Vous êtes sur la page 1sur 69

Pr A.

NOUN

Service d’Histologie-
d’Histologie-Embryologie
Faculté de Médecine et de Pharmacie

Casablanca
Conditions du développement
Hypophyse

Oestrogènes Préparation de la nidation


et et
Progestérone Développement de la grossesse

FSH
Croissance et maturation
du follicule

LH
Déclenchement
de l’ovulation

Schéma des modifications des follicules


primordiaux au cours d’un cycle menstruel.
Schéma montrant les modifications du follicule
primordial au cours du cycle menstruel.
Représentation schématique des événements ovariens
et endométriaux au cours d’un cycle menstruel.
Schéma des modifications de la muqueuse utérine
au cours d’un cycle menstruel en absence de la
fécondation.
A : menstruation
B : prolifération
C : sécrétion
D : période d'implantation

Schéma des modifications de la muqueuse utérine au


cours des 3 phases du cycle menstruel, ceci en indiquant
la période d’implantation de l’œuf.
Séjour des spz dans les voies génitales féminines afin d’acquérir
le pouvoir fécondant (modifications physiologiques). Il sagit de
la capacitation, l’hypermobilité et la réaction acrosomique.
Rencontre des gamètes : 100 à 200 spz (jaune)
entourent la corona radiata (rose).
Micrographie en microscopie électronique, montrant
un spz humain pénétrant un ovocyte
de hamster; dépouillé de zone pellucide par voie enzymatique.
F
e
c
o
n
Culture de l’embryon
Fécondation

Conditionnement Transfert de l’embryon


des gamètes. après 2 jours de culture.

Fécondation in vitro.
1 : ovaire 2 : follicule avant sa rupture

3 : ampoule tubaire 4 : frange

Mécanisme d’interception de l’ovule par la trompe utérine.


1 : trompe utérine vue en coupe longitudinale 6 : zone pellucide
2 : frange adhérente fortement 7 : premier globule polaire
3 : liquide folliculaire 8 : ovocyte secondaire
4 : ovocyte secondaire et corona radiata 9 : cellules de la corona radiata
5 : ovaire avec follicules atrésiques à 10 : appareil microtubulaire a
+ différents stades du développement a atrésique

Mécanisme d’interception de l’ovule par la trompe utérine (suite).


1 : ovocyte secondaire (bloquée en métaphase de
& la 2ème division méiotique)
2 : corona radiata
3 : liquide folliculaire
4 : cellules du cumulus oophorus en amas isolés

Représentation schématique de l’ovocyte secondaire entouré


de la corona radiata et de cellules de cumulus oophorus après
ovulation.
A : tête C : pièce intermédiaire
E : pièce terminale
B : collet D : pièce principale

1 : acrosome 2 : noyau 3 : centriole proximal

Représentation schématique du spermatozoïde mature.


A : tête B : collet C : pièce intermédiaire

1 : pores 4 : contenu acrosomique (enzymes)

2 : sortie du contenu acrosomique 5 : membrane acrosomique externe

3 : membrane acrosomique interne 6 : membrane cellulaire

Spermatozoïde subissant la réaction acrosomique qui est une


réaction indispensable à la fécondation.
Réaction acrosomique

Cette réaction a lieu avant la rencontre du spz


avec l’ovocyte.
Elle se déroule de la manière suivante :

 Fusion de la membrane cellulaire du spz avec la


membrane externe de l’acrosome,

 Formation des pores et

 Libération des enzymes contenus dans


l’acrosome, elles sont responsables du passage
du spz à travers la zone pellucide.
7 : restes de membrane qui se décrochent du contenu de
l’acrosome.

Spermatozoïde pendant la réaction acrosomique qui est


une réaction indispensable à la fécondation.
8 : zone membranaire post-acrosomique

 La partie antérieure de la tête du spz n’est plus recouverte que par


A la membrane interne de l’acrosome.
 La zone post-acrosomique est déterminante pour la liaison à l’ovule.

Spermatozoïde ayant subi la réaction acrosomique.


