Vous êtes sur la page 1sur 44

HISTOIRE DE L’EGLISE 1 : ANTIQUITE

P. AZZI ELIE LUNDI 8H30-10H00


Vendredi 8H30-10H00

Première séance : lundi 16 octobre 2006

Antiquité c’est la fin du 17ème siècle qui est la naissance du


christianisme et la fin de l’empereur byzantin Justinien.

Eglise et christianisme ou bien Histoire de l’église. Historiographie et


histoire de l’église par Eusèbe de Césarée qui en 4 siècle écrit la vie de
Constantin et histoire de l’église.
(Ouvrage collection source chrétienne, méthode d’écrire l’histoire, les juifs
sont les ennemis de Dieu).
Interprétation. A quoi sert. Est-ce qu’on cherche une vérité historique on ne
possède pas la vérité. Notre inquiétude lecture de la vérité et non la puiser.
Etude de l’histoire réponse à une inquiétude. La foi transmission des apôtres
est-ce vrai. Retour aux sources pour relire la Bible et voir le fondement des
apôtres. (Livre dialogue judaisme et Christianisme. Shmuel  Trigano).
(Lecture de la feuille- discours de l’église sur le judaisme, ennemis de Dieu,
ce mais par le refus les tiens nouveaux élus, église persécuter les juifs,
(sua).après la 2e guerre mondiale la shoa pose à l’église son défi et sa
philosophie de l’histoire. Les juifs considèrent que les xtiens tuaient les
juifs. Les musulmans parlent de la croisade, les juifs de la shoa. Est ce que
l’église a droit de parler du nouvel Israël. En retournant dans l’histoire
Objectif imp. la vérité. Shmuel parle de l’alliance de Dieu avec les juifs.
Dans la consécration on parle de la nouvelle alliance.
L’église a rejeté les juifs qui n’avaient pas le droit de la parole. Avec
Vatican 2 l’église ouvre une nouvelle porte avec les juifs, l’église doit relire
toute son histoire pour reconnaître les juifs, conception de Dieu homme,
cosmos et quand je reconnais les juifs avant Vatican ce n’était pas le cas.
Jean Paul dit les juifs sont les frères aînés. Quand l’église a perdu son
pouvoir temporel les papes étaient des empereurs ils ont cessés d’être
gouverneur en 1870 au terme du concile Vatican 1. Benitto Mossolino signe
contrat avec le pape comme seigneur de la cité. 1905 après la déclaration de
la laïcité et la révolution, l’église n’a plus le pouvoir sur les gens. Elle a
commencé à ouvrir la porte de dialogue.
Chacun fait la démarche vers l’autre. L’église en ouvrant le dialogue avec le
judaisme ouvre un discours constitutif sur elle-même.

1
Comment le Christianisme a remplacé une autre religion sans devenir une
hérésie (hérésie le sens dictionnaire .hist et geogr. Ecclésiastique ou DTC ou
dict de spiritualité. dict d’archéologie chrétienne et de liturgie. Universalis,
judaica, catholicisme). Je prends ton identité et ta place je commence à
étudier l’hist, en retournant aux sources et non aux références. Le livre de
Trigano est une référence. Dans le christianisme la source c’est la Bible.
(Livre Raymond Brown l’eg. Hériter des apôtres 3 édition, coll. Lire la
bible edit. Du Cerf 1996. The churches the apostles left behind 1984).

Le judaisme pas d’intérêt pour le xtianisme, il n’a pas besoin pour confirmer
son existence. Le xtianisme a besoin de critiquer le judaisme pour confirmer
son existence.
Selon Paul Israël, comment les païens se sont convertis sans passer par les
juifs. Épître aux romains 11,28 peut on dépouiller l’identité d’une
collectivité par rapport à une autre.
Galate 4,4 le judaisme ne porte aucune espérance
Problématique pour shmuel relire la Bible.

Le cours.

Retourner aux sources pour retrouver une lecture des événements passés,
sans dire c’est la vérité. Est-ce xtianisme nouvelle religion ou continuité du
judaisme, essor du xtianisme prquoi juif fidèle à une terre et xtianisme
abandonne Jérusalem, porter la bonne nvelle au monde entier où se trouve le
centre du xtianisme on parle d’une egl ou + d’un centre ou plus d’une
ecclésiologie ou plus. Où serait son centre.
Problématique.
Lire beaucoup de documents lus ds une semaine lire pour suivre une
problématique et créer une autre (la première histoire du xtianisme il va
exposer bcp de noms découvrir les lectures faites par des historiens). (Pr les
examens question de synthèse ou d’analyse en lisant les documents on
souligne l’imp.)
Problématique posée :
Le christianisme s’impose face au judaisme comment par sa nvelle
conception sur l’alliance le xtianisme parle d’une nvelle alliance et nvelle
identité si le nouvel Israël remplace l’ancien comment le xtianisme a pu
construire une nouvelle identité et entité sans le temple ? Est ce que le
xtianisme est une nouvelle religion ? Est ce une secte ? Est ce un judaisme

2
reformé ? Si une nvelle religion quand et comment s’est rendu compte avant
destruction du temple ou après ?
(Lire chap du livre l’eg herite des apotres, lire la bible avec un œil critique
résurrection de Mathieu et Luc femmes venues tombeau vide pas peur allez
dites au disciple aller en Galilée ds Luc et début des apotres ne quittez pas
Jerusalem ou est la vérité historique est ce Jerusalem ou autre Luc dit monter
au ciel pas loin de Béthanie dans Mathieu allez au monde entier actes ne
mentionne pas Galilée Jérusalem toute la Judée et l’extrémité de la terre.
Il doit avoir un nveau code les juifs observe 613 commandements. Est ce
que les xtiens doivent observer les commandements des juifs morale, lire 2
épîtres corinthiens et tirer les règles morales des 1ers xtiens).
2eme problématique le xtianisme s’impose au polythéisme par sa conception
monothéisme pourtant le xtianisme n’est pas l’inventeur du monosteiseme
(Jean Soler, l’invention du monothéisme, hachette littérature pluriel) est ce
que le judaisme est une religion monothéiste a quel moment ? ds la religion
populaire est ce que le xtianisme est monothéiste. Le monothéiste juif n’a
pas refuse le polythéisme xtien. La scène d’Elie avec les dieux du baal, les
juifs ne refusaient pas le polythéisme païen n’a jamais essaye de l’anéantir
actes 15 observer les lois de Noe, non pratiquer le prosélytisme quelqu’un
qui change sa religion, pqoi le xtianisme se voulait exclusiviste s’imposer
comme unique religion hors de l’eg. Catholique pas de salut on touche aux
questions dogmatiques ou morales. Tout thème retourner aux sources et
expériences des anciens. Comment le xtianisme en 4 s s’imposer la seule
religion de l’état aucune autre a le droit d’exister. Constantin tolérant vis-à-
vis du xtianisme c’est Théodose le grand qui a impose le xtianisme comme
religion d’état comme en Arabie saoudite.
Peut on parler d’un seul xtianisme ou orthodoxie et heterdoxie (apocalypse
chap. 2 nicolaïtes, hedionite au 1er siècle d’un seul xtianisme ou plusieurs
après la résurrection plusieurs cte.

3
Première épître aux corinthiens (Les lois morales).

- 1,10 soyez étroitement unis dans le même esprit et dans la même


pensée.

- 3,16 vous êtes le temple de Dieu.

- 4,1 serviteurs du christ

- 4,2 être fidèles.

- 4,20 le royaume de Dieu ne consiste pas en parole, mais en puissance.

- 5,7 purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque
vous êtes des azymes.

- 5,13 enlevez le mauvais du milieu de vous.

- 6,12 tout m’est permis ; mais tout n’est pas profitable.

- 6,15 ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du christ.

- 6,18 fuyez la fornication.

- 7,3 que le mari s’acquitte de son devoir envers sa femme, et


pareillement la femme envers son mari.

- 8,1 la science enfle ; c’est la charité qui édifie.

- 8,13 si un aliment doit causer la chute de mon frère, je me passerai de


viande a tout jamais afin de ne pas causer la chute de mon frère.

- 9,16 malheurs à moi si je n’annonçais pas l’évangile.

4
- 9,19 je me suis fait l’esclave de tous afin de gagner le plus grand
nombre.

- 10-14 fuyez l’idolâtrie.

- 10-21 vous ne pouvez boire la coupe du seigneur et la coupe des


démons, vous ne pouvez participer à la table du seigneur et à la table
des démons.

- 10-23 que personne ne cherche son propre intérêt mais celui d’autrui.

- 10-31 soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, et quoi que
vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.

- 11-1 montrez-vous mes imitateurs, comme je le suis moi-même du


christ.
- 11-4 tout homme qui prie ou prophétise ayant des cheveux longs fait
affront à sa tête.

- 11-5 toute femme qui prie ou prophétise le chef découvert fait affront
à sa tête.

- 11-33 quand vous vous réunissez pour le Repas, attendez-vous les uns
les autres.

- 12-1 pour ce qui est des dons spirituels, frères, je ne veux pas vous
voir dans l’ignorance.

- 12-31 aspirez aux dons supérieurs.

- 13-13 la plus grande c’est la charité.

- 14-1 recherchez la charité ; aspirez aussi aux dons spirituels, surtout à


celui de prophétie.

- 14-39 ainsi donc, mes frères, aspirez au don de prophétie, et


n’empêchez pas de parler en langues.

5
- 15-34 dégrisez-vous, comme il sied, et ne pêchez pas ; car il en est
parmi vous qui ignorent tout de Dieu.

- 15-53 il faut, en effet, que cet être corruptible revête l’incorruptibilité,


que cet être mortel revête l’immortalité.

- 15-58 ainsi donc, mes frères bien-aimés, montrez-vous fermes,


inébranlables, toujours en progrès dans l’œuvre du seigneur, sachant
que votre labeur n’est pas vain dans le seigneur.

Deuxième épître aux corinthiens (lois morales).

- 3-16 c’est quand on se convertit au seigneur que le voile est enlevé.

- 4-10 nous portons partout et toujours en notre corps les souffrances de


mort de jésus, pour que la vie de jésus soit, elle aussi manifestée dans
notre corps.

- 4-16 c’est pourquoi nous ne faiblissons pas. Au contraire, même si


notre homme extérieur s’en va en ruine, notre homme intérieur se
renouvelle de jour en jour.

- 5-10 car il faut que tous nous soyons mis à découvert devant le
tribunal du Christ, pour que chacun recouvre ce qu’il aura fait pendant
qu’il était dans son corps, soit en bien, soit en mal.

- 5-16 ainsi donc, désormais nous ne connaissons personne selon la


chair. Même si nous avons connu le Christ selon la chair, maintenant
ce n’est plus ainsi que nous le connaissons.

- 10-3 nous vivons dans la chair, évidemment, mais nous ne combattons


pas selon la chair.

A travers ces deux Epîtres aux Corinthiens, j’ai remarqué que chaque
verset constitue en lui-même une loi morale. Ainsi j’ai seulement choisi

6
quelques versets qui montrent l’enseignement moral de Saint Paul aux
Corinthiens.
UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK
Faculté Pontificale De Théologie

DEUX EPITRES AUX CORINTHIENS


(Lois Morales)

Travail préparé par sœur Rahil SAWMA

Dans le cadre du cours HISTOIRE DE L’EGLISE


Présenté au Révérend Père AZZI ELIE

KASLIK-LIBAN
2006-2007
7
Synonymes de quelques mots :

Hérésie : croyance contraire à l’enseignement religieux.


Doctrine en opposition avec une doctrine officielle ou les opinions
communément admises.
C’est la négation obstinée, après la réception du baptême d’une
vérité qui doit être crue de foi divine et catholique, ou le doute obstinée sur
cette vérité. (Catéchisme de l’église catholique).

