Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours de physique présenté par : Mr Bah Ahmad Sarah

Niveau : 10ème Année


Email : sarah-preston@hotmail.com
2-ELECTRICITE (DUREE : 27H)
2-1 LES DIPOLES RESISTIFS (DUREE : 9H)
A- LOI D’OHM
A-1. LE RESISTOR

Un résistor est un dipôle passif qui transforme en chaleur toute l'énergie qu'il reçoit.
R R
Symboles

Normalisation Europèenne Américaine

La grandeur électrique associée à ce composant est appelée résistance (R) et s'exprime en ohms (Ω).
On utilise également les multiples et sous-multiples suivant:
Le mégohm (1 MΩ = 106 Ω) / Le kilohm (1kΩ= 103 Ω) / Le milliohm (1 mΩ = 10-3 Ω).
A-2. LA LOI D’OHM

La différence de potentiel entre les bornes U U en Volts (V)


d’un résistor est égale au produit de la
résistance de ce résistor par l’intensité su
U=I*R I en Ampère (A)
courant qui le traverse. R R en Ohm (Ω)

Remarque, la relation G se nomme conductance


traduisant la loi d’ohm I=G*U Avec G=1/R G en siemens (S) – R en Ohms (Ω)
peut aussi s’écrire : U en Volts (V) – I en Ampère (A)

A-3. LOI DE JOULE


La puissance électrique absorbée par un résistor est intégralement dissipée en chaleur, c’est l’effet Joule.
La puissance dissipée par un résistor est donc donné par la relation :

Cette expression de la P en Watt (W)


2
puissance est appelée la Pd=U*I Avec U=I*R à Pd=R*I R en Ohms (Ω)
loi de Joule U en Volts (V) – I en Ampère (A)

A-4. ASSOCIATION DE RESISTORS


4.1 NOTION DE RESISTANCE EQUIVALENTE
Un groupe de résistors, linéaires ou non, se comporte globalement comme un seul résistor dont la résistance est
dite résistance équivalente. La résistance équivalente RE d’un groupe de résistors est la résistance du résistor
unique qui, soumise à la même tension que le dipôle, serait traversée par un courant de même intensité.
Edit: Ing.Bah-Sarah
La loi d’Ohm U= RE.I
s’applique et la
puissance dissipée par
l’effet Joule est (P=
RE
RE.I2 ). I
U
U

Pour plus de cours visité mon site internet (blog) à l’adresse : lewebpedagogique.com/baslopy2909/
Merci de laisser un commentaire
Cours de physique présenté par : Mr Bah Ahmad Sarah
Niveau : 10ème Année
Email : sarah-preston@hotmail.com
4-2.ASSOCIATION EN SERIE

Dans une U1 U2 U3
U
association série, I
les résistors sont R1 R2 R3 RE
montés les
uns à la suite des
autres. Ils U = U1 + U2 + U3
sont donc traversés U = R1.I + R2.I + R3.I U = RE.I
par le
U = (R1 + R2 + R3).I
même courant I.
(R1 + R2 + R3).I = RE.I

Edit: Ing.Bah-Sarah RE = (R1 + R2 + R3)

La résistance équivalente RE d’une association en série est égale à la somme des résistances présentes dans
l’association.
4-3.ASSOCIATION EN PARALLELE

Dans une
R3
association
parallèle, les U
R2
résistors sont
montés côte à côte I
I R1 RE
et chaque
borne du dipôle U
est commune à
I = I1 + I2 + I3
chaque résistor. Ils
I = U/R1 + U/R2 + U/R3 I = U/RE
présentent
donc la même I = U.(1/R1 + 1/R2 + 1/R3)
tension à leurs
U.(1/R1 + 1/R2 + 1/R3) = U/RE
bornes.
Edit: Ing.Bah-Sarah 1/RE = (1/R1 + 1/R2 + 1/R3)

L’inverse de la résistance équivalente RE à une association en parallèle est égale la somme des inverses des
résistances présentes dans l’association.
CAS PARTICULIERS

o Association en parallèle de plusieurs résistors identiques

r
1 1 1 1 1
= + + ⋯⋯+
𝑅𝐸 𝑟 𝑟 𝑟 𝑟 r
n résistors

1 𝑛
=
𝑅𝐸 𝑟
𝑟
𝑅𝐸 =
𝑛
r
Edit: Ing.Bah-Sarah

Pour plus de cours visité mon site internet (blog) à l’adresse : lewebpedagogique.com/baslopy2909/
Merci de laisser un commentaire
Cours de physique présenté par : Mr Bah Ahmad Sarah
Niveau : 10ème Année
Email : sarah-preston@hotmail.com

o Association en parallèle de 2 résistors

1 1 1 1 R 2 + R1 R1 ∗ R 2 Produit
= + <=> = => R E = =
R E R1 R 2 R E R1 ∗ R 2 R 2 + R1 Somme