1 : zone pellucide 3 : vésicule
2 : espace périvitellin 4 : membrane de l'ovule

Représentation schématique montrant l’espace


périvitellin qui sera occupé par le spermatozoïde
après avoir pénétré la zone pellucide.
1 : zone post-acrosomique 3 : espace périvitellin

2 : membrane de l'ovule avec microvillosités 4 : zone pellucide

Après avoir subi la réaction acrosomique, le spermatozoïde :


• pénètre la zone pellucide,
• occupe l’espace périvitellin et
• effleure les récepteurs membranaires de l’ovocyte par sa zone
a post-acrosomique.
granules corticaux

Schéma illustrant la pénétration complète du spermatozoïde


dans l’ovocyte et l’exocytose des granules corticaux à la
surface de l’ovocyte. Ces granules durcissent la zone pellucide
qui devient imperméable aux autres spz.
Première Semaine de Développement

Dans l’espèce humaine, la première semaine post-


fécondation est caractérisée par :

 fécondation

 segmentation formation morula


formation de 2 populations
cellulaires grâce à la compaction

 blastogenèse formation blastula

 implantation
3ème jour 4ème jour

Au stade : 8 blastomères 16 blastomères


Il y a :

1 population 2 populations

 tous les blastomères  polaires externes


sont sphériques.  apolaires internes

il n’y a pas de il y a des systèmes


systèmes de jonctions de jonctions

c’est l’étape de :

Pré-compaction Compaction
Pré-
Pré-compaction Compaction

Polarisation

Cellule
polaire
Cellule
apolaire

Représentation schématique du clivage du


zygote et des étapes de la compaction.
1 : ovaire
2 : trompe
3 : endomètre
4 : myomètre
5 : cavité utérine
A : ovule imprégné, jour 0
B : stade bicellulaire, jour 1
C : stade quadricellulaire, jour 2
D : stade huit cellules, jour 3
E : morula (16 cellules), jour 4
F : blastocyste dans la cavité
a utérine jour 6

Représentation schématique des événements survenant


au cours de la 1ère Semaine du développement humain.
Oeuf au stade morula

1 : bouton Embryonnaire
2 : zone pellucide
3 : trophoblaste
4 : blastocèle

Représentation schématique de l’œuf au stade blastula


Digestion de la zone pellucide et adhésion du
blastocyste à l'endomètre par son pôle embryonnaire.
Les cellules du syncytium s'infiltrent entre les cellules
de l'épithélium utérin.
Depuis la fécondation jusqu’au stade morula, l’œuf est toujours
entouré de sa zone pellucide. Les blastomères sont de plus en plus
petits, car l’œuf conserve toujours le même volume.
Schéma illustrant le transit tubaire et la segmentation
de l’œuf au cours de la première semaine de
développement.
1 : cavité utérine 3 : trompes utérines
2 : isthme de la trompe utérine 4 : col de l’utérus

Siège d’implantation normale de l’œuf.


1 : ovarienne
2 : infundibulaire
3 : tubaire (les plusfréquentes)
4 : intersticielle
5 : utérine basse (futur placenta
a praevia)
6 : abdominale (sur une anse a
a intestinale)
7 : pelvienne

Sièges des implantations anormales de l’œuf.


1 : trompe 3 : ovaire 4 : follicule de De Graff 5 : stigma

Représentation schématique de la protubérance à la


surface de l’ovaire, le stigma. Ce dernier a la
particularité d’être dépourvue de vaisseaux sanguins.
Nidation tubaire de l’œuf.
Grossesse ectopique tubaire occupant la
partie moyenne de la trompe utérine.
Deuxième Semaine de Développement

Cette semaine est caractérisée par :

 la formation du disque embryonnaire à à


aadidermique (D.E.D).

 la réalisation de la nidation interstitielle.


8-9ème j :
 apparition des lacunes trophoblastiques
au niveau du syncytiotrophoblaste.

9-11ème j :
 pénétration totale du blastocyste dans
l’endomètre.

nidation interstitielle

Cette nidation interstitielle marque le début


de la gestation qui dure 9 mois.
13ème j :
 reconstitution de l’épithélium utérin.
Réseau lacunaire

Au début : il est vide.

Par la suite : il s’ouvre dans vaisseaux


maternels (riches en éléments
nutritifs, H2O).
résultat :

Le sang maternel irrigue le réseau lacunaire,

d’où établissement d’une :

circulation utéro-placentaire.
1 : épithélium de la muqueuse utérine
2 : entoblaste
3 : syncytiotrophoblaste
4 : cytotrophoblaste
5 : ectoblaste
6 : blastocèle

Schémas représentant un blastocyste humain de


7 à 8 jours de développement.
1 : syncytiotrophoblaste 7 : cavité amniotique
2 : cytotrophoblaste 8 : amnioblastes
3 : ectoblaste 9 : bouchon de fibrine
4 : entoblaste 10 : lacune du trophoblaste
5 : blastocèle 11 : entoblaste en voie de prolifération
6 : capillaire sanguin maternel

