Vous êtes sur la page 1sur 22

Une aventure inédite

de Blake & Mortimer


Page 18

Jeudi 12 août 2010 - 66e année - N˚20388 - 1,40 ¤ - France métropolitaine - www.lemonde.fr --- Fondateur : Hubert Beuve-Méry - Directeur : Eric Fottorino

L’économie Une famille évacue


le village de Baseera,
dans la province
du Pendjab, le 10 août.

américaine
ADREES LATIF/REUTERS

s’essouffle,
la Fed s’alarme
t La banque centrale des Etats-Unis réactive
des mesures exceptionnelles de soutien à la reprise
t Les analystes, sceptiques, craignent la déflation

F
ace aux signes de plus en plus visi- Plus alarmant encore, les Américains sem-
bles et inquiétants d’un essouffle- blent avoir perdu cet appétit de consom-
ment de la reprise économique aux mer qui, depuis des décennies, soutenait
Etats-Unis, la Réserve fédérale (Fed) a déci- la croissance.Ce changement de comporte-
dé, mardi 10 août, de réactiver une mesure ment risque de peser sur le succès des sol-
de soutien à l’économie qu’elle avait prise des traditionnels pour les jeunes avant la
au plus fort de la crise : l’achat direct d’em- rentrée scolaire et universitaire. Cette
prunts d’Etat auprès des banques. L’objec- périodeest unmoment crucial pour lechif-
tif est double : injecter de l’argent frais fre d’affaires annuel de nombreuses gran-
dans l’économie et empêcher une remon-
tée des taux d’intérêt.
L’annoncede labanque centrale fait sui-
des marques de l’habillement.
Les économistes sont de plus en plus
nombreux à évoquer le risque d’un scéna-
«C’est le pire désastre naturel
te à la publication, au cours des dernières
semaines, d’une longue série d’indica-
teurs économiques très décevants. Le taux
rio « à la japonaise » pour l’économie amé-
ricaine. C’est-à-dire l’entrée dans une lon-
guepériode de stagnationde l’activitédou-
que le Pakistan ait connu »
de chômage reste très élevé (9,5 %), et l’im-
mobilier ne parvient pas à se redresser.
blée d’une baisse des prix et des salaires. p
Lire page 10
t Entretien avec Jean-Maurice Ripert, envoyé spécial de l’ONU pour l’aide au pays. Page 4

Le Mexique miné par les barons de la drogue KContre-enquête


Bléplus cher: vers
L
e Mexique célébrera cette ci. Malgré 50 000 militaires Cette perte de contrôle du gou- sonnellement cette idée « absur-
année deux événements fon-
dateurs : le bicentenaire de
déployés sur le territoire avec le
soutien actif des Etats-Unis, les
vernement a enfanté des narco-
Etats, fondés sur la corruption,
de ». Son initiative, qui se veut un
signe d’ouverture, est soutenue
une crise alimentaire?
son indépendance, le 16 septem- organisations criminelles conser- volontaire ou forcée, des autori- par deux de ses prédécesseurs,
bre, le centenaire de sa révolution,
le 20 novembre. A l’heure de ce
vent leur pouvoir d’intimidation
et de destruction.
tés locales, police en tête. Avec la
complicité passive d’une partie
Vicente Fox et Ernesto Zedillo. Le
président vient aussi de changer
K L’envolée des cours causée par la sécheresse
double anniversaire, les idéaux Leur puissance se double de la population, acquise à la cau- pour la troisième fois de ministre en Russie peut-elle ramener le monde
d’unité nationale nourris par les d’une influence politique accrue se des narcotrafiquants, ou rési- de l’intérieur. Mais cette nervosi- à la situation qu’il a connue en2007 et 2008?
pères fondateurs de ce grand pays depuis l’alternance de 2000. gnée à leur emprise, dans un pays té du pouvoir érode sa légitimité
sont mis à mal par une vague de Après soixante et onze ans de où la moitié des habitants vit et profite au PRI, que beaucoup K Le phénomène va-t-il provoquer la hausse
violences sans précédent. règne sans partage du Parti révo- encore sous le seuil de pauvreté. jugent mieux placé pour rétablir du prix du pain? Page 12
Pas un jour ne passe sans un lutionnaire institutionnel (PRI), Le manque de stratégie globale la paix sociale. Lors de récentes
règlement de comptes sanglant, l’arrivée au pouvoir des élus du du pouvoir n’a rien arrangé. Le cri- élections locales, il a remporté
une fusillade à l’arme lourde ou Parti d’action nationale (PAN) a me organisé a continué de terrori- neuf des douze postes de gouver-
l’explosion d’une voiture piégée. ser la population malgré de spec- neur en jeu, malgré la perte de
Les Films du Poisson et Taylor Media présentent

Charlotte Gainsbourg
UK price £ 1,50

La lutte féroce que se livrent les taculaires saisies d’armes et des trois bastions historiques.
cartels de la drogue, et celle qui les Editorial arrestations massives. Un millier Un résultat flatteur qui pour-
oppose aux forces de l’ordre ont de journalistes viennent de défi- rait préluder le retour du PRI à la
fait 28 000 morts depuis trois ans fait voler en éclats le « pacte taci- ler à Mexico pour dénoncer la présidence en 2012. Les Mexi-
et demi. La croisade contre le nar- te » que le vieux régime autoritai- cruauté des cartels qui ont pris cains devront, alors, choisir entre
cotrafic lancée par le président re avait conclu avec les barons de pour cible leur profession. la liberté offerte par le régime
conservateur, Felipe Calderon, en la drogue. Le changement à la tête Face à l’échec de son combat, issu il y a dix ans de l’alternance
mal de légitimité après son élec- du pays s’est, en outre, accompa- Felipe Calderon se dit prêt à lan- et la sécurité garantie par l’ancien
tion contestée de juillet 2006, a gné d’une infiltration des organes cer un débat sur la légalisation parti hégémonique. Dilemme
pris l’allure d’une guerre sans mer- locaux de l’Etat par les cartels. des drogues, tout en trouvant per- peu réjouissant. p

Le regard de Plantu La réforme


de la garde à vue
va coûter cher

C
omme ilyest désormaisobli-
gé, le ministère de la justice
a évalué le coût du projet de
réforme de la procédure pénale en
préparation. Selon cette étude
d’impact, des investissements
massifs, de l’ordre de 400 à
500 millions d’euros, seront néces-
© Les Films du Poisson / Taylor Media – Photo : Baruch Rafic

saires pour mettre aux normes les


locaux de garde à vue, organiser la
présence des avocats, enregistrer
les auditions, etc. Cette facture
devra être sérieusement revue à la
hausse après la décision du un film de Julie Bertuccelli
Conseil constitutionnel du produit par Sue Taylor
Yaël Fogiel et Laetitia Gonzalez avec Marton Csokas Morgana Davies Christian Byers Tom Russell Gabriel Gotting et Aden Young « L’arbre » écrit et réalisé par Julie Bertuccelli d’après l’adaptation d’Elizabeth J. Mars du roman « L’arbre du père » de Judy Pascoe
image Nigel Bluck montage François Gédigier casting Nikki Barrett son Olivier Mauvezin Nicolas Moreau et Olivier Goinard décors Steven Jones-Evans costumes Joanna Mae Park musique Grégoire Hetzel une production Les Films du Poisson / Taylor Media en association avec Screen Australia

30 juillet, qui a imposé au gouver- en coproduction avec Arte France Cinéma WDR / Arte ARD / Degeto et Tatfilm avec la participation de Canal+ en association avec Dorje Film Le Pacte Memento Films International Screen Queensland Screen NSW
et Coficup 2 un fonds Backup Films www.larbre-lefilm.com

nement une réforme beaucoup


plus approfondie – et donc coûteu- Actuellement
se – de la procédure de garde à vue
d’ici un an. p Lire page 8
Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane 2,00 ¤, Autriche 2,40 ¤, Belgique 1,40 ¤, Cameroun 1 500 F CFA, Canada 4,25 $, Côte d’Ivoire 1 500 F CFA, Croatie 18,50 Kn, Danemark 25 KRD, Espagne 2,00 ¤, Finlande 2,50 ¤, Gabon 1 500 F CFA, Grande-Bretagne 1,50 £, Grèce 2,20 ¤, Hongrie 700 HUF, Irlande 2,00 ¤, Italie 2,20 ¤, Luxembourg 1,40 ¤, Malte 2,50 ¤,
Maroc 10 DH, Norvège 25 KRN, Pays-Bas 2,00 ¤, Portugal cont. 2,00 ¤, Réunion 1,90 ¤, Sénégal 1 500 F CFA, Slovénie 2,20 ¤, Suède 30 KRS, Suisse 3,00 CHF, Tunisie 2,00 DT, Turquie 6,00 TL, USA 3,95 $, Afrique CFA autres 1 500 F CFA,
24 heures dans le monde 0123
Jeudi 12 août 2010

Les gens Les faits Les chiffres


t Discrimination
t Andrzej Wajda
Shocking !
décoré
par Dmitri Medvedev Leprésident 1,60m
Le cinéaste polonais Andrzej n’est plus une
Wajda, s’est vu remettre, mardi
10 août, l’ordre de l’amitié par le selaissevivre taille minimale
président russe Dmitri Medve-
dev, pour son apport aux rela-
tions entre les deux pays dans le C’est un président Sarkozy pas pour entrer
domaine de la culture. Andrzej
Wajda, 84 ans, a réalisé le film
rasé, très bronzé, décontracté, le
regard un peu vague, accompa- dans la police
gné d’une Carla Bruni hilare qui Les policiers ou gardiens de prison
Katyn sur le massacre de milliers
fait la « une » du Daily Telegraph ne devront plus forcément mesu-
d’officiers polonais par la police
du mercredi 11 août. Le quotidien rer au minimum 1,60m pour exer-
de Staline dans une forêt de
souligne que M. Sarkozy, « qui cer leurs fonctions, selon un arrê-
l’Ouest de la Russie. L’URSS avait
affronte une chute de popularité, té interministériel, publié mardi
accusé jusqu’en 1990 l’Allemagne
séjourne, pour trois semaines, 10 août, au Journal officiel, qui allè-
nazie d’être responsable de ces
dans la villa de sa belle-famille au ge les conditions d’aptitudes phy-
meurtres, qui restaient le princi-
cap Nègre ». siques pour intégrer la fonction
pal motif de tensions entre Mos-
Des vacances interrompues, mar- publique. Certaines conditions
cou et Varsovie.
di 10 août, pendant une heure et d’aptitude pour intégrer certains
trente minutes, nous informe corps de la Fonction publique
t Le chef mafieux l’Elysée, le temps de recevoir dans d’Etat n’avaient « plus lieu d’être ».
GiuseppeFalsone la résidence le premier ministre Lire page 9
libanais, Saad Hariri, pour évo-
va être remis à l’Italie quer les tensions à la frontière t Religion
Giuseppe Falsone, 40 ans, le chef
présumé de la Mafia italienne
arrêté en juin à Marseille, où il se
avec Israël.
(PHOTO «THE DAILY TELEGRAPH ») 57000
cachait, va être remis à l’Italie, a
fidèles ont
indiqué, mardi 10 août, la cour
aInternational Rétablissement des relations
d’appel d’Aix-en-Provence. Giu-
quitté l’Eglise
seppe Falsone faisait l’objet de
Six millions de personnes ont besoin entre laColombie et le Venezuela
présidents de Colombie et du Venezuela, Juan Manuel Santos et Hugo catholique
deux mandats d’arrêt européens.

d’une aide humanitaire au Pakistan Les


t Le président Chavez, ont décidé de rétablir leurs relations diplomatiques, rompues au
Six millions de personnes affectées par les inondations au Pakistan ont mois de juillet, ont-ils annoncé, mardi 10août, dans une déclaration com- autrichienne
tunisienBen Ali besoin d’une aide humanitaire pour survivre, ont estimé mardi 10 août mune lue à Santa Marta, en Colombie. Les deux présidents « se sont accor- L’Eglise catholique autrichienne va
sollicitépour les Nations unies. La porte-parole du Bureau de coordination des affaires déspourrelancerlarelationbilatéraleenrétablissantlesrelationsdiplomati- connaître une désaffection record
humanitaires de l’ONU, Elisabeth Byrs, a annoncé mardi que l’organisa- ques entre les deux pays, sur la base d’un dialogue transparent ». Bogota cette année en raison des scandales
unsixième mandat tiondevait lancer mercredi 11 août un appel de fonds international de plu- accusaitM.Chavez,adversairedéclarédesEtats-Unis,d’offrirunrefugeaux d’abus sexuels, a rapporté mardi
sieurs centainesde millions de dollars, à New York, en présence de respon- rebellesdesFARC,tandisqueCaracasdénonçaitunaccordoffrantauxtrou- 10août le quotidien Der Standard.
sables pakistanais, précisant néanmoins que le nombre de sinistrés qui pes américaines l’accès aux bases militaires colombiennes. Lire page 5 Quelque 100000Autrichiens pré-
bénéficierontdecette aiderestait àdéterminer. Lundi9 août, un responsa- voient de quitter l’Eglise, dans un
ble de l’ONU avait estimé que les terribles inondations qui frappent le pays où deux tiers des habitants se
Pakistan, en raison d’une mousson exceptionnellement violente, repré- déclarent catholiques. Au premier
sentaient un désastre de plus grande ampleur, en termes de logistique aFrance semestre, 57000départs ont déjà
humaine, que le tsunami dévastateur de décembre 2004. Lire page 4
n Sur Lemonde.fr : les portfolios Début du mois du ramadan été dénombrés au premier semes-
tre 2010, soit plus que les
De cinq à six millions de musulmans de France ont commencé mercredi 53216enregistrés en 2009.

L’OMS déclare la fin de la pandémie 11 août le mois du ramadan, un des cinq piliers de l’islam. La date a été

de grippe A(H1N1)
fixée par une commission théologique réunissant des membres du
Conseil français du culte musulman (CFCM), des responsables des mos-
quées et des fidèles, qui ont tenu compte des observations de la Lune par
1256
L’Organisation mondiale de la santé a déclaré la fin, mardi 10 août, de la
pandémie de grippe H1N1, la première du XXIe siècle, qui avait affolé la
les astronomes. La commission a pris en compte l’avis de la plupart des
pays musulmans, comme l’Arabie saoudite, qui ont annoncé ou s’apprê- mosquées
Plus de soixante personnalités
tunisiennes ont lancé un appel à
planète il y a plus d’un an, avant de s’avérer « modérée » et nettement
moins dévastatrice qu’une simple grippe saisonnière. « Le monde n’est
taient à annoncer pour mercredi, au lever du soleil, le début du mois de
jeûne. En France, un nombre croissant de fidèles respecte les obligations fermées
l’actuel président tunisien Zine
El-Abidine Ben Ali, âgé de 73 ans, à
plus en phase d’alerte 6 », et entre désormais « dans la période post-pandé-
mique », a annoncé la directrice de l’OMS, Margaret Chan, lors d’une télé-
de jeûne et de prière. Selon un sondage IFOP, en 2009, environ 70 % des
musulmans de France déclaraient observer le jeûne du ramadan, contre au Maroc
se représenter aux élections de
2014, pour briguer un sixième
conférence. L’alerte a été levée car le nouveau virus H1N1, qui a fait envi-
ron 18 500 décès dans le monde depuis sa découverte en avril 2009, a
60 % il y a vingt ans. Lire page 9
n Sur Lemonde.fr : une sélection de témoignages sur le thème pour risque
mandat successif, selon une décla-
ration commune publiée lundi
« pratiquement cessé de sévir », a expliqué Mme Chan. Lire page 4 « Ramadan et travail »
d’effondrement
9 août par la presse locale.
Les dispositions en vigueur de la 702 morts en Chine Le Maroc a annoncé mardi 10 août
avoir fermé 1 256 mosquées « pré-
aEconomie
Constitution tunisienne limitent
dans des glissements de terrain sentant des risques d’effondre-
l’âge maximum du candidat à la
magistrature suprême à 75 ans, Le bilan provisoire des glissements de terrain survenus dans la province Aux Etats-Unis, la Fed reprend ment » après un travail d’expertise
des anciens lieux de culte mené
nécessitant le cas échéant une
nouvelle révision de la loi pour
du Gansu, dans le nord-ouest de la Chine, a doublé, mardi 10 août, pour
s’établir à 702 morts, alors que près d’un millier de personnes étaient por- ses mesures de soutien à l’économie depuis quelques mois par le minis-
tère des affaires islamiques (MAI).
permettre à l’actuel chef de l’Etat, tées disparues. Plus de 7 000 soldats et secouristes étaient toujours à Préoccupée par le ralentissement de la reprise aux Etats-Unis, la Réserve Plus de 19 000 mosquées ont été
au pouvoir depuis vingt-trois ans, pied d’œuvre mardidans la région, où au moins trois villages ont été rava- fédérale (Fed) a fait un petit pas pour soutenir l’économie. A l’issue de sa expertisées par le MAI, dont 513
de se représenter à la présidence. gés, samedi 7 août, par des avalanches de boue et de roches. Les pluies tor- réunion mardi 10 août, la Banque centrale américaine a choisi une solu- vont être démolies puis reconstrui-
(PHOTO AFP) rentielles ont fait depuis le début de l’année en Chine plus de 2 100 morts tion de relance a minima : celle de faire légèrement reprendre la planche tes ont annoncé les autorités. Quel-
ou disparus, et provoqué l’évacuation de 12 millions de personnes dans à billets pour éviter que la masse monétaire ne se contracte. La Fed a déci- que 245 millions d’euros seront
le sud, le centre, et plus récemment le nord-est. La situation dans le Gan- dé qu’à chaque fois que des titres liés à l’immobilier (comme de la dette par ailleurs consacrés à la réhabili-
Société éditrice du « Monde » SA su reste d’autant plus inquiétante que la tempête tropicale Dianmu se des organismes parapublics Fannie Mae et Freddie Mac) qu’elle détenait tation des mosquées anciennes. Le
Président du directoire, directeur
de la publication : Eric Fottorino dirige vers le nord de la Chine, ce qui devrait entraîner de fortes pluies parviendraient à maturité, elle réinvestirait le montant récolté en ache- Royaume compte actuellement
Vice-président, directeur général : David Guiraud dans la région. Lire page 4 tant des titres de dette de l’Etat fédéral (bons du Trésor). Lire page 10 47967 mosquées.
Secrétaire général du directoire :
Pierre-Yves Romain
Directeur du « Monde » : Eric Fottorino
Directeur adjoint : Laurent Greilsamer
Editeur : Michel Sfeir
Directrice de la rédaction : Sylvie Kauffmann
Directeurs éditoriaux : Gérard Courtois
L’histoire Marc Roche (Londres, correspondant) Les scores
et Alain Frachon. t Euro de natation
Rédacteurs en chef : Michel Kajman, Frédéric
Lemaître, Franck Nouchi, Isabelle Talès,
Didier Pourquery (« Le Monde Magazine »).
Chef d’édition : Françoise Tovo.
La duchesse d’York au bord de la banqueroute Cinq nouvelles médailles
françaises à Budapest
Directrice artistique : Sara Deux. Les Français Camille Lacourt et

D
Veille de l’information : Eric Azan. e vaudeville animant depuis près de 2009. Estimant son statut para-royal sous-éva- pauvre duchesse. Elle ne lui pardonne pas Jérémy Stravius ont réussi le dou-
Secrétaire général : Jean-Pierre Giovenco
Médiatrice : Véronique Maurus vingt ans la chronique royale, le lué, elle a cassé le contrat la liant à la société ses frasques passées, en particulier les pho- blé sur 100 m dos, mardi 10 août,
Conseil de surveillance : Louis Schweitzer, feuilleton des déboires de la duchesse de régime Weight Watchers. Ces deux coups tos publiées dans la foulée de la séparation, aux championnats d’Europe de
président. Gilles van Kote, vice-président d’York, ex-épouse du prince Andrew, est de tête ont entraîné des honoraires d’avocats en 1992, où on la voit en topless sucer l’orteil natation à Budapest. Le Mar-
Le Monde est édité par la Société éditrice du «Monde» SA
Durée de la société : 99 ans à compter du 15 décembre 2000.
devenu une affaire d’Etat. Criblée de dettes stratosphériques. Par ailleurs, son train de vie d’un amant au bord d’une piscine d’une villa seillais de 25 ans a aisément domi-
Capital social : 149 017 497 ¤. Actionnaire principal : Le Monde SA. estimées à 5 millions de livres (6 millions somptuaire, son amour du luxe, ses parties près de Saint-Tropez. né la finale. La journée a été faste
Rédaction :80,boulevardAuguste-Blanqui,75707Paris d’euros) auxquels s’ajoutent des intérêts arrosées au champagne et un entourage de Mais Fergie est un électron libre, une bom- pour la délégation française, qui
Cedex13 Tél. :01-57-28-20-00 ;télécopieur :01-57-28-21-21
Abonnements :partéléphone:deFrance0-825-000-778. galopants, « Fergie » est en faillite, ou quasi. onze personnes ont grevé son budget. Enfin, be atomique au cœur même du système qui s’est adjugée trois autres
(0,15TTC/min) ;del’étranger:(33)3-44-31-80-48ou La duchesse pourrait devenir le premier lors de son divorce en 1996, Fergie s’était fait depuis plus d’un millénaire dirige le royau- médailles. Frédérick Bousquet a
www.lemonde.fr/abojournal/Changementd’adresse
etsuspension :0-825-022-021(0,15TTC/min) membre de la présente lignée d’ascendance «plumer » par son ex-belle famille, réputée me. En mai, désespérée devant l’aggravation récolté l’argent sur 50 m papillon,
germanique, issue des Hanovre, étendue aux pour sa pingrerie. de sa situation financière, elle s’était fait pié- derrière l’Espagnol Rafael Munoz
0123 est édité par la Société Editrice du Monde (SA).
Saxe-Cobourg et rebaptisée Windsor à faire ger par un tabloïd en proposant sans crier Perez. La jeune Mélanie Hénique,
La reproduction de tout article est interdite sans l’accord de l’adminis-
tration. Commission paritaire des publications et agences de presse
banqueroute. En effet, bien que ne faisant Fergie est un électron libre gare d’introduire des hommes d’affaires 17 ans, a grimpé sur la 3e marche
n° 0712 C 81975 ISSN 0395-2037 plus partie du clan royal depuis son divorce, Le sort de la duchesse a pris récemment auprès de son ancien mari moyennant rému- du podium du 50 m papillon, der-
en 1996, du deuxième fils de la reine Eliza- une tournure politique. Selon l’hebdomadai- nération. Elle pourrait vendre cher ses turpi- rière la Suédoise Therese Alsham-
beth II, l’ancienne Sarah Ferguson est la mère re dominical Sunday Telegraph, la reine a évo- tudes en décrivant le goût prononcé de « Ran- mar et la Danoise Jeanette Otte-
Président : David Guiraud de deux petits-enfants de la souveraine, les qué la situation de son ex-bru lors de son der- dy Andy » (« Andy le Tombeur ») pour les star- sen. Hugues Duboscq est arrivé
Directrice générale :
Bénédicte Half-Ottenwaelter PRINTED IN FRANCE princesses Béatrice et Eugénie. Les deux nier tête-à-tête avec le premier ministre, lettes et les reines de beauté de petite vertu. deuxième en finale du
anciens époux demeurent très liés. David Cameron. Fils favori d’Elizabeth II, le Autrefois, elle aurait perdu la tête sur le 100 m brasse derrière le Norvé-
Partageant son temps entre les Etats-Unis duc d’York, quatrième dans l’ordre de succes- billot d’un échafaud. De nos jours, la reine gien Alexander Dale Oen.
80, bd Auguste-Blanqui, et le Royaume-Uni, la dame rousse n’a guère sion, est le représentant britannique au com- serait prête à délier les cordons de la bourse n Sur Lemonde.fr : Les Bleus
75707 PARIS CEDEX 13 Imprimerie du Monde
Tél : 01-57-28-39-00 12, rue Maurice-Gunsbourg,
le sens des affaires. Sa société chargée de gérer merce extérieur et à l’aide au développement. pour éviter un fâcheux scandale. Autre nagent dans le bonheur ; tous
Fax : 01-57-28-39-26 94852 Ivry cedex son image médiatique a déposé le bilan en La souveraine regimbe à venir en aide à cette temps, autres mœurs… p les résultats
0123
Jeudi 12 août 2010 Page trois

En Californie, Internet favorise le développement du phénomène


des «chercheurs-citoyens» bénévoles dont l’ambition est sans limites
Généticiens autodidactes
Palo Alto (Californie)
Envoyé spécial

E
n Californie, depuis plus de
deux ans, n’importe qui peut
faire séquencer et analyser son
propregénomesansaucunefor-
malité,etsansêtreobligédepas-
ser par un médecin. Il suffit de
cracher dans un petit tube, et d’envoyer sa
salive par la poste à une société spécialisée
– il en existe plusieurs dans la Silicon Val-
ley, la plus célèbre étant 23andMe, fondée
par Anne Wojcicki, l’épouse de Sergey Brin,
fondateur de Google.
Pour moins de 500 dollars (381 euros), le
client obtient, via Internet, une analyse
génétique partielle permettant d’en savoir
plussursesoriginesethniquesetsursaper-
sonnalité profonde, mais aussi de décou-
vrir s’il est porteur de mutations généti-
ques favorisant l’apparition de dizaines de
maladies.
Cette première révolution en a entraîné
une deuxième, encore plus spectaculaire.
On voit à présent apparaître des sites Inter-
net permettant au grand public de se for-
mer à la génétique et de mener des recher-
ches sans l’aide de spécialistes.
Ainsi, Do-It-Yourself Genomics, une
start-up à but non lucratif, propose toute
unegammede servicesdestinésaux« cher-
cheurs-citoyens », une nouvelle race de
bénévoles amateurs et autodidactes. Cha-
que participant à DIY Genomics doit
d’abord faire établir son profil génétique
par 23andme, ou une société concurrente.
Puis il doit télécharger son code génétique
à l’état brut et le renvoyer sur le site de DIY
Genomics, où il sera stocké, publié, puis
analysé en fonction des recherches en
cours. Ainsi, chaque membre du site pour-
ra consulter les données génétiques des Le génome humain représente un fichier de 3 gigaoctets, soit nettement plus petit qu’un film numérisé sur DVD. LAGUNA DESIGN/SPL/PHANIE
autres membres, utiliser des outils en ligne
pour mener des recherches personnelles, base, le génome humain représente un des maladies rares». Elle note que les méde-
recruter des volontaires pour mener des
tests etdes étudescollaboratives, publier et
discuter les résultats…
fichier de 3 gigaoctets, soit nettement plus
petit que le système d’exploitation Win-
dows de Microsoft ou qu’un film d’Hol-
cinsde la Silicon Valley commencent à s’ha-
bituer à voir des patients arriver dans leur
cabinetavecdesdossierscontenantdesana-
Des traitements personnalisés
lywood numérisé sur DVD… lyses génétiques réalisées via Internet.
Pour les professionnels Grâce à son carnet d’adresses, Mme Swan
compte bientôt trouver des sponsors, des
A terme, l’ambition des « généticiens-
citoyens » californiens est sans limite. Ils
D’AUTRES « CHERCHEURS CITOYENS » se
lancent carrément dans la création de
traitements personnalisés : «Chaque can-
cer est unique. Nous allons donc le combat-
d’Internet, le code mécènesetdesinvestisseursvenus notam- rêvent d’inventer une nouvelle forme de médicaments génétiques, en court-circui- tre avec des médicaments fabriqués sur
génétique est un code ment du monde d’Internet. Sans fausse
modestie, elle décrit son nouveau site com-
médecine préventive « génomique », qui
permettra de ralentir les mécanismes du
tant les grands laboratoires. Andrew Hes-
sel, un biologiste canadien qui séjourne
mesure, en fonction des caractéristiques
génétiques de chaque patiente.» De ce fait,
informatique me « le futur Facebook de la génomique ». vieillissement au niveau de la cellule, y souvent dans la Silicon Valley, vient de il sera impossible de réaliser des tests sur
comme unautre, qui ne les On n’en est pas là, car DIY Genomics n’a pas
encore de locaux. Mme Swan réunit sa petite
compris chez les personnes réputées bien
portantes. Ils sont persuadés que, face à
créer grâce à Internet une entreprise coo-
pérative baptisée Pink Army, qui va réunir
d’autres volontaires: chaque patiente sera
son propre cobaye et assumera les risques
impressionne pas équipe, une dizaine de bénévoles de tous une perspective aussi exaltante, la peur de des femmes atteintes d’un cancer du sein en connaissance de cause – ce qui devrait
âges, dans un café Starbucks près de l’uni- publier sur Internet ses données médicales et les aider à s’impliquer dans le combat simplifier les formalités administratives.
DIY Genomics va aussi demander à ses versité Stanford. et génétiques personnelles, encore tenace contre leur maladie Pink Army, qui compte à ce jour
volontaires d’effectuer des analyses biolo- Pourtant, elle prépare déjà le lancement dans le grand public, va s’estomper rapide- Auparavant, M.Hessel avait travaillé 400 membres, n’est pas riche, mais, pour
giques classiques, notamment des tests d’une vingtaine de projets de recherche. Le ment. Par ailleurs, le séquençage complet pendant sept ans pour un grand labora- M.Hessel, ce n’est pas un problème : «La
sanguins, pour croiser les résultats avec les premier,quiregroupe80volontairesrecru- d’un génome humain, qui coûtait toire pharmaceutique : «Nous étions une biologie synthétique est devenue bon mar-
données génétiques. Par la suite, certains tés sur la Toile, porte sur deux mutations 300 000 dollars il y a deux ans, revient bonne équipe, avec un gros budget. Et pour- ché. Si je veux fabriquer un virus artificiel
membres se soumettront à un traitement génétiques qui, lorsqu’elles sont combi- aujourd’huiàmoinsde20 000dollars.Cer- tant, en sept ans, nous n’avons pas mis un capable de tuer les cellules cancéreuses
pharmaceutique ou à un changement de nées, accroissent le risque de maladies car- tains prédisent que, compte tenu du ryth- seul nouveau médicament sur le marché – d’une patiente, je vais écrire son code géné-
mode de vie, et en étudieront l’impact sur dio-vasculaires, accélèrent le vieillisse- medel’innovationdans cesecteur,ilcoûte- juste des variantes de médicaments exis- tique sur ordinateur, puis je vais l’envoyer
leur corps – l’objectif étant d’inhiber ou de ment des cellules, et ont peut-être un lien ra sans doute moins de 100 dollars dans tants, pour prolonger les brevets. Nous à un labo spécialisé. Une semaine plus tard,
retarderl’apparitiondes maladiespour les- avec la maladie d’Alzheimer. quelques années : ce sera alors une simple étions prisonniers d’une stratégie juridico- je recevrai mon virus par la poste dans un
quelles ils ont une prédisposition. Mme Swan saitqu’elle empiètesur lespré- formalité. financière.» tube. Si son génome comporte 6 000 paires
La fondatrice de DIY Genomics, Melanie rogatives traditionnelles de l’establish- Déjà, d’autres start-up préparent des En réaction à son ancien milieu, M.Hes- de base, ça me coûtera 3 000dollars. »
Swan, n’est pas généticienne, mais elle est ment médical, ce qui pourrait provoquer applications de « génomique personnelle» sel a organisé sa coopérative en s’inspirant M.Hessel s’attend à des réactions de la
connue dans la Silicon Valley comme des réactions hostiles, mais elle veut rester pour les smartphones comme l’iPhone ou du mouvement des logiciels libres: tous part des milieux pharmaceutiques, mais
consultante et enseignante spécialiste des sereine: «les chercheurs-citoyens ne sont en le BlackBerry: bientôt, chacun pourra char- les résultats des recherches seront mis gra- se dit prêt à les affronter : «Nous resterons
technologiesdel’information.Pourlespro- guerre contre personne, tout le monde est ger l’intégralité de son code génétique sur tuitement à la disposition de la commu- en dehors du circuit commercial, et nous
fessionnels d’Internet, le code génétique bienvenu, y compris bien sûr les médecins et son téléphone mobile, le transporter par- nauté des chercheurs – y compris les labo- n’utiliserons pas de produits ni de techni-
est un code informatique comme un autre, leslaboratoiresquiveulentmenerdesrecher- tout avec soi et le partager à tout moment ratoires privés. Pink Army mise sur les pro- ques brevetés. Je ne vois pas comment on
qui ne les impressionne pas : après tout, ches originales en coopération avec des avec qui bon lui semble. p grès incessants de la biologie synthétique pourra nous attaquer. » p
avec « seulement » 3 milliards de paires de patients informés et actifs, par exemple sur Yves Eudes et de la virothérapie pour concevoir des Y. E.

Un voyage accompagné par


PÉROU Serge MARTI Du 12 au 27
DU PACIFIQUE À LA FORÊT AMAZONIENNE ancien rédacteur en chef du 123 Economie novembre 2010
Quel avenir pour les Indiens des Andes ? 16 jours
Des rencontres exceptionnelles : 3 870 €
K Dans la vallée de la Colca avec une association
de petits agriculteurs
K A Chari, dans l’Altiplano avec les responsables d’une
communauté andine
K A Cuzco, au Centre Bartolomeo-de-Las-Casas avec une ONG
LIMA - AREQUIPA - LE CANYON DE COLCA - LE LAC TITICACA - CUZCO - LE MACHU PICCHU
En option : séjour en Amazonie

Commandez gratuitement le catalogue 2010 - 01 56 81 38 12


Organisation technique : La Maison des Amériques Photo Fotolia et Alfred Hirn- Lic 075 96 02 72 info@lemondevoyages.fr - www.lemondevoyages.fr
4 Planète 0123
Jeudi 12 août 2010

Plan antidésertification BP: colmatage retardé Versl’exploitation des ressources


Les Nations unies vont lancer une Décennie Le forage des puits de secours devant mettre un géothermiques profondes
de lutte contre la désertification lors terme à la marée noire dans le golfe du Mexique L’Académie des sciences fait le point, dans ses
de la 2e conférence internationale sur le climat, a été suspendu pour plusieurs jours, en raison Comptes rendus, surl’utilisation de la chaleur des
la durabilité et le développement durable de l’arrivée d’une tempête. La base du puits
dans les régions semi-arides, qui s’ouvre endommagé, d’où ont fui 780 millions de litres couchesprofondes de la Terre, à partir de l’expérience
le 16 août, à Fortaleza, dans le Nordeste, au Brésil. de pétrole, doit être cimentée. alsacienne.Editions Académie des sciences/Elsevier Masson, 192 p., 54 euros (en anglais)

«Le pire désastre naturel que le Pakistanait connu»


Jean-Maurice Ripert, l’envoyé spécial de l’ONU, souligne l’urgence de l’aide aux régions inondées du pays

D
es pluies torrentielles liées Je ne sais pas. Il y a énormément
à la mousson asiatique Près de 15 millions de personnes affectées T E R R I TO I R ES
d’ONG locales dans les villages qui
continuent de s’abattre sur DU N O R D - OU EST
font un travail exceptionnel.
le Pakistan et les pays voisins, cau- Zones gravement touchées par les inondations L’ONU travaille avec toutes les
sant des inondations meurtrières. Kaboul Ind ONG enregistrées auprès du gou-
Zones touchées us
Jean-Maurice Ripert, l’envoyé spé- vernement et qui respectent les
cial de l’ONU pour l’aide au Pakis- principes de l’action humanitaire :
tan, appelle la communauté inter-
Zones touchées prochainement impartialité, neutralité, indépen-
nationale à « agir vite, massive- Barrages sur l’Indus Peshawar dance. Mais il est vrai que nous
ment et dans la durée ». JA M M U - E T- espérons tous que les militants ne
Le diplomate français, contacté s Islamabad CAC H E M I R E C H I N E profiteront pas des circonstances
du
par téléphone à Islamabad, espère pour marquer des points.

