Vous êtes sur la page 1sur 59

l 1 FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

AUDIT de l'ANATOMIE

et

du CENTRE de DON des CORPS

des SAINTS PERES

PARIS V-PARIS DESCARTES


45 rue des Saints Peres 75006 PARIS

Par Professeur Jean-Michel ROGEZ,


Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

Nantes, le jeudi 10 janvier 2013.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 02 40 41 28 01 - Fax : 02 4041 28 09


RAPPORT

Par une lettre du 26 septembre 2012, le Président de Paris V (Paris Descartes), le Professeur
Frédéric DARDEL nous a missionné pour auditer les locaux dédiés à l'Anatomie, au Centre du Don
des Corps à l'École Européenne de Chirurgie, au Centre de Simulation ILUMENS, situés au Sème et
6ème étage de l'Immeuble du 45 rue des Saints Peres à Paris 6ème arrondissement.

Cette lettre, présentée en annexe n 01, est parfaitement précise.

Après un entretien personnel avec Frédéric DARDEL et son Vice-président, Arnaud DUCRUIX, et
après avoir bien compris les objectifs de cette évaluation, ainsi que les questions auxquelles il était
souhaitable de répondre, notre mission commença.

Nous nous sommes entretenus verbalement, sur le sujet avec:

- Les Anatomistes de Paris Descartes et les Responsables du Centre du Don des Corps et de l'École
Européenne de Chirurgie :
le Professeur Vincent DELMAS,
Monsieur Daniel ESPERANDIEU,
le Professeur Guy VALLANCIEN,
le Professeur

- Certains Chirurgiens Parisiens concernés et connus de nous :


le Professeur ,
le Professeur
le Professeur

A l'issue de ces entretiens «informels », maIS utiles pour « comprendre », nous pouvions
commencer.

Nous avons rencontré le 19 octobre 2012, avenue Victoria, dans les locaux de l'APHP, Madame
Directrice, maître d'œuvre du projet Hôtel Dieu.

En 90 mn d'entretien, dont la teneur est rapportée dans l'annexe n02, il apparaissait clairement que
les projets de « réhabilitation de l'Hôtel Dieu », dans sa dimension de réunion, en un seul lieu, des
possibilités de formation des personnels de santé, médecins y compris, incluaient l'École de
Chirurgie du Fer à Moulin, et donc les possibilités d'accueillir selon les normes modernes, les
corps, et impactait donc notre mission concernant l'Anatomie des Saint Peres.

Ce premier entretien nous faisait toucher du doigt, le poids de l'Histoire, ainsi que l'émergence de
la simulation dans la formation, en Santé.

Cela nous conduisait logiquement à visiter l'École de Chirurgie du Fer à Moulin, le 6 novembre
2012 après-midi, ou nous étions reçus, de façon très civile, par le Directeur, le Professeur Pascal
FRILEUX.

1/5

1 rue Gaston Vei144035 NANTES CEDEX 0 1 - Téléphone: 02 40 41 28 01 - Fax : 024041 28 09


/ ...

Les conclusions de cet entretien, rapportées dans l'annexe n03, nous faisait conclure que l'École de
Chirurgie de Fer à Moulin dépendait entièrement de l' APHP, personnels, locaux, financement, et
que son fonctionnement actuel donnait satisfaction et était en accord avec les règles en vigueur
concernant l'utilisation des cadavres.

Il n'y avait pas d'opposition de principe à un rapprochement avec la structure des St Peres.

Ce rapprochement paraissait, dans l'état des choses, difficile à envisager, immédiatement.

Nous avons poursuivi notre audit en allant rencontrer, le mardi 13 novembre en fin de journée, à
Port Royal, le Professeur Alexandre MIGNON, responsable pour l'APHP de la simulation.

En l'attente de travaux, qui sont prévus pour le 1er trimestre 2013, aux St Peres, au Sème étage, dans
le Pavillon Rouvière, pour accueillir ILUMENS (le Département de Simulation) sur 340 m 2 , le
Professeur MIGNON est hébergé à Port Royal.

L'entretien de 90 mn avec Alexandre MIGNON, a permis d'échanger avec un Collègue plein de


projets, très entreprenant, qui compte beaucoup sur une exploitation pleine et rentable d'ILUMENS.

Il est évident que, compte tenu du développement de la Simulation et surtout des différents publics
auxquels cette simulation est destinée (médecins mais tous les autres personnels de Santé) ou
s'achemine, à terme, vers un agrandissement des locaux nécessaires.

On commence à toucher du doigt, l'intrication d'ILUMENS, de l'École Européenne de Chirurgie


(même site, même étage), et le projet de l'Hôtel Dieu de l'APHP, très ambitieux, mais dans un autre
lieu (le parvis de Notre Dame).

Enfin, nous avons réalisé une visite, très approfondie, sur site, des Sème et 6ème étages des locaux des
St Peres, le mercredi 14 novembre.

Cette visite, complète, de 10h à 17h, a intéressé les personnes suivantes:


- le Professeur Vincent DELMAS,
- le Professeur Guy VALLANCIEN,
-le Professeur Yann REVILLON,
- le Docteur Isabelle ROQUE,
- Monsieur Daniel ESPERANDIEU.

qui ont fait avec moi-même, l'ensemble de la visite et qui ont été rejoints en fin de matinée par :
- le Professeur Arnaud DUCRUIX
- le Professeur Daniel lORE.

Cette visite est relatée dans l'annexe n04.

A l'issue de cette visite, un état des lieux et des personnels de l'Anatomie et du Don des Corps,
nous était fourni par Monsieur Daniel ESPERANDIEU (annexe nOS).

De même, les documents officiels (statuts, organigramme, compte fmancier) de l'École Européenne
de Chirurgie nous étaient fournis le 22 novembre par Madame (annexe n06)
Directrice générale de cette École.

2/S

1 rue Gaston Vei144035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 02 4041 28 01 - Fax : 024041 2809
/ ..

Madame nous signalait que financièrement l'année 2011 avait été difficile pour l'École,
ce qui expliquait le lourd déficit constaté, mais que depuis, l'École avait retrouvé son équilibre
d'autant et que les comptes, arrêtés en août 2012, montraient un solde positif.

Enfin, la tenue des Assises Hospitalo Universitaires à Bordeaux, les 6 et 7 décembre 2012, nous
pennettait de rencontrer le Professeur Loïc CAPRON, Président de la CME de l'APHP et de
recueillir son sentiment, défavorable, dans l'état actuel, en ce qui concernait un possible transfert de
l'École de Chirurgie du Fer à Moulin dans les locaux des St Peres.

Il faut noter que Monsieur le Professeur Loïc CAPRON, Chirurgien, avait très mal vécu une visite
sur site, faite personnellement, des lieux d'entrepôt des cadavres, aux St Peres.

Réponses aux questions posées par la Lettre de Mission et éventuelles recommandations.

A la première question,
L'organisation matérielle actuelle du « management » des corps acceptés par le Centre de Don des
Corps de Paris Descartes est critiquable.

Le personnel doit être augmenté en nombre et doit avoir des compétences affinnées.

Par ailleurs, l'installation technique des chambres froides et du congélateur doit être revue
complètement pour être aux nonnes actuelles d'accueil, de conservation et d'hygiène.

Cela nécessite certainement des investissements lourds, obligatoires, pour la mise au nonne du
personnel et du matériel.

L'un ne va pas sans l'autre.

De ce fait, si les améliorations, obligatoires, sont décidées et réalisées, elles doivent s'appuyer sur
une charte éthique, non pas d'accueil et de traitement des corps, mais également de conservation de
rangement et d'élimination des restes humains.

Si ces travaux sont faits, ils doivent l'être avec un objectif prévu et discuté au préalable avec tous
les utilisateurs potentiels des cadavres, et au vu du projet décidé par Paris Descartes, l' APHP,
l'EEC, l'ILUMENS, l'École de Chirurgie .et les Anatomistes Universitaires de Paris (toutes
Universités confondues).

Donc la réflexion doit se faire :

1) au niveau des Anatomistes de Paris Descartes en incluant l'ILUMENS, l'EEC et si possible


USEFUL Progress, de façon à n'exclure aucun aspect de fonnation Universitaire.
Ensuite une fois que localement le ou les objectifs sont biens définis, il est nécessaire d'élargir
la réflexion.

3/5

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 0240412801 - Fax: 0240412809
/ ...

2) aux Anatomistes ~ aux Chirurgiens de Paris.ne.t l'APHP.

Bien sûr, cela paraît un vrai challenge, mais si la « réhabilitation» des locaux et du fonctionnement
des Saints Peres en ce qui concerne l'Anatomie .et la simulation est réalisée, cela paraît
envisageable.

C'est un préalable indispensable.

On ne pourra parler valablement d'Éthique que si ces corrections de locaux, de management et donc
d'hygiène sont réalisés.

A la deuxième question,
Actuellement, il est impossible d'envisager un accueil, quel qu'il soit (Monsieur JORE dixit) dans
les locaux des St Peres.

Mais, s'il y a un blocage important, une impossibilité dans l'état actuel (bien compréhensible), je
n'ai jamais rencontré d'interlocuteur opposé à une discussion, après la décision, vraiment prise, de
la remise aux normes des locaux de conservation des cadavres et des salles de dissection du
6 ème étage des St Peres.

Je souligne que déjà un monte charge moderne améliorera grandement l'image et le


fonctionnement.

Mais IL FAUT refaire absolument les chambres froides.et ré étudier le « management» de l'équipe
ainsi que les compétences et le nombre des acteurs, qui doivent être efficaces.

Donc, la discussion ne peut s'envisager avec l'APHP, l'École de Chirurgie, qu'après la décision
prise et un calendrier ferme de « rénovation» des St Peres.

Mais, en même temps, cette « rénovation» des St Peres doit avoir un objectif affirmé de formation,
discuté avec tous les acteurs de terrain.

De ce fait, la réponse à la troisième question est évidente.

On part d'un manque total de relation des Anatomistes de Paris Descartes et du Centre de Don des
Corps avec les Chirurgiens de l' APHP.

Je mets à part l'utilisation du Centre de Don des corps par l'EEC pour les Chirurgiens parfaitement
honorables, par ailleurs, mais non inclus ou peu inclus dans les formations Universitaires labellisées
Parisiennes.

Cependant l'EEC fonctionne remarquablement et devrait être mieux intégrée dans les formations
Universitaires.

Il faut noter aussi les « difficultés» existant entre les Enseignants d'Anatomie de Paris, appartenant
à des Université différentes, ayant vu parfois leurs locaux dédiés, repris pour d'autres finalités, et
tous dépendants d'un seul Centre de Don des Corps, situé aux St Peres.

Ce n'est pas simple et il faut se garder de juger.


4/5

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 024041 28 01 - Fax : 02 4041 28 09
/ ...

Cependant, 1'« image >x:le l'Anatomie Parisienne a besoin d'être renforcée, et peut être que les plus
jeunes Universitaires y arriveront.

En ce qui concerne la simulation, on sait qu'elle est «managée» par le Professeur Alexandre
MIGNON, qui, antérieurement, avait les meilleurs rapports avec le Professeur Guy
VALLANCIEN ... ce n'est plus le cas ... mais peut être que tout peut changer.

De plus, les rapports entre le Professeur Vincent DELMAS et le Professeur Alexandre MIGNON
sont proches du néant.

Ces situations ne sont pas du tout favorables à la pertinence des projets.

Il existe un certain mélange des genres, et certains s'évertuent à ne pas simplifier les situations.

Il faut donc que, si le projet est réellement de rénover de façon efficace, pertinente, hygiénique et
éthique, les structures d'accueil et de gestion des cadavres ainsi que les structures de formation
dépendant de l'Anatomie de Paris Descartes, le Président ou son représentant, mène une réflexion et
un travail parallèle, œcuménique, incluant tous les acteurs (et leurs personnalités très différentes)
autour d'un objectif, bien clair: veut-on faire des St Peres un Ge n'ai pas dit le seul) acteur phare de
l'Enseignement et de la Formation des Médecins et des personnels de Santé concernés par les
cadavres?

