelé, dans le domaine de la
bande dessinée, l’école Métal Hurlant, dans les années 1970,
eux tomes de 2,5 kg chacun, a été un vivier de talents qui n’est pas encore reconnu à sa juste
près de 2 500 pages, 11 000 entrées. Ainsi se présente valeur chez nous alors qu’il a énormément influencé les
Rétrofictions. Encyclopédie de la conjecture romanesque sciences-fictions japonaise et américaine. »
rationnelle francophone, l’admirable ouvrage de Guy
Costes et Joseph Altairac. Derrière ces mensurations POUR FAIRE DE LA SF,
intimidantes et ce titre hermétique, un travail de titan étalé IL FAUT UNE SOCIÉTÉ CONQUÉRANTE
sur onze années et visant à recenser l’ensemble des œuvres De fait, ces derniers dominent actuellement le secteur, et le
francophones relevant de ce que l’on pourrait appeler la public français, qui continue de s’intéresser à la chose, s’est
fiction scientifique, de Rabelais à Barjavel, de 1532 à 1951. tourné vers eux. Aurait-on abdiqué ? « C’est compliqué de
Mais le terme science-fiction, évoquant des récits situés dégager des raisons majeures et précises, mais je pense qu’il
dans un futur technologique, peut paraître trop réducteur, y a peut-être chez les Français, après la Seconde Guerre
alors que Costes et Altairac ont étendu leurs recherches à mondiale, une sourde conscience de leur finitude en tant que
ce qui relève des mondes possibles, qu’ils soient situés dans puissance dominante et donc un repli sur soi. L’invasion alle-
le passé, le futur ou même des univers parallèles. Outre ce mande, la décolonisation, l’émergence indiscutable de la
qui se rattache à des futurs imaginables, ils ont ainsi puissance américaine sont passées par là. Pour faire de la
recensé les récits préhistoriques, qui pullulaient au début science-fiction, j’ai l’impression qu’il vaut mieux être une
du XXe siècle, les utopies, les contre-utopies et même les société conquérante. » Une chose est sûre : si reconquête il
fameuses uchronies, qui réinventent l’Histoire à partir y a un jour, l’ouvrage de Costes et Altairac en sera le fertili-
d’une bifurcation temporelle ayant changé le cours des sant le plus imparable. Arnaud Bordas
événements connus.

JULES VERNE, LOUISE MICHEL, CHARLES MAURRAS…


Balayant la littérature, le cinéma, la peinture, la bande dessi-
née, l’illustration, les revues, les journaux et même de simples
accessoires comme les cartes postales ou les collections « Rétrofictions. Encyclopédie
de la conjecture romanesque
d’assiettes, les deux auteurs s’emploient à ressusciter de rationnelle francophone »,
manière exhaustive tout un pan de notre culture de Guy Costes et Joseph
aujourd’hui oublié. Au fil des pages, on croise donc des noms Altairac, Encrage/Les Belles
attendus, comme Jules Verne et le prolifique feuilletoniste Lettres, 2 448 p., 115 €.

87/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Q U A R T I E R S L I B R E S / À L ' A F F I C H E

TIO
EC N
L
É

-
- S

N E

BEAU LIVRE
ZI
FI

L’ODYSSÉE DE TRICATEL
A
G

A G
RO
MA

En plus de vingt ans, le label de Bertrand Burgalat a sorti une


cinquantaine d’albums, contre vents et marées. Un livre raconte l’aventure.

C
Une partie de l’équipe ’est l’histoire d’un label indépendant pas comme les autres, créé par Bertrand
Tricatel en 2018, Burgalat en 1995, dont le nom est tiré du film L’Aile ou la Cuisse. Alors que sévis-
avec, en bas, le
créateur du label, sait ce que l’on a nommé, faute de mieux, la « French touch » (Air, St Germain,
arrangeur, compositeur, Daft Punk, etc.), Burgalat agissait en franc-tireur, créant une sorte de mini-
multi-instrumentiste Tamla Motown français avec très peu de moyens mais beaucoup de goût. Les jour-
et chanteur, nalistes incultes le rangèrent parfois dans la case « easy listening » voire « rétrofuturiste »,
Bertrand Burgalat. alors que le fondateur, amateur de Ravel et de Debussy comme de Robert Wyatt, n’a
aucune appétence pour les musiques faciles. Il y eut un album avec Valérie Lemercier, puis
une série de découvertes majeures, parmi lesquelles la délicieuse April March, le dandy
Count Indigo, Eggstone et les musiciens qui allaient devenir en quelque sorte le groupe
maison : A.S Dragon. Il y eut également un album très remarqué avec Michel Houellebecq,
suivi d’une tournée chaotique, des collaborations avec Jonathan Coe, Ingrid Caven, les
Shades, et la découverte plus récente du génial Chassol... Cette histoire collective est aussi
celle de l’arrangeur, compositeur et producteur Bertrand Burgalat, qui a fait ses armes avec
Laibach et les artisans du label Mute (Depeche Mode, Nick Cave), une histoire joliment
résumée dans ce livre illustré de photos très rares (ah, ces clichés de B.B. jouant du piano
en 1978 avec The Traditional Jazz Quartet !). C’est également une aventure difficile, un
combat de longue durée contre un marché du disque et des radios qui n’aiment pas précisé-
ment les francs-tireurs, racontée dans un texte impeccable. Nicolas Ungemuth
Tricatel Universalis, de Bertrand Burgalat avec Jean-Emmanuel Deluxe, préface de Philippe Manœuvre, Huginn &
Muninn, « Maison Cocorico », 240 p., 27 €.

88/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Q U A R T I E R S L I B R E S / À L ' A F F I C H E

EXPO MUSIQUE LIVRE


GUERRE VANESSA VOIR BRUXELLES
D’APRÈS-GUERRE AU PARADIS ET MÛRIR

L a Grande Guerre a-t-elle pris fin le


11 novembre 1918 ? Car les hostilités
se sont poursuivies cinq ans encore.
D evant la caméra et derrière le micro !
Après une longue séquence cinéma
en 2018, dont le récent Un couteau dans
O n n’est pas sérieux quand on a
18 ans en 1914. Maggie, cadette
d’une famille de Manchester aussi
L’expo « A l’Est, la guerre sans fin, 1918- le cœur, de Yann Gonzalez, Vanessa nombreuse que modeste, décide contre
1923 » * le rappelle fort justement, belles Paradis avait fait oublier qu’elle continuait l’avis de son père de s’engager comme
pièces à l’appui, à l’instar de la tenue du sereinement sa carrière de chanteuse. infirmière volontaire. Pansements,
désert du colonel Lawrence. Il suffit de Pour preuve, ce septième album, Les toilettes, « écoute » : la jeune fille ne
placer en vis-à-vis deux cartes (l’une de Sources *, enregistré à Los Angeles et qui ménage pas sa peine auprès des soldats,
1914, l’autre de 1923) pour voir le frappe par ses sonorités apaisantes. Un dont beaucoup sont belges et souffrent
changement du monde. Sur la première, peu de folk par-ci, un peu de bossa-nova de grande solitude. Ainsi Joseph, un peu
les quatre empires – allemand, austro- par-là : elle a manifestement pris un rare artiste, un peu sensible et très attentionné.
hongrois, russe et ottoman – ont la part plaisir à plaquer sur ces rythmes Maggie en tombe folle amoureuse. A la
belle. Sur l’autre, ont éclos des Etats, consensuels, agrémentés de cordes et fin du conflit, elle le suivra au bout du
ressuscités ou nouveaux : Pologne, de cuivres, des paroles dédiées au monde – en Belgique – et jusqu’à sa mort
Finlande, pays Baltes, Tchécoslovaquie, bonheur ou à la nature. C’est parfois – en 1960. Patrick Weber met ses pas
royaume des Serbes, Croates et Slovènes, ingénieux, parfois ingénu. La famille n’est dans ceux de sa grand-mère. Remontant
Turquie… L’enfantement est sanglant, jamais loin. Son mari, le cinéaste Samuel un arbre généalogique confronté aux
entre révolutions et contre-révolutions, Benchetrit, signe une demi-douzaine de affres sanglantes du XXe siècle, il plonge
guerres entre voisins et guerres civiles. La textes sensibles et sans prétention. sa plume dans les plaies de l’Europe pour
France met tout son poids pour rétablir la Retour à la simplicité à tous les étages. lever le voile sur un lourd secret de
stabilité dans ces nouvelles frontières. Le Côté réalisation, elle a pu compter sur le famille. De l’Angleterre à Anvers, via
traité de Lausanne (1923), qui termine la concours de Paul Butler (leader de The Bruxelles et le camp de concentration
guerre gréco-turque, semble annoncer Bees), un nom moins flamboyant que d’Esterwegen, il peint une fresque
une paix durable. Las, la crise de 1929 fera celui de Kravitz ou de Biolay. Il est parfois historico-générationnelle splendide,
chuter l’édifice. Emmanuel Hecht plus important de transmettre son bien- pleine de bruit et de fureur.
* Musée de l’Armée-Invalides, Paris VIIe. être que de grands tubes… Marie Rogatien
SAMUEL KIRSZENBAUM ; MUZEUM WOJSKA POLSKIEGO (MUSÉE DE L’ARMÉE POLONAISE) ; MATHIEU ZAZZO : DR

Jusqu’au 20 janvier 2019. Catalogue coédité Pierre de Boishue Maggie, une vie pour en finir, de Patrick
par Gallimard, 29 €. * Barclay/Universal. Weber, Plon, 397 p., 19,90 €.

LES PASSE-TEMPS
RIP D’ÉRIC NEUHOFF

I l n’y en a que pour eux. Les morts


ont de plus en plus la cote. Jean
d’Ormesson est en tête des
ventes. Johnny Hallyday bat des
records chez les disquaires. Bashung
Ce réalisateur britannique a filmé
Mick Jagger en rock star tourmentée
(Performance), dirigé David Bowie
en extraterrestre (L’Homme qui venait
d’ailleurs), transformé Art Garfunkel
de leur petite fille en manteau rouge.
Personne (pardon, monsieur
Visconti) n’a montré la lagune
comme ça. Un labyrinthe de terreur
au bruit de clapotis. De quoi
sort un album posthume. Peter en psychanalyste (Enquête sur une décommander tous les futurs
Cushing a même obtenu un rôle passion). Il a au moins deux chefs- voyages de noces. Roeg signe ici
dans un des derniers Star Wars, vingt d’œuvre sous le pied. Walkabout une des plus belles séquences de
ans après sa disparition. Bertolucci décrit la fuite de deux enfants à sexe que le cinéma ait jamais créées.
disparu il y a quelques jours ne verra travers le bush australien. Le résultat Pour une fois, la scène n’a rien de
pas la belle réédition de 1900. Kevin est magique, troublant, inclassable. ridicule. Elle marque une pause dans
Spacey, pourtant bien vivant, a été Bien sûr, il y a Ne vous retournez pas, cette descente aux enfers bercée de
effacé des écrans. La concurrence avec Donald Sutherland et Julie silhouettes d’enfants courant dans les
est déloyale. A part ça, l’oubli fait Christie. Un couple se réfugie dans ruelles. Roeg n’est pas mort à Venise.
rage. Nicolas Roeg s’est éteint dans une Venise hivernale et Il aurait pu. Une gondole noire aurait
l’indifférence générale. C’est ballot. crépusculaire pour oublier la perte remonté le Grand Canal. Amen.

Retrouvez Eric Neuhoff dans l’émission « Ça balance à Paris »,


présentée par Eric Naulleau tous les samedis à 19h40 sur
Paris Première. L’émission incontournable pour tout savoir sur l’actualité culturelle. 89/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Q U A R T I E R S L I B R E S / C I N É M A

L’APOSTROPHE
DE JEAN-CHRISTOPHE
ROBIN D’EFFROI BUISSON

Produit par Leonardo DiCaprio, un film prétend raconter à nouveau


comment est née la figure légendaire de Robin des Bois. C’est un désastre.

C
HERS AMATEURS DE NANARS CINÉ- un artisan aux ambitions politiques, que le shérif impose
MATOGRAPHIQUES, réjouissez-vous. aux pauvres des taxes à côté desquelles le matraquage
Depuis mercredi est projeté dans les salles le fiscal actuel en France paraît anodin et que les sommes
prince 2018 de la catégorie : Robin des Bois. récupérées servent à financer les Sarrasins afin de désta-
Rassurez-vous, rien à voir avec les récits de biliser la Couronne anglaise (ça suit, derrière ?). Et Robin
Walter Scott ou d’Alexandre Dumas ni avec les films de devenir à la fois Spartacus, Zorro et Arsène Lupin
mettant en scène Errol Flynn, Sean Connery, Kevin pour rétablir la justice sociale et sauver le roi. A ses côtés,
Costner ou Russell Crowe, ni avec le dessin Yahya Ibn Umar, rebaptisé… « petit Jean »
animé de Disney. Non, ici, c’est du n’im- (sans doute pour faire plaisir à Eric
porte quoi stratosphérique. La crème des Zemmour).
navets. Un ratage à tous les étages. La mise en scène ? Un naufrage. Les scènes
Le scénario ? Sublime dans le ridicule. Noble de bataille sont indéchiffrables et les sé-
seigneur ayant dû abandonner la belle quences intimistes grotesques (la faute à
Marianne pour traquer l’Infidèle du côté des dialogues qu’on croirait écrits par les
de Jérusalem, Robin de Loxley est renvoyé Inconnus). Mais le plus consternant réside
à Nottingham après avoir tenté d’empêcher dans le fond idéologique de cette bouillie
la décapitation d’un chef maure plus noir qu’un guerrier d’images : repentance et autoculpabilisation occiden-
soudanais par un confrère exalté (car oui, dans ce film, tale à haute dose. La thèse est en gros que ce sont les che-
ce sont les chrétiens qui décapitent les musulmans…). valiers chrétiens qui ont semé le chaos au Moyen-Orient
Avec lui, emprisonné dans la cale du bateau, se trouve le au nom d’une religion guerrière et impérialiste, tandis
père du jeune homme étêté : Yahya Ibn Umar, qui, sans que l’islam, incarné par le brave « petit Jean », n’est que
doute pour intéresser les jeunes Américains à cette bonté, générosité et lumière. Par ailleurs, cardinaux et
vieille histoire européenne, ressemble au basketteur des prêtres se révèlent tous corrompus, prévaricateurs, moches
Golden State Warriors Kevin Durant (en vrai, il s’agit et partouzards. Sauf Tuck, mais il se défroque !
de Jamie Foxx). Un summum, on vous dit.
Dans sa ville natale qui le croyait mort, Robin découvre Post-apostrophum : le réalisateur de cette purge de deux heures s’appelle
que sa fiancée s’est mise en ménage petit-bourgeois avec Otto Bathurst. Un nom à ne pas retenir.

LA VISION TÉLÉ
DE STÉPHANE HOFFMANN
VIVEMENT JANVIER
A la télévision, les programmes du Père Noël durent deux bons mois. Quelle barbe !

T
rois semaines bientôt que la haine entre les candidats. On a surtout hâte d’être en janvier
l’énergique Valérie Damidot Mais il y a un mois maintenant pour que ce déluge de niaiseries
excite les uns contre les que TF1 et M6 gavent, chaque sentimentales et vulgaires cesse
autres les candidats au jeu « Mon après-midi, les téléspectateurs enfin. D’ici là, on aura droit, entre
plus beau Noël ». Le principe : des de séries américaines consacrées autres, au « Meilleur plat de Noël »
gens s’invitent les uns les autres à à Noël : Le Roman de Noël, Un (M6), et, dès lundi prochain
un faux réveillon pour juger de Noël retrouvé, Un bébé pour Noël, à 18 h 15, Jean-Luc Reichmann
« l’esprit de Noël » de leurs hôtes. Coup de foudre sur un air de animera un nouveau jeu,
Cils qui battent et regards en coin. Noël, tels sont quelques-uns des « C’est déjà Noël » (TF1). Encore
On surveille tout et on note : titres de ces sucreries pour une compétition où s’affronteront
décoration extérieure, décoration spectateurs abêtis. Joséphine, des couples pour gagner de
intérieure, menu. Kitsch à tous les ange gardien, s’y mettra dans l’argent. Dans ce déferlement,
étages. Ecœurement garanti devant un épisode intitulé Un Noël c’est bien d’argent qu’il s’agit.
kilomètres de guirlandes, milliers recomposé, aux côtés de Uniquement de cela.
d’ampoules et tonnes de bûches Catherine Allégret et Roland C’est-à-dire le contraire,
débordant de crème. Sans oublier Magdane. On a hâte ! exactement, de ce qu’est Noël.

Retrouvez Jean-Christophe Buisson chaque semaine dans


l’émission « On refait le monde » présentée par Marc-Olivier Fogiel et
90/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018 Stéphane Carpentier, du lundi au vendredi de 19 h 15 à 20 h.
Q U A R T I E R S L I B R E S / C I N É M A

TIO
EC N
L

-
- S

N E
DRAME

ZI
FI
★★ LES CONFINS DU MONDE, de Guillaume Nicloux,

A
G
A G
RO
avec Gaspard Ulliel, Guillaume Gouix, Gérard Depardieu MA
(en salles le 5 décembre).

N
UNE FLAMME ENTRE DEUX FEUX
ous sommes en 1945. Robert Tassen sert
l’armée française en Indochine. Alors que
le conflit fait rage, le soldat échappe à un
massacre. Parmi les victimes : son frère.
Assoiffé de vengeance, il part sur les traces
de l’assassin, un lieutenant d’Hô Chi Minh. Rien ne
semble pouvoir le détourner de sa mission. A moins tourments existentiels de son héros, endossé avec
que l’attention particulière qu’il porte à une jolie femme aisance par Gaspard Ulliel. A mettre aussi au crédit
de la région ne finisse par devenir une autre source de du réalisateur : s’il se défend de proposer une version
folie intérieure et d’aveuglement… officielle des événements de l’époque, il apporte
Mention spéciale à Guillaume Nicloux, qui s’impose ici indéniablement une touche réaliste à l’ensemble en
dans un registre inhabituel pour lui. Son grand mérite restituant une atmosphère générale étouffante par ses
est de ne pas livrer à proprement parler un film de prises de vues oppressantes de la jungle et de ses
guerre, mais de se servir de son cadre pour explorer les combattants. Un monde sans pitié. Pierre de Boishue

ANIMATION DRAME FANTASTIQUE

★★ LE GRINCH, de Yarrow Cheney et ★ ★ VOYAGE À YOSHINO, de Naomi ✖ CASSE-NOISETTE ET LES


Scott Mosier, avec les voix de Laurent Kawase, avec Juliette Binoche, Masatoshi QUATRE ROYAUMES, de Lasse
Lafitte et Lior Chabbat en version française. Nagase, Takanori Iwata. Hallström et Joe Johnston, avec
Mackenzie Foy, Keira Knightley.
UNE BONNE CHOSE DE FÊTE ARBRES À PAPA
POUSSIÈRE D’ÉTOILES
L es festivités de Noël ? Pas un
cadeau pour tout le monde. Le
Grinch, personnage solitaire et ronchon,
L es fans français de Naomi Kawase
ont deux bonnes raisons de se
réjouir : alors que les Cinémas du Centre N oël arrive et avec lui son lot de
films « tartes à la crème ».
peut en témoigner. Cette année, sa Pompidou consacrent à Paris une Estampillé Disney, celui-ci coche les
colère redouble. En cause, la volonté de rétrospective de toutes ses œuvres cases « princesse rebelle », « robes à
ses voisins de Chouchouville (jusqu’au 6 janvier), la cinéaste japonaise traîne », « méchants soldats et soldats
d’organiser des cérémonies trois fois sort ce nouveau film, Voyage à Yoshino, sympas », « souris qui parlent » et
plus grandioses qu’à l’accoutumée… dans lequel elle a embarqué l’une de nos « fées délurées ». Clara, l’héroïne, a
Dix-huit ans après celle de Ron Howard, plus grandes actrices : Juliette Binoche. perdu sa mère et court après la clé que
cette nouvelle adaptation, en forme Faisant preuve d’un investissement cette dernière lui a laissée en héritage.
d’« animaction », du récit de Theodor saisissant, la comédienne apparaît au En la cherchant, elle basculera dans un
Seuss Geisel Le Grincheux qui voulait naturel dans la peau de Jeanne, une monde mystérieux partagé en quatre
gâcher Noël est une réussite. Mené Française venue chercher au Japon la royaumes : celui des Flocons de neige,
2018 UNIVERSAL STUDIOS ; PRESSE ; LAURIE SPARHAM

tambour battant, le film de Yarrow « Vision », cette plante médicinale qui celui des Fleurs, celui des Friandises et
Cheney et Scott Mosier se démarque guérirait les âmes humaines en peine. le quatrième, dont on prononce à peine
par de nombreuses trouvailles visuelles Par cette exploration esthétique et le nom tellement il est menaçant. Ce
★ ★★★ qui raviront le jeune public, une fluidité poétique de la nature, Naomi Kawaze film, bâti selon un cahier des charges
Excellent dans les dialogues et d’émouvants effectue un retour sur le décor de sa vieux comme le monde des contes,
★ ★★ « seconds rôles », à l’image de Max, le jeunesse, tout en privilégiant un chemin pâtit en outre d’une image et d’un
Très bien gentil chien du méchant héros (qui ne narratif inhabituel et une économie de traitement poussiéreux. Les fillettes
★★
l’est pas vraiment), et de Fred, le renne parole. Résultat : le mystique émerge pourront se laisser séduire par les
Bien
★ dévoué qui découvre l’amour en de l’esthétique et le conte moderne se beaux yeux de la jeune Mackenzie Foy
Moyen chemin. Un pur divertissement qui transforme habilement en message mais leurs parents auront le sentiment
✖ devrait attirer les spectateurs par écologique. d’enchaîner des tours dans le « small
A éviter paquets. P. B. Clara Géliot world » du parc Disneyland… C. G.

92/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


C R O I S I È R E S U R L E S A I N T - L AU R E N T
MONTRÉAL - QUÉBEC - CL AY TON - CHUTES DU NIAGARA - TORONTO - BROCKVILLE - KINGSTON - OT TAWA

DE QUÉBEC AUX CHUTES DU NIAGARA, EMBARQUEZ AVEC Du 24 juin au 4 juillet 2019


NICOLAS D’ESTIENNE D’ORVES
10 JOURS / 9 NUITS
Le Figaroo vous convie à un voyage sur le plus grand fleuve
d’Amérique du Nord. Des Mille-Îles aux chutes du Niagara, en à partir de
longeant les rives du lac Ontario, vous irez à la rencontre d’une nature
spectaculaire qui offre un cadre grandiose aux grandes métropoles
que sont Toronto et Montréal. À Québec, qui fut jadis capitale de
4 990 € TTC/pers. *

la Nouvelle-France, vous prendrez toute la mesure de la culture


québécoise qui perdure dans une dimension toute contemporaine. RENSEIGNEMENTS ET
Pour cette plongée dans le Nouveau Monde, vous serez accompagnés
par Nicolas d’Estienne d’Orves, écrivain, journaliste au Figaro, o, et
o RÉSERVATIONS
amoureux de cette magnifique région depuis l’enfance.
au 01 83 96 83 45
du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures
QUÉBEC
Québec
Trois-Rivières www.lefigaro.fr/saintlaurent2019

aur
ent
MONTRÉAL Précisez le code : FIGCAN19
OTTAWA t-L
Sain
CANADA Brockville
Kingston Thousand Islands
(Mille-Îles) EN PARTENARIAT AVEC
Clayton

Lac Ontario
TORONTO
ÉTATS-UNIS
Port Weller Chutes du Niagara
Lac Érié
Q U A R T I E R S L I B R E S / S P E C T A C L E S

LE THÉÂTRE
DE PHILIPPE TESSON

UN ARNOLPHE NOUVEAU EST ARRIVÉ


Dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig à l’Odéon,
une interprétation remarquable de « L’Ecole des femmes ».

L
e rideau se lève, et l’on s’énerve : quoi, Arnolphe donne le ton du spectacle. Le dynamisme, la vigueur, la sen-
et Chrysalde en costumes de sport, dans une sualité. L’acteur est incroyable, aux lisières de l’hystérie, de la
salle de fitness, pédalant sur des vélos ! Même folie. On a rarement vu un Arnolphe livrer à ce point sa libido.
Braunschweig se prête à ces provocations scéno- On imagine Molière ! Non seulement cette interprétation
graphiques adolescentes ! La plaisanterie sera commande avec bonheur le rythme de l’action, mais aussi
brève. Car du moins elle a un sens profond. Elle traduit phy- la nature de la relation entre Arnolphe et Agnès. Une sorte
siquement le texte, cette ouverture éblouissante de L’Ecole de brutalité s’installe entre eux, née du désir de possession
des femmes, elle la met en scène, l’explique, ajoute le geste au chez lui, de la peur chez elle, et du dégoût. Les sentiments se
mot, annonce qui est Arnolphe, esclave de son corps, de son radicalisent. Un corps à corps, presque, dont le texte porte
âge, de sa condition. Pour une fois, il ne s’agit pas d’un gadget d’ailleurs des traces. Il y a dans la pièce des accents d’une
gratuit, c’est intelligent, et de surcroît cela nous permet force idéologique et morale que la mise en scène de
d’entendre dans toute sa clarté, face au public, Braunschweig éclaire singulièrement. Sa
ce dialogue culte, et de voir Claude Duparfait Deux heures vision n’est pas loin du tragique. C’est clair
entrer dans son personnage, et cela sera durant d’un rare s’agissant d’Arnolphe. C’est sous-jacent
deux heures un rare enchantement. enchantement s’agissant d’Agnès. Et Suzanne Aubert
Car c’est une authentique création que va traduit parfaitement l’ambiguïté de son inno-
nous offrir ce remarquable acteur. Il réinvente Arnolphe. cence. Dans le rôle d’Horace, Glenn Marausse traduit tout
L’âge, d’abord. La convention théâtrale en fait le plus aussi parfaitement l’évidence de sa naïveté.
souvent un barbon. Duparfait, lui, lui prête les traits d’un On ne saurait trop recommander la qualité et l’originalité
homme dans la force de l’âge, en pleine forme, presque de ce spectacle qui a l’immense mérite d’enrichir l’interpré-
séduisant, soucieux de son corps. L’acteur rejoint le juge- tation de l’un des chefs-d’œuvre de Molière dans le respect
ment de Ramon Fernandez qui écrivait : « Bien loin d’être le plus rigoureux de sa signification.
l’histoire d’un amant trop âgé, L’Ecole des femmes est le L’Ecole des femmes, de Molière. Mise en scène de S. Braunschweig,
drame d’un homme trop jeune pour son emploi. » Cette vision avec C. Duparfait, S. Aubert… Odéon-Théâtre de l’Europe, Paris VIe.

