Vous êtes sur la page 1sur 22

ROYAUME DU MAROC

UNIVERSITE MOHAMMED V-AGDAL


FACULTE DES SCIENCES
DEPARTEMENT DE PHYSIQUE
Master Énergie et Technologie des Matériaux

Réalisé par: AHIM


*OUASSARNI ABDERR

Master Energie et Technologie des Matériaux 1


Introduction.
Les composantes de la prévention.
La connaissance des aléas,enjeux et
vulnérabilité.
Le suivi de la sismicité et l’alerte.
L’information et la formation.
La réduction de la vulnérabilité.
La prise en compte du risque dans
l’aménagement du territoire .
La préparation à la gestion de crise.
Conclusion

Master Energie et Technologie des Matériaux 2


Introduction:
Le risque sismique est lié à l'aléa sismique et à la
vulnérabilité de la construction, raison pour laquelle
une démarche globale de conception parasismique
dans la construction doit être mise en place. Elle doit
s'appuyer sur trois points :
• respect de la réglementation parasismique.
• conception architecturale parasismique.
• mise en oeuvre soignée de la construction.

L'action sismique subie par une structure est


directement proportionnelle à l'accélération qui lui
est imposée par le sol et par sa propre masse.

Master Energie et Technologie des Matériaux 3


Les composantes de la prévention:
La prévention du risque sismique suppose d’abord que tous
les bâtiments et structures nouvelles exposés soient construits
aux normes parasismiques.

Elle repose également sur les actions suivantes :


la connaissance du risque.
la surveillance et l’alerte.
l’information sur les risques et l’éducation des
populations concernées.
les actions de réduction de la vulnérabilité.
la prise en compte des risques.
la préparation à la gestion de crise et à l’organisation des
secours en cas de crise.

Master Energie et Technologie des Matériaux 4


La connaissance des aléas,enjeux et vulnérabilité:

La connaissance des aléas s’appuie principalement sur les


études menées depuis plus de 30 ans par les centres de
recherches sismologiques.

L’évaluation de la vulnérabilité consiste à déterminer le


niveau des dommages prévisibles consécutifs à un
tremblement de terre à l’échelle d’un bâtiment, d’un quartier
ou d’une ville. Elle est estimée, dans ces deux derniers cas,
à l’aide de méthodes qualitatives sur la base d’une
typologie simplifiée des bâtiments et sert de référence aux
scénarios sismiques qui permettent d’évaluer les
conséquences prévisibles d’un séisme à l’échelle d’une
ville.

Master Energie et Technologie des Matériaux 5


La vulnérabilité sismique:

La vulnérabilité des constructions est le dommage que peut subir


la construction lors d’un séisme, elle dépend de l’intensité de ce
dernier et des paramètres de la construction.

Les méthodes d’évaluation de vulnérabilité sismique vise à


développer une méthodologie complète de l’évaluation de
l’endommagement des différents types de structures pour un aléa
sismique .

Master Energie et Technologie des Matériaux 6


Méthode LM1 :
semi-empirique
L'échelle macrosismique européenne (EMS98) s'intéresse :

 au site  à la structure
porteuse
 aux  aux éléments non
fondations structuraux
 à la forme  aux façades
architecturale

Cette échelle mesure l’intensité d’un séisme à partir


des effets sur l’homme, des effets sur les objets et
l’environnement, des dégâts aux bâtiments.

Master Energie et Technologie des Matériaux 7


Classes de
vulnérabilité

BATIMENT

Matériaux Type
de de
construction construction

Classe de vu
lné rabilité

Master Energie et Technologie des Matériaux 8


Master Energie et Technologie des Matériaux 9
Degrés de
dommage
D1 D2 Dommages négligeables
D3 D1
Dommage des éléments non
Structuraux D2

Dommages considérables D3

D4 D5

Effondrement
Très lourd
de la structure D5
dommages D4

Master Energie et Technologie des Matériaux 10


METHODOLOGIE D’ESTIMATION DU
DOMMAGE
ÉTAPE 1 : INDICE DE VULNÉRABILITÉ

Master Energie et Technologie des Matériaux 11


ÉTAPE 2 : DEGRÉ DE DOMMAGE MOYEN µD

[
µD =2.5 1+tanh I+6.25 VI−13.1
2 .3
( )]
I : intensité macrosismique

VI : indice de vulnérabilité

COURBE DE VULNÉRABILITÉ

Master Energie et Technologie des Matériaux 12


Courbes de vulnérabilité pour
les différentes classes de
bâtiment (A, B, C, et D) au
5,0000Maroc
4,5000

4,0000

3,5000

3,0000
mu d( A)
mu D

2,5000 mu d( B)
mu d( C)
mu d( D)
2,0000

1,5000

1,0000

0,5000

0,0000
4,0000 5,0000 6,0000 7,0000 8,0000 9,0000 10,0000 11,0000 12,0000
I

Master Energie et Technologie des Matériaux 13


ÉTAPE 3 : COURBE DE FRAGILITÉ

Cette fonction définit la probabilité pour atteindre un


dommage (D ≥ Dk) de degré k pour une intensité donnée et
par classe de vulnérabilité.