Ma réflexion personnelle étant que la dissection restant indispensable, c'est aux Universitaires et
aux Anatomistes d'être les moteurs de la réflexion prospective.

En résumé,

- On ne peut pas dans l'état accueillir l'École de Chirurgie du Fer à Moulin;


- Il faut rénover profondément les locaux et les personnels (ce n'est pas une critique sur les (1')
hommes présents mais sur le trop petit nombre) qui gèrent et conservent les cadavres ;
Si l'on veut être moderne, hygiénique et éthique ;
- La Simulation doit associer l'ILUMENS et l'EEC ;
- L'avenir de l'Anatomie et d'EEC appartient aux jeunes générations.

La plus complexe sera d'associer, dans le temps, les ambitions et les moyens, les hommes et les
femmes, l'Université et l'Hôpital, en définissant des objectifs ambitieux, réalistes ... et les réaliser.

Pro r an-Mic ~tm~W,


Doyen de la F ulté de Médecine de antes,
Secrétaire général du Collègue des Professeurs d'Anatomie,
Président de la Section 4201 (Anatomie) du CNU.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone : 024041 2801 - Fax : 024041 2809
l1 FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

ANNEXE N°l

AUDIT de l'ANATOMIE

et

du CENTRE de DON des CORPS

des SAINTS PERES

PARIS V - PARIS DESCARTES


45 rue des Saints Peres 75006 PARIS

Par Professeur Jean-Michel ROGEZ,


Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 0240412801 - Fax: 024041 2809
UNIVERSITE
PARIS DESCARTES

Le 'Présilient
FREDERIC DARDEl

Monsieur le DOYEN Jean-Michel RaGEZ


Jean-michel. rogez@univ-nantes.fr

Paris, le 26/09/2012

Monsieur le Doyen, cher Collègue,

Comme vous le savez, au sein de son Centre Universitaire des Sts-Pères, l'Université Paris Descartes
regroupe un ensemble de ressources remarquables et essentielles pour la formation des professions de Santé
en matière d'anatomie et de chirurgie. En tant que Président de cette Université, je suis très attaché à
maintenir la qualité et l'efficience de ce dispositif.

L'une de ces ressources est le centre du Don des Corps, actuellement l'un des deux existant en région Île-
de-France avec celui de l'APHP au site du Fer à Moulin. Comme nous en avons discuté, je souhaite vous confier
une mission de réflexion et d'expertise sur le fonctionnement et les évolutions possibles de ce service général
de l'Université (dont vous trouverez ci-joint copie des statuts).

J'estime en effet que la situation présente du centre du don des corps nécessite une réflexion approfondie
pour un ensemble de raisons:

• En début d'année, une inspection de notre ingénieur sécurité et du médecin de prévention a révélé un
certain nombre de dysfonctionnements internes sérieux (cf copie de leur rapport confidentiel que je
vous ai déjà transmis).
• L'Assistance publique nous a approchés car elle souhaiterait regrouper son activité de don des corps
aux Sts-Pères.
• Le centre du Don des Corps participe désormais à un ensemble cohérent de ressources pédagogiques
et de recherche auxquelles il nous semble important de réfléchir de manière globale: enseignement
par simulation (centre iLumens), anatomie «numérique» (en partenariat avec la société Useful
Progress).
• Le départ à la retraite d'ici quelques années de son actuel directeur, Guy Vallencien, pose la question
de sa direction future en liaison avec son organisation.

Pour ces raisons, la mission que j'entends vous confier est assez large et multifactorielle. Elle comprendra
en particulier:
• Une réflexion et des recommandations sur l'organisation matérielle et les procédures intemes du
centre, dans des conditions éthiques et sanitaires satisfaisantes.
• Une réflexion sur les possibilités et les modalités éventuelles d'accueil des corps du centre du Fer à
Moulin. Cette seconde réflexion sera menée en liaison avec l'APHP et Madame chargée
de mission «Hôtel-Dieu» de la Directrice générale de l'APHP. Les contraintes sur l'occupation du site
imposent qu'un tel regroupement soit fait sans extension des locaux.
• Une réflexion sur les relations du Centre avec les autres structures sur le site (département
d'anatomie, École européenne de chirurgie, iLumens) .

Université Paris Descartes


12, rue de l'Ecole de Médecine - 75270 Paris Cédex 06
Tél. 33(0)1 76 53 16 58- Fax 33(0)1 76 53 16 43 -
Emai l: president@porlsdescortes.fr
Dans ces réflexions, vous pourrez vous appuyer sur un ensemble de personnes, notamment le Vice-
président chargé des affaires générales, le ProArnaud Ducruix, l'administrateur du centre universitaire des Sts-
Pères, le Pro Daniel Jore et le médecin de prévention, le Dr. ainsi que des personnalités
extérieures au site, le Pro le Pro et un représentant de l'AP-HP là désigner par
Madame

le rapport confidentiel qui en résultera devra m'être adressé personnellement.

En vous remerciant d'avoir d'ores et déjà accepté cette mission, je vous prie de croire, Monsieur le Doyen,
à l'expression de ma plus cordiale considération.

Frédéric DARDEl

Université Paris Descartes


12. rue de l'Ecole de Médecine - 75270 Par is Cédex 06
Tél 33(0)176 53 16 58- Fax 33(0)1 76 53 16 43 -
Email : ~f'i~S d~ rr ~ (lGr l SLeS(rr ~ 'r
l 1 FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

AUDIT de l'ANATOMIE

et

du CENTRE de DON des CORPS

des SAINTS PERES

PARIS V - PARIS DESCARTES


45 rue des Saints Peres 75006 PARIS

Par Professeur lean-Michel ROGEZ,


Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 02 40 41 28 01 - Fax : 02 4041 28 09


l1 FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES
Nantes, le lundi 22 octobre 2012
Nos Réf. JMRlCQ/2012 nOl07

Résumé de l'entrevue avec :


Madame Sophie ALBERT, Directrice de l'APHP et
Madame Marie-Gabrielle PUJOL, Adjointe de Direction APHP

le vendredi 19 octobre 2012 de 16h à 17h20

concernant l'audit des St-Peres demandée


au Professeur Jean-Michel ROGEZ, Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes
par le Président de l'Université Paris Descartes, Monsieur Frédéric DARDEL.

- Entretien très instructif dans une ambiance de grande information sincère, réciproque;

- Les chirurgiens de l'APHP tiennent à «l'indépendance» et à leur École de Chirurgie (Fer à


Moulin) ;

- Il n'y a que très peu de contact entre les Anatomistes Universitaires de PARIS (toutes Universités
confondues ... même s'il n'y a qu'un seul Centre de Don du Corps à Paris Descartes (V) aux St-
Peres) ;

- L'École du Fer à Moulin est une propriété et une priorité de l' APHP ;

- Les relations entre l'APHP et les Université de Paris sont variables (Il y a 7 Universités Médicales
à Paris) ;

- L'APHP a promis l'indépendance, et la qualité de la conservation des corps (conforme aux


normes), à l'École de Chirurgie;

Madame ALBERT est ouverte à toute solution rationnelle, pertinente et raisonnablement


onéreuse !!!

- L' APHP a un vrai projet, très structuré pour la « réhabilitation» de l'actuel Hôtel Dieu situé sur le
parvis de Notre Dame dans l'Ile de la Cité.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 02 404 1 2801 - Fax: 0240412809
Ce programme comprend:

Un Hôpital destiné à « l'ambulatoire », performant et up to date « Horizon 2014-2015 » ;


Un Service Médical destiné aux Étudiants des Universités de Paris ;
La création d'un Hôpital Universitaire de Santé Publique;
Une structure rassemblant les écoles: IADE, IBODE .d École de Chirurgie (ce qui aurait du
sens ... ) ;
Une structure intégrée à ces écoles (précédemment citées) de SIMULATION moderne et
performante (adossée aussi au plateau d'imagerie moderne qui sera obligatoirement dans l'Hôpital
pour 1' ambulatoire) ;
Un centre de prélèvement « simple»;
Enfin, la relocalisation de l'Administration de l' APHP actuellement située avenue Victoria
(horizon 2018).

Il faut noter que ce projet n'utilise pas complètement les 55 000 m 2 utilisables de l'Hôtel Dieu.

Il est clair que si l'École de Chirurgie de Paris se trouve transportée à l'Hôtel Dieu, il faudra une structure
de conservation des corps (environ 180 par an).

Il est clair que des questions se posent en ce qui concerne les financements de l'École Européenne de
Chirurgie et sa pérennité.

Il est prévu que le Professeur ROGEZ rencontre:


Le Professeur FRILEUX (PU-PH à Foch),
Le Professeur GARABEDIAN (PU-PH à Trousseau).

Il est clair que le rapport d'hygiène du début 2012 des St-Peres, et les différentes « impressions
rapportées» sur les locaux des St-Peres, n'ont pas emballés ni convaincus les personnes qui se sont
penchées sur le problème complexe qui comprend:
le souhait de l'APHP de se séparer (contre de la monnaie ... ) de l'emprise immobilière du Fer à
Moulin;
le souhait de « réhabiliter» l'Hôtel Dieu;
le souhait d'utiliser et de rénover de façon pertinente les St-Peres;
le souhait des Chirurgiens de Paris de garder leur École de Chirurgie, qui semble n'avoir que très
peu de rapports avec l'École Européenne de Chirurgie, sise aux St-Peres;
le souhait de l' APHP de se séparer des locaux de l'avenue Victoria.

Pour le moment l'audit semble indispensable.

Jean-Michel ROGEZ,
Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone : 0240412801 - Fax: 024041 2809
l1 FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

AUDIT de l'ANATOMIE

et

du CENTRE de DON des CORPS

des SAINTS PERES

PARIS V-PARIS DESCARTES


45 rue des Saints Peres 75006 PARIS

Par Professeur Jean-Michel ROGEZ,


Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

1 rue Gaston Vei144035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone; 024041 2801 - Fax; 02 40412809
Visite de l'Ecole de Chirurgie de Paris

Rue du Fer à Moulin


Le Mardi 6 Novembre 2012

Visite le 6 Novembre 2012, Rue du Fer à Moulin, Paris, à l'Ecole de chirurgie de l'APHP de l5h à 16h30.

Accueil très convivial par Monsieur , Technicien et par le Professeur Pascal FRILEUX, Directeur de
l'Ecole de Chirurgie, Chirurgien à l'Hôpital FOCH.

Arrivé un peu à l'avance, on peut s'imprégner du poids de l'histoire, qui règne dans les lieux, très solennels,
mais conviviaux et professionnels.

L'Ecole de Chirurgie est une propriété de l'APHP depuis toujours.

Depuis 1973, cette école n'a connu que 3 Directeurs: Le professeur Christian CABRaL, le Professeur Yves
AIGRAIN et le Professeur Pascal FRILEUX.

Le grand bâtisseur rut le Professeur Christian CABROL.

L'Ecole de Chirurgie s'étend sur environ l200m 2 tout compris.

L'ensemble des personnels administratif et technique (18 personnes) est rémunéré par l' APHP.

L'ensemble du Budget est supporté par l' APHP.

Les médecins qui se forment sont hospitaliers ou hospitalo-universitaire.

Les médecins qui forment sont hospitaliers ou hospitalo-universitaires.

Le Professeur FRILEUX n'a aucun contact avec les Anatomistes Parisiens en général, les Anatomistes de Paris
V et les St Peres en particulier.

Le Professeur FRILEUX nous fait la présentation du POWER POINT qu'il a défendu devant la CME de
l'APHP en Avril 2012, qui fait une analyse complète de la problématique, et qui présente des souhaits des
chirurgiens Parisiens très attachés à l'Ecole de Chirurgie.

On retient que sur le budget de quelques millions d'euros, les 120 conventions de formation pratique, gérées par
l'Ecole de Chirurgie, génèrent un appoint de 200 à 300 OOO€.

