Vous êtes sur la page 1sur 39

Gestion de novembre 21

2020
Projets
Ce document est la suite du document 1 synthétisant le Cadrage de Projets. Il Cadrage de
est la suite logique de la formation du Chef De Projets.
Projets 2/2

INP-HB M2GGPC

Page 0 of 38
En tout cadrage de projets, il y a un préambule. Tout Chef de Projets doit se poser des questions
avant de commencer à gérer son projet.

Si le cadrage du projet répond à ces 7 questions, alors le projet aboutira.

1. Les 7 questions du cadrage de projet

o (1) L’objectif est-il Clair ou Obscure ?

o (2) L’objectif est-il atteignable ?

o (3) Le périmètre est-il Bien dimensionné ? (Restreint ou Etendu)

o (4) L’équipe est-elle La bonne ou la mauvaise pour ce projet?

o (5) La méthodologie est-elle adaptée ou inadaptée pour ce projet ?

o (6) Quelles sont les risques auxquelles je vais être confronté ? (Maîtrisées ou
Non Maîtrisées)

o (7) Est-ce que mon projet bénéficie du soutien d’un sponsor ?

2. La boîte à outil du CDP

o La gestion de projets implique le rapport à ses partenaires et instances

o Indicateurs, performance, avancement, météo

o Evaluation et gestion des risques

3. L’apprentissage par l’exemple Projet PELT

3.1 Projet Chemin de fer (extension) PELT

Page 1 of 38
Objectif Récapituler la gestion de projet

Contexte Réalisation d’une étude d’impact dans la perspective d’une


extension de ligne TGV

Domaine Emergence du projet, mise en place de l’organisation,


pilotage de la réalisation des produits, clôture du projet.

Production Emergence
Cadrage
Enquête
Organisation
Orientation stratégique
Analyse des acteurs
Communication
Négociation
Scénario
Organigramme
Planning
Budget
(Dispositif de) Pilotage
(Pilotage de la) Réalisation
Consultation
Recette
Capitalisation

Durée 17 séances d’environ 2 h chacune


Une synthèse d’environ 1h

Page 2 of 38
Présentation
Une Direction Régionale de l’Equipement prévoit de vous confier la réalisation d’une étude d’impact
à réaliser dans le cadre d’une extension de ligne TGV : c’est le projet PELT.

L’extension de la ligne TGV est un grand projet d’infrastructure qui doit durer 14 ans au total, dont 3
ans d’études préliminaires s’articulant comme suit :

Débat Public

Cahier des charges

Etude de tracé Etude d'impact

Enquête publique

Le but de l’étude d’impact est triple :

 Permettre l’intégration de l’infrastructure dans les territoires concernés et leur valorisation,


 Identifier les potentialités créées par l’infrastructure en matière de développement, de
protection et de mise en valeur des territoires,
 Constituer la référence pour des actions d’accompagnement de l’extension de la ligne TGV.

Le résultat attendu est un rapport de synthèse, établi en partenariat avec les collectivités locales
concernées.

Bien que définie depuis longtemps, l’étude d’impact a rarement été réalisée jusqu’à présent car les
partenaires concernés ont tendance à n’y voir qu’une formalité administrative sans valeur ajoutée.

Le projet PELT pourrait être une opportunité pour la DRE (Direction Régionale de l’Equipement) de
promouvoir cette opération et de prendre une position de leader dans ce domaine, au moment où
ses activités traditionnelles ont tendance à régresser.

Page 3 of 38
Emergence
L’organisation mise en place pour réaliser les études préliminaires est la suivante :

 Le maître d’ouvrage est la SNCF,


 Chaque opération est confiée à un maître d’œuvre (la DGE pour l’étude d’impact),
 Le suivi est assuré par :
o Une mission TGV composée de personnel SNCF,
o Un comité de pilotage représentant les partenaires financiers de la convention (Etat,
Conseil régionaux, SNCF et RFF (Réseau Ferré de France)), présidé par un ingénieur des
Ponts et Chaussées et comprenant notamment la DRE,
o Un comité technique dont les membres sont désignés par le comité de pilotage,
o Une commission d’assistance composée d’experts.

Au sein des études préliminaires, la réalisation de l’étude d’impact a émergé en tant que projet de
manière naturelle :

 D’une part, les différents partenaires savent qu’il faut se plier à cette formalité, même s’ils n’y
voient pas d’intérêt technique,
 D’autre part, le comité de pilotage souhaite « que l’Equipement fasse quelque chose dans le
cadre du TGV »

Cette commande initiale semble floue, mais difficile d’évaluer l’ampleur que peut prendre une étude
d’impact :

 Pour certains, c’est un dossier purement administratif, à réaliser le plus économiquement


possible et sans gêner ni retarder les autres opérations avec lesquelles il s’articule,
 D’autres pensent que cette synthèse doit permettre d’enrichir sensiblement les études
préliminaires, et de répondre à bon nombre de questions si elle est menée avec sérieux.

Votre Direction vous demande de réfléchir à l’intérêt que représente l’étude d’impact, pour
l’extension de la ligne TGV et pour la DGE, et de lui présenter un court document indiquant la
position que vous proposez d’adopter vis-à-vis des partenaires.

Vous devez élaborer

Un mémo de synthèse indiquant ce que pourrait être l’étude d’impact et les arguments
permettant d’en souligner l’intérêt aux partenaires.

Un conseil : pour votre évaluation, vous pouvez vous inspirer de la démarche SWOT (Forces /
Faiblesses, Opportunités / Menaces). Modèle en annexe.
Strength Weaknesses Opportunities Threats

Page 4 of 38
Emergence

Oui mais Oui et en


Avez-vous pensé… Non sans en tenant
tenir compte
compte
Que vous pouvez renoncer à proposer de réaliser
l’étude d’impact ?
A consulter d’autres DRE pour vous aider à faire une
proposition ?
A chercher la directive ayant créé l’étude d’impact pour
savoir quelle est sa finalité ?
A faire un inventaire des thèmes à aborder dans une
étude d’impact ?
A faire une liste des points à clarifier pour parvenir à
définir l’étude d’impact ?
Que l’étude d’impact peut avoir un effet bloquant sur
l’ensemble du projet ?
A proposer aux différents partenaires de se concerter
pour définir l’étude d’impact ?
Que le contenu de l’étude d’impact pourrait être défini
progressivement ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 5 of 38
Cadrage
Un premier débroussaillage, consécutif à une réunion de lancement du comité de pilotage, fait
apparaître que l’étude d’impact devrait aborder 4 thèmes :

 Le contexte constitué par le cadre régional, reprenant les orientations préexistantes telles que
les contrats de plan ou le schéma d’aménagement du territoire,
 L’impact de l’implantation du TGV sur les fonctions tertiaires supérieures : influence de la
modification des conditions de transport sur l’exercice des fonctions stratégiques, qui ont un
effet d’entraînement fort sur le reste de l’économie régionale,
 Les aménagements ferroviaires régionaux à prévoir pour assurer les dessertes des villes
concernées, de manière à raccourcir les délais de liaison entre elles et en même temps à
assurer une meilleure rentabilité aux lignes TGV en évitant des situations « cul de sac »,
 Les évolutions des gares dans les 6 agglomérations qui doivent être desservies par le TGV :
zone d’influence, projets de structure existants, insertion urbaine de chaque gare, condition
d’accès, intérêt éventuel de construire une nouvelle gare éloignée du centre.

