Vous êtes sur la page 1sur 1

GESTION FINANCIERE

À
COURT TERME
Durée : 1h

Les dirigeants de CANOPLUS ayant entendu parler des travaux du CEREDE sur les
comptes de surplus de l’entreprise souhaiteraient obtenir une information sur le
mode d’établissement du compte de surplus et sur les enseignements qu’il peut
donner sur la gestion de l’entreprise.

En vous fondant sur les réalisations de l’année vous établirez les comptes de résultat
n et n+1 et le compte de surplus de productivité pour l’année n+1.

Vous commenterez enfin, très brièvement pour les dirigeant de CANOPLUS les
résultats de l’analyse à laquelle vous vous serez livrés

ANNEXE

INFORMATIONS INDISPENSABLES POUR ETABLIR LE COMPTE DE SURPLUS


DE PRODUCTIVITE.

Afin d’illustrer par l’exemple l’intérêt du compte de productivité considéré comme


instrument d’analyse, vous supposez que les exploitation de n et n+1 se sont
caractérisées par les chiffres suivants :

n N+1
Quantité annuelle de centrales vendues 1 350 1 500
Prix unitaire d’une centrale à Béton 13 000 13 500
Coût moyen du Kilogramme de tôle 4,25 4,20
Coût moyen par centrale des autres matières 1ère utilisées 820 830
Coût moyen du salaire horaire de la main-d’œuvre de production 52 56
Coût fixe du personnel (par mois) 92 000 100 000
Charges sociales sur le personnel 40% 40%
Frais fixes mensuels 185 000 190 000
Nombre d’heures de fabrication nécessaires à la production d’1 47 46
centrale

Il faut 1 300 kg de tôle pour faire une centrale.

Le bénéfice net comptable ainsi que l’impôt sur les résultats ont augmenté de
442 455 dhs

En n+1 les frais financiers ont diminué de 39 000 dhs. Il n’y a jamais eu de produits
financiers.