Vous êtes sur la page 1sur 4

Débit volumique / Débit massique

1) Définitions

En génie thermique, il est essentiel de pouvoir connaître la quantité du fluide qui

circule à l’intérieur des différents éléments (gaines, pompes, tuyauterie, conséquent, il est nécessaire de définir la notion de débit.

.).

Par

Considérons, par exemple, une conduite dans laquelle circule un fluide. On appellera section de passage la surface à travers laquelle s’écoule le fluide. Le débit est la quantité de matière (exprimée

par

passe à

une

masse

ou

un volume) qui

matière (exprimée par passe à une masse ou un volume) qui chaque unité de temps à

chaque

unité

de

temps

à

travers cette

section.

Si on choisi d’exprimer la quantité de matière, alors on parlera de débit massique. Si on choisi un volume on parlera de débit volumique. On notera q m le débit massique et q v le débit volumique.

Ë Si une masse m de fluide traverse la section de passage pendant un intervalle de temps t, on pourra calculer le débit massique q m Ë Si un volume V franchit la section de passage pendant l’intervalle de temps t, on calculera le débit volumique q V de la manière suivante :

m q m = t
m
q m =
t
V = q V t
V
=
q V
t
[kg/s]

[kg/s]

[m

3 /s]

2) Relation entre débit massique et débit volumique

Nous avons vu qu’il existe une relation entre masse et volume :

t

t

V

On obtient la relation entre le débit massique et le débit volumique :

Bac Pro TMSEC

Climatisation

q

m

= q

V

¥ r

Nasr Lakhsassi

m

= r

¥ V

On sait que :

q m =

, remplaçons m et on a :

q m

r =

m

m = r ¥V

3) Relation entre débit et vitesse

q S ¥ w V = [m 3 /s] qm = S ¥ w ¥
q
S
¥
w
V =
[m
3 /s]
qm = S ¥ w ¥ r
[kg/s]
S en m 2 et w en m/s

4) Conservation du débit massique

Pendant le temps t il rentre dans cette partie de la conduite une masse m 1 , il faut que la même masse en sorte pendant le même temps. On a donc m 1 = m 2 . Donc :

m 1

m

t t

2

On a donc m 1 = m 2 . Donc : m 1 m t t

Pendant l’écoulement, la masse et le débit massique sont conservés

5) Regardons maintenant si le débit volumique se conserve aussi

m 1

m 2

t t

Ë Si la masse volumique reste constante ou varie peu :

Donc le débit volumique est conservé, le fluide est incompressible.

r 1

= r

2

et

q V1

= q

V 2

.

Ë Si la masse volumique varie :

n’est pas conservé, le fluide est compressible.

r 1

r

2

et

q V 1

q

V 2

. Donc le débit volumique

6) Une variation de la section implique une variation de la vitesse

q

V

1

¥ r

1

=

q

V

2

¥ r

2

et donc

S

1

¥ w ¥ r

1

1

= S

2

¥ w

2

¥ r

2

Ë Si le fluide est incompressible, on a :

w

1

=

S

S

2

1

¥ w

2

w

=

S

2

¥

r

2 w

 

Ë Si le fluide est compressible, on a :

1

S 1 1

r

 

2

2

q m1

=

=

= q

m 2

q m1

=

=

= q

m 2

et donc :

q

V

1 ¥ r

1

=

q

V

2

¥ r

2

7) Particularité de l’air

L’air est fluide compressible, sa masse volumique varie fortement avec la température et l'humidité de l'air. C'est pourquoi, il n'est pas possible de considérer le débit volumique constant comme pour l'eau.

8) Applications :

Application 1 : Calculer q v puis q m sachant que la vitesse de l’écoulement de l’eau est de 1,2 m/s. Il s’agit d’un tube de diamètre égal à 18 mm. La masse volumique est considérée égale à 1000 kg/m 3 .

 

Formule

Application numérique

q

V

q V = S x w = p x R 2 x w

= 3,14 x

(9.10 -3 )
(9.10 -3 )

2 x 1,2 = 3.10 -4 [m 3 /s]

q

m

q m = q V x r

= 3.10 -4 x 1000 = 0,3 [kg/s]

Application 2 : à partir du schéma ci-dessous :

a) trouvons les débits volumique et massique aux points (1) et (2).

b) une des deux batteries est en fonctionnement, laquelle ?

å Gaine 400x600 w = 2,5 m/s v = 0,78 m 3 /kg ç Gaine
å Gaine 400x600
w = 2,5 m/s
v = 0,78 m 3 /kg
ç Gaine 400x600
v = 0,92 m 3 /kg

a) trouvons les débits volumique et massique aux points (1) et (2).

3

Au point 1 : w = 2,5 m/s v = 0,78 m 3 /kg r
Au point 1 :
w = 2,5 m/s
v = 0,78 m 3 /kg
r
= 1,28
kg/m 3
qV = S x w
= 0,4 x 0,6 X 2,5
= 0,6 m 3 /s
q m = q V x r
= 0,6 x 1,28
= 0,77 kg/s
Au point 2
v
= 0,92 m 3 /kg
r
= 1,09 kg/m 3
q m = 0,77 kg/s
q m = q V
x r
r
q V = q m /
= 0,77/1,09 = 0,71 m 3 /s
b) une des deux batteries est en fonctionnement, laquelle ?
Entre les points å et ç la masse volumique baisse, l’air se réchauffe et donc
c’est la batterie chaude qui fonctionne.
4