Vous êtes sur la page 1sur 21

Centre de coopération

Internationale en
Recherche
Agronomique pour le
Développement

L'IRRIGATION FERTILISANTE
ou
LA FERTIGATION
1

[ . JUIN 19991

"t·
....• &
~
PI/Q'V:NCE St.D Il
L'irrigation fertilisante
ou
La Fertigation *
(*Fertigation: Fertilisation apportée par irrigation selon la termino logie internationale)

Un réseau d'irrigation localisée est une installation fixe qui peut être utilisée pour distribuer
l'engrais aux cultures, grâce à des matériels d'injection.
L'apport d'engrais bénéficie alors des avantages de la micro-irrigation

• Intervention à tout moment, ce qui permet l'apport de la fumure d'entretien et


la correction des carences
• Localisation des apports à proximités des racines
• Meilleur contrôle des quantités apportées, ce qui évite les pertes par lessivage
et accroît l'efficacité

Mais il faut respecter certaines conditions :

• Le réseau d'irrigation doit être bien conçu pour assurer une répartition
homogène de 1' eau sur la parcelle
• L'injection d'engrais doit toujours être faite à l'amont du filtre
• Les produits injectés doivent être solubles et ne pas précipiter

Le matériel d'injection

Les matériels d'injection utilisables sont les dilueurs, les pompes doseuses
hydrauliques, les pompes doseuses électriques.
Nous n'étudierons pas ici les pompes doseuses électriques.

LEDILUEUR

Le dilueur est constitué d'une cuve étanche dans laquelle on introduit l'engrais
sous forme solide, mais soluble. La cuve est montée en dérivation sur la conduite principale
d'irrigation, à l'amont du filtre à tamis.
C'est un appareil rustique d'un fonctionnement hydraulique autonome et simple,
très commode d'emploi.
Il permet d' utiliser directement des engrais solides mais solubles.
Il est bien adapté au maraîchage de plein champ (~ 5 000 m 2), culture vivrière
(~ 5 000 m 2 ) et à l'arboriculture(~ 10 000 m 2 ) .
La dilution et l'entraînement de l'engrais dans le réseau d'irrigation sont
progressifs. Le temps de dissolution des fertilisants n'est pas toujours connu. La concentration
de l'engrais dans le réseau varie fortement entre le début et la fin du poste d'irrigation. La
durée de celui-ci doit donc être suffisamment longue pour que tout l'engrais soit dissout et
distribué.
A chaque changement de poste d'irrigation, la cuve doit être vidée et rechargée.
Le volume d'engrais pouvant être mis par poste doit être~ à 20% du volume du dilueur ceci
afin de permettre un bon brassage de 1' engrais et une concentration pas trop élevée.
Le principe de fonctionnement est simple.

Après avoir établi quel type d' engrais il fallait apporter et calculer la quantité nécessaire, on
l' introduit dans le dilueur. L'engrais sera transporté au niveau des racines par l'eau ; mais
comme nous le voyons sur le schéma dessous 1' eau suit le chemin le plus direct sans passer
par le dilueur. Pour l'obliger à passer en partie par le dilueur il faut la freiner. Pour éviter que
trop d'eau passe trop vite dans le dilueur et n'entraîne trop vite l'engrais dans le réseau
d'irrigation, il faut la freiner légèrement c'est ce que l'on appelle la perte de charge.
L'installation que nous verrons sur le terrain est une distribution de l'eau par gaine d'arrosage
du type T-TAPE. La pression de service est de 1 bar . La perte de charge crée par la vanne est
de 0,1 bar ceci afin de ne dévier que 10 % de l' eau.
Le mélange de l'engrais et de l'eau dans le dilueur est appelé la solution mère.
La solution fille est l' eau d'irrigation que l'on retrouve au niveau des goutteur et qui contient
de la solution mère.
La concentration de la solution mère est définie par le poids d'engrais dissout par unité de
volume de solution. Il s'exprime souvent en gramme/litre.

