Vous êtes sur la page 1sur 44

Présentation au sujet: "Les Textes Argumentatifs"— Transcription de la

présentation:

1  Les Textes Argumentatifs


Mme Hehn

2  But d’apprentissageBut d’apprentissage: on va apprendre les éléments d’un texte argumentatif


et la différence entre un argument et une opinion

3  Argument vs. OpinionOpinion: est un ensemble de jugements que l’on se fait à propos d’un
sujet.Argument: une raison ou une série de raisons dans le but de persuader les autres. Les
arguments sont basés sur les faits!ALORS: l’opinion est votre point de vue sur le sujet que vous
avez choisi et les arguments sont les preuves/faits que vous utilisez pour persuader l’audience!

4  ExempleOpinion: Miley Cyrus n’est pas un bon modèle pour les jeunes filles!Arguments:Elle
fait beaucoup des drogues en publique.Elle s’habille d’une manière très inapproprié.Elle n’a pas
du respect pour les règles de notre société.

5  Format d’un texte d’opinion


IntroductionArgument 1 (pour)Argument 2 (pour)CONTRE (point faible)Argument 3
(pour)Conclusion

6  1. IntroductionPrésentez votre thème et votre position (pour ou contre).Mentionnez brièvement


les trois arguments que vous présenterez au long du texte en l’ordre suivant dans
l’introduction:Argument 3 (argument plus fort)Argument 2 (argument fort)Argument 1 (argument
moins fort)

7  2. Argument 1 (pour)Premier argument qui confirme votre opinion, basé sur les faits.Cet
argument pour est le plus faible de tous les arguments pour votre opinion/déclaration.

8  3. Argument 2 (pour)Deuxième argument qui confirme votre opinion, basé sur les faits.

9  4. Argument CONTREArgument très faible qui est contre votre déclaration d'opinion.

10  5. Argument 3 (pour)Dernier argument qui confirme votre opinion, basé sur les faits.Cet
argument est le plus fort de tous les arguments que vous avez pour votre opinion/déclaration

11  6. ConclusionPrésentez votre thème et votre position (pour ou contre).Mentionnez


brièvement les trois arguments que vous présenterez au long du texte en l’ordre suivant dans la
conclusion:Argument 3 (argument plus fort)Argument 2 (argument fort)Argument 1 (argument
moins fort)
Présentation au sujet: "Les paragraphes du corps du texte"— Transcription de
la présentation:

1  Les paragraphes du corps du texte


Mme DiMarco

2  But d’apprentissageBut d’apprentissage: après cette leçon, vous aurez une meilleure
compréhension de comment rédiger les paragraphes du corps du texte et leur fonction dans un
texte argumentatif.

3  Les paragraphes du corps – à quoi ça sert???


Fonction: construire et élargir les allégations formulées dans le paragraphe d'introduction.Ces
paragraphes ont beaucoup de faits qui renforcent les allégations formulées dans l'introduction,
pour prouver votre point à votre audience

4  Parties d’un paragraphe du corps


Chaque paragraphe du corps a les parties suivantes:Une phrase d’introductionDes exemples
concretsUn commentaireUne phrase de conclusion

5  1. Une phrase d’introduction


Cela consiste à présenter le thème du paragraphe et la manière dont celui-ci se rapporte à votre
thèse.C’est une introduction de votre argument à l’audience.Comme le paragraphe de
l’introduction, la phrase d’introduction se sert d’une accroche pour l’audience.

6  2. Des exemples concretsIls doivent être composés de faits ou de preuves marquants, comme
une citation ou un point sur lequel tout le monde est d'accord.Cela doit pouvoir prouver que votre
thèse est correcte.Chaque paragraphe doit compter 2 à 3 exemples concrets.

7  3. Un commentaireCelui-ci doit expliquer les exemples concrets et non pas les
résumer.Remarquez ce que ce fait particulier montre ou signifie à propos du thème ou de votre
thèse. Qu'est-ce que cela prouve ?On considère en général que chaque exemple concret devrait
être suivi de 2 ou 3 phrases de commentaire.

8  4. Une phrase de conclusion


Cela signifie reprendre le thème de votre paragraphe et la manière dont il prouve ce que votre
thèse énonce.Cela doit terminer le paragraphe, pas la dissertation.

9  Les parties du corps du texte


On utilise ce motif pour chaque paragraphe du corps du texte, même s’il est un point contre!

10  L’argument contreExaminer les allégations de l'opposition est un élément important de la


construction d'un argument convaincant.Ça démontre votre crédibilité en tant qu'écrivain et
montre que vous avez étudié les deux côtés de la question.Vous utiliserez le même format de
paragraphe en construisant le point contre.

11  Format d’un texte d’opinion


IntroductionArgument 1 (pour)Argument 2 (pour)CONTRE (point faible)Argument 3
(pour)Conclusion

12  Exemple d’un paragraphe du corps


C’est un fait très bien connu que les drogues illicites ne sont pas bonnes pour la santé. C’est ça
la raison pour laquelle la plupart de gouvernements ont fait la consomption de ces drogues
illégale. Miley Cyrus a décidé que la loi n’est pas importante et qu'elle ne peut pas devenir
malade à cause des drogues illicites. Elle est constamment photographiée en fumant de la
marijuana. En plus, elle a écrit des chansons à propos de son amour des drogues telles que
l'ecstasy. Le pire dans tout cela est le fait que les jeunes filles regardent elle comme un modèle;
quelqu'un qui fait des drogues illégales en public. L'idolâtrie de quelqu'un qui consomme les
drogues illicites en public et qui promeut un mode de vie malsain donne l'idée aux jeunes filles
impressionnables qu'il est acceptable d'agir de la façon dont elle le fait. Cela n’est pas du tout
acceptable et c’est un exemple de pourquoi Miley Cyrus, la personne que promeut les drogues
illicites, n’est pas un bon modèle pour les jeunes filles dans notre
société.Légende:IntroductionDes exemplesCommentaireConcluion
Présentation au sujet: "L’introduction d’un texte argumentatif"— Transcription
de la présentation:

1  L’introduction d’un texte argumentatif


Mme DiMarco

2  But d’apprentissageBut d’apprentissage: après cette leçon, vous aurez une meilleure
compréhension de comment écrire un paragraphe d’introduction pour un texte argumentatif…

3  Introduction – à quoi ça sert??


On écrit une introduction pour…Captiver l’attention du lecteurDonner votre sujet au
lecteurDonner un plan d’action de comment vous allez prouver votre thèse/sujet au lecteur

4  Comment est-ce qu’on écrit?


Accroche (hook): quelques phrases qui captivent l’audience et introduisent le sujet.Sujet: une
phrase qui décrit votre sujet et votre position (pour ou contre).Arguments: quelques phrases qui
expliquent, brièvement, les arguments (en ordre inverse  3,2,1) qui vous allez utiliser pour
prouver votre point de vue.

5  Exemple Légende: Accroche Sujet/Thèse Arguments


Avec un grand pouvoir, vient une grande responsabilité. Dans notre société moderne, les
personnes ont tendance à idolâtrer leurs artistes préférés. En particulier, les jeunes filles ont cette
tendance pour les musiciens. Malheureusement, les artistes qu’elles admirent ne sont pas
toujours les bons modèles. Parmi ces artistes, Miley Cyrus, la chanteuse américaine très célèbre,
n’est pas du tout un bon modèle pour les jeunes filles. Les raisons pour laquelle elle n’est pas un
bon modèle sont qu’elle n’a pas du respect pour les règles de notre société, elle s’habille d’une
manière très inappropriée et elle fait beaucoup des drogues en publique
.Légende:AccrocheSujet/ThèseArguments
Présentation au sujet: "L’ESSAI ARGUMENTATIF."— Transcription de la
présentation:

1  L’ESSAI ARGUMENTATIF

2  L’essai argumentatifBut: Présenter un point de vue, une prise de positionArguments: Le texte


doit fournir des arguments (et des contre-arguments) pour appuyer la prise de positionProcédés:
des citations, des exemples…pour renforcer les arguments.

3  La question ou consigne


“Le livre numérique, un nouvel instrument de communication”Analysez les mots clés du
sujetChoisissez votre problématique:a) le livre électronique est-il un nouvel instrument de
communication ?b) le livre électronique va-t-il améliorer la communication entre les gens ou la
communication est-elle en danger?Choisissez une thèse:“Place du livre électronique au siècle de
la communication”“Dégradation de la communication dans notre société”

4  Les idéesFaites un brouillon avec vos idées sur le sujet ( Si le sujet vous demande d’analyser
les avantages et les inconvénients, faites 2 colonnes où vous classerez les arguments « pour /
contre »)2. Conservez seulement les idées les plus pertinentes.3. Faîtes un plan:a) Introductionb)
Développement (au moins deux parties, qui comportent plusieurs paragraphes)c) Conclusion

5  L’introduction 3 grandes étapes:


Le sujet amené: Reprendre le sujet avec vos propres mots (reformulation)Le sujet posé:
Dégagez une problématique (question essentielle, thème central) qui est sous-entendu dans le
thème posé.Le sujet divisé: Vous annoncez brièvement votre plan: vous annoncez les deux ou
trois idées essentielles que vous allez traiterQuelques conseils:Si vous devez analyser un
problème de société vous pouvez évoquer la montée du phénomène en insistant sur son
importance, sur son caractère nouveau,Vous pouvez partir d’un cliché que vous réfuterez
ensuiteNe donnez pas votre opinion dans l’introduction.Un exemple:L’école ne doit pas se
substituer aux parents en matière d’éducation des enfants.

6  Écrivez l’introduction au sujet posé:


L’école ne doit pas se substituer aux parents en matière d’éducation des enfants.Un autre sujet:
“Pourquoi arrêter le progrès?”
Présentation au sujet: "Texte argumentatif Un texte argumentatif est
essentiellement un texte d’opinion dans lequel les deux aspects controverses
sont présentés."— Transcription de la présentation:

1  Texte argumentatifUn texte argumentatif est essentiellement un texte d’opinion dans lequel les
deux aspects controverses sont présentés.

2  La structure du texte argumentatif


Le texte argumentatif doit inclure les éléments suivants :La these (le pour)L’antithese (le
contre)La synthese (l’opinion personnel)

3  Le plan du texte argumentatif


L’introduction :Le sujet amené : introduire le contexte général du texte et accrocher l’intérêt du
lecteurLe sujet posé : présenter clairement le sujet (souvent en posant une question)Le sujet
divisé : donner les divisions du texte (la thèse, l’antithèse, la synthèse)

4  Le plan du texte argumentatif continue…


Le développement :Partie 1 : La thèse (l’opinion favorable)L’amorce : présente le point de vueLe
déclencheur : explique le point de vue en utilisant des faits (témoignage, expérience personnelle,
statistiques)L’argumentation : ensemble d’arguments et d’exemples montrant la valeur de
l’opinion favorableLa clôture : bref résumé du point de vue

5  Le plan du texte argumentatif continue…


Partie 2 : L’antithèse (l’opinion contraire)Suit toutes les mêmes étapes que pour la partie 1 sur la
thèse.Partie 3 : La synthèse (l’opinion personnel)

6  Le plan du texte argumentatif continue…


La conclusion :Le résumé : rappeler la thèse, l’antithèse, la synthèseLe résultat : donner une
réponse à la question poséeL’ouverture : présenter une nouvelle idée pour amener le lecteur à
pose d’autres questions
Présentation au sujet: "Le Texte Argumentatif Signatures 4."— Transcription
de la présentation:

1  Le Texte ArgumentatifSignatures 4

2  Argumentation ou simple échange d’idées?


Dans l’argumentation il faut…Un sujet qui soulève des questions.exposer une opinion et la
défendre même si son opinion est personnelle.réfuter un fait (quelque fois).une ou plusieurs
personnes qui se situent par rapport à ce sujetune thèse à exposer avec l’intention d’influencer le
destinateur en vue de lui faire adopter une attitude ou de l’inciter à agir.un destinataire qui est en
accord ou en désaccord avec l’opinion exprimée.

3  L’Art d’ArgumenterLa qualité d’une argumentation repose en grande partie sur l’art de
convaincre de son auteur ou auteure.Se contenter de simplement donner son opinion n’est pas
suffisant.Il faut être capable de l’appuyer sur quelque chose de solide, qu’on ne peut nier.Cet
élément, si important, est représenté par les arguments et constitue le cœur même de
l’argumentation.

4  L’Art d’Argumenter Aimez-vous argumenter?


Saviez-vous qu’argumenter est un art?Il faut distinguer entre:Le discours argumentatif :Le texte
argumentatif :Le débat :Le discours argumentatif (l’acte de communication orale, souvent une
interaction informelle)Le texte argumentatif (l’acte de communication écrite, pas d’interaction
orale)Le débat (l’acte de communication orale ou il y a une interaction formelle et souvent
structurée)

5  L’Art d’ArgumenterDe tout temps, les personnes qui maîtrisent l’art d’exposer leurs idées avec
conviction, qui savent comment capter l’attention d’un public et influencer sa façon de penser, ont
souvent occupé des fonctions importantes.Faire distinguer entre raison et passion

6  L’Art d’ArgumenterNommez des circonstances qui font appel à ce « mariage de la raison et de


la passion qu’est l’argumentation »…Les campagnes électorales,Les manifestations de tous
genres,Les grandes émissions télévisées sur l’actualité,Certaines professions (avocat),Les
négociationsLes éditoriaux (réfuter quelque choses)Autre?

7  L’Art d’ArgumenterQuels moyens utilisez-vous déjà pour amener une personne à changer
d’idée et de penser comme vous?En pensant à vos parents…utilisez-vous les mêmes stratégies
ou des stratégies différentes?Arrive-t-il que des textes ou des personnes vous fassent changer
d’avis? Par quels moyens?

8  L’Art d’ArgumenterD’après-vous, quels sont les moyens les plus efficaces à argumenter?
(éléments d’un bon argument)D’après-vous, quels sont les moyens les plus inefficaces à
argumenter? (éléments d’un mauvais argument)Prévoir le point de vue de l’autre à
l’avance.Résister l’attitude « sait-tout »Autres…?

9  Fondements des Arguments


Les Arguments se fondent généralement sur:Des faits;Des valeurs;Des principes logiques.

10  Fondements des Arguments


Des faits: (supposément) vraies, et qui sont souvent reconnus par le destinataire; ils soutiennent
adéquatement l’argument présenté; les faits constituent de bons fondements.Des valeurs: les
membres d’une collectivité (famille, école, municipalité, pays, etc.) partagent des valeurs. Il peut
s’agir du respect des droits individuels et collectifs, de la protection de l’environnement, du
partage de la richesse, etc. (valeurs d’ordre éthique).

11  Fondements des Arguments


Des principes logiques: Rappeler que « un et un font deux », qu’on ne peut faire une omelette
sans casser d’œufs, qu’on ne peut dire une chose et son contraire, c’est placer le destinataire
devant une logique difficilement contestable.
Présentation au sujet: "L’argumentation Thèse et procédés argumentatifs Par
Stéphanie Parent."— Transcription de la présentation:

1  L’argumentationThèse et procédés argumentatifsPar Stéphanie Parent

2  Les textes argumentatifs


Une séquence argumentative peut être insérée dans différents types de textes courants ou
littéraires :La critique;L’essai;L’éditorial;Le message publicitaire;L’analyse littéraire;La lettre
ouverte;La négociation avec les parents.

