Vous êtes sur la page 1sur 5

Lycée Technique de Fès Mme Mokadem Amina 2 ème bac Economie et gestion

I- Définition de l’inflation

L’inflation est une hausse durable, généralisée et auto-entretenue du niveau général des prix.
*Hausse durable : la hausse des prix doit être prolongée et continue dans le temps ; une hausse conjoncturelle des prix n’est
pas considérée comme inflation. Exemple : hausse des prix de certains produits alimentaires pendant le mois du Ramadan.
*Hausse généralisée : La hausse des prix affecte la majorité des produits.
*Auto- entretenue : La hausse des prix de certains produits va entrainer une augmentation des prix d’autres produits.
Exemple : Prix pétrole le prix du Blé le prix du couscous
Vocabulaire :
- La déflation : c’est un phénomène de baisse du niveau général des prix.
- La désinflation : C’est la baisse du taux de d’inflation.
- La stagflation : Existence des deux phénomènes l’inflation et le chômage.
II -les causes de l’inflation :
Les économistes distinguent plusieurs causes d’inflation :
1-Inflation par la demande (inflation keynésienne)
Pour les keynésiens, la hausse des prix est provoquée par une forte demande face à une offre insuffisante.
*Forte demande :
L’augmentation de la demande est due à plusieurs facteurs dans les plus importants sont :
 Augmentation des revenus (salaires, dividendes, transferts ….).
 Accroissement des crédits bancaires (baisse des taux d’intérêt)
 Augmentation de la demande publique (Investissement de l’Etat, consommation des administrations publiques…..).
 Baisse des impôts sur le revenu (IR).
*Offre insuffisante :
La rigidité de l’offre peut résulter de plusieurs facteurs :
 Absence de capacité de production (capacité technique).
 Manque de compétence en main d’œuvre qualifiée.
 Causes conjoncturelles (sécheresses, inondations…..).
2-Inflation par les coûts (classiques et néoclassiques) :
La rigidité de l’offre est causée par l’élévation des couts de production due à :
 La hausse des prix des matières premières.
 La hausse des prix des produits énergétiques (Pétrole, gaz…..)
 Augmentation des charges sociales (Salaires ; cotisations sociales….)
 Augmentation des impôts.
 Augmentation des taux d’intérêt et renchérissement des crédits.
 Augmentation des prix des produits importés.
Remarque 1:
On parle de spirale inflationniste lorsque l’augmentation des salaires entraine l’augmentation des prix et la détérioration du
pouvoir d’achat ,on assiste à des revendication salariales ,d’où augmentation des salaires , de la demande , et encore une
augmentation des prix , d’où inflation……et ainsi de suite.
Remarque 2 :
Il est parfois difficile de distinguer entre l’inflation par la demande et l’inflation par les couts :

Ménage pouvoir d’achat (inflation par la demande)


* Salaires
Entreprise Charges (inflation par les couts)

Ménage pouvoir d’achat (inflation par la demande)


*Taux d’intérêt
Entreprise Charges (inflation par les coûts)

Mme Mokadem Amina Année scolaire 2011/2012 Page 1


Lycée Technique de Fès Mme Mokadem Amina 2 ème bac Economie et gestion

3-Inflation par la monnaie (inflation monétariste) M .Friedman :


- L’Inflation et le résultat d’une croissance de la masse monétaire plus importante que la croissance de la production.
- L’inflation est créée lorsque la quantité de monnaie ne varie pas proportionnellement avec la production.
- L’augmentation de la masse monétaire va se répercuter sur les taux d’intérêt et les crédits on assiste à une augmentation
du pouvoir d’achat, de la demande et des prix, d’où inflation.

4-Inflation par les structures économiques :


L’inflation est un phénomène lié au mode de fonctionnement du système capitaliste international.
L’inflation est favorisée par plusieurs phénomènes socio-économiques :
-Les ententes industrielles et commerciales (cartels, trusts, holding …) et l’existence de monopoles ont donné lieu à la
détermination des prix en dehors du marché et des couts de production afin de maximiser les marges bénéficiaires d’où
augmentation des prix et inflation.
-Les entreprises pratiquent une politique de différentiation pour attirer la clientèle et s’accaparer une part du marché d’où
augmentation des charges de distribution (publicité, emballage, promotions…..) et augmentation des prix (inflation).
-La société de consommation pousse les consommateurs à augmenter leur consommation sous l’effet du progrès technique,
de la publicité, de la mondialisation et de l’amélioration du niveau de vie (augmentation des salaires et des prestations
sociales…) ; d’où augmentation de la demande, des prix et inflation.

III- les conséquences de l’inflation :


1-L’inflation et la croissance économique :
A court terme ; l’inflation peut favoriser la croissance économique en augmentant la marge bénéficiaire des entreprises qui
seront motivés pour augmenter leur production, leurs investissements d’où croissance économique.
2-L’inflation et la demande :
La hausse des prix a des répercussions négatives sur la demande ; l’inflation donne lieu à une dégradation du pouvoir d’achat
d’où baisse de la demande et de la consommation et par conséquent dégradation du niveau de vie et apparition de la
pauvreté.
3-l’inflation et les revenus :
L’inflation engendre des disparités de revenus : il donne lieu à une diminution du pouvoir d’achat pour les titulaires de revenus
fixes(les retraités et les locataires….) ; par contre les titulaires de revenus variables bénéficient d’une augmentation de leur
rémunération lorsque les prix augmentent (profits, salaires, traitements…..).
4-L’inflation et l’épargne :
Avec la hausse des prix, l’épargne va baisser car l’inflation réduit le pouvoir d’achat et augmente la valeur de la consommation
d’où dégradation de l’épargne et orientation de celle-ci vers des activités spéculatives et non productives (terrains ; or.….).
5- l’inflation et les échanges extérieurs :
L’inflation a un impact négatif sur les échanges extérieurs en réduisant la compétitivité de l’économie national. Lorsqu’il y a
l’inflation :
- Les produits nationaux deviennent plus chère d’où diminution des exportations et des rentrées en devises.
- Les produits importés vont devenir moins chères que les produits nationaux d’où augmentation des importations et
des sorties en devises.
Cette situation va donner lieu à un déséquilibre de la balance commercial et de la balance des paiements et à une réduction
des réserves en devises.
6-Inflation et monnaie :
L’inflation va donner lieu à une dépréciation de la valeur de la monnaie nationale (diminution) du fait d’une création excessive
de cette monnaie. (La quantité de monnaie n’est pas proportionnelle à la quantité de la production)
Remarque :
On distingue entre une inflation structurelle et celle conjoncturelle
- Inflation conjoncturelle : Inflation monétaire, inflation par les coûts, et inflation par la demande.
- Inflation structurelle : inflation par la structure des marchés.