La résistance équivalente à deux résistors montés en parallèle est égale au quotient de leur produit par leur
somme.
4-4.Association Mixte
La recherche de la résistance équivalente d’un groupement mixte de résistors nécessite de procéder par étapes :

1. Identifier les associations simples de résistors du montage.


2. Les remplacer par leurs résistances équivalentes respectives.
3. Refaire un schéma et recommencer la procédure jusqu’à obtenir un groupement simple qui donnera
la résistance équivalente globale.
B-CODE DES COULEURS DES RÉSISTANCES EN ÉLECTRONIQUE

B-1. Introduction :
Le plus souvent, la résistance se présente avec des bagues de couleurs (anneaux) autour de celle-ci.
Chaque couleur correspond à un chiffre. La correspondance entre les chiffres et les couleurs des anneaux constitue
ce qu'on appelle le code des couleurs et permet de déterminer la valeur d'une résistance ainsi que sa tolérance.

Exemple de résistance :

B-2. Méthode pour déchiffrer


Il faut tout d'abord placer la résistance dans le bon sens. En général, la résistance possède un anneau
doré ou argenté, qu'il faut placer à droite. Dans d'autres cas, c'est l'anneau le plus large qu'il faut
placer à droite.
Il existe trois types de résistances : les résistances à 4, 5 et 6 anneaux.
1. Résistances à 4 anneaux
• Les deux premiers anneaux donnent les chiffres significatifs (le premier donne la dizaine et le
second l'unité).
• Le troisième donne le multiplicateur (la puissance de 10 qu'il faut multiplier avec les chiffres
significatifs).
• Le quatrième la tolérance (les incertitudes sur la valeur réelle de la résistance donnée par le
constructeur).
2. Résistances à 5 anneaux
• Les trois premiers anneaux donnent les chiffres significatifs.
• Le quatrième donne le multiplicateur (la puissance de 10 qu'il faut multiplier avec les chiffres
significatifs).
• Le cinquième la tolérance (les incertitudes sur la valeur réelle de la résistance donnée par le
constructeur).
3. Résistances à 6 anneaux
• Les quatre premiers anneaux ont la même signification que les résistances à 5 anneaux (voir ci-dessus).
• Le sixième est un coefficient de température (variation de la conductivité électrique avec la
température).

Exemple 1 :

Pour plus de cours visité mon site internet (blog) à l’adresse : lewebpedagogique.com/baslopy2909/
Merci de laisser un commentaire
Cours de physique présenté par : Mr Bah Ahmad Sarah
Niveau : 10ème Année
Email : sarah-preston@hotmail.com
Premier chiffre significatif : jaune : 4
Deuxième chiffre significatif : vert : 5
Multiplicateur : orange : 3
Tolérance : dorée : 5 %
Donc la valeur de cette résistance est : 45 x 103 à 5 % soit 45 k à 5 %.

Exemple 2 :

Premier chiffre significatif : rouge : 2


Deuxième chiffre significatif : violet : 7
Multiplicateur : marron : 1
Tolérance : argent : 10 %
Donc la valeur de cette résistance est : 27 x 101 à 10 % soit 270 à 10 %.
B-3.Tableau récapitulatif

Edit: Ing.Bah-Sarah
Chiffres Marge de
Multiplicateur Marge de tolérence
significatifs tolérence

Blanc Blanc
Noir 0 sombre:35% 10-2 sombre:35% 10% Maron 100
Maron 1 R-G-B 10-1 R-G-B 5% Rouge 53
Rouge 2 Noir 100 Noir 20% Orange 15
Orange 3 Maron 101 Maron 1% Jaune 25
Jaune 4 Rouge 102 Rouge 2% Bleu 10
Vert 5 Orange 103 Vert 0,50% Violet 5
Bleu 6 Jaune 104 Bleu 0,25% Blanc 1
Violet 7 Vert 105 Violet 0,10%
Blanc
Gris 8 Bleu 106 sombre:15% 0,5%
Blanc 9 Violet 107
Edit: Ing.Bah-Sarah

Principe de fonctionnement des transducteurs


Généralités et définitions
1) Schéma de principe
Le potentiomètre convertit une grandeur d'entrée mécanique, la distance x, en une grandeur de sortie électrique,
la tension : c'est un transducteur.
La grandeur de sortie peut être mesurée, ici à l'aide d'un voltmètre : ce transducteur particulier est un capteur.
2) Transducteur
Un transducteur est un système permettant de convertir une grandeur physique appelée
grandeur d'entrée E, en une autre grandeur physique qui peut être de même nature appelée grandeur de sortie
S.