Le comité de pilotage a validé l’intérêt de ces thèmes, tout en souhaitant limiter l’approche pour ne
pas se laisser entraîner à des analyses beaucoup plus vastes que celle répondant strictement aux
obligations administratives.

Par référence à des opérations similaires, l’enveloppe de l’étude d’impact est fixée à :

 Un délai de réalisation de 12 mois,


 Un budget de 400 K€, assumé a parié par l’Etat, la SNCF et le Conseil régional.

Avant d’aller plus loin, votre Direction vous demande de clarifier la définition de votre projet :

 Les enjeux de cette opération,


 Sa contribution à la réussite du projet TGV
 Son positionnement par rapport aux autres opérations des études préliminaires
 Sa logique d’évolution par rapport aux pratiques antérieures
 Les risques à le faire et aussi à ne pas le faire

Vous devez élaborer

La note de cadrage du projet, document qui en décrit les caractéristiques générales et


qui en justifie l’intérêt pour la DRE.

Un conseil : soyez concis (quelques pages), la note de cadrage devant simplement permettre à la
Direction de comprendre en quoi consiste le projet et de décider s’il faut poursuivre.

Page 6 of 38
Cadrage

Oui mais Oui et en


Avez-vous pensé… Non sans en tenant
tenir compte
compte
A bien rappeler dans quel contexte se place le projet ?
Que vous pouvez joindre des annexes justificatives
(enquêtes …) ?
Que le projet pourrait avoir des impacts sur le
personnel de la DRE ?
Aux avantages et inconvénients non chiffrables du
projet ?
A préciser comment le projet s’inscrit dans la stratégie
de la DRE ?
Que certains aspects du projet devront être clarifiés
ultérieurement ?
A décrire globalement l’organisation que vous
envisagez pour réaliser le projet ?
A identifier les facteurs-clés de succès du projet
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 7 of 38
Enquête
En ce qui concerne l’étude des gares qui doivent être desservies par le TGV, il faut prévoir une
enquête auprès des usagers : la SNCF accepte de réaliser le travail mais à condition que le
questionnaire lui soit fourni.

L’enquête est destinée à enrichir l’information disponible sur le problème des gares et à anticiper les
attentes des usagers :

 Zone impactée autour de chaque ville,


 Intensité d’utilisation actuelle de la gare,
 Perspectives d’utilisation après l’arrivée du TGV,
 Evaluation de l’implantation existante et de la facilité d’accès de la gare,
 Améliorations souhaitables des conditions d’accès,
 Etc…

Toutefois, il faut se méfier des effets pervers possibles de ce type de questionnement :

 Réponses plus nombreuses des grands utilisateurs que des petits, aboutissant à privilégier des
points de vue particuliers,
 Tendance à mélanger aux questions posées des thèmes étrangers au sujet (fonctionnement
de la SNCF),
 Evaluation approximative de certaines données (temps d’accès),
 Etc,

Il importe donc de bâtir un questionnaire succinct et bien centré sur le problème, ce qui implique
d’être clair sur les points suivants :

 Ce que l’on veut savoir (qualitativement et quantitativement),


 Ce que l’on veut faire,
 Les utilisateurs à consulter (en plusieurs strates si nécessaire),
 Le meilleur moyen pour toucher cette cible (enquête en gare, mailing, etc.),
 La manière de présenter les questions,
 Les modalités de test et de validation du questionnement,
 La présentation de l’enquête au public.

Vous devez préparer un canevas du questionnaire et le proposer à la SNCF pour accord.

Vous devez élaborer

Un document destiné à votre Direction pour lui préciser comment vous définissez
l’enquête envisagée.
La trame du questionnaire à présenter à la SNCF.
Un conseil : cherchez à obtenir des réponses précises et fiables, quitte à limiter le nombre des
questions.

Page 8 of 38
Enquête

Oui mais
sans en Oui et en
Avez-vous pensé… Non
tenir tenant compte
compte
Qu'il existe peut-être déjà des résultats d'enquêtes à exploiter ?
Que vous pouvez sous-traiter la réalisation du questionnaire à
un spécialiste ?
Que l'enquête devra être effectuée rapidement pour respecter
le cadre du projet ?
A vous assurer de l'impartialité de la SNCF dans la réalisation de
l'enquête ?
A prévoir des recoupements avec d'autres informations sur
l'impact ?
Qu'il n'y a pas que les usagers à consulter (personnel SNCF) ?
A insérer des questions pour vérifier la cohérence des réponses
?
A vérifier que le questionnaire sera compréhensible par les
usagers ?
Total 0 0 0

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 9 of 38
Organisation
Dès que l’étude commence, vous devrez constituer une force de travail adaptée aux tâches à réaliser,
ce qui pose plusieurs problèmes :

 On ne sait pas encore quelles ressources pourront être utilisées :


o Qui va travailler sur chaque thème,
o Où sont les personnes compétentes et disponibles,
o Quels efforts devront être fournis,
o Quelles règles pour coordonner les efforts des différents services en mesure
d’intervenir et qui n’ont pas les mêmes modes de fonctionnement,
 L’équipe n’arrivera pas forcément à maîtriser toute seule les différentes difficultés qui
pourront surgir, et il faut qu’elle puisse obtenir l’assistance des services de la DRE,
 Vous prendrez les décisions courantes mais il faut un encadrement supérieur pour les
décisions stratégiques (à définir), tout en évitant de créer des procédures trop lourdes.