Schémas représentant un blastocyste humain de


9 à 10 jours de développement.
1 : entoblaste en voie de 4 : membrane de Heuser
prolifération 5 : cavité amniotique
2 : érosion des capillaires 6- cytotrophoblaste
maternels 7 : syncytiotrophoblaste
3 : réticulum extra-embryonnaire 8 : lac sanguin

Schémas représentant un blastocyste humain de


12 à 13 jours de développement.
Troisième Semaine du Développement

Il a un enchaînement des 2 processus suivants :

 Gastrulation

 Début de la neurulation

Ces deux processus intéressent uniquement la partie


embryonnaire, c.à.d : le D.E.D
Gastrulation (15ème au 21èmej)

1-1 : Morphologie

Ligne primitive
1-1 : Morphologie
1-2 : Mise en place du mésoblaste
intra-embryonnaire
16ème j : des cellules ectoblastiques qui sont
proches de la ligne primitive :

 se multiplient,

 se transforment en cel épithélio-mésenchymateuses,

 émettent des pseudopodes et

 migrent entre l’ectoblaste et l’entoblaste en 2


àvagues successives.
1 : ligne primitive 6 : bord sectionné de l'amnios
2 : dépression primitive 7 : mésoblaste
3 : noeud de Hensen 8 : entoblaste
4 : membrane pharyngienne 9 : future membrane cloacale
5 : zone cardiaque

Vue, à travers l’amnios et la vésicule vitelline sectionnés, de


la face dorsale du disque embryonnaire didermique.
Cellules de la 1ère vague

 se transforment en cel épithélio-mésenchymateuses


 migrent entre l’ectoblaste et l’entoblaste
crânialement
Cette migration s’effectue latéralement
forment
caudalement
mésoblaste intra-embryonnaire
sauf au niveau de 2 zones :
• membrane pharyngienne (en avant)
• membrane cloacale (en arrière)
Sur les bords, le mésoblaste intra-embryonnaire entre
en contact avec le mésoblaste extra-embryonnaire.
B

1 : ligne primitive 5 : invagination des cellules


2 : ectoblaste formant le futur mésoblaste
3 : mésoblaste extra-embryonnaire intra-embryonnaire
4 : entoblaste définitif 6 : entoblaste

Coupe transversale passant par la ligne primitive (au


niveau indiqué en B) montrant l’invagination et la
migration latérale des cellules ectoblastiques qui vont
donner le mésoblaste intra- embryonnaire.
Cellules de la 2ème vague
 se transforment en cel épithélio-mésenchymateuses.

 s’invaginent en doigt de gant en avant du N.H.

 migrent entre l’ectoblaste et l’entoblaste en


adirection à de la membrane pharyngiènne.
forment

le prolongement céphalique
se creuse d’un canal,

le canal chordal qui s’étend du


jusqu’à la
mbr pharyngienne nœud de Hensen
La flèche rouge représente schématiquement, la migration de la
2ème vague des cellules ectoblastiques en direction de la
membrane pharyngienne à partir du noeud de Hensen. Ces cellules
seront à l’origine du canal chordal, et finalement de la chorde
dorsale.
C

A B
1 : canal chordal 5 : pédicule embryonnaire
2 : nœud de Hensen 6 : MEE
3 : entoblaste embryonnaire 7 : allantoïde
4 : cavité amniotique
A : dessin schématique d’une coupe céphalo-caudale.
B : dessin schématique d’une coupe transversale passant par C
d’un embryon de 17 jours, montrant le canal chordal qui se dirige
w en direction crâniale à partir du noeud de Hensen.
A B

1 : processus notochordal fusionné 7 : canal neurentérique


2 : plaque préchordale 8 : mésoblaste
3 : membrane pharyngienne intraembryonnaire
4 : entoblaste embryonnaire 9 : membrane cloacale
5 : cavité amniotique 10 : vésicule vitelline
6 : gouttière neurale 11 : allantoïde

Dessin schématique d’une coupe céphalo-caudale (A) et transversale


(B) passant par C d’un embryon de 18 jours, montrant la formation
du canal neurentérique et l’apparition de l’allantoïde.
1 : Gastrulation (15ème au 21èmej)

 Formation du chordomésoblaste

2 : Début neurulation

3 : Evolution du mésoblaste extra-embryonnaire

Partie extra-embryonnaire aboutit à la formation :


 Ebauches vasculo-sanguines
 Placenta diffus
 Ebauches sexuelles
Neurulation

La neurulation est composée de 3 stades :

 Stade plaque neurale (a lieu à la 3ème S)

 Stade gouttière neurale ( idem)

 Stade tube neural (a lieu à la 4ème S)


Stade plaque neurale
(fin 3ème semaine)

Chorde dorsale induit la différenciation de


l’ectoblaste sus jacent en neuro-ectoblaste
épaississement

Plaque neurale

Le reste de l’ectoblaste est appelé épiblaste.


