Vous êtes sur la page 1sur 2

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L’EMPLOI

SECRETAIRE COMPTABLE

Le titre professionnel de : SECRETAIRE COMPTABLE (*) niveau : IV (code NSF : 324 t) se compose de cinq CCP (certificats de
compétences professionnelles). Chaque certificat valide un ensemble de compétences nécessaires à la réalisation de chacune des
activités constitutives de l’emploi.

Il (elle) exerce des activités de secrétariat diversifiées qui couvrent toutes les l'interlocuteur(trice) direct des partenaires internes (responsables et autres
fonctions de l'entreprise, des activités diversifiées de comptabilité portant sur salariés) et externes (clients, fournisseurs, organismes sociaux, conseils, etc. )
la réalisation et le suivi des travaux comptables et assure le suivi adminis- de l'entreprise. Cependant, les relations et les communications parfois nom-
tratif du personnel et l’établissement de la paie et des déclarations sociales. breuses à l’interne et en provenance de l’extérieur influent sur son rythme
Une grande partie de ses activités s’effectue à l’aide de l’outil informatique. de travail et imposent des interruptions fréquentes de l’activité en cours.
En fonction des échéances légales et des priorités internes à l'entreprise, il Dans une petite structure, il (elle) peut se retrouver seul(e) dans l’exercice
(elle) assure les travaux de secrétariat, les travaux comptables courants et la de ses fonctions, ce qui requiert une grande autonomie et une capacité à
paie. L'emploi de secrétaire comptable, de par sa polyvalence, nécessite la organiser seul(e) son travail. Dans ce cas, il s’agit réellement d’une fonction
connaissance des différentes fonctions de l'entreprise, de son organisation, d’assistance administrative complète du responsable de l’entreprise ou de
de ses produits ou de ses services. Le (la) secrétaire comptable est souvent l’établissement.

n CCP - ORGANISER SON POSTE BUREAUTIQUE n CCP - ASSURER LE SUIVI ADMINISTRATIF ET


ET PRODUIRE TOUT DOCUMENT A L’AIDE DE LA PAIE DU PERSONNEL D’UNE PETITE ET
LOGICIELS DE BUREAU MOYENNE ENTREPRISE
• Assurer le fonctionnement courant de son poste bureautique • Etablir les déclarations obligatoires liées au suivi du personnel
• Saisir/modifier et présenter tout document à l'aide des applications • Mettre à jour le dossier individuel du salarié, les fichiers administratifs et les
bureautiques dans le respect de normes graphiques plannings de suivi du personnel
• Organiser et assurer un classement bureautique pour le partage et la • Répondre à une demande d'information en fonction de sa nature et du statut
conservation de l'information de l'interlocuteur
• Recueillir les éléments nécessaires au calcul de la paie auprès de divers
n CCP - ASSURER LES TRAVAUX DE GESTION interlocuteurs
ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE D’UNE • Etablir et contrôler les bulletins de paie et les déclarations sociales d'une petite
PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE et moyenne entreprise
• Rédiger des écrits professionnels pour traiter des situations exceptionnelles • Participer à la réalisation des déclarations sociales annuelles d'une petite et
• Traiter des informations selon les procédures administratives achats/ventes moyenne entreprise
• Régler des premiers niveaux de dysfonctionnement ou des litiges simples,
administratifs ou commerciaux n CCP - ASSURER LES TRAVAUX COURANTS DE
• Etablir des tableaux de bord et des statistiques liés à l'activité du service ou de COMPTABILITE EN FACILITANT LES DECISIONS
l'entreprise pour faciliter une prise de décision DE GESTION D’UNE PETITE ET MOYENNE
• Concevoir des documents types et automatiser des tâches bureautiques pour ENTREPRISE
optimiser le poste de travail • Assurer les travaux courants de comptabilité d'une petite et moyenne
• Gérer les ressources matérielles courantes d'un service ou d'une entreprise entreprise
• Identifier, planifier des opérations et tâches pour la réalisation d'un événement • Assurer la fiabilité des comptes
ou d'un dossier • Calculer et établir les déclarations de TVA
• Préparer les interventions de l'expert-comptable
n CCP - ASSURER L’ACCUEIL DANS UNE PETITE • Traiter des informations comptables pour faciliter les décisions de gestion
ET MOYENNE ENTREPRISE
• Accueillir et orienter un correspondant téléphonique et/ou un visiteur
• Répondre à une demande d'information émanant d'un correspondant
téléphonique et/ou d'un visiteur
• Gérer un planning d'activités et tenir un agenda

code 9698 référence AFPA du titre SECRETAIRE COMPTABLE - SC


Information source : référentiels du titre SC
(*) ce titre a été créé par arrêté de spécialité du 22 décembre 2003 (JO du 6 janvier 2004)
Emploi-métier de rattachement suivant la nomenclature du ROME : Code 12131 - Secrétaire bureautique polyvalent
12141 - Technicien des services administratifs - 12142 - Technicien des services comptables
SECRETAIRE COMPTABLE

MODALITES D’OBTENTION DU TITRE PROFESSIONNEL

1 - par la formation professionnelle continue (FPC) :


a) Pour un parcours de formation, le candidat se présente à une épreuve finale après avoir établi le document “attestant de
la pratique professionnelle” et effectué la totalité des évaluations de formation aux activités (EFA). Puis, le candidat
se présente à un entretien avec le jury, qui décide de l’attribution du titre.
b) Pour un parcours comportant successivement des périodes de formation et d’emploi, le candidat doit constituer le dossier
“récapitulatif de parcours professionnalisant” et capitaliser la totalité des CCP constitutifs du titre visé. Il se présente à un
entretien avec le jury, qui décide de l’attribution du titre.
le candidat dispose de cinq ans, à partir de la date d’obtention du premier CCP, pour obtenir le titre.
2 - par la validation des acquis d’expérience (VAE) :

- le candidat doit constituer un dossier de “demande de validation des acquis de l’expérience”, lui permettant de justifier
d’une expérience d’au moins trois ans en rapport avec le titre visé,
- une fois sa candidature déclarée recevable par le DDTEFP, le candidat doit capitaliser la totalité des CCP constitutifs du titre
visé. Il se présente à un entretien avec le jury, qui décide de l’attribution du titre.
- le candidat dispose de cinq ans, à partir de la date d’obtention du premier CCP, pour obtenir le titre.

MODALITES DE VALIDATION DES CERTIFICATS DE


COMPETENCES PROFESSIONNELLES

Pour l’obtention de chacun des certificats (CCP), le candidat devra, à travers une mise en situation professionnelle, faire la
démonstration de ses compétences ou, dans certains cas, d’en apporter les preuves auprès du binôme d’ évaluateurs.

Rôle du binôme d’évaluateurs* :


Le binôme appréciera les compétences en fonction d'une grille de critères définie dans le référentiel de certification.
A partir de l'observation pendant la réalisation des travaux ou des preuves apportées par le candidat, il lui demandera
d'expliciter sa manière de faire et le questionnera sur la façon de procéder dans des situations variées.
Des précisions sur ces modalités de validation seront apportées au candidat par des professionnels de l’accompagnement, au cours
de la démarche de validation.

* Le binôme d’évaluateurs est constitué d’un professionnel membre du jury titre et d’un formateur professionnel du secteur
d’activité concerné. (article 6 décrêt 2002-1029 du 2 août 2002)
09698/01 Conception et réalisation AFPA SEDEX 11/2004

association nationale pour la formation professionnelle des adultes


13, place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex - www.afpa.fr