Vous êtes sur la page 1sur 105

FORMATION

Conception générale des ponts

Jean-Pierre BRETON
CEREMA DTerSO

LES PONTS-TYPES ROUTIERS

Du 23 au 25 septembre 2019
N° 9471-09
SOMMAIRE

• Quelques termes clés


• Ouvrages courants et non courants
• Ponts courants types et non types
• Les ponts cadres et portiques
• Les ponts dalles
• Les ponts à poutres
• Hors du domaine d’emploi, un pont type est non type
• Quelques documents complémentaires

2
QUELQUES TERMES CLES
Passage Supérieur (PS) / Passage Inférieur (PI) :
ouvrage franchissant/supportant la voie principale

Biais géométrique (ϕ) :


angle entre l’axe longitudinal de l’ouvrage
et l’axe d’une ligne d’appui (exprimé
habituellement en grades)

Portée (l) :
Distance entre deux lignes d’appuis successives ou entre les centres de gravité de deux sections
d’encastrement successifs
QUELQUES TERMES CLES
Ouverture (droite / biaise / totale) :
Distance libre entre les parements de deux appuis
successifs (droite = mesurée perpendiculairement
aux appuis / biaise = mesurée suivant l’axe de
l’ouvrage) ou extrêmes (totale)
droite = L’1 ou L’2
biaise = L1 ou L2
totale = L1 + L2

Elancements:
traverse = épaisseur traverse / ouverture (=e31/L1)
tablier = épaisseur tablier / portée déterminante
poutre = hauteur poutre / portée déterminante
QUELQUES TERMES CLES
Balancement (α) = longueur travée d’équilibrage / portée déterminante

Travées multiples :
indépendantes (isostatiques) :

continues
OUVRAGES COURANTS ET NON COURANTS

OUVRAGES NON COURANTS – CIRCULAIRE DU 5 MAI


1994

OUVRAGES REPONDANT AUX CARACTERISTIQUES SUIVANTES :


- au moins une travée de plus de 40 m,
- surface supérieure à 1200 m²,
- tranchées couvertes ou semi ouvertes de plus de 300 m,
- tunnels creusés ou immergés,
- ponts mobiles ou ponts canaux.
OUVRAGES COURANTS ET NON COURANTS

OUVRAGES NON COURANTS – CIRCULAIRE DU 5 MAI


1994

OUVRAGES PRESENTANT DES SEUILS INFERIEURS AUX PRECEDENTS MAIS


PRESENTANT DES DIFFICULTES PARTICULIERES :
- provenant des terrains (fondations complexes, remblais –déblais de grande
hauteur, grands glissements de terrain…),
- provenant de conditions d’emploi non classiques,
- liées à des modifications de solutions type résultant de la géométrie, de
recherches architecturales, de ponts très biais, de ponts à courbure prononcée,
- liées à l’emploi de techniques non codifiées et n’ayant pas fait l’objet d’un
avis technique,
- lié au caractère innovant de la technique ou du procédé,
- buses métalliques d’ouverture supérieure à 9 m ou de couverture inférieure
au 1/8 de l’ouverture intérieure.
OUVRAGES COURANTS ET NON COURANTS

OUVRAGES NON COURANTS – CIRCULAIRE DU 29


AVRIL 2014

OUVRAGES QUI PRESENTENT DES ENJEUX IMPORTANTS EN TERME DE :


- difficulté technique structurale ou géotechnique,
- d’impact sur la conception d’ensemble de l’infrastructure et sur son coût,
- d’insertion paysagère et architecturale,
- d’impacts sur l’environnement,
- d’innovations techniques,
et les tranchées couvertes de plus de 300 m.
OUVRAGES COURANTS ET NON COURANTS

OUVRAGES COURANTS

LA DEFINITION DES OUVRAGES COURANTS SE DEDUIT PAR


COMPLEMENTARITE DE LA DEFINITION DES OUVRAGES NON COURANTS.

Dans les ponts courants, on retrouve :


- LES PONTS TYPES,
- d’autres ponts fréquemment utilisés
PONTS COURANTS TYPES ET NON TYPES

POURQUOI DES PONTS TYPES?