3  Le texte argumentatifTout texte argumentatif sert à défendre un point de vue, que ce soit sur
une question philosophique, politique, scientifique ou sociale, comme l’aide médicale à mourir, le
réchauffement climatique, le vieillissement de la population ou les conséquences de l’évolution
technologique…Le texte argumentatif a pour but de convaincre quelqu’un, de faire réagir. Il doit
démontrer qu’une thèse (une opinion personnelle) est celle à laquelle il faut adhérer.

4  Les composantes essentielles


Un sujet (sur lequel l’auteur a un point de vue)Exemple : La malbouffe dans les écolesUne thèse
(l’énoncé d’une prise de position sur le sujet que l’on s’engage à défendre à l’aide
d’arguments)Contre : Je m’oppose à la vente de malbouffe dans les écolesElle est une cause
importante de l’obésité chez les adolescentsPour : Selon moi, la malbouffe devrait être vendue à
l’écoleIl appartient aux élèves de faire des choix éclairés en matière d’alimentationDes
arguments (éléments de soutien d’une thèse)

5  introductionSujet amené : mise en contexte subtile et captivante, pas trop générale et en lien
avec le sujetPeine de mort : morale, valeurs, sociétéAvortement : lois, droits, femmesSujet posé :
la peine de mort, l’avortementThèse (+ sujet divisé), généralement explicite en début de
texteObjet (problématique), thème (angle d’approche), jugement (par rapport à l’objet), position
(arguments, sujet divisé, « raisons »)Exemple : « Il est inadmissible (jugement) de rétablir
(thème) la peine de mort (objet) parce qu’elle coûte trop cher et qu’elle tue des
innocents (position).»*Appel au destinataire (obligatoire dans la lettre ouverte)

6  paragraphe(s) de développement
Organisateur textuelLien avec la thèse ou rappelArgument et explicationMarqueur de relation et
procédé d’étayage (preuve), *sourceExplication personnalisée (ce que je comprends de la
preuve ou comment je l’interprète; lien avec l’argument et justification de sa pertinence,
approfondissement, cause/conséquence; lien avec la thèse : en quoi est-ce pertinent pour le
débat?*Marqueur de relation et conclusion partielle

7  conclusionSynthèseRappel de la thèse et des argumentsOuverture (sert à clore le texte de


façon cohérente tout en réussissant à marquer le lecteur), exemples
:RéflexionSouhaitConseilOuverture du débatProjection dans le futurInformation nouvelleCitation
célèbre*Appel au destinataire (obligatoire dans la lettre ouverte)

8  Les procédés argumentatifs


La définition :Sert à décrire une chose, une idée, un concept; informe le lecteur en conférant de
la crédibilité à ses propos en produisant un effet d’évidence.« Il est communément admis qu’un
système est en crise lorsque les problèmes qu’il engendre deviennent impossibles à régler dans
une remise en question de ses structures et de son fonctionnement. »La description :Consiste à
faire connaître les principales caractéristiques d’un élément du sujet pour renforcer un
argument.« Depuis un demi-siècle, la structure familiale a changé. Contrairement à la famille
d’autrefois, qui comportait un père, une mère et plusieurs enfants en relation étroite avec leurs
oncles, tantes, cousins et cousines, la famille d’aujourd’hui se conforme à différents modèles. »

9  Les procédés argumentatifs


Le fait :Vise à présenter des données statistiques, une parole, un évènement, une action, etc. qui
vienne appuyer l’argumentation. L’auteur donne souvent une précision de temps.« Au début de
l’année 2012, 2340 personnes ont déclaré avoir été satisfaites des services rendus. »L’appel à
l’autorité ou à un témoin (citation)Présente les dires, les actions ou les réalisations d’une
personne reconnue pour son implication dans un domaine.« Nelson Mandela, figure humaniste
mondiale, disait qu’un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine,
des préjugé et de l’étroitesse d’esprit. »

10  Les procédés argumentatifs


Le recours à l’exemple :Consiste à recourir à une personne, à une chose ou à un fait pour
illustrer un propos. Cela permet de faire comprendre concrètement un élément théorique ou un
énoncé général.« Les mesures que prennent certains membres du gouvernement paraissent
douteuses. Il arrive trop souvent qu’éclatent des scandales à propos de personnalités politiques
corrompues ou de collusions avec des membres de la mafia. »L’anecdote :Consiste à raconter
un événement de la vie quotidienne pour illustrer un argument fondé sur des faits ou des
valeurs.« Les gens n’ont plus de compassion. On m’a raconté récemment qu’un sans-abri était
mort gelé sur un trottoir où passaient bon nombre de personnes qui auraient pu lui venir en aide.
»

11  Les procédés argumentatifs


Le raisonnement déductif (cause-effet) :A pour objectif d’étaler les conséquences qui seraient
engendrées par une action ou une décision pour prouver la logique de l’argument. Il peut servir à
éveiller la conscience ou la peur.« Si vous votez pour cet homme, il n’y a que des catastrophes
qui vous attendent, telles la hausse des impôts et la diminution des services. »Le
questionnement :Consiste à mettre en question un argument. Peut servir à le présenter
implicitement, à proposer un choix, à vérifier une preuve, à provoquer une réflexion.« Est-ce
normal qu’il y ait tant de gens au chômage? Comment peut-on accepter un taux de violence
aussi élevé? Est-ce tolérable que tant d’individus se détruisent par la toxicomanie? Voilà autant
de questions qui nous amènent à croire que nous traversons une crise sociale. »

12  Les procédés argumentatifs


L’analogie et la comparaison :Établit un lien de ressemblance (ou de différence) entre deux
éléments pour renforcer la définition donnée à une chose, une personne ou un concept.« Le
soldat est à l’armée ce que le joueur de hockey devrait être à son équipe : un membre dévoué,
prêt à collaborer pour gagner. »« À l’opposé des générations précédentes qui ont connu la
croissance économique, les jeunes savent qu’ils devront régler différents problèmes sociaux s’ils
veulent connaître des jours meilleurs. »L’accumulation :Consiste à énumérer plusieurs éléments
pour servir une même preuve.« C’est la famille qui ressent toutes les conséquences de ces
bouleversements sociaux; accroissement marqué de la violence conjugale; augmentation
importante du divorce; hausse significative du taux de suicide; progression alarmante de la
dépendance à l’alcool et aux drogues et combien d’autres manifestations en inflation constante. »
Présentation au sujet: "Le texte argumentatif."— Transcription de la
présentation:

1  Le texte argumentatif

2  Les huit critères d’évaluations:


L’étudiant énonce clairement le sujet de son texte.L’étudiant exprime une opinion claire sur le
sujet choisiL’étudiant a recours à des arguments pour défendre son opinionL’étudiant fournit des
indices pertinents qui révèlent la structure et l’articulation de son texte.L’étudiant emploie des
termes précis et variés.L’étudiant construit des phrases correctes et place adéquatement les
signes de ponctuation.L’étudiant observe l’orthographe d’usage et grammaticale.Respect du
format : affirmation, argument, explication, et conclusion

3  A. Introduction L’introduction est divisé en trois parties :


le sujet amené (SA)le sujet posé (SP)le sujet divisé (SD)

4  Sujet amené Doit présenter une vision plus large, plus grande que la question posée. C’est la
porte d’entrée au sujet posé, donc le lien doit être évident.

5  Exemples Sujet : Le changement climatique est causé par les humains?


SA Historique :Depuis le début des temps, la planète a subit plusieurs changements climatiques
significatifs. Les âges glacials, les vagues de chaleurs prolongées, et plusieurs moments de
climats mouvementés font tous parties de la longue histoire climatique de la terre.SA
Actualité :Dernièrement l’accord de Kyoto semble dominer les nouvelles. Il est impossible d’ouvrir
un journal ou d’écouter aux nouvelles télévisées sans y entendre une référence. Malgré sa
popularité, plusieurs pays industrialisé, notamment les Etats-Unis, refusent de signer l’accord. La
situation économique fragile d’aujourd’hui ne fait que renforcir la position américaine.

6  Exemples (con’t) SA Expérience personnelle :


Depuis mon enfance, j’ai toujours adoré la chaleur. Mes mémoires préférées sont de journées
chaudes estivales passées à la plage ou dans la cours de mes parents. Dans mon enfance, un
de mes grands souhaits était que la température soit toujours chaude et qu’il ne pleuve jamais !
SA Vision élargie de la question :Les conditions météorologiques ou climatiques dominent
souvent les conversations quotidiennes. Que l’on parle des effets dévastateurs de l’ouragan
Katrina, du grand gel du mois de janvier ou de vague de chaleur meurtrière, les gens semblent
obsédés avec le climat de la planète.

7  Sujet posé La question posée doit se retrouver en entier (les 2 volets) d’une forme ou d’autre
dans le sujet posé. Vous pouvez :Reproduire la question textuellement : mots pour motsReposer
ou reformuler la question en vos propres mots : garder le même sens à la question et reposez
encore les deux volets de la question

8  Sujet divisé Le plan général de votre texte Exemple :


Pour traiter de cette question, nous aborderons dans un premier temps, la conquête de l’espace
comme élément important de recherche pour l’humanité. Puis nous dirons quelques mots sur les
dépenses qu’elle commande. Enfin, nous soulignerons le rapport d’équilibre qui devrait exister
entre les problèmes terrestres et la recherche elle-même.
9  Finalement, votre introduction devrait avoir un énoncé clair de votre position en rapport à la
question posée. Cet énoncé devrait être placé entre le sujet posé et le sujet divisé.

10  B. Le développementChaque paragraphe de votre développement doit logiquement


démontrer votre point de vue quant au sujet en question (du paragraphe). Chaque paragraphe
doit contenir :L’affirmation : idée, opinion, jugement de départL’argument : faits, exemples,
témoignages, références, citations, etc.L’explication (démonstration) : analyse, commentaire,
éclaircissement, justification, précision, discussion.La conclusion (opinion) : découle de ce qui
précède, déduction, réaffirmation, consolidation de l’opinion.

11  Ex. Le changement climatique est causé par les humains.


Affirmation : Il est impossible de nier que le changement climatique soit causé ou empiré par les
être humains..Argument : Depuis la révolution industrielle, les émissions de CO2 ET les
températures augmentent simultanément à un tant incroyable.Explication : Le « Globe and Mail »
site plusieurs recherches effectuées par les Nations Unis qui expliquent bien la corrélation entre
l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère et la hausse des températures. Plus la concentration
de gaz d’effet de serre dans l’atmosphère augmente, plus la chaleur du soleil est captée dans
l’atmosphère. Cette radiation est donc responsable pour l’augmentation des températures de la
planète.Conclusion : Ainsi, puisque les humains sont les principaux producteurs de CO2, il est
évident qu’ils sont aussi responsables pour une grande partie du changement climatique.

12  C. La conclusion La conclusion exige un paragraphe distinct, séparé du développement.La


conclusion exige un marqueur pour bien la séparer du corps du texte.La conclusion exige un bref
résumé de votre argumentation.La conclusion exige le rappel de votre opinion ou de votre
position de départ.La conclusion exige une ouverture du sujet sur une question qui pourrait faire
l’objet d’un autre texte argumentatif.

13  Exemple de conclusion :
(Marqueur) Pour conclure, je crois qu’il est évident que(résumé) malgré les coûts énormes,
l’opposition gouvernementale et des solutions qui semble sortir de la science fiction,(rappel de
l’opinion) c’est la responsabilité des être humains de renverser le changement climatique qu’ils
on provoqué depuis la révolution industrielle.(Ouverture du sujet) Imaginez les catastrophes qui
nous attendent si nous n’agissons pas bientôt.
Présentation au sujet: "Adaptation et mise en forme : Valéry michau Le texte
argumentatif Les sports collectifs Exercices."— Transcription de la
présentation:

1  http://www.chez.com/exercicesfrancais Adaptation et mise en forme : Valéry michau Le texte


argumentatif Les sports collectifs Exercices

2  Les sports collectifs sont de plus en plus pratiqués aujourd'hui. Ils ont plusieurs points positifs ;
pourtant, une certaine conception de ces sports semble assez inquiétante. Les apports
bénéfiques du sport collectif sont nombreux. D'abord, il contribue à l'épanouissement physique
de l'individu. Ensuite, il crée le désir de se dépasser. Enfin, il favorise le développement de
l'esprit de corps et de solidarité. Mais, une certaine conception de ce sport a des conséquences
inquiétantes. En premier lieu, l'esprit de compétition entraîne souvent des comportements
agressifs. En second lieu, certaines rencontres sportives dégénèrent en exaltation du
chauvinisme. Enfin, le sport professionnel est souvent au service de l'argent. Certes, les stades
se transforment parfois en arènes; mais, le sport reste un moyen d'épanouissement individuel et
collectif. Le Texte

3  Les Questions 1°) Trouvez les 3 parties principales de ce texte (Introduction, Développement,
Conclusion). 2°) Quel est le sujet traité, le thème de ce texte ? 3°) La 1 ère partie : Trouvez la
thèse (l’idée directrice 1) / les arguments 4°) La 2 ème partie : Trouvez la nuance de la thèse
(l’idée directrice 2) / les arguments 5°) Relevez les connecteurs d’énumérations 6°) Relevez les
articulateurs logiques

4  Les sports collectifs sont de plus en plus pratiqués aujourd'hui. Ils ont plusieurs points positifs ;
pourtant, une certaine conception de ces sports semble assez inquiétante. Les apports
bénéfiques du sport collectif sont nombreux. D'abord, il contribue à l'épanouissement physique
de l'individu. Ensuite, il crée le désir de se dépasser. Enfin, il favorise le développement de
l'esprit de corps et de solidarité. Mais, une certaine conception de ce sport a des conséquences
inquiétantes. En premier lieu, l'esprit de compétition entraîne souvent des comportements
agressifs. En second lieu, certaines rencontres sportives dégénèrent en exaltation du
chauvinisme. Enfin, le sport professionnel est souvent au service de l'argent. Certes, les stades
se transforment parfois en arènes; mais, le sport reste un moyen d'épanouissement individuel et
collectif. Il s’agit des avantages et des inconvénients du phénomène populaire des sports
collectifs L’introduction Le Développement La conclusion 1°) Trouvez les 3 parties principales de
ce texte. 2°) Quel est le sujet traité ?

