Vous êtes sur la page 1sur 52

TECHNIQUE TELECOMS

THEME : REALISATION D’OUVRAGES


AERO-SOUTERRAINS POUR LE
LABORATOIRE DE FIBRE OPTIQUE DE
l’ESMT

Sous la Direction de : Présenté et soutenu par :

Mr. Adama NANTOUME M. Mouhamadou CISSE &


M. Djadji Samba SOW
PROMOTION 2017 - 2019

Décembre - 2019

DEDICACES

C’est avec profonde gratitude et sincères mots, que nous dédions ce modeste travail à nos chers parents qui
ont sacrifié leur vie pour notre réussite et nous ont éclairé le chemin par leurs prières et leurs conseils
judicieux. Nous espérons qu’un jour nous pourrons leurs rendre un peu de ce qu’ils ont fait pour nous, que
Ddieu leur prête bonheur et longue vie.
Nous dédions aussi ce travail à nos chers frères et sœurs pour leurs affections, leurs encouragements
permanents, compréhension et patience, nos familles pour leurs soutiens moral moraux tout au long de
notre parcours, nos amis pour une sincérité si merveilleuse, tous nos professeurs qui nous ont enseigné et à
ceux qui ont veillé à ce que ce rapport soit à la hauteur et à tous ceux qui nous sont chers.

MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW II


REMERCIMENTS

Nous ne pourrions commencer ce rapport sans remercier Allah (Tout Puissant) pour sa miséricorde et sa
protection et le prophète Mohamed (paix et salut sur lui).
Nous adressons nos sincères remerciements à notre professeur, encadreur et maitre de stage M Adamar
NANTOUME, chef DETIC pour sa disponibilité, sa rigueur, ses multiples recommandations, lesquelles
nous ont mis dans des meilleures conditions d’apprentissage et de réflexion afin de mener à bout ce stage.
Et on nous remercie remercions également tous les formateurs enseignants de l’ESMT pour la formation
que nous avons reçuesreçue pendant les deux ans de formation.
Tous nos camarades de promotion et à tous ceux qui, de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce
document.

MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW III


MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW IV
LISTE DES FIGURES
Figure 1 : Evènements clés de l'histoire de l'ESMT---------------------------------------------------------------8
Figure 2 : Constitution de la fibre optique-------------------------------------------------------------------------14
Figure 3: Ouverture Numérique de la fibre optique--------------------------------------------------------------15
Figure 4 : Les fibres multimodes à saut d’indice-----------------------------------------------------------------16
Figure 5 : Les fibres multimodes à gradient d’indice------------------------------------------------------------16
Figure 6 : Les fibres monomodes-----------------------------------------------------------------------------------17
Figure 7 : Plan du chantier-------------------------------------------------------------------------------------------20
Figure 8:Dimensions des chambres L5T et L6T------------------------------------------------------------------22
Figure 9 : Coffre externe de la chambre L6T----------------------------------------------------------------------24
Figure 10 : Radié du fond de la chambre L6T--------------------------------------------------------------------25
Figure 11 : Coffre interne de la chambre L6T---------------------------------------------------------------------26
Figure 12 coffrage finale de la chambre---------------------------------------------------------------------------27
Figure 13: Protection des tuyaux------------------------------------------------------------------------------------28
Figure 14 : Coulage d’une chambre L6T--------------------------------------------------------------------------29
Figure 15 : Avant le décoffrage d’une chambre L6T Figure
16 : Après le décoffrage d’une chambre L6T --------------------------------------------------------30
Figure 17: mise en place des tuyaux au niveau du masque------------------------------------------------------32
Figure 18:Coulage du masque sur les tuyaux---------------------------------------------------------------------33
Figure 19 Alignement des tuyaux sur l'axe des chambres-------------------------------------------------------34
Figure 20 : Déserte des murets--------------------------------------------------------------------------------------35
Figure 21 : Forme finale de la chambre L6T----------------------------------------------------------------------36
Figure 22:deserte au niveau des poteaux---------------------------------------------------------------------------37
Figure 1 : Evènements clés de l'histoire de l'ESMT---------------------------------------------------------------9
Figure 2 : Constitution de la fibre optique-------------------------------------------------------------------------15
Figure 3: Ouverture Numérique de la fibre optique--------------------------------------------------------------16
Figure 4 : Les fibres multimodes à saut d’indice-----------------------------------------------------------------17
Figure 5 : Les fibres multimodes à gradient d’indice------------------------------------------------------------17
Figure 6 : Les fibres monomodes-----------------------------------------------------------------------------------18
Figure 7 : Plan du chantier-------------------------------------------------------------------------------------------21
Figure 8: Dimensions des chambres L5T et L6T-----------------------------------------------------------------23
Figure 9 : Coffre externe de la chambre L6T----------------------------------------------------------------------25
Figure 10 : Radié du fond de la chambre L6T--------------------------------------------------------------------26
Figure 11 : Coffre interne de la chambre L6T---------------------------------------------------------------------27
Figure 12 : Coffrage finale de la chambre-------------------------------------------------------------------------28

MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW V


Figure 13: Protection des tuyaux------------------------------------------------------------------------------------29
Figure 14 : Coulage d’une chambre L6T--------------------------------------------------------------------------30
Figure 15 : Avant le décoffrage d’une chambre L6T Figure
16 : Après le décoffrage d’une chambre L6T --------------------------------------------------------31
Figure 17: Mise en place des tuyaux au niveau du masque-----------------------------------------------------32
Figure 18: Coulage du masque sur les tuyaux---------------------------------------------------------------------33
Figure 19 : Alignement des tuyaux sur l'axe des chambres-----------------------------------------------------34
Figure 20 : Déserte des murets--------------------------------------------------------------------------------------35
Figure 21 : Forme finale de la chambre L6T----------------------------------------------------------------------36

MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW VI


SOMMAIRE

INTRODUCTION........................................................................................................................................1
CHAPITRE I. PRESENTATION DE L’ESMT.....................................................................................2
A. HISTORIQUE DE L’ESMT :..........................................................................................................3
B. LES ORGANES DE L’ESMT :.......................................................................................................4
CHAPITRE II. GENERALITES SUR LA FIBRE OPTIQUE................................................................9
INTRODUCTION A LA FIBRE OPTIQUE.........................................................................................10
A. DEFINITION DE LA FIBRE OPTIQUE......................................................................................10
B. LES CARACTERISTIQUES DE LA FIBRE OPTIQUE..............................................................10
CHAPITRE III. LES TRAVAUX REALISES AU COURS DU RAPPORT DE STAGE....................15
A. PREPARATION DU CHANTIER................................................................................................16
B. LE DEBUT DES TRAVAUX........................................................................................................20
CONCLUSION..........................................................................................................................................33

INTRODUCTION........................................................................................................................................6
CHAPITRE I. PRESENTATION DE L’ ESMT....................................................................................7
A. HISTORIQUE DE L’ESMT............................................................................................................8
B. LES ORGANES DE L’ESMT.........................................................................................................9
CHAPITRE II. GENERALITE SUR LA FIBRE OPTIQUE................................................................13
INTRODUCTION A LA FIBRE OPTIQUE.........................................................................................14
A. DEFINITION DE LA FIBRE OPTIQUE......................................................................................14
B. LES CARACTERISTIQUES DE LA FIBRE OPTIQUE..............................................................14
CHAPITRE III. LES TRAVAUX REALISES AU COURSCOMTE RENDU DU RAPPORT DE
STAGE 19
A. PREPARATION DU CHANTIER................................................................................................20

MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW VII


B. LE DEBUT DES TRAVAUX........................................................................................................24
CONCLUSION..........................................................................................................................................36

MOUHAMADOU CISSE & DJADJI SAMBA SOW VIII


INTRODUCTION

INTRODUCTION

Dans le cadre de notre formation à l’école l’Ecole Supérieure Multinationale de Télécommunications


(ESMT) et pour l’obtention effective du diplôme de Technicien Supérieur (DTS) en Télécommunications
(DTS) option : Technique télécoms et dans le cadre de renforcement de cette formation on nous avons eu à
effectuer un stage durant le mois d’AoutAoût à l’ESMT.
Nous avons choisi ce stage au sein de l’ESMT car nous voulions renforcer nos compétences techniques en
fibre optique .; surDe ce fait ce l’ESMT en collaboration avec la société SYSREAD SYSROAD dans le
cadre de la réalisation de son projet de déploiement de la fibre à l’école, s’est avèravérée être pour nous
une très bonne opportunité d’acquérir et de consolider nos acquis.
Ce rapport consistera d’abord, dans la première partie à vous faire une présentation générale de l’ESMT et
dans la deuxième partie il sera question de la construction réalisation du génie civildes chambres ainsi que
la généralité sur le déploiement de la fibre optique ; enfin nous vous ferons des remarques et élaborer les
éventuelles perspectives.
CHAPITRE I. PRESENTATION DE L’ESMT

Inutile de réserver une page pour les chapitres


A. HISTORIQUE DE L’ESMT :

L’ESMT est une institution de formation, d’enseignement et de recherche qui a été créée en 1981 avec
l'appui de l’Unions Internationale des Télécommunications (’UIT), des coopérations Françaises française
suisse et canadienne. Ceci Elle est née de la volonté des sept pays d’Afrique de l’Ouest (Benin, Burkina
Faso, Guinée, Sénégal, Niger, Mauritanie, Mali) désireux de disposer d'ingénieurs qualifiés dans le
domaine des télécommunications/TIC.
EN 1986, un Accord de siège avec le Gouvernement du Sénégal lui donne un statut d’institution
diplomatique.
Consciente des différentes mutations qui s'opèrent dans le domaine des télécommunication/tic au milieu
des années 90, l'école mène dès 1995 une réflexion sur les objectifs à assigner, les produits et services, et le
modèle organisationnel à envisager ; Cependant il lui rester restait un défi de taille à relever celui de son
autofinancement.
En effet à la 18eme session ordinaire des du conseils Conseilet dAadministrationd’administration (CA)s de
Cotonou le 10 decembredécembre 1999, les Etats membres décideront après analyse du projet de
restructuration élaboré avec l'appui d’UIT d'adopter le plan stratégique de développement 2005. Ce qui fait
que l’ESMT en tant que centre d'excellence a su s'adapter très tôt à la mutation du secteur télécom/tic.
Cette situation de performance de l'école lui confère en 2000 le privilège d'être placer placée au niveau
mondiale parmi les six centres d'excellence de l’UIT, en suite d'être designer en 2001 comme premier
première académie régionale Cisco en Afrique de l'ouest et reconnue aussi comme centre d'excellence par
UEMOA en 2005 et aussi par CAMES dont elle est membre depuis 2006.
Cela a permis à l'établissement d'avoir des programmes en phase avec son environnement mais également
de disposer des ressources pédagogiques, des laboratoires à travers des collaborations fécondes louer
nouées avec les opérateurs et équipementiers.
Sur le plan de la formation elle a entamé son processus de migration vers le système LMD.
Compte tenu de la contribution significative des télécom/tic aux développements économiques et sociale de
l’Afrique, l'ESMT a tant consolider consolidé son positionnement dans l’expertise, le conseil et la
recherche à l'échelle du continent, ce qui fait qu'elle est devenue à l'espace de 3 décennies un véritable
creusé creuset d'excellence dans la sous-région.