Stade plaque neurale

1 : épiblaste

A : Représentation schématique montrant l’induction de


l’ectoblaste sus-jacent par la chorde dorsale formant le
neuro-ectoblaste.
Plaque neurale Plaque neurale Gouttière
neurale
Processus Plaque
Plaque
noto- préchordale
préchordale
chordal

18 days
19 days

20 days

Evolution de la plaque neurale


entre le jour 18 et le jour 20.
Stade plaque neurale
Stade gouttière neurale

2 : gouttière neurale
3 : crête neurale

B : Représentation schématique montrant la formation


de la gouttière neurale et des crêtes neurales.
1 : plaque neurale
2 : ligne primitive
3 : noeud primitif
4 : gouttière neurale
5 : somites
6 : bord sectionné de l'amnios
7 : bourrelet neural

A : Vue dorsale d’un embryon humain d’environ 18 jours.

B : Vue dorsale d’un embryon humain d’environ 19 jours.


1 : bourrelets neuraux fusionnés 5 : crête neurale
2 : bourrelet neural 6 : renflement péricardique
3 : gouttière neurale 7 : neuropore antérieur
4 : somites 8 : neuropore postérieur

A : vue dorsale d’un embryon humain d’environ 22 jours.

B : vue dorsale d’un embryon humain d’environ 23 jours.


1 : Bord sectionné de l'amnios 2b : Tube neural
2a : Gouttière neurale 2c : Neuropore caudal
3 : Bourrelet neural 2d : Neuropore rostral
4 : Somites 5 : Vésicule vitelline

A : vue dorsale d’un embryon humain d’environ 22 jours.

B : vue dorsale d’un embryon humain d’environ 23 jours.


Gastrulation (15ème au 21èmej)

 Formation du chordomésoblaste

Début neurulation

Evolution du mésoblaste intra-embryonnaire

Partie extra-embryonnaire aboutit à la formation :


 Ebauches vasculo-sanguines
 Placenta diffus
 Ebauches sexuelles
1 : mésoblaste para-axial
2 : mésoblaste intermédiaire
3 : mésoblaste latéral
4 : processus notochordal

Coupes transversales montrant l’évolution du mésoblaste intra-


embryonnaire entre 17 et 18 jours du développement.
1 : mésoblaste latéral 7 : somite
2 : mésoblaste intermédiaire 8 : chorde
3 : mésoblaste para-axial 9 : splanchnopleure et entoblaste
4 : gouttière neurale 10 : somatopleure et ectoblaste
5 : vacuoles coelomiques 11 : cavité amniotique
6 : coelome intraembryonnaire 12 : vésicule vitelline

Coupes transversales montrant l’évolution du mésoblaste intra-


embryonnaire entre 20 et 21 jours du développement.
1 : mésoblaste para-axial 7 : entoblaste
2 : mésoblaste intermédiaire 8 : ectoblaste
3 : mésoblaste latéral 9 : Somatopleure
4 : processus notochordal 10 : Splanchnopleure
5 : amnios 11 : gouttière neurale
6 : coelome intra-embryonnaire 12 : plaque neurale

Représentation tridimentionnelle montrant l’évolution parallèle de


l’ectoblaste et du mésoblaste.
1 : Gastrulation (15ème au 21èmej)

 Formation du chordomésoblaste

2 : Début neurulation

3 : Evolution du mésoblaste intra-embryonnaire

Partie extra-embryonnaire aboutit à la formation :


 Ebauches vasculo-sanguines
 Placenta diffus
 Ebauches sexuelles
Villosités
placentaires

Disque embryonnaire gonocytes


Pédicule
embryonnaire
Lame choriale

Splanchnopleure
Amas extra-embryonnaire
cellulaires
hémangioformateurs

Schémas illustrant l’apparition des amas cellulaires


hémangioformateurs au milieu de la troisième semaine.
Cavité
amniotique

Réseau ombilical
Réseau intra-embryonnaire
-aortes -veines
-veines cardinales -artères

Vésicule vitelline
Réseau vitellin

-veines
-artères

Circulation embryonnaire à la fin de la troisième semaine


de développement.
MERCI !
Références

 Leçons d’Embryologie humaine J . Poirier

 Embryologie médicale J . Langman

 Embryologie humaine J . Larsen

 Embryologie humaine de la molécule à la clinique

F . Encha-Razavi
 www : Aly Abba . com

 www :Embryology . ch