Vous êtes sur la page 1sur 52

Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

SOMMAIRE

SOMMAIRE ..................................................................................................................................................... i
DEDICACE...................................................................................................................................................... ii
REMERCIEMENTS........................................................................................................................................ iii
LISTE DES ABREVIATIONS ........................................................................................................................ iv
AVANT-PROPOS ............................................................................................................................................ v
RESUME ........................................................................................................................................................ vi
INTRODUCTION GENERALE ....................................................................................................................... 1
PREMIERE PARTIE : CADRE DE L’ENTREPRISE ....................................................................................... 2
CHAPITRE I : PRESENTATION GENERALE DE L’ENTREPRISE AIM BTP ............................................... 3
SECTION I : HISTORIQUE ET REALISATON DE L’ENTREPRISE .............................................................3
CHAPITRE II : INTEGRATION AU SEIN DE L’ENTREPRISE AIM BTP ..................................................... 7
SECTION I : PERSONNES RENCONTREES ET ATTENTES EXPRIMEES ................................................7
SECTION II : INDICATIONS................................................................................................................7
DEUXIEME PARTIE : DEROULEMENT DU STAGE, METHODOLOGIE DE COFFRAGE DES POUTRES,
POTEAUX ET LEUR DIMENSIONNEMENT DANS UN DUPLEX ............................................................... 8
CHAPITRE III : DEROULEMENT DU STAGE............................................................................................... 9
SECTION I : JOURNAL DES ACTIVITES ...............................................................................................9
SECTION II : CHOIX DU THEME ......................................................................................................10
CHAPITRE IV : METHODOLOGIE DE COFFRAGE DES POUTRES ET POTEAUX ................................. 11
SECTION I : GENERALITES SUR LES COFFRAGES ................................................................................. 11
SECTION II : PROCEDE DE COFFRAGE TRADITIONNEL D’UNE POUTRE ............................................ 14
SECTION III PROCEDE DE COFFRAGE TRADITIONNEL D’UN POTEAU .............................................. 18
CHAPITRE V : DIMENSIONNEMENT D’UNE POUTRE ET D’UN POTEAU D’UN DUPLEX .................. 21
PARTIE III : ACQUIS, DIFFICULTES ET SUGGESTIONS.......................................................................... 38
CHAPITRE VI : ACQUIS, DIFFICULTES RENCONTREES ET SUGGESTIONS ........................................ 39
SECTION I : ACQUIS DU STAGE ...................................................................................................... 39
SECTION II : DIFFICULTES ............................................................................................................. 39
CONCLUSION .............................................................................................................................................. 41
BIBLIOGRAPHIE .......................................................................................................................................... 41
ANNEXES ..................................................................................................................................................... 41
TABLE DES MATIERES............................................................................................................................... 41

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

DEDICACE

mon père WACHE RENE

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page ii
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

REMERCIEMENTS

Malgré l’entière responsabilité qui est la nôtre vis-à-vis de ce travail nous


ne saurons nier la contribution des uns et des autres pour son achèvement car il
est le fruit de multiples efforts combinés. C’est pourquoi je ne saurai commencer
ce rapport sans toutefois remercier tous ceux qui de près ou de loin m’ont
apporté leurs soutiens intellectuels, moraux et financiers à savoir :

La direction de l’INSTITUT UNIVERSITAIRE MATEMFEN.


A mon encadreur académique M. BOKOLO YVES enseignant a IUM
pour les enseignements reçus.
Au DG d’AIM BTP SERVICE M. AIMBI ROGER
Au DT d’AIM BTP SERVICE M.YVES NDZIE
Toute l’équipe technique d’AIM BTP, pour leur bienveillance, leur
sympathie et les conseils donnés tout au long du stage
Mes amis, ainsi que tous mes camarades de promotion
Tous mes amis stagiaires, avec qui nous avons eu durant notre stage, des
moments de franches collaborations
A toute ma FAMILLE

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page iii
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

LISTE DES ABREVIATIONS

BTS : brevet de technicien supérieur

BA : béton armé

DRH : directeur des ressources humaines

Cm : centimètre

DT : directeur technique

IUM : institut universitaire Matamfen

DAO : dessin assisté par ordinateur

PGC : Procédés généraux de construction

RDC : Rez de chaussée

Ø : diamètre de l’armature ;

R +1: rez de chaussée plus 1 étages ;

Cm : centimètres ;

KN.M kilo newton fois mètre ;

MN.M méga newton fois mètre ;

MPA méga pascal ;

HA haute adhérence

mm millimètre ;

BAEL béton arme aux états limites ;

NF norme française

Revêtement sur plancher

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page iv
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

AVANT-PROPOS

Dans le souci de doter le Cameroun de travailleurs qualifiés et


compétitifs sur le marché de l’emploi national et international M.WANDJI
PHILIPPE mit sur pied l’INSTITUT SUPERIEUR MATAMFEN
aujourd’hui INSTITUT UNIVERSITAIRE MATAMFEN dans l’optique de
donner les atouts nécessaires à la jeunesse à travers une formation de pointe.

L’étudiant titulaire d’un BTS doit être apte aussi bien théoriquement que sur le
point de vue pratique. C’est donc pour cette raison qu’un stage doit être fait en
entreprise au sorti duquel il devra rédiger et présenter un rapport devant un jury.
Ainsi, nous avons eu le privilège d’implémenter le procédé de coffrage des
poutres et des poteaux d’un bâtiment à usage commercial ci au quartier
MVOG -ADA mais aussi nous a pu approfondir nos connaissances sur le
dimensionnement des éléments de structure. D’où le thème : « Méthodologie de
coffrage des poutres poteaux et leur dimensionnement dans un duplex». Ainsi
tout au long de ce rapport je statuerais sur ce thème grâces aux connaissances
reçues en entreprises, en classes des bibliographies et mes propres acquis.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

RESUME

Le présent document est une synthèse des travaux effectués dans le


cadre de notre stage au sein de la structure AIM BTP donc le thème est
«Méthodologie de coffrage des poutres ; poteaux et leur dimensionnement dans
un duplex ». L’objet de notre travail étant de présenter succinctement les étapes
de coffrage d’une poutre et d’un poteau d’une part et ensuite de donner un
dimensionnement de ceux-ci dans un duplex, Ce dit rapport comportera 3 parties
subdivisés en chapitres à leurs tours divisés en sections.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page vi
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

INTRODUCTION GENERALE

Au vue du caractère duale de la connaissance sur le sujet dire la


connaissance et faire la connaissance les étudiants de BTS que nous sommes
avons fait respectivement des stages académiques en entreprise lequel constitue
une part très importante dans notre formation. L’idée de ce stage est
principalement celle de concilier la pratique et la théorie et de confronter les
étudiants au monde professionnel.

Nous avons intégré cette structure afin d’appliquer mais aussi de toucher
respectivement le procédé de coffrage des poutres, poteaux ainsi que leur
dimensionnement ; avoir une idée du comportement d’un ingénieur face aux
différents problèmes qu’il peut rencontrer sur le terrain.