In
A FG H A N I STA N
que les talibans « ne profiteront Jhelum Faites-vous face à un grave pro-
nab
pas des circonstances pour mar- Che blème d’insécurité ?
quer des points ». Nombre C’est un problème récurrent au
Etes-vous d’accord lorsque Quetta Pakistan. En 2009, l’ONU a eu dou-
de personnes touchées
l’ONU affirme que les inonda- ze morts et douze blessés graves. Il
par les inondations
tions au Pakistan sont pires que y a une insécurité généralisée. Cela
le tsunami de 2004 ? étant, les zones auxquelles nous
C’est une catastrophe d’une I R A N Sutlej 13,8 millions 15
avons accès n’ont cessé de s’accroî-
us

PA K I STA N
Ind

immense ampleur. Le nombre de


victimes, probablement entre
1 500 et 2 000, n’est pas compara-
«La misère du peuple
ble au tsunami [220 000 morts en 10 peut toujours être
Asie]. Mais ce qui est insupporta-
ble pour le Pakistan, c’est le nom-
exploitée par des gens
bre de personnes affectées, près de qui ont des objectifs
15 millions, l’ampleur des surfaces
agricoles touchées, et les consé- I N D E 5
politiques
quences économiques et sociales, ou militants»
qui se feront sentir pendant des Hyderabad
Karachi
années. C’est le pire désastre natu- tre, et nous pouvons aller presque
rel que le pays ait connu.
Mer d’Oman partout, dans des conditions de
Quelle est la première urgence 0 sécurité qui restent à déterminer.
pour l’ONU ? 200 km 1973 1980 1990 2000 2010 Depuis les inondations, nous
Il faut d’abord fournir de l’aide SOURCE : OCHA - DONNÉES AU 9 AOÛT 2010 (9 août) n’avons pas reçu de menaces parti-
alimentaire aux 6 millions de per- culières visant l’ONU, mais nous
sonnes qui en ont besoin. Il faut Vous redoutez aussi une deuxiè- de 3 millions de personnes dépla- mée a évacué des dizaines de mil- On ne fait jamais assez pour des faisons très attention, et je salue le
aussi des abris : des tentes, des me catastrophe humanitaire ? cées en 2009 par les opérations de liers de personnes. L’ONU inter- personnes en détresse. Beaucoup courage des humanitaires.
bâches. Nous sommes à peine à la Il faut déjà travailler à la recons- l’armée contre les talibans. Nous vient en appui. Nous nous inté- de gens se sont sentis abandonnés, Cette catastrophe pourrait-elle
moitié de la mousson ! La troisiè- truction. Les gens vont devoir ren- avons utilisé nos stocks de nourri- grons à un plan d’ensemble qui même si c’est moins vrai aujour- renforcer les talibans et Al-
me urgence est sanitaire. L’eau sta- trer chez eux. La récolte d’été a été ture, de tentes, de vaccins. Nous existe plus ou moins. Les réponses d’hui. Mais au début, la plupart des Qaida ?
gnante produitdes risquesd’épidé- perdue et, si on ne plante pas dans avons aussi reçu des dons pour sont un peu désordonnées pour zones touchées n’étaient accessi- La misère du peuple peut tou-
mies considérables, comme le cho- de bonnes conditions à l’automne, près de 100 millions de dollars l’instant, mais c’est assez normal. blesqu’en hélicoptère. DansleKhy- jours être exploitée par des gens
léra. On entre en plus dans le mois la catastrophe durera des mois. Il [76,6 millions d’euros]. Mais tout Le Pakistan était-il préparé ? ber Pakhtunkhwa (nord), la région qui ont des objectifs politiques ou
du ramadan, et ne pas boire du faut remettre en état le système cela ne suffira pas, c’est pourquoi Selon les experts, personne ne la plus pauvre et la plus touchée, militants. Pour nous, l’essentiel
lever au coucher du soleil peut d’irrigation, nettoyer, réparer… nous allons lancer un appel à l’aide pouvait se préparer à une catastro- l’armée a mobilisé, avec l’aide des est d’aider les autorités du Pakis-
aggraver certaines infectionsintes- Des centaines de kilomètres de humanitaire. phede cette ampleur.Mais le Pakis- Etats-Unis, des hélicoptères, mais tan à travailler ensemble, à fixer
tinales. Il faut aussi aider les fem- routes ont disparu, et 67 ponts ont Le gouvernement a-t-il été à la tan, comme toute l’Asie du Sud, est cela n’a pas suffi, et il a fallu réhabi- les priorités et à les mettre en
mes qui vont accoucher dans des été détruits dans le Nord-Ouest. hauteur ? confronté à davantage de catastro- liter les sentiers muletiers. Le défi œuvre. C’est la meilleure réponse
conditions dangereuses. L’ONU a-t-elle les moyens de fai- Quel gouvernement aurait été phes naturelles, et sa capacité d’an- logistique est considérable. à apporter à ceux qui veulent utili-
On a besoin de tout : généra- re face ? capable de répondre de manière ticipation et de réponse n’est pas à La presse rapporte que les ONG ser la catastrophe à d’autres fins. p
teurs, pompes à eau, tentes, nourri- L’ONU s’est mobilisée tout de satisfaisante à des inondations qui la hauteur. islamiques, parfois liées aux Propos recueillis par
tures, latrines, vaccins contre les suite, parce qu’elle était présente ont mis 15 millions de personnes La population semble très criti- insurgés, sont beaucoup plus Philippe Bolopion
serpents ou les scorpions… dans le Nord-Ouest pour s’occuper sur les routes en dix jours ? L’ar- que à l’égard des autorités… visibles que le gouvernement… (New York, Nations unies)

Trois Français portés


disparus dans le Ladakh Le développement à la chinoise, responsable de la coulée de boue de Zhouqu?
Selon un responsable gouverne-
mental indien, cinq touristes LA VILLE DE ZHOUQU, dans les comté de Zhouqu, qui compte voqués sur l’écosystème par la fré- (capitale du Gansu) en 2006. pluies torrentielles et une topogra-
européens, dont trois Français, régions tibétaines du sud de la pro- 130 000 habitants, avait été signa- nésie de développement chinoise. Alors que la déforestation phie favorable, ils l’ont aggravé :
figurent parmi les 177 personnes vince du Gansu, a été victime, le lé comme dangereux lors d’une Les résultats mis en ligne sont intense entre les années 1960 et « Le terrain descendu de la monta-
mortes dans les inondations 7 août, d’une coulée de boue géan- enquête diligentée après le trem- révélateurs : « Les montagnes sont 1990 est aujourd’hui plus stricte- gne a atteint deux affluents déjà
dues aux pluies de mousson qui te qui a fait, à ce jour, 702 morts et blement de terre au Sichuan par devenues extrêmement instables ment contrôlée, 41 projets de sta- en crue du Bailong. La boue a été
ont frappé ces derniers jours la plus de 1 000 disparus. La surex- le ministère des terres et des res- et très facilement sujettes à des tions hydroélectriques ont été lan- charriée jusqu’au cours principal
région himalayenne du Ladakh, ploitation des ressources hydroé- sources naturelles : « Nous avions désastres naturels tels que les glis- cés à Zhouqu depuis 2003, et dou- du fleuve. Or celui-ci avait un flux
dans le nord de l’Inde. lectriques, forestières et minières alors préconisé le déplacement [du sements de terrain et les coulées de ze autres barrages sont prévus. ralenti à cause des barrages, qui
Le Quai d’Orsay a confirmé, mar- est mise en cause. siège du comté] », a expliqué un boue. Cette situation est le résultat Selon Fan Xiao, ingénieur en chef en principe régulent les inonda-
di 10 août, que les trois trek- Onze glissements de terrain officiel au quotidien Du Tao. Une de la déforestation, des activités du Bureau de géologie et des miné- tions. Mais ça s’est passé trop vite,
keurs français étaient portés dis- majeurs ont été comptabilisés opération jugée trop coûteuse. d’exploitation minière, de la raux du Sichuan, on compte plus ils étaient presque remplis. Cet
parus et que des recherches dans la région depuis 1823. L’un La poétesse et bloggeuse tibé- construction de barrages hydroé- de 1 000 barrages sur le cours enchaînement a été catastrophi-
étaient « menées en collabora- deux a tué 87 personnes en taine Tsering Woeser a lancé un lectriques et d’autres activités supérieur du fleuve Bailong. S’ils que », dit-il. p
tion avec l’armée indienne » pour juin 1992. En outre, rappelle le appel sur Twitter à rechercher les humaines », relate ainsi un rap- n’ont pas directement contribué Brice Pedroletti
les localiser. – (AFP.) quotidien 21 Century Herald, le données relatives aux dégâts pro- port de l’université de Lanzhou au désastre, provoqué par des Pékin, correspondant

L’Organisation mondiale de la santé décrète la fin de la pandémie de grippe A(H1N1)


La liste des experts qui ont conseillé l’OMS est rendue publique. Certains déclarent avoir reçu des fonds de fabricants de vaccins et d’antiviraux

C
ette fois, c’est officiel : la pan- rendu public. Ce qui alimentait les Medical Journal, apparaît pour- ment cessé de sévir, a-t-elle indi- docteur Keiji Fukuda, conseiller avait trouvé «le bon équilibre ». Elle
démie 2009-2010 due au critiquessur lemanque de transpa- tant copieux. Il a déclaré des activi- qué. Cela ne signifie pas qu’il a com- spécial de Mme Chan. « De 20 à 40 % a toutefois tiré quelques leçons
nouveau virus grippal rence de l’OMS. tés de consultant, passées et pré- plètementdisparu.»Ildevraitadop- des populations de certaines plus critiques. La période postpan-
A(H1N1) est terminée. La directrice Aucun expert français ne figure sentes, pour un montant n’excé- ter « le comportement d’un virus régions ont été infectés par le virus démique doit inciter les Etats tout
générale de l’Organisation mon- sur la liste. Parmi les six membres dant pas à chaque fois 10 000 dol- grippal saisonnier et [continuer] de H1N1 et ont donc acquis un certain comme l’OMS à « revoir leurs plans
diale de la santé (OMS), le docteur ayant effectué une déclaration lars (7 660 euros), auprès des labo- circuler quelques années encore ». degré d’immunité protectrice. » de réponse ». « Il faudra peut-être
Margaret Chan, l’a annoncé mar- d’intérêt, certains dirigent des cen- ratoires GSK, Novartis, Roche, Bax- Pour Mme Chan, l’OMS n’a pas plus de flexibilité, avec des scéna-
di 10 août, suivant l’avis du Comité tres de recherche ayant reçu des ter et Sanofi. Soit les quatre princi- 18 500 décès surréagi, comme il lui en a parfois rios optimistes, intermédiaires et
d’urgence réuni le matin même à fonds de l’industrie pharmaceuti- paux fabricants de vaccins, mais Depuis son début en avril 2009, été fait le reproche. L’institution a pessimistes», a-t-elle déclaré.
Genève. L’OMS a aussi mis en que. L’OMS a cependant estimé aussi les deux producteurs d’anti- la pandémie a fait au total été «constante dans ses messages», Dans la perspective d’une futu-
ligne, mercredi 11 août, la liste des qu’il n’y avait pas de conflit d’inté- viraux (Roche et GSK). 18 500 décès, selon l’OMS – contre indiquant que « la pandémie avait re pandémie, il faut aussi « exami-
16 membres de ce comité et la rêts tels que les six experts Concernant la gestion de la pan- 250 000 à 500 000 attibuées cha- une sévérité modérée et [QUE\]la ner les phases, y compris la sévéri-
déclaration d’intérêts faite par six auraient dû s’abstenir de partici- démie, le docteur Chan estime que que années à la grippe saisonnière. plupartdespersonnestouchées gué- té ». L’OMS a été fortement criti-
d’entre eux. per aux travaux du Comité . « nous avons eu beaucoup de chan- Mais pour le virus A(H1N1), il s’agit riraient, mais qu’il existait des for- quée en 2009 pour avoir supprimé
Jusqu’ici, seul le nom du prési- Le dossier du professeur Arnold ce ». La directrice générale a invité de morts confirmées en labora- mes graves chez les jeunes adultes ce critère dans la définition d’une
dent de ce Comité d’urgence, l’Aus- Monto (Université du Michigan), les Etats à maintenir leur vigilance. toire, une procédure inédite qui et les femmes enceintes ». Mme Chan pandémie. p
tralien John McKenzie, avait été déjà épinglé en juin par le British «Le nouveau virus H1N1 a pratique- s’appliquera à l’avenir, a précisé le a estimé que son organisation Paul Benkimoun
0123
Jeudi 12 août 2010 International 5

Rétablissement des relations entre Bogota et Caracas


Le président colombien Santos et son homologue vénézuélien Chavez se sont rencontrés pour régler leur différend

Rio de Janeiro
Correspondant régional

L
a Colombie et le Venezuela
ont rétabli, mardi 10 août,
leursrelations diplomatiques,
rompuesunilatéralementparCara-
casle 22juillet.Une décisionannon-
céeparlenouveauprésidentcolom-
bien Juan Manuel Santos et son
homologuevénézuélienHugoCha-
vez,autermed’unerencontreàSan-
ta Marta, en Colombie.
M.Santos a accueilli son visiteur
dans une résidence historique, la
dernière demeure de Simon Boli-
var, héros de l’indépendance des
deux pays. L’ancien président
colombien Andrés Pastrana
(1998-2002) avait prié pour que
l’âme du Libertador « éclaire l’es-
prit» des deux chefs d’Etat. Il a été
entendu. Le rendez-vous de Santa
Marta a donné lieu à un assaut
mutuel d’amabilités. M. Chavez a
exprimé son«amour éternel»pour
la Colombie et son « amitié », son
«affection» et sa «tendresse» à son Le président colombien, Juan Manuel Santos, et le président vénézuelien, Hugo Chavez, Santa Marta
hôte. M.Santos a multiplié les ges- à Santa Marta, en Colombie, le 10 août. RODRIGO ARANGUA/AFP Mer des Caraïbes
tes d’attention protocolaires à OCÉAN
ATLANT.
l’adresse de M.Chavez. tôt de geler ses relations diplomati- et en maniant l’ironie : « Nous de«laquaisdesAméricains».M.Uri- COSTA RICA Caracas
Outrelanormalisation diploma- ques avec Bogota, puis les échanges avons effectué un vol à la recherche be s’est dit prêt à témoigner contre PANAMA
tique « sur la base d’un dialogue commerciaux. En novembre, il des endroits indiqués. Il y a un M. Chavez devant la Cour pénale VENEZUELA
transparent », M. Chavez a assuré annonce son intention de déployer rocher.J’aiditauxcamaradesdesou- internationale(CPI),sicelle-ciaccep- GUYANA
Présence supposée
que son gouvernement « ne sou- 15 000 militaires à la frontière, et leverlerocher,ily apeut-êtreuntun- tait une plainte des victimes de la Bogota
des FARC en 2009
tient et ne soutiendra pas (…) ni ne promet de répondre à toute atta- nel en dessous.» guérilla des FARC.
Bases militaires
permettra la présence [sur son que par «une guerre de cent ans». Entre MM. Chavez et Santos, le
COLOMBIE
territoire] de guérillas ni du narco-
trafic».M.SantosapréciséqueCara-
On en était là lorsque, le 22juillet
2010, avant de tirer sa révérence,
En juillet, la Colombie contentieux est moins lourd. Le
Colombien était ministre de la OCÉAN
cas avait accepté de rembourser ses Alvaro Uribe met une dernière fois révélait la présence défense lorsque son armée lança,
PACIFIQUE
Quito BRÉ S IL
dettes aux exportateurs colom-
biens, soit environ 800 millions de
les points sur les « i».Son représen-
tant auprès de l’Organisation des
«active » au Venezuela en mars 2008, un raid en territoire
équatorien qui provoqua la mort
É Q U AT E U R
dollars (610 millions d’euros). Etats américains (OEA) présente de1 500 guérilleros de Raul Reyes, numéro 2 des FARC. SOURCE : GRAPHIC NEWS P É RO U 400 km
Les deux pays reviennent de
loin. Leur dernier contact au som-
des « preuves » (photos, images
satellite, coordonnées GPS) de la
des FARC M. Chavez lui décocha alors quel-
ques saillies: « fauteur de guerre », choisi ce dernier, élu le 20 juin der- gue franc et direct » aux gouverne-
met remonte à avril 2009. En présence «active» au Venezuela de «pion de l’empire yankee». nier avec 69 % des suffrages. Ce qui ments vénézuélien et équatorien.
juillet 2009, Bogota annonce un quelque 1 500 guérilleros des For- Aufil desans, la brouilleentre les M. Santos est aussi celui qui a importe aujourd’hui, c’est l’appa- Pragmatique, fort de sa légitimi-
accord, qui sera formellement ces armées révolutionnaires de deux voisins s’était personnalisée. négociél’accordsurlesbasesaméri- rente volonté des deux parties de té toute neuve, et soucieux de mar-
signéle 30 octobre, selonlequel l’ar- Colombie (FARC). Jusqu’au bout, les échanges ver- caines.Pendantlacampagneélecto- tourner la page. A peine arrivé au quer sa différence de style, sinon
mée américaine pourra faire usage M.Chavez riposte en décrétant – baux entre MM. Chavez et Uribe rale colombienne, M. Chavez avait pouvoir, M.Santos a fait ce qu’il fal- d’objectifs, avec son prédécesseur,
de sept bases en Colombie pour lut- mesure inédite – la rupture de ses sont restés acerbes. Ce dernier avait «prié Dieu» pour qu’il « illumine le lait pour rendre possible cette nou- il estime n’avoir rien à perdre en
ter « contre le trafic de drogue et le relations avec Bogota, suivie du tout juste quitté le pouvoir que peuple » et le dissuade de voter velle ère. Il a proposé, comme manifestant son ouverture. Et juge-
terrorisme».M.Chavezdécideaussi- déploiement d’unités à la frontière, M. Chavez le qualifiait à nouveau pour M. Santos. Mais le peuple a «objectif fondamental», un «dialo- ra M.Chavez sur ses actes.
Ce dernier a également donné

Un an de rupture aux conséquences économiques importantes quelques signes de bonne volonté,


en n’évoquant plus en public le
contentieux des bases américaines,
et en appelant à nouveau les FARC à
Rio de Janeiro Le Venezuela avait également d’emblée dénoncé ce qu’elle tient confisquées par la garde nationale année à son voisin. Le Brésil a éga- déposer les armes et à libérer leurs
Correspondant régional décidé de ne pas renouveler un pour un «embargo commercial illé- vénézuélienne. Le transport rou- lement élargi sa part d’échanges otages, comme il l’avait déjà fait en
accord pétrolier sur la livraison gal et injuste», comparable, selon tier a été réduit drastiquement. avec le Venezuela. Bogota a dénon- juin2008. Si M.Chavez voulait une
La réconciliation entre la Colom- de carburant à la Colombie à des elle, à celui imposé à Cuba. Bogota La Colombie évalue à 750 000 cé « le manque de solidarité » de fois pour toutes chasser les soup-
bie et le Venezuela est aussi une tarifs préférentiels : – 40 % du vendait à Caracas la quasi-totalité le nombre d’emplois détruits par ces deux pays. çons sur ses liens avec la narco-
histoire de gros sous, à la mesure prix du marché. Au terme de cet de ses exportations de viande et de le gel du commerce dans les sec- Le rapprochement Bogota-Cara- guérilla, il pourrait, par exemple,
de leur interdépendance économi- arrangement, qui visait à réduire cuir, mais aussi des produits indus- teurs du transport et de l’agroali- cas n’entraînera pas de sitôt un autoriser des délégués de pays
que. Les deux voisins sont, l’un la contrebande, deux départe- trialisés: automobiles, textiles, mentaire. Elle estime que la chute retour des échanges à leur niveau « amis » (Argentine, Brésil, Bolivie
pour l’autre, deuxième partenaire ments frontaliers colombiens équipement électronique. de ses exportations vers le antérieur, du fait de la grave crise ou Equateur) à se rendre dans les
commercial. Jusqu’en 2009, la recevaient 17 millions de litres Venezuela lui coûtera en 2010 au économique et financière dans zones qui, selon Bogota, abritent
Colombie était le deuxième four- d’essence par mois. Pénuries alimentaires moins 0,5 % de son produit inté- laquelle se débat le régime de des camps des FARC.
nisseur du Venezuela, après les Au total, les échanges s’éle- Les quatre cinquièmes du com- rieur brut (PIB). Hugo Chavez: récession persistan- Pareille initiative pourrait être
Etats-Unis, assurant 13,5 % des vaient en 2008 à 7,2 milliards de merce transitaient par la route de Pour remplacer la Colombie, te (– 3 %), effondrement des reve- parrainée par l’Unasur, l’organisa-
importations de ce dernier. dollars (5,5 milliards d’euros), montagne qui relie la Colombie à Hugo Chavez s’est tourné vers l’Ar- nus pétroliers, inflation supérieure tion régionale chaperonnée par le
Ces échanges, largement en dont 6 milliards représentaient San Cristobal, capitale de l’Etat gentine, avec laquelle il a signé à 30%, manque de devises, pénu- Brésil.Lesecrétairegénéraldel’Una-
faveur de Bogota, ont été rude- les exportations colombiennes. vénézuélien de Tachira. La frontiè- rapidement des accords commer- ries alimentaires, restrictions dans sur, l’ex-président argentin Nestor
ment affectés par la décision de Ils n’étaient plus, en 2009, que de re est restée ouverte, mais une ciaux portant notamment sur l’approvisionnement en énergie. Kirchner, était présent à Santa Mar-
M. Chavez, annoncée le 28 juillet 2 milliards et devraient diminuer grande partie des 30 000 Colom- l’importation de médicaments, de Quoi qu’il en soit, on n’imagine pas ta. Au lendemain de cette nouvelle
2009, de geler le commerce bilaté- encore de moitié en 2010. biens qui la franchissaient chaque riz, de 2 millions de paires de une réconciliation politique sans réconciliation, la balle est plutôt
ral pour protester contre l’accord C’est un sérieux manque à jour ont renoncé à le faire, de crain- chaussures et des 10 000 automo- normalisation commerciale.p dans le camp vénézuélien. p
militaire américano-colombien. gagner pour la Colombie, qui avait te de voir leurs marchandises biles achetées auparavant chaque J.-P. L. Jean-Pierre Langellier

Lesjournalistesmexicainsenappellentàlaprotectiondel’Etatcontrelesnarcotraficants
Le pays est devenu l’un des plus dangereux pour la presse. L’ONU et l’Organisation des Etats américains ont ouvert une enquête conjointe

Mexico l’exercice du journalisme. En dix rédacteur en chef d’El Diario de Inzunza, photographe au quoti- un manque de volonté politique te sur l’ampleur de la crise, auprès
Correspondance ans, 64 professionnels mexicains Chihuahua. Dans cette ville, deve- dien El Sol de Sinaloa, qui désespè- pour lutter contre la corruption des des médias, des autorités et de la
ont été tués et 12 ont disparu, selon nue la plus meurtrière du pays, re de voir la fin de la terreur. policiers, des maires ou des juges, société civile. Leurs conclusions

N
i uno mas ! (“pas un de laCommissionnationale desdroits 14professionnels ontétéassassinés La « marche » des journalistes qui étouffent la plupart des affai- sont attendues pour le 24 août.
plus”) », ont scandé près de de l’homme. Près de la moitié depuis 2000 et 29 attaqués ces qua- fait suite à l’enlèvement, le res », dénonce Armando Prida, pré- Mais dans l’attente de mesures
mille journalistes qui ont depuis fin 2006, lorsque le prési- torze derniers mois. Au point que 26 juillet, dans l’Etat de Durango sidentde la Fondationpour la liber- concrètes, les dirigeants des orga-
défilé il y a quelques jours à dent Felipe Calderon a déclaré la les compagnies locales refusent de (nord-ouest), de quatre reporters et té d’expression au Mexique. nes de presse les plus touchés s’ap-
Mexico, pour dénoncer les violen- guerre au crime organisé. Sans signer avec les reporters des cameramen de Televisa, premier Pourtant, le gouvernement a prêtent à instaurer leur propre
ces des cartels de la drogue. « On compter la recrudescence des atta- contrats d’assurance-vie. « Cette groupe mondial d’audiovisuel his- créé depuis quatre ans le poste de « protocole de sécurité des journa-
demande justice pour nos collègues quesà l’armelourdeouàla grenade situation pousse à l’autocensure. panophone,etdelachaînenationa- procureur chargé de la protection listes ». Inspiré des standards des
assassinés ou disparus », a déclaré à contre des rédactions (trois en On ne fait plus d’enquête d’investi- le Milenio, tous libérés depuis. « Les des journalistes. « Son inefficacité correspondants de guerre, ce
la foule Elia Baltazar, reporter au 2009, six en 2010). « L’Etat mexi- gationsur le narcotrafic », peste-t-il. ravisseurs exigeaient la diffusion est flagrante, déplore-t-il. Sans par- manuel commun prévoit le port
quotidien Excelsior et organisatri- caindoit garantirlaliberté d’expres- d’un message. Ils sont parvenus à ler du projet de loi, proposant que d’un gilet pare-balles, voire d’un
ce de cette marche, suivie par une sionetl’exercicedudroitàl’informa- Gros calibres leurs fins, regrette Jorge Perez, les attaques contre les journalistes casque, et conseille de ne pas
dizaine de villes mexicaines. Une tion », réclame le document remis Même psychose chez les journa- rédacteur en chef du quotidien El soient élevées au rang de crime s’avancer sur la scène d’un crime
mobilisation inédite alors que des par les manifestants aux autorités. listes de l’Etat de Sinaloa (nord- Siglo de Durango. Les cartels cher- fédéral. Son vote est bloqué au Par- avant l’arrivée des autorités.
observateurs internationaux Les journalistes de Ciudad Jua- ouest), haut lieu de la lutte entre chentàinfluencer lapopulation par lement depuis des mois. » « Mais que valent ces précautions
mènent, depuis lundi 9 août, une rez, à la frontière avec les Etats- les cartels pour le contrôle du mar- notre intermédiaire. Il faut mettre Alertés, des représentants des face aux gros calibres des narcotra-
mission d’enquête sur la liberté Unis, sont les plus exposés. «Mena- ché : « Il faut se déplacer en groupe fin à leur impunité. » Nations unies et de l’Organisation fiquants? »,s’interroge Raul Lechu-
d’expression au Mexique, pays le cés, certains portent des gilets pare- et changer d’itinéraire pour éviter C’est une des principales reven- des Etats américains mènent ga d’El Diario de Chihuahua. p
plus dangereux du continent pour balles », souligne Raul Lechuga, d’être pris pour cible », confie Jorge dications des journalistes. « Il y a depuis lundi une enquête conjoin- Frédéric Saliba
6 International 0123
Jeudi 12 août 2010

Le potentiel économique du Kurdistan En Russie, l’aide


irakien aiguise l’appétit de la Turquie occidentale freinée
Aéroport, BTP, antenne d’université: Ankara pousse sa politique du «bon voisinage» avec Erbil
par la bureaucratie
Reportage Lacrainte de voir des étrangers s’approcher de sites
Erbil (Kurdistan irakien) sensibles menacés par le feu ralentit les secours
Envoyé spécial

C
’est l’une des pistes d’atterris- Moscou bliques soviétiques sont sur place.
sage les plus longues du mon- Correspondance Mardi 10 août, deux groupes
de, avec ses 4,8 km. Deux d’experts, français et américains,

I
avions peuvent atterrir en même l y avait déjà quelques jours étaient à Moscou pour discuter
temps, face à face, sans se rencon- que Vladimir Poutine n’avait avec les autorités russes d’une
trer », montre Cetin Dayioglu, en pas effectué une de ces sorties éventuelle coopération au sol.
écrasant la pédale d’accélérateur de médiatiquesdont il est friand. Mar- Et pourtant, lourdeurs de la
son 4 × 4 sur le tarmac lisse comme di 10 août, le premier ministre rus- bureaucratie aidant, ou crainte de
unbillard.Le directeurdela compa- se a participé, en tant que copilote, voir des étrangers s’approcher de
gnieturquedetravauxpublicsMak- à un vol dans un avion bombar- sites sensibles comme des sites
Yol, responsable de la construction dier d’eau, un Beriev 200, qui a nucléaires menacés par le feu, tou-
dunouvelaéroportd’Erbil,lacapita- récupéré à deux reprises 12 tonnes te cette aide est « freinée ». On n’en-
le du Kurdistan d’Irak, fait visiter d’eau à la surface d’une rivière voie pas de pompiers occidentaux
son joyau : les installations « les avant de les disperser sur les forêts n’importe où, les traducteurs font
plus modernes du Moyen-Orient », en feu, dans la région de Riazan. défaut et rien n’est mis en œuvre
un terminal capable d’accueillir Le coup de main aura été profi- pour coordonner les efforts inter-
2,5 millions de passagers par an. table : les autorités ont annoncé, nationaux.
«Au mieux, il en accueillera un mil- mercredi 11 août, une diminution
lion, mais ici onaime faire les choses de moitié de la superficie des Pas assez de moyens
en grand », sourit le patron turc. forêts en feu. Les ressources Pour un diplomate européen
Repoussée à plusieurs reprises Le centre commercial Nasdaq, l’une des premières constructions modernes de la ville d’Erbil, humaines et matérielles du pays en poste à Moscou, les autorités
depuis plus d’un an, l’inaugura- au Kurdistan irakien, où les projets architecturaux se multiplient. JULIEN GOLDSTEIN/MYOP sont, elles, limitées : la Russie russes«sont totalementdésorgani-
tion de ce nouvel aéroport interna- compte seulement 4 Beriev 200 et sées, même si le MTchS reconnaît
tional, symbole de la nouvelle cise M. Dayioglu, dont l’entreprise hôtels, des centres commerciaux Turcs misent sur leurs hommes 22 000 pompiers professionnels. que la situation est tragique. Le
entente cordiale entre la Turquie vient également d’achever la réno- remplis de produits turcs, et plus d’affaireset investissentdansl’édu- A titre d’exemple, la France possè- vieux réflexe bureaucratique russe,
et la région kurde d’Irak, devrait vation de la route d’Erbil à Kirkouk, de 80 % des matériaux sont ache- cation, réactivant de solides de 16 bombardiers d’eau, et 25 000 très lourd, n’aide en rien : des équi-
avoirlieuen septembre; enprésen- un nœud pétrolier stratégique. minés de Turquie. Sur des kilomè- réseaux.Dix-neufécoleset uneuni- pompiers professionnels. pes d’aide ont été programmées à
ce du premier ministre turc, Recep « Nos hommes d’affaires sont tres les camions de ciment atten- versité ont été ouvertes dans la Mais malgré l’ampleur de la trois endroits différents avant de se
Tayyip Erdogan, espère le gouver- plus intrépides que les vôtres », dent aux postes de douane. région par la communauté de catastrophe, les autorités russes voir confirmer officiellement une
nement kurde d’Erbil. s’amuse Aydin Selcen, le consul Pourtant, la simple existence Fethullah Gülen, un imam turc à la accueillent les propositions d’aide mission », ajoute-t-il.
Longtempsentravéspardesrela- général de Turquie pour la région d’une représentation officielle tur- tête d’un réseau d’écoles dans le de l’étranger sans zèle. « Nous Des défenseurs des droits de
tionspolitiquesdélicates,leséchan- kurde, fraîchement nommé. que à Erbil aurait paru impossible monde entier. L’université Bilkent avons eu plusieurs offres [d’aide l’homme ont publié une lettre
ges commerciaux entre Ankara et « Quand le ministre des affaires il y a moins detrois ans. Pour Anka- d’Ankara, fondée par Ihsan Dogra- étrangère], nous les considérons ouverte adressée au président
Erbil connaissent des taux de crois- étrangères, Ahmet Davutoglu, est ra, la présence de centaines de maci, un médecin et puissant hom- comme une réserve», affirmait lun- Medvedev dans laquelle ils implo-
sance record. Près de 60 % des venu à Erbil en octobre 2009, il a me d’affaires turc décédé en di Iouri Brajnikov, du ministère rent les autorités russes « de
1200 sociétés étrangères installées
au Kurdistan irakien sont turques.
déclaré que la frontière entre la Tur-
quie et l’Irak devait être rendue
Ankara mène « une février,originairedelacommunau-
té turkmène d’Erbil, va également
des situations d’urgence (MTchS).
Dès les premiers feux, fin juillet,
demander une aide urgente » aux
capitales étrangères : « Le pays n’a
Signedecet afflux,la compagnie obsolète par l’intégration économi- diplomatied’influence inaugurer une antenne à la rentrée. l’Allemagne était prête à offrir du pas assez de moyens pour lutter
nationale Turkish Airlines va
ouvrir des liaisons quotidiennes
que des deux pays », poursuit le
diplomate.
commerciale Le géant du bâtiment appartenant
au même groupe familial, Tepe,
matériel. Paris, Rome et Ankara lui
ont emboîté le pas en proposant
contre le feu. »
Les sites stratégiques à proximi-
avec Istanbul et Ankara. Au poste En juin, le ministre turc du com- envahissante» reconstruitlesuniversitésdeSuley- avions et hommes, tout comme les té des zones d’incendie posent éga-
frontière terrestre de Habur, le merce extérieur, Zafer Caglayan, manieh et d’Erbil. voisins ex-soviétiques – Ukraine, lement problème. La région de
nombre de douaniers va être triplé s’est rendu à Erbil avec 200 hom- rebelles du Parti des travailleurs La Turquie voisine « est une por- Biélorussie, Azerbaïdjan, Kazakhs- Kolomna, près de Moscou, où le
pour accélérer le transit des mesd’affaires. L’Irak estdéjàle qua- du Kurdistan (PKK) dans les mon- te ouverte sur l’Ouest et la civilisa- tan. Les Baltes ont suivi en propo- feu fait rage, héberge des hangars
camions, qui font entrer chaque trième partenaire commercial, tagnes du nord de l’Irak et la coopé- tionoccidentale»,estimeSinanCha- sant une aide technique. de l’aviation russe – déjà détruits
jourdesmilliersdetonnesdematé- avec 7,5 milliards d’euros, dont ration jugée « insuffisante » d’Erbil labi, le ministre du commerce et de Deux semaines plus tard, deux par les incendies –, ainsi qu’un
riauxde constructionetde biensde 4,5milliardsd’échangesavec la seu- faisaient encore obstacle. l’industrie de la région kurde. Nom- colonnes de pompiers ukrainiens, complexe militaire impliqué dans
consommation. « Les compagnies le région kurde. Trois banques, six Mais la diplomatie de bon voisi- méàcepostecléparMassoudBarza- une polonaise, une bulgare et une la fabrication de missiles Iskender.
turques ont compris avant les compagnies pétrolières s’apprê- nageduministre des affairesétran- ni, M. Chalabi est un Turkmène lié à arménienne se battent bien contre Sarov et Snejinsk, également à
autres que la zone est sûre et pleine tent à investir. Une zone franche gères a accéléré le rapprochement. la Turquie et à l’influente famille les flammes, mais les équipes proximité des flammes, sont des
d’opportunités : centrales, routes, est en projet, à la frontière. Les La visite en Turquie du président Dogramaci. « Un Turc pour parler ouest-européennes sont toujours complexes nucléaires.
raffineries, pipelines, tout est à entreprises de BTP bâtissent à la de la région autonome kurde, Mas- aux Turcs », commente-t-on à Erbil. placées en attente. Dans les airs, Lundi, Iouri Brajnikov, du
construire, et il y a de l’argent », pré- chaîne des lotissements, des soud Barzani, en juin, a confirmé le Ankara mène « une diplomatie deux avions italiens sont attendus MTchS, a été très clair : impossible
cheminparcouru. « Ily aunecoopé- d’influence commerciale envahis- dans la région de Samara, et un delaisser des équipes étrangèresde
A Z E R BA Ï DJA N ration sur les dossiers de sécurité sante, analyse un expert de la Dash 8 français arrose les incendies secours manœuvrer à proximité
Ankara ARMÉNIE avec les Etats-Unis, l’Irak et le gou- région. Ils sont en train de construi- de Nijno-Novgorod. Des hélicoptè- des endroits classés stratégiques. p
Erzurum vernement régional kurde », confir- re un Irak à leur convenance. » L’ap- res et des avions d’anciennes répu- Alexandre Billette
AZ. Mer
TURQUIE Van Caspienne meM. Selcen. L’arméeturque bom- pétit turc ne se limite d’ailleurs
barde régulièrement les repaires pas au Nord. « Nous voulons être
Habur du PKK au-delà de sa frontière. « De présents partout, coopérer avec Etats-Unis
Gaziantep