5  Les apports bénéfiques du sport collectif sont nombreux. D'abord, il contribue à


l'épanouissement physique de l'individu. Ensuite, il crée le désir de se dépasser. Enfin, il favorise
le développement de l'esprit de corps et de solidarité. Mais, une certaine conception de ce sport
a des conséquences inquiétantes. En premier lieu, l'esprit de compétition entraîne souvent des
comportements agressifs. En second lieu, certaines rencontres sportives dégénèrent en
exaltation du chauvinisme. Enfin, le sport professionnel est souvent au service de l'argent. 3°) La
1ère partie : Thèse Arguments 4°) La 2ème partie : Nuance de la thèse Arguments Le
Développement

6  Les sports collectifs sont de plus en plus pratiqués aujourd'hui. Ils ont plusieurs points positifs,
pourtant, une certaine conception de ces sports semble assez inquiétante. Les apports
bénéfiques du sport collectif sont nombreux. D'abord, il contribue à l'épanouissement physique
de l'individu. Ensuite, il crée le désir de se dépasser. Enfin, il favorise le développement de
l'esprit de corps et de solidarité. Mais, une certaine conception de ce sport a des conséquences
inquiétantes. En premier lieu, l'esprit de compétition entraîne souvent des comportements
agressifs. En second lieu, certaines rencontres sportives dégénèrent en exaltation du
chauvinisme. Enfin, le sport professionnel est souvent au service de l'argent. Certes, les stades
se transforment parfois en arènes; mais, le sport reste un moyen d'épanouissement individuel et
collectif. Connecteurs d’énumérations Articulateurs logiques

7  Idée directrice 1 : Les apports bénéfiques du sport collectif sont nombreux. Argument 1 : il
contribue à l'épanouissement physique de l'individu. Ainsi, être sportif permet non seulement
d’entretenir son corps, mais aussi de rester en bonne santé Argument 2 : Ensuite, il crée le désir
de se dépasser. La compétition sportive entraîne en effet le besoin de se dépasser physiquement
et mentalement. Argument 3 : Enfin, il favorise le développement de l'esprit de corps et de
solidarité. C’est, de fait, la caractéristique des sports collectifs, ou chaque individualité
s’additionne pour former une somme plus grande que ses parties, au service de l’équipe. Cette «
communion » se développe d’ailleurs dans la victoire comme dans la défaite. Trouver des
exemples – 1 ère partie

8  Idée directrice 2 : Mais, une certaine conception de ce sport a des conséquences inquiétantes.
Argument 1 : En premier lieu, l'esprit de compétition entraîne souvent des comportements
agressifs tel le coup de tête de Z. Zidane lors de la finale de la coupe du monde de 2006
Argument 2 : En second lieu, certaines rencontres sportives dégénèrent en exaltation du
chauvinisme, qui peut transparaître par exemple dans le comportement des supporters ou dans
les commentaires des journalistes sportifs Argument 3 : Enfin, le sport professionnel est souvent
au service de l'argent, situation qu’illustrent trop souvent les affaires de dopage ou de corruption
d’arbitre. Trouver des exemples – 2 ème partie
Présentation au sujet: "Le volet argumentatif Marine Francoeur 2015 Marine
Francoeur 2015."— Transcription de la présentation:

1  Le volet argumentatifMarine Francoeur 2015Marine Francoeur

2  Qu’est ce qu’une situation argumentative?


Forme écrite ou orale;Une personne prend position sur un sujet;Cette personne utilise une
démarche méthodique pour convaincre d’autres personnes du bien-fondé ou de la validité de sa
position et les amener à l’adopter;Marc Antoine Rioux -UQARMarine Francoeur 2015

3  L’explication argumentative
Traite d’une réalité qui suscite des prises de position différentes, voire opposées;Son sujet traite
d’un fait, d’un événement, d’un phénomène ou de tout de ce qui peut prêter à la controverse;Son
but est toujours de convaincre et persuader les destinataires.Marine Francoeur 2015Marc
Antoine Rioux -UQAR

4  La structure de l’introduction


1. SUJET AMENÉ2. SUJET POSÉ3. THÈSE (avec marqueur(s) d’opinion)4. SUJET
DIVISÉMarine Francoeur 2015

5  1. La structure de l’introduction


1.Sujet amenéOn situe le sujet dans un contexte plus large;Il est construit à l’aide de:I. Fait
d’actualitéII. Fait historiqueIII. AnecdoteIV. Vision élargie de la questionMarine Francoeur 2015

6  Le sujet amené Exemples


Sujet : La conquête de l’espace est-elle nécessaire à l’avenir de l’humanité?« Depuis les rêves
de Jules Verne, en passant par Tintin (On a marché sur la Lune), le lancement du premier
satellite artificiel « Spoutnik I » par les Russes ou encore jusqu’aux premiers hommes sur la
Lune, la conquête de l’espace ne cesse de nous fasciner. »Réponse: Fait historiqueMarine
Francoeur 2015

7  SuiteSujet : La conquête de l’espace est-elle nécessaire à l’avenir de


l’humanité?« L’astronautique, l’astronomie, tout comme l’astrophysique, sont des sciences qui
permettent l’exploration de l’espace. Les scientifiques annoncent, pour les prochaines années, le
lancement des sondes d’observation en direction de Vénus et Jupiter, l’installation d’une base
habitée sur la Lune et le débarquement d’humains sur Mars. »Réponse: Considérations
générales de la société (vision élargie de la question)Marine Francoeur 2015

8  Réponse: Fait d’actualité


SuiteSujet : La conquête de l’espace est-elle nécessaire à l’avenir de l’humanité?« Dernièrement,
les États-Unis ont lancé un satellite artificiel en direction du Soleil dans le but d’observer la « face
cachée » de cette étoile à énergie grandiose. Cette recherche permettra-t-elle de réaliser de
nouvelles expériences météorologiques dans l’espace extra-atmosphérique? »Réponse: Fait
d’actualitéMarine Francoeur 2015

9  SuiteSujet : La conquête de l’espace est-elle nécessaire à l’avenir de l’humanité?« Lorsque


j’étais enfant, mes parents m’ont emmené au cinéma voir le film de E.T., l’extra-terrestre. À
l’époque, je croyais vraiment que les extra-terrestres existaient sous une forme presque humaine
et qu’un jour les civilisations intergalactiques viendraient nous sauver de la pollution de notre
planète. »Réponse: AnecdoteMarine Francoeur 2015

10  La structure de l’introduction


2. Sujet poséSouvent sous forme d’une question, on indique le sujet controversé dont il sera
question dans le texte.Ex: « L’utilisation du nucléaire est-il nécessaire dans notre société? »« 
Devrait-on rétablir la peine de mort au Canada? »Marine Francoeur 2015

11  La structure de l’introduction


3. ThèseDirectement liée au sujet posé;Comprend 3 éléments:A- Une/des marqueur(s) d’opinion:
Selon moi/ Personnellement/ Il y a trop de…/ Je trouve cela épouvantable/ On doit absolument
faire…/ À mon avis/ On devrait plutôt se concentrer sur…B- Identification claire de la prise de
position C-Rappel du sujet controverséMarine Francoeur 2015

12  La structure de l’introduction


4. Sujet diviséOn énumère les énoncés/arguments qui seront traités dans le texteLes éléments
présentés dans le sujet divisé doivent être dans le même ordre que dans le
développementMarine Francoeur 2015

13  La structure de l’introduction: Les marques d’opinion


Les marques d’opinion sont utilisées afin de démontrer une attitude d’engagement de la part de
l’énonciateur par rapport à un propos;Exemples:Utilisation d’un vocabulaire à connotation
négative ou positive: Cette stupide idée (-), ces politiciens incompétents (-), cette bonne décision
(+), cette femme exemplaire, etc.Marine Francoeur 2015

14  La structure de l’introduction: Les marques d’opinion (suite)


ExemplesUtilisation d’adverbes: Heureusement, assurément, bien sûr, aucunement,
probablement, vraiment, sans doute, etc.Emploi d’une ponctuation expressive: Je déteste ce
mouvement! Quelle honte!Emploi d’une typographie particulière: Cette situation est
INTOLÉRABLE.Emploi d’une interjection: Franchement! Quelle audace./ Hélas! Cette usine
fermera.Marine Francoeur 2015

15  Écriture: le sujet amené


Choisir DEUX des quatre sujets ci-dessous:Devrait-on imposer une loi pour empêcher les
mineurs de se faire tatouer dans les centres spécialisés?A-t-on raison de se méfier de
Facebook?Devrait-on légaliser l’euthanasie humaine dans les hôpitaux?4. Devrait-on imposer
une loi sur un maximum d’heures de travail pour les jeunes aux études secondaires?Marine
Francoeur 2015

16  2. Structure de l’argumentation (développement)


4 étapes:1. Organisateur textuel pour amorcerPremièrement, en premier lieu, tout d’abord,
d’abord, d’une part…Deuxièmement, en second lieu, ensuite, d’autre part, dans un autre ordre
d’idées…2. Énoncé de l’argumentC’est une raison qui vient APPUYER LA THÈSE;C’est ce qu’on
retrouve dans LE SUJET DIVISÉ;C’est ce qui sera développé pendant tout le paragraphe;Marine
Francoeur 2015

17  2. Structure du développement


3.Développement de l’argumentC’est ce qui vient «étoffer » ton énoncé d’argument;C’est ce qui
sera utilisé pour convaincre :12 outils pour construire un argument (manuel tome 2, p ).
TOUJOURS CITER VOS SOURCES!4. Conclusion partielleMarqueur de relation (conclusion) +
Résumé, en D’AUTRES MOTS, de l’énoncé de l’argument;Elle constitue toujours la toute
dernière phrase d’un paragraphe d’argumentation (développement).Marine Francoeur 2015
18  AttentionLes paragraphes d’argumentation (DÉVELOPPEMENT) doivent toujours contenir :
1- Une explication personnalisée et convaincante; Il ne suffit pas de simplement reprendre les
idées des sources Des marques d’énonciation révélant ta présence (énonciateur); Ex: Je pense
que vous avez les idées claires.// Donnons l’exemple! // Monsieur, nous ne sommes pas idiots!
Marine Francoeur 2015

19  AttentionLes paragraphes d’argumentation (DÉVELOPPEMENT) doivent toujours contenir :


3-Des marques d’énonciation révélant la présence du/des destinataire(s);Ex: Vous, lecteurs, avez
les idées claires.// Donnons l’exemple! // Je trouve que vous avez l’esprit tordu // Merci, monsieur,
de votre aide.Elles prouvent que l’on s’adresse directement au destinataire (attitude
respectueuse ou arrogante).Marine Francoeur 2015

20  Les paragraphes d’argumentation doivent toujours contenir :


AttentionLes paragraphes d’argumentation doivent toujours contenir :Des marques de modalité
(d’opinion)Vocabulaire connoté, ironie, reformulation, adverbe, manière d’interpeller le(s)
destinataire(s), typographie, emploi du conditionnel, phrases interrogatives/impératives, auxiliaire
de modalité + verbe à l’infinitif (ex: il faut intervenir), groupe incident, phrase emphatique,
interjection, etc.Des marqueurs de relationMots/ groupes de mots permettant de faire un lien
entre les phrases ou les idées (voir feuille);Marine Francoeur 2015

21  2. Structure de la conclusion


4 étapes:1. Organisateur textuelEn conclusion, en somme, finalement, tout compte fait….2.
Reformulation de la thèseOn reformule la thèse (voir introduction) dans D’AUTRES MOTS.Ex:
Finalement (1), sans boycotter la viande rouge, nous devrions tout de même en diminuer la
consommation (2).Marine Francoeur 2015

22  2. Structure de la conclusion


4 étapes:3. Rappel des énoncés d’argumentsOn rappelle les raisons utilisées pour appuyer notre
thèse (On ne fait que les mentionner: on n’argumente PAS ici);C’est ce que l’on retrouve dans le
sujet divisé ou encore dans la 1ère phrase de chaque paragraphe d’argumentation.Ex:
Finalement, sans boycotter la viande rouge, nous devrions tout de même en diminuer la
consommation, puisqu’en trop grande quantité, elle s’avère autant nocive pour la santé que pour
l’environnement.Marine Francoeur 2015

23  2. Structure de la conclusion


4 étapes:4. Élargissement du débatDernières phrases de la conclusion;On termine le texte avec:-
Morale Réflexion- Hypothèse Questionnement (?)- Solution que l’on voudrait proposer- Souhait
pour l’avenir - Incitation à agirDoit être LIÉ au sujet controversé du texte.Marine Francoeur 2015

24  2. Structure de la conclusion


Élargissement du débat (incitation à agir) Exemple: […] Chers lecteurs, prenons donc tout de
suite la bonne décision avant qu’il ne soit trop tard! Il existe sans doute d’autres moyens de
s’alimenter sainement sans abuser d’aliments nuisibles pour nous-mêmes et notre belle planète!
Marine Francoeur 2015

25  2. Structure de la conclusion


Élargissement du débat (questionnement) Exemple: […] Nous, adultes, ne devrions-nous pas
faire attention à ce qu’il y a de plus important, soit la santé des hommes et de la Terre?
Élargissement du débat (morale, citation) Fions-nous à la citation du célèbre poète grec
Theognis, écrite il y a des milliers d’années, qui dit: « Le lion lui-même ne se régale pas toujours
de viande.»Marine Francoeur 2015
Présentation au sujet: "L’art de l’argumentation"— Transcription de la
présentation:

1  L’art de l’argumentation
Introduction à la philosophie – Qu’est-ce que la rationalité ?

2  1° JugementUn jugement est un acte mental par lequel on affirme ou on nie le rapport entre
des concepts. L'expression orale ou écrite d'un jugement s'appelle PROPOSITION.Il existe
diverses sortes de jugements :de préférence : décrivent un goût personnelde fait : décrivent une
réalité objectivede valeur : prescrivent ce qui est désirable ou non

3  Jugement de préférence
Le jugement de préférence ou de goût est essentiellement subjectif et vise à informer les autres
d'une attitude personnelle (de goût ou de dégoût) à l'égard de quelque chose.Ce type de
jugement ne vous renseigne en rien sur l'objet du jugement et n'a aucune valeur
argumentative. Comme le dit l'adage « des goûts et des couleurs, on ne discute pas »!Une
exception : le jugement esthétique sur une production artistique (beaux-arts, musique, danse,
poésie, etc.). Ce jugement, fait par des «experts», repose en partie sur le goût et sur les
caractéristiques de l'objet.

4  Jugement de faitUn jugement de fait porte sur une réalité que l'on constate, que l'on veut
décrire de façon objective, en excluant toute appréciation personnelle ou subjective. C'est un
constat vérifiable (susceptible d'être trouvés vrai ou faux) en principe. Même faux, un jugement
de fait n'en est pas moins un jugement de fait.En général, il est facile d'avoir un consensus autour
d'un tel jugement, car il se présente comme valable (vrai ou faux) pour toutes les personnes
raisonnables capables de comprendre la réalité. Il arrive cependant que des jugements de fait
démontrés ne soient pas acceptés par certaines personnes et certains groupes à cause de
préjugés, croyances ou valeurs incompatibles.

5  Validité du jugement de fait


La validité d'un jugement de fait repose sur sa vérité. S'il consiste en une hypothèse, vous devez
vérifier le sérieux de cette hypothèse. Si c'est une généralisation, vous devez vous assurer de
son bien-fondé.Un jugement de fait doit donc respecter un des deux critères suivants
:VéritéHypothèse sérieuse

6  Jugement de valeurIl prescrit ce qu’« il faut », « on doit », « il ne faudrait pas »,  à partir d'une
conception de ce qui est bien ou mal, important ou futile.Même s'il comporte une dimension
subjective, un jugement de valeur se présente comme valable universellement pour tout être
raisonnable. Il se prête à l'argumentation dans la mesure où des raisons peuvent le justifier.

7  Validité du jugement de valeur


Pour être admis dans une argumentation philosophique, un jugement de valeur doit avoir une
portée qui peut le rendre acceptable par toute personne raisonnable.En d’autres mots, il doit
être UNIVERSEL et ne faire appel qu’à la raison.
8  Différents types de jugements
La somme des angles d'un triangle est égale à 180 degrés.Je ne serais pas capable de manger
du chat !Il ne faut pas faire à autrui ce qu’on ne voudrait pas qu’il nous fasse.