L'efficacité des rapports inter personnels avec les sociétés chirurgicales de certains acteurs de l'Ecole de
Chirurgie, en particulier pour la recherche (Pr SARNAKI), permettent une qualité indéniable du matériel mis à
la disposition des étudiants et leur renouvellement.

Le problème des gros animaux semble réglé avec Maison ALFORT

Le problème des petits animaux est à débattre

Les corps, qui proviennent d'un centre de don de corps, entièrement gratuit, entièrement géré par l'APHP, ou les
corps ne sont pas démembrés, sont ensuite incinérés et peuvent être réclamés par la famille, sont conservés
exclusivement au froid, (Congélateurs négatifs puis positifs), et sont traités très dignement et selon toutes les
règles de sécurité et de marquage.
Chaque corps, entier, penn et une dizaine d'utilisation avant d'être incinéré.

Seules quelques pièces « historiques» sont conservées au second étage de l'Ecole de Chirurgie.

Le Professeur FRILEUX et M. nous accompagnent dans la visite complète de l'Ecole de Chirurgie.

On est frappé par le coté très propre et très hygiénique des locaux.

Les effluents sont rassemblés dans des containers spéciaux, traités selon les règles.

Les « règlements» de l'Ecole sont indiscutablement exposés, expliqués, appliqués et efficients.

L'Ecole de Chirurgie de Paris vit avec environ 180 corps par an.

On peut avoir, très aisément, des réponses, démontrées, à toutes les questions posées, sans langue de bois.

Le Professeur Pascal FRILEUX se révèle un Collègue de grande qualité, passionné par l'Enseignement et la
transmission de l'Art de la Chirurgie

Les missions de l'Ecole de Chirurgie sont multiples, et bien organisées pour les futurs chirurgiens

Les Chirurgiens qui ont bénéficié de l'Ecole de Chirurgie du Fer à Moulin sont très attachés à cette Ecole.

Les «probabilités» de rapport financier de la vente du site n'ont pas été vraiment chiffrées et vont de l'Euro
Symbolique, à plusieurs dizaine de millions d'Euros.

Une dernière chose nous a intéressé:

Depuis plusieurs centaines d'années, le site de l'Ecole de Chirurgie accueille des corps DCD, et des animaux de
différentes tailles.

Un lycée jouxte cette école de Chirurgie située en plein Cœur de Paris.

II n 'y a semble-t-il jamais eu de démarche de contestation ou de critique concernant la présence des corps oulet
des animaux.

La visite se tennine aussi courtoisement et aussi chaleureusement qu'elle avait commencé.

Professeur Jean-Michel ROGEZ

Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes


l 1 FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

AUDIT de l'ANATOMIE

et

du CENTRE de DON des CORPS

des SAINTS PERES

PARIS V-PARIS DESCARTES


45 rue des Saints Peres 75006 PARIS

Par Professeur Jean-Michel ROGEZ,


Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 024041 2801 - Fax: 0240412809
I I FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

VISTE des LOCAUX


des 5ème et 6ème étages
de l'Immeuble des St Peres

(45 rue des Saints Peres 75006 PARIS)

le mercredi 14 novembre 2012

Cette visite, souhaitée par le Président de l'Université Paris Descartes (V) a commencé à 10h en
présence du :
- Professeur Vincent DELMAS,
- Professeur Guy VALLANCIEN,
- Professeur Yann REVILLON,
- Docteur Isabelle ROQUE,
- Monsieur Daniel ESPERANDIEU,
- Professeur Jean-Michel ROGEZ.

A noter que le Professeur Noël GARABEDIAN sollicité par nous-mêmes, est excusé, de même que
le Professeur Pierre BEDOSSA.

Le Professeur Arnaud DUCRUIX, ainsi que le Professeur Daniel JORE, nous rejoignent en fin de
matinée jusqu'à l'issue de la visite et du « débriefing »vers 16h.

A la fin de la visite, une discussion s'instaure, dans le bureau de Monsieur ESPERANDIEU, sans
Monsieur JORE, et ce, jusqu'à 17h.

.../

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 024041 2801 - Fax: 024041 2809
1...

La visite qui commence au 5ème étage, part des bureaux de Monsieur ESPERANDIEU, Monsieur
DELMAS et Monsieur V ALLANCIEN.

Le premier élément visité est la Société USEFUL Progress qui utilise 20m2 ainsi qu'un bureau, en
face, de 20 m2 également (salle 511).

Dans ce petit espace, la Société qui semble avoir une convention renouvelée avec Paris Descartes,
réalise un travail qui paraît de très haute qualité.

Les personnes rencontrées ont des travaux avec le Musée du Quai Branly, le Louvre, l'éditeur
Elsevier ... et la salle 511 est équipée (momentanément semble-t-il) d'un appareil magnifique de
reconstruction 3D qui sert aux Étudiants de Dl.

Cette première enclave, qui n'a semble-t-il aucun problème avec l'Université, n'a AUCUN contact
avec l'ILUMENS ... ce qui peut poser question et paraître surprenant.

Ensuite, la visite se porte sur l'ensemble Poirier, propre, adapté à l'Anatomie.

Il existe un bureau, équipé, dédié aux Enseignants hors Paris Descartes qui peuvent être accueillis.

La salle Poirier A de 60m2 , a été refaite, est une salle d'Enseignement Académique, capable
d'accueillir 50 Étudiants.

La salle Poirier B sert au rangement de tout le matériel vidéo et de bureau au technicien, Monsieur
qui s'occupe (seul Il!) de tout ce qui est la photo et la vidéo de l'Anatomie du
laboratoire dirigé par le Professeur Vincent DELMAS.

Les Anatomistes connaissent tous et depuis longtemps, Monsieur et les membres du


CNV qui organisent en avril, chaque année, les épreuves de PU et le MCU également.

C'est quelqu'un de remarquable, fiable, mais seul. .. donc la structure est fragile.

On pointe avec le Docteur Isabelle ROQUE, le problème des salles du fond du pavillon POIRIER
(on retrouvera le même problème dans tous les « pavillons ») ou l'issue de sortie n'est pas évidente,
ni libre.

On pointe le problème, mais cela sera récurrent dans tous les « Pavillons » également de la quasi
absence des vestiaires et des toilettes.

Ensuite, la visite du Pavillon « frère» Farabeuf, qui vient d'être refait, et qui est opérationnel,
pennet de stigmatiser la propreté des salles du fond.

Ensuite, vient la partie très problématique des salles réfrigérées.

On est frappé par l'odeur habituelle des laboratoires à l'ancienne, qui a maintenant disparue des
laboratoires « modernes », « refaits », ou la réfrigération seule est utilisée.

L'hygiène générale est critiquable.

Le monte-sujets vient d'être réparé, éclairé, et doit être refait dans le début 2013.

2/4

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 0 1 - Téléphone: 02 40 41 28 01 - Fax: 02 4041 28 09


1...

Un budget de ISO 000 € doit être dégagé par le Centre de Don des Corps, à cet effet.

Les salles réfrigérées comportent sur 330 m 2 , 3 salles positives à +4° et un congélateur à
température négative.

L'ouverture systématique des 3 chambres froides et du congélateur, pennet de voir que les cadavres
ne sont pas rangés décemment et que certains restent humains mériteraient plus de respect.

On entre personnellement, étant bien habitué, dans les chambres froides et le congélateur.

On comprend que les « non initiés)} aient pu être surpris voire choqués par le spectacle offert.

Ceci est très compréhensible au regard des conditions existantes, à la fois en matériel (vétusté ... ) et
en personnel (le nombre, la compétence ( ?) .. . ).

Ceci ne doit pas excuser la situation, mais l'explique largement.

Ce sera le problème principal de cette visite.

La visite de la bibliothèque, très très dense, fait poser le problème de l'éventualité d'un incendie et
peut faire solliciter l'avis des Pompiers.

La visite du Pavillon Rouvière destiné à l'ILUMENS (Travaux prévus en début d'année 2013), fait
apparaître la possibilité d'utiliser un stockage dans les plafonds.

Solution qui nous paraît pertinente, que l'on va voir utilisée dans le Pavillon Nicolas, utilisée par
l'École Européenne de Chirurgie, mais qui sera rendue problématique par Monsieur Daniel JORE,
l'après-midi.

On note dans le Pavillon dédié à l'ILUMENS (Rouvière) l'absence de sortie de secours !!!

La visite se poursuit par le Pavillon Nicolas, entièrement dédié à l' École Européenne de Chirurgie,
ce jour en maintenance, mais que l'on a pu voir fonctionner, de façon très correcte, le mardi
13 novembre après-midi.

Ce Pavillon est tout refait, moderne, propre, bien géré.

A noter que les issues de secours étaient fennées à clefs !!!

On tennine la visite du Sème étage par le Centre de Don des Corps.

Dans 20m2 , on accueille toute l'infonnatique, S Doctorants, et les locaux sont tout à fait aux
nonnes.

La visite se poursuit au 6ème étage.

Ce sont des salles de dissection et de lieux de vie des personnels du Centre de Don de Corps.

Il y a, à l'entrée, de vrais vestiaires et cela fut souligné.

3/4

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone : 024041 2801 - Fax: 024041 2809
J...

Les bureaux des techniciens, 60m2 environ, sont bien en vue et sont en prise directe avec les
dissections.

Là aussi, l'hygiène pourrait être améliorée ... mais qui fait le ménage ???

Le magasin de consommables est certainement critiquable.

Le laboratoire utilise le chlorure de zinc et le stockage de celui-ci dans un local de 20 m 2 , pose un


indiscutable problème.

Par ailleurs, si pour un Anatomiste, les lieux sont « tolérables », on comprend que de façon
« brutale », l'admission dans de tels locaux, de collègues non informés, puisse générer des réactions
d'opposition.

Il faut s'habituer, comprendre ... mais les locaux nécessiteraient à l'évidence un « relooking » !!!

L'après-midi, la visite de l'École Européenne de Chirurgie se déroule dans le « luxe », la propreté et


l'organisation.

L'outil de travail est indiscutablement aux normes, moderne et très performant.

L'EEC occupe tout compris 265 m2 •

Pour l'instant, il n'y a pas de collaboration entre l'EEC et l'ILUMENS.

A l'issue de la visite de l'EEC, dans la salle de réunion, le Professeur Daniel lORE fait une analyse
complète de la situation.

On peut résumer la position de Monsieur lORE (cela n'engage que lui) à :


- pas d'entente entre les personnes,
- pas de projet,
- pas d'avenir.

Plus tard, le Professeur Yann REVILLON insistera sur la volonté de l' APHP de réunir les
Chirurgiens, les IADE et les IBODE.

La conclusion de Monsieur lORE était de constater que les locaux des St Peres étaient très très
remplis, et ne pouvaient pas, dans l'état accueillir d'autres activités.

L'impression finale de Madame le Docteur Isabelle ROQUE, très favorable à la reconnaissance de


l'Anatomie était de constater :
- que l 'hygiène était très contestable,
- que la Gouvernance était à discuter,
- que le « Management » des cadavres devait être complètement revu et mis aux normes
(ce qui n'est pas le cas actuellement),
- que cette transformation incluait de lourds travaux techniques et des renforts
indiscutables des équipes en charge, pratique, des cadavres.

La visite se terminait vers 17h, le mercredi 13 novembre 2012.

1 rue Gaston Vei144035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 024041 2801 - Fax: 024041 2809
FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITÉ DE NANTES

AUDIT de l'ANATOMIE

et

du CENTRE de DON des CORPS

des SAINTS PERES

PARIS V-PARIS DESCARTES


45 rue des Saints Peres 75006 PARIS

Par Professeur Jean-Michel ROGEZ,


Doyen de la Faculté de Médecine de Nantes.