Alep
Erbil
IRAN
plus, nous avons besoin du gaz et
du pétrole irakiens pour alimenter
tout le monde », assène le consul
turc d’Erbil. A Mossoul, à Bagdad, Mesures d’austérité au Pentagone
Mossoul le développement rapide de notre où les négociations pour la forma- WASHINGTON. Le Pentagone a annoncé, lundi 9 août, une série de mesu-
Kirkouk Suleymanieh pays », poursuit-il. Les Kurdes tion d’un nouveau gouvernement res visant à réduire ses coûts de fonctionnement titanesques, à commen-
CHYPRE SY R I E
IRAK d’Irak, qui veulent exporter leurs sont attentivement suivies, mais cer par une baisse de 10 % du budget annuel consacré à ses sous-traitants
Mer L I BA N propres ressources vers la Turquie, aussi à Bassora, dans le Sud chiite, et la suppression du Joint Forces Command, un commandement basé en
Méditerranée Damas prévoient de multiplier leur pro- où elle a ouvert un consulat, la Tur- Virginie. L’objectif est de dégager des économies mais aussi de réduire
ISRAËL Bagdad 200 km duction par dix d’ici cinq ans. quie s’est lancée à la conquête de «la dépendance excessive » des forces armées à des services extérieurs
Cisj. J O R DA N I E Pour reconquérir cette ancienne nouveaux marchés. p qui représentent désormais 39 % de l’ensemble du personnel travaillant
Zone de peuplement kurde Kurdistan irakien autonome province de l’Empire ottoman, les Guillaume Perrier pour la défense américaine, a expliqué le secrétaire américain à la défen-
GÉORGIE se Robert Gates. Le Pentagone, qui envisage d’économiser 100 milliards
de dollars (75 000 euros) en coûts de fonctionnement sur 5 ans, bénéficie

Le Français condamné à mort à Canton fait appel d’un budget 2011 en légère hausse à 700 milliards de dollars. – (AFP.) p

Guinée Second tour de l’élection présidentielle


Chan Thao Phoumy avait été arrêté pour son implication dans la fabrication de drogue synthétique fixé au 19 septembre
CONAKRY. Les deux partis guinéens dont les candidats sont qualifiés au
second tour de l’élection présidentielle en Guinée, ont exprimé, mardi
Pékin dont il faisait partie s’était lancée consulaire nécessaire » à ce ressor- plusieurs kilos de drogue. En 10 août, leur satisfaction sur le choix de la date du scrutin, le 19 septem-
Correspondant dans laproduction de crystal à Hui- tissant français, a déclaré, lundi, décembre2009, l’exécution du Bri- bre. Il opposera Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé qui avaient respecti-
zhou en 1999, puis ailleurs dans le lors d’un point de presse, la porte- tannique Akmal Shaikh, accusé vement obtenu 43,69 % et 18,25 % des suffrages au premier tour, le

C
ondamné à mort samedi Guangdong, ainsi que dans la pro- parole adjointe du ministère des d’avoir fait passer 4 kg d’héroïne 27 juin. Ces résultats avaient donné lieu à de nombeux recours qui en
7 août pour trafic et fabrica- vince du Henan, selon la presse affaires étrangères français, Chris- en Chine, avait soulevé un tollé en avaient retardé la publication officielle. – (AFP.)
tion de métamphétamines chinoise. De nouveaux crimes tine Fages, ajoutant : « La France Grande-Bretagne : l’homme, qui
par une cour de Canton, Chan Thao auraient été découverts, qui ont rappelle son engagement résolu en arrivait du Tadjikistan, était consi- Afghanistan Exécution d’une femme en public
Phoumy, un Français d’origine conduit à la condamnation à faveur de l’abolition de la peine de déré comme souffrant de problè- HERAT. Une veuve afghane de 48 ans, soupçonnée d’adultère, a été exé-
chinoise né au Laos et emprisonné mort. Un résident de Hongkong, mort, en tous lieux et en toutes cir- mes psychiatriques et aurait été cutée en public, lundi 9 août, à Qades dans le nord-ouest de l’Afghanis-
depuis 2005, a fait appel de sa Chung Kwan Shing, décrit comme constances. » dupé par des trafiquants qui lui tan, a rapporté Abdoul Jabar, un responsable provincial. Selon la Force
condamnation. Celle-ci doit en le parrain de la bande, est toujours avaient proposé de le faire partici- internationale d’assistance à la sécurité (FIAS), la femme exécutée,
outre être confirmée par la Cour en cavale. Tortures atroces per à un concert en Chine. enceinte, a reçu 200 coups de fouet avant qu’un commandant taliban
suprême chinoise. M. Chan avait M. Chan, qui parlerait mal le Chan Thao Phoumy est le der- La fiabilité des procédures judi- lui tire dessus. Un porte-parole des talibans, Qari Mohammad Yous-
déjà été condamné à perpétuité en français, a reçu la visite d’un repré- nierd’une listecroissantederessor- ciaires chinoises est un autre sujet souf, a nié leur responsabilité dans cette exécution. – (Reuters, AFP.)
2007, après une opération antidro- sentant du consulat, qui a assisté tissants étrangers condamnés à la de préoccupation : un avocat
gue qui s’était soldée en 2005 par aux audiences du procès. Dans la peine capitale pour production, chinois, Zhu Mingyong, a défrayé Israël La Libye financera des logements à Gaza
l’arrestation de 85 suspects et le presse chinoise, l’homme est pré- trafic ou transport de stupéfiants la chronique en juillet en rendant GAZA. L’Agence de secours et de travaux de l’ONU pour les réfugiés de
démantèlementde16unitésdepro- senté comme étant né à Canton, en Chine. Quatre Japonais ont été public le témoignage filmé de son Palestine (Unrwa) a annoncé, mardi 10 août, qu’Israël avait autorisé la
ductiond’héroïneet demétamphé- mais, selon le consulat, « il n’y a exécutés en avril dans le Liaoning. client, un membre supposé de la Libye à financer la reconstruction de 1 250 logements détruits durant
tamine (connue sous le nom de pas de doute sur le fait qu’il soit Deux d’entre eux avaient été arrê- mafia de Chongqing, condamné à l’offensive de Tsahal à Gaza, début 2009, aux termes d’un accord inédit
crystal ou ice) dans la province du français ». Le consulat général de tés aux aéroports de Dalian et de mort, sur les tortures atroces qu’il entre les deux pays théoriquement en guerre. La veille, Rafaël Hadad,
Guangdong, au sud de la Chine. France est « entièrement mobilisé Shenyang alors qu’ils tentaient a subies en détention. p un photographe israélien incarcéré depuis cinq mois en Libye, avait été
La bande de huit personnes pour apporter toute l’assistance d’embarquer pour le Japon avec Brice Pedroletti libéré. – (Reuters.)
0123
Jeudi 12 août 2010 Europe 7

Les aides européennes à l’intégration La Commission


ne parviennent pas toujours aux Roms relance l’idée
Critiquée par la France, la Roumanie peine à employer les 32milliards d’euros disponibles d’ici à 2013
d’un impôt
Bucarest, Bruxelles (Bureau
européen)
Correspondants
d’assistance. Outre la Bulgarie
(750 000 Roms, selon les estima-
tions) et la Slovaquie (500 000),
l’Autorité de gestion des ressources
humaines au ministère roumain
du travail. La Commission veut
ciblée des Etats, au niveau natio-
nal, régional et local », souligne
l’exécutif européen.
«européen»
c’est la Roumanie – officiellement aider les Roms et les défavorisés, Quelque 13,3 milliards d’euros
Paris, Londres et Berlin ont déjà manifesté
E
xigé par la France, l’Italie et la 537 000 Roms mais, plus vraisem- mais regardez ce qui se passe avec auront été dépensés, entre 2007 et
Suède – soutenues par la pré- blablement quelque 2 millions – les projets gérés par l’Agence natio- 2013, via le Fonds social européen, leur opposition à de nouveaux prélèvements
sidence belge de l’Union qui a été la cible des critiques. Elle a nale pour les Roms… » pour l’intégration des Roms et
européenne –, le débat sur l’inté- depuis promis d’agir. Un secrétai- Les associations roms criti- d’autres groupes dits « vulnéra-
gration des Roms en Europe ne re d’Etat chargé des Roms rapa- quent tant la France que les autori- bles ». En Roumanie et en Hongrie, Bruxelles secrétaire d’Etat britannique aux
trouve pas d’issue, à Bruxelles. triés a été nommé. Mais, simulta- tés roumaines. « La Roumanie n’a la moitié des aides reçues vont aux Bureau européen finances, parle d’un possible veto
Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat nément, Bucarest a protesté pas fait son travail, estime Ciprian Roms. De l’argent est aussi distri- de son pays. Quant à Pierre Lellou-

J
français aux affaires européennes, contre la destruction de campe- Necula, chargé du projet « La Mai- bué à divers pays par le Fonds agri- anusz Lewandowski, discret che, secrétaire d’Etat français aux
avait demandé il y a quelques ments en France et le « blâme son des Roms ». L’Etat a permis cole pour le développement rural commissaire européen au bud- affaires européennes, il juge l’idée
semaines un débat « urgent » sur public » qui lui était adressé. l’existence des réseaux de trafics et, depuis mai, des Etats peuvent get, a choisi la période de tor- « parfaitement inopportune » car
« un problème réel dont il est temps d’êtres humains et de prostitution. faire appel au Fonds européen peur que s’offrent au mois d’août supposant « un transfert très
de s’occuper ».
Evoquant les problèmes de
«La Roumanie n’a pas Il s’est contenté de mettre quelques
programmes sur le papier pour fai-
pour le développement régional
en vue d’aider des minorités, dont
les institutions bruxelloises pour
sortir de sa coquille. Avec une
important de souveraineté ». Jus-
qu’ici, seule la Belgique est favora-
délinquance de mineurs, mais aus- fait son travail» re plaisir aux Européens. » les Roms, à obtenir plus facile- déclaration, lundi 9 août, au jour- ble au principe de ressources pro-
si de réseaux de prostitution et de Ciprian Necula La situation sur place confirme mentun logement. Les fonds struc- nal Financial Times Deutschland pres pour l’Union, un système
trafics d’enfants auxquels est chargé du projet le diagnostic pessimiste quant au turels permettent quant à eux de en faveur d’un « impôt européen » plus « sain » et plus « responsabili-
confrontée la France, M. Lellouche « La Maison des Roms » gaspillage, voire à la non-utilisa- cofinancer des projets pour la peti- – ou plus exactement de taxes que sant », selon le secrétaire d’Etat au
avait fustigé les flux de « gens qui tion, des fonds européens. En fait, te enfance, l’éducation ou l’em- prélèverait directement l’Union – budget, Melchior Wathelet.
ne cherchent pas à s’intégrer », la Ilreste que lalenteurdeBucarest la Roumanie peine à dépenser les ploi. Enfin, le Parlement européen ila, du même coup,choisi de se ren-
responsabilité des pays d’origine dans l’utilisation des fonds euro- 32 milliards d’euros de fonds non a alloué 5 millions d’euros pour le dre impopulaire auprès des « gran- Le Parlement « vigilant »
des Roms (dont 9 millions ont un péens pour l’aide aux Roms agace. remboursables que la Commission lancement d’un projet pilote d’in- des capitales », à savoir Berlin, Lon- Evoquant l’esprit des « pères de
passeport européen), ou encore la Six programmes, d’un montant lui a réservés de 2007 à 2013, à tégration centré sur le microfinan- dres et Paris. Il pourra, en revan- l’Europe », favorables à un budget
relative inaction de la Commis- total de 9,3 millions d’euros, sont conditionqu’elleen fasselademan- cement et l’enseignement. che, compter sur le soutien de l’ac- européen autonome, et la faibles-
sion de Bruxelles qui, soulignait le gérés par l’Agence nationale pour de et justifie leur utilisation. « Ce n’est pas l’argent qui man- tuelle présidence belge de l’Union se relative des moyens commu-
secrétaire d’Etat, dépense pour- les Roms, mais les résultats sont Arbitre du débat sur les Roms, la que, c’est le bon moyen de l’utili- européenne. nautaires – qui ne dépassent pas
tant beaucoup d’argent en vue de peu visibles. Le sort misérable de Commission ne cache pas son ser », soupire un haut fonctionnai- L’idée du commissaire polonais 1 % du produit intérieur de l’en-
leur intégration. La Suède enchaî- cettepopulationla pousse toujours malaise. Invitée par la France et re. En dernier recours, Bruxelles a est assez simple. Puisque, raison- semble des Vingt-Sept –, le libéral
nait en demandant un « plan d’ac- à émigrer. Des projets risquent d’autresà «agir », elle objecte qu’el- donc lancé deux études censées ne-t-il,la crise force lesEtats à dimi- polonais a, quoi qu’il en soit, amor-
tion contraignant » censé répon- d’être bloqués à force de retards. le a multiplié les initiatives au identifier les programmes, les pro- nuer leurs dépenses et qu’ils ver- cé un débat qui promet de fâcher.
dre à « une situation alarmante ». «LaCommissionnous arecomman- cours des dernières années, visant jets et les politiques d’intégration raient d’un bon œil la réduction de C’est à la fin septembre que la
Ces gouvernements visaient dé de résilier ceux qui n’avancent tant à l’intégration qu’à la non-dis- qui ont réussi.p leur contribution au budget euro- Commission devait dévoiler ses
aussi certains pays d’origine, accu- pas pour éviter de bloquer l’argent, crimination. Mais « l’intégration Mirel Bran et péen – 140 milliards d’euros au projets concernant le budget euro-
sés de se soustraire à leur devoir affirme Anca Zevedei, directeur de ne sera effective qu’avec l’action Jean-Pierre Stroobants total –, la Commission augmente- péen des prochaines décennies.
raitses ressources propres sans for- Elle a déjà suscité la colère des

Zabrautzi, une enclave «tzigane» en plein Bucarest cer les ministres des finances à
décider de nouveaux prélève-
ments. L’Europe pourrait décréter
« grands» – mais aussi de « petits»,
comme le Danemark et les Pays-
Bas – en réclamant une augmenta-
un impôt direct mais aussi, plus tion de quelque 6 % de son budget
Bucarest quoi manger», résume Maria, raisonnablement, une taxation et de quelque 4,5% de ses crédits de
Correspondant grand-mère d’une famille de dix des transactions financières, des fonctionnement. Hostiles, diverses
personnes qui vit entassée dans billets d’avion ou des revenus capitales – dont Paris – aimeraient
Le quartier Zabrautzi de Bucarest, une pièce de 20mètres carrés. générés par la bourse d’échange qu’elle parle plutôt d’économies.
habité par la minorité rom, a tout La Roumanie compte officielle- des quotas d’émission de CO2. Qu’à cela ne tienne, sous-
d’une cité interdite. Sur le terrain ment 537 000 Roms, mais, d’après « Ambitieux mais réaliste », estime entend la Commission, on pour-
vague où se dressent une dizaine leurs associations, ils seraient M. Lewandowski, qui compte sur rait alors reparler du fait qu’en l’es-
d’immeubles, les poubelles sont 2 millions sur 22 millions de Rou- le soutien d’une opinion a priori pace de vingt ans, les ressources
l’unique décor. Derrière les monti- mains. Lorsqu’il y a un recense- favorable à l’idée de faire payer les propres de Bruxelles sont passées
cules d’ordures ménagères, de fer- ment, une bonne partie d’entre banques ou les gros pollueurs. de 88 % à 24 % de son budget glo-
raille rouillée et de débris que eux cachent leur identité, qu’ils Le commissaire va commencer bal. Ou des rabais, consentis, entre
fouillent quelques chiens vaga- n’aiment guère voir inscrite sur une tournée des capitales et serait, autres, à l’Allemagne ou à la Gran-
bonds, une tête surgit, puis deux, les papiers officiels. assure-t-il, « surpris » d’y être mal de-Bretagne. Voire de la politique
puis trois. Des yeux pétillants scru- accueilli. C’est pourtant ce qui le agricole commune qui absorbe
tent l’horizon. « Tziganes de mer- Réseaux d’esclavage guetteaprès les réactionsdéfavora- 45% des ressources communautai-
de !», crie un automobiliste qui fer- De toute façon, pour les Rou- bles déjà enregistrées. Un porte- res, avec l’aval, entre autres, de la
me sa vitre avant que l’écho lui mains, il y a trop de « Tziganes ». parole du ministère allemand des France… Le Parlement proposera
revienne. L’intégration de leur pays à finances a évoqué une position ses options en octobre et promet
Les enfants continuent de fixer l’Union européenne, le 1er janvier « contraire » à celle de son gouver- d’être « vigilant ». p
l’horizon, tels de petits sphinx. Ils 2007, a provoqué une véritable nement. Lord James Sassoon, sous- J.-P. S.
ne savent pas encore que, dans vague migratoire vers l’Occident.
leur pays, le mot « Tzigane» est Parmi les 2,5 millions de Rou-
une insulte, synonyme de mains partis travailler à l’Ouest, Allemagne
«voleur », «fainéant», «sous-hom-
me». Ils constatent qu’entre leur
beaucoup sont des Roms à la
recherche d’une vie meilleure. Berlin indemnise les victimes
ghetto et le reste de Bucarest exis-
te une frontière invisible, celle qui
Pourtant, l’Ouest n’est pas la ter-
re promise espérée. Sans travail, d’un raid aérien en Afghanistan
les isolera de plus en plus au fur et sans Sécurité sociale, ils se heur- BERLIN. L’armée allemande a versé 430 000 dollars (près de 330 000
à mesure qu’ils grandiront. tent à l’hostilité des Européens et, euros) aux familles touchées par un raid aérien meurtrier de l’OTAN, en
A l’entrée des immeubles, les dans le meilleur des cas, à leur Afghanistan, le 4 septembre 2009, qui avait été ordonné par le comman-
murs moisis conservent un vague indifférence. Peu éduqués, dépour- dement allemand dans ce pays, a annoncé mardi 10 août le ministère
souvenir de la peinture des vus de compétences, ils survivent allemand de la défense. Chaque famille concernée a touché 5 000 dol-
années 1970, époque où le dicta- dans les bidonvilles qu’ils ont lars «une mesure qui ne constitue pas une indemnisation au sens juridi-
teur Nicolae Ceausescu avait construits autour des grandes vil- que du terme mais une aide humanitaire », précise le ministère sur son
ordonné la sédentarisation de cet- les, surtout en Italie, en Espagne et Zabrautzi, un quartier construit dans les années 1970. N. MINERBI/LUZ site Internet. L’argent a été versé par le biais d’une banque afghane sur
te population. Dans le quartier en France. Leur bouée de sauveta- des comptes « personnalisés » afin d’être « sûr que l’argent ne tombe pas
Zabrautzi, plus de vingt ans après ge, c’est la mendicité et le vol, mise en place par la France il y a tre eux sont revenus en France et entre de mauvaises mains », détaille le ministère. La frappe aérienne de
la chute de la dictature, il fait figu- quand ils ne sont pas embrigadés trois ans est loin d’avoir atteint son promettent de recommencer jus- l’OTAN sur Kunduz avait fait 102 morts et blessés, selon Berlin, et jus-
re de bienfaiteur. « Il nous donnait dans les réseaux d’esclavage que but. En 2009, environ 8 000 Roms qu’à ce que leur pays d’origine leur qu’à 142 morts et blessés, dont des civils, selon la première estimation de
du travail, nous pouvions faire soi- leur impose leur hiérarchie selon ont été reconduits en Roumanie offre davantage que des quartiers l’OTAN. Elle avait entraîné la démission du ministre de la défense de
gner nos enfants à l’hôpital, on ne des règles non écrites. avec en poche un billet d’avion et comme celui de Zabrautzi.p l’époque, Franz Josef Jung, du chef d’état-major, le général Wolfgang Sch-
vivait pas si mal que ça, on avait de L’aide au retour humanitaire 300 euros. Mais les deux tiers d’en- M. Br. neiderhan, et d’un secrétaire d’Etat à la défense, Peter Wichert. – (AFP.) p
8 France 0123
Jeudi 12 août 2010

Lourde facture pour la réforme de la garde à vue


L’étude d’impact de la chancellerie chiffre à des centaines de millions d’euros la réforme de la procédure pénale

L
e gouvernement peine à sion du Conseil constitutionnel. Il 2 120 les salles d’audition qui leur
déglutir en découvrant le devraitlui aussi être réécrit et lafac- seront réservées. Le « coût mini-
coût de la réforme de la procé- ture sera alourdie, mais il donne mum» serait de 53 millions d’euros
dure pénale. L’évaluation chiffrée déjàuneidée assez précise dessom- pour la police, au moins 20,5 mil-
du projet, devenue obligatoire mes qu’il s’agit de mobiliser pour la lions pour la gendarmerie, plus
depuis la réforme constitutionnel- réforme. 300 000 euros par an de « kits d’hy-
lede2008 etqueLe Mondes’est pro- Pour l’heure, peut-être placée en giène » – pour les gardés à vue qui
curée, impose des investissements garde à vue toute personne soup- n’ont pas eu le temps d’emporter
massifs pour un peu mieux garan- çonnée d’avoir commis ou tenté de leur brosse à dents.
tir les droits de la défense, dans un commettre une infraction. Elle a Il y a pire. 82,2 % des locaux de
projet pourtant jugé plutôt timide droit de consulter pendant une garde àvue ne répondent pas, selon
par les avocats. demi-heure un avocat, qui n’a pas la direction de la police nationale,
Michèle Alliot-Marie, la garde accès au dossier, « une simple visite aux normes européennes, notam-
dessceaux,entendtoujoursprésen- ment à celles du Comité européen
ter aux parlementaires l’ensemble
desaréforme(quicomprendlasup-
82,2 % des locaux de prévention de la torture. La mise
en conformité est estimée entre
pression du juge d’instruction et la de garde à vue ne 60000 et 80 000 euros par cellule,
modificationdes conditions de gar-
de à vue), avant de décider quelle
répondent pas, selon soituncoût total de plusde230 mil-
lions d’euros.
partie sera d’abord examinée. la direction de la Recrutement des magistrats
Mais le Conseil constitutionnel,
par un arrêt du 30 juillet, a tranché :
police nationale, aux Dans les six premières heures,
enfin, l’avocat pourra contester le
les principaux articles de l’actuel normes européennes placement en garde à vue devant le
code de procédure pénale régissant juge de l’enquête et des libertés
la garde à vue « sont contraires à la de courtoisie », protestent les bar- (JEL), qui aura vingt-quatre heures
Constitution » . Le gouvernement reaux qui exigent comme le pour statuer : c’est l’habeas corpus
devra revoir sa copie, d’ici au Conseilconstitutionnel« l’assistan- à la française. En comptant que les
1er juillet 2011, pour davantage ce effective » d’un avocat. La garde à magistrats du parquet passeront
garantir « l’exercice des libertés indi- vue est limitée à 24 heures, qui peu- en moyenne trente minutes par
viduelles ». vent être prolongées une fois par le retenue dans les locaux de police. d’examen médicaux et d’interpré- son de 700 sites à équiper, l’étude dossier pour prolonger une garde à
La chancellerie a convenu qu’el- procureur de la République. Les « Le principe de l’audition libre tariat serait de 12 millions d’euros. d’impact prévoit un investisse- vue (100 380 prolongations en
le devra « enrichir » son texte. Elle exceptions sont toutefois nom- d’unepersonne soupçonnéeest prio- L’enregistrement vidéo des audi- ment de 17,5 millions d’euros pour 2009), les JEL quarante-cinq minu-
ne pourra probablement pas se breuses : elle peut durer 96 heures ritairement affirmé, indique l’étu- tions Les gardes à vue seront enre- la police, 3,8 millions pour la gen- tes, leur greffier autant, il faudra
contenter de la présence en garde à en matière de criminalité organi- de,la garde à vue n’est plusla moda- gistrées, et pas seulementen matiè- darmerie. recruter 65 magistrats et 45 gref-
vue d’un avocat à la première heu- sée, trafic de stupéfiants, voire six lité procédurale pour entendre un re criminelle comme aujourd’hui. Un nouvel effort en informati- fiers. Pour l’ensemble de la réfor-
re, puis à la douzième où il pourra jours pour le terrorisme. suspect.» La police a chiffré à 43,7 millions que sera également nécessaire. Le me, le ministère estime qu’il faudra
consulter les procès-verbaux Réduire les gardes à vue Le projet On ne pourra d’ailleurs être gar- d’euros le coût des équipements (la système Cassiopée, dont doivent 940 magistrats de plus sur quatre
d’audition.Leprojet deréformepré- de la chancellerie vise à réduire de dé à vue que pour les seules infrac- gendarmerie plus modestement à être équipés les tribunaux, risque ans, soit plus d’un dixième du
voyait également qu’il assiste aux 25 % le nombre de garde à vue, qui tions punies d’une peine d’empri- moins de 4 millions) et à 2,2 mil- de subir un surcoût d’au moins 4 à corps.
interrogatoires de son client, en cas doit rester « exceptionnelle » : on en sonnement. La chancellerie estime lions le coût annuel de la mainte- 5millions d’euros. Pourlagendarmerie, lapiluleris-
de prolongation au-delà de vingt- comptait 765 618 en 2009, et leur un peu au doigt mouillé que la moi- nance. L’investissement immobilier Les que d’être difficile à avaler. La réfor-
quatre heures. nombre a enflé de près de 140 % tié des gardes à vue pour conduite Le parquet pourra désormais avocats devront pouvoir s’isoler me prévoit certes un renfort de 550
Le projet d’étude d’impact est depuis 1993. Le ministère souhaite en état d’ivresse disparaîtront, soit autoriser les prolongations de gar- avec leurs clients dans des locaux équivalents temps plein, soit un
datédu20juillet,justeavantladéci- créer une nouvelle possibilité de 165 000. L’économie sur les frais de à vue par visioconférence ; à rai- dédiés. L’étude d’impact évalue à investissement de 22,7 millions en
rémunération et 4,8 millions en
Aucun texte légal ne définit les fouilles à corps frais de fonctionnement.
Mais il faudra immobiliser 100 à
Selon l’étude d’impact, « la palpa- le à la manifestation de la vérité, 200 équivalents temps plein pour
tion de sécurité » (sur les vête- n’est pas mentionnée dans le la formation judiciaire des gendar-
ments) n’est définie « par aucun code de procédure pénale – la mes, effectifs qui seront « prélevés
texte législatif ou réglementai- Cour de cassation l’assimile à sur la ressource du terrain ». Enfin,
re », même si une circulaire du une perquisition. La « fouille de note l’étude, « il faudra envisager le
ministère de l’intérieur impose sécurité », pour s’assurer qu’une risqueque peut représenterune “an-
depuis 2003 qu’elle soit faite par personne ne porte pas d’objet née blanche OPJ” [une année sans
quelqu’un du même sexe. Les dangereux, est censée être pro- possibilité de passer l’examen d’of-
fouilles corporelles (fouilles judi- portionnée : les fouilles systéma- ficier de police judiciaire], alors que
ciaire et de sécurité) n’ont pas tiques, a fortiori à nu, sont pros- la détention de l’examen est une
plus de base légale. La « fouille crites par une circulaire de 2003 condition d’avancement de gra-
judiciaire », qui consiste à cher- et une note du directeur général de». p
cher sur quelqu’un tout objet uti- de la police nationale de 2008. Franck Johannès

Le budget de l’aide juridictionnelle pourrait


€* augmenter de près de 100 millions d’euros
6,90 DÈS LE 12 AOÛT, N°11
ANDRÉA DE NERCIAT
L’AIDE juridictionnelle – l’assis-
tance d’un avocat pour les dému-
que les charges des avocats repré-
sentent deux tiers de leurs reve-
gation à 24 heures, à 44,2 millions
d’euros.
nis, financée par l’Etat – a un nus, on comprend que les cabi- L’aide juridictionnelle totale
Félicia ou Mes fredaines coût, et il est d’autant plus élevé nets les plus florissants ne se est ainsi estimée par an pour la
Le Monde vous propose les chefs-d’œuvre de que les droits de la défense sont dérangent pas pour si peu. seule garde à vue (hors habeas
la littérature libertine : 20 classiques respectés. L’étude du ministère évalue de corpus) à 78,9 millions d’euros
qui célèbrent l’amour, le plaisir et les sens. 900 000 personnes ayant des 30 000 à 36 500 le nombre d’in- dans une hypothèse basse (baisse
Préfacés et annotés, ces ouvrages sont revenus inférieurs à 915 euros y terventions devant le JEL, soit un de 25 % des gardes à vue), ou
enrichis de documents et d’illustrations ont eu recours en 2009, ce qui budget supplémentaire de 1,5 à 91,4 millions pour l’hypothèse
d’époque. représente un budget de 300 mil- 1,9 million d’euros. haute (au niveau actuel).
Nathalie Rykiel a fait de chacun de ces livres un lions d’euros. C’est beaucoup L’étude d’impact estime à 50 %
objet de collection rare et précieux.
pour le gouvernement, qui envi- le taux moyen d’intervention des « Partie citoyenne »
sage de créer un « ticket modéra- avocats commis d’office à la pre- Le ministère a chiffré la propo-
teur » d’un peu moins de 10 euros mière et à la douzième heure de sition de loi du député socialiste
à la charge du justiciable. garde à vue, instaurés par la réfor- André Vallini, qui entend que
La réforme de la procédure me – soit 300 000 à 375 000. Le l’avocat soit présent pendant tou-
envisagée par le ministère de la document compte sur la présen- te la garde à vue. L’aide juridiction-
justice risque cependant d’alour- ce de 80 % d’avocats pour la pro- nelle représenterait ainsi entre
dir considérablement la facture. longation au-delà de vingt-quatre 211,3 et 236,2 millions d’euros.
Le budget de l’aide juridictionnel- heures, soit 80 000 gardes à vue. Mais il n’y a pas que la garde à
le, au Royaume-Uni par exemple, Aujourd’hui, un avocat com- vue. Le projet de réforme de la pro-
il est vrai le plus élevé du monde, mis d’office perçoit 61 euros hors cédure pénale offre plus de droits
COLLECTION HABILLÉE PAR était en 2009 de 2,1 milliards de taxes, majoré de 31 euros la nuit à toutes les parties : le mis en cau-
livres (2,5 milliards d’euros). et 23 euros si la garde à vue a lieu se, les victimes, et une nouvelle
hors des limites de la commune « partie citoyenne » qui pourra
Unités de valeur du tribunal. intervenir même si elle n’est pas
La création de l’habeas corpus 197 994 personnes ont été assis- directement concernée.
d’abord, c’est-à-dire le droit de tées par un avocat commis d’offi- Leur champ d’intervention
contester devant un juge une ce en 2009, qui ont touché en pourrait ainsi augmenter « dans
mesure privative de liberté com- moyenne 99 euros par interven- 600 % de procédures supplémen-
me la garde à vue, nouveauté de tion. Le montant total de l’aide taires », a calculé la direction des
la réforme, a été chiffrée par l’étu- juridictionnelle pour la première affaires criminelles et des grâces.
de d’impact. heure de garde à vue s’est ainsi Le budget de l’aide juridictionnel-
Les avocats sont rémunérés à élevé en 2009 à 15,4 millions d’eu- le augmenterait en conséquence :
l’acte (« l’unité de valeur », ou ros. 46,3 millions (contre 14,8 aujour-
CHAQUE JEUDI, EN PLUS DU MONDE UV), et la chancellerie propose 2 Avec une seconde intervention d’hui). Il faudrait enfin y ajouter
www.lemonde.fr/libertine ou 0825 120 219 (0,15 € TTC/minute)
UV pour cette intervention à la douzième heure, le coût de 16,1 millions pour les interven-
*Offre de lancement réservée au livre 1 à 2 € seulement. Les 19 livres suivants étants vendus au prix de 6,90 €. Offre réservée à la France métropolitaine sans obligation d'achat du Monde et dans la limite des stocks disponibles.Visuels non contractuels. devant le futur juge de l’enquête l’assistance d’un avocat est chif- tions devant le juge et le tribunal
et des libertés (JEL), soit 48,4 fré entre 34,6 et 47,1 millions d’eu- de l’enquête et des libertés. p
euros hors taxe. Quand on sait ros ; sa présence lors de la prolon- F. J.
0123
Jeudi 12 août 2010 France 9

A Mégevette, la maison familiale Moinsde1,60m,etapte


àêtrepolicieroudouanier
des Rosiers offre vacances et cuisine halal
C
’était une des formes les d’autres temps s’est imposée avec
Dans ce village de Haute-Savoie, une association propose des séjours pour les familles modestes plus insidieuses et désuètes l’ouverture des recrutements et
de discrimination dont les des métiers. Certaines fonctions,
femmes sont les principales victi- qu’elles soient administratives ou
mes. Un arrêté interministériel du exercées dans la police scientifi-
2août, publié au Journal officiel du que, ne justifient plus le maintien
10, vient d’abroger le seuil de la d’une taille minimale. En invo-
taille minimum de 1,60 mètre jus- quant l’absurdité de l’effet de
qu’alors imposé pour entrer dans seuil, on justifie aussi cette déci-
la police. Elaboré par Eric Woerth, sion par la nécessité de remplacer
ministre du travail, et Georges une norme réglementaire par des
Tron, secrétaire d’Etat à la fonc- tests d’aptitude certifiés par des
tion publique, ce texte, qui fixe de médecins.
nouvelles conditions d’aptitude Certes, pour entrer dans la poli-
physique pour intégrer certaines ce, les douanes et l’administration
fonctions de l’administration s’ap- pénitentiaire, qui plus est pour y
plique également aux agents et exercer des responsabilités d’enca-
contrôleurs des douanes. drement, il faudra toujours avoir
Pour eux, il ne sera plus néces- «après correction éventuelle, une
saire d’avoir «l’usage intégral des acuité visuelle de quinze dixièmes
membres supérieurs et inférieurs » pour les deux yeux, avec un mini-
ni de «faire preuve d’une élocution mum de cinq dixièmes pour un
et une phonation permettant une œil ». Le candidat devra également
compréhension normale de la subir un dépistage de produits illi-
parole ». Quant au personnel de cites « dont le résultat doit être
l’administration pénitentiaire et négatif», est-il soigneusement pré-
les surveillants de prison, ils cisé.
n’auront plus à « justifier d’un indi- Les policiers « actifs » ainsi que
ce de masse corporel (IMC) compati- les douaniers « de la branche de
ble avec les missions confiées », surveillance» doivent être décla-
qui, jusqu’à présent, écartait les rés « aptes au port et à l’usage des
personnes jugées obèses ou trop armes». Pour cela, ils seront sou-
fluettes. mis à des tests en stand de tir.
L a Haute Autorité de lutte Dans l’administration pénitentiai-
contre les discriminations (Halde) re, « le candidat doit être en mesu-
le reconnaît : « Dans la mesure où re d’accomplir tous les gestes pro-
l’auteur de cette exigence fessionnels s’agissant du contrôle
[l’employeur] n’arrive pas à par l’œilleton ». Selon les services
démontrer qu’une taille spécifique du ministère de la justice, la nor-
Maison familiale de vacances des Rosiers, en Haute-Savoie, le 10 août. BRUNO AMSELLEM POUR « LE MONDE » n’est pas indispensable pour exécu- me retenue pour la hauteur de
ter le travail, il s’agit d’une discrimi- l’œilleton des portes de cellules
Reportage aux fourneaux. Titulaire d’un BTS apporter leurs spécialités culinai- prix abordable, sinon c’est impossi- nation indirecte. » Pour le ministè- des nouvelles prisons reste située
de tourisme, ancien maître d’hôtel res. « La cuisine halal, ce n’est pas ble, dit cet ouvrier intérimaire. re, la suppression de ces critères à… 1,55 mètre. p
Mégevette (Haute-Savoie) dans des centres de congrès, non plus l’intérêt unique et cen- Vous vous rendez compte, avant, d’aptitude physique établis en Michel Delberghe
Envoyé spécial M. Mebarek s’est mis au service de tral », tempère M. Mebarek, qui ne pour les enfants, les montagnes,
l’association La rose des neiges. souhaite pas donner au lieu une c’était les tours ! » Pour lui, « le côté