D’autres problèmes concernent les réalisations avec les partenaires :

 Votre projet peut se loger dans l’organisation existante des études préliminaires, mais on peut
préférer mettre en place une structure spécifique plus légère, s’agissant d’un sous-projet
relativement modeste,
 Les responsabilités doivent être clairement partagées pour éviter que chaque partenaire se
mêle de diriger le travail selon ses conceptions personnelles ; une délégation de pouvoir doit
être organisée, permettant à des représentants reconnus d’exercer un contrôle pour le
compte de tous,
 Etant donné la variété des partenaires et leurs différences de points de vue, on peut
s’attendre à ce que leurs positions évoluent tout au long du projet, ce qui conduit à envisager
un dispositif de recadrage stratégique permanent, afin de détecter ces changements au plus
tôt et d’en tirer immédiatement les conséquences.

En définitive, il faut prévoir un schéma d’organisation de votre projet détaillant les différentes
instances à mettre en place, les rôles qu’elles doivent tenir et les relations à établir entre elles.

Vous devez élaborer

Un schéma global décrivant l’organisation que vous proposez de mettre en place.


Une « charte » d’organisation indiquant le rôle de chacune des instances figurant dans
votre schéma.
Un conseil : veillez à bien séparer les responsabilités de maîtrise d’ouvrage (commanditaire) et de
maîtrise d’œuvre (réalisateur).

Page 10 of 38
Organisation

Oui mais
sans en Oui et en
Avez-vous pensé… Non
tenir tenant compte
compte
A limiter le nombre d'instances pour ne pas alourdir la
gestion du projet ?
A proposer d'autres personnes pour le comité de pilotage ?
A la coordination entre l'organisation centrale et celle de
votre projet ?
Que la DRE pourrait désigner un commanditaire interne ?
Que vous risquez de dévier de votre objectif si vous n'êtes
pas bien encadré ?
Aux modalités de votre collaboration avec votre Direction ?
Que vous ne pouvez espérer qu'un petit nombre de
participants vraiment actifs ?
A prévoir un dispositif de communication global sur votre
projet ?
Total 0 0 0

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 11 of 38
Orientation stratégique
Au moment où on doit commencer l’étude, plusieurs aspects du projet restent à préciser :

 Les objectifs sont encore relativement flous : le comité de pilotage envisage une version
minimaliste (satisfaction rapide et à moindre coût des exigences administratives) mais votre
DRE préférait une production plus valorisante pour elle,
 2 personnes, qui avaient travaillé à dégrossir le problème, semblent pouvoir constituer le
noyau de l’équipe chargée de la réalisation, qui s’appuiera sur l’organisation existante des
études préliminaires et sur la DRE en tant que de besoin,
 Les élus locaux ne soutiennent pas tous l’extension de la ligne TGV : ceux des villes déjà
desservies préféreraient visiblement conserver l’avantage existant par rapport aux autres,
 La SNCF a déjà des idées très arrêtées sur ce qu’il convient de faire, et il semble difficile de la
contrecarrer,
 L’enveloppe budgétaire et le délai global de réalisation paraissent relativement peu
négociables, car résultant de tractations assez dures entre les différents partenaires,
 L’étude d’impact n’est pas indépendante des études de tracé réalisées en parallèle, et doit
aussi prendre en compte les projets en cours sur les 4 grands thèmes identifiés si l’on veut
éviter de « réinventer le monde »,
 3 risques principaux apparaissent au départ :
o Le manque d’intérêt du comité de pilotage, voire même son hostilité à aborder
certains sujets (fonctions tertiaires supérieures et aménagements territoriaux,
principalement),
o Le manque de références et de pratique sur ce type d’études, rendant difficile
l’évaluation du travail à fournir,
o La faible légitimité de la DRE pour réaliser des études d’impact,
 Le pilotage de l’étude d’impact doit être adapté à la taille modeste de ce projet, mais sans
sortir pour autant du dispositif global mis en place au niveau des études préliminaires.

Votre Direction vous demande :

 De préciser les principales hypothèses que vous retenez pour entamer l’étude d’impact et les
orientations stratégiques qui en résultent,
 De prévoir un dispositif de validation et de mise à jour de ces hypothèses à mesure que les
conditions de réalisation de l’étude d’impact se préciseront.

Vous devez élaborer

La liste des orientations stratégiques à retenir pour l’étude d’impact.


Le dispositif de révision et de validation des hypothèses pendant le déroulement de
votre projet.
Un conseil : envisagez quelques variantes sur les différentes hypothèses, selon les attitudes que
pourraient adopter les partenaires.

Page 12 of 38
Orientation stratégique

Oui mais Oui et


Avez-vous pensé… Non sans en en
tenir tenant
compte compte
Que vous avez intérêt à impliquer votre Direction dans les choix
de stratégie ?
A faire valider vos hypothèses par le comité de pilotage ?
Que certains objectifs pourraient être renégociés avec le comité
de pilotage ?
Que le projet devra comporter une forte communication vers les
partenaires ?
A consulter les experts pour évaluer certains aspects du projet ?
A prévoir de renégocier les orientations une stratégiques par la
suite ?
A hiérarchiser vos orientations pour faciliter les choix de
pilotage ?

Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 13 of 38
Analyse Acteurs
Les premières réunions de travail vous ont permis d’identifier les principaux acteurs du projet et de
repérer leurs attitudes plus ou moins favorables :

 Président du comité de pilotage : il soutient officiellement l’opération mais ne s’y implique


pas fortement ; pour lui, c’est une occasion de proposer un rôle à l’Equipement mais il n’en
attend rien de particulier,
 Représentant de l’Etat : il considère l’étude d’impact comme une simple obligation
administrative ; sa principale préoccupation est d’éviter toute dérive du projet qui pourrait
donner lieu à des affrontements entre les élus,
 Préfets de régions : ils sont réservés, préconisant de minimiser le plus possible ce volet des
études préliminaires dont l’intérêt leur échappe ; ils ont tendance à s’aligner sur le point de
vue de la SNCF, qui leur semble le partenaire le plus sérieux,
 Votre Direction : son attitude est ambigüe :
o Au comité de pilotage, elle se montre prudente, redoutant visiblement que l’étude
d’impact soit difficile à réaliser si l’on veut y loger trop d’ambition,
o Au comité technique, elle soutient fermement l’opération, occasion pour l’Equipement
de démontrer sa compétence sur de tels projets, dont il a été tenu éloigné jusqu’à
présent,
 Représentants des conseils régionaux : ils voient dans l’étude d’impact une source potentielle
d’idées, mais ils attendent de voir la tournure qu’elle prendra pour se prononcer,
 SNCF et RFF : ils sont nettement hostiles à une formalité qui leur semble devoir compliquer les
études préliminaires ; ils considèrent qu’ils connaissent déjà tout ce que l’opération doit
explorer, et soulignent qu’elle ne leur apportera rien.