A cet effet, le présent rapport intitulé : « Méthodologie de coffrage des poutres


poteaux et leur dimensionnement dans un duplex » est articulé en trois parties,
afin de vous faire part de nos différentes activités menées. Ceci étant, nous
aurons tout d’abord le cadre l’entreprise.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

PREMIERE PARTIE : CADRE DE L’ENTREPRISE

Le stage constitue un point très important de la formation de l’étudiant dans la prise


de contact avec l’environnement socioprofessionnel ; mise à part l’application des théories il
lui permet d’avoir une imprégnation aux réalités aux quelles sera confronté le futur ingénieur
qu’il aspire être. Il sera alors question pour nous dans cette première partie de présenter
l’entreprise et de faire part de notre intégration au sein de celle –ci.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE


Page
Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CHAPITRE I : PRESENTATION
GENERALE DE L’ENTREPRISE
AIM BTP

AIM BTP SERVICES est une jeune entreprise spécialisé dans les projets de
bâtiments, travaux public ainsi que la réalisation des petites centrales électriques

SECTION I : HISTORIQUE ET REALISATON DE L’ENTREPRISE


AIM BTP
Dans notre pays la qualité de réalisation de infrastructures(bâtiment routes etc.) de nos
jours pose beaucoup de problèmes parce que les équipements et la main d’œuvre dont dispose
l’Etat pour la réalisation ; le suivi et le control des ouvrages sont déficitaires par rapport à la
pluralité des chantier sans cesse croissante , Alors parmi les solutions préconisées ce déficit de
l’offre en terme de qualités de services dans les sites de construction la création des bureaux
d’études techniques en BTP en apparait comme être une solution adéquate. Dans ce contexte
est née AIM BTP SERVICES en 2018 dont le DG est AIMBI ROGER ; La direction
général de AIM BTP se trouve cis au carrefour REGIS en de la maison AFREDIT.

I- HISTORIQUE ET EVOLUTION D’AIM BTP

Création d’AIM BTP études et exécutions des travaux études de faisabilité

2018 Bâtiments et ouvrages Hydroélectriques barrage hydroélectrique de BODI


2018 2019

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

a- Organigramme de l’’entreprise

Direction

Direction Partenaires

Direction opérationnelle

b- Localisation

AIM BTP

Venant de MBALLA II SORTANT DU ROND POINT LONG NKAK

CARREFOUR REGIE

VENA
NT DE
BASTO
S

c- Présence géographique
Aujourd’hui en 2019, AIM BTP est présent au Cameroun dans la cité capitale
Yaoundé (carrefour régi). Mais leur politique d’extension, ils envisagent long à terme
s’étendre dans la sous-région Afrique Centrale.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

II- PROJETS RÉALISÉS

1- PERFORMANCES INDIVIDUELLES DES INGÉNIEURS D’AIM BTP


(confère CV)

- Projet Lom pangar


- Projet Memve’ele et Projet Memve’ele 2 (UO/CAPM, SINOHYDRO…etc…)
- Projet KPDC – Kribi
- Projet 2ème pont sur le Wouri
- Projet route Mengong – Sangmélima
- Assistance géotechnique dans les projets du Cameroun à travers le Labo génie
- Projet de l’élaboration du guide de référence pour l’auscultation des barrages au
Cameroun avec Mintp
- Projet BAD pour la modernisation des secteurs cadastres et domaines au Cameroun
- Programme GIZ de Dschang et GDF SUEZ EP, Allemagne
- Projet d’étude d’aménagement des abords du corridor urbain de l’autoroute Nsimalen-
Yaoundé avec Maetur / ONUHabitat - Projet de construction du nouveau siège de la «
Cameroon Civil Authority Aviation » (CCAA)
- Projet d’étude sur l’évaluation du risque de fissuration sur les ouvrages en béton et
béton armé à Weber et Broutin en France.
- Projet Construction broyeur vertical pour CIMENCAM
- Projet extension Lignes et poste de Mangombe avec SIEMENS transmission and
distribution
- Projet de modification du tracée du pipeline à Lom Pangar avec SICIM Spa pour
COTCO-Exxon mobile

2- PERFORMANCES DE L’ENTREPRISE AIM BTP


- Aménagement hydroélectrique de bodi en cours… 2019 (réf : NPBB GROUP LLC :
info@npbb-group.com tel. +1(312) 999-5716, NEWARK-USA) - Petite Centrale
Hydroélectrique d’Akono en cours. 2019 (réf : ACAPRODECH :
mariuspoka83@gmail.com tel. (+237) 661 90 03 59/696504100)
- Consultation pour les travaux de Jonction 225 kV Memve’ele, pylône EN 244 PI-26E /
90kV Preretd, poste transformation Ekombitié en 2019 (réf : SONATREL)

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

- La conception et calcul de structure du FOYER BAGAM au quartier fougerole, achevée


en... 2018 (réf : M. Thomas FONKOUO, tel. 699578535)
- La conception et réalisation du complexe scolaire « les Majors de l’avenir » à
MINKAN, achevées en... 2018 (réf : M. Thomas FONKOUO, tel : 699578535) -
Consultation pour études de faisabilités dans divers projets de production et

transport d’énergie au Cameroun depuis 2018...

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CHAPITRE II : INTEGRATION AU SEIN


DE L’ENTREPRISE AIM BTP

Pour nous stagiaire il est question d’acquérir le plus de connaissances possible ; d’avoir
une idée sur l’environnement de travail aussi bien en entreprise (bureau d’étude technique)
que sur le terrain.

SECTION I : PERSONNES RENCONTREES ET ATTENTES


EXPRIMEES
Nous avons été accueillis le 3juin 2019 au sein de la structure par le DRH M. NOAH
YANICK qui nous a donné un bref aperçu du potentiel logistique et humain de l’entreprise
par la suite nous avons fait le tour de l’édifice en début de construction après nous avoir
présenté DG et au contrôleur.

Tout au long de notre visite le DT de AIM BTP nous a expliqué le fonctionnement de


l’entreprise, ses obligations envers ses subordonnés, comprendre ce que l’entreprise attend de
nous, notamment le respect, l’assiduité, l’engagement, une curiosité dans le travail et il
compléta en disant que pour lui « les têtes vides portent les sacs de ciments ».