1 rue Gaston Veil 44035 NANTES CEDEX 01 - Téléphone: 02 40 41 28 01 - Fax: 02 4041 28 09


- ', : . . 'Paris~ lè:~er marS '2ôi2
.. ..:. .. ....:. - ~ :.:..._~'_..........;..:. . . . . --... . .-:.... . .. - .... . -
_-=...~.--=-....c:..-~~_._~ - _.~. : _-=-:. . .:.__ ~ . . _-.:.~:.:i._:_ :""''''~' ''- ~'

Centr~ du Don dés Corps

Le Directeur du Centre du don des corps

à
Monsieur Frédéric DARDEL.
Président de l'UniversÎté Paris Descartes
12 rlle de l'Ecole de Médecine
• : . 0"

15270 Paris çédex 06 '

Mon cher Président,

J'avQue avoir été profondémènt choql!é, ain~i que le personnel du t~ntre du Don des Cgrps,
par la dé'nomÎnation de ~ grave~ dysfonqionnements » dans mon service.
lorsque çette direction m'a été dOlin~e 'par, Pierre D.A,Ury'lARD, j'ai immédiatement mis en
pi~ç~ un comit~ d'éthiqu~ et un conseil scienti~qu~.
J'al introduit la traçabiÙté par des' prélèvements de p,eaux, (ou tissùs) qui permettraiènt une
extracti9'n AI;>N en' cas de besoin. Cette tràçabilité 'n~ex!stait pas.
J'ai renforc~ la fiàbilité des, examens sérQlogie~ de
J'ai transformé les lo~aux en les mettant aux normes, ~ans la' mesure des moyens du Centre.
J'ai aussi fait acheter des m?tériels modernes pour aider les préparateurs en anatomie dans
leur travail.

Qu'il existe des points à revoir, j'en conviens. Mais de là à parler de graves
dysfonctionnements, il y a un océan.

Tests: Il est fàux de dire que c'~st à la suite d'une demande du .CHS de 2009 qu'il a été
décidé de réaliser les tests biologiques sur tous les sujets. Cette pratique date d'avant mon
arriv~e en 2004.

Identification des sujets; II Y a eu des erreurs de numérotation de suj~ts, rarissimes, ce qui


m'a amené à réunir les préparat~urs en anatomie avec MO,nsieur Espérandieu pour y
remédier.

1/3

Université ParIs Descartes - Centre du Don des Corps - 45, nie des Sainœ-Pères - F 75270 Paris cedex 06
Tél. 33 (0)1 42 86 20 47 - Fax 33 {0)1 49 26 01 62 - daniel.esperandieu@parisdescartes.fr-www.cdc-univ-parisS.fr
" ' :' Nous avions décidé en décembre 'dernier, donc avant la visite de prévention, que le meilieur
,: :' ~~yen r' jÏy r~~édiei était d'infoqllatlser la traç~bilité~des sujets. 'C'est ,ce à quoi l)'pUS rious ' ,
'" .' s6inmes , employés par l'achat d'uri ordinateur et l'élaboration ' d~un programme
d~enregistremerit et de gestion des suJe,ts ert fonction des cOl;lrs. '
Un protocole d'arrivée de corps au Centre a été écrit et affiché de manière visible.

Les prélèvements: Nous utilisons un triple emballage selon la loi pour transporter par route
un sujet ou une pièce anatomique.
En revanche lorsque le préparateur en anatomie se rend à pied place Saint-Sulpice au
laboratoire pour port~r les flacons de sérologie, il lui est impossible de transporter une boîte
com!11e celle préconisée pour le transport par route.
Nous cherchons le conditionnement aux bonnes dimensions le mieux adapté pour ce type de
déplacement.
le laboratoire St Sulpice n'a pas à supporter le transport des prélèvements.

Il Y a eu sur les sérologies d'exceptionnelles dérogations de mise à disposition de sujets


avant le résultat, sous la pression des enseignants eux-mêmes, q!Ji organisent des cours
parfois un an en avance avec des participants venant de pays lointains.
J'ai demandé à ce que cette pratique cesse bien avant que les visiteurs du 23 janvier ne
fass~nt état de cette situation. Par exemple, le profe~seur GAGEV, de l'université çI~ Paris 11~
a, signé une conventiol1 dè recherche qui nécessite des prélèvem~nts très précoces pour les
quels il a accepté la responsabilité inhérente aux risques encourus. '

Embaumement: il y a ~es lunettes pour les techniciens, qui portent également blou~es et
&ants.

Manutention : l~ réparation de l'alarme de sécurité du monte-sujets etait programmée bien


avant la visite, et celle-ci a été faite le 09 février dèrnier comme prévu. Pour lé problème de
- la lumière, ni les entreprises KONE et ERI, ni le service techniqùe des Saints-Pères n'ont
encore trouvé l'origine de la panhe.

Déchets: nous avons manqué de cartons de DA~RI pendant quelques semaines faute de
'pouvoir passer commande, en raison de l'inaccessibilité de SifacWeb due à la livraison de la
nouvelle nomenclature budgétaire et comptable. Nous avons pu être dépannés par
l'anim~lerie du 4ème étage et 4tiliser la procédure temporaire des GRV de 1180 litres.
l'élimination des déchets est en voie diachèvement.

Secrétariat: mettre un système d'alarme pour signaler une agression m'apparait scandaleux.
les personnes qui viennent donner leur corps sont âgées et ne sont pas animées de la
volonté de nuire. Les secrétaires font parfaitement leur travail d'accueil et de conseil, et
nous n'avons reçu ni plainte ni réflexion de la part des donateurs.

Autres: Le transport du sujet dans le coffre d'une voiture a été effectué à la demande
expresse du docteur UHl de l'unité de recherche URDIA dé l'université Paris Descartes, pour
une recherche. le préparateur en anatomie, malgré son refus, nia pu l'empêcher de
procéder comme il l'entendait.
Nous avons été très surpris par cette initiative qui a eu lieu un samedi.

2/3
Cest poùr cel~:' que j'ai installé d~püis urt an un ~ystème de vidéosu'rVeilia~cè dans tc?us les
totaux.du Cen.tre: · , . " .. . .
C6iis'Oinmati~n de.'tabacet d'alcool: je peux vQus certiflèr que nous veillons au mieùx'pour
.' falrè r~specter l'interdiction dè fumer et de consommer de l'a\cool# et je ne pense pas que le,
êentre 'du Don de~ Corps ait' un personnel dépravé au sein de l'Université.

Jé tenais à vous préciser expressément l'effort fait par le Centre depuis des années pour agir
dans le respect maximal de l'éthique qu'il convient d'avoir en ce domaine.

Veuillez croire, mon cher Président, en mon souvenir le meilleur.

Copies à : Mmes VIGNERON, LELONG et ROQUES; MM. DANAN et COUTARD

3/3
~ UNIVERSITÉ
PARIS DESCARTES

Centre du Don des Corps

LOCAUX
Le Centre du Don des Corps est situé aux Sème et au 6ème étages du Centre Universitaire des
Saints-Pères (CUSP)

Installations du Sème étage :

LOCAUX ADMINISTRATIFS:
Bureau Directeur: 20 m2
Bureau responsable administratif: 20 m2
Bureau secrétariat : 20 m2
Total: 60 m2

SALLES DE DISSECTION:
4 pavillons de dissection :
(Rouvière, Nicolas, Poirier et Farabeuf) accompagnés de salles d'enseignements attenantes
(Nicolas A, Nicolas B, Rouvière A, Rouvière B, Poirier A et Farabeuf)

Rouvière: occupé par ILUMENS (département de simulation) : 340 m2 (260 + 40 + 40)


Pavillon Nicolas: loué par l'EEC : 260 m2
Salles Nicolas: gérées directement par le CUSP : 120 m2 (60 + 60)
Farabeuf: 340 m2 (260 + 40 + 40)
Poirier: 320 (260 + 60)

Total général: 1380 m2


Total à disposition du CDC : Farabeuf et Poirier, soit 660 m2

CHAMBRE FROIDE: 330 m2

Installations du 6ème étage :

SALLES DE DISSECTION (6ème étage) :


3 pavillons de dissection (André Vésale, Ambroise Paré et William Harvey) : 160 m2 (60 +
60 + 40)
La zone d'embaumement
Le poste d'histologie et de laverie
Le bureau et le vestiaire des techniciens

Total: 330 m2

Total à disposition d u cne Sème et 6ème étages: 1380 m2


CUSP PLAN DU CIN QUI EME ETAG E

COUR 3 COUR 1
PAVILLON
FARABEUF
2bl.9J12

DON DU CORPS

loe.w
J DON DU ~DELMAS secRtrARIA
CORPS

2
<I
COUR 4 COUR 2
L
0::
li..
PAVILLON ~
PO IRI ER 1
Z64/'1 Z
~
2
-<I
LERI E CENTRALE
u:
C.

"'" .'" >


a:
41.1 .. 2

ESCALIER
F

34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49
u..1! "~I T~I{ NE D(s.c l':U"'Sr "R'
C [NT1I:f LN r.fI!UTJ.I~ lD!SU s-~ Ins

,"5 . • ~ ~ lU . .... , : ':0(1 n y. ~ ,.,.

BUREAU LABO
LABORATOIRE MACHINERIE
646H
EXTRACTION
BUREAU SORBONNES

D D

EMBAUMEMENT
LABO
D D

TECHNIQUE

631
FUTUR
Esc. "K"

LABOS
L2
RADIOACTIVITÉ
''":RS -.-.-
L~ PARIS DESCARTES

Centre du Don des Corps

Protocole d'arrivée de corps au Centre du Don des Corps

1. Réception du corps par le préparateur en anatomie; inventaire des bijoux en


présence du transporteur de la société funéraire.
2. Le transporteur communique simultanément au secrétariat la carte de donateur
(original; en l'absence, attestation exigée de la volonté du donateur de faire le don
jusqu'au dernier moment), le certificat de décès ou de non contagion et
l'autorisation de crémation anonyme.
3. Contrôle des documents au secrétariat.
4. Rédaction de la fiche de renseignement par le secrétariat.
5. Transmission de la fiche de renseignement au préparateur en anatomie.
6. Le préparateur inscrit par tatouage le numéro interne suivant son registre (tête,
membres supérieurs, membres inférieurs, abdomen)
7. Report sur la fiche de renseignement, et enregistrement informatique du numéro
interne attribué (ordinateur couloir chambre froide).
8. Préparation du corps par le préparateur en anatomie: le sortir de la housse, le
déshabiller, le laver, le désinfecter, lecture du corps (plaies, marques, cicatrices,
recherche d'un pace maker éventuel).
9. Prélèvements pour la sérologie et la recherche ADN (sur réquisition judiciaire) et
report du numéro interne sur les tubes à destination du laboratoire.
10. Simultanément retour au secrétariat de la fiche de renseignement numérotée et
inscription du sujet dans le registre du secrétariat (numéro, identité, date du décès,
date d'arrivée, nom du transporteur, lieu du décès).
11. Acheminement des prélèvements sanguins au laboratoire St-Sulpice avec triple
emballage.
12. Le laboratoire transmet les résultats par fax au secrétariat: inscription du résultat
dans le registre du secrétariat et sur la fiche d'analyse sérologique classée dans le
bureau du responsable.
13. Communication du résultat de la sérologie au préparateur par la constitution au
secrétariat du bracelet d'identification avec le numéro interne, le sexe, l'âge (ex: n
D

1/2012), - (négatif) / + (positif: HB, HC, HIV, limite douteux) et mise en place du
bracelet d'identification sur le sujet par le préparateur en anatomie.
14. Stockage dans zone réservée des corps en attente des résultats.
15. Les corps négatifs sont attribués aux cours et recherches. Les corps positifs sont mis
en bière et sont destinés à la crémation.
. .
N° d'enre~~~ep.t: ~ ... :.. :;... .
.j

. , =. . .
- la ' RENSEIGNE:MENT A NOTER L'ARRIVÉE D'UN CORr-S

NOM .............. ................... ............. .. PRENOM .................... . : .. ........ .