Pour vous orienter au mieux dans ce contexte pas franchement favorable, vous prévoyez de
prendre contact avec ces différents acteurs pour mieux comprendre leurs attitudes.

A noter que quelques précautions sont requises ici pour éviter les fausses manœuvres :

 L’Equipement est mal connu des autres partenaires et ne peut se permettre de prendre une
position agressive dans un domaine où joue un rôle mineur,
 Des divisions se manifestent entre les régions concernées, ce qu’il faut éviter de transformer
en affrontements ouverts,
 La SNCF feint officiellement de ne pas être concernée, et les contacts avec les membres de la
mission TGV ne peuvent être qu’officieux.

Vous devez élaborer


Une analyse de la situation prenant en compte ce que vous savez des principaux acteurs.
Une démarche pour approfondir votre analyse et préparer une stratégie visant à obtenir le meilleur
soutien possible à votre projet.
Un conseil : essayez de vous mettre à la place de chaque acteur pour comprendre ce qui le motive (ce qu’il a à gagner ou à
perdre dans le projet).

Page 14 of 38
Analyse Acteurs

Oui mais Oui et en


Avez-vous pensé… Non sans en tenant
tenir compte
compte
Que les attitudes de certains acteurs ne sont pas
toujours sincères ?
Qu’un acteur peut exercer une influence sur d’autres
personnes ?
Que vous devez clarifier l’attitude de votre Direction ?
A chercher des acquis dans les différentes
administrations impliquées dans le projet ?
A identifier les acteurs majeurs pour se concentrer sur
eux ?
Que les positions des acteurs peuvent évoluer au cours
du projet ?
A la manière de procéder pour évaluer les positions des
différents acteurs ?
Qu’il faut des propositions concrètes (et non des
paroles) pour convaincre les acteurs ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 15 of 38
Communication
Au vu des positions divergentes et globalement peu favorables des différents acteurs, vous proposez
de commencer par une action de communication pour les convaincre de soutenir votre projet ou au
moins de ne pas le contrarier.

Vote Direction est d’accord pour cette opération, mais à la condition qu’elle soit menée
« intelligemment » :

 Il faut identifier les acteurs visés, les raisons qui justifient la sélection, les rôles qu’on espère
leur voir jouer (décideurs, contributeurs, régulateurs, etc.),
 Il faut définir dès le départ des objectifs précis : quelles sont les personnes qui doivent être
sensibilisées, comprendre, agir, promouvoir,
 Il faut des procédés de communication pertinents (entretiens, plaquettes, articles, messagerie
électronique, etc.),
 L’action proposée doit être cohérente avec les autres communications prévues dans les
études préliminaires et le déroulement de votre projet,
 Il faut pouvoir évaluer l’impact de la communication sur les personnes vers lesquelles elle est
dirigée (comment s’assurer qu’elles ont bien reçu les messages, qu’elles les ont compris,
qu’elles y ont réagi comme on l’espérait),
 Il faut prendre des précautions dans la démarche pour éviter inquiétudes et réticences,
 Il faut organiser la communication rigoureusement, en précisant notamment qui sera
responsable de l’action, combien elle coûtera, où et quand elle aura lieu.

En définitive, vous allez élaborer un plan d’action et le soumettre à votre Direction pour qu’elle le
valide.

Vous devez élaborer

Un plan de communication répondant aux attentes de votre Direction.


Les messages que vous entendez diffuser auprès des acteurs que vous avez sélectionnés
dans votre plan.
Un conseil : essayez d’identifier le langage qui convient à chaque acteur (et qui n’est pas forcément le
vôtre).

Page 16 of 38
Communication

Oui mais Oui et


Avez-vous pensé… Non sans en en
tenir tenant
compte compte
Que certaines personnes peuvent vous servir de relais ?
Qu’il faut chiffrer le coût de la communication pour ne pas
déborder du budget ?
A faire appel à un spécialiste en communication ?
Qu’il faudra aiguiller avec rigueur les messages vers les différents
destinataires ?
Que votre plan pourra aussi servir à communiquer avec l’extérieur
(usager…) ?
Que la communication pourrait être programmée en plusieurs
étapes ?
A faire du lobbying auprès des administrations concernées par le
projet ?
A définir des critères d’évaluation de votre communication ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 17 of 38
Négociation
Peu de temps après la réunion de lancement, la SNCF propose au comité de pilotage qu’on lui confie
la réalisation de l’étude d’impact, pour un coût de 175 K€ seulement.
Ses arguments sont les suivants :

 Elle possède déjà une abondante expérience d’études similaires, et sera donc forcément plus
efficace qu’une équipe appelée à découvrir le problème,
 Cette formule assurera une parfaite cohérence entre les recommandations issues de l’étude
d’impact et les choix techniques du projet,
 La SNCF dispose de nombreuses personnes susceptibles de participer aux études, et peut
donc garantir un bon achèvement dans les délais impartis,
 L’économie ainsi obtenue pourrait être reportée sur les études de tracé, permettant une
meilleure qualité de celles-ci.

La DRE se déclare totalement hostile à cette proposition, faisant valoir qu’il est beaucoup plus logique
de la charger de l’étude d’impact, pour les raisons suivantes :

 Il faut mettre en place dans le projet un contrepoids à la SNCF, partenaire déjà omniprésent
qui échapperait à tout contrôle si la totalité des études passait sous sa responsabilité,
 La SNCF n’a jamais dissimulé que l’étude d’impact n’était pour elle qu’une formalité
administrative, et l’on peut donc être sûr dès le départ qu’elle sera réalisée au moindre effort,
sans chercher à en tirer des résultats vraiment utiles,
 Ce n’est pas sérieux d’avancer le manque de références de l’Equipement, car il faut bien lui
fournir l’occasion de réaliser une première expérience si l’on veut qu’il devienne efficace sur
les projets qui seront lancés ensuite,
 Un œil neuf peut apporter un éclairage utile, en faisant prendre conscience des vrais
problèmes au lieu de chercher seulement la cohérence entre les différentes études.

Le président du comité de pilotage estime que les deux parties devraient trouver directement une
solution par voie de concertation au lieu de s’affronter, et demande aux représentants de la SNCF et
de la DRE de négocier un accord aboutissant à une formule satisfaisante.

Vous devez élaborer

Une liste d’arguments qui vous semblent devoir être avancés pour régler le problème.
Une stratégie pour conduire la négociation avec la SNCF.
Un conseil : ne cherchez pas uniquement à renforcer vos propres arguments mais mettez-vous plutôt
à la place de la SNCF pour mieux comprendre son point de vue.