Figure 1 : Evènements clés de l'histoire de l'ESMT


B. LES ORGANES DE L’ESMT :

1. Le Conseil des Ministres (CM) :


2.
3. Le Conseil des Ministres (CM) :C’est Quoi CM :

Le Conseil des Ministres est l’organe suprême de décision de l’ESMT. La présidence du CM est assurée, à
tour de rôle et par ordre alphabétique, pour un mandat de deux (2) ans, par le Ministre en charge des
Télécommunications/TIC des Etats Membres.

La Missions du CM :

Le Conseil des Ministres est chargé de :


 Fixer les politiques de formation et de recherche ;

 Nommer et révoquer le Directeur Général et le Directeur de l’Enseignement, de la Formation et de


la Recherche ;

 Approuver le projet managérial d’un nouveau Directeur Général au moment de son recrutement;

 Approuver le Plan Stratégique de l’ESMT ;

 Approuver définitivement le rapport du commissaire aux comptes sur les états financiers soumis par
le Directeur Général;

 Approuver le rapport du Conseil d’Administration sur la gestion de l’ESMT ;

 Examiner et adopter les propositions d’amendements à l’Accord Inter gouvernemental ;

 Approuver le rapport d’évaluation externe des activités scientifiques et pédagogiques de l’ESMT ;

 Examiner et adopter définitivement les comptes de l’ESMT.


4. Le Conseil d’Administration (CA) :Le Conseil
d’Administration (CA) :
5. Le Conseil d’Administration (CA) : C’est Quoi CA :

Le Conseil d’Administration est composé de deux représentants par Etat Membre dont un du Ministère en
charge des Télécommunications/TIC, et un de l’organe de Régulation des Télécommunications/TIC.

Les Missions du CA :

Le Conseil d’Administration est chargé de :


 Approuver le budget et le programme d’activités annuels ;

 Élaborer un rapport biennal sur la gestion de l’ESMT à l’intention du CM ;

 Approuver provisoirement le rapport du commissaire aux comptes sur les états financiers soumis
par le DG;

 Approuver les diplômes sanctionnant les études conformément aux dispositions prévues par le
Règlement intérieur de l’ESMT et adoptées par les partenaires membres et le Conseil Africain et
Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES);

 Délibérer sur les demandes et possibilités d’aides extérieures ;

 Approuver l’organigramme de l’ESMT ;

 Adopter le Statut du personnel de l’ESMT ;

 Nommer et révoquer le Commissaire aux comptes et son suppléant ;

 Proposer au CM une équipe externe d’évaluation scientifique et pédagogique.


6. La Direction Générale (DG) :La Direction Générale
(DG) :
7. C’est Quoi DG :
8. La Direction Générale (DG) :

L'École Supérieure Multinationale des Télécommunications est dirigée par un Directeur Général. Il est
nommé par le Conseil des Ministres suite à un appel à candidatures parmi les cadres du secteur des
Télécommunications/TIC des Etats Membres. Son mandat est de quatre ans renouvelable une fois. Il assure
la gestion de l'ESMT en exécution des décisions prises par le Conseil des Ministres et le Conseil
d’Administration. Le DG de l’ESMT est employeur au sens des lois sociales. Il recrute tout le personnel de
l'ESMT à l'exception du Directeur de l’Enseignement, de la Formation et de la Recherche.

Les Missions du DG :

 Il est responsable de la gestion opérationnelle, administrative et financière de l'ESMT. À ce titre, il


a les pouvoirs les plus étendus de gestion et de représentation sous l’autorité et le contrôle du CA. Il
est assisté dans ses fonctions de pilotage par des structures d’appui.

 Il établit sous sa responsabilité les rapports d’activités, les états financiers annuels et le rapport
d’exécution du budget qui sont soumis au contrôle d’un Commissaire aux comptes désigné par le
CA.
9. Le Conseil Scientifique et Pédagogique (CSP) :

CHAPITRE II. C’est Quoi CSP :

Il est institué auprès du Directeur Général un organe consultatif dénommé « Le Conseil Scientifique et
Pédagogique ».

Les Missions du SCSP :

 La mission du CSP est d’assurer le développement et le maintien des programmes d’études de


qualité que l’ESMT a l’obligation d’établir et d’exécuter. Il apporte toute assistance pour la mise en
place des programmes de formation de qualité.

 Il donne son avis et présente toutes suggestions sur les questions intéressant les activités
pédagogiques et de formation de l'ESMT.
L’ORGANIGRAMME DE L’ESMT :
CHAPITRE III. GENERALITES SUR LA FIBRE OPTIQUE
INTRODUCTION A LA FIBRE OPTIQUE

Dans le réseau de type ADSL, tous les services (internet, téléphone, télévision) se partagent la même bande
passante, ainsi les usages simultanés provoquent des ralentissements, et plus votre logement est éloigné du
central téléphonique, plus votre débit est dégradé. La fibre optique ne connait pas les problèmes de perte liée à
la distance, elle autorise des débits plus élevés que le cuivre, sa bande passante est quasiment illimitée, ce qui
lui permet de véhiculer les informations sur de très longue distance. Dans ce chapitre, nous présenterons d’une
manière générale la fibre optique et ses caractéristiques.

A. DEFINITION DE LA FIBRE OPTIQUE

La fibre optique est une technologie de transmission de données numériques à Très Haut Débit sur un
support physique (guide diélectrique) véhiculées par des signaux lumineux à très grande distance.

B. LES CARACTERISTIQUES DE LA FIBRE OPTIQUE

1. Les constitutions de la fibre optique

La fibre optique est composée de trois parties :

Le cœur de la fibre est composé de silice (composant chimique qui intervient dans la composition de
nombreux minéraux). C’est la partie de la fibre dans laquelle se propage la lumière. Dans ce milieu, l’indice de
réfraction n1 est le plus élevé ;
La gaine optique est de même composée de silice, c’est la partie qui enveloppe le cœur dont l’indice de
réfraction n2 est légèrement plus faible que celui du cœur ;
Le Revêtement de protection est une couche de plastique qui entoure la fibre pour la renforcer. Cette couche
permet de protéger la fibre contre les chocs, le soleil et l’humidité.

