Vous êtes sur la page 1sur 33

Institut de Maintenance et Sécurité Industrielle

Phénomènes de combustion

Comportement aux feu des matériaux

ZOUAIRI Saim
Introduction
• La tenue au feu des matériaux et les éléments
de construction des bâtiments ainsi que celle
des aménagements intérieurs doit être telle
que l’évacuation sûre et rapide du public et sa
sauvegarde soient garantie.

12/08/2020 IMSI 2
Introduction
• La chaleur développée par un incendie n'agit pas de façon
identique sur tous les matériaux. Certains subissent des
phénomènes de distillation, provoquant l'émission de gaz
susceptibles de brûler plus ou moins vivement ; d'autres se
fragmentent ou éclatent.
• Les métaux perdent progressivement de leur résistance : à 550° le
fer perd la moitié de sa résistance et à 800°, il devient malléable et
plie sous son propre poids.
• Or, dans les incendies, T peut atteindre 1 000° à 1200°.
Le comportement au feu des matériaux présente deux aspects :
• Leur réaction au feu
• Leur résistance au feu.
12/08/2020 IMSI 3
Chronologie d’un incendie.
• Objectifs de la
prévention :

• 1. limiter
l’éclosion et la
propagation
du feu

• 2. protéger les
occupants ;

• 3. faciliter
l’intervention.

12/08/2020 IMSI 4
comportement au feu
critères fondamentaux
• La réaction au feu :représente l’aliment qu’un
matériau va apporter (ou ne pas apporter) à
l’incendie et à son développement, la quantité de
chaleur qu’il dégage et la présence (ou l’absence)
de gaz inflammables (sont concernés les
panneaux, revêtements muraux, enduits…).
• Exemple : une porte fermée protégeant des
flammes, de la chaleur et de fumée pendant un
temps requis.

12/08/2020 IMSI 5
comportement au feu
critères fondamentaux
• La résistance au feu : caractérise la durée
pendant laquelle l’élément de construction va
pouvoir continuer à jouer pleinement son rôle
malgré l’incendie ; sont concernés par cette
qualification les éléments porteurs, cloisons,
plafond, conduits…
• Exemple : un lambris PVC collé sur une paroi et
susceptible de participer au développement de
feu dans le volume (inflammation, dégagement
du fumées opaques, gouttelettes enflammées).

12/08/2020 IMSI 6
REACTION AU FEU
• Les matériaux d’aménagement sont classés en
fonction des critères suivants :
Inflammabilité :la quantité de gaz plus ou
moins inflammable dégagée par le matériau.

Combustibilité : la quantité de chaleur


dégagée lors de la combustion complète du
matériau.

12/08/2020 IMSI 7
REACTION AU FEU
• Pour empêcher le développement rapide d’un incendie
et ne pas compromettre l’évacuation du public en cas
de sinistre, les revêtements, les éléments de
décoration et le gros mobilier doivent répondre à des
exigences minimales précisées par le règlement de
sécurité et traduites par leur classement « réaction au
feu ».
• Ce classement comporte 5 catégories repérées par la
lettre M assortie d'un chiffre de 0 à 4 : M0, M1, M2,
M3, M4.

12/08/2020 IMSI 8
Catégories des matériaux au
REACTION AU FEU
Nouvelle Ancienne
Combustibilité Combustibilité Inflammabilité Exemples
classification Classification
A1 & A2 Non combustible
Pierre, plâtre,
M0 Incombustible Ininflammable
béton

B Faiblement
combustible
Matériaux
M1 Combustible Ininflammable composites,
PVC

C Combustible
Difficilement
M2 Combustible Moquette murale
inflammable

D Très combustible
Moyennement
M3 Combustible Bois
inflammable

E Très inflammable et
conducteur de flamme Facilement
M4 Combustible Papier
inflammable