Page 18 of 38
Négociation

Oui mais Oui et


Avez-vous pensé… Non sans en en
tenir tenant
compte compte
A commencer par négocier les modalités de la négociation ?
A désamorcer la tentation de chaque partenaire d’imposer sa
force ?
A ajuster le budget de votre intervention pour être plus
compétitif ?
A proposer une collaboration entre la SNCF et vous ?
A ne pas vous engager au-delà de ce que souhaite votre
Direction ?
A constituer un comité de crise si les tensions avec la SNCF
s’avivent ?
A communiquer sur le problème rencontré plutôt qu’à le
dissimuler ?
A analyser les risques encourus par le projet si la SNCF réalise
l’étude d’impact ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 19 of 38
Scénario
Les différents thèmes à traiter dans l’étude d’impact sont envisagés ainsi :

 Cadre régional : il s’agit d’une synthèse des documents de cadrage existants, qui pourrait être
réalisée par l’équipe du projet dans un délai de l’ordre d’un mois,
 Impact du TGV sur les fonctions tertiaires supérieures : cette étude serait confiée à un
laboratoire universitaire, pour un coût évalué à 30 K€ avec un délai de 4 mois,
 Aménagements ferroviaires régionaux : cette partie pourrait être réalisée par un bureau
d’études privé, pour un coût évalué à 115 K€ avec un délai de 5 mois,
 Evolutions des gares dans les agglomérations nouvellement desservies : l’étude serait confiée
aux services de l’Equipement qui pourraient la réaliser en 3 mois, sans aucune incidence sur le
budget du projet dans la mesure où ce travail est déjà financé par la subvention annuelle de
l’agence d’urbanisme (l’étude ayant déjà été intégrée à son contrat d’objectif).

L’équipe du projet aurait à sa charge différentes tâches complémentaires, principalement :

 Les opérations de gestion du projet (cadrage d’ensemble, planification, choix des prestataires,
suivi et pilotage),
 Les opérations d’éditions du rapport (maquettage des documents, rédaction de l’introduction
et de la conclusion, relecture et correction des textes, mise en forme, impression), pour un
coût évalué à 15 K€.

En ce qui concerne la planification générale, les durées globalement envisagées pour le


traitement des différents thèmes conduisent à fixer les 2 échéances suivantes :

 La première version du rapport, prévue en 8 mois pour être soumise aux services de l’Etat,
comprendrait la synthèse sur le cadre régional, le cahier des charges de l’étude d’impact sur
les fonctions tertiaires supérieures, le cahier des charges de l’étude des aménagements
régionaux, une première version de l’étude des gares (par site),
 La version définitive du rapport, prévue 4 mois plus tard et intégrant les remarques des
services de l’Etat, proposerait en plus les résultats de l’étude d’impact sur les fonctions
tertiaires supérieures, de l’étude des aménagements régionaux, ainsi que la synthèse globale
de l’étude des nouvelles gares.

Vous devez élaborer

Le scénario général de réalisation de votre projet : description globale des opérations à


effectuer et de leur articulation dans le temps, sous forme d’un schéma.
Un conseil : utilisez des post-it pour noter des opérations et les afficher sur un paperboard afin de les
disposer au mieux avant de finaliser le schéma.

Page 20 of 38
Scénario

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A vérifier que votre scénario couvre bien tout ce que requiert
l’étude d’impact ?
A expliciter vos propres hypothèses (autres que celles
indiquées dans l’énoncé) ?
A positionner le scénario de l’étude d’impact dans le scénario
général du projet ?
Qu’il faut prévoir des jalons pour que le comité valide vos
choix ?
A envisager plusieurs scénarios alternatifs pour choisir le plus
pertinent ?
A prévoir un dispositif de mise à jour du scénario en fonction
des évènements ?
A présenter le scénario pour être lisible par les personnes
intéressées au projet ?
Que le scénario peut aboutir à négocier des aménagements de
la commande ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 21 of 38
Organigramme des tâches
La 1re phase de l’étude, aboutissant à la version du rapport soumise aux services de l’Etat, peut être
détaillée en tâches correspondant aux rubriques suivantes :

 Définition du contenu du rapport : inventaire des points de vue des partenaires et définition
des produits à livrer,
 Cadre régional : recueil des informations de base existantes, synthèse et mise en forme par
l’équipe du projet,
 Impact sur les fonctions tertiaires supérieures : élaboration d’un cahier des charges, validation
du document par les instances de supervision du projet (plusieurs allers retours à prévoir),
 Evolution des gares dans l’agglomération : concertation avec les services chargés de cette
partie pour établir le cahier des charges, validation de ce dernier, réception et contrôle des
résultats, mise en forme des textes fournis par les différentes agences d’urbanisme (qui
seront sans doute hétérogènes dans leur présentation),
 Rédaction de l’introduction et de la conclusion : à réaliser en final par l’équipe du projet,
 Opérations d’édition : concertation avec l’imprimeur (déjà choisi), définition d’une maquette
de style, commande, tirage des épreuves, correction et bon à tirer, édition finale,
 Diffusion : envoi du rapport aux destinataires (le recueil de leurs réactions marquant le début
de la 2e phase).

En pratique, il faut définir avec précision toutes les tâches nécessaires à la réalisation de cette phase,
avant d’évaluer la durée et le coût de chacune pour pouvoir ensuite les planifier.

Vous devez élaborer

L’organigramme des tâches de la 1ère phase d’établissement de l’étude : liste structurée des
opérations élémentaires à effectuer pour obtenir le rapport.
Un conseil : décomposez le produit final en sous-ensemble, listez les tâches permettant d’obtenir
chaque sous-ensemble puis les tâches d’assemblage entre les sous-ensembles.