(dictionnaire universalis, hérésie signifie une doctrine ou mouvement


d’opinions qui s’écartent de l’orthodoxie officielle d’une religion constituée
et qui sont condamnés par celle-ci d’autant plus fermement que l’écart est
important. A l’intérieur d’une religion révélée, l’hérésie soulève le problème
de la justesse de l’interprétation du donné de la foi originel par lequel s’est
construit un Eglise. Soucieuse de son orthodoxie, l’Eglise catholique a dû
assimiler toutes sortes d’hérésies qui, en contestant l’ensemble ou une partie
de ses attestations, lui ont également permis de se renouveler et de rétablir
l’unité des croyants autour d’un nouveau consensus. L’hérésie est ainsi la
rançon bénéfique d’une recherche doctrinale qui se veut ouverte aux
questions nouvelles qui lui sont posées.

lundi 30 octobre 2006

Actes des apotres

Ou déroule les événements : c’est a jerusalem de 1-7. Premièrement les


disciples attendent l’établissement du royaume et non d’une église. C’est
israel qui va être rétabli jésus parle du témoignage. Il parle de jerusalem et
omis galilee. Jésus envoie les disciples dans le foyer dissident (qui est en
dissidence=action ou état de quelqu’un ou d’un groupe qui ne reconnaît plus
l’autorité d’une puissance politique à laquelle il se soumettait jusqu’alors.
‫( منشق‬jerusalem)), les disciples seraient témoins dans le lieu qui l’ont refusé.
Pour annoncer la bonne nouvelle c’est la fête juive de la pentecôte. Pour
commencer l’essor du témoignage l’auteur a utilisé une fête importante la
parole n’est pas adressée au peuple juif mais a tout le monde, (2,9). Des le
début la bonne nouvelle a été adressé, il y a des païens jésus ne dit pas a qui

8
s’adresser mais dit de la géographie a jerusalem. Le terme nation n’est pas
géographique. Quelle est la nature de cet événement la pentecôte ? Est-ce
historique ou théologique ? Relire le texte pour chercher une esquisse de
réponse. Après le discours de pierre. Le contenu du discours de pierre prend
le plan historique de dieu. S’adresse à deux genres d’hommes même les
païens reprend l’histoire du salut comment dieu a parlé des prophètes, du
serviteur et dieu l’a fait ressuscité. Ce qui passe actuellement s’insère dans le
plan salvifique de dieu. Met en parallèle l’action de dieu et l’action des
hommes qui refusent le salut ils ont tué jésus. Ceux qui entendent pierre
agissent contre la volonté et le plan de dieu. Les premières conversions après
le discours de pierre. (ac2, 37) qu’est-ce que conversion ?les juifs au temps
de jésus étaient les pharisiens, sadducéens, zélotes. Révolution des
maccabéens contre les grecs puis romains rétablir un royaume. Jésus selon
l’évangile est l’héritier de david. Les pharisiens ne pouvaient pas rétablir le
peuple (Etienne Trocme, protestant, l’enfance du christianisme (a lire),
1999) ce livre analyse la société au temps de jésus. Les pharisiens partie
populaire donnent importance à la loi et la tradition orale n’a pas les moyens
nécessaire pour rétablir le royaume. Sadducéens haute classe des juifs,
gardiens du temple relation avec les romains puisqu’ils s’intéressaient a leur
propre intérêt ne pouvaient pas établir un royaume. Les zélotes se trouvent
dans le nord révolutionnaires ne voulaient pas de rome. Les esséniens a la
mer morte et a damas abandonne jerusalem autre conception. Pas de projet
séparatif on travaille sur le même projet rétablir le royaume en israel.

Les premières conversions après pierre, retourner pour adopter le plan


salvifique et historique de dieu. Quelle différence ? L’historique englobe le
salvifique. Acte 2,38-39. Le sort des pharisiens, sadducéens… la promesse
pour qui ? Est-ce que l’événement de la pentecôte est historique ou
théologique ? Et si pierre adresse à tout ce peuple, quel est le sort qui n’ont
pas entendu la parole ne reçoivent pas la promesse ?
2,42-47 premier communauté assiduité aux apotres, communion, partager le
pain on reprend ces versets pour la vie monastique. Sur le plan historique et
social ces versets. (Gerd Theissen, histoire sociale du christianisme primitif).
Est-ce que la Tora commande de mettre tout en commun elle ne dit pas ceci
ni de vendre les propriétés ou les biens la Tora considère que la richesse est
une bénédiction de dieu. L’homme s’il est riche c’est grâce a dieu. Tous les
pères Abraham… n’étaient pas pauvres. Question économique : est-ce que
un juif peut emprunter de l’argent d’un frère juif, oui. Le juif emprunte a un
juif ne prend pas d’intérêt mais a un autre il prend d’intérêt car la loi ne dit
rien a propos de cela. Il faut garder ces richesses un juif paie 10% pour ne

9
pas mettre sa richesse en péril. 10% pour un pauvre. Faire travailler ma
richesse et la fructifier. Les pauvres ne sont pas bénis, il doit y avoir des
riches pour soutenir les pauvres. Ce texte n’est pas de la tradition juive, les
pratiques de cette première communauté n’entre pas dans la tradition juive.
Cette cte dans ces pratiques sortent de la Tora cette communauté est
similaire a celle des esséniens. Le livre des actes ajoute une remarque
anonyme fréquenter le temple, bonne observation juive inventent de nvelles
choses et gardent ni révolutionniste ni traditionaliste.
Question : excepte la fréquentation du temple est-ce que c’est nouvelle ou
suivent les juifs ?
Comment pouvons –nous voir cette nvelle cte est-ce une secte juive ? La
croyance est accompagne par des pratiques

Chapitre 3 le boiteux qui demande une aumône, suite a une guérison pierre
prononce un second discours a l’entrée du temple, il s’approche du temple et
des gardiens. L’enseignement va entrer petit à petit dans le judaisme, le
conflit israélo-palestinien est éternel. Les juifs n’abandonnent ni la terre ni le
temple. Action de dieu action de l’homme, gloire de dieu au nom de jésus.
Pierre s’adresse a eux ignorant convertissez-vous. Pierre annonce et les gens
se convertissent. Les gens stupéfaits ne s’attendaient pas a des événements
pareils ils sont désorientés comme si ni les pharisiens ou autre partis ne
donne pas satisfaction le peuple attend autre chose. C’est pierre qui annonce
la parole de dieu prend la stratégie de son maître s’adresse au public et non a
une élite acte 4,1. Ce sont les élites qui n’admettent pas la résurrection des
morts les sadducéens comment pierre parle de cette manière. Les ctes juives
existantes acceptent de nouvelles idées et ctes. Il y a des questions
inabordables mais socialement faites ce que vous voulez. Jésus jamais en
prison mais pierre oui. Interroger pierre devant l’assemblée on le respecte et
on les juge selon la loi. La ste est de droit, pierre prononce un 3 discours
Conclusion 2,6 et 3, 11 ste bouleversée peuple trouve réconfort auprès des
apotres alors que sadducéens sont contre. Est- ce une décadence ? Pourquoi
le peuple écoute pierre et jean et non pas les prêtres et sadducéens. Qu’est-ce
qui est juste aux yeux de dieu 4,19 vous écouter les prêtres ou écouter dieu.
En écoutant les scribes, ce n’est pas par notre puissance on a guéri cet
homme (valter kasper, jésus le christ). Les pharisiens ne sont pas mentionnés
seulement avec les sadducéens car les pharisiens sont populaires leur intérêt
ne sont pas touches, il ne s’agit pas des choses contradictoires au judaisme.
4,29-30 la première cte écoute la parole et l’annonce le seigneur, jésus est le
serviteur de dieu, la cse propre de cette premier cte est ce une continuité du
judaisme jésus c’est dieu qui l’a ressuscite.

10
Ac5, 12-15 une nvelle arrestation des apotres sadducéens arrêtent les apôtres
c’est dieu qui va les délivrer. Les sadducéens contre le plan de dieu et les
apotres le plan de dieu. La volonté de dieu avec la cte et la volonté des
hommes. Après l’arrestation dans le temple une progression. Les apotres ont
prit la place des sadducéens. Qui va diriger le peuple est-ce sadducéen ou
nous. Est-ce révolution paisible voulu par dieu ? C’est dieu l’auteur .5, 26.
Le coran même dit que dieu a méprisé les juifs et les a abandonnés. La
première cte veut remplacer les saducéens serviteurs du temple. De nouveau
apotres arrêtés. Gamaliel intervient pour ne pas refuser la volonté de dieu :
ac 5 :38-39. Si c’est l’action de dieu vs êtes en guerre avec dieu.
Ac6 dilemme de l’intérieur toute la description de la cte une question
culturelle chrétien d’origine juif ou non juif. (Cahiers évangile 135, les
judéo-chrétiens des témoins oubliés). ‫( يسوع التاريخي‬Justin Taylor, d’ou vient
le christianisme, ed. De cerf lire la bible 2003).
Le conflit entre chrétien d’origine juif et non juif, les hellènes (de la grèce
ancienne, ce mot vient du hellénisme qui désigne les influences sociales,
politiques, économiques, et surtout culturelles et religieuses qui s’exercent
sur l’Europe, le proche orient et le Moyen-Orient à partir des dernières
décennies du 4ème siècle av.jesus christ. Cette ère culturelle se caractérise par
une fusion de la culture grecque classique et des traits sociaux et culturels
des peuples d’Orient conquis par Alexandre le Grand.).
Les apotres écoutent et prêchent la parole de dieu comment réconcilier les
juifs avec les hellènes. Selon 6 hébreu et hellènes. Est-ce qu’il y a des
chrétiens de première catégorie ou de seconde théorie est-ce dès le début ou
en chemin. Après la conversion .lire 8-9-10.
Problématique comment un juif pourrait –il partager le pain avec un non juif
un païen ? Un juif ne serre pas la main à un païen et jamais le pain avec un
païen. Comment un juif appelle un païen frère dans la foi. Obstacles
culturels et religieux.

lundi 6 novembre 2006

(Une pensée juive du christianisme, Payot, 99 pour gerard


Simon Claude mimouni, le judéo christianisme ancien, ed. Cerf 98)
Lundi prochain contrôle continu sur les 2 documents)

Chapitre 8 actes des apotres


il s’agit d’une nouvelle donne concernant l’essor de la nvelle communauté
après la lapidation d’Etienne verset 1 violente persécution on ne dit pas de

11
qui. Tous se dispersèrent dans judee et Samarie sauf les 12 sont restes a
jerusalem. Les événements ont obliges la communauté de quitter jerusalem.
8 :5 Philippe entreprend la prédication Philippe son nom n’est pas romain.
La bonne nouvelle se proclame grâce à un hellène philippe. Les hébreux
même disciple de jésus ne pouvaient pas accepter l’idée de s’adresser aux
samaritains. Les hellènes sont plus ouverts, grâce à leur culture gréco
romaine. 8-26 Philippe baptise un eunuque c’est un éthiopien, Philippe ne
respecte pas la tradition.
Chapitre 9 vocations de saul. C’est un juif hellène qui ne connaît pas
l’attachement a la loi, il a pris la Tora s’est rattache a sa religion juive. C’est
Paul qui va prendre la relève et la prédication de Saul a damas.
Paul entame une prédication mais pierre guérit. Paul comme prédicateur et
pierre guérisseur. Pierre guérit à Lydda parmi les hébreux, parmi les siens
qui croient en l’action de dieu dans leur vie alors que Paul par sa culture
prêche. Chapitre 10 pierre s’adresse à un païen mais pas de sa propre force.
Un païen romain pieux prier dieu sans cesse Dieu des juifs car c’est un d
majuscule. Ce centurion a eu une vision, dieu s’adresse directement à un
païen. On commence à penser à l’universalité de dieu. Dieu s’adresse
directement à un centurion romain. Dieu qui invite les hommes à découvrir
son parcours salvifique. Ce n’est pas l’église qui a organise mais dieu a
voulu que ça se passe. Pierre a baptise toute sa famille et stupéfait. Pierre
s’est retourne a jerusalem. 10 :44 l’esprit saint tomba lui seul qui tomba,
dans les premiers discours de pierre les gens étaient stupéfaits mais
maintenant ceux qui venaient avec pierre.
Chapitre 11. jerusalem reste le centre. As-tu mange avec eux ? Circoncis et
incirconcis la premiere communauté est rattache a la loi de moise. Il n’y a
pas une identité claire. La circoncision joue un rôle essentiel on parle de
manger c’est la question judéo païenne. La relation judéo chrétienne et judéo
païenne. Chrétiens juifs d’origine hébreux et les païens. Différence de
religion peut-on admettre les païens dans notre communauté. Comment
discerner la volonté de dieu.
Verset 18 dieux qui a voulu ça.
Verset 19 le terme fondation est exagéré, la phenicie car il y avait un port
prendre en considération les moyens de transport. Antioche est la capitale, la
première ville c’est Rome puis Alexandrie puis antioche. On choisit les
grandes villes, Tyr damas Antioche on choisit les grandes villes car il y a de
facilite de transport accueil de toutes les idées tous les grands commerçants
se trouvent dans les cites. On quitte jerusalem on s’attache a rome. Le
temple représente une dimension politique essentiel. Rome est le centre
politique important. On a choisi les grandes villes pour une stratégie

