Vous êtes sur la page 1sur 2
Master 1 - M´ecanique et Sciences pour l’ing´enieur Parcours Conception Avanc´ee Examen : M´ethodes ´energ´etiques

Master 1 - M´ecanique et Sciences pour l’ing´enieur Parcours Conception Avanc´ee Examen : M´ethodes ´energ´etiques et des ´el´ements finis 2 nd CC 2016-2017 Dur´ee : 1h30 Documents interdits Calculatrice interdite Responsable : L. Blanchard

Consid´erons une poutre, de longueur 2L, de section droite constante, encastr´ee en x = 0 et simple- ment appuy´ee (liaison ponctuelle sans frottement) en x = L.

z

(liaison ponctuelle sans frottement) en x = L . z − 2 f y   −

2 f y

  − f y          
 

f y

         
 
  x
  x
  x
  x
  x
  x
  x
  x

x

 
   
 
   
   

L

L

  − f y             x         L
  − f y             x         L
  − f y             x         L
  − f y             x         L

y

x = 0

Fig. 1 – Le probl`eme.

Elle subit les forces r´eparties lin´eiques f y sur x [0; L] et 2 f y sur x [L; 2 L]. Elle est constitu´ee d’un mat´eriau homog`ene, isotrope, ´elastique et lin´eaire de module d’´elasticit´e longitudinale E .

Vous n´egligerez l’effet du cisaillement devant celui de la flexion.

Calculez analytiquement les actions aux 2 liaisons, c-`a-d l’action de l’encastrement sur la poutre et l’action de l’appui simple sur la poutre. Repr´esentez enfin les graphes de l’effort tranchant T ( x) et du moment fl´echissant M ( x).

[10.5]

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

T.S.V.P.

On maille d´esormais cette poutre avec 2 ´el´ements `a 2 nœuds et 2 degr´es de libert´e par nœud qui

poss`edent la mˆeme longueur L ; En chaque nœud, les degr´es de libert´e sont la fl`eche v et la d´eriv´ee de la fl`eche v (on se situe dans l’hypoth`ese de Bernoulli o`u la d´eriv´ee de la fl`eche v est identique `a la rotation

de section droite).

v 1 v

1

X = 0

v 2

v

2

de section droite). v 1 v ′ 1 X = 0 v 2 v ′ 2
de section droite). v 1 v ′ 1 X = 0 v 2 v ′ 2
de section droite). v 1 v ′ 1 X = 0 v 2 v ′ 2

L

de section droite). v 1 v ′ 1 X = 0 v 2 v ′ 2
de section droite). v 1 v ′ 1 X = 0 v 2 v ′ 2

X

Fig. 2 – Repr´esentation de l’´el´ement de r´ef´erence.

La matrice de rigidit´e (sym´etrique) [K e ] et le vecteur force lin´eique [F el ] ´el´ementaires de cet ´el´ement

subissant une force r´epartie constante +f y sont donn´es par :

[K e ] = 2 EI

L

3

3 L

6

6

3 L

6 3 L

3 L

2 L 2

L 2

3 L

6

3 L

3

L

L 2

3 L 2 L 2

et

[F el ] = fL

12

6

L

6

L

en consid´erant le vecteur degr´es de libert´e ´el´ementaires [q e ] :

.

.

.

[q e ] T = [ v 1

v 1

v 2

v

2

]

– D´eterminez, par la M.E.F. , les degr´es de libert´e des nœuds du maillage et les actions aux liaisons.

– Repr´esentez une allure de la d´eform´ee.

.

.

.

[10]

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.