HISTORIQUEMENT :
Début des années 60, à la fois forte demande de projets (consécutive au début des
programmes autoroutiers) et possibilité de calculs informatiques (pour l’exacte
adaptation des ouvrages aux brèches)

DES INTERETS MULTIPLES :


- projet facile à établir (le type d’ouvrage étant défini, peu de paramètres suffisent à
le décrire)
- note de calcul de vérification automatique (seule erreur possible = erreur de saisie)
- la typification conduit à une simplification des formes et de l’exécution (pour les
entreprises) et des contrôles (pour les maîtres d’œuvre)
- PEU DE PATHOLOGIES SUR CES OUVRAGES
PONTS COURANTS TYPES ET NON TYPES
PONTS TYPES PONTS NON TYPES
Ouvrages courants avec : Principalement des ouvrages courants :
Guide méthodologique SETRA - structure d’un pont type hors domaine d’emploi
(biais et/ou courbure)
- structure d’un pont type avec une mise en
œuvre particulière
- structure non type
- logiciel de dimensionnement - dimensionnement par un calcul spécifique (logiciel
( CHAMOA pour CEREMA) du fabricant par exemple)
- prédimensionnement aisé avec
des abaques
- estimation sommaire possible - estimation à partir d’un détail estimatif
avec des ratios

ATTENTION AU RESPECT DU ETUDES PLUS POUSSEES S’APPARENTANT


DOMAINE D’EMPLOI A DES OUVRAGES NON COURANTS
ET DU MODE DE CONSTRUCTION
PONTS COURANTS TYPES ET NON TYPES
3 FAMILLES DE PONTS TYPES
Ce sont principalement des structures en béton armé ou précontraint.
PONTS CADRES ET PORTIQUES : PICF, PIPO, POD

PONTS DALLES : PSIDA, PSIDP, PSIDN PONTS A POUTRES : PRAD, VIPP, PPE
PONTS CADRES ET PORTIQUES

SONT DES PONTS CADRES ET PORTIQUES TYPES :


Les structures en béton armé coulées en place à appuis et fondations intégrées :
PICF PIPO POD

NE SONT PAS DES PONTS CADRES ET PORTIQUES


TYPES :
- les ponts cadres et portiques type avec des caractéristiques hors du domaine
d’emploi (principalement biais) ou une mise en œuvre particulière (rippage, fonçage)
- les dalles sur palplanches,
- les structures de section similaire aux ponts cadres et portiques type totalement ou
partiellement préfabriquées
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES – Domaine d’emploi
PICF PIPO POD

Ouverture biaise :
2 à 10 m (12 m) (8 m) 10 à 20 m (22 m) 2 x ouverture PIPO
Epaisseur maximale de couverture en remblai :
3m <-----------1m---------------->
Portance du sol (exprimée sous forme de Pl*) :
> 0,5 MPa < - - - - - - - - - - > 1 Mpa - - - - - - - - - - - - - - - - - - >
Biais maximal : < - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 70 gr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - >
Tassement différentiel maximal admissible :
2 – 3 cm < - - - - - - pas de tassement différentiel - - - - - - - - - >
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - PICF – Quelques caractéristiques
PICF = Passage Inférieur en Cadre Fermé

Ouvrage de type passage inférieur le plus construit en France


Structure monolithique et résistante
Construction simple en trois phases : radier, piédroits et traverse supérieure
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - PICF – Morphologie
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - PICF – Domaine d’emploi - Elancements
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES – PICF - Construction en 3 phases

PIEDROITS
RADIER TRAVERSE SUPERIEURE
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - PIPO – Quelques caractéristiques
PIPO = Passage Inférieur en Portique Ouvert

Structure résistante (mais ne supporte pas les tassements différentiels contrairement aux PICF)
Construction simple en trois phases : semelles, piédroits et traverse supérieure
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - PIPO – Domaine d’emploi - Elancements
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES – PIPO - Construction en 3 phases

TRAVERSE SUPERIEURE

SEMELLES PIEDROITS
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - POD – Quelques caractéristiques
POD = Portique Ouvert Double

Structure résistante (mais ne supporte pas les tassements différentiels contrairement aux PICF)
Construction simple en trois phases : semelles, piédroits et traverse supérieure
Structure bien adaptée pour les tranchées couvertes (avec moins d’un mètre de remblai au dessus)
Domaine d’emploi : identique à celui des PIPO
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS TYPES - Guides SETRA