ADRESSE ............. , ....................................................... , ................ ...... . .

... .... .. ""


" """ "" " " """,, " " " """ "" " """ " "" " "" " "" " " """,, " " " ,," " """ "" " " " " " "" "" " " ",," " "" "",, ",," ,, " " " " ,," " "" ,, " "" ,,"",,"" ,."" "" .
ÂGE ................. HF DATE DE DECES .......... : ................... ..

N° CARTE DE DONATEUR .... . ........ ....... . .................................. . ............ .. ..

N'accepte que l' original d~ la carte certifiée confornie sauf OUI NON
S'il y a une fiche <4ms le ficbier et me lettre de la famille
Certifiant qu~ les volontés ont été II;laintenues jusqu'au
Dernier moment,

Toutes les cartes de provinces sont acceptées.

N'accepter que ~'il y .a un certificat dé non con~on OUI NON

Une attestation des àyants drditS·autorisant la crémation OUI NON ·- ----


, --- . .--.---- .---..

(Faire télépho~èr à l'entreprise ~n l'absence de carte, de certificat de non contagion et


d'atteStatioJ;i autorisant la crémation et avoir l'assurance que ces documents nous parviendront
soit Pat: fax, soit courrier.) par
Provenance du corps
. (rayon.de 40 Km; carte orange, rayon 100 Kin; carte verte)
.

Nom de l'Hôpital, Cllnique, Maison de Retraite, Domicile, Funéraire ect .....

Et adresse ... : ............................. , .........'............................................. , ........ .

Nom l'entreprise quj .- transporte . le corps


"" " " "" " ,," ,,"" "",,"",, ",," " " " "" ",," " "" " """ """ " "" " " """" " " " """,, .............. "" .......... " " ...... "" ................ " .... " " .................. ; ........ "" " .. " .. """

Noms des convoyeurs ............................... , ............ ; ...... , " ., .. , ............ , ............ .

Heure et JOur d'arrivée


••• ~ • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •• • • • • • • , • • • • • • • • !' . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Signature du Réceptionnaire:
CDC ANALYSES SEROLOGIQUES Anritée 1 2012 1

Date édition Non Testexcept.

* les n des sujets doivent être en ordre croissant et sans rupture


D
1
Mise à jour: 06/01/2012 Fjchier: ANALYSES SEROLOGIQUES.xlsx Page •....... de .....
Injection au Chlorure de ZnCI2
-CHD-

Le seul produit de conservation utilisé actuellement au laboratoire d'Anatomie des Saints Pères.

L'injection en carotide commune (ou en cas d'échec la fémorale au trigone fémorale) vers le
cœur.
Le diamètre de la canule se fait au diamètre de celui du vaisseau intéressé.

Le sujet n'est pas «vidé» au préalable de son sang.

Il faut 5000 cc par sujet en moyenne, plus si corpulent jusqu'à 7000 cc.

La pression d'injection (pompe) est de 0,20 millibar.


La pompe utilisée en thanatopraxie est le PORTY BOY.

La diffusion se constate par les membres qui deviennent grisâtres surtout aux extrémités (doigts
et orteils).
Le sujet anatomique gonfle au niveau de l'abdomen.
En 30 mn le sujet est normalement injecté. S'il existe des sténoses artérielles, le temps
d'injection peut demander 3 à 4 heures.

La conservation du sujet est, dans un frigo à 4°, de 18 mois maximum.

A l'air libre, la conservation est de 1 mois sauf si on badigeonne le sujet ou la région disséquée
au glycérol phénique.

Les tissus restent souples.

En principe le chlorure de ZnCl2 est bactéricide, virucide.

Le produit doit être manipulé initialement avec soin car risque de brulures cutanées du 1 er degré
. ( érythème) (gants et lunettes).

Le chlorure de Zinc est corrosif: il doit être stocké dans une pièce ventilée.

Le chlore de Zinc est commercialisé par la Société HYGECOBEL


Il est vendu par bidon de 30 litres.

Le 16/10/2012
CONVENTION 2012-2013

POUR L'ORGANISATION DE TRAVAUX PRATIQUES DE DISSECTION

ENTRE

l'Université Paris Descartes -12 rue de l'École de Médecine - 75006 PARIS.


Pour le compte du Centre du Don des Corps, service général de l'Université.
Sis au 45 rue des Saints-Pères 75006 PARIS.
Représenté par délégation de son Président Frédéric DARDEl, par Monsieur le Pr. Guy
VAlLANCIEN, Directeur du Centre du Don des Corps.

ET

l'Université X,
Dont l'adresse est .....
Représenté par son Président, .

Il a été convenu ce qui suit:

Article 1 : le Centre du Don des Corps, sis au 45 rue des Saints-Pères - 75006 PARIS,
accepte d'accueillir dans ses locaux des étudiants de l'UNIVERSITÉ X, autorisés
à participer à des séances de travaux pratiques de dissection.

Une liste comportant les noms de ces étudiants sera impérativement


communiquée au Centre du Don des Corps.

Article 2 : A cette fin, le Centre du Don des Corps met à disposition:

- des personnels techniques et administratifs

- des locaux pour accueillir cette formation soit un grand pavillon ou une petite
salle de dissection

des moyens pédagogiques nécessaires au bon déroulement de ces


enseignements:

- sujets et pièces anatomiques dans la limite des disponibilités à la date


prévue de la formation

- matériels de dissection : blouses, gants, bistouris, etc ...

Article 3 : le Centre du Don des Corps aura préalablement effectué sur les sujets et
pièces anatomiques, toutes les vérifications mentionnées à l'article 7. Dès
lors, la responsabilité de l'Université Paris Descartes ne saurait être engagée à
ce titre.
er
Article 4: L'UNIVERSITÉ X adressera au Centre du Don des Corps des étudiants de 1 ,
ème
2 ou 3ème cycle d'étude, régulièrement inscrits dans l'établissement
d'origine. Elle précisera le nom des enseignants qui encadreront les étudiants
pour ces travaux pratiques.

Article 5: Ces étudiants au nombre de X devront avoir acquitté les droits universitaires
auprès de leur université d'origine et seulement dans celle-ci.

Article 6 : Les étudiants/élèves et les intervenants de l'UNIVERSITE X devront bénéficier


d'une protection sociale tout en étant titulaires d'une assurance en
responsabilité civile et d'une assurance individuelle applicables aux travaux de
dissection.

Il appartient en conséquence à l'UNIVERSITE X de vérifier que ses


étudiants/élèves et ses intervenants concernés ont souscrit les assurances
appropriées à la couverture des risques encourus et d'en apporter la preuve
au Centre du Don des Corps. L'Université Paris Descartes ne saurait être tenue
responsable dans l'hypothèse d'un manquement.

Article 7: Les tests Hépatite B, Hépatite C, HIV, HTLV1 et HTLV2 sont réalisés sur tous les
sujets reçus par le Centre du Don des Corps et les sujets positifs à l'un
quelconque de ces tests sont écartés et directement incinérés. Cette mesure
ne permettant pas de garantir de façon totale l'absence de risque de
contamination (marge d'erreur, autres agents biologiques, risques
émergents), il appartient à l'UNIVERSITÉ X qui souhaite réaliser des
prestations au Centre du Don des Corps:

- De s'assurer que toutes les personnes susceptibles d'être en contact avec les
sujets (chercheurs formateurs, personnes formées, étudiants, autres
personnes exposées) ont satisfait aux recommandations d'immunisation
mentionnées à l'article L.3111-4 du code de la santé publique et précisées par
ses textes d'application en vigueur, et d'une façon générale que leur état de
santé ne comporte pas de contre indication médicale à ces activités et aux
risques auxquels elles s'exposent.

- De mettre en œuvre toutes les mesures de prévention et de bonnes


pratiques de manipulation des éléments du corps humain prescrites par
la législation, la réglementation en vigueur et par les recommandations
professionnelles.

Article 8: L'UNIVERSITÉ X s'engage à respecter les règles de fonctionnement, d'hygiène


et de sécurité de l'établissement.
L'UNIVERSITÉ X s'engage à assurer le suivi médical de ses salariés et fournir
toute information pouvant induire un suivi médical renforcé aux personnes
placées sous sa responsabilité (intervenants, stagiaires étudiants .... ) effectuant
les travaux de dissection dans les locaux de Centre du Don des Corps,
conformément aux articles R.4624-10 à R.4624-18 du Code du travail.

L'UNIVERSITÉ X s'attachera à vérifier que toutes les personnes placées sous sa


responsabilité peuvent être affectées aux travaux réalisés dans le cadre de
cette convention (cas de femmes enceintes .... ).

L'UNIVERSITÉ X s'engage à respecter les obligations d'informations et de


formations des personnes travaillant dans les locaux du Centre du Don des
Corps conformément aux articles R.4141-1 à R.4141-3 du Code du travail.

L'UNIVERSITÉ X s'engage déclarer, lors de l'établissement de la convention et


avant toute réalisation des cours, au Centre du Don des Corps, l'éventuelle
utilisation d'une part, de matériel à rayonnement ionisant et d'autre part de
tout matériel utile à ces travaux de dissection. L'UNIVERSITÉ X produira
nécessaire à leur éventuelle utilisation.

Un plan de prévention est établi entre l'UNIVERSITÉ X et le Centre du Don des


Corps et pourra être joint à la présente convention.

Article 9: la participation financière de l'UNIVERSITÉ X aux frais de ces travaux pratiques


de dissection est fixée conformément aux décisions du Conseil
d'Administration de l'Université Paris Descartes du 10 décembre 2007 et du
Président de l'Université du 22 janvier 2008, en premier lieu, selon le matériel
pédagogique fourni par le Centre du Don des Corps (matériel pour dissection,
sujets, pièces anatomiques) et en second lieu, selon les prestations
particulière convenues. la participation financière pour la mise à disposition
des sujets et pièces anatomiques sera fixée en fonction de la nature et la
quantité des sujets ou des éléments. Un avenant à la présente convention fixe
le montant global de ces tarifs pour chaque année universitaire.

Cette partiCipation financière prend en compte, en sus, les frais de gestions et


d'entretien des locaux du Centre du Don des Corps au sein du Centre
Universitaire des Saints-Pères. la contribution d'occupation est fixée
forfaitairement:

• Soit pour un grand pavillon de dissection: 300 € TTC pour les trois
premières demi-journées et à 150 € TTC à compter de la quatrième
demi-journée,
• Pour les petites salles de dissection (20, 40 ou 60 m2) : 120 ou 140 €
TTC les trois premières demi-journées, 60 ou 70 € TTC à compter de la
quatrième demi-journée en fonction de la surface.
• Ces tarifs dégressifs étant calculés sur la totalité de la durée de la
convention.
• Cette participation inclut la fourniture des fluides (chauffage, eau,
électricité), le ménage, l'entretien des parties communes, le
gardiennage et la maintenance générale du bâtiment.

Elle est valable pour l'année universitaire en cours mais est susceptible d'être
modifiée l'année suivante, par voie d'avenant, par décision du Conseil
d'Administration de l'Université Paris Descartes.

Article 10 : Les étudiants de l'UNIVERSITÉ X bénéficiant de séances de travaux pratiques


de dissection au sein des locaux du Centre du Don des Corps sont soumis aux
règles de disciplines dudit Centre.

Ils travaillent sous la responsabilité des enseignants qui les encadrent, qu'ils
soient de l'UNIVERSITÉ d'accueil ou de l'UNIVERSITÉ X.

Article 11 : Le programme des enseignants de l'UNIVERSITÉ X fera mention de la


collaboration existant entre l'Université d'origine et le Centre du Don des
corps accueillant les étudiants visés à l'article 1.

Article 12 : La présente convention est conclue pour l'année universitaire 2012-2013.

Elle est renouvelable chaque année après accord sur les modalités de
l'organisation des travaux et le montant de la participation due par
l'UNIVERSITÉ X.