9  2° RaisonnementUn raisonnement est le processus intellectuel qui  permet d'inférer une idée
(ou thèse) à partir d'arguments (ou prémisses).Pour se prononcer sur des questions
philosophiques fondamentales, il est nécessaire de raisonner, c'est-à-dire d'examiner de façon
critique diverses thèses et d'en évaluer les arguments respectifs.Il existe deux sortes de
raisonnements :le raisonnement inductif le raisonnement déductif

10  Composantes d'un raisonnement (1)


La proposition qui constitue le point d’arrivée d’un raisonnement s’appelle CONCLUSION ou
THÈSE. C'est l'idée principale du raisonnement, ce qu'on veut démontrer. Elle est parfois
précédée de conjonctions comme donc, alors, ainsi, c’est pourquoi, il s’ensuit, ce qui implique…
Les propositions ou faits sur lesquels repose le raisonnement
s’appellent PRÉMISSES ou ARGUMENTS. Ce sont les raisons qui permettent de déduire ou
d’induire une idée (thèse ou conclusion). Dans un texte ou un discours, les prémisses sont
souvent précédées de conjonctions comme  car, or, puisque, en effet, parce que, vu que, etc.

11  Composantes d'un raisonnement (2)


 (1) Ce tableau n’est pas un Monet (2) parce que les Monet sont très chers (3) et que ce tableau
ne coûte que 475 euros. (1)Vous n’avez pas compris la théorie, (2) vous n’êtes donc pas capable
de réussir cet exercice. (3) En effet, seuls ceux qui comprennent bien la théorie peuvent réussir
cet exercice.

12  Induction (raisonnement inductif)


L’induction (ou raisonnement inductif) est un type de raisonnement qui, à partir de prémisses
particulières,  formule une conclusion générale.La fiabilité de la conclusion de ce type de
raisonnement augmente avec la proportion de cas particuliers couverts par les prémisses et leur
représentativité par rapport à l'ensemble dont il est question.

13  DéductionLa déduction, aussi appelée syllogisme, est une forme de raisonnement que vous
faites lorsque vous partez de prémisses (dont la plus importante est très générale) et que vous
en tirez une conclusion logique portant sur une réalité plus particulière.Ce raisonnement s'appuie
sur la logique plutôt que sur des observations. Il va du général vers le particulier.

14  Induction ou déduction ?
Une étude dans quelques grandes écoles a démontré que les étudiants ayant un emploi exigeant
plus de quinze heures par semaine connaissaient plus de difficultés scolaires que les autres. On
peut donc affirmer que le travail à temps partiel, passé un certain seuil, affecte les études.

15  Induction ou déduction ?
La consommation excessive de sel est néfaste pour les personnes atteintes d’hypertension. Or
ma sœur, qui est stressée, rajoute toujours du sel dans ses aliments. Cette habitude va
certainement lui donner des problèmes de santé.

16  Induction ou déduction ?
Trois professeurs de philosophie ont remarqué que les filles réussissaient en moyenne 15%
mieux que les garçons dans leurs classes. Ils sont donc tentés de croire qu'il en va de même
dans les groupes des autres professeurs qui enseignent la même matière.

17  Induction ou déduction ?
Étant donné que le développement économique et social va de pair avec un niveau moyen
d’éducation élevé, il faut s’opposer à tout ce qui vise à réduire la qualité de l’éducation en France.
18  Condition d'un bon raisonnement
Un raisonnement, rappelons-le, est un enchaînement d'arguments (prémisses) à l'appui d'une
thèse (conclusion). Un bon raisonnement exige le respect de deux conditions :Validité des
prémissesLien suffisant entre les prémisses et la conclusion

19  Validité des prémisses


Dans une argumentation philosophique, les prémisses doivent être :soit des jugements de faitsoit
des jugements de valeur.

20  Lien suffisant entre les prémisses et la conclusion


Une argumentation logique exige que l'ensemble des prémisses soutienne bien la conclusion,
c'est-à-dire que cette dernière soit cohérente avec l'ensemble des prémisses (arguments) qui
l'appuient (non-contradictoires) et que les prémisses (arguments) soient pertinentes à la
conclusion.

21  Exemple d'un raisonnement incohérent


Je crois que le suicide assisté devrait être permis pour un malade en phase terminale qui souffre
énormément et qui veut mourir. Je pense cependant que personne ne devrait aider un tel malade
à mourir.

22  Exemple d'un raisonnement impertinent


Dieu existe. D'ailleurs, un grand savant comme Einstein y croyait.

23  Exemple d'un raisonnement pertinent


Dieu existe sûrement, car la disposition des choses dans l'univers est tellement complexe qu'il
faut un esprit pour y avoir pensé.

24  4° SophismesLes sophismes sont des raisonnements trompeurs très fréquents qui n'ont
qu'une apparence de logique. Certains sont fautifs à cause du caractère faux, douteux ou
insuffisant de leurs prémisses, d'autres à cause de l'absence de pertinence des prémisses vis-à-
vis la conclusion.

25  A) Sophismes par invalidité des prémisses


Les sophismes présentés ci-dessous sont des conclusions fondées sur des prémisses invalides
(propositions fausses, douteuses, insuffisantes) ou sont des conclusions qui n’ont aucune
prémisse.Appel à l'autoritéAppel à la traditionAppel à la nouveautéAppel à la majoritéProcès
d'intentionPétition de principeFaux dilemmePente fataleGénéralisation hâtive

26  a. Sophisme de l’appel à l'autorité


L'appel à l'autorité invoque, à l'appui d'une conclusion, le fait qu'elle soit partagée par une
personne ou une institution qui jouit d'une position d'autorité.Bien sûr, s'il s'agit d'une autorité
crédible qui se prononce dans son domaine, elle peut être utilisée dans une argumentation, mais
soyez prudent : une autorité peut aussi se tromper…« Cette affirmation est vraie, mon prof l'a
dit! »

27  b. Sophisme de l’appel à la tradition


L'appel à la tradition invoque le prestige du passé pour justifier une idée ou une action. Ce
sophisme laisse entendre que ce qui a toujours été est ce qu'il y a de meilleur.Aussi loin qu'on
remonte dans l'histoire, ce sont toujours les femmes qui se sont occupées des enfants. Il est
donc normal de considérer que la place des femmes est à la maison, avec leurs enfants.

28  c. Sophisme de l’appel à la nouveauté


L'appel à la nouveauté invoque que plus une chose est moderne, récente, meilleure elle est.
Pourtant tout ce qui est nouveau n'est pas nécessairement bon.La voiture X est la meilleure, car
elle incorpore les toutes dernières nouveautés technologiques.L'existentialisme est une
philosophie dépassée, aujourd'hui il faut être post-moderne.

29  d. Sophisme de l’appel à la majorité


L'appel à la majorité laisse entendre qu'une position est juste parce qu'elle est partagée par la
plupart des personnes. Pourtant, la majorité n'a pas toujours raison.Les immigrants volent nos
jobs. Tous les Français le pensent.Un piéton peut traverser une rue même si le feu est rouge,
puisque tout le monde le fait.On devrait enlever les cours de philo, car la plupart des élèves
trouve cela inutile.

30  e. Sophisme du procès d'intention


Le procès d'intention consiste à rejeter les idées de quelqu'un sous prétexte qu'elles dissimulent
d'autres idées (ou intentions) inavouables. La prémisse présente une supposition comme un fait
sans en faire la preuve.Les étudiants ont voté en faveur de la grève pour s'opposer à
l'augmentation des frais de scolarité, mais tout ce qu'ils voulaient, c'était une journée de congé!
Ce riche entrepreneur a financé cette œuvre, non pas par charité, mais pour améliorer son image
auprès de la population.

31  f. Sophisme de la pétition de principe


La pétition de principe est une sorte de raisonnement qui donne l'illusion qu'on apporte un
argument à l'appui d'une conclusion, alors qu'en réalité, on ne fait que répéter celle-ci avec des
mots à peine différents. Ce type de raisonnement circulaire n'est rien d'autre qu'une conclusion
sans prémisse réelle.Je trouve ce cours lassant parce que cette matière ne m'intéresse pas.Je
suis tout à fait d'accord avec la philosophie d'Aristote, parce que j'ai les mêmes idées que
lui.J'aime beaucoup cette personne, elle est tellement sympa

32  g. Sophisme du faux dilemme


Le faux dilemme soutient une thèse en n'offrant un choix qu'entre deux possibilités opposées,
alors qu'il existe une multitude d'options entre les deux. D'autres prémisses que celles avancées
sont possibles, alors la conclusion est pour le moins douteuse.Les vrais croyants vont à la
messe. Cette femme n'y va pas, alors elle est sûrement athée.

33  h. Sophisme de la pente fatale


La pente fatale est un type de raisonnement qui exagère les conséquences d'une thèse en
imaginant une chaîne de conséquences aboutissant à une conclusion catastrophique. Des
prévisions trop peu vraisemblables ne constituent pas des prémisses valides.Si nous votons pour
nous syndiquer, il y aura des tensions constantes avec les patrons, puis il y aura des grèves, puis
des incidents et finalement ils fermeront l'entreprise et nous perdrons nos jobs.

34  i. Sophisme de la généralisation hâtive


La généralisation hâtive est un raisonnement bâti seulement à partir de quelques cas particuliers
ou d'un échantillonnage peu représentatif.Mon préfet n'est jamais disponible. Ça fait deux fois
que je vais à son bureau et il n'est pas là.

35  Sophismes par impertinence des prémisses


Les sophismes ci-dessous sont des raisonnements invalides à cause de leurs prémisses qui
n'ont pas de lien ou présentent un lien trop faible avec la conclusion qu'elles sont supposées
appuyer.Attaque contre la personneAppel aux sentimentsPreuve par l'ignoranceFausse analogie

36  a. Sophisme d'attaque contre la personne


Une attaque contre la personne (argument ad hominem) est un mauvais argument qui consiste à
dénigrer quelqu'un qui soutient un point de vue en s'attaquant à lui plutôt qu'à ses idées. Ce
procédé peut aussi prendre la forme d'une association de la personne visée à quelque chose
d'indigne et de méprisable.
37  a. Exemples d’arguments ad hominen
Vous voulez mettre la sécurité sociale en concurrence et la privatiser, comme le dictateur
Pinochet au Chili ? Comment pouvez vous prendre au sérieux Léonard de Vinci ou John
Maynard Keynes, alors qu’ils étaient homosexuels

38  b. Sophisme de l’appel aux sentiments


L'appel aux sentiments consiste à tenter de faire accepter une conclusion en misant sur des
émotions ou des sentiments (crainte, vanité, conformisme, culpabilité, pitié, patriotisme, etc.)
auxquels un autre pourrait être sensible.Si vous ne votez par pour moi à la mairie, la municipalité
fera faillite par votre faute.J'espère que vous allez me donner une bonne note, même si mon
travail n'est pas très bon, parce que je le mérite.

39  c. Sophisme de la preuve par l'ignorance


La preuve par l'ignorance est utilisée lorsqu'une personne affirme la vérité ou la fausseté d'une
conclusion en s'appuyant sur le fait que le contraire n'a jamais été démontré.Les extra-terrestres
existent. D'ailleurs, personne n'a jamais pu prouver qu'ils n'existent pas.

40  d. Sophisme de la fausse analogie


L'analogie bien utilisée est un procédé très utile à partir duquel on peut faire comprendre une
réalité moins connue par une autre mieux connue… mais ce procédé exige que les éléments de
comparaison soient pertinents.Or, la fausse analogie a plutôt recours à une prémisse
impertinente pour soutenir une conclusion : la comparaison est « tirée par les cheveux ».

41  d. Exemples de fausse analogie


Dans la nature, c'est la loi du plus fort qui s'applique : il est donc normal que ce soient aussi les
plus forts qui jouissent de privilèges dans la société.L’empire égyptien s’est effondré, l’empire
romain s’est effondré, l’empire napoléonien s’est effondré, donc le capitalisme s’effondrera à son
tour.

42  A vous de jouer…
Présentation au sujet: "Le schéma argumentatif. (Stephen Toulmin, 1958)
Comment passe t-on d’une proposition certaine (E 1 ) à une proposition
incertaine (E 2 ) ?"— Transcription de la présentation:

1  Le schéma argumentatif

2  (Stephen Toulmin, 1958) Comment passe t-on d’une proposition certaine (E 1 ) à une
proposition incertaine (E 2 ) ?

3  Données (E 1 ) Le schéma argumentatif

4  Données (E 1 ) Conclusion (E 2 ) Le schéma argumentatif

5  Loi de passage Le schéma argumentatif Données (E 1 ) Conclusion (E 2 )

6  Loi de passage Support Le schéma argumentatif Données (E 1 ) Conclusion (E 2 )

7  Loi de passage Modalisateur Support Restriction Le schéma argumentatif Données (E 1 )


Conclusion (E 2 )

8  Loi de passage Modalisateur Support Restriction Données (E 1 ) Conclusion (E 2 ) D =


donnée, le E1 accepté. C = Conclusion, E2 qu’on veut faire accepter L = Loi de passage, ce qui
permet justement le passage de E1 à E2 S = Support, ce qui vient prouver la loi de passage M =
Modalisateur, généralement un adverbe qui vient spécifier le cas particulier et renvoie à R
comme Restriction, avant de passer à la conclusion.

9  Exemple donné par Toulmin : D = Harry est né aux Bermudes (E 1 ) C = Harry est citoyen
anglais (E 2 )  comment on passe de D à C ? L = les gens nés aux Bermudes sont
généralement citoyens britanniques S = au vu des décrets et statuts suivants M = à moins que R
= ses deux parents soient étrangers

10  D = la droite est au pouvoir C = Les chiffres de la délinquance vont baisser  L = tradition qui
associe en France la droite à la sécurité S = c’est une promesse de campagne ; le budget de la
défense a été augmenté etc. M et R = à moins que le contexte etc.

11  Exemple : Philippe Val, Malaise dans l’inculture (Grasset, 2015)

12  Loi de passage Modalisateur Support Restriction Données (E 1 ) Conclusion (E 2 )

13  Exemple : Fiona Ingleby & Megan Head dans PLOS One (29 avril 2015) Loi de passage
Modalisateur Support Restriction Données (E 1 ) Conclusion (E 2 )

14  Séance VII – Le schéma argumentatif Exemple : Fiona Ingleby & Megan Head dans PLOS
One Loi de passage Modalisateur Support Restriction Données (E 1 ) Conclusion (E 2 )
15  “It would probably … be beneficial to find one or two male biologists to work with (or at least
obtain internal peer review from, but better yet as active co-authors)” to prevent the manuscript
from “drifting too far away from empirical evidence into ideologically biased assumptions,”

16   sous-entendu des femmes ne peuvent pas écrire un article sur les ≠ entre hommes et
femmes, elles sont biaisées.

17  “Perhaps it is not so surprising that on average male doctoral students co-author one more
paper than female doctoral students, just as, on average, male doctoral students can probably
run a mile a bit faster than female doctoral students,” « c'est peut-être simplement dû au fait
qu'en moyenne les hommes travaillent plus d'heures par semaine que les femmes, étant
légèrement en meilleure santé et plus endurants. »

18  “Perhaps it is not so surprising that on average male doctoral students co-author one more
paper than female doctoral students, just as, on average, male doctoral students can probably
run a mile a bit faster than female doctoral students,” "c'est peut-être simplement dû au fait qu'en
moyenne les hommes travaillent plus d'heures par semaine que les femmes, étant légèrement en
meilleure santé et plus endurants."  argument physiologique risible dans le cas d’une activité
comme la production scientifique.

