Vous êtes sur la page 1sur 4

COMMENT RÉDIGER UN BON CV EN ESPAGNOL ?

La recherche d’un emploi ou d’un stage nécessite une rigueur sans faille avec pour seul
objectif de décrocher un premier entretien d’embauche.

Des milliers d’étudiants chaque année souhaitent trouver un stage en Espagne et intégrer
des entreprises qualifiantes dans le cadre de leur étude universitaire.
Voici quelques conseils utiles pour rédiger votre CV afin de convaincre le recruteur de vous
donner un emploi dans une entreprise espagnole.

1. LES PRINCIPES DE BASE: CLARTÉ, SIMPLICITÉ ET BRIÈVETÉ

Pour rédiger un bon CV espagnol, il est nécessaire de respecter des principes de base et de
suivre une méthodologie bien précise. Par conséquent, au moment d’envoyer un CV pour des
offres de stage, assurez-vous que le document est clair, simple et concis, car l’entreprise
que vous convoitez recevra de nombreuses candidatures d’étudiants tous les jours.
L’employeur en Espagne veut jeter un coup d’œil rapide sur un curriculum vitae et saisir en
quelques secondes les informations essentielles d’une candidature.

Allez à l’essentiel et si besoin utilisez un exemple de CV espagnol préconçu. Pour cela, vous
devez utiliser une police standard telle que Times New Roman, Arial ou Cambria ; n’oubliez
pas d’utiliser une police d’écriture plus grande pour les parties pertinentes, telles que votre
nom, les noms de vos précédents lieux de stage, vos emplois, vos diplômes, et vos
compétences.

Aussi, il est fortement déconseillé d’utiliser un design complexe pour votre CV car une page
surchargée de motifs et de caractères risquerait d’attirer l’attention du recruteur non pas
sur le contenu mais sur la forme. De plus, votre candidature risque d’être recalée
immédiatement.

Le piège classique d’un curriculum vitae est d’écrire beaucoup de contenu pour étayer sa
candidature et mettre en avant son expérience. Cette façon de faire ne fonctionne pas en
Espagne et dans la plupart des pays européens qui ont un marché de l’emploi difficile.

Mettez-vous à la place du recruteur et facilitez-lui la lecture en utilisant des phases


simples avec seulement des mots-clés pertinents, mettez en avant vos compétences par
des accroches percutantes, vos expériences passées ne doivent pas dépasser deux lignes.

Privilégier la simplicité ne veut pas dire que vous ne devez pas utiliser des mots de
vocabulaire ou techniques selon les offres de stages que vous visez. Vous pouvez par
exemple être créatif dans vos formulations et décrire en quelques mots votre savoir-faire.
Variez le plus possible vos phrases et évitez les répétitions.
Si vous êtes un étudiant français et comptez augmenter votre expérience professionnelle
en Espagne, ne tombez pas dans le piège classique de traduire votre CV français en
espagnol grâce à Google Translate.

Vous devez rédiger l’intégralité de votre curriculum vitae en espagnol en vous appuyant sur
des modèles trouvés sur Internet, en utilisant des dictionnaires et en vous faisant relire
par votre entourage et / ou par votre professeur d’espagnol.

Votre CV espagnol doit être le plus bref possible car s’il y a bien une règle générale à
toujours respecter, c’est bien le fait de ne jamais écrire plus d’une page. En effet, les
employeurs ne veulent pas lire trop de contenu et préfèrent largement un CV concis et
standardisé.

2. ÉLÉMENTS A INTÉGRER DANS UN CV

Tous les CV, qu’ils soient espagnols ou français, tiennent compte d’un modèle de base.
Votre CV doit présenter :

1. Les informations personnelles

2. Les formations universitaires / diplômes

3. Les expériences professionnelles

4. Les compétences informatiques

5. Les langues

6. Les centres d’intérêt

7. Les atouts

1. LES INFORMATIONS PERSONNELLES:

 Prénom, NOM
 Lieu et date de naissance
 Adresse espagnole où vous joindre
 Numéro de téléphone au format international
 Adresse email et tout ce que vous jugerez bon de préciser

2. LES FORMATIONS UNIVERSITAIRES / DIPLÔMES


Le second élément indispensable est le listing de vos formations universitaires : études
suivies, diplômes obtenus avec les dates, l’université ou l’école et toutes les formations
complémentaires qui pourraient intéresser le recruteur espagnol.

