Vous êtes sur la page 1sur 2

Stockage de l’énergie électrique

On a souvent besoin de dispositifs permettant d’utiliser un système sans que celui-ci soit connecté au
réseau électrique. Pour cela, il est indispensable d’implémenter la fonction STOCKER dans ce dispositif.
Par exemple ici pour une prise de vue aérienne par ballon captif. (Qui pourrait être remplacé par un
drône)

On compte deux grandes familles de stockage de l’énergie électrique sous forme chimique : les batteries
et les supercondensateurs.

1 RAPPEL ENERGIE  PUISSANCE


Lorsque l’on doit faire fonctionner un appareil de puissance P[W] durant un temps t[h],
il consomme une énergie E [W∙h]. La relation entre puissance et énergie est : E = P∙t.

2 BATTERIES
2.1 CAPACITÉ.
La charge d’une batterie est donnée notée C [A∙h].
Exemple : Une batterie de 3 A∙h pourra fournir :
 une intensité de 3 A durant 1 h ;
 une intensité de 1 A durant 3 h ;
 une intensité de 1,5 A durant 2 h etc.

Une batterie fonctionne sous une tension de fonctionnement U [V].

Si on multiplie la tension de fonctionnement par la capacité on obtient U∙C [V∙A∙h] donc en [W∙h].

On a donc : Ebatterie [W∙h] = U [V] x C [A∙h]

2.2 MONTAGE EN SÉRIE, EN DÉRIVATION.


Que l’on monte des batteries en série ou en dérivation, l’énergie totale
sera toujours multipliée par le nombre de batteries.

Cependant :
 En série : la tension s’ajoute ; l’intensité de décharge est la même
pour les deux batteries.
 En dérivation : la tension ne s’ajoute pas, et l’intensité de décharge est
divisée par le nombre de batteries. Le temps de décharge s’en trouve donc
diminué également.

Cours Stockage de l’énergie Page 1/2


2.3 RELATION ENTRE PROFONDEUR DE
DÉCHARGE ET DURÉE DE VIE.
Pour préserver la durée de vie d’une batterie, il est en
général important de ne pas la décharger trop
profondément, comme le montre le graphique ci-contre
pour une batterie au plomb.

En pratique, il peut être intéressant de


surdimensionner une batterie, afin que la profondeur
de décharge reste faible.

2.4 ENERGIE MASSIQUE, VOLUMIQUE.


Le choix d’une batterie est une question de
compromis. Des batteries peu
performantes sont souvent moins chères
que des batteries performances.

On peut optimiser le choix d’une batterie à


l’aide du graphique Energie massique /
Energie volumique ci-contre.

3 (SUPER)CONDENSATEURS
3.1 CAPACITÉ D’UN (SUPER)CONDENSATEUR
La caractéristique de capacité d’un condensateur est le Farad : C [F].

L’énergie contenue dans un condensateur chargé sous une tension U [V] est : Econdensateur [J] = ½∙C∙U²

3.2 CHARGE ET DÉCHARGE D’UN CONDENSATEUR.


t
(1− )
La courbe de charge d’un condensateur est caractéristique. On a : U c (t )=E ∙ e τ

Avec τ = R∙C.
 à t = τ, le condensateur
est chargé à 63 %
 à t = 3∙τ, le
condensateur est chargé à
95 %
 à t = 5∙τ le condensateur
est chargé à 99 %

On remarque donc que la recharge peut être très rapide


si la résistance est petite. C’est le grand avantage du
supercondensateur.

Cours Stockage de l’énergie Page 2/2