LES VARIATIONS
DE FRANÇOIS DELÉTRAZ
MAM’ZELLE NITOUCHE,
UN VAUDEVILLE DÉJANTÉ

L
e Centre de musique lâche totalement. Le public suit : très
romantique française (dit aussi sage pendant les premières scènes, il
le Palazzetto Bru Zane) poursuit se déride peu à peu et s’amuse des
sa mission de remettre au goût exubérances sur scène. Les saynètes
du jour la musique française dansées sont particulièrement bien
du XIXe siècle. Mam’zelle Nitouche, vues car elles intègrent idéalement
d’Hervé, une opérette en forme les différents décors qui défilent
de vaudeville, a fédéré huit opéras grâce à un plateau en forme de
de régions – Toulon, Nantes, Limoges, manège. Cette pièce, bien que peu
Montpellier, Rouen, Tours, Avignon et donnée, reste à ce jour l’œuvre phare
Toulouse – qui ne collaborent que très Par bonheur, la mise en scène devient d’Hervé, qui disputait à son rival
rarement. C’est à Montpellier, dans la au fil des tableaux de plus en plus Offenbach le titre de père de
très belle salle de l’Opéra Comédie, déjantée et atteint son paroxysme l’opérette. Mam’zelle Nitouche est
que nous l’avons vue. Dès le lever du après l’entracte. Tant et si bien qu’on d’ailleurs inspirée de sa propre vie
rideau, on se croirait revenu en 1883, ne sait plus qui est qui : la mère et de ses débuts où, organiste de
l’année de la création de la pièce : supérieure ou la mère maquerelle, la couvent, il écrivait secrètement ses
l’ambiance reste fidèle à l’époque. gentille nonne ou l’amoureuse transie, premières pièces pour le boulevard.
De même, le livret compile ressorts et le militaire vulgaire ou le romantique
Les 30 novembre, 1er et 2 décembre à Rouen,
personnages désuets : la bonne sœur, poétique. On croirait passer d’un les 27, 28, 30 et 31 décembre à Tours, les 10,
l’organiste, le militaire en goguette vaudeville bourgeois du XIXe où il faut 11 et 13 janvier à Lausanne, les 16 et 17 mars
et, bien sûr, l’intrigue amoureuse. parler par allusions à un cabaret des
MARC GINOT ; DR

à Avignon, les 11, 12, 17, 18 et 19 mai à


D’où cette impression première de se Années folles où tout est permis. Toulouse, du 7 au 15 juin à Paris (Théâtre
sentir un peu détaché de l’histoire. La distribution, guindée au départ, se Marigny).

94/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


LA PAGE D’HISTOIRE
DE JEAN SEVILLIA

BONAPARTE AU PIED
DES PYRAMIDES
Jacques-Olivier Boudon rappelle
que la campagne d’Egypte, avant de servir
les sciences et les arts, fut une expédition
d’une rare violence.
CAMILLE
E PASCAL
mbarqué à Toulon à la mi-mai 1798, Bonaparte
déjoue les navires anglais en Méditerranée,
s’empare de Malte et débarque 35 000 soldats
près d’Alexandrie le 1er juillet. L’ambitieux
général a obtenu du Directoire, trop heureux
de l’éloigner, de monter cette expédition en Egypte afin
de couper la route des Indes à l’Angleterre, d’y implanter
une colonie française et de servir les sciences et les arts,
plus de 170 savants l’accompagnant. La campagne
d’Egypte durera plus d’un an.
© Bruno Klein
Après la victoire des Pyramides
(juillet 1798), Bonaparte s’enfonce
en Syrie, occupe Gaza et Jaffa,
assiège en vain Saint-Jean d’Acre,
puis revient vers l’Egypte où il vainc
les Turcs à Aboukir (juillet 1799), là
même où, quelques semaines après
le débarquement, la flotte française
a été détruite par Nelson, laissant les
troupes sans moyen de retour.
Apprenant qu’une nouvelle coalition
se noue contre la France en Europe, Bonaparte, n’ayant
pas l’intention de moisir en ces lieux, confie le comman-
dement de son armée à Kléber, s’embarque secrètement
fin août 1799, et accoste à Fréjus le 8 octobre.
Cet échec militaire – c’en est un – sera pourtant transfi-
guré par la légende napoléonienne à coups de formules
gravées dans le marbre (« Du haut de ces Pyramides, qua-
rante siècles d’histoire vous contemplent ») et en mettant
en avant les résultats scientifiques du voyage (fondation
de l’Institut d’Egypte par Monge et Berthollet, décou-
verte de la pierre de Rosette qui permettra à Champol-
lion, plus tard, de déchiffrer les hiéroglyphes). « L’érudition de l’historien le cède
Professeur à la Sorbonne et président de l’Institut Napo- courtoisement au brio d’un écrivain. »
léon, Jacques-Olivier Boudon raconte cette histoire dans Étienne de Montety - Le Figaro littéraire
un livre qui se lit d’un trait. Sans ignorer ce que l’égyptolo-
gie doit à cette campagne, l’auteur rappelle qu’elle fut « Un livre rare comme peu d’écrivains
d’abord « une expédition militaire d’une rare violence », où
les pratiques des autochtones – violences sexuelles, décapi- savent les concevoir. »
tations – réveillèrent chez les soldats français des réflexes Jean-Christophe Buisson - Le Figaro Magazine
exterminateurs acquis pendant la Révolution. « C’est une
guerre, ma foi, pire que celle de la Vendée », écrit ainsi un offi- « Une fresque haute en couleur. »
cier de l’état-major. La campagne d’Egypte mettra un Gilles Martin-Chauffier - Paris Match
terme aux rêves coloniaux de Bonaparte. Lors de ses cam-
pagnes ultérieures, il utilisera néanmoins la cavalerie lourde
dans des charges apprises à l’exemple des mamelouks.
RENTRÉE LITTÉRAIRE - PLON
La Campagne d’Egypte, de Jacques-Olivier Boudon, Belin, 318 p., 24 €.

Suivez-nous sur DISPONIBLE EN LIBRAIRIE ET EN NUMÉRIQUE


Q U A R T I E R S L I B R E S / L I T T É R A T U R E

ROMAN ÉTRANGER NOUVELLES

★★ ★ LES DUPES, de Jean Dutourd,


Le Dilettante, 160 p., 17 €.

L
EC
TIO
N DES NOUVELLES
DUTOURD

-
- S

N E
I l y aurait bien des merveilles à

ZI
FI
exhumer de l’œuvre de Jean Dutourd,

A
G
A G
RO
MA trop souvent réduite à ses titres
★ ★★ L’AUTRE CÔTÉ DU
PARADIS, de Sally Koslow, les plus connus alors que l’auteur
JC Lattès, 432 p., 21,50 €. d’Henri ou l’Education nationale
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) et du Séminaire de Bordeaux a brillé
par Elisabeth Peellaert. dans des tons et des genres variés.
La preuve avec Les Dupes, recueil
LA BELLE de trois nouvelles publié en 1959
ET LE DAMNÉ

O
et aujourd’hui réédité avec une préface
n comprend que de Max Bergez et un appendice inédits.
Avec la première nouvelle, on découvre
Sally Koslow Baba, manière de Candide qui,
soit tombée sous sous l’influence d’un philosophe
le charme de son existentialiste, part se battre en
héroïne, Espagne durant la guerre civile,
personnalité aujourd’hui mais pas dans le camp qu’il espérait,
oubliée mais pourtant célèbre devenant malgré lui « catholique,
en cette fin des années 1930 à franquiste, sodomite ». La deuxième
Hollywood. Chroniqueuse nous présente Ludwig Schnorr,
mondaine, Sheilah Graham (photo) connaît des secrets bien gardés et « sorte de Jules Verne du socialisme »,
bataille pour découvrir ceux qu’elle ignore encore. Une jeune femme révolutionnaire allemand du XIXe siècle
qui rencontre notamment Lamartine,
ravissante, ambitieuse mais généreuse, en un mot irrésistible. F. Scott Victor Hugo et Clemenceau, quand
Fitzgerald, devenu scénariste pour le cinéma, ne résiste pas et c’est le coup de la dernière établit un dialogue entre
foudre. Comme tout le monde, il croit connaître Sheilah Graham. Mais le Diable et un athée. Dans les bonus,
comment peut-il deviner que, sous son éclatant sourire et sa chevelure platine, ne pas rater un article incendiaire
se cache une petite Anglaise que sa mère avait placée en orphelinat ? d’André Breton
Comment soupçonner que celle qui s’appelait encore Lily Shiel cache en réaction
méticuleusement ses origines juives, qui pourraient, même à Hollywood, la à Ludwig
discréditer ? Cette séductrice connaît bien des hommes mais n’en aimera Schnorr, parue
qu’un seul : Fitzgerald. Séparé de Zelda, le romancier, alcoolique et pétri de initialement
culpabilité, découvre jusqu’où la patience d’une femme amoureuse peut dans la NRF de
Paulhan. C’est
mener. Sally Koslow a préféré le roman à la biographie pour raconter drôle, brillant,
l’histoire d’une fulgurante réussite et d’une passion dévorante. Elle imagine facétieux. Du
d’impeccables dialogues entre ces deux tempéraments qui s’aiment autant qu’ils pur Dutourd.
se défient. L’épatante Sheilah Graham, la seule à avoir compris l’écrivain, à Christian
l’avoir protégé malgré lui, méritait bien cet hommage. Laurence Caracalla Authier

BETTMANN ARCHIVE/GETTY IMAGES ; GAMMA-RAPHO VIA GETTY IMAGES ; DR


POLAR ★★★★ CORRUPTION, de Don Winslow, HarperCollins, 576 p., 22,90 €. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean Esch.
UN JUSTICIER DANS LA VILLE

P ourquoi faire gagner du


pognon aux avocats ?
Au système judiciaire ? Aux
dans leur fuite, acceptant de
l’autre les faveurs ou le cash
offerts par une tenancière de
Cartel), Don Winslow a été un
temps détective dans la Grosse
Pomme et connaît bien les
prisons ? Tu court-circuites tout bordel pour regarder ailleurs. arcanes de la police new-
le processus et tu rends la Ni ange ni salaud, Denny yorkaise. Rien d’étonnant
justice sur-le-champ. Comme Malone rend sa propre justice, donc à ce que ce monumental
les rois. » A la tête de son unité sombrant pas à pas dans une roman noir, où les fantômes de
d’élite du NYDP, La Force, corruption de plus en plus Serpico, de Sidney Lumet, et de
Denny Malone est le roi de compromettante. Jusqu’au jour Bad Lieutenant, d’Abel Ferrara,
Manhattan Nord et règne sur où le flic de choc franchit le hantent les trottoirs d’Harlem,
une faune de gangsters, raflant point de non-retour… Avant s’impose comme une magistrale
d’une main la drogue ou l’argent d’être auteur de best-sellers plongée dans l’univers du crime
abandonné par des dealers (La Griffe du chien, Savages, organisé. Philippe Blanchet

96/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Q U A R T I E R S L I B R E S / L I T T É R A T U R E

LE LIVRE
DE FRÉDÉRIC
COURAGE, FUYONS BEIGBEDER

Dave Eggers a longtemps été le jeune prodige de la littérature


américaine. Maintenant qu’il a 48 ans… il reste un prodige tout court.

J
e ne lâche pas Dave Eggers d’une semelle depuis son téléphone portable et redécouvrir la liberté d’être
son premier livre, Une œuvre déchirante d’un injoignable, dans une cabane au bord d’un lac. Nous
génie renversant (2001). Certains auteurs méritent refusons de l’admettre mais nous n’allons bientôt plus
qu’on les prenne en filature. Le fondateur de la pouvoir vivre comme au XXe siècle : de gré ou de force,
revue The Believer et des éditions McSweeney’s nous devrons changer de système. Les « gilets jaunes »
ne m’a jamais déçu. Depuis qu’il a perdu son père et sa ne sont qu’un avant-goût de la panique générale qui
mère en un mois (deux cancers, en 1991), il cherche approche. L’héroïne du roman, Josie, en a ras le bol de
désespérément à trouver un sens à son exis- l’Ohio. C’est une femme forte, indépendante,
tence. Il est aussi le fondateur de 826 Valencia, courageuse, et cependant son aventure ira de
un atelier d’écriture pour enfants en difficulté déconvenues en catastrophes. Elle traversera
de 6 à 18 ans, à San Francisco. Son avant- un immense incendie de forêt (les grands
dernier roman, Le Cercle (2016), est le romanciers imaginent parfois des tragédies
meilleur livre écrit à ce jour sur le totalita- qui se produisent à la sortie de leur bouquin)
risme de Google. Or voici que deux ans après, mais fera la connaissance de gens bizarres,
il publie Les Héros de la frontière, l’histoire visitera une mine désaffectée, trouvera un
d’une dentiste qui plaque son boulot et son chien, boira trop de café, traversera une
ex-mari « lâche et diarrhéique » pour emmener avalanche à la nage. Elle se sauve, aux deux
ses enfants en camping-car vers l’Alaska, sens du mot. Et ses enfants (Paul, 8 ans, et
en écoutant Sam Cooke. Cette odyssée post- Ana, 5 ans) lui servent de boussoles. Heureu-
moderne rappelle Little Miss Sunshine et sement que les enfants rendent de l’espoir
Captain Fantastic, deux films cultes sur des tribus à rou- aux parents paumés et à leur société fichue. C’est tout
lettes. Le « road-book » est une tradition américaine l’intérêt de la reproduction : fournir des personnages
depuis Kerouac, mais aussi une nécessité contempo- innocents aux romans, et des humains nouveaux qui
raine : le changement climatique implique une révolution sauront le moment venu, et si tout va bien, réparer les
des mœurs. Elle est là, la Nouvelle Frontière – retrouver conneries des vieux.
la nature, quitter le cauchemar climatisé, peut-être aussi Les Héros de la frontière, de Dave Eggers, Gallimard, 399 p., 24 €.
disparaître, échapper à la surveillance numérique, jeter Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Juliette Bourdin.

LE MARQUE-PAGE DE NICOLAS UNGEMUTH

AUTOUR DE MINUIT
★ ★ ★ THELONIOUS, de Roland Brival, dessins de Bruno Liance, Gallimard, 159 p., 23 €.

A près avoir, plus que


quiconque, été vénéré
comme l’authentique
génie du jazz qu’il était, un jour,
Thelonious Sphere (ça ne
de concert qu’elle avait acheté
à son attention. Le piano, Monk
l’avait révolutionné : la main
gauche évoquait l’antique stride
de Harlem, la main droite
des cours de
génie gratuits.
Ce que Monk
avait en
tête durant ces
s’invente pas) Monk s’est retiré martelait des bribes d’accords années d’exil intérieur précédant
en lui-même. Incapable de cubistes aux dissonances sa mort, personne ne le sait.
toucher un piano, incapable de soigneusement choisies, perforés Roland Brival l’imagine faisant
parler, ne reconnaissant même de silences qui en disaient autant défiler ses souvenirs, les
plus son propre fils. Lorsqu’il que ses solos aussi équilibristes tournées en Europe et au Japon,
n’était pas en soins psychiatriques que laconiques. C’était aussi les amis disparus – Charlie
pour guérir ce que personne un compositeur extraordinaire Parker, John Coltrane ou le frère
n’est jamais parvenu à (‘Round Midnight, Crepuscule adoptif tant aimé, le génial Bud
diagnostiquer, il vivait dans la With Nellie, Blue Monk, Powell, devenu fou lui aussi –,
propriété de la mythique Pannonica, Straight No Chaser, rêvant à sa femme Nellie, à son
protectrice des jazzmen noirs Well You Needn’t…) repris par fils Toot et à sa fille Boo. Les
américains, la baronne tous ses pairs, qui, souvent, beaux dessins à la craie de Bruno
Pannonica de Koenigswarter, venaient le voir à l’époque où Liance illustrent à la perfection
dédaignant le Steinway il avait toute sa tête pour prendre cette solitude imposée.
DR

98/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


présente

Un coffret littéraire
À OFFRIR OU À S’OFFRIR

Balade littéraire parmi les


�igures de style

Les nuances
de la langue française

Ces mots perdus


au fond de nos dictionnaires

24€
,90
ACTUELLEMENT DISPONIBLE
Disponible dans tous les points de vente et sur www.figarostore.fr
Nunavik

EXPÉDITION
DANS
LE GRAND
NORD
CANADIEN
Au pays des Inuits, l’horizon s’étend à perte de vue
sur des terres enneigées et des lacs glacés. A trois heures
d’avion de Montréal, l’évasion est immédiate !
C’est à skis, aux côtés de guides inuits, que l’aventure
est la plus forte. En route pour une semaine de glisse
sur le territoire des loups, des phoques et des caribous.
Par Vincent Noyoux (texte) et Thomas Goisque pour Le Figaro Magazine (photos)

100/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Carnets de voyage

Le Nunavik tout entier est figé


dans la glace et la neige… sauf
la rivière Nastapoka, qui forme
une cascade bouillonnante en
se jetant dans la baie d’Hudson.
Un petit Niagara nordique, au
nord du 55e parallèle…

101/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


LE FANTASME DU GRAND NORD CANADIEN
À TROIS HEURES DE MONTRÉAL

P
our se représenter le Nunavik, il Belgique, c’est pourtant le plus vaste parc du Québec (plus
faut imaginer un territoire grand que tous les autres réunis). Nous allons en explorer
grand comme le Maroc situé une minuscule portion. Pourtant, dès les premiers pas,
au-dessus du 55 e parallèle, à l’infiniment grand nous happe. L’appréhension le dispute
l’extrême nord du Québec. à l’excitation. Tournant le dos à la baie d’Hudson, nous
L’écrasante majorité des Qué- longeons la rivière Umiujaq. Le relief est doux, à peine
bécois ignore tout de cette terre vallonné de collines. A première vue, tout est blanc, uni-
glacée, occupée depuis plus de forme. Au fil des heures pourtant, nos sens s’affinent et les
trois mille ans par les Inuits détails se détachent. La neige poudreuse laisse place à une
(qu’on appelait autrefois Esqui- pellicule glacée, doucement craquante. Le soleil la fait
maux). Il faut dire que, pour briller de mille éclats comme des cristaux de sel. Les saules
le prix d’un vol Montréal-Umiujaq, nos cousins d’Amé- nains et les épinettes noires sont chétifs et bas : ce sont les
rique peuvent s’offrir plusieurs allers-retours vers le soleil derniers arbres capables de résister au climat. Nous som-
de Floride. Pour le visiteur européen, le Nunavik pré- mes sur la ligne séparant la toundra de la forêt boréale. Au
sente l’immense avantage d’offrir des paysages de Grand nord s’étend le royaume de glace, terre des Inuits. Au sud
Nord canadien, voire de décor polaire, à trois heures de commence la forêt canadienne, territoire des Cris, l’un des
vol de Montréal. En mars et en avril, il est possible d’ar- peuples autochtones appartenant aux Premières Nations
penter à skis de randonnée nordique une infime portion du Canada. L’expédition trouve vite son rythme de croi-
de cette immensité neigeuse. Le Parc national Tursujuq sière. Chacun avance à sa cadence. Dès que le corps en
propose une expédition à skis d’une semaine pour une mouvement s’échauffe, on retire une couche de vêtement
poignée de visiteurs parmi les phoques, les loups et les (coupe-vent, doudoune, puis veste polaire). Dès que l’on
caribous. Le soleil de Floride attendra… s’arrête, on en ajoute une. Surtout, éviter la sueur sur les
Notre voyage au Nunavik commence à Paris, rue des Ecoles, vêtements, rapidement glacés lors des pauses. L’arrivée au
devant les rayonnages du Vieux Campeur. Il convient de refuge scelle cette première journée. On se pelotonne
s’équiper en fonction de l’effort demandé (environ 20 kilo- autour du poêle à bois en écoutant les parties de chasse des
mètres de ski par jour pendant une semaine) et de la rigueur guides inuits. Jordan raconte comment on harponne le
de l’hiver canadien (autour – 20 °C en mars-avril). L’équi- béluga, cétacé dont la peau est très appréciée ici. Lucassie
pement fourni est « technique » : léger, chaud, respirant, explique comment il a tué un ours blanc au 22 long rifle
confortable, performant. Reste à être à la hauteur. alors qu’il se promenait sur la baie d’Hudson gelée, et
comment il l’a dépecé sur place. Les Inuits chassent tous
AU NORD S’ÉTEND LE ROYAUME DE GLACE les animaux sauvages, que ce soit pour se nourrir (cari-
En sortant de l’avion de 45 places de la compagnie Air Inuit, bous, phoques, oies bernaches, outardes, lagopèdes, bélu-
le froid qui nous saisit est à l’image du paysage : à couper le gas) ou se défendre d’une menace (loups, ours blancs). La
souffle. Le village inuit d’Umiujaq, 450 habitants, évoque viande est habituellement partagée en communauté, et
une base antarctique avec ses maisons en préfabriqué sur consommée crue de préférence. « Les Inuits voient le
pilotis plantées dans la neige. Pas âme qui vive dans les rues, territoire comme un garde-manger, souligne Michel
hormis quelques dogues aux airs de loups. Deux loups, des Harcc-Morissette. Pour nous, c’est un paysage à admirer,
vrais, ont été abattus quelques jours plus tôt – ils rôdaient un espace panoramique. L’intérêt de notre expédition est de
un peu trop près des maisons. La vaste baie d’Hudson est combiner ces deux visions. Les guides inuits sont contents
prise dans la glace, et rien ne la distingue du continent blanc de chasser et de pêcher ; les touristes sont heureux de les
qui la borde, ni du ciel neigeux qui la recouvre. A peine dis- observer. N’oublions pas que nous sommes chez eux. »
tingue-t-on la ligne d’horizon : un fil blanc cassé loin, si loin
de nous. Le lendemain, l’équipée part au grand complet. LÀ OÙ LES NOTIONS D’ÉCHELLE
Six personnes plus deux guides accompagnateurs, dontMi- S’EMBROUILLENT
chel Harcc-Morissette, agent du parc et créateur du circuit. Le réveil au matin est rustique. Il fait – 15 °C dans notre
Quatre Inuits en Ski-Doo (neiges) équipés de pulkas (traî- cabane au Canada. L’eau des gourdes a gelé. Le poêle que
neaux) sont chargés de monter et démonter quotidienne- l’on rallume crépite à nouveau. Dehors, tout est ouaté. Le
ment le campement pendant notre progression à skis. ciel arbore un bleu délicat. L’appréhension est partie, le
Sur la carte du Nunavik, le Parc national Tursujuq paraît Grand Nord nous fait les yeux doux. Une fois les pulkas
bien petit. Avec une superficie comparable à celle de la chargés, l’équipée se remet en route. Le paysage défile lentement ____
u

102/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Carnets de voyage

En file indienne au pays des Inuits… L’expédition de ski nordique hors-piste traverse les paysages démesurés du Tursujuq.
Territoire de montagnes, de plateaux et de lacs gelés, un parc plus vaste que tous les parcs nationaux du Québec réunis.

Point de départ de l’aventure, Umiujaq, 450 habitants, n’est accessible qu’en avion. Autrefois nomades, les Inuits se sont
sédentarisés et vivent désormais à l’occidentale dans ce village isolé par le froid la majeure partie de l’année.
.

Les températures flirtant avec les – 30 °C en hiver, on croise peu d’âmes dans les rues d’Umiujaq, sauf le car scolaire
et quelques courageux en motoneige. Quand on sort, c’est pour chasser le phoque, le caribou ou le loup.