Mme Mokadem Amina Année scolaire 2011/2012 Page 2


Lycée Technique de Fès Mme Mokadem Amina 2 ème bac Economie et gestion

IV- Mesure de l’inflation :


A- Les indices synthétiques :
Schéma 1:
Soient les prix et les quantités des trois produits essentiels consommés par une famille marocaine modeste pendant un mois
pour les années 2009 et 2010.
2009 2010

Prix (dh) Quantité Prix (dh) Quantité


P Q P Q
Farine 36 2 40 2
Huile 80 1 85 1,5
Sucre 6 5 6,5 5,5
T.A.F :
1. Calculez les indices simples de prix pour chaque article en 2010 par rapport à 2009 ;
2. Calculez l’indice synthétique simple des prix en 2010 .Interprétez le résultat.
3. Calculez l’indice synthétique pondéré des prix en 2010 .Interprétez le résultat.
4. Calculez et interprétez l’indice Laspeyres des prix en 2010 par rapport à 2009.
5. Calculez et interprétez l’indice Laspeyres des quantités en 2010 par rapport à 2009.
6. Calculez et interprétez l’indice Paache des prix en 2010 par rapport à 2009.
7. Calculez et interprétez l’indice Paache des quantités en 2010 par rapport à 2009.

Définitions :

Indices Prix Quantité

∑ ∑

LP = × 100 LP = × 100
∑ ∑
Laspeyres
Moyenne arithmétique des prix Moyenne arithmétique des
pondérés par les quantités de quantités pondérées par les prix de
l’année de base l’année de base

∑ ∑
PP= × 100 PQ = × 100
Paache ∑ ∑

Moyenne arithmétique des prix Moyenne arithmétique des


pondérés par les quantités de quantités pondérés par les prix de
l’année actuelle l’année actuelle

Mme Mokadem Amina Année scolaire 2011/2012 Page 3


Lycée Technique de Fès Mme Mokadem Amina 2 ème bac Economie et gestion

B- L’indice des prix à la consommation (IPC) :


Schéma 1 : IPC annuel par divisions de produits (base 100 :2006 )
Divisions de produits 2009 2010 Variations Pondérations
Produits alimentaires : 113 114,4 ……….. 41,46
Produits alimentaires et boissons non alcoolisés 113,3 114,7 1,2 41,458
Boissons alcoolisés et tabacs 108,2 108,3 0,1
Produits non alimentaires : 103,3 104,2 ……………. 58,54
Articles d’habillement et chaussures 103,8 104,3 0,5 3,94
Logement, eau, électricité et combustibles 103,8 104,3 0,5 14,82
Meubles, articles de ménage et entretien 105,4 106,2 0,8 4,88
Santé 101,9 102,8 0,9 5,53
Transport 103,2 103,2 - 14,89
Communication 91,4 90,4 -1,1
Loisirs et culture 97,8 97,1 -0,7 6,09
Enseignement 110,5 115,0 4,1
Restaurants et hôtels 106,6 109,2 2,4 8,38
Biens et services divers 105,2 107,0 1,7
Ensemble 107,4 108,4 0,9 100
Source : HCP www.hcp.ma 2011
Lecture des chiffres soulignés.
41,46 :…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
90,4 :…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
115 :…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

Schéma 2 : IPC annuel par grandes divisions (base 100 :2006)


2009 2010 Variations Pondérations
Produits alimentaires 113, 114,4 …………………. 41,46
Produits non alimentaires 103,3 104,2 …………………. 58,54
Indice général 107,4 …………………. …………………. ………………….
Source : HCP www.hcp.ma 2011
T.A.F : 1- Complétez le tableau.
2- Calculez l’indice général en 2010.
3- Calculez le taux d’inflation en 2010.
Formules :

Indice général = ∑ Taux d’inflation = Indice général 2 – Indice général 1 × 100


∑ Indice général 1

Définition :
- L’indice des prix à la consommation (Base 100 :2006) mesure le niveau et l’évolution des prix de détail dans le temps
et dans l’espace .La population de référence est constituée de l’ensemble de la population urbaine.
- Le panier de l’indice contient 478 articles classés en 12 divisions.
- Les pondérations ont été calculées et actualisées sur la base des résultats de l’enquête sur le niveau de vie réalisé en
2006-2007.
- Les prix sont relevés dans les 17 principales villes du royaume.
- La formule de calcul de l’indice est celle de Laspyres.
- Les indices publiés sont des indices bruts, non corrigés des variations saisonnières.

Mme Mokadem Amina Année scolaire 2011/2012 Page 4


Lycée Technique de Fès Mme Mokadem Amina 2 ème bac Economie et gestion

Mme Mokadem Amina Année scolaire 2011/2012 Page 5