Vous êtes sur la page 1sur 5

PROJET DE FIN D’ETUDES

DOCUMENT DE SYNTHESE

DEMARCHE HQE
CIBLE 3 – CHANTIER A FAIBLES NUISANCES

CHANTIER DE CONSTRUCTION
IMMEUBLE TERTIAIRE « LE LAWN »

Présenté par Aurélie BOROWSKI


Elève Ingénieur en 5e année Génie Civil Option CO

Tuteurs : M. Abdelali TERFOUS - INSA Strasbourg

AIINTRAPT - Entreprise EIFFAGE Construction Alsace Franche-Comté


M. Jean-Paul SA

Juin 2008
Projet de Fin d’Etudes Juin 2008
Synthèse

RESUME
Nous vivons actuellement dans un monde pressé par l’évolution technologique nécessaire à la
construction, où le concept de développement durable est véritablement ancré depuis quelques
années. Ceci allié aux exigences toujours grandissantes des clients, l’entreprise EIFFAGE Construction
a su déceler tout l’intérêt de la question et travaille quotidiennement à la réussite de ce challenge
perpétuel. La cause en est tout à fait légitime : laa pérennité de la planète impose une attitude
responsable et c’est pourquoi dorénavant nos impacts sur l’environnement doivent être maîtrisés.
Voilà les raisons qui ont définies l’objectif principal de cette étude, soit développer une démarche
environnementale tale s’articulant autour de quatre axes majeurs pour optimiser l’intégrité écologique
d’un chantier en phase de construction. Le projet portera ainsi sur l’optimisation de la gestion
différenciée des déchets de chantier, ainsi que sur la réduction des diversesdiverses nuisances liées à
l’activité, des pollutions en tout genre et des consommations en ressources naturelles et
énergétiques. L’application méticuleuse des recommandations alors proposées sera des plus
essentielles sur l’opération de construction de l’immeuble
l’immeuble tertiaire du «LAWN» de par son
implantation délicate et sa technicité. Pour savoir composer avec toutes les contraintes apportées
par le site, il est nécessaire de poursuivre chaque jour davantage la réflexion écologique à mettre en
adéquation avec laa réflexion méthodologique d’exécution. Cette considération alliant travaux, prise
de conscience environnementale et communication, a alors du initier de nouveaux concepts et
comportements collectifs et individuels. Une véritable révolution !

ZUSAMMENFASSUNG

Unsere heutige Welt steht andauernd unter dem Druck der der Bauindustrie nötigen Entwicklungen.
Entwicklungen
Das Konzept der nachhaltigen Entwicklung ist seit einige
einige Jahren wirklich in dem Mentalitäten
verankert. Daher und auch wegen der immer grössere Forderungen seiner Kunschaft auf diesem
Gebiet, bemüht sich die Firme
irme EIFFAGE Construction diesen Wettkampf täglich zu gewinnen. Für die
Langlebligkeit des Planeten ist jeder werantwortlich
werantwortlich und die Auswirkungen unserer Handlungen
Handlung auf
die Umwelt müssen beherrscht werden.
werden. Das Hauptziel dieser Studie besteht darin, eine Baustelle
Baust
auszuführen nach den Grundsätzen eines optimalen Umweltschutzes. Der Entwurf betrifft eine
optimale Abfalltrennung,
rennung, die Verringerung
Verringerung von verschiedenen Umweltbeinträchtigungen die mit der
Aktivität
ät verbunden sind, verschiedenen
verschiedene Umweltbelastungen gen und Verbrauch von Boden-
Boden und
Energieschätzen.. Die sorgfältige Anwendung dieser Empfehlungen wird bei dem Bau des LAWN
Bauwerken unentbehrlich sein wegen seiner seine heiklen
en Aussiedelung und wegen
weg seiner hohen
Spezialisierung. Um alle Normen des Standortes in Betracht zu nehmen, muss jeder Tag über
Umweltschutz und Ausführungsmethode nachtgedacht werden. Aus der Verbindung von
Umweltschutz, Kommunikation, Bauarbeiten erscheinen neue Konzepte und neue kollektive sowie
individuelle Verhalten. Eine echte Revolution !