12
politique pour circuler les idées et les échanger. Prêcher la parole aux juifs.
Action de pierre avec un païen et les disciples avec les juifs uniquement.
Philippe au samaritain. En faisant ceci on n’aboutit pas à une seule église.
L’essor du christianisme est qualifie sur le plan social comment célébrer
l’eucharistie ? On a un souci de savoir s’il a mange avec ou non. Sur le plan
social, culturel ce n’est pas bien organise ça va aboutir a des problèmes.
Jerusalem reste le centre. Comment comprendre sur le plan social. La vie
n’est pas organisée, structure de l’église catholique est-ce dieu l’a voulu.
Pourquoi le christianisme aujourd’hui recule ? Comment cette cte
s’organise-t-elle ? Il n’y a pas un accord total sur ceux qui preche de la
clientèle.
Chapitre 13 Paul et barnabe s’adresse aux juifs qui refusent la parole ils
s’adressent aux païens.
Chapitre 15 problèmes en ce qui concerne la circoncision, le salut est lie à la
loi de moise et non à la mort et résurrection de jésus. L’église est à la
recherche de son identité et du concept du salut. Pour régler ce litige on doit
retourner a jerusalem au centre. On parle jusqu'à maintenant de groupes, les
disciples sont regardes comme un mouvement en Antioche on les appelle
christiana, (Michel theron, petit lexique des hérésies chrétienne, ed. Albin
Michel 2005), une partie des pharisiens qui ne sont pas unis au temps de
jésus. Société en mouvement. Pierre a fait un discours puis jacques puis Paul
et barnabe. (15 :23-29) lettre apostolique. Eglise de jerusalem envoie à la
mission. On a impose aux païens la loi de noe et non pas de moise noe était
juste avec dieu qui a fait une alliance avec lui. Dieu peut établir une alliance
avec quiconque et non la descendance d’Abraham, st Paul dit je dépasse
moise, la foi d’Abraham le justifie devant dieu, le juste est justifie par la foi
et non la loi.
Fin du chapitre 15 les actes des apotres ne mentionnent plus pierre, c’est
paul.
Du chapitre 16 à la fin c’est Paul le personnage principal. Relation
tourmentée et un refus catégorique de la part des juifs de la bonne nouvelle.
Chapitre 28 :17 accuser ma nation, Paul joue sur plusieurs plans des juifs des
romains et des nations. Paul est mort en 64, 30 ans après jésus. Selon Paul je
n’ai rien à dire contre ma nation. L’église doit être une nation rattache à la
tradition juive, foi culture et politique. « Espérance d’israel », est-ce que le
politique est détaché de la dimension religieuse. Dieu est le roi il gouverne
au nom de dieu, la cause politique est religieuse. Paul a une espérance que
les juifs admettent la bonne nouvelle. Pas chez Paul une action séparatrice.
Rendent témoignage du royaume de dieu.

13
Les juifs prêts à écouter et discuter et pas tous sur le même avis. Le judaisme
du temps de Paul n’était pas unifie. Le livre s’achève a une ouverture sur les
païens les juifs sont exclus du plan. A la fin royaume de dieu c’est comme
de début. Le livre des actes ne parle ni de la mort de Paul ni de pierre.
L’identité chrétienne est en question.
L’église est à la recherche de son identité

lundi 13 novembre 2006

Selon Brown les différentes communauté, rapport final entre ses plusieurs
traditions et le judaisme on trouve Paul a Ephese nous n’avons pas entendu
parler d’un Esprit saint c’est le baptême de jean a ephese qui suit
l’enseignement de jean baptiste il y avait des communautés qui suivent le
baptême de jean baptiste quelle est la valeur de la bonne nouvelle. Dans les
actes des apotres un certain disciple prêchait. Autres communautés a
l’extérieur de jerusalem. Il y avait les baptistes il y avait d’autres
communautés les nicolaïtes. Epitre de Jude et apocalypse chapitre 2,2-6-15.
Il n’y a pas un seul enseignement ou une seule tradition. Est-ce une seule
identité une seule église plusieurs courants. 2 le premier doctrinal, parce
qu’il était hoe pieux dieu l’a choisi et l’a ressuscite d’entre les morts jésus a
mérite sa divinité grâce a sa vie. Le second courant qui insiste sur le cote
moral les aliments… il y avait des courants acceptes l’enseignement de
jésus.
Eclectisme (tirer des idées d’ici et de la), enseignement base sur leur
témoignage, données spéculatives. Est-ce que jésus est divine ? Peut-on être
sauve par dieu ou par la loi de moise ? John lutte contre les gnostiques.

(Récitation sur la première et seconde épître des corinthiens, quelles sont les
observances morales imposées par Paul au Corinthe, d’où elle puise ses
observances morales, Paul prêche sur le mariage, est-ce que ces idées
morales sont juives ou d’où Paul les a cherché. C’est Paul qui les a invente
est-ce qu’il institue une communauté chrétienne. Est-ce que Paul a invente
une nouvelle morale la morale chrétienne est vraiment chrétienne ?).

Les hérésies du premier siècle figure en parallèle avec les communautés


naissantes d’ici et de la on est toujours oscille entre les 2 tendances accepter
l’expérience seulement on tombe dans l’hérésie ou bien par la foi aussi on
tombe dans l’hérésie. Les Mithra déesse grecque, les miracles existaient

14
dans les régions orientales. Partout il y a des mythes, miracles. On trouve a
Rome le panthéon tous les dieux sont rassemble au panthéon.
Est-ce une observance juive d’avoir une hiérarchie.

La grande crise des années 60 :


Les églises de la diaspora (extérieur de Jérusalem), le christianisme partie
nord ouest. Une petite diaspora a pris la fuite vers le sud. Reconnaissent a
jacques une primauté doctrinale et disciplinaire, les églises sous la primauté
de pierre, jerusalem était le centre cote syro phénicienne. 2 points
essentielles les hellénistes au diaspora loin du temple et s’adresse au païen.
Eglises fondées par Paul par l’emprisonnement. Mer Eger, coupes des
synagogues de villes, Paul avait ses propres églises, événements
dramatiques, meurtre de jacques vers 62, emprisonnement de pierre et sa
fuite de jerusalem, crise achevée par la destruction du temple, révolte contre
Rome, l’église de jerusalem a perdu son autorité sur les églises de la
diaspora après 135, 135 dernière ruine de jerusalem et appelle elia
capitolina. Le chrétiens et juifs de jerusalem n’ont plus un poids, devenue
ville païenne, en 70 Titus a détruit le temple, on a perdu les références après
la mort des apotres Paul, pierre et jacques va changer beaucoup de choses.
Paul dans ces épîtres parle d’une certaine collecte pour jerusalem, est-ce une
notion de citoyenneté, secourir l’église de jerusalem ce qui prime c’est la
fraternité, Paul essaie de rester en communion avec l’église mère la foi
dépasse la notion de citoyenneté. Le christianisme est connu par les romains
comme une religion non il était rattache au temple. Après la destruction du
temple, les juifs pour jean sont les fils du diable. Les juifs ont chasses les
chrétiens des synagogues. Les chrétiens voulaient mais les juifs refusaient
ou on va prier. A partir de quelle date on parle d’église, après le premier
siècle, les plus anciennes églises remontent à quelle date ? Est-ce nouvelle
architecture du temple ? Puisque le centre est détruit c’est la diaspora, plus
de références, ce sont les églises pauliniennes qui va l’emporter Paul
fondateur du christianisme, on peut accepter l’idée fondateur du
christianisme après les années 70-80 tout le concept de jerusalem n’ont plus
de raison d’être, les diasporas ont accueillis les idées hellénistiques. Avant
on parle de jacques et sa communauté et après de Paul est ses communautés.
L’église s’adapte aux événements historiques le christ est le même et notre
foi la même mais notre conception change, la raisons des persécutions les
chrétiens persécutes par les romains ils ne veulent pas quitter leur foi. A
évoluer jusqu’au année 90 surtout avec jean après 90 on peut clôturer le
premier siècle a trouve son identité a elle on ne parle plus du conflit judéo-
chrétien. En parlant du contexte politique pourquoi le christianisme a trouve

15
sa route vers le nord ouest et non le désert. Le christianisme du premier
siècle les grandes villes et la route ou circule les grandes idées les autres
religions païennes. (Mythologie grecque égyptienne et païenne).

lundi 20 novembre 2006

La citoyenneté et la notion du royaume. On est citoyen de l’empire ou


membre du royaume, quelle est sa notion sociale et politique conflit entre
judaisme et christianisme, l’église n’est tout a fait religieuse, la politique
n’est pas séparée de la religion. Comment un chrétien être citoyen romain et
homme de l’église. Dans son épître aux corinthiens nous allons condamner
le monde, litiges et divisions dans la communauté quand il y a des conflits
entre vous vous allez dans les tribunaux paiens. Au lieu d’avoir recours aux
tribunaux paiens résolvez les problèmes entre vous. Un chrétien est le
citoyen du royaume des cieux. Etre un citoyen dans l’empire romain accepte
que l’empereur soit le vrai empereur notre roi est le christ. J’ai le droit de me
présenter devant césar. Comment le christianisme se conçoit-il dans
l’empire ? L’empereur est le garant de la stabilité, maintient la civilisation.
Si les chrétiens refusent cette situation. L’empire ne se vante pas de sa
civilisation maintenir la paix dans l’empire, tout le bassin méditerranéen. La
tolérance des idées, on est toléré, les divinités sont accueillies. L’empire
romain avait de conflits en Est avec les Perses, des conflits dans le nord, la
Dacie (Albanie), ou se trouve des mines d’or, ceux qui viennent des pays
scandinaves. Grâce aux grandes cités qui prospèrent il a pu se diffuser
facilement et rapidement. Comment les paiens ont admis le christianisme et
comprendre cette dialectique entre citoyenneté. St. Augustin, (est mort en
430), chute de l’empire en 410. Comment un chrétien accepte le rite
religieux concernant l’empereur. Pas tous les empereurs ne sont divinisés, st
Paul parle que tout pouvoir vient de dieu et tout gouverneur nous gouverne
au nom de Dieu. Aucun humain peut protéger tout cet empire, quel est le
culte pratiqué vis-à-vis de l’empereur, il est encensé, il y a des statues, on les
vénère. Un chrétien accepte faire tout ceci ? L’intégration du christianisme
dans la société romaine, dans les épîtres aux corinthiens, le mariage, veuf,
l’inceste, une certaine séparation entre chrétiens et romains, pourquoi Paul
insiste sur cette morale, la venue du christ est proche et imminente, quelle
est la notion de Paul selon la société chrétienne, c’est un corps sa tête est le
christ et les membres sont les chrétiens et les non chrétiens ? Tout baptisé
fait parti de ce corps et les non baptisés non.

16
Paul n’insiste pas à la vie exemplaire de la première communauté. Et l’imiter
mais il dit imitez moi. (Continuer la lecture des autres épîtres de saint Paul).
Le christianisme s’est diffusé à partir de Jérusalem, Antioche, Chypre,
Ephèse. Le premier chemin c’est maritime, la seconde c’est le chemin de la
soie (Antioche et Petra…), le christianisme s’est diffusé dans un monde
civilisé, il y a des divinités adorés et populaires. (Isis et Osiris, divinité
égyptienne, le culte du Mithra, le culte d’Adonis, quel est le dieu de Sidon
(guérisseur d’enfants, qui est le Dieu d’Ougarit (sur la côte syrienne), a faire
une recherche. Nommez les divinités phéniciennes, celles de Sidon, Tyr,
Byblos, Ougarit, quel est le culte ? Culte d’Adonis et d’Astarté, (mythe de la
mort et résurrection d’Adonis tué et son sang coulait, l’eau de la rivière se
transformait en rouge et le vert c’est la résurrection et la vie d’Adonis. Le
christianisme s’est diffusé dans les religions a mystère ce sont des religions
populaires, qui est hercule, (mi dieu mi homme) l’idée de la mort et
résurrection n’est pas nouvelle,) le christianisme a trouvé un accueil très
rapide, comment comprendre la nouvelle doctrine, comment jésus est Fils de
Dieu, le seul Fils de Dieu c’est jésus. Les idées chrétiennes ne sont pas
totalement neuves, peut-on admettre les cultes paiens et les ajouter au
christianisme. Les hérésies des premiers siècles, le gnosticisme est une
philosophie qui est réservée pour une élite. L’action du christ c’est faire
rafraîchir la mémoire, la dimension morale des stoiciens, c’est quoi
l’ascèse ? Le christianisme a reçu quelque chose du paganisme, le
christianisme a donné ce qu’il a et adopté quelques pratiques païennes.
Le christianisme ne s’adresse pas à un monde table rase, citoyen de l’empire
et citoyen du royaume, interaction du christianisme et des religions païennes.
Cybèle, (le dieu soleil le 25 décembre est la fête du soleil, monothéisme, le
culte du dieu soleil est répandu dans tout l’empire, Elgabal (ilah al jabal), ils
l’ont pris de Homos, dynastie romaine qui a gouverné tout l’empire, cette
notion de la lumière n’est pas une notion chrétienne, dans le rite latin
manifestation du christ aux paiens surtout aux mages.
Cybèle, est une déesse phrygienne, fut la première déesse adoptée par les
romains dès le début des premiers siècles, petits peuples romains
(commerçants et marins), Antoine Cléopâtre, mis sur la protection d’Isis, Isis
et Osiris sont mariés et s’aiment d’une manière extraordinaire, Isis voulait
regrouper les membres découpés de son mari, on n’a pas trouvé sa verge,
après sa résurrection il ne peut pas produire des enfants. (Eugène
Drewermann, prêtre psychanalytique, condamnés par Jean Paul II il a
critiqué l’église catholique , il a écrit un livre concernant l’évangile de Jean
et le mythe d’Isis et Osiris, travaille sur la mythologie, l’amour est plus fort
que la mort. Certains empereurs sont les fidèles d’Isis.

