Vous êtes sur la page 1sur 43

3ème PARTIE

LA CORROSION MÉTALLIQUE
LA PASSIVITÉ
LA LUTTE CONTRE LA CORROSION
EXEMPLE DE MÉTAUX ANTI-CORROSION
PASSIVABLES
LES ACIERS INOXYDABLES
LES ACIERS INOXYDABLES SPÉCIAUX
LES ALLIAGES A FORTES TENEURS EN
NICKEL
Exemples de solutions
aux problèmes industriels de
corrosion

Présentation orale résumée

André DESESTRET
Ingénieur Conseil
Ingénieur diplômé de l'École Nationale Supérieure
d'Électrochimie et d'Électrométallurgie de
Grenoble. Docteur Ingénieur
Consultant NICKEL DEVELOPENT INSTITUTE
1 Chemin du Gault 43330 Saint Ferréol d’Auroure
Téléphone et Télécopie (33) 04 77 35 85 84
Email : andre.desestret@wanadoo.fr

André Desestret Corrosion Métallique 1


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
La corrosion métallique en milieu aqueux est une électrolyse
Importance fondamentale des processus électrochimiques

André Desestret Corrosion Métallique 2


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 3
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Origine de la tension électrique
Potentiel électrochimique

André Desestret Corrosion Métallique 4


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 5
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
INTERFACE CORROSION AQUEUSE
MÉTAL SOLUTION
Réseau cristallin H 2 O OH- H +
empilement régulier
Composés solubles Ions
des atomes
(+ défaut du réseau )
pH > 7
e-
O2 + H 2 O + e - 2 OH -
Cathode)
(C
Fe Fe 3+ Cation soluble
(Anode)
Fe Fe2+ Cation soluble
pH < 7
INFLUENCE DE LA
COMPOSITION e-
2 H ++ 2 e - 2H H2
STRUCTURE (Cathode)
MÉTALLURGIQUE Précipitation de produits de
DU MÉTAL corrosion: composés insolubles
oxydes hydroxydes etc ....
Fe2O 3,nH2O Fe3O4,nH2O
Fe(OH)2 Fe(OH) 3
Al2O3 ,3H2O TiO2 ZrO2 Cu2O
Fe2F 3 PbSO4 .....
Couches superficielles + /- épaisses
+ /- adhérentes + /- protectrices

C OUCHE “PASSIVE”
très mince ≤ 1/100 micron

André Desestret Corrosion Métallique 6


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 7
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 8
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
La corrosion métallique ?
Le métal se dissout dans le milieu
La corrosion d’un métal est causée
par l’oxydation de ce métal
à l’état de composés (de cations)
solubles dans le milieu
Cette oxydation est rendue possible
lorsque le milieu contient
des corps ou composés
" réductibles"
capables d’être " réduits " spontanément
donc d’oxyder spontanément le métal
Exemples d’espèces « réductibles »: O2 ,H2O,H+
• L ’oxygène O2 en solution dans l’eau se réduit au
contact du fer pour former l’anion OH- ou une
molécule d’eau H2O:
xMe + yO2 + (nH2O)  MexO(2y-2n)Hn+ nOH-
• C ertains métaux peuvent être oxydés par l'eau même
en l'absence d'oxygène avec formation d'hydrogène:
xMe + yH2O  Mex(OH)y + y H2
• D ans une solution acide, le cation acide H+ se réduit
spontanément au contact du fer pour donner de
l’hydrogène gazeux H2
• L es solutions acides sont très agressives car elles sont
formées essentiellement de cations H+ acides très
facilement réductibles
André Desestret Corrosion Métallique 9
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 10
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Représentation schématique
Influence conjointe
du Pouvoir Oxydant de la solution
et de son Acidité

André Desestret Corrosion Métallique 11


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 12
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Certains corps ou composés chimiques
peuvent fortement perturber l’état passif
Ex chlorures

André Desestret Corrosion Métallique 13


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Influence fondamentale
du pouvoir oxydant du milieu
sur l’agressivité d’une espèce
en solution Ex. chlorures
Espèce
aggressive
p.ex. Pouvoir
chlorure oxydant
croissant
Cl-

Métal Cl-

Film passif
Cl-

Cl-

Une faible teneur en chlorure devient dangereuse


si le pouvoir oxydant est très élevée
Une forte teneur en chlorure devient peu
dangereuse
si le pouvoir oxydant est très faible

André Desestret Corrosion Métallique 14


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 15
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 16
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 17
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 18
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 19
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Aluminium
Domaine de passivité
D’après M.Pourbaix CEBELCOR

André Desestret Corrosion Métallique 20


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Aluminium
La passivité est fortement perturbée
par la présence de chlorures en solution

André Desestret Corrosion Métallique 21


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 22
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 23
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 24
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 25
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 26
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 27
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
LE FILM PASSIF
TRÈS MINCE INVISIBLE
env. 5 millionièmes de millimètre

• F REINE LA DISSOLUTION MAIS


NE LA SUPPRIME PAS TOTALEMENT

• A UCUNE RÉSISTANCE MÉCANIQUE

• S E DISSOUT ET SE REFORME EN PERMANENCE

• P EUT ETRE ENDOMMAGÉ par :


