Vous êtes sur la page 1sur 24

Réduction des pertes non

techniques dans le réseau de


distribution de la DRDM
plan
• Délimitation géographique de la zone étudier
• Caractéristique de la zone d’étude
• Problématique et Classification des Pertes
• Composants de pertes
• Pertes et taux de pertes
• Les pertes au niveau des transformateurs
Zone géographique de l’étude
• Le territoire couvert par notre étude (Champ d’action de la

DRD Meknès) est situé dans la région Centre-Sud du

royaume. Et il comprend en plus de la préfecture de

MEKNES, les provinces d’EL HAJEB, IFRANE et

KHENIFRA.

• Sa superficie totale est d’environ 79 625 Km² soit 10,95%

environ de la superficie nationale, dont la partie rurale

représente 98,63%. La figure suivante montre la carie de la

zone ainsi que les frontières de la région objet de l’étude.


Caractéristiques techniques générales du
réseau de la DRDM

Portefeuille clients BT 33 466


Portefeuille clients HTA 244
Longueur réseau HTA aérien (Km) 627,40
Longueur réseau HTA souterrain (Km) 20,23
   

Longueur réseau BT aérien (Km) 1 091,08


Longueur réseau BT souterrain (Km) 32,53
Longueur branchements (Km) 833,23
Problématique et Classification des Pertes

Transport
Consommation finale (c)

Unité de Production (P)


Consommation finale (c)

(P) > ∑ (c)  Pertes

Pertes Techniques Ex : Pertes par Effet Joule

Ex : Compteur
Pertes Anomalies Techniques défectueux ou bloqués

Ex : Cumul d’index,
Pertes Non Techniques Anomalies administratives
Branchement non listé

Ex : Shunt, Récupération
Fraude de neutre
Composants de pertes
pertes

Composants de
pertes

Les pertes techniques Les pertes non


technique :
Pertes techniques HTA Pertes dues au
(lignes+transformateur) décalage entre les achats
(PHTA) et les ventes
Pertes techniques BT (PBT) Fraude ou vol
Pertes technique dues aux d’énergie
échanges (PTransit) Le niveau de la qualité
de gestion (Pgestion)
Pertes et taux de perte
•• Puissance
  appelée = Puissance utile + Pertes en puissance

• Taux de perte en puissance

• Energie appelée = Énergie utile + perte en énergie

• Taux de perte en énergie


Taux de pertes acceptable
Niveau de pertes admissible ( % )
Niveau de tension
net Cumulé

Transformateur HT/HTA 1,0 1,0

Distribution moyen tension 3,5 4,5

Transformateur HTA/BT 2,5 7,0

Réseaux « basse tension » 2,0 9,0

NB : les pourcentages sont exprimés en fonction de l’énergie totale transitée par le système qui lui-
même s’étend uniquement à la distribution.
Pertes dans le transformateur
Les pertes dans un transformateur sont :
 Les Pertes diélectriques
 Les pertes hystérésis dans le noyau
 Les pertes par courants de Foucault dans le noyau
 Pertes résistives dans les conducteurs d'enroulement
 Pertes résistives supplémentaires dus aux pertes par courants de
Foucault dans les conducteurs.
 Pour les transformateurs à bain d'huile, des pertes supplémentaires
par courants de Foucault dans la structure du réservoir.
Les pertes en énergie au niveau des
transformateurs HTB/HTA

Composant du Taux de perte


Achat d'énergie(MWh) Pertes (MWh)
réseau technique annuelle

Transformateurs
577 326,48 2 874,89 0,53%
HTB/HTA
Les pertes dans les lignes HTA

Composant Taux de perte


du Achat pertes (MWh) technique
réseau d'énergie(MWh)
annuelle

Lignes HTA 547 450 571,63 21 038 067,41 3,96%


Typologie des Pertes Non Techniques
Échantillon: 2000 Clients d’une Exploitation

anomalies
anomalies administratives
techniques 2%
10%

Fraudes
88%
Liste des Différentes Anomalies
Anomalies Administratives

Anomalies Administratives Types d’anomalies


Anomalie Administrative Tarif non conforme
Anomalie Administrative Réglage disjoncteur non conforme
Anomalie Administrative Compteur non listé
Anomalie Administrative Fin travaux exécuté en retard
Anomalie Administrative Remplacement compteur non pris en compte
Anomalie Administrative Mutation bloquée, non payée
Anomalie Administrative Modification branchement non payée
Anomalie Administrative Calibre compteur non conforme
Anomalie Administrative Cumul d'index
Anomalie Administrative Ordre branchement différent de l'ordre de
l'abonnement
Liste des Différentes Anomalies
Anomalies Techniques