D
ans la vallée du Risse, en Basée à l’origine à Vénissieux, à image religieuse prédominante. halal n’était pas la priorité ». En Sécurité
Haute-Savoie, le village de
Mégevette compte
l’est de Lyon, l’association « tra-
vaillait, dit-il, dans les quartiers,
La bâtisse de deux étages était
une ferme au début du siècle der-
revanche, Soufian El Jiamil, 24 ans,
venu de Seine-et-Marne, avec fem- Grenoble: nouveau coup de filet
364 habitants. On y monte par une
étroite route depuis Annemasse
pour l’aide scolaire ou le soutien
aux familles».
nier, transformée en colonie de
vacances dans les années 1960.
meet enfant,reconnaîtquela cuisi-
ne halal a été déterminante dans manqué à la Villeneuve
ou Thonon. Dans son petit syndi- L’association a loué la maison Aujourd’hui, elle compte vingt- son choix : « Ca facilite la vie. » Il ne Cinq des six jeunes hommes interpellés dans le quartier de la Villeneu-
cat d’initiative, au rez-de-chaus- de Mégevette, il y a trois ans, afin cinq chambres, dans un décor regrette pas la destination : « Je ne ve à Grenoble, mardi 10 août, ont été remis en liberté le même jour fau-
sée de la mairie, un dépliant vante d’offrir une destination de vacan- vieillot, et est ouverte pendant les connaissais pas, je découvre des te de charges suffisantes. Le matin, une soixantaine de policiers étaient
les nombreux mérites touristi- ces à des populations modestes. congés scolaires, hiver comme été. paysages magnifiques. » intervenus pour interpeller des suspects dans le cadre de l’enquête sur
ques d’une région nommée les Une journée en pension complète Logiquement, la maison les violences urbaines commises mi-juillet après le décès d’un braqueur
Alpes du Léman, située entre Genè- coûte 30 euros. Les tarifs vont de « Ça facilite la vie » accueille une grande majorité de issu du quartier tué par la police à l’issue d’une course-poursuite. Une
ve et Chamonix. 150 à 210 euros pour une semaine, Beaucoup de résidents vien- familles musulmanes. Le voile des première opération, fortement médiatisée le 4 août, avant la venue de
L’hiver, les visiteurs skient à de 50 à 75 euros le week-end, en nent de la région lyonnaise, com- certaines femmes, la barbe de cer- Brice Hortefeux sur Grenoble, avait débouché sur quatre gardes à vue.
Morzine ou aux Gets. L’été, ils peu- fonction de l’âge des résidents, me Hadj Ali, 44 ans, originaire du tainshommesontapportéunetou- Mais les quatre jeunes hommes interpellés avaient été rapidement relâ-
vent randonner dans un cadre avec une réduction à partir d’un quartier des Minguettes à Vénis- che inattendue dans le village. « Au chés, faute de preuve. « Il y a des pressions pour intervenir le plus vite pos-
somptueux. Mégevette dispose groupe de sept personnes. Pour la sieux. « J’ai entendu parler de la départ, c’était un peu dur, mainte- sible alors que l’enquête exigerait plutôt un travail de longue haleine »,
d’une quinzaine de gîtes et de quel- nourriture halal, il faut s’approvi- maison, je l’ai regardée surInternet, nant, c’est le contraire, il y a eu une dénonce une source proche du dossier en faisant état de consignes
ques chalets en location pour sionner à Bonneville ou Annemas- c’est une chance de pouvoir emme- acceptation, les résidents visitent la venues du ministère de l’intérieur. p Luc Bronner
héberger les touristes. Depuis se. Parfois, des cuisiniers viennent ner les enfants en vacances à un région, font des activités », dit
2007, le village compte aussi Les M.Mebarek. Roms Evacuation de deux camps illégaux dans l’Hérault
Rosiers, une maison familiale d’un Le ramadan a débuté le 11 août Contacté à plusieurs reprises, le Deux squats de Roms, occupés au total par une cinquantaine de person-
genre novateur, assez rare en Fran- maire n’a pas souhaité s’exprimer. nes, ont été évacués par la police mardi 10 août dans l’Hérault, l’un à
ce. Une maison qui cuisine exclusi- Le ramadan a commencé, mer- L’autre obligation du ramadan « Ce n’était pas très bien perçu au Montpellier, le second à Lattes. Ces évacuations, réalisées en applica-
vement halal, selon le respect du credi 11 août, en France pour une est la prière à la mosquée, tous début, les gens ne comprenaient tion de jugements prononcés par le tribunal de Montpellier, intervien-
rite musulman. durée de trente jours. Pendant les soirs et le vendredi à la pas que c’était un centre de vacan- nent alors que le président de la République a annoncé, fin juillet, l’éva-
« On s’adresse surtout à des cette période, les musulmans mi-journée. ces », confie Nicole Morel, 55 ans, cuation de 300 camps illégaux de Roms et de gens du voyage. – (AFP.)
familles modestespour leur offrir la doivent s’abstenir de manger, Il y a en France entre 5 et 6 mil- employée communal, chargée de
possibilité de passer des vacances à de boire et d’avoir des relations lions de musulmans. Selon un l’accueil touristique. Fait divers Découverte du cadavre d’un homme de 71 ans
la montagne, l’idée de la cuisine sexuelles, du « lever de l’aube au sondage IFOP, environ 70 % des La saison s’est terminée mardi dans un congélateur à Lyon
halal, c’est un plus, c’est un argu- coucher du soleil ». En sont dis- musulmans de France décla- 10 août. Les dernières familles ont Le cadavre d’un homme de 71 ans, dont le décès remonte à près de deux
ment en supplément », explique pensés les enfants, les raient l’an dernier observer le repris la route. Pour fêter le rama- ans, a été découvert mardi 10 août dans le congélateur de son apparte-
Boudjema Mebarek, 50 ans, qui vieillards, les femmes enceintes, jeûne du ramadan, contre 60 % dan à la maison.p ment à Lyon. La concubine du défunt a été placée en garde à vue, la poli-
gère la maison et se met volontiers les malades et les voyageurs. il y a vingt ans. Richard Schittly ce tentant de déterminer les circonstances du décès. – (AFP.)

Offensive publicitaire des marques halalpour le ramadan


« FIÈREMENT halal ». Le slogan de marque de LDC, numéro un fran- encore l’essentiel de l’activité. La che Lorraine, comme de samossas
la marque Isla Délice, spécialisée çais de la volaille. charcuterie ne pèse que 12 % à 13 % ou de nems halal. Les pionniers de
dans la charcuterie et les plats cui- Comment interpréter cette offen- de l’ensemble, les plats cuisinés ce marché comme Isla Délice ou
sinés halal, qui s’affiche sur 6 000 sive publicitaire ? « C’est l’évolu- encore moins, mais l’appétit des Zakia doivent désormais batailler
panneaux publicitaires dans tou- tion normale d’un marché alimen- consommateurs, en particulier avec Nestlé ou Fleury-Michon et la
te la France à l’occasion du rama- taire qui gagne en volume avec des plus jeunes, pour ces produits, grande distribution qui lance ses
dan, n’est pas passé inaperçu. Cet- une clientèle qui demande de nou- ne cesse de croître. propres marques, à l’instar de Casi-
te campagne marque une nouvel- veaux produits », explique Jean- no avec Wassila. franceinter.com
le étape dans la volonté des mar- Daniel Hertzog, directeur général « Identitaire » Si les hypermarchés mettent en
ques de séduire de manière plus d’Isla Délice. Cette société, créée il « Depuis quelques années, on assis- tête de gondole les produits halal
directe les consommateurs de y a vingt ans, revendique la place te à une demande de consomma- à l’occasion du ramadan, ils hési-

LE 5/7
culture musulmane. de leader en France du secteur de tion identitaire de plus en plus for- tent à évoquer trop directement le
En 2009 déjà, les premières tenta- la charcuterie et des plats cuisinés te. Le contexte politique et sociétal, caractère religieux de l’événe-
tives de ces marques « affinitai- halal, avec un chiffre d’affaires de les débats sur l’islam et les musul- ment pour éviter de provoquer
res » de sortir des médias commu- 51 millions d’euros en 2009, et mans alimentent un sentiment des réticences de la part de leurs
nautaires et de s’afficher auprès une croissance de 10 % à 12 % par communautaire qui se renforce », clients non musulmans. « Zakia

Florent Chatain
du grand public avaient fait grand an. constate Jean-Christophe Després, comme Isla Délice réalisent l’essen-
bruit. Isla Délice avait rodé sa pre- Le cabinet Solis, spécialiste du fondateur de l’agence de marke- tiel de leur activité sur le marché
mière campagne d’affichage natio- marketing ethnique, qui a lancé, ting communautaire Sopi. halal. Ce qui n’est pas le cas des
nale. Surtout, son concurrent fin 2009, la première étude sur les D’où l’intérêt croissant des entre- autres », souligne Abbas Bendali, Découvrez Les grands classiques
Zakia Halal, filiale de Panzani, profils de consommation des pro- prises agroalimentaires et de la directeur de Solis. « C’est un sujet de la littérature libertine
RF-C. Abramowitz

n’avait pas hésité à diffuser un duits halal en France, estime l’en- grande distribution pour ces sensible et complexe », reconnaît
spot publicitaire sur M6 ou TF1. semble de ce marché à 4,5 mil- consommateurs qui veulent man- Luc Wise, cofondateur de l’agence
Un an plus tard, les deux pion- liards d’euros. La viande commer- ger halal tout en sortant de la tradi- publicitaire Herezie, qui a conçu chaque jeudi à 6h45 avec
niers ont été rejoints par un autre cialisée dans les boucheries ou les tion culinaire. Et l’apparition dans la campagne Isla Délice. p FRANCE INTER LA DIFFÉRENCE
acteur de ce marché, Reghalal, la épiceries musulmanes représente les rayons de lardons pour la qui- Laurence Girard
10 Economie 0123
Jeudi 12 août 2010

En hausse En baisse Les cours du jour ( 11/08/10 , 10h04 )


Euro 1 euro : 1,3133 dollar (achat)
Tata Motors Thomas Cook Or Once d’or : 1192,50 dollars
Le cours de Bourse du constructeur automobile Comme son compatriote TUI Travel, le tour-opé- Pétrole Light sweet crude : 79,50 dollars
indien – propriétaire de Jaguar, Land Rover et rateur britannique a lancé un avertissement sur
créateur de la voiture à bas coût Nano – a atteint, résultats. Le beau temps au Royaume-Uni a inci- Taux d’intérêt France : 2,814 (à dix ans)
mardi 10 août, son plus haut niveau depuis 1991. té les Britanniques à différer leurs voyages. Taux d’intérêt Etats-Unis : 2,783 (à dix ans)

La Fed s’alarme de l’essoufflement de la reprise


La Réserve fédérale américaine a annoncé la réactivation de mesures exceptionnelles de soutien à l’économie

New York di, le mot-clé est « ralenti » : 2,9 %


Correspondant de croissance annoncée pour
2010 : aux normes américaines,

S
es membres étaient tiraillés cela s’appelle un ralentissement.
entre le désir d’attendre une Plus abruptement, Dean Maki, de
amélioration, même modes- Barclays Capital, disait à l’AFP que
te, de l’économie américaine lui le FOMC « a perdu confiance » dans
évitant tout effet d’annonce la croissance des Etats-Unis.
inquiétant pour les marchés finan- D’autrepart,cettedécisiondéno-
ciers et la nécessité inverse d’adop- te une inquiétude montante : celle
ter des nouvelles mesures pour d’une sortie de crise plus longue
contrarier un ralentissement éco- qu’imaginée, marquée par l’instal-
nomique devenu manifeste… La lation dans un chômage structurel
Réserve fédérale (Fed, banque cen- et par une déflation durable. Fin
trale américaine), après trois mois juillet, James Bullard, un dirigeant
de tergiversations, a fini par choi- de la Fed de Saint Louis (Missouri),
sir la seconde option. avait évoqué ce scénario. Lundi, la
Mardi 10 août, son comité de Fed de San Francisco (Californie)
politique monétaire (FOMC) a publiait une étude évoquant la
adopté une mesure – le réinvestis- « probabilité » d’une retombée en
sement immédiat dans des bons récession de l’économie américai-
du Trésor du produit des obliga- ne dans les deux ans.
tions hypothécaires arrivées à
échéance qu’elle détient – que les Risque déflationniste
analystes jugent principalement Mardi, le syndicat patronal
destiné à réinjecter dans l’écono- National Federation of Indepen-
mie des liquidités sous forme de dent Business indiquait que la
prêts.La méthode avait déjà été uti- confiance en l’économie des PME-
lisée du second semestre 2009 à PMI américaines continuait de se
avril 2010. dégrader. Quant à la déflation, cela
Objectif recherché : apporter de Mardi 10 août, les traders du Chicago Board Options Exchange attendent les conclusions de la Fed. SCOTT OLSON/GETTY IMAGES/AFP fait plusieurs mois que des analys-
nouvelles liquidités au système tes américains de divers bords évo-
bancaire en pariant sur un desser- L’explication de la mesure est cours [et que] le marché de l’emploi les derniers mois ». Dans son langa- JPMorgan Chase. Car depuissa réu- quent le spectre du « scénario japo-
rement (quise fait attendre) de l’ac- double. D’une part, la Fed a modi- [s’améliorait] graduellement ». ge volontairement mesuré, elle est nion de juin, la situation s’est nais » : une croissance flasque
cès au crédit – les intérêts de nom- fié son jugement sur la conjonctu- Désormais, elle estime que « le en réalité «très inquiète de la péren- aggravée et le pronostic de sortie accompagnée d’une baisse des
breux emprunts étant liés au ren- re. Le 23 juin, elle jugeait que « la rythme de la reprise en termes de nité de la relance », commente de crise devenu plus aléatoire. prix et des salaires. Avec l’actuelle
dement des bons du Trésor. reprise économique [suivait] son production et d’emploi s’est ralenti Michael Feroli, économiste chez Dans son communiqué de ce mar- stagnation des prix due à une
consommation en berne et la pres-

Aux Etats-Unis, le « back to school » n’est plus synonyme de dépenses folles sion efficace à la baisse imposée
par les employeurs sur le coût du
travail salarié, cette crainte défla-
tionniste prend de l’ampleur.
ILS ONT sans doute été un peu famille. Les experts estiment aus- des adolescents, a lancé une cam- prix en magasin en juillet par rap- ce à la clientèle, emplois habituel- Le matin même, le Wall Street
trop optimistes. Il y a quelques si qu’elle est un très bon indica- pagne publicitaire via le réseau port au trimestre précédent. Une lement occupés par les jeunes Journal avait rendu publique l’esti-
mois, au moment de passer com- teur avancé des fêtes de Noël, pic social Facebook et ressort un autre marque connue du secteur, l’été pour financer leurs études, mation des 53 experts de son panel
mande pour leurs collections annuel de la consommation des magazine promotionnel abandon- Aeropostale, a acheté des encarts coûteuses outre-Atlantique. Leurs d’économistes. Composé à parité
d’été, les détaillants américains ménages américains. né depuis sept ans. D’habitude, dans Teen Vogue, un magazine revenus sont en baisse, et ceux de d’analystes financiers et d’écono-
pariaient sur la confirmation de la Pour séduire les jeunes et leurs A& F n’a pas besoin de dépenser américain au lectorat assez éloi- leurs parents aussi. mistes d’entreprise, il évaluait en
reprise économique. Mais depuis, parents, les chaînes de distribu- beaucoup dans ce genre d’opéra- gné de sa clientèle traditionnelle. Les consommateurs restent mai comme équivalents le risque
les choses ont changé. Les dépen- tion redoublent donc actuelle- tion. Le bouche-à-oreille et sa Les supermarchés Target ont, eux, donc prudents et ne feront sans d’un retour de l’inflation ou d’une
ses des ménages ont stagné au ment d’efforts. Pour la première renommée chez les jeunes suffi- mis en place des navettes de bus doute pas de dépenses excessives. déflation. Aujourd’hui, ses mem-
mois de juin, selon les chiffres fois, Abercrombie and Fitch (A sent. Pas cette année. Par ailleurs, gratuites qui emmènent les jeu- Une frilosité qui inquiète dans un bres jugent, à deux contre un, que
publiés mardi 3 août. Aussi les & F), marque populaire auprès A & F dit avoir baissé de 16 % ses nes dans les magasins, faisant des pays où la consommation repré- la déflation est la principale mena-
entreprises, craignant de garder rotations entre les campus et les sente plus de 70 % du produit inté- ce que les Etats-Unis doivent
leurs stocks sur les bras, déploient- zones commerciales à toute heure rieur brut. « Les ménages améri- enrayer.Aucunne prévoit unechu-
DÉPENSES DES MÉNAGES AMÉRICAINS
elles des trésors d’ingéniosité de la journée. cains restent fortement endettés et te des prix durable à l’horizon des
évolution en %, en glissement annuel
pour tenter d’attirer les clients leurs revenus n’augmentent pas. dix-huit prochains mois. Mais, si
dans les magasins. 8 Frilosité Ils privilégient donc l’épargne et le elle intervenait, « elle ferait beau-
Aux Etats-Unis, les semaines Les détaillants ont en réalité remboursement de leurs crédits », coup de dégâts », selon Maury Har-
précédant la rentrée des classes 6 une marge de manœuvre très fai- explique Thomas Julien, écono- ris, membre (UBS) du panel. La
sont l’occasion de bénéficier de 3,1 ble. Autrefois période faste de la miste chez Natixis. Le taux d’épar- déflation, comme l’a montré le
4
soldes et de promotions. Pour les consommation américaine, la pré- gne des ménages est d’ailleurs « cas nippon », est plus difficile à
détaillants du secteur de la distri- 2 rentrée voit, chaque été depuis remonté à 6,4 % en juin, au plus éradiquer que l’inflation.
bution qui ciblent la jeunesse, les 0 trois ans, les recettes stagner. Qui haut depuis 1 an. Le pire, pour la Fed, est sans dou-
ventes réalisées au cours de cette plus est, le chômage des jeunes Petite lueur d’espoir, selon te le sentiment majoritaire, tant
période cruciale, appelée « back to —2 touche des niveaux historiques l’étude annuelle réalisée par NPD, des marchés que des experts éco-
school», représentent 25 % du chif- —4 aux Etats-Unis. Le taux de chôma- seulement 38 % des personnes nomiques, selon lequel les mesu-
fre d’affaires annuel. Un marché ge des 20 à 24 ans dépasse les interrogées prévoient de dépen- res adoptées restent relativement
estimé par le cabinet NPD Group à Août Août Août Août Août Août 30 juin 23 % ; il atteint 26,5 % chez les ser moins cette année que l’an der- modestes, de sorte que leur
11 milliards de dollars, soit envi- 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 16-19 ans. Les premiers postes à nier. En 2009, elles étaient 44 %. p impact devrait l’être aussi. p
ron 600 dollars (453 euros) par SOURCE : BLOOMBERG être supprimés sont ceux du servi- Tiphaine de Tricornot Sylvain Cypel

La transformation des magasins Atac en Simply Market n’a pas convaincu les clients
Face à des consommateurs désorientés, les responsables de la nouvelle marque du groupe Auchan ont décidé de corriger le tir

O
nne peut pas imposer n’im- marques plus onéreuses. En périphérie de grandes vil- Dans des zones très rurales, que ses difficultés d’ajustement se pourquoi l’enseigne, qui pèse très
porte quoi n’importe où au Mais, alors qu’un changement les certains consommateurs se comme à Mirebeau, près de Poi- sont ajoutées à celle d’un contexte peu dans le paysage des supermar-
consommateur. La chaîne d’enseigne se traduit par une haus- sont dits nostalgiques de l’ensei- tiers, les habitués ont, eux, déploré de crise et de concurrence agressi- chés, ne cherche-t-elle pas à profi-
de supermarchés Simply Market, se quasi mécanique des ventes grâ- gne Atac où ils pouvaient s’of- de voir disparaître les produits de ve. Ainsi quand Atac devenait Sim- ter pas de l’image puissante d’Au-
une enseigne du groupe Auchan, ce à un effet de curiosité, le chiffre frir, même si cela était plus cher, basse-cour, comme les graines ply, les magasins Champion se chan ? », s’étonne aussi Gilles Gol-
l’a appris à ses dépens. d’affaires flanche de 7% à 8 % dans nécessaires à nourrir les poulets. sont transformés en Carrefour denberg, spécialiste de la distribu-
La société voulait pourtant pro-
voquer un « big bang » dans l’uni-
certains magasins. Les clients se
disent mécontents, le personnel
Près de Poitiers, les « On a voulu calquer partout un
concept unique, sans prendre en
Market… avec succès.
Pour Laurent Thoumine,
tion.
Au siège de Simply Market, on a
versdela distribution.L’idée? Rem- démotivé. En clair, c’est un raté. habitués ont déploré considération les spécificités loca- consultant chez Kurt Salmon, Sim- prisconscience des erreurs commi-
placer une enseigne vieillissante,
en perte de vitesse, Atac, par une
L’échec a été particulièrement
cuisant dans les villes de périphé-
la disparition des les », analyse rétrospectivement
Philippe Pupunat, directeur opéra-
ply restera ainsi « le plus gros rata-
gede ces dernières années». Sa prin-
ses. « On ne peut rationaliser tous
les magasins de la même maniè-
nouvelle marque, ludique et sur- ries et dans les campagnes. Dans le produitsdebasse-cour tionnel des magasins du Grand cipale erreur : avoir lancé une cam- re », reconnaît aujourd’hui Tina
tout bon marché : Simply Market.
La transformation des
supermarché de La Ferté-Saint-
Aubin, à 20 km d’Orléans, les
comme les graines Ouest. Or, les attentes de clients
pressés de grandes villes ne sont
pagne de publicité joyeuse et plei-
ne de promesses, quand, sur le ter-
Schuler, directrice commerciale
de l’enseigne. Au cours des der-
290 magasins s’opère à partir clients se sont notamment plaints pour les poulets pas les mêmes que celles d’habi- rain, « il ne s’agit que d’un joli coup niers mois, le tir a donc été rectifié.
d’avril 2009. La campagne est lan- «de ne pas retrouver les produits de tants de la campagne, qui récla- de peinture », estime-t-il. L’enseigne assure que les choses
cée, l’offre est simplifiée. En rayon, chez eux, comme le boudin blanc, la des produits de marque comme ment plus d’accueil et des pro- « L’initiative était très courageu- sont rentrées dans l’ordre, et que la
il est proposé un assortiment terrine de Sologne, les vins de Cléry les crèmes Mamie Nova, Bonne duits qu’ils ne peuvent pas se pro- se. Certaines idées sont bonnes, croissance est au rendez-vous, ce
réduit de 20 %, focalisé sur les pro- ou les boîtes à biscuits de Cham- Maman ou les pâtes italiennes curer facilement ailleurs. comme de faire du “everyday low que devraient confirmer les résul-
duits frais et à moindre prix, fai- bord», raconte Jean-Michel Trihan, De Cecco, pour améliorer le quo- Pour Simply Market, les choses price’’ [des prix bas toute l’année tats du groupe fin août. p
sant disparaître ainsi de grandes le directeur du magasin. tidien. ont été d’autant plus compliquées et moins de promotions]. Mais Claire Gatinois
0123
Jeudi 12 août 2010 Economie 11

«La désolation» d’une ferme laitière où «on fait tout bien»


Le couple Lefranc, installé dans la Manche, n’arrive à se verser, en tout, que 1400euros par mois. Malgré des journées de travail interminables

Reportage
Faute d’accord, les prix du lait toujours en suspens
Equilly (Manche)
Envoyée spéciale Les négociations sur le prix du cours mondiaux, là où les indus-
lait au troisième trimestre, fixé triels leur offrent 310 euros en

I
l y a près d’un an, Christophe par l’interprofession rassem- moyenne. La FNSEA a donné aux
Lefranc, 41 ans, était allé au blant syndicats et industriels, industriels jusqu’au jeudi 12 août
Mont-Saint-Michel en tracteur n’ont toujours pas abouti. Les pour revenir négocier. En cas
pour déverser son lait à la face du agriculteurs demandent une réé- d’échec, les agriculteurs font pla-
monde. Il n’avait pas prévenu son valuation du prix à 330 euros la ner la menace d’une multiplica-
fils Quentin, âgé de 13 ans, sinon le tonne pour s’aligner sur les tion des actions de protestation.
gamin aurait manqué l’école pour
l’accompagner.
Sa femme, Marie-Christine, Avec 300 bêtes, dont 60 vaches au travail administratif, l’équiva-
40 ans, y serait allée si elle n’avait laitières,et110hectares quipermet- lent d’une journée par semaine.
pas été sur le point d’accoucher. tent de pourvoir à une partie de «Onfait tout bien,soupire l’agri-
Dans un champ de la baie, des leur alimentation, le travail est culteur, et pourtant on commence
dizaines de tracteurs alignés, rou- incessant. Un apprenti en alternan- àpaniquer. »Va-t-ilfalloirrenoncer
lant au pas, avaient répandu plu- ce donne un coup de main, mais les au prélèvement mensuel de
sieurs millions de litres de lait. 800 euros mensuels qu’il coûte 1400 euros? Ils y pensent. Si le prix
Ces images, qui « ont fait le tour pèsent lourd. dulait neremontepas,ilfaudratra-
de la Terre », ont donné au mouve- vailler sans rémunération, ou
ment « une ampleur qu’on ne peut « On commence à paniquer » « décapitaliser » en vendant du
pas chiffrer ». Mais elles leur ont Les journées, entamées à bétail. Depuis la crise de 2009, les
coûté cher. Pendant douze jours, l’aube, se terminent au plus tôt à Lefranc ont juste reçu une aide de
les Lefranc ont fait la grève du lait. 20 heures, samedi et dimanche 1000euros,perçuecarMarie-Chris-
Pendant douze jours, ils ont eu Christophe et Marie-Christine Lefranc avec leurs trois enfants, lundi 9 août, dans la salle compris. Christophe Lefranc ne tine avait encore le statut de jeune
autant de travail – il fallait bien de traite de la ferme du Logis, à Equilly. THOMAS JOUANNEAU POUR « LE MONDE » s’accorde que quelques heures de agricultrice. Dos au mur, ils enten-
traire et nourrir les vaches –, mais répit, un dimanche sur deux. A dent continuer à se battre, avec
aucun revenu. « On a encore du Lefranc la résume d’un mot : lait indépendants (l’APLI). Apparue louaient, ils ont mis la ferme aux condition qu’il n’y ait pas de vêla- leurs voisins. «Avant, chacun était
mal à s’en remettre », lâche Chris- « Désolation. » à la fin de l’année 2008, la jeune normes, et Marie-Christine a pris ge. Le dernier a eu lieu dans la nuit, dans sa ferme, maintenant on se
tophe Lefranc. Le manque à Le prix du lait reste inférieur au association rebelle était l’initiatrice le statut d’exploitante. à 2 h 30. voit plus. » En juillet, Marie-Christi-
gagner ? Il sort sa calculatrice : coût de production. Depuis près de la grande grève et des déverse- Il fallait grossir pour survivre, Le couple prélève 1 400 euros ne et Quentin ont fait avec l’APLI
« 3 000 euros. » Le budget familial d’un mois et demi, il est même ments spectaculaires de 2009. alors ils ont emprunté. Beaucoup : par mois sur le budget de l’entre- un aller-retour pour Bruxelles en
d’un trimestre. inconnu : les discussions entre Sept taurillons ont quitté la fer- près d’un demi-million d’euros. La prise pour vivre, dont 400 euros car, dans la journée, pour manifes-
Cet été, les Lefranc sont allés industriels et syndicats profession- me lundi 9 août, un mois plus tôt production est passée de servent au remboursement de ter. Quelques semaines plus tôt,
avec leurs trois enfants au Puy-du- nels sont dans l’impasse. L’avenir que prévu. Il faut bien des ren- 200 000 litres de lait par an à l’emprunt pour la maison. « Res- Christopheétaitalléà unemanifes-
Fou, en Vendée. Un jour et demi des Lefranc reste suspendu à ces trées. Tous les matins, à 6 h 30, 400 000. « Si nous étions restés à tent 1 000 euros par mois, pour tation à Caen avec l’aînée.
de vacances, pour faire plaisir à négociations,dontenréalitéilsn’at- quand Christophe Lefranc se 200 000, un des deux aurait dû 170 heures de travail par semai- Elodieveut êtrecomptable.Avec
Elodie, 17 ans, et Quentin, qui pas- tendent pas grand-chose. En 2008, retrouve dans les prés pour aller travailler à l’extérieur », note ne. » Ces heures, ils les font à deux. de la peinture blanche, elle a écrit
sent l’été à aider leurs parents. ils s’étaient syndiqués à la Fédéra- emmener les vaches à la salle de l’agriculteur. Mais comment rem- Christophe Lefranc n’oublie sur des bâches de plastique noires :
C’est que depuis cette journée du tion nationale des syndicats d’ex- traite, il pense aux 180 euros qu’il bourser 180 euros tous les jours jamais ce qu’il doit à Marie-Christi- «Les politiques ont bradé l’agricul-
18 septembre 2009, la situation ploitants agricoles (FNSEA). Ils doit rembourser chaque jour à la quandontravailleàperte ?« Ontra- ne. C’est elle qui traie, passe l’éta- ture aux financiers. » Les pancartes
n’a fait qu’empirer à la ferme du n’ont pas renouvelé leur adhésion, banque. En 2005, la ferme est vaille avec un capital énorme, et on ble au Kärcher deux fois par jour, sont plantées au bord de la route,
Logis, sur la commune d’Equilly, et ne jurent plus que par l’Associa- devenue une entreprise. Les vit moins bien que nos parents, qui s’occupe de la volaille et du pota- sous les yeux des vacanciers. p
dans la Manche. Christophe tion nationale des producteurs de Lefranc ont acheté les terres qu’ils en avaient quatre fois moins.» ger. Et elle participe autant que lui Marie-Pierre Subtil

Tarifs 01/01/10 Tél. : 01 57 28 39 07

Immobilier
1 parution Professionnels Particuliers Tarifs 01/01/10 • Tél. : 01 57 28 30 00 • immobilier@mondepub.fr

Bonnes Adresses Reproduction interdite


Forfait 5 lignes
Forfait 10 lignes
49€ HT
90€ HT
49€ TTC
90€ TTC
Forfait 5 lignes
1 parution
Particuliers
49€ TTC
Professionnels
49€ HT
La ligne supplémentaire 15€ TTC 15€ HT
Tous les mercredis datés jeudi Reproduction interdite 31 caractères ou espaces par ligne. Modules : nous contacter
DETAILLANT - GROSSISTE MEUBLES ANTIQUITÉS
VEND AUX PARTICULIERS
TOUTES LES MARQUES AUX MEILLEURS PRIX
U 5 50
Suite à mes prestations PROVINCE VIAGERS
FIXES OLES D’EXPO0 M 2 télévisées sur le marché
RELEVAB SITION
de l’art, je vous propose AURAY (56) dans rue piétonne et VIAGER PREVOYANCE
historique menant à ST. GOUSTAN. Spécialiste viager occupé et libre
Part., vd T3 68M2 récent, lumineux
BEAU CUIR UN RENDEZ-VOUS et calme, 2 chbres, cuis.amén. et
Paris et toutes régions
POUR VOS DEMANDES équipée ouverte sur séjour, s. de Estimation gratuite 189 rue la
PARINGER fabrique D’ESTIMATIONS, bains, wc, cave.Ttes commodités Pompe Paris 16
les Dorsalino Cuir, Spécialisé successions immédiates, gare TGV. viager-prevoyance.com
CANAPÉS • SALONS • CLIC-CLAC Prix : 154.000€ Tel : 01.45.05.56.56
pour le Bureau et pour la Télé :
Burov - Casa Nova - D va - Bournas… une bonne nouvelle pour le dos
J’ACHETE Tel : 06.34.16.37.20