- D OMMAGES
CHIMQUES/ÉLECTROCHIMIQUES
(MILIEU)
- D OMMAGES MÉTALLURGIQUES
(DÉFAUTS DE LA STRUCTURE
MÉTALLURGIQUE DE L'ALLIAGE)
- D OMMAGES MÉCANIQUES

André Desestret Corrosion Métallique 28


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 29
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 30
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
La composition et l’épaisseur
de la couche passive
s’adaptent (s’ajustent)
En permanence!
aux conditions chimiques et
électrochimiques
imposées par le milieu:
Pouvoir oxydant
Possibilités de formation de composés
et de complexes solubles ou au
contraire insolubles
Dans un alliage p.ex. acier inoxydable
chacun des éléments d’alliage exerce
un rôle préférentiel selon le potentiel
imposé par le milieu
Leur effet varie selon le potentiel
imposé par le milieu

André Desestret Corrosion Métallique 31


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Importance fondamentale
des couplages électrochimiques
(« galvaniques »)

André Desestret Corrosion Métallique 32


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 33
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Effet accélérateur du carbone contenu dans le fer
carbure de fer Fe3C (cémentite) cathodique
sur la vitesse de corrosion

André Desestret Corrosion Métallique 34


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Mise en évidence par micrographie
Des différentes teneurs en Fe3C
D’aciers au Carbone
En fonction de la teneur en Carbone

André Desestret Corrosion Métallique 35


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 36
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Corrosion des alliages
métalliques
Structures hétérogènes
Ex:
Aciers au Carbone:
Matrice ferritique------------------>Anode
Carbone Carbures de fer------->Cathode

Fontes:
Matrice ferritique------------------>Anode
Carbures de fer Graphite------>Cathode

Laitons Bronzes d’Aluminium:


Matrice Cuivre------------------------>Cathode
Zinc Phases riches en Zinc ---->Anode
«Dézincification des Laitons»
Aluminium Phases riches en Al ->Anode
«Désaluminisation des Alliages Cu-Al»

André Desestret Corrosion Métallique 37


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
Dans les Métaux et les Alliages
Métalliques
(Solutions solides)

Des couplages électrochimiques


existent entre
•Les différents atomes
•Les différents composants de la
structure
•Matrice/Carbures/Nitrures/Phases
intermétalliques …
•Les différentes régions du réseau
cristallin
•Grains/Joints de Grains
•Matrice/Régions ségrégées
•Etc…
•L’attaque métallographique met à profit
ces différences pour mettre en évidence
la structure métallurgique des métaux
et des alliages métalliques

André Desestret Corrosion Métallique 38


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
La Passivité
La Couche Passive
Interface Métal-Milieu

Très faible épaisseur: environ 50 Angstroems Aucune résistance mécanique


Se dissout et se reforme en permanence
Vitesse de dissolution du métal
Vitesse de
formation de la
Exemple de courant résiduel de dissolution à l’état passif:
couche passive
Acier inoxydable Cr18%-Ni10% dans H2 SO4 10% à 20°C:
environ 0,1 micro-Ampère par cm2

Composition et Structure de l’alliage Conditions chimiques/électrochimiques


métallique imposées par le milieu:
* Acidité (pH)
Ex: Aciers Inoxydables * Pouvoir oxydant/réducteur
Fe + Cr, Ni, Mo, Cu, N, W, Si (Potentiel électrochimique)
(- C, S, P,...impuretés diverses)
Dépassivation chimique/électrochimique
Structure métallurgique: * Pouvoir complexant (dissolvant) du milieu
Ferritique, Martensitique, Austénitique ...
Austénitique-Ferritique Dépassivation mécanique:
Martensitique-Ferritique
Martensitique-Austénitique
* Érosion Cavitation Abrasion

État métallurgique:
Solution solide “homogène”(?)
(Traitement thermique de mise en solution) Pollutions diverses
Formation de Carbures/Nitrures de Chrome de la surface métallique:
et/ou de composés (phases) intermétalliques
(Chaudronnage, Soudage...)
Calamines de soudage
Risques de ou de traitement thermique
dépassivation “métallurgique” (oxydations...)
p.ex . corrosion intergranulaire, piqûres... Défauts de diverses natures
Chimiques
État mécanique (de la surface) Mécaniques
Contraintes résiduelles de tension: Microfissures
Risques de fissuration par corrosion sous “Géométrie” de la surface
contrainte ou fatigue-corrosion Bio-Films (Bactéries)

La passivité est un état “métastable” ou même “instable”


qui peut être perturbée, sur toute la surface, ou seulement en certains points,
par des “défauts” de l’interface métal-milieu:
----->> corrosion générale ou corrosions localisées

André Desestret Corrosion Métallique 39


IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 40
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 41
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
André Desestret Corrosion Métallique 42
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation
La Passivité
La résistance à la corrosion de tous les
métaux et alliages industriels est due à
l’existence
d’une couche passive
La passivité n’est pas un état
thermodynamique stable
C’est un état métastable qui peut
persister
seulement si un ensemble
de conditions
chimiques et physico-chimiques
sont réunies
à l’interface métal/milieu
• C omposition chimique du milieu, pH

• P ouvoir oxydant du milieu « rédox »

• É tat de surface du métal

• É tat métallurgique du métal

• Le domaine d’existence de la

passivité varie selon la nature du


métal ou de l’alliage
André Desestret Corrosion Métallique 43
IngénieurConseil Aciers inoxydables
26/12/03 3 Corrosion Passivation