Page 22 of 38
Organigramme des tâches

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A prévoir des tâches de contrôle en plus des tâches
d’exécution ?
A vérifier que l’organigramme des tâches est cohérent avec le
scénario ?
Qu’il faut peut-être réserver des moyens d’exécution à
l’avance ?
A identifier qui sera responsable de l’exécution de chaque
tâche ?
A décrire les tâches en détail (base des « contrats » avec leurs
responsables) ?
A prévoir des tâches de coordination entre les différentes
opérations ?
A envisager plusieurs façons de réaliser l’étude d’impact ?
A codifier les tâches pour pouvoir les repérer facilement
ensuite ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 23 of 38
Planning
La première phase de l’étude peut se résumer dans les macro-tâches listées ci-dessous (indiquant le
nombre de personnes et la durée en semaines pour chacune) :

Code Tâche Ressource Nombre Durée


A Etude initiale de contenu Equipe 2.0 5
B Contact avec l’imprimeur Equipe 0.5 1
C Définition de la maquette de style Equipe 0.5 1
D Rédaction du cadre régional Equipe 1.0 4
E Rédaction du C.D.C (Cahier Des Charges) gares Equipe 2.0 4
F Validation du C.D.C gares - - 4
G Etude des gares –phase 1 Urbanisme 6.0 9
H Rédaction du C.D.C fonctions tertiaires Equipe 1.0 6
I Validation du C.D.C fonctions tertiaires - - 6
J Rédaction du C.D.C aménagements régionaux Equipe 1.0 6
K Validation du C.D.C aménagements régionaux - - 6
L Lecture des documents reçus Equipe 1.0 2
M Réécriture partielle des documents Equipe 2.0 3
N Rédaction introduction / Conclusion Equipe 1.0 2
O Commande à l’imprimeur Equipe 0.5 2
P Tirage des épreuves Imprimeur - 2
Q Correction des épreuves Equipe 1.0 1
R Tirage définitif Imprimeur - 2
S Diffusion Equipe 0.5 1

Les principales caractéristiques de l’opération sont les suivantes :

 L’équipe du projet est limitée à 2 personnes et ne peut compter sur aucun renfort pendant
toute cette phase,
 Une personne de l’agence d’urbanisme locale sera affectée à temps à l’étude de chacune des
6 gares concernées par le projet,
 Le tirage définitif doit être achevé au plus tard au bout de 34 semaines, l’imprimeur étant
ensuite fermé pour 4 semaines.

Vous devez élaborer

Le planning de réalisation de la première phase de l’étude, en vérifiant que vous


respectez les contraintes de charge et de durée.
Un conseil : si vous pouvez disposer d’un logiciel de planification (MS PROJECT, par exemple), utilisez-
le à titre d’entrainement complémentaire.

Page 24 of 38
Planning

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A prévoir des marges de sécurité sur certaines tâches ?
A envisager plusieurs plannings alternatifs pour choisir le plus
pertinent ?
Que la durée de certaines tâches est incertaine ?
A présenter le planning pour être lisible par toutes les
personnes concernées ?
A repérer les tâches qui pourraient poser des problèmes de
réalisation ?
A anticiper le risque de ne pas respecter l’échéance de
l’imprimeur ?
A identifier le chemin critique de la 1ere phase du projet ?
A prévoir un dispositif de mise à jour du planning selon les
évènements ?
Total
0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 25 of 38
Budget
Etant donné le caractère de nouveauté du projet, il vous est demandé d’en chiffrer le coût de
réalisation avec précision, de manière à constituer un véritable référentiel, à triple fin :

 Respecter un budget raisonnable,


 Pouvoir évaluer en permanence le degré d’avancement de l’opération et la piloter en délai
comme en coût,
 Mémoriser les prévisions et les réalisations pour pouvoir mieux cadrer les projets du même
type à l’avenir,

Le budget consistant essentiellement en ressources humaines, on considère 2 niveaux de coûts


moyens :

 Celui d’un Ingénieur, correspondant au travail fourni par l’équipe du projet,


 Celui d’un agent de maîtrise, correspondant au travail fourni par les agences d’urbanisme.

Une étude statistique sur l’ensemble des DRE aboutit au chiffrage moyen suivant (les montants étant
indiqués en K€ par an et par personne pour chaque niveau ;

Elément de coût Ingénieur Maîtrise


Salaires 40 28
Charges sociales 15 11
Matériels utilisés (amortissement) 5 4
Locaux occupés (loyer + charges) 2 2
Divers (fournitures, téléphones, etc.) 11 7
Part des frais de structure 17 11
Total 90 63

Il faut ajouter pour la 1ere phase du projet le coût d’impression du rapport évalué à 4 K€, payables à
raison de 25% à la commande et le solde à la livraison du tirage définitif.

 Une présence effective moyenne de 45 semaines par an du personnel,


 Une enveloppe budgétaire fixée à 170 K€ pour cette partie du projet.

Vous devez élaborer

Le budget de réalisation de la 1ere phase de l’étude, en vérifiant si vous respectez


l’objectif financier assigné.
Un conseil : calculez le coût de chaque tâche, plutôt que le coût global par intervenant, pour vous
ajuster avec le planning.

Page 26 of 38
Budget

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A prévoir des marges de sécurité sur le coût de certaines
tâches ?
Que l’évaluation budgétaire comporte une incertitude d’au
moins 5% ?
Qu’il n’est pas indispensable d’être cadré avec le budget dès le
départ ?
Que vous pouvez négocier le budget (en contrepartie
d’avantages) ?
A prévoir un dispositif de mise à jour du budget selon les
événements ?
A sensibiliser les intervenants aux coûts qu’ils génèrent ?

Total
0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 27 of 38
(Dispositif de) Pilotage

Votre Direction vous demande de mettre en place dès le départ un système d’information
permettant de suivre le déroulement des différentes tâches et d’n autoriser un pilotage dynamique
en détectant aussi précocement que possible les incidents de réalisation.
A cet effet, vous envisagez des indicateurs reflétant le déroulement du projet, sur 5 thèmes
principaux :

 L’avancement technique (degré d’exécution des tâches en cours),


 L’avancement en délai (avances ou retard par rapport au planning),
 L’avancement en coût (écart entre les dépenses engagées et la valeur du travail produit),
 Le niveau global des risques (chances de réussir le projet),
 L’ambiance de travail (qualité des relations au sein de l’équipe et avec les partenaires).

A noter qu’il faut des indicateurs efficaces, c’est-à-dire faciles à alimenter, à l’abri des manipulations
et exempts d’effets pervers (conduisant à confondre la « carte » avec le territoire).

A partir de telles informations, vous devez prévoir trois exploitations principales :

 Un tableau de bord à votre usage pour le pilotage du projet, donnant une vision d’ensemble
sur sa situation,
 Un reporting périodique destiné à informer les partenaires, principalement de maître
d’ouvrage, le comité de pilotage et la mission TGV,
 Un calendrier de réunions de suivi de projet, à différents niveau selon la nature des décisions
à prendre.

A noter que chaque destinataire a des besoins spécifiques mais qu’il est souhaitable de proposer un
reporting uniformisé convenant à tous, pour éviter des traitements d’informations trop lourds.