103/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Carnets de voyage

Aux abords du lac Persillon,


ces caribous en tenue de
camouflage hivernal cheminent
vers le nord. Parfois, avec
des loups à leurs trousses…

au rythme de nos pas. Par-delà les champs de neige, c’est par un loup. Notre caravane passe à côté de sa carcasse en-
une succession de buttes arrondies, de croupes, de dos et fouie dans la neige. Le campement hivernal a été monté.
d’échines, et cela s’étire ainsi jusqu’aux confins du Labra- Nous passerons les deux prochaines nuits en tupiq, tente en
dor, à 900 kilomètres de là. On se sent un géant parmi les canevas cousu à la main, jadis recouverte de peaux de cari-
épinettes noires pas plus hautes que des buissons. Puis on bou. Une virée à motoneige en haut d’une colline nous per-
devient microscopique sur une rivière gelée aussi large met d’assister à un coucher de soleil d’une infinie douceur.
qu’un lac. Les notions d’échelle s’embrouillent dans ce Une symphonie de mauve et d’or pâle réchauffe à peine
paradis blanc. Le vertige géographique qui en découle est l’horizon. On contemple cette vue impressionniste dans un
délicieux. Que se cache t-il sous cette étendue blanche ? silence qu’aucun vent ne trouble. Au menu du soir : ragoût
L’imagination échafaude un relief, des plaines et des colli- de caribou et bannique, délicieux petit pain frit en forme de
nes. En été, le blanc Nunavik se métamorphose en une vaste spirale. Un tapis de branchettes d’épinettes a été posé à
lande couverte de bleuets (grosses myrtilles), de canneberges même la neige pour nous isoler du froid. On s’endort sous
et de camarines (baies noires). Le sol dur sur lequel nous l’éclat faible de la lampe-tempête, dans un parfum de résine.
glissons se fait marécages, tourbières, nappes d’eau. Le mer-
cure dépasse les 17 °C, voire les 30 °C au plus fort du mois UN HALO ARCTIQUE ENCADRE LE SOLEIL
d’août. C’est alors un autre monde qu’on explore en kayak Le lendemain, un temps radieux de sports d’hiver nous
de mer, en canoë ou à fatbike (VTT à pneus larges). attend. Nous filons d’un bon train vers le lac Persillon,
Scène de crime dans le Grand Nord : un caribou a été dévoré encadré de falaises. Il n’est pas rare de voir des centaines de

104/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


caribous, animal emblématique de l’Arctique, brouter le
lichen des montagnes. En voici justement tout un groupe en
RENCONTRE MAGIQUE :
plein conciliabule. Ils cherchent un passage pour descendre UNE HARDE DE CARIBOUS
du plateau jusqu’au bord du lac. A notre approche, les cari- DANS UN SAHARA
bous partent au galop dans un grand panache blanc. Un
halo arctique encadre le soleil de l’après-midi, situé à l’obli- DE NEIGE
que. On croirait la rétine de quelque divinité inuite. La
croûte blanche et gelée du lac évoque celle d’un lac salé. La
neige prend ici toutes les formes. Sur la colline basaltique
que l’on grimpe, c’est une crème fouettée. Plus loin, c’est du
sucre glace dans lequel on tombe joyeusement. On recon-
naît à l’oreille ses différentes textures : une soie que l’on
froisse ou le bruit d’une pomme qu’on croque. Il existe une
cinquantaine de termes inuits pour en parler. Nos guides
n’en emploient pas tant, mais leur connaissance du terri-
toire est intime. En fin de journée, nous partons avec eux
chasser le lagopède, la perdrix des neiges. Nous cherchons,
sous un ciel blanc, un gros pigeon blanc caché dans la neige. ____
u

105/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


50 NUANCES DE BLANC
ET 20 °C AU-DESSOUS DE ZÉRO

Une aiguille dans une botte de foin… Bobby s’arrête, arme, amauti, le manteau traditionnel des femmes inuites, avec sa
tire. Une boule de coton chavire. Trois gouttes de sang dans large capuche bordée de fourrure. La préservation de la
la neige. Le lagopède, encore tout chaud, est plumé sur-le- culture inuite tient à ses signes : deux femmes qui chantent
champ. Les plumes de son croupion sont plantées dans la en inuktitut (la langue inuite), un bébé en amauti, un igloo
neige, comme le veut la tradition inuite. Une heure plus bien rond, un chasseur qui avale tout cru le cœur chaud d’un
tard, l’oiseau est cuisiné : on croirait déguster une souris lagopède. Comme nous sortons admirer le ciel étoilé, un
d’agneau, rosée à la perfection. voile de lumière verte vient danser sous nos yeux. L’aurore
Cette nuit, nous dormons aux abords du lac Tasiujaq, à boréale s’étire bientôt en ondulant sur toute la moitié du ciel.
l’embouchure de la rivière Sukkuq. Les eaux saumâtres du
lac sont soumises aux marées, constituant un havre pour les BREDOUILLES, DANS LA BAIE D’HUDSON GELÉE
phoques et les bélugas. Au quatrième jour, notre attention Dernière journée sur la neige. Nous suivons les guides
est retenue par la contemplation des majestueuses cuestas partis chasser le caribou sur les hauteurs d’une cuesta
qui bordent le lac Tasiujaq. Ces hautes collines granitiques hudsonienne. La vue sur le lac Tasiujaq et la baie
en pente douce s’interrompent brusquement en falaises d’Hudson est à tomber, mais c’est un caribou mâle qui
abruptes, atteignant jusqu’à 400 mètres de haut. L’effet est met genou à terre. Joshua n’a pas manqué son coup. Les
grandiose depuis le lac gelé qui, sous l’effet du blizzard, morceaux comestibles sont découpés et mis dans la peau
prend des airs de banquise polaire. Le blizzard… En un clin qu’on referme. La tête est posée au-dessus. Une heure
d’œil, l’horizon se bouche et nos compagnons de ski plus tard, nous dégustons la bête. Circuit court… Encore
prennent des airs de spectres. « Une tempête de neige peut 9 petits kilomètres à skis et nous rejoignons Umiujaq,
durer plusieurs jours. On est alors complètement bloqués. notre village de départ. Une chasse au phoque sur la baie
D’où l’intérêt de savoir construire un igloo », nous explique d’Hudson glacée ? Les chasseurs rentrent bredouilles :
Lucassie Tooktoo le lendemain. Cet enseignant au faciès l’attente près du trou dans la glace n’a rien donné. Mais
plat et buriné apprend aux jeunes Inuits les savoirs ances- nos amis inuits rêvent déjà des premières bernaches qu’ils
traux, notamment l’art de survivre en milieu arctique. Il vont pouvoir tirer dès la fin avril. Toutes ces parties de
faut d’abord savoir choisir une neige qui fera des blocs bien chasse se font à motoneige. L’arrivée du Ski-Doo dès les
compacts. A l’aide d’une scie et d’un pana (couteau de années 1960 a considérablement modifié les habitudes des
neige), on taille ensuite des blocs dont on arrondit les Inuits. Pourtant, la pratique du traîneau à chiens n’est pas
angles. « Ceux-ci ne doivent pas avoir la même taille, sans morte. A Umiujaq, le jeune Nunga, 16 ans, fait tout pour
quoi on construit une tour ! », rit Lucassie. Le rire inuit est un la relancer. Employé comme bagagiste à l’aéroport
« hi, hi, hi ! » d’enfant espiègle, qui ponctue presque chaque municipal, il passe son temps libre à entraîner son attelage
phrase. Comme une façon guillerette de faire voler en éclats de huskys. Objectif : participer à la course annuelle
la rudesse du climat et les défis du quotidien. Ivakkak, réservée aux mushers inuits. « Les jeunes de mon
âge ont de mauvais loisirs : la cigarette, l’alcool, la télé.
UN CHANT DIPHONIQUE, RAUQUE ET AHANANT Moi, je veux retrouver le mode de vie de mon grand-père, qui
Le caractère inuit est volontiers rieur et malicieux. Même les partait chasser avec ses chiens de traîneau. » Nunga s’est
joutes vocales se terminent en éclats de rire. Nous en avons confectionné une paire d’iggaak, ces lunettes de neige
la démonstration un soir avec Annie Novalinga, la direc- inuites (un morceau de bois percé de deux fentes et sculpté
trice du parc. Elle pratique le chant de gorge avec sa sœur de motifs) en copiant un exemplaire exposé au pavillon
Minnie. Selon la coutume, les deux femmes se font face en du Parc national Tursujuq. Une façon de se protéger de la
se tenant par les bras. Leur chant diphonique, rauque et luminosité aveuglante de la baie d’Hudson tout en
ahanant, imite les sons de la nature : l’oie, le moustique, le perpétuant la tradition.
goéland, le vent… « Autrefois on chantait quand les hommes Dernière sortie à skis pour voir les chutes gelées de la rivière
partaient à la chasse, ou bien pour rendre hommage à ceux Nastapoka. Tout est figé par le froid, et l’on se demande
qu’on aime. C’est surtout un chant de femme », explique sous quels miroirs de glace nagent les bélugas qui fréquentent
Annie. Au fil des secondes, la cadence s’accélère, la chanson souvent l’estuaire. Lucassie, Joshua et leurs amis ne touchent
se fait duel, les sons de gorge évoquent du bois que l’on scie pas leur carabine : c’est dimanche, jour de repos. Comme
de plus en plus vite. Lorsqu’une chanteuse n’arrive plus à nous, ils contemplent la beauté immuable du Nunavik, la
suivre, elle éclate de rire. De l’art de perdre avec joie. Tandis glace et la neige à perte de vue sous le ciel marmoréen de la
qu’elle chante, Minnie porte son nouveau-né dans son baie d’Hudson. ■ Vincent Noyoux

106/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Carnets de voyage

Pour chasser le lagopède, traquer le caribou ou installer le camp chaque jour, les guides inuits utilisent l’incontournable
motoneige. L’engin a remplacé le traditionnel traîneau à chiens, qui n’est plus utilisé que lors de grandes courses.

La chasse au phoque (à gauche) et le chant de gorge des femmes (à droite) comptent parmi les traditions inuites les plus fortes.
Au centre : la chute de Nastapoka (35 m de hauteur). Ci-dessous, aurore boréale au-dessus d’un tupiq, campement nomade inuit.

107/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Carnets de voyage

Cette fibre de laine respirante conserve


la chaleur, reste sèche, ne gratte pas
et ne véhicule pas d’odeurs.
La marque Icebreaker a une excellente
gamme de produits (Icebreaker.com).
Chaussettes de sport en laine (épaisseur
moyenne). Surtout pas de coton,
matière qui retient l’humidité, vecteur
de froid (idem pour les sous-vêtements).
Pantalon isolant en tissu extensible
(duvet, polaire ou laine), et pantalon
coupe-vent imper-respirant
(Gore-Tex ou nylon) avec ouvertures
à glissière bidirectionnelle pour permettre
UNE SEMAINE l’aération. Pull épais (en polaire, laine

DANS LE GRAND BLANC


ou duvet). Manteau coupe-vent imper-
respirant et doudoune. Gants fins
(laine ou soie) et gants de ski. Bonnet
UTILE personne incluant l’hébergement, mince à séchage rapide (en mérinos)
Tourisme Nunavik (Nunavik-tourism.com). les repas, l’équipement lourd et bonnet chaud en laine. Cache-cou
Québec Original (Quebecoriginal.fr). (skis nordiques, tente, matelas de sol, en polaire ou en laine. Balaclava
sac de couchage, parkas et bottes ou cagoule (en synthétique à séchage
Y ALLER grand froid) et le vol depuis Montréal. rapide). Et aussi : lunettes de ski
Air Transat (01.76.54.28.96 ; D’autres séjours sont organisés dans et de soleil ; lampe frontale ; gourde
Airtransat.com). La compagnie québécoise l’année : motoneige, ski et raquettes grande ouverture (1 litre), baume à
dessert Montréal tous les jours au départ (janvier-février), expédition en kayak lèvres, crème solaire et gros sac à dos.
de Roissy CDG et au départ de 7 villes de mer et canot à moteur sur le lac
de province de mai à octobre. A partir de Tasiujaq (juin-août), randonnée en fatbike NOS BONNES ADRESSES
369 € l’aller-retour. Possibilité de poursuivre sur la piste des caribous (automne). À MONTRÉAL
son voyage vers Québec, Toronto Hôtel William Gray (00.1.514.656.5600 ;
et Vancouver grâce aux connexions S’ÉQUIPER Hotelwilliamgray.com). Bien situé dans
intérieures. L’option multidestination On trouvera l’intégralité des équipements le Vieux-Montréal, ce boutique-hôtel
d’Air Transat permet d’atterrir dans suivants dans les magasins Au Vieux occupe deux maisons anciennes
une ville et de repartir d’une autre, sans Campeur (01.53.10.48.48 ; modernisées avec goût dans un style
frais supplémentaires. En Classe Club, Auvieuxcampeur.fr). mariant l’ancien et le contemporain.
Air Transat propose un niveau de confort Couche de base : un collant et un haut Mobilier design sous les combles,
supérieur et des privilèges exclusifs. fin à manches longues en laine mérinos. béton brut et bois… Optez pour les
chambres 722 et 622 avec vue sur la ville
ORGANISER SON VOYAGE et le Saint-Laurent. L’hôtel dispose
Le Parc national Tursujuq d’une boutique, d’un restaurant
(Nunavikparks.ca/fr/parcs/tursujuq) Parc et d’un spa, idéal pour se ressourcer
propose un itinéraire aventure d’une
Umiujaq national après la semaine de ski au Nunavik.
semaine en ski de randonnée nordique
Tursujuq A partir de 130 € la nuit en chambre
de début mars à fin avril. Le confort est double. Petit déjeuner à partir de 13 €.
limité. La portion ski ne requiert pas Baie Pour se restaurer, cap chez Schwartz’s
une expertise très poussée, mais exige d’Hudson (842.4813 ; Schwartzsdeli.com).
une bonne condition physique. Le ski Ce delicatessen est réputé depuis 1928
de randonnée nordique se pratique NUNAVIK pour ses sandwichs à la viande de bœuf
sur des skis de fond hors-piste fumée. Céline Dion (propriétaire du lieu),
(assez larges pour un bon équilibre). Burt Lancaster, Nana Mouskouri et bien
Des guides à motoneige accompagnent Lac d’autres se sont accoudés au comptoir
le groupe, ouvrant la voie et préparant Tasiujaq rétro pour dévorer la spécialité maison,
les camps. Chacun peut donc suivre le sandwich #4 (6,50 €). La recette est
son rythme ou éventuellement raccourcir tenue secrète depuis l’origine !
ANDRÉ DE CHASTENET

la distance en rejoignant le camp


à motoneige. L’expédition peut être À LIRE
modifiée fonction des conditions 10 km Les Inuit, de Michèle Therrien,
météorologiques. Compter 2 540 € par Les Belles Lettres, 272 p., 19 €. V. N.

108/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Laissez - vous porter
par l’émotion d’un sourire
Quand vous partez avec Les Maisons du Voyage,
vous êtes préparé pour vivre l’expérience
la plus immersive qui soit. Grâce à une approche
culturelle unique, nos conseillers mettent
leur connaissance de la destination à votre service
pour vous permettre de vivre un voyage dont vous
Pascal Mannaerts

reviendrez la tête pleine de souvenirs inoubliables.

maisonsduvoyage.com
01 84 25 99 10

ICI COMMENCE L’AILLEURS


Q U A R T I E R S L I B R E S / É VA S I O N

TENDANCE

LES HÔTELIERS
ONT DE LA SUITE DANS LES IDÉES
Réinventées au Bristol, exclusives chez Residence Inn, au cœur du concept de MiHotel…
les suites sont les chambres d’hôtel de demain. Les nouveaux refuges urbains.
TIO
EC N
L
É

trompe pas. Le Bristol, c’est une atmosphère conviviale,


- S

N E

une histoire à part, marquée depuis 1978 par l’empreinte


ZI
FI

d’un propriétaire – le groupe Oetker Collection –, qui a su


A
G

A G
RO
MA
insuffler au lieu une âme, l’état d’esprit singulier d’une
demeure presque familiale. S’il assume son classicisme, le
palace de la rue du Faubourg-Saint-Honoré sait s’affran-
chir des codes trop pincés, des démonstrations trop ostenta-
toires. Le luxe par excellence ! Dans les suites, 100 chambres
toutes différentes, les modifications apportées ont la
subtilité d’un coup de plumeau. Rien ne saute aux yeux,
mais une infinité de détails donnent la mesure du change-
ment. Elaguer, éclaircir, effeuiller, dirait un jardinier. Les
couvre-lits plus modernes soulignent d’un trait des couettes
vaporeuses qui invitent à la paresse. Une décoration plus
épurée, des teintes toujours douces et harmonieuses mettent
en valeur tableaux originaux et meubles de style Louis XV
LE CLASSICISME ET AINSI DE SUITE ou Louis XVI. La noblesse des matériaux, du marbre des

P
salles de bains aux tapisseries et aux rideaux signés de
aris sera toujours Paris, et le Bristol sera tou- maisons réputées (Pierre Frey, Rubelli…), témoigne d’un
jours le Bristol. Avoir engagé, depuis six ans, raffinement aussi évident que discret. Ici, l’art de vivre
d’imposants travaux de rénovation n’a rien à la française ne se hausse pas du col. Distinction et élégance
changé. Le moindre mètre carré a beau avoir été des attentions : le Bristol reste le Bristol.
repensé, on s’y sent comme avant : bien, tout Laurence Haloche
simplement. Sur le comptoir de la réception, le chat Le Bristol Paris (01.53.43.43.00 ; Oetkercollection.com).
Fa-Raon a retrouvé sa place. Il dort, serein : un signe qui ne A partir de 2 200 € la nuit.

À LONDRES À LYON ET BIENTÔT À PARIS…


COMME À LA MAISON UNE COLLECTION UNIQUE

I maginées comme des petits appartements cosy, les suites


du nouveau Residence Inn by Marriott (marque spécialisée
en longs séjours) floutent la frontière entre hôtel et maison.
A vec MiHotel, Nathalie Grynbaum et Stéphanie Marquez
ont inventé un mode d’hébergement alternatif,
entre l’hôtel, la chambre d’hôte et l’Airbnb, en plein
Connectées et fonctionnelles, les suites s’articulent autour développement. Il s’agit d’une collection de suites. Chacune
d’une ou deux chambres, d’un coin-cuisine équipé, d’un est unique, élégamment décorée et située en centre-ville.
salon et d’un espace de travail séparés. Implanté sur La superficie varie entre 30 et 50 m². Pour gérer leur parc,
Warwick Road à Earls Court, le bâtiment (de 319 suites) se qui compte aujourd’hui près d’une trentaine d’unités, les
SDP . MIKE CALDWELL . DR

trouve dans le district de Kensington, prisé par les expats. entrepreneuses ont conçu un parcours client 100 % digital :
Les plus ? Le petit déjeuner, servi gratuitement tous les jours, réservation en ligne, réception des codes par SMS, appli
une buanderie, une épicerie et une salle de gym ouvertes conciergerie, tablette à disposition. Implanté à Lyon, MiHotel
H24, et une grande terrasse panoramique. M.-A.O. arrivera à Paris en 2019, à Nice, Bordeaux et Lille en 2020,
Residence Inn by Marriott, London, Kensington puis à Lisbonne, Bruxelles et Madrid. M.-A.O.
(Rilondonkensington.com). A partir de 100 € la nuit. MiHotel (04.28.29.65.94 ; Mihotel.fr). A partir de 99 € la nuit.

110/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018 Page réalisée par Marie-Angélique Ozanne
7h-9h
Deux heures d’info
avec Nikos Aliagas
Avec Audrey Crespo-Mara, Nicolas Canteloup, Jean-Michel Aphatie
et toute la rédaction.

Du lundi au vendredi
Q U A R T I E R S L I B R E S / G A S T R O N O M I E

LA TABLE DE
MAURICE BEAUDOIN

EN CUISINE
VERY GOOD
TRIPES !

L e produit. Joue ou
groin de porc, pied
de cochon, langue de
bœuf, rognons, cœur
de veau, tripes… tous
font partie des produits
tripiers. Leur texture,
taille et saveur diffèrent
selon l’espèce et l’âge
de l’animal. Chez
l’agneau, les produits
DANIEL ET DENISE, À LYON sont de petite taille,
La cuisine canaille des mères lyonnaises tendres et fondants.

A
Ceux du bœuf sont
charnus, et plus forts
Lyon, Joseph Viola a imité enchantée. A une fête. C’est d’ailleurs la fête en goût. Chez le porc,
Bocuse en démultipliant ses tous les jours chez Daniel et Denise. » chaque morceau
b o u c h o n s. I l p o s s è d e Ce meilleur ouvrier de France 2004, cham- a sa spécificité.
aujourd’hui trois restaurants, à pion du monde de pâté en croûte 2009, a Le plat du moment.
l’enseigne Daniel et Denise, où il réussi avec une cuisine simple, de famille. Pas Les ris de veau sont
pratique la cuisine des mères lyonnaises. de présentations ridicules ni de portions cuisinés par les plus
Dans le VIe arrondissement de Lyon, la mère confettis, la vérité est dans l’assiette. Décor des grands chefs étoilés.
Fillioux inventa la volaille demi-deuil, chère trois restaurants : banquettes, chaises bistrot, Ils se braisent,
au grand Paul. C’est elle qui forma la mère nappes à carreaux rouges et blancs, tableaux se pochent, se crèment,
Brazier, dont le bouchon était fréquenté anciens, casseroles en cuivre, pichets. et s’accommodent
de champignons.
quotidiennement par Edouard Herriot, Cette année, Daniel et Denise fêtent leurs C’est un plat très fin,
maire de Lyon, président de l’Assemblée 50 ans de cuisine canaille. A la carte, suivant roi des abats et produit
nationale, ainsi que le jeune Bocuse, auquel les jours, quenelles de brochet sauce Nantua, tripier préféré des
elle apprit tout. Elle brillait alors de 3 étoiles omelette du curé aux écrevisses, tête de veau Français.
au Michelin. Autre mère, Léa, spécialiste de sauce ravigote, volaille de Bresse aux morilles L’astuce. Choisir des
la choucroute au champagne, du tablier de et à la crème, truite rose cuite au plat, tranche pièces dont la couleur
sapeur et du canard au sang. de poitrine de cochon du Cantal, tarte Tatin est franche, la matière
Pour les clients de ses trois établissements, à la praline de Saint-Genix, baba maison, brillante et la texture
Joseph Viola trouve l’inspiration dans les paris-brest, etc. La cuisine canaille a un passé fragile et onctueuse.
cuisines de ces célèbres mères cuisinières. Les adresses. Pour
solide et un avenir prometteur.
la langue de veau et
Chez Daniel et Denise, c’est classique et tou- Daniel et Denise. Quartier Créqui, 156, rue de Créqui la joue de bœuf, chez
jours très bon. Les convives se régalent. (04.78.60.66.53) ; quartier Saint-Jean (Vieux-Lyon),
Amarante, Paris XIIe ;
Joseph Viola raconte : « Ma cuisine ne laisse 32, rue Tramassac (04.78.42.24.62) ; quartier Croix-Rouge,
8 rue de Cuire (04.78.28.27.44). Menus : 21 € (déjeuner), pour le tablier de sapeur
personne indifférent. Départie de toute fiori- 33, 41 et 55 €. Carte : de 35 à 55 € (sans boisson). et la cervelle de canut,
ture, elle est l’apanage de celles et ceux pour A lire La Cuisine canaille, de Joseph Viola, chez Chabert, à Lyon.
qui un repas s’apparente à une parenthèse Hachette Cuisine, 190 p., 24,95 €. Véronique André

ARTS DE LA TABLE UN PÂTISSIER DRÔLEMENT BIEN CROQUÉ

D epuis des décennies, Philippe Conticini aime


bousculer les codes, revisiter les vieilles
recettes confites dans la tradition sans jamais
une jolie collection en porcelaine composée de
six assiettes, d’un plat à tarte et d’un plat à cake.
Sa silhouette, croquée par l’artiste peintre Agathe
négliger l’importance du goût et de l’émotion. Il Faucheur de Battisti, s’y dévoile associée
fut l’un des premiers à lancer la mode des avec humour à un saint-honoré, un millefeuille,
desserts servis en verrine, puis à présenter, dans un paris-brest, un galet au chocolat, une tarte au
les vitrines de La Pâtisserie des Rêves, ses citron, un cœur fondant (photo)… C’est
créations sous des cloches. Autant d’idées pour délicieusement naïf, savoureusement amusant.
rendre toujours plus désirables des gâteaux faits De quoi laisser les enfants babas d’admiration.
pour être partagés. C’est dans cet esprit que le Laurence Haloche
SDP .

maître pâtissier a créé pour la maison Degrenne Coffret de six assiettes, 66 €, plats 37,50 € (Degrenne.fr).

112/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Q U A R T I E R S L I B R E S / V I N S & S P I R I T U E U X

TIO
EC N
L

-
- S

N E
VIN

ZI
FI
KIRWAN, UN VOYAGE

A
G
A G
RO
MA

AUTOUR DES CINQ SENS


Ce petit bijou de Margaux se montre
désormais sous ses plus beaux
atours aux visiteurs désireux d’une
immersion complète dans le vignoble.

