Vous êtes sur la page 1sur 45

Services de chirurgie :

Hygiène du bloc opératoire :

Plus que les autres hospitaliers, le chirurgien et son équipe sont confrontés à un problème de propreté,
de non contamination bactérienne par les vêtements.
Evoluent entre le bloc opératoire et salle opératoire, dans ses services d’hospitalisation, son bureau, sa
consultation, le chirurgien a des précautions à prendre, nécessitant d’envisager 03 tenues.

En plus des vêtements, les mains sont l’élément de contamination principal à l’hôpital, donc ses
précautions spéciales vont devoir être prises selon les circonstances :

- 02 type de lavages des mains pour le chirurgien.

- Le lavage dit hospitalier.

- Le lavage dit chirurgical pour toute interventions sanglantes.

Le but rechercher est de débarrasser les mains et les avant bras de micro-organisme de surface, ceci le
plus longtemps possible.
blocs
opératoires
définition : les principe :

les types Les composant


- Le couloire doivent être a
largeur de 1m80
Le bloc opératoire
est un ensemble des
- Les porte des salles de
locaux d’un services
réveil et des salles
de chirurgie destines
d’anesthésie de 1m30 et a
aux opération
double battant

- Le cheminement de
matériel doit être une sens
unique

La salle d’opération
Les prescription technique sont :

surface hauteur forme aération équipements


- 36 m2, ou Il varie entre En préférence, carré L’aération naturelle Des guichets prévus pour l’évacuation
2.80 m et avec les angles n’est pas permise du matériel
6×6. 3.00 m. arrondis. donc aucune Le premier : réservé aux instruments
-50 m2 pour fenêtre n’est de 60×60 cm, la partie basse est situé
les admise. à 90 cm du sol fini.
Le second : situé en bas, réservés aux
orthopédique ;
Les sacs fermés de linge ; déchets
cardio -
vasculaire;
neurologie
Normes techniques Ventilation- climatisation Eclairage

- les murs et les La ventilation Fondamentalement


sols ne doivent pas asservie aux problèmes soulevés par On a deux types d’éclairage dont la
comporter de joints. l’aérobio-contamination, les aspects salle a besoin :
impliqués sont : éclairage du champ opératoire.
-Le plâtre et le Eclairage d’ambiance.
carrelage ne sont * la filtration
pas admis. * le renouvellement d’air. Eclairage opératoire : par lampe
* le recyclage. opératoire par exemple : scialytique
- Les faux plafonds dans l’axe de la salle avec une
doivent être lisses, Les radiateurs ne sont pas admis. luminosité de 100.000 lux, à 130.000
étanches, de faible La température dans la salle est lux.
transmission égale à 210. La prise du courant alimentant la radio
acoustique. Le volume d’air neuf ou recyclé est mobile est située à plus de 1,6 m du
égale à sol.
-Le revêtement 50 m2/heure, ou 120 fois/h L’éclairage d’ambiance : doit
verticaux doivent Le renouvellement d’air est obtenu permettre au chirurgien d’observer le
être lisses ;étanche avec un appareil à ventilation sous plateau d’instruments, de lire une
et ne brûlent pas U.V, et filtre absolue de 0.5 U. mesure sur le cadran.
L’éclairage de secours opératoire
d’une autonomie de 2 heures est
obligatoire (scialytique à batterie).
Scialitique : dispositif
d’éclairage suspendu
au dissue de la table
d’opération

schéma de rayons
remarque :

dans la salle d’opération en voit a l’intérieur :

sur le mur cote unité technique ; seront réalise a 30cm du sol 3 prise ANTIDEFLAGRANTE:
2prise de 16A
1prise de 32A

sur le mur opposé ; seront réalise a 30cm du sol 3 prise NORMLE :


2prise de 16A
1prise de 32A
Annexes
c’est une
surface de
circulation

On voit généralement 3 circulation :