Γ( t ) ( x-a) ( b-x)
r −1 t −r −1
pβ ( x)= a≤ x<b
Γ( r ) Γ( t −r ) (b−a)t−1
Il s’agit d’une densité de probabilité

où : a=0, b=6, t=8

La probabilité d’atteindre ou de dépasser un certain degré de


dommage k permet de déterminer les courbes de fragilité

Master Energie et Technologie des Matériaux 14


Courbes de fragilité
COURBE DE FRAGILITE POUR LA CLASSE A COURBE DE FRAGILITE POUR LA CLASSE B

1
1

0,9

0,8

0,5 0,7

0,6 1-f(x) D1
1-f(x) D1
A

B
1-f(x) D2 1-f(x) D2

1-f(x) D3 0,5 1-f(x) D3

1-P(k)
1-P(K)

0 1-f(x) D4
1-f(x) D4
5 6 7 8 9 10 11 12 13
1-f(x) D5 0,4 1-f(x) D5

0,3

-0,5
0,2

0,1

0
-1
5 6 7 8 9 10 11 12
I
I

COURBE DE FRAGILITE POUR LA CLASSE C COURBE DE FRAGILITE POUR LA CLASSE D

1,1 1,1

0,9 0,9

0,7 0,7

1-f(x) D1 1-f(x) D1
D

1-f(x) D2
C

1-f(x) D2
0,5 1-f(x) D3 0,5 1-f(x) D3
1-P(k)
1-P(k)

1-f(x) D4 1-f(x) D4

1-f(x) D5 1-f(x) D5

0,3 0,3

0,1
0,1

5 6 7 8 9 10 11 12
5 6 7 8 9 10 11 12
-0,1
-0,1
I
I

Master Energie et Technologie des Matériaux 15


Le suivi de la sismicité et l’alerte:

La détection des séismes est effectuée à partir de


deux types de sismomètres :
les vélocimètres (souvent appelés aussi sismomètres) qui
enregistrent la vitesse de déplacement du sol.
les accéléromètres qui en mesurent l’accélération.
Le suivi de la sismicité en temps réel (localisation du
foyer et détermination de la magnitude) est assuré par
le réseau national de surveillance sismique.

Master Energie et Technologie des Matériaux 16


L’information et la formation:
Elles relèvent d’une compétence partagée entre l’État et les
collectivités locales. L’information passe notamment par la
réalisation de trois documents :
le dossier départemental des risques majeurs (DDRM).
le dossier communal synthétique (DCS), élaborés tous deux
par la Cellule d’analyse des risques et d’information
préventive (CARIP) placée sous l’autorité du préfet de chaque
département.
le dossier d’information communal sur les risques majeurs
(DICRIM), préparé par la commune.
Le développement d’une culture du risque sismique a pour
principaux objectifs l’apprentissage de la conduite à tenir
en cas de séisme et la sensibilisation à la construction
parasismique.

Master Energie et Technologie des Matériaux 17


La réduction de la vulnérabilité:

Elle est fondée sur l’obligation de construire tous types de


bâtiments suivant les normes parasismiques.

La première priorité pour l’État est de réduire la


vulnérabilité des bâtiments et des infrastructures existants
indispensables en cas de séisme.

La seconde priorité vise les établissements recevant du


public, scolaires en particulier, et les logements collectifs.
Pour ces derniers et tous les autres bâtiments.

Master Energie et Technologie des Matériaux 18


La prise en compte du risque dans
L’aménagement du territoire:

Elle doit délimiter et réglementer les zones


soumises aux différents aléas sismiques afin
d’en réduire les conséquences sur les
personnes et les biens. La cartographie et
les prescriptions distinguent :
Les effets directs, dus aux caractéristiques du sol (effets de
site) et à l’apparition en surface de la rupture d’une faille.
Les effets induits, liquéfaction et mouvements de terrain.

Master Energie et Technologie des Matériaux 19


La préparation à la gestion de crise:

Dans les départements ou zones particulièrement exposées,


notamment aux Antilles, un plan de secours spécialisé «séisme»
(PSS).

Pour que ces plans fonctionnent de manière efficace, il est


primordial de s’assurer de la résistance aux séismes des
bâtiments abritant le PC de crise et les moyens affectés aux
secours, ainsi que de leur accessibilité et du dégagement des
itinéraires.

Master Energie et Technologie des Matériaux 20


Conclusion:

vulnérab
ilité
physique fonctionnelle
évaluation du taux évaluation des
d’endommagement interactions entre les
éléments exposés
bâtiments
évaluation déterministe : conséquences humaines
méthode simplifiée, calcul
d’indices conséquences socio-
évaluation statistique : matrice économiques
d’endommagement
dysfonctionnements
réseaux
associés aux dommages
déplacement irréversible
admis

Master Energie et Technologie des Matériaux 21


Master Energie et Technologie des Matériaux 22