Figure 2 : Constitution de la fibre optique


2. Ouverture numérique

L’ouverture numérique de la fibre optique (ON) est le sinus du signal injecté à l’entrée de la fibre. Cet angle est
mesuré par rapport à l’axe de la fibre optique. Pour que la lumière soit guidée dans le cœur de la fibre, il faut
que l’indice du cœur soit supérieur à celui de la gaine (n 1 > n2). Plus l’ouverture est grande, plus il est facile
d’injecter la lumière dans la fibre. Cette ouverture se définie par la formule suivante :

Figure 3: Ouverture Numérique de la fibre optique

ON = n0sinα =√❑❑❑❑√n12−n22
n0 : indice de l’air
n1 : indice de réfraction du cœur
n2 : indice de réfraction de la gaine
α : demi- angle du cône d'acceptante (degrés)

3. Atténuation de la fibre optique

L’atténuation de la fibre optique se caractérise par l’affaiblissement du signal au cours de sa propagation. Cette
atténuation dépend de la longueur d’onde utilisée et la distance parcourue. Elle s’obtient en mesurant la
puissance à la sortie (Ps) et la puissance à l'entrée (Pe) de la fibre. Exprimée en dB /Km (décibel par kilomètre),
elle s’obtient par la formule suivante.

Ps
A[dB]=] = 10log Pe

A[dB] : L’atténuation ou affaiblissement en décibel


Ps: La puissance lumineuse à l’entrée.

Pe: La puissance lumineuse à la sortie.


4. Les différents types de fibre optique
Il existe deux types de fibres optiques à savoir : Les fibres multimodes et les fibres monomodes.

CHAPITRE IV. Les fibres multimodes


Les fibres multimodes dites MMF (Multi Mode Fiber), sont les premières fibres à être utilisées dans les réseaux
locaux LAN (Local Area Network). Elles sont aussi utilisées dans les transports de données sur de courtes
distances de 1 à 2 km. On distingue dans ce cas deux types de fibres multimodes.

(1) Les fibres multimodes à saut d’indice


Les fibres à saut d’indice possèdent un cœur très large. Elles sont utilisées pour les transports de données sur de
courtes distances. Les longueurs d’onde utilisées sont de 850nm et 1300nm. L'affaiblissement sur ce type de
fibre est très important comme on peut le voir sur
lala différence des impulsions d'entrée et de sortie. C’est la raison pour laquelle les rayons lumineux se
propagent par réflexion totale interne en ‘ "dent de scie ‘. Cette réflexion est assurée par les valeurs des
indices de réfraction n1 (le coeurcœur) et n2 (la gaine) avec n1 > n2.

Figure 4 : Les fibres multimodes à saut d’indice

(2) Les fibres multimodes à gradient d’indice


Les fibres multimodes à gradient d'indice présentent un coeurcœur plus petit que celle à saut d’indice. Elles sont
utilisées sur de moyennes distances. On remarque que l’indice de réfraction décroît de façon continue, depuis le
centre du coeurcœur jusqu’à l’interface de la gaine

Figure 5 : Les fibres multimodes à gradient d’indice


CHAPITRE V. Les fibres monomodes

Les fibres monomodes dites SMF (Single Mode Fiber) possèdent un coeurcœur fin et supportent qu’un seul
mode de propagation par rapport à la fibre multimode. Le fait qu’elle aille ait un coeurcœur si fin va obliger le
signal lumineux injecté à l’entrée d’atteindre la sortie avec peu de déformation et un faible affaiblissement
comme nous pouvons le remarquer. La propagation de la lumière est quasiment directe. Elle est actuellement
utilisée pour des infrastructures terrestres et sous-marines de longues distances à des longueurs d’ondes de 1310
et 1550 nm. C’est la meilleure solution certes, mais la plus couteucoûteusese.

Figure 6 : Les fibres monomodes

1. Avantages et inconvénients de la fibre optique


La fibre optique, malgré ses qualités et performances, elle présente aussi bien des inconvénients.

CHAPITRE VI. Les avantages de la fibre optique

Le débit élevé
La fibre optique offre un meilleur débit à l’ordre du gigabit ;

La bande passante
La fibre optique présente une bande passante quasiment illimitée. Elle permet de transporter des informations
sur de longues distances sans affaiblir le signal conduit ;

Le poids
Avec son poids léger et sa petite taille, la fibre optique est facile à transporter sur de longue distance.
Contrairement aux câbles cuivre ;

La résistance à l’interférence électromagnétique


La fibre optique est insensible aux perturbations électromagnétiques (le bruit, la foudre). C’est ce qui
garantit sa meilleure qualité ;
La durée de vie de la fibre optique
La fibre optique à une meilleure durée de vie plus importante que ceux des câbles réseaux cuivre. Elle a une
durée de vie d’environ 20 ans voir plus.
CHAPITRE VII. Les inconvénients de la fibre optique

Le coût élevé de déploiement


Le déploiement de la fibre optique exige des dépenses assez lourdes. C’est la raison pour laquelle il est
préférable de la déployée dans les zones à forte besoin de données ;

La fragilité des composants


La fibre optique est une matière fragile. Elle demande plus de protection autour du câble par rapport au cuivre ;

Sensibilité à la poussière
La fibre est faite d’une matière très sensible à la poussière. Sa manipulation (soudure, raccordement, mesure
etc.) requiert un environnement de travail bien protège
CHAPITRE VIII. COMTE RENDULES TRAVAUX REALISES
AU COURS DU RAPPORT DE STAGE
A. PREPARATION DU CHANTIER

1. Etude du chantier

Comme nous pouvons le constater sur ce plan ci-dessous le but de ce projet fut la conception et la
réalisation d’ouvrages de génie civil constitués de  :
- 3 chambres (2 de types L5T ET une centrale de type L6T) relié par 5 tuyaux de types PVC (3 de
diamètre 60 et 2 de diamètre 45) desservant d’un côté une salle d’équipements via 2 tuyaux de
types PEHD de diamètre 42 et de l’autre 4 murets via des tuyaux PEHD diamètre 32 ;
- 2 poteaux pour le tirage aérien du câble ;
- 4 murets.