PICF et PIPO POD


PONTS CADRES ET PORTIQUES
MURS EN AILE / MURS EN RETOUR – Typologie

Murs en retour
Murs en aile
PONTS CADRES ET PORTIQUES
MURS EN AILE / MURS EN RETOUR – Quelques techniques
gabions

préfabrication

terre armée
PONTS CADRES ET PORTIQUES
REMBLAI SUR TRAVERSE SUPERIEURE

Exemple de remblai avec l’épaisseur maximale admissible : au-delà choisir une structure type
voûte
PONTS CADRES ET PORTIQUES
REMBLAI SUR TRAVERSE SUPERIEURE
Quelques exemples de structure type voûte pour les épaisseurs de remblai hors domaine d’emploi
des ponts cadres et portiques
PONTS CADRES ET PORTIQUES
• PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
– Exemple : pont similaire PIPO avec traverse supérieure partiellement préfabriquée

– vue aérienne de l’ouvrage PIPO existant (zone circulée)


– et de l’ouvrage de doublement partiellement préfabriqué

vue de l’intérieur
de l’ouvrage :
- au premier plan,
l’ouvrage de doublement
partiellement préfabriqué
- au second plan,
l’ouvrage PIPO initial
PONTS CADRES ET PORTIQUES
• PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
– Exemple : pont similaire PIPO avec traverse supérieure partiellement préfabriquée

– 1ère phase :
– construction classique des semelles

2ème phase :
construction classique des pièdroits
PONTS CADRES ET PORTIQUES
• PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
– Exemple : pont similaire PIPO avec traverse supérieure partiellement préfabriquée

Coupe du tablier et vue


d’un élément préfabriqué
de la traverse supérieure
PONTS CADRES ET PORTIQUES
• PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
– Exemple : pont similaire PIPO avec traverse supérieure partiellement préfabriquée

– pose d’un élément préfabriqué


– de la traverse supérieure

vue de la traverse supérieure


avant clavage des éléments préfabriqués
PONTS CADRES ET PORTIQUES
• PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
– Exemple : pont similaire PIPO avec traverse supérieure partiellement préfabriquée

– cintrage des armatures transversales


– supérieures

clavage des éléments préfabriqués


de la traverse supérieure
PONTS CADRES ET PORTIQUES
PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
Portique sur palplanches et pile en palpieux (caisson)
PONTS CADRES ET PORTIQUES
• PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES
• Portique sur palplanches – éléments constitutifs

Vues de dessus
à gauche :
détail caisson
(palpieu)
à droite :
détail palplanches
PONTS CADRES ET PORTIQUES

PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES


Portique sur palplanches – Domaine d’emploi

Bien adapté en remplacement de :

PIPO SUR PIEUX :


- le rideau de palplanches continu (rôle de piédroit) remplace avantageusement les murs en aile
ou en retour,
- palplanches (ou palpieux) pour les piédroits et palplanches pour les murs en retour,
- traverse supérieure plus épaisse que sur un PIPO car l’encastrement est moins rigide

PICF :
- franchissement d’obstacles de faible largeur dont la déviation serait coûteuse et/ou compliquée :
oléoduc, petits cours d’eau par exemple
PONTS CADRES ET PORTIQUES

PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES


Portique sur palplanches - Construction

CONSTRUCTION EN DEUX PHASES :


- battage des palplanches,
- construction de la traverse supérieure
PONTS CADRES ET PORTIQUES

PONTS CADRES ET PORTIQUES NON TYPES


Portique sur palplanches - Construction

CONSTRUCTION EN DEUX PHASES :


- battage des palplanches,
- construction de la traverse supérieure
PONTS DALLES

SONT DES PONTS DALLES TYPES :


Les structures pont dalles en béton armé ou en béton précontraint en place

PSIBA / PSIDP PSIDN

NE SONT PAS DES PONTS DALLES TYPES :


- les ponts dalles type avec des caractéristiques hors du domaine d’emploi (principalement
biais et/ou courbure) ou une mise en œuvre particulière (poussage ou rotation)
-les ponts dalles avec une dalle partiellement préfabriquée

CAS PARTICULIER DES PONTS A BEQUILLES –Typologies


multiples
PONTS DALLES

3 PONTS DALLES TYPES :

PSIDA PSIDP PSIDN


Passage Supérieur ou Inférieur en Dalle
Armée Précontrainte Nervurée
BETON ARME – PRINCIPE

• Exemple de la flexion simple

– La flexion simple courbe les poutres.


– Dans la concavité, les fibres se compriment: OK
– A l’extérieur de la courbe, les fibres s’allongent, se tendent, le béton fissure.
– On place des armatures en acier pour remplacer le béton défaillant (transit des
efforts de traction, équilibre des efforts externes)
BETON PRECONTRAINT - PRINCIPE

– Le principe général de la précontrainte consiste à créer initialement un


état de contraintes tel que son cumul avec les états de contraintes
résultants des actions appliquées à la structure soit compatible avec un
bon fonctionnement des matériaux.
– Exemples :
• La roue de bicyclette: l’élancement des rayons leur interdit la compression, ceux-ci seront
donc précontraints en traction.
• Le béton précontraint: le béton présente une rupture fragile à de faibles niveaux de traction,
celui-ci sera donc précontraint en compression.