BOROWSKI Aurélie 2 « Chantier à faibles nuisances »


GC5 - CO
Projet de Fin d’Etudes Juin 2008
Synthèse

PROBLEMATIQUE
L’entreprise EIFFAGE Construction a su déceler tout l’intérêt de la question résidant dans le concept sociétal
grandissant de développement durable. C’est dans ce sens qu’elle s’est engagée à contribuer à la diminution de
l’impact environnemental de ses opérations,
op et qu’elle m’a confiée la réflexion écologique nécessaire,
nécessaire à mettre
en adéquation avec la réflexion méthodologique d’exécution sur le chantier du « LAWN » à Strasbourg.

OBJECTIFS
Développer une démarche environnementale s’articulant autour de quatre axes : les déchets, les
nuisances, les pollutions et les consommations ; pour optimiser l’intégrité écologique d’un
chantier
antier en phase de construction

Constituer un référentiel de recommandations proposant les dispositions à mettre en place sur


site ainsi que leur organisation

1. LA DEMARCHE HQE®
La Haute Qualité Environnementale est une démarche de « management de projet » dont le but est de limiter
les impacts d’une opération de construction ou de réhabilitation sur l’environnement tout en garantissant un
habitat sain et confortable.
Elle vise l'intégration dans le bâti des principes du développement durable. Ainsi, deux principaux
p domaines
émergent des 14 cibles de cette démarche mise en place par l’association HQE : le premier concerne la maîtrise
des impacts de la construction sur l’environnement extérieur et le second la création d’un environnement
intérieur de qualité. Les objectifs alors identifiés traitent de l’éco-construction,
l’éco l’éco-gestion,
gestion, l’éco-confort
l’éco et
l’éco-santé.
Etre HQE, c’est être encore plus compétitif en adoptant une perspective d’avenir qui tend à se développer.
D’où tout l’intérêt de s’y intéresser et de développer cet aspect environnemental.

2. LE CHANTIER DU « LAWN »
De par sa technicité mais surtout de par l’implantation délicate du projet de construction de cet immeuble
tertiaire R+5,, un besoin d’étude traitant des mesures environnementales s’est vu indispensable. En tant
qu’exécutant, EIFFAGE Construction sera plus particulièrement concerné par la réalisation
éalisation d’un «chantier vert»
vert
et par le choix de produits et procédés de construction
constructio respectueux de l’environnement.
En plein centre du Wacken, pôle politique et financier de Strasbourg, nous nous situons dans un quartier à
l’effigie même de la Haute Qualité Environnementale. Comment faire autrement que préserver cette image de
standing ?
Il a alors fallu savoir faire preuve d’ingéniosité pour composer avec toutes les contraintes apportées par le site :
zone urbaine très fréquentée, parcelle en plein emploi et en bordure du cours d’eau de l’Aar, proximité directe
d’espaces verts protégés…

3. LE RESPONSABLE « CHANTIER VERT »


Présent sur le chantier, le responsable « chantier vert » assure l’information régulière et maintient la
motivation, il corrige les erreurs et répond aux interrogations des inquiets ou tout simplement des
intéressés…bref incontournable!
C’est ce poste basé sur la communication qui, je pense, constitue l’élément de réussite primordial de la cible 3
de la démarche HQE® en permettant une collaboration robuste entre les différentes personnes concernées,
ainsi qu’une coordination
ion efficace des diverses actions menées au quotidien.

