Vous êtes sur la page 1sur 4

Optimiser la communication famille-école par l’utilisation du

courriel

1) Catégorie :
• Projet

2) Problème de départ :
• Il s’avère souvent ardu pour l’enseignant de communiquer avec les parents. En effet, un
contact téléphonique nécessite la disponibilité simultanée des parents et de
l’enseignant. De plus, les messages envoyés par l’entremise des élèves sont susceptibles
d’arriver en retard, en mauvais état ou de ne jamais se rendre à leur destinataire.
• Plusieurs recherches d’envergure sur l’intégration des technologies de l’information et
de la communication (TIC) à l’école mettent en évidence que le principal obstacle que
les enseignants rencontrent est le manque de temps (Becker, 1999; Scottish Executive
Education Department, 2000).

3) Objectifs :
• Favoriser une intégration habituelle et continue des TIC dans les pratiques des
enseignants.
• Faire prendre conscience aux parents de l’importance et de la diversité des pratiques
éducatives familiales qu’ils peuvent mettre en œuvre pour contribuer à la réussite
scolaire de leur enfant.
• Développer des moyens de communication qui correspondent au mode de vie des
parents pour les intégrer activement à la vie de l’école.

4) Milieu de réalisation :
• Écoles primaires
• Familles
• Tout autre milieu duquel il est possible de communiquer par courriel

5) Clientèle visée :
• Élèves de quatrième année
• Leurs parents
• Enseignants

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 1 sur 4
6) Mots clés :
• Optimiser la communication famille-école par l’utilisation du courriel, cœuréaction,
partenariat école-famille-communauté, communication, courrier électronique, site
Web, Internet, réussite éducative, technologies de l’information et de la
communication, TIC.

7) Description :
• Une expérience d’intégration des TIC (Karsenti et coll.) a été menée en 2002 auprès
d’enseignants de quatrième année du primaire, de leurs élèves et des parents de ces
élèves, tous provenant de milieux socioéconomiques moyens ou faibles. L’objectif de
cette étude était de mieux comprendre comment les TIC peuvent favoriser une
collaboration accrue entre l’école et la famille.
• Dans chaque classe, un site Web a été conçu dans le but de permettre aux enseignants,
aux élèves et aux parents d’accéder à plusieurs ressources telles que de l’information à
propos de la planification scolaire, des règlements de l’école, des travaux des élèves,
etc. Cette initiative a aussi été mise en place pour favoriser une plus grande diffusion
des productions réalisées par les élèves.
• De plus, une adresse courriel a été créée pour chacun des élèves. Les adresses des
parents ont aussi été transmises aux enseignants. Ce volet du projet est capital, puisque
c’est par ce mode de communication que les chercheurs souhaitaient optimiser la
collaboration entre les parents et les enseignants.

8) Étapes de réalisation :
I. Envoi d’une lettre aux parents pour leur faire part du projet, les inviter à participer et
leur demander de donner leur adresse courriel.
II. Création du site Web et des adresses courriel pour les élèves.
III. Mise en place d’une mesure par laquelle l’enseignant peut superviser les échanges de
courriels entre les élèves : il reçoit, dans une boîte distincte, une copie clairement
identifiée des messages reçus et envoyés par chaque élève.
IV. Dépôt des travaux des élèves sur le site Web et communication régulière entre les
parents, l’enseignant et les élèves.

9) Activités/Interventions :
• Les avantages de la communication par courriel sont nombreux :
o Les messages peuvent être expédiés à n’importe quel moment. Le fait de ne pas
devoir trouver de disponibilité commune élargit les possibilités de communication
entre l’école et la famille.
o Les traces écrites permettent de se reporter aux échanges passés.
o Les parents peuvent avoir accès à leurs messages de presque partout, notamment
du travail, si un accès Internet est disponible.
o Comparativement à la communication orale, l’échange de courriel permet de
prendre le temps de peser les mots employés et de rédiger un message de façon
claire et concise.
o Il est possible d’envoyer des messages individuels pour souligner les réussites de
l’élève ou les problèmes auxquels il fait face dans un délai très bref.

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 2 sur 4
• La création d’un site Web pour la classe comporte aussi des avantages :
o La diffusion des travaux scolaires augmente la motivation des élèves ainsi que la
qualité des travaux qui sont effectués.
o Plusieurs types d’information sont aisément mis à la portée des parents :
productions de leur enfant, activités de la classe, consignes pour les devoirs, etc.