CONVERTIBLES pour usage quotidie de ceux qui s’asseyent un long


Meubles Tableaux Pendules
Objets d’art & curiosités MAISONS RECHERCHE
SOMMIERS • MATELAS
moment ou un bref instant.
Ils pourront garder leur vivacité
Argenterie Livres anciens IMMOBILIERE
pour se retourner ou pour se lever...
Violons & Archets anciens PROVINCE
Tempur - Treca - S mmons - Bultex - P rell - Dunlop llo... Les petits fauteuils
Art d’Afrique et d’Asie
BOUTIQUE A LOUER
Art décoratif du XXe s Occasion unique d’habiter
FIXES ou RELEVABLES de PARINGER ont un nom : IMMOBILIER 2 RUE DES COLONELS RENARD sur la pointe la plus sud de la
Et une gamme spéc ale pour dos sens bles Art d’Islam et d’Orient
- Les DORSALINO - 17 ° PROCHE ETOILE Presqu’île de Giens (83)
Ils furent créés en 2010 !
Photos anciennes et d’artistes D’ENTREPRISES 50m2. 19 .000 HC /an. dans une villa en Pierre,
MOBECO - Souples, ils tournent vivement
à 360°, et s’adaptent à toutes
Sérieux et discrétion
assurés, déplacements
Paris et Province.
TOUS COMMERCES
jklitt@laposte.net
pieds dans l’eau
avec Vue Mer Imprenable.
www.agencevuemer.com
MAISON MAUVE
cherche, guette, sélectionne et
50, av. d’Italie 148, av. Malakoff 247, rue de Belleville
les courbures et postures. Tel : 06.20.40.70.63 Tel : 04.94.38.40.00 ou visite à votre place, selon vos
75013 PARIS 75016 PARIS 75019 PARIS
- Sûrs et élégants, ils sont 06.14.60.75.89
M° Pl. d’Ital e M° Pte Ma llot M° Télégraphe PATRICK MORCOS critères. Toutes les offres du
recouverts de beaux cuirs. ACHATS
 01 42 08 71 00 7j/7 Une belle invention de PARINGER, EXPERT
Affilié à la Compagnie
Trouvez vos nouveaux bureaux
sur www.immoprimo.com
LA TURBIE
SERRIER SUPERIEUR
marché sont étudiées : particuliers
agences et notaires. Vous visiterez
www.mobeco.com fabricant de Tradition et ACHETEURS Allemands, Anglais, Villa de 250m2 et terrain de
Nationale des Experts N°1 de l’immobilier uniquement les biens qui vous
Vente par télép one possible - L vra son gratu te sur toute la France d’Avant-Garde depuis 1900. professionnel sans agent Hollandais, Français..rech entre 1980m2. Exposition plein sud
Exposition et vente directe et sans commission. PARTICULIERS Propriétés, au calme. Vue mer et Trophée conviennent.
au 121 rue du Cherche-Midi 06.07.55.42.30 Bureaux, entrepôts, commerces Maisons, Appts, Terrains.. d’Auguste, à 5mn à pied du Devis gratuit.
morcospatrick@orange.fr à louer ou à vendre. village de La Turbie.
75006 Paris LE PARTENAIRE EUROPEEN
LOCATION CONTACTER DIRECTEMENT Prix : 1.400.000€
Tel : 01.42.91.39.42 ou
(Angle 21 Bd Montparnasse) Appel gratuit : 0.800.14.11.60
PROFESSIONNELLE MÉTRO DUROC
LES PROPRIETAIRES. Renseignements et visites : 06.01.94.86.63
(LMO)
Tel : 01.42.22.22.08 EDITIONS WWW.IMMOPRIMO.COM 06.64.89.36.63 contact@maisonmauve.com
A louer - Paris 1er RENOVATION Vente et ou location
www.paringer.fr VENTES
0123
Une pièce pour pédicure MURS LIBRES DE
podologue dans un cabinet de D'APPARTEMENTS paringerparis@yahoo.fr 4 BOUTIQUES VIDES
kinésithérapie.
S’adresser au :
Maîtrise d'oeuvre,
architecture d'interieur
Doc sur demande
Le Coaching DANS PARIS
RUE DE LANGEAC 15 ° APPARTEMENTS
01.40.28.96.28 RUE LEMERCIER 17 °
CHAMBRE
Evaluation avant achat. Création
de Sdb., cuisines, maçonnerie, Littéraire RUE DE LA CONDAMINE 17 °
RUE COLONEL MOLL- RENARD 17 ° PARIS 5E
Les petites annonces
DÉCORATION
électricité, plomberie, peinture,
parquet. Garantie décénale. D’HÔTES jklitt@laposte.net immobilières
Siret : 499 249 084 000 17 Vous ECRIVEZ, Tel : 06.20.40.70.63 PROX RUE MOUFFETARD
ILE DU LEVANT (83) imm pierre de t, beau 5P familial
RÉNOV’DÉCO 1961 SARL Tél.: 06.99.75.37.44 nous vous LOCATIONS Parfait état. Double expo
Nos compétences, CHAMBRE D’HÔTES ACCOMPAGNONS Professionnels
notre expérience www.afc-renovation.com Chbre de service 1.200.000€
2 pers. avec présence jusqu’à la PUBLICATION
et notre goût
du travail soigné médicale. de votre MANUSCRIT,
BOUTIQUES JA Tiffen 01.56.90.11.00
de l’immobilier,
A VOTRE SERVICE ! MUSIQUE Dispo jusqu’à fin BOUTIQUE A LOUER PARIS 7E communiquer dans cette
PEINTURE, PAPIER-PEINT, nous vous trouvons 80 RUE DE LA CONDAMINE
septembre.
PARQUET, ELECTRICITE,
CARRELAGE, PLOMBERIE, ACH. POUR COLLECTION Prix : 95€/nuit.
le BON EDITEUR 17 ° ANGLE RUE DES
BATIGNOLLES 40m2.
CHAMP DE MARS/T.EIFFEL
Exclu. Superbe pierre de t, rubrique à partir de 49  HT*
MACONNERIE, MENUISERIE. 33 TOURS ANNEES 50 10 rue Alfred Roll - 75017 Paris 13.000€ HC /an.
Tel : 04.94.24.50.15 très beau 3P 78m2 en étage s/
*Devis gratuit *Délai respecté
(MUSIQUE CLASSIQUE) www.iledulevant- 01 47 54 94 94 BOUTIQUE A LOUER
verdure Lumineux Tél. : 01.57.28.30.00
Tel : 01.40.09.79.26 info@coachinglitteraire.com
TOUS COMMERCES
jklitt@laposte.net Beaux Volumes 980.000€ *tar fs au 01/01/10 - 5 l gnes m n mum.
06.21.40.02.81 Tel : 06.11.57.62.81 labourdonniere.fr www.coachinglitteraire.com Tel : 06.20.40.70.63 JA Tiffen 01.56.90.11.00
12 Contre-enquête 0123
Jeudi 12 août 2010

Economie

K La hausse du prix du blé peut-elle


provoquer une crise alimentaire?
K Quelle sera sa répercussion sur le prix du pain?
Décodage

A
Le 27 février 2008
l’origine était le
blé. » Voilà ce
hausse mensuelle jamais vue
depuis 1973. « Nous sommes toute- Prix du boisseau 12,80 $
que rappelait en
2009 Dmitri
fois encore très loin des sommets de
2008», relativise l’économiste Phi- de blé Une consommation plus élevée que
la production durant plusieurs années puis
Medvedev, le
président russe,
lippeChalmin,coordinateurdurap-
port Cyclope, la bible des matières (environ 27kg) une sécheresse en Australie poussent le prix
du blé – comme l’ensemble des matières Le 8 août 2010
à la veille de premières. A cette époque, le bois- premières agricoles – à des niveaux inconnus. 7,85 $
l’ouverture du seau avait en effet atteint jusqu’à à trois mois, à Chicago Un phénomène amplifié par l’utilisation de À cause de la canicule,
Forum mondial céréalier de Saint- 12,80euros à Chicago. céréales pour fabriquer des agrocarburants la production russe de blé
et par la spéculation. est très touchée. Pour protéger
Pétersbourg, qui devait consacrer Les marchés sont d’autant plus Mais la flambée des cours de
leretour de la grande Russie agrico- nerveux que d’autres grands 2007-2008 a considérablement sa consommation intérieure,
le. Mais aujourd’hui, le blé russe exportateurs de blé ont aussi ren- inversé la tendance : attirés par le Kremlin instaure un embargo
sur ses exportations de céréales.
peut-il être à l’origine d’une nou- contré des problèmes climati- les prix élevés, des agricul-
velle crise alimentaire ? ques : canicule dans les autres teurs ont remis en activité de
La brutale envolée des cours du pays de la mer Noire (Ukraine et terres inutilisées ou semé Le 29 juin 2010
blé à cause de la canicule et de la surtout Kazakhstan), vague de surdes surfaces plusimpor-
sécheresse en Russie ravive le spec- chaleur en juin ayant affecté les tantes… Résultat, les stocks
4,28 $
À la suite des sommets atteints en 2008,
tre de 2007 et 2008. Deux années rendements en Europe, inonda- mondiaux culminent à des terres oubliées sont remises en activité,
où les cours des matières premiè- tions au Canada… 197 millions de tonnes, «Avec de la pluie des surfaces plus importantes sont cultivées…
res agricoles – blé, maïs, riz, soja… – « Les industriels ont repris des très loin du plancher de en Australie et en Russie, le prix du Résultat, les stocks mondiaux,
avaient doublé. Avec au bout de la positionssur les marchés pour assu- 118 millions connu en boisseau pourrait perdre 20 % et largement entamés, se remettent
chaîne, de Dakar à Mexico ou rer leurs approvisionnements, 2007-2008. retomber aux environs de 5,50 dol- à gonfler, contribuant
au Caire, de violentes « émeutes de explique Michel Portier, directeur En 2010-2011, la lars,estimeM.Portier.Maissilacani- à la retombée des prix.

SOURCE : BLOOMBERG
lafaim » pour protester contre l’en- de la société de conseil spéciali- consommation cule russe persiste et que l’Australie
volée des prix des denrées. « Nous sée Agritel. Et la situation ten- mondiale de blé estàsontourfrappéeparlasécheres-
ne sommes pas encore en situation due a attiré de nouveaux se, le scénario de 2007 pourrait alors
d’alerte, mais nous regardons la acteurs, venus spéculer. » devrait se répéter.»
situation de très près », explique redevenir « La situation est sérieuse, juge
ainsi Eric Hazard, de l’ONG Oxfam supérieure à la Abdolreza Abbassian, économiste
à Dakar. production, à l’Organisation des Nations unies Impacts variables pour les
selon une esti- mation du Conseil pour l’alimentation et l’agricultu- consommateurs Dans les pays celui du pain » dans ces pays, note
international des céréales publiée le re, mais il va falloir attendre enco- développés, la hausse des cours M.Abbassian. Notamment en Afri-
29 juillet, avec un déficit de 5 mil- re deux ou trois mois pour en mesu- mondiaux du blé devrait avoir un que, où peu de blé est produit. Or,
lions de tonnes. rer toutes les conséquences. » impact limité pour le consomma- comme le relève Cécilia Bellora,
Surtout, des inconnues persis- D’autant que le blé a entraîné teur. « L’alimentation du bétail adjointe au directeur de la Fonda-
Des stocks très abondants Jus- tent. A commencer par le cas de la dans sa hausse d’autres matières représente 60 % à 80 % des charges tion pour l’agriculture et la ruralité
La Russie, un acteur majeur qu’à la campagne 2007-2008, les Russie, où la prochaine campagne premières : le prix de l’orge a dou- de l’éleveur, explique M. Portier. Si dans le monde (FARM), «le pain est
défaillant Tirant enfin profit de stocks mondiaux de blé avaient été est peut-être déjà compromise: les blé, certains maïs ont vu leur l’augmentation des cours perdure, devenu un aliment de base dans les
ses tchernozioms, ses fameuses ter- considérablementamputésàlasui- semis doivent débuter fin août, or, cours progresser de 40 %. Des lesprix de la viande pourraient aug- centres urbains de nombreux pays
res noires très grasses et fertiles, la te de sept années consécutives de la canicule devrait durer au moins hausses qui limitent la substitu- menter de 8 % à 10 %. » africains ». La hausse du prix du
Russie était devenue, ces dernières consommationsupérieure àla pro- jusqu’au 20 août, selon des prévi- tion du blé par ces produits, mais Si en France, le prix du blé ne pain avait fortement contribué
années, le troisième plus gros duction. Un phénomène lié à des sions publiées mardi 10 août par qui n’ont pas touché le riz, dont le compte que pour 5 % dans celui de aux « émeutes de la faim » de 2008
exportateur mondial de blé, avec récoltes décevantes et à l’essor de Hydrometcentre, le centre russe de prix avait doublé en 2007-2008 : la baguette, dans les pays en déve- en Egypte et en Afrique de l’Ouest.
18millionsdetonnes, juste derrière nouvelles pratiques alimentaires, prévisions météorologiques. Les sur les marchés mondiaux – où il loppement, où 60 % à 90 % des Reste à savoir dans combien de
les Etats-Unis (22,9 t) et l’Union notamment la consommation de spécialistes scrutent également s’échange peu, car il franchit rare- revenus sont consacrés à l’alimen- temps et dans quelle mesure la
européenne (19,5t). Las, la canicule viande : environ un tiers de la pro- attentivement l’Australie, où ils ment les frontières de ses pays de tation, l’impact risque d’être beau- hausse des prix du blé sera répercu-
et les incendies ont réduit à néant duction mondiale sert en effet à espèrentdefortespluiesd’icideuxà production – le riz connaît une coup plus violent : « Le prix du blé téesurlesconsommateursdespays
ses capacités d’exportation. l’alimentation du bétail. trois semaines. hausse limitée de 10 %. compte pour au moins 50 % dans en développement. En limitant les
Le premier ministre Vladimir taxes à l’importation, les gouverne-
Poutine a ainsi indiqué, lundi Les stocks mondiaux se sont reconstitués La Russie, un exportateur majeur ments peuvent limiter l’impact des
9 août, que la production du pays haussesdescours. D’autantque l’ef-
ne s’élèverait qu’à 60 à 65 millions PRODUCTION MONDIALE STOCKS MONDIAUX DE BLÉ, PRINCIPAUX EXPORTATEURS LORS DE LA CAMPAGNE 2009-2010, fet tampon du taux de change sera
DE BLÉ, en millions de tonnes en millions de tonnes en millions de tonnes
detonnes de céréales, dont environ moins important en Afrique qu’en
les deux tiers de blé, loin des 90 à 2006/2007 2006/2007 2007-2008: toutes les transactions
95millions de tonnes initialement au niveau international se font en
prévus. Le Kremlin a aussi décidé 598 124 Canada Russie dollar; or, le franc CFA est arrimé à
17,5 18
d’instaurer un embargo sur ses l’euro,quiadepuis fortementchuté
exportations de céréales pour ne 2007/2008 2007/2008 face au billet vert.
Etats-Unis
pas trop affecter la consommation 609 121 22,9 Toutdépendra dela volonté – ou
intérieure. dela capacité– des importateurs de
Résultat, les marchés mondiaux 2008/2009 2008/2009 répercuter la volatilité des cours
se sont emballés, le Chicago Mer- sur les acheteurs locaux. « La trans-
cantile Exchange enregistrant des 686 168 mission des cours mondiaux aux
volumes de transaction record. Le marchés locaux reste très floue,
boisseau de blé (environ 27 kg) à 2009/2010 2009/2010 note Mme Bellora. Au Sénégal, en
Australie
trois mois a atteint jusqu’à 7,85 dol- 677 197 13,7 temps normal, seulement 30% de la
Union
lars (6 euros) le 8 août, soit une européenne hausse des prix du riz sur les mar-
hausse de près de 70% par rapport 2010/2011, estimation au 29 juillet 2010 2010/2011, estimation au 29 juillet 2010 19,5 chés est répercutée au niveau local.
au cours de juin, avant de reculer Or, en 2008, la totalité de la hausse
651 192
un peu les jours suivants du fait de des prix du riz avait été in fine trans-
prises de bénéfices. En juillet, le SOURCE : INTERNATIONAL GRAINS COUNCIL SOURCE : INTERNATIONAL GRAINS COUNCIL mise aux consommateurs.» p
cours de l’épi a bondi de 38 %, une Clément Lacombe

Le problème de la faim dans le monde a été délaissé depuis la crise financière


ratoires à la déclaration finale évo- lutter contre l’insécurité alimen- pour l’instant, cet argent n’est tou- té alimentaire », doté de 900 mil- rence internationale sur la sécurité
quaient l’année 2025. taire dans le monde. A cette épo- jours pas arrivé à destination. Espé- lions de dollars, réunissant les alimentaire.En novembre2009, Sil-
Zoom Les « émeutes de la faim » de
2008 avaient pourtant remis les
que, tous soulignaient l’importan-
ce d’augmenter la partdes investis-
rons que cet effort finisse par se
concrétiser. »
Etats-Unis, le Canada, l’Espagne, la
Corée du Sud et la Fondation Bill et
vio Berlusconi était le seul chef
d’Etat ou de gouvernement à être
questions de sécurité alimentaire sements agricoles dans l’aide A l’occasion d’un sommet à Melinda Gates. présent au Sommet mondial sur

D
’ici dix ans, plus aucun dans l’agenda politique. Une publique au développement, tom- Muskoka au Canada, les 25 et Mais le communiqué du G8 l’alimentation. »
homme, femme ou urgence renforcée par la crise éco- bée de 17 % en 1980 à 3,8 % en 2006, 26juin,les membres du G8 ont tou- entretient le flou entre les som- « La question de la faim dans le
enfant n’ira se coucher en nomique mondiale : en 2009, le avant de remonter autour de 5 % tefois indiqué qu’au « 30 avril, mes réellement décaissées et cel- monde a été mise de côté par la cri-
ayantfaim.»Telétaitl’en- nombre de personnes souffrant aujourd’hui. nous avions déboursé/attribué les simplement attribuées. Le G8 se financière et les questions clima-
gagement pris en… 1974 par Henry de la faim a encore crû de 11 %, et a Mais ces engagements restent 6,5 milliards de dollars et sommes rechigne aussi à donner des détails tiques, expliquait récemment un
Kissinger, alors secrétaire d’Etat franchi pourla première foisla bar- pour l’heure encore flous. D’où le résolus à débourser/attribuer le sur les modalités – dons, prêts ? – diplomate. La communauté inter-
américain. Trente-cinq ans plus re du milliard d’individus. coup de colère, le 15 juin, de Jac- montant total de nos engage- ainsi que sur la façon dont cet nationale n’arrive à se concentrer
tard, en novembre 2009, le Som- Les chefs d’Etat et de gouverne- ques Diouf, le directeur général de ments nationaux d’ici à 2012 ». argent doit être utilisé. que sur un seul sujet à la fois. La
met mondial sur l’alimentation ment du G8, en 2009 à L’Aquila l’Organisation des Nations unies Une somme qui englobe la faci- « Le soufflé est retombé, juge sous-alimentation redeviendra un
s’est abstenu de fixer une échéance (Italie), s’étaient engagés à réunir pour l’alimentation et l’agricultu- lité alimentaire européenne de l’économiste Philippe Chalmin. sujet majeur lorsque éclateront de
pouréradiquerlafaimdanslemon- 22 milliards de dollars (16,8 mil- re (FAO) : « J’espère que les pays du 830 millions d’euros ainsi que le En juin 2008, tous les puissants de nouvelles émeutes de la faim. » p
de, alors que les documents prépa- liards d’euros) en trois ans afin de G8 tiendront leur promesse car, «programme global pour la sécuri- la planète se pressaient à la Confé- C. L.
0123
Jeudi 12 août 2010 Economie 13
Le point de vue des chroniqueurs de l’agence économique

Reuters Breakingviews Ecofrictions


Le prophète du «pic pétrolier» Google défie l’Allemagne avec Street View
est mort, pas son combat
M
aladresse? Passageenforce? Enannon- d’oppositionde ceuxquin’ontpas d’accèsà Inter- véeslors des prises de vues. Au lieu de n’enregis-
çant, mardi 10 août, vouloir lancer dès net ». Dans le quotidien Handelsblatt, Falk Lüke, trer que les identifiants des bornes Wi-Fi (non
cette année Street View en Allemagne, de l’association de consommateurs VZBV, a esti- sécurisées) devant lesquelles elles passaient, ses

L
es partisans de la théorie du Contrairement à King Hub- un des pays où ce service de navigation est le mé que le droit d’opposition ne devait pas être voitures ont « aspiré » des courriels, des adres-
« pic pétrolier » – le peak oil – bert, le père de la théorie du peak plus controversé, Google a logiquement suscité limité dans le temps et s’est inquiété de savoir si ses URL de sites sur lesquels naviguaient à ce
viennent de perdre leur plus oil, M. Simmons était financier et de vives réactions. les citoyens pourraient empêcher une exploita- moment-là des internautes. Cette « erreur » a
grand prophète : Matt Simmons, non géologue. Aussi, la portée StreetView,lancé en 2007,disponible aujour- tioncommerciale desphotos. Enmanière dejus- renforcé le doute sur les véritables intentions
banquier d’affaires de Houston, scientifique de son discours a par- d’hui dans 23 pays (dont la France), propose gra- tification, Google a précisé mardi que son servi- de Google. C’est l’archivage systématique de
est décédé lundi 9 août. Comme la fois été mise en doute. L’ancien tuitement aux internautes des vues à 360 ce était très déjà populaire : « Plus d’un million quantités colossales d’informations par le lea-
plupart des pays refusent de divul- responsable de la gestion des degrés des rues des villes, permettant de vérita- de panoramas sur Street View sont déjà consul- der mondial de la recherche en ligne qui inquiè-
guer des données détaillées réserves chez Aramco – la compa- bles balades virtuelles. Les façades sont prises tés quotidiennement par des Allemands, notam- te les autorités de protection des données per-
concernant le pétrole, il s’écoulera gnie nationale saoudienne d’hy- en photo par des voitures affrétées par Google, ment pour leurs destinations de vacances. » sonnelles. En plus des données de géolocalisa-
sans doute beaucoup de temps drocarbures – Nansen Saleri équipées d’une caméra sur le toit. Des étudiants tion, Google scanne régulièrement une grande
avant que les avertissements répé-
tés de M. Simmons sur le déclin
disait d’ailleurs de lui, sur le ton
de l’humour, qu’il pouvait bien
à vélo sont aussi, par endroits, mis à contribu-
tion. Le géant américain de l’Internet utilise un
Le groupe américain veut partie du Web et les informations de navigation
des internautes, officiellement pour assurer le
prochain de la production ne lire 200 études de neurologie, logiciel pour « flouter » les visages et les plaques lancer outre-Rhin et sans plus bon fonctionnement du moteur de recherche.
soient justifiés – ou soient discré-
dités. Mais la croisade qu’il
pour autant, personne ne le laisse-
rait pratiquer une chirurgie du
minéralogiques.Concernant les vingt villes alle-
mandes (Berlin, Francfort, Munich…) où Street
attendresontrèscontroversé Google a fait amende honorable, s’engageant
àdétruire les informationscollectées si les agen-
menait pour une plus grande cerveau. View sera bientôt disponible, Google a précisé servicedenavigation ces de protection des données personnelles
transparence sur les données des Les dernières avancées ont tou- qu’il donnait jusqu’au 15 septembre à ceux qui l’exigeaient. C’est ce qui a été fait au Danemark,
tefois semé le doute. Les progrès ne souhaitaient pas que leur habitation appa- «Ceux qui sont déjà sur Internet ne voient pas en Irlande, en Autriche. Au Royaume-Uni, les
La croisade que Matt accomplis pour le forage en haute
mer ont mis d’immenses réserves
raisse, pour se manifester.
« Google nous a imposé son calendrier. Nous
forcément le problème. Mais il y a des gens qui ne
sont pas connectés, plus âgés, et qui s’inquiètent.
autorités ont conclu, fin juillet, au caractère non
«significatif » de ces données. Mais a contrario,
Simmons menait à portée de main au large des devions nous entendre sur les voies d’opposition Street View pourrait être exploité par des cam- l’Australie a jugé que Google avait enfreint ses
pour une plus grande côtes de l’Afrique de l’Ouest, du
Brésil et du golfe du Mexique.
[à la publication des photos] : par la Poste, par
courriel… Il n’a pas attendu », regrette Johannes
brioleurs. Google pourrait construire des profils
à partir de l’endroit où vous habitez, des pages
lois sur la vie privée. En France, la Commission
nationale de l’informatique et des libertés, qui
transparence sur Comme les prix ont augmenté, Caspar, chargé de mission pour la protection Web sur lesquelles vous surfez… », réagit M. Cas- était parvenue à un accord dès 2008 pour le lan-
les réserves de pétrole l’extraction des sables bitumi-
neux du Canada est devenue éco-
des données personnelles de l’Etat de Ham-
bourg.C’estlui qui négociaitavec Googleconcer-
par. « Nous avons eu des expériences totalitaires,
les Allemands sont sensibles à la propriété de
cement de Street View, « poursuit ses investiga-
tions » selon un porte-parole. Mardi 10 août, la
se fait pressante nomiquement séduisante. Et si le nant Street View. leurs données personnelles », ajoute le juriste. police sud-coréenne a perquisitionné les
contexte politique le permettait, Ilse Aigner, la ministre allemande de la pro- Street View ne fait pas polémique unique- bureaux de Google à Séoul, à la recherche d’une
réserves de pétrole se fait plus d’énormes réserves de pétrole tection des consommateurs, a déclaré sur le site ment en Allemagne. Surtout depuis mai : Goo- éventuelle preuve d’infractions à la loi. p
pressante que jamais. bon marché pourraient être du Frankfurter Allgemeine Zeitung qu’il était gle avait alors admis avoir – « par erreur », assu- Cécile Ducourtieux et
Le fondateur du cabinet Sim- forées en Irak. « décisif de savoir si Google respectera le droit rent ses dirigeants – collecté des données pri- Cécile Boutelet (à Francfort)
mons &Co a contribué à donner Cela ne remet toutefois pas en
du poids à la théorie du « pic pétro- question les arguments de M. Sim-
lier», à savoir le pic de production mons. Le sort de l’économie mon-
de pétrole avant son déclin. Son
livre Twilight in the Desert, publié
diale dépend d’un approvisionne-
ment énergétique fiable : il serait La vie des entreprises
en 2005, s’appuyait sur la situa- donc inconscient de s’en remettre
tion en Arabie saoudite, le plus aveuglément aux seules estima- Finance Des régulateurs Distribution approfondie, l’agence de sécurité
important producteur de pétrole
au monde. Sur la base de 200 arti-
tions des grands producteurs de
pétrole sur leurs propres réserves.
veulent se passer
des agences de notation La reprise des grands magasins routière américaine, la NHTSA,
n’a décelé aucun défaut dans le
cles techniques, M.Simmons y
affirmait que le plus grand champ
Et toute transition vers un aban-
don du pétrole devrait, après tout,
Quatre régulateurs bancaires amé-
ricains – la Réserve fédérale (Fed), allemands Karstadt patine système électronique des voitu-
res Toyota, qui avaient été mises
pétrolifère du royaume, Ghawar, être anticipée avec des décennies la FDIC, et deux branches de régu- Les 25 000 salariés de la chaîne de grands magasins allemands Karstadt en cause par des experts et des res-
produirait bientôt son volume d’avance. En cela, la quête d’infor- lation bancaire du Trésor appe- devront encore patienter au moins jusqu’au 3 septembre pour connaî- ponsables politiques pour des pro-
maximal. En conséquence, le mation de M. Simmons ne doit lées à fusionner (OCC et OTS) – ont tre leur sort. Mardi 10 août, le tribunal d’Essen a prolongé une nouvelle blèmes d’accélération intempesti-
géant allait commencer à devoir pas s’éteindre avec lui. p indiqué, mardi 10 août, qu’ils sou- fois le délai imparti à l’acheteur désigné de la chaîne de magasins, l’in- ve. Les défaillances seraient dues
lutter pour rester en phase avec la Christopher Swann haitaient se passer des agences de vestisseur allemand Nicolas Berggruen allié au groupe de textile BCBG à un blocage de la pédale d’accélé-
demande croissante de pétrole. (Traduction de Séverine Gautron) notation pour évaluer la solidité Max Azria, pour ficeler son offre de reprise des 120 magasins, ajoutant ration dans le tapis. Toyota a dû
financière des banques. Ils ont un nouveau chapitre au feuilleton mouvementé du sauvetage de la rappeler plus de 7millions de véhi-

Pékin devra redoubler d’efforts publié une proposition de nou-


veau règlement qui sera soumise
société. L’enseigne, créée en 1881 et solidement implantée dans le paysa-
ge allemand, a été placée en dépôt de bilan le 9 juin 2009, dans la foulée
cules aux Etats-Unis.

pour contrôler sa monnaie à une enquête publique. La trop


grande confiance dans les notes
de sa maison mère Arcandor. Si aucune solution de reprise n’aboutit, le
groupe pourrait être démantelé. p
Aviation Le patron d’EADS
en Amérique du Nord bles-
de ces agences avait été identifiée sé dans un accident d’avion
comme un facteur ayant aggravé à NRJ 4,4 millions d’euros. Les sta- nistration de Hewlett-Packard de Sean O’Keefe, directeur de la filia-

P
ékin voudrait à la fois un des comptes courants libellés en la crise financière. – (AFP.) tions assujetties à la taxe mais qui débarquer son patron, Mark le nord-américaine du construc-
yuan stable mais aussi plus yuans sont trop faibles, ce qui frei- ne s’étaient pas jointes à la procé- Hurd. « C’est la pire décision prise teur aéronautique EADS, a survé-
influent sur la scène interna- ne les épargnants hongkongais. Médias La taxe destinée dure ne toucheront rien. depuis l’éviction de Steve Jobs par cu à un accident d’avion en Alas-
tionale. Il sera difficile d’obtenir Actuellement, Hongkong détient aux radios associatives Apple [en 1985] », a affirmé M. Elli- ka. Le petit appareil, un De
l’un et l’autre. Car une plus gran- 85 milliards de yuans (9,5 mil- est remboursée à NRJ Informatique Le patron son. M. Hurd a été contraint à la Havilland DHC-3 , qui transpor-
de circulation du yuan en dehors liards d’euros) en comptes cou- A la suite d’une décision de la d’Oracle critique l’éviction démission à la suite d’une plainte tait neuf personnes, s’est écrasé
des frontières chinoises entraîne- rants, c’est-à-dire moins de 2 % du Cour européenne de justice de de celui de HP pour harcèlement sexuel. lundi soir dans une zone monta-
ra un afflux de capitaux dans le total de ses dépôts. 2008 invalidant la taxe imposée Dans une lettre adressée au New gneuse à 500 km d’Anchorage.
pays, rendant ainsi le contrôle du Jusqu’à présent, les flux de capi- par la France sur les radios et les York Times mardi 10 août, Larry Automobile Pas de M. O’Keefe, blessé, a été hospitali-
taux de change plus complexe. taux n’ont pas affecté la capacité télévisions commerciales pour Ellison, patron de l’éditeur infor- problème d’électronique sé. Cinq passagers ont péri dans
Jusqu’à présent, Pékin a réussi à de Pékin à maintenir un yuan sta- financer les radios associatives matique américain Oracle, a criti- sur les Toyota l’accident, dont l’ancien sénateur
limiter la volatilité du yuan. Mais ble. Malgré l’importance de l’effet entre 1998 et 2002, l’Etat a reversé qué la décision du conseil d’admi- Malgré une étude technique de l’Alaska Ted Stevens. – (AFP.)
cette situation ne peut pas durer d’annonce du déblocage du yuan
éternellement. en juin, le prix comptant de la
La Chine est sur le point d’as- devise est resté inchangé en
souplir ses contrôles de capitaux
en ouvrant une brèche, à Hon-
juillet, au taux de 6,77 yuans pour
un dollar. Toutefois, la volatilité Marchés Retrouvez l’ensemble des cotations sur notre site Internet :http://finance.lemonde.fr
gkong. Depuis la mi-juillet, Pékin s’est accrue : le volume de transac-
a autorisé les entreprises basées à tions au jour le jour est désormais
VALEURS DU CAC40 LES BOURSES DANS LE MONDE 11/8, 10h03
Hongkong à détenir des comptes deux fois plus élevé que celui Mercredi 11 août 9h45 Pays Indice Dernier
cours
% var. Maxi
2010
Mini
2010
PER

courants en yuans, transférer observé en 2009. Valeur Dernier


cours
Cours
préc.
% var.
/préc.
% var.
31/12
Plus
haut
Plus
bas
Divid.
net
Code
ISIN FRANCE CAC 40 3692,51 11/8 -1,02 4088,18 11/1 3287,57 25/5 11,50
librement des fonds dans la Avec l’augmentation des flux ACCOR .........................◗ 24,48 24,65 -0,69 -6,43 30,74 22,25 1,05 T FR0000120404 ALLEMAGNE DAX Index 6213,70 11/8 -1,15 6386,97 6/8 5433,02 5/2 11,60
région et même faire parvenir des AIR LIQUIDE .......................◗ 85,82 86,68 -0,99 10,43 89,38 70,59 2,25 T FR0000120073
ROYAUME UNI FTSE 100 index 5310,38 11/8 -1,23 5833,73 16/4 4790,04 1/7 11,30
ALCATEL-LUCENT ...........◗ 2,19 2,23 -1,97 -8,19 2,69 1,83 0,16 T FR0000130007
fonds vers la Chine. Quant aux
banques et aux assurances de
Jusqu’à présent, ALSTOM ............................◗ 41,99 42,48 -1,15 -14,41 55,14 35,42 1,24 T FR0010220475 ETATS-UNIS Dow Jones ind. 10644,25 11/8 -0,51 11258,01 26/4 9614,32 2/7 12,10
ARCELORMITTAL................ 24,42 25,02 -2,38 -24,11 35,45 21,33 0,16 A LU0323134006
Hongkong, elles peuvent désor- les flux de capitaux AXA ....................................◗
BNP PARIBAS ACT.A ........◗
14,08
55,28
14,28
56,00
-1,37
-1,29
-14,87
-1,11
17,60
60,38
11,51
40,81
0,55
1,50
T
T
FR0000120628
FR0000131104 JAPON
Nasdaq composite
Nikkei 225
2277,17 11/8
9292,85 11/8
-1,24
-2,70
2535,28 26/4
11408,17 5/4
2061,14 1/7
9091,70 6/7
16,60
15,90
mais vendre des produits structu-
rés en yuans, qui fournissent des
n’ont pas affecté BOUYGUES .......................◗
CAP GEMINI ......................◗ 35,85
33,16 33,87
36,64
-2,10
-2,14
-8,96
12,15
40,56
40,30
30,40
30,20
1,60
0,80
T
T
FR0000120503
FR0000125338
PER - Price Earning Ratio (ou cours/bénéfice) : cours de Bourse divisé par le bénéfice par action estimé pour l'exercice
courant. PER : FactSet JCF Estimates ; données : la Cote Bleue. n/d : valeur non disponible.