17
Les cultes syro phéniciens, Baal est un dieu phénicien, dieu de la terre sèche,
un autre dieu le dieu yam.

Recherche sur les divinités phéniciennes :


1-Ougarit : a Lattaquié sur le site de Ras Shamra, on a trouvé trois grandes
catégories de textes qu’on appelle couramment mythes, légendes et rituels ;
ils sont pour l’essentiel composés dans la langue qu’on appelle aussi
« ougaritique ». les mythes mettent en scène harmonies et dysharmonies du
monde des dieux, et les légendes content les aventures de mortels tels Kirta
ou Aqhat fils de Danel, princes étrangers assistés par les dieux ou en butte à
leur hostilité. A côté des listes divines ou panthéons et de listes d’offrandes,
les rituels décrivent les gestes et les actes qui rendront les divinités
accessibles aux requêtes humaines. (Ba’al).

2-A Byblos les textes invoquent la «  Dame de Byblos », une ancienne


divinité locale qui, dans cette ville toute pénétrée d’influences égyptiennes
depuis le troisième millénaire, fut assimilée à la déesse Hathor/Isis. Elle prit
peu à peu les traits d’une Astarté/ Aphrodite. Au milieu du Xe siècle av.
J.C., elle est associée à Ba’al Shamîm, le « Maître des cieux », tandis
qu’Adonis est son parèdre aux époques récentes.

3-A Sidon, le panthéon était dominé par la figure d’Astarté, dont les rois
étaient quelquefois les grands prêtres. On y vénérait également le dieu
guérisseur Eshmoun, qui portait le titre de « prince saint ».

4-A Tyr, le dieu principal était Milqart, dont le nom signifie « roi de la
cité », et qui est qualifié dans certaines inscriptions de Ba’al (c'est-à-dire
maître) de Tyr ». Il était également associé à une Astarté. Milqart est une
figure héroïque qui, d’après un mythe a connu l’expérience de la mort et du
retour à la vie en tant que dieu.

18
lundi 27 novembre 2006

En parlant de l’expansion du christianisme c’est dans les grandes cités et non


pas les campagnes car les grandes routes mènent aux cités, le christianisme
du premier second et troisième siècles dans les villes, dans la partie Est que
de l’Ouest. Dans l’Est c’est la civilisation alors que le monde européen était
Barbar. La Gaules c’est la France, partie sud de la Gaules, à Lyon il y a
Irénée de Lyon. Le christianisme dans la Phénicie, évêque de Tyr avait une
grande importance, Origène était enterré à Tyr, il y a les ruines d’une
basilique byzantine. Quand les maronites parlent de la christianisation de la
montagne, (théodoret de Cyr, histoire philotée), Théodoret condamné au 5 ème
siècle, la montagne libanaise n’a connu le christianisme avant le début 4 ème
siècle, il a gagné la cote libanaise sans se soucier de la campagne, texte de
Pline le Jeune, quoi faire avec ses chrétiens. Ceux attirés par cet
enseignement sont les cultivés et les ignorants. Les cultivés cherchent la
sagesse, phénomène de l’incarnation mort et résurrection porte une certaine
sagesse. Les ignorants sont attirés par le culte personnel, jésus s’adresse aux
faibles, ces deux catégories sont attirées par la bonne nouvelle. Quel est le
comportement social, Paul dans ces épîtres parle de la morale, si un chrétien
bien engagé amoureux d’une femme païenne, comment comprendre le culte
des divinités païennes, dans l’histoire d’israel, les épouses phéniciennes de
Salomon apportaient avec elles les idoles, quelle est la foi des enfants ? Si
on pense à l’intégration sociale comment un agriculteur vit-il ? L’agriculteur
a besoin d’être protégé des intempéries. Le païen à chaque fois prie les
dieux, les actions agricoles sont liées à un culte. Comment un chrétien
travaille sans prendre considération de ce culte. Et s’il y a une intempérie
comment se comporte-t-il ? Comment introduire un enseignement à une
société sans respecter ce qu’elle a auparavant. Les chrétiens ne prient pas les
divinités c’est pourquoi à cause comportement des chrétiens, qui ont refusé
toutes observances chrétiennes. Ce que nous avons refusé au début nous
l’avons adopté par la suite. Comment le christianisme a pu s’intégrer dans
une société païenne romaine ? La notion du polythéisme est intelligente car
la vie exige ceci, la notion du péché est chrétienne et non pas païenne. Le
christianisme en s’intégrant dans la société va trouver des difficultés, c’est
l’idée de la persécution, quand les campagnards refusent le culte chrétien,

19
c’est justifié pour les paiens et non les chrétiens. Est-ce une persécution ou
une défense ? Dans la vie des saints on parle de la crualité des romains est-ce
vrai ou c’est des chrétiens ?
Si un chrétien est citadin, comment se comporte-t-il ? Dans les villes
romaines, chaque métier a son patron. A Hardin il y a un temple romain, le
patron (a faire une recherche), le dieu de ce temple est le dieu des
commerçants et des voleurs, chaque métier a sa propre divinité, un chrétien
pourrait être un artiste, peintre, sculpteur, peintre italien, sculpté des thèmes
chrétiens, quelqu’un qui dessine, conserve les divinités païennes, même les
artistes, le thème artiste est païen, à l’école, Libanus recteur païen professeur
de Jean Chrysostome (livre sur la veine gloire et l’éducation des enfants,
pour l’examen partiel), ça reflète le christianisme et le paganisme du 4ème
siècle. Quels sont les thèmes essentiels, puisque Omère est connu à
l’époque, Jean Chrysostome cultivait ses enfants, ou un chrétien apprend-il a
être chrétien et quelle est la science qu’il doit connaître ? Instituer une
société chrétienne, les écoles universités métiers ? Un chrétien pourrait-il
être soldat ? Les évêques chrétiens du 4ème siècle ont prohibés quelques
métiers comme l’armée, quelle était l’état social de l’armée romaine, les
chrétiens refusaient de faire partie de l’armée, il y avait un culte religieux
dans l’armée, prier les dieux pour venir a l’aide de l’armée, chez les juifs
c’est dieu qui fait la guerre et non pas eux. Toutes les observances refusées
par l’église les ont accueillis par la suite. S’il enseigne il enseigne quoi
comment un chrétien gagne sa vie ?
Le chrétien peut-il être un magistrat (travaille dans l’affaire social), pour
Tertullien, peut-il être fonctionnaire et échapper à toute idolâtrie, le
magistrat prend soin du temple et de ses revenus. A cause de cette rigueur
les chrétiens ont subi la persécution, les chrétiens étaient tolérants. Tertullien
père de l’église apologète du 2ème siècle, pourquoi on a supprimé les jeux
olympiques ? jeux grecs, n’étaient pas les seuls dans la cité on organisait
tout les 4 ans des jeux, on annonce l’armistice (cesser de faire les guerres),
les femmes non autorisés à assister au jeu, seulement les hommes honorer
Zeus et sa famille, sur olympe au nom de toute l’humanité. Ceux qui vont les
supprimer c’est Théodose le grand vers l’année 385 au nom de l’église. Au
19ème siècle c’est l’Europe qui va les réintroduire. Comment l’église luttait
contre les pratiques païennes, définitivement non car au 5eme siècle elle a
baptisé toutes les pratiques païennes et les a adoptés. Le pape est un
empereur romain, le pape est divin, mais avec jean Paul 2 il marchait sur la
terre, toute la structure du Vatican est romaine. Qui est le pape est-ce
successeur de Pierre ou représentant du Christ ? Qui sont les évêques dans
l’église ? Quelle est la valeur de la succession des apôtres ?

20
vendredi 8 décembre 2006

Il parle d’une certaine pédagogie propre à son époque. On parle des


coutumes dépassées, comparaison entre ceux qui se passent aujourd’hui,
lettres patriarcales du patriarche Elias Houayek. Les bons maronites qui
appellent leurs enfants par des noms étrangères.
Son livre s’adresse à qui ? Il est adressé aux riches car il parle d’esclaves. La
vie morale des chrétiens du 4ème siècle, ce livre décrit la vie sociale des
chrétiens il parle des bijoux, on a des esclaves des maisons, les idées
essentielles des parents les esclaves les appliquent. Aristote a écrit un livre
du politique dans la société, les esclaves vont les choses essentielles de la
cite. La politique est l’éthique de la société, les hommes se rassemblent dans
la ghora, pour discuter de la politique de la société. Si l’homme se libère de
ceci qui va s’occuper de la propreté des rues ce sont les esclaves qui sont
achetés, au 3eme siècle les chrétiens vendus comme esclave. Pour saint Paul
la condition sociale ne change pas. Il a travaillé sur la morale des gens.
Les éléments historiques ont tiré de ce document comment la société
chrétienne d’Antioche vivait au 4eme siècle. Pourquoi ces chrétiens ont cette
morale, comment être chrétien selon jean crysostome, est-ce que le
christianisme est pour tout le monde ou une élite ? Les chrétiens sont comme
tout le monde, jean les invite à être autre que le monde, les maronites
actuellement dans tous les domaines, sont pires que les autres ? A qui
s’adresse l’évangile, est-ce que le christianisme est incompatible avec la
morale ?
Il compare l’enfant a l’athlète et a la cite il a puise cette idée des grecs, il
parle des soldats, les constituantes d’une cite, compare l’enfant a une statue,
athlète soldat du christ. Jean utilise toutes ces métaphores il a utilise le
langage des gens pour être compréhensible, choix des noms des prophètes,
des saints. Pratiques sociales qui continuent jusqu'à nos jours. Mon identité
une paternité,
Quelle est l’histoire de cette société ? Il insiste sur les sacrements, rôle des
sacrements dans l’église chrétienne, est-ce qu’il parle du corps du christ ?
Comment décrire la vie sociale au 4eme siècle

21
Allez partout dans le monde prêcher la bonne nouvelle, cette bonne nouvelle
est arrivée a Antioche, pourquoi prêcher le christ dans une société qui vit
totalement contraire au christianisme. Quelle est l’influence actuelle de
l’église catholique dans le monde ? grâce a l’empire romain l’église a put
s’établir, après la chute de l’empire romain l’église a continuer a vivre en
empire, l’église n’a pas pu concevoir le monde que en un empire. L’église a
vécu d’une manière effrayante, elle s’impose d’une manière rigide, est-ce
que l’église a pu influencer la société ? Actuellement même le pape toutes
ces idées morales n’étaient pas accueillies par le monde. Pourquoi
l’importance des jeux, éducation physique, intellectuelle.
(Ouvrages : louis Rougier, conflit du christianisme primitif et de la
civilisation antique.
Celse, contre les chrétiens et origene a répondu contre Celse).

Intégration du christianisme et persécution


Allez prêcher la bonne nouvelle ce n’est pas un sens unique mais interaction
entre celui qui prêche et celui qui est prêché. Le christianisme s’adresse a
des gens civilises, comment ces gens ont accueilli la bonne nouvelle,
pourquoi il y avait des hérésies signe de l’accueil multiforme du
christianisme. On a accueilli la bonne nouvelle compris a notre manière, au
2eme siècle clément de Rome, Ignace d’Antioche, Justin, ces gens
s’adressent aux églises en disant maintenez la tradition des apotres, Ignace
disait la ou est l’évêque c’est la l’église, rassemblez vous autour de l’évêque
qui est le successeur des apotres, moi je suis le successeur de ces apotres par
mon pouvoir et mon enseignement. Avant le 4eme siècle pas de credo avant
nicee il y avait le credo des apotres. Au 2eme siècle on a insiste a maintenir
la foi des apotres. Vers 150 on a établit les livres canoniques, évangile de
barnabe considère apocryphe, toutes les écritures non fixes par l’église sont
apocryphes.
On parle de la didaché écrit en syriaque au 2ème siècle on parle des 2 voies,
sacrements et presbytres. Enseignement des apotres, la grande église
commence à définir son attitude dogmatique, la grande église du 2ème siècle
n’a pas confronte les idées païennes mais les idées chrétiennes erronés. Il y
avait la paxe romana, la dynastie des antonat, (la paix), il y avait des
persécutions non par des édit emperieux, Ignace d’Antioche est mort martyr
a Rome et Polycarpe, persécutions locales a cette époque. Tout les récits de
persécutions qui nous sont parvenus sont par des chrétiens et non des
historiens romains, les chrétiens de la campagne vont être persécute par les
gouverneurs ou les chrétiens eux-mêmes, s’ils ne sont pas partie pour prier
les divinités pour enlever cette épidémie, les divinités sont en colère ils vont

22
se soulever contre les chrétiens. Takla martyr du 2eme siècle. Quand on lit
les synaxaire on voit ou se passe la persécution en public dans une fête, le
chrétien qui refuse de jouer, quand on parle de l’idéalisme des chrétiens c’est
quelques uns dans le synaxaire ceux qui ne meurent pas par martyr qu’est-ce
qu’ils font, il y avait de bons chrétiens jusqu’au martyr d’autres n’ont pas
accepte le martyr.
Pline le jeune (gouverneur) l’an 110 s’adresse a Adrien : qu’est-ce que je
fais avec ces chrétiens. L’empire romain a lutté pour les droits, les
empereurs n’étaient pas contre les chrétiens, (choses qui ne s’adaptent pas
avec les cités), Adrien a répliquer il ne faut pas les persécuter. Dans l’empire
romain on avait besoin d’un bon citoyen qui vit pour la cité.

lundi 11 décembre 2006

Au 4ème siècle beaucoup de questions non retranchées, la théologie de


l’église s’est développé petit à petit. Ecrire sur l’éducation des enfants était
une nouveauté, le christianisme à qui s’adresse-t-il ? Le christianisme ne
peut être jamais une nouveauté, quoi faire à propos de la pénitence, est-ce
que c’est le christ qui a fondé ces sacrements ? Fondé sure l’enseignement
du christ. Historiquement parlant jésus n’a pas fondé les sacrements. Le
christ a dit faites ceci en mémoire de moi, le christ parle du baptême et de
l’eucharistie. Grâce a la paxe romana, des pères apologètes ceux qui
défendent la foi. Les persécutions au 2ème siècle sont locales. L’église n’a pas
fait un effort pour s’établir dans l’empire romain.

