Vous êtes sur la page 1sur 2

DM Étude d’un doublet optique afocal

Devoir à la maison n◦ 8

Extrait du devoir MPSIA de Novembre 2016. Préparation au DST du 1er décembre 2017.
On appelle doublet un système composé de deux lentilles minces. On supposera dans tout l’exercice être dans les conditions de GAUSS.

Dans cet exercice on pourra utiliser que pour une lentille mince de centre O, de distance focale image f 0 , dont les foyers sont F
(objet) et F0 (image), qui conjugue un objet ponctuel A avec son image A0 sur l’axe optique, on a les relations suivantes:

1 1 1
Descartes : − + = et Newton : FA · F0 A0 = − f 02
OA OA0 f0

On considère un système optique constitué d’un doublet de lentilles minces (L1 et L2 dans cet ordre) de distances focales images
respectives f10 = 10,0 cm et f20 = 2,0 cm. On donne le rayon R1 = 4,0 cm de la première lentille. Le système est afocal.

(1) Rappeler la définition d’un système afocal. En déduire la distance entre ces deux lentilles.

Objet à distance finie sur l’axe optique

Avec ce système, on forme, d’un objet ponctuel A placé sur l’axe optique, l’image finale A’. On pose x = F1 A et x 0 = F20 A0 où on a noté
Fi et F’i les foyers principaux objet et image de la lentille i.

x0
(2) Exprimer puis calculer le rapport .
x
(3) Sur la figure 1 en annexe, on a placé un objet AB transverse et la première lentille. Compléter la figure avec la seconde lentille et
construire l’image de AB. L’image est-elle réelle ou virtuelle ? droite ou renversée ?
x0
(4) Définir le grandissement transverse γ du doublet à partir de la construction précédente. Exprimer le rapport en fonction de γ.
x
(5) Que doit valoir x pour que A et A’ soient confondus ? Donner l’expression et faire l’application numérique.

(6) Montrer que l’image A’ est virtuelle si x est inférieur à une limite x lim que l’on exprimera et calculera.

Observation de Mars

Avec ce doublet on choisit de regarder Mars, de diamètre d M = 6 792 km située à une distance D = 56 · 106 km de la Terre lorsque les
deux planètes sont les plus rapprochées.

(7) Quel est l’intérêt, dans cette utilisation du doublet, à ce que le système optique soit afocal ?

(8) Sous quel diamètre apparent (en valeur absolue) voit-on Mars à l’œil nu ? Pourquoi Mars nous apparaît-elle un point à l’œil nu ?

(9) Construire l’image de Mars (supposée à l’infini) par le doublet précédent sur la figure 2 en Annexe (on commencera par rajouter
la deuxième lentille)
On fera apparaître le diamètre apparent de Mars à l’œil nu α, ainsi que le diamètre apparent de Mars en sortie du doublet (que
l’on note α0 ). On prendra garde à orienter les angles depuis l’axe optique jusqu’au rayon considéré.
α0
(10) Exprimer, puis calculer le grossissement G = .
α
(11) Peut-on distinguer la forme de Mars à l’aide de ce doublet lorsque les planètes sont rapprochées ? Justifier.

(12) Déterminer par le calcul la position et le rayon du cercle oculaire (image de la lentille L1 par L2).

(13) Pourquoi est-il intéressant de placer son œil au niveau du cercle oculaire ?

1
MPSIA 2017-18 DM8

L1

A F1 O1 F10

Figure 1 – Construction géométrique de la question (3) de l’exercice.

L1

F1 O1 F10

Figure 2 – Construction géométrique de la question (9) de l’exercice.

2/2