On peut résumer cette définition en Grandeur physique


utilisant le schéma fonctionnel ci-
Grandeur physique Transducteur
contre d’entrée E de sortie S

Pour plus de cours visité mon site internet (blog) à l’adresse : lewebpedagogique.com/baslopy2909/
Merci de laisser un commentaire
Cours de physique présenté par : Mr Bah Ahmad Sarah
Niveau : 10ème Année
Email : sarah-preston@hotmail.com
Explicitement ils sont entre autres :
o Transducteurs électromécaniques (Potentiomètre),
o Transducteurs thermoélectriques (thermistance).
o Transducteurs optoélectroniques (Photorésistance).
o Transducteurs magnéto-électriques,
A- Transducteurs électromécaniques
1) Principe
Ces transducteurs convertissent une grandeur d'entrée mécanique E en une grandeur de sortie électrique S ou
inversement une grandeur d'entrée électrique en une grandeur de sortie mécanique.

La grandeur physique de sortie peut


être mesurée; ces transducteurs sont Grandeur d’entrée Transducteur Grandeur de sortie
mécanique E électromécanique électrique S
des capteurs.

Exemples
a) Potentiomètre linéaire
Un potentiomètre linéaire est un transducteur permettant d'obtenir une tension (grandeur physique de sortie)
fonction de la position du curseur dont on peut mesurer l’abscisse (grandeur physique d'entrée) dans un repère
choisi.
b) Potentiomètre circulaire
Un potentiomètre circulaire est un transducteur permettant d'obtenir une tension (grandeur physique de sortie)
fonction de la position du curseur dont on peut mesurer la position angulaire (grandeur physique d'entrée) dans un
repère choisi.
Le principe de fonctionnement est analogue à celui d'un potentiomètre linéaire.
B-Transducteurs thermoélectriques (thermistance)
Ils comprennent :
1. La thermistance (qui fait l’objet de notre étude)
2. Thermocouple
La thermistance :

Principe
Une thermistance est un transducteur qui convertit une
Symbole d’une
température, grandeur physique
thermistance d'entrée E, en une valeur de résistance électrique,
grandeur physique de sortie S.

Schéma fonctionnel d'une thermistance.


La grandeur physique de sortie
Grandeur d’entrée E Grandeur de sortie S
peut être mesurée, ce transducteur Thermistance
est un capteur. Temperature Résistance électrique

Les thermistances sont constituées par des éléments dont la résistance électrique varie en fonction de la
température. On peut classer les thermistances en deux groupes :
- Thermistance à coefficient de température négatif CTN dont la résistance électrique augmente
(respectivement diminue) quand la température diminue (respectivement augmente);
- Thermistance à coefficient de température positif CTP dont la résistance électrique augmente (respectivement
diminue) quand la température augmente (respectivement diminue).

Pour plus de cours visité mon site internet (blog) à l’adresse : lewebpedagogique.com/baslopy2909/
Merci de laisser un commentaire
Cours de physique présenté par : Mr Bah Ahmad Sarah
Niveau : 10ème Année
Email : sarah-preston@hotmail.com
-T
Symbole Application
d’une CTN Les thermistances sont utilisées pour réaliser des capteurs de température lorsque les
+T températures utilisées varient entre -50°C et 900°C.
Symbole Exemple de thermistance : capteur céramique délivrant une résistance inversement
d’une CTP proportionnelle à la température (CTN). Sensibilité maximale entre 0°C et 100°C.

C- Transducteurs optoélectroniques (Photorésistance)


L'optoélectronique est l'étude des dispositifs électroniques dont le fonctionnement fait intervenir des ondes
lumineuses visibles ou invisibles.
Ils comprennent :
1. Photorésistance (faisant l’objet d’étude).
2. Phototransistor
3. Photopile
4. Photodiode
La photorésistance :

Principe
Une photorésistance est un transducteur qui convertit un
Symbole d’une
éclairement, grandeur physique d'entrée E, en une
photorésistance valeur de résistance électrique, grandeur physique de
sortie S

Schéma fonctionnel d'une photorésistance.


La grandeur de sortie peut être
Grandeur d’entrée E Grandeur de sortie S
mesurée, ce transducteur est un Photorésistance
capteur. éclairement résistance electrique

Le phototransistor :

Principe
Symbole d’un
Un phototransistor est un transducteur qui convertit un
phototransistor éclairement, grandeur physique d'entrée E, en un
courant électrique, grandeur physique de sortie S.

Schéma fonctionnel d'un phototransistor


La grandeur de sortie peut être
Grandeur d’entrée E Grandeur de sortie S
mesurée, ce transducteur est un Phototransistor
capteur. éclairement courant électrique

Le chargé du cours
Signé numériquement par SARAH BAH
ND : C=GN, OU="BAS-LOPY ", O=BAS-LOPY
EDUCATION, CN=SARAH BAH,
E=lopycorporationbas@gmail.com
Raison : Je suis l'auteur du document
Emplacement : Guinée/Conakry
Date : 06-01-2017 08:21:34

Mr. Bah Ahmad Sarah

Pour plus de cours visité mon site internet (blog) à l’adresse : lewebpedagogique.com/baslopy2909/
Merci de laisser un commentaire