Figure 7 : Plan du chantier


2. Mise en place du chantier

CHAPITRE IX. Chambre de tirage

Une chambre de tirage, également connue sous le nom de « chambre de tirage électrique » ou de
« chambre de télécommunication » est un coffre généralement composé de thermoplastique ou de béton.

Utilisé dans le cadre de l’installation d’infrastructures publiques relatives aux télécommunications (ex : la
fibre optique ou les câbles téléphoniques) ; ce coffre est placé dans une cavité souterraine et doit permettre
de tirer et de raccorder des lignes enterrées de télécommunication.
Les chambres de tirage permettent une intervention plus facile sur les réseaux en cas de panne ou de
raccordement, elles sont généralement rendues accessibles aux personnels qualifiés.
En bref, l’utilité d’une chambre de tirage est de permettre l’intervention sur des réseaux de
télécommunication sans avoir à déterrer tout l’ouvrage.

CHAPITRE X. Les étapes de la construction des chambres :

Pour mener à bien la construction onous procède procèdonsprocédons comme suit : d’abord on nous décrit
décrivons la nature des chambres et le dimensionnement utilisé ensuite onous expliquonse en détail la mise
en œuvre.

la nature des chambres:


Les chambres sont répertoriées suivant 2 classes : TTrottoirROTTOIR ou Chaussée HAUCEE en
fonction de leur utilisation.
* CLASSE T : éléments destinés à être placés sous trottoir, sous parkings.
Type de chambre: L0T, L1T, L2T, …, L5T, L6T.
* CLASSE C : élément destinés à être placés sous chaussées, sous parkings ‘lourd’.
Type de chambre: L1C, L2C, L3C, K1C, K2C, K3C, M1C.

Pour s’en tenir au plan du chantier, on nous nous s’intéresseraons uniquement aux chambres de la classe T
de type L5T et L6T dont lesleurs dimensions sont détaillées ci-dessous :
CHAPITRE XI. Dimensions des chambres L5T et L6T

Figure 8:Dimensions des chambres L5T et L6T

CHAPITRE XII. Liste des matériaux utilisés

 Sable

 Ciment

 Graviers

 Fer

 Planches de bois

 Eau

 3 tuyaux PEHD

 5 tuyaux PVC
CHAPITRE XIII. La répartition des équipes

On aura quatre Quatre équipes ayant chacune des compétences polyvalentes ont réalisé les ouvrages.
maisMais pour le bon déroulement du projet une tache a été assigner assignée à chaque groupe. néanmoins
Néanmoins il faudra noter que toutes les équipes ’ilsont travaillent travaillé en parfaite synergie, ce qui
nous a permis de respecter le délai pour la construction des chambres et le plantage des poteaux. Sur ce
vous vous demandez sans doute quelle est la mission de ces différentes équipes ? Ce qui nous amène à les
relater comme suit :
Equipe1 :
La mission de cette équipe consiste à creuser les différents trous et tranchées qui vont accueillir les
différentes chambres mais également effectuer des piquages pour les tuyaux PVC et les poteaux.

Equipe2 :
Construit les coffrets selon la dimension du des chambres (L5 ou L6), effectue l’équilibrage de ces derniers
(coffrets) dans leur trou respectif et le reste du processus. Nous faisions partie de cette équipe.

Equipe 3:
Gère la partie maçonnerie (construction des murets, gazage du ciment, assure l’approvisionnement en
ciment de l’équipe 2…).

Equipe4 :
Constituée d’une seule personne (le chef de projet), sa mission est de superviser le travail et de veiller à ce
que chacun fasse correctement ce qu’il a à faire.
A. LE DEBUT DES TRAVAUX

Ce qui est attendu dans cette partie est la construction de trois chambres dont deux de type L5T et une
centrale de type L6T. Cependant vu les dimensions ci-dessus on nous constate constatons qu’il y a une
petite différence entre ces deux types de chambre. , ce qui fait queMais le processus de réalisation reste à
peu près la le même et c’est la raison pour laquelle on se focalisera uniquement sur un seul modèle.(à
compléter………)

1. Le coffrage
• Pose du coffre externe

Avant la mise en place du coffret, l’equipe1 creuse trois trous qui vont accueillir les chambres et les tuyaux
en respectant les dimensions prévues à cet effet. Après cela nous avons procédé à la pose des coffrets
externes par l’equipe2 permettant le bétonnage de la L6T ou L5T en suivant les normes de la chambre
concernée comme le montre la figure suivante.

Figure 9 : Coffre externe de la chambre L6T


CHAPITRE XIV. Le Radier 

Cette opération consiste à appliquer du béton armé au fond de la future chambre jusqu’à une hauteur de
10cm en prenant le soin de respecter toute les précautions nécessaires.
Pourquoi être méticuleux dans cette étape? Tout simplement parce que il arrive des moments dans la
réalisation du projet qu’on ait des imprévus liés à des installations existantes ou à la nature du sol. Ce qui
fait que le radier fut très délicat en raison de la réalisation du chantier dans une zone marécageusex. Sur ce
il nous a fallu une journée pour que le béton sèche empêchant l’eau de rentrer.