• Quand on applique un effort de traction à une pièce en béton, ce dernier se décomprime. La


contrainte devient nulle dans le béton pour un effort de précontrainte (dans le câble)
légèrement supérieur à l’effort de traction appliqué à la pièce en béton.
PONTS DALLES – travure – en PS et en PI
1 travée - PS

2 travées - PS

3 travées – PI

18 x 1 travée - PS
PONTS DALLES
PONTS DALLES TYPES – Dalle – Domaine d’emploi
gamme de portée et encorbellements

biais maximal = 70 gr (PSIDA, PSIDP, PSIDN)


PONTS DALLES
PONTS DALLES TYPES - PSIDA - Dalle – Domaine d’emploi
Elancements
PONTS DALLES
PONTS DALLES TYPES - PSIDP – Dalle – Domaine d’emploi
Elancements - Encorbellements massifs
PONTS DALLES

PONTS DALLES TYPES - PSIDP – Dalle – Domaine d’emploi


Elancements - Encorbellements larges
PONTS DALLES

• PONTS DALLES TYPES - PSIDP – Dalle – Domaine d’emploi


- Utilisation des abaques
• ATTENTION : l’élancement des abaques précédents permet de calculer l’épaisseur de la
dalle et non pas celle du tablier; il faut rajouter le bombement lié au dévers plus
l’épaisseur de l’étanchéité et celle de la chaussée pour obtenir l’épaisseur totale
PONTS DALLES

PONTS DALLES TYPES - PSIDA et PSIDP - Dalle

AVANTAGES :
- simplicité des formes
- coffrages simples et réutilisables
- mode de construction bien adapté pour des géométries biaises et/ou courbes
- tablier d’un pont dalle plus résistant aux chocs que le tablier d’un pont à
poutres

INCONVENIENTS:
- rendement plus faible par rapport aux ponts à poutres
- construction sur cintre plus pénalisante pour le gabarit sous l’ouvrage en
phase de construction par rapport aux ponts à poutres
PONTS DALLES
PONTS DALLES TYPES - PSIDA et PSIDP - Construction
Construction de la dalle sur cintre – Tours d’étaiement avec passe-charrettière
PONTS DALLES
PONTS DALLES TYPES - PSIDA et PSIDP - Construction
Construction de la dalle sur cintre – Cintre autoporteur
PONTS DALLES
PONTS DALLES TYPES - PSIDA et PSIDP - Construction
Construction de la dalle sur cintre – Ferraillage et gaines pour câbles de
précontrainte
PONTS DALLES

PONTS DALLES TYPES - PSIDN – Dalle - Nervures


PONTS DALLES

PONTS DALLES TYPES - PSIDN – Dalle - Hauteur variable

intérêt du PSIDN par rapport à un PSIDP : pas de pile en TPC


PONTS DALLES

PONTS DALLES TYPES - PSIDN – Dalle – Elancements

Extrait du Guide du projeteur ouvrages d’art – Ponts courants


Les épaisseurs déduites des élancements ci-dessus sont à majorer car ce tableau n’a pas été élaboré aux eurocodes
PONTS DALLES

PONTS DALLES – PSBQ


PSBQ = Passage Supérieur à BéQuilles

Ces ouvrages sont particulièrement adaptés pour les franchissements des déblais
profonds en terrain rocheux.
PONTS DALLES

• PONTS DALLES – PSBQ – Cas particulier – Typologies


multiples

– Ouvrage courant non type


• Ouvrage coulé sur cintre en une phase
• Biais et courbures modérés
• Bon sol

– Ouvrage non courant


• Phasage longitudinal ou transversal
• Fondations difficiles

– Ouvrage courant type


• Par déduction les autres cas : principalement, ouvrage à tablier en béton précontraint
avec biais et courbure modérés coulés sur cintre en une phase avec du rocher pour sol
de fondation.
PONTS DALLES

PONTS DALLES – PSBQ - Morphologie


PONTS DALLES

PONTS DALLES – PSBQ - Morphologie


PONTS DALLES
PONTS DALLES – PSBQ – Domaine d’emploi
dalle : gamme de portée, élancement et balancement