Article 13 : Toute utilisation de sujets ou de pièces anatomiques en dehors du


programme prévu dans le cadre de cette convention est prohibée.

Conformément aux lois 94-653 et 94-654 du 29 juillet 1994, le respect dû au


corps humain ne cesse pas avec la mort. Toute forme de commerce est
répréhensible. Une enquête peut-être effectuée et conduire à d'éventuelles
sanctions administratives et pénales.

Paris le, Paris le,


Le Président de Le Président de l'UPD
L'UNIVERSITÉ X Monsieur Frédéric DARDEl

Par délégation le Directeur


Du Centre du Don des Corps
Pro Guy VALLANCIEN
AVENANT

AUX CONVENTIONS TYPES

pour l'accueil au sein du Centre du don des corps:

VU les conventions types approuvées par le conseil d'administration dans ses séances des 15
décembre 1998 et du 02 février 1999

VU la décision du Président de l'Université Paris Descartes du 22 janvier 2008, prise à la suite


de la délibération du conseil d'administration de l'Université en sa séance du 10 décembre
2007, relative aux augmentations des participations aux frais de fonctionnement appliquées
par le Centre du don des corps

Article unique :

Conformément aux dispositions de la convention type, le montant global de la participation


aux frais de fonctionnement pour la mise à disposition des sujets et pièces anatomiques est
er
fixé à compter du 1 janvier 2008, comme suit:

pour tout enseignement ou recherche avec des partenaires publics hors de


l'Université Paris Descartes:

o participation pour un sujet: 600 €


o participation pour une pièce anatomique: 350 €

Le Président de l'UPD
Frédéric DARDEL

Par délégation le Directeur du


Centre du Don des Corps
Pro Guy VALLANCIEN
Convention 2012/2013
pour la mise à disposition et le retour
de sujets et pièces anatomiques
Entre
~ L'Université Paris DESCARTES, 12 rue de l'Ecole de Médecine - 75006 Paris,
Pour le compte du Centre du don des corps, Service Général de l'Université Paris Descartes,
Sis 45, rue des Saints Pères,
Représentée, par délégation de signature de son Président en date du 7 janvier 2008, par Monsieur Guy
VALLANCIEN, Directeur du Centre du don des Corps

Et
~ L'organisme X,
Représenté par ......... ,
Sis ...... .

Il est convenu ce qui suit :

Article 1: Le Centre du don des corps s'engage à mettre à disposition les sujets et les pièces anatomiques
nécessaires aux travaux organisés par l'organisme X, ... , sous la direction de .................... . .. .
qui se dérouleront dans les locaux suivants ..... .. ...... ...... ...................... .. .. (ne relevant pas
du Centre du don des corps).

Article 2 Conformément à l'accord européen sur le transport des matières dangereuses (ADR) et à l'arrêté
du 29 mai 2009 modifié, les pièces anatomiques doivent être placées par l'organisme X dans un
emballage composé de trois éléments :
Un (ou plusieurs récipients) primaire étanche qui sera lui-même placé dans un emballage
secondaire étanche et absorbant (en quantité suffisante pour pouvoir absorber la totalité du
contenu et de sorte que pendant le transport aucun écoulement n'atteigne l'emballage extérieur)
puis, dans un dernier contenant résistant aux chocs et aux perforations avec au moins un côté de
100 mm x 100 mm. Un étiquetage sera apposé sur la paroi externe de l'emballage tertiaire
comportant:
... L'identification claire du destinataire et de l' expéditeur,
... L'identification de la classe de danger: « risque biologique» et la mention
« échantillon humain exempté ».
... Le numéro d'identification de la pièce anatomique,
.$. En cas de contenu liquide : le sens de la manutention.

- Le contenant (emballage tertiaire) devra être solidement fixé pour ne pas se renverser

- Pour les sujets entiers, un absorbant sera ajouté entre la housse et le cercueil ainsi qu'un scellé
autour du cercueil.

- Le maintien au froid devra être assuré par l'emballage ou le véhicule de transport.

- Le transport des sujets et des grosses pièces anatomiques doit se faire obligatoirement par un
transporteur agréé. Pour les petites pièces anatomiques, le transport peut se faire en voiture, mais
l'utilisation des transports en commun (y compris le taxi) est strictement interdite.

Article 3: Les sujets et pièces anatomiques seront impérativement retournées au centre du don des corps à
l'issue de la recherche ou de l'enseignement. Les conditions de transport pour le retour sont
analogues à la réglementation énoncée dans l'article 2. Le délai de retour sera également précisé.
Article 4: Un document de transport des pièces sera remis à l'organisme X par le Centre du Don des Corps
avec les consignes de sécurité en cas d'incident ou d'accident (voir annexe 1)

Article 5: Pour ce faire, le Centre du don des corps doit être prévenu au moins trois mois avant la date
de ces travaux pratiques de dissection par écrit.

Article 6: Le Centre du Don des Corps aura préalablement effectué sur les sujets et pièces anatomiques,
toutes les vérifications mentionnées à l'article 5. Dès lors, la responsabilité de l'Université Paris
Descartes ne saurait être engagée à ce titre.

Article 7: Les tests Hépatite B, Hépatite C, HIV, HTLVI et HTLV2 sont réalisés sur tous les sujets reçus
par le Centre du Don des Corps et les sujets positifs à l'un quelconque de ces tests sont écartés et
directement incinérés. Cette mesure ne permettant pas de garantir de façon totale l'absence de
risque de contamination (marge d'erreur, autres agents biologiques, risques émergents), il
appartient à l'organisme X qui souhaite réaliser des prestations au Centre du Don des Corps :

- de s'assurer que toutes les personnes susceptibles d'être en contact avec les sujets
(chercheurs, formateurs, personnes formées, étudiants, autres personnes exposées) ont
satisfait aux recommandations d'immunisations mentionnées à l'article L.3111-4 du
code de la santé publique et précisées par ses textes d'application en vigueur et d'une
façon générale que leur état de santé ne comporte pas de contre indication médicale à
ces activités et aux risques auxquels elles s'exposent.

- de mettre en œuvre toutes les mesures de prévention et de bonnes pratiques de


manipulation des éléments du corps humain prescrites par la législation, la
réglementation en vigueur et par les recommandations professionnelles.

Article 8: L'organisme X, organisateur des T.P. de dissection, attestera que les polices d'assurance
garantissant les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile pouvant incomber à
l'organisateur de la manifestation, en vertu des articles 1147, 1382 à 1386 du Code civil, ont bien
été souscrites pour la mise en œuvre de ces T.P.de dissection.
L'organisme X communiquera le numéro de la police, ainsi que le nom de la compagnie
d'assurance au Centre du don des corps.

Article 9: De plus, les participants à ces T.P. devront bénéficier d'une protection sociale, tout en étant
titulaires d'une assurance en responsabilité civile et d'une assurance individuelle applicable aux
T.P. de dissection.

Il appartient en conséquence à l'organisme X de vérifier que les participants aux dits T.P. ont
souscrit les assurances appropriées à la couverture des risques encourus et d'en apporter la
preuve au Centre du don des corps qui en attestera auprès du Secrétariat général de
l'Université Paris Descartes; l'Université Paris Descartes ne saurait être tenue responsable
dans l'hypothèse d'un manquement.

Article 10: La participation financière de l'organisme X aux frais de ces travaux pratiques de dissection est
fixée en fonction du codt du matériel fourni par le Centre du don des corps (matériel pour
dissections, corps et pièces anatomiques). La participation aux frais pour la mise à disposition
des corps et pièces anatomiques sera fixée en fonction de la nature et de la quantité des sujets ou
des éléments.

Un avenant à la présente convention fixe le montant global de ces tarifs pour chaque année
universitaire.

Article 11 Lorsque les séances de T.P. de dissection seront réalisées grâce au concours du Centre du don
des corps, il sera fait mention de cette collaboration et de la localisation du Centre du don des
corps dans les programmes d'enseignement de l'organisme X.
Article 12 : La présente convention est conclue pour une année universitaire, 201212013 ; elle est
renouvelable chaque année après accord sur les frais de participation à régler par l'organisme X.

Article 13 : Toute utilisation de sujets ou de pièces anatomiques en dehors du programme prévu dans le cadre
de cette convention est prohibée.
Conformément aux lois 94-653 et 94-654 du 29 juillet 1994, le respect di} au corps humain ne
cesse pas avec la mort. Toute forme de commerce est répréhensible. Une enquête peut être
effectuée et conduire à d'éventuelles sanctions administratives et pénales.

Paris, le Paris le,

Le Directeur de Pour le Président de


l'organisme X L'Université Paris Descartes,
Par délégation le Directeur du
Centre du Don des Corps
Pr. Guy VALLANCIEN
AVENANT
AUX CONVENTIONS TYPES
pour l'accueil au sein du Centre du don des corps

vu les conventions types approuvées par le conseil d'administration dans ses séances des 15
décembre 1998 et du 02 février 1999

vu la décision du Président de l'Université Paris Descartes du 22 janvier 2008, priseà la


suite de la délibération du conseil d'administration de l'Université en sa séance du 10
décembre 2007, relative aux augmentations des participations aux frais de fonctionnement
appliquées par le Centre du don des corps

Article unique:

Conformément aux dispositions de la convention type, le montant global de la participation


aux frais de fonctionnement pour la mise à disposition des sujets et pièces anatomiques est
fixé à compter du 1er janvier 2008, comme suit:

pour tout enseignement ou recherche avec des partenaires publics hors de


l'Université Paris Descartes:

o participation pour un sujet: 600 €


o participation pour une pièce anatomique: 350 €

pour tout enseignement ou recherche avec des partenaires du secteur privé pouvant
valoriser leurs découvertes, notamment par dépôts de brevets :

o participation pour un sujet : 1 200 €


o participation pour une pièce anatomique : 600 €

Le Président
Frédéric DARDEL

Par délégation le Directeur


Du Centre du Don des Corps
Pro Guy V ALLANCIEN
Document de transport de sujet(s) ou pièce(s) l'

anatomiques(s) par la route PARIS DESCARTES


DATE DU TRANSPORT : ..................................................... DALLER D RETOUR
Retour prévu le : ............................................................... Document réalisé le ............................ .

Expéditeur: Destinataire:
Centre du Don des Corps
Centre Universitaire des Saints-Pères
45 rue des Saints-Pères
Paris 75006 - PARIS
T . . 6.20.47 ( J 20.48)
Monsieur Daniel ESPERANDIEU

Identification du sujet Emballage (100 mm x 100 mm)


« ECHANTILLONS HUMAINS EXEMPTES» (échantillons Triple emballage:
humains qui présentent un risque minimal de contenir - Un primaire étanche
des agents pathogènes (Cf. Réglementation ADR) - Un secondaire étanche et absorbant
- Un dernier contenant résistant aux chocs et aux
Considéré en « RISQUE BIOLOGIQUE » perforations
Les tests Hépatite B, Hépatite C, HIV, HTL Vl et HTL V2 sont réalisés sur tous les sujets reçus par le Centre du don
des corps et les sujets positifs à l'un quelconque de ces tests sont écartés et directement incinérés. Cette mesure
ne permet pas de garantir de façon totale l'absence de risque de contamination.

Sujet(s) ou pièce(s) anatomique(s) (préciser le nombre) : ..........................................................................................

Nature des pièces anatomiques : .................................................................................................................................

Le numéro d'identification de la (des) pièce(s) anatomique(s) : ..............................................................................

Nécessité de stabilité thermique: D Oui D Non

DECLARATION DE L'EXPEDITEUR No m, Prénom: M. Daniel ESPERANDIEU

J'attest e que les sujet s ci-dessus peuvent être transportés par Signature :
vo ie t errestre en « échantillon huma in exempté ».