SECTION II : INDICATIONS
Apres cette séance le DT nous a fait comprendre que pour réussir dans la société et
partout ailleurs il faudrait commencer en bas de l’échelle raison pour laquelle pendant les 2
premières semaines de notre stage nous avons travaillé en tant que manœuvres car l’ingénieur
est appeler a manager les hommes de ce fait il doit être à même de cerner tous ses
collaborateurs en commençant par le plus petit du maillon : le manœuvre. Par la suite nous
avons progressivement grimpé l’échelle pour assumer le titre d’élèves ingénieurs que nous
sommes en ayant la charge de certaines taches plus conséquentes.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

DEUXIEME PARTIE : DEROULEMENT DU STAGE,


METHODOLOGIE DE COFFRAGE DES POUTRES,
POTEAUX ET LEUR DIMENSIONNEMENT DANS
UN DUPLEX

Dans cette partie qui s’étend sur trois chapitres il s’agira de faire un rapprochement
entre la théorie et la pratique ainsi nous statuerons d’abord sur le déroulement du dit stage,
ensuite la méthodologie de coffrage des poutres ; des poteaux et enfin leur dimensionnement
dans un duplex.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CHAPITRE III : DEROULEMENT DU STAGE

Notre stage pratique s’est déroulé au quartier PAKITA en face de l’immeuble


VISION CONFORT ou nous avons activement participé au sein de l’entreprise DIC
ENGEENERING (entreprise partenaire D’AIM BTP) à la construction et la finition de
l’immeuble a but commercial MAN TSINGA que nous avons trouvé en terme d’évolution des
travaux au début de la réalisation du plancher haut du quatrième niveau. Ceci étant tout au
long de notre stage nous avons rédigé des rapports hebdomadaires de l’avancement des
travaux en fonction des postes que nous avons occupé allant du 10/06/2019 au 30/03/2019
que nous allons brièvement présenter dans le tableau ci-dessous.

SECTION I : JOURNAL DES ACTIVITES


semaine Activités ou poste occupé Observations
10 au 15 Visite non guidée des bâtiments Radier de l’un des bâtiments de
Juin à différents usages, logement du camp sic d’Olombé
Des ouvrages d’art et du Matériaux de RF découvert
complexe sportif ALUCOBOND
17 au 22 Façonnage des étriers pour
Juin nervure, solivage Repérage du niveau du solivage
et étayage des fonds pour la
réception des nervures
24 au 29 Pose des nervures et entrevous ; Espacement des deux lignes
Juin coffrage de la d’entrevous
Dalle pleine
1 Au 6 Finissions du coffrage, Recouvrement des aciers
Juillet ferraillage et coulage de la dalle
08 au 13 Coffrages et bétonnage des Etayage des poteaux de rives
juillet poteaux isolés,
Pose de l’armature

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

15 au Remplissage de l’ossature, Implantation du mur


20juillet coffrage des poteaux et Utilisation du fil à plomb
Ferraillage des poutres Façonnage des aciers bateau
22 au 27 Pose des poutres tissées
29 Juillet Façonnage des aciers pour Disposition constructive pour le
au chéneau ferraillage d’un chéneau
03 Août Ferraillage du chéneau
05 au 17 Bétonnage du chéneau et Découverte de l’interface de travail sur
Août d’acrotère logiciel
Initiation du dessin sur ArchicaD
19 au 24 Bétonnage de l’acrotère,
Août escaliers et
dessin sur ArchicaD

26 au 30 Pose des carreaux et élévation Utilisation exigé du fil a plomb


Aout des murs de remplissage uniquement

SECTION II : CHOIX DU THEME


Pendant le stage effectuer nous avons eu la possibilité de visiter et participer la plupart
des postes de travail au sortir des quel nous avons à chaque fois fait un rapport, brièvement
représenté ci-dessus lequel nous a permis à la fin de notre stage de faire un choix plus
judicieux du thème en fonction de nos acquis sur le terrain cette méthode d’approche nous a
été proposé par le directeur technique en charge de notre suivi l’ingénieur M. DONWE
SEVERINIOUS

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 10


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CHAPITRE IV : METHODOLOGIE DE
COFFRAGE DES POUTRES ET POTEAUX

SECTION I : GENERALITES SUR LES COFFRAGES

Définition
Un coffrage : peut se définir comme étant une enceinte de nature diverse fabriqué dans les
règles de l’art pouvant donner une forme particulière à un élément fait en béton ou tout autres
matériaux mouillables le temps que celui-ci puisse s’autoporté .

I- TYPES DE COFFRAGE
On distingue trois grands types de coffrages de par leur matière de fabrication à savoir :

1- Les coffrages traditionnels en bois


Les coffrages traditionnels : sont des coffrages en bois réalisé la plupart du temps in
situ ; ici on assiste à un assemblage ordonné et structuré de planche usinés (27 à 40 mm),
suivant la forme et les dimensions de la pièce à réaliser la mise en œuvre de ce type de
coffrage requiert une maitrise parfaite de l’élément bois raison pour laquelle les coffrages en
bois d’une très grande complexité sont confier à des menuisiers spécialisé que l’on s’est
permis d’appeler coffreur .

a- Avantages des coffrages en bois


o Matériaux facilement accessible
o Economique pour les petits ouvrages
o Facilité de manutention
o L’adaptation aux formes grâce à l’utilisation des feuilles de contreplaqués
o Lorsque ces parois sont biens usinées il offre un bon brut de décoffrage.

b- Inconvénients des coffrages en bois


o Il exige beaucoup de main d’œuvre et fournitures en bois
o Les possibilités de réemplois sont très limite
o Très encombrant

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 11


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

o Très difficile à décoffrer dans le cas des éléments complexes


o Demande une main d’œuvre hautement qualifiée pour leur réalisation
o Nécessite une main d’œuvre qualifié

2- Coffrage moderne : coffrage métallique


Les coffrages métalliques se sont beaucoup développés en particulier dans le bâtiment. Ils
Permettent de rationaliser la mise en œuvre du béton et contribuent à l’amélioration de la
productivité du chantier.
Leurs possibilités de réemploi sont appréciables pour des éléments à
Caractère répétitif – voiles verticaux, planchers et poteaux. L’utilisation de raidisseurs permet
La réalisation d’éléments de grandes surfaces.
Ce type de coffrages a su évoluer en fonction des besoins :
• Coffrages modulaires
• Coffrages repliables pour le transport
• Tables coffrantes
• Coffrages glissants, grimpants, à géométrie variable
• Coffrages tunnels pour les programmes d’une certaine ampleur utilisant une trame
déterminée
• Banches support de prédalles…

a- Inconvénients des coffrages métalliques


o il coute cher à l’achat
o il ne s’adapte pas à certaines formes
o Nécessite des engins de levage et de transport
o nécessite un calorifugeage du coffrage, par temps froid

b- Avantages des coffrages métalliques


o Facilité de montage ou de mise en œuvre
o Possibilité de réemploi élevé
o Facilité de décoffrage
o Economique pour les grands ouvrages
o Les aciers donnent au béton une surface lisse
o Permet la réalisation des ouvrages très hauts

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 12


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

3- Les coffrages en matériaux de synthèse


Les matériaux de synthèse sont surtout utilisés pour réaliser la peau du coffrage. Ils
apportent une bonne qualité de parement et se démoulent facilement. Ce type de coffrages est
Intéressant pour l’obtention de reliefs variés, grâce à des matrices thermoformées en pvc
(/glossaire/pvc) ou en polyéthylène, ou à des matrices sculptées en polystyrène expansé
(/glossaire/ polystyrene-expanse).
Nota : le plastique est également utilisé pour la réalisation de coffrages modulaires de petites
dimensions (0.5 à 1m) manipulables à la main.