Figure 10 : Radié du fond de la chambre L6T


• Coffre interne de la chambre L6T

Après avoir fait le radier, onous prépare préparons le coffret interne avec des dimensions légèrement
inférieures à celles du coffret externe. Ce coffret sera associé au coffret externe puis suspendu par des
planches de bois pour préparer le coulage. pour que la chambre puisse avoir la forme voulue, on nous peut
pouvons dire que c’est le contenu. Que voulez-vous dire?????

Figure 11 : Coffre interne de la chambre L6T


CHAPITRE XV. Finalisation du coffrage

Enfin nous avons la mise en place du coffret interne au niveau du coffret externe pour effectuer le coulage.
Puis nous plaçons différentes planches pour consolider l’ensemble de ce qui sera la future chambre L6T.

Figure 12 : coffrage finale de la chambre


• Section et protection des tuyaux PV5
On Nous prend prenons certaines précautions comme de bien boucher les 5 tuyaux pvc pour empêcher
toutes intrusions indésirables.

Figure 13: Protection des tuyaux


2. Le coulage

Préparation du béton pour le coulage

Pour que la chambre puisse avoir la forme adéquate, onous effectue effectuons le bétonnage entre le coffret
intérieur et extérieur tout en prenant le soin de veiller à ce que les masques soient sortis avant de tout
bétonner. Cette étape est celle qui nous a le plus marqué car durant……… onnous avons eu un certain
nombre de problèmes comme ce liés au à la nature du terrain (marécageuxsol). mais Mais grâce à l’esprit
d’équipe et l’expertise des techniciens onous a susus les relevésresoudrerésoudre.
Figure 14 : Coulage d’une chambre L6T

3. Décoffrage

Une journée plus tard la chambre est enfin prête et on nous peut pouvons bien constater l’eau qui est due au
terrain marécageux. mMaismarécageux. Mais grâce au radier en béton sur la base de la chambre l’eau ne
pénètre plus dans cette dernière. Il ne reste plus qu’à évacuer l’eau et monter les tampons de couverture
adéquate.
Figure 15 : Avant le décoffrage d’une chambre L6T Figure 16 : Après le décoffrage d’une chambre L6T

4. Remise en place des tuyaux

Installation des tuyaux

CHAPITRE XVI. Installation des tuyaux


Après avoir fait la pose et la desserte des tuyaux (PVC et PEHD), il faudra les placer dans les chambres au
niveau des masques prévue prévus à cette effet. Ce dernier est conçue pour accueillir l’extrémité des
tuyaux mais également pour faciliter le tirage et le raccordement des câbles qui seront effectuer après au
niveau de la chambre.

Figure 17: mise en place des tuyaux au niveau du masque


CHAPITRE XVII.Bétonnage du masque

Comme vu précédemment le masque doit contenir l’extrémité des tuyaux (PVC et PEHD). cependant
Cependant, onous doit devons effectuer le bétonnage de ces derniers pour pouvoir les fixer. Il ne faudra pas
oublier de reboucher le bout des tuyaux avec du papier pour éviter certaines contraintes au moment du
tirage.

Figure 18:Coulage du masque sur les tuyaux


CHAPITRE XVIII. L’alignement des tuyaux:

Avant de couvrir de terre les tuyaux, on nous doit devons d’abord vérifier est ce qu’ils sont bien alignés par
rapport aux trois chambres. L’alignement est très important dans la mesure où l’objectif est de veiller à ce
que les tuyaux restent bien droits ; ce qui fait qu’au moment d’effectuer le tirage que ’onous n’ait n’ayons
pas de détour. Après avoir vérifié convenablement l’alignement, on nous recouvre recouvrons les tuyaux
de terre et le travail concernant les chambres et autres s’achèvent là.

Figure 19 Alignement des tuyaux sur l'axe des chambres


1. La desserte des murets:

Hormis les chambres que nous avons construites, on nous avons aussi réalisé des murets.
Quelle est l’utilité de ces murets ? Leurs
L’objectifs sont de ces derniers est de servir de points de desserte des abonnés . abonnés. au Au cas où
l’établissement souhaite construire des bâtiments sur cette zone, les installations seront déjà présentes. Ce
qui permet d’éviter de refaire les installations à long terme. Cependant on nous va allons desservir les des
tuyaux PEHD au niveau des murets.

Figure 20 ; Déserte des murets


2. Finalisation de la chambre L6T :

Et voici la forme finale de la chambre après l’ensevelissement des tuyaux et la pose du tampon de la
chambre L6T.

Figure 21 : Forme finale de la chambre L6T


3. Les poteaux :

Puis on dessert les tuyaux au niveau des poteaux préalablement construitesdes poteaux préalablement
construits.

Décrire la réalisation des poteaux, sinon dire pourquoi ce n’est pas fait

Figure 22:deserte au niveau des poteaux


CONCLUSION

Ce stage nous a permis de suivre toutes les étapes de la réalisation d’un ouvrage de génie civil
notamment la construction des chambres Télécom et surtout de mesurer les difficultés de la pratique
de nos connaissances en comparer comparaison deà la théorie que l’onous n’avaitons cependant si bien
assimilée. Bien que l’on nous n’ait n’ayons pas pu continuer les travaux à savoir le tirage de la fibre
dans , sles différentes chambres et dans la salle des équipements à cause de la disponibilité du matériel
nécessaire. ceci leLe stage a été très enrichissant car il nous a permis de mettre en pratique la partie
théorique de ma notre formation et. Ce stage et m'a nous a donné des idées claires sur les contraintes
que rencontre un technicien télécom sur le terrain.terrain.