3. LES EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Enfin, présentez les entreprises où vous avez exercé en tant que stagiaire ou salarié,
mettez en avant vos collaborations et les laboratoires avec lesquels vous avez travaillé.
Étayez votre expérience en soulignant les compétences que vous avez mises au profit des
entreprises, n’oubliez pas d’indiquer les dates et l’intitulé des postes occupés.

4. LES COMPÉTENCES INFORMATIQUES

Indiquez vos connaissances en informatique et les logiciels que vous maitrisez. Cela dépend
de vos études et des entreprises espagnoles que vous sollicitez pour un poste. Si c’est une
entreprise qui utilise des logiciels spécifiques, n’oubliez pas de mentionner quelques noms
bien choisis.

5. LES LANGUES

Si vous êtes un étudiant étranger français et que vous souhaitez intégrer une entreprise
en Espagne pour un stage ou un emploi, vous devez parler couramment l’espagnol et savoir
l’écrire parfaitement. Dans votre CV mentionnez les langues que vous connaissez en
précisant votre niveau. C’est un gros plus si vous avez obtenu un diplôme reconnu en Union
Européenne comme le « DELE » (Diplôme d’Espagnol Langue Étrangère délivré par l’Institut
Cervantes) en espagnol. N’oubliez pas de préciser l’intitulé exact, le lieu et la date
d’obtention du certificat.

6. LES CENTRES D’INTÉRÊT

Réservez une petite partie pour des informations complémentaires telles que vos passions
en rapport avec le stage ou l’emploi demandé, etc.

7. LES ATOUTS

Evoquez brièvement vos qualités avec une énumération d’adjectifs qui correspondent à
votre personnalité.

3. QUELQUES CONSEILS DE MISE EN PAGE

 Aujourd’hui les outils informatiques permettent d’obtenir une présentation impeccable. Ils
évitent surtout les corrections de dernière minute.

 Choisissez un papier de bonne qualité et imprimez votre CV sur une imprimante en format
A4.
 Répartissez le contenu de votre CV de manière harmonieuse, de préférence sur une seule
page.

 N’oubliez pas de laisser des marges : au moins 2,5 cm à gauche et 2 cm à droite. Cela
facilitera la lecture et la consultation du recruteur ; il pourra éventuellement y porter des
annotations.

 Évitez de surcharger votre CV. Les logiciels de traitement de texte proposent une grande
variété de caractères. Choisissez un type clair et convivial qui peut s’adapter au contenu, en
jouant sur la taille des lettres. Gardez le type de caractère choisi dans tout le document.
Les titres des parties peuvent être en MAJUSCULES et en gras. Évitez la variété des
écritures manuscrites, difficiles à lire.

 Respecter les accents sur les voyelles, même en majuscules, ainsi que le tilde sur la lettre ñ.
Voici un récapitulatif des manipulations informatiques permettant d’écrire ces caractères.
 Avec le code ASCII : on utilise la touche [Alt], suivi du code correspondant au
caractère que l’on souhaite écrire.

[Alt] + 160 = [Alt] + 181 =


á Á
[Alt] + 161 = [Alt] + 214 =
í Í
[Alt] + 162 = [Alt] + 224 =
ó Ó
[Alt] + 163 = [Alt] + 233 =
ú Ú
[Alt] + 130 = [Alt] + 144 =
é É
[Alt] + 164 = [Alt] + 165 =
ñ Ñ

 Avec le menu « Insertion » : la rubrique « Caractères spéciaux » propose tous les


caractères accentués.

Choisissez la méthode qui vous correspond le mieux, en fonction des spécificités de votre
ordinateur et de votre traitement de texte.