~-----fermeture hermétique

Vanne
Per1e de charge créée par { Diaphragm e
sous pression Réduction de diamètre

Le dilueur d'engrais

2
Orifice d'introduction --.._
de l'engrais c;==:.:;::J ..,.__ _ _ _ _ fermeture hermétique

Sortie de la solution
fertilisante

Alimentation

Vanne
Canalisation d'arrosage Perte de charge créée par Diaphragme
sous pression 1 Réduction de diamètre

engrais solide mais soluble dans le dilueur

..,._-----fermeture hermétique

Sortie de la solution
fertilisante

Solution
fertilisante

Alimentation
en eau pure

Vanne
Canalisation d'arrosage Perte de charge créée par Diaphragme
{
sous pression Réduction de diamètre

principe de fonctionnement du dilueur

3
.,.._ _ _ _ _ fermeture hermétique

Sortie de la solution
fertilisante

Alimentation
en eau pure

Vanne
Diaphragme
Réduction de diamètre

mélange de 1' engrais avec 1' eau = solution mère


Mélange de la solution mère à la sortie du dilueur = solution fille

4
LES POMPES DOSEUSES HYDRAULIQUES

Les pompes doseuses hydrauliques fonctionnent avec l'énergie hydraulique du


réseau, qui déforme une membrane ou déplace un piston.
L' appareil aspire et refoule alternativement une quantité constante et connue de
solution fertilisante (solution mère) dans la conduite d'irrigation.
Il existe en deux types : les pompes montées en dérivation de la conduite
d ' irrigation et les pompes montées en série sur celle-ci.
Le montage de deux pompes hydrauliques en parallèle est à proscrire.
Les pompes montées en dérivation de la conduite d'irrigation sont mues par un
volume d' eau prélevé dans cette conduite et rejeté.

Les pompes montées en série sur la conduite d 'irrigation :fonctionnement

Elles sont mues par le passage de toute l'eau de la conduite dans le corps de la
pompe.
Le débit d' injection est lié au débit de la conduite d'irrigation.
Le dosage ou taux d'injection, c ' est à dire la quantité de solution fertilisante
(solution mère) injectée par m 3 d'eau d'irrigation, peut être réglé de 2%o et 2% (2 à 20 litres
de solution mère par m3 d'eau).
D'un fonctionnement hydraulique autonome ces pompes assures des apports
précis.
Elles sont adaptées à tous les types de cultures : pépinière, horticulture,
maraîchage, culture vivrière, arboriculture, grande culture.
Elles doivent être protégées contre les coups de bélier éventuels dans le réseau
d'irrigation.
La dimension du corps de pompe de certains modèles limite le débit admissible, et
donc la surface du poste d'irrigation.

5
Piston moteur

Piston da dosage

L Solution a rnjecl~r

pompes doseuses hydrauliques montées en série sur la conduite d'irrigation

Pi ston moteur

Pi ston de dos age

L Solution a inj ecl.er


aspiration de la solution mère
injection dans l'eau d'irrigation = solution fille

6
CHOIX DES ENGRAIS

ENGRAIS SIMPLES

Principaux engrais simples solubles -Dosages en pourcentage du poids

Engrais N N P20s K20 MgO CaO so4


nitr amrno
Urée - 46
Ammonitrate 16,5 16,5
Sulfate d'ammoniaque - 21 72
Nitrate de Chaux 14,5 1 30,8
Nitrate de Potasse 13 - 46
Phosphate monoamrnonique - 12 60
Phosphate diammonique - 20,5 53
Sulfate de Potasse 50 51
Sulfate de magnésie 16% 16 36

Solubilité de divers engrais simples dans 100 litres d'eau à 20 ° C


En Kg
Engrais de En unités fertilisantes
Produit
N P20s K20 . MgO
Urée 103,3 46,4
Ammonitrate 192 64,4
Sulfate d 'ammoniaque 75 14,6
Nitrate de Chaux 122 18,3
Nitrate de Potasse 31,6 4 13,6
Phosphate monoammonique 37 4,4 22,2
Phosphate diammonique 66,1 11,8 31,7
Sulfate de Potasse 11,1 5,3
Sulfate de magnésie 16% 71 11,4

Engrais simples pouvant être ou non mélangés en solution mère

Sulfate Nitrate Nitrate Nitrate Sulfate Sulfate


d'arnmo de de de de de
niaque chaux soude potasse potasse magnésie
Sulfate d'ammoniaque - non oui OUl OUl OUl
Nitrate de chaux non - oui oui non non
Nitrate de potasse OUl OUl oui - oui oui
Sulfate de potasse oui non OUl oui - oui
Sulfate de magnésie oui non OUl OUl OUl -
·1
Phosphate d'ammoniaque OUl non OUl oui OUl OUl
. .
(· 1) Attentwn . ces engrais ne sont melangeables m. a' sec m en milleu alcalin .