19  Quelques remarques… -On peut avoir plusieurs données pour un argument, mais attention à
la redondance. - « Harry est né aux Bermudes, il a un passeport anglais, il a un portrait de la
Reine dans sa cuisine/son portefeuille ». - Attention à ne pas donner une suite d’exemples ou de
faits sans changer d’argument. - La loi de passage repose le plus souvent sur des topos (lieux
communs largement acceptés) mais qui ne sont donc pas immuables.

20  Pseudo-al-B ū n ī, Shams al-ma ʿ ā rif al-kubr ā ?], collections de la BULAC, MS ara 572, fol.
27b-28a

21  Quelques remarques… -On peut avoir plusieurs données pour un argument, mais attention à
la redondance. - « Harry est né aux Bermudes, il a un passeport anglais, il a un portrait de la
Reine dans sa cuisine/son portefeuille ». - Attention à ne pas donner une suite d’exemples ou de
faits sans changer d’argument. - La loi de passage repose le plus souvent sur des topos (lieux
communs largement acceptés) mais qui ne sont donc pas immuables. - Attention au support et à
la régression infinie…

22  Limites du schéma - Tradition monologique dont le modalisateur indique les apories… - De


l’argumentation stricto sensu à une théorie élargie du discours
Présentation au sujet: "Les procédés argumentatifs. Définition Les procédés
argumentatifs sont autant de moyens dont fait usage l'auteur d'un texte
argumentatif pour expliquer,"— Transcription de la présentation:

1  Les procédés argumentatifs

2  Définition Les procédés argumentatifs sont autant de moyens dont fait usage l'auteur d'un
texte argumentatif pour expliquer, approfondir, développer, étay er chacun de ses arguments afin
d'en démontrer la solidité.

3  Il existe plusieurs procédés argumentatifs : 1. La définition 2. L'appel à l'autorité 3. L'exemple


4. Le contre-exemple 5. Le raisonnement déductif (cause-effet) 6. Le fait 7. L'analogie 8. La
réfutation (la contre-argumentation) 9. L'accumulation 10. La descriptionLa définitionL'appel à
l'autoritéL'exempleLe contre-exempleLe raisonnement déductif (cause-effet)Le faitL'analogieLa
réfutation (la contre-argumentation)L'accumulationLa description

4  La définition La définition consiste à décrire une chose, une idée, un concept. Cela permet à
l’auteur du texte de mieux informer le lecteur et de conférer de la crédibilité à ses propos.
L'auteur pourrait aussi donner une définition qui correspond à ses valeurs, en utilisant des
marqueurs de modalité par exemple.marqueurs de modalité Il est communément admis qu'un
système est en crise lorsque les problèmes qu'il engendre deviennent impossibles à régler sans
une remise en question de ses structures et de son fonctionnement.

5  Marqueurs de modalité LES MODALISATEURS Ils peuvent être. Adjectifs (sûr, certain,
inévitable, clair, évident) Adverbes (assurément, forcément, réellement, certainement
incontestablement...) Expressions toutes faites (à coup sûr, sans aucun doute, de toute
évidence..).

6  L’appel à l'autorité L'appel à l’autorité donne une grande crédibilité aux propos tenus par
l'auteur puisque ce procédé argumentatif présente les dires, les actions ou les réalisations d'une
personne reconnue pour son implication politique, artistique, sociale, scientifique, etc. On peut
citer la personne ou rapporter ce qu’elle a fait. Nelson Mandela, figure humaniste mondiale, disait
qu'un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et
de l'étroitesse d'esprit.

7  L’exemple L’exemple permet d'appuyer des propos de façon concrète. L'exemple démontre
que le propos est réaliste, proche des réalités de la vie pratique. L'auteur a recours à l'exemple,
entre autres, lorsqu'il fait référence à une situation normale ou exceptionnelle qui est déjà arrivée
ou qui pourrait arriver. Par exemple, Gandhi, Martin Luther King et Norman Bethune ont été des
humanistes à part entière. Chacun de ces hommes a, à sa façon, prouvé que l'atteinte de l'idéal,
objectif pleinement utopique, peut être le moteur de toute une vie.

8  Le contre-exemple Le contre-exemple sert à démolir un exemple qui contribuerait à appuyer


un argument adverse. L'auteur utilise le contre-exemple pour pointer la faille qu'aurait un discours
contraire au sien. Il ne faut pas croire que ce sont tous les êtres humains qui sont faits pour
mener le grand combat que représente la vie. Il serait aussi vrai de dire que ce sont tous les
oiseaux qui apprennent à voler de leurs propres ailes. En effet, bien qu'elles aient des ailes, les
autruches ne sont pas de ces oiseaux capables d'explorer l'infini du ciel.
9  Le raisonnement déductif (cause-effet) L'objectif du raisonnement déductif est d'étaler les
conséquences qui seraient engendrées par une action, une décision, un événement, etc. pour
prouver la logique de l'argument. Il peut servir, entre autres, à éveiller la conscience ou à faire
peur. Si vous votez pour cet homme, il n’y a que des catastrophes qui vous attendent, telles la
hausse des impôts et la diminution des services.

10  Le fait Le fait consiste à présenter des données statistiques, une parole, un événement, une
action, etc. qui viennent appuyer l’argumentation. Quand il fait référence à un fait, l'auteur donne
souvent une précision de temps, ce qui a pour effet d'attribuer de la crédibilité à sa position. Au
début de l'année 2012, 2340 personnes ont déclaré avoir été satisfaites des services rendus.

11  L’analogie L’analogie est une sorte de comparaison qui établit un lien de ressemblance entre
deux éléments. Elle peut être utile pour renforcer la définition qu’on donne d’une chose, d’une
personne ou d’un concept. Aussi, elle confère du style au texte. Le soldat est à l’armée ce que le
joueur de hockey devrait être à son équipe.

12  La réfutation (la contre- argumentation) La réfutation vise principalement à affaiblir les
arguments adverses à la thèse en leur opposant d’autres arguments qui paraissent supérieurs.
Même s'il est important que l'État réalise des économies, cela ne doit pas se faire au détriment
du droit à la vie, qui est un droit fondamental des individus. Or, la peine de mort est contraire à ce
droit.

13  L'accumulation L'accumulation consiste à utiliser plusieurs éléments à la défense d'un seul et


même argument. C'est la famille qui ressent toutes les conséquences de ces bouleversements
sociaux :accroissement marqué de la violence conjugale, augmentation importante du divorce,
hausse significative du taux de suicide, progression alarmante de la dépendance à l'alcool et aux
drogues et combien d'autres manifestations en inflation constante.

14  La description La description consiste à présenter un élément pour en faire connaître les
principales caractéristiques. Elle a pour effet de renforcer l'argument auquel elle est attachée.
Depuis un demi-siècle, la structure familiale a beaucoup changé. Contrairement à la famille
d'autrefois, qui comportait un père, une mère et plusieurs enfants en relation étroite avec leurs
oncles et leurs tantes, cousins et cousines, la famille d'aujourd'hui se conforme à différents
modèles.

15  Tableau des principaux mots de liaison

18  Les six « chances » pour rater son argumentation 1. Faire une fausse déclaration. 2.
Exagérer ses propos. 3. Faire appel à la pitié du lecteur. 4. Généraliser. 5. S’attaquer
personnellement aux personnes qui ont une opinion contraire à la nôtre (les dénigrer ou les
provoquer par ses propos). 6. Faire appel aux préjugés du lecteur
Présentation au sujet: "ÉCRIRE UN ESSAI ARGUMENTATIF"— Transcription
de la présentation:

1  ÉCRIRE UN ESSAI ARGUMENTATIF

2  Qu’est-ce qu’un “essai argumentatif”?


L’essai argumentatif aborde des questions de manière rationnelle, avec des arguments, que l’on
présente de façon logique en s’appuyant sur une information vérifiée, sérieuse et complète.Dans
l’essai, on examine des arguments et on les analyse. Ces arguments peuvent être opposés,
répondant à des points de vue différents.Le texte argumentatif de type scolaire obéit à des
normes rigoureuses. Il ne s’agit pas d’un texte d’opinion ordinaire.

3  Structure de l’essai argumentatif


IntroductionDéveloppementConclusionAmener le sujetDéfinir une problématiqueAnnoncer le plan

4  L’introduction de l’essai
Exemple:“Peut-on tout montrer à la télé”?Amener le sujet = introduire le sujetL’opinion française
est sous le choc depuis l’annonce de ladécapitation du journaliste français X.X.De nos jours , la
télévision suscite de nombreux débats.Actuellement, la télévision est présente dans toutes les
maisons.Définir une problématiqueLa télévision peut-elle tout montrer afin de respecter la
véracité des informations?Y a-t-il des limites éthiques qui conseilleraient de ne pas tout montrer à
la télé?Annonce du planNous verrons dans un premier temps… et puis nous analyserons…Nous
allons nous pencher d’abord sur… et nous étudierons dans une seconde partie...

5  La partie principale de l’essai: le développement


Quelques conseils pour votre partie principale:Écrivez deux ou trois parties maximum2. Utilisez
des paragraphes pour détacher chaque partie de votre essai3. Utilisez des connecteurs pour
bien marquer vos idées (pour/contre, cause/conséquence…)4. Illustrez vos idées avec des
exemples (faits, statistiques, citations…)

6  La conclusion Dans la conclusion, vous devez: Exemple:


- Rappeler la problématique liée à l’idée principale et aux idées directrices de votre
essai.Synthétiser le développement en une phrase ou deux.Vous pouvez élargir la problématique
(à reformuler comme si c’était un nouveau sujet d’argumentation)Exemple:En conclusion, même
si la télé reste le média préféré pour s’informer, la nécessité de recevoir des informations ne
devrait pas ignorer le respect de la vie privée des personnes et leur image. Cette éthique de
l’information n’est pas, hélas, une tâche facile. Une régulation plus rigoureuse de l’information
serait-elle nécessaire?

7  Des sujets pour l’essai


1. L’argent fait-il le bonheur?2. “La peine de mort est un bon moyen pour dissuader lesgens de
commettre des délits”. Qu’en pensez-vous?3. “La publicité, c’est l’art de faire des mensonges
entiersavec des demi-vérités”. Que pensez vous de cette phrased’Edgard A. Schoaff?4. Croyez-
vous que l’on devrait accueillir moins d’immigrantsdans notre pays?5. Beaucoup de Québécois
pensent que le Québec devrait se séparer dureste du Canada et devenir ainsi un pays
indépendant. D’autress’opposent à ce projet parce qu’ils doutent de l’avenir d’un petit
paysfrancophone sur un continent anglophone. Qu’en pensez-vous?
Présentation au sujet: "Les procédés argumentatifs"— Transcription de la
présentation:

1  Les procédés argumentatifs


Le texte argumentatifLes procédés argumentatifs

2  La définition consiste à décrire une chose, une idée, un concept


La définition consiste à décrire une chose, une idée, un concept. Cela permet à l’auteur du texte
de mieux informer le lecteur et de conférer de la crédibilité à ses propos.La définition

3  L'appel à l’autorité donne une grande crédibilité aux propos tenus par l'auteur puisque ce
procédé argumentatif présente les dires, les actions ou les réalisations d'une personne reconnue
pour son implication politique, artistique, sociale, scientifique, etc. On peut citer la personne ou
rapporter ce qu’elle a fait.L’appel à l’autorité

4  L’exemple permet d'appuyer des propos de façon concrète


L’exemple permet d'appuyer des propos de façon concrète. L'exemple démontre que le propos
est réaliste, proche des réalités de la vie pratique. L'auteur a recours à l'exemple, entre autres,
lorsqu'il fait référence à une situation normale ou exceptionnelle qui est déjà arrivée ou qui
pourrait arriver.L’exemple

5  Le contre-exemple sert à démolir un exemple qui contribuerait à appuyer un argument


adverse. L'auteur utilise le contre-exemple pour pointer la faille qu'aurait un discours contraire au
sien.Le contre-exemple

6  Le raisonnement déductif (cause-effet)


L'objectif du raisonnement déductif est d'étaler les conséquences qui seraient engendrées par
une action, une décision, un événement, etc. pour prouver la logique de l'argument. Il peut servir,
entre autres, à éveiller la conscience ou à faire peur.Le raisonnement déductif (cause-effet)

7  Le fait consiste à présenter des données statistiques, une parole, un événement, une action,
etc. qui viennent appuyer l’argumentation. Quand il fait référence à un fait, l'auteur donne souvent
une précision de temps, ce qui a pour effet d'attribuer de la crédibilité à sa position.Le fait

8  L’analogie est une sorte de comparaison qui établit un lien de ressemblance entre deux
éléments. Elle peut être utile pour renforcer la définition qu’on donne d’une chose, d’une
personne ou d’un concept. Aussi, elle confère du style au texte.L’analogie

9  La réfutation vise principalement à affaiblir les arguments adverses à la thèse en leur opposant
d’autres arguments qui paraissent supérieurs.La réfutation

10  L'accumulation consiste à utiliser plusieurs éléments à la défense d'un seul et même


argument.

11  La description consiste à présenter un élément pour en faire connaître les principales
caractéristiques. Elle a pour effet de renforcer l'argument auquel elle est attachée.La description
Présentation au sujet: "Théorie de l’argumentation 1"— Transcription de la
présentation:

1  Théorie de l’argumentation 1
Acceptabilité, pertinence et suffisance

2  Source: Hélène Laramée, « Chapitre 4, Les règles et la pratique de l’argumentation », dans


Introduction à la philosophie, 2003, pp (Adaptation libre).

3  Savoir-faire à développer 1
Analyse de texte ou de discours:Repérer la thèse de l’auteur.Repérer les arguments.Juger de la
pertinence, de la cohérence et de la suffisance de l’argumentation.Repérer les
sophismes.Formuler un jugement sur le bien-fondé (la valeur de vérité ou la rationalité) de la
thèse.

4  ArgumenterArgumenter, c’est élaborer un discours en vue de défendre une opinion sur un


sujet. Il y a argumentation lorsque plusieurs opinions sont possibles; en effet, devant l’évidence,
personne n’argumente. Le parti pris défendu est exprimé dans une thèse et soutenu par les
arguments.

5  Les critères d’un bon texte d’argumentation


Comme tout raisonnement vise un échange rationnel avec les autres, nos raisonnements doivent
être biens construits. C’est pourquoi nous devons veiller à respecter les critères d’acceptabilité,
de pertinence et de suffisance; il faut aussi se garder d’employer des sophismes. C’est en
respectant ces critères que nos positions peuvent prétendre être impartiales, universelles et/ou
objectives.

6  Trois critères Acceptabilité des prémisses La pertinence des prémisses


La suffisance du lien entre les prémisses et la conclusion

7  1. Acceptabilité des prémisses


Pour évaluer un raisonnement, il faut commencer par déterminer si le contenu de chacune des
prémisses (propositions, jugements, arguments) est acceptable ou non. IMPORTANT: Si les
prémisses du raisonnement ne sont pas acceptables, nous ne sommes pas justifiés d’admettre la
vérité de la conclusion (de la thèse avancée par l’auteur).

8  Les jugements de faitComment dire si une prémisse empirique est acceptable? Elle doit
respecter l’un ou l’autre de ces critères:La correspondance avec les faits empiriques: on peut dire
d’une prémisse qu’elle est vraie lorsqu’elle correspond à la réalité observée: « mon ordinateur est
noir », « les poissons ne sont pas des mammifères ».La cohérence avec les autres prémisses. Si
la correspondance avec les faits empiriques ne peut être établie, on doit vérifier si la prémisse
n’entre pas en contradiction avec les autres prémisses impliquées dans le raisonnement.La
confirmation d’un expert reconnu et compétent.

