Vous êtes sur la page 1sur 50

Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Ecole nationale des sciences appliquées de


Tétouan
ENSA

MODULE GC 18
CONSTRUCTION METALLIQUE
Semestre: S4
Février 2017

Hamza El Merrouni
elmerrouni.cours@gmail.com

1|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

SEANCE 13

2|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Programme : Cours – TD - TP

1) Présentation générale du cours: descriptif sommaire de


l'ensemble des aspects qui seront abordés. Rappel de la RDM
de base

2) Introduction - Produits sidérurgiques – Classifications -


Nuances d'acier - Conception – Modélisations – Catalogue des
profilés métalliques.

3) Définitions - Actions et combinaison d’actions –


Sollicitations - ELS/ELU – Sécurité/fiabilité – Notions d’erreurs

4) Classification des sections transversales (1, 2, 3 ,4) - Section


soumise à la traction - Section soumise à flexion pure -
Résistance à la flexion - Résistance à l'effort tranchant

5) Dimensionnement et estimation des coûts d’ouvrages


métalliques

6) Résistance à la compression - Instabilité: Flambement

7) Flambement (suite) – Préparation contrôle

8) Contrôle à mi parcourt - Corrections

3|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

9) Sollicitations combinées: Flexion + Effort tranchant - Flexion


+ Effort normal - Flexion déviée ou bi-axiale – Flexion déviée
composée – Flambement flexion

10) TP1: Feuilles de Calcul (Excel) – Organigrammes de calcul


des résistances au sens de EC3

11) Notions d'assemblages : Boulonnés

12) TP2: Feuilles de Calcul (Excel) – Organigrammes de calcul


TP3: Application dans le cadre d’un projet, des prescriptions
réglementaires de l’Eurocode 3 au dimensionnement des
bâtiments métalliques (Par exemple : hangar industriel).

13) Notions d'assemblages : Soudés


Instabilités élastiques: Déversement - Voilement

14) Test Oral - Corrections

15) Contrôle final

4|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

I- Notions d'assemblages : Soudés

Rôle :

 Excentricités
 Moments parasites

Simplification : Deux grandes catégories (théoriques)

=>
* Articulations : N et V
* Encastrement : N, V et M

=> Semi-articulé/ semi-encastrés/ semi rigides => % du M !

5|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Toujours se rappeler qu’il s’agit de simplifications de calcul =>


grande prudence vis-à-vis de l’optimisation des éléments
d’assemblage.
Principaux modes d’assemblages :
- Soudage
- Boulonnage
Par ailleurs, on signale (à titre indicatif) :
- Rivetage (pratiquement abandonné de nos jours)
- Collage (peu utilisé, non encore reglementé)

Précautions constructives :

- Sections réduites
- Chauffe du soudage
- Sollicitations alternées
- Rupture type « fragile » (brutal, sans réserve de
plasticité/ductilité).

6|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

 L’un des points faibles de la construction métallique (avec


les phénomènes d’instabilité)

« Une charpente sous-dimensionnée mais correctement


assemblé est préférable à une charpente correctement
dimensionnée mais mal assemblée. »

Exemples :
 Symétrie : double couvre-joint
 Axes neutres concourants aux nœuds
Symétrie : double couvre-joint :

7|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Not OK :

 OK :

8|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Axes neutres concourants aux nœuds

Classification selon la rigidité des nœuds:


 Assemblage en Articulations :

M = 0 (ou presque)
Rotation non entravée
Transmission de V et N

 Assemblage rigide :

M non nul
Rotation bloquée (ou presque)
Transmission de V, N et M
9|Page
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

 Assemblages semi-rigide :
Entre les deux…
Basés sur les diagrammes moments/rotation

10 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

11 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Plusieurs procédés de soudage :


- Par pression
- Par résistance électrique
- Par friction
- Par chalumeau
- Au laser
- A L’Arc
- Etc.

Typologies de soudures :
 Soudures bout à bout (avec ou sans chanfrein)

12 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

 Soudures d’angle

 Soudure en T :

13 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

14 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

15 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Exemples d’assemblages soudés :

Valeurs minimales de la gorge :

16 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Valeurs maximales de la gorge :


Soudure d’angle (1 côté) : a_max = 0.7 t_min
Soudure en T (des 2 côtés) : a_max = 0.5 t_min

Principe de dimensionnement - sécurité structurale :

Dimensionnement des cordons de soudure :

17 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

18 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

19 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Avec :

20 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Cas particulier: Cordons frontaux reliant deux pièces


orthogonales

21 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Cas particulier: Cordons latéraux reliant deux pièces


orthogonales

Avec :

22 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Cas particulier 3: PRS : Assemblage semelles – âme

23 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

24 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

II- Instabilité élastique : Déversement


(Ang. Distortional buckling – Lateral buckling)

25 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

26 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

27 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Vérification du déversement selon l’EC3 (Résumé)

28 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

29 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

30 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Paramètre zg :

Paramètres C1, C2, C3 :

31 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

32 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Récap :

Sous format « automatisé » :

33 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

34 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Entretoises « anti-déversement » :
Plutôt que d’opter pour des profilés supérieurs plus grands, il est
parfois plus judicieux de disposer des entretoises pour assurer le
maintien latéral des semelles comprimées.
Exemple IPE 600 :

35 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Dangers du déversement :

36 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

37 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

38 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

39 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

III- Instabilité élastique : Voilement


(Ang. Local buckling – cupping – warp)

40 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

41 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

42 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

43 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Vérification du voilement (par cisaillement) selon


l’EC3 (Résumé) :

44 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

Méthode post-critique simple:

45 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

46 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

47 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

48 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

49 | P a g e
Construction Métallique – ENSA 2017 - HE

50 | P a g e