rendements plus élevés que les la capacité de la Chine CARREFOUR .....................◗ 35,94
CREDIT AGRICOLE ............◗ 10,81
36,21
10,98
-0,75
-1,55
7,09
-12,54
39,22
13,78
31,81
7,87
1,08
0,45
T
T
FR0000120172
FR0000045072
(Publicité)
simples dépôts.
Les entreprises chinoises, et
à maintenir DANONE ............................◗ 42,94
DEXIA ................................... 3,67
43,01
3,74
-0,17
-1,92
0,25
-13,83
46,88
4,87
39,34
2,72
1,20
0,15
T
D
FR0000120644
BE0003796134
SICAV ET FCP
SÉLECTION publiée sous la
pas seulement les financières, unyuan stable EADS ...................................◗
EDF ......................................◗
18,15
33,67
18,30
33,91
-0,79
-0,69
28,86
-18,97
18,95
42,84
13,29
30,14
0,17
0,60
T
S
NL0000235190
FR0010242511 responsabilité de l'émetteur Multi-promoteurs
peuvent dorénavant profiter des ESSILOR INTL ....................◗ 48,01 48,33 -0,66 14,98 50,45 40,84 0,70 T FR0000121667
Dernier cours connu le 11/8 à 9h CM-CIC EUROPE 23,37 9/8
coûts avantageux du crédit en de capitaux, il sera plus difficile de FRANCE TELECOM ............◗ 16,30 16,32 -0,09 -6,45 17,92 14,01 0,80 S FR0000133308
Valeur Cours date Fonds communs de placements
GDF SUEZ ...........................◗ 26,00 26,37 -1,42 -14,17 30,77 22,64 0,67 S FR0010208488
yuans à Hongkong, et renvoyer tenir le yuan en laisse. Certes, LAFARGE ...........................◗ 39,66 40,15 -1,21 -31,40 63,00 39,22 2,00 T FR0000120537
en euro valeur CM-CIC EURO ACTS C 19,85 9/8
CM-CIC SELECT.PEA 7,44 9/8
l’argent chez elles. Mais pour riva- Pékin pourrait émettre des bons LAGARDERE.......................◗ 28,55 28,93 -1,31 0,48 32,95 24,08 1,30 T FR0000130213
CM-CIC MID EUROPE 19,34 9/8
L’OREAL ............................◗ 80,04 80,42 -0,47 2,62 85,00 70,90 1,50 T FR0000120321
liser avec les 60 milliards de dol- du Trésor pour absorber les liquidi- LVMH MOET HEN. ............◗ 95,37 96,28 -0,95 21,68 97,72 74,19 1,30 S FR0000121014
CM-CIC TEMPERE C 169,33 9/8
CM-CIC DYN.EUROPE 32,73 9/8
lars d’investissements directs tés générées par les entrées de capi- MICHELIN...........................◗ 61,27 62,24 -1,56 14,35 65,35 49,81 1,00 T FR0000121261
CM-CIC FRANCE C 32,05 9/8
étrangers qui entrent chaque taux, mais cela signifie payer des PERNOD RICARD...............◗ 61,40 60,83 0,94 2,49 68,64 54,89 0,61 T FR0000120693
CM-CIC EQUILIBRE C 70,07 9/8
PEUGEOT............................◗ 22,35 22,60 -1,11 -5,56 27,49 17,92 1,50 T FR0000121501
année en Chine, la course sera lon- intérêts. A trop attirer de capitaux, PPR .....................................◗ 104,95 106,15 -1,13 24,58 110,90 81,00 3,30 T FR0000121485
Fonds communs de placements CM-CIC DYN.INTERN. 26,14 9/8
ECUREUIL BENEFICESRESPONSABLES 38,46 9/8 CM-CIC OBLI C.T.D 136,40 10/8
gue. En outre, chaque opération le risque serait alors de compro- RENAULT............................◗ 33,86 34,40 -1,57 -6,46 40,39 26,56 3,80 T FR0000131906
ECUREUIL ACTIONS EUROPEENNES C 15,88 9/8 CM-CIC MID FRANCE 29,80 9/8
SAINT-GOBAIN..................◗ 32,44 32,95 -1,56 -14,80 40,28 29,30 1,00 T FR0000125007
doit d’abord être approuvée par mettre la capacité de Pékin à rele- SANOFI-AVENTIS .............◗ 45,87 46,23 -0,79 -16,70 58,90 44,01 2,40 T FR0000120578 ECUREUIL CAPIPREMIERE C 2904,81 9/8
Pékin. ver les taux d’intérêt à l’intérieur SCHNEIDER ELECTRIC .....◗ 89,51 90,55 -1,15 9,45 93,60 72,00 2,05 T FR0000121972 ECUREUIL OBLI CAPI C 62,04 9/8
SOCIETE GENERALE .........◗ 44,23 ECUREUIL PROFIL 90 D 33,38 9/8
En attendant, les taux d’intérêt de ses frontières. Quoi qu’il en soit, 45,07 -1,86 -9,64 53,12 29,70 0,25 T FR0000130809
ECUREUIL PROFIL 75 D 37,94 9/8
STMICROELECTR. .............◗ 6,13 6,29 -2,56 -4,61 8,08 5,73 0,06 A NL0000226223
le prix à payer pour un yuan libre SUEZ ENV. ..........................◗ 14,20 14,20 n/d -11,94 17,86 12,94 0,65 S FR0010613471 ECUREUIL EURIBOR 1258,81 10/8 Fonds communs de placements
ECUREUIL EXPANSION C 18454,42 10/8 CM-CIC DYN.INTERN. 26,14 9/8
est un effort de contrôle.p TECHNIP.............................◗ 51,05 51,87 -1,58 3,34 64,85 45,14 1,35 T FR0000131708
ECUREUIL INVESTISSEMENT D 43,72 9/8 CM-CIC OBLI C.T.D 136,40 10/8
TOTAL .................................◗ 39,59 40,12 -1,33 -12,04 46,73 35,66 1,14 S FR0000120271
MARCHÉ LIBRE DE L’OR Wei Gu UNIBAIL-RODAMCO ........◗ 149,10 151,15 -1,36 -2,99 161,45 119,85 8,00 D FR0000124711 ECUREUIL MONEPREMIERE C 2385,25 9/8 CM-CIC OBLIGATIOND 26,47 10/8
(Traduction de Séverine Gautron) ECUREUIL SECURIPREMIERE C 2607,45 9/8 CM-CIC MID FRANCE 29,80 9/8
Lingot................... 29 610 € VALLOUREC .......................◗ 71,74 72,58 -1,16 12,93 81,61 60,35 3,50 T FR0000120354
ECUREUIL TRESORERIE C 66,91 9/8 CM-CIC PLANBOURSEC 18,12 9/8
VEOLIA ENVIRON. .............◗ 20,93 21,06 -0,64 -9,51 26,49 18,74 1,21 T FR0000124141
Napoléon............ 187,90 € VINCI...................................◗ ECUREUIL OBLI EURO D 271,13 9/8 CM-CIC TEMPERE C 169,33 9/8
20 $...................... 1 148 € n Sur Breakingviews.com VIVENDI ..............................◗
37,20
18,16
37,71
18,28
-1,35
-0,66
-5,75
-12,67
44,98
21,47
33,01
16,18
1,10
1,40
S
T
FR0000125486
FR0000127771 ECUREUIL MONEPREM.INSTC 117399,50 9/8 CM-CIC EURO ACTS C 19,85 9/8
CM-CIC FRANCE C 32,05 9/8
Aux Monnaies de la Bourse Plus de commentaires sur l’actualité Cours en euros.
.......................................................................................
◗ : valeur pouvant bénéficier du service de règlement différé (SRD). # : valeur faisant l'objet d'un contrat d'animation.
TRANSACTIONS Tél. : 01 42 60 16 17 économique et financière. Plus haut et plus bas : depuis le 1/1/2010. n/d : valeur non disponible. A : acompte, S : solde, T : totalité.
14 0123
Jeudi 12 août 2010

Chirac, le roman d’un procès Nous y voilà! L’ancien président a décidé


de raconter au tribunal les coulisses du financement de la vie politique:
lesenveloppes,lesrétrocommissions…jusqu’àlâcherunevéritablebombe

«Ilyalesentreprises
amies,lesgrandes
familles…»
Fiction politique 9/17
sault. J’aimais beaucoup ce petit homme
génial,quim’avaitpris en affection. A 25ans,
j’en savais déjà beaucoup. Vraiment beau-
coup.»
Les deux avocats de Chirac s’affaissent

Q
u’est-ce qui a changé? Le tim- insensiblement sur leurs sièges, ils évitent
bredesavoix,moinsmécani- de se regarder.
que ? Le choix de ses mots, « Les partis politiques ont toujours eu
plus spontanés ? Le dos besoin d’argent. Il y a les militants, les entre-
moins raide, les gestes plus prises amies, les industriels, les grandes
souples ? A l’aube de cette familles. Chacun veut aider. Plus le candidat
secondesemained’audience, est crédible, plus les caisses de campagne se
le président Dominique Pauthe se détend. remplissent. S’il est en perte de vitesse, les
Ce procès l’intéresse. Les deux juges asses- équipes tirent le diable par la queue. »
seures qui l’entourent aussi. La plus jeune Jacques Chirac parle lentement. Il choisit
des deux, une jolie femme brune, n’offre ses mots, les lisse, parfois un peu trop, et
plus l’indolence distante des premiers veille à s’épargner.
jours. La seconde, toujours très attentive, a «Ce n’est pas au niveau du candidat que
abandonné la défiance avec laquelle elle tout cela se passe. C’est vrai pour moi, com-
semblait accueillir les explications des pré- me ce le fut pour mes prédécesseurs et com-
venus. Le procès qui se joue là, devant eux, me cela l’a été, je n’en doute pas, pour mon
est en train de s’écarter de la stricte rigueur successeur», prévient-il. Ces prudents préa-
du droit. Il s’échappe et chacun a envie de le lables posés, il raconte « l’intendance d’une
suivre. campagne».
Les coudes posés sur le pupitre, les mains «Avant décembre1994, explique Chirac,
croisées sous le menton, Dominique mes responsables de campagne me disaient
Pauthe appelle Jacques Chirac à la barre. que l’argent rentrait difficilement. Tous les
« Monsieur Chirac, les faits qui vous sont sondages me donnaient battu. Les circuits
reprochés sont anciens. C’est une période de financiers allaient alors à un candidat qu’ils
la vie politique particulière pour votre parti jugeaient plus crédible… On m’a même rap-
et pour vous-même, celle de la conquête du porté que le ministre du budget de l’époque
pouvoir. Elle a ses zones d’ombre. Depuis le – dans la salle d’audience, chacun a mis le
début de cette audience, vous avez manifes- nom de Nicolas Sarkozy sur la fonction –
té à plusieurs reprises le souhait de dire votre disait à un certain nombre de chefs d’entre-
vérité. Le moment est venu. » Dominique prise: “Ne donnez pas à Chirac, il est mort.”
Pauthe ajoute, dans un sourire : « Il n’a Mais comme c’est un tout petit milieu, cer-
d’ailleurs pas échappé au tribunal que vous tains d’entre eux me le rapportaient… Vingt
avez parfois dissuadé vos avocats de vous ans plus tôt, en 1974, on avait fait la même
interrompre. Le tribunal a envie de vous chose contre Chaban-Delmas. On disait aux
entendre sur ce sujet.» industriels: ne financez pas sa campagne, et
JacquesChiracpose sesdeux mainssurla ça avait marché. Pauvre Chaban!» torale, il suffit de dire à un représentant du souvent poser un index impérieux sur ses une expression émue. Jacques Chirac lit en
barre. Le micro renvoie l’écho d’un racle- Il sourit à ce souvenir et se tait quelques patronat : “Je déjeunerais volontiers avec lèvres pour signifier au président de se taire détachant les mots:
ment de gorge. instants. Puis jette son dos en arrière, glisse vous”ou“J’aienviedefaireuntourd’horizon hoche la tête en signe d’approbation et sou- «“Sans en être mort/J’arrive au bout du
«Monsieurleprésident,Mesdames…(Nou- les deux pouces dans sa ceinture, remonte avecvous”.Lerepasestsouventdélicieux.Les rit. Jacques Chirac pose sa main sur celle de voyage/En ce soir d’automne.” »
veau raclement de gorge.) Le financement son pantalon haut sur le ventre et reprend hôtes ne sont pas n’importe qui. On fait un Jean Veil. «J’ai encore des choses à dire.» Lentement, il retire ses lunettes. Le silen-
de la vie politique… Je pourrais vous parler son récit, le menton relevé vers le tribunal. tour d’horizon, chacun explique comment il Au regard inquiet que son avocat pose ce de la salle est absolu.
des lois qui ont été votées à mon initiative «Quand les sondages se sont inversés en faut diriger le pays, réformer la fiscalité, sur lui, l’ancien président répond par un «J’ai parlé tout à l’heure de rétrocommis-
pour mettre de l’ordre dans tout cela. Mais je ma faveur, tous ceux qui avaient éconduit revoir le droit des sociétés et, à la fin, on vous éclat de rire. «Je sais où je vais.» sions. Des familles veulent savoir si oui ou
doute que ce soit ce qui vous intéresse… poliment mes collaborateurs se sont mis à tend votre manteau avec une enveloppe Dans le brouhaha de la salle perce le tim- non la mort de onze de nos compatriotes
–Vous avez raison de douter. les inviter à déjeuner ou à dîner. Et, à un kraft en vous disant : “Je crois que ceci est bre flûté de l’huissière. « Le tribunal ! », civils en Afghanistan est liée à des affaires de
–Monsieur le président, je vous ai dit que moment, tombait la phrase rituelle : “Com- pourvous.”C’estvraipourtouslescandidats. annonce-t-elle. Du regard, elle s’assure que rétrocommissions. Lorsque je suis arrivé au
jene lisais pasles journaux. Mais je ne vispas ment peut-on faire pour vous aider?” Voilà Certains sont bien sûr moins souvent invités tous, prévenus, avocats, public, se sont pouvoir, en 1995, j’ai été alerté sur un certain
en ermite. L’actualité de ces derniers mois a les fameuses enveloppes qui vous intéres- que d’autres… levés. Le président entre, suivi de ses deux nombre de dossiers, laissés par la précédente
été mouvementée. On a parlé d’enveloppes. sent tant, Monsieur le président. –Etiez-vous au courant ? assesseures. équipe gouvernementale. Je saisis ce cadre
On a aussi parlé de rétrocommissions. Ce ne –C’était beaucoup d’argent ?, demande –Dans le détail ? Evidemment non. Je le «L’audience est reprise, vous pouvez vous solenneld’uneaudiencepubliquepourdécla-
sont pas des éléments de même nature. Nos Dominique Pauthe. répète, tout cela se passe au niveau des col- asseoir. » Dominique Pauthe tourne son rer que je me tiens à la disposition du juge
concitoyens ont le droit de se poser des ques- –Ce n’était pas considérable. Mais ce qui laborateurs. Mais le candidat n’est pas visage vers Jacques Chirac: qui instruit le dossier de Karachi s’il souhaite
tions, nous avons le devoir d’y répondre. Je compte dans ces moments-là, ce n’est pas la aveugle. «MonsieurChirac,avez-vousd’autrescho- mon témoignage.»
suisdésormaisunvieilhomme.Celam’auto- somme, c’est le fait qu’elle soit en liquide.» –Vous évoquiez tout à l’heure les grandes ses à ajouter à votre déposition?» La déclaration fait l’effet d’une bombe.
riseunecertaineliberté.Voyez-vous,enpoliti- Les trois juges du tribunal écarquillent fortunes… Me Jean Veil échange un rapide regard Dehors,les défenseursdel’ancienprésident
que, le nerf de la guerre, c’est l’argent.» les yeux. –Monsieur le président. Il n’est pas ques- avec le procureur, qui fronce les sourcils. sontassaillisparlesjournalistes,quilespres-
Du fond de la salle monte le cliquetis des « Expliquez-vous davantage, s’il vous tion pour moi de commenter l’actualité. Je «Absolument,Monsieurleprésident,Mes- sent de convaincre Jacques Chirac de venir
claviers d’ordinateur qui s’affolent. Les pre- plaît. parle du système que j’ai connu tout au long dames. Je souhaiterais être bien compris. s’exprimer. «Non, ça ne serait pas convena-
mières phrases de Jacques Chirac tombent –Il y a des montants que l’on ne doit pas de ma vie politique. L’ancien président de la République que je ble », répond-il à Georges Kiejman, avant
en moins de cinq minutes sur les fils des dépasser,descomptesdecampagnequisont –Pensez-vous qu’il a perduré?» suis ne peut s’empêcher de ressentir ce pro- d’emprunter, comme chaque jour, la sortie
agences de presse et envahissent les sites soumis à un contrôle… Jacques Chirac inspire longuement cès comme une offense. Il a été voulu, je suis dérobée de la salle d’audience.
d’information en ligne. –Et il y a ce qui n’entre pas dans ces comp- « On ne m’a pas rapporté qu’il avait dis- venu. Peut-être parce que je sens que cette Unpeuplustard,lesdeuxavocatsdescen-
L’ancien président semble hésiter. Domi- tes, c’est cela? paru. » expositionpubliqueestpourmoiladernière, dent ensemble les marches du palais. Au
nique Pauthe l’encourage. –Oui, Monsieur le président. Pour cela, on Il a prononcé ces derniers mots dans un tout cela m’a incité à réfléchir sur le sens que momentdeseséparerdesonconfrère,Geor-
«Vous avez parlé d’enveloppes… a besoin d’hommes de confiance autour de silence absolu, aussitôt suivi du brouhaha je devais donner à ce procès. ges Kiejman se tourne vers Jean Veil :
– Ah oui, les enveloppes. Je comprends soi… Parce qu’il faut participer à beaucoup des chaises que l’on bouscule, au fond de la –Le tribunal peut-il le savoir? «Jean, pourtes honoraires, comment fais-
votre intérêt… Ce que j’ai à vous dire tient en de déjeuners et à beaucoup de dîners…» salle.Lesbancsdelapressesevident,lesjour- – J’éprouve un goût très ancien pour la tu avec le président?»
quelques mots : j’ai eu des collaborateurs qui Derrière lui, ses deux anciens chefs de nalistes s’éparpillent pour alerter leurs poésiejaponaise.Çan’estplusunsecretpour Jean Veil sourit:
sont allés chercher de l’argent pour moi, cabinet, Michel Roussin et Rémy Chardon, rédactions.Leprésident suspend l’audience personne. J’apprécie particulièrement le «Je les envoie rue de Lille…
pourmescampagnesélectorales.Le finance- restent impassibles. quelques minutes. grand maître Basho. Je ressens à la lecture de –Et?
ment de la vie politique exige des sommes « Comment se passent ces déjeuners ou Jacques Chirac s’est assis. Les traits de son ses haïkus beaucoup de sérénité.» – Et j’attends depuis quatre ans une
astronomiques : les meetings, les déplace- ces dîners? visage sont détendus. Il retire ses lunettes, L’ancien président glisse sa main droite réponse…» p
ments, les affiches, les permanents. Com- –Mesancienscollaborateursvousraconte- se tourne vers ses avocats. « Où est dans la poche intérieure de son veston, en Cassiopée
ment croyez-vous que tout cela fonction- raient sans doute cela mieux que moi. Mais Claude?», murmure-t-il. sort une feuille bristol, déplie ses lunettes et Illustration : Jean-Marc Pau
nait?MêmeleGénéral,Monsieurleprésiden- jeneveuxpaslesmettremalàl’aise.C’esttou- L’avocat lui désigne le cinquième rang les chausse. Sur le visage de sa fille Claude,
t… Mon père travaillait pour Marcel Das- jours un peu la même chose. En période élec- des bancs du public. Celle que l’on a vue si assise à une dizaine de mètres de lui, flotte Prochain article : « Il veut continuer à tuer ? »
0123
Jeudi 12 août 2010 Analyses & Débats Décryptages 15

La saga des revues Dressons enfin le bilan du nucléaire français


27/30 Les écologistes, Une politique aveugle, coûteuse et inefficace
c’est le bouquet

J
ours mouvementés pour le Sur les plans technologique et perdechauffage électriqueses nou-
nucléaire français. En une énergétique, ensuite. L’apothéose veaux logements (les trois quarts

U Mickaël Marie
ne revue écologiste, semaine, au creux de l’été, on scientifique et industrielle promise desconstructionsen2008)etlePar-
une seule ? Impossible. apprend ainsi que le PDG a déchu en échec patent. Le parc lementpersisteàsoutenirunerégle-
Cela ne peut être qu’un d’EDF coiffera désormais tou- assure à peu près la satisfaction des mentation thermique qui lui est
bouquet, une flore sauvage, des te l’équipe de la France Secrétaire national adjoint besoins électriques du pays, au prix outrancièrementfavorable.Làenco-
adventices poussant au bord nucléaire, son homologue d’Areva des Verts, de surcoûts colossaux nés de la sur- re, glorieux bilan.
des autoroutes de papier, des payant l’échec d’Abou Dhabi et les conseiller régional capacité installée et d’une moyen- Quatrième et dernière remar-
fleurs inattendues prospérant retards conséquents des chantiers de Basse-Normandie ne de production inférieure à celle que: la domination du nucléaire, la
sur le compost de projets éva- EPR,ceréacteurdenouvellegénéra- de plusieurs de ses voisins. répétition de cet aveuglement que
nouis. Car depuis quelques tion vanté, sans crainte du ridicule, sion inédite. Et pour cause : la Fran- Maisla prouessetourne àla farce la politique conduite était la seule
années, la réflexion écologiste a comme « post-Tchernobyl » et ce concentre sur son seul territoire lorsque, et c’est un événement possible, la marginalisation de tout
refleuri et, si elle ne connaît ni « post-11-Septembre ». Que lesdits un sur sept des réacteurs en activi- annuel désormais, des régions point de vue critique… Tout cela a
gros tirages ni forte visibilité – les retards sont désormais admis par té dans le monde. entières sont menacées de plonger consacré, dans l’esprit commun des
milieuxditsintellectuelsnes’inté- EDF, qui porte du coup la facture de Esquissons, donc, quelques pre- dans le noir. Ces épisodes ont le citoyens, l’idée qu’aucune autre
ressant pas réellement à la théma- 3,3à 5 milliardsd’euros. Quel’Agen- miers éléments de bilan. Ils seront mérite d’agir comme une (brutale) solution n’est possible.
tique –, elle manifeste une vitalité ce internationale de l’énergie incompletsetjene doutepasqu’un révélation : malgré des investisse- Les expériences de nombreux
revigorante. En même temps, s’émeut, dans ses observations, de tel inventaire trouvera très vite ses ments publics sans équivalent, le paysnousenseignentpourtantradi-
aucune n’émerge réellement com- l’imprécision des coûts réels de contradicteurs. Tant mieux. Sur le système ne fonctionne pas. calement le contraire. Elles sont
me le donneur de ton du débat éco- développement du parc nucléaire plan budgétaire, d’abord. On sait Sur le plan social, également. Le écartées, comme l’est par avance
logique. Elles composent ensem- français. que la production électronucléaire développement du parc nucléaire tout ce qui viendrait affaiblir la thè-
ble un paysage chatoyant et assez Dernière touche au tableau : la a, ces quarante dernières années, s’estdoubléd’unestratégiede déve- se de l’infaillibilité nucléaire. Ainsi
cohérent, mais où aucun relief tardive publication du rapport aspiré la presque-totalité des cré- loppement massif du chauffage des recherches montrant que le
accusé n’émerge vraiment. Roussely sur « L’avenir de la filière dits publics dédiés tant à la produc- électrique, puisqu’il fallait absorber nucléaire n’était d’aucun secours
A mi-chemin entre le journal, la française du nucléaire civil », qui tion qu’à la recherche sur l’énergie. la production, coûte que coûte. Ce véritabledanslaluttecontreledérè-
revue et l’expérience militante, S ! Entropia confirme,en des termes diplomati- C’est à cette aune que doit être jugé choix, particulièrement net dans glement climatique ou dans la défi-
lence mérite la palme de la ténaci- Directeur : ques, le désastre industriel de l’EPR, le programme électronucléaire, si les logements d’habitat social, a eu nition d’une stratégie de réduction
té : lancée en 1982 au moment d’un Jean-Claude Besson-Girard dont il est suggéré pudiquement dumoins l’onse souciedel’efficaci- pour corollaire le sous-investisse- deladépendanceauxénergiesfossi-
vif reflux de l’écologisme en Fran- Semestriel, 15 euros « d’optimiser» la conception. té de la dépense publique. ment dans l’isolation et la faible les, mais qu’il fallait porter l’effort
ce, elle a toujours assuré une paru- Dure semaine ? Même pas. Car Or ces efforts massifs n’ont per- surlesstratégiesdesobriétéetd’effi-
tion mensuelle marquée par un
dossier thématique complété
restant sur la ligne d’une écologie
naturaliste, portant une grande
face au désastre, la France ne chan-
gera rien. Poursuivra sa stratégie
mis ni de résoudre, malgré des
engagements aussi solennels que
Malgré des cacitéénergétique…renduesimpos-
sibles si l’on choisit pour priorité le
d’une multitude de petites infor- attention aux questions de biodi- d’exportation d’un modèle énergé- répétés, le problème crucial des investissements développement d’un parc électro-
mations. S ! lence a bien souvent
été la première à repérer des thè-
versité, de forêts, d’agriculture,
mais aussi de santé ou de pestici-
tique unique, et compte bien
d’abord la renforcer à l’intérieur de
déchets radioactifs, dont la dange-
rosité se mesure tout de même par-
publicssans nucléaire, et ses investissements
colossaux.
mes émergents dans la commu- des. Diffusant à plusieurs milliers ses frontières. C’est la magie de fois en centaines de milliers d’an- équivalent, le système Làestpeut-être leplusgranddra-
nauté écologiste radicale avant de
connaître une assez large fortune
d’exemplaires, la revue doit trou-
ver un nouveau souffle après le
l’idéologie que de résister aux faits,
et la force du programme électro-
nées, ni d’entériner la si fameuse
promesse de l’indépendance éner-
ne fonctionne pas» me né du choix français du tout-
nucléaire,quel’onmesureenBasse-
publique. Elle a ainsi lancé la thé- décès de son fondateur et mécène, nucléaire – et du lobby qui le gétique, mythe qui s’écroule dès Normandie, terre de Flamanville et
matique de la décroissance, en Teddy Goldsmith, en août 2009. défend et en dépend – est là: jamais lors que le minerai est importé, attention portée, jusqu’à une épo- de la Hague, presque physique-
février 2002, reprise avec succès Fondée en 2002, à Genève, par l’Etat, soutien premier de l’atome, dans des conditions d’extraction que récente, à la performance éner- ment:envoulantàtouteforceprou-
ensuite par le journal La Décrois- Susana Jourdan et Jacques Mire- n’aura permis une évaluation d’ailleurs indignes de notre pays : gétique des bâtiments. ver que ce choix était le seul possi-
sance, lancé en 2004. S ! lence diffu- nowicz, La Revue durable, sous une contradictoire de la politique désastres sanitaires et écologiques, Conséquencemajeure,la«préca- ble, rationnel et efficace, il a stérilisé
se près de 5 000 exemplaires, sur- forme assez comparable à L’Ecolo- conduite, qui permettrait aux violations des droits humains, rité énergétique » de millions de l’imagination autant que le débat,
tout par abonnements. giste (aspect magazine, un dossier citoyens et contribuables de se fai- arrangements avec des régimes ménages, prisonniers de factures et condamné la société française à
Issue, de son côté, de militants central par numéro),a progressive- re une idée plus juste que celle des notoirement corrompus… d’électricité en hausse constante. n’imaginer le futur que comme la
des Verts, Ecorev a publié son pre- ment gagné une visibilité en adop- publicités des opérateurs. Autre effet collatéral de la capta- S’ilestimpossible d’imputer latota- perpétuation inaltérée du présent.
mier numéro en janvier 2000, tant un angle axé sur la question Depuis son lancement il y a plus tion par le nucléaire de la manne litéde laprécaritéénergétique (10% Danslemondequivient,cettefaute-
sous le parrainage d’André Gorz, de l’intégration des pratiques éco- de quarante ans, on disposerait budgétaire:lesénergiesrenouvela- de la population française concer- là ne saurait être prolongée sans
logiques dans les sociétés moder- pourtant d’un recul suffisant pour bles sont sous-développées, quand née) au seul chauffage électrique, dommages. Sortir de l’illusion, c’est
La réflexion nes.S’intéressantdavantageà l’éco-
nomie qu’à la nature, La Revue
engager, sans a priori, un état aussi
exhaustif que possible des avanta-
d’autres pays, pas mieux dotés que
nous (le potentiel éolien de la Fran-
cher et peu efficace, son développe-
ment a accru les risques de vulnéra-
regarder en face le bilan du pro-
grammeélectronucléaire.Cetteana-
écologique va à durable cherche un équilibre entre ges et des inconvénients de la pro- celaisserêveur,quand onlecompa- bilité des ménages. Toujours per- lyse lucide est le préalable nécessai-
rebours des politiques le pragmatisme du « développe-
ment durable », honni par nombre
duction électronucléaire. D’autant
qu’ellea pris,enFrance,unedimen-
reaux chiffresdes réalisations),ont
su prendre le virage.
suadée de l’excellence du tout-
nucléaire,laFrancecontinued’équi-
re à l’élaboration d’autres scénarios
énergétiques. Ils sont urgents.p
mises en place par d’écologistes comme un faux nez
les gouvernements du capitalisme, et la radicalité des

après un numéro zéro consacré à


choix qu’impose la crise écologi-
que. Cela compose des numéros
intéressants et bien informés de
Optons pour les réseaux électriques intelligents
« Survivre au capitalisme». Elle est
née, selon Jérôme Gleizes, un de ses
animateurs, d’un « refus de l’écolo-
l’état des questions traitées, mais
où la dimension conflictuelle des
choix sociaux semble évacuée.
L’Europe doit se mobiliser et agir au plus vite
gie d’accompagnement » incarnée Dernier venu dans le champ de
par Dominique Voynet, lors de son la réflexion écologiste, Entropia est
passage dans le gouvernement de née, en novembre 2006, avec un

O
Lionel Jospin. « Nous allons des éco- premier numéro consacré à n assiste aujour- tant de relever la consommation réseau d’échanger des données,
logistes de gauche à des décrois- « Décroissance et politique ». La d’hui à de forts fréquemment. Ainsi, en 2003, sous comme permettre aux appareils
sants qui ne veulent pas se position-
neràgauche. »La revuetrimestriel-
revue, lancée par Jean-Claude Bes-
son-Girard, Serge Latouche, Alain
changements des
marchésdel’électri- Colette Lewiner la pression des consommateurs, le
gouvernement suédois a rendu
ménagerséquipantlamaison intel-
ligente de dialoguer entre eux.
le, animée par des normaliens ou Gras, Agnès Sinaï, et d’autres, affi- cité liés aux évolu- obligatoire le déploiement généra- Labonne échelle pour toutes ces
des universitaires, se définit com- chait une ligne claire définie par tions réglementai- Directrice internationale de lisé de compteurs communicants : actions, et notamment la normali-
me « revue critique de l’écologie son sous-titre : « Revue d’étude res, sociétales et environnementa- l’activité Energie, Utilities en juillet 2009, environ 6 millions sation,est leniveaucommunautai-
politique », selon son sous-titre, théoriqueetpolitiquede la décrois- les et aux avancées technologi- et Chimie chez Capgemini d’appareils ont été installés, per- re.Lespayseuropéensdoiventmet-
plutôt que théorique. Elle recher- sance ». Editée par la maison d’édi- ques. La transformation des mettant la facturation mensuelle tre en commun leurs moyens
che – et obtient – une bonne lisibili- tion Parangon à raison de deux réseaux électriques en réseaux de petite taille et décentralisée. En exacte des consommations. financiers et technologiques et
té, par des articles concis, sans numéros par an, Entropia assume intelligents constitue la clé de voû- somme, l’électricité ne se propage- Les compteurs intelligents per- associer les régulateurs à la démar-
lourd appareil de notes, et souvent l’austérité de sa présentation : « Les te de cette mutation. Au risque de ra plus seulement des grosses cen- mettent une meilleure maîtrise de che. Certes, l’Union européenne ne
illustrés. Cette volonté pédagogi- mots sont importants », résume se voir distancée par les Etats Unis, trales de production vers un sa consommation et de ses factu- reste pas l’arme au pied.
que a fait d’Ecorev l’explorateur de son principal animateur, Jean- l’Europe doit donc sans délai s’en consommateur passif, mais dans res. Une étude de Capgemini sur Des sommes importantes sont
thématiques transversales (le Claude Besson-Girard. Entropia saisir et agir. des directions adaptées aux flux les pays de l’Europe des quinze a mobilisables(parexemple 250mil-
corps, la démocratie, la science, poursuitson chemin avec ténacité, A chaque millionième de secon- plus complexes de demain. montré que, dans un scénario lions d’euros du grand emprunt
l’histoire de l’écologie, la mondiali- s’interrogeant au fil des numéros de, le système électrique équilibre volontariste, les compteurs intelli- sont destinés aux réseaux numéri-
sation, la décroissance…). Mais ce sur « Crise éthique, éthique de cri- la production et la consommation, Energies renouvelables gents pourraient permettre à l’ho- ques), mais elles sont dispersées,
choix rédactionnel l’a conduite à se? », « L’effondrement :et après ? » grâce à une gestion fine des La deuxième caractéristique du rizon 2020 d’économiser gérées dans des programmes com-
délaisser des interrogations plus ou « Territoires de la décroissan- réseaux. Mais l’accroissement de la réseau intelligent est qu’il sera 200 terawattheures par an (TWh, munautaires différents et à des
concrètes du débat politique ou ce », attirant parfois des signatures part des énergies renouvelables numérique. Cela permettra d’accé- mille milliards de wattheures), soit échelles (nationale, européenne)
économique, si bien que la revue situées hors du champ de l’écolo- dans le « mix énergétique », les lérer les échanges d’informations, la consommation résidentielle différentes.
semble parfois en apesanteur par gie comme Zygmunt Bauman ou changements des modes de de collecter davantage de données cumulée de l’Espagne et de l’Alle- Aujourd’hui, les Etats-Unis vont
rapport au combat des idées. Ses Hervé Le Bras. consommation, l’accroissement et de les utiliser pour améliorer la magne, et d’éviter l’émission de plus vite et plus loin que le Vieux
scores sont modestes mais régu- Si l’on en croit le paysage intel- probable de la consommation gestion du réseau et le service aux 100millions de tonnes de CO2. Continent. Le gouvernement amé-
liers, avec une diffusion moyenne lectuel dessiné par les revues, la alliée à la très grande difficulté de clients. Cette gestion plus fine du Encore faut-il réunir les condi- ricain a débloqué 4,5 milliards de
de plus de 500 exemplaires. réflexion écologique va à rebours construire de nouvelles lignes ren- réseau devient d’ailleurs indispen- tions de ce développement. On en dollars à la conception de prototy-
C’est aussi en 2000 qu’est né des politiques concrètement dent indispensable une gestion sable pour gérer une proportion retiendra trois principales. pes et à l’amélioration des techno-
L’Ecologiste, version française du mises en place par les gouverne- « plus intelligente » des réseaux. plus importante et peu prédictible D’abord le courage politique d’ac- logies. De même, des groupes de
mensuel The Ecologist fondé par ments sous l’étendard du dévelop- Fonctionnant de manière bidi- d’énergies renouvelables. cepter une hausse du prix de l’élec- travail ont été mis en place par le
Teddy Goldsmith, en 1970. Trimes- pement durable. Il n’y a guère pour rectionnelle alors que les réseaux La troisième caractéristique tricité, inévitable pour assurer le département américain de l’éner-
triel, L’Ecologiste a tout de suite défendre celui-ci que Terra Eco, actuels sont unidirectionnels, ces consistera à adapter les systèmes retour sur investissement du gie sur la question des protocoles
pris, tout en se présentant comme sous-titré« mensueldu développe- réseaux intelligents répondront à informatiques à l’augmentation déploiement de réseaux intelli- de communication.
un magazine (couverture en cou- ment durable », qui se présente une aspiration grandissante de nos considérable du nombre de don- gents.Ensuite,deseffortsderecher- Sans mobilisation européenne
leurs, format A4), une forme de comme un magazine sans ambi- citoyens d’être des « consomac- nées recueillies sur le réseau et à che, par exemple sur le stockage de sur le sujet, les équipementiers
revue centrée sur un dossier écrit tion intellectuelle. En ce sens, l’éco- teurs» pour utiliser leur énergie de définir des protocoles permettant l’électricité ou sur les innovations américains gagneront un double
par des auteurs souvent scientifi- logie reste une pensée du refus de manière plus efficace, en émettant aux nombreux équipements de technologiques et économiques avantage compétitif : celui de dis-
ques, et intégrant nombre d’arti- l’ordre existant, refus revigoré moins de CO2. Cette gestion des communiquer entre eux. poureffacerlespointes deconsom- poser de technologies expérimen-
cles traduits de l’anglais. Animé depuis quelques années par l’affir- flux est aussi indispensable pour Le premier pas vers un réseau mation. Enfin, la normalisation tées, et celui d’imposer leurs nor-
par Thierry Jaccaud, L’Ecologiste a mation de la nécessaire objection intégrer sur le réseau la production de distribution intelligent est en des protocoles de communication mes. Le marché européen aurait
pris son autonomie par rapport à de croissance.p provenant des énergies renouvela- général la posechez les particuliers en amont et en aval, permettant grand tort de laisser s’installer un
son parrain britannique, tout en Hervé Kempf bles (éolien et solaire), en général de compteurs intelligents permet- aux nombreux équipements sur le tel déséquilibre.p
16 Disparitions 0123
Jeudi 12 août 2010

Historien Scénariste italienne


britannique Suso Cecchi
d’Amico
Tony V
ittorio De Sica, Michelangelo
Antonioni, Mario Monicelli, Lui-