9  Les jugements de valeur


Pour être acceptables, les jugements d’évaluateur:Ne doivent pas être absurdes, irrationnels ou
dogmatiques, puisqu’il nous est alors impossible de poser un jugement critique à leur
égard;Doivent être suffisamment justifiées (pas sophismes ou préjugés);Doivent être cohérents
avec les autres prémisses qui composent le raisonnement.
10  Les prémisses analytiques
Les prémisses analytiques sont des positions que l’on tient pour vraies en se basant uniquement
sur le sens des termes qu’elles renferment, sans avoir à recourir à des réalités extérieures, ni à
d’autres propositions. Tant qu’elles sont logiquement cohérente, elles ne peuvent être réfutées.
Elles ne nous apprennent rien de nouveau qui n’est pas contenu logiquement dans la
proposition.

11  Exemple de prémisse analytique


« Mon père est un homme ».Cette prémisse est analytique puisqu’elle ne nous apprend rien de
nouveau sur le monde empirique. Par définition, un père est forcément un homme.

12  Acceptabilité des prémisses analytiques


Quand on veut savoir si une prémisse analytique est vraie, on doit lui appliquer le test de la
négation : si la forme négative de la proposition contient une contradiction interne, nous avons la
preuve de la vérité logique et rationnelle d’une prémisse. Exemple: « Mon père est un non-
homme ». Lorsqu’on nie la qualité « d’homme » à un père, on voit apparaître une contradiction.
Cette contradiction est la preuve analytique de la vérité de la prémisse « Mon père est un homme
».

13  2. La pertinence des prémisses


Même si toutes les prémisses d’un raisonnement étaient acceptables en elles-mêmes, prisent
séparément, elles n’apporteraient pas nécessairement des éléments de preuve à l’appui de la
conclusion. Comme dans le cas des paralogismes, il se peut que les prémisses soient vraies en
elles-mêmes, mais n’aient rien à voir, ou peu à voir, avec la conclusion. Il s’agit soit d’un rapport
indirect et alors il manque trop d’éléments pour conclure; soit il s’agit d’une absence de rapport
entre les prémisses et la thèse.

14  Exemple de non-pertinence des prémisses pour la conclusion


Si quelqu’un essaie de vous démontrer que « la lune tourne autour de la Terre » (conclusion qui
est sa thèse qu’il veut défendre), à l’aide des prémisses suivantes: « Le dauphin est un
mammifère » (prémisse 1) et « Platon est l’auteur de La République » (prémisse 2), vous jugerez
que, même si elles sont vraies, ces prémisses ne sont pas pertinentes, c’est-à-dire qu’elles n’ont
aucun rapport avec la conclusion; le raisonnement ne tient donc pas.

15  3. La suffisance du lien entre les prémisses et la conclusion


Notre troisième critère: la suffisance. Si les prémisses (parties) d’un raisonnement sont
acceptables et pertinentes, il se peut cependant qu’elles ne suffisent pas à établir la conclusion.

16  Exemple de lien insuffisant entre les prémisses et la conclusion


En route vers Sainte-Patente vous arrêtez pour faire le plein d’essence à St-Machin. Au moment
de payer, le caissier de la station d’essence se montre désagréable à votre endroit. Vous
concluez que les Machiniens sont des gens déplaisants. Raisonnement: (P1) Les Machiniens
vivent à St-Machin. (P2) Un Machinien à St-Machin s’est montré désagréable. Donc (C) Tous les
Machiniens sont désagréables.

17  Analyse du raisonnement insuffisant


La prémisse (1) est acceptable, puisque qu’elle est vraie sur le plan analytique. Un Machinien est
par définition un citoyen de St-Machin. La prémisse (2) est acceptable, puisque dans le cas qui
nous occupe, elle est vraie: vous avez fait le plein d’essence à St-Machin et quelqu’un a été
désagréable avec vous. Elle est également pertinente, puisqu’elle apporte un élément de preuve
à l’appui de la conclusion (C). Toutefois, elle ne suffit pas à montrer que la conclusion est vraie,
ni même qu’elle est probable: le lien entre la prémisse (2) et la conclusion est insuffisant.
18  Quel est le sophisme dans ce raisonnement?
Ici il s’agit d’un exemple de généralisation hâtive (de composition): On attribue une qualité (un
comportement ou un attribut) à l’ensemble d’un groupe de personnes, à partir d’une qualité
(comportement ou attribut) d’une seule personne de ce groupe

Présentation au sujet: "METHOLOGIE Argumentation structurée. 1. Pourquoi


argumenter de façon structurée ? Dans la perspective de l’épreuve
d’économie-droit du baccalauréat, vous."— Transcription de la présentation:

1  METHOLOGIE Argumentation structurée

2  1. Pourquoi argumenter de façon structurée ? Dans la perspective de l’épreuve d’économie-


droit du baccalauréat, vous devez être capable de développer une argumentation économique ou
juridique structurée.

3  2. En quoi consiste l’exercice d’argumentation structurée ? Argumenter, n’est pas une
récitation de vos connaissances. Vous devez être capable, en vous appuyant sur des
compétences, de développer une argumentation structurée autour d’un sujet. Votre capacité à
faire preuve d’un esprit de synthèse et d’analyse est aussi importante que votre capacité à
restituer des connaissances apprises au cours de votre cursus de formation.

4  3. Comment procéder à l’exercice d’argumentation structurée ? Développer une argumentation


structurée nécessite une rigueur dans l’analyse du sujet, la recherche des idées, la construction
du plan et la rédaction.

5  3.1 L’analyse du sujet L’analyse du sujet suppose deux étapes : L’identification des mots clés
La délimitation du sujet

6  3.1.1 Identifier les mots clés Vous devez repérer dans l’énoncé du sujet, les mots les plus
importants et tâcher de les définir de manière ni trop restrictive ni trop large. Les mots d’ordre
vous indiquent le type de réflexion demandé (voir liste des verbes directeurs)

7  3.1.2 Délimiter le sujet La définition des mots clés du sujet doit vous permettre de bien cerner
les contours du sujet. Le sujet donne parfois des limites temporelles, géographiques…

8  3.2 La recherche des idées La recherche des idées suppose 4 étapes : L’identification des
chapitres clés La méthode de questionnement La notation des principales idées L’élaboration de
la problématique

9  3.2.1 L’identification des chapitres clés Vous devez à partir des mots clés, identifiez les
chapitres étudiés en première et/ou en terminale en économie ou en droit.

10  3.2.2 La méthode de questionnement Vous pouvez utiliser une méthode simple pour trouver
des idées en vous posant les questions suivantes : Qui ? Quand ? Où ? Quoi ? Comment ?
Pourquoi ?

11  3.2.3 La notation des principales idées A partir de l’identification des chapitres et


connaissances clés, notez sur une feuille de brouillon, les grands axes du sujet.
12  3.2.4 L’identification de la problématique L’objectif est de dégager une ou plusieurs questions
soulevées par le sujet, afin de mettre en évidence le problème de fond. Une problématique bien
posée, débouchera logiquement sur le plan, qui constitue une réponse à la problématique.

13  3.3 La construction du plan Pour trouver le plan, vous pouvez procéder de deux manières :
Regrouper les principales idées notées au brouillon par thèmes pour éviter les répétitions Noter
au brouillon des titres de parties et vérifier que l’on est capable de compléter ces parties par les
idées et connaissances que l’on possède. Le plan doit être équilibré : 2 parties avec des sous-
parties. Le plan doit répondre au sujet Il est conseillé de faire apparaître les titres de parties et
sous parties dans le développement.

14  3.4 La rédaction L’argumentation doit se présenter sous cette forme : Introduction


Développement Conclusion

15  3.4.1 Introduction Elle doit comporter : Une accroche, c'est-à-dire une entrée en matière qui
permet d’aborder le thème du sujet. Cette accroche peut être historique ou reposer sur une
statistique… Une définition des termes du sujet Une annonce du plan

16  3.4.2 Développement Veillez à la logique du développement ; les différentes parties et sous-


parties s’enchaînent avec une phrase de transition. Après avoir noté le titre des parties et sous-
parties, efforcez vous de faire des paragraphes qui expriment une ou plusieurs idées clés. Faites
des phrases courtes, dans un style clair, concis. Surveillez l’orthographe, la syntaxe Soignez la
présentation de la copie

17  3.4.3 Conclusion C’est une synthèse rapide du développement, en donnant une réponse à la
problématique posée. Il est conseillé de conclure sur une idée nouvelle, qui pourra ouvrir la
réflexion sur une problématique plus large.

18  Rédiger, sous une forme structurée, une réponse à la question suivante : « Allons nous vers
une société sans billets ni pièces ? » Identifions les mots clés dématérialisation Monnaie
fiduciaire

19  Rédiger, sous une forme structurée, une réponse à la question suivante : « Allons nous vers
une société sans billets ni pièces ? » définissons-les dématérialisation Monnaie fiduciaire la
monnaie a, au cours du temps, revêtu une forme de moins en moins matérielle. La monnaie
fiduciaire se compose des pièces de monnaie et des billets de banque.

20  Rédiger, sous une forme structurée, une réponse à la question suivante : « Allons nous vers
une société sans billets ni pièces ? » Délimitons le sujet La monnaie fiduciaire est concurrencée
par la monnaie scripturale

21  Rédiger, sous une forme structurée, une réponse à la question suivante : « Allons nous vers
une société sans billets ni pièces ? » Recherchons le ou les chapitres clés Les fonctions et les
formes de la monnaie

22  90 % des transactions se font par la monnaie scripturale = disparition des pièces et des
billets Qui utilise encore la monnaie fiduciaire ? Qui ? Pourquoi ? Comment ? Evolutions
technologiques des moyens de paiements La monnaie fiduciaire a un coût Essor des paiements
par cartes bancaires (parking….) Monéo Les personnes agées Raisons sociologiques : habitude

23  Identifions la problématique La poursuite de la dématérialisation de la monnaie va-t-elle


entraîner la disparition de la monnaie fiduciaire ? Elle doit comporter : Une accroche, c'est-à-dire
une entrée en matière qui permet d’aborder le thème du sujet. Cette accroche peut être
historique ou reposer sur une statistique… 90% des règlements se font actuellement, en France,
à l’aide de la monnaie scripturale OU. L’histoire de la monnaie montre un processus de
dématérialisation. À la monnaie marchandise a succédé la monnaie métallique, puis est arrivée
la monnaie fiduciaire, qui est aujourd’hui largement surpassée par la monnaie scripturale. Une
définition des termes du sujet On assiste à un processus de dématérialisation de la monnaie qui
désigne le fait que la monnaie a, au cours du temps, revêtu une forme de moins en moins
matérielle. Aujourd’hui, la monnaie n’existe que dans ses formes fiduciaire et scripturale. La
monnaie fiduciaire se présente sous la forme de billets et de pièces. La monnaie scripturale est
constituée des dépôts à vue (avoirs disponibles immédiatement), elle se traduit par un simple jeu
d’écritures entre deux comptes bancaires. Rédigeons l’introduction (au brouillon)

24  Identifions la problématique La poursuite de la dématérialisation de la monnaie va-t-elle


entraîner la disparition de la monnaie fiduciaire ? Une problématique : La poursuite de la
dématérialisation de la monnaie va-t-elle entraîner la disparition de la monnaie fiduciaire ? Une
annonce du plan Le phénomène de disparition de la monnaie fiduciaire va se poursuivre(I). Mais,
les habitudes de paiement peuvent ralentir le processus de dématérialisation (II ). Rédigeons
l’introduction (au brouillon)

25  Faisons un plan détaillé (au brouillon) I. La disparition des billets et des pièces – Le
mouvement de dématérialisation de la monnaie va se poursuivre du fait des évolutions
technologiques des moyens de paiement. – La gestion des billets et des pièces coûte cher aux
banques. – La mise en place de bornes de rechargement et de paiement de monétique va
dissuader les particuliers comme les commerçants d’utiliser billets et pièces. II. L’observation
d’un mouvement de réticence – Selon les pays, l’utilisation de la monnaie fiduciaire est plus ou
moins importante (relativement faible en France mais élevée en Allemagne). – Le vieillissement
de la population va accroître la proportion de personnes âgées, qui sont les plus attachées aux
instruments de paiement « classiques » : billets et pièces.

26  Rédigez Rédigez la conclusion Recopiez l’introduction (vérifiez qu’elle soit conforme à votre
plan) Rédigez le développement. Veillez à la logique du développement ; les différentes parties
et sous-parties s’enchaînent avec une phrase de transition. Après avoir noté le titre des parties et
sous- parties, efforcez vous de faire des paragraphes qui expriment une ou plusieurs idées clés.
Faites des phrases courtes, dans un style clair, concis. Surveillez l’orthographe, la syntaxe
Soignez la présentation de la copie Le processus de dématérialisation de la monnaie va se
poursuivre. Les instruments de paiement utilisant l’électronique devraient se substituer aux
moyens traditionnels tels que les billets et les pièces. Toutefois, des réticences devraient
apparaître, qui tiennent aux habitudes de paiement.

27  Réflexion structurée à réaliser sur feuille pour le Le principe de la liberté du commerce et de


l’industrie a été inscrit dans la loi du 17 mars 1791. Aujourd’hui Le droit limite-t-il les libertés
économiques ?
T
Présentation au sujet: "Comprendre un texte argumentatif à partir des indices
linguistiques"— Transcription de la présentation:

1  Comprendre un texte argumentatif à partir des indices linguistiques


ALLPPT.com _ Free PowerPoint Templates, Diagrams and Charts

2  PLAN Schèma argumentatif Etude du chapitre 30 de Candide


Les arguments linguistiques

3  L’argumentation Défendre une thèse à partir d’un thème convaincre


persuaderdélibrerDéfendre une thèse à partir d’un thèmedirectementindirectementTypes
d’argumentLogiqueD’autoritéDe valeurD’expérienceAd. hominenLes indices linguistiquesLes
marquesd’énonciationLexiquemarqueur de modalitéLesconnecteurs logiquesFiguresde
stylesLesparagraphesLaprogressionTypesdeplanRaisonne-ment

4  Les indices linuistiques


Les marques d’énonciationPrésence de l’énonciateur:1°pr, adj,V.d’opinion, les modalisations du
discours.Les pronoms, lexiqueLes verbes évaluatifsPrésence de destinataire :2° persQuestions
rhétoriqueApostropheLes connecteurs logiquesAddition,
successionCauseconséquenceOppositionLes paragraphesRévélateur de la construction du
texte .La structurePROGRESSIONL’ordre de force croissanteL’ordre de force
décroissanteL’ordre Nestorien

5  Figure de style Types d’argument Types de plan raisonnement


de rapprochement comparaisond’instaneConstrateHumour et ironieDes armes pour discréditer
l’adversaireTypes d’argumentLogiqueD’autoritéDe valeurD’expérienceAd. hominenTypes de
planlogique: thèse+antithèse+sAnalytique:cause+ conséquenceThématique: série
d’argumentsraisonnementPar déductionPar inductionPar analogie

6  François Marie Arouet (1694-1778) Voltaire


L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers en 39 volumes

7  Le conte philosophique


Le conte philosophique, emprunte au conte et à la philosophie. Il relève donc de la fiction mais sa
visée philosophique fait qu’il recèle une signification dépassant le récit. C’est un genre qui
apparaît au XVIIIe siècle avec le mouvement des Lumières. Le conte philosophique combine ces
différents aspects. Il peut être défini comme un récit invraisemblable et merveilleux, qui intègre
une quête de la vérité par l’exercice de la raison. Voltaire est le maître du conte philosophique et
Candide (1759) l’œuvre emblématique du genre. Alors , ce chapitre 30 qui clôt le conte, nous
présente une conclusion , une leçon de morale.