BOROWSKI Aurélie 3 « Chantier à faibles nuisances »


GC5 - CO
Projet de Fin d’Etudes Juin 2008
Synthèse

4. OPTIMISATION DE LAA GESTION DES DECHETS


DECHET
Ce premier axe de travail n’est pas des moindres étant donné que le secteur du bâtiment est le deuxième
producteur de déchets (264 millions de tonnes/an) juste derrière l’agriculture.
J’ai alors identifié trois niveaux de gestion représentatifs avec leurs préoccupations sous--jacentes :
a) En amont des travaux, chercher à optimiser la production des déchets à la source
Recommandations pour prévoir et donc réduire :
Limiter les chutes en favorisant l’utilisation des
éléments préfabriqués,, en réalisant des plans
de calepinage soignés… …
Collaborer avec des fournisseurs proposant
des emballages réduits, consignés ou du moins
aisés à valoriser

b) En cours d’exécution, trier au mieux les déchets


en adéquation avec le traitement qui leur sera
affilié pour optimiser la valorisation
Appliquer la réglementation et respecter les
interdictions majeures s’y rattachant
Disposer les
es bennes en adéquation avec les besoins du chantier
Afficher la signalétique adaptée au tri des déchets sur les bennes

c) A l’enlèvement, s’assurer de la destination des déchets


Il convient d’identifier les meilleurs prestataires locaux aptes HQE utilisant des centres de tri agréés.
agréés Les
documents de certification des centres de destination ainsi que les bordereaux de suivi relatifs à
l’évacuation
ation de tous les déchets seront demandés et assureront ainsi leur traçabilité.
traçabilité On tâchera
également d’optimiser les flux de transport et la rotation des camions pour l’évacuation des déchets.

5. LA REDUCTION DES NUISANCES


ANCES

a) Nuisances acoustiques
Avant tout s’il y a nécessité de lutter contre le bruit c’est pour s’en protéger!
protéger L’enjeu n’est pas
simplement environnemental mais également de d santé publique! L’objectif est bien sûr de limiter le
niveau d’intensité global du bruit, de réduire la durée et la fréquence
fréquence des bruits désagréables et
d’utiliser des matériels insonorisés.

b) Nuisances visuelles
Il est de l’ordre des responsables du chantier de veiller en permanence à l’aspect général du site pour
véhiculer une bonne image de l’opération et de l’entreprise et surtout maintenir celle du quartier.

c) Nuisances dues aux véhicules


L’accroissement des circulations engendrées par les chantiers sur les voiries existantes, au delà des
nuisances sonores et des salissures des voies publiques empruntées, posent des problèmes
d’encombrement et de sécurité. A cela s’ajoutent
s’ajoute les problèmes de stationnement anarchique surtout
en milieu urbain. Pour contrer ces constatations, la meilleure des solutions est l’utilisation des
transports en commun et la mise en place d’un système de ramassage des employés.

d) Nuisances dues à la poussière et à la boue


Le but est alors de réduire
éduire les dépôts de terre ou de boue sur la voie publique occasionnés par les
sorties d’engins du chantier, car en plus des nuisances visuelles dues à la saleté, se posent alors des
problèmes de sécurité avec un risque d’accident accru sur la chaussée rendue glissante.
glissante Les engins
circulant sur le chantier seront ainsi nettoyés avant d’emprunter les voies de circulation
circu extérieures au
chantier, en prévoyant notamment une une aire de lavage avec débourbeur avant la sortie. On évitera
également les émissions de poussière dans l’air notamment dues à la circulation des camions par
temps sec, en recouvrant les pistes de gravillons ou en les humidifiant au préalable.

