Vous êtes sur la page 1sur 4

CHAPITRE 1 : Notion de Feu

1/Définition de feu :

Le feu est la production d'une flamme et la dégradation visible d'un corps par


une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction appelée combustion.

De manière générale, le terme « feu » désigne souvent un phénomène


produisant de la lumière et de la chaleur, qu'il provienne d'une combustion ou
non. Le feu dans un sens plus large comprend la combustion des solides
sans flamme comme lors de la combustion des brais .

-le feu est une combustion contrôlée contrairement à un incendie qui est
une combustion non contrôlée dans un premier temps qui se développe
dans l’espace et le temps .

- Dans l’ISO 13943 (norme internationale) ,le feu fait référence à un


processus de combustion auto-entretenu assuré pour produire des effets
utiles et dont le développement est maitrisé dans le temps comme dans
l’espace .

2/Triangle de feu :

Une combustion ne peut se produire que si l'on réunit trois éléments que l’on
nomme de
Façon symbolique le triangle du feu :

2.2.1-Définition de combustion :

Réaction chimique induisant la présence de réactifs ( le combustible et le


comburant) et la nécessité d’un initiateur (apport d énergie ) des produits de
combustion résultent de cette réaction qui dégage également de l’énergie
sous forme de chaleur cette phrase peut- être résumé par un outil
pédagogique et visuel courant
Figure 1 : le Triangle de feu de la combustion

a . combustible :

C’est une substance qui peut bruler en présence d’un comburant, est souvent un
produit organique ,c’est –à-dire composé principalement de carbone et d’hydrogène
(ex : méthane, essence, alcool...), Dans notre étude nous utiliserons comme
combustible le méthane CH4 .

b . comburant :

Un comburant est le corps qui provoque et entretient la combustion du combustible


le plus souvent, le comburant est constitué par l’oxygène présent dans l’air ambiant
réaction de combustion est alors une oxydation. Dans la plupart des cas, le
comburant est l’oxygène de l’air ambiant (environ 21% d’oxygène 79% d’azote). Pour
que l’air soit un comburant efficace , il faut qu’il contienne plus de 15 % d’oxygène .

c . l’énergie d’activation :
C’est l’énergie nécessaire et suffisante au déclenchement et au maintien de la
combustion. Elle peut être thermique, chimique, biologique, mécanique, électrique…1

3 – Type de feu :

Selon (Margerit, 1998), une fois éclos, un feu peut prendre différentes formes,
chacune étant conditionnée par les caractéristiques de la végétation et les
conditions climatiques dans lesquelles il se développe. Les feux de forêts
peuvent être de trois types :

3.1- Les feux de sols :

Ce sont des feux qui brûlent sous la surface du sol, le combustible qui
l'alimente est composé de matières organiques partiellement décomposées.
Ces feux se propagent lentement, en raison du manque d'oxygène. Leur
présence est souvent difficile à déceler, car même s'ils dégagent beaucoup
de chaleur, ils diffusent en général que très peu de fumée.

3.2- Les feux de surface :

1
Marque jaune ; Lutte contre l’incendie et évacuation ; Manuel de formation professionnelle
Feu traditionnel dont la propagation peut-être rapide lorsqu’il se développe
librement de surcroit si les conditions sont favorables à la propagation.

figure2 : feux de surface

3.3- Les feux de cime :

Feu très violent se propageant très rapidement. il s’agit souvent d’un feu de
surface qui en raison de la force du vent se transforme en feu de cimes.

figure 3 : feux de cimes

4- les classe de feu :

Classe A : Feux de solide formant des braises Bois, papier, carton, tissu, certains plastiques