Vous êtes sur la page 1sur 2

SUJET 5 : ENVIRONNEMENT STRUCTUREL

Montrez le rôle de l’Education non formelle dans le processus de développement et de


changement social

L'éducation était synonyme de « scolarité ». C'est vers les années 60 que va apparaître
toute une série d'analyse de caractère soit économique soit politique, soit pédagogique qui
mettaient en lumière les défauts et les insuffisances de la scolarité conçue comme le seul
véhicule de l'enseignement. La force de ces critiques suscita la recherche de compléments, des
suppléments et de substituts à l'école. Les critiques adressées à l'école trouvèrent écho tout
particulièrement chez les chercheurs et dans les institutions s'occupant du développement et
de l'assistance à l'échelon international. C'est là que va naître le concept d’« Education non-
formelle »A l'issue de l'inadéquation de l'approche scolaire traditionnelle des problèmes
éducatifs du développement, institutions et individus se mirent à prôner la mobilisation des
formes extrascolaires d'éducation pour faire face aux besoins des sociétés en développement
en matière d'enseignement. Ce sujet demande que montrez le rôle de l’Education non formelle
dans le processus de développement et de changement social. Quelles sont le rôle de
l’éducation non formelle dans le processus de développement et de changement sociale ? On
parle premièrement la définition de l’éducation non formelle, deuxième le rôle de l’éducation
non formelle dans le processus de développement et troisièmement le rôle dans le changement
social.

Par éducation non formelle s’entend toute forme d’éducation organisée suivie sur une
base volontaire et revêtant un caractère d’offre. Elle renvoie au travail éducatif organise en
dehors du système scolaire formel, qui s’adresse à un public cible bien défini et qui poursuit
des objectifs éducatifs spécifiques. S’agissant des objectifs, de la durée et des outils
d’apprentissage, l’éducation non formelle fonctionne de manière systématique. Toutefois, les
objectifs, les contenus et les méthodes sont en grande partie aménagés par les participants
eux-mêmes. Les institutions éducatives non formelles ont la chance de pouvoir offrir aux
enfants et aux jeunes la possibilité de jouer, de s’amuser et de se détendre tout en leur
proposant des espaces libres ou intégrer leurs intérêts propres.

L’éducation non formelle au contraire de l’éducation formel a lieu majoritairement en


dehors du système éducatif formel et est volontaire. Elle couvre une grande variété de
domaines d’apprentissage : travail de jeunesse, clubs de jeunesse, associations sportives,
service volontaire, formation et bien d’autres activités qui constituent des expériences
d’apprentissage. Ses programmes sont moins clairement définis et son « pouvoir de
certification » moins important, ce qui lui confère une position sociale et financière plus
faible. Le degré de professionnalisation est également plus bas et moins strictement défini que
pour l’éducation formelle. Celle-ci est obligatoire pour la majorité des élèves et doit reposer
sur une motivation d’apprentissage extrinsèque. L’éducation non formelle présente en
revanche l’avantage d’être volontaire et peut en principe compter sur la motivation
intrinsèque des participants. Dans certains pays, elle-même est perçue comme un processus
d’apprentissage sans programmes évidents, sans enseignants et sans examens ou tests. Les
avantages sont d’apprendre tout la personne pour développer le mode de vie sur tout au
développement personnelle.

Dans le changement social, le rôle de l’éducation informelle a notion renvoie à celle


du savoir-faire et de la compétence. Après avoir acquise emmagasiné des connaissances, la
mission qui revient à l’apprenant ou à l’étudiant, consiste à mettre en pratique, mettre à
l’œuvre ses connaissances reçues. La société étant le milieu où se déploient les interactions
humaines, constitue également l’endroit où l’homme instruit exerce ses compétences dans
bien des domaines une prévoie la société. L’éducation non formelle prend la place au
changement sociale comme l’éducation à la citoyenneté et la connaissance acquise à la
société, dans les écoles non informelles on prend de changement dans la société comme de
transformation observable dans le temps, qui effectue d’une manière qui ne soit pas que
provisoire ou éphémère.

Pour conclure, le rôle de l’Education non formelle dans le processus de développement


et de changement social prend une grande place dans le développement dans la société surtout
au monde de vie et à l’éducation, l’éducation est le monteur de développement donc
l’éducation non formelle prend la place dans le développement et le changement sociale.
Donc tout forme de l’éducation ne mal pas, il produit ou entraine le développement et change
la société et transforme observable dans le temps.