Au 3ème siècle c’est différent il y a la situation politique et économique qui


influencent la situation sociale et religieuse.
Crise du 3ème siècle, économique et politique :
Le 3ème siècle fut un siècle de perturbation beaucoup de guerres entre les
empereurs romains et les barbare, toujours problèmes avec l’empire parthe,
des empereurs essayaient les parthes et maintenir leur partie et poussaient
aussi les barbares. La richesse avec des mines d’or surtout en Dacie, l’orient
tourmenté entre les invasions des parthes et repoussée des romains. En jetant
un coup d’œil sur l’empire parthe un certain empereur Sabor, il était très
tolérant vis-à-vis du manichéisme, Mani influencé par les bouddhistes et
autres, Sabor essayait de prendre la petite partie de l’empire romain, les
empereurs romains dépendaient de la force de leur armée, parfois on

23
assassine l’empereur, le sénat n’a pas plus joué un rôle essentiel, pour
installer d’autres empereurs. Crise économique de l’extérieur vers
l’intérieur. L’empereur Dèce a essayé de rétablir une certaine tranquillité
dans l’empire, il s’est demandé pourquoi les guerres et les crises
économiques, pourquoi nos ancêtres étaient en paix car ils vénéraient les
divinités. Il a instauré un édit tout les citoyens doivent rendre grâce aux
divinités. Pour la première fois qu’on envisage un édit, les chrétiens se sont
touches par l’empire, l’édit n’est pas contre les chrétiens, le but n’est pas
uniquement religieux, de tester la loyauté des citoyens est-ce que les
barbares pouvaient s’introduire dans l’empire s’il n’y avait pas des traîtres ?
L’invasion des parthes était libératrice du joug romain. On ne peut pas
persécuter les chrétiens qui sont loin de l’empire car plus on est loin l’édit
aura une influence faible. Rome va être touché, l’Asie mineure, persécution
de Dèce en occident. Beaucoup de guerres, l’armée non obéissante à
l’empereur, les chrétiens vont être touché. Lien étroit avec les chrétiens de la
Mésopotamie, même les chrétiens dans l’empire parthe parfois persécuté et
parfois non.
Edit de Dèce :
On comprend les persécutions de Dèce grâce aux écrits de Cyprien de
Carthage, d’origine et évêque d’Alexandrie.
L’édit de Dèce prescrit une chose c’est la peine de mort pour tout ceux qui
refusent de sacrifier au dieu de l’empire. Que faisait Cyprien de Carthage ?
Chacun après avoir présenté un sacrifice aux divinités romaines payait un
billet on serait qui n’a pas présenté le sacrifice. Cyprien s’est retiré mais
beaucoup de chrétiens ont subi la peine de mort d’autres on abdique et reçu
le billet et 4ème catégorie c’est il donne l’argent et reçoit le billet. Pour cela
cette attitude diverse des chrétiens a bouleversé la situation de l’empire.
Surtout a Carthage et rome. Dèce a trouvé la mort avec son armée en 250-
251. Il y avait une tradition dans l’église on ne résout pas nos problèmes tout
seul. A Antioche pas grand-chose on constate d’après les correspondance de
Cyprien avec évêque de Rome même problème. Les gens furieux de leur
évêque qui a pris la fuite. L’évêque a dit le berger responsable de son
troupeau j’ai essaye d’être responsable de loin et sauver la vie pour vous. On
a loue les martyrs et commence a faire un culte au martyr le bon exemple,
quoi faire avec les lapsi (adore les divinités), nous demandons la pénitence.
Des gens disaient ceux qui ont confronte l’état actuel est semblable a ceux
qui ont pris la fuite d’autres disent ou bien avec le christ ou bien non.
(Document de Cyprien à lire après l’examen partiel).
Après Dèce il y a eu un schisme, a Rome un certain Novatien un grand
penseur, érudit baptisé puis ordonné prêtre par le pape Fabien, qui est mort

24
et Corneille fut élut, il était tolérant vis-à-vis des lapsi il faut accepter la
pénitence des lapsi mais Novatien considère qu’il faut être sévère vis-à-vis
des lapsi. Novatien avec quelques évêques c’est intronise comme évêque de
Rome c’est Anti-pape. C’est une crise et non pas divisions 2 évêques avec 2
attitudes, évêque de Carthage va jouer un rôle essentiel, son rôle est
pertinent, dans la crise romaine c’est Cyprien qui est entre en jeu pour
résoudre le problème, jusqu’au 3ème siècle on ne parlait pas de souveraineté.
Novatien a fait un schisme, on s’est appuyé sur des textes de l’évangile,
comment comprendre l’évangile, l’église n’a pas développé toute sa
théologie. Attitude de l’évêque vis-à-vis des lapsi les pénitents au 3 ème siècle,
comment faire ? Est-ce qu’on les baptise une deuxième fois, est-ce qu’il
confesse ces péchés ?

Orélien :
Au 3ème siècle Yanouh, la reine Zénobie, reine de Palmyre, ville importante
sur le plan commercial, comme Antioche, la reine Zénobie avait des
ambitions de venir de Palmir jusqu'à Egypte et s’est installée a Accoura,
appelé (Mijdil car il y a des colonnades), a l’Égypte car Alexandrie c’est la
deuxième ville de l’empire, dépôt de céréales de tout l’empire. Zénobie a
essayé de construire son empire a elle. Orelian est venu détruire Palmyre. Il
y avait un évêque appelé Paul de Samosat il a pris la fuite et s’installer à
Palmyre chez Zénobie.

Dioclétien :
En 284 un général de l’armée romaine dioclétien de l’illyricum a pu réunifie
l’empire et a essaye pour le mieux gouverner il a divise l’empire en 2 une
orientale et une occidentale. Nicomédie c’était la capitale de la partie
orientale et autre de la partie occidentale. Un césar et un auguste dans
l’occident et dans l’orient c’est la tétrarchie et a divisé l’empire en plusieurs
diocèse, c’est décentralise le pouvoir, et quand on parle de diocèse de
l’orient c’est antioche. Jérusalem était sous Antioche. En 305 dioclétien a
présente sa démission mais avant sa démission entre 303 et 304 a déclenché
une persécution entre les chrétiens.

La persécution de valérien a touché non pas les chrétiens mais persécuté


seulement les évêques car l’évêque est une référence, il est riche, Cyprien
qui a pu échapper a Dèce est mort en martyr en 258 par valérien. Par contre
la persécution de dioclétien était générale, la plus sévère et la plus
systématique. Elle a touché tout l’empire.

25
1er édit concerne les écrits il a confisqué la bible et les choses sacrées de
l’église.
2ème édit contre les évêques eux-mêmes
3ème édit contre les bâtiments.
Le début de la persécution et sa fin, leur raison est inconnu. Il a demandé
aux chrétiens de prier leur dieu pour lui.

lundi 18 décembre 2006

Les invasions barbares vers la partie ouest, par contre la grece actuelle et la
Turquie est un pays paisible, les barbares ne pouvaient l’affranchir à cause
de la mer morte. La partie orientale faisait des problèmes a cause des
invasions de l’empire parthe, les empereurs du 3eme siècle ont abandonne
rome. Depuis Dioclétien jusqu'à la fin du 4eme siècle, attitude des
empereurs en orient différent des attitudes en occident. Le christianisme
occidental va être épanoui, alors en oriental des troubles et des querelles. Les
invasions barbares avaient un cote positif, la dimension positive a donne a
l’évêque de Rome une certaine indépendance. L’empereur de l’orient était le
pontife, non seulement un empereur, il est le responsable direct des affaires
religieuses. Constantin était le souverain pontife de toutes les religions,
attitude sévère face au paganisme. Toute la théologie chrétienne du 4eme
siècle développe en orient et donatiste répandue, en occident pas de grands
courants théologiques, en orient 2 écoles d’Antioche et d’Alexandrie des
querelles théologiques entre les deux. Par la suite l’église de la partie
orientale a connu des querelles dogmatiques en occident les choses à l’écart.
Est-ce que le christianisme du 4eme siècle avait le même souci que le
premier siècle, au 4eme siècle on a défini la théologie trinitaire, la fin du
4eme siècle ouvre un autre débat christologique, le Fils. Ca va continuer
jusqu’au 5eme siècle et s’achève avec le concile de charlcedoine. On parle
du schisme chalcédonien. Après charlcedoine bcp de persécutions entre les
chrétiens, 4 patriarcats en oriental et 1 en occident. Au 3eme siècle on trouve
bcp de chrétiens dans la société, sont bien intègres dans la société.
(Ouvrage : castellana, Pena,). Les moines syriens étaient le modèle chrétien
base sur l’ascétisme et non les sacrements.
(Ouvrage : Raymond Brown, pouvoir et persuasion= parle de la chrétienté
tardive du pouvoir des évêques, c’est l’évêque qui est la référence du peuple,
il a donne beaucoup d’honneur aux évêques. L’évêque joue un rôle
important dans la société).

26
Persécution de Dioclétien en 303, il était au pouvoir en 284 après 19 ans il a
déclenché les persécutions en 297 il avait pris des mesures contre les
manichéens, les raisons de ces persécutions restent vaines, il a édite 4 édits
contre les chrétiens : le premier a nicomedie décrète la destruction des
églises. En détruisant les églises ça signifie interdire le culte. Ensuite il a
confisque les livres saints et les vases sacres, c’est interdire le culte, réprimer
le christianisme. Les chrétiens occupes des charges publics c’est dechuer. Sa
persécution est globale systématique et la plus longue.
Autre édit emprisonnement de tous les clergés, pour échapper à la prison on
peut prendre la fuite.
3eme édit un prisonnier est acquitte après avoir présente des sacrifices aux
divinités. Qui va renier sa foi, ce sont les évêques, qui vont renier la foi ou
bien a la fuite.
4eme édit adresse au citoyens de l’empire présenter les sacrifices, seul édit
qui décrète la mise a mort, ou la déportation aux mines.
Quels étaient les effets ou conséquences de la persécution :
205 dioclétien a demisionne, galère va venir a sa place, Constantin réunifie
l’empire sous son règne 324-337.
Les crises après persécutions de dioclétien, en Afrique a Carthage la crise
donatiste, il y a le schisme meletien en egypthe, puis la date de paques en
orient on célèbre paques différent d’occident, tradition judéo chrétienne. Est-
ce que paques relève d’une date ou d’un jour, asie mineur 14 Nissan
(tradition johannique). Importance de l’eucharistie et du dimanche qui est
devenu ferrier sous Constantin, et non comme le jour du seigneur.

A Alexandrie continue les persécutions un évêque appelle pierre emprisonne


et un autre meletios en désaccord avec les idées de pierre concernant les
lapsis. Ceux qui ont livre les livres saints dénoncent l’importance de ces
livres. Est-ce que nous sommes une église lâche.
Ceux qui ont renie la foi ou accepte des labelles pour échapper aux
persécutions cette attitude refuse par meletios. En Afrique peut on admettre
un évêque livrer les livres saints aux paiens.
Après le retour de pierre, qui est l’évêque d’Alexandrie pierre ou meletios ?
Le courant des moines est-ce un refus des évêques, les moines d’egypte
vivaient hors. Le concile de chalcedoine oblige les évêques à être sous
l’autorité des évêques, on doit parler d’un schisme paisible des moines, vivre
une vie exemplaire.
De même à Carthage le schisme donatiste a dure jusqu'à 7eme siècle ou
l’islam a mis fin au schisme donatiste.