II- ELEMENTS CONSTITUTIFS D’UN COFFRAGE


Quel que soit la nature du coffrage on retrouve les mêmes éléments constitutifs suivants :
o une peau de coffrage : elle détermine l’aspect final de la pièce à mouler
o Une ossature : elle limite les déformations dues à la poussée du béton frais
o Les tiges d’entrecroise, les béquilles de stabilités les étaiements : ils permettent le
réglage en position des surface de coffrage
o Les éléments intégrés au coffrage (indépendant) : permettant aux personnes de
travailler en toute sécurité.

III- QUALITES REQUISES D’UN BON COFFRAGE


Un coffrage est dit de bonne qualité s’il respecte les conditions suivantes :
o Solidité et étanchéité ; un coffrage se doit d’être solide pour Résister aux différentes
pressions auxquels il sera soumis (pression du béton sur ces parois) il doit aussi éviter
les fuites de jus de béton aux angles entre panneaux
o Fidélité ; il doit ressortir la forme de l’élément voulu
o Facilité dans la fabrication, l’assemblage le réglage la fixation le décoffrage le
nettoyage, le transport et le réemploi
o L’adaptation aux forme ; pratiquement il s’agit de tenir compte des facteurs
influençant la poussée due au béton
o La stabilité

IV- CONDITIONS INFLUENÇANT LE CHOIX D’UN TYPE DE


COFFRAGE
o L’économie ; compromis pérennité/amortissement (Représente 40 à 60%du prix du
BA)
o L’adaptation aux formes prévues et la modularité

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 13


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

o La facilite de mise en œuvre et le réglage


o La disponibilité dans l’entreprise ou sur le marché de la location
o Le poids du coffrage, nécessitant ou non des moyens de levage
o La sécurité des salaries lors des phases de coffrage, de ferraillage et de bétonnage
o Le parement à obtenir (béton brut, soigner, enduit, l’assurer architectonique…)
o Les spécifications éventuelles du contrat

SECTION II : PROCEDE DE COFFRAGE TRADITIONNEL D’UNE


POUTRE
Définition
Une poutre : est pièce mécanique conçue pour résister à la flexion ; elle transmet les charges
qui lui sont appliquées aux poteaux. Dans le cas d’espèce il s’agit des poutres en BA qui sont
quant à elles des éléments généralement horizontaux mais pouvant tout aussi être circulaire
ou oblique faisant partir de l’ossature porteuse d’un ouvrage de génie civil.

I- MATERIAUX ET MATERIELS UTILISES


Pendant notre stage académique nous avons pu expérimenter le procédé de coffrage
traditionnel des poutres vu en cour de PGC.Toutefois il faut noter qu’avant tout coffrage il a
lieu de faire tout d’abord un inventaire du matériel et du matériau à utiliser ceci en passant par
le calcul des surfaces à coffrer.

1- Les matériaux
les pointes : qui permettent de tracer, percer et rassembler les différentes pièces de
bois destinées au coffrage.
Les aciers
Le bois : permettant d’avoir une forme précise du coffre
Fil d’attache : brin mince et long permettant le façonnage de l’acier
De la graisse pour enduire la peau de coffrage afin de faciliter le décoffrage

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 14


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Les désignations et dimensions courantes du bois sont :

Désignations Longueur Largeur Epaisseur


Madriers 3à6m 8 à 15 cm 18 à 20cm
Bastings 2à5m 10 à 18 cm 27 à 40 mm
Chevrons 2à6m Section carrée : Section carrée :
7,5 ; 10,5 ; 6,5 cm2 7,5 ; 10,5 ; 6,5 cm2

Planches 2à5m 15 ; 18 ; 20 ; 30 cm 27 ; 30 ; 40 mm

Latte 3m 6 à 8 cm 3 à 8 cm

Tableau 1 : désignation et dimension du bois

2- Matériels
Comme matériels utilisés, on a :
o L’équerre : permettant de tracer les angles droits ou perpendiculaires
o Le mètre : utiliser pour mesurer les longueurs
o La massette : masse à longue manche servant à casser, tailler les pierres et béton
o La ficelle : c’est un lien de code fine
o Le codex : permettant de repérer le niveau
o Le marteau : permettant de battre les pointes
o Pied de biche (arrache pointe)
o Le serre joint : permettant de bien raidir les coffres
o Une échelle ou échafaudage pour travailler en auteur
o Le fil à plomb pour vérifier la verticalité

II- PROCESSUS DE MISE EN ŒUVRE D’UN COFFRAGE DE POUTRE


Ici nous réalisons le coffrage devant ressortir en position notre poutre suivant les
étapes ci-dessous :

o Le tracé du niveau de référence : Au moyen d’un mètre et d’un niveau à eau on


matérialise sur l’un des poteaux (angle extrême) un repère pris à un 1 m au-dessus du
plancher qui est reporté sur tous les autres à l’aide d’une fiole à bulle d’air.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 15


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

o Le Tracé du niveau du fond de moule : à partir du niveau de référence en tenant


compte des différences de retombée entre les poutres.
o Mise en place du fond de moule ; les fonds de moules était rarement modifier car les
étages étaient identiques en dehors des retombées de poutres
o La fixation d’un étai contre chaque poteau devant recevoir la poutre avec des serres
joints.
o Placer la planche du fond de moule sur ses étais soulevant son milieu par les étais
intermédiaires non calés ici les étais étaient beaucoup plus modifier certaines
raccordées et d’autres couper.
o Les fonds sont par la suite fixés sur les têtes des bastings entre travées. Ils sont
maintenus en place par des étaies qui sont fixés et progressivement distant entre eux
de 60cm
o Tendre en suite une ficelle entre les deux extrémités du fond de moule est placée au
niveau du fond de moule afin de s’assurer de la régularité du niveau du fond.
o Commencer le calage des étais centrale en évitant que le fond de moule ne touche la
ficelle
o Les étais sont liés entre eux et aux poteaux de travées part une latte.
o Pose de la première joue de coffrage
o Réglage des deux extrémités à l’aide du niveau à bull d’air et un fil a plomb
o Mettre en place la seconde joue sur le même principe
o Poser, stabiliser et fixer le du ferraillage
o Fixer les écarteurs.

NB ; La réalisation des poutres circulaire respecte pratiquement le même procéder mais ici il
faut tenir compte du rayon de la poutre ainsi la forme circulaire est obtenu grâce à la
souplesse du contreplaquée utilise en 2 ou 3 parois jointes pour résister aux poussées de
béton.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 16


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 17


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

SECTION III PROCEDE DE COFFRAGE TRADITIONNEL D’UN


POTEAU
-DEFINITION
Poteau ; Le poteau est l’organe de la structure d’un ouvrage sur lequel se concentre de
manière ponctuelle les charges, sa mise en œuvre respecte des étapes biens précises qui
doivent être respecté. Les matériaux et matériels ici utilisé sont identiquement ceux cité dans
la réalisation des poutres.