DECLARATION DU TRANSPORTEUR Nom du Transporteur:

J'a te .~ ose r des utorisa t ions, des équipements e t Société:


as l( ventu elle ent nécessaires pour effect uer le
tr r d s sujets O l pièces anatomiques ci -dessus. Marque du véhicule:
Po es uj ts entiers t les grosses p'èces anatom iques.
ob la ( passer p un transporteur agréé . Numéro d'immatriculation:
Pc r s et te s pièce nato n iques, le tra nsport peut se ' ai re
e ft.. , lai s l'ut'li tion des t ransports en commun y Signature:
co Ir, t xi ) est str' teme nt interdite.

En A D'INC/DE 'T ou d'ACCIDENT, prevemr ImmédIatement le Centre du don des corps de l'Umversité
Pa s escortes n appelant le n ° suivant: 0142. 86.20.47 ou 20. 48.

1
Université Paris Descartes - 05/11/10
Consignes de sécurité
PARIS DESCARTES

Nature des dangers potentiels:

• Danger de transmission d'affections, d'infections et de maladie, par


inhalation, ingestion ou contact avec des plaies ou des muqueuses.
• Danger d'épidémie lors d'infiltration dans des nappes phréatiques ou les cours
d'eau.
• Danger pour la faune aquatique et les installations d'épuration.
• Danger de contamination par voie aérienne.

En cas d'accident ou d'Incident, mesures générales à prendre par le conducteur en


fonction de la s!tuatlon:

• Arrêter le moteur.
• Pas de feu direct, interdiction de fumer; mettre le gilet jaune.
• Poser le triangle de pré-signalisation sur la route; avertir et éloigner le public
présent.
• Alerter la police (17) et les pompiers (18).
• Alerter le Centre du don des corps (01.42.86.20.47 ou 20.48) dans tous les cas.

Premiers secours:

• La présence de matières à risque de contamination n'empêche pas de


prodiguer des premiers soins.
• Si le produit entre en contact avec les muqueuses (yeux, nez, bouche) ou des
plaies ouvertes, rincer immédiatement avec beaucoup d'eau pendant plusieurs
minutes et consulter un médecin.
• Enlever immédiatement les vêtements souillés par le produit; laver la peau
atteinte avec de l'eau et du savon.
• Désinfecter les vêtements souillés par le chargement avec des biocides
puissants.
• Contacter un médecin lors d'un contact avec la peau, les muqueuses ou après
inhalation. Lui montrer la présente fiche même si aucun symptôme pouvant
être mis au compte du produit n'est constaté.

Informations complémentaires:

• Contacter le Centre du don des corps: 01.42.86.20.47 ou 20.48.

2
Université Paris Descartes - 05/11/10
Convention 2012/2013
pour l'accueil au sein du Centre du don des corps
de ...
Entre
> L'Université Paris DESCARTES, 12 rue de l'Ecole de Médecine - 75006 Paris,
Pour le compte du Centre du Don des Corps, service général de l'Université,
Sis au 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris,
Représentée par le Président de l'Université Paris Descartes, Monsieur Frédéric DARDEL.

Et
> L'Organisme X,
Dont l'adresse est ., .......... '" .. ..
Représenté par son Président / Directeur

Il a été convenu ce qui suit:

Article 1 : L'organisme X (définition de sa personnalité juridique) a pour objet de:


~ Former des étudiants / élèves,
~ D'assurer des cours de perfectionnement à des praticiens (qualité à définir)
dans le domaine de (à compléter).

Les statuts à jour de l'organisme X sont à joindre chaque année à la présente convention.

Il dispose du numéro d'habilitation suivant (X) auprès du Ministère de l'Education nationale de


la recherche et de la technologie.

Article 2: Afin de permettre à l'organisme X de remplir sa mission détaillée à l'article 1cr, le Centre du Don
des Corps met à sa disposition :

~ Des personnels techniques et administratifs


~ Des locaux pour accueillir cette formation soit un grand pavillon ou une petite salle
de dissection
~ Des moyens pédagogiques nécessaires au bon déroulement de ces
enseignements :

~ sujets et pièces anatomiques, dans la limite des disponibilités


aux dates du planning 2012/2013 ci-joint

~ matériels de dissection: blouses, gants, bistouris, etc ...

Article 3 : Le Centre du Don des Corps aura préalablement effectué sur les corps et pièces anatomiques,
toutes les vérifications mentionnées à l'article 5. Dès lors, la responsabilité de l'Université
Paris Descartes ne saurait être engagée à ce titre.

Article 4 i Le Centre du Don des Corps s'engage vis à vis de l'organisme X à accueillir des:

~ Etudiants / élèves (de tel cycle) au nombre de X par séance


régulièrement inscrits dans leur établissement.
~ Enseignants qualifiés

Le nom et le nombre des enseignants de l'organisme X qui encadreront les étudiants/élèves


seront communiqués au Centre du don des corps trois mois avant l'organisation des séances de
dissection.

La liste des étudiants/élèves bénéficiaires de cette formation sera communiquée au moins huit
jours, avant le début des enseignements.

Article 5: Les tests Hépatite B, Hépatite C, HIV, HTLV1 et HTLV2 sont réalisés sur tous les sujets reçus
par le Centre du Don des Corps et les sujets positifs à l'un quelconque de ces tests sont écartés et
directement incinérés. Cette mesure ne permettant pas de garantir de façon totale l'absence de
risque de contamination (marge d'erreur, autres agents biologiques, risques émergents), il
appartient à l'organisme X qui souhaite réaliser des prestations au Centre du Don des Corps :

- de s'assurer que toutes les personnes susceptIbles d'être en contact avec les sujets (chercheurs
formateurs, personnes formées, étudiants, autres personnes exposées) ont satisfait aux
recommandations d'immunisations mentionnées à l'article L.3111-4 du code de la santé
publique et précisées par ses textes d'application en vigueur, et d'une façon générale que leur
état de santé ne comporte pas de contre indication médicale à ces activités et aux risques
auxquels elles s'exposent.

- de mettre en œuvre toutes les mesures de prévention et de bonnes pratiques de manipulation


des éléments du corps humain prescrites par la législation, la réglementation en vigueur et par
les recommandations professionnelles.

Article 6: Les étudiants / élèves et les intervenants de l'organisme X devront bénéficier d'une protection
sociale tout en étant titulaires d'une assurance en responsabilité civile et d'une assurance
individuelle applicables aux travaux pratiques de dissection.

Il appartient en conséquence à l'organisme X de vérifier que ses étudiants / élèves et ses


intervenants concernés ont souscrit les assurances appropriées à la couverture des risques
encourus et d'en apporter la preuve au Centre du Don des Corps. L'Université Paris Descartes
ne saurait être tenue responsable dans l'hypothèse d'un manquement.

Article 7 L'organisme X s'engage à respecter les règles de fonctionnement, d'hygiène et de sécurité de


l'établissement.

L'organisme X s'engage à assurer le suivi médical de ses salariés, et fournir toute


information pouvant induire un suivi médical renforcé aux personnes placées sous sa
responsabilité (intervenants, stagiaires, étudiants ...) effectuant les travaux de dissection dans
les locaux du Centre du Don des Corps, conformément aux articles R. 4624-10 à R. 4624- 18 du
Code du Travail.

L'organisme X s'attachera à vérifier que toutes les personnes placées sous sa responsabilité
peuvent être affectées aux travaux réalisés dans le cadre de cette convention (cas des femmes
enceintes ... )

L'organisme X s'engage à respecter les obligations d'information et de formation des


personnes travaillant dans les locaux du Centre du Don des Corps conformément aux
articles R. 4141-1 à R. 4141-3 du Code du Travail.

L'organisme s'engage à déclarer, lors de l'établissement de la convention et avant toute


réalisation des cours, au centre du don des corps, l'éventuelle utilisation d'une part, de
matériel à rayonnement ionisant et d'autre part de tout matériel utile à ces travaux de
dissection. L'organisme X produira à cette fin, au moins 8 jours avant les séances de

2
travaux de dissection tout document d'autorisation nécessaire à leur éventuelle utilisation.

Un plan de prévention est établi entre l'organisme et le centre du don des corps et pourra être
joint à la présente convention.

Article 8: La participation financière de l'organisme X aux frais de ces travaux pratiques de dissection est
fixée conformément aux décisions du Conseil d'administration de l'Université du 10 décembre
2007 et du Président de l'Université du 22 janvier 2008, en premier lieu, selon le matériel
pédagogique fourni par le Centre du don des corps (sujets, pièces anatomiques, matériels pour
dissection) et, en second lieu, selon les prestations particulières convenues. La participation
financière pour la mise à disposition des sujets et pièces anatomiques sera fixée en fonction de la
nature et de la quantité des sujets ou des éléments.

Un avenant à la présente convention fixe le montant global de ces participations pour chaque
année universitaire.

Cette participation financière prend en compte, en sus, les frais de gestion et d'entretien des
locaux du Centre du don des corps au sein du Centre universitaire des Saints-Pères. La
contribution d'occupation est fixée forfaitairement:

- soit pour un grand pavillon de dissection: à 300 € TIC pour chacune des trois premières
demi-journées et à 150 € TIC à compter de la quatrième demi-journée,

- soit pour les petites salles de dissection (20, 40 OU 60 m2) : à 120 ou 140 € TTC pour chacune
des trois premières demi-journées, 60 ou 70 € TTC à compter de la quatrième demi-journée en
fonction de la surface.

Ces participations dégressives sont calculées sur la totalité de la durée de la convention.

- pour les salles de cours théoriques (40 ou 60 m2) : à 80 € TIC la demi-journée.

Cette participation inclut la fourniture des fluides (chauffage, eau, électricité), le ménage,
l'entretien des parties communes, le gardiennage et la maintenance générale du bâtiment.

Elle est valable pour l'année universitaire en cours mais est susceptible d'être modifiée l'année
suivante, par voie d'avenant, par décision du Conseil d'administration de l'Université Paris
Descartes.

Article 9: Les étudiants de l'organisme X bénéficiant de séances de travaux pratiques de dissection au sein
des locaux du Centre du don des corps sont soumis aux règles de discipline dudit Centre.

Ils travaillent sous la responsabilité des enseignants qui les encadrent, qu'ils soient de
l'Université d'accueil ou de l'organisme X.

Article 10 : Le programme officiel des enseignements de l'organisme X fera mention de la collaboration


existant entre l'organisme X et le Centre du don des corps.

Article 11 La présente convention est conclue pour l'année universitaire 2012-2013.

Elle peut être renouvelée, chaque année, après accord sur les modalités de l'organisation des
travaux pratiques et le codt à payer par l'organisme X.

3
Article 12: Toute utilisation de sujets ou de pièces anatomiques en dehors du programme prévu dans le
cadre de cette convention est prohibée.
Conformément aux lois 94-653 et 94-654 du 29 juillet 1994, le respect dO au corps humain ne
cesse pas avec la mort. Toute forme de commerce est répréhensible. Une enquête peut être
effectuée et conduire à d'éventuelles sanctions administratives et pénales.

Paris, le Paris le,


Le PrésidentIDirecteur de Le Président de l'Université
l'organisme X Paris Descartes
Monsieur Frédéric DARDEL

4
~...~ UNIVERSITE
~ PARIS DESCARTES
Secrétariat général

AVENANT
AUX CONVENTIONS TYPES
pour l'accueil au sein du Centre du don des corps

vu les conventions types approuvées par le conseil d'administration dans ses séances des 15
décembre 1998 et du 02 février 1999

vu la décision du Président de l'Université Paris Descartes du 22 janvier 2008, prise à la


suite de la délibération du conseil d'administration de l'Université en sa séance du 10
décembre 2007, relative aux augmentations des participations aux frais de fonctionnement
appliquées par le Centre du don des corps

Article unique :

Conformément aux dispositions de la convention type, le montant global de la participation


aux frais de fonctionnement pour la mise à disposition des sujets et pièces anatomiques est
fixé à compter du 1er janvier 2008, comme suit:

pour tout enseignement ou recherche avec des partenaires publics hors de


l'Université Paris Descartes:

o participation pour un sujet: 600 €


o participation pour une pièce anatomique: 350 €

pour tout enseignement ou recherche avec des partenaires du secteur privé pouvant
valoriser leurs découvertes, notamment par dépôts de brevets :

o participation pour un sujet: 1 200 €


o participation pour une pièce anatomique : 600 €

Le Président

Frédéric DARDEL

5
Paris,le 18 novembre 2011

Monsieur VALLENCIEN
Directeur du
Centre de don du corps
sic Monsieur ESPERANDIEU
45 rue des saints peres
75006 PARIS

Monsieur le directeur,

Suite a notre entretien, je vous confirme par la présente mon intention de prendre
contact avec les ressources humaines de l'université Paris DESCARTES, afin de quitter le centre
du don des corps

En effet, il m'est impossible pour des raisons personnelles de continuer à travailler dans
le service, c'est pourquoi, je me tourne vers vous pour connaitre la marche a suivre afin de
demander un changement de poste .

