Vous êtes sur la page 1sur 11

Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Compte rendu : Essai de la flexion


simple

Objectifs :

 Etudier la relation entre la flèche et les charges appliquée à une poutre


sollicitée à la flexion simple.
 Etudier les effets de variation de la longueur et de la section sur la
déformée d’une poutre soumise à une flexion simple.

Description du matériel :
- Un appareil d’étude de la flexion simple (SAN 313) conçu pour l’étude
expérimentale de systèmes isostatiques : poutres sur appuis simples ou poutres
encastrées à une extrémité

- Un jeu d’éprouvettes en acier de différentes dimensions.


Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Introduction
Définition de phénomène de flexion simple :
Considérons une poutre reposant sur deux appuis soumise à une charge
concentrée verticale, Après déformation, cette poutre fléchit : On constate que
les fibres situées dans la partie supérieure sont sollicitées en compression tandis
que celles situées en partie inférieure sont sollicitées en traction.

Entre ces deux régions il existe une fibre qui reste ni tendue ni comprimée : la
fibre neutre. Les allongements ou raccourcissements relatifs sont proportionnels
à la distance y de la fibre considérée.

Etude expérimentale :
Poutre sur appuis simples avec charge centrale :

Test 1 : L= 900mm b= 25.2mm h=6.2mm


Test 2 : L= 900mm b= 12.6mm h=6.2mm
Test 3 : L= 900mm b= 25.2mm h=3.1mm
Test 4 : L= 360mm b= 25.2mm h=6.2mm
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Test 1 Charge F (N) Flèche (mm)

0 0

1 ----

2 0.15

3 0.28

4 0.43

5 0.55

Test 2 Charge F (N) Flèche (mm)

0 0

1 ----

2 0.54

3 0.77

4 1.05

5 1.31

Test 3 Charge F (N) Flèche (mm)

0 0

1 ----

2 0.98

3 2.12

4 4.20

5 5.30
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Test 4 Charge F (N) Flèche (mm)

0 0

1 ----

2 0.03

3 0.035

4 0.04

5 0.05

Etudier l’influence de la longueur L :

Traçage sur le même graphe les courbes flèche δ= f (F) des tests 1 et 4

1/ graphe 1

δ= f (F)
0,6

0,5
y = 0,103x
0,4
fleche en mm

Série1
0,3

0,2 Série2

0,1
y = 0,010x
0
0 1 2 3 4 5 6
charge en N

D’après le graphe, on constate que les deux courbe presque on un comportement


linéaire avec une équation de la flèche δ = pente * la charge F
test1 :
δ=0,103×F
Alors 𝛿/F = 0.10
Test 4 :
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

δ=0.010×F (𝛿/F) = 0.010


(𝛿/F)1 > (𝛿/F)4 : la pente de la courbe de test1 plus grande de la pente de la
courbe de test4
Donc on conclue que, lorsqu’on fait varier la longueur L de l’éprouvette la
pente ou (δ/F) diminue d’autre part on peut dire que la longueur L et la déformé
(δ/F) sont proportionnelles.
Calcul de module d’Young :
On a L=900mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =0.103
On a L=360mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =0.010
(δ/F) = (900)3/ (4×E×25,2×(6,2)3) D’où E=294614.98 MPa
(δ/F) = (360)3/ (4×E×25,2×(6,2)3) D’où E=194210.14 MPa

Etudier l’influence de la largeur b :

1/ graphe 2

δ= f (F)
1,4

1,2
y = 0,261x
1
fleche en mm

0,8

0,6 Série1

0,4 Série2
y = 0,103x
0,2

0
0 1 2 3 4 5 6

charge en N

D’après le graphe, on constate que les deux courbe presque on un comportement


linéaire avec une équation de la flèche δ = pente * la charge F
test1 :
δ=0,103×F
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Alors 𝛿/F = 0.10


Test 2 :
δ=0.261×F (𝛿/F) = 0.261
(𝛿/F)2 > (𝛿/F)1 : la pente de la courbe de test2 plus importante que la pente
de la courbe de test1
Donc on conclue que, lorsqu’on fait varier la largeur b de l’éprouvette la pente
ou (δ/F) change d’autre part on peut dire que la largeur b et la déformé (δ/F) sont
proportionnelles Si b augmente, la déformée diminue.
Calcul de module d’Young :
On a L=900mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =0.103
On a L=900mm, b=12.6mm, h=6.2mm et (δ/F) =0.261
(δ/F) = (900)3/ (4×E×25,2×(6,2)3) D’où E=294614.98 MPa
(δ/F) = (900)3/ (4×E×12.6×(6,2)3) D’où E=232531.29 MPa

Etudier l’influence de la hauteur h :