Circulation propre mène l’anesthésie et a la salle de préparation des chirurgie

Circulation sale permet l’évacuation déchet et linge sale

Circulation médicale dessert les bureau et l’entre des vestiaires

On voit les sas successifs qui doivent permettre l’accès au bloc

Pour les personnelle le vestiaire médical

Pour les malade salle de transfert ou d’anesthésie

Pour les chirurgienne local de perpétration


Accueil Préparation Recondition- départ
réception condition- Salle d’opération nement
nement
malade transfert transfert Hébergement
Accueil du Pré- anesthésie réanimation
malade

personnel change Lavage des déshabillage Vestiaire


vestiaire main extérieur
tenu opératoire

matériel Décondition Préparation- Recondition- stock Elimination


Réception nement inne nement stérilisation
contrôle rvati
on

Schéma générale pour la circulation

Circuit malade

Circuit chirurgiens

Circuit matières
Les autres salles Surface du corps

Méthode permet
d’éliminer d’un On stériliser :
Stérilisation : milieu salle d’opération

Les instruments chirurgicaux et matériel de pansement

Remarque : pour stérilisation Les instruments chirurgicaux et matériel de pansement on utilise la chaleur sèche ou humide

Par la chaleur sèche elle se fait dans des étuve (poupinel)

Par la chaleur humide elle se fait dans l’ autoclave

La serveillance
Ensemble des soins intensif
prodigue a certain malade
pour rétablir ou maintenir Elle fait deux activité
Réanimation : chez eux
Le traitement
conclusion
Couloire stérilisé

lavage

Salle de Salle d’opération


stérilisation

Salle d’anesthésie
transfert lave main

Couloire propre

Salle de préparation Salle de réanimation Vestiaire + Poste de garde

malade
salle de réanimation pour la stérilisation (poupinel)
la methode pour l’ anesthésie les malade

l’ autoclave pour la stérilisation

services d’exploration :

Services
d’exploration
Le laboratoire Imagerie médicale

1 - Le laboratoire

Micro scope
Salle de laboratoire

Type d’analyse du Définition Prescription technique de laboratoire


laboratoire
Biochimie - Analyse chimique des - Tout laboratoire doit disposer d’un poste de douche + wc et lavabo
fluide et composition des
tissus - Doit être largement ventile
Les paillasses doivent avoir une profondeur de 60cm avec le bac évier

- Analyse des micro - Les revêtement et les joint entre les carreaux doivent être réalises avec des
Microbiologie organismes et virus de corps matériaux résistante a l’acide et les produit chimiques
humain analyse des
phénomènes d’immunologie - La robinetterie spécial fixée au mur avec protection anti-acide

- L’alimentation sera uniquement en eau froide S 40-45


- Examens macroscopique et
Pathologie clinique et microscopique des tissus
aytologie cellules
Remarque :

Il faut avoir une salle de prélèvement et bureau pour biologiste prés du laboratoire

1 – Imagerie médical ;

Discipline médicale consistent a produire des


image de corps humaine vivant a las interpréter
et a les utilisateur a des fins diagnostique ou
thérapeutiques

Imagerie médical par mal d’action

radiologie échographie IRM Médicine nucléaire

L’émission et la Phénomène la
L’utilisation réflexion du résonance Isotopes radio actif
des Rayons x ultrasoms manetique
nucléaire
Selon la fonction Selon la fonction

conventionnelle interventionelle diagnostique Thérapeutique

- Radiologie - Echographie

- IRM -
- Radiographie IM/M Radiothérapie
(standard)
-Médicine nucléaire - radioscopé Endoscope monographie
Imagerie médical par mal d’action

échographie radiologie IRM Médicine nucléaire

Radiographie radioscopé tomographie tomodensitométrie


standard après administration d’un produit de contraste

INTRODUCTION :

« On naît à l’hôpital, on se soigne a l’hôpital et on meurt a l’hôpital »

La santé vise le bien être de chacun de nous, le bien être physique et physiologique : la santé est une

ressource majeur pour déterminer le développement social,économique et scientifique de chaque pays , ou le

monde de nos jours passe par d’innombrable changement et affectation dus aux jaillissement de la

technologie et non influence sur la vie de l’homme ce dernier cherche toujours a préserver sa santé sans

autonomie normal, physique a la recréer en cas de maladie, cette notion même par la présence des

équipements conçus, le traiter et le guérir .