27
A propos de la question de paques, la tradition johannique a insiste sur la
date 14 Nissan et non le jour le dimanche, Rome rattache a sa tradition. Au
4eme siècle, les chrétiens avaient la liberté du culte on est oblige de définir
la date de paques pour ne pas scandaliser les gens.
On a fixe la date de paques selon le calendrier julien et puis selon le
calendrier grégorien.
(Ouvrage pierre maraval, le christianisme depuis Constantin a la conquête
arabe. Ed. Nouvelle cliot puff, 1997, (a la fin un chapitre sur la crise
donatiste).

vendredi 22 décembre 2006

(Mohamad youhus, vers un monde sans pauvreté, octobre 2006. internet,


Grameen.com).
Le donatisme prend la même crise, toute la partie occidentale et Carthage et
ses environs à un moment donné il y a eu le schisme. L’hérésie on prend la
vérité et on la pousse à l’extrême, tombe dans l’erreur. La vraie église c’est
l’église donatiste, c’est celle qui applique la rigueur de l’évangile. Le
donatiste persécute par Constantin, il n’a pas donne au donatiste aucun
privilège, cette église donatiste a continue a existe jusqu'à 5eme siècle,
jusqu'à l’avènement de l’islam. Eglise qui a adopte la rigueur de l’évangile.
Il y a un grand conflit entre l’église (grande église) et l’église donatiste.

La politique religieuse des empereurs au 4ème siècle :


Constantin et ses fils 313-360
Constantin meurt en 337, prit le pouvoir en occident en 306, sous son règne
Bretagne et Espagne par la suite maître de tout l’occident. Il a unifie
l’empire sous toute sa pris en 324.
Sa politique religieuse est favorable au christianisme il s’entoure de
chrétiens son conseiller était l’évêque de Cordoue appelé Ossius. Il a
accorde a l’église le droit de don, il a donne le palais de Latran a l’évêque de
Rome, et le siège de l’évêque c’est à Latran. Constantin a donne a
Constantinople l’église, et l’église de la résurrection a jerusalem c’est lui qui
l’a inauguré, il a donne d’aide financières au construction des églises les
clercs dispenses de plusieurs charges, les évêques deviennent de plus en plus
des princes. Lorsque Constantin prit le pouvoir en occident les chrétiens
étaient minoritaires et dans l’orient c’est la plupart, en occident c’est

28
campagnard et pauvre. En 321 Constantin déclare le dimanche comme jour
ferrier, il a édite quelques lois inspires de la morale chrétienne, exemple le
divorce est rendu plus difficile, adultère, homosexualité sont punis. Le
christianisme influe tout l’empire, les gnostiques, les valentiniens, le
marcionisme, le montanisme, de novatien étaient persécutes, leur réunions
cultuels sont interdites.
Constantin tolérant vis-à-vis du paganisme car il est le souverain pontife de
la religion chrétienne, en 333 il a donne l’ordre de démolir des temples sous
prétexte de culte immoraux (temple d’Astarté a Afka et le temple
d’heliopolis (baalbeck), Constantin a continue a tolère les juifs, il se
preocuppe des juifs convertis au christianisme, il les a protége, pas de
circoncision pour les esclaves chrétiens qui sont chez les juifs.
L’église sous Constantin :
En 324 il y a 3 problèmes essentiels : le schisme, question de paques et la
crise arienne.
La crise arienne discute en Egypte, Pierre d’Alexandre son successeur
Alexandre d’Alexandrie et en Alexandrie il y avait Arius on a constate que
son enseignement est équivoque, en lisant les écritures jésus n’a jamais dit
qu’il est consubstantielle au père pour cela Arius a développe son
enseignement il a dit que jésus est inférieur a dieu, ces œuvres brûles après
le concile de nicee. Alexandre d’Alexandrie dit que l’enseignement d’Arius
n’est pas orthodoxe, Arius disciple de Lucien d’Antioche, Eusèbe de cesaree
et eusebe de nicomedie, arius a quitte alexandrie. Les 3 accord avec arius et
en Alexandrie contre, ainsi 2 écoles Alexandrie qui parle d’anthropos logos
et école d’Antioche logos. Un concile a la manière des assemblées du sénat
romain, Constantin lui qui a adresse les lettres pour convoquer le concile.
Après discussion on a trouve que la pensée d’Arius est la même que toute
l’église. Le seul terme du credo qui a subit le problème c’est consubstantiel.
Eusthate d’Antioche avec Marcel d’ancyre disaient si Arius d’accord avec le
concile ils ont introduit consubstantiel refuse terme païen (consubstantiel) et
on a définit la foi chrétienne, et on n’a pas eu recours a l’écriture. Les
évêques d’accord avec Alexandre contre Arius et ont étudie la question de
paques, du schisme, le concile de nicee a donne a jerusalem sa place
honorifique, il y a 4 Alexandrie, Rome avec jerusalem. A la fin du concile
c’est Constantin qui a oblige tout les évêques a signe les décisions du
concile, alors Arius et ses compagnons pour sauver leur situation je signe je
reste dans mon siège et ensuite je ne poursuit pas les décisions. Après le
concile on a brûle les actes du concile, c’est pour cela il nous est reste les 20
décisions du concile de nicee, on ne sait pas très bien qui était présent ou

29
absent. Quand je parle de concile oeucumenique, les occidents minoritaires,
et en orient c’est plus.
La réception du concile est plus important, tout ceux qui ne signent pas
seront exiles. Après cela eusebe de nicomedie a trouve de travaille contre le
concile. 327 Alexandre meurt et Athanase est précurseur il a vécu longtemps
jusqu'à 361 période du concile de 325-381 les actes du concile ne sont pas
tout a fait applicables les arianisants vont lutter contre athanase. Il y a aussi
Marcel d’ancyre et eusthate d’Antioche ces 2 accuses par le sabellianisme,
on l’attaque du point de vue dogmatique sinon sa moral et on a commence
par Athanase puisque Alexandrie est le dépôt de l’empire on l’a accuse en 2
choses il était sévère contre les melessiens, par sa severite il seme le trouble,
et fait des barrages contre les marchands et ceux qui viennent pour utiliser le
dépôt contre Alexandrie il fut exile, tout ceux avec nicee sont exiles après
nicee. Pour défendre dieu on élimine des personnes.
Réunir le concile a Tyr et condamne Athanase après en 335, on a travaille a
rétablir Arius en 336 qui a déclare sa foi sans utilise le terme consubstantiel
rétablit a l’église et les évêques nicéen étaient exiles.

vendredi 5 janvier 2007

Les empereurs d’orient n’étaient pas nicéens, ceux d’occident étaient


nicéens. A la fin du 4eme siècle Rome tomba entre les mains des barbares.
Les empereurs de l’orient étaient tranquilles par contre en occident non. On
a chasse l’arianisme de l’empire sont allés vers les barbares, les barbares
introduisent l’arianisme en europe. Mais les évêques de Rome étaient
prudents ils accueillaient les rois barbares et concluaient avec eux des
accords de paix pour ne pas détruire rome. Les évêques de Rome ont essaye
d’assimiler les nouveaux envahisseurs, le danger arien venu du nord n’était
pas un danger grâce aux évêques de rome. Il n’y a plus d’empereur la
référence c’est le pape. En orient l’empereur gouverne au nom de dieu il
intervient dans les affaires de l’église. En orient 2 écoles théologiques
d’Antioche et d’Alexandrie : gregoire de nazianze, mobsuest, basile,
athanase, en occident pas trop il y avait augustin et Ambroise de milan. Il y a
une pensée qui circule, ceci a aide de recevoir nicee d’une manière ou d’une
autre. Quand on a un conflit on a besoin de théologiens et non d’un
empereur qui applique les choses. Par la ruse on peut échapper à
l’application du concile. Conflit entre les 2 écoles : logos sarx et ailleurs
logos anthropos. La théologie doit s’élaborer pour aboutir a une certaine

30
soumission entre 330 et 341 on a abandonne la méthode d’exiler les évêques
il faut développer la théologie en 341 on a réunit un concile a antioche. Au
lieu de dire le fils consubstantiel au père mais semblable au père. (Les
homoousseens) en 341 et 361 développer une théologie. Athanase a dit on
maintient nicee et on ne doit pas inventer d’autres conciles, le fils est
consubstantiel au père, Athanase refuse la formule semblable au père. Entre
361 et 363 un certain empereur julien l’apostat il a repris le paganisme
réprimer la liberté des chrétiens il a encourage les jeux l’adoration aux dieux
paiens contre le christianisme. En 363 on commence a parler de basile de
cesaree il a commence a développer une théologie pneumatologique de
l’esprit saint il y avait un courant les pneumatoaque (apollinaire de laodissé
(allazikia)), est-ce que le fils consubstantiel au père ? Basile a commence a
développe la théologie de l’esprit saint. Athanase ferme en Alexandrie Rome
et Alexandrie d’accord au 4ème siècle. Les empereurs à Constantinople et les
antiochiens étaient 2 aliés. Constantinople siège important en 381 considère
comme la nouvelle rome. L’évêque de Rome reste a Rome. Constantinople
première en orient et Rome première en occident. Après la chute de Rome
en 410 Constantinople se maintient comme une capitale impériale. A
Constantinople l’évêque a le droit d’être le premier. Basile de cesaree a
essaye de rétablir la paix entre Antioche et Alexandrie mais il a échoue. En
occident pas de grands théologiens.

Théodose le grand (empereur 380-395) :


Sa politique envers le christianisme : theodose prit parti pour la vraie foi (de
nicee), par opposition a tout ceux qui n’étaient pas nicéens ils sont
considères comme hérétiques et soumis a la persécution de la loi.
L’assemblée de ces hérétiques étaient interdites, n’avaient plus le droit de
citoyen. En 380 Théodose promulgue un édit qui précise les critères qui
donnent le titre de chrétien catholique.
Attitude vis-à-vis du paganisme il refuse le manteau de souverain pontife, il
abdique à ce titre. Les premiers édits s’emprennent contre les apostats. Ces
apostats pour lui perdent le droit de testament. Les sacrifices sanglants sont
proscris sous peine de déportation. En orient theodose ordonne la fermeture
des temples. Suite au massacre de tessalonique Ambroise présente un défit a
theodose qu’il a commis un massacre tu dois faire une pénitence.
Politique religieuse entre 5 eme et 7eme siècle : tous les empereurs après
theodose étaient nicéens chrétiens catholiques, la religion est orthodoxe.
Les fils de theodose Arcadius et Honorius c’est en orient Arcadius ordonne
la fermeture des temples et les transformer en église. Théodose 2 petit fils de
theodose 1 déclare en 435 que les temples s’il reste intact doivent être détruit

31
et par un signe chrétien. Honorius en 408 les exclut des palais et theodose 2
les exclut de l’armée et leon 1 les déclare non le droit en justice. Anastase.
Justinien au 6eme siècle il a interdit la liberté de la conscience, les paiens
sont obliges de recevoir le baptême sous peine d’exil ou confiscation de leur
bien, l’enseignement est interdit et fermer les écoles philosophiques.

Les successeurs de justinien entre 6e, et 7e siècle :


Le paganisme subsiste longtemps, on vivait en clandestin, les empereurs
après justinien cherchent à convertir les paiens hors de l’empire pour cause
politique.
Envers les juifs les restrictions se multiplient au 5eme siècle c’est plus
tolérant envers les juifs. Ils avaient l’ancien testament.
Une Eglise d’Etat :
L’église continue a être sous une protection impériale on maintient 2 noms
essentiels theodose et justinien c’est lui qui a organise l’église, accès a
l’épiscopat, l’état est le garant de l’orthodoxie, de la foi, il émet des lois
contre les hérétiques. Ceux condamnes après calcédoine pour hérétiques
étaient exiles. Nestorius condamné au concile d’Ephèse.

La répression des hérétiques par le pouvoir civile


procède du souci de Sauvegarder l’unité et la paix dans
l’église (pour maintenir l’unité on refuse l’homme
comment l’église peut être universelle) (phrase
importante) qui sert de modèle a l’unité et la paix de
l’empire.
Chalcédoine est le schisme entre les églises, les églises qui ont acceptes
chalcedoine sont chalcédoniens et ceux contre chalcedoine les non
chalcédoniens. Dans l’empire de même.
Constantinople 1 était concile pour la région orientale, theodose a donne la
primauté a eustate d’Antioche, ce concile a donne primauté a l’église de
Constantinople en la considérant la nouvelle Rome, victoire a la théologie
antiochienne, après Rome c’est Alexandrie, victoire sur Alexandrie, par la
suite l’église de Rome a vu qu’elle pouvait adopter les canons, les
alexandrins attendaient les événements pour prendre la revanche au concile
d’ephese 431.

32
lundi 8 janvier 2007

(Control continu vendredi 19 janvier, sur le lexique, les conciles, et les


documents avec l’explication en classe 4eme et 5eme siècle.).