Les principales difficultés rencontrées pendant ces travaux étaient causées par les pluies vue que ces
derniers ont été réalisés en période d’hivernage. Ce qui nous mettait constamment sous la menace des
pluies et finalement celles-ci nous ont posé beaucoup de problèmes allant de l’arrêt temporaire des travaux
(plus de cinq jours). On a été obligé de faire évacuerfaire évacuer l’eau au niveau des chambres qui se
trouve sous une nappe phréatique (nappe d’eau que l’on rencontre à faible profondeur).
SOURCES WEBOGRAPHIE

 Les différents types de fibres


http://igm.univmlv.fr/~dr/XPOSE2009/Transmission_sur_fibre_optique/types.html (consulté le
20/11/2019)
Avantages et inconvénients de la fibre optique
http://www.lafibrelyonnaise.fr/fibre-optique-definition/ (consulté le 20/11/2019)
Caractéristiques de la fibre optique
http://physique.unice.fr/sem6/2005-2006/PagesWeb/Fibres/Texte2.html
(Consulté leConsulté le 20/11/2019)
 Structure de la fibre optique
https://www.memoireonline.com/01/17/9518/Etude-d-une-liaison-de-transmission-par-fibreoptique-et-
simulation-d-un-resonateur-optique.html (consulté le 20/11/2019)
Voir le guide de rédaction du rapport : les difficultés racontrées, les apports comme vous l’avez si bien dit,
les perspectives etc..
TABLE DES MATIERES
DEDICACE.................................................................................................................................................II
REMERCIMENTS.....................................................................................................................................III
LISTE DES FIGURES...............................................................................................................................IV
SOMMAIRE................................................................................................................................................V
INTRODUCTION........................................................................................................................................1
CHAPITRE I. PRESENTATION DE L’ESMT.....................................................................................2
A. HISTORIQUE DE L’ESMT :..........................................................................................................3
B. LES ORGANES DE L’ESMT :.......................................................................................................4
1. Le Conseil des Ministres (CM) :..................................................................................................4
La Missions du CM :........................................................................................................................4
2. Le Conseil d’Administration (CA) :.............................................................................................5
Les Missions du CA :.......................................................................................................................5
3. La Direction Générale (DG) :.......................................................................................................6
Les Missions du DG :.......................................................................................................................6
4. Le Conseil Scientifique et Pédagogique (CSP) :..........................................................................7
Les Missions du CSP :......................................................................................................................7
L’ORGANIGRAMME DE L’ESMT :.........................................................................................................8
CHAPITRE II. GENERALITES SUR LA FIBRE OPTIQUE................................................................9
INTRODUCTION A LA FIBRE OPTIQUE.........................................................................................10
A. DEFINITION DE LA FIBRE OPTIQUE......................................................................................10
B. LES CARACTERISTIQUES DE LA FIBRE OPTIQUE..............................................................10
1. Les constitutions de la fibre optique...........................................................................................10
2. Ouverture numérique..................................................................................................................11
3. Atténuation de la fibre optique...................................................................................................11
4. Les différents types de fibre optique..........................................................................................12
 Les fibres multimodes..........................................................................................................12
(1) Les fibres multimodes à saut d’indice..............................................................................12
(2) Les fibres multimodes à gradient d’indice........................................................................12
 Les fibres monomodes..........................................................................................................13
5. Avantages et inconvénients de la fibre optique..........................................................................13
 Les avantages de la fibre optique.........................................................................................13
 Les inconvénients de la fibre optique...................................................................................14
CHAPITRE III. LES TRAVAUX REALISES AU COURS DU RAPPORT DE STAGE....................15
A. PREPARATION DU CHANTIER................................................................................................16
1. Etude du chantier........................................................................................................................16
2. Mise en place du chantier...........................................................................................................17
 Chambre de tirage................................................................................................................17
 Les étapes de la construction des chambres :.......................................................................17
 Dimensions des chambres L5T et L6T.................................................................................18
 Liste des matériaux utilisés..................................................................................................18
 La répartition des équipes.....................................................................................................19
B. LE DEBUT DES TRAVAUX........................................................................................................20
1. Le coffrage.................................................................................................................................20
 Pose du coffre externe..........................................................................................................20
 Le Radier..............................................................................................................................21
 Coffre interne de la chambre L6T........................................................................................22
 Finalisation du coffrage........................................................................................................23
 Section et protection des tuyaux PV5...................................................................................24
2. Le coulage..................................................................................................................................25
3. Décoffrage..................................................................................................................................26
4. Remise en place des tuyaux........................................................................................................27
 Installation des tuyaux..........................................................................................................27
 Bétonnage du masque...........................................................................................................28
 L’alignement des tuyaux:.....................................................................................................29
5. La desserte des murets:...............................................................................................................30
6. Finalisation de la chambre L6T :................................................................................................31
7. Les poteaux :..............................................................................................................................32
CONCLUSION..........................................................................................................................................33
SOURCES WEBOGRAPHIE....................................................................................................................34
TABLE DES MATIERES..........................................................................................................................35
DEDICACES................................................................................................................................................2
REMERCIMENTS.......................................................................................................................................3
LISTE DES FIGURES.................................................................................................................................4
SOMMAIRE................................................................................................................................................5
INTRODUCTION........................................................................................................................................6
CHAPITRE I. PRESENTATION DE ESMT.........................................................................................7
A. HISTORIQUE DE L’ESMT :..........................................................................................................8
B. LES ORGANES DE L’ESMT :.......................................................................................................9
1. Le Conseil des Ministres (CM) :..................................................................................................9
 C’est Quoi CM :.....................................................................................................................9
 Mission du CM :.....................................................................................................................9
2. Le Conseil d’Administration (CA) :...........................................................................................10
 C’est Quoi CA :....................................................................................................................10
 Mission du CA :...................................................................................................................10
3. La Direction Générale (DG) :.....................................................................................................11
 C’est Quoi DG :....................................................................................................................11
 Mission du DG :...................................................................................................................11
4. Le Conseil Scientifique et Pédagogique (CSP) :........................................................................12
 C’est Quoi CSP :..................................................................................................................12
 Mission du CSP :..................................................................................................................12
....................................................................................................................................................................13
CHAPITRE II. GENERALITE SUR LA FIBRE OPTIQUE................................................................13
INTRODUCTION A LA FIBRE OPTIQUE.........................................................................................14
A. DEFINITION DE LA FIBRE OPTIQUE......................................................................................14
B. LES CARACTERISTIQUES DE LA FIBRE OPTIQUE..............................................................14
1. Les constitutions de la fibre optique...........................................................................................14
2. Ouverture numérique..................................................................................................................15
3. Atténuation de la fibre optique...................................................................................................15
4. Les différents types de fibre optique..........................................................................................16
 Les fibres multimodes..........................................................................................................16
(1) Les fibres multimodes à saut d’indice..............................................................................16
(2) Les fibres multimodes à gradient d’indice........................................................................16
 Les fibres monomodes..........................................................................................................17
5. Avantages et inconvénients de la fibre optique..........................................................................17
 Les avantages de la fibre optique.........................................................................................17
 Les inconvénients de la fibre optique...................................................................................18