7
ENGRAIS COMPOSES

Il existe dans le commerce de nombreuses préparations solubles prêtes à être


dissoutes. Ce sont des engrais solubles composés, solides ou liquides (N - P 20 5 - K20 - MgO
- CaO - oligo-éléments éventuels) plus chers que le même équilibre obtenu avec des engrais
simples, mais la solution est plus facile à réaliser.

QUELS ENGRAIS INJECTER?

Les engrais azotés et potassiques ne posent généralement pas de problèmes


d'injection.
Par contre en eau calcaire, des engrais phosphatés risquent de précipiter.
Il faut:
Soit utiliser un engrais phosphaté acidifiant (phosphate mono-arnrnonique)
Soit acidifier l'eaujusqu' à obtenir un pH de la solution-fille voisin de 6.

Si on utilise des engrais complets du commerce, il faut s'assurer de la nature du


phosphate. S'il est sous forme biarnrnonique, l' acidification est nécessaire.

On peut aussi injecter dans le réseau:


des oligo-éléments
de l'eau de javel ~ pour l'entretien du réseau
de l'acide nitrique~

PREPARATION DE LA SOLUTION

La solution mère est préparée dans une cuve en plastique dans laquelle on dissout
1' engrais par agitation.

Les opérations seront réalisées dans l'ordre suivant


1. Remplir la cuve d' eau,
2. Verser le ou les produits à dissoudre,
3. Remuer pour favoriser la dissolution.

MISE EN PRATIQUE DE LA FERTIGATION

Il ne faut pas dépasser 2g d'engrais par litre de solution fille.


La durée de fertilisation doit toujours être inférieure à la durée d'arrosage.
Il faut toujours injecter de l'engrais après avoir mis le réseau en pression afin que la
répartition soit homogène.
Il faut toujours un filtre à tamis après l' injection d'engrais dans le réseau.
Il est impératif d'avoir un réseau d'irrigation localisée bien entretenu.

Pour les pompes doseuses hydrauliques le réglage de la quantité injectée se fait par un écrou
qui indique directement le pourcentage de solution injecté dans le réseau.
Pour le dilueur la quantité injectée est mesurée par un compteur; on peut partir du postulat
qu'une dépression de 10 % entraîne une dérivation de l'eau de 10 % donc un volume de
solution mère égal à 10 % du volume d ' eau apporté.

8
Exemple:
Une parcelle de tomate de 500m 2 plantée de 20 rangs de 25 rn de long.
Les besoins d'apport de fertilisants sont de 19,5 unités d'azote et 69 unités de potasse.
Les besoins journaliers en eau pour cette période sont de 1 millimètre.

Quels type d 'engrais apporter ?

Quelles quantités d'engrais apporter?

Quel volume de solution mère doit on préparer ?

Le réseau d'irrigation est composé de gaine d' arrosage dont le débit est de 1 litre par heure et
par mètre linéaire, quelle durée d'arrosage faut-il pour cou~r les besoins de la plante ?

La pompe hydraulique se règle par un écrou permettant une concentration comprise entre 0 et
2 %, à combien faut-il régler la pompe ?

Conclusion

Le dilueur a un débit égal à 10 % du volume injecté. Combien de temps faudra t-il pour
apporter la quantité d'engrais ?