Extrait du Guide du projeteur ouvrages d’art – Ponts courants


Les épaisseurs déduites des élancements ci-dessus sont à majorer car ce tableau n’a pas été élaboré aux eurocodes

biais maximal = 70 gr

autres caractéristiques
Le sol doit être capable d’encaisser des efforts inclinés sans déplacements
Le sol de fondation doit être insensible à l’eau et supporter sans tassements notables des
pressions de l’ordre de 0,5 MPa
Attention aux chocs de camions sur les béquilles donc éviter d’encadrer trop strictement le gabarit
PONTS DALLES

PONTS DALLES TYPES – Guides SETRA

PSIDA / PSIDP PSIDN PSBQ


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES : Typologie et quelques caractéristiques

PRAD VIPP PPE


pré-tension post-tension béton armé
< - - - - - - - - béton précontraint - - - - - - - - - - - > + poutrelles métalliques
Travure : isostatique isostatique isostatique
ou continue ou continue
Portée : 8m
15 m à
à 25 m à
30 m
35 m
à 45 m
< - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - biais maximal : 70 gr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - >
< - - - - - - - - ces ponts ne nécessitent pas de cintres à la construction - - - - - - >
BETON PRECONTRAINT – MODES DE
REALISATION
• Précontrainte par pré-tension (ou à armatures
adhérentes)
– Les torons sont tendus avant coulage du béton et ancrés sur des culées
extérieures à la pièce à précontraindre.
– Le béton est coulé au contact des torons.
– Après prise du béton, les ancrages sont
déposés et les torons s’ancrent dans le béton
par frottement direct sur le béton ce qui a pour effet de le comprimer.
• Précontrainte par post-tension
– Des gaines vides sont placées dans la pièce avant le coulage du béton.
– Après prise du béton, on y introduit des
câbles que l’on tend avec des vérins.
– Les câbles sont ancrés à chaque
extrémité ce qui permet de maintenir
la compression du béton lors de l’enlèvement
des vérins.
PONTS A POUTRES

PONTS A POUTRES TYPES – PRAD


PRAD = ponts à poutres PRécontraintes par fils ADhérents
PONTS A POUTRES

PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier - Morphologie


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier - Domaine d’emploi

Extrait du Guide du projeteur ouvrages d’art – Ponts courants


Les épaisseurs déduites des élancements ci-dessus sont à majorer car ce tableau n’a pas été élaboré aux eurocodes

Dispositions pour assurer la continuité ou pas :

travées continues travées isostatiques


( continuité apparente)
PONTS A POUTRES

• PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier - Domaine d’emploi


– Utilisation des abaques
• ATTENTION : l’élancement de l’abaque précédent permet de calculer l’épaisseur poutre+hourdis
et non pas celle du tablier; il faut rajouter le bombement lié au dévers plus l’épaisseur de
l’étanchéité et celle de la chaussée pour obtenir l’épaisseur totale
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Poutres (fabrication)

coffrage
d’about
des
poutres

ferraillage et câbles de précontrainte des poutres


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Poutres (exemples)
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Poutres (pose)
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
chaînage ou entretoisement

un appareil d’appui par poutre réduction à quelques appareils d’appui


donc vérinage facilité
< - - - - - - - - - - - - - - - - - - encastrement des poutres à la torsion - - - - - - - - - - - - - - - - - - >
< - - - - - - - - - - - - - - - bonne tenue des joints de chaussée sur culée - - - - - - - - - - - - - - - - >
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Chaînage = cas avec un appareil d’appui par poutre
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Entretoise = cas avec 4 appareils d’appui par entretoise

poutres PRAD
sur
appuis
provisoires

4 appareils
d’appui par
entretoise
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Hourdis

Trois rôles essentiels :


- liaisonnement transversal des poutres
- table de compression du tablier
- support de l’étanchéité et du revêtement

Morphologie :
- en béton armé
- coulé en place
- sur coffrages perdus
- épaisseur 0,20 à 0,24 m
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD – Tablier – Construction
Hourdis (avec entretoise)

Vue sur
poutres et
Coffrages
Perdus zoom
sur
entretoise

Vue
générale
ferraillage
hourdis
PONTS A POUTRES

PONTS A POUTRES TYPES – VIPP


VIPP = Viaduc à travées Indépendantes à Poutres Précontraintes
PONTS A POUTRES

PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier - Morphologie


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier - Domaine d’emploi

Extrait du Guide du projeteur ouvrages d’art – Ponts courants


Les épaisseurs déduites des élancements ci-dessus sont à majorer car ce tableau n’a pas été élaboré aux eurocodes