K
irwan fait partie de ces châteaux du Médoc
un peu oubliés, passant parfois sous les
radars des amateurs et des dégustateurs peu
scrupuleux. Mais ce troisième cru classé de
Margaux mérite un peu d’attention et ses
actuels propriétaires s’y emploient avec force et
vigueur ! « En 1855, il ne faut pas oublier que Kirwan fut
classé premier des 3es crus classés du Médoc », aime à
rappeler Sophie Schÿler-Thierry, directrice du
développement commercial du domaine et membre de qu’on transporte… La vue, bien sûr, car Kirwan s’appré-
la famille à la tête du château depuis 1926. Si le domaine hende par le regard qui se pose sur la mer de vignes qui
s’est fait rattraper, et parfois dépasser par ses challen- l’entoure ; le toucher, également, et le plaisir que l’on
gers margalais et médocains, il est resté bien ancré sur ressent à glisser sa main sur les fûts, l’odorat, évidemment,
son terroir de qualité pour produire régulièrement des puisque nous avons développé un atelier de confection de
vins à la hauteur de son classement. Mais cet état de fait parfums ouvert à tous, et, enfin, le goût, celui du vin que
ne satisfait pas la nouvelle génération de la famille, qui l’on peut déguster sur place, y compris d’anciens millési-
veut lui donner une nouvelle dynamique. En 2007, mes, et celui de la nourriture, puisque nous proposons un
Philippe Delfaut est ainsi nommé directeur général, lui atelier culinaire animé par notre chef, Stéphanie
qui passa onze ans à Château Palmer. Puis, en 2017, Bottreau. » Mieux : à l’heure où les châteaux du Médoc
Kirwan se dote d’un nouvel outil de production. De ferment leurs grilles, vous pourrez, jusqu’à 20 h, y prendre
quoi braquer à nouveau les projecteurs sur cette belle un « apéro gourmand ». Il ne reste plus qu’à vous perdre
propriété tournée depuis longtemps vers l’accueil et dans le dédale de vignes de margaux et goûter les
l’œnotourisme. « Nous avons créé un voyage autour des charmes de cette belle propriété.
cinq sens, poursuit Sophie Schÿler-Thierry. L’ouïe, tout Frédéric Durand-Bazin
d’abord, avec les bruits du vignoble, celui des barriques Chateau-kirwan.com

PAPILLES ET PUPILLES pour styliser l’étiquette COUP DE CŒUR


FLACONS de quatre bouteilles WILLIAM FÈVRE,
D’ARTISTES inédites mettant chacune PETIT CHABLIS 2017
à l’honneur un quartier

E n 1924, le baron
Philippe de
Rothschild était l’un des
emblématique de Paris et
de Lyon (sur la photo, 1re
à gauche). Chez Sassy, le
L e domaine, qui s’étend sur
78 hectares à Chablis, produit
également cette appellation petit
premiers à faire décorer style pop des graphistes chablis qui constitue la porte d’entrée
les étiquettes de certains français Craig & Karl sur les grands vins de la région. Le nez
de ses bordeaux par des se dévoile sur un coffret d’agrumes zestés et de pierre à fusil,
peintres. Jean Charlu accueillant trois cidres la bouche fraîche, vive et fluide, font
se livra à l’exercice suivi, – brut, rosé et poiré de ce joli blanc fringant
à partir de 1945, par (à droite). Enfin, deux le compagnon idéal
Cocteau, Laurencin, vodkas dévoilent des d’un assortiment de fruits
Dalí, Picasso, Warhol, Haring, Bacon… univers opposés : le chic glam de la de mer. Quant à la finale,
Autre temps, même démarche. Cîroc signée Jeremy Scott, directeur légèrement citronnée
Les collaborations entre des artistes artistique de Moschino, et, pour et saline, elle prolonge
et des maisons de renom se multiplient Belvedere, le trait plus ethnique magnifiquement la saveur
pour le vin et les spiritueux. Après avoir de l’artiste bodypainter Laolu Senbanjo iodée de belles huîtres
travaillé avec Elsa Muse et Lucas (au centre). Ces éditions de fin d’année et plus particulièrement
Beaufort, la marque Suze s’associe sont évidemment limitées : une façon celles de Prat-Ar-Coum.
cette année au street-artist Riks, du efficace de créer encore et toujours Valérie Faust
collectif d’art urbain Le Mouvement, le désir. Laurence Haloche 11,90 € chez les cavistes.
DR

114/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Q U A R T I E R S L I B R E S / S T Y L E

HORLOGERIE TIO
EC N
L

-
- S

N E
ZI
FI

A
G
A G
RO
MA

DE STEVE MCQUEEN À PATRICK DEMPSEY,


LA PASSION EN POLE POSITION
TAG Heuer a trouvé avec la star américaine, un ambassadeur aussi amoureux de la course
automobile et des montres que le mythique acteur du film « Le Mans ».

E
ntre autres qua- En amateur averti de com- Steve McQueen, en 1971, première visite du musée et de
l i t é s, Pat r i c k pétitions automobiles, dans le film Le Mans la manufacture, c’était un
Dempsey est un quand l’horloger de LVMH hisse en haut de l’affiche vrai voyage », se souvient la
la montre Monaco,
e u ro p h i l e. I l l’a contacté il y a cinq ans, née deux ans plus tôt.
star.
joue ainsi dans Patrick Dempsey connais- Ce chronographe de forme Patrick Dempsey, à son
une série réalisée par Jean- sait très bien les liens histori- carrée, avec la couronne tour, s’inscrit dans cette
Jacques Annaud, à partir ques de la maison avec ce placée à gauche, rompt histoire. Comme Steve
du best-seller du Suisse Joël secteur et son expertise dans avec les codes de McQueen dans le film
Dicker, La Vérité sur l’af- le chronométrage. Mais c’est l’époque. L’édition Le Mans, il porte un blason
spéciale Gulf, mouvement
faire Harry Quebert, diffu- surtout, raconte-t-il, la figure automatique ( 5 250 €),
Tag Heuer sur sa combinai-
sée en ce moment sur TF1. de Jack Heuer – arrière- lancée cette année, son de course et la fameuse
Depuis plus de dix ans, il petit-fils du fondateur – qui rappelle les couleurs montre carrée Monaco au
participe également régu- l’a séduit. L’acteur « adore » de la Porsche conduite poignet. Dans ce film de
lièrement aux 24 Heures ce passionné de voitures, an- par l’acteur dans le long- 1971 – qui n’a certes pas
du Mans. « La course auto- cien coureur lui-même, qui métrage. Patrick Dempsey, marqué l’histoire du sep-
mobile la plus mythique au présida aux destinées de la lui aussi, pilote une tième art mais « capture
Porsche et affectionne
monde », assure-t-il, aussi marque des années 1960 aux la Monaco.
bien l’ambiance de la
bien au volant d’une voi- années 1980 et qui officie course », tempère Patrick
ture qu’en tant que direc- encore aujourd’hui comme Dempsey –, McQueen
teur d’écurie. Il se rend donc figure tutélaire. Tag Heuer pilote une Ford GT40 aux
souvent chez Porsche, en lui doit plusieurs best-sellers : couleurs de Gulf, bleu et
Allemagne. La star califor- de la Carrera (1963) à la orange. Tag Heuer signe
nienne voyage aussi parfois Monaco (1969) en passant cette année une édition spé-
en Suisse, à La Chaux-de- par l’Autavia (1962), qui ont ciale hommage à la compa-
Fonds, chez Tag Heuer toutes été développées pour gnie pétrolière américaine
dont il est l’ambassadeur des pilotes de course et qui a ouvert la première
depuis 2014. « Je passe de souvent baptisées, en clin pompe à essence en 1913.
plus en plus de temps en d’œil, du nom d’un circuit Cette Monaco Gulf avec ses
Europe, et je rêve même de mythique. « Jack Heuer a deux bandes de couleur a
m’y installer une partie de mille choses à raconter. Il déjà été adoptée par Patrick
PRESSE

l’année », reconnaît-il. m’a accompagné lors de ma Dempsey. Elodie Baërd

116/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


AU E 2018
E BR
O UV– DÉCEM
N REB
VEM
NO

Néron, tyran ou mal-aimé ?


Près de deux mille ans après sa mort, Néron n’en finit pas de Au cœur de l’actualité, Le Figaro Histoire revient sur l’armistice
défier l’histoire. Assassin, poète raté, persécuteur des de 1918 et sur la nébuleuse de conflits qui continua à agiter
chrétiens et tyran mégalomane : la légende noire de l’Europe de l’Est et le Levant jusqu’en 1923, et mène l’enquête
l’empereur n’a fait que s’obscurcir à travers les âges. sur l’affaire de la sépulture de Franco, qui a ravivé les plaies de
De son accession au pouvoir à son suicide en 68, Le Figaro la guerre civile espagnole. Côté reportage, il vous dévoile la
Histoire fait le point sur ce personnage hors norme. somptueuse collection du marquis Campana, actuellement
Les meilleurs spécialistes décryptent l’évolution de son image exposée au Louvre, et vous ouvre les portes de la villa Kérylos,
au fil des siècles et font la part de la vérité et de la légende sur fascinante reconstitution d’une demeure de la Grèce antique,
l’empereur maudit : a-t-il incendié Rome ? a-t-il gouverné en à Beaulieu-sur-Mer.
tyran ? fut-il un artiste ou un histrion ? Ils explorent aussi les
vestiges de la gigantesque Domus Aurea, avec l’étonnante Le Figaro Histoire, 132 pages.
salle à manger tournante, qu’il s’était fait bâtir à Rome, et font
revivre, d’Agrippine à Britannicus et de Suétone à Poppée, les
personnages d’un règne haut en couleur.

8
En vente actuellement chez tous les marchands
€ de journaux et sur www.figarostore.fr/histoire
,90 Retrouvez Le Figaro Histoire sur Twitter et Facebook Le Figaro Histoire,
tout reste à découvrir
Q U A R T I E R S L I B R E S / S T Y L E

MODE

MEPHISTO : DANS L’AIR DU TEMPS,


MAIS LES PIEDS SUR TERRE
Plusieurs modèles du chausseur français s’inscrivent
parfaitement dans la vogue de l’outdoor.

O
n dirait (presque) que ces souliers d’hiver, à mi-chemin entre les
chaussures de trek et celles de sécurité, proviennent de quelques
podiums de la saison, où de nombreux créateurs – à l’instar de
Massimo Giorgetti pour son label MSGM (photo à droite) –,
ont chaussé leurs mannequins dans un esprit outdoor. Ils ont
aussi quelque chose des Yellow Boots, ces brodequins américains en croûte
de cuir coloris safran qui reviennent en tête des tendances, bien qu’ils ne
soient pas franchement confortables ni chauds. Les Ivan GT – nom de ce
nouveau modèle de Mephisto (photo ci-dessous) – ne présentent pas ces
inconvénients. Montés sur une semelle en caoutchouc souple et légère,
ils sont dotés d’une membrane en Gore-tex, étanche et respirante, au niveau
de la tige, constituée de cuir à l’intérieur
comme à l’extérieur. Autre détail qui
ne gâche rien à l’heure où l’on se soucie
davantage de la provenance de nos achats :
les Ivan GT sont fabriqués en France, du
côté de Sarrebourg, où la marque a vu le jour
en 1965.
Frédéric Martin-Bernard
Ivan, tabac, sable ou marin, 230 € (Mephisto.com).

LA BONNE MESURE
DU TAILLEUR SCAVINI LE VÊTEMENT « SPORT »

S i tout le monde
utilise volontiers
le nom masculin
« sport » ainsi que
l’adjectif « sportif »
Il permet de désigner,
d’après le dictionnaire
Larousse, des
vêtements et des
accessoires d’un style
Un même drap
marine, selon son
motif et sa fantaisie,
pourra aller de l’habillé
au sport, en suivant
pour désigner des confortable, par une hiérarchie.
activités physiques, opposition à d’autres Un excellent ami
peu, en revanche, plus urbains ou plus a même inventé le terme
connaissent l’existence habillés. C’est le mi-sport pour désigner
de l’adjectif invariable sportswear chic des vêtements
« sport ». Son usage en quelque sorte. précisément
pourtant ancien Sa définition assez large à l’articulation des
est aujourd’hui permet de caractériser registres, pas encore
considéré comme pas mal de vestes, vêtements de ville mais
désuet. Un peu de pantalons et de plus complètement
comme l’emploi chemises, et de créer campagnards. Ce qui
de l’adjectif « bath », une vraie différenciation nuance le classement.
terme emprunté, dans la penderie. Le terme peut aussi
semble-t-il, à l’argot, Des vestes de tweed, décrire l’attitude d’une
qui voulait dire « joli » des pantalons de personne, sa façon
ALESSANDRO GAROFALO ; MEPHISTO

ou « neuf » et que moleskine, des d’être, décontractée


l’on n’entend plus chemises à carreaux plutôt qu’empesée.
guère. C’est oublier sont sport. Un blazer Heureusement pour tous
que, dans la penderie droit, s’il a des poches les gentlemen, inutile
masculine, l’adjectif plaquées, sera plus de pratiquer un sport
« sport » s’avère sport qu’un autre, pour avoir une penderie
grandement utile. à poches à rabats. sport !

118/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


L’A I R D U T E M P S

LONGINES
A l’heure du voyage
Marque horlogère suisse, Longines dévoile sa nouvelle
Conquest V.H.P GMT Flash Setting. Véritable innovation
technologique basée sur le quartz, c’est un garde-temps
indispensable à tous les grands voyageurs. Ce modèle
d’exception en acier ou PVD est doté d’un second
fuseau horaire et d’un système de pilotage de
USM HALLER la montre par la lumière. Appelé « Flash Setting »,
Mobilier modulable cette fonction novatrice rend possible la mise à l’heure
rapide et directe en se connectant sur un Smartphone
Les lignes intemporelles et l’extraordinaire
et une application dédiée. Les informations enregistrées
modularité des meubles USM Haller en font
dans cette dernière sont transmises à l’instrument par
aujourd’hui un classique du design. Inventés
par un architecte et un industriel visionnaires, ils des séquences lumineuses émises par le flash du téléphone
sont fabriqués en Suisse depuis plus de cinquante via une minuscule ouverture du cadran dissimulée dans le
ans avec les plus hauts niveaux d’exigence de chiffre 12. Une nouvelle référence des globe-trotters…
qualité et de développement durable. Dans tous Conquest V.H.P GMT Flash Setting - 1 160 ¤ - Tél. : 01 53 81 22 85 - www.longines.com
les endroits de la maison, ils offrent une variété
infinie de solutions personnalisées dans un choix
de quatorze couleurs. Modifiables à souhait,
ils peuvent être agrandis, réduits ou complétés
EILAT-MER ROUGE
©Dafna Tal

selon les envies et les besoins.


23, rue de Bourgogne 75007 Paris
Destination Grand Bleu
Tél. : 01 53 59 30 37 - www.usm.com A la recherche d’un lieu inédit pour des prochaines
vacances en famille ? Eilat est une destination balnéaire
paradisiaque entre mer turquoise et désert biblique.
MS ANTIQUITÉS
Ensoleillée toute l’année, la ville est bordée par la mer
L’ancien dans tous ses états Rouge et le Golfe d’Aqaba d’un côté, et par le désert du
Passionné d’art depuis 25 ans, MS ANTIQUITÉS Néguev de l’autre. En plus de sa situation géographique
achète au plus haut prix du marché vos meubles idéale, elle regorge de beauté. Ses plages accueillantes,
d’époque ou de belle facture, mais aussi les sa barrière de corail, ses dauphins et son observatoire
tableaux anciens ou modernes et les objets sous-marin sont propices aux activités insolites. Riche
d’art. Sachez que cet antiquaire a une prédilection d’une culture forte, elle offre un dépaysement total
pour la période du XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle. à travers les visites-découvertes passionnantes de villages
À noter aussi qu’il se déplace partout en bédouins, de la route de l’encens, du parc de Timma
France, estime gratuitement vos objets et assure et des piliers du Roi Salomon. www.traveleilat.com
un paiement sécurisé et immédiat, sans aucun
frais pour le vendeur. Une belle opportunité
FAÇONNABLE
d’offrir une nouvelle vie à votre mobilier.
En mode Riviera
Contact direct MS ANTIQUITÉS Paris : 06 10 86 10 98
Province 02 32 52 59 46 - mastagos4@gmail.com Ambassadrice de la Côte d’Azur dans le monde entier,
ms-antiquites.com la marque Façonnable est un incontournable du prêt-à-porter
masculin. Cette entreprise familiale créée en 1950 par
Jean Goldberg, héritier d’une famille de maîtres-tailleurs
est rebaptisée « Façonnable » par Albert Goldberg en 1961.
Combinaison heureuse de l’anglais « fashionable » et
du français « façonner », la maison propose une nouvelle
collection contemporaine aux coupes parfaites, aux détails
précis et aux matériaux d’une remarquable qualité. Un style
sportif et élégant qui reflète l’essence même de la Riviera.
Photos DR

www.faconnable.com

PA G E R É A L I S É E PA R L E S E R V I C E C O M M E R C I A L D U FIGARO MAGAZINE
Q U A R T I E R S L I B R E S / A U T O

ESSAI
KIA SORENTO
Un SUV méconnu revu à la hausse
Ce baroudeur à la personnalité discrète et élégante mérite un nouveau regard.

L
a célèbre défini- lateur de vitesse adaptatif, FICHE plus de 7 litres de gazole aux
tion de George ou la très pratique caméra TECHNIQUE 100 km, chiffre remarquable
Brummell s’ap- 360° donnant une vue pour un véhicule de ce gabarit.
plique à mer- d’oiseau du véhicule lors Au volant, il ne faut pas
veille au Kia des manœuvres. A l’usage, MOTEUR
4 cylindres diesel, 2 199 cm3,
s’attendre à un comporte-
Sorento : il est élégant parce la voiture se révèle pleine de ment de petite sportive.
qu’il ne se remarque pas. petites attentions. Ainsi, un 200 ch, 441 Nm Avec une masse d’un peu
Ses lignes, récemment bloc de commandes permet plus de 1,9 tonne et un centre
retouchées, sont tout en aux deux occupants du TRANSMISSION de gravité haut perché,
sobriété. Elles sont l’œuvre t ro i s i è m e r a n g , c a r l e Intégrale, auto. 8 vitesses nous avons affaire à un
de Peter Schreyer, grand Sorento dispose de sept véhicule plutôt tranquille.
nom du design automobile, DIMENSIONS Mais sa stabilité est sans
places, de contrôler la clima- L. 4,80, l. 1,89, h. 1,69 m
et actuel patron de Kia. tisation de leur espace. reproche, et une suspension
Même constat à l’intérieur Sous le capot, un diesel de CONSOMMATION bien étudiée lui permet de
de l’habitacle. Une collec- 200 ch se montre suffisant 5,9 l/100 km (mixte normalisée) ne gîter que modérément
tion d’écrans n’a pas envahi pour animer cette grande dans les courbes. Silencieux
une planche de bord de fac- carcasse. Il pourrait donner ÉMISSIONS CO2 une fois lancé, les passagers
156 g/km
ture très classique. Une un peu moins de la voix le profitent d’un toit vitré qui
bonne ergonomie permet à matin, mais les choses VITESSE
illumine un habitacle vaste
chacun de trouver tout de rentrent dans l’ordre une 205 km/h et confortable. Né plutôt
suite ses marques. Mais le fois la mécanique à bonne baroudeur en 2002, le Kia
grand Sorento ne souffre température. Une trans- PRIX Sorento s’est embourgeoisé
50 200 €
pas pour autant de caren- mission automatique à au fil des ans. Fort d’une
ces technologiques face à 8 rapports lisse agréable- transmission intégrale,
u n e c o n c u r re n c e p l u s ment son caractère un peu bien utile sur les voies
démonstrative. Les dernières rugueux, tout en favorisant enneigées, il a migré par
nouveautés répondent à la consommation. Lors étapes vers le SUV. Sa belle
l’appel, tels le maintien d’un parcours combinant maturité fait de lui une
UGO MISSANA

automatique dans la file ville, route et autoroute, intéressante proposition.


(direction active), le régu- celle-ci s’est établie à un peu Philippe Doucet

120/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


AU
VE
U
O
N présente

Volume
19

Édition collector
 Le Figaro Magazine rend hommage au pape des verbicrucistes. Une compilation de 40 de
ses meilleures grilles pour vous faire découvrir ou apprécier à nouveau l’art de croiser les mots.

6 € EN VENTE ACTUELLEMENT
chez tous les marchands de journaux et
,90 sur www.figarostore.fr
Q U A R T I E R S L I B R E S / E N V I E S

TECHNO

LE ROBOT DE BONNE COMPAGNIE


Conçu pour le divertissement multimédia, ce drôle d’engin répond à la voix
et à l’œil à la moindre sollicitation.

H
é Keecker, va dans le salon et projette un film sur
le plafond », « Joue le dernier album de Johnny
Hallyday », « Lance un match de foot dans la
chambre des enfants »… Avec sa bouille ron-
douillarde, ce robot sur roulettes va devenir
l’ami des petits et des grands. Capable de répondre à (presque)
toutes les requêtes grâce à la reconnaissance vocale, il se plie
en quatre pour satisfaire les exigences de la famille. Keecker
est le bébé de la start-up parisienne du même nom. Ce robot
multimédia autonome et mobile intègre un vidéoprojecteur
orientable à 90° (image de 52 à 359 cm), un système audio
4.1, deux caméras, deux microphones et une multitude de
capteurs. Il se déplace au son de la voix ou piloté par un
smartphone. Fonctionnant avec le système Android TV, il
dispose d’une quantité quasi infinie d’applications telles
que Netflix, YouTube ou Spotify pour regarder des conte- tactile utilise la caméra 3D pour transformer n’importe
nus vidéo, écouter de la musique, jouer ou suivre les infos. quelle surface plane en écran tactile. On peut ainsi naviguer
Idéal pour le divertissement, il sait aussi diffuser un joli ciel avec la main dans toutes les applications de l’univers Android
étoilé pour favoriser l’endormissement. Avec le mode Follow TV. Enfin, lorsque ses batteries sont épuisées, Keecker
me, il se transforme en véritable toutou et suit la personne retourne de lui-même à sa base pour se brancher et se
qui l’a activé dans tous ses déplacements, en intérieur recharger. Un vrai animal de compagnie ! Pascal Grandmaison
comme en extérieur. Plus évoluée, la fonction de projection Keecker, 32 Go, 1 790 € ; 160 Go, 1 990 € (Keecker.com).

LA TENDANCE DE
CADEAUX : LAURENCE HALOCHE
LE NOUVEAU PAPIER EN TÊTE

Q ue va-t-il en sortir ? Le
paquet-cadeau, c’est comme
le chapeau d’Houdini, un
accessoire de prestidigitation qui
Et, c’est dans l’air du temps,
favoriser les produits plus
écoresponsables : certifiés PEFC
(issus de forêts gérées
tigre, dont les créations à base de
cartons et papiers recyclés sont
issues d’imprimeries certifiées
Imprim’vert, vend des feuilles au
fait apparaître des objets inattendus. durablement), recyclés, recyclables graphisme particulièrement
Uni ou à motifs, gros ou petit, il tire (ni pailletés ni métallisés), utilisant élégant. Même respect de
les ficelles de notre curiosité, des encres à l’eau, sans traitements l’environnement et de l’éthique chez
participe à l’effet de surprise, qui chimiques… Si l’entreprise les dirigeants d’Impression
n’est jamais aussi grand que lorsque Beaumont Group, dans la Vienne, originale, qui reversent aux artistes
son apparence nous joue des tours : fabrique 40 à 45 % des papiers un pourcentage sur chacune des
magie d’un simple kraft recouvrant cadeaux achetés par les Français, ventes de leur collection. Ces
le somptueux écrin d’un joaillier, plusieurs start-up se distinguent papiers, souvent déclinés en boîtes
révélation d’un luxueux flacon de grâce à des propositions originales, et en pochettes, peuvent être
parfum caché sous un tissu noué à la souvent haut de gamme. Papier associés à un ruban ou à un nœud
japonaise. Si certains habillages différent pour chaque destinataire.
brisent immédiatement le secret – la Autre personnalisation inédite
boîte blanche siglée Dior ou le sac et amusante, celle proposée par
orange d’Hermès –, les papiers la société #Starface, qui imprime
cadeaux les plus enchanteurs restent le visage de vos proches (photo)
ceux qui témoignent de l’attention sur l’un de ses papiers. Après
qu’y a apportée la personne offrant envoi d’un portrait (Hashtag-
FLORENT DRILLON, SDP

le présent. Entre 1 et 10 € le rouleau, starface.com), la livraison


les prix sont variés et le choix ne s’effectue entre quatre et dix jours.
manque pas. Pourquoi ne pas A chaque cadeau, sa trombine.
privilégier le made in France ? Effet de surprise garanti !

122/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Marcelloland/Istock

LE CHOIX DE L’EXCELLENCE
NOS BRIQUETS, STYLOS ET ACCESSOIRES SONT FABRIQUÉS À LA MAIN
EN FRANCE PAR NOS MAÎTRES ARTISANS. POUR DES CADEAUX EXCEPTIONNELS.

UN MONDE D’EXCEPTION WWW.ST-DUPONT.COM

BOUTIQUE S.T. DUPONT 10 RUE DE LA PAIX 75002 PARIS


GALERIES LAFAYETTE - LE BON MARCHÉ - LE PRINTEMPS
LISTE DES REVENDEURS AGRÉÉS : WWW.ST-DUPONT.COM
m
Passion
CADEAUX
Offrir est un art…
Et l’art est un cadeau.
Trois artistes dans
l’actualité ont inspiré
ces pages de Noël :
Picasso dans ses périodes
bleue et rose,
Le Caravage et
ses clairs-obscurs
et Basquiat et son
street art underground.
REMERCIEMENTS À L’ATELIER PINÇON POUR LE PRÊT DU CADRE (PINCONSA.COM).