F Produit non classé ou


non testé Non classé --- --- ---

12/08/2020 IMSI 9
Règles générales de réaction au feu
• Afin d’éviter le développement rapide d’un incendie
dans un local ou dans un dégagement accessible au
public, ce qui aurait des conséquences dévastatrices
sur l’évacuation des occupants, il existe 2 règles en
matière de réaction au feu :
• La règle du 421, qui s’applique dans les locaux à
risques normaux : M4 pour les revêtements de sols,
M2 pour les revêtements de muraux, M1 pour les
revêtements de plafonds.
La règle du 311, qui s’applique dans les escaliers
encloisonnés : M3 pour les revêtements de sols, M1
pour les revêtements de muraux, M1 pour les
revêtements de plafonds.
12/08/2020 IMSI 10
Règles générales de réaction au feu
• Afin d’éviter le développement rapide d’un incendie
dans un local ou dans un dégagement accessible au
public, ce qui aurait des conséquences dévastatrices
sur l’évacuation des occupants, il existe 2 règles en
matière de réaction au feu :
• La règle du 421, qui s’applique dans les locaux à
risques normaux : M4 pour les revêtements de sols,
M2 pour les revêtements de muraux, M1 pour les
revêtements de plafonds.
La règle du 311, qui s’applique dans les escaliers
encloisonnés : M3 pour les revêtements de sols, M1
pour les revêtements de muraux, M1 pour les
revêtements de plafonds.
12/08/2020 IMSI 11
règles en matière de réaction au feu

12/08/2020 IMSI 12
La résistance au feu
• A l’intérieur d’un bâtiment, certains éléments
de construction doivent eux-aussi présenter
des qualités de résistance au feu : les cages
d’escaliers, des parois délimitant les
circulations, l’enveloppe des locaux abritant un
risque particulier, des murs ou encore des
portes.

12/08/2020 IMSI 13
La résistance au feu
• On parle de « degrés » de résistance au feu, ils
sont attribués à l’élément en fonction de deux
critères :
• qualitatif, de l’élément vis-à-vis du feu.
• quantitatif, c'est-à-dire le temps pendant
lequel l’élément va conserver cette propriété
qualitative.

12/08/2020 IMSI 14
Critère qualitatif de l’élément
• Il existe trois degré de résistance au feu, du
plus « faible » au plus « résistant » :
1. Stable au Feu (SF)
2. Pare Flamme (PF)
3. Coupe Feu (CF)

12/08/2020 IMSI 15
Stable au Feu (SF)
• Un élément Stable au Feu (SF) possède une
Résistance Mécanique (RM).

12/08/2020 IMSI 16
Pare Flamme (PF)
• Un élément Pare Flamme (PF) possède une
Résistance Mécanique (RM) ainsi qu’une
Etanchéité aux Flammes, fumées et gaz
chauds (EF).

12/08/2020 IMSI 17
Coupe Feu (CF)
• Un élément Coupe Feu (CF) possède une
Résistance Mécanique (RM) ainsi qu’une
Etanchéité aux Flammes, fumées et gaz
chauds (EF) et qu’une Isolation Thermique
(IT).

12/08/2020 IMSI 18
Critères Classe
Résistance mécanique SF
Etanchéité PF CF
Isolation thermique

12/08/2020 IMSI 19
Critère quantitatif de l’élément
• Attention : Le degré retenu pour un classement est le
temps immédiatement inférieur au temps réel.
1/4h 1/2h 3/4h 1h00 1h30 2h00 3h00 4h00 6h00

• Par exemple :
Un élément qui perd sa qualité de résistance mécanique au
bout de 44 minutes sera classé SF 1/2h.
Ou
Un élément qui perd son isolation thermique au bout de
2h15 sera classé CF 2h.

12/08/2020 IMSI 20
Stabilité au feu de divers matériaux
• Eléments porteurs
Les matériaux d’origine minérale
En général, les pierres sont incombustibles.
Cependant, soumises à de fortes variations de
températures, certaines ont tendance à se
fissurer et à éclater.