I- ETAPES DE COFFRAGE D’UN POTEAU


Pour coffrer nos différents poteaux (20x25) durant notre stage nous avons suivi les
étapes suivantes

o Le tracé des axes des poteaux Par étude du plan du coffrage nous repérons les
différents poteaux devant être réalisés ; nous notons ici le nombre et les différentes
sections afin de pouvoir réaliser les coffrages des talons grâces aux aciers en attente.

Nous commençons par les poteaux d’angles ou poteaux de rives et faisons ressortir leurs
sections sur le plancher et à l’aide du cordex et de l’équerre du menuisier nous alignons les
restes.

o Coffrer la talonnette ; La talonnette est un élément en béton de faible épaisseur 8cm


facilitant le réglage d’un poteau ; elle a les dimensions de son poteau ainsi à l’aide de
latte nous avons coffrées et mise en place celles ci
o Fixation de l’armature et coulage de la talonnette sur les attentes respectant les
conditions 24 max pour les HA nous avons fixé les armatures puis couler les talons
dont les surfaces avait été préparées et humidifiées pour faciliter l’adhérence.
o Réalisation des coffres un menuisier spécialisé que nous assistions était en charge
de la fabrication des coffres. Le coffre constitué de trois joues parfaitement scellées
entre elles et fonction des dimensions du poteau (deux jougs de 20 perpendiculaire à la
joue de 25) est préfabriqué au moyen des planches bien usinées ; renforcées par des
rablettes et des bastings filant de façon à obtenir un coffre et son couvercle.
o Mise en place du coffre nous avons décoffré les talons lorsque le béton était durci
puis enduit l’intérieur de nos coffres d’huile de moteur pour faciliter le décoffrage ;
par la suite nous avons positionné le coffre sur le talons en y fait entrée l’armature.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 18


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

o Réglage du coffre nous avons refermé le coffre qu’on stabilise grâce a des étais
obliques fixer a deux tiers de sa hauteur que nous bloquons au fur et à mesure que
l’horizontalité et la verticalité était vérifiée par le fil à plomb puis nous renforcions
notre coffrage. Etant donné que nous avions commencé par coffrer les poteaux d’angle
,on ajustait les autres poteaux à l’aide d’une ficelle tendu d’un bout à l’autre des deux
poteaux extrêmes déjà réglé puis on avait plus qu’a plomber une seule face de ces
poteaux.

TRACER DES POTEAUX ET COFFRAGE DES TALONS

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 19


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

MISE EN PLACE DU COFFRE

REGLAGE ET BLOCAGE DU COFFRAGE

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 20


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CHAPITRE V : DIMENSIONNEMENT D’UNE


POUTRE ET D’UN POTEAU D’UN DUPLEX

Projet de construction du duplex WACHE


Le client M.WACHE nous a sollicités pour la construction de sa demeure qui est un
bâtiment de type R+1 constitué d’une structure porteuse poutre poteaux planché semelles et
murs de remplissages

Consignes techniques
Le plancher est constitué d’entre vous d’une hauteur de 16cm et posé sur des poutrelles
espacées de 60 cm prenant appuis sur les poutres le tout supportant une dalle de compression
de 4cm ; de plus les agglos de 15x20x40 cm, la sous dalle et le bas de l’escalier recevrons un
enduit de ciment de 2cm tandis que le toit déborde de 80cm de part et d’autre. L’escalier fait
un angle de 40,55° avec l’horizontal et une de ces volées prend appuis sur la pour fil 2

Le duplex qui sera bâti sur une superficie de 150 m² et comprend :

Au rez de chaussé
Un salon avec vide sur séjour ou mezzanine ;
Une salle à manger ;
2 chambres dont une principale avec salle bain
Une cuisine avec véranda de dégagement ;
Une salle d’étude ;
Une douche commune ;
Une cage d’escalier pour accéder à l’étage ;
Une véranda principale.

A l’étage
Une chambre principale avec salle bain
2chambres simples ;
Un bureau ;
Une terrasse ;
Une douche commune.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 21


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Données de base
o Hauteur RDC 2,80m
o Hauteur de l’étage 3m
o Section poteaux de l’étage 15x15m
o Chainage haut 15x20cm
o Epaisseur de la paillasse 12cm
o Hauteur de la marche 18cm

I- HYPOTHESES DE CALCUL
Les règles de calcul a appliqué sont :
- Béton armé : BAEL 91 et BAEL 91 modifier 99
- Charge d’exploitation : NFP06-001
- Charge permanente : NF06-004

II- CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX


Toutes les règles de calcul sont tires des règles de construction du bâtiment.

Résistance caractéristique du béton a 28jours fc28=20 MPA


résistance caractéristique du béton a l’attraction Ft28=0.6+0.06fc28=1.8
MPA
Limites d’élasticité des aciers Fe E=400 MPA pour les
HA et Fe E= 250 MPA
pour les RL
Coefficient de sécurité du béton b = 1.5
Coefficient de sécurité de l’acier s = 1.15
résistance en flexion Fbu =0.85fc28 b
Contraintes limite du béton en compression bc =0.6fc28
Contraintes limites de l’acier en traction st =Fe s
Application des charges : avant 24heures =1
Fissuration Peu nuisible

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 22


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

III- DEFINITION DES CHARGES ET SURCHARGES A PRENDRE EN


COMPTE

Désignation Charge surfacique


o Mur 15 2.5 KN/m²
Toiture
o Support couverture (latis en sapin) 0.03 KN/m²
o Couverture tôles ondulées 8/10 0.06 KN/m²
o Sous toiture contre (plaqué okoumé) 0.05 KN/m²
o Plancher 2.8 KN/m²
o Carrelage y compris mortier de pose de pose de 2cm 0.6 KN/m²
(Grès Céram 9mm)
o Enduit 0.18 KN/m²/cm
o Surcharge planché 1.5 KN/m²
o Surcharge escalier 2.5 KN/m²
o Poids volumique du béton 25KN/ m3

IV- PRE- DIMENSIONNEMENT


A- Poteau
poteau rectangulaire P7

Soit a et b respectivement le plus petit cote et le plus grand cote du poteau rectangulaire et h
la hauteur libre du poteau. Il faut que h/20 et a

AN : a =3/20=0.15

a=15cm

15 on prendra b=25cm D’où nos poteau auront une section se 15x25cm

B- Poutre
Poutre fil (2) sur 5 appuis (4traveés)
Soit b et h respectivement la base et la hauteur de la poutre et L la longueur de sa plus
grande travée de la poutre. Il faut que b 0.4h et Lmax/15 Lmax/10

AN : 4.40/15 4.40/10

0.293 0.440 on prendra h=35cm ; b 0.4x35 =14 on prendra b =15cm

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 23


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

V- DIMENSIONNEMENT
A- Cas du poteau P7 (plus chargé)
1- Descente de charge
Surface de reprise du poteau

Calcul des charges permanentes(G) et des charges d’exploitations(Q)