CHAPITRE III. LES TRAVAUX REALISES AU COURS DU RAPPORT DE STAGE....................19


A. PREPARATION DU CHANTIER................................................................................................20
1. Etude du chantier........................................................................................................................20
2. Mise en place du chantier...........................................................................................................21
 Chambre de tirage................................................................................................................21
 Les étapes de la construction des chambres :.......................................................................21
 Dimensions des chambres L5T et L6T.................................................................................22
 Liste des matériaux utilisés..................................................................................................22
 La répartition des équipes.....................................................................................................23
B. LE DEBUT DES TRAVAUX........................................................................................................24
1. Le coffrage.................................................................................................................................24
 Pose du coffre externe..........................................................................................................24
 Le Radier..............................................................................................................................25
 Coffre interne de la chambre L6T........................................................................................26
 Finalisation du coffrage........................................................................................................27
 Section et protection des tuyaux PV5...................................................................................28
2. Le coulage..................................................................................................................................29
3. Décoffrage..................................................................................................................................30
4. Remise en place des tuyaux........................................................................................................31
 Installation des tuyaux..........................................................................................................31
 Bétonnage du masque...........................................................................................................33
 L’alignement des tuyaux:.....................................................................................................34
5. La desserte des murets:...............................................................................................................35
6. Finalisation de la chambre L6T..................................................................................................36
7. Les poteaux :..............................................................................................................................37
CONCLUSION..........................................................................................................................................38

DEDICACES................................................................................................................................................2
REMERCIMENTS.......................................................................................................................................3
LISTE DES FIGURES.................................................................................................................................4
SOMMAIRE................................................................................................................................................5
INTRODUCTION........................................................................................................................................6
CHAPITRE I. PRESENTATION DE ESMT.........................................................................................7
A. HISTORIQUE DE L’ESMT :..........................................................................................................8
B. LES ORGANES DE L’ESMT :.......................................................................................................9
1. Le Conseil des Ministres (CM) :..................................................................................................9
 C’est Quoi CM :.....................................................................................................................9
 Mission du CM :.....................................................................................................................9
2. Le Conseil d’Administration (CA) :...........................................................................................10
 C’est Quoi CA :....................................................................................................................10
 Mission du CA :...................................................................................................................10
3. La Direction Générale (DG) :.....................................................................................................11
 C’est Quoi DG :....................................................................................................................11
 Mission du DG :...................................................................................................................11
4. Le Conseil Scientifique et Pédagogique (CSP) :........................................................................12
 C’est Quoi CSP :..................................................................................................................12
 Mission du SCP :..................................................................................................................12
CHAPITRE II. GENERALITE SUR LA FIBRE OPTIQUE................................................................13
INTRODUCTION A LA FIBRE OPTIQUE.........................................................................................14
A. DEFINITION DE LA FIBRE OPTIQUE......................................................................................14
B. LES CARACTERISTIQUES DE LA FIBRE OPTIQUE..............................................................14
1. Les constitutions de la fibre optique...........................................................................................14
2. Ouverture numérique..................................................................................................................15
3. Atténuation de la fibre optique...................................................................................................15
4. Les différents types de fibre optique..........................................................................................16
 Les fibres multimodes..........................................................................................................16
(1) Les fibres multimodes à saut d’indice..............................................................................16
(2) Les fibres multimodes à gradient d’indice........................................................................16
 Les fibres monomodes..........................................................................................................17
5. Avantages et inconvénients de la fibre optique..........................................................................17
 Les avantages de la fibre optique.........................................................................................17
 Les inconvénients de la fibre optique...................................................................................18

CHAPITRE III. COMTE RENDU DU RAPPORT DE STAGE............................................................19


A. PREPARATION DU CHANTIER................................................................................................20
1. Etude du chantier........................................................................................................................20
2. Mise en place du chantier...........................................................................................................21
 Chambre de tirage................................................................................................................21
 Les étapes de la construction des chambres :.......................................................................21
 Dimensions des chambres L5T et L6T.................................................................................22
 Liste des matériaux utilisés..................................................................................................22
 La répartition des équipes.....................................................................................................23
B. LE DEBUT DES TRAVAUX........................................................................................................24
1. Le coffrage.................................................................................................................................24
 Pose du coffre externe..........................................................................................................24
 Le Radier..............................................................................................................................25
 Coffre interne de la chambre L6T........................................................................................26
 Finalisation du coffrage........................................................................................................27
 Section et protection des tuyaux PV5...................................................................................28
2. Le coulage..................................................................................................................................29
3. Décoffrage..................................................................................................................................30
4. Remise en place des tuyaux........................................................................................................31
 Installation des tuyaux..........................................................................................................31
 Bétonnage du masque...........................................................................................................32
 L’alignement des tuyaux:.....................................................................................................33
5. La desserte des murets:...............................................................................................................34
6. Finalisation de la chambre L6T..................................................................................................35
CONCLUSION..........................................................................................................................................36