Judt
gi Comencini, Francesco Rosi,
Mauro Bolognini, Franco Zeffirelli et
surtout Luchino Visconti : la liste des
cinéastes italiens qui ont tourné des scé-
narios écrits ou coécrits par Suso Cecchi
d’Amico ressemble à un dictionnaire
exhaustif, auquel on aurait arraché la
seule page Federico Fellini. L’infatiga-
ble scénariste italienne est morte, le
31 juillet, à Rome, après une longue

L
’historien britannique Tony maladie. Elle avait 96 ans.
Judt est mort vendredi 6 août Giovanna Cecchi, bientôt surnommée
chez lui, à New York, des suites Suso, est née le 21 juillet 1914 à Rome,
de la maladie de Charcot. Cette d’un père critique littéraire et d’une
maladie neurodégénérative mère peintre. Sous le fascisme, elle étu-
dont il était atteint depuis die en Grande-Bretagne, avant de pren-
deuxans lui avait fait perdre l’usage de ses
membresetde ses muscles. Ilétaittétraplé-
gique, ses poumons ne fonctionnaient 21 juillet 1914 Naissance à Rome
depuis des mois qu’à l’aide d’un appareil 1949 Coscénariste du « Voleur
d’assistancerespiratoire.Directeur del’Ins- de bicyclette », de Vittorio De Sica
titut Erich-Maria-Remarque à l’université 1953 Collabore au scénario de
de New York, essayiste piquant et fin « Vacances romaines », de l’Américain
connaisseur de l’histoire française et euro- William Wyler
péenne du XXe siècle, il était l’une des gran- 1963 Coscénariste du « Guépard »,
desfiguresdu mondeintellectuel new-yor- de Luchino Visconti
kais. Attachant, sceptique, inclassable. On 1971 Adapte pour la télévision
se pressait à ses conférences, et ses articles « Pinocchio », de Collodi
suscitaient régulièrement la polémique. 1999 Participe à l’élaboration de
« Voyage dans le cinéma italien », de
Martin Scorsese
2 janvier 1948 Naissance à Londres 31 juillet 2010 Mort à Rome
1992 « Un passé imparfait » (Fayard)
1995 Directeur de l’Institut Erich-Maria-
Remarque à New York dre un emploi dans un ministère tout en
2007 « Après guerre. Une histoire de traduisant des œuvres littéraires (Jude
l’Europe depuis 1945 » (Armand Colin) l’obscur, de Thomas Hardy, entre autres)
6 août Mort à New York, de la maladie de l’anglais.
de Charcot A la Libération, elle se rapproche du
milieu du cinéma. Son premier scénario,
écrit pour le jeune producteur Carlo Pon-
Il était né à Londres le 2 janvier 1948, ti, a pour titre Avatar. Mais cette adapta-
dans les faubourgs de l’East End, à l’époque tion de Théophile Gautier ne sera jamais
le fief des exilés juifs d’Europe centrale et tournée. Elle travaille ensuite avec Luigi
orientale. A l’adolescence, il s’engagea dans Zampa et se lie d’amitié avec Anna
les mouvements de jeunesse sioniste ; l’été Magnani, qui tient la vedette dans L’Ho-
venu, il s’échinait dans des kibboutz du norable Angelina (1947).
jeune Etat d’Israël. Il prit le dernier avion à En 1949, Suso Cecchi d’Amico fait par-
destination de Tel-Aviv, en 1967, juste tie de l’impressionnante équipe de scéna-
avant la guerre des Six-Jours. Il servit de ristes réunie par Vittorio De Sica pour Le
chauffeur dans les unités de Tsahal, puis, à Tony Judt chez lui, à New York. GINA LEVAY/REDUX-REA Voleur de bicyclette. C’est elle qui a l’idée
la fin des hostilités, devint traducteur pour du vol final, alors que son collègue Cesa-
des groupes de volontaires sur les hau- se passionnait pour l’Europe, ses peuples, «Je n’ai jamais été un adepte du silence, colons et des terroristes et par la noncha- re Zavattini envisageait de renvoyer le
teursdu Golan qu’Israëlvenait d’arracherà ses traditions culinaires et ses paysages, comme étudiant ou comme professeur », lance de l’Amérique, Judt recommandait père et le fils chez eux, défaits par la per-
la Syrie. Tony Judt se méfiait des eurocrates de écrivait-il y a peu dans les colonnes de la la création d’un Etat binational pour met- te de la bicyclette.
Déçu par la vague de nationalisme qui Bruxelles, qu’il comparait aux despotes prestigieuse revue new-yorkaise. En effet, tre un terme au conflit, sauver l’âme d’Is- Le succès mondial du film de De Sica
régnait alors, il rentra en Europe et reprit éclairés de la fin du XVIIIe siècle, à Joseph II Tony Judt ne tint jamais sa langue dans sa raël et enterrer le projet sioniste… attire l’attention des studios hollywoo-
ses études d’histoire au King’s College de d’Autricheouà Frédéricle Grandde Prusse, poche et rien ne lui plaisait davantage que Il n’était jamais à court de contradic- diens, et Suso Cecchi d’Amico collabore
Cambridge.Ilensortit, en1972,avec undoc- propageant leurs idéaux rationnels d’ad- de croiser le fer avec ses collègues. De gau- tions. C’était un idéaliste, mais toujours (sans être créditée au générique) au scé-
torat d’histoire, après avoir aussi passé un ministration universelle, régis par les hor- che, il était considéré comme un réaction- prompt à critiquer les beaux esprits qui nario de Vacances romaines (1953), de
an à l’Ecole normale supérieure (ENS), à logeries parallèles et complémentaires du naire par nombre de professeurs de l’uni- partageaient ses rêveries ; un social-démo- William Wyler, avec Audrey Hepburn et
Paris. Commença une féconde carrière marché et du droit. versité de New York, qui lui reprochaient crate européen qui avait fait son nid aux Gregory Peck.
d’universitaire: à Berkeley, à Oxford, puisà Marxiste non orthodoxe, anticommu- son élitisme et son mépris pour le postmo- Etats-Unis ; un intellectuel engagé « à la
l’université de New York, où, en 1995, il prit niste virulent – il considérait que le philo- dernisme et le structuralisme. française », qui raillait ses homologues Avec Visconti, jusqu’au bout
la direction du nouvel Institut Erich Maria sophe Louis Althusser était un « charla- français – dans un récent échange de mails Mais l’essentiel de la carrière de Suso
Remarque, dédié à l’étude de l’histoire tan » –, Tony Judt demeurait un adepte de Un intellectuel des confins avec l’auteur de ces lignes, il se moquait Cecchi d’Amico est italien. En 1951, elle a
européenne contemporaine. la social-démocratie, dont il espérait le Fier de son héritage juif, Judt s’était aus- encore de Pascal Bruckner et de Bernard- commencé une collaboration avec
Tony Judt avait d’abord axé ses recher- renouveau. si attiré les foudres de la plupart des orga- Henri Lévy, « célèbres pour être célèbres » ; Luchino Visconti qui durera jusqu’au ter-
ches sur le mouvement ouvrier français de Ces derniers mois, malgré la maladie, il nisations juives américaines après son tex- un contempteur féroce de Bush et qu’Oba- me de la carrière du cinéaste. A Bellissi-
la fin du XIXe siècle. Sa thèse portait sur le avait publié en feuilleton dans la New York te « Israël : l’alternative », paru à l’autom- ma laissait froid… ma, avec Anna Magnani (1951), succéde-
socialisme en Provence de 1871 à 1914. Il Review of Books des fragments de Mémoi- ne 2003 dans la New York Review of Books. Judt, électron libre qui aimait les trains ront Senso (1954), Rocco et ses frères
avait ensuite consacré de nombreux écrits res plus intimistes, ironiques et mélancoli- Considérant que le sionisme était un ava- et les ferries, fut un dissident permanent, (1960), Le Guépard (1963), Sandra (1965),
au marxisme et à la gauche française, de la ques aussi, où il narrait d’une maîtresse tar des nationalismes ethniques centre- un cosmopolite critique en diaspora à Ludwig (1972) ou Portrait de famille
révolutionde Juillet à l’élection de François plume l’Angleterre de sa jeunesse, des européens de la fin du XIXe, il écrivait que tout jamais. Un Zivilizationliterat, un intel- (1973). En 1976, L’Innocent, le dernier film
Mitterrand. Dans son ouvrage Un passé vacances familiales dans un chalet suisse l’Etat d’Israël était un anachronisme. Le lectuel des confins, dans la lignée de ses du comte, est encore écrit par sa scénaris-
imparfait (Fayard, 1992), cet admirateur de ou sa première traversée des Etats-Unis processus de paix ayant été « assassiné » maîtres, Manès Sperber et Joseph Roth, te d’élection.
Camus, de Blum et d’Aron, trinité à laquel- dans une Buick oblongue et dorée… Ils par l’incurie et la lâcheté des dirigeants Czeslaw Milosz et Leszek Kolakowski. p Dans un entretien publié en 2001, la
le il consacra par la suite un autre livre (The feront l’objet d’un livre en 2011. israéliens et palestiniens, par la bêtise des Olivier Guez scénariste se remémorait la méthode du
Burden of Responsibility : Blum, Camus, néoréalisme qui exigeait la présence des
Aron, and the French Twentieth Century,
University of Chicago Press, 1998), passait
aucriblelesintellectuelsfrançaisdel’après-
«L’art exigeant de se faire des ennemis impitoyables» scénaristes sur le plateau, afin de pou-
voir adapter le dialogue aux conditions
du tournage. Elle expliquait aussi qu’elle
guerre. Il dénonçait leur « auto-amnésie » avait « toujours fait des emprunts à la lit-
vis-à-vis du régime de Vichy et leur adora- Témoignage aux morts me paraissait manquer d’hu- Américains, il refusait ce jour-là de trans- térature, surtout à Dostoïevski. Dans
tion de Staline « à un niveau aussi répu- mour. Or, ni le courage ni l’humour ne lui former sa maladie tragique en récit édi- Rocco et ses frères, Rocco, c’est le prince ».
gnant qu’incompréhensible». Je n’avais pas beaucoup aimé Un passé auront fait défaut jusqu’à la fin, ses lec- fiant: « Je suis anglais, nous ne faisons pas Pressée aussi de définir la nature de
Il s’en prenait en particulier au magistè- imparfait (Fayard, 1992). Je ne l’ai pas teurs assidus de la New York Review of cela.» son travail, elle préférait le terme d’« arti-
redeJean-PaulSartre,«symboled’unegéné- caché à Tony Judt, lorsqu’il m’en a fait lire Books le savent bien. A cause de sa mala- J’ai pu mesurer son courage quand il a sanat » à celui d’art. A la veine dramati-
ration lâche et à la conscience peu tranquil- le manuscrit. Il m’en a peut-être un peu die, il lui devenait difficile de recevoir des pris la plume, dans les années 2000, pour que qu’elle creuse avec Visconti s’ajoute
le», plusencline selon luià s’appesantir sur voulu; notre amitié y a sans doute gagné. visiteurs; mais nous avons continué critiquer la politique américaine menée une série de comédies, à commencer par
les malheurs du monde qu’à se pencher D’autres lui ont alors reproché d’avoir la d’échanger des messages électroniques. sous l’égide de George Bush, alors que tant Le Pigeon, de Mario Monicelli (1958).
sur les méfaits de son propre passé. dent dure pour nos intellectuels. «Qui Aujourd’hui, je souris tristement en reli- d’intellectuels se taisaient; et plus encore Pour Luigi Comencini, elle écrit Casano-
En 2005, cet érudit qui maîtrisait le fran- aime bien châtie bien », répondait-il déjà, sant ses plaisanteries mordantes. peut-être dans ses analyses lucides sur va, un adolescent à Venise (1969) et adap-
çais, l’allemand et avait appris plus tard le blessé de ce malentendu. Sur mon exem- Son regard sur la France n’était pas Israël, qui lui ont valu les attaques les plus te le Pinocchio de Collodi pour la télévi-
tchèque (afin d’échanger avec ses héros, les plaire, la dédicace le dit bien : «Encore un dénué de culturalisme; mais il en jouait violentes. Je lui ai dit alors mon estime, et sion en 1971. Elle retrouve Shakespeare,
dissidents d’avant la chute du rideau de Anglo-Américain qui se moque des Fran- aussi: il tenait (à merveille) le rôle du Bri- même mon admiration. qu’elle avait traduit dans sa jeunesse,
fer), signait son grand œuvre avec Après çais. Et pourtant… » Car, s’il devait se réin- tannique caustique, en France et aux Etats- Tony Judt n’évitait jamais la controver- avec La Mégère apprivoisée, de Franco
guerre. Une histoire de l’Europe depuis 1945 carner un jour, ce serait à n’en pas douter Unis – quitte à incarner à la fois « l’intellec- se ; c’était un rude bretteur. Il n’avait guère Zeffirelli (1967).
(Armand Colin, 2007). Dans cette somme en normalien d’après-1968. Ce fantasme tuel engagé» à la Camus et « l’intellectuel de patience pour le « politiquement cor- En 1999, elle participe à l’élaboration
magistrale de plus de 1 000 pages, récom- serait ridicule chez un Français; il forçait juif new-yorkais» à la Arendt. Il s’en amu- rect ». Il maîtrisait plus que quiconque du Voyage dans le cinéma italien, de
pensée par le Prix du livre européen, Tony la sympathie chez cet Anglais d’Amérique. sait encore lors de son ultime conférence, l’art exigeant de se faire des ennemis impi- Martin Scorsese. Cinq ans plus tôt, la
Judt embrassait d’un grand souffle soixan- Je ne ressentais guère de solidarité pour en octobre 2009, devant un public médu- toyables, et d’abord parmi ses amis. Je lui Mostra de Venise, où tant de films qu’el-
teansd’histoire du VieuxContinent.Digne les intellectuels français au temps du stali- sé par son intelligence lumineuse, qui ne sais gré de cette vertu, tant intellectuelle le a écrits ont été présentés, lui avait
de la meilleure historiographie anglo- nisme. Mais c’est en 1989 que j’ai rencon- pouvait faire oublier le spectacle terrible que politique. p décerné un Lion d’or pour l’ensemble de
saxonne, il y alliait verve, anecdotes et tré Tony Judt : sa charge ne me semblait qu’il offrait à son corps défendant. Ironi- Eric Fassin sa carrière. p
réflexions synthétiques mais pointues. S’il plus si courageuse ; et faire ainsi la morale sant sur le sentimentalisme positif des (Ecole normale supérieure) Thomas Sotinel
0123
Jeudi 12 août 2010 Culture 17

Le photographe, le drone et l’archéologie


Raphaël Dallaporta et l’architecte Yves Ubelmann s’entraînent pour une mission de fouilles au sud de Kaboul

au sol, les deux amis veulent aussi


créer des images en trois dimen-
sions. Histoire de pouvoir recréer,
par extrapolation, les parties man-
quantes d’un temple ou d’une
sculpture. L’outil pourrait s’avérer
précieux à Mes Ainak, où nombre
de statues, victimes de pillages
après l’invasion américaine, sont

L
es comploteurs ont bien choi- privées de tête.
si leur planque. Perdu dans La réalisation du projet n’a pas
les plaines dorées de la Beau- été simple. Un troisième larron
ce, le petit village de Corbreuse, informaticien a compilé deux logi-
dans l’Essonne, n’attire guère l’at- ciels en accès libre pour arriver à
tention. Une charmante église, des obtenir des images en 3D exploita-
jardinières fleuries, une carriole bles. Il a aussi fallu faire construire
tirée par un poney… Qui se doute- – en France – un drone capable
rait que le portail d’une vieille fer- d’embarquer un appareil photo
me abrite un étrange camp d’en- actionné à distance. Reste enfin à
traînement ? Dans le jardin, près piloter l’engin, ce qui n’est visible-
du barbecue, sur le banc, en lieu de ment pas une mince affaire.
coussins bayadères s’étalent des
tapis venus d’Afghanistan. Mais
c’est sous un drap discret que se
Il a aussi travaillé
trouve l’objet du délit. Avec son à la morgue, sur
capot de Plexiglas, ses circuits élec-
troniques miniaturisés et ses six
des organes abîmés
hélices agressives, la chose ressem- livrés à l’autopsie
ble étrangementà un drone. Et c’en
est un. En attendant le départ, les deux
Les deux pilotes qui s’entraî- complices mènent la drôle de vie
nent chaque jour à le manipuler des « nerds », ces dingues de tech-
ont plus l’air d’étudiants attardés nologie totalement asociaux. Ils
que d’agents des services secrets potassent des magazines d’aéro-
ou d’apprentis terroristes. Le pho- modélisme cryptiques et des trai-
tographe Raphaël Dallaporta, l’un tés sur la perspective. Ils s’entraî-
des cerveaux du projet, a l’œil au nent plusieurs heures par jour sur
beurre noir. Mais on apprend très un simulateur de vol ou sur un
vite que c’est le dommage collaté- petit drone d’essai, qui a déjà beau-
ral d’un enterrement de vie de gar- coup mordu la poussière. Ils s’ap-
çon trop arrosé. pliquent à reconstituer la petite
Son complice, l’architecte Yves « Autoportrait ».Yves Ubelmann et Raphaël Dallaporta dans la Beauce. RAPHAËL DALLAPORTA POUR « LE MONDE » église de Corbreuse en 3D. « Ce qui
Ubelmann, se dépêche d’enlever est compliqué, explique Raphaël
un pull aux couleurs de l’armée urgence : le site de Mes Ainak abri- porta, 30 ans, cette étrange histoire seront exposées sur les murs de la Ubelmann. Ils utilisent souvent des Dallaporta, c’est qu’en photo je suis
américaine – un souvenir « kitsch» te les restes exceptionnels d’un de drone n’est pas si surprenante. ville de Genève du 6 au 29 septem- ballons d’hélium ou des perches habitué à des conditions parfaites,
rapporté de Kaboul. Les deux jeu- monastère bouddhique de l’épo- Depuis ses débuts, le photographe bre. Le photographe a aussi tra- rudimentaires. Mais les images en studio. Là-bas, il faudra se
nesgensontl’airdangereux ou illu- que kouchane (préislamique), et a suivi un parcours original, entre vaillé à la morgue, sur des organes obtenues sont déformées. » Les débrouiller. »
minés. Ils sont pacifiques et en six mois une centaine de sta- photographie documentaire et abîméslivrésàl’autopsie.Pourcha- deux amis ont eu l’idée d’embar- Le drone a été conçu pour pou-
sérieux à l’extrême : le drone leur tues ont déjà été mises au jour. engagement. Son angle d’attaque ? que série, Raphaël Dallaporta tra- quer un appareil photographique voir être léger, maniable et répara-
servira à photographier des sites Mais le sous-sol renferme d’autres « Faire parler des choses muettes. » vaille « sous influence », s’éver- sur un drone pour tourner autour ble. Il ne devrait normalement pas
archéologiques en Afghanistan. richesses : le deuxième gisement Comme des mines antipersonnel, tuant à définir un protocole de pri- du site et multiplier les points de être détecté par les radars militai-
Enseptembre,la fineéquipepar- de cuivre au monde. L’exploitation photographiées avec un atroce raf- se de vue adapté aux contraintes vue. « En archéologie, on dit qu’une res. Reste que si malgré tout l’engin
tira pour Mes Ainak, au sud de de la mine a été cédée à des Chinois finement – un travail qui l’a révélé d’une profession. pièce de monnaie donne autant devait s’écraser, victime d’un vent
Kaboul. Là-bas, ils travailleront pour 6,5 milliards de dollars en 2004 et qui est aujourd’hui C’est le cas du projet afghan, d’informations qu’une vue satelli- contraireoud’une mauvaisemani-
avec un groupe d’archéologues de (4,9 milliards d’euros), et ces der- repris dans un livre, Antipersonnel pour lequel le photographe et l’ar- taire, indique le photographe. pulation, les deux amis ont prévu
la Délégation française archéologi- niers attendent le feu vert pour (éd. Barral, 88 p., 35 ¤). chitecte, qui se sont connus au Nous pourrons aller de l’infiniment un plan B, au design nettement
que en Afghanistan (DAFA) venus commencer les forages. En atten- Il y a eu des façades d’immeu- lycée, ont travaillé à la conjonction grand à l’infiniment petit. » moins agressif. Dans leur valise, ils
apporterleur concoursauxarchéo- dant, l’armée afghane surveille le bles, révoltantes de banalité, qu’il a de leurs deux domaines. « Les Avec l’aide de l’informatique, en emporteront aussi un rokkaku.
logues afghans sur une campagne site nuit et jour. collectionnées dans une série sur archéologues ont toujours besoin conjuguant les données fournies Autrement dit, un cerf-volant. p
de fouilles de grande ampleur. Il y a Vu l’itinéraire de Raphaël Dalla- l’esclavage domestique, et qui d’images aériennes, explique Yves par le drone et par des prises de vue Claire Guillot

Le Festival de Locarno secoué par «Bas-Fonds», d’Isild Le Besco Justice L’assassin de John
Lennon demande
sa liberté conditionnelle
L’actrice et réalisatrice signe un troisième film inspiré d’un fait divers. Brutal par ses images comme par sa sincérité pour la sixième fois
Mark David Chapman, 55 ans,
condamné à perpétuité pour l’as-
Locarno (Tessin) d’un fait divers survenu en Auver- souvent du fait divers, le parcours tains de ses interlocuteurs l’ont ne. Ce n’est qu’une réponse, ce n’est sassinat, le 8 décembre 1980, à
Envoyé spécial gne en 2002. Trois jeunes femmes de ces trois filles, qui s’est formé suggéré. En revanche, Bas-Fonds pas la réponse », précise la réalisa- New York, de John Lennon,
avaient été arrêtées après le meur- autour d’une femme forte, bruta- est traversé, comme nombre de trice. Ce film est tellement brutal – devrait comparaître à la mi-sep-

P
endant la projection de pres- tre d’un boulanger, tué d’une le, criarde, Magalie. Incarnées par films récents(en France, Poison vio- dans ses images, mais aussi dans tembre devant une commission
se de Bas-Fonds, mardi décharge de chevrotine. trois débutantes, Valérie Nataf, lent, de Katell Quillévéré ou Des sa sincérité – qu’il a pour l’instant d’application des peines pour
10 août, au Festival de Alors que les deux premiers Ginger Roman et Noémie Le Car- hommes et des dieux, de Xavier fait peur à beaucoup de monde. demander sa liberté conditionnel-
Locarno, on a entendu quelques films d’Isild Le Besco, réalisatrice rer, choisies au terme d’intermina- Beauvois), par l’irruption de la reli- Bas-Fonds a été tourné avec l’ar- le, ont annoncé, mardi 10 août, les
ricanements. De ceux que l’on (elle en compte deux douzaines en bles séances de casting, ces corps gion. Les diatribes ordurières de gent de l’avance sur recette et de la autorités du pénitencier d’Attica.
pousse pour manifester que l’on tant qu’actrice) Demi-Tarif (2004) privés de tout – de biens matériels Magalie, le casse minable, le pro- région Limousin. Les chaînes de C’est la sixième fois que Chap-
résiste, qu’on ne veut pas admet- et Charly (2007), étaient très libres et surtout d’amour – sont devenus cès, sont scandés par de beaux télévision, les distributeurs en sal- man fait cette demande . – (AFP.)
tre ce qu’on a sous les yeux. Ce dans leur expression, elle a choisi pour la réalisatrice les objets d’une plans de ciel ou d’eau, sur lesquels les se sont pour l’instant abstenus.
qu’on voyait à l’écran était terrible, de tourner Bas-Fonds en 35 mm, en célébration, envers et contre tout. on entend la réalisatrice dire des En début de festival, on avait vu Cinéma Jerzy Skolimowski
et aucun ricanement ne pouvait le écran large, comme si la rigueur de « Quand je rentre dans une pièce, psaumes. Isild Le Besco en actrice, dans Au en compétition
réfuter. la mise en scène – qui lui est venue dit-elle, je suis attirée par la person- fond des bois, de Benoît Jacquot (Le à la Mostra de Venise
Bas-Fonds, le troisième film naturellement – était indispensa- ne au fond qui ne dit rien, plutôt Rédemption par la foi Monde du 6 août), un film qui trai- Le film Essential Killing, de Jerzy
d’Isild Le Besco est très court, à pei- ble pour donner forme à la brutali- que par celui qui fait le malin. » Les dernières séquences, qui tait – sur un mode plus matérialis- Skolimowski, terminé à temps,
neplus d’une heure – «Nous n’avio- té insensée de la vie quotidienne Toute la journée, à Locarno, mettent en scène le procès, avec te – lui aussi du mal fait aux autres pourra participer à la compétition
ns pas beaucoup de pellicule », dit- de son trio. Isild Le Besco s’est défendue d’être une économie de moyens forcée et du manque d’amour. Elle était pour le Lion d’or, viennent d’an-
elle – et très ample. A 25 ans, la Effarée par la lourdeur de la pei- attirée par le spectacle de la misè- mais magnifique, réintroduisent absente lors de la projection et noncer les organisateurs de la Mos-
jeune femme voulait faire un film ne infligée à la meurtrière, vingt- re : « Ce n’est pas ce que je voulais dans le corps du récit le thème de remarque en passant qu’elle n’a tra de Venise (du 1er au 11 septem-
sur des «personnages qui sont com- huit ans de prison, Isild Le Besco a montrer », ou par le thème l’homo- la rédemption par la foi. « Mais elle toujours pas vu le film. p bre). Vingt-quatre films seront
me de la viande ». Elle s’est inspirée voulu réinventer, en s’éloignant sexualité féminine, comme cer- aurait aussi bien pu être musulma- Thomas Sotinel donc en compétition. – (AFP.)

UNE SÉLECTION À PRIX SPÉCIAL DISPONIBLE ÉGALEMENT SUR TOUTES LES PLATEFORMES DE TÉLÉCHARGEMENT LÉGAL

RÉVISEZ VOS CLASSIQUES DÉCOUVREZ SUR RADIO CLASSIQUE


DES EXTRAITS DE CET ALBUM,
TOUT L’ÉTÉ DANS LES ÉMISSIONS
SUR LA ROUTE DE VOS VACANCES ENTRE 9H ET 12H,
RAVEL BOLÉRO CLAUDIO ABBADO VOS APRÈS-MIDI D’ÉTÉ ENTRE 15H ET 18H.
Lorsque Maurice Ravel se lance dans la composition du Boléro, en 1928, il se met au défit d’écrire une pièce qui deviendra RETROUVEZ LE BOLÉRO
aussi populaire que La Madelon. Or, en 2010, bien peu de français se souviennent de cette Madelon qu’entonnaient les poilus SOUS LA DIRECTION DE GUSTAVO DUDAMEL
en revenant du front. En revanche, le Boléro reste l’une des pièces de musique classique les plus jouées dans le monde ! LE 10 OCTOBRE À 19H15 SUR ARTE
Les temps changent, et seules les oeuvres de génie perdurent. Le Boléro est une musique envoûtante, avec son rythme
obstiné, son orchestration subtile et son lent crescendo qui est un véritable défi pour les chefs d’orchestre. Quant à la mélodie,
elle est de celles qui vous accompagnent des jours entiers quand vous l’avez entendue une fois !
CD 4159722

Alors disons-le sans aucune hésitation, Ravel a incontestablement gagné son pari : Adieu Madelon
!
18 0123
Jeudi 12 août 2010
0123
Jeudi 12 août 2010 & Vous 19
Les clés USB résistent à tout
En plus d’accroître la capacité de stockage des données person-
nelles, les nouvelles clés USB rivalisent d’ingéniosité. Recouverte
d’un boîtier en métal, la XtremKey, commercialisée par LaCie,
supporte le poids d’un camion de 10 tonnes, résiste à des tempéra-
tures allant de – 50 à 200 ˚C et ressort intacte d’une chute de
5 mètres. Les fans de high-tech préféreront sans doute le périphé-
rique de stockage deux en un Datashare, qui permet de lire les
cartes mémoire (format SD et micro SD) des appareils
photo. Moins résistante que l’alliage métallique du
modèle XtremKey, mais plus écologique, la clé
Flash Drive (EMTEC) est équipée d’une coque
100 % biodégradable. Le matériau utilisé,
l’acide polylactique, directement issu de
ressources végétales telles que l’ami-
don de maïs, ne met que trois mois
pour se dégrader dans la nature sans
laisser de traces. Autre originalité :
une succession de lumières multicolo-
res aux vertus relaxantes apparaît sur la clé lorsque celle-ci
est connectée. p Hélène Guinhut (PHOTOS DR)
XtremKey de LaCie, à partir de 49,90 ¤ et la LaCieDataShare, 14,90 ¤ sur
Lacie.fr. Eco Flash Drive d’EMTEC, à partir de 16,90 ¤, dans les magasins
spécialisés.

Lechaudronmagiquedes«foodcentres»deSingapour
La cité-Etat fait découvrir sa gastronomie métissée dans ces restaurants populaires

Tourisme
Carnet de route
Singapour
Envoyée spéciale Y aller Une vingtaine de compa-
gnies assurent le vol Paris-Singa-

U
ne fille en short, tatouage à pour, avec ou sans escale, à des
la cheville, s’approche de tarifs très variables. La Singapore
l’autel d’un pas traînant. Airlines est l’une des plus conforta-
Elle allume des bâtonnets d’en- bles – détail non négligeable pour
cens avant de se mettre à prier, un vol de près de treize heures.
indifférente aux bruits de volière
qui résonnent d’un bout à l’autre Se loger Pour les voyageurs fortu-
du gigantesque hawker centre (ou nés, l’Hôtel Raffles, du nom du
food centre), cantine kilométrique fondateur de Singapour, Thomas
aux allures de marché couvert, Stamford Bingley Raffles, palace
située dans les étages d’un immeu- au charme so british (avec chef et
ble commercial de Chinatown, sommelier français), reste un
l’un des trois quartiers « histori- incontournable parmi les établis-
ques », avec Little India et Arab sements de luxe. La chaîne Meri-
tus offre des prix plus modérés.
Ici, pas de meubles
Visiter Les quartiers de China-
design town, Little India et Arab Street
ni de serveurs stylés, valent plus qu’un détour. Les fous
de shopping ne doivent pas man-
mais des centaines quer le Mustafa Centre, ouvert
de tables en plastique 24 heures sur 24, ni le Marina Bay
Sands, dernier-né des complexes
Street, de l’ultramoderne Singapo- commerciaux.
re City. Sa prière terminée, la Parmi la multitude de musées et
jeune bouddhiste s’en va rejoin- de lieux culturels, impression-
dre la file de clients, qui patien- nants par leur richesse, le Tyler
tent devant un marchand de zhen Print Institute, consacré à l’édi-
zhen (porridge au poisson), vrai- tion et aux arts graphiques, et le
semblablement excellent. Marina Barrage, qui raconte, à tra-
Chaudron magique où se croi- vers la question des ressources
sent les cuisines de Chine, d’Inde en eau, comment s’est construite
et de Malaisie, les food centres la ville-Etat de Singapour, méri-
sont à Singapour ce que furent tent une mention spéciale.
hier, toutes proportions gardées, Singapouriens devant des « bak kwa » (tranches de porc séché) d’un « food centre » de Chinatown. STEFEN CHOW/BLOOMBERG NEWS
les Halles de Paris ou de Lyon : des
lieux de convivialité, où l’on vient peut, au choix, déguster en gour- tional peut en témoigner – de sont nickel – règne également Populaires ou aristocratiques, me, qui dirige une école de cuisine
à toute heure, autant pour y man- met ou dévorer en Gargantua. De contester la mainmise du Parti dans les hawker centres, ce qui n’a les cuisines de Singapour ont une dans le quartier huppé d’Holland
ger que pour y faire ses courses, toute façon, l’addition restera très d’action populaire (PAP, au pou- pas toujours été le cas. Pour com- vertu commune : elles vivent et Village. Une vingtaine d’écoles de
bavarder, observer ou rêver. Ici, raisonnable : de 2 à 4 euros le plat. voir) sur les affaires du pays ! prendre l’histoire de cette « cuisi- changent, empruntant ici et là, cuisine ont vu le jour dans la cité-
pas de meubles design ni de ser- Les plus courus des hawker cen- Gare également aux migrants ne des rues » si riche, rien ne vaut sans se mélanger tout à fait. Dans Etat, qui pullule, bien évidem-
veurs stylés, mais des centaines tres sont ceux de Maxwell Road, irréguliers ! Singapour la métis- une escale au musée national. On l’ouvrage en deux volumes que la ment, de restaurants plus ou
de tables en plastique, alignées du Chinatown Complex et du sée, forgée à 100 % par des descen- y découvre l’origine du chicken cuisinière Shermay Lee (nièce du moins chics ou chers, offrant toute
sous les ventilateurs. Dans les kios- Tiong Bahru Market. N’importe dants d’immigrés, ne badine pas rice, spécialité de l’île chinoise de premier ministre) a consacré aux la gamme des cuisines du monde.
ques-cuisines se mitonnent, à lon- quel chauffeur de taxi vous y avec ses sans-papiers. Mais pour Hainan, longtemps baptisé com- recettes de sa grand-mère, l’exem- Les événements gastronomi-
gueur de journée les plats les plus mènera les yeux fermés, à moins les visiteurs d’un jour, ces détails munist chicken, du bak ku teh, un ple est donné d’une salade à la sau- ques, le Singapore Food Festival
variés et les plus savoureux du qu’il ne vous convainque d’es- de l’histoire passeront à la trap- pot-au-feu autrefois prisé des coo- ce de cacahuète, baptisée « rojak, ou le luxueux Wine, Food & Arts
Sud-Est asiatique. De la soupe de sayer son food centre préféré. Car pe. Qu’ils sachent seulement que lies, ou des roti prata, ces crêpes dans le style du hawker chinois ». Experience de l’Hôtel Raffles,
tortue au gâteau de tapioca, des la cuisine, comme le shopping, jeter un mégot par terre, mâcher géantes venues d’Inde. La mise en D’origine indonésienne, cette sala- font désormais partie des meu-
satay (brochettes) au popiah (rou- est l’activité reine de cette curieu- un chewing-gum en public ou tra- scène est formidable, mêlant de est un concentré de la culture bles. Quant aux hawker centres,
leau de printemps), de la tête de se cité-Etat, hyperlibérale sur le verser en dehors des clous consti- films documentaires et objets singapourienne. « Chaque ingré- plusieurs sites Internet, à l’instar
poisson braisé au fameux chicken plan économique mais d’un auto- tuent des délits, passibles d’époque. Une autre salle est réser- dient est différent, comme le sont de Makantime.com ou
rice ou à la non moins fameuse lak- ritarisme tatillon sur le plan poli- d’amende. vée aux épices et plantes aromati- nos races et nos langues, mais l’en- Makansutra.com, leur sont consa-
sa (soupe de nouilles à la noix de tique. Gare aux Singapouriens La propreté – maître mot à Sin- ques – que le visiteur peut renifler semble forme un plat unique et très crés. A vos baguettes… p
coco et aux crevettes), que l’on qui s’avisent – Amnesty Interna- gapour, où même les poubelles grâce à des testeurs. Un régal. équilibré », résume la jeune fem- Catherine Simon

POUR RÉUSSIR VOS EXAMENS

International Afghanistan, Israël, Iran, etc. : un monde en guerre


Littératures La critique de la peinture
Expositions universelles Le culte du progrès
Juillet-août 2010 www.lemonde.fr/dosdoc
2€,95
20 Météo & Jeux 0123
Jeudi 12 août 2010