Calcul de G
Toiture : G1

Support de couverture : 6.696 m²x0.03 KN/m² 0.2

Couverture : 6.696 m²x0.06 KN/m² 0.402 KN

Sous couverture : 5.94x0.05 0.297 KN

G1=0.899KN

Etage : G2

Chainage : 0.15mx0.20mx4.89mx25 KN/ m3 3.668KN

Murs : 4.89mx1mx2 KN/m²=9.78 KN

Enduits sur murs : 2.8mx4.89mx2x2cmx0.18 KN/m²/cm =9.677 KN

Poteau : 0.15mx0.15mx3mx25 KN/ m3=1.688KN

Carreaux : 5.94 m²x0.6 KN/m²=3.564KN

Plancher : 5.94x2.8=16.632KN

G2=45.01KN

Rez-de-chaussée : G3

Enduit sous dalle : 5.94 m²x2x0.18 KN/m²/cm =2.14KN

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 24


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Poutre : 0.15mx0.35mx4.79mx25 KN/ m3= 6.287KN

Poteaux : 0.15mx0.25mx3mx25 KN/ m3= 2.82KN

G3=11.247KN

G = G1+G2+G3

G =57.16KN

Calcul de Q
Q =Plancher=5.94m²x1.5 KN/ m²=8.91KN

Q = 8.91KN

Détermination des charges a L’ELS et a L’ELU

Nser= G +Q

Nser= 57.16 +8.91 =66.07KN

Nser= 66.07KN

Nu = 1.35G +1.5Q

Nu = 1.35x57.16 +1.5x8.91= 90.53KN

Nu = 90.53KN

2- Détermination de la section d’acier (Ast)


Calcul de longueur de flambement (Lf)

Lf = lo

Lf = 0.7x3 = 2.12m

Lf = 2.12m

Calcul de l’élancement ( )

= Lf

= x 2.12m d’où = 48.98


.

Calcul du coefficient de sécurité ( )


.
50 d’où =
.

.
= .
. ( )²

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 25


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

= 0.61

Calcul de la section réduite (Br)

Br.= (a-0.02) (b-0.02)

Br. = (0.15-0.02) (0.25-0.2)

Br = 0.0299 m²

Calcul de la section théorique (Ath)

Ath=( ) s/fe
.

. . .
Ath =( .
)1.15/400
. .

Ath= - 8.02cm²

Calcul de Amin
.
Amin= max (4µ ; )

.
Amin= max (4[2(0.15+0.25)] ; )

Amin= max (3.2 ; 0.75)

Amin = 3.2 cm²

Calcul de Ast

Ast = max (Ath ; Amin)

AN : Ast = max (-8.05 ; 3.2)

Ast = 3.2 cm²

Choix d’armature : 4T10 + 2T8

Section réel : 4.14cm²

3- Calcul des aciers transversaux Øt


Ø
Øt Ø = 10 ²

Øt Øt 3.33

Øt = 6mm

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 26


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

4- Calcul des espacements (St)


St min (40cm; a+10cm; 15Øl)

St min (40cm; 25cm; 15cm)

St = 15cm

5- Disposition constructive
Comme b /a=1.66 1.1alors seul les armatures disposées le long des grands côtés de la
section sont pris en compte

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 27


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

B. Cas de la Poutre la plus chargée


1- Descente de charge
reprise de la poutre file B

Détermination des charges permanentes (G) et d’exploitation (Q)

Calcul de G1 et Q1
Travée1

Support de couverture : 2.79 mx0.03 KN/m² 0.084 KN/ml

Couverture : 2.79 mx0.06 KN/m² 0.167 KN/ml

Sous couverture : 2.64 mx0.05 0.132 KN/ml

Murs : 2.80mx2 KN/m²= 5.6KN /ml

Enduits sur murs : 2.8mx2x2cmx0.18 KN/m²/cm = 2.016KN/ml

Carreaux : 2.64 mx0.6 KN/m²=1.584KN /ml

Plancher: 2.64m x2.8 KN/m²=7.392KN /ml

Enduit sous dalle : 2.64 m²x2cmx0.18 C/cm =0.950KN/ml

Poutre : 0.15mx0.35mx25 KN/ m3=1.313 KN/ml

G1=19.238KN/ml

Q1=2.64m x1.5KN/m²=3.96KN/ml

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 28


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Calcul des charges Pu1 et Pser1

Pu1 = 1.35 G1 +1.5 Q1

Pu1 = 1.35x19.238 +1.5x3.96= 31.91KN/ml

Pu1 = 31.91KN/ml

Pser1 = G1 +Q1

Pser1 = 19.238 +3.96

Pser1 = 23.198KN/ml

Calcul de G2 et Q2
Travée2 On supposera que la poutre fil(2) porte la plaque de dalle (b) et (e)

Support de couverture : 2.3 mx0.03 KN/m² 0.069 KN/ml

Couverture : 2.3 mx0.06 KN/m² 0.138 KN/ml

Sous couverture : 2.15 mx0.05 0.108 KN/ml

Murs : 2.80mx2 KN/m²= 5.6KN /ml

Enduits sur murs : 2.8mx2x2cmx0.18 KN/m²/cm = 2.016KN/ml

Carreaux : 2.15 mx0.6 KN/m²=1.29KN /ml

Plancher: 2.15m x2.8 KN/m²=6.02KN /ml

Enduit sous dalle : 2.15 mx2cmx0.18 KN/m²/cm =0.774KN/ml

Poutre: 0.15mx0.35mx25 KN/ m3=1.313 KN/ml

G2=15.312KN/ml

Q2=2.15nx1.5KN/m²=3.225KN/ml

Calcul des charges Pu2 et Pser2

Pu2 = 1.35 G2 +1.5 Q2

Pu2 = 1.35x15.312 +1.5x3.225 = 25.51KN/ml

Pu2 = 25.51KN/ml

Pser2 = G2 +Q2 Pser2 = 15.312 +3.225 d’où Pu2 = 25.51KN/ml et Pser2 = 18.54KN/ml

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 29


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Calcul de G3 et Q3
Travée3

Support de couverture : 2.3 mx0.03 KN/m² 0.069 KN/ml

Couverture : 2.3 mx0.06 KN/m² 0.138 KN/ml

Sous couverture : 2.15 mx0.05 0.108 KN/ml

Plancher : 0.65m x2.8 KN/m²=1.82KN /ml

Enduit sous dalle : 0.65 mx2cmx0.18 KN/m²/cm =0.234KN/ml

Poutre : 0.15mx0.35mx25 KN/ m3=1.313 KN/ml

×
Escalier : e=ep+ d’où e=0.21m or g(une volée)= +g revêtement=7.87KN/m
( )

0n obtiendra donc g=1.50mx7.87KN/m²=11.81KN/m

G3=15.49KN/ml

Q3=Qescalier+Qplancher

Q3=1.5 x2.5KN/m²+0.65mx1.5KN/m²

Q3=4.725KN/m

Calcul des charges Pu3 et Pser3

Pu3 = 1.35 G3 +1.5 Q3

Pu3= 1.35x15.49 +1.5x4.725 = 28KN/ml

Pu3 = 28KN/ml

Pser3 = G2 +Q2

Pser3 = 15.49+4.725 d’où Pu3 = 28KN/ml et Pser3 = 20.22KN/ml

G4=G2 et Q2=Q4 car les travées 2 et 4 reprennent les même charges sur la même reprise

