Vous êtes sur la page 1sur 4

Nom : Date :

Dynamique des fluides réels TD Note :

1ère – Tale
Pertes de charge - Pompe
Page 1 sur 4

EXERCICE 1: Courbe de réseau

Une installation comprenant une chaudière


et un radiateur, est alimentée par une pompe dont
on souhaite vérifier le dimensionnement.

DONNEES COMPLEMENTAIRES :
ƒ Débit souhaité de 400 [L/h],
ƒ Expression des pertes de charges

λ.L.ρ.V 2
linéaire : ΔPL = ,
2.D
ƒ Expression des pertes de charges

ζ.ρ.V 2
singulières : ΔPS = ,
2
ƒ Longueur du réseau L = 100 m,
ƒ Diamètre constant de la canalisation : D = 15 mm,

ƒ λ = 0,04.

ƒ 1 mCE = 10000 Pa.


1. Ecrire l’équation de Bernoulli entre A et B (en allant de A vers B, dans le sens de l’écoulement). En déduire
l’expression littérale de PA – PB en fonction des pertes de charge dans le réseau.

2. Ecrire l’équation de Bernoulli entre A et B (en allant de B vers A, dans le sens de l’écoulement). En déduire
l’expression littérale de Wpompe en fonction de PA et PB.

3. En déduire l’expression littérale de Wpompe en fonction des pertes de charge Pdc.

4. Démontrer à partir des expressions des pertes de charge singulières et linéaires que l’on peut écrire :
Pdc = K × qv², qv étant le débit circulant dans le réseau et K étant une constante dépendant de ρ, λ, L, D, ζ, D.

K.qv2 : équation de la courbe caractéristique des réseaux.


5. Calculer les pertes de charge pdc du circuit en Pa, puis en mCE. On prendra pour simplifier les calculs ΔPS = 15 %
× ΔPL.

6. En déduire la valeur de la constante K en mCE/(L/h)². Vous laisserez à cet effet Pdc en mCE et qv en L/h pour le
calcul.

7. Calculer alors pour des débits de 100 L/h, 200 L/h, 300 L/h, 400 L/h et 500 L/h les valeurs de Pdc
correspondantes, en utilisant l’équation de la caractéristique du réseau.

8. Tracer sur le graphique de la courbe caractéristique de la pompe préalablement choisie (graphique situé en
annexe), la courbe caractéristique du réseau.

9. La pompe choisie est-elle adéquate ?

10. Quel est le point de fonctionnement réel du réseau et donc quel sera le débit réel dans l’installation ?
Nom : Date :
Dynamique des fluides réels TD Note :

1ère – Tale
Pertes de charge - Pompe
Page 2 sur 4

Annexe 1 : Courbe représentative de la pompe choisie.

Pdc = Wpompe en mCE

11

10

Débit qv en L/h

100 200 300 400 500 600


Nom : Date :
Dynamique des fluides réels TD Note :

1ère – Tale
Pertes de charge - Pompe
Page 3 sur 4

EXERCICE 2: Étude d’une pompe


Une pompe, de puissance utile (ou hydraulique) 4
36 kW, remonte de l'eau entre un bassin et un réservoir z4
à travers une conduite de diamètre 135 mm selon le
schéma ci-dessous. La vitesse d'écoulement de l'eau
dans la conduite est de 6,0 m/s. réservoir

DONNEES COMPLEMENTAIRES :
ƒ z1 = 0 ; z2 = z3 = 20 m ; z4 = 35 m 2 3
z2 = z3
ƒ P1 = P4 = 101325 Pa
ƒ V2 = V3 pompe
ƒ Pertes de charge nulles entre 2 et 3
ƒ viscosité dynamique de l'eau :
μ = 1,00×10–3 Pa.s
L × ρ × V² 1 z1
ƒ ΔPR = λ ×
Di 2
ƒ Ecoulement de 1 vers 4
bassin

On négligera les pertes de charge singulières dans les coudes et dans la pompe. Par contre, on prend en
compte les pertes de charges régulières.

1. Calculer le débit volumique de l'eau dans la conduite.

2. Calculer le nombre de Reynolds pour l'écoulement de l'eau dans la conduite. L'écoulement est-il laminaire ou
turbulent ?

3. Ecrire l’équation de Bernoulli entre 2 et 3 (entre l'entrée et la sortie de la pompe) et en déduire l’expression de P3 –
P2 en fonction de Wpompe (Il n’y a aucune perte de charge entre 2 et 3).

4. Calculer numériquement la différence de pression entre l’entrée et la sortie de la pompe (Vous utiliserez la
puissance hydraulique de la pompe pour calculer Wpompe).

5. A partir de l’équation de Bernoulli entre 1 et 4, calculer les pertes de charge dans la conduite.

6. En déduire le coefficient de perte de charge linéaire λ dans la conduite de longueur L = 65 m.

7. Le rendement de la pompe étant de 84 %, calculer la puissance absorbée par la pompe.


Nom : Date :
Dynamique des fluides réels TD Note :

1ère – Tale
Pertes de charge - Pompe
Page 4 sur 4

EXERCICE 3: Barrage hydraulique


Une des conduites forcées reliant un barrage hydraulique à une turbine a un diamètre de 1,60 m. Le
point A du barrage est à une altitude zA = 1597 m et à la pression atmosphérique. Le point B de la turbine est à
une altitude zB = 787 m. On néglige la viscosité de l’eau et les pertes de charge.
Retenue d’eau

A
Lignes à haute tension

Conduite forcée
B Turbine + alternateur

Le débit qv en B est de 72000 m3/h.

1. Calculer le débit massique qm en B. Quelle est de plus la vitesse d’écoulement VB ?

2. Calculer la pression PB.

A la sortie C de la turbine, on considère que la vitesse de l’eau est négligeable et sa pression est égale à la
pression atmosphérique.

3. Calculer la puissance de la turbine.

La turbine entraîne un alternateur, le rendement de la turbine est de 90%, celui de l’alternateur est de 96%.

4. Calculer la puissance électrique disponible à la sortie de ce barrage.