Anomalies Techniques Types d’anomalies


Anomalie Techniques Compteur défectueux
Anomalie Techniques Compteur décroché, penché
Anomalie Techniques Bobine avariée
Liste des Différentes Anomalies
Anomalies sur Alimentation (Fraude)

Anomalies sur Alimentation Types d’anomalies


Anomalie sur Alimentation Shunt derrière le tableau de comptage
Anomalie sur Alimentation Inversion de phase
Anomalie sur Alimentation Récupération de neutre
Anomalie sur Alimentation Terre artificielle
Anomalie sur Alimentation Branchement direct
Anomalie sur Alimentation Pignons sciés
Anomalie sur Alimentation Pignons décalés
Anomalie sur Alimentation Engrenage bloqué
Anomalie sur Alimentation Ponts coupés
Anomalie sur Alimentation Shunt dans le compteur
Anomalie sur Alimentation Ralentissement du disque
Anomalie sur Alimentation Capot moteur percé (corps étranger)
Liste des Différentes Anomalies
Anomalies sur Alimentation (Fraude)

Anomalies sur Alimentation Types d’anomalies


Anomalie sur Alimentation Contacteur
Anomalie sur Alimentation Retour d'index
Anomalie sur Alimentation Différentiel du disjoncteur coupé
Typologie des Pertes Non Techniques
Sur le même échantillon: Siège des Fraudes

tableau Terre
Tarif 3,7% 1,8%
PS
3,7% 1,8%

branchement
22,6%

com pteur
66,5%
Analyse des sièges des fraudes

• La fraude sur le compteur (66,5%) Les causes sont les suivantes :


• insuffisance du plombage des compteurs, surtout au niveau des caches bornes
facilitant ainsi les retours d’index
• inefficacité du plombage des capots moteurs des compteurs par les scellés
plastiques
• bloc moteur des compteurs facilement accessible
• manque de contrôle efficace des agents de zone, des facturiers et des responsables
de la branche administrative ;
• La fraude sur le branchement (22,6%) Les causes sont:
• insuffisance des contrôles,
• mauvaise mise en œuvre (branchement à l’intérieur des cours, branchement en
façade, grille non plombées, pose de grille où cela n’est pas nécessaire, non
plombage des coffrets à fusible, etc.)
Analyse des sièges des fraudes

• La fraude sur le tableau (3,7%) Les causes sont:


• Non plombage des tableaux de comptage par les électriciens de réseaux lors de la
réalisation des branchements,
• Manque de contrôle des responsables techniques des branchements réalisés par les
équipes,
• Manque de professionnalisme dans la confection des branchements.
• Le câblage du tableau par l’arrière favorise la tendance à la fraude.
• La fraude sur le tarif et la PS (5,5%) Les causes sont:
• Contrôle insuffisant des agents de zone pendant les périodes d’enquête,
• Manque d’engagement à combattre le phénomène en signalant pendant la période
de relève des index. Fraude sur la puissance souscrite entraîne la destruction des
bobines du compteur par le dépassement de l’intensité admissible.
Analyse des sièges des fraudes

• La terre artificielle (1,8%) La cause est:


• Non maîtrise du positionnement du disjoncteur. Avec l’argument du vol des
disjoncteurs, les clients les installent à l’intérieur de leur maison. Conséquences 
réalisation de terres artificielles pour contourner une partie du courant de charge en
détraquant la fonction différentielle.
Actions à mettre en œuvre
Action court terme

Les actions à mettre en œuvre doivent s’articuler autour de deux axes


principaux :

Application des règles et procédures de gestion quotidiennes par les

différents intervenants,

Suivi, contrôle et reporting des actes de gestion


Actions à court terme
Effectuer la relève mensuelle
contradictoire des comptages au niveau
du poste HTB/HTA,
Relever les comptages en tête de
départ HTA,
Relever les points d’échanges inter
DD et inter agences
Maîtrise des achats

Veiller au bon fonctionnement


des compteurs,
Assurer une relève fiable,
Traiter efficacement les signalés
Mettre en place des brigades Actes quotidiens
anti- fraude,
Synthétiser les actions à
Sécuriser les ouvrages,
mettre en œuvre,
Prendre en charge avec
Faciliter l’exécution du
diligence les réclamations relatives
plan d’action à court et moyen
à la relève/facturation.
terme,
Maîtrise des ventes Prioriser les actions
permettant d’optimiser les
résultats.
Conclusion

• La stratégie de réduction des pertes non techniques doit se traduire par l’élaboration d’un
diagnostic qui doit aboutir à la mise place d’un plan d’actions sur le plan:
• Juridique,
• Informatique,
• Ressources humaines,
• Ressources matériels,
• Méthodologie de travail,
• Communication, etc. )
• La mise en œuvre de ce plan d’action doit être suivie d’évaluation périodique afin de
permettre d’améliorer de façon pérenne le rendement de distribution de la CIE.