9
Quelle concentration d'engrais y a t-il par litre d'eau dans la solution fille?

Conclusion

10
Bibliographie
1. IRRIGATION 2ème édition 1992 du RNEDHA collection guide pratique du CEMAGREF
2. MEMENTO FERTILISATION DES CULTURES LEGUMIERES édition 1989
collection CTIFL
3. L'EAU FERTILE collection avril 89, octobre 92, juillet 93 du conseil régional Provence
Alpes Côte d'Azur

11
ANNEXES
. . . . . . ..\
. "' : . :.

CONDUITE OE
L'IRRIGATION FERTILISANTE

,. . tion tertili
L 1rrtg~ tte et rnïcro-a
en goutte a gou .~":\ ..
Cette pratique facilite considérablement les travaux de ter~ . }"

tilisation ... Elle est accessible à chacun dès que l'on


dispose d'une installation d'irrigation localisée.

Elle permet de fractionner les apports tout au long de la


saison. facteur de qualité de production. et de limiter
les pertes par lessivage.

Mais attention,
- le temps de fertilisation doit être inférieur à la durée
d'irrigation :
- il faut respecter la compatibilité des éléments et l'ordre
de mélange des produits ;
- il faut toujours un fil1re à tamis après l'injection d'en-
grais dans le réseau ;
- et il est impératif de bien entretenir son réseau d'irri-
gation.
soyons techniQues ensemble
MAÎTRISER SON IRRIGATION FEHnUSANTE,
CEST AVANT TOUT BIEN MAÎTRISER
LE FONCTIONNEMENT DE SON INSTALLATION

La durée de fertilisation doit toujours être inférieure au temps


d'irrigation pour prévoir un temps de rinça-
ge . Selon la dimension du réseau . 5 à 15
minutes de rinçage limitent les dépôts ou col-
matages aux distributeurs.

Ne jamais démarrer la fertilisation tant que le réseau n·est pas


en pression, afin que toutes les plantes reçoi-
vent la même quantité d'engrais.

Pour assurer un apport régulier sur l'ensemble de la parcelle, il


est nécessaire que tous les distributeurs aient
le même débit.

• .- j?,'\~~, .·-.
f .

Ne pas dépasser une concentration de 2 g/1dans le réseau. Si


on doit avoir des temps d'irrigation courts, on
peut aller jusqu'à 4 g/1. après avoir pris l'avis
d'un technicien .

Un même fertiliseur ne peut être utilisé que sur un poste d'ar-


rosage à la fois. La diffé rence de débit entre
deux postes entraînerait des différences de
fertilisation.
f\ u APPAREILS D'INJECTION