1/ graphe 3

δ= f (F)
6

5
y = 0,955x

4
fleche en mm

3
Série1
2 Série2

1
y = 0,103x
0
0 1 2 3 4 5 6

charge en N

D’après le graphe, on constate que les deux courbe presque on un comportement


linéaire avec une équation de la flèche δ = pente * la charge F
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Test 1 :
δ=0,103×F
Alors 𝛿/F = 0.103
Test 3 : δ=0.955×F (𝛿/F) = 0.955
(𝛿/F)3 > (𝛿/F)1 : la pente de la courbe de test3 plus importante que la pente
de la courbe de test1
Donc on conclue que, lorsqu’on fait varier la hauteur h de l’éprouvette la pente
ou (δ/F) change d’autre part on peut dire que la hauteur h et la déformé (δ/F)
sont proportionnelles Si h augmente, la déformée diminue.
Calcul de module d’Young :
On a L=900mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =0.103
On a L=900mm, b=25.2mm, h=3.1mm et (δ/F) =0.261
(δ/F) = (900)3/ (4×E×25,2×(6,2)3) D’où E=294614.98 MPa.
(δ/F) = (900)3/ (4×E×25.2× (3.1)3) D’où E=254201.75 MPa.

Poutre console avec charge appliquée à son extrémité :

Test 1 : L= 900mm b= 25.2mm h=6.2mm


Test 2 : L= 900mm b= 12.6mm h=6.2mm
Test 3 : L= 900mm b= 25.2mm h=3.1mm
Test 4 : L= 360mm b= 25.2mm h=6.2mm
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Test 1 charge F (N) flèche (mm)


0 0
1 ---
2 3.55
3 5.15
4 6.80
5 8.55

Test 2 charge F (N) flèche (mm)


0 0
1 3.45
2 6.05
2.5 8.6
4 ----
5 ----

Test 4 charge F (N) fléche en (mm)


0 0
1 ----
2 0.21
3 0.34
4 0.50
5 0.76
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

L’influence de la longueur L :

Graphe 1

δ= f (F)
9
y = 1,713x
8

6
fleche en mm

4 Série1

3 Série2

2
y = 0,134x
1

0
0 1 2 3 4 5 6
charge en N

D’après le graphe, on constate que les deux courbe presque on un comportement


linéaire avec une équation de la flèche δ = pente * la charge F
Test 1 :
δ=1.713×F
Alors 𝛿/F = 1.713
Test 3 : δ=0.134×F (𝛿/F) = 0.134
(𝛿/F)1 > (𝛿/F)4 : la pente de la courbe de test1 plus importante que la pente
de la courbe de test4
Donc on conclue que, lorsqu’on fait varier la longueur L de l’éprouvette la
pente ou (δ/F) change d’autre part on peut dire que la Longueur et la déformé
(δ/F) sont proportionnelles Si L augmente, la déformée augmente aussi et
lorsqu’elle diminue la déformé diminue aussi.
Calcul de module d’Young :
On a L=900mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =1.713
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

On a L=360mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =0.134


(δ/F) = 4× (900)3/ (E×25,2×(6,2)3) D’où E=283435.69 MPa.
(δ/F) = 4× (360)3/ (E×25.2× (3.1)3) D’où E=231892.70 MPa.

Etudier l’influence de la largeur b :

Graphe 2

δ= f (F)
10
y = 3,293x
9
8
7 y = 1,713x
fleche en mm

6
5
4 Série1

3 Série2
2
1
0
0 1 2 3 4 5 6
charge en N

D’après le graphe, on constate que les deux courbe presque on un comportement


linéaire avec une équation de la flèche δ = pente * la charge F
Test 1 :
δ=1.713×F
Alors 𝛿/F = 1.713
Test 2 : δ=3.293×F (𝛿/F) = 3.293
(𝛿/F)2 > (𝛿/F)1 : la pente de la courbe de test2 plus importante que la pente
de la courbe de test1
Donc on conclue que, lorsqu’on fait varier la largeur b de l’éprouvette la pente
ou (δ/F) change d’autre part on peut dire que la Longueur et la déformé (δ/F)
sont proportionnelles Si b augmente, la déformée diminue et lorsqu’elle
diminue la déformé augmente.
Réalise par : Mohamed Moussa& Jawhar Debbabi & Omar Zaafrane

Calcul de module d’Young :


On a L=900mm, b=25.2mm, h=6.2mm et (δ/F) =1.713
On a L=900mm, b=12.6mm, h=6.2mm et (δ/F) =3.293
(δ/F) = 4× (900)3/ (E×25,2×(6,2)3) D’où E=283435.69 MPa.
(δ/F) = 4× (900)3/ (E×12.6× (6.2)3) D’où E=294883.29 MPa.