BOROWSKI Aurélie 4 « Chantier à faibles nuisances »


GC5 - CO
Projet de Fin d’Etudes Juin 2008
Synthèse

6. LA REDUCTION
N DES POLLUTIONS
Dans cette partie, j’ai traité la prévention et la limitation des risques de pollution de l’air, du sol ainsi que de
l’eau. En effet, en l’absence de précautions particulières au niveau du chantier, divers produits, comme les
huiles de décoffrage
offrage et les eaux de lavage chargées en laitance de ciment, sont susceptibles de pénétrer le sol
et donc par la même occasion de polluer la nappe phréatique relativement haute en Alsace. Ces substances
indésirables pourraient également se retrouver dans les réseaux publics de collecte entraînant des pollutions
importantes et des dysfonctionnements.
dysfonctionnements

Dispositions : Dans cette optique de préservation environnementale,


environnementale, j’ai procédé à la rédaction du
dossier de déclaration au titre de la loi sur l’eau pour justifier la non incidence des
opérations de pompage et de rejet sur la ressource en eau. Afin d’éviter l’infiltration de
ruissellements pollués dans le sol, nous avons mis à disposition, entre autres mesures, des
bacs de rétention ainsi qu’un prototype de benne de décantation recyclant l’eaul’ chargée
en laitance, empêchant ainsi son rejet sauvage et favorisant qui plus est son économie.

7. LA REDUCTION DES CONSOMMATIONS


OMMATIONS DE RESSOURCES
RESSOUR
Les ressources concernées sont alors naturelles (l’eau) et énergétiques
éner (l’électricité
électricité et le carburant). Cette
partie constitue un véritable enjeu à la fois économique et environnemental pour laquelle de simples gestes
adoptés au quotidien peuvent être bénéfiques. La majorité des efforts à faire se situe notamment au niveau de
l’exploitation de la base vie du chantier.

Recommandations : installer
nstaller des systèmes hydro-économes
économes dans les sanitaires, une électrovanne sur
l’arrivée d’eau pour les coupures en soirée ou fin de semaine,
semaine des programmateurs
et régulateurs automatiques, des interrupteurs automatiques avec détecteur de
présence ; récupérer les eaux pluviales pour le nettoyage des camions, des bennes
ou encore pourpo l’assainissement du chantier ;… tout en e sensibilisant tout
simplement l’ensemble des occupants du du site à une utilisation rationnelle de ces
ressources
ressources.

CONCLUSION
L’opération
’opération de construction de l’immeuble tertiaire « Le Lawn » au Wacken à Strasbourg a été une base de
travail idéalement adéquate pour traiter ce sujet alliant alors environnement, travaux et communication. Il a
fallu savoir initier de nouveaux concepts et comportements collectifs et individuels souvent inconnus des
esprits actuels. J’espère que mon étude a donc contribué au changement des mentalités, car la mise en place
des actions entreprises et surtout leur bon fonctionnement n’a pas été une tâche facile.

En effet, qualité
alité n'est pas uniformité. Il faut la définir pour chaque projet, en fonction d'une analyse du site et
de la nature de l’opération, en intégrant les valeurs propres de l’entreprise ainsi que les attentes du client. Il est
important d'appréhender l'ensemble des nuisances, sans en travailler uniquement un aspect, car elles forment
un tout dans la réalité du chantier comme dans l'esprit des gens.

Deux concepts d’action majeurs ressortent de cette étude, agir directement sur l’environnement
environnement à proprement
dit, ou agir sur l’environnement du personnel de chantier
chanti et celui des riverains. D’une manière comme d’une
autre, les avantages ne seront pas uniquement écologiques car les
es efforts alors opérés renforceront également
l’image de l’entreprise qui aura tout à y gagner.

PERSPECTIVE
La perspective future de mon projet au sein du groupe EIFFAGE Construction consiste en la mise en place
accrue des voies d’amélioration que j’ai pu proposer et donc en la poursuite des applications déjà conduites en
ma présence. Ce développement s’effectuera sur toute la durée du chantier, de telle manière à pouvoir
procéder à une capitalisation d’expérience concernant l’opération du « Lawn » et ainsi
nsi privilégier d’un retour
d’expérience valorisable sur d’autres chantiers à venir.

BOROWSKI Aurélie 5 « Chantier à faibles nuisances »


GC5 - CO