Dispositions pour assurer la continuité du hourdis avec des poutres isostatiques :


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier – Construction
Poutres (fabrication)
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier – Construction
Poutres
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier – Construction
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier – Construction
Entretoisement

poutres avec amorces d’entretoise


entretoise finie avec parties coulées en place

Trois rôles essentiels :


- encastrement des poutres à la torsion
- vérinage du tablier
- répartition des charges entre les poutres

Dans les ouvrages récents, il n’y a pas d’entretoises intermédiaires, il n’y a que des entretoises d’about.
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – VIPP – Tablier – Construction
Phasage de mise en précontrainte
- préfabrication des poutres et mise en tension de quelques câbles de la première famille 1 ou 2
jours après bétonnage
- mise en attente des poutres sur stock,
- mise en œuvre du complément de précontrainte de la première famille à 28 jours et mise en
place des poutres sur leurs appuis définitifs
- réalisation en place des entretoises et coulage du hourdis
- mise en tension de la deuxième famille de câbles
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PRAD et VIPP – Tablier – Sensibilité aux
chocs

Conclusion : veiller à respecter une hauteur libre de 4m75 + 0,10 m de revanche


PONTS A POUTRES

• PONTS A POUTRES TYPES – PRAD et VIPP – Tablier – Sensibilité


aux chocs – comparaison avec un choc sur tablier de PSIDP
PONTS A POUTRES

• PONTS A POUTRES TYPES – PRAD et VIPP – Tablier – Sensibilité


aux chocs
PONTS A POUTRES

PONTS A POUTRES TYPES – PPE


PPE = Ponts à Poutrelles Enrobées
PONTS A POUTRES

PONTS A POUTRES TYPES – PPE – Tablier - Morphologie


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PPE – Tablier - Domaine d’emploi

Extrait du Guide du projeteur ouvrages d’art – Ponts courants


Les épaisseurs déduites des élancements ci-dessus sont à majorer car ce tableau n’a pas été élaboré aux eurocodes

Dispositions pour assurer la continuité des poutrelles :


PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PPE – Tablier – Construction
Poutres (perçage et pose)
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – PPE – Tablier – Construction
Ferraillage et bétonnage en deux phases (minimum)
PONTS A POUTRES
PONTS A POUTRES TYPES – Guides SETRA

PRAD VIPP PPE


PONTS COURANTS TYPE
• Ratio de prix HT au m²

– PONTS CADRES ET PORTIQUES : PICF, PIPO

• Méthode 1 :
on applique un ratio de 4 500 à 5 000 € HT/m² de traverse
• Méthode 2 :
on applique un ratio de 2 800 € HT/m² à (2,2 x surface de la traverse)

– PONTS DALLES :

• PSIDA, PSIDP : 2 800 € HT/m² de tablier

– PONTS A POUTRES :

• PRAD : 2 800 € HT/m² de tablier


• PPE : 3 300 € HT/m² de tablier
HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
Dans les cas suivants, un pont type est non type :

TYPOLOGIE avec GEOMETRIE et / ou METHODE D’EXECUTION

Ponts cadres biais entre 30 et 70 gr auto fonçage


et portiques auto rippage

Ponts dalles biais < 70 gr dalle poussée


courbure très prononcée mise en place par rotation

Ponts à poutres biais < 70 gr


HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
EXEMPLE : STRUCTURE DE TYPE PIPO AVEC UN BIAIS TRES
PRONONCE
HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE AVEC UN BIAIS TRES PRONONCE
HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE AVEC UN BIAIS TRES PRONONCE
HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE AVEC UN BIAIS TRES PRONONCE
(détail de la pile avec un seul appareil d’appui)
HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE POUSSE

Vue de l’ouvrage poussé et de l’ouvrage existant


HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE POUSSE

Vue de la section de l’ouvrage poussé et de l’accrochage de l’avant-bec


HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE POUSSE

Vue de l’avant-bec et des appuis glissants sur pile


HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE POUSSE

Vue des appuis glissants sous le tablier


HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE POUSSE

Vue du système de traction


HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
EXEMPLE : PONT DALLE AVEC UNE COURBURE TRES
PRONONCEE
HORS DU DOMAINE D’EMPLOI, UN PONT EST
NON TYPE
• EXEMPLE : PONT DALLE AVEC UNE COURBURE TRES
PRONONCEE
QUELQUES DOCUMENTS COMPLEMENTAIRES