Ces équipements sont une arche de vie et surtout de survie. Leur bon fonctionnement reflet la position

attribuée aux malade dans la société. Il sont aussi les indicateurs de l’ évolutions économique de ce secteur
en constante mutation.

DEFINITION DE LA SANTE :

La santé est l’équilibre et l’hounomie de toutes possibilités


de personne humaine biologique, physiologique et sociale .
cet équilibre exige d’une part satisfaction des besoins fondamentaux
de l’homme qui sont qualitativement les mêmes pour être
humains(besoin effectifs nutritionnels, sanitaires éducatifs, sociaux)
d’autre par une adaptation (santé physique,s

OBJECTIFS DE LA SANT E :

Assurer les soins curatif


Identifier les besoin de la population

accueillir les malade de jour comme de nuit

assurer les examens de diagnostique

CHOIS DU THEME : qui d’entre nous n’a pas eu une problème de santé ?

qui n’a jamais souffert un jour ?

être en bonne santé s’est idéal, mais comment ?

On choisis ce thème pour arriver donc a propose un conception capable d’adopter l’équilibre physiologique aux malades et offrir
une ambiance de travail aux praticiens.
Aussi que la richesse de ce thème au niveau des secteurs (hôpital, polyclinique ,salle de consultation…)et au niveau de la
spécialité (médecin, chirurgie…)qui ont créer a nous l’envie de les découvrir

LE ROLE DE LA SANTE :

La fonction sanitaire intègre trois volet différents :


l’éducation : permet a la population de bien connaître les causes des maladies et les méthodes d’hygiène.
La prévention : ensemble des mesures et percautions prives en vie d’éviter les maladies professionnelles
et le développement des epidemises et d’encourager l’hygiène.

La thérapie :elle prend en soin les personnes atteintes de la maladies pour essayer de les guérir par la
pratique de la médecine.

Définitions des différents secteur de la santé :

salle de soin

• centre de soin

polyclinique
• hôpital

Différents définition Activités Activités techniques


secteurs administratifs Activité préventives Activités curatives
•salle de soin • est l’unité de • terme des registres • surveillance • soin infirmiers :
et de santé sous secteur ,dossier, fichier medico- épidémiologiques et lutte - pratique des injections.
consultation sanitaire le plus sanitaire et autre supports centre les maladies -Activité des soins et de
avancer en milieu d’informations trasmisible. pansement
rurale et a habitat • établissement et • surveillance et contrôle de • activité médicales :
dispose. transmission des divers l’hygiène du milieu. Consultation de médecine
elle constitue le rapport d’activités et • surveillance de certaine générale ,le rythme et
rôle de d’information ou centre de maladie non transmissible l’organisation sont définis
développement de santé ou a la polyclinique . • protection naturel et par le règlement intérieur
certaines activité • gestion du matériel de infantile. Type des secteurs
de«soin de santé l’instrumentation des • espacement des naissances sanitaires dans le cadre de
primaire »et de produit pharmaceutique et • protection des jeunes en l’organisation et du
structure de d’entretien. milieu scolaire fonctionnement des sous-
ratachement • application des programmes secteurs
d’autres nationaux du saute
• éducation sanitaire.
• centre de L’unité de base du • coordination des
soin sous-secteur différentes activités du
sanitaire chaînon centre
intermédiaire • terme des registre
entre la dossier, fichier medico-
polyclinique et la sanitaires et autre supports
salle de soin et de d’information secrétariat
consultation, il médical.
consiste la • terme des déferant
structure documents de gestion
essentielle en • gestion pour le matériel
matière :«soins de activités
santé primaire».le ,l’instrumentation des
centre de santé est produits pharmaceutique
organiquement et d’entretien évolution
ratache au siège du des activités
sous- secteur
sanitaire.
la • siège techno • soins infirmiers
polyclinique administratif elle - pratique des injection
coordonne, - activités de soins
,paussement et petite
impulse contrôle chirurgie
et évalue les • activité médicales :
activités et le -consultation de médecine
fonctionnement générale.
de toutes les -consultation de
unités sanitaires spécialises : la nature et
de base existantes l’organisation sont définis
par le règlement intérieur
dans la commune type des secteurs sanitaire
ou cartier dont les principale étant :
elle a la charge * la pédiatrie
tout en assurant * l’ophtalmologie
des prestations * la gynécologie obstétrique
sanitaires *l’oto-rhino- laryngologie
propres. *la psychologie
*activités
d’odontostomatologie.
*prothese dentaire
* urgences medico-
chirurgical.
Hôpital • l’hôpital est
l’élément d’une
organisation de
caractère médical
et social dont la
fonction consiste a
assurer a la
population des
soins médicaux
complètes curatifs
et préventifs et
dont les services
extérieurs
Irradient jusqu'à
la cellule familiale
considère dans son
milieu : c’est aussi
un centre
d’enseignement de
la médecine et de
recherche bio
social OMS
La santé en Annaba ;