< -5° -5 à 0° 0 à 5° 5 à 10° 10 à 15° 15 à 20° 20 à 25° 25 à 30° 30 à 35° 35 à 40° > 40° 0123 du futur
Jeudi 12 août En Europe
Instable sur les Alpes du Nord 12.08.2010
1015
12h TU
1020
Lille Reykjavik
11 21
www.meteonews.fr
A
10

Cherbourg 25 km/h
T
10

Amiens Oslo Helsinki


15 21 St-Pétersbourg
30 km/h 12 20 Stockholm
Rouen Châlons-
12 21
en-champagne
D Riga 1020 Moscou

Brest
Caen PARIS
12 23
14 22
10 Metz D Edimbourg Copenhague
14 21 10 16 22 Minsk
14 21 Strasbourg Dublin
Rennes Amsterdam Berlin Varsovie
16 24
T D
Londres
1015
13 22 Orléans Bruxelles Prague
Kiev
Nantes 14 23
Besançon Paris Munich Vienne
14 23 Budapest
A
Berne
16 23 Odessa
Poitiers Dijon
Milan Zagreb
14 25 16 24 Belgrade
Bucarest
Chamonix Sofia
Clermont-Ferrand Rome
11 20 Barcelone
Barcelone
Limoges 15 23 Istanbul
Lyon Madrid
17 22 1010
25 km/h 16 24
D
Lisbonne
Lisbonne Ankara

5 Séville
102
Grenoble Tunis
Tunis
Athènes
Bordeaux 16 25 Alger
25 km/h 16 24
Rabat Beyrouth
Tripoli
A Anticyclone D Dépression
Tripoli

Front chaud Front froid Jérusalem


Nice Le Caire
Montpellier Marseille
Toulouse 21 28 Occlusion Thalweg
Biarritz 18 25 21 27 21 30
18 21 30 degrés La chaleur ne désarme pas en Russie
Perpignan En Europe Riga risqueorageux 17 26 New Delhi pluieorageuse 28 35
Amsterdam averseséparses 14 19 Rome beautemps 20 28 New York averseséparses 25 28
20 28 Ajaccio Athènes beautemps 23 34 Sofia beautemps 17 32 Pékin bienensoleillé 22 34
50 km/h
Températures à l’aube 1 22 l’après-midi 21 28 Barcelone risqueorageux 23 27 Stockholm assezensoleillé 17 23 Pretoria beautemps 1 15
Belgrade beautemps 17 32 Tallin averseséparses 16 25 Rabat beautemps 23 30
Berlin aversesmodérées 17 27 Tirana beautemps 23 33 Rio de Janeiro bienensoleillé 17 25
Sainte Clarisse Lever 06h37 Lever 09h49 Berne aversesmodérées 16 21 Varsovie beautemps 18 28 Séoul assezensoleillé 25 31
Coeff. de marée 112 Coucher 21h11 Coucher 21h51 Bruxelles assezensoleillé 11 20 Vienne bienensoleillé 18 30 Singapour risqueorageux 27 31
Bucarest beautemps 21 36 Vilnius bienensoleillé 18 26 Sydney éclaircies 9 14
Aujourd’hui Vendredi Budapest beautemps 18 29 Zagreb beautemps 16 30 Téhéran bienensoleillé 26 36
Copenhague risqueorageux 17 23 Dans le monde Tokyo assezensoleillé 27 31
La perturbation s'évacuera vers les 14 19 13 19 Dublin éclaircies 11 18 Alger bienensoleillé 22 34 Tunis beautemps 24 35
frontières de l'Est, avec encore Edimbourg averseséparses 11 18 Amman beautemps 20 36 Washington risqueorageux 25 32
Helsinki averseséparses 14 25 Bangkok pluieorageuse 26 33 Wellington éclaircies 10 12
quelques averses localement 13 21 Istanbul beautemps 26 32 Beyrouth bienensoleillé 27 31 Outremer
orageuses, notamment sur les Alpes Kiev risqueorageux 22 30 Brasilia beautemps 12 27 Cayenne bienensoleillé 24 30
La Valette beautemps 24 27 Buenos Aires pluiemodérée 9 10 Fort-de-Fr. pluieorageuse 28 30
du Nord et sur les Pyrénées. Ailleurs 13 23 13 23 24
Lisbonne bienensoleillé 21 27 Dakar assezensoleillé 26 31 Nouméa éclaircies 21
le ciel sera le plus souvent variable, Ljubljana assezensoleillé 15 28 Djakarta pluieorageuse 25 32 Papeete risqueorageux 25 28
13 23 Londres assezensoleillé 12 22 Dubai beautemps 35 43 Pte-à-Pitre risqueorageux 26 30
partagé entre des éclaircies et des Luxembourg assezensoleillé 14 22 Hongkong pluieorageuse 28 31 St-Denis aversesmodérées 19 22
nuages, mais le risque d'ondée sera Madrid beautemps 20 34 Jérusalem bienensoleillé 22 30
15 24 14 24 Moscou risqueorageux 16 30 Kinshasa assezensoleillé 22 31 Météorologue en direct
très faible et localisé. Les Nicosie bienensoleillé 26 35 Le Caire beautemps 25 36 au 0899 700 703
températures seront douces mais un 16 25 Oslo éclaircies 14 19 Mexico risqueorageux 13 26 1,34 € l’appel + 0,34 € la minute
Prague risqueorageux 16 24 Montréal assezensoleillé 17 25 7 jours/7 de 6h30-18h
peu justes pour la saison. 22 28 Reykjavik pluiemodérée 12 14 Nairobi trèsnuageux 12 22

Jours suivants
Samedi Dimanche Lundi
Nord-Ouest 11 12 13
LES OFFRES TRIBU
22 23 23

Ile-de-France 13 13 14 by
18 20 18

Paris-Dakar
Vous voyagez en France métropolitaine
Nord-Est 12 14 12
avec un enfant de moins de 12 ans ?
22 21 18
Découvrez les avantages de notre tarif Tribu sur air france.fr
Sud-Ouest 15 14 14
23 23 26 Tarif soumis à conditions et à disponibilité, valable en France Métropolitaine (hors vols Corse-Lyon, Corse-Marseille Départ du 88e rallye Paris-Dakar malgré la polémique sur l’impact de
Sud-Est 17 17 16
ou Corse-Nice dans les deux sens). l’automobile sur la hausse radicale des températures dans la capitale.
28 26 28 air france.fr
ILLUSTRATION COLCANOPA

Les jeux Les soirées télé


Mots croisés n˚10-191 Sudoku n˚10-191 Solution du n˚10-190
Mercredi 11 août Jeudi 12 août
TF 1 TF 1
Retrouvez nos grilles sur www.lemonde.fr 4 8 3 6 7 1 2 5 9
4 7 7 2 5 8 4 9 1 3 6 20.50 Football. 20.45 Section de recherches.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 1 12 9 1 6 3 5 2 7 8 4 Norvège - France. Match amical. En direct d’Oslo. Série. Surf. Une femme comme les autres.
1 3 6 4 1 7 2 5 8 9 3 23.10 Dirty Sexy Money. Le Droit chemin U (saison 3, 8, 7 et 5/10).
I 2 7 8 4 9 3 6 1 5 Série. Surgie du passé. Le silence est d’or. 23.30 Les Experts/Miami.
4 7 2 3 9 5 3 9 1 6 8 4 2 7 Les Dessous de l’histoire (S2, 3, 4-7/13, 145 min). Série. Une empreinte de trop U. Œil pour œil V
II 3 6 2 5 1 4 9 7 8 (saison 1, 12 et 14/24, 95 min).
4 8
1
9
5
4
7
2
9
3
8
7
6
5
3
6
4
1
2
FRANCE 2
III FRANCE 2
20.35 Secrets d’histoire.
2 1 Moyen Diane de Poitiers, la reine des favorites. 20.35 Enquêtes spéciales.
IV 22.15 Clérambard. Au sommaire : Les Héritiers de Sœur Emmanuelle ;
7 1 8 9 Complétez toute la
grille avec des chiffres Pièce de Marcel Aymé. Mise en scène de Nicolas « Plus belle la vie » : les coulisses d’un succès...
V allant de 1 à 9. Briançon. En 2008. Avec Jean-Marie Bigard, 22.35 La Boîte à musique
9 2 3 Chaque chiffre ne doit Nicolas Biaud-Mauduit. de Jean-François Zygel.
VI être utilisé qu’une 0.35 Journal de la nuit, Météo. Classique et jazz.
6 7 2 seule fois par ligne, 0.50 Le Pressentiment p 0.25 Journal, Météo (15 min).
VII Film Jean-Pierre Darroussin. Avec Jean-Pierre
par colonne et par
8 4 carré de neuf cases.
Darroussin, Valérie Stroh (Fr., 2005, 100 min). FRANCE 3
VIII http://yangeorget.blogspot.com/2009/12/sudokus.html
FRANCE 3 20.35 Pearl Harbor
Film Michael Bay. Avec Ben Affleck, Josh Hartnett,
IX 20.35 Inspecteur Barnaby. Kate Beckinsale, Ewen Bremner (EU, 2001) U.
Les résultats du Loto sont publiés dans nos éditions datées diman-
Série. Le Couperet de la justice (GB, 2007). 23.35 Soir 3.
X che-lundi, mardi, mercredi et vendredi. Tous les jours Mots croisés
22.15 Soir 3. 0.05 Bienvenue
et sudoku ; Samedi daté dimanche-lundi Echecs 22.45 Mission Millenium. Jeu. chez les Chevaliers du fiel (125 min).
0.40 Strip-tease. America America.
Horizontalement Verticalement [3/4] Mon frère s’appelle Raymond (55 min). CANAL +
I. Elle est extraordinaire mais bien 1. Dangereuse obstruction ou Rédaction : 80, boulevard Auguste-Blanqui,75707 Paris Cedex 13
Tél. : 01-57-28-20-00 ; télex : 202806F ;
souvent déraisonnable. II. Parfum emballement. 2. Rongeur à poil télécopieur : 01-57-28-21-21 CANAL + 20.45 FlashForward.
de princesse. Scène grecque que dur. Bien en peine. 3. Ses batteries Courrier des lecteurs : par télécopie : 01-57-28-21-74 ; Série. Actions, réactions. Les Meilleurs Anges.
Par courrier électronique : courrier-des-lecteurs@lemonde.fr 20.45 Coup de foudre à Seattle p (S1, 13 et 14/22) U. Avec Joseph Fiennes.
l’on retrouve à Paris et ailleurs. sont disposées sur plusieurs Médiatrice : mediateur@lemonde.fr
III. Mouvement en masse. niveaux. 4. Sans scrupules. Circule Abonnements : par téléphone : de France 0-825-000-778 Film Brandon Camp. Avec Aaron Eckhart, 22.05 Skins. Série. Katie et Emily.
IV. Ouverture musicale. De beaux en Amérique latine. 5. Un très (0,15 TTC/min) ; de l’étranger : (33) 3-44-31-80-48. Jennifer Aniston (EU - Can. - GB, 2009). Bouquet final (saison 3, 9 et 10/10) V.
Sur Internet : www.lemonde.fr/abojournal/ 22.30 Appaloosa ppp 23.40 The Office. Série. Le Retour de Toby.
morceaux pour de grandes voix. grand chez les lourds. Comme des Changement d’adresse et suspension :
Film Ed Harris. Avec Viggo Mortensen, Ed Harris, Un excédent excellent (S5, 9 et 10/28, 45 min).
Bien arrivé. V. Belle de Corrèze. frères au couvent. 6. Méprisables. 0-825-022-021 (0,15 TTC/min)
Tarif 1 an : France métropolitaine : 394 ¤ Renée Zellweger (EU, 2008, 115 min) U.
Grave chez les clarinettes. Pour de beaux tirages et de belles Internet : site d’information: www.lemonde.fr
ARTE
VI. Gouffres en région. Personnel. couvertures. 7. Passe par-dessus. finances : http://finance.lemonde.fr
Emploi : www.talents.fr/ Immobilier: http ://immo.lemonde.fr ARTE
VII. Pose des problèmes en Mesure renversée. 8. Palmipède Documentation : http ://archives.lemonde.fr 20.34 Summer of the 60s.
Collection : Le Monde sur CD-ROM : CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
prenant ses distances. Petite pièce des mers. Bonne carte. 9. Entrées. Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
20.35 Les Mercredis de l’Histoire. 20.35 A double tour pp Film Claude Chabrol.
du Moyen Age. VIII. En Somme. 10. Arrivée parmi nous. A un geste Guerre dans le Grand Nord. [1 et 2/2]. Avec Madeleine Robinson, Antonella Lualdi,
Cercle poétique. IX. Clairs et sans écologique. 11. Grandes réserves Tempête sur l’Arctique. L’Heure de la débâcle. Jean-Paul Belmondo (Fr. - It, 1959).
bavure. De Tabriz ou d’Hispahan. en cave. Bien familier. 12. Blocage 22.20 Le Dessous des cartes. [2/2]. 22.10 Birth of Cool. Documentaire.
22.30 Désert heureux pp 23.05 Birth of Groove. Documentaire.
X. Attaquassent les braises au au sommet. 0.00 Le jour où les Beatles
Film Paulo Caldas. Avec Nash Laila, Hermila
cœur du foyer. Guedes, Peter Ketnath (All. - Bré, 2007, v.o.). sont arrivés à Marbourg... ou presque.
Philippe Dupuis 23.55 Court-circuit (50 min). Documentaire (70 min).

Solution du n° 10 - 190 M6 M6
Horizontalement Verticalement
I. Préventorium. II. Souille. Orne. 1. Pseudonyme. 2. Rosière. Et. 20.40 « Zone interdite » : 20.40 Le Gendarme en balade
III. Essai. NASA. IV. Ui. Brai. Aida. 3. Eus. Fanage. 4. Viabiliser. les inédits de l’été. Palais, palaces, Film Jean Girault. Avec Louis de Funès (1970).
V. Défièrent. Oc. VI. Oral. Azuré. 5. Elire. RN. 6. NL. Aras. Eu. villas de rêve : les nouvelles stars de la déco. 22.20 Anne Roumanoff.
22.45 Accusé à tort. Anne, bien plus que 20 ans. En 2009.
VII. Nénies. Leçon. VIII. As. Os. 7. Teniez. Ose. 8. Nuls. 9. Rosâtre. [6 et 2/8]. 27 ans derrière les barreaux : 0.10 Le Comique.
Rut. IX. Mégères. Rase X. Rê. 10. Irai. Ecran. 11. Un. Do. Oust. l’affaire Sean Hodgson V. Triple meurtre Pièce de Pierre Palmade. Avec Pierre Palmade,
Eternuements 12. Menaçantes. en famille : affaire Jacomet (110 min) U. Sébastien Castro (150 min).
0123
Jeudi 12 août 2010 Carnet 21
Mme Janine Breton, Claire et Louis Debru, Henry Hermand, Sandrine Retailleau-Vallet,
son épouse, ses enfants, son mari, son épouse,
M. Jean-François Breton, Catherine Bertrand, Marie, Patrick, Nadine Jean-Michel et Arnaud Vallet,
M. et Mme Robert Feige, sa compagne, et Jean-Philippe, ses fils,
ses enfants, Toute sa famille, ses enfants, Armelle Lecomte,
Ses petits-enfants, sa nièce,
Le Carnet
M. et Mme Rodrigue et Florence Ses amis,
Saint-Just, Sa sœur
Et toute la famille, ont la profonde tristesse d’annoncer
David et Thomas Feige, ont la douleur de faire part du décès de le décès, survenu le 9 août 2010, à l’âge
SÉRIES DE L’ÉTÉ Faites part ses petits-enfants,
M. et Mme André Gillard, ont la douleur de faire part du décès de de soixante-sept ans, de
M. Pierre DEBRU,
Le procès de vos événements sa belle-sœur et son beau-frère, ancien responsable du service presse au Micheline HERMAND, Michel VALLET.
Ses neveux, ses nièces, sa cousine cabinet du préfet et du conseil général née QUEMAREC,
par téléphone : 01 57 28 28 28 Et toute la famille, de Seine-Maritine, La cérémonie d’incinération aura lieu
de Jacques Délégué général aux grands évènements le vendredi 13 août, à 13 heures,
par e-mail : carnet@mondepub.fr ont la douleur de faire part du décès de
survenu à son domicile,
au crématorium de Nanterre, 42, rue
Chirac par fax : 01 57 28 21 36
de la ville du Havre, le vendredi 6 août 2010.
des Cendres, Mont-Valérien.
Du lu di 2 août au ve dredi 20 août
au journal ou par courrier : survenu le 9 août 2010. Cet avis tient lieu de faire-part.
M. Claude BRETON, M. Roland Vivier,
Le Monde - Le Carnet
La cérémonie religieuse sera célébrée le Mme Jacques Mauris, son époux,
80 boulevard Auguste Blanqui M. et Mme Alain Vivier,
vendredi 13 août 2010, à 10 heures, en sa mère,
75707 Paris cedex 13 survenu à Meaux, le lundi 9 août 2010, l’église Saint-Maclou de Rouen. ses enfants,
à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Mme Pascal Mauris, M. et Mme Jean-Philippe Vivier,
Tarifs 2010 (prix à la ligne) née Odile Lavoissière, M. et Mme Fabrice Bouffard,
La cérémonie religieuse sera célébrée Mme Julia Demont, son épouse, M. et Mme Jérôme Vivier,
Alice et Ghislain Tenneson,
Les ave tures de Naissances, Anniversaires le lundi 16 août, à 15 h 30, en l’église
de Jouarre, suivie de l’inhumation
sa mère,
Le docteur Andrée Demont, Georges Mauris et Lucie-Anne Girault,
ses petits-enfants,
Noémie, Cécile, Anouk, Naoki,
de naissance, Mariages, ses enfants,
Blake et Mortimer au cimetière de la commune. sa femme,
Anne et Ettore Meneghini,
Kohei, Maïa,
Du lu di 2 août au jeudi 19 août Fiançailles… : 18  TTC Laurent, Emmanuel, Pascale, ses arrière-petits-enfants,
Nathalie et Michel Jacob,
Vos marques de sympathie seront ses fils et sa belle-fille, ses sœurs et beaux-frères
reçues sur un livre d’amitié. Benjamin, Théo, Matthieu, ont la tristesse de faire part du décès de
Décès, remerciements, et leurs enfants,
ses petits-enfants, Les familles Torland, Pottier,
Avis de messe, Anniversaires Mme Janine Breton, Mme et M. François Kimmel, Lavoissière, Liban, Mme Edmonde VIVIER,
de décès, Souvenirs : 24  TTC 10, allée des Déportés, sa sœur et son beau-frère née GARNIER,
93190 Livry-Gargan. Et toute la famille, font part, dans la tristesse et l’Espérance,
du rappel à Dieu de
Du mardi 13 juillet au samedi 14 août Thèses : 15  TTC Mme Janine Breton, ont la tristesse de faire part du décès du survenu à Niot, le 7 août 2010,
-------------------------------------------------- Réduction abonnés 8, route des Corbiers, à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans.
Un justificatif d’identité sera demandé. 77640 Jouarre. M. Pascal MAURIS,
docteur Patrick DEMONT, Les obsèques ont eu lieu dans l’intimité
pédiatre, familiale, le 10 août.
Jean Claude et Pierre Alain Chapuis,
Vous pouvez nous transmettre survenu le samedi 7 août 2010,
ses fils, dans sa soixante-troisième année. 21, rue Michelet,
vos annonces la veille pour Mathilde, Léo, Tom Chapuis, 92500 Rueil-Malmaison.
le lendemain : ses petits-enfants, survenu le 9 août 2010,
La cérémonie religieuse aura lieu
Elisabeth Chapuis, à l’âge de soixante-six ans.
• du lundi au jeudi jusqu’à 18 h ; ce mercredi 11 août, à 15 h 30, en l’église Remerciements
Fatima Gueffaf, Saint-Symphorien d’Epoisses.
• le vendredi jusqu’à 17 h ; sa compagne, La cérémonie religieuse sera célébrée le Mme Nina Lévy,
• le samedi et jours fériés Chantal Sauvolle, vendredi 13 août, à 11 heures, en la Cet avis tient lieu de faire-part. Son fils, sa belle-fille
Toute sa famille, chapelle de l’Est, au cimetière du Père- Et ses petits-enfants,
jusqu’à 16 h.
Chez votre marcha d de jour aux Lachaise, Paris 20e, suivie d’une crémation,
ont la tristesse de faire part du décès de à partir de 12 h 15. Le président, très touchés des marques de sympathie qui

& 01 57 28 28 28
Robert CHAPUIS, Cet avis tient lieu de faire-part.
Les membres
du conseil d’administration,
Le directeur général
leur ont été témoignées lors du décès de

M. Pierre-Robert LÉVY,
Et les collaborateurs
survenu le 6 août 2010. 25, rue de la Gare de Reuilly,
AU CARNET DU «MONDE» de Crédit Logement, vous prient de trouver ici leurs sincères
75012 Paris.
Ve dredi 13 août daté samedi 14 août Les obsèques auront lieu le samedi remerciements.
ont la tristesse de faire part du décès de
14 août, à 10 h 30, au cimetière
E couverture Décès de Monjavoult (Oise). M. et Mme Pilippe d’Iribarne,
M. et Mme Alain d’Iribarne,
Fanette Bressolle,
Eva Joly e lice pour 2012 Le colonel et Mme Philippe Arnaud, en union avec M. Francis d’Iribarne (†), Claude MORANDEAU, Daniel Marchand,
ses parents, directeur général délégué Catherine Brochard,
Mme Marthe Heilmann, Mme Françoise d’Iribarne,
Reportage Les familles Marin, Ottmann, Aptel, son épouse, ses neveux, de Crédit Logement,
directeur général remercient les personnes qui se sont
Kawi i, u i die Connen, Julien, Ophélie, Rémi, Lucas, Ses petits-neveux associées à leur peine après la disparition
ses enfants, de Crédit Logement Assurance,
Et ses arrière-petits-neveux, de leur père
da s la ville ont l’immense chagrin de faire part du M. Pierre Heilmann,
rappel à Dieu de son père, ont la tristesse de faire part du rappel survenu le 6 août 2010,
Géo MARCHAND
Collectio s
------------------------------------------------------- Amaury ARNAUD,
M. et Mme Bruno Heilmann,
son frère et sa belle-sœur
Et toute la famille,
à Dieu de à l’âge de soixante-deux ans.
ancien inspecteur
des ouvrages d’art à la SNCF,
président honoraire
M. Xavier d’IRIBARNE, Ils tiennent à rendre hommage à celui de la Fédération française de spéléologie.
le vendredi 6 août 2010, officier de la Légion d’honneur, qui fut, pendant près de trente-cinq ans, un
ont la douleur de faire part du décès de commandeur collaborateur compétent et dévoué.
à l’âge de vingt-deux ans.
dans l’ordre national du Mérite, Anniversaires de décès
M. Jean HEILMANN, Ils expriment à sa famille et à ses
La cérémonie religieuse sera célébrée proches leurs plus sincères condoléances. Un an déjà, le 11 août 2009.
survenu dans sa centième année.
ce mercredi 11 août, à 15 heures, en survenu le 5 août 2010,
l’église de la Sainte-Trinité (Paris 9e), à l’âge de quarante-trois ans. Noëlle JACOTIN,
Ses obsèques ont été célébrées le Rennes. Bruxelles.
suivie de l’inhumation au cimetière de 3 août 2010, en l’église de Saint-Jean-le- quittait ceux qui l’aimait.
Montmartre. La crémation aura lieu le vendredi
Vieux (Pyrénées-Atlantiques). Le président
13 août, à 15 heures, au crématorium Elle est toujours fortement présente
d’Evreux (Eure). Et les membres
33, rue de la Rochefoucauld, Il repose dans le caveau familial, du Bureau politique de la CRPM pour ces derniers.
75009 Paris. à Saint-Jean-le-Vieux, auprès de son (Conférence des régions périphériques
Cet avis tient lieu de faire-part. maritimes d’Europe),
épouse, Le 12 août 2000, disparaissait
Le président
36, rue de la Touques, Et les membres
Ruth BENARROCH, 78711 Mantes-la-Ville. Huguette, Serge LEBOVICI
née BRINGUET, du Conseil administratif de la CRPM,
épouse BRANDT, La secrétaire générale
Livre 11 : Et les collaborateurs de la CRPM,
et le 22 août 2003, son épouse
La direction décédée en 1963.
ANDRÉA DE NERCIAT s’est éteinte le 4 août 2010, Et l’ensemble des collaborateurs Ruth LEBOVICI,
Félicia o Mes fredaines à l’âge de quarante-neuf ans. de la société Aphat-Ospitalia,
ont la tristesse de faire part du décès de née ROOS.
dès le jeudi 12 août 64220 Saint-Jean-le-Vieux.
Sa volonté, sa joie de vivre, son courage ResMed Leur famille et leurs proches
--------------------------------------------------- M. Georges PIERRET, se souviennent d’eux avec affection.
à surmonter les atteintes d’un cancer
illumineront les siens pour toujours. ont la tristesse d’annoncer le décès On nous prie d’annoncer le décès de
ancien secrétaire général du CELIB,
accidentel, le 5 août 2010, de fondateur et secrétaire Souvenir
Que l’équipe du professeur Khayat de
François LOPEZ,
professeur émérite général honoraire de la CRPM, En ce jour anniversaire de la mort de
la Pitié-Salpêtrière soit chaleureusement M. Jean HEILMANN, chevalier
directeur commercial France. à l’université Michel de Montaigne
remerciée pour sa compétence et son de la Légion d’honneur, Jean CARZOU
Bordeaux III,
t on officier dans l’ordre national du Mérite,
Prolonga
dévouement. (1er janvier 1907 - 12 août 2000)
L’ensemble des salariés s’associe à la officier dans l’ordre de Dom Henrique
douleur de sa famille. survenu le 5 août 2010, (Portugal). partageons le souvenir d’un immense
Les obsèques ont eu lieu le lundi à l’âge de soixante-quinze ans. artiste, d’un homme attaché à sa famille et
9 août, au cimetière de Villerville ResMed, l’espoir de voir son œuvre pérennisé dans
(Calvados). Le Parc Technologique de Lyon, Famille Lopez, La cérémonie religieuse sera célébrée son intégrité.
292, allée Jacques Monod, 10, rue Amiral Courbet, ce mercredi 11 août 2010, à 10 heures,
Ni fleurs ni couronnes. 69791 Saint-Priest. 33110 Le Bouscat. en l’église Saint-Paul de Rennes. Louis Carzou.
Dès le ve dredi 13 août
ALICIA DE LARROCHA
Le double CD-livret ° 32

Nos services
-------------------------------------------------------------- Le Carnet
Lecteurs
K Abo eme ts
Tél. : 0-825-000-778
(0,15  TTC/mi ) Une rubrique dédiée
www.lemo de.fr/abojour al
K L’actualité da s à vos Colloques, Conférences,
votre magasi Séminaires…
www.lemo de.fr/kiosque
K Boutique du Mo de
80, boulevard Auguste-Bla qui,
75013 Paris
M° Glacière ou Corvisart Tarif 2010 : Vous pouvez nous
Tél. : 01-57-28-29-85
29 TTC faire parvenir
www.lemo de.fr/boutique
vos textes par :
K Le Car et du Mo de Abonnés Tél. : 01 57 28 28 28
Tél. : 01-57-28-28-28 et associations : Fax : 01 57 28 21 36

Professio els - 20 % e-mail :


Prix à la ligne carnet@mondepub.fr
K Service des ve tes
Tél. : 0-805-05-01-47
22 0123 Jeudi 12 août 2010

Noyal-sur- Vireux-Wallerand
Vilaine

Ottmarsheim
Ligné
Vesdun
Bois-d’Amont

Macinaggio
Auron
Fréjus Bastia

Le retour de la chaleur du Sud


sommes donc sur une sorte de polder, m’offre une tranche d’un juteux melon
non? », demande Alex 007, captivé. charentais, acheté au bord de la route. Je
«Exact; Henri IV avait d’ailleurs engagé retrouve la chaleur du Sud, celle qui frap-
des ingénieurs hollandais pour organiser pe la nuque, alourdit les épaules et cuit le
l’irrigation et nettoyer le marais. Pas suffi- cerveau comme un œuf à la coque.
samment au goût du cardinal de Richelieu, Le perron de l’hôtel franchi, je me suis
qui avait surnommé Moreilles “l’évêché le précipité sous une douche froide avant de
Etape 26 : Moreilles (Vendée) – Nous logeons chez Renaud-Pierre, un du marais desséché au marais mouillé, et plus crotté de France!” » me laisser tomber les bras en croix sur
Aulnay (Charente-Maritime) diplômé de l’Essec revenu dans le remonte les siècles : « Niort avait presque Quand nous avons quitté Renaud-Pier- mon vingt-sixième lit depuis la Corse. Loin
Total : 95 km ; dénivelé : 260 m marais poitevin après avoir épousé une les pieds dans l’eau, dit-il, tout ici n’était re, le soleil venait de franchir le zénith. de chez soi, on apprend à être personne.
Thaïlandaise et vendu du Dom Péri- qu’océan et îlots calcaires, moines et «Celui qui voyage est toujours un vaga-

S Cap sud-est: je m’enfonce


oleil et vent. Petit déjeuner en terras- gnon aux Américains. Les chambres abbayes, un peu comme la lagune de Veni- bond, un étranger, un invité, écrit Claudio
se. Café noir, croissant, œuf au plat d’hôtes de son castel, le gazouillis de se. Les cisterciens creusèrent le premier Magris dans Trois Orients. Récits de voyages
et jambon de Vendée. Alex 007, leur bébé et le retour au calme lui procu- canal à la main, en 1119.» A l’aide d’un mar- dansune campagne dorée, (Rivages poche/Petite bibliothèque, 2006).
névrotique, fixe l’écran de son portable.
Céline joue le silence. Pas un seul texto
rent davantage de bonheur que mille
soirées new-yorkaises. Un exemple réus-
queur rose fluo, il surligne notre étape jus-
qu’à Aulnay. Son épouse, Korakot, nous
presque brûlée, Il dort dans des chambres qui ont abrité des
inconnus avant lui, il ne possède pas
depuis leur fiévreux échange toi-émoi qui si de néoruralisation. sert une tasse de café. « La légende affirme qui me rappelle la Castille l’oreiller sur lequel il pose la tête ni le toit qui
semblait avoir rouvert le scénario étriqué Il déplie sur la table une grande carte que le marais s’est fait en une nuit, pour- le protège. Il comprend qu’on ne peut
de leur histoire. du marais, tachetée de vert et de bleu, suit-il. La mer s’est mystérieusement reti- Lumière jaune marocaine, vent tournant jamais vraiment posséder une maison, un
Il se mord la lèvre supérieure et balaye kaléidoscope d’une réalité fascinante. Ses rée, d’un coup, laissant derrière elle un comme dans le Nebraska, champs de tour- espace taillé dans l’infini de l’univers, mais
l’inquiétude d’un revers de la main : doigts courent sur le plan, dessinent de lar- marécage sauvage. » nesols, blé moissonné, poussière. Circula- seulement s’y arrêter, pour une nuit ou
«Bah, j’irai la voir à Aix-en-Provence dès ges cercles, sa bouche se remplit de mots En regardant la carte, tu comprends tion infernale en direction de La Rochelle. pour la vie, avec respect et gratitude.» p
qu’on finira ce voyage. Les Chinois disent : étranges: bot, contre-bot, levée, porte à que cet hiver, lors des inondations dans la Virage à gauche, cap sud-est : je m’enfonce
l’esprit a beau faire plus de chemin que le flots… Il nous entraîne à la surface de la baie de l’Aiguillon, l’océan a tenté de dans une campagne dorée, presque brû- n Sur le Web
cœur, il ne va jamais aussi loin. » deuxième zone la plus humide de France, reprendre ce qui lui appartenait. « Nous lée, qui me rappelle la Castille. Alex 007 www.guillaumeprebois.com

Le courrier du jour
Affaire Bettencourt Mépris
Témoignage Faisant suite à l’article de M. Saint-
Je suis une « citoyenne lambda ». Pierre paru dans cette rubrique le
J’ai eu la surprise d’être convo- 29 juillet, je voudrais rendre plus
quée en 2009 par les services des concret encore ce que peut repré-
impôts pour justifier des sommes senter pour Mme Bettencourt la
données régulièrement à mes somme de 500 000 euros, mon-
deux filles, qui pour des raisons tant du cadeau qu’elle a fait à la
diverses ont des difficultés à fille du docteur Brucker. Le patri-
entrer dans la vie professionnelle : moine de Mme Bettencourt est de
c’était pour 200 euros mensuels ! plus ou moins 20 milliards d’eu-
Elles n’ont pu bénéficier de cette ros. Son cadeau de 500 000 euros
synergie « argent-relation-pou- représente 0,0025 % de ce patri-
voir » dont l’affaire Bettencourt moine. Si l’on applique ce pour-
n’est qu’un mince paragraphe centage à un patrimoine français
dans l’histoire de notre Républi- « moyen » de 300 000 euros, cela
que à deux vitesses. Cela pour ferait un cadeau de 7,5 euros !
dire que nous payons allègre- Donc, pour Mme Bettencourt, son
ment le RSA de mes deux filles cadeau a une valeur équivalant à
avec nos impôts. Certes, nous 7,5 euros pour un Français même
sommes de modestes « héritiers » pas lambda. Naïveté, non, mépris.
selon la formule de Bourdieu, et François Dominguez
plus sur le plan financier que sym- Nogent-sur-Marne
bolique. Nos parents n’ont pas été (Val-de-Marne)
confrontés au chômage de leurs
enfants comme nous le sommes Muraille de Chine
maintenant. Chômage que le gou- M. Woerth l’a répété, il a dressé
vernement s’était juré de réduire. « une muraille de Chine » entre ses
Il paraît donc important de réta- différentes activités et celles de
blir les chances de réussite en son épouse. Sauf que, comme le
demandant à ceux qui ont la chan- rappelle Le Monde du 31 juillet, la
ce et le pouvoir de créer des riches- muraille de Chine n’a pratique-
ses d’en rendre une partie par le ment jamais rien arrêté, et sur-
biais d’une imposition adéquate. tout pas les invasions des noma-
Pour l’instant, « Liberté Egalité des du nord. Ainsi donc M. Woerth
Fraternité » signifie pour beau- a dressé une muraille de Chine…
coup : liberté pour un capitalisme Puisque lui-même l’avoue.
destructeur, inégalité flagrante Michel Bancel
pour tous et fraternité dans la Gouzon (Creuse)
consommation.
Catherine Ibert Courrier et contributions des lecteurs :
Boulogne-Billancourt courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
(Hauts-de-Seine) Fax : 01-57-28-21-74

U N E S É L E CTION
OIS, NDE.
CHAQUE M RS ARTICLES DomUplèteMdeOl’actualité
EU
DES MeEnsIuLel Ldu « Monde » voounsdoeffsremeuilnlee urerslearticlesepral’ruensqduaêntes lequqi uvous avaoitt,
cture c otidien

um une sélecti tête reposée, retrouv juré de lire… En un m


Le nouvea dent, avec
is pré c é article à us étiez ent illustré
.
du m o
p lém en ts. Relire un a n a ly s e q ue vous vo a nt et fortem
ou se s su p n s c e tt e zine é lég
r da aga
ous plonge « Monde » dans un m
échappé, v r d u
le m e ille u ensuel
vous offrir w .le m o n d e.fr/abolem
R : ww
S ABONNE
POUR VOU

pTirage du Monde daté mercredi 11 août 2010 : 369 706 exemplaires. 123