Vous êtes sur la page 1sur 11

Agile BIM

La méthode Agile BIM


Le BIM peut devenir plus agile en s’appuyant sur trois piliers : l’organisation du groupe, les
pratiques métiers et les standards techniques :

L'agile BIM s'inpire du plusieurs approches agile

Faire évoluer les pratiques de tous les acteurs d’un projet dans chacun de ces trois aspects
va permettre de créer un cycle vertueux avec des itérations plus courtes et une meilleure
qualité et cohérence de la conception du projet.

Vous pouvez améliorer cet article !


Les valeurs agiles
Les valeurs agiles qu'il faut promouvoir dans le bâtiment :

une vision globale et transparente


fluidifier la collaboration
intégrer le client dans la conception
gérer le changement
Organisation des équipes
Les pratiques Agile relèvent de l’organisation générale des acteurs. Elles ont pour but de
fluidifier la circulation de l’information entre tous et de permettre des améliorations globales
de la conception architecturale.

Globalement toutes les bonnes pratiques venues des méthodes agile peuvent être
transposées comme :

le SCRUM
le Kanban
le SCRUMban
l'eXtreme programming
Une équipe projet Agile dans la construction

À minima, les points suivants sont les plus importants :

Rôle et responsabilité des acteurs

La place de chacun des acteurs (fonction, responsabilités) mérite d’être bien précisé pour
éviter les flottements dans l’organisation. Chacun doit être bien conscient de son rôle dans
la bonne marche du projet.

Ces informations peuvent figurer dans la convention BIM en élargissant à tous les acteurs
du projet et en adaptant surtout à chaque projet.

Attention au copier/coller d’un projet à l’autre. La définition du rôle des acteurs


doit faire l’objet d’une discussion entre les participants en amont du projet puis
d’une validation à son

Suivre une approche itérative

Actuellement le projet évolue par phases qui permettent d’approfondir le projet de l’esquisse
à l’appel d’offre. Pendant une phase les réunions de projet ou techniques rythment
l’avancement des études.

L’approche agile BIM formalise ces itérations pour synchroniser le travail de toutes les
équipes. C’est le dépôt des maquettes BIM, qui peut donner le tempo. Si toutes les équipes
doivent déposer leur maquette le vendredi après midi par exemple, les réunions de
conception pourront avoir lieu en début de semaine.
Livrer fréquemment (rendre le travail visible)

Dans le prolongement du point précédent, l’approche itérative implique de livrer plus


fréquemment son travail et sa maquette BIM aux autres membres du groupement.

Les équipes auront aussi à cœur de finaliser le travail en cours le vendredi pour partager
des documents qui même s'il s'agit de version de travail sont néanmoins compréhensible. Il
est également souhaitable de synthétiser les principales modifications afin de permettre
aux autres de facilement les repérer et réagir dessus.

La maquette devient ainsi le centre du développement du projet.

Travailler par itérations /fr/boite-outil-agile/iterations-courtes

Mesurer l’avancement

Du côté du chef de projet ou du client, il faut des outils pour suivre jour après jour
l’avancement du projet et des équipes afin de coordonner au mieux les efforts de tous, ou
ajuster les besoins et le programme.

Des indicateurs comme tableau de bords sont donc indispensables.

Pratiquer l'amélioration continue

Pour que toutes les équipes puissent s’améliorer à chaque itération, il faut mettre en place
des démarches d’amélioration continue : réunion de rétrospective, plan d’action.

Cela peut se faire au niveau du groupement après chaque phase et dans les équipes de
production
Il est possible également de travailler sur le format des réunions de lancement de projet. Par
exemple en en profitant que tous les acteurs soient réunis, pour faire des formations
croisées entre les équipes et apprendre à se connaître.

Vous pouvez améliorer cet article !


Projet de construction Agile
Phase programmation

Conception avec les utilisateurs et tous les intervenants

Echanges avec les utilisateurs finaux pour définir les usages


Définition progressive du programme à l'aide de projets exploratoires
Convoquer si possible tous les corps d'états lors des réunions de pré-configurations :
Maître d'ouvrage, Architectes, Constructeurs, Ingénieurs pour anticiper les problèmes
Ne pas forcément boucler un programme ficelé mais accepter de commencer avec une
base qui évoluera au fur et à mesure de la conception

Méthodes agiles : Design Thinking, Kanban

Phase conception
Conception en mode Agile / Scrum AEC

Travailler par itération


Faire se rencontrer tous les parties prenantes de la conception
S'accorder sur les attendus de chaque itération et obtenir des validations claires
Faire une démonstration de la maquette numérique à chaque étape
Communiquer sur son avancement et idéalement organiser des standups meetings
tous les jours ou au minima une fois par semaine
Utiliser des outils numériques : plateforme d'échange, outil de communication
instantanée, de partage de fichiers pour synchroniser les livrables
Automatiser les contrôles et permettre à chaque membre de bénéficier du feedback des
outils de validation

Méthodes agiles : Kanban, Scrum, Scrumban

Phase chantier
Construction Agile / Lean construction

Avoir une communication journalière sur les itérations entre entreprise sur chantier
Chercher à optimiser les flux sur le chantier et les dépenses de matériels
Limiter les déchets et réutiliser au maximum
Faire se rencontrer tous le monde et chercher à trouver des solutions en commun
Utiliser des outils de collaborations et de partage pour fluidifier le partage de
l'information

Méthodes agiles : Lean construction, Kanban

Vous pouvez améliorer cet article !