LA SANTE EN
ANNABA

SECTEUR
PRIVES SECTEUR
PUBLC

LES CLINIQUES
CENTRE 03 HOPITAL
PRIVES HOSPITALIER 03 SECTEURS SPECIALISES
UNIVERSITAIRE SANITAIRE
SECTEUR
PUBLC

Secteur public
Centre hospitalier Secteur sanitaire Secteur hospitalier spécialise
universitaire
•hôpital IBEN •Secteur sanitaire d’Annaba : •Etablissement El Bouni :
ROCHED Spécialise en pédiatrie , gynécologie
•hôpital IBEN CINA Couvre la commune d’Annaba , El obstérique , chirurgie pédiatrique .
•hôpital DORBAN Bouni, Berrahale , Oued El Anneb
•hôpital pédiatrique et Treiat .son siege est situe au • Etablissement d’El Rashi :
SAINT- THERESE niveau e secteurs Franz Fanon Spécialise en pédopsychiatre
•clinique (Caroubier)
d’ophtalmologie de •Etablissement de Serai di :
CHANP DE MARS •Secteur sanitaire EL Hadjar Spécialise en rééducation
•02 clinique dentaires Couvre la commune EL Hadjar
(SAOULI et ELISA) Ain Berda ,Cheurfa ,El Elma son
siége est situe au niveau de
•remarque :le C H U l’hôpital de Ain Berda
d’Annaba a une capacité
de 1207lits et a vocation • Secteur sanitaire Chétaibi :
régional, assurant la
prise en charge des Couvre uniquement la commune de
malades (d’Annaba, Chétaibi .
Guelma, Taref, Souk Ah
ras et Skikda)d’une
population d’enivrent
03M hab.
SECTEUR
PRIVES

Secteur prive
CLINIQUE SITUATION N° SPECIALITE
LITS
•clinique Abou maroiane Route Bouhdid 60 Chirurgie générale cardiologie
Annba
•clinique El Farabi Rue Hacen 20 Chirurgie générale gynécologie
Chaouche Kamel obstriques
•clinique Sybousse Rue Amerouche 38
•clinique El Jazair 40
•clinique Pont Bland Rue Bicha Youssef 24
•clinique El Aourassi Rue Fellah Rachid 20
•clinique Taher Saidani 50
•clinique Les Jasmins Cite Gini – spider 20
Couba
Services Capacité en lits
Technique Organisé Ecart
Chirurgie générale 80 68 -12 Historique de la santé en
Traumatologie – orthopédie 77 74 -3 Algérie :
Urologie 40 38 -2
Urgences chirurgicales 38 37 -1
Chirurgie réparatrice 16 16 0
Neuro – chirurgie 41 28 -13
Anesthésie réanimation 12 10 -2
Historique de la santé en Algérie
Gynéco-obstétrique 160 136 -24
Médecine interne 44 46 +2
Hôpital de jour 0 12 +12
Gastro – entérologie 48 46 -2
Endocrinologie 42 40 -2
Cardiologie – médicale 48 21 -27
Neurologie médicale 46 16 -30
Réanimation médicale 32 19 -11 1830- 1949- Après 1974-
1966-
1962-
Néphro- hémodialyse 44 15 -29
Pneumologie 77 57 -20
Auto rhino laryngologie 39 39 0
Hématologie 39 38 -1 Amélioration
- ouverture
Décisionduende
du
On trouve -La pris
- La
Maladies infectieuses 41 23 -18 système
planification
système du
Dermatologie 20 20 +0
deux sortes charge de ont
création
hospitalier : hospitalier
été
secteur
prises
toute par
deprive
lessecteur
Urgence asthmatique 0 12 +12 l’attachement
( clinique prive )
1-Hôpitaux problème
de
Pédiatrie 77 71 -6 des hôpitaux
- Masseur
loi N88-204 des
auxiliaires d’une sanitaire
Réanimation pédiatrique 0 14 +14 coloniaux
formation des
2-Hôpitaux
Hôpital de jour 0 10 +10
urbain
population
le 22-10-88 on
-médecins
Ophtalmologie 50 50 +0 niveau
fixant de
les norme
- On
technique
commence
région et
de parle de centre
sanitaire
de santé
Service d 'accueil : il se compose de :