10) Ressources nécessaires :


• La majorité des classes disposent déjà des ressources nécessaires pour mettre en place
un tel type de projet. En effet, elles sont généralement équipées d’ordinateurs
connectés à Internet. De plus, de nombreuses plateformes publiques et gratuites
existent pour créer un site Web ou disposer d’un service de courrier électronique.
Finalement, un technicien informatique est normalement disponible dans les écoles
pour soutenir l’enseignant.

11) Rôle des participants :


• L’enseignant :
o informe les parents du projet et les incite à y participer;
o crée le site Internet pour la classe et configure l’accès au courrier électronique
pour les élèves;
o communique régulièrement avec les parents et les élèves et adopte une attitude qui
les encourage à faire de même;
o s’assure que le site Internet est alimenté assez régulièrement pour donner à chacun
l’envie de le consulter.
• Les parents :
o fournissent leur adresse électronique à l’enseignant;
o consultent les documents qui sont déposés sur le site Internet;
o communiquent avec l’enseignant ou avec leur enfant par courrier électronique.

12) Résultats de l’expérimentation/Fondements scientifiques :


• Les résultats de cette étude sont disponibles à l’adresse suivante :
http://www.erudit.org/revue/rse/2002/v28/n2/007359ar.html. En somme, ce projet
pilote a semblé hautement favoriser la communication entre la famille et l’école,
même si les enseignants avaient toute liberté quant à la quantité et au type de courriels
envoyés aux parents.
o Le nombre de courriels expédiés aux parents ou reçus de ces derniers témoigne
d’une communication régulière et soutenue entre l’école et la famille. Certains
enseignants ont d’ailleurs souligné ne jamais avoir envisagé une si grande
communication avec les parents. Trois enseignants ont même dit se surprendre à
communiquer plusieurs fois par jour avec les parents par courrier électronique : le
matin avant l’école, à la récréation et pendant les périodes libres, après l’école et
aussi le soir à la maison.
o Aux dires des enseignants, l’usage du courriel les libérait beaucoup des appels
téléphoniques et des rencontres ponctuelles avec les parents, en particulier le soir
après l’école. Ce mode de communication a, en général, grandement plu aux
enseignants qui, après quelques semaines d’utilisation, voyaient dans le courriel un

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 3 sur 4
outil pour garder un contact constant avec les parents des élèves, un atout pour
favoriser leur réussite scolaire.
• Il est aussi important de souligner que ce projet d’utilisation du courriel à l’école
primaire a tout autant favorisé la communication entre les élèves et leurs parents.
Selon Karsenti et Garnier (2002), dans une société où, bien souvent, les deux parents
travaillent, quittant la maison tôt le matin pour ne revenir que le soir, cette possibilité
d’échange entre parents et enfants ouvre de nouveaux horizons de communication et de
rapprochement pour la famille. Cette communication virtuelle a semblé avoir un effet
sur la motivation et la réussite scolaire des enfants.

13) Matériel associé au projet :


• Aucune ressource matérielle spécifique n’est associée à ce projet.

14) Information complémentaire :


• Les chercheurs ont craint, pendant un moment, que l’utilisation du courriel puisse nuire
aux parents qui n’avaient pas accès à ce mode de communication. Au contraire, les
enseignants étaient préoccupés d’offrir un service égal à tous les parents. Ils ont même
constaté que l’utilisation accrue du courriel leur permettait d’avoir plus de temps pour
communiquer avec les parents qui n’étaient pas branchés. Ainsi, par une gestion
scolaire plus efficace, les enseignants ont mentionné que cette expérience avait eu un
impact positif même pour les familles qui n’avaient pas d’accès Internet.
• L’information contenue dans cette fiche a été tirée, intégralement ou en partie, des
sites Web suivants :
o http://www.erudit.org/revue/rse/2002/v28/n2/007359ar.html ;
o http://www.thierrykarsenti.com/pdf/publications/2002/ec42_1.pdf .

15) Contacts :
• Thierry Karsenti, auteur et chercheur
Université de Montréal
Faculté des sciences de l'éducation, local C-538
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7
Tél. : 514 343-2457
Courriel : thierry.karsenti@umontreal.ca

Cette fiche est tirée du site Web suivant : http://rire.ctreq.qc.ca/. Page 4 sur 4