La théologie politique de l’Empire chrétien :


Au 4ème siècle,
Comparaison entre les tombés et une des lettres de patriarche houaek, dieu
nous punit à cause de nos péchés, c’est la théologie politique,
Un seul dieu=refus du paganisme. Refus de tout ce qui n’est pas
monothéiste. Est-ce que le dieu des chrétiens est le même que le dieu des
juifs, les chrétiens tous n’avaient pas une même conception de dieu.
Un seul empereur, un seul empire chrétien, et les chrétiens en dehors de
l’empire chrétien, la théologie chrétienne de l’empire est restreinte.
Eusèbe a puisé ces idées de l’Ancien Testament (Samuel et psaume 2), le roi
est adopté par Dieu. Après la chute de l’empire romain en occident les
évêques de Rome ont maintenu cette théologie, vicaire du christ. Le
gouvernement terrestre doit aider les citoyens à réaliser leur salut.
Grâce au signe de la croix Constantin a eu la victoire, moise a ouvert la
mains chaque fois que ces mains sont élevées ils gagnent et quand il les
rabaisse ils perdent la guerre.
Fondement de son unité, l’unité ce n’est pas unir les gens, mais à l’époque,
c’est l’expulsion de tout ce qui crée un danger, les empereurs byzantins
étaient présents et influent l’église par leur attitude politique alors que
l’occident est libère de cette attitude.
On a détruit le concept de la cite, les phéniciens n’avaient pas des empires
mais des cites on a sacrifie la cite pour instituer l’empire on a tue la
particularité de chaque cite. On risque de détruire la particularité de chaque
empire.
C’est dieu qui fait la guerre pour le salut des hommes.
Héraclius a essaye d’unifier l’église, grâce a l’expansion de l’empire que la
foi se répand. L’évêque de Rome a une juridiction sur tous le monde
occidental, le siège de Rome est apostolique fonde sur les apotres.
L’empereur couronne par l’évêque. Et le pape aussi s’appeler Léon.

Les devoirs de l’empereur envers l’église :

33
Répandre la foi et l’imposer, si tu refuses tu es exilé. Les empereurs étaient
obliges d’appliquer les définitions de la foi selon les conciles. L’occident
actuel refuse les données politiques de ces idées mais seulement
théologiques et spirituelles.
Les droits de l’empereur sur l’église :
Parfois les empereurs intervenaient directement dans les problèmes
dogmatiques.
Les empereurs et même les rois étaient des assassins. Tu gouvernes mais il y
a le rôle de l’évêque, défendre la foi ne pas permettre aux hérétiques de
s’approcher. Le patriarche maronite n’a aucun pouvoir sur l’évêque maronite
d’Amérique, son pouvoir est lié à son territoire.

Histoire ecclésiastique :
Constantinople 1 a décrète 7 canons : le troisième canon donne a
Constantinople le siège de Constantinople une primauté d’honneur. Les
querelles christologiques, au 4e siècle concernant la nature divine du christ
alors le 5e siècle la nature humaine est-ce que le christ est parfaitement dieu
et parfaitement homme ? Est-ce qu’il a 2 volontés ? Est-ce 2 personnes ?
Comment comprendre cette double âme et esprit dans le christ. Le schisme
avec chalcedoine n’était pas le résultat sur des querelles disciplinaires mais
des querelles dogmatiques qui renferment des querelles politiques.
En effet Alexandrie qui a sorti du 4e siècle vaincante, elle a voulu l’être au 5e
siècle, c’est Nestor évêque de Constantinople moine antiochien, a développe
sa théologie mariale comment parlé de Marie si elle est mère de dieu elle est
mère de jésus, pensée de Nestorius est christologique et non mariale. Il a
propose d’appeler Marie christotokos mère du christ. Marie n’est pas la mère
de dieu le père. Querelle christologique.
Cyrille d’Alexandrie s’est manifeste contre l’enseignement de Nestorius,
répandu parmi les moines d’egypte, un concile a ephese en 431 après la
pentecôte, Cyrille est venu avec tant de moines par voie maritime, au 21 juin
Cyrille ne pouvait attendre ni les antiochiens ni les romains, le concile est
cyrillien ils ont condamnes Nestorius, les antiochiens ont fait une autre
assemblée et condamne l’assemblée de cyrille. Le concile d’ephese était 2
assemblées adversaires l’une excommunie l’autre. Le concile ouvert jusqu'à
septembre, l’empereur a pris parti contre Nestorius qui n’a pas pu se
défendre, condamne et exile ou il meurt. Cyrille d’Alexandrie avait pu
imposer l’honneur du siège alexandrin et la théologie alexandrine vis-à-vis
de celle antiochien et on a brûle les œuvres de nestorius.
Est-ce qu’on considère quelqu’un hérétique car il n’a pas de idées
semblables a la foi ou sa foi est en question.

34
vendredi 12 janvier 2007

(Ouvrage : pour Aloys Grill Meier, le christ dans la tradition chrétienne,)

Le concile d’Ephèse avait pour rôle de condamner Nestorius. Des moines


gyrovagues qui demandent l’aumône pour manger nous n’avons rien que
pour prier. Les chypriens réclamaient leur indépendance.
Entre Ephèse et Chalcédoine il y a eu « brigandage d’Ephèse »,
Eutychès condamné comme hérétique. En 449 on a rétablit Eutychès et on a
condamné Flavien. Après la mort theodose 2 c’est sa sœur qui a épouse
Marcien qui est devenu empereur pour la première fois c’est l’évêque de
Rome qui insiste a réunir un concile.
Chalcédoine est un concile important dans l’histoire de l’église, le concile
réuni en 8 octobre 451.
Délégation :
Gauche droite
Groupe « anti-alexandrin » groupe « philo alexandrin »
-Légats romains -dioscore
-Maxim d’Antioche -juvenal de jerusalem
(palestiniens)
-évêque de cesaree -Thessalonique
-évêque d’ephese -égyptiens
-les évêques des diocèses pont, asie, thrace - illyriens

on a condamne dioscore avant de commencer et juvenal a change d’avis et


venir vers la gauche.
Une partie maintient le monophysisme et une autre partie chalcédonienne.
A partir de ce concile on parle de monophysite et diphysite, des concepts
anthropologiques concernant le christ.
Après le concile Alexandrie a echoue le concile et n’a pas pu resussir
comme a ephese, dioscore n’est pas un théologien, la Syrie est aussi divise
en 2. A Constantinople les moines eutychiens furent condamnes, le refus et
la réception de chalcedoine reste ouverte jusqu'à aujourd’hui.
Le concile de chalcedoine a pris en considération les moines.

35
A l’époque un moine qui renonce a l’autorité ecclésiastique. Les gens les
aiment beaucoup, ils constituent un danger pour la foi, les moines sont
soumis à l’évêque.
Canon 7 : le comportement des moines et des clercs n’est pas le même que
des séculiers.
(Ouvrage histoire des curés, Nicole le maître, ed.fayard 2002).
Le canon 9 est un problème car il faut être juge par leur propre évêque.
(Ouvrage : Dom Besse, les moines d’orient, 1902).
Canon 28 : ce canon va créer la dissidence essentielle entre Rome et
Constantinople, (150 évêques Constantinople 1
Entre l’ancien Rome et nouvelle beaucoup de problèmes, l’ancienne Rome a
développe la théologie de sa primauté et la nouvelle a maintenu l’importance
de son siège. Si Rome doit être la première parce qu’elle honore par pierre et
Paul pourquoi jerusalem ne doit pas être l’église première ?
La position primatiale de Rome la capitale de l’empire doit jouir des mêmes
prérogatives, honorée du sénat et du siège impérial. Pourquoi la Russie est-
elle orthodoxe et non catholique ?

lundi 15 janvier 2007

(Ouvrage : justinien, georges tate, apogée de l’empire d’orient, ed. fayard et


université de saint joseph Beyrouth, 2004).
Theodoret de cyre fut considère comme nestorien, chalcedoine a rehabilite
theodoret de cyre, il a beaucoup écrit, il défend la foi catholique, sa pensée
pas tout a fait comprise, quelques écrits de theodoret seront condamnes au
concile de Constantinople 2.
Page 394, leon 1er est l’évêque de Rome, leon n’était pas tout à fait d’accord
avec les décisions du concile, contre le canon 28 concernant constantinople.
Contestation a Constantinople, on ne touche pas les pratiques des moines
(ephese condamne les moines nessaniens), ici les idées. Les moines doivent
se pencher vers le monophysisme ou le diphysisme, les moines sont
ascétiques vie qui renie le corps, on renie tout ce qui vient du monde pour se
rattacher a la vie a venir, pelage renie la grâce, les moines de st maron, ont
lutte pour chalcedoine, le monachisme égyptien est différent du monachisme
syrien. Il faut voir leur manière ascétique, (ouvrage le renoncement à la
chair, Raymond Brown), les moines mettent en pratique la théologie. Ils

36
tombent dans les erreurs quand ils ne prennent pas en considération
l’enseignement de l’église. Au 5eme siècle on commence a toucher au
concept théologique monastique, vous opprimez il y a une réaction.
L’église utilise le terme qu’il soit anathème et l’empereur utilise la
répression (obligation).
En Palestine : leur évêque c’est juvenal qui était avec dioscore et il a change
d’attitude, les palestiniens étaient bouleverses, juvenal a trahit la foi, il a
voulu imposer une idée indépendance de l’église, on a considère chalcedoine
comme un concile du nestorianisme. Les moines sont agites ils peuvent
influencer le peuple, les gens aiment les moines, beaucoup de violence parmi
les moines en palestine. Les évêques chasses, puisque le gouvernement
théocratique on comprend l’unité par l’uniformité. Tout ce qui n’est pas
conforme avec l’unité est dans l’erreur.
Si nous refusons chalcedoine ce n’est pas refuser la vraie foi nous sommes
acceptons l’enseignement de Cyrille d’alexandrie.
Quelle est l’autorité d’un concile ?
En Egypte, parti monophysite. On procède par la violence.
Mettre Chalcédoine en question ? Procédure de Timothée c’est la violence.
Au lieu d’avoir recours à la violence on essaie avec la ruse.

Basilisque non a Chalcédoine :

vendredi 19 janvier 2007

La Cappadoce se trouve en Turquie


Basilisque : non à Chalcédoine :
Quelle est l’attitude de Rome, et si l’empereur décide le nom à Chalcédoine,
l’unité de l’empire est mise en question. Une moitié vers le monophysisme
et l’autre vers le diphisysme. Il y a des évêques prêts à prendre le siège.
Pour les évêques la priorité est pour la foi, et leur vision totalement
différente des empereurs qui avaient le souci de l’empire.
La résistance prend place quand on voit que le pouvoir n’est pas aussi
important. L’évêque de Rome a refuse le canon 28 dire non a chalcedoine
c’est dire non au canon 28 qui donne une primauté d’honneur a
constantinople. Il y a des stratégies politiques.

L’empereur zenon :

37
Il veut maintenir son pouvoir. Il n’a pas le souci de la foi. Changeant
d’attitude pour gagner le siège.
12 anathèmes de Cyrille sont pour Nestorius, si tu acceptes les 12 points tu
seras orthodoxe sinon tu seras anathème.
L’Hénotique condamne Nestorius et eutyches sans toucher au siège de
Constantinople mais les idées des auteurs. L’Hénotique document très
intelligent.
Acéphales : sans chef.
Rome seule n’est pas en erreur.
Une certaine violence exercée contre les moines.
A la fin du 5e siècle on a fait retour à Chalcédoine.
Marcien chalcédonien, le second non et le troisième entre les deux. 5 e siècle
retour de quelques sièges a chalcedoine.
Qui sera sauvé ?

Anastase :
Le concile de chalcedoine n’a pas aboutit a la création de nouvelles églises
mais a un schisme et au 5e siècle on commence a parler d’une nouvelle
église. Le début du 6e siècle serait avec une nouvelle église des syriaques
orthodoxes.

lundi 22 janvier 2007

(Ouvrages : Philippe Escolant, monachisme et église, le monachisme syrien


du 4ème au 7ème siècle, éd. Beauschesme, la théologie historique 109, paris
1999.
Vincent desprez, moine de libugé le monachisme primitif des origines
jusqu’au concile d’Ephese, spiritualité orientale, abbaye belle fontaine.
Numéro 72, 1998.
Antoine guillomont, aux origines du monachisme chrétien, spiritualité
orientale, numéro 30, 1979.
Pierre canivet, le monachisme syrien selon theodoret de cyre, beaushesme,
théologie historique numéro 42, paris 1977).

(Tiré du livre de Samuel, puisé a l’ancien testament, c’est dieu qui est votre
roi, on a institué la monarchie juive 3 problèmes, le cesaro papisme,
intervient dans les affaires de la foi, appliquent les décisions du concile, ou

38
sont les limites de césar et les limites des évêques, st Ambroise a développe
cette idée, ils sont les garants de la foi de l’église. Maintenir l’unité de
l’empire, si les conciles se sont réunis pour maintenir l’unité on a aboutit au
schisme.
Le problème suivant, quel était la place du christianisme a l’extérieur de
l’empire).