Un hall d'entrée Acceil +


Réception

Service d 'accueil

Sanitaire pour
Attente principale
hommes et femmes
Services des urgences :

Acceil + Poste infirmier Salle d’examen


Attente

Salle
Salle de soins Services des d’observation
urgences

Bureau Sage- Bureau médecin Chambre de


femme garde
Définition Les condition Il doit assurer
Permet la prise en - Etre place a niveau accessible - La possibilité d’oxygénothérapie et
charge de la malade , de plein –pied par voie de respiration artificiel
de l’accueillir , mécanique
l’examiner, la - Les possibilités de réanimation
réanimer , observer son - Posséder un accès ambulance cardiaque
état
- Etre a proximité du monte - La possibilité d’aspiration et de
malade drainage

- Etre sur le même niveau que la


radiologie et la laboratoire
Services Administration :

Attente Bureau de
Secrétaire

Archive Services Bureau de


D’administration directeur

Salle de Bureau de
conférence comptabilité

Remarque : pour les surface :

Bureau de directeur S=20/25 m²

Bureau de Secrétaire S=12/15 m²

Bureau pour Archives S=15/20 m²

Salle de conférence S=30 m²


Services des consultations :

Les différente type de consultation

Consultation de C’est a cabinet ou se déroulent deux activité l’examen clinique et les soins chirurgicaux
chirurgie
Consultation de Peut être associe aux consultation d’obstétrique (dans le cadre mère et enfant)
gynécologie
Consultation Examens échographiques , doppler amnioscopies , entraînement a l’accouchement
obstétrique
Consultation Examens nombreux nécessitant dans la majorité des cas l’occasion des locaux
ophtalmologique Examen généralement courts ; donc débit plus important

Consultation de Intérêt de la situer a cote des exploration fonctionnelle spécialises : électromyographie ; stimulation ;
neurologie potentiel évoques

Consultation de Séparation des enfant contagieux ( salle d’accouchement)


pédiatrie
Remarque :
- De préférence l’accès aux consultation externe doit être directe a l’extérieure

- Le cabinet de consultation : 16 m²
hébergement :

Les surface des chambre / le N


de lit

1 lit 2 lit 3 lit 4 lit

16 m² 22 m² 30 m² 44 m²

Les norme techniques à prendre

-Position de lit parallèle a la façade


Les principes -Espace entre les lits : 1.05m
des disposition le lit -Espace entre les lit et la façade : 0.75m
dans la chambre -Espace entre la façade et le mure sanitaire : 3.15m
-Le lits seront métallique munis
Les norme des disposition
les sanitaire dans les
chambres

Coté couloire Coté fenêtre

- Création des gaine verticale - meilleure ventilation


-Emprise sur le couloire - chambre moine bien éclairé
d’accès aux chambre - visite technique a travers
-ventilation du sanitaire de la chambre
moine efficace - la distance de couloire 1.2
- la distance de couloire 2.4

L’éclairage des CH par des fenêtres dont le surface 1/6 de la surface total

L’orientation des
CH Sud ou sud –est pour soleil agréable le matin et pas trop
Services des moyens généraux :