8  les marques d’énonciation


Argumentaion indirecte:Enonciateur:3°personne du singulier ( on venait – on avait…)L’auteur se
retranche derrière le pronom « on » et convaincre le destinataire de sa thèse .Destinataire:Des
questions rhétoriques :pourquoi un aussi étrange animal que l’homme a été formé?qu’il y ait du
mal ou du bien ? – Que faut-il donc faire ?Les verbes impersonnels à valeur impérative: «  il faut
cultiver notre jardin. »Voltaire nous fait vivre cet épisode grâce aux dialogues aux discours directs
( Derviche, bon vieillard)

9  Discours de modalisation
Adjectifs évaluatifs: Ce bon vieillard-louable-excellente- très bon- honnêteL’emploie du
superlatif:mais elle devint une excellente pâtissière /il fut un très bon menuisierLe temps des
verbes à partir de la ligne 154 = passé simple : « entra » (l.154), « se mit » (l.155), «..rapporta » (l
), « devint » (l.157, « fut » (l.159)...Champ lexical des activités artisanales connoté
laudativement : «  très bon menuisier ». Onpeut voir que le verbe « travailler » et « cultiver »
viennent plusieurs fois dans le texte. Cela montrel'orientation claire de la spécificité de Candide
vers les bienfaits du travail. « La petite terre rapporta beaucoup » montre une satisfaction
personnelle en même temps qu'une satisfaction du travail.le possessif "notre", comme un repli
sur soi et une opposition à autrui. « Notre jardin »Candide manifestera ce décalage par l’alliance
de termes au niveau de langue différent, par lesjeux de mots, l’utilisation incongrue d’un
vocabulaire et d’une syntaxe.

10  Les connecteurs logiques


L’utilisation de « mais »: paradoxe et opposition. Ex: Mais, mon révérend père… « …mais je ne
m’informe jamais de ce qu’on fait à Constantinople … « …mais elle devint une excellente
pâtissière « …mais il faut cultiver notre jardin. » L’utilisation de « car » : cause à conséquence «
…car, quand l’homme fut mis dans le jardin d’Éden, il coupe la parole, il prend le contre-pied. il
prend l'ascendant sur ses anciens profs. : « mais » = opposition, contre-pied « je sais », « il faut »
= il détient le savoir . Le discours de Pangloss est bâti sur des hypothèses (si ... ne ... pas)

11  Paragraphes et progerssions
Structure cohérente , chaque histoire située dans un paragraphe et se clôt par une synthèse à la
fin.paragraphes de longueur à peu près égale et avec des parallélismes pour une
structured'ensemble identique (un récit puis un discours de Pangloss, enfin une réponse à ce
discours). Les éléments de ce parallélismes sont: "il faut cultiver notre jardin" il est repris 2 fois.Le
thème du travail est présent dans les 2 grands paragraphes mais selon quelques
différences.Dans le premier paragraphe, le discours l'emporte, alors que c'est le récit dans le
second. Dans le premier paragraphe, le discours est celui de 3 locuteurs plus précisément un
discours assez long de Candide et Martin puis une longue tirade.La dernière réplique de
Pangloss a son importance, car elle fait le bilan de tout les évènementssubis par Candide

12  Figures de style Humour et Ironie: Satire du jargon philosophique:


« il y a horriblement de mal sur la terre ».« Le derviche, à ces mots, leur ferma la porte au
nez ».Satire du jargon philosophique:« Je me flattais, dit Pangloss, de raisonner un peu avec
vous des effets et des causes, dumeilleur des mondes possibles, de l’origine du mal, de la nature
de l’âme, et de l’harmoniepréétablie. »Une parabole :« Il faut cultiver notre jardin »Voltaire, étant
un philosophe du siècle des lumières, utilise, contre toute censure, le registrecomique comme
l’ironie, pour faire passer son message.

13  Les argumentsLa rencontre de deux sages: le derviche et le bon vieiallard = deux leçons
phillosophiques.Leçon1 : inutile de poser des questions auquelles l’homme n’a pas la réponse= il
ne faut pas fairede métaphisyque. Candide rencontre un vieillard musulman heureux qui vit en
autarcie et énonce unevérité importante : « Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui,
le vice, et le besoin ».Leçon 2: positive , pragmatique, passer à la pratique=philosophie de
l’actionRéférence hors de la réalité quotidiènne(les philosophes – la bible- jardin d’Eden)-Le
discours de Pangloss est bâti sur des hypothèses (si ... ne ... pas)qui ont des conséquences
hasardeuses. On a un raisonnement théorique, idéologique, qui prouve que tout est bien dans le
meilleur des mondes. C'est un raisonnement absurde. Candide évincel'argumentation de
Pangloss.
14  -Cultiver notre jardin connote pour Pangloss le Paradis, le Jardin d'Éden, qui est
parfait. Candide
l'oppose à la réalité, le meilleur des mondes est refusé, on ne vit donc pas une vie
paradisiaque.Fermeture du conte : Candide prononce la morale finale et sa parole est
créatriced'un nouvel âge.-La négation de la providence divine et conforme au déisme de
Voltaire.réfuter la thèse du bonheur selon Pangloss (Leibniz), son maître à penser, et il lui en
proposeune autre.De quoi est fait le bonheur ?Il est composé de la modestie, de l'insouciance
des desseins de la Providence, des accidents, etde la mise en valeur, de l'utilisation, de ses
talents. Par un travail sans raissonnement, on fait ceque l'on a à faire, en s'accomodant de la
réalité. C'est le travail qui donne sa place à chacun, ce qui donne un bonheur modeste.

15  ConclusionLe philosophe des lumières nous enseigne que dans un monde imparfait ,
l’homme doit se libérer en prenant son destin en main , sans nier les injustices ou chercher son
salut dans la religion Ni l’excès d’optimisme, ni l’excès de pessimisme ne nous sont bénéfiques. Il
faut être REALISTE ; Le travail nous rend utiles et nous y gagnons toujours. la philosophie de
voltaire dans la vie se représente comme une philosophie d'action, qui considère le travail
comme le seul moyen de rendre la vie supportable. C'est pourquoi il faut cultiver notre jardin
c'est-à-dire nous consacrer à une tâche propre à nos facultés, là où le sort nous a placés, afin de
faire fructifier au maximum ce que la vie nous a donnée.

16  « si j'ai encore quelque temps à vivre, je le passerai à


En 1773, Voltaire écrit à D'Alembert :« si j'ai encore quelque temps à vivre, je le passerai
àcultiver mon jardin commeCandide. J'ai assez vécucomme Lui »
Présentation au sujet: "Pour structurer son texte argumentatif dans un cadre
scolaire"— Transcription de la présentation:

1  Pour structurer son texte argumentatif dans un cadre scolaire


La méthode OTAPEC

2  OTAPEC OT : Organisateur textuel


A : Affirmer (réaffirmation de la thèse + argument)P : Preuves ou Procédés explicatifsVous devez
appuyer votre argumentation sur des preuves tirées de vos dossiers de lecture. Ces preuves
(faits, exemples, témoignages, références, spécialistes...) constituent vos outils pour appuyer vos
arguments.Vous devez toujours indiquer la source de vos preuves. Celles-ci peuvent être
recopiées sous forme de citation directe (telle quelle) ou indirecte (synthétisée ou résumée ainsi
que reformulée).E : ExplicationC'est dans l'explication que vos arguments prennent toute leur
force, viennent appuyer, défendre et soutenir votre raisonnement.•Cause•Conséquence•Solution
ou améliorationC : Conclusion partielleLa conclusion partielle d'un aspect découle de ce qui
précède, confirme votre position de départ et précise votre opinion personnelle.OTAPEC

3  Il faut bien le comprendre: cette méthode vise à vous aider à structurer votre lettre ouverte,
texte argumentatif écrit dans un contexte scolaire, en prévision d’une évaluation formelle.Pour
votre production écrite de la deuxième étape, cette méthode vous sera imposée. Nous voulons
que vous intégriez cette structure, une valeur sûre, mais sachez que vous n’y serez pas tenus à
l’épreuve du MELS. Cependant, celle-ci demeurera un guide que plusieurs d’entre vous
choisiront d’utiliser lors de l’examen de fin d’études secondaires prévu le 1er jeudi du mois de
mai.

4  RAPPEL Théorie de l’argumentation en lien avec la méthode OTAPEC, acronyme de la


structure enseignée en 5e secondaire. Par contre, tu devras tout de même t’assurer de la
cohérence de ton texte.Réactivation des connaissances Sujet de controverse Séquence
argumentative et ses trois phases stratégies argumentatives thèse argument types d’argument
(évocation d’un fait, appel aux valeurs morales, évocation de principes logiques) étayage d’un
argument : procédés explicatifs (exemple, comparaison, accumulation (gradation), schéma,
définition, questionnement, appel à l’autorité-citation) point de vue engagé - modalisation

5  Introduction: Développement: Conclusion: La méthode OTAPEC


Pour vous appropriez cette méthode, visionnez les vidéos suivantes et prenez des notes
personnelles sur les notions qui vous y seront
présentées.Introduction:Développement:Conclusion:

6  L’amitié masculine permet-elle une réelle proximité?


À vous de jouer: repérez la structure OTAPEC dans le texte suivant en mettant chaque section
de la couleur appropriée et mettant en gras les marqueurs de relation qui ont guidé votre
jugement.L’amitié masculine permet-elle une réelle proximité?D’abord, j’affirme, et cela sans
aucune réserve, que les hommes sont eux aussi capables d’une proximité entre eux étant donné
une valeur qui leur est chère: celle de la franchise, qui, elle, mène à la confiance. En effet, j’ai lu
dans une étude qui se penchait sur les spécificités émotives propres à chaque sexe que les
hommes ont cette recherche constante d’avoir des échanges vrais, n’appréciant pas les faux-
semblants. À ce propos, Ian Harvey, auteur de l’article «Les copains d’abord» est clair et affirme
« qu’ils [les hommes] ne peuvent établir de relation sans la confiance, un ingrédient essentiel de
l’amitié masculine. » (source) De plus, ayant vu dernièrement le film Intouchables, d'après le
livre Le second souffle de Philippe Pozzo di Borgo, je saisis cet exemple révélateur d’une relation
d’amitié tout à fait réaliste entre deux personnages masculins, Driss et Philippe, pour lesquels il
paraît clair que cette valeur représente la base de leur relation. Effectivement, ceux-ci, par
franchise, n’hésitent pas, l’un et l’autre, ni à critiquer leurs choix respectifs ni à faire ressortir leurs
incohérences, dans un souci d’authenticité et de réel échange (source). En d’autres termes, si je
maintiens que les hommes ont la capacité de développer une relation de proximité entre eux,
c’est parce que ceux-ci accordent une valeur à l’honnêteté, à la franchise, tellement
indispensables quand vient le temps de développer une relation interpersonnelle riche et
signifiante. Bref, à n’en pas douter, la proximité affective est accessible aux hommes, eux qui
valorisent les échanges francs, ingrédients incontournables de toute intimité. Suivez mon conseil
et misez sur ceux-ci avec les hommes qui vous entourent!

7  CORRIGÉ – Remarquez que chaque preuve est contextualisée!


L’amitié masculine permet-elle une réelle proximité?D’abord (OT), j’affirme, et cela sans aucune
réserve, que les hommes sont eux aussi capables d’une proximité entre eux étant donné une
valeur qui leur est chère: celle de la franchise, qui, elle, mène à la confiance. (A) En effet, j’ai lu
dans une étude qui se penchait sur les spécificités émotives propres à chaque sexe que les
hommes ont cette recherche constante d’avoir des échanges vrais, n’appréciant pas les faux-
semblants. À ce propos, Ian Harvey, auteur de l’article «Les copains d’abord» est clair et affirme
« qu’ils [les hommes] ne peuvent établir de relation sans la confiance, un ingrédient essentiel de
l’amitié masculine. » (source) De plus, ayant vu dernièrement le film Intouchables, d'après le
livre Le second souffle de Philippe Pozzo di Borgo, je saisis cet exemple révélateur d’une relation
d’amitié tout à fait réaliste entre deux personnages masculins, Philippe, riche Parisien
tétraplégique, et Driss, jeune Noir des banlieues aux antécédents judiciaires, pour lesquels il
paraît clair que cette valeur représente la base de leur relation. Effectivement, ceux-ci, dans leur
franc-parler, n’hésitent ni à critiquer leurs choix respectifs ni à faire ressortir leurs incohérences,
dans un souci d’authenticité, et ce, pour le bien de l’autre. (source) (P) En d’autres termes, si je
maintiens que les hommes ont la capacité de développer une relation de proximité entre eux,
c’est parce que ceux-ci accordent une valeur à l’honnêteté, à la franchise, tellement
indispensables quand vient le temps de développer une relation interpersonnelle riche et
signifiante. (E) Bref, à n’en pas douter, la proximité affective est accessible aux hommes, eux qui
valorisent les échanges francs, ingrédients incontournables de toute intimité. Suivez mon conseil
et misez sur ceux-ci avec les hommes qui vous entourent! (E solution) (C)
Présentation au sujet: "1 Sylvie Freyermuth Université Paul Verlaine, Metz
Géraud de Cordemoy et la parole didactique. Comment les textes signifient-
ils ? Rhétorique et argumentation."— Transcription de la présentation:

1  1 Sylvie Freyermuth Université Paul Verlaine, Metz Géraud de Cordemoy et la parole


didactique. Comment les textes signifient-ils ? Rhétorique et argumentation en analyse du
discours.

2  2 Le contact des esprits

3  3 Comme le but d’une argumentation n’est pas de déduire les conséquences de certaines
prémisses, mais de provoquer ou d’accroître l’adhésion d’un auditoire aux thèses qu’on
présente à son assentiment, elle ne se déroule jamais dans le vide. Elle présuppose, en effet,
un contact des esprits entre l’orateur et son auditoire […]. Ch. Perelman, L’empire rhétorique,
([1977], 2002)

4  4 L’ordonnancement argumentatif et l’art du sablier

5  5 Un Etat est à plusieurs villes, ce qu’une ville est à plusieurs familles, & ce qu’une famille
est à chacune des personnes qui la composent : si-bien que pour voir jusques dans le principe,
ce qui peut rendre un Etat parfaitement heureux, il faut voir ce qui rend une famille heureuse.
(Des moyens de rendre un État heureux, p. 206)

6  6 Si plusieurs familles semblables se joignant, viennent à composer une ville, […]. Enfin, si
plusieurs villes se joignant, viennent à composer un Etat ou Royaume […]. (Des moyens de
rendre un État heureux, p. 212-213)

7  7 « I./d’abord ; II./ Ensuite ; III./Et enfin ».