Remarque sur la réception de Chalcédoine :


1- le concile de chalcedoine avait manque sa cible.
2- Il n’avait pas fait disparaître le nestorianisme.
3- Il n’avait pas satisfait les monophysites.
4- Il avait semé la discorde parmi les orthodoxes en réhabilitant
theodoret de cyre.
5- Il n’avait pas gagne son pari politique c'est-à-dire unifier l’église
unifier l’empire. Les provinces méridionales de l’empire, Egypte,
Syrie et Palestine restaient toujours sous la domination des
monophysites.

Le nestorianisme :
Le nestorianisme avait connu après chalcedoine un déclin mais sans
disparaître ses adeptes étaient regroupes dans les régions syro
palestinienne. Les nestoriens méprisaient les autorités ecclésiastiques et
ils appelaient l’église orthodoxe « église profane, car l’idéal chrétien était
incarne a leurs yeux par les austères moines du désert ».

Les monophysites :
Les monophysites refusent chalcedoine parce qu’il est suspect de
nestorianisme.
Ils ont tente de s’organiser en egypte et en syrie.
Alexandrie est le fief.
Antioche jadis le berceau du nestorianisme fut divise entre 2 camps
monophysites et diphysite (severe d’Antioche 512 et 518)
De manière générale le monophysisme post chalcédonien se caractérise
par un rejet de la structure de l’église.
Les adeptes du monophysisme mettaient en cause l’autorité et
l’infaillibilité des conciles.
Ils prétendaient que les évêques n’étaient que des ministres du culte sans
aucune autorité ni compétence. Les vrais chrétiens étaient ceux qui

39
vivaient l’idéal du christ au désert, donc les moines. A cet égard ils
avaient les mêmes idées que les nestoriens.

Rome :
Rome profita de la période d’occupation par les Goths pour se forger un
esprit d’indépendance.

Les nestoriens luttent contre chalcedoine, les monophysites étaient aussi


contre chalcedoine, tout deux mêmes attitudes contre chalcedoine.

(Pourquoi Chalcédoine a aboutit à un schisme mais à Nicée non ?


A chalcedoine pas de définition de la foi, après nicee on a eu le temps de
développer la théologie trinitaire, on a fait plusieurs conciles, il n’y avait
pas le problèmes Constantinople Rome et Constantinople alexandrie.
Comment comprendre le phénomène éphésien, chalcedoine ou bien
l’accepter ou bien condamné cette attitude violente depuis ephese a
chalcedoine, si on continue comme ca on n’est pas d’accord. Le
développement monastique qui a donné un aspect, le moine est le croyant
par excellence on trouve la vérité aupres du moine, ascèse et les évêques
sont les riches. Comment appliquer l’enseignement du christ, toutes les
églises orientales dans leur tradition tous les évêques étaient élues parmi
les moines.

Justinien, les moines :


Les moines sont présents partout, tout le monde vient chez eux, les
moines sont extérieurs de l’hiérarchie, ils vivent à la marge de l’église et
de l’empire et pourtant ils exerçaient une influence aux gens et aux
affaires. Ils étaient indépendants et du pouvoir ecclésiastique et impérial.
Les gens écoutent les moines comme l’empereur. Le phénomène
monastique dans l’empire est anarchique.
Page 259 : la majorité des moines étaient illettrés et paysans, ils ne sont
pas théologiens car la théologie était en grec. Ce moine qui est paysan et
illettré à une autorité comme l’empire c’est une anti société.
Renversement de la structure et de l’église. Les évêques parlent de la foi
de l’église et les moines de la spiritualité paysan, contre partie des
évêques.

(Pour l’examen final 4e 5e 6e siècle pourquoi l’église est arrivée a un


schisme, il y a une question culturelle. Poser des questions et peut être la
réponse dans les documents, pourquoi l’église romaine n’a pas pu établir

40
l’unité entre elle et Constantinople on ne peut pas nier l’histoire. Conflit
de séparation christianisme judaisme, christianisme empire et
christianisme).

lundi 29 janvier 2007

Page 202 comme question pour l’examen final.


« Le pouvoir impérial byzantin calqua ses attitudes sur les besoins de sa
politique : lorsque son centre d’intérêt se situait en Orient, l’empereur
tentait de satisfaire les monophysites en faisant des concessions
doctrinales, ce qui provoquait la colère de Rome » (réalités des choses
après Chalcédoine).
Le concile se considérait infaillible, quelques empereurs essayaient de
satisfaire les monophysites en faisant des concessions. Pourquoi la colère
de Rome et non d’Antioche de Constantinople d’alexandrie.
(Pages 115, du 2e concile de Constantinople dans le livre conciles
oeucumeniques).

Lecture synthétique :
Les aspects purement doctrinaux se mêlent aux inspirations politiques, (il
y a des différences linguistiques entre la Syrie mesopotamie, syriaque et
grec, dans les années qui suivirent chalcedoine, (les oppositions se
manifestèrent entre 2 plans), le premier point de friction c’est l’autorité
d’un concile oeucumenique, Rome refuse toujours elle veut chalcedoine,
le patriarche de constantinople est soumis a l’empereur. Et l’empereur
veut établir l’union et l’unité dans son empire.
« Question des 3 chapitres » c'est-à-dire Théodore de mopsuest, theodoret
de cyre et Ibas d’edesse est 3 antiochiens.
Le problème des 3 chapitres est le suivant on veut savoir si ces 3
chapitres sont orthodoxes ou non.
Concile d’Ephese est la clé de tous les événements, chalcedoine n’a pas
condamne Cyrille mais ne professe pas le dyphysisme de Nestorius il a
réhabilite les 3 chapitres.
Pour les orientaux le concile de chalcedoine est la suite de celui d’ephese.
Parce qu’il n’a pas formule de directives en matiere de foi, on ne modifie
pas le credo. Qu’est ce qu’on a fait a ephese on a condamne les
antiochiens et nestorius. Chalcédoine n’a pas révise celle d’ephese il n’a

41
pas fait une relecture. On n’a pas a ephese discuter la théologie de
nestorius. Chalcédoine pour les orientaux prêche une autre doctrine
dyphisite, a chalcedoine vous n’avez pas revise ephese, on n’a fait que
rehabiliter les 3 chapitres et les diphysites.
« La rehabilitation de theodoret de cyre et ibas lors du concile de
chalcedoine était donc un acte de miséricorde a la suite de la répudiation
expresse de leurs idées hérétiques, » donc chalcedoine est un concile qui
à en arrière plan des visées politique. Les orientaux sont insatisfaits
même les antiochiens le concile de chalcedoine n’a pas réhabilite
Nestorius, qu’est-ce chalcedoine ? Après chalcedoine l’église de
Constantinople était prisonnière de la politique impérial, Rome
maintenait chalcedoine d’une manière rigoureuse, le concile d’ephese
avait été ressenti comme le triomphe de la théologie alexandrine et une
victoire d’egypte.
La condamnation :
La condamnation d’apollinaire de laodisset de Nestorius de theodore de
mopsuest theodoret de cyre et d’ibas d’edesse tous les grands noms de
l’école d’Antioche avaient ouvert la voix sur cyrille. Propulser
Alexandrie a la tête du monde chrétien, Rome et Constantinople l’avait
compris et avaient fait alliance, Rome allié d’Alexandrie et
Constantinople soumise a l’évêque, Antioche est la perdante par
excellence, la victoire pour alexandrie. Constantinople et Rome
comprenaient bien les choses. La théologie d’Antioche fut remise en selle
par la réhabilitation de theodoret. Chalcédoine a essaye de condamner
dioscore et eutyches et a Alexandrie a mal compris. Les théologiens
condamnes sont des antiochiens, Constantinople n’a pas des théologiens,
les 2 perdants sont Antioche et Alexandrie et les gagnants sont
Constantinople et rome. On n’a pas compris chalcedoine comme un
concile qui donne des solutions mais qui provoquent des problèmes.
Cette situation compliquée fut à caractériser toute l’époque après
chalcedoine.
Après chalcedoine les monophysites ont renverse zenon, basilicus a dit
non a chalcedoine. Zénon a repris le trône en 482 et a publie l’henotica.
Est-ce que la voie théologique ou politique peut concilier les deux
monophysites et chalcédonien, ni la théologie ni la politique ne sert plus
a rien. Même les évêques de Rome ont pris une attitude rigide, effacer le
nom de quelques évêques de constantinople.
Justinien et Justin : il y avait un schisme entre Constantinople et Rome,
au début du 6e siècle Rome et Constantinople étaient en schisme, la
relation des 5 patriarcats l’une est contre l’autre Rome maintient toujours

42
la doctrine. (Réfléchir sur cette question relation entre les 5 patriarcats).
La Palestine séparée d’Antioche avec chalcedoine, la grande perdante
c’est antioche. Justinien avait des idées cesaro papiste, il a pris la cause
de la foi, il a edite des décrets théologiques sans avoir recours aux
évêques. Au début du 6e siècle, justinien voulait réconcilier les
monophysites pour ne pas laisser la possibilité des perses d’entrer dans
l’empire. Par contre le pape était contre cette politique car pour
réconcilier les monophysites on doit faire de concessions. Quel était le
problème de justinien l’impératrice theodorat était monophysite. Elle a
accueilli chez elle les grandes têtes monophysites. Le problème des
origenistes, qui a gagne le champ monastique, quelle est la doctrine
d’origene il croit en la dualité la préexistence des âmes les moines
accueillent origene car ils luttent contre le corps, pour lui le salut englobe
tout le monde même Satan. Les idées origenistes viennent du milieu
monastique pour troubler justinien.
3e problème Rome était toujours en dehors de l’empire, justinien essayait
de la regagner à l’empire a partir de 533-540. Le pape n’a plus la
possibilité d’un esprit indépendant. Rome refuse la réconciliation avec les
monophysites. Maintenir l’orthodoxie de la foi, justinien n’a pas pu
rétablir l’unité, il a constate que la terminologie de chalcedoine n’est plus
a la page, on peut inventer d’autres vocabulaires. Pour lui la meilleure
façon de réconcilier monophysite et dyphysite c’est de condamner les 3
chapitres on a réuni le concile Constantinople 2. A quoi sert de
condamner les 3 chapitres.
Comment comprendre ces événements ecclésiastiques :
La théologie politique du 4e siècle avait joue un rôle essentiel dans ces
événements, la vision universelle de l’église non sur le plan de la foi mais
social l’église est le prémices du royaume, cette idée liait au concept d’un
seul dieu une seule foi un seul empire a menait les événements a ce
qu’elle a aboutit. Les grandes villes de l’empire Rome, Constantinople
Antioche ont dominé, on ne parle pas du christianisme loin de ces 4
grandes villes, on parle du christianisme urbain c’est lui qui a détermine
le sort du christianisme universel, c’est pour cela la vie monastique vient
comme une réponse négative a ce concept urbain du christianisme le
désert lieu de Satan va devenir le paradis. Les moines de la Syrie qui se
trouvent sur toutes les routes des petits villages et les grands saints
antiochiens on les trouve partout, redonner un sens a la vie mystique
ascèse loin du concept politique de la ville et de l’empire de la hiérarchie.

Page 186 et suite les évêques :

43
L’évêque est lui qui s’occupe des pauvres même des taxes, l’église non
seulement le corps mystique du christ. Exiler un évêque est un événement
extraordinaire, c’est l’église qui intervient dans les affaires de la société
entre l’église et l’empire c’est inséparable. (Page 197 a lire).
Page 688 rapprochements doctrinaux sociaux politique. Ca va continuer
la répression.

(pour le final, une question synthétique, événements depuis ephese


jusqu'à Constantinople 2 comment les choses ont commence avec ephes
pourquoi une clé chalcedoine que signifie pour les orientaux querelles
dogmatiques rôle des moines après chalcedoine relation des 5 églises
pourquoi Antioche la grande perdante est ce qu’on a compris Antioche et
sa théologie Alexandrie est ce l’unique vraie théologie pouvoir social
politique des évêques et les empereurs fusion église état, si les
monophysites refusent la réception de chalcedoine ce n’est pas par
question de foi mais d’existence et une vision de dieu de l’homme de
l’église le nestorianisme continue a exister le monophysisme persiste
jusqu aujourd’hui et on entre en dialogue est ce chalcedoine est faillible
ou non que veut dire négocier avec les autres églises. Les discussions
oeucumeniques actuelles c’est reprendre chalcedoine relation entre Rome
et Constantinople et Antioche et Alexandrie relation des églises entre
elles, est ce un développement longue histoire. Savoir le passe pour
comprendre le présent qui n’est pas sépare du passe.
Comment comprendre l’unité de l’empire et de l’église ? ).

44