La cuisine Dépôt matériel

La buanderie Dépôt poubelle

Locaux Services des Réservoir d’eau


technique moyens
généraux

chaufferie Groupe électrogène

climatisation La morgue

Détail des cette services :


Espace superficie composants Les condition a prendre

Elle doit permettre de traiter


1m² / lit
- Zone sale
La buanderie sur 6 jours
- Zone propre
- Zone de couture

- Plan de cuisson - les mure et le plafond doivent


- Chambre froide
La cuisine 1m² / lit
être couverts de matériaux
- Dépôt ordure lavables
- Une plonge - le transport des repas sera
dans des chariot fermés

- une pièce ventilée doit être isolée de la partie


morgue 35m² ( salle de préparation) accessible au public
- salle de recueillement
pour famille
chauffé par radiateur sauf le bloc o
chaufferie opératoire de température 20°/25°c
+
climatisation 50m²
Locaux technique

oxygéné :dans le bouteille avec rampe de branchement

vide :réalise a partir de deux ensemble motopompe avec réservoir tampon

protoxyde d’azote :stocke de bouteilles

air comprime :produit par deux groupe identique moto compression avec réservoir

remarque :

- il faut les robinetterie spéciale pour chaque gaze

- les réseaux primaire et secondaire de toute les fluide seront en tube cuivre
Tête de lit ( un chevet )

Exemple
d’aménagement
d’un chambre
L’ENTERIERE :

Principe d’organisation des services :

Services des Services d’acceil


consultations

Services des Services


urgences d’exploration
polyclinique
Services de Services
chirurgie D’administration

hébergement Services des moyens


généraux
L’extérieur :

Comme toute autre poly-clinique doit assurer un bon fonctionnement de son extérieur vers l’intérieur, en
respectant les normes suivantes :

a-le terrain :
doit être entouré par une clôture à l’exception des zones d’arrivées. les principaux exigences sont :

-le terrain ne doit pas être exposé à des brouillard ,vents ,postière ,odeur (tache des usines).

-loin des routes nationales et chemins de fer.

-pour la surface on a 100m /lit dont il faut prévoir 10m/lit surface du jardin.

b-les arrivées :

-prévoir une arrivée principale pour piétons et une autre pour véhicule

-prévoir un accès pour les urgences et un autre pour le service.

c-les parkings :
prévoir un parking pour visiteurs
un parking pour personnel.
un parking pour le service. -un arrêt pour l’ambulance
étude de la circulation :
1) La circulation horizontale :
. Couloir médical ou de traitement, largeur =2,5m
. Couloir pour linge sale / propre L=1,20----1,50m
. Couloir pour service d’hospitalisation L=1,80----2,20m
. Couloir pour la circulation de service L=1,50m
2) La circulation verticale :
. Escalier principal : pas plus de 15 marches / volée .
. Escalier secondaire : au moins 1 pour le personnel .
Formule de confort :
H = hauteur de la marche .
I = largeur de la marche .
. Ascenseur : prévoir un ascenseur principal pour les visiteurs , malades et personnel.
. Monte malade : pour le service d’urgence .
. Monte charge : 1 pour l’évacuation du linge sale et 1 pour la distribution du linge propre et autre pour la
distribution des repas ( voir détail 2 ) .
étude de la circulation :

la circulation

Circulation horizontal Circulation vertical

Couloir médical ou de Escalier principal : pas plus de 15 marches /


traitement, largeur =2,5m volée .

Couloir pour linge sale /


. Escalier secondaire : au moins 1 pour le
propre L=1,20----1,50m personnel .
Formule de confort :
Couloir pour service H = hauteur de la marche .
d’hospitalisation L=1,8/,20m I = largeur de la marche .
. Ascenseur : prévoir un ascenseur principal
Couloir pour la circulation de pour les visiteurs , malades et personnel.
service L=1,50m
. Monte malade : pour le service d’urgence .
. Monte charge : 1 pour l’évacuation du linge
sale et 1 pour la distribution du linge propre
et autre pour la distribution des repas.
Étude les déférentes circulations