Vous devez élaborer

Une liste des indicateurs que vous proposez pour assurer le suivi du projet.
Un dispositif de pilotage complet (tableau de bord, reporting, programme de réunions).
Un conseil : Evitez de construire une «usine à gaz » et cherchez plutôt un dispositif qui favorise le
dialogue et la réactivité.

Page 28 of 38
(Dispositif de) Pilotage

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A utiliser le scénario pour suivre l’avancement du projet ?
Qu’il faudra évaluer la qualité du pilotage du projet ?
Que d’autres personnes que celles prévues pourraient
demander un reporting ?
A définir les relations à établir autour des indicateurs ?
Qu’il faut limiter le nombre d’indicateurs pour obtenir une
bonne vue d’ensemble ?
Que le tableau de bord peut donner une autre vue du projet
que le reporting ?
A définir des règles pour que les réunions d’avancement soient
efficaces ?
A faire appel à des experts pour choisir certains indicateurs ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 29 of 38
Pilotage (de la Réalisation)

19 semaines après le démarrage de la 1ere phase d’étude, vous faites un point sur l’avancement des
tâches terminées ou en cours à cette date :

 Tâche A – Etude initiale de contenu : terminée selon les modalités prévues mais d’une durée
de 6 semaines,
 Tâche B – Contact avec l’imprimeur : terminée conformément aux prévisions,
 Tâche C – Définition de la maquette de style : terminée conformément aux prévisions,
 Tâche D – Rédaction du cadre régional : commencée depuis 3 semaines, durée totale
réévaluée à 6 semaines car les documents à synthétiser sont plus nombreux que prévus,
 Tâche E – Rédaction du cdc gares : terminées conformément aux prévisions,
 Tâche F – Validation du cdc gares : terminée conformément aux prévisions,
 Tâche G – Etude des gares – phase 1 : commencée depuis 5 semaines^, elle s’annonce bien
(bonne motivations des agences d’urbanisme) et devrait être terminée en 8 semaines,
 Tâche H – Rédaction du cdc fonctions tertiaires : terminée en 8 semaines en raison de
désaccords avec la hiérarchie sur le contenu de l’étude,
 Tâche I – Validation du cdc fonctions tertiaires : commencée depuis 1 semaine, elle s’annonce
mal (voir tâche H) et devrait durer 8 semaines au total,
 Tâche J – Rédaction du cdc aménagements régionaux : terminée selon les modalités prévues
mais d’une durée de 7 semaines,
 Tâche K – Validation du cdc aménagements régionaux commencée depuis 2 semaines,
prévision inchangée.

Pour les autres tâches, encore à venir, les prévisions initiales sont maintenues.
La dépense d’impression du rapport a été réévaluée à 5 K€, le volume des documents s’annonçant
plus important que prévu.
Sur ces bases, vous devez faire un rapport au comité de pilotage et lui préciser les mesures qui vous
permettront de respecter le cadre de cette phase (délai et coût).

Vous devez élaborer

Un rapport sur l’avancement de la 1re phase de l’étude d’impact.


Un plan d’action pour rattraper les dérapages constatés par rapport au planning et au
budget de cette phase.
Un conseil : évitez les rattrapages sur les dernières tâches, car vous n’aurez plus de possibilité
d’action de secours si votre plan ne fonctionne pas bien.

Page 30 of 38
(Pilotage de la) Réalisation

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
Que vous pouvez peut-être vous faire aider par les services de
la DRE ?
Que certaines tâches peuvent commencer avant la fin de celles
qui les précèdent ?
A conserver des marges de sécurité pour la suite des
opérations ?
A communiquer sur les difficultés à établir et valider un cdc ?
A évaluer les risques de votre plan de rattrapage ?
A utiliser la motivation des exécutants pour rattraper le
retard ?
A la possibilité de reporter certaines tâches après la fermeture
de l’imprimeur ?
Que vous pouvez prévoir un rattrapage sur la 2eme phase de
l’étude ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 31 of 38
Consultation
Le choix d’un bureau d’études chargé de traiter les aménagements ferroviaires régionaux, à partir du
cdc rédigé par l’équipe du projet, a donné lieu à une consultation aboutissant à sélectionner 2
partenaires potentiels.

Le premier est une société ayant déjà travaillé avec vous auparavant :

 C’est une entreprise importante et réputée, filiale d’un groupe industriel connu, ayant jusqu’à
présent fourni un travail de bonne qualité dans un contexte de relations cordiales,
 Sa proposition : budget total de 125 K€, pour un délai de réalisation de 12 semaines,
 Les services ayant fait appel à ce prestataire considèrent qu’il est apte à répondre aux
exigences du projet, mais ne l’ont pas trouvé très souple :
o De petits litiges ont surgi autour d’interprétations du cdc,
o Des demandes de modifications mineures sur le travail à fournir ont été
systématiquement facturées en sus, même lorsqu’elles ne représentaient que des
efforts modestes,
o L’assistance, la documentation et la communication ont paru limitées à l’essentiel.

Le deuxième est une petite entreprise locale, créée 6 ans auparavant et présentant des références
sérieuses mais à laquelle il n’a jamais encore été fait appel :

 Ce prestataire ne compte qu’une vingtaine de personnes, la plupart issues de grandes


sociétés,
 Au cours des entretiens de consultation, il a donné l’impression d’être dynamique et motivé
pour s’investir dans l’opération afin de se constituer une référence appréciable pour lui,
 Sa proposition : un budget total de 110 K€, pour un délai de réalisation de 11 semaines,
 Il semble a priori compétent par rapport à la prestation demandée, mais on ne peut évaluer la
qualité de son travail que d’après ses références, qui ne sont pas toutes facilement vérifiables.

Pour trancher entre les 2 propositions, vous prévoyez d’organiser une séance de travail à laquelle
participeront les représentants des principaux partenaires, afin d’en réaliser une évaluation
« démocratique », à partir de critères objectifs définis en commun, pour aboutir à une adhésion
globale et sans réticence de tous les intéressés.

Vous devez élaborer

Une démarche permettant d’aboutir au choix du prestataire avec vos partenaires.


Une grille de cotation des bureaux d’études retenus.
Une évaluation de chacun des deux candidats selon cette grille.
Un conseil : Concentrez-vous sur les critères importants, une multiplicité de critères mineurs
n’apportant généralement pas de différence significative.

