Vous êtes sur la page 1sur 2

Distillation sous vide[modifier | modifier le code]

Colonne de distillation sous vide de la raffinerie de Fawley (Angleterre)

Les produits lourds extraits du fond de la colonne de distillation atmosphrique ne peuvent pratiquement plus tre spars en augmentant la temprature de distillation.
En effet, au del des 360 environ auxquels on porte le ptrole brut dans la distillation atmosphrique, commencent les phnomnes de craquage thermique. Cela
changerait la nature chimique des produits. Pour isoler ces produits, on les distille donc des tempratures similaires, mais sous pression rduite. Les installations qui
pratiquent cette opration sont les units de distillation sous vide.

La fraction lourde des produits de la distillation atmosphrique y est d'abord chauffe, puis envoye dans une autre colonne moins haute, mais plus paisse, et qui
comporte moins de plateaux. On l'appelle colonne de distillation sous vide. Comme dans les strippers atmosphriques, la distillation est souvent acclre par une
injection de vapeur d'eau.

Les produits spars par distillation sous vide sont moins nombreux que ceux isols par distillation atmosphrique. On se contente en gnral de deux coupes
intermdiaires en plus des soutirages de tte et de fond. Ces produits que l'on appelle gazole sous vide lourd et lger respectivement, sont galement frquemment
dsigns par leur abrviation anglaise de LVGO et HVGO (Light et Heavy Vacuum Gas Oil).

Le systme de vide est le plus souvent constitu d'jecteurs qui sont des appareils dans lesquels de la vapeur est violemment dtendue, et qui aspirent le gaz par effet
Venturi. La phase gazeuse rcupre en haut de colonne est essentiellement constitue de vapeur qui est condense par un systme d'arorfrigrants.

Distillation sous vide


Lors du raffinage du ptrole, aprs une premire distillation atmosphrique, la fractions des produits lourds est envoye dans une autre colonne moins haute et comportant moins de
plateaux qu'on appelle la colonne de distillation sous vide.