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 30


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

2- Schéma mécanique de la poutre

3- Calcul des moments en appuis et travées


L’étude de cette poutre se fera par la méthode de CAQUOT car le rapport K des
longueurs des travées consécutives n’appartient pas à l’intervalle 0.8 à 1.25 soit

K= = =2 n’appartient à cet intervalle

Ainsi grâce aux formules des moments en appuis et en travée nous avons pu faire le
récapitulatif sous forme de tableau si dessous

(’ ) (’ )
M (appuis)=
( , (’ ’ )


Mtravée=Mi avec A= , B= et Mi=
²

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 31


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

TABLEAU DE CALCUL 1

portées(m) (li’) l1=3 l2=1,5 l3=3 l4=4,4


portées fictives(m) l'1=l1=3 l'2=0,8l2=1,2 l'3=0,8l3=2,4 l'4=l4=4,4
8,5(l'w+l'e) 35,7 30,62 57,8
(li’)3 27 1.728 13.824 85.184
chargement Pui=Gi+Qi 31.91KN/ml 25.51KN/ml 28KN/ml 25.51KN/ml
Moment en
0KN/ml 25,36KN/ml 14,08KN/ml 44,29 KN/ml 0KN/ml
(appuis)= ( , ( ) A B C D E
Moment isostatique en
travées indépendantes
35.90KN.ml 7.17 KN.ml 31.5 KN.ml 61.73 KN.ml
Mi= AB BC CD DE
Moment en appui Mi’
après variation du
chargement entre
Pwi=Gi+Qi et Pei=1.35Gi 0KN.m 25.13 KN.m 10 .87 KN.m 42.6 KN.ml 0 KN.m
ou inversement A B C D E

A=
12.57 18 26.74 21.3

( )²
B= 1.09 1 .77 1.99 1.84
²

Moment en travée
24.42 KN.m 9.06 KN.m 6.75 KN.m 42.27 KN.m
Mt=Mi A + B

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 32


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

4- Schémas mécanique traduisant les chargements des travées


Chargement de la travée AB

Chargement travée de la BC

Sur le même procédé on chargera les travées CD et DE

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 33


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

5- Sections d’acier aux appuis et ferraillages (TABLEAU2)


Calcul des contraintes

Dans le béton
.
Fbu= d=0.9h
Fbu= 11.33 MPa
Dans l’acier

st=

st= 348 MPa

Appui B C D

0.186<0.262<0.392
moment réduit ultime ( bu) 0.15<0.186 0.08<0.186
Conclusion pivot B
conclusion pivot Conclusion pivot
bu= sans armature
². A A
comprimée

position de l’axe neutre ( u)


0.2 0.1 0.26
u = 1.25 (1- 1 2 bu)

calcul du bras de levier (Z)


0.299 0.3 0.282
Z = d(1-0.4 u)

calcul de la section
théorique (Ath)
2.44 cm² 1.35 cm² 4.51 cm²
Ath =
.

vérification de la condition
de non fragilité (Amin)
0.49 0.49 0.49
Amin 0.23 bd

Choix 2HA10+2HA8 2HA10 4HA12 ou 6HA10

Section réelle 2.58 cm² 1.57cm² 4.52 cm², 4.71cm²

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 34


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

a- Schéma de Ferraillage de l’appui B

b- Schéma de Ferraillage de l’appui C

c- Schéma de Ferraillage de l’appui D

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 35


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

6- Sections d’aciers en travée et ferraillages (TABLEAU 3)

Travée AB BC CD DE

0.186<0.250<0.392

moment réduit ultime ( bu) 0.14<0.186 0.054<0.186 0.04<0.186 Conclusion pivot B


Conclusion Conclusion Conclusion sans armature
bu= comprimée
². pivot A pivot A pivot A

position de l’axe neutre ( u)


0.2 0.07 0.05 0.37
u = 1.25 (1- 1 2 bu)

calcul du bras de levier (Z)


0.29m 0.31m 0.31m 0.27m
Z = d(1-0.4 u)

calcul de la section
théorique (Ath)
3.1cm² 1.42cm² 0.63 cm² 4.50 cm²
Ath =
.

vérification de la condition
de non fragilité (Amin)
0.49 cm² 0.49 cm² 0.49 cm² 0.49 cm²
Amin 0.23 bd

Choix 4HA10 2HA10 2HA8 4HA12 ou 6HA10

Section réelle 3.14cm² 1.57cm² 1.01 cm² 4.52 cm², 4.71 cm²

a- Schéma de Ferraillage de la travée AB

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 36


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

b- Schéma de Ferraillage de la travée BC

c- Schéma de Ferraillage de la travée CD

d- Schéma de Ferraillage de la travée DE

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 37


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

PARTIE III : ACQUIS, DIFFICULTES ET


SUGGESTIONS

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 38


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CHAPITRE VI : ACQUIS, DIFFICULTES


RENCONTREES ET SUGGESTIONS

SECTION I : ACQUIS DU STAGE


Durant le stage effectué à AIM BTP nous avons pu assimiler des connaissances allant
de l’interprétation des plans de coffrages, de ferraillage et d’implantation à la réalisation des
éléments tels que :

Les éléments porteurs


Poteaux ;
Poutres ;
Poutrelles ;
Nervures ;
Planchers à corps creux ;
Dalles pleines ;
Escaliers ;
Chéneau ;
Le remplissage de murs
Assistance à la pose des carreaux

Cette expérience vécue vient ici nous donner un apriori de ce qui sera attendu de nous en
tant que futurs ingénieurs

SECTION II : DIFFICULTES
En tant que employés temporaires dans l’entreprise AIM BTP avons observé de
nombreux manquement à savoir
Le manque de matériels (pelles, truelles, griffes…)
Insuffisance de matériaux de coffrage (lattes et planche)
Absence de boite pharmacies
Mauvaise gestion de la main d’œuvre

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 39


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

Peu de main d’œuvre qualifié


Absentéisme des employés
Non-respect des plages horaires définies
Matériel motorisé de travail défectueux

SECTION III : SUGGESTIONS


En tant que étudiant de génie civil et au vu des manquements observé nous pouvons
donner les suggestions suivantes

Mettre un accent particulier sur la sécurité des employés


Etablir un planning d’exécution des taches
Assurer un approvisionnement continu en matériaux ceci en passant pas
l’établissement d’un planning d’approvisionnement
Mettre l’accent sur la ponctualité des employés
Effectuer une maintenant du matériel de travail

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 40


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

CONCLUSION

Le stage académique est un moyen concret pour l’étudiant de BTS de pouvoir


concilier la théorie à la pratique mais également de faire un grand pas dans le monde
de l’entreprise, de cultiver un esprit technique, critique et professionnelle. Apres ce
séjour au sein de l’entreprise AIM BTP SERVICE nous pouvons affirmer avec
engommant que nous la quittons pétrit d’une grande expérience ceci concrétisant une
pierre angulaire pour notre avenir de futur d’ingénieurs.