12/08/2020 IMSI 21
Stabilité au feu de divers matériaux
• Les matériaux cuits
Les matériaux à base d’argile offrent une
résistance à la chaleur d’autant plus grande
qu’ils ont été cuits à de hautes températures.
Cependant, les briques subissent un retrait
susceptible de provoquer la chute des murs
chauffés sur une seule face.

12/08/2020 IMSI 22
Stabilité au feu de divers matériaux
• Ne jamais stationner le long d’un mur en brique.

12/08/2020 IMSI 23
Stabilité au feu de divers matériaux
• Le fer et l’acier
L’acier se dilate sous l’action de la chaleur et offre une
mauvaise résistance et stabilité au feu.
• A partir de 200°C, la résistance au feu commence à
diminuer. Elle devient nulle au-delà de 500° à 800°C.
Cette température est rapidement atteinte en cas
d’incendie.
Les pièces d’acier se déforment et cèdent sous l’action
de la chaleur, provoquant l’effondrement total
ou partiel du bâtiment. Les poutres métalliques en se
dilatant, peuvent disloquer les murs et les planchers.

12/08/2020 IMSI 24
Stabilité au feu de divers matériaux
• Ne jamais pénétrer dans un bâtiment embrasé sous
• une charpente métallique.

12/08/2020 IMSI 25
Stabilité au feu de divers matériaux
• Le bois
Le comportement du bois en cas d’incendie varie en
fonction de ses dimensions, de son essence et de
son taux d’humidité. Les bois durs et denses comme le
chêne s’enflamment plus difficilement que les
bois tendres comme le sapin. Les bois à forte section
(plus de 60 mm) brûlent lentement sans se
déformer et conservent plus longtemps une bonne
résistance au feu.

12/08/2020 IMSI 26
Euroclasses - Classification
européenne
• Afin d’harmoniser les systèmes de classement
nationaux au sein de l’Union Européenne,
l’arrêté du 21 novembre 2002 et l’arrêté du 22
mars 2004 instaurent un nouveau classement
européen pour la réaction et la résistance au
feu.

12/08/2020 IMSI 27
Euroclasses - Classification
européenne
• En matière de résistance au feu
Les SF, PF, CF deviennent respectivement R, E,
I.
• Ainsi : SF = R, PF = RE, CF = REI
Le temps attribué n’est plus en heure mais en
minute.
Par exemple : CF2h devient REI120. PF1/2h
devient RE30.

12/08/2020 IMSI 28
Euroclasses - Classification
européenne
• En matière de réaction au feu
ce classement prend en compte l’opacité des
fumées dégagées (lettre S) ainsi que la projection
d’éventuelles gouttelettes et débris enflammés
(lettre D), distinguant les matériaux de sols
des autres éléments de construction. Ainsi, les
lettres « fl » signifient que le classement
s’applique à un matériau du sol (pour "floor").
Les « M » deviennent cinq catégories d’exigence :
A1, A2, B, C, D, E.

12/08/2020 IMSI 29
Les euroclasses – Nouvelle
classification
• tiennent aussi compte de deux autres critères
essentiels (après tests en laboratoire) :
L’opacité des fumées (quantité et vitesse)
notée s pour « smoke »
• s1 : Quantité et vitesse de dégagement faible,
• s2 : Quantité et vitesse de dégagement
moyenne,
• s3 : Quantité et vitesse de dégagement haute.

12/08/2020 IMSI 30
Les euroclasses – Nouvelle
classification
• Les gouttelettes et débris enflammés notées
d pour « droplets »
• d0 : aucun débris,
• d1 : aucun débris dont la combustion ne dure
pas plus de 10 secondes,
• d2 : ni d0 ni d1.

12/08/2020 IMSI 31
Euroclasses - Classification
européenne

12/08/2020 IMSI 32