Page 32 of 38
Consultation

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A lister des questions à poser aux deux candidats ?
Que la séance d’évaluation ne constitue qu’un dégrossissage ?
Aux modalités de concertation entre les participants au choix ?
A faire appel à des experts pour vous aider dans la démarche ?
A prendre en compte les contraintes du projet dans les critères
de choix ?
Qu’il faudra procéder à des arbitrages en cas de désaccord au
sein du groupe ?
A utiliser la démarche pour motiver les participants au projet ?
A prévoir de vérifier a posteriori si vos évaluations se sont
confirmées ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 33 of 38
Recette
L’étude d’impact doit répondre aux attentes des principaux acteurs, à savoir :

 Comité de pilotage : valider officiellement le document final et prendre en compte ses


préconisations dans la suite du projet,
 Mission TGV : obtenir des informations utiles afin de pouvoir répondre aux différentes
questions qui se poseront ensuite, à l’occasion de l’enquête publique,
 DRE : tirer de l’étude réalisée un modèle réutilisable pour des opérations de même nature qui
pourront être confiées à l’Equipement par la suite,
 Personnes ayant apporté leur contribution au projet : obtenir un retour d’information sur
l’exploitation du document final et une reconnaissance de leurs efforts.

En ce qui concerne la validation finale (les services de l’Etat n’ayant pu se prononcer que sur la 1 re
version), il faut définir une procédure de réception permettant de vérifier que le document de
synthèse répond bien aux spécifications du cahier des charges et qu’il pourra être exploité sous cette
forme pour l’enquête publique.

Pour la mission TGV :

 Le document qui lui sera remis doit être assorti d’explication sur les orientations proposées
(informations à rechercher dans les hypothèses retenues au cours de l’étude),
 Un test doit être effectué préalablement à l’enquête publique pour s’assurer de la
compréhensibilité du contenu et éviter les interprétations erronées,
 L’équipe du projet doit l’assister au cas où des compléments seraient nécessaires ensuite.

Pour répondre aux attentes de l’Equipement, il faut tirer de l’étude un ensemble de principes,
méthodes et outils applicables à des opérations de même nature (modèle de cdc, scénario général à
suivre, organisation recommandée, etc.), toutes ces données prenant la forme d’une base de savoir
qui pourra être enrichie des autres études d’impact que l’Equipement pourra être amené à réaliser à
l’avenir.

Quant aux personnes ayant participé au projet, il faut marque la reconnaissance pour leur
contribution, de manière à éviter toute frustration chez elles et les disposer à intervenir à nouveau
sur un nouveau projet similaire si nécessaires.

Vous devez élaborer

Une procédure rigoureuse de réception des produits de l’étude d’impact, permettant de


vérifier si elle a bien répondu aux attentes des principaux acteurs.
Une liste des « livrables » de la procédure de recette.
Un conseil : cherchez des critères objectifs pour déterminer si les attentes ont été satisfaites ou non.

Page 34 of 38
Recette

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
A rapprocher les résultats obtenus de la définition initiale de
l’étude d’impact ?
Que certains produits devront être remaniés pour donner
satisfaction ?
A organiser une cérémonie marquant la fin de l’étude
d’impact ?
Que certains bénéficiaires de l’étude d’impact peuvent encore
la contester ?
Aux critères permettant de décider de la fin du projet ?
A vérifier l’intérêt de l’étude d’impact après l’enquête
publique ?
A formaliser une procédure et un document de recette de
l’étude d’impact ?
A organiser le suivi auprès de la mission TGV ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 35 of 38
Capitalisation
Pour tirer tout le profit possible de l’étude d’impact, votre Direction vous charge de synthétiser les
enseignements de l’opération sous une forme permettant à d’autres équipes de s’en inspirer.

Le recueil d’informations doit porter à la fois sur :

 Le déroulement général du projet (résultats obtenus, collaboration des différents acteurs,


incidents notables),
 Le comportement des participants (adéquation de l’équipe, attitudes des partenaires),
 L’expertise mise en œuvre (compétences des personnes, enrichissement qu’elles ont tiré de
leur participation au projet),
 Les moyens utilisés (adéquation au projet, disponibilité),
 L’efficacité de la conduite du projet (méthodes mises en œuvre, évaluation des tâches,
rigueur du pilotage, traitement des incidents).

Il importe ici de rassembler non seulement des données objectives, mais également les opinions
d’observateurs externes lorsqu’elles peuvent apporter un éclairage utile.

Cette mission doit aboutir à plusieurs produits ;

 Un ensemble de principes ou de points de vigilance à observer pour réussir une étude


d’impact (référentiel), assortis d’exemples sur ce convient de faire ou de ne pas faire,
 Un modèle général de réalisation d’une étude d’impact : cdc, scénario, organigramme des
tâches, planning, budget, analyse des risques, schémas d’organisation, méthodes de pilotage,
outils efficaces, modèles de documents à utiliser,
 Un dispositif de gestion du savoir ainsi rassemblé, en vue d’enrichir celui-ci des expériences
qui seront réalisés par la suite,
 Un dispositif d’apprentissage permettant aux futures équipes de s’approprier efficacement le
contenu de la base de savoir puis de le mettre en œuvre, selon une démarche pédagogique
alternant les approches théoriques et l’expérimentation pratique.

Vous devez élaborer

La trame de la base de savoir permettant de mieux réussir une étude d’impact par la
suite.
Les modalités de recueil des informations alimentant une telle base.
Le dispositif d’exploitation de la base (gestion, consultation, mise à jour).
Un conseil : pensez à motiver les personnes intéressées par la base de savoir, pour qu’elles
contribuent à l’enrichir au lieu de se contenter de l’interroger.

Page 36 of 38
Capitalisation

Oui mais sans Oui et en


Avez-vous pensé… Non en tenir tenant
compte compte
Que le contenu de la base de savoir devra se définir
progressivement ?
A nommer un responsable de la base de savoir ?
A créer un référentiel national avec les autres DRE ?
Qu’il faudra mesurer l’efficacité de la base de savoir par la
suite ?
A faire participer vos partenaires à l’effort de capitalisation ?
A utiliser des trames existantes d’autres types d’études ?
A utiliser un support informatique (système expert …) ?
A la manière d’évaluer la rentabilité de la capitalisation ?
Total

0 = Non
1 = Oui mais sans en tenir compte
2 = Oui et en tenant compte

Synthèse de votre évaluation :

Note globale :

Axes de progrès possibles :

Page 37 of 38
Modèle SWOT

Arguments.
composants de Forces Faiblesses Opportunités Menaces
l’étude d’impact
Présentation du
projet aux parties
prenantes (PP)
Environnement
initial du projet
Biodiversité
Impacts sociaux
économiques
Analyse et gestion
des risques
Mesure de gestion
des impacts
Participation et
engagements du
public
Restauration des
moyens existants
Analyse des
alternatives technico
- économiques du
projet

Page 38 of 38