En attente d'une réponse de votre part je vous prie d'agréer, Monsieur le


Directeur ,mes salutations respectueuses.
UNIVERSITÉ
PARIS DESCARTES

Centre du Don des Corps


Paris, le 26 mars 2012

Le Directeur du Centre du Don des


Corps
A
Madame Catherine BESSON
Chef du service des Personnels BIATSS
12 rue de l'Ecole de Médecine
75270 PARIS cedex 06

Madame,

Je me permets de vous alerter sur l'absentéisme pour raison de santé de Monsieur


, adjoint technique principal de 2ème classe de Recherche et
Formation, qui occupe les fonctions de préparateur en anatomie au Centre du Don
des Corps.
Depuis ~a mutation dans mon service le 1er mars 2011, je relève plus de 10
semaines d'absence en congé ordinaire de maladie, le demier en date ayant débuté
le 1et mars 2012 avec prolongation au 29 mars, jusqu'à nouvel ordre.
j'attire votre attention sur la désorganisation du travail de l'équipe des préparateurs
en anatomie~ sur laquelle cette absence pèse lourdement.
Par ailleurs, l'aménagement temporaire de ses conditions de travail signé du
Docteur Danan le 9 juin 2011, qui ne lui permet de participer ni aux interventions
sur les sujets avant prélèvements pour tests de sérologie ni aux prélèvements eux-
mêmes, se révèle être un handicap majeur dans la répartition des tâches qui
incombent quotidiennement à l'équipe des préparateurs.
En conséquence je demande sa mutation dans un autre service de l'Université.
Veuillez agréer, Madame, l'expression de mes salutations distinguées.

1
Guy VjALLANCIE
Directeur du dentre du D
i
N.B. : copie du certificat du Docteur Danan

Université Paris Descartes - Centre du Don des Corps - 45. rue des Saints-Pères - F 75270 Paris cedex 06
Tél. 33 (0)1 42 86 20 47 - Fax 33 (0)1 4926 01 62 - daniel.esperandieu@parisdescartes.fr- www.cdc-univ-paris5.fr
UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

DOCTEUR JACQUES DANAN


MÉDECINE DE PRÉVENTION
45, RUE DES SAINTS-PÈRES
75006 PARIS
il' 0142862014

Paris, le 9 juin 2011

Je, soussigné, docteur en médecine, médecin de prévention de l'Université Paris Descartes,


certifie, en application de l'article 26 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié, que l'état de
santé de M. , nécessite un aménagement temporaire des conditions de travail
consistant en :

• Contre-indication aux interventions sur les sujets avant prélèvement pour tests et
contre-indication aux prélèvements pour tests sur les sujets, jusqu'à nouvel avis
(explorations en cours).

Certificat remis en main propre à l'intéressé(e) pour faire valoir ce que de droit.

_ _-JJ ==- c::::-- -'---


DrJ. DANAN
UNIVERSITÉ
PARIS DESCARTES Paris, le 8 novembre 2012

Centre du Don des Corps

Le Directeur du Centre du don des corps

Monsieur François PAQUIS


Directeur général des services
de l'Université Paris Descartes
12 rue de l'Ecole de Médecine
75270 Paris cedex 06

Monsieur le Directeur,

L'équipe des préparateurs en ana~omie doit faire face à une charge de travail beaucoup trop
importante pour trois personnes seulement, depuis que Monsieur bénéficie
d'un congé ordinaire de maladie avec prolongation sans interruption depuis le 1er mars
2012.

En conséquence, je demande à pouvoir recruter un agent contractuel sur crédits de


suppléance.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur, en mon souvenir le meilleur.

Université Paris Descartes - Centre du Don des Corps - 45. rue des Saints-Pères - F 75270 Paris cedex 06
Tél. 33 (0)1 42 86 20 47 - Fax 33 (0)1 49 26 01 62 - daniel.esperandieu@parisdescartes.fr - www.cdc-univ-paris5.fr
,
UNIVERSITE
PARIS DESCARTES

Centre du Don des Corps

FINANCEMENT

Le Centre du Don des Corps dispose de ressources propres liées à ses activités spécifiques ; il
ne reçoit aucune dotation de l'Université.

Ressources :

Compte budgétaire Montant (2012)


7068 640000 Participation sujets +
fournitures. médicales HORS UPD
7088 115000 Participation locaux HORS UPD
7588 25000 Sujets + fournitures médicales UPD
UNIVERSITE PARIS DESCARTES Budget hors PPI Budget hors PPI
Direction financière ELABORATION
RECETTES-DEPENSES
SERVICE: CENTRE DU DON DES CORPS

900807 7068 101 RZ1


900807 7088 101 RZ1 NA 115 UUU ) participation locaux HORS PARIS D.
900807 7588 101 RZ1 NA 25000 sujets + fournitures méd. PARIS D.
900807 60 101 RZ1 NA 115000 achats
900807 61 101 RZ1 NA
900807 62 101 RZ1
900807 65 101 RZ1
900807 21 101 RZ1
900807 64 101 RZ1 1 NA

* notamment pour préciser le statut du contrat (validé, signé ... ) 1/2


'UNIVERSITE PARIS DESCARTES Budget hors PPI
Direction financière

Paris, le
L'ordonnateur délégué

* notamment pour préciser le statut du contrat (validé, signé ...) 2/2


LJNNE~SITE PARIS DESCARTES Etat detaille credits Etat détaillé crédits
Direction financière ELABORATION
DEPENSES PAR MASSE

SERVICE: CDC COMPTE BUDGETAIRE

Fluides et frais de téléphonie (fluides)


Matériels et fournitures non amortissables (papier) 69900
MliIIt6riilllht et fournitures non amortissables lfnllmih 2100

Charges locatives de co-propriété


I MliIIintilllnlillnr-iIII des bâtiments + charges d'exploitation des bâtiments (contrats de nettoyage•••) 19000
1300
lAchats de prestations de services et d'études (études et recherche)
IIA~hafg de Drestations de services ldocumentation. abonnements. reDroaraDhie. frais
extérieur à l'établissement
charges liées au fonctionnement de l'établissement (transport)
IIAutres charges liées au fonctionnement de l'établissement (missions, frais de réception) 1000
uides et frais de téléphonie (téléphone, affranchissement, internet, liaisons spécialisées) 6600
Formation continue des personnels
Maintenance des bâtiments + charges d'exploitation des bâtiments (contrats de nettoyage ••• ) 21000
Mlillintilllnance des bâtiments + charges d'exploitation des bâtiments (contrats de gardiennage ••. )
~hamAA · liées au fonctionnement de l'établissement ldécomDosition laissée à la libre des établ 380100

1/2
UNIVERSITE PARIS DESCARTES Etat detailla credits Etat détaillé crédits
Direction financière ELABORATION
DEPENSES PAR MASSE

des 30000
- Matériel (décomposition laissée à la libre appréciation des établissements) 20000
Installations techniques complexes
Matériel scientifique
M::ImriAI d'enseignement

et du matériel et nlitill~ftA

Remboursement des emprunts


tres immobilisations financières
Dettes rattachées à des

Paris, le
L'ordonnateur délégué

2/2
Centre du Don des Corps

Occupation des pavillons de dissections - 2011/2012


(en nombre de jours)

FARABEUF POIRIER
Jours de cours Logistique Jours de cours Logistique
Chantier d'électricité Chantier d'électricité
16 6 10 5
11 5 j 18 6
14 6 19 5
22 5 15 5
14 6 18 5
26 6 23 5
18 5 17 6
10 6 14 5
17 5 16 5
148 50 150 47

[ Total/pavillon 198 197 J


dispo Farabeuf : 2 dispo Poirier: 3
Dispo Poirier+Farabeuf 5
Po~tage d'oc~ation 1 99 1 98,S
* logistique: installation-désinstallation sujets et/ou matériel, remise en état, nettoyage et décontamination
Propre à chaque type de cours

calcul de la disponibilité /an::: 5j/s x 4 x 10 =200 jours/an (-5% voir ci-dessous)


Garder une fléxibilité de réserve de 5% en cas d'annulation/report, suite
à l'insuffisance de sujets**, grèves, maladies, incidents divers et autres aléas des législations européennes.
** le corps humain n'est pas un support de cours stable
Centre du Don des Corps

Occupation salles de dissections - 2011/2012


(en nombre de jours)

Salle de dissection 1 Salle de dissection 2 Salle de dissection 3


Jours de cours logistique * Jours de cours Logistique Jours de cours Logistique
Septembre 13 9 2 20 0
Octobre 15 0 . Il 0 20 0
Novembre Il 0 9 0 20 0
Décembre 10 2 8 2 17 0
Janvier 14 0 10 0 19 0
Février 17 0 7 0 21 0
Mars 21 0 Il '0 20 0
Avril 12 0 13 0 21 0
Mai 12 0 9 0 21 0
Juin 13 0 7 0 19 0
138 2 94 4 198 0

Total 1 140 98 198 - --J


dispo salle 1 : 60 dispo salle 2 : 102 dispo salle 3: 2
Dispo salle 1+ salle 2 + salle 3 164
IPourcel1-fage d'occi.lp-ë1tlo-r1j 70 49 1 1 99
* logistique: installation-désinstallation sujets et/ou matériel, remise en état, nettoyage et décontamination
Propre à chaque type de cours

= =
NB: calcul de la disponibilité fan 5j/s x 4 x 10 200 jours/an (-5% voir ci-dessous)
Garder une fléxibilité de réserve de 5% en cas d'annulation/report, suite
i:lI'insuffisance de sujets**, grèves, maladies, incidents divers et autres aléas des législations européennes.
** le corps humain n'est pas un support de cours stable

Occupation salles 6eme 2011_12


Centre du Don des Corps

Occupation salles de dissections - 2010/2011


(en nombre de jours)

ROUVIERE FARABEUF PO IRIER


Jours de cours logistique • Jours de cours Logistique Jours de cours Logistique
Septembre 16 4 5 3 13 6
Octobre 8 1 12 5 15 7
Novembre 12 1 11 5 12 5
Décembre 14 4 7 4 6 4
Janvier 22 2 10 6 16 5
Février 23 5 11 6 14 5
Mars 23 4 12 6 16 7
Avril 13 5 15 7 16 5
Mai 11 1 10 6 16 6
Juin 6 0 13 5 15 5
148 27 106 53 139 55

Total J 175 159 194- ]


dispo salle 1 : 25 dispo salle 2 : 41 dispo salle 3: 6
Dispo salle 1+ salle 2 + salle 3 72
1Pourcentage d'occupationl 87,5 79,5 1 1 97
• logistique: installation-désinstallation sujets et/ou matériel, remise en état, nettoyage et décontamination
Propre à chaque type de cours

NB: ca lcul de la disponibilité fan = 5j/s x 4 x 10 = 200 jours/an (-5% voir ci-dessous)
Garder une f léxibilité de réserve de 5% en cas d'annulation/report, suite
à l'insuffisance de sujets··, grèves, maladies, incidents divers et autres aléas des législations européennes .
•• le corps humain n'est pas un support de cours stable

Occupation salles de dissection 2010_11