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 41


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

BIBLIOGRAPHIE

Cours de PGC de M BOKOLO


Cours de BA M ABOUNA
Anciens rapports de stage
GOOGLE

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 42


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

ANNEXES

PLAN DE DISTRIBUTION RDC


PLAN DE DISTRIBUTION ETAGE
PLAN DE COFFRAGE
PLAN DE POUTRAISON

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 43


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

TABLE DES MATIERES

SOMMAIRE ..................................................................................................................................................... i
DEDICACE...................................................................................................................................................... ii
REMERCIEMENTS........................................................................................................................................ iii
LISTE DES ABREVIATIONS ........................................................................................................................ iv
AVANT-PROPOS ............................................................................................................................................ v
RESUME ........................................................................................................................................................ vi
INTRODUCTION GENERALE ....................................................................................................................... 1
PREMIERE PARTIE : CADRE DE L’ENTREPRISE ....................................................................................... 2
CHAPITRE I : PRESENTATION GENERALE DE L’ENTREPRISE AIM BTP ............................................... 3
SECTION I : HISTORIQUE ET REALISATON DE L’ENTREPRISE ...........................................3
AIM BTP ........................................................................................................................................3
I- HISTORIQUE ET EVOLUTION D’AIM BTP ....................................................................3
a- Organigramme de l’’entreprise ............................................................................................4
b- Localisation .........................................................................................................................4
c- Présence géographique ........................................................................................................4
II- PROJETS RÉALISÉS .........................................................................................................5
1- PERFORMANCES INDIVIDUELLES DES INGÉNIEURS D’AIM BTP (confère CV) ......5
2- PERFORMANCES DE L’ENTREPRISE AIM BTP ............................................................5
CHAPITRE II : INTEGRATION AU SEIN DE L’ENTREPRISE AIM BTP ..................................................... 7
SECTION I : PERSONNES RENCONTREES ET ATTENTES EXPRIMEES .............................7
SECTION II : INDICATIONS ........................................................................................................7
DEUXIEME PARTIE : DEROULEMENT DU STAGE, METHODOLOGIE DE COFFRAGE DES POUTRES,
POTEAUX ET LEUR DIMENSIONNEMENT DANS UN DUPLEX ............................................................... 8
CHAPITRE III : DEROULEMENT DU STAGE............................................................................................... 9
SECTION I : JOURNAL DES ACTIVITES....................................................................................9
SECTION II : CHOIX DU THEME .............................................................................................. 10
CHAPITRE IV : METHODOLOGIE DE COFFRAGE DES POUTRES ET POTEAUX ................................. 11
SECTION I : GENERALITES SUR LES COFFRAGES ................................................................................. 11
Définition.................................................................................................................................. 11
I- TYPES DE COFFRAGE ................................................................................................... 11
1- Les coffrages traditionnels en bois ..................................................................................... 11
a- Avantages des coffrages en bois.........................................................................................11

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 44


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

b- Inconvénients des coffrages en bois ................................................................................... 11


2- Coffrage moderne : coffrage métallique ............................................................................. 12
a- Inconvénients des coffrages métalliques............................................................................. 12
b- Avantages des coffrages métalliques .................................................................................. 12
3- Les coffrages en matériaux de synthèse.............................................................................. 13
II- ELEMENTS CONSTITUTIFS D’UN COFFRAGE ........................................................... 13
III- QUALITES REQUISES D’UN BON COFFRAGE........................................................ 13
IV- CONDITIONS INFLUENÇANT LE CHOIX D’UN TYPE DE COFFRAGE ................ 13
SECTION II : PROCEDE DE COFFRAGE TRADITIONNEL D’UNE POUTRE ........................ 14
Définition.................................................................................................................................. 14
I- MATERIAUX ET MATERIELS UTILISES ..................................................................... 14
1- Les matériaux .................................................................................................................... 14
2- Matériels ........................................................................................................................... 15
II- PROCESSUS DE MISE EN ŒUVRE D’UN COFFRAGE DE POUTRE .......................... 15
SECTION III PROCEDE DE COFFRAGE TRADITIONNEL D’UN POTEAU .......................... 18
-DEFINITION .......................................................................................................................... 18
I- ETAPES DE COFFRAGE D’UN POTEAU ...................................................................... 18
CHAPITRE V : DIMENSIONNEMENT D’UNE POUTRE ET D’UN POTEAU D’UN DUPLEX .................. 21
I- HYPOTHESES DE CALCUL ........................................................................................... 22
II- CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX .................................................................... 22
III- DEFINITION DES CHARGES ET SURCHARGES A PRENDRE EN COMPTE ......... 23
IV- PRE- DIMENSIONNEMENT ....................................................................................... 23
A- Poteau ............................................................................................................................... 23
B- Poutre ................................................................................................................................ 23
V- DIMENSIONNEMENT ....................................................................................................... 24
A- Cas du poteau P7 (plus chargé) ............................................................................................. 24
1- Descente de charge ............................................................................................................ 24
2- Détermination de la section d’acier (Ast) ........................................................................... 25
3- Calcul des aciers transversaux Øt ....................................................................................... 26
4- Calcul des espacements (St) ............................................................................................... 27
5- Disposition constructive .................................................................................................... 27
B. Cas de la Poutre la plus chargée ......................................................................................... 28
1- Descente de charge ............................................................................................................ 28
2- Schéma mécanique de la poutre ......................................................................................... 31
3- Calcul des moments en appuis et travées ............................................................................ 31
4- Schémas mécanique traduisant les chargements des travées ............................................... 33

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 45


Méthodologie de coffrages des poutres, poteaux et leur dimensionnement dans un duplex

5- Sections d’acier aux appuis et ferraillages .......................................................................... 34


a- Schéma de Ferraillage de l’appui B .................................................................................... 35
b- Schéma de Ferraillage de l’appui C .................................................................................... 35
c- Schéma de Ferraillage de l’appui D.................................................................................... 35
6- Sections d’aciers en travée et ferraillages .......................................................................... 36
a- Schéma de Ferraillage de la travée AB ............................................................................... 36
b- Schéma de Ferraillage de la travée BC ............................................................................... 37
c- Schéma de Ferraillage de la travée CD ............................................................................... 37
d- Schéma de Ferraillage de la travée DE ............................................................................... 37
PARTIE III : ACQUIS, DIFFICULTES ET SUGGESTIONS.......................................................................... 38
CHAPITRE VI : ACQUIS, DIFFICULTES RENCONTREES ET SUGGESTIONS ........................................ 39
SECTION I : ACQUIS DU STAGE .............................................................................................. 39
SECTION II : DIFFICULTES..................................................................................................... 39
SECTION III : SUGGESTIONS .............................................................................................40
CONCLUSION .............................................................................................................................................. 41
BIBLIOGRAPHIE .......................................................................................................................................... 41
ANNEXES ..................................................................................................................................................... 41
TABLE DES MATIERES............................................................................................................................... 41

Rédigé et soutenu par NGUEYE WACHE BRICE Page 46