8  8 Il faut toûjours avoir en vûë ce qu’il y a de plus parfait, & bien qu’on ne doive pas esperer
d’y parvenir, il faut au moins y tendre, si l’on veut suivre le plus droit chemin. I. De là il suit,
que si l’on veut trouver les moyens les plus sûrs pour regler un Etat, il faut considérer d’abord
ce qui peut le rendre parfaitement heureux. II. Ensuite, il faut considerer entre toutes les
choses, qu’on voit être necessaires au bonheur parfait de cet état, celles qu’il a déja, & celles
qui luy manquent. III. Et enfin se servir de celles qu’il a, pour luy procurer, autant qu’on le
peut, celles qu’il n’a pas. (Des moyens de rendre un État heureux, p. 205-206)

9  9 Le parallélisme : Dans le premier état, une famille est heureuse, lors qu’il s’y trouve
quatre choses. La première est, quand […]. La seconde est, lors que […]. Et la troisième, lors
que […].La quatrième est, lors que […]. Dans le second état, la famille est heureuse.
Premièrement, lors que […]. Secondement, lors que […]. En troisième lieu, lors que […].
(Des moyens de rendre un État heureux, p. 207-208)

10  10 « Celuy qui, à cause du gouvernement de tout le Royaume, portera le nom de Roy, se
regardera comme obligé à remplir différents devoirs. » (Des moyens de rendre un État
heureux, p. 214)

11  11 Sous la démonstration, l’argumentation

12  12 Si plusieurs familles semblables se joignant, viennent à composer une ville, chaque
chef de famille retenant la puissance dans la famille, sera soûmis à celuy qui aura le
gouvernement de toute la ville [principe d’inclusion] ; & chaque famille devenant alors, à
l’égard de la ville, ce que chaque particulier est à l’égard de la famille, il faudra que chacune
contribue à maintenir la ville […]. Mais comme chaque particulier de famille deviendra sujet
à la puissance publique de la ville [principe de transitivité]. Il aura deux sortes de devoirs ; la
premiere regardera les devoirs de la famille ; la seconde, les devoirs des citoyens ; (Des
moyens de rendre un État heureux, p. 213)

13  13 Dans le premier état, une famille est heureuse, lors qu’il s’y trouve quatre choses. […]
La seconde est, lors que chaque particulier de la famille traite les autres particuliers, comme il
veut en être traité, & qu’il aime beaucoup plus la commodité de toute la famille, que la sienne.
(Des moyens de rendre un État heureux, p. 207)

14  14 & comme chaque famille doit plus à la ville qu’à soy- même, chaque particulier doit
plus aussi à la ville, qu’à la famille. […] Chaque ville doit plus au salut du Royaume, qu’à
soy-même. Et ainsi, chaque particulier du Royaume a trois devoirs. Ceux de la famille, qui
sont préférables à la commodité particulière ; ceux de la cité, qui sont préférables à ceux de
famille ; & ceux du Royaume, qui sont préférables à tous les autres. (Des moyens de rendre
un État heureux, p. 213-214)

15  15 […] si-bien que pour voir jusques dans le principe, ce qui peut rendre un État
parfaitement heureux, il faut voir ce qui rend une famille heureuse. (Des moyens de rendre un
État heureux, p. 206)

16  16 Celuy qui à cause du gouvernement de tout le Royaume, portera le nom de Roy, se
regardera comme obligé à remplir différents devoirs. Premièrement celuy de particulier […]
Celui de chef de famille […]. Et celuy de Roy […]. (Des moyens de rendre un État heureux,
p. 214-215)

17  17 Pour cela, il doit prendre garde à deux choses principalement. La premiere à donner
toûjours le bon exemple, en ce qui regarde sa vie particulière, & le regime de sa famille […].
La deuxieme, est de ne faire aucune dépense pour luy-même, ou pour sa famille, & pour les
choses qui regardent sa dignité, que sur le bien domanial de sa Couronne. Des moyens de
rendre un État heureux, p. 215)

18  18 Sagesse de l’argumentation

19  19 […] Le discours épidictique relève normalement du genre éducatif, car il vise moins à
susciter une action immédiate qu’à créer une disposition à l’action, en attendant le moment
approprié. Ch. Perelman, L’empire rhétorique, ([1977], 2002)
20  20 J’exposerai premièrement dans ces Méditations les mêmes pensées par lesquelles je me
persuade être parvenu à une certaine et évidente connaissance de la vérité, afin de voir si, par
les mêmes raisons qui m’ont persuadé, je pourrais aussi en persuader d’autres. (Descartes)

21  21 C’est par rapport à des argumentations qui s’opposent, à une délibération où l’on
examine le pour et le contre, que l’on peut comprendre enfin la signification de la portée
d’une liberté de choix ou de décision, qui est étrangère à l’idée même de démonstration
contraignante, par rapport à laquelle la liberté ne peut se concevoir que comme liberté
d’adhésion. Ch. Perelman, Éthique et droit, (1960)

Présentation au sujet: "3e/ Expression écrite Entraînement au sujet


argumentatif:"— Transcription de la présentation:

1  3e/ Expression écrite Entraînement au sujet argumentatif:


Rédiger une introductionet un paragraphe argumentatif

2  Exemple de travail réussi:


De nos jours, il est devenu très facile de cacher la vérité ou de mentir. Mais c’est parfois un mal
pour un bien. On peut se demander si dire la vérité est toujours nécessaire. Faut-il toujours dire
la vérité, même si celle-ci peut être dure à entendre? Ou bien peut-on se permettre de cacher la
vérité dans certaines circonstances? Tout d’abord, on peut penser que l’on doit toujours dire la
vérité. Dans un premier temps, dire la vérité rapidement permet d’éviter les mauvaises surprises
et les grandes déceptions. Dans Roméo et Juliette, la nourrice a évité que Juliette continue de
croire que son amour pour Roméo est possible. En effet, si la nourrice n’avait pas dit toute la
vérité tout de suite, Roméo et Juliette l’auraient su tôt ou tard, et leur déception n’en aurait été
que plus grande. Prenons également l’exemple de Pyrame et Thisbé: ils appartenaient à deux
familles ennemies, mais ils étaient amoureux, et cela a provoqué leur perte.

3  L’introduction suivante est-elle correcte ?


De nos jours, la vérité se fait de plus en plus rare. En effet, dans la société actuelle, l’homme
ment pour atteindre son but, mais il peut aussi mentir pour éviter de blesser une personne, ou
tout simplement pour se protéger de la vérité, qui peut être très dure. Mais on peut se demander
si l’on doit toujours dire la vérité, même si cette dernière peut être dure à accepter.
Premièrement, nous développerons les points positifs à toujours raconter ce qui est vrai. Puis,
nous examinerons les points positifs et négatifs qu’apporte le fait de cacher la vérité (de temps
autres, bien sûr!)

4  Voici 4 exemples de paragraphes argumentatifs


Voici 4 exemples de paragraphes argumentatifs. Lesquels correspondent a ce que l’on attend
d’un élève de 3e? Dans le cas contraire, dites ce qu’il conviendrait de changer ou
d’ameliorer.Ex.1 Une personne qui raconte sans arrêt des mensonges perdra petit à petit en
crédibilité aux yeux des autres, qui, au bout d’un moment, cesseront de la croire, même lorsque
cette personne dira la vérité. C’est le cas dans L’Enfant qui criait au loup: c’est l’histoire d’un
enfant qui, pour éviter l’ennui, s’amusait à dire aux gens de son village qu’un loup arrivait. Un
jour, un loup se dirigea vers le village, et l’enfant, affolé, cria au loup. Mais les villageois, las de
ses histoires, ne firent guère attention à ses avertissement, si bien que le petit garçon finit par se
faire dévorer.

5  Ex.2 Dans un premier temps, on peut se dire qu’à certains moments, il est plus judicieux de
cacher la vérité que de l’avouer. Premièrement, il est préférable, dans certains cas, de cacher la
vérité puisque la personne qui l’apprend peut subir un choc: c’est donc pour mieux la préserver.
En effet, dans le livre La Chambre des officiers de Marc Dugain, Adrien, une « gueule cassée »,
dit à sa famille qu’il va bien et qu’il est à l’hôpital pour pas grand-chose, dans le but de préserver
ses proches et ne pas les inquiéter.

6  Ex.3 Dans un premier temps, on peut se demander s’il faut absolument dire la vérité. Dans le
film Le Mytho, un homme fait croire à une jeune femme qu’il a une ex-femme et des enfants, car
il en est amoureux. Pour cela, il demande sa collègue de l’aider en la faisant passer pour cette
ex-femme. Ce qui l’entraîne de mensonge en mensonge, tout au long du film. A la fin, il décide
de dire toute la vérité et tout s’arrange. Voilà pourquoi il faut dire la vérité.

7  Ex.4 Tout d’abord, nous allons voir pourquoi il ne faudrait pas dire la vérité. Il est vrai que dans
certains cas, la vérité n’est pas nécessaire, un secret ou un mensonge vaut sûrement mieux
qu’une révélation qui fait mal ou qui détruit. La vérité ne se sait pas toujours, même si un certain
proverbe affirme le contraire. Donc, s’il est possible d’éviter de semer la souffrance en révélant
une vérité peut-être insoupçonnée, pourquoi le faire? Prenons un exemple: si un homme ou une
femme trompe sa compagne ou son compagnon, et que la personne le regrette, et si de toute
manière l’âme trompée n’a aucun moyen d’être mise au courant, la personne qui regrette son
acte ne révélera pas la vérité, car cela fera souffrit son aimé(e) alors que cette dernière aurait pu
ne jamais le savoir, et donc ne pas souffrir.

8  COMMENT SE SERVIR DE SON BROUILLON FACE A UN SUJET ARGUMENTATIF ?


Tracer deux colonnes correspondant aux deux parties, et partir à la recherche d’arguments et
d’exemples:IL FAUT DIRE LA VERITEIL FAUT TAIRE LA VERITE, MENTIRC’EST MIEUX,
C’EST UNE VALEUR CHRETIENNE, C’EST FAIRE LE BIENEx: la Bible (« Tu ne mentiras
point »)EVITER DE FAIRE DE LA PEINE, DE BLESSER INUTILEMENTEx: le mari/la femme
trompéeEx: roman Soldat PeacefulTOUT FINIT TOUJOURS PAR SE SAVOIR, ALORS AUTANT
DIRE LA VERITE TOUT SE SUITE ET EVITER DE + GRAVES ENNUISEx: Le MythoEx: les
personnes qui mènent une double vieEVITER LES TRAUMATISMESEx: les passagers de l’avion
porté disparu en MalaisieEx: film Je vais bien ne t’en fais pasSI ON MENT TOUT LE TEMPS,
PLUS PERSONNE NE NOUS CROITEx: L’Enfant qui criait au loupATTEINDRE SON BUT +
FACILEMENT, PARVENIR A SES FINSEx: hommes politiques qui promettent monts et
merveilles pour être élus.LE MENSONGE EST UN FARDEAU TROP LOURD A PORTEREx:
Tommo dans Soldat PeacefulEx: le héros de La Cicatrice (vol de timbres)Ex: Sobibor (secret de
famille autour du grand-père)
Présentation au sujet: "Le texte argumentatif L’introduction FEF 2DF - Avril
2007."— Transcription de la présentation:

1  Le texte argumentatifL’introductionFEF 2DF - Avril 2007

2  Qu’est-ce qu’un texte argumentatif?


Le texte argumentatif est utilisé pour:ConvaincrePersuaderDémontrerProuverPenser à une lettre
d’opinion... On veut défendre notre point de vueD’autres idées... Un discours de politicien, la
plaidoirie d’un avocat

3  Les divisions du texte argumentatif


Comme tout autre texte, celui-ci se divise aussi en trois
parties:IntroductionDéveloppementConclusion

4  L’introductionL’introduction sert à présenter le sujetLa partie la plus importante du texte.Il faut


faire une bonne impression pour intéresser votre lecteur, sinon...

5  L’introduction se divise elle aussi en trois parties:


Sujet amenéSujet poséSujet diviséL’introduction va du général au plus précis, vous pouvez la
voir comme une pyramide inversée...

6  L’introductionSujet amenéSujet poséSujet divisé

7  L’introduction – Le sujet amené


Le sujet amené doit susciter l’intérêt du lecteurC’est une introduction à l’introduction... Si on peut
dire...En une ou deux phrases, on pose le contexte du sujet

8  L’introduction – Le sujet amené


On peut faire appel à l’histoire:Depuis la nuit des temps, l’homme a senti le besoin de s’imposer,
de prendre le dessus sur la nature qui l’entoure, la maîtriser...On peut utiliser l’actualité:Tout
récemment, les gentilhommes de la colline parlementaire se sont fait un plaisir de célébrer le jour
de la Terre. Quelle ironie...

9  L’introduction – Le sujet amené


Ou encore une expérience personnelle:Il y a quelques années, je me promenais dans un petit
boisé profitant des beautés de la nature. Maintenant à l’endroit où se trouvait ce joli boisé, se
trouve désormais une non moins magnifique étendue de béton asphalté communément appelé:
un stationnement.Ou encore tout autre vision élargie du sujet.
10  L’introduction – Le sujet posé
Il faut écrire le sujet, la raison pour laquelle on écrit.En contexte scolaire, il s’agira souvent de la
question posé par l’enseignant(e).Il devient nécessaire aujourd’hui de se demander si
l’urbanisation doit être arrêté.

11  L’introduction – Sujet divisé


Dans cette partie, il te faut présenter les deux ou trois aspects que tu développeras dans ton
texte et l’ordre dans lequel tu les présenteras.C’est comme un plan de ton développement.Ce
sont tes arguments.

12  L’introduction – Sujet divisé


Il y a quelques années, je me promenais dans un petit boisé profitant des beautés de la nature.
Maintenant à l’endroit où se trouvait jadis ce joli boisé, se trouve désormais une non moins
magnifique étendue de béton asphalté communément appelé: un stationnement. Il devient
nécessaire aujourd’hui de se demander si l’urbanisation doit être arrêté. En effet, celle-ci nuit à
l’environnement, contribue au développement de nouvelles maladies et force en quelque sorte
l’exode rurale.

13  L’introductionIl y a quelques années, je me promenais dans un petit boisé profitant des


beautés de la nature. Maintenant à l’endroit où se trouvait jadis ce joli boisé, se trouve désormais
une non moins magnifique étendue de béton asphalté communément appelé: un stationnement.
Il devient nécessaire aujourd’hui de se demander si l’urbanisation doit être arrêté. En effet, celle-
ci nuit à l’environnement, contribue au développement de nouvelles maladies et force en quelque
sorte l’exode rurale.

14  L’introductionIl y a quelques années, je me promenais dans un petit boisé profitant des


beautés de la nature. Maintenant à l’endroit où se trouvait jadis ce joli boisé, se trouve désormais
une non moins magnifique étendue de béton asphalté communément appelé: un stationnement.
Il devient nécessaire aujourd’hui de se demander si l’urbanisation doit être arrêté. En effet, celle-
ci nuit à l’environnement, contribue au développement de nouvelles maladies et force en quelque
sorte l’exode rurale.

15  L’introductionIl y a quelques années, je me promenais dans un petit boisé profitant des


beautés de la nature. Maintenant à l’endroit où se trouvait jadis ce joli boisé, se trouve désormais
une non moins magnifique étendue de béton asphalté communément appelé: un stationnement.
Il devient nécessaire aujourd’hui de se demander si l’urbanisation doit être arrêté. En effet, celle-
ci nuit à l’environnement, contribue au développement de nouvelles maladies et force en quelque
sorte l’exode rurale.

16  À éviter!...ce dont je vais vous parler......que ce texte parlera...  (un texte ne parle pas)

17  ProportionL’introduction devrait représenter environ 10% de votre texte.Elle devrait avoir une
longueur sensiblement égale à votre conclusion.Pensez à la tête pour le corps...

18  Et maintenant...À vous de jouer!