F R T L
~~~i~tltl~i~~E -·... . ..

on peut apporter les éléments fertilisants et les oligo-éléments


juste au m o ment v o ulu , en évitant ainsi les pertes par lessivage

on peut automatiser ensemble fertilisation et irrigat ion

on peut aussi s' en servi r pour l' entretien du matériel d'irrigation

ces installations sont à manipuler avec rig u eur et précauti o n

soyons trx:hniques ensemble


:;., !·••:i .,-~.,,<=->~!)c.· . o.... .-t:-,r-c..- . . Qr
0.: t: t f', 'JfJA IS - ~ ~i7~ f t ~~.-:

1 _,--T=i~'

:.o LJT. O'I


/ --_·-
! / '·. . '·, -~
rt'4 ..,. 1L• :'SA~·;._ ' . ', ~

1 ···
' 1 ~
,,

··•'.,.
•,f,~
.. '· ·~
' ' -
1 0

• ' r;
1 l T\
1 1 ,. .

1
1 ~

·. ~
· r:.
...x
V'

..,
~

ILUEURS ES DDSEUSES
ou "DOSEURS" • HYDRAULIQUES
1
Une perte de charge créée Le mécanisme d'injection
1 sur la canalisation principale dérive est actionné
i una partie da l'eau dans la cuve: par l'eau sous pression du réseau.
alla y antre par le bas,
la solution ressort par le haut.

DES ArouTs ... DES ATOUTS...


Appareil autonome. Appareil autonome.
Fonctionnement simple. Pas de risque de surpression.
Matériel robuste. Pas de risque de surdosage .
Simplicité d'installation. Gamme de modèles et de prix très étendue.
Matériel mobile Possibilité d'automatisation .
Prix relativement modeste.
Possibilité d'utiliser des engrais solides
sans préparation préalable de la solution,
mais en faisant attention à leur solubilité.

MAIS AnENTION! MAts AneNnoN 1


En automatisme, ne permet de travailler Débit de fuite ou perte de pression
que sur des parcelles de même surface. selon les modèles.
Utilisation possible sur des surfaces limitées. Fonctionne dans un intervalle déterminé
Réglage plus ou moins précis. de pression.
Abaisse la pression du réseau (de 0, 1 à 1 bari. Gamme de débit d'injection
Concentration variable. moins importante .
Nécessité de vidanger l'appareil Pour la plupart des modèles,
entre chaque injection. injection d'une seule solution.
Nécessité de préparer la solution
en fonctionnement " doseur"
1circulation inversée avec sortie Par le bas).
Orifice d'introduction - •
de l'engrais ,....---__, ....~~--------fermeture hermétique

Sortie de la solution
fertilisante

Solution
fertilisante

Alimentation
en eau pure

... Vanne
Canalisation d'arrosage
. ...
Perte de charge créée par 1
Diaphragme
sous presston Réduction de diamètre
....-Bouchon by-pass

Envaloppe

1 Chemise

Piston moteur

SORTIE

c::::>

Écrou de réglage
Ph~ton de dosage du t•ux d·injection

/

L Sol u1ion il iniecler


CHOISIR SES ENGRAIS
SELON 3 CRITÈRES
L'eau d'irrigation peut véhiculer de nombreux élé- A priori. tous les éléments fertilisants peu-
men ts Auss1. l'irrig ation fertil isante peu1 être vent être apportés par l'irrigation.
pra tiquée :
• soit pour apporter l'ensemble de la fu - C'est à l'aide de l'analyse de sol que vous pour-
mur e ( N . P. K . Mg .... et les oligo - rez établir le plan de fumure pour chaque cutture.
éléments. tel que le fer sous forme
c hélaté. par exemple.
• soit en complément de la fu mure de
fond au cours de la saison.

La nature de l'eau :
"les eaux calcaires posent
des problèmes".
En présence de calcaire. le phosphate précipite.
Compte tenu de cette caractéristique, n'injecter du
phosphate que si c'est nécessaire. Choisir alors un type
d'engrais acidifiant (phosphate monoammonique)
ou encore acidifier l'eau avant la dissolution.

la solubilité des engrais :


"préférer les plus solubles lors de la
préparation de la solution mére ".
Tous les engrais n'ont pas la même solubilité :
lors de la préparation,
procéder du moins soluble au plus soluble. c'est à dire
des engrais potassiques et phosphatés aux engrais à
base de magnésium et de nitrate.

La compatibilité
des engrais en solution mère :
"se méfier des mélanges".
Tous les engrais ne peuvent ê1re mélangés entre eux :
certaines associations d'éléments sont déconseillées.
pour éviter toute précipitation. Ils devront alors être
utilisés successivement
ou être mis dans des cuves différentes.
• SOLUBILITÉ DANS L'EAU
~

16% (18 MgO)


.;,;•r;;~Q.U,IIQ\u ~a,t:ti!'J1C)niaque (21 N)
chaux ( 15,5 N - 26 CaO)
1
"'"'~ 0 d'ammonium (34,5 N)
.- .· ""
Nitrate de magnésie (10,9 N)

délicate Dissolution facile


1OOkg/ 10001 200kg/10001

• COMPATIBILITÉ DES ENGRAIS EN SOLUTION MÈRE


RÈGLE FONDAMENTALE:
ne jamais mélanger le nitrate de chaux avec des engrais à base de
phosphate ou de suHate.

Nitrate Nitrate de Sulfate Sulfate de phosphate Nitrate de Phosphate


d 'amrno cheux d'ammo ~Ms le mono potasse mono
nium niaque 16% arnrnonique potassique

Nitrate
dem~~gne.ie

Sulfate
crammoniaque
*

* Attention, l'association phosphate/sulfate exige au préalable d'acidifier l'eau de préparation


avec de l'acide nitrique. La dose est à déterminer avec l'aide de votre technicien.