Dossier réalisé par Catherine Saint-Jean, sous la direction


d’Anne-Sophie von Claer. Coordination : Laurence Haloche.
Photographe : Pierre-Olivier Deschamps, assistant Olivier Bardina.
Stylisme et shopping : Fanny Courtois de Viçose
et Amélie Callier Broyer, Pascal Grandmaison (techno).

125/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Passion cadeaux

Miroir Fidji La Grande Motte,


Maison Emilienne, 79 €.
Appareil photo instantané
Instax Square SQ6, format carré,
Fujifilm, 139 €.
Tabouret Skyler en velours et laiton,
NV Gallery, 159 €.
Cuvée Sublime, 75 cl,
Piper-Heidsieck, 68 €.
Parfum Bleu de Chanel, 100 ml,
Chanel, 128 €.
Fauteuil Eldorado en fer et toile déperlante,
Honoré, 370 €.
Housse de coussin en velours
de coton naturel français, passementerie
Houlès et garnissage 100 % plumes
de canard, Maison Madeleine, 158 €.
Coffret Champagne Dom Ruinart Rosé 2004,
75 cl, Ruinart, 249 €.
Sac Haut à Courroies 50 Endless Road
en cuir, Hermès, 28 000 €.

126/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


PÉRIODES BLEUE ET ROSE
PICASSO

127/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Passion cadeaux

Chapeau aviateur en peau lainée, Toasties, 320 €. Cuvée 281, millésime 2017, 75 cl, Château Minuty,
à partir de 45 €. Radio rétro intelligente iStream 3, Wi-Fi, Bluetooth, Deezer,
Spotify, Roberts, 299 €. Bottine Falco en veau velours et semelle gomme, Emling, 310 €.
Sac à dos en cuir, Bottega Veneta, 3 500 €.
Champagne Cuvée Rosé Constellation, édition limitée, 75 cl, Laurent-Perrier, 80 €.

128/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Célébrer le temps

Kalpagraphe Chronomètre
Entièrement manufacturée en Suisse
parmigiani.com

BOUTIQUE PARMIGIANI FLEURIER


Jardins du Palais Royal, AIX-EN-PROVENCE Bellini | COURCHEVEL Kronometry 1999 | DUNKERQUE Verhoeven
125 – 126 Galerie de Valois LYON Maier Horloger | MARSEILLE Frojo | MONACO Zegg & Cerlati
Paris 1er, France PARIS Bucherer, Godechot & Pauliet, Kronometry 1999, Printemps Haussmann, Royal Quartz
Tél. +33 (0) 1 40 13 93 93 ROUEN Milliaud Joaillier | SAINT-TROPEZ Frojo
Passion cadeaux

Catalogue « Picasso. Bleu et rose », coédition musée d’Orsay et Editions Hazan, 45 €. Chemise sur mesure en coton, Daniel Lévy, prix sur demande. Montre
True Thinline Giardini, mouvement quartz, boîtier et bracelet en céramique, Rado, 2 030 €. Eau de toilette Lempicka Homme, 100 ml, Lolita Lempicka,
79 €. Montre Marinier, mouvement automatique, Lip, 449 €. Montre Chemin des Tourelles, mouvement Powermatic 80, bracelet en cuir, Tissot, 750 €.
Lunettes Bruce, plaqué or 24 carats, made in France, John Dalia, à partir de 420 €. Bague B-Dimension en or rose et pavée de diamants, Bucherer Fine
Jewellery, 2 350 €. Montre Commander Shade, mouvement automatique, bracelet maille milanaise en acier, Mido, 700 €.

130/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Legendary *

Début du XIXème siècle, sur les bords de la rivière


Spey au nord de l’Ecosse, les Cumming, une famille
visionnaire et passionnée, fondent la distillerie
Cardhu devenue aujourd’hui mythique.
Elégant et fruité, leur single malt à la rondeur
exceptionnelle se distingue rapidement,
allant jusqu’à définir le style de toute la région
du Speyside, berceau des whiskies d’Ecosse.
Une légende est née.

MHD - RCS NANTERRE 337 080 055 - 105 BOULEVARD DE LA MISSION MARCHAND - 92400 COURBEVOIE.
*Légendaire

LE MOT CARDHU ET LES LOGOS ASSOCIÉS SONT DES MARQUES PROTÉGÉES. © DIAGEO 2018

L’A B U S D ’A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É . À C O N S O M M E R AV E C M O D É R AT I O N .
Passion cadeaux

Collier Sofia en or jaune et bakélite lapis, Aurélie Bidermann, 600 €. Carafe, Cléo Joffre, en vente à la boutique
du musée Picasso Paris, à partir de 80 €. Parfum Rose Kabuki, 250 ml, Maison Christian Dior, 285 €. Bûche Pomposa aux marrons et à la rose,
pour 4 personnes, Pierre Hermé, 48 €. Sac à main Océan en nubuck et chaîne en plaqué or mat,
Labruyère Paris, 980 €. Gant en cuir nappa lisse, doublé de cachemire et de soie, Franck Namani, 650 €. Bouteille de vin effervescent
Wild Miss 55, méthode Ancestrale rosé, 75 cl, Maison Henri Champliau, 8,75 €.

132/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


FA CONNABLE .COM

PAR I S I NIC E I S T- T RO PE Z I MEGÈ V E I BR U S SE LS I L IS B ON


Passion cadeaux

1. Echarpe en laine et cachemire, Façonnable, 135 €.


2. Montre Antares, boîtier inoxydable et bracelet
interchangeable, coffret avec un
bracelet supplémentaire, Michel 2 1
Herbelin, 550 €. 3. Gin 44°N, 50 cl,
Comte de Grasse, 75 €. 4. Mug
Graphik, porcelaine avec filtre et
couvercle, Dammann Frères, 20 €.
5. Tablette de chocolat 70 ans, 100 g,
Manufacture Cluizel, 7,25 €.
6. Smartphone Mate 20 Pro, capteur
Leica 40 MP, Huawei, 999 €.
7. Boots en cuir et talons en bois,
Paul Smith, 595 €.

3
4

5
6
7

134/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


�� ������ ��� �
� � �� � ���� �� �����
������� � � ��� ������� �� ��� ���
� ���� ����� ���� �� �� ���� �� MADE IN ENGLAND | SINCE 1879

CROCKETTANDJONES.COM
Passion cadeaux

1 2
3

5
4
6
1. Montre Attelage, mouvement quartz suisse, étanchéité 50 m et
bracelet en cuir, vendu avec un bracelet supplémentaire, Pequignet,
990 €. 2. Trousse de toilette en tissu et cuir upcyclés, Entre
2 Rétros, 49 €. 3. Chemisier Fleurs du vent en soie, Eric Bompard,
195 €. 4. Trio de capsules dans une trousse The Mega Glow, Aime,
75 €. 5. Diffuseur
papier parfumé Une
Forêt d’Or vendu avec
son flacon de 100 ml,
Goutal Paris, 60 €.
6. Montre Collection
Retro, boîtier en résine
et bracelet en acier,
Casio, 69 €. 7. Foulard
en soie, Chanel, 380 €.

7
136/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
1
Passion cadeaux

4
5 1. Champagne
Boizel Brut Réserve
et son seau en
céramique peint à la
main, édition limitée
à 200 exemplaires,
Boizel by Casa
Lopez, 160 €.
2. Canapé Courbet,
revêtement velours
et cuir, piètement bois, Duvivier Canapés, à partir de 2 990 €.
3. Eau de toilette Vanille Banane, collection Les Eaux de Voyage,
100 ml, Comptoir Sud Pacifique, 78 €. 4. Montre Oyster Perpetual
Milgauss, en acier Oystersteel, affichage Chromalight, bracelet
Oyster, mouvement automatique, Rolex, 7 500 €. 5. Briquet Ligne 2
Picasso Dove, S.T.Dupont, 1 550 €. 6. Bague Diva et bracelet Donna

6
de la collection Hommage à Vincent Van Gogh, en émail, FreyWille,
460 € et 855 €.

138/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


1
Passion cadeaux

1. Papier maquillage blush Highlighter, 50 feuilles, Mai Couture


chez Sephora, 20 €. 2. Coffret cadeau Bonheur de vivre Création
N° 19, comprenant un dîner dégustation, une nuit et avec les
petits déjeuners pour deux personnes, Relais & Châteaux, 995 €.
3. Coffret soins des cheveux Volume de Rêve comprenant une pâte
lavante au rassoul pur et à l’extrait de rose, un soin démêlant à la
rose et une brume densifiante à l’eau de rose, Christophe Robin,
49 €. 4. Châle en cachemire, Loro Piana, 2 800 €. 5. Vase Karlos,
design Numéro 111, en marbre et acier, Cinna, 263 €.

2
6. Manchette Aurora composée d’une perle des mers du Sud, de
saphirs et de diamants, montée
sur or blanc, Tasaki Atelier,
prix sur demande. 7. Montre
Traditionnelle, Bucherer Blue
Editions en or rose, mouvement
automatique, affichage
de la date, Poinçon de Genève,

3
Vacheron Constantin,
prix sur demande.

7
6
140/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
1 1. Bracelet Vintage Alhambra, cinq motifs en or jaune et agate
bleue, Van Cleef & Arpels, 4 150 €. 2. Montre Impériale, boîte
en or rose sertie de diamants, mouvement automatique, cadran
en nacre rose, bracelet
en satin, étanche
jusqu’à 50 m,
Chopard, prix sur
demande. 3. Assiette
collection Motifs terre
cuite peinte, 20
ou 27 cm de diamètre,
Nicolas Fasano
en exclusivité pour
The Conran Shop,
à partir de 17,50 €.
4. Oiseau Pájaros en
frêne massif, Moisés
Hernández Design,
vendus en set de trois
oiseaux, Ligne Roset,
402 €.

2
3 PUBLI-COMMUNIQUÉ en collaboration avec

VIVEZ LA VR SANS FIL OU ORDINATEUR


AVEC OCULUS GO

4
Vous avez toujours rêvé d’essayer la réalité virtuelle (VR) ?
Oculus Go est le cadeau parfait pour les fêtes de Noël !
Autonome et facile d’utilisation, Oculus Go vous permet de vivre depuis
votre canapé une multitude d’expériences en réalité virtuelle plus vraies
que nature, allant des films aux voyages ou découvertes de musées en
passant par les jeux vidéo.
Le casque est équipé de lentilles optiques innovantes offrant une grande
richesse de détails, des couleurs vives et un large champ de vision. Avec
le soin apporté à ses matériaux, l’appareil reste léger et confortable et ce
même pendant une utilisation prolongée.
Plongez dans la VR avec plus de 1000 jeux, apps sociales (Netflix,
YouTube), expériences 360° et plus encore, à partir de 219€ pour la
version 32 GB et 269€ pour la version 64 GB. Occulus Go est disponible
sur Amazon, FNAC, Boulanger et Oculus.com.
Passion cadeaux

2 1

1. Casque
Bluetooth
HA-S20BT, JVC,
39,90 €. 2. Collier
Carissa en saphirs

5
et diamants, monté sur or blanc et platine,
Graff, prix sur demande. 3. Bûche Odyssée
Merveilleuse en collaboration avec l’artiste
Michael Cailloux, aux saveurs de citron
d’Asie et de chocolat d’Afrique, pour
12 personnes, Lenôtre, 120 €. 4. Disque dur
externe Canvio Advance, 3 To, Toshiba,
144 €. 5. Pull Kolin en laine, Vicomte A,
199 €. 6. Montre Royal Oak, en acier
inoxydable et sertie de diamants, mouvement
automatique, Audemars Piguet, 22 400 €.
7. Champagne cuvée BB 1843, Besserat

6
de Bellefon, 75 cl, 199 €. 8. Bague Toi et Moi
Cœurs composée d’un saphir bleu et d’un
saphir rose, entourés de diamants et montée
sur or gris, Dubail, 18 290 €. 9. Mocassins
ultralégers en cuir, velours et strass,
Mephisto, 185 €.

142/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


7

LIVE
YOUR
PASSION*
9
CALENDRIER PERPETUEL
TOURBILLON MANUFACTURE
*Vivez votre passion

frederiqueconstant.com
Renseignements 01 48 87 23 23
Passion cadeaux

LES CLAIRS-OBSCURS DU
CARAVAGE

144/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Montre Flagship Heritage, mouvement
automatique, boîtier en acier et bracelet
en alligator, Longines, 1 410 €.
Bracelet Shanhan Chevron, saphir bleu
et émeraude, Salama Khalfan,
en vente chez Mad Lords, 7 600 €.
Couteau de table Normandie
en métal argenté, Puiforcat, 100 €.
Bague Divas’Dream en or rose, sertie d’une
tourmaline rose taille brillant
et pavée de diamants, Bvlgari, 8 000 €.
Bracelet Dune en or jaune serti
de grenats, Poiray, 7 900 €.
Gobelet avec 5 dés en ébène et tapis
de jeu en cuir de veau Venezia,
Berluti, 850 € et 1 800 €.
Catalogue d’exposition du musée Jacquemart-
André « Caravage à Rome, amis et ennemis »,
Editions Fonds Mercator, 39,95 €.
Poudre Libre Fixante fini glow, Laura
Mercier, en vente sur Sephora.fr, 42 €.
Casque AH-D9200 en bambou,
alu et cuir, Denon, 1 599 €.
Platine vinyle MA EM-JT000-SB, USB,
préampli, sortie casque,
House of Marley, 200 €.
Montre Big Crown Pointer, mouvement
automatique, édition anniversaire 80 ans,
Oris, 1 800 €.
Montre Clifton Baumatic, boîtier en acier
et or rose, mouvement automatique, bracelet
en alligator, Baume & Mercier, 3 300 €.
Eléments Truffés, noisette et gianduja,
de Julien Alvarez pour Le Bristol Paris,
édition limitée, en vente au Café Antonia,
140 € la bûche pour 8 personnes.
Fourchette de table Normandie en métal
argenté, Puiforcat, 80 €.

145/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Passion cadeaux

Assiette en porcelaine, Fornasetti, en vente sur Yoox.com, 171 €.


Assiette en porcelaine de Limoges, service Toile de Jouy, Dior Maison, 100 €. Thé bleu, yuzu et fleurs bleues Paris Royal, Mariage Frères,
100 g, 30 €. Sac Guirlande en cuir de veau, finition dorée, Cartier, 3 000 €.
Chaise Napoléon III en bois de chêne, patine or, tapissée de velours de coton, Robin des Bois, 429 € le lot de 2.
Eau de toilette L’Homme Idéal, 100 ml, Guerlain, 97 €.

146/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Passion cadeaux

Suspension Paloma P50 Triangle noir, Le Monde Sauvage, 225 €.


Magnum, grand cru classé de Pauillac, 1,5 l, Château Lynch-Bages, 340 €. Mallette Art & Graphic Karlbox, 120 crayons de couleur, édition limitée,
Faber-Castell, 2 500 €. Carafe à vin Harcourt Empire en cristal, Baccarat, 1 360 €. Verre à bourgogne Caton en cristal
et verre à bordeaux Tommy en cristal, Saint-Louis, 107 et 168 €. Cierge camée taillé, coloré et orné à la main, Cire Trudon, 49 €.
Enceinte connectée Beosound 2, collection Bronze, Bang & Olufsen, 2 000 €.

148/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


*100% Taïwan

l’ a b u s d ’ a l c o o l e s t d a n g e r e u x p o u r l a s a n t é . à c o n s o m m e r av e c m o d é r at i o n .
Passion cadeaux

Bottine en cuir Enfield II Gomme Country, Bexley, 139 €.


Tabouret Daiku en frêne, Victoria Magniant pour Galerie V, 346 €. Bouteille de rhum 10 ans, 70 cl,
Don Papa, 69 €. Violon Silent SV-250, 2 micros intégrés au chevalet,
Yamaha, 2 138 €. Plat en céramique, collection John Derian, Astier de Villatte, 106 €.
Porte-documents en cuir, Boggi, 599 €.

150/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


L’ADRESSE HORLOGÈRE PARISIENNE

12, B OULEVARD DES CAPUCINES  PARIS 9 E


BUCHERER.COM
Passion cadeaux

1
1. Vélo à assistance électrique hybride E-Jitensha
(13 kg), entièrement personnalisable, moteur hybride
de 250 W contrôlé via une application, intégré dans
le moyeu arrière, autonomie de 30 km en mode turbo,
Jitensha, à partir de 2 070 €. 2. Extrait de parfum

2
But Not Today by Filippo Sorcinelli, 100 ml, Unum,
210 €. 3. Gants en cuir pour femme, Gant, 85 €.
4. Stylo à plume en or 14 K rhodié
fabriqué à la main avec incrustation
ruthéinée, Montblanc, 565 €.
5. Inspirée des flasks des pilotes
polonais de la Royal Air Force,
Flying Flask contenant 10 cl de
vodka Squadron 303, en vente sur
Squadron303vodka.com, 16 €.
6. Micro USB Yeti Nano,
pour Mac et PC, 24 bits/48 kHz,
Blue Microphones, 120 €.
7. Souliers double boucle Repton 3,
collection Handgrade, en cuir,
Crockett & Jones, 680 €.

3
4
5

7
152/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Passion cadeaux

1
2

3
4
5

6
1. Champagne R.D. 2004,
75 cl, Bollinger, 250 €.
2. Sac mini Stella en velours,
The Kooples, 338 €.
3. Pull Florent en cachemire,
Maison Montagut, 417 €.
4. Montre connectée
Art 9005, Emporio Armani
Connected, 380 €. 5. Sac

7
à dos Puncho en cuir tanné
végétal, fabriqué en France,
signé et daté par l’artisan,
Bleu de Chauffe, 439 €.
6. Bagues Ouroboros,
anneaux en or jaune et turquoises, Gucci, prix sur
demande. 7. Châle Kashmir, 100 % mérinos d’Arles
Antique, 100 x 200 cm, Brun de Vian-Tiran, 139 €.

154/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Vous serez
fier d’offrir
de l’or pur.

MONNAIES EN OR PUR
Série limitée
INTERNET TÉLÉPHONE BOUTIQUE CHEZ LES REVENDEURS
monnaiedeparis.fr 01 40 46 59 30 2 bis, rue Guénégaud NUMISMATIQUES PARTICIPANTS
paiement sécurisé du lundi au vendredi 75006 PARIS
de 9h à 13h et de 14h à 18h du mardi au dimanche de 10h30 à 19h30

Monnaie 250€ or 999 ‰ - qualité brillant universel - Ø 23 mm - 3,75 g - Tirage de 15 000 exemplaires. Prix de vente public conseillé : 250€. Monnaie 1000€ or 999 ‰ - qualité brillant
universel - Ø 39 mm - 17 g - Tirage de 5 000 exemplaires. Prix de vente public conseillé : 1090€. La Monnaie de Paris - EPIC - 160020012RCSPARIS - Siège : 11 quai de Conti - 75006 PARIS.
Taille des produits et photos non contractuelles.
Passion cadeaux

1
2

3
4

1. Veste Forestière en coton, Capel Paris, 395 €.


2. Seau à glace Wyatt en acier et cuir, Ralph Lauren
Home, 290 €. 3. TV Qled 8K, 65 pouces, Samsung,
5 000 €. 4. Coffret de deux bouteilles de champagne
5
cuvée Louise Pommery 2006 (75 cl chacune) et deux
flûtes, Pommery, 250 €. 5. Bûche Skoulptoura, saveur
fruits rouges, crème de citron et bavaroise citron vert,
épicée de fève tonka, 6 à 8 personnes, Café Pouchkine,
80 €. 6. Coffret d’écriture aux
emblèmes de Versailles, composé
d’un porte-plume et d’un flacon
d’encre de 10 ml, fabriqué à la main
par Bortoletti en Italie, en vente
à la Boutique de la cour de marbre
du château de Versailles et sur
Boutiquesdemusees.fr, 32 €.
7. Couteau N° 08 Damas en acier
damas suédois, manche en ébène
tamponné et cordon en cuir de buffle,
série limitée à 850 pièces, Opinel, 270 €.

7 6
156/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Toutes les collections de l’horloger créateur sur PEQUIGNET.COM

U N E HIS T OI RE F RAN Ç A I S E
Montre Moorea, nacre, diamants véritables, acier et or
1
Passion cadeaux

2
3
1. Champagne cuvée Sir Winston
Churchill 2008, Pol Roger, en vente
chez les cavistes ou sur
Polroger.com, 200 €. 2. Stylo
lumière, Sisley, 45 €. 3. Visière
en cuir et paille de panama, Revel
Paris, 320 €. 4. Montre Ballon
Blanc, en or rose et diamant sur

4
bracelet en cuir, mouvement à
quartz, Cartier, 8 200 €. 5. Coffret
de champagne Grand Cordon
Stellar, designé par Octave de
Gaulle, qui permet de déguster
du champagne en apesanteur, édition limitée à
30 exemplaires, Mumm, en vente au concept store
Nous, 48 rue Cambon, Paris Ier, prix sur demande.
6. Enceinte Stanmore II Bluetooth, 80 W,

5
Marshall, 349 €. 7. Bracelet en or rose, nacre et
perle, Sylna Jewels, en vente chez Barrier Joaillier,
1 300 €. 8. Bougie Tokyo
sous cloche en verre,
La Note Parisienne, 110 €.

7 8
158/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
LA GRIFFE
DES GRANDS D’ALSACE

LES GRANDS CRÉMANTS


DÉBORDANTS D’ALSACE
ET DE GÉNÉROSITÉ.

La générosité et la richesse des terroirs d’Alsace confèrent aux cépages une complexité aromatique exceptionnelle. Boutique en ligne sur wolfberger.com

L’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É , À C O N S O M M E R A V E C M O D É R A T I O N
Passion cadeaux

1 2

4
3
1. Kit de voyage personnalisable, Buly 1803, 180 €. 2. Coffret
cadeau The Ritual of Yalda, Rituals, 45 €. 3. Casquette en laine,
Hackett, 32 €. 4. Histoires du soir, épisodes envoyés par la Poste
qui se transforment en livre, Epistoire, à partir de 45 €. 5. Désir
Caramel, édition de Noël, Pierre Marcolini, 7,90 €. 6. Grand sac
Reporter N° 69 et trousse de toilette N° 19 en toile, L/Uniform,
620 € et 210 €. 7. Chemise en coton double retors et bouton
nacre, Première Manche, 56 €.

5
6
7

160/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


1
2
3

1. Bûche Bowling de Neige, glace au chocolat et sorbet chocolat, biscuit


croustillant praliné, 10 personnes, A la Mère de Famille, 55 €. 2. Montre
Quantième Perpétuel Tourbillon, boîtier en acier plaqué or rose sur un bracelet
cuir alligator, édition limitée à 88 exemplaires créée pour les 30 ans
de la marque, Frédérique Constant, 19 995 €. 3. Assiette en porcelaine
Nothing Left For Me, création Subodh Gupta, édition limitée à
999 exemplaires, Bernardaud, 380 € le coffret de 6 assiettes.

Figaro Magazine - Briston - 178x117,5- 3 nov 2018.indd 1 23/10/2018 17:23


Passion cadeaux

SUR LES TRACES


DU STREET ART DE
BASQUIAT

Vélo électrique Electrified S2,


150 km d’autonomie, alarme antivol intégrée
et localisation du vélo en cas de vol,
VanMoof, 3 398 €.
Casque de vélo Ventral Spin, POC
chez Mr Porter, 300 €.
Livre « Jean-Michel Basquiat »,
Editions Taschen, 500 p., 150 €.
Après-skis H415 en cuir et fourrure,
Hogan, 615 €.
Valise See Through en polycarbonate,
Off-White & Rimowa, 1 200 €.
Triptyque mural en érable,
The Skateroom w/Jean-Michel Basquiat
Estate « Robot » Estate of
Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar,
New York, 550 €.
Guitare électrique Les Paul Tribute Prizm
Plus Outfit, Epiphone, 859 €.

162/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


163/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Passion cadeaux

Sac Keepall 50 B RGB Prism en PVC, Louis Vuitton, 2 700 €. IPad Pro 12,9 pouces, avec connecteur USB-C, Apple, 1 119 €.
Fondation Louis Vuitton

Chaise en fibre de verre, Home Autour du Monde, 650 €.


Pochette Monday en cuir grainé, calligraphiée et personnalisable, Du Matin au Soir, 245 €.
Vodka Cîroc & Moschino, 70 cl, édition limitée disponible au Drugstore Publicis,
à Paris, 49 €. Skate Cruiser Penny en polycarbonate, Penny Skateboards, 129 €.

164/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


N’EST PAS
LIPSTER
QUI VEUT

Modèle 671562
Fabriqué à Besançon

Liste des détaillants sur


lip.fr
Passion cadeaux

Collier plastron drapé en métal argenté, Saint Laurent par Anthony Vaccarello, 1 895 €. Montre Seamaster, collection Jeux olympiques, boîtier acier et bracelet
cuir, mouvement Co-Axial, 2 032 exemplaires, Omega, 5 000 €. Montre Sistem Damier, boîtier 42 mm en plastique, mouvement automatique apparent,
Swatch, 140 €. Mini-enceinte nomade SRS-XB01, 160 g, Sony, 35 €. Lunettes de soleil masque en métal et acétate, Louis Vuitton, 450 €.
Ordinateur portable XPS 13, Dell, à partir de 1 399 €. Palettes ombre à paupières Emerald et Topaz, Huda Beauty, en exclusivité chez Sephora
et sur Sephora.fr, 30 € pièce. Catalogue de l’exposition Basquiat, Fondation Louis-Vuitton et Gallimard, 45 €.
Manchettes llium Porrum en laiton et argent, Marine Dominiczak, en vente à la Galerie Elsa Vanier ou sur Elsa-vanier.com, 960 € et 1 920 €.

166/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Passion cadeaux

Trottinette M365, vitesse max 25 km/h, autonomie 30 km, poids 12,5 kg, Xiaomi, chez Glisseurbaine.com, 359,90 € .
Sac Bloomy en cuir et incrustation de python, Valentino Garavani, 2 950 €.
Veste de ski W Yurock Down Jacket, en duvet du Faubourg, JC de Castelbajac & Rossignol, 1 000 €. Bonnet en laine, U.S. Polo Assn., 26,50 €.
Livre « Contes d’Orient », de Jihad Darwiche et Catherine Louis, Saltimbanque éditions, 48 p., 21 €.
Enceinte Beoplay M5, édition spéciale, Bang & Olufsen x David Lynch, 750 €. Bougeoir Les Immobiles n° 4 en métal, Maison Dada, 460 €.

168/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


La nature en a fait
un joyau
Agence Rio Grande - Studios FOCALE 3

boizel.fr

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.


Passion cadeaux

1
1. Coffret découverte de 6 flacons Alambics, Kavalan, 99 €, en vente
à la Maison du Whisky. 2. Masque de nuit peau reposée Waso,

2
Shiseido, 47 €. 3. Sac à dos en cuir, dessin par Jeremyville, Boss x
Jeremyville, 495 €. 4. Montre Diver, mouvement automatique,
boîte en titane, indicateur de réserve
de marche, 44 mm, étanche à 300 m,
bracelet en caoutchouc, édition limitée
à 300 pièces, Ulysse Nardin, 8 900 €.
5. Chaussures Michael en cuir et poil
de vache, Paraboot, 375 €. 6. Veste
Orange Tab Trucker en denim et velours
côtelé, Levi’s® Vintage Clothing, 250 €.
7. Bonnet en laine, AMI Alexandre
Mattiussi, 80 €.

4
5
6 7

170/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


Truffes Chocolat Nuit Blanche
Reflet de la créativité de la Manufacture CLUIZEL, le coffret Nuit
Reflet
Blanche révèle de délicates truffes noires à la crème ganache
chocolat, issu de la nouvelle Plantation Riachuelo-Brésil, aux notes
de cacao grillé, fruits secs et fruits rouges et des truffes blanches
aux mélanges d’ingrédients délicats : thé, miel, citrons recouverts de
poudre de noix de coco et d’amandes.
www.cluizel.com

la manufacture du goût

Po u r v o t re sa n té , p ra t i qu e z u n e ac t i v i t é p hy s i q u e rég u l i è re . w w w. m a n g e r b o u g e r. f r
Passion cadeaux

1
2

3
4 5
6

1. Doudoune Approach Jacket en duvet de canard,


Canada Goose, 750 €. 2. Montre Instinct, avec GPS
et altimètre, Garmin, 300 €. 3. Sérum It’s Skin
Power 10, Feelunique, 15,50 € les 30 ml. 4. Gourde en
métal recyclable, édition limitée Jean-Michel Basquiat,
Corkcicle, 59 €. 5. Boîte en bambou laqué T5,
assortiment féerique chocolats de Noël, Jadis &
Gourmande, 79,80 €. 6. Chaussures de ski XT Free

7
pro Mode, adaptées à la pratique du freeride, 1,9 kg,
Lange, 649,99 €. 7. Contrôleur DDJ-400, pour les DJ
en herbe, Pioneer, 279 €.

172/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


© Franck Juery

AubergeduPèreBise–JeanSulpice
OFFREZ UN Talloires-Montmin, France

DELICIEUX VOYAGE
LES CADEAUX
18 Coffrets d’exception et des Chèques cadeaux, pour faire vivre de délicieux moments à vos proches.
Séjours, gastronomie ou bien-être : des expériences uniques et authentiques à offrir.
À partir de 100 € / Tél : +33 (0)177 48 14 88 — relaischateaux.com/cadeaux
Passion cadeaux

1 2

3
4
5

6
7
1. Tee-shirt en coton, IKKS x
Bowie, 55 €. 2. Compact HX99,
zoom 24-720 mm, Sony, chez Darty,
520 €. 3. Montre BR 01 Laughing
Skull, en métal, bracelet alligator,
mouvement à remontage manuel,
Bell & Ross, 8 900 €.
4. Jeu d’adresse en carbone d’inspiration brésilienne,
de confection 100 % française, Fingabol, 299 €.
5. Mocassins Pembrey, daim et cuir, Church’s,
440 €. 6. Paire de chaussettes en laine présentées
comme un hamburger, Celio, 9,99 €. 7. Bague
Allegra, en or blanc, sertie de céramique
et diamants, de Grisogono, 14 500 €.

174/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


conranshop.com 117 rue du Bac 75007 Paris | Michelin House 81 Fulham Road London SW3 6RD | 55 Marylebone High Street London W1U 5HS | Selfridges & Co 400 Oxford Street London W1A 1AB

conranshop.com 117 rue du Bac 75007 Paris | Michelin House 81 Fulham Road London SW3 6RD | 55 Marylebone High Street London W1U 5HS | Selfridges & Co 400 Oxford Street London W1A 1AB
Passion cadeaux

1. Montre Chronographe Diver Yachting, en acétate et bracelet Nato


1
2
interchangeable, mouvement automatique, Briston, 490 €.
2. Bonnet tricoté en laine et acrylique, Uniqlo, 12,90 €. 3. Crème C/5
antiride à l’huile végétale de figue
de barbarie et à l’huile essentielle de bois
de Hô, Cosmydor, 87 €. 4. Mocassins
Brera, en velours brodé, collection
anniversaire, Fratelli Rossetti, 630 €.
5. Calendrier de l’Avent’Urier,
24 trésors chocolatés, Le Lautrec
chocolatier, 27,90 €. 6. Ecouteurs
sans fil Momentum True Wireless,
12 h d’autonomie, Sennheiser, 299 €.
7. Gift Box avec mini-short Emma et
Adèle Bralette, Ernest Leoty, une huile
Tata Harper et une paire solaire,
Revel Paris, en vente exclusivement
sur Ernestleoty.com, 450 €.

4
3

5
6
7

176/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


www.bourrienne.com
Passion cadeaux

1. Jeu de backgammon de voyage en tissu personnalisable,


Not-Another-Bill, 56 €. 2. Chaussettes en coton collection Basquiat,
modèle In Italian, Stance, 15,99 €. 3. Tablette Yoga Book, liseuse
1
2
et bloc-notes, Lenovo, 999 €. 4. Lampe de bureau Krux à LED
en plastique polycarbonate,
38 cm, Ikea, 29,95 €.
5. Montre ENB-S38,
mouvement japonais
à quartz, boîtier en acier
et bracelet en cuir
interchangeable, Armogan,
199 €. 6. Snowboard
Custom Flying V en bois,
fibre de verre, fils de carbone
et résine, Burton, 600 €.
7. Memory City OMY,
19,90 €.

6 7
178/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018
Un coffret cadeau

près de chez vous


pour vivre une expérience

boxloireatlantique.com
Pour Noël, offrez la
Loire-Atlantique !
LOIRE�ATLANTIQUE DÉVELOPPEMENT 2 BD DE L’ESTUAIRE 44 200 NANTES � SIREN 793 866 443 RCS NANTES � © PHOTOS : LAD�A. LAMOUREUX ; AGORIS ; CASTEL MAGNOLIA ; LAD V. JONCHERAY ; MÉLANIE CHAIGNEAU � GRAPHISME : ANIMAPRODUCTIONS
P A T R I M O I N E

ARGENT

LE BITCOIN : UNE LOTERIE, PAS UN PLACEMENT


Les buralistes vendront-ils vraiment des bitcoins en janvier ? Si c’était le cas, malgré la levée
de boucliers des autorités financières, seuls les joueurs devraient s’y aventurer.

L
’argent et le jeu ont une longue histoire com- et n’est matérialisé par aucune pièce ou billet. Il ne bénéficie
mune. Elle porte sur des sujets de plus en plus pas d’un cours légal contrairement aux monnaies émises par
variés. L’essor des paris sportifs et le succès du les Banques centrales. Sa très grande volatilité est avérée et
Loto du patrimoine de la Française des jeux le il existe également des risques de piratage des portefeuilles
montrent. Ces derniers mois, les Français ont de bitcoins. » Attention aux discours de certains, qui assu-
soutenu la rénovation du patrimoine en achetant les rent que les cryptomonnaies seraient très similaires aux
tickets Mission Patrimoine dont Stéphane Bern est l’am- actions. Derrière une action, il y a une entreprise, derrière
bassadeur. Leur motivation pouvait être double : restau- le bitcoin, on ne sait pas ce qu’il y a. Eric Pichet, professeur
rer des monuments en péril et tenter de gagner grâce au jeu à Kedge, enfonce le clou : « Le bitcoin n’a aucune valeur
de grattage 1,5 million d’euros au maximum. Une idée intrinsèque (pas même comme objet de collection car il est
claire et bien comprise des acheteurs de tickets dans les immatériel). Ce n’est pas non plus un actif financier comme
bars-tabacs ou les maisons de la presse. une action ou une obligation puisqu’il ne
Il en va tout autrement de l’annonce, rapporte rien. Sa seule valeur de place-
récemment, d’un potentiel projet de ment réside dans les perspectives de plus-
vente de bitcoins chez les buralistes. Il a values que lui accordent ses détenteurs. »
d’ailleurs provoqué une vive réaction Le projet évoqué par la société commer-
des autorités financières via un commu- ciale KeplerK (évidemment sans aucun
niqué commun. L’AMF, la Banque de lien avec Kepler Cheuvreux) se concréti-
France et l’ACPR ont rappelé « les sera-t-il ou pas devant cette levée de bou-
risques associés à un investissement sur cliers ? A suivre. En tout cas, si c’était le
ces actifs spéculatifs, peu adaptés aux cas, les particuliers qui tenteraient
profils d’investisseurs particuliers non l’aventure devraient considérer qu’ils
avertis ». Et souligné que le bitcoin n’est achètent en quelque sorte un billet de lo-
pas une monnaie. Il n’existe aucune terie et non qu’ils font un placement !
garantie. « Le bitcoin s’échange en ligne Carole Papazian

IMMOBILIER

LES SENIORS VIVENT CHEZ EUX JUSQU’À UN ÂGE TRÈS AVANCÉ


Seuls les centenaires sont plus nombreux à vivre en maison de retraite qu’à leur domicile.

L a France vieillit, les baby-boomers


(nés entre 1945 et 1975) deviennent
peu à peu des papy-boomers. Et c’est
les moyens sont déjà comptés
notamment dans les Ehpad.
Globalement, les personnes âgées sont
8,8 ans en 1981), et les femmes 16 ans
(contre 9,6 ans).
Les seniors d’aujourd’hui sont aussi
un véritable sujet de société puisqu’il y aujourd’hui plus indépendantes et en plus soucieux de leur indépendance.
aura 20 millions de seniors de plus de meilleure santé que par le passé. Cela Ils sont en moyenne plus aisés que ceux
65 ans en 2050. Soit 7 millions de plus leur permet de vivre chez elles jusqu’à d’autrefois : la carrière des nouveaux
qu’aujourd’hui. Le phénomène a même un âge très avancé, constate l’Insee retraités a été plus florissante que celle
son Salon professionnel, celui de la dans une étude récente. Vivre en de leurs aînés, et leurs pensions de
« silver économie » qui s’est tenu cette maison de retraite avant 80 ans est ainsi retraite comme leur patrimoine s’en
semaine à Paris avec un focus sur « extrêmement rare » en France. Les ressentent. Le niveau de vie moyen d’un
l’innovation. « Trouver des solutions seniors quittent ensuite leur domicile retraité de moins de 69 ans atteint par
pour permettre le maintien à domicile de façon très progressive. A 90 ans, exemple 26 400 € par an, contre 23 500 €
de cette population est un enjeu. trois personnes sur quatre vivent encore pour les plus de 80 ans. Mais cette
Pour y répondre, les innovations chez elles, et même 85 % des hommes. amélioration des revenus des retraités
se multiplient comme la surveillance Ce n’est qu’à partir de 100 ans que semble s’être interrompue, note l’Insee.
à domicile, l’aide à la mobilité ou l’habitat en maison de retraite devient Les seniors nés entre 1946 et 1950
l’observance médicale », expliquent les plus répandu que l’habitat à domicile. ne sont pas plus riches que ceux nés
professionnels. Assistants vocaux et L’espérance de vie en bonne santé ne entre 1941 et 1945. En cause, des
cesse en effet de s’allonger. A 65 ans,
OLIVIER CAILLEAU

robots pourraient faciliter la vie des carrières moins rémunératrices et


seniors, mais les défis sont grands, les hommes peuvent aujourd’hui l’impact des réformes des retraites
il faudra laisser place à l’humain alors espérer vivre 13,5 ans sans handicap ni successives. Une évolution qui ne fait
que les besoins vont augmenter et que gêne dans leur vie quotidienne (contre que s’amorcer… C.P. et M.B

180/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018 Rubrique coordonnée par Carole Papazian
LE FIGARO MAGAZINE partner en collaboration avec

CES NOUVEAUX OUTILS


AU SERVICE DE L’ASSURANCE-VIE
La révolution numérique a permis de développer Piloter la gestion de son assurance-vie
de nouveaux outils dédiés à la gestion de l’épargne. Attentif aux innovations du secteur, l’assureur Aviva France
Dernière innovation en date : les « robo-advisors », s’est intéressé très tôt à cette nouvelle technologie, convaincu
qui visent à accompagner les épargnants dans la prise que ces outils pouvaient apporter une grande valeur en
en main de leur assurance-vie. Leur but ? Épauler ceux complément du rôle du conseiller physique. En collaboration
qui souhaitent gérer leurs contrats en leur apportant avec Fundvisory, une fintech française, Aviva a conçu et testé
une aide efficace et didactique. Ces outils d’aide à la une plateforme d’aide intelligente à l’allocation d’actifs, qui
décision ambitionnent de conquérir les épargnants les est en passe d’être déployée auprès de plusieurs distributeurs
plus néophytes grâce à une expérience digitale fluide et (agents, courtiers…) de l’assureur. Concrètement, à partir d’une
simple. Ils souhaitent donner à chacun l’opportunité de douzaine de questions simples, le client peut définir, seul, son
mieux comprendre les marchés financiers pour être plus profil épargnant - prudent, équilibré ou dynamique.
autonome et réactif dans la gestion de son patrimoine. Le « robo-advisor » dresse alors un bilan personnalisé et
établit une recommandation financière qui tient compte de la
répartition actuelle de l’épargne du client. « L’épargnant peut à
tout moment, être rappelé par un conseiller dédié ou se déplacer
dans son agence pour être accompagné dans ses choix », précise
Nicolas Philippe, Digital Innovation Manager chez Aviva. Le
conseiller peut aussi accéder à la simulation en temps réel et
reprendre la main sur l’outil en fin de parcours pour revoir
l’allocation d’actifs avec le client et l’adapter si besoin.

Simuler ses décisions d’arbitrage


De plus, cette plateforme intelligente permettra de réaliser
plusieurs simulations d’investissement. Si l’épargnant modifie
l’un de ses critères de choix, il mesurera en temps réel l’effet
de sa décision. Le simulateur a une vertu très pédagogique : le
particulier visualise immédiatement les effets d’une prise de
risque supérieure ou de versements plus conséquents.
« Un versement additionnel régulier de 50 ou 100 euros par mois
pendant dix ans permet d’accroître considérablement le capital
à terme, tout en lissant les effets des fluctuations du marché.
Visualiser ces mécanismes dans plusieurs scénarios permet de
Publi-communiqué réalisé par 14HAUSSMANN

prendre une décision éclairée en toute transparence », détaille


Nicolas Philippe.
Ces nouveaux outils et simulateurs complètent ainsi l’action des
conseillers en assurance-vie, et renforcent leur valeur ajoutée.
© Gettyimages/d3sign/AFP

Ceux-ci vont permettre aux épargnants, en quête d’autonomie


et de performance, de réfléchir aux différentes hypothèses
d’optimisation de leur patrimoine et d’avoir un échange des plus
fructueux avec leur conseiller.

En savoir plus sur www.aviva.fr


M O T S C R O I S É S

LA GRILLE DE MICHEL LACLOS


HORIZONTALEMENT 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
1. Idéal pour un pied-à-terre.
Etape vosgienne. 1 1
2. Pas tellement recherchée par
les pique-assiettes. Ce qu’elle
fait ne se perd jamais. 2 2
3. Décors pour la fin. Homme de
cour. 3 3
4. Dans l’auxiliaire. Nuit. Sauterie
à l’américaine. Chichi retourné. 4 4
5. Cède mais ne cède pas. A un
numéro sur le front. Petit voyou. 5 5
Note.
6. Pronom. Fait monter la 6 6
température. Pronom. Loup de mer.
7. Fait répéter un numéro. Un 7 7
Suisse qui a beaucoup compté.
Rapporte. Culotté.
8. A l’arrière de la voiture. Pour le 8 8
caïman, pas pour l’alligator. Un
cours avantageux pour l’homme 9 9
à la casquette. Indique le virage.
9. Pincées en train de faire la moue. 10 10
Trou d’eau. Homme d’armes.
10. Morceau de tambour. Io lui 11 11
aurait bien plu. Tenait les
cordons de la bourse. 12 12
11. Encore plus familier avec
Stokowski qu’avec Delibes. Flore 13 13
de la Grèce. Pronom.
12. Travaille dans la presse.
Garçon de courses sur le retour. 14 14
Nous est très attaché. Direction.
13. Donner une instruction. 15 15
Conjonction. Pièces très
anciennes mais reliées. 16 16
14. Pagaille chez Gallimard. Un
chiffre et une lettre. Est très 17 17
favorable à la société de
consommation. 18 18
15. Protégé par la police. Blonde
victime de la boisson. Monsieur 19 19
d’Espagne.
16. Tête à gifles. Sans retenue.
Dans les Landes. Patron 20 20
raccourci. Homme d’action.
17. Tour du monde. Aujourd’hui
en Italie. Equipe d’Angleterre. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
18. Appel d’air. Autrefois jumelé
avec la Normandie. Mousse au 4. Bonhomme de neige. N’était pour elle. est à la page. Fait un numéro.
café. pas loin pour Joséphine. Une 10. Haut lieu espagnol. Américain de la campagne.
19. Morceau d’accordéon. vedette dans sa bande, mais Spécialités de Marie de France. Injonction cornélienne.
Bûche. Sans aucun agrément. Cri drôlement cabot ! Quelqu’un a fini par avoir sa peau 16. Permet de faire de sérieuses
de joie. Pronom. 5. Esprit très léger. Ont de bons à la Bastille. réductions. Pas du tout
20. Cardinaux. Bretonne rapports avec les hommes. 11. Nouveau dieu du Nouvel gracieuse. Le petit Robert.
disparue en mer. Pelote. Sifflent 6. Meubles de rangement. Empire. N’a un emploi que s’il est 17. Qui s’y frotte s’y pique !
dans des flûtes. Toujours possible. inverti. Homme de robe. Ceinture jaune. Nécessaire.
7. Tour de force. Problème de 12. Préposition. Note. Réunion 18. Refuser de se mettre à table.
VERTICALEMENT physique posé aux jeunes. d’ouvrières. Printemps de l’hiver C’est énervant de les avoir ! Ira,
1. Reprise point après point. Champion du jeu de pomme. (Gabriel de Lautrec). ira pas ?
Grand peintre ou chanteuse avec 8. S’exprime avec le bras. 13. Se prive de tout pour faire 19. Ça va barder ! Conjonction.
accent. Poétiquement noir et rouge. plaisir. Pronom. N’a enfanté que Philosophe et sociologue
2. Ouvreuse. Fait la vaisselle. Blanc et vert. des monstres. français ou poupée norvégienne,
3. Flûte. Des rigolos… qui ne le 9. Un peu moins concis que 14. Titre en or. En rayon. Mères ça dépend du sens.
sont guère. Lettres de Cambronne. S’échauffait chez de souris. 20. Héros de l’histoire de France.
Vauvenargues. Alceste. Zola a beaucoup conté 15. Fracture des côtes. Page ou Barbouillage.

Mots croisés Couv19_Mise en page 1 27/07/2018 11:51 Page 1

HORIZONTALEMENT
SOLUTION DU 23 NOVEMBRE
14. Enregistrement. Clerc. Irénée. Ivresse. 7. Olé. Rasera.
19 NOUVEAU
1. Maladroit. Corned-beef. 15. Etuve. Eru. Oui. Aï. 16. Mes. Insertion. 8. Il. Naissance. Gré. 100%
LACLOS
“FIG MAG
2. Aquarelle. Ou. Recul. Irrésistiblement. 17. Il. BAET. 9. Tejé. Le. Tarares. NEI.
3. Guérite. Jeanne d’Arc. Terra. Pince. 18. Nini. Signet. 10. Emile. Sévérité. 11. Charme. 40 grilles
croisés
de mots
de Michel laclos
JEUX”
4. Ni. Nemrod. Mêler. 5. Elargira. Arrêtoir. 19. Ut. Essore. Taud. Le. Gaga. Amusette. 12. Noms. Enfle.
100 % LACLOS
bel : 7,60 € ; CHF : 11,70 FS ; lUX : 7,60 €

Immédiate. 6. Toc. Drailles. Sec. En. 20. Sein. Enéide. DS. Astre. Tr. 13. Ronde. Publia. Noiraud.
7. Intéressée. Pioupiou. 8. Inès.
Gouvernail. 9. Etonnera. Va. Bauges. VERTICALEMENT
14. Nue. Driva. Em. Tubards.
15. Œuvres. Il. 16. Dramaturge.
Une édition collector du grand maître des mots croisés

NUMÉRO 19 !
10. Urn. Géant. Gel. Veut. 1. Magnétiseur. Terminus. Lac. Epela. 17. Béret. Pneu.
11. Ring. Casanier. Ior. 2. Aquilon. Tribun. Elite. 3. Lue. Illimités. 18. Ecclésiastique. Eno. Disponible en kiosque
12. Baissière. Famélique. Actionnaires. 4. Aar. Gilet. Bien. 19. Eu. EOI. Outrancier. et sur le site www.figarostore.fr
13. Tuile. Aval. Salut. 5. Dring dring. Séguia. 6. Ret. 20. Floriculture. Citerne.

182/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018


RETROUVEZ
LE SENS
DE L’HUMOUR
CHANGEZ DE JOB
J B,
DEMISSIONNEZ.
M O T S F L É C H É S / S U D O K U

Problème n° 1885
IL CIRCULE TOMBÉ DANS SPORT POISSON TELLE
AU MAROC EN SYNCOPE
L’HORIZON ELLE FAISAIT SCOLAIRE À LA CHAIR POSSÈDE UNE ROBE
ACCESSOIRE FUREUR STATUETTE APPRÉCIÉE OUTRAGEU- CHEVALINE
HUMEUR DE DE DU AUTREFOIS QUI ATOME SEMENT SIGLE
SOLITAIRE SOUFFLEUR PALÉTUVIER SE MÉRITE CHARGÉ OUVRIER

UN PEU
D’AIR

MÉMOIRE UN VRAI
D’INFOR- ON LE PANIER
MATICIEN PREND PAR PERCÉ !
HUILES LA BOUCHE PALAIS
SACRÉES D’ORIENT
DÉFILÉ
CHANGE- DE MASQUES CAPITALE GROS
MENT D’ÉTI- DES PARISII GOBELET
QUETTES FLEUVE
À L’EST
MENTION AU PIED THÉOLOGIEN
D’UNE DU MONT
CERTAINE ARARAT ÉCRIT AVEC
ÉLÉGANCE PRÉNOM SINCÉRITÉ
CURIEUX TOUJOURS
ÉTUDE LE PREMIER
AGIS CHIFFRÉE
EN ROSSE À COMPTER
QUI PERMET ENCLOS TRACE
POUR DU TEMPLE
UN BON LE BÉTAIL
DÉVE- CONSTAT DIRECTION
LOPPEMENT D’ÉCHECS GÉNÉRALE
Solution du problème n° 1884
B C A F B B F D
C I
S A I L L EME NT ARE
L
O U VE I ON I SE R L
RECUEIL DE AU PIED E L
U T S ENT I R A CE
BONS MOTS DES SE RÉPOND
O
P E RE T T E VEU L ES
CÉVENNES À LUI-MÊME
ACCRUS E T
I R E E TR AM ART
R I VA L E A NOD I NE
OBTENUE STA S ES REG AT E
APRÈS DES EN E T AGUE TA
SÉLECTIONS EXT R A I TS A XE L

LA DIABOLIQUE DE LA SEMAINE DE BERNARD GERVAIS Ingénieur et ancien professeur de mathématiques, spécialiste du Su Doku en France.
Rappel des règles du Su Doku : une grille est composée de 81 cases, soit 9 carrés (9 blocs de 9 cases). Le joueur doit compléter la grille avec
des chiffres allant de 1 à 9. Chaque chiffre ne peut être utilisé qu’une fois, et une seule, dans chaque ligne, dans chaque colonne et dans chaque carré.
LES ASTUCES DE LA DIABOLIQUE DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
Difficulté : ✰✰✰✰✰
F2 = 2, C4 = 3. Jouez avec les 7, un 7 en B5 ou C5, un 7 en F8
ou F9 (A7 et E3) et dans le secteur central, D6 = 7. Jouez avec
les 6, un 6 en C1 ou C3 (G2 et B4) C8 = 5 candidat unique.
B8 = 1, A2 = 1, A9 = 4, A8 = 6. Découpe du secteur 2, E1-
F1 = 4-5 (voir D8-D9), D1-D2-D3 = 3-6-9 et D5-D7 = 1-8.
Découpe du secteur central, E5-E6-F6 = 3-5-6 (voir C4-H4-B4
et D9 avec le trio D1-D2-D3), E4-F4-D5 = 1-4-8. On note un 4
en E4 ou F4 et le découpage de la colonne montre G3 = 4.
C2 = 4, I3 = 2, I2 = 5, B3 = 5, B2 = 9, D3 = 9, D1 = 6, D2 = 3,
H2 = 7, H1 = 3, G1 = 1, H3 = 8, C3 = 6, G6 = 2, G4 = 8, etc.

184/ Le Figaro Magazine / 30 novembre 2018

Figmag 1885-1889.indd 1885 02/11/2018 09:19


L ’ A R T D E V I V R E

L’ART DE VIVRE avec


HAUTE-SAVOIE
CHARENTE-MARITIME
Megève. Chalet face aux
Exclusivité. Ile
Exclusivité. Ile de
de Ré.
Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
Sainte-Marie-de-Ré.
pistes de 125 m² en Maison
Maison
par-
entirement restaurée
entirement restaurée de defait
257
257 m² 3composée

état. composée d’une
d’une
niveaux, récep-
entrée, d’un
entrée, d’un vaste
vaste séour
séour lumineux,
lumineux, d’une
tions, d’une
4 cuisine3ouverte,
cuisine
chambres, ouverte,
bains,
de 55 chambres
de chambres et et 33 salles
salles de
de bains-douche.
bains-douche.
garage. n ardin
n
Vue imprenable ardin
et une
et une terrasse
terrasse compltent
compltent ce ce bien.
bien.
sur Réf. ::Blanc.
Réf.
le Mont M-7215.
M-7215.
Réf. : MEG-7253.

Prix :: 11 100
Prix 100 000
000 €.
€.

BARNES Île
BARNES Île de
de Ré
Ré Prix : 1 690 000 €.
EMILE GARCIN Megève+33 +33 (0)5
(0)5 46
46 69
69 66
66 71
71
iledere@barnes-international.com
iledere@barnes-international.com
+33 (0)1 58 12 02 02 · megeve@emilegarcin.com

PARIS 4e AIN

P l a c e d e s Vo s g e s . A u Divonne-les-Bains. A la
calme, appartement 94 m² frontière Suisse, une pro-
donnant sur une jolie cour priété du début du XVIII e
arborée. Grand séjour, PARIS entièrement rénovée en
2 chambres. Idéalement 2000. 4 bâtiments d’envi-
situé, quartier recherché.
ATHÈNES ron 900 m² hab. sur 2 ha
AIX-EN-PROVENCE
BARCELONE
Réf. : PLM-4175-MM. arborés.
DPE : E. BASSIN D’ARCACHON
BRUXELLES Réf. : CH-8028-OP.
VAR BUDAPEST GIRONDE
Exclusivité. Sanary.
Exclusivité. Bastide de
Sanary. Bastide caractre de
de caractre de 300 m²
300 m² BORDEAUX - CANNES
CRANS-MONTANA
Bordeaux -- Tourny.
Bordeaux Tourny. Dans
Dans un un immeuble
immeuble en en pierre,
pierre,
rénovée par
rénovée par l'architecte
l'architecte Rudy Rudy Ricciotti,
Ricciotti, terrain
terrain de
de appartement de
appartement de 126
126 m²
m² :: grand
grand double-séour
double-séour lu- lu-
33 25
25 m².
m². aste
aste séour
séour et et 66 chambres.
chambres. Piscine.
Piscine. Maison
Maison CHAMONIX - CORSE
GENÈVE mineux avec
mineux dégagée. Trois
vue dégagée.
avec vue chambres dont
Trois chambres dont
d'amis. arages.
d'amis. arages. Réf.Réf. :: M-7015.
M-7015. Prix
Prix :: 22 300
300 000
000 €.
€.Prix : 1 280 000 €. ILE MAURICE
ILE MAURICE une suite
une suite parentale.
parentale. Réf.
Réf. :: A-73522.
Prix A-73522.
: c Prix Prix :: 898
898 000
000 €.
€.
EMILE GARCIN
BARNESLe Marais
Littoral Varois··+33
+33 (0)4
(0)4 94
94 34 34 18
18 20
20
COTE BASQUE
EMILE GARCIN Suisse Bordeaux··+33
BARNES Bordeaux +33 (0)5 09 30
33 09
(0)5 33 89
30 89
BARNES Littoral Varois LISBONNE BARNES
littoral-varois@barnes-international.com
+33 (0)1 44littoral-varois@barnes-international.com
49 05 00 · parislemarais@emilegarcin.com COURCHEVEL bordeaux@barnes-international.com
bordeaux@barnes-international.com
+41 22 702 02 30 · suisse@emilegarcin.com
LONDRES
LOS ANGELES
DEAUVILLE - EVIAN
MADRID
LOIR-ET-CHER BELGIQUE
ILE MARRAKECH
DE RÉ - LILLE
Vendôme centre. Très bel Ixelles. Quartier du Jardin
LYON MIAMI
hôtel particulier du XIXe de
- MEGEVE du Roi et Avenue Louise,
MONACO
550 m² situé dans le centre superbe penthouse
NANTES - PARIS
historique. Dépendance, MONTRÉAL 225 m². Réceptions
maison d’amis de 70 m², PERIGORD
MOSCOU ave c v ue. 2 ter ras s e s .
jardin. Réf. : PPC-8779-GC. NEW YORK 3 chambres, 3 bains. Cave
DPE : C. SAINT-TROPEZ
ST BARTH
et garage.
Réf. : BRU-0226-SC. PEB : F.
HAUTE-SAVOIE TEL AVIV NORD
Léman -- Evian-Les-Bains
Léman Evian-Les-Bains -- Quartier
Quartier des
des Mateirons.
Mateirons. ieux-Lille. Maison
ieux-Lille. Maison de de matre
matre rénovée
rénovée dede 215
215 m²
m² ::
Propriété de
Propriété de 80
80 m²,
m², terrain
terrain de de  300
300 m². m². ue
ue lac
lac triple réception
triple réception ouverte
ouverte sur sur espace
espace extérieur
extérieur d’en-
d’en-
Léman. chambres et
Léman. 55 chambres et 55 salles
salles de Apparte-
bains. Apparte-
de bains. viron 35
viron m². 55 chambres
35 m². chambres dont dont une parentale.
suite parentale.
une suite
ment indépendant.
indépendant. Réf.
Réf. :: M-69699. Prix :: 11 995
M-69699. Prix 995 000 €.
000 €. Réf. :: M-73857. Prix :: 11 160
M-73857. Prix 160 000
ment Prix : 695 000 €. Réf. Prix000 €.
€.
: 1 195 000 €.
BARNES
BARNES
EMILE GARCIN Lémanet
Léman
Propriétés ··+33
+33 (0)4 50
(0)4
Châteaux50 26
26 26
26 26 26 www.barnes-international.com
EMILE GARCIN Bruxelles BARNES Lille
BARNES Lille··+33
+33 (0)3 724 724
66 724
(0)3 66 724
leman@barnes-international.com
+33 (0)1 42 61leman@barnes-international.com
73 38 · proprietes@emilegarcin.com lille@barnes-international.com
lille@barnes-international.com
+32 (0)2 201 94 00 · bruxelles@emilegarcin.com

PARIS 1er PYRÉNÉES-ATLANTIQUES


Place Dauphine. Bel im- Biar r i t z S aint- Char les.
meuble ancien, 2 e étage Vue mer, terrasse 20 m 2.
asc., appartement Proche plages et com -
d ’e x c e p t i o n 16 9 m ² , merces, appartement ré-
3 chambres . Volume s , nové 137 m². 3 chambres.
parquet, moulures, che- Belle HSP. Parquet. Cave.
minées. Unique et rare. Parking.
Réf. : PRG-3851-EP. Réf. : BIA-1574-VP.
e e
HAUTS-DE-SEINE DPE : E. PARIS 16e PARIS 8e
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine.
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine. Mairie. Mairie. Dans
Dans im-
im- Exclusivité. Kléber.
Exclusivité. Kléber. Situé
Situé auau 11erer étage,
étage, apparte-
apparte- Franklin Roosevelt.
Franklin Roosevelt. Au
Au 33ee et
et dernier
dernier étage,
étage, apparte-
apparte-
meuble début
meuble début XXXXee,, aux
aux 55ee et
et 66ee ét.,
ét., appartement
appartement en en ment de
ment de 210
210 m²
m² composé
composé de de quatre
quatre chambres
chambres ment de
ment de 150
150 m²
m² entirement
entirement rénovérénové parpar un un archi-
archi-
duplex de
duplex de 330
330 m².
m². Quatre
Quatre réceptions
réceptions sur sur balcons.
balcons. avec chacune
avec chacune salle
salle de de bains-douche.
bains-douche. Ser Service.
vice. tecte, 33 chambres.
tecte, chambres. alme
alme absolu
absolu et et trs
trs lumineux.
lumineux.
Six chambres.
Six chambres. Réf.
Réf. :: A-71920.
A-71920. PrixPrix ::  900
900 000
000 €.
€. Réf. :: A-73668.
Réf. Prix :: 22 350
A-73668. Prix 350 000 €.
000 €. limatisation, cave. Réf.
limatisation, cave. Réf. :: A-73285. Prix :: 22 050
A-73285. Prix 050 000
000 €.
€.
Prix : 4 040 000 €. Prix : 1 940 000 €.
BARNES
BARNES
EMILE GARCIN Neuilly
ParisNeuilly ··+33
+33 (0)1
Rive Gauche (0)1 55
55 6161 92
92 90
90 BARNES Paris
BARNES Paris 16 16ee··+33
+33 (0)1
(0)1 72 72 31
31 60
60 90
90 BARNES Saint-Honoré
BARNES Saint-Honoré··+33 +33 (0)1
(0)1 85
85 3434 7070 55
55
EMILE GARCIN Côte Basque
neuilly@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com paris16@barnes-international.com
paris16@barnes-international.com sainthonore@barnes-international.com
sainthonore@barnes-international.com
+33 (0)1 42 61 73 38 · parisrg@emilegarcin.com +33 (0)5 59 01 59 59 · biarritz@emilegarcin.com

m - de 0,5M- de
€ 0,5M € mm 0,5
0,5à 1M € €
à 1M mmm 1 à1 2M €
à 2M € c 2 2à 5M € €
à 5M c c 55àà10M €
10M € ccc de 10M
+ de +10M € €
Le plus grand choix de belles maisons et de beaux appartements à la vente
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00

2018-11-30-2-p185.indd 1 26/11/2018 14:43:17


SALON BARNES
IMMOBILIER PARIS
FRANCE & INTERNATIONAL

Samedi 1er et dimanche 2 décembre 2018, de 10h à 18h


Pavillon Ledoyen, 8 avenue Dutuit, Paris 8ème
Entrée gratuite uniquement sur pré-inscription avant le 30.11.18 : www.barnes-lps.com
L ’ A R T D E V I V R E

L’ART DE VIVRE avec


CHARENTE-MARITIME
HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité.
Exclusivité.
Neuilly Ile de
Ile
- Saint-James.de Dans
Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
un immeuble récent, appar-Maison
Maison
entirement
entirement
tement de 232 m² restaurée
restaurée de 257
de
avec un jardin 257 m²
dem² composée
546composée
m². Quadrupled’une
d’une
entrée, d’un
entrée,
réception d’un vaste séour
et 3 vaste séourCave.
chambres. lumineux,
lumineux, d’une
Deuxd’une cuisine ouverte,
cuisine
parkings. ouverte,
de: A-75336.
de
Réf. 55 chambres
chambres et et 33 salles
salles de
de bains-douche.
bains-douche. n n ardin
ardin
et une
et une terrasse
terrasse compltent
compltent ce ce bien.
bien. Réf.
Réf. :: M-7215.
M-7215.

Prix
: 3::750
Prix
Prix 11 100
100 000
000
000 €.
€. €.

BARNES
BARNES
BARNES Île de
Île
Neuillyde Ré

+33
+33
+33 (0)5
(0)5
(0)1 46
5546 69
6169 66
9266 71
9071
iledere@barnes-international.com
iledere@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com

PARIS
ATHÈNES
AIX-EN-PROVENCE
BARCELONE
BASSIN D’ARCACHON
BRUXELLES
VAR
HAUTS-DE-SEINE BUDAPEST GIRONDE
HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Sanary. Bastide de caractre de 300 m²
Exclusivité.
Neuilly - Sablons. Sanary.
DansBastide
une voie deprivée,
caractre de 300
maison fin m²
BORDEAUX - CANNES
CRANS-MONTANA
Bordeaux - Tourny. Dans un immeuble en pierre,
Bordeaux
Neuilly - Tourny.
- Perronet. Dans
Dans une unvoie
immeuble
privée,en pierre,
maison
rénovée par par l'architecte Rudy Rudy Ricciotti, terrain
terrain de appartement de de 126
126 m²
m² :: grand
grand double-séour
double-séour lu-
XIXerénovée et 5 chambres. de
Triple expositionRicciotti,
de 130 m². l'architecte CHAMONIXGENÈVE- CORSE appartement
familiale ancienne de 350 m², 3 chambres. Terrasse.lu-
33 25
Jardin
25 m².
m². aste
de 45
aste séour
séour et
m² et terrasse
et 66 chambres.
chambres. Piscine.
Piscine. Maison
de 20 m². Calme.
Maison mineux avec
mineux
Volumes.
vue dégagée. Trois
avec vue
Par king dégagée.
Trois chambres dont
ex térieur.Réf.chambres
dont
: M - 629 41.
d'amis. arages.
arages. Réf. :: M-7015.
M-7015. Prix : 2 300 000 €. ILE MAURICE une suite
suite parentale.
parentale. Réf.
Réf. :: A-73522.
A-73522. Prix
Prix :: 898
898 000
000 €.
€.
: M-74521. Prix : Réf.
Réf.d'amis. 1 890 000 €. Prix : 2 300 000 €. COTE BASQUE
une
Prix : 3 500 000 €.
BARNES Littoral
BARNES Littoral Varois
Varois··+33
+33 (0)4
(0)4 94
94 34 18 20
20 LISBONNE Bordeaux··+33
BARNES Bordeaux +33 (0)5 09 30
33 09
(0)5 33 89
30 89
BARNES Neuilly-sur-Seine · +33 (0)1 55 6134921890 BARNES BARNES
Neuilly-sur-Seine · +33 (0)1 55 61 92 90
littoral-varois@barnes-international.com
littoral-varois@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com COURCHEVEL
LONDRES
bordeaux@barnes-international.com
bordeaux@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com
LOS ANGELES
DEAUVILLE - EVIAN
MADRID
ILE MARRAKECH
DE RÉ - LILLE
LYON MIAMI
- MEGEVE
MONACO
NANTES - PARIS
MONTRÉAL
MOSCOU
PERIGORD
NEW YORK
SAINT-TROPEZ
ST BARTH
HAUTE-SAVOIE TEL AVIV NORD
HAUTS-DE-SEINE
Léman -- Evian-Les-Bains
Léman Evian-Les-Bains -- Quartier
Quartier des
des Mateirons.
Mateirons. HAUTS-DE-SEINE
ieux-Lille. Maison
ieux-Lille. Maison de
de matre
matre rénovée
rénovée de
de 215
215 m²
m² ::
Neuilly - Longchamp.
Propriété
Propriété de 80
de 80 m², Auterrain
m², 4 e et dernier
terrain de  300
de étage,
300 ap-lac
m². ue
m². ue lac Neuilly - Saint-James.
triple réception
triple réception ouverte
ouverte Appartement
sur espace
sur en duplex
espace extérieur
extérieur d’en-
d’en-
partement
Léman. traversant
Léman. chambres
55 chambres deet
et115 m². Vues
55 salles
salles de dégagées
bains.
de bains. et
Apparte-
Apparte- deviron
230 35
viron m². Double
m².
35 m². séjourdont
55 chambres
chambres et 4une
dont chambres.
une Roof-
suite parentale.
suite parentale.
3-4 ment
chambres. Cave
ment indépendant. et
indépendant. Réf. parking. Réf.
Réf. :: M-69699. : A-71311.
Prix :: 11 995
M-69699. Prix 995 000 €.
000 €. top de 150 m².
Réf. :: M-73857.
Réf. Chambre
Prix :: 11 160
M-73857. Prix de
160 000 ser
€.
000 €. vice. Parkings.
Prix : 1 240 000 €. www.barnes-international.com Réf. : A-71427. Prix : 3 300 000 €.
BARNES Léman··+33
BARNES Léman +33 (0)4
(0)4 50
50 26
26 26
26 26 26 BARNES Lille
BARNES Lille··+33
+33 (0)3
(0)3 66 724 724
66 724 724
BARNES Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90
leman@barnes-international.com
leman@barnes-international.com BARNES Neuilly-sur-Seine · +33 (0)1 55 61 92 90
lille@barnes-international.com
lille@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com neuilly@barnes-international.com

e e
HAUTS-DE-SEINE PARIS 16e PARIS 8e
HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine.
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine. Mairie.
Mairie. Dans
Dans im-
im- HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Kléber.
Exclusivité. Kléber. Situé
Situé au
au 11erer étage,
étage, apparte-
apparte- HAUTS-DE-SEINE
Franklin Roosevelt.
Franklin Roosevelt. Au
Au 33ee et
et dernier
dernier étage,
étage, apparte-
apparte-
Neuilly
meuble
meuble début XX
début XX Comme
- Saint-James. ,, aux
ee aux 55 et
ee une
et 66 maison,
ee
ét., apparte- en
ét., appartement
appartement en Neuilly
ment -de
ment de 210- m²
Bois
210 Pont
m² de Neuilly.
composé
composé Au 5 chambres
de quatre
de quatre
e
étage,
chambres Neuilly
ment-de
ment de 150Dans
Bois.
150 un immeuble
m² entirement
m² entirement récent,
rénové
rénové par
par apparte-
un archi-
un archi-
ment de 155
duplex
duplex dem²
de avec
330
330 m².jardin
m². Quatre
Quatrede réceptions
190 m². Triple
réceptions surrécep-
sur balcons.
balcons. appartement
avec chacune
avec chacune de 160
salle
sallem². deRéception
de sud-ouest
bains-douche.
bains-douche. et
Service.
Ser vice. ment de33104
tecte,
tecte, m² avec alme
chambres.
chambres. double
alme absoluséjouret
absolu ettrs
et 2 chambres.
trs lumineux.
lumineux.
tion, 4 chambres.
Six
Six chambres. Double
chambres. Réf. box. Cave.
Réf. :: A-71920.
A-71920. Prix :Réf.
Prix : A-74158.
:  900
900 000 €.
000 €. 4 chambres.
Réf. Terrasses.
Réf. :: A-73668.
A-73668. Vues
Prix :: 22 350
Prix 350 dégagées.
000
000 €.
€. Parking. Balcon. Vues dégagées.
limatisation,
limatisation, Cave.
cave. Réf.
cave. Réf. Parking.
:: A-73285.
A-73285. Prix :: 22 050
Prix 050 000
000 €.
€.
Prix : 2 280BARNES
000 €. Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90 Cave. Réf.BARNES
: A-69852. Prix
Paris 16:ee2··+33
120(0)1
+33 000 72
€. 31 60 90 Réf. : A-69911.
BARNESPrix : 1 350 000
Saint-Honoré €. (0)1 85 34 70 55
BARNES Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90 BARNES Paris 16 (0)1 72 31 60 90 BARNES Saint-Honoré ··+33
+33 (0)1 85 34 70 55
neuilly@barnes-international.com
BARNES Neuilly-sur-Seine · +33 (0)1 55 61 92 90
neuilly@barnes-international.com BARNES paris16@barnes-international.com
Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90
paris16@barnes-international.com BARNES sainthonore@barnes-international.com
Neuilly-sur-Seine · +33 (0)1 55 61 92 90
sainthonore@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com neuilly@barnes-international.com neuilly@barnes-international.com

m - de 0,5M
- de€0,5M € mm 0,5
0,5à 1M € €
à 1M mmm 1 à1 2M €
à 2M € c 2 2à 5M € €
à 5M c c 55àà10M €
10M € c c c+ de
+ de10M
10M €€
Le plus grand choix de belles maisons et de beaux appartements à la vente
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00

mgc-30112018-p001.indd 1 23/11/2018 12:09:30


L ’ A R T D E V I V R E

L’ART DE VIVRE avec


CHARENTE-MARITIME
PARIS 16e
Exclusivité.
Exclusivité.
Pompe Ile de
Ile
- Victor Hugo. deDans
Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
un immeuble haussmannien, Maison
Maison
entirement
belentirement restaurée
appartementrestaurée
rénové dede de
250257
257 m²
m².m² composée
composée
Quatre d’une
d’une
chambres.
entrée,
entrée,
Belle d’unsous
d’un
hauteur vasteplafond.
vaste séour lumineux,
séour lumineux, d’une
Parquet, d’une
moulures cuisine
cuisine ouverte,
ouverte,
et chemi-
de 55Balcon
de
nées. chambres
chambres et
filant.et 33 salles
Réf. salles de bains-douche.
de
: A-75636. bains-douche. n n ardin
ardin
et une
et une terrasse
terrasse compltent
compltent ce ce bien.
bien. Réf.
Réf. :: M-7215.
M-7215.

Prix
: 3::700
Prix
Prix 11 100
100 000
000
000 €.
€. €.

BARNES
BARNES
BARNES Île de
Île de Ré
Trocadéro Ré
+33
+33
+33 (0)5
(0)5
(0)1 46
7246 69
3169 66
6066 71
9071
iledere@barnes-international.com
iledere@barnes-international.com
paris16@barnes-international.com

PARIS
ATHÈNES
AIX-EN-PROVENCE
BARCELONE
BASSIN D’ARCACHON
BRUXELLES
VAR2e
PARIS BUDAPEST GIRONDE
PARIS 4e
Exclusivité. Sanary. Bastide de caractre de 300 m²
Exclusivité.
Place Sanary.
des Victoires. Bastide
Dans unede caractre
belle de 300 m²
copropriété,
BORDEAUX - CANNES
CRANS-MONTANA
Bordeaux - Tourny. Dans un immeuble en pierre,
Bordeaux - offrant
Appartement Tourny.uneDans un immeuble
exposition en pierre,
plein sud. Plan
rénovée par
rénovée par l'architecte
l'architecte RudyRudy Ricciotti,
Ricciotti, terrain
terrain de appartement de de 126 m²
m² :: grand
grand double-séour
double-séour lu-
appartement de 47 m² comprenant un séjour tra- de CHAMONIXGENÈVE- CORSE appartement
modulable. Charme126 de l'ancien. Belle hauteur souslu-
33 25
25 m².
versant
m². aste séour
avecaste
séour et 66 chambres.
une cuisineet
chambres. Piscine. Maison
ouverte. DeuxPiscine.
chambres.
Maison mineux avec vue
mineux avec dégagée. Trois
vue dégagée. chambres dont
Trois chambres
plafond. Parquet Versailles, poutres classées, mur
dont
d'amis. arages.
d'amis. arages. Réf.Réf. :: M-7015.
M-7015. Prix
Prix : 22 300
300 000
000 €.
€. ILE MAURICE une suite
suite parentale.
parentale. Réf.
Réf. :: A-73522.
A-73522. Prix
Prix : 898 000 €.
Ascenseur. Réf. : A-75742. Prix : 660 000: €. COTE BASQUE enune
pierre. Réf. : A-75865. Prix : 1 600 000 €.: 898 000 €.
BARNES Littoral
BARNES Littoral Varois
Varois··+33
+33 (0)4
(0)4 94
94 34 34 18
18 20
20 LISBONNE BARNES Bordeaux··+33
BARNES Bordeaux +33 (0)5 09 30 89
(0)5 33 09
BARNES Le Marais · +33 (0)1 84 25 51 80 BARNES Le Marais · +33 (0)1 843325 51308089
littoral-varois@barnes-international.com
littoral-varois@barnes-international.com
lemarais@barnes-international.com COURCHEVEL
LONDRES
bordeaux@barnes-international.com
bordeaux@barnes-international.com
lemarais@barnes-international.com
LOS ANGELES
DEAUVILLE - EVIAN
MADRID
ILE MARRAKECH
DE RÉ - LILLE
LYON MIAMI
- MEGEVE
MONACO
NANTES - PARIS
MONTRÉAL
MOSCOU
PERIGORD
NEW YORK
SAINT-TROPEZ
ST BARTH
HAUTE-SAVOIE TEL AVIV NORD e
PARIS 8e -- Evian-Les-Bains
Léman
Léman Evian-Les-Bains -- Quartier
Quartier des
des Mateirons.
Mateirons. PARIS 17 Maison
ieux-Lille.
ieux-Lille. Maison de
de matre
matre rénovée
rénovée de
de 215
215 m²
m² ::
Etoile - Hoche.
Propriété
Propriété deAu
de 80
80dernier
m², étagede
m², terrain
terrain ded’un immeuble
 300
300 m². ue
m². ue lac
lac Exclusivité. Courcelles
triple réception
triple réception ouverte
ouverte - Ternes. Au 4extérieur
sur espace
sur espace
e
étage d’un
extérieur d’en-
d’en-
1920, appartement
Léman.
Léman. atypique
chambres
55 chambres et de 170
et 55 salles
salles de
dem². Salon
bains.
bains. avec
Apparte-
Apparte- immeuble
viron 35
viron 35haussmannien,
chambresappartement
m². 55 chambres
m². dont une
dont suite
une suite deparentale.
235 m²,
parentale.
5 mment
de HSP. Trois
ment indépendant. chambres.
indépendant. Réf. Exposé
Réf. :: M-69699. sud. Vue Tour
Prix :: 11 995
M-69699. Prix 995 000 €.
000 €. 4-5 chambres.
Réf. :: M-73857.
Réf. Belle HSP. Profession
Prix :: 11 160
M-73857. Prix 160 000
000 €.€. libérale pos-
Eiffel. Réf. : A-65248. Prix : 2 980 000 €. www.barnes-international.com sible. Réf. : A-74576. Prix : 2 820 000 €.
BARNES Léman
BARNES Léman··+33
+33 (0)4
(0)4 50
50 26
26 26
26 26 26 BARNES Lille
BARNES Lille··+33
+33 (0)3
(0)3 66 724 724
66 724 724
BARNES leman@barnes-international.com
Saint-Honoré · +33 (0)1 85 34 70 55
leman@barnes-international.com BARNES lille@barnes-international.com
Saint-Honoré · +33 (0)1 85 34 70 55
lille@barnes-international.com
sainthonore@barnes-international.com sainthonore@barnes-international.com

e e
HAUTS-DE-SEINE PARIS e16e PARIS 8ee
PARIS 18e
Exclusivité.
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine. Mairie.
Neuilly-sur-Seine. Mairie. Dans
Dans im-
im- PARIS 19
Exclusivité.
Exclusivité. Kléber. Situé
Kléber. Situé au
au 11erer étage,
étage, apparte-
apparte- PARIS 16 Roosevelt.
Franklin
Franklin Roosevelt. Au
Au 33ee et
et dernier
dernier étage,
étage, apparte-
apparte-
Avenue
meuble
meubleJunot. BelXX
début
début atelier
XX eeauxen
,, aux 55 duplex
ee
et ét.,de
et 66 ét.,
ee 78 m² dans en
appartement
appartement en Mouzaïa.
ment de
ment deMaison m²de
210 m²
210 100 m² de
composé
composé surquatre
de 3 niveaux
quatre of-
chambres
chambres Auteuil.
ment de
ment de 150aux
Situé
150 m² derniers
m² entirement
entirement étages d'unpar
rénové
rénové immeuble
par un archi-
un archi-
un immeuble
duplex de
duplex Art m².
de 330
330 Déco.
m². Vaste
Quatre
Quatre séjour cathédrale
réceptions
réceptions sur balcons.
sur balcons. frant une
avec
avec terrasse
chacune
chacune ensoleillée.
salle
salle Vaste séjour
de bains-douche.
de bains-douche. et
Service.
Ser vice. haussmannien, appartement
tecte, 33 chambres.
tecte, chambres. alme absolu
alme familial
absolu et en
et trs
trs duplex de
lumineux.
lumineux.
sousSixverrière.
Six chambres.
chambres. Deux
Réf. ::chambres.
Réf. A-71920. Prix
A-71920. Réf.
Prix : A-75323.
::  900
900 000 €.
000 €. 3 chambres. Réf. :Prix
Réf. :: A-73668.
Réf. A-73668. M-74502.
Prix 350Prix
:: 22 350 000:€.
000 1 050 000 €.
€. 221 m². Six chambres.
limatisation,
limatisation, Sectorisation
cave. Réf.
cave. Réf. :: A-73285. Jean-Baptiste
Prix
A-73285. Prix :: 22 050
050 000
000 €.
€.
Prix : 1 130BARNES
000 €. Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90 BARNES Paris 16ee··+33
Paris 16 +33 (0)1
(0)1 72
72 31
31 60
60 90
90 Say. Réf. : A-74779.
BARNES Prix : 2 750
Saint-Honoré 000(0)1
€. 85 34 70 55
BARNES Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90 BARNES BARNES Saint-Honoré ··+33
+33 (0)1 85 34 70 55
BARNES neuilly@barnes-international.com
Martyrs · +33 (0)1 87 89 90 09
neuilly@barnes-international.com paris16@barnes-international.com
BARNES Martyrs · +33 (0)1 87 89 90 09
paris16@barnes-international.com sainthonore@barnes-international.com
BARNES Trocadéro · +33 (0)1 72 31 60 90
sainthonore@barnes-international.com
martyrs@barnes-international.com martyrs@barnes-international.com paris16@barnes-international.com

m - de 0,5M
- de€0,5M € mm 0,5
0,5à 1M € €
à 1M mmm 1 à1 2M €
à 2M € c 2 2à 5M € €
à 5M c c 55àà10M €
10M € c c c+ de
+ de10M
10M €€
Le plus grand choix de belles maisons et de beaux appartements à la vente
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00

mgc-30112018-p002.indd 1 23/11/2018 12:09:38


L ’ A R T D E V I V R E

L’ART DE VIVRE avec


CHARENTE-MARITIME
ÎLE MAURICE
Exclusivité.
Exclusivité.
Villa Ile de
Ile
à l’architecture de Ré.
Ré. offrant
épurée Sainte-Marie-de-Ré.
Sainte-Marie-de-Ré. Maison
Maison
une vaste et lumineuse
entirement
entirement
pièce restaurée
restaurée
de réception. de 257
de
Trois chambres257 avec
m² composée
m² composée d’une
d’une
salles de bains
entrée, d’un
entrée,
privatives. d’un vasteet
vaste
Piscine séour
séour lumineux,
lumineux,
kiosque dans und’une
d’une cuisine
cuisine
jardin ouverte,
ouverte,
exotique.
de 55 chambres
de
Matériaux chambres et 33 salles
et
traditionnels.salles de bains-douche.
de bains-douche.
Développement n ardin
n ardin
résidentiel
et une
et une terrasse
exceptionnelterrasse compltent
compltent
de Pointe ce
d’Esnyce bien.
Lebien. Réf. :: M-7215.
Réf.
Village. M-7215.
Réf. : 175735-1.

Prix
Prix
Prix :: 11 100
: 719 100 000
000 000 €.
€. €.

BARNES
BARNES
BARNES Île
ÎleÎle de Ré
de
MauriceRé
+33630
+33
+230 (0)51000
(0)5 46 69
46 69 66
66 71
71
iledere@barnes-international.com
iledere@barnes-international.com
mauritius@barnes-international.com

PARIS
ATHÈNES
AIX-EN-PROVENCE
BARCELONE
BASSIN D’ARCACHON
BRUXELLES
ÎLEVAR
MAURICE BUDAPEST GIRONDE
ÎLE MAURICE
Exclusivité. Sanary. Bastide de caractre de 300 m²
Exclusivité.
Pointe Sanary. de
d’Esny. Duplex Bastide
259 m²deoffrant
caractre unedevaste
300 m² BORDEAUX - CANNES
CRANS-MONTANA
Bordeaux - Tourny. Dans un immeuble en pierre,
Bordeaux
Pointe - Tourny.
d’Esny. Dans unoffrant
Villa prestige immeublevuesen pierre,
impre-
rénovée par
rénovée par l'architecte
l'architecte Rudy Rudy Ricciotti,
Ricciotti, terrain
terrain de appartement de de 126 m²m² :: grand
grand double-séour
double-séour lu-
pièce à vivre ouverte sur une piscine privée et un de CHAMONIXGENÈVE- CORSE appartement
nables sur étangs.126 Quatre chambres en suite.lu-
33 25
jardin.
25 m².
m². aste séour
Trois aste
séour et
chambres et
et 66 chambres.
chambres. Piscine.
Piscine. Maison
2 salles de bains.
Maison
Belles
mineux avec
mineux
Finitions haut devue
dégagée. Trois
avec vue dégagée.
gamme. Piscine
chambres dont
Trois chambres
à débordement.
dont
d'amis. arages.
d'amis. arages. Réf.Réf. :: M-7015.
M-7015. Prix
Prix : 2 300 000 €. ILE MAURICE une suite
suite parentale.
parentale. Réf.
Réf. :: A-73522.
A-73522. Prix
Prix :: 898
898 000
000 €.
€.
prestations. Réf. : 175733. Prix : 550 000: 2€.300 000 €. COTE BASQUE
une
Réf. : 175735. Prix : 1 800 000 €.
BARNES Littoral
BARNES Littoral Varois
Varois··+33
+33 (0)4
(0)4 94
94 3434 18
18 20
20 LISBONNE BARNES Bordeaux
BARNES Bordeaux··+33 (0)5 33
+33 (0)5 09 30
33 09 89
30 89
BARNES Île Maurice · +230 630 1000 BARNES Île Maurice · +230 630 1000
littoral-varois@barnes-international.com
littoral-varois@barnes-international.com
mauritius@barnes-international.com COURCHEVEL
LONDRES
bordeaux@barnes-international.com
bordeaux@barnes-international.com
mauritius@barnes-international.com
LOS ANGELES
DEAUVILLE - EVIAN
MADRID
ILE MARRAKECH
DE RÉ - LILLE
LYON MIAMI
- MEGEVE
MONACO
NANTES - PARIS
MONTRÉAL
MOSCOU
PERIGORD
NEW YORK
SAINT-TROPEZ
ST BARTH
HAUTE-SAVOIE TEL AVIV NORD
FLORIDE
Léman -- Evian-Les-Bains
Léman Evian-Les-Bains -- Quartier
Quartier des
des Mateirons.
Mateirons. FLORIDE
ieux-Lille. Maison
ieux-Lille. Maison de
de matre
matre rénovée
rénovée de
de 215
215 m²
m² ::
Miami Aventura.
Propriété
Propriété de Dans
de 80
80 unterrain
m²,
m², immeuble
terrain de  de
de 300standing,
300 m². ue
m². ue lac
lac Miami.
tripleSituée
triple sur l’île
réception
réception de Key
ouverte
ouverte Biscayne,
sur
sur villa sur l’eau
espace extérieur
espace extérieur d’en-
d’en-
appartement
Léman. de 206 m² et
chambres
Léman. 55 chambres avec
et vues sur
55 salles
salles de la baie.Apparte-
bains.
de bains. Trois
Apparte- deviron
plain-pied
viron m².de
35 m².
35 650 m². Sept
55 chambres
chambres dont
dontchambressuiteetparentale.
une suite
une 7 salles
parentale.
chambres avec salles
ment indépendant.
ment de
indépendant. Réf. bains. Lumineux.
Réf. :: M-69699. Dock
Prix :: 11 995
M-69699. Prix 995 000 €.
000 €. deRéf.
bains. Beaux
Réf. :: M-73857. volumes. Prix
Prix :: 11 160
M-73857. Prix 160 000: $
000 €. 6
€. 950 000.
privatif de 30 mètres. Prix : $ 2 350 000. www.barnes-international.com
BARNES Léman··+33
BARNES Léman +33 (0)4
(0)4 50
50 26
26 26
26 26 26 BARNES Lille
BARNES Lille··+33
+33 (0)3
(0)3 66 724 724
66 724 724
BARNES Miami · +1 (305) 361 2233
leman@barnes-international.com
leman@barnes-international.com BARNES Miami · +1 (305) 361 2233
lille@barnes-international.com
lille@barnes-international.com
miami@barnes-international.com miami@barnes-international.com

e e
HAUTS-DE-SEINE PARIS 16e PARIS 8e
BELGIQUE
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine.
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine. Mairie.
Mairie. Dans
Dans im-
im- PORTUGAL
Exclusivité. Kléber.
Exclusivité. Kléber. Situé
Situé au
au 11erer étage,
étage, apparte-
apparte- MAROC
Franklin Roosevelt.
Franklin Roosevelt. Au
Au 33ee et
et dernier
dernier étage,
étage, apparte-
apparte-
Bruxelles
meuble- début
meuble Ixelles.
début XX Proche
XX aux 55de
,, aux
ee etla
ee
et 66 place
ee
ét., Brugmann, en
ét., appartement
appartement en Lisbonne.
ment de
ment deProgramme
210 m²
210 m² composé
composéneuf. Situé dans chambres
de quatre
de quatre le quar-
chambres Palmeraie
ment de
ment de de150Marrakech.
150 m² entirement
m² Propriété
entirement rénové
rénové depar850un
par m²archi-
un de
archi-
dans immeuble
duplex
duplex de Artm².
de 330
330 Déco,
m². appartement
Quatre
Quatre réceptionsde
réceptions 160
sur
sur m².
balcons.
balcons. tieravec
de Santos,
avec chacune
chacune penthouse
salle de
salle de de 285 m² offrant
bains-douche.
bains-douche. une
Ser
Ser vice.
vice. plain-pied sur un parc
tecte, 33 chambres.
tecte, chambres. arboré
alme
alme d'un hectare.
absolu
absolu et trs
et Grand
trs lumineux.
lumineux.
BoxSix
enchambres.
Six option. D’autres
chambres. Réf. appartements
Réf. :: A-71920.
A-71920. Prix sont
Prix ::  900 dispo-
900 000
000 €.
€. belle terrasse
Réf.
Réf. avec
:: A-73668.
A-73668. piscine
Prix
Prix 350et000
:: 22 350 vue€.
000 €.sur le Tage. Cinq salon avec cheminée.
limatisation,
limatisation, Terrain
cave. Réf.
cave. Réf. de tennis.
:: A-73285.
A-73285. Prix :: Piscine
Prix 22 050
050 000et€.
000 €.
nibles à la vente.
BARNES Réf. : A-75650.
Neuilly Prix55
: 750 75090€. chambres. Prix : 4 Paris
975 000 16ee·€. pool-house. Réf. : M-70282.·Prix +33 :(0)1
3 70085000 €. 55
BARNES Neuilly ··+33
+33 (0)1
(0)1 55 61 61 92
92 90 BARNES
BARNES Paris 16 ·+33
+33 (0)1
(0)1 72
72 31
31 60
60 90
90 BARNES
BARNES Saint-Honoré
Saint-Honoré · +33 (0)1 85 34 70
34 70 55
BARNES neuilly@barnes-international.com
Bruxelles · +32 (0)2 880 1515
neuilly@barnes-international.com paris16@barnes-international.com
BARNES Portugal · +351 211 977 230
paris16@barnes-international.com sainthonore@barnes-international.com
BARNES Marrakech · +212 5 24 43 32 00
sainthonore@barnes-international.com
brussels@barnes-international.com portugal@barnes-international.com marrakech@barnes-international.com

m - de 0,5M
- de€0,5M € mm 0,5
0,5à 1M € €
à 1M mmm 1 à1 2M €
à 2M € c 2 2à 5M € €
à 5M c c 55àà10M €
10M € c c c+ de
+ de10M
10M €€
Le plus grand choix de belles maisons et de beaux appartements à la vente
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00

mgc-30112018-p003.indd 1 23/11/2018 12:09:46


L ’ A R T D E V I V R E

L’ART DE VIVRE avec


CHARENTE-MARITIME
HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Ile
Exclusivité.
Rueil-Malmaison Ile -de
de Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
Ré.
Triangle Sainte-Marie-de-Ré.
d’Or. Maison type loft Maison
Maison
de
entirement
entirement
270 m². Réception restaurée
restaurée
de 115 m² et de4 257
de 257 m² composée

chambres composée d’une
d’une
dont une suite
entrée, d’un
entrée,
parentale d’un
de 45vaste
vaste séour
m². séour
Terrasselumineux,
lumineux, d’une
d’une
de 25 m². cuisine ouverte,
cuisine
Parking. ouverte,
de: A-59600.
de
Réf. 55 chambres
chambres et et 33 salles
salles de
de bains-douche.
bains-douche. n n ardin
ardin
et une
et une terrasse
terrasse compltent
compltent ce ce bien.
bien. Réf.
Réf. :: M-7215.
M-7215.

Prix
: 1::395
Prix
Prix 11 100
100 000
000
000 €.
€. €.

BARNES
BARNES
BARNES Île de
Île de Ré

Hauts-de-Seine Ouest
+33
+33
+33 (0)5
(0)5
(0)1 46
5546 69
6169 66
4066 71
2171
iledere@barnes-international.com
iledere@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com

PARIS
ATHÈNES
AIX-EN-PROVENCE
BARCELONE
BASSIN D’ARCACHON
BRUXELLES
VAR
HAUTS-DE-SEINE BUDAPEST GIRONDE
HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Sanary. Bastide de caractre de 300 m²
Exclusivité.
Colombes. DansSanary. Bastide résidentiel,
un quartier de caractremaison
de 300 m² BORDEAUX - CANNES
CRANS-MONTANA
Bordeaux - Tourny. Dans un immeuble en pierre,
Bordeaux
Puteaux. - Tourny.Maison
Centre-ville. Dans un 1930immeuble
de 207 m². en Triple
pierre,
rénovée par par l'architecte Rudy Rudy Ricciotti, terrain
terrain de appartement de de 126
126 m²
m² : grand
grand double-séour
double-séour lu-
f a mrénovée c a t h é d r a l e e t de
0 0 m ². S é j o u r Ricciotti,
i l i a l e d e 3l'architecte CHAMONIXGENÈVE- CORSE appartement
réception, 3 chambres dont: une suite parentale cli-lu-
33 25
25 m².
6 chambres.
m². aste
aste séour
séour et
Studio annexe.
et 66 chambres.
chambres. Piscine.
Calme. Garage.
Piscine. Maison
Maison
Terrain
mineux avec
mineux
matisée
vue dégagée.
avec vue
et 2 salles
dégagée. Trois
de bains. Jardin
chambres dont
Trois chambres
de 100 m². Cave.
dont
d'amis. arages.
arages. Réf.Réf. :: M-7015.
M-7015. Prix
Prix : 22 300
300 000
000 €.
€. ILE MAURICE une suite
suite parentale.
parentale. Réf.
Réf. :: A-73522.
A-73522. Prix
Prix :: 898
898 000
000 €.
€.
de 1d'amis.
115 m². Réf. : M-68527. Prix : 1 900 :000 €. COTE BASQUE
une
Réf. : M-75586. Prix : 1 850 000 €.
BARNES Littoral
BARNES Littoral Varois
Varois··+33
+33 (0)4
(0)4 94
94 3434 18
18 20
20 LISBONNE BARNES Bordeaux
BARNES Bordeaux··+33 (0)5 33
+33 (0)5 09 30
33 09 89
30 89
BARNES Hauts-de-Seine Nord · +33 (0)1 55 61 92 89 BARNES Hauts-de-Seine Nord · +33 (0)1 55 61 92 89
littoral-varois@barnes-international.com
littoral-varois@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com COURCHEVEL
LONDRES
bordeaux@barnes-international.com
bordeaux@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com
LOS ANGELES
DEAUVILLE - EVIAN
MADRID
ILE MARRAKECH
DE RÉ - LILLE
LYON MIAMI
- MEGEVE
MONACO
NANTES - PARIS
MONTRÉAL
MOSCOU
PERIGORD
NEW YORK
SAINT-TROPEZ
ST BARTH
HAUTE-SAVOIE TEL AVIV NORD
HAUTS-DE-SEINE
Léman -- Evian-Les-Bains
Léman Evian-Les-Bains -- Quartier
Quartier des
des Mateirons.
Mateirons. HAUTS-DE-SEINE
ieux-Lille. Maison
ieux-Lille. Maison de
de matre
matre rénovée
rénovée de
de 215
215 m²
m² ::
La Garenne-Colombes.
Propriété de
Propriété de 80 m²,Maison
80 m², terrainancienne
terrain de 300 rénovée
de  300 m². ue
m². ue lac
lac Courbevoie - Bécon-les-Bruyères.
triple réception
triple réception ouverte sur
ouverte sur espaceHôtel
espace particulier
extérieur
extérieur d’en-
d’en-
de 280 m². Cinq
Léman.
Léman. chambres
chambres
55 chambres et 55
et dont une
salles
salles deavec
de bains.
bains.terrasse.
Apparte-
Apparte- rénové
vironde
viron 35250
35 m². 5m².
m². Double réception
5 chambres
chambres dont une
dont de 70parentale.
suite
une suite m² avec
parentale.
Studio de 29 m². Sous-sol
ment indépendant.
ment indépendant. Réf. aménagé.
Réf. :: M-69699. Véranda.
Prix :: 11 995
M-69699. Prix Ter-
995 000 €.
000 €. cheminée et 6
Réf. :: M-73857.
Réf. chambres.
M-73857. PrixPrix :: 11 160Entresol
160 000
000 €. €. total. Garage.
rain de 547 m². Réf. : M-75062. Prix : 2 400 000 €. www.barnes-international.com Terrain de 490 m². Réf. : M-74455. Prix : 2 300 000 €.
BARNES Léman··+33
BARNES Léman +33 (0)4
(0)4 50
50 26
26 26
26 26 26 BARNES Lille
BARNES Lille··+33
+33 (0)3
(0)3 66 724 724
66 724 724
BARNES Hauts-de-Seine Nord · +33 (0)1 55 61 92 89
leman@barnes-international.com
leman@barnes-international.com BARNES Hauts-de-Seine Nord · +33 (0)1 55 61 92 89
lille@barnes-international.com
lille@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com neuilly@barnes-international.com

e e
HAUTS-DE-SEINE PARIS 16e PARIS 8e
HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine.
Exclusivité. Neuilly-sur-Seine. Mairie.
Mairie. Dans
Dans im-
im- HAUTS-DE-SEINE
Exclusivité. Kléber.
Exclusivité. Kléber. Situé
Situé au
au 11erer étage,
étage, apparte-
apparte- HAUTS-DE-SEINE
Franklin Roosevelt.
Franklin Roosevelt. Au
Au 33ee et
et dernier
dernier étage,
étage, apparte-
apparte-
Vaucresson.
meuble Maison
meuble début
début XX ,familiale
XX , aux
ee etde
aux 55 et 200appartement
66 ét.,
ét.,
ee ee m² compre- en
appartement en Vaucresson
ment de
ment - Division
de 210
210 m² composé
m² Thér y.de
composé de quatrefamiliale
Maison
quatre chambres
chambres Saint-Cloud
ment de
ment de 150 - Val
150 m² d’Or.
m² Appartement
entirement
entirement familial
rénové par
rénové par un de
un archi-
archi-
nant 5 chambres
duplex
duplex de 330dont
de 330 m². une suite
m². Quatre
Quatre parentale.
réceptions
réceptions sur Sous-
sur balcons.
balcons. 215avec
m² comprenant
avec chacune salle
chacune un séjour,
salle une salle à manger
de bains-douche.
de bains-douche. et
Service.
Ser vice. 168 m² offrant
tecte,
tecte, une double
33 chambres.
chambres. réception
alme absolu
alme absolu et de 50
et trs
trs m² et
lumineux.
lumineux.
sol.Six
Garage.
Six Terrain
chambres.
chambres. de:: 600
Réf.
Réf. m². Réf.
A-71920.
A-71920. Prix: :M-75383.
Prix :  900
900 000
000 €.
€. une cuisine
Réf.
Réf. dînatoire.
:: A-73668.
A-73668. Prix ::Six
Prix chambres.
22 350
350 €. Family room.
000 €.
000 4 chambres.
limatisation,
limatisation, Balcon
cave.de
cave. 15::m².
Réf.
Réf. Vue Tour
A-73285.
A-73285. Prix ::Eiffel.
Prix 22 050 Par-
050 000
000 €.
€.
Prix : 1 250BARNES
000 €. Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90 Terrain 772 m². Réf.
BARNES : M-75259.
Paris +33Prix
16ee··+33 (0)1:72
1 650
72 000
31 60
60 90€. kings. Réf.
BARNES : A-75299. Prix : 1 ·260
Saint-Honoré +33000
(0)1€.
85 3434 7070 55
55
BARNES Neuilly · +33 (0)1 55 61 92 90 BARNES Paris 16 (0)1 31 90 BARNES Saint-Honoré · +33 (0)1 85
neuilly@barnes-international.com
BARNES Hauts-de-Seine Ouest · +33 (0)1 55 61 40 21
neuilly@barnes-international.com paris16@barnes-international.com
BARNES Hauts-de-Seine Ouest · +33 (0)1 55 61 40 21
paris16@barnes-international.com sainthonore@barnes-international.com
BARNES Hauts-de-Seine Ouest · +33 (0)1 55 61 40 21
sainthonore@barnes-international.com
neuilly@barnes-international.com neuilly@barnes-international.com neuilly@barnes-international.com

m - de 0,5M
- de€0,5M € mm 0,5
0,5à 1M € €
à 1M mmm 1 à1 2M €
à 2M € c 2 2à 5M € €
à 5M c c 55àà10M €
10M € c c c+ de
+ de10M
10M €€
Le plus grand choix de belles maisons et de beaux appartements à la vente
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00
proprietes.lefigaro.fr | 01 56 52 80 00

mgc-30112018-p004.indd 1 23/11/2018 12:09:55


L ’ A R T D E V I V R E

L’ART DE VIVRE avec


CHARENTE-MARITIME
SAVOIE
Exclusivité.
Exclusivité.
Méribel. SecteurIledu
Ile deMorel.
de Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
Ré. Sainte